Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Tourisme et bonne humeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 22 Juin - 8:28

Se plaçant derrière Terra, Kagura commença doucement à la masser, essayant surtout de la détendre, bien qu'il était logique de penser qu'il était celui qui avait le plus besoin de ça. Il se rappela qu'au Mont Gagazet aussi il y avait ce type de sources chaudes, c'est vrai qu'ils y avaient passé un moment -  par sa faute d'ailleurs puisqu'il n'avait pas été capable de comprendre l'énigme - pendant la chasse au trésor, mais ils n'avaient pas grimpé tout en haut pour autant.

Mais finalement, même s'ils avaient décidé de se reposer et de profiter un peu de la journée, la question de leur prochaine étape continuait de se poser, et Kagura eut un air triste. D'une certaine manière, il espérait surement qu'en évitant d'avancer dans leur quête, cela retarde l'éventuel départ de la jeune femme... il avait beau s'y être préparé, il avait encore un peu de mal à l'encaisser. Mais ça passerait. Il le savait, le temps guérit toutes les blessures comme on dit.

Il réfléchissait à la question, Spira ou Lindblum? Difficile à dire...

«Le problème déjà, c'est que je ne suis pas sur que le vaisseau qu'on nous a prêté fonctionne avec la brume, donc si on veut aller à Lindblum, ce sera par un autre moyen... et il faudra donc revenir ici pour récupérer notre vaisseau. Et il ne faut pas oublier que la reine a dit que le monstre qui contrôlait la brume était immortel, qu'il semble pouvoir revenir au bout d'un certain temps... ça me fait un peu penser à Sin, sur mon monde.»

Il posa ses mains sur les épaules de Terra et se décala pour se placer plutôt à côté d'elle à présent, il bascula un peu en arrière pour s'appuyer contre un rocher derrière lui et fixer le ciel, il faisait beau, quelques nuages passaient, peut être de la brume il ne savait pas trop, mais ça faisait du bien de se détendre comme ça. Après les récents événements, il ne s'était pas rendu compte combien ses muscles avaient été mis à rude épreuve, là... il avait l'impression qu'on le déroulait à la manière d'un rouleau compresseur!

Terra comprit qu'il était encore contrarié par cette idée qu'elle ait à quitter Héméra, elle semblait se demander si elle ne l'avait pas déjà retrouvé? C'est vrai après tout, elle avait quitté son monde, mais elle ne savait pas depuis quand...

«Tu ne crois pas que si tu l'avais déjà retrouvé, tu serais restée avec lui?» il avait un peu de mal à croire qu'elle aurait quitté ses amis, ceux qu'elle pouvait considérer comme sa famille, pour ensuite partir à nouveau ailleurs vers un monde inconnu où elle n'aurait plus aucun de ceux qu'elle aime. Ça ne lui ressemblait pas... Il détourna les yeux, fixant un point devant lui avec une pointe de tristesse «Marthym a été sur Héméra avant, ça ne peut pas être une coïncidence que tu sois venue ici. Tu as du être attirée par lui juste avant la fusion des mondes, enfin je suppose...»

Il essaya de sourire un peu, et puis attrapa la main de la jeune femme pour essayer de la rassurer
«Ne t'inquiète pas pour moi. Je t'ai promis que je t'aiderais, peu importe pour quoi. Et si... si je dois t'aider à quitter Héméra pour retrouver ton père, je t'aiderai aussi.» il avait une légère boule dans la gorge, mais il essaya de ne pas trop le montrer. Il lâcha sa main et fixa de nouveau le ciel, se perdant dans ses pensées

«J'aimerais que tu vois Spira... on pourrait se faire un long voyage à pied pour changer, partir de Zanarkand, remonter vers le Mont Gagazet à la recherche de Shiva pour qu'elle puisse te donner sa perle, il paraît qu'il y a un village ronso là bas, on pourra s'y reposer... puis traverser la Plaine Félicité et visiter Bevelle! C'est la capitale de Spira» bon, l'ambiance était tendue là bas, mais Terra pourrait facilement se faire passer pour un ancien invokeur, elle en avait l'aura, il suffirait juste qu'il lui apprenne le salut de Yevon et tout irait bien.

Il se tourna vers elle pour voir ce qu'elle en pensait. Il commençait à se lasser un peu de Héra, il avait envie de lui faire découvrir de nouvelles choses, aussi drôles et insensées qu'originales, comme le cinéma, les jeux vidéos, le blitzball aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 22 Juin - 12:19

Une émotion aigre-douce. Ce sentiment de bien-être mélangé à une culpabilité indéniable. Terra était à la fois heureuse d'avoir pu apprendre une chose importante de son passé, mais elle était attristée de voir dans quel état se trouvait son ami. Il tenait beaucoup à elle, et elle le savait. La jeune femme tenait aussi beaucoup à lui, et l'idée de le faire souffrir la rendait mal. Alors qu'il tentait de rassurait Terra, les paroles du jeune homme avaient l'air d'être aussi dite pour se convaincre lui même. Essayant de passer à autre chose, elle répondit à sa proposition pour Spira.

- Je serai ravie de visiter ton monde avec toi ! Mais je ne suis pas certaine que notre petit vaisseau soit capable de voler jusque là... Peut-être ferions-nous mieux d'aller voir le roi Cid à ce sujet ? Sur ces bonnes paroles, elle sortit du bain. Je vais me changer, à toute à l'heure !

Elle se dirigea vers les vestiaires, récupéra ses affaires dans son casier puis elle entra dans une cabine. Rapidement elle se sécha, retira le maillot de bain, et se rhabilla. Les cheveux encore humides, elle les laissa lâchés pour qu'ils ne se déforment pas trop en séchant et sortit de la cabine. En sortant il y avait une trappe dans laquelle déposer

- Ca a été ?
- Très bien, je vous remercie,
dit-elle avec un large sourire.

Retrouvant son ami dehors, ils avancèrent dans les rues, parcourant la foule et les commerces. Parmi les différents restaurants, cordonniers et autre couturier, il y avait un magasin d'objets divers. La devanture semblait ressembler aux mêmes objets présentés dans la large boutique de Gaza Est. Manifestant son intérêt pour le dévoleppement de ses pouvoirs, Terra se dirigea machinalement vers ladite boutique.


- Je vais acheter quelques gemmes... Je veux vraiment essayer de mettre en pratique l'élément de Alexandre.

Déterminée, elle rentra dans l'échoppe et trouva rapidement le rayon des gemmes. Il y en avait de toutes les couleurs, mais elles étaient pour la plupart moins grosses que celles du temple. Ils ne devaient pas avoir de grands adeptes de la magie par ici. Elle récupéra donc plusieurs des pierres précieuses. Deux d'entre elles étaient d'un blanc étincelant, et elle en récupéra également une d'un bleu très pâle. Passant en caisse, elle paya son dû et prit le chemin de la sortie.

=====================================================

Achats de Terra :
- Opale (Force 1) X01
- Diamant (Force 1) X01
- Diamant (Force 2) X01

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 22 Juin - 14:50

Difficile pour lui de penser à l'avenir, même si Terra faisait de son mieux pour le rassurer. Il essayait surtout de penser à autre chose, et quoi de mieux que de réfléchir à la suite de leur itinéraire? Problème, le jeune homme n'était pas sûr que leur petit aéronef puisse les mener à Lindblum dans la mesure où il ne pouvait pas voler avec la brume, ni même qu'il soit capable de parcourir une telle distance pour les mener sur Spira.

Terra proposa donc de se rendre à Lindblum par un autre moyen, histoire de demander au Roi Cid, en passant, un autre vaisseau qui pourrait les conduire sur son monde. Il approuva d'un signe de tête avant de la regarder se lever pour aller se changer, il prit quelques secondes avant de faire de même, allant donc vers les vestiaires pour hommes afin de se doucher - après le coup de chaud, ça faisait du bien - et se rhabiller. Il retrouva Terra dehors, elle avait mis un peu plus de temps que lui pour finir de se préparer, mais d'un autre côté, rien qu'avec ses cheveux, elle avait besoin de plus de temps.

Ils allèrent ensuite faire un tour en ville, Terra souhaitait acheter quelques gemmes, en particulier une de lumière pour tester un peu la puissance de la perle d'Alexandre.

«Hum, si tu prends une technique de lumière, je vais en prendre une de ténèbres alors, ça permettra de s'équilibrer.» il en choisit une d'une certaine puissance quand même, maintenant qu'il était plus fort et apte à utiliser ce genre de technique... mais il en avait d'autres également et il se disait qu'il serait intéressant de pouvoir infliger certaines altérations à ses ennemis... la magie était clairement son point faible, donc autant faire en sorte que les ennemis ne puissent pas l'attaquer avec ça!

Leurs achats terminés et les techniques apprises, ils continuèrent leur petit tour en ville. Le jeune homme s'acheta une tunique de combat, assez solide, dans la mesure où ils allaient devoir traverser les plaines du continent à pied. Tout en marchant, il expliqua à Terra le chemin qu'ils allaient devoir emprunter.

«Tu devrais peut être voir pour faire nettoyer ta cape avant qu'on ne parte, on va devoir traverser une grotte de glace après la forêt maudite, elle nous fera déboucher sur le plateau qui mène à Dali et là, on pourra prendre le train de la porte Sud pour descendre vers les plaines de Lindblum...»

Par la suite, ils allèrent manger un morceau et passèrent le reste de l'après-midi à flâner. Ils étaient même allé voir une pièce de Rowell, histoire de voir s'il était meilleur lorsqu'il était avec de vrais comédiens, mais du point de vue de Kagura, aucune actrice n'était aussi convaincante que Terra lors de sa propre prestation!

«N'empêche, si un jour tu te demandes quoi faire, je te suggères de te reconvertir dans le métier de comédienne ou actrice! Tu étais bien plus douée que celles qui étaient là!» oups? L'une d'entre elles était justement dehors à signer des autographes et lui lança un regard noir! Tant pis...

Lorsque la soirée tomba, ils mangèrent encore dehors, faisant attention cette fois-ci à ne pas se mêler aux saltimbanques, un groupe d'enfants jouait au ballon et Kagura leur fit une petite démonstration de quelques mouvements de blitzball, c'était impressionnant en soit, bien que beaucoup plus difficile à réaliser hors de l'eau!
La nuit tombée, ils gagnèrent enfin l'auberge. Le patron fut surpris de ne pas les avoir vus la veille, mais accepta de leur laisser la chambre sans supplément de prix puisqu'ils ne l'avaient pas utilisée la veille...

Après une bonne douche et s'être assuré que les affaires étaient prêtes pour le lendemain, le jeune homme se glissa dans son lit, il avait la mine un peu moins renfrognée après une si bonne journée.

«Bonne nuit, Terra...» il espérait juste ne pas faire de cauchemars...
=========================

Pour le MJ:
Achat: Améthyste Force 2 > 1000 gils
Apprentissage:
Améthyste Force 2, technique physique > Griffes sombres (Force 2) > les griffes de Kagura s'entourent d'une aura pourpre pour aller frapper une cible > -1200hp, Type Ténèbres [cible], -15mp [Kagura]
Péridot Force 2, technique physique > Griffes électriques (Force 2) > les griffes de Kagura s'entourent d'électricité pour aller frapper une cible > -1200hp, Type Foudre [cible], -15mp [Kagura]
Lapis Force 3, technique physique > Griffes aphasiques (Force 3) > un coup net et précis visant la gorge de l'adversaire pour le priver de sa voix > -1800hp {60% Mutisme} [cible], -25mp [Kagura]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 22 Juin - 15:13


Kagura et Terra passent au niveau 25 !

Rappel : Limites de Niveau 3 à définir pour tous les deux !

Terra gagne 900 gils !
Kagura gagne 950 gils !

Terra achète Opale (Force 1) X01, Diamant (Force 1) X01, et Diamant (Force 2) X01

Dépenses : - 2000 gils

Kagura achète Améthyste (Force 2) X01

Kagura utilise Améthyste (Force 2), Péridot (Force 2) et Lapis (Force 3)
Il apprend les techniques correspondantes.

Dépenses : - 1000 gils

Fiches Modifiées


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 22 Juin - 15:46

Le reste de la journée se déroula sans trop de rebondissements, après une séance de relaxation dans les bains et une petite partie de shopping, le duo alla manger un bout dans un petit bistrot, suivi d'une pièce de théâtre. Kagura était convaincu que son amie serait une grande actrice. Elle rougit légèrement, surtout lorsqu'elle remarqua qu'une des actrices avait entendu les reproches qui lui avaient été faits. D'un côté, si elle n'est pas douée, ce n'est pas la faute de Terra quand même.

En soirée, ils mangèrent en terrasse, faisant bien attention à ne pas trop se mêler aux différents saltimbanques. Terra eut un air amusée mais surtout stupéfaite lorsqu'elle vit Kagura faire des figures impressionnantes avec un ballon. Il avait épaté la galerie, et elle le savait agile mais pas à ce point. Après cette longue journée de repos en ville, les deux jeunes allèrent à l'auberge, retrouvant leur chambre. Heureusement le gérant ne leur avait pas tenu rigueur de leur non présence de la veille. Profitant d'un instant dans la salle de bain, elle se débarbouilla et écouta le conseil du jeune homme. Elle nettoya sa cape, ainsi que ses habits. Puis lorsqu'elle eut finit, elle quitta la pièce pour se retrouver dans la chambre en vêtement léger pour dormir. Elle se glissa sous la couette et souhaita une bonne nuit à Kagura, épuisée.

Le lendemain matin, elle se réveilla à l'aube, les premiers rayons du soleil venait à peine de s'élever dans le ciel. Ils n'éclairaient pas encore directement la terre. Se mettant à la fenêtre, elle regardait le spectacle puis se rappela de son achat de la veille. Récupérant dans ses affaires les gemmes blanches, elle regarda l'aube se dessinait de plus en plus rosée. Elle ferma les yeux et un sentiment de paix et de sérénité l'envahit. Elle brillait d'une lueur chaleureuse mais non pas par la température qui s'en dégageait mais plutôt par le sentiment de sûreté procuré. Un cercle saint se dessina sous ses pieds et un éclat blanc et pur illumina la pièce. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, le soleil était visible et réchauffait son visage.


- Oh... Tu es réveillé ?

Laissant le temps à son ami de se réveiller, Terra alla s'habiller rapidement, il était temps pour eux de quitter l'auberge. Ils rassemblèrent leurs affaires avant de sortir et de se rendre au comptoir afin de rendre la clé. Ils laissèrent le montant de la chambre puis sortirent.

- Bien, à partir de maintenant, sais-tu par où aller ?

Car quand il s'agit de prendre un vaisseau et de s'envoler, toute destination n'est qu'à vol d'oiseau, par contre à pied. C'est une autre paire de manche !

======================================

Apprentissage :

Lumen (Force 1) > Projette de petites boules de lumière en direction de la cible > -625hp, Type Lumière [cible], -5mp [Terra]

Clarté (Force 2) > Un éclat sacré brûle l'ennemi dans une lumière divine > -1250hp, Type Lumière [cible], -15mp [Terra]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 22 Juin - 16:15

Même si cette journée aurait du être un repos bien mérité, les deux jeunes gens avaient pratiquement passé tout leur temps à marcher... aussi, une fois dans son lit, Kagura se rendit compte qu'il était presque encore plus fatigué que s'il avait du combattre un Dahaka une nouvelle fois! Bon, au moins, toutes ses blessures étaient guéries.

Le lendemain matin, ce fut une petite lumière qui attira son attention, il ouvrit les paupières et vit que Terra était en train d'apprendre une technique avec ses gemmes de lumière. Il se redressa et lui sourit doucement, visiblement, il avait le cœur un peu plus léger que la veille.

«Coucou... oui, mais il fallait bien que je me lève de toute manière! Bien dormi?» contrairement à ce qu'il avait cru, il n'avait pas fait le moindre cauchemar. Il en était soulagé... ramenant une main sur son cœur, il se sentait plutôt bien. Il se leva et alla se débarbouiller, puis il s'habilla, gardant sa veste chaude dans son sac pour le moment... avant de songer à rejoindre la caverne des glaces, ils allaient devoir traverser la forêt maudite...

Pendant le petit déjeuner, il expliqua un peu plus en détail le chemin à parcourir, il récupéra du pain, du fromage et un peu de viande séchée pour le repas du midi, car ils allaient devoir manger dans la forêt...

«Faut qu'on retourne au château d'Alexandrie pour descendre vers le port, de là, au lieu d'aller vers les quais, on prendra la route qui mène à la forêt maudite. Il va nous falloir la journée pour la traverser, donc il faudra camper une fois qu'on en sera sorti, et avant d'aller dans la grotte des glaces pour bien se reposer.»

Il vérifia qu'il avait bien sa tente, il en aurait besoin pour la nuit...

Le petit déjeuner englouti, ils se dirigèrent donc vers le château, passant par la tour Ouest pour utiliser l'ascenseur qui menait donc au port, mais aussi à la forêt maudite. Terra se demandait par où il fallait passer, il est vrai que le chemin n'était pas clairement mentionné, bien trop dangereux!

«Les plaines sont par là... regarde, y'a de la brume qui sort de cette porte!»

Son regard était un peu sombre, il avait oublié cette histoire de brume, il fallait espérer que ce ne soit pas trop dangereux. Il prit la main de Terra avant de s'engouffrer à l'extérieur, la forêt se dressait devant eux, sombre et menaçante

«Bon... il faut y aller. Fais attention une fois là dedans, les monstres qui vivent là sont assez dangereux, mais ce sont des plantes pour la plupart, donc tes magies de feu seront plus qu'utiles ici!»

Il lui sourit et ils avancèrent, à peine avait-il mis un pied dans la zone abritée des arbres menaçants qu'il sentit une drôle de pression au creux de la poitrine. Le fait d'y être déjà passé ne changeait rien au fait que c'était angoissant...
=================================

Direction: la Forêt Maudite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 22 Juin - 18:01


Terra et Kagura gagnent 50 gils !

Terra utilise ses Diamants (Force 1 et 2) et apprend les techniques correspondantes.

Direction : Forêt Maudite


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Lun 29 Aoû - 19:12

Sheli et Yusuke viennent de la route de la Gorgone
===========================
Le trajet avec cette gorgone était assez confortable en soit. Les jambes croisés, une cheville sur le genou opposé, je regardais le paysage, même s'il n'avait rien de très passionnant tout en discutant avec Sheli de notre programme. Il fallait espérer que la Reine en savait assez sur Marthym pour qu'elle puisse nous renseigner à son sujet, mais on allait probablement apprendre qu'en réalité, celle qui le connaissait le mieux était la princesse de Lindblum... bref.

Pour l'heure, on n'avait plus grand chose à faire jusqu'à ce qu'on arrive enfin. Sheli utilisa donc son astuce avec la grosse fleur jaune pour inciter la gorgone à s'arrêter, moi de mon côté, je me préparais à sauter, mais finalement, la stratégie de mon épouse fonctionna puisque notre carrosse s'arrêtait et qu'on pouvait descendre tranquillement.

On se retrouvait d'abord dans un drôle de couloir aux hauts murs, ça donnait froid dans le dos, d'autant qu'en regardant au sol, je pouvais voir des ouvertures pour que des portes puissent monter et nous enfermer. Je prenais la main de Sheli en fronçant les sourcils

«Fais attention où tu marches...» je ne savais pas si ces drôles de portes s'ouvraient sur commande ou par un éventuel piège, donc j'avançais doucement jusqu'à ce qu'on grimpe un escalier. On pouvait voir les cachots, des cages suspendues et ça ne donnait pas trop envie de s'attarder

«Pas terrible comme accueil...» jusqu'à ce qu'on pousse une porte et qu'on débouche sur.. le château? C'était vraiment le château là? Les tapis rouges au sol, la pierre, les statues, ça ressemblait beaucoup à celui de Lindblum finalement... une amazone nous tomba dessus en voulant connaître le motif de notre visite, Sheli expliqua d'où on venait, je ne pouvais m'empêcher d'en rajouter une couche

«Vous devriez peut être aménager ce chemin d'ailleurs, ça fout un peu les jetons de passer par vos cachots pour venir ici...»
L'amazone haussa des épaules, je regardais par une ouverture, le soleil brillait fort, on devait être proches de midi... «mais bon, ça tombe bien qu'on arrive par le château, on était justement venus pour voir la Reine!»
«Vous croyez peut être qu'on obtient un entretien avec la Reine comme ça?»
«Non, je suppose que non... mais si nous pouvions la voir, ce serait bien. Nous avons des informations à lui fournir à propos des chimères, et nous avons aussi des questions forcément...»
«Tsch... comme la majorité des étrangers qui viennent ici. À croire que la Reine n'est qu'un bulletin d'information sur les chimères!»
«Ben... d'un autre côté, j'ai cru comprendre qu'il n'y avait pas beaucoup de gens sur Héra qui pouvait faire appel à leur pouvoir par le passé... et mon épouse, ici présente, pouvait aussi avant. Elle pouvait invoquer Marthym, c'est pour ça que nous voudrions voir la Reine...»


L'amazone semblait intriguée sur le coup, elle posa les yeux sur Sheli, puis sur moi... puis à nouveau sur Sheli
«Pourquoi votre femme n'a pas de corne?»
«Une corne?»
«Ceux qui peuvent invoquer les chimères ont une corne sur le front! Comme la princesse Eiko. Vous essayez de m'entuber!»
«Ah non! On ne vient pas de Héra, mais d'un autre monde... un autre monde qu'Héméra en fait... mais sur notre monde, il n'y avait aussi qu'une petite poignée de gens aptes à invoquer les chimères, et ma femme en faisait partie... Sheli, montre lui le livre...»


Qu'elle montre le livre d'Haerii, histoire que l'amazone puisse voir les paysages de Gran Pulse, et surtout la représentation de Marthym... on avait pu voir lors de la parade dans l'espace, que leur apparence était similaire sur Héra et Gran Pulse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 31 Aoû - 19:07

Bonjour l’accueil ! Entre les cachots et l’arrivée de l’Amazone … Yusuke en profitait pour faire quelques commentaires sur les installations et expliquer la raison de notre venue : rencontrer la reine. Sauf qu’apparemment, nous n’étions pas les seuls à désirer la voir au sujet des Chimères, je comprenais alors le sentiment qu’ils devaient avoir ici en pensant que les étrangers ne prenaient leur souveraine que pour une informatrice … mais bon. Voilà. Yusuke avait trouvé le bon justificatif. Déjà en tant que première informée au sujet des Chimères actuelles et des Cristaux, beaucoup de personnes devaient vouloir la voir à ce sujet, et puis, pour les autres Chimères, bah c’était le seul Invokeur connu sur Héra hein ? Enfin non, il y en avait deux, mais on entendait moins parler de la deuxième tout de même …

En mentionnant le fait que je pouvais invoquer Marthym autrefois, mon époux avait attiré l’intérêt de la soldate, mais cette dernière semblait être surprise que je n’aie pas de corne sur le front. J’avais haussé un sourcil intrigué, genre, j’ai la gueule à être une licorne peut-être ?

Comme ce n’était pas le cas, les soupçons commencèrent à être portés contre nous, et avant même que Yusuke ne me fasse signe, j’avais déjà commencé à fouiller dans le sac pour sortir le Livre d’Haerii. Je cherchais les bonnes pages pour montrer les images et diverses représentations de Gran Pulse comme des Eidolons, et plus particulièrement celle de Marthym. Et alors que l’Amazone regardait – et semblait dérangée de ne pas pouvoir lire les textes qui allaient avec – je me mettais à soupirer pour ajouter ceci :

- Et puis vous savez, même sans venir d’un autre monde d’Héméra, sachez que sur Gaia, Dol et même Spira, des gens étaient aptes à invoquer des Chimères sans pour autant avoir des cornes sur la tête. C’est juste que vos cultures sont différentes et en voyageant, nous nous sommes rendus compte que l’invocation était une capacité qui ne s’utilisait pas de la même façon et avec les mêmes moyens d’un monde à l’autre.

Et je prononçais ces mots avec une tête un peu blasée pour le coup, car je me disais qu’en trois ans, ils devaient quand même savoir un minimum de choses là-dessus non ? Je doutais que nous soyons les seuls à être venus ici au sujet des Chimères, l’Amazone l’avait prouvé juste avant, donc des visiteurs auraient très bien pu mettre au courant la reine ou d’autres habitants du château. Et on sait tous que dans ce genre de lieu, les murs ont des oreilles. Enfin bon, l’Amazone semblait nous croire et me rendit le livre avant de pousser un profond soupir.

- Très bien je vois. Malheureusement la reine est très occupée, les audiences auront lieu seulement cet après-midi. Revenez d’ici là, et assez tôt si vous voulez espérer passer dans les premiers.
- Merci, nous ferons ca. Au revoir.
- Nous allons quand même lui transmettre un message pour la prévenir de votre visite … Passez une bonne journée.


Bon au moins elle avait un minimum de politesse. Elle nous montra la route à suivre pour quitter le château, qui n’était pas bien compliqué de là où nous étions, et nous débouchions à l’extérieur. Nous voyons l’embarcadère, passer par la barque était une étape indispensable pour se rendre du château à la ville, et inversement. C’était une autre Amazone à son bord qui attendait qu’on grimpe pour faire la traversée, je me disais qu’elle devait se faire grave chier à faire ca toute la journée … Par contre je me sentais mal à l’aise, je ne me voyais pas faire la conversation à mon époux alors qu’il y avait cette femme à bord, comme si je n’avais pas envie qu’elle écoute ce qu’on avait à se dire. A la place donc, je profitais de ce petit moment de tranquillité pour regarder autour de nous. La ville qui se rapprochait, et le château qui s’éloignait, derrière nous. Plus on s’en éloignait, plus on pouvait voir à quel point il était imposant. Et magnifique.

Une dizaine de minutes plus tard, nous nous trouvions de l’autre côté de la rive, à proximité des commerces, et ca me donnait quelques idées.

- Ca te dit qu’on aille faire quelques achats en ville ? A force de combattre, je remarque que je commence à avoir des lacunes sur mes techniques élémentaires, ce serait bien que je les améliore.

Bon, le porte-monnaie risquait juste d’être un peu plus léger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 1 Sep - 16:17

Bonjour l'accueil... mais au moins, notre histoire semblait intéresser un tant soit peu l'amazone, bien qu'elle n'était pas très futée de ne pas savoir que tous les invokeurs d'Héméra n'avaient pas forcément une corne sur le front...

«Ne me prenez pas pour une idiote. Si les invokeurs des autres mondes n'ont pas de corne sur le front, aucun d'entre eux ne pouvait invoquer Marthym en dehors de la Princesse Eiko! Il n'était que sur Héra!» gloups? pas faux, du moins, de ce qu'on avait pu voir... quoi que, on ne l'avait pas vu sur Dol aussi? Mais il était parmi les G-Forces disparues depuis longtemps je crois... bref, en réalité, elle semblait connaître un peu mieux son sujet qu'on le pensait, mais grace au livre d'Haerii, on réussissait à la convaincre qu'on venait d'un autre monde qu'Héméra et que sur ce monde là, non seulement Marthym s'y trouvait aussi, mais les invokeurs n'avaient pas de corne.. bref! On l'avait échappé belle, manquait plus qu'elle nous accuse d'outrage comme les flics de Cocoon tiens...

Par la suite, elle nous signala juste que la Reine ne pourrait pas nous recevoir avant l'après-midi, aussi on décidait d'aller faire un tour en ville et de revenir juste après manger pour espérer la rencontrer. Alors qu'on quittait le château et qu'on se retrouvait sur une petite barque guidée par une autre amazone, mon épouse demanda à faire quelques achats

«Oui, je veux bien. Je dois améliorer mes techniques physiques! Ça peut toujours servir...» je regardais la rame plonger dans l'eau et remonter, ça formait de drôles de tourbillons dans l'eau par moment, et sur le coup, ça me donnait une idée...

On débarquait et on commençait à visiter la ville, elle était assez agréable, un peu comme Lindblum en fait, mais avec des places bien plus grandes! On trouvait l'armurerie près de trois drôles de statues représentant des soldats apparemment, mais ils devaient surtout servir à promouvoir les armes fabriquées ici, mais moi, c'était plutôt les gemmes qui m'intéressaient...

«Hum.. j'ai une gemme qui ne m'est pas trop utile, je vais voir pour l'échanger contre une plus puissante!» je poussais la porte de la boutique de gemme, comme d'habitude, j'avais bien envie d'en chiper quelques unes, mais même ici, le système de sécurité semblait important... les gemmes présentées semblaient factices, les vraies devaient être cachées quelque part... et vu la carrure du vendeur, ça donnait pas envie de se frotter à lui, une vraie armoire à glace!

«Bonjour bonjour! Vous n'êtes pas du coin vous! Qu'est-ce que je peux faire pour vous?»
«Bonjour.. je voudrais savoir si je peux vous donner cette gemme et en avoir une autre, un peu plus puissante?»
«Hum... si vous me laissez celle-ci, je peux vous faire la même gemme de niveau supérieur à moitié prix.»
«Hum... je peux pas avoir un peu mieux?»
«À prendre ou à laisser...»
«Rooh allez!!»
je négociais pendant au moins dix quinze minutes, mais rien à faire! Le gars ne proposait rien de mieux... je finissais par céder et j'achetais quatre autres gemmes élémentaires pour pouvoir compléter mon panel de techniques. J'encastrais les gemmes dans mes dagues au fur et à mesure avant de filer son argent au vendeur, la petite dernière était spéciale, et j'avais dans l'idée que Sheli allait bien rigoler le jour où j'allais l'essayer!

Je me tournais vers elle d'ailleurs, histoire de voir un peu ce qu'elle comptait acheter de son côté

«On verra si tu as plus de chance que moi pour les négociations!» après tout, si elle joue un peu de ses charmes, qui sait?


Note pour le MJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 2 Sep - 13:57

Yusuke était d’accord pour aller faire quelques achats, visiblement lui aussi avait des choses à y faire et il avait même une gemme en trop qu’il souhaitait échanger, au possible, qu’il me disait. Je ne savais pas si c’était possible, mais nous n’avions jamais essayé, alors pourquoi pas ? Nous entrions dans la boutique, et pendant que Yusuke discutait avec le vendeur, je regardais un peu ce qu’ils proposaient. Certes, les gemmes dans les vitrines étaient des fausses mais bon. Je remarquais qu’ils ne possédaient pas des gemmes aussi puissantes qu’à Lindblum mais d’un autre côté, Alexandrie me paraissait être un royaume bien moins industriel et plus « artistique » que Lindblum. Dans le sens où on sentait dès qu’on arrivait en ville qu’ils avaient un fort goût pour l’art et l’esthétisme. Les boutiques et les activités sur la place n’avaient rien à voir avec Lindblum, je suis sûre d’avoir vu des gens peindre, les robes et tenues exposées dans les magasins semblaient être nobles et magnifiques, et surtout, cette ville vivait davantage du théâtre que Lindblum.

J’entendais que Yusuke négociait avec le vendeur pour qu’il lui fasse un prix – sérieusement, mon mari, on ne le changera jamais – mais vainement. J’avais l’impression que ca agaçait ce type derrière son comptoir et j’avais dans l’idée qu’il valait mieux ne pas lui chercher de noises, vu sa carrure … Je revenais dès que Yusuke eut fini son petit échange pour prendre toutes les gemmes dont j’avais besoin. Mais mon époux me lança presque le défi de faire de meilleures négociations.

- Bah … Je suis nulle moi dans ce domaine-là tu sais ! A moins que vous fassiez des forfaits, avec tout ce que j’ai acheté, y a pas moyen d’en avoir une gratuite, ou même moitié prix ? Je m’étais tournée vers le commerçant pour ca. Mais il se mit à sourire d’un air amusé.
- Bien essayé, mais non !
- Rooooh allez !! Je suis sûre que vous attireriez plus de clients si vous mettiez ca en place ?
- Oh ca j’en doute. Tout comme je doute en tirer de réels bénéfices, vous savez combien ca coûte de trouver et fabriquer ces gemmes ?


Et c’était reparti pour un tour, cette fois c’était moi qui discutais avec lui, mais rien à faire, il était trop coriace ! Bon quand c’est moi qui le fais de toute manière, j’ai pas grand espoir de parvenir à gagner quelque chose, mais alors si même Yusuke n’y peut rien, c’est fini ! C’est avec une moue boudeuse que je lui filais son argent et récupérais les gemmes voulues. Elles disparaissaient assez vite puisque j’assimilais aussitôt les techniques magiques désirées. J’avais l’impression d’être retournée à l’époque où je faisais évoluer mon Cristarium en apprenant les magies à différents niveaux … Je n’étais pas très originale pour le coup, mais parfois, c’est bien de rester sur des bases connues ! Je n’avais pas réappris tous mes sorts élémentaires en revanche, faute d’argent, je n’en avais pas assez.

Nous ressortions alors de la boutique, je m’arrêtais un peu après la porte pour lever le nez vers le ciel. Il faisait plutôt beau si ce n’est que le bleu du ciel était taché de quelques nuages blancs par endroit. Mais surtout, je me fiais au soleil pour essayer de voir à peu près quelle heure il était. Et je me tournais ensuite vers Yusuke.

- Il est bientôt l’heure d’aller manger non ? Et je me disais … en attendant que les audiences commencent, tu crois qu’on devrait aller chercher ce fameux théâtre où la « potentielle » Terra a joué ? Je mimais les guillemets car bien entendu à l’heure actuelle, nous n’avions aucune preuve que c’était bien elle, et qu’elle existait réellement … - Tu te souviens du nom de l’endroit ?

J’en doutais car on avait vu l’article il y a un moment et avec les événements et les voyages de ces derniers jours, retenir le nom d’un journal ou d’un établissement n’avait pas été très important. Mais je me souvenais que l’article parlait d’un franc succès et limite d’une polémique auprès d’une star du théâtre qui s’était faite voler la vedette … Une histoire pareille a dû faire parler d’elle dans les environs, les habitants pourraient peut-être nous aider pour ca ?

Achats de Sheli:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Sam 3 Sep - 19:42

Spoiler:
 

Achats

Yusuke achète Opale, Béryl, Émeraude et Topaze de Force 2 > - 4000 gils [Yusuke]
Yusuke utilise l'une de ses gemmes pour en obtenir une de niveau 2 à moitié prix > -700 gils [Yusuke]

Apprentissage de 5 nouvelles techniques

Sheli achète 2 saphirs (et non un saphir et une gemme puisque tu veux apprendre une technique magique Wink ), un rubis, une opale, un péridot et un béryl de Force 2 > -5200 gils [Sheli]

Apprentissage de 6 nouvelles techniques

Gains: + 100gils [chacun]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Dim 4 Sep - 10:08

Rien à faire, ce marchand ne voulait rien entendre! C'était déjà pas mal qu'il accepte de reprendre ma gemme pour me faire un rabais sur le niveau supérieur, mais bon, j'avais quand même espéré faire de meilleures affaires.. tant pis.
On avait directement appris nos nouvelles techniques, petit à petit, il me semblait qu'on devenait plus complet, de manière à être mieux préparés pour la suite. Les techniques élémentaires étaient une base dans la quête qu'on s'était fixées, fallait le reconnaître...

Bref, on sortait, il était pratiquement midi et Sheli proposait à la fois d'aller manger, et de voir pour le théâtre?

«Hum... tu crois qu'ils font de la nourriture à emporter ici? On pourrait se prendre un truc et on mange tout en marchant pour trouver ce fameux théâtre?» malheureusement non. Autant on pouvait évidemment prendre des fruits ou des légumes comme ça, mais c'était pas vraiment ce qu'on pouvait appeler un repas. Tant pis. On se disait finalement qu'on allait d'abord chercher le théâtre et on irait manger dans le restaurant le plus proche.

Mais il fallait d'abord retrouver ce journal, le coubo machin truc, aussi on allait vers le kiosque à journaux et on cherchait donc le fameux article, jusqu'à le retrouver

«Bon, c'est pas dit dans quel théâtre c'était, mais ils parlent d'un certain Rowell...»
«Vous cherchez Rowell? Il joue en ce moment au théâtre du Petit Oisillon, juste là!»
intervint le marchand de journaux, je me retournais et effectivement, il y avait là un café théâtre et on voyait un homme qui prenait toute une affiche avec son nom dessus, Rowell. Je me tournais vers le marchand en souriant
«Merci!» je faisais donc signe à Sheli de me suivre, ça tombait bien, ce café faisait restaurant la journée, la pièce n'était jouée que l'après-midi... zut. Mais on pouvait peut être en apprendre plus quand même. On entrait, une serveuse nous accueillait gentiment pour nous proposer une table

«Oui, s'il vous plaît... mais avant, on vient pour ce spectacle..» je montrais le journal du coubo déchaîné que j'avais gardé, montrant ainsi le dessin représentant Terra et l'acteur qui jouait apparemment Jacobin dans la pièce «vous savez si cette pièce s'est jouée ici?»
«Oh! Oui! Elle a eu un grand succès! Même si après ça, Rowell n''a plus voulu embaucher d'amateurs pour ses pièces pendant quelques semaines...»
«Et.. vous vous souvenez comment s'appelaient ces acteurs?»
«Hum... je ne sais pas si j'ai su le nom du garçon, mais la fille s'appelait Terra! Ça m'avait marqué qu'elle porte le nom de notre ancienne lune, alors je m'en souviens!»


Je me tournais vers Sheli, c'était bien ce qu'on pensait... on n'en était pas surs à cause de la qualité du dessin, mais d'un autre côté, on n'avait pas vu beaucoup d'autres femmes aux cheveux verts... la sorcière du tournoi de Spira n'était clairement pas le genre à jouer dans des pièces de théâtre! En tout cas, on avait bien un début de piste. On commandait à manger, mais je préférais laisser Sheli poser ses questions. Il s'agissait surtout de savoir si elle était repassée par ici dernièrement, et le pire... c'est que oui. Même si elle est déjà repartie, on pourrait bien avoir une chance de les rattraper si on se débrouille bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Dim 4 Sep - 22:19

Spoiler:
 

Bon, on avait le choix entre aller manger ou aller chercher le théâtre où la potentielle Terra avait été aperçue. Puisqu’on ne pouvait pas prendre de plats à emporter par ici, on commençait par le théâtre, Yusuke s’arrêtait juste pour retrouver le journal où se trouvait l’article, mais à part Rowell, rien … Mais bon, Rowell était visiblement connu dans le coin alors on n’eut pas de mal à nous indiquer où le trouver. En plus, c’était un café-théâtre. Faire d’une pierre deux coups, on ne pouvait pas faire mieux !

Et une fois sur place, Yusuke ne perdait pas de temps pour interroger la serveuse. Cette histoire avait bien fait parler d’elle, cette dernière se souvenait très bien de la pièce et du fait que le fameux Rowell avait refusé d’embaucher des amateurs un long moment. Bizarrement, ca m’avait fait sourire, les artistes réputés sont tous les mêmes : ils n’aiment pas qu’on leur vole la vedette ! Pourtant, n’était-ce pas un peu pour ca aussi qu’on faisait parfois jouer des amateurs ? Pour qu’ils puissent se faire remarquer ?
Bref, le plus important n’était pas là. La serveuse se souvenait du nom de la « comédienne », et elle s’appelait Terra. J’avais écarquillé les yeux et avais lancé un regard à mon époux – même s’il ne l’avait pas vu. Je ne savais pas ce qu’était cette histoire de lune, mais … woh !! Elle existait donc vraiment !?

- Euh, est-ce que vous l’avez revue par la suite ? Je veux dire, Terra.
- Hum … Son ami et elle sont revenus voir une pièce il n’y a pas si longtemps. Mais je doute qu’ils soient encore en ville.


Il n’y a pas si longtemps ? Ce n’était pas précis du tout mais j’étais un peu sous le choc pour le coup. La serveuse me ramena juste un peu à la réalité en me demandant ce que je voulais manger, alors je prenais le plat du jour – pas la moindre idée de ce que c’était mais sûrement un ragoût avec des aliments locaux. Dès qu’elle s’éloignait, je levais les yeux vers Yusuke.

- C’est … incroyable. Ca me paraissait déjà perturbant l’idée d’avoir fait ce rêve et tout mais là. Entre émettre des hypothèses et la voir se confirmer, il y a un trou gigantesque … Comment est-ce possible ? Comment peut-on rencontrer des personnes réelles dans nos rêves alors qu’on ne les a jamais rencontrées auparavant ? Ni même vues ? Ni entendues parler …

Héméra cacherait-elle encore davantage de secrets ? Ou est-ce que ca n’avait rien à voir avec ce monde ? Une chose est sûre, ca ne m’était jamais arrivée avant d’être ici … pourtant en réalité, j’avais fait deux rêves de ce genre, mais je ne me souvenais plus du premier. J’avais seulement eu une sensation de déjà-vu en voyant le directeur de la GGU au tournoi dans les gradins … Aussi, je ne faisais pas le rapprochement.

- Terra ne vient pas d’Héméra … tout comme nous. Et c’est la fille de Marthym … En tant que demi-Chimère, tu crois qu’elle serait venue voir la reine en apprenant que cette dernière était Invokeur ?

C’était une idée balancée en l’air mais je me demandais du coup s’il ne fallait pas demander AUSSI à la souveraine tout à l’heure, si elle avait fait la connaissance de Terra par le moindre hasard …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 6 Sep - 19:16

Tout ça devenait... bizarre? Autant, quand Sheli avait vu le dessin sur le journal, c'est clair qu'elle avait eu un premier doute, d'autant que voilà, des filles aux cheveux verts... mais ça ne voulait pas dire qu'il ne pouvait pas y en avoir, après tout, elle avait très bien pu rêver de cette Kerta psychopathe, mais en version douce et gentille - les rêves hein, des fois faut pas chercher à comprendre!

Mais là... j'étais tout aussi abasourdi qu'elle de voir que cette Terra était bien réelle, qu'elle avait joué dans ce théâtre, et même... qu'elle était revenue récemment? Sheli semblait toute excitée, ou paniquée, je ne savais pas trop en fait, et je me dépêchais de mettre ma main sur la sienne en voyant qu'elle s'emballait un peu

«Hey hey hey.. du calme.. tu sais, y'a pleins de possibilités... peut être que tu l'as croisée sans t'en souvenir? À la chasse au trésor par exemple? Quand on était à Daguéréo, y'avait énormément de participants, personnellement, je ne me souviens pas de tous, y'avait même une fille aux cheveux roses je crois... rien ne dit que tu ne l'as pas vue là bas, que t'as entendu son prénom sans trop t'en rendre compte mais que c'est resté dans ton esprit...»

Malgré tout, je me mettais à lui sourire tout en serrant sa main
«Après, tu as peut être juste fait un rêve prémonitoire? Après tout, je te rappelle que moi-même, j'avais rêvé de toi la veille de notre rencontre hein?» c'était un argument que je lui avais déjà sorti, mais je jugeais qu'une petite piqûre de rappel ne ferait pas de mal.

Mon regard se fit cependant plus sérieux, je gardais sa main dans la mienne

«Enfin... toujours est-il que tu ne dois pas trop t'emballer, ok? Les rêves... sont parfois un peu bizarres tu sais? Je veux dire qu'ils mêlent souvent des souvenirs, de l'imagination, elle n'est peut être pas vraiment la fille de Marthym, tu as pu faire un amalgame parce qu'il te manque et que tu cherches un moyen de le revoir?» et quel meilleur moyen qu'en passant par son éventuelle fille hein? je soupirais doucement en essayant de me montrer rassurant «je ne dis pas que ça ne peut pas être le cas... bien que j'ai jamais entendu dire que les eidolons puissent avoir des gosses... bref! Mais toujours est-il que bon... ne t'emballe pas trop ok? Je ne voudrais pas que tu sois déçue si cette partie n'était pas réelle...»

On va dire que je voyais bien son regard, son impatience, sa curiosité aussi, son cerveau devait tourner à plein régime à la recherche de réponses, mais chaque réponse devait surement apporter davantage de questions encore!

La serveuse nous apportait notre repas, j'avais également pris le plat du jour, mais avant de commencer à manger, je la regardais en souriant tendrement

«De toute manière, ça ne coûte rien de demander à la Reine... on lui posera la question au cas où!» de toute manière, quitte à lui parler des chimères, des cristaux et tout ça, autant en profiter pour lui parler de Marthym et de Terra. Je supposais qu'elle n'était pas à une question près.

Je goûtais ce fameux plat du jour - j'avais pris comme Sheli - il s'agissait de pommes de terre cuites au four avec une grosse couche de fromage à l'intérieur, des morceaux de lards - d'une bestiole que je ne connaissais pas - et des herbes et épices. Le tout servi avec une belle salade! Mine de rien, ça calait bien ce truc! On se dépêchait de manger, mais pour ma part, j'avais pas envie de dessert, j'étais bien calé! Je sortais mon téléphone juste pour connaître l'heure avant de l'éteindre


«On devrait y aller si on espère être dans les premiers....» surtout si on avait beaucoup de choses à lui demander!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 8 Sep - 15:01

Spoiler:
 

C’en était presqu’affolant de découvrir que la personne dont vous avez rêvé existait vraiment. Yusuke essayait de me calmer pour redevenir complètement lucide. Au début, on aurait pu penser que c’était mon subconscient qui s’était amusé à inventer toutes ces histoires oui, et quand bien même, je trouvais qu’il était vachement tordu pour inventer une personne et son histoire de façon si réelles. Mais bon … Yusuke avait raison, ca pouvait être aussi une sorte de prémonition, aussi fou que ca puisse paraître. Ce n’était pas lui qui allait me juger là-dessus si j’en venais à le penser : il avait bien rêvé de moi la veille de notre rencontre. En tout cas avant ce rêve, je ne savais pas où j’aurai bien pu voir cette Terra. Ou quelqu’un qui lui ressemblait. Yusuke avait évoqué la possibilité que ce soit lors d’un grand événement. Possible … Quant à cette histoire d’enfants d’Eidolons.

- Moi non plus je ne pensais pas cela possible. Mais finalement, on a bien vu que Marthym existait sur d’autres mondes depuis, peut-être est-ce différent sur les autres …

Mais était-ce le même Marthym à chaque fois ? Est-ce qu’il avait d’autres enfants ? D’autres … protégés ? Rien que sur Gran Pulse, plusieurs l’Cie pouvaient avoir le même Eidolon au fil des âges et des générations. Mais bref. Comme le pensait Yusuke de son côté, plus on avait de réponses, plus elles apportaient de nouvelles questions sans réponses. Je me demandais si Terra était venue voir la reine à Alexandrie, et dès que la serveuse fut repartie, je hochais la tête à la réponse de mon époux. Nous n’étions plus à une question près à ce stade, ni même la souveraine si elle avait l’habitude de rencontrer des étrangers.

Si nous voulions passer dans les premiers pour les audiences, il fallait qu’on se dépêche de retourner au château et donc, qu’on se magne à vider nos assiettes ! J’avais quand même faim alors je mangeais très vite, mais ca avait eu l’inconvénient aussi de me caler rapidement. Je n’avais pas de place non plus pour le dessert. On payait alors notre repas et on quittait les lieux pour faire le chemin inverse : cette fois, on prenait la barque pour retourner au château.

Je ne pouvais pas m’empêcher de regarder ce bâtiment sous tous les angles et dans les détails, Héra m’impressionnera vraiment jusqu’au bout. Ils n’étaient pas aussi modernes que les autres, mais je lui trouvais un charme qu’on ne trouvait nulle part ailleurs, l’impression de faire un bond dans le passé, d’être impressionné par leurs méthodes et leurs architectures avec le peu de moyens dont ils disposaient par rapport aux autres. Le pire, c’était les statues et les gravures. Tout était fait dans le détail et minutieusement de la main d’un maître de son domaine et c’était dingue de se dire qu’on pouvait avoir un tel talent.

Bref, on s’arrêtait devant les Amazones à l’entrée, il devait avoir eu un roulement car ce n’était plus les mêmes que tout à l’heure. Je ne savais pas trop comment ca marchait pour demander les audiences, s’il fallait qu’on passe par un intermédiaire pour cela mais comme la reine était là, et que je répétais ce qu’on avait expliqué ce matin à sa collègue, elle ne nous posa pas trop de soucis.

- Je vais vous conduire jusqu’à la salle du trône, mais avant de pénétrer à l’intérieur, je vous demanderai de laisser vos armes.

J’approuvais d’un hochement de tête, je n’y voyais pas d’inconvénient et ca me paraissait naturel qu’ils exigent un minimum de sécurité lorsqu’il s’agissait de rencontrer la reine. Après s’ils craignaient qu’un danger la menace, j’ai envie de dire, on n’a pas besoin d’utiliser une arme pour exploiter la magie, tant qu’on a notre voix pour le faire … mais soit ! On n’était pas venus pour chercher des noises de toute façon. On était arrivés dans les premiers, mais il y avait déjà quelqu’un pour s’entretenir avec la reine, alors on patientait un peu jusqu’à ce qu’un pauvre paysan ressorte de la salle du trône. Les gardes se tournèrent alors vers nous pour nous faire signe de donner nos armes, alors je décrochais Zénobie pour leur confier. Mais si vous l’abîmez, je vous tue ! J’attendais que mon époux fasse de même pour qu’on entre, escortés toujours par la même Amazone. On s’arrêtait devant elle et la soldate présenta la souveraine, vous savez, le petit speech, voici Grenat di Alexandros, souveraine d’Alexandrie, blablabla, on s’en fout. Et l’Amazone se retira.

GrenatSource: Princess Garnet Til Alexandros by dagga19

La première chose qui m’interpela chez elle, c’était sa jeunesse. Si jeune, et déjà tant de responsabilités sur les épaules. Même si je ne doutais pas qu’elle devait avoir bon nombre de conseillers et personnes de confiance pour l’aider dans sa tâche de régner sur le royaume. Grenat dégageait une aura apaisante, elle m’avait l’air d’être une bonne souveraine, à la hauteur de sa réputation. Elle paraissait si douce, mais je ne doutais pas qu’elle devait avoir la force et le tempérament nécessaires qu’exigeait son rang, sans quoi elle n’aurait pas sa couronne sur la tête. Rien ne semblait trahir sur son visage qu’elle était fatiguée de jour en jour de rencontrer plein de monde, et parfois même, pour les mêmes raisons.

- Je vous souhaite la bienvenue à Alexandrie. Vous devez être les étrangers qui sont venus au sujet des Chimères et de … Marthym, c’est cela ?

L’Amazone de tout à l’heure avait bien précisé qu’elle allait en parler … elle avait dû en profiter pour nous décrire à la reine, et avec nos tenues actuelles, elle devait en avoir fait la déduction. Je m’inclinais respectueusement devant elle.

- En effet. C’est un honneur de vous rencontrer, Votre Majesté. Ca fait trop bizarre de m’adresser de cette façon à une personne qui devait avoir mon âge … - Je m’appelle Sheli et voici mon mari, Yusuke. Et il est vrai que Marthym est, entre autre, la raison de notre venue, mais j’ai cru comprendre que vous n’étiez pas l’Invokeur qui pouvait l’appeler autrefois ?
- C’est exact. C’était la princesse de Lindblum, et mon amie, Eiko, qui pouvait le faire. Marthym la protégeait depuis l’enfance en ayant pris l’apparence d’un mog jusqu’au jour où il a repris sa véritable forme pour la protéger.


Marthym qui a pris l’apparence d’un mog … Ok si la situation n’était pas aussi sérieuse, j’aurai eu envie d’éclater de rire. Mais en fait sur le coup ca m’intriguait surtout.

- Marthym existait sur notre monde aussi, j’étais sa … l’Cie. Mais je doute qu’elle connaisse ce terme. - Son Invokeur. J’ignorais jusqu’à aujourd’hui qu’il existait aussi sur Héra, mais … vous êtes très proches des Chimères depuis toujours. Il y a quelques temps j’ai réussi à … invoquer Marthym. Grenat écarquilla les yeux, ne pouvant pas masquer sa surprise à cet instant.
- Je vous demande pardon ?
- J’ai été tout aussi surprise que vous. Il me semblait que tout pouvoir d’invocation avait disparu d’Héméra, et même lorsque nous sommes revenus à la vie avec mon époux, j’ai senti que cette capacité ne serait plus jamais à ma portée. J’ai pensé que c’était ma magie qui avait réussi à lui donner former dans un moment critique mais … nous commençons à nous demander s’il ne s’agissait pas du vrai. Il semblait quand même être doté de sa propre conscience et je doute que ma magie soit capable de faire une chose pareille. Vous savez si les Chimères, hormis celles qui sont encore sur Héméra de nos jours, sont encore vivantes ?


Grenat baissa les yeux un instant, l’air songeuse, elle réfléchissait à quelque chose, et j’étais curieuse tout comme j’appréhendais sa réponse. Puis elle les releva vers nous. Elle était devenue sérieuse. Peut-être venait-elle d’avoir l’espoir qu’un jour, elle aussi puisse retrouver ses Chimères qu’elle chérissait tant.

- Ce dont je suis certaine, c’est que je ne peux plus invoquer depuis la fusion des mondes. En revanche, je doute que les Chimères aient disparu et qu’elles doivent vivre quelque part. Pour une raison ou pour une autre.

Je me tournais vers Yusuke. On l’avait supposé aussi, mais si une « experte » pensait que c’était vrai, ca me rassurait un peu, mais d’un autre côté … bah j’aimerai bien savoir où c’est !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 9 Sep - 11:54

Toute cette histoire était.. bizarre. Malgré tout, j'étais mal placé pour dire quoi que ce soit puisque j'avais moi-même fait un rêve prémonitoire une fois, sauf que je savais que les rêves pouvaient être interprétés de bien des manières différentes et qu'il ne fallait pas toujours prendre ça au pied de la lettre.

On finissait rapidement de manger, puis on partait vers le château afin de rencontrer la Reine. Même si on avait fait vite, on n'était pas les premiers. Les amazones présentes nous expliquaient qu'il faudrait laisser nos armes, ce que je pouvais comprendre, bien que comme Sheli, je me disais que si on voulait la cramer avec nos sorts, on pourrait.. sauf si la pièce était pourvue d'une sorte de champs de force bloquant la magie? Je regardais machinalement autour de nous pour voir si je sentais quelque chose, mais rien... d'un autre côté, je suis pas un pro de la magie.

C'était finalement notre tour, je laissais mes dagues aux amazones avec un air disant clairement qu'elles avaient intérêt à en prendre soin, puis on rentrait. La reine se tenait devant son trône et nous regardait avec un sourire doux. J'étais vraiment étonné, même si j'avais entendu dire qu'elle était jeune, elle paraissait même plus jeune que moi en fait... ça me faisait trop bizarre. Je m'inclinais respectueusement alors que Sheli faisait les présentations et expliquait notre situation. J'approuvais d'un signe de tête à chaque fois qu'elle semblait demander mon appui, et la reine parut blêmir un peu lorsque Sheli expliqua avoir vu Marthym.


«Je sais que ça peut paraître étrange.. mais quand elle a fait appel à lui, il y a eu un drôle de sceau au sol et il en est sorti. Il n'avait pas l'air d'une ombre ou d'un souvenir, il avait l'air bien réel.» je croisais les bras, cette situation était plutôt étrange en soit, mais la reine semblait croire que les chimères vivaient encore quelque part? J'écarquillais les yeux

«Vous parlez des autres chimères que celles qui gardent les orbes?? Mais.. Ramuh ne nous a jamais parlé de ça...» je parlais de Ramuh en particulier car fallait reconnaître que c'était celui à qui on avait le plus parlé. Et puis, la Reine serait peut être plus ouverte à nous parler des chimères qu'elle connaissait si on faisait de même! «et Ifrit non plus, mais lui n'était pas super enclin à nous parler en fait...» je me tournais de nouveau vers la reine, non pas que je mettais sa parole en doute hein? «vous avez rencontré une chimère qui vous aurait parlé de ça? Est-ce que.. vous voulez bien au moins nous dire qui sait? Bahamut je suppose?»

La chimère qui sait tout sur tout... c'est logique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 9 Sep - 14:46

GrenatSource: Princess Garnet Til Alexandros by dagga19

La reine paraissait bien songeuse après la révélation que je venais de lui faire, le tout appuyé par les confirmations de Yusuke vis-à-vis de ce que nous avions vu et constaté en voyant Marthym. Elle ne semblait pas savoir où étaient les « autres » Chimères – entendez par-là, celles qui ne donnaient pas d’Orbes – mais restait persuadée qu’elles vivaient bel et bien quelque part. Nous avions pensé pareil, il aurait été trop curieux et étrange qu’elles disparaissent tout bonnement d’un claquement de doigt, comme des ordures qu’on jette à la poubelle. Yusuke appuya le fait que Marthym surgissait d’un portail pour venir, mais sur ce point, ca ne me choquait pas de mon point de vue car c’était déjà le cas lorsque j’étais une l’Cie et que je l’invoquais. Mais il ne le savait pas, lui, car je n’avais pas encore été transformée en Cie’th à l’époque et donc, il ne me connaissait pas à ce moment-là. Il n’avait pas pu me voir à l’œuvre. Lorsque Grenat entendit parler de Ramuh, elle semblait manifester une nouvelle surprise et j’avais l’impression l’espace d’une seconde d’avoir vu un voile de tristesse passer sur son visage.

- Ainsi vous avez déjà rencontré Ramuh et Ifrit …
- Oui, enfin, comme dit mon époux, Ifrit n’était pas très loquace … Ramuh l’était un peu plus mais d’un autre côté, nous ne lui avons jamais parlé de ma capacité d’invocation non plus, alors il n’a pas jugé utile de nous en parler, sans doute.


Du moins je ne crois pas qu’on lui en a parlé … Je me souviens qu’à notre première rencontre, je lui avais parlé du Ramuh de Gran Pulse mais comme on parlait de « lui » et pas d’une autre Chimère/Eidolon, il n’a pas voulu préciser que les autres se trouvaient ailleurs ? Mais j’entendais la reine soupirer, bien qu’elle se forçait à garder le sourire. Oh. La boulette … Je me souvenais que Ramuh avait dit à Pinnacle Rocks qu’il avait été la Chimère qui avait aidé Grenat a retrouvé foi en elle et ses pouvoirs, lorsqu’elle avait perdu ses dons d’invocation une première fois. Elle devait avoir un attachement particulier envers lui. Je compatissais un peu avec elle, j’avais envie de m’excuser si nous lui faisions du mal sans le vouloir, mais Yusuke continuait de parler, et mit carrément les pieds dans le plat – d’un autre côté, elle allait finir par arriver cette question. Mais Grenat ne s’en vexa pas, je crois qu’elle s’en doutait un peu, qu’on allait y venir. Elle étira même un peu plus son sourire.

- Non, par une Chimère qui, autrefois sur Héra, était bien plus grande, de par sa taille, mais aussi par sa sagesse et sa puissance. Bahamut n’avait rien à envier à Alexandre sur Héra, auparavant … - Et après cette discussion, il semble vouloir vous rencontrer. Suivez-moi, je vous prie.

Grenat se leva pour nous inviter à la suivre, j’avais échangé un regard avec Yusuke. Alors il y avait une Chimère qui vivait carrément à Alexandrie ? Si tout le monde avait compris ca, tu m’étonnes qu’il y avait beaucoup de visiteurs intéressés à l’idée de voir la reine !! Avec ca, j’avais oublié de parler de Terra, mais je gardais ca quand même dans un coin de ma tête pour tout à l’heure. Nous suivions alors la souveraine qui ouvrit l’accès à une salle secrète, puis elle se tourna vers nous.

- Je ne peux pas entrer alors je vous laisse. Rejoignez-moi dès que vous aurez terminé.

Je hochais la tête et me mis à avancer pour pénétrer dans une pièce remplie de miroirs … très lumineuse, alors que pourtant, je ne voyais aucune source de lumière. Voir tous ces miroirs donnait mal à la tête en fait. Et le pire, c’est qu’une voix sortit de nulle part.


Alexandre, Chimère de la Lumière

- Bienvenue, jeunes humains. Je suis Alexandre, la Chimère gardienne de l’Orbe de la Lumière.

J’écarquillais les yeux, j’avais beau chercher, je ne savais pas où il était … Mais Grenat avait dit qu’Alexandre était très grand de par sa taille … Et je me souvenais de son apparence globale sur les autres mondes. Enfin sur Dol et un peu sur Gran Pulse aussi où il ressemblait à une forteresse … Attendez … Alexandre fait partie même du château !???

- Euh, c’est un honneur. Vous vouliez nous voir à cause de cette histoire de Chimères ? Vous avez tout entendu ?
- Tout entendu, oui … Grenat n’était pas disposée à répondre à votre question. Mais moi, je le peux. Les Chimères vivent bel et bien ailleurs … j’ai préféré taire cette information à la jeune reine.
- Mais … pourquoi cela ? Elle est Invokeur, elle a le droit de savoir !
- La grande majorité des Chimères que Grenat pouvait invoquer auparavant sont aujourd’hui des Chimères gardiennes des Orbes. Elles ne vivent pas avec les autres Chimères. La reine ne pourra jamais les récupérer.


Je regardais Yusuke et pris un air triste. Je vois. Alexandre semblait être proche de la reine pour vouloir lui épargner une telle souffrance … mais elle allait bien finir par le découvrir non ? Je suppose que Grenat pourrait essayer de récupérer les autres Chimères, enfin, je ne sais pas si c’était possible, et quand bien même … ca serait toujours différent pour elle. Ramuh, Ifrit et sûrement les autres, lui manqueraient toujours et les autres Chimères ne suffiraient pas à combler le vide qu’ils avaient laissé.

- Pouvez-vous nous dire où vivent les Chimères ?
- J’en ai déjà bien trop dit. Si vous voulez davantage de réponses à vos questions, il va falloir passer mon épreuve. Avancez jusqu’aux grands miroirs …


===========================================

L’Epreuve d’Alexandre : Si vous acceptez l'épreuve, les deux miroirs devant vous vont vous confronter à votre passé, puis à votre présent et enfin à votre avenir.

Épreuve n°1: vous devez revivre un événement qui vous a causé une véritable terreur dans votre passé. Cela peut remonter à votre enfance ou plus tard mais ne doit pas être un événement récent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 9 Sep - 15:45

Personnellement, j'avais mais alors totalement oublié cette histoire de Ramuh qui avait aidé la reine à retrouver ses pouvoirs - faut dire que le vieux me parlait presque jamais à moi, il avait tendance à un peu trop m'ignorer ce qui fait que j'ai zappé pas mal de trucs qu'il aurait pu dire - aussi je devais surement montrer un peu moins de tact, malgré moi, en parlant des chimères à la reine. Malgré tout, je voyais bien qu'un truc la tracassait, que ça lui pesait. Je supposais que comme beaucoup d'invokeurs, le fait de perdre ses chimères a toujours été douloureux.

Elle parla d'une chimère grande et puissante, apparemment même plus puissante que Bahamut? Sérieusement? J'avais du mal à l'imaginer, car même en réfléchissant à la parade dans l'espace où l'on avait vu toutes les chimères ou presque, je n'avais pas souvenir d'une qui soit plus imposante que Bahamut... oui, j'oubliais Alexandre.

Mais en tout cas, on allait apparemment la rencontrer, et tout comme Sheli, j'écarquillais les yeux en voyant qu'elle nous conduisait jusqu'à elle?

«Vous.. vous êtes sérieuse? Il y a une chimère ici pile poil le jour où nous venons vous voir?» oui car bon, faut pas oublier que normalement, les chimères elles bougent hein? Mais en réalité, Alexandre était à part... au moins, on savait que si un jour on avait des questions, on avait un endroit sûr ou venir.

La reine nous laissait dans une immense salle avec des miroirs partout. Je regardais partout, c'était le genre d'endroit que je détestais! Aucune possibilité de se cacher sans craindre que ton reflet apparaisse quelque part! Une vraie plaie pour un voleur! On avançait prudemment, il y avait deux miroirs au centre, ils étaient opaques cependant, on ne voyait pas nos reflets encore dedans, et je sursautais lorsqu'une voix jaillit de nulle part!

«OUAAH!» faut le reconnaître, je ne m'y attendais pas, et moi, faut le faire pour me surprendre bordel! J'avais une main sur le cœur alors que Sheli entamait la conversation, moi, je regardais encore partout comme un con pour essayer de savoir d'où venait cette foutue voix! L'idée que la chimère soit le château lui-même me dépassait trop pour y songer. Sauf qu'un petit détail dans ce que disait Alexandre eut de quoi attirer mon attention

«Euh... vous voulez dire que seules les chimères qui ne gardent pas les orbes peuvent être invoquées? Comment ça se fait? Je veux dire... Ramuh nous a montré que d'une certaine manière, vous pouviez aider les humains aussi non? Au-delà de seulement filer des orbes...» certes, ce n'était pas tout à fait la même chose que de transmettre quelques pouvoirs et carrément prêter sa force, je suppose. De toute manière, Alexandre n'était pas disposé à répondre maintenant, il voulait qu'on passe son épreuve d'abord et je m'avançais prudemment. J'avais appris à me méfier des épreuves des chimères à force! Entre le labyrinthe de feu d'Ifrit, les éclairs vicieux de Ramuh, on avait de quoi craindre le pire...

Je me plaçais donc devant le miroir, dans un premier temps, je ne voyais rien, puis petit à petit, je pouvais voir une forme se dessiner... jusqu'à me voir moi. J'étais un peu plus jeune, je portais mes vêtements de Cocoon, mes cheveux étaient bien plus longs et j'étais beaucoup plus bronzé aussi. Le décor se dessina et je commençais un peu à me décomposer en reconnaissant derrière nous les vestiges de Pulse, à l'époque, Sheli y était allée pour s'assurer qu'elle était totalement libérée de sa condition de L'Cie, bien qu'on flippait tous les deux à l'idée que si elle ne l'était plus, qu'elle le redevienne - fallait le reconnaître, ça aurait été très con hein?

Sauf qu'Anima n'était plus là. Il avait été tué quelques temps avant et Sheli avait été assez dévastée pour le coup, jusqu'à ce qu'une étrange femme apparaisse... Ariana. Quelle sale petite garce celle la, j'avais jamais pu la piffrer! Elle avait l'apparence de la Sheli d'il y a cinq cents ans avec de très longs cheveux, je n'avais jamais vraiment compris qui elle était, mais elle avait mené la vie dure à Sheli pendant un bon moment. Je serrais les poings, jugeant qu'on voulait me mettre en colère, mais ce n'était pas le point que je devais voir, car les événements se déroulèrent très vite, un peu comme quand on regarde un film en accéléré... jusqu'à arriver à la fin où mon cœur semblait s'arrêter.

Je m'étais figé, fixant le miroir avec l'envie de regarder ailleurs, sans pouvoir. Sheli venait de disparaître, et mon sac aussi. À l'époque, j'avais ramassé tellement de trésors en explorant Gran Pulse avec elle! Sans compter que ce sac lui-même était une petite merveille! J'avais pillé beaucoup de gens à Bodhum et aux autres endroits que j'avais fait visiter à Sheli à l'époque, j'étais vraiment très, mais très très riche et là... Ariana m'avait tout enlevé.

Je me retrouvais seul au milieu d'une pièce, on était comme sous terre, je me souvenais comme si c'était hier, et l'autre connasse qui me faisait face avec son regard vide

«Je t'ai pris tout ce que tu avais... mais tu vas devoir choisir ce que tu veux vraiment récupérer. Ton sac avec tes trésors, ou Sheli.»
«Tu déconnes j'espère?»
«Absolument pas... si je te rends tes affaires, j'emmène Sheli avec moi et tu ne la reverras plus jamais. Si tu la choisis elle, tu resteras les mains vides.»


Je me souviens le désarroi dans lequel je me trouvais, l'ambiance était sinistre, et en prime, on venait juste d'affronter Zénobie avec Sheli, ou plutôt son ombre, son passé, cette épreuve avait été particulièrement difficile, ça ne faisait pas si longtemps que ça qu'on se connaissait, mais ce rêve que j'avais fait, un lien s'était établi directement... je m'effondrais, tremblant de toute part en ne sachant pas quoi faire. Je sais que maintenant, ça me paraît ridicule, si on me proposait encore ce choix aujourd'hui, ce serait trop facile! Mais à l'époque, j'étais beaucoup plus con, beaucoup plus radin, un vrai voleur pur et dur prêt à tout pour s'enrichir et jamais j'aurais pensé m'attacher à une femme suffisamment pour renoncer à ça!

J'avais peur.. je crois que de ma vie, j'ai jamais ressenti une telle terreur, en dehors du jour où on est mort - et encore, je ne m'en souviens pas vraiment, ça s'est passé trop vite et je crois qu'en fait, j'ai même pas eu le temps d'avoir vraiment peur à l'époque. Je tremblais, j'avais du mal à respirer, j'avais mal aussi... l'idée de perdre mes trésors m'était insoutenable, et c'était là que je réalisais que perdre Sheli le serait encore plus.

J'en pleurais, je plongeais mes mains dans la terre meuble, mes ongles se couvraient de noir et je finissais par jeter un regard noir sur Ariana

«Espèce de sale petite garce! Tu me demandes de choisir entre elle et moi en fait hein?»
- « Je dirais plutôt entre ton passé et ton avenir...»
les larmes coulaient le long de mes joues, je tremblais comme un gosse, même maintenant, me souvenir de cette scène me faisait mal, et me terrifiait. Puis finalement, je finissais par taper du poing sur le sol
«Rends la moi...»
«Que je te rende quoi?»
«Tu le sais très bien... rends moi Sheli...»
elle avait eu un sourire, puis la pièce s'était éclairée, non seulement Sheli était là et se jetait dans mes bras, mais elle avait mon sac avec elle...

Cette %£µ# m'avait torturé jusqu'au bout...

Le miroir redevint terne, et je me rendais compte que je pleurais pour de vrai... essuyant mes larmes, je me tournais vers Sheli qui était pâle comme un linge, ce n'étais pas trop dur de savoir ce qu'elle avait du voir.. soit un tomberry, soit un volcan avec de la lave en fusion!

«Sheli? Ça va?» c'est clair que elle, niveau phobie, elle a le choix!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 9 Sep - 23:19

Spoiler:
 

Les propos d’Alexandre étaient intrigants, et j’avoue que comme mon époux, j’étais vraiment curieuse d’en apprendre plus sur les « autres » Chimères. Est-ce que finalement nous pouvions quand même invoquer ? Pourquoi ne pas avoir pu le faire plus tôt ? Il y avait bien entendu des réponses à ces questions, mais Alexandre se répéta : il ne nous en dirait pas plus tant que nous n’aurons pas passé son épreuve. Je me demandais bien en quoi ca consistait et de toute évidence, ca avait un rapport avec ces miroirs. Je m’approchais alors du miroir qui était devant moi, non sans rester méfiante puisque jusque maintenant, on ne pouvait pas dire qu’Ifrit et Ramuh nous avaient épargnés … et ne parlons pas de Titan qui épuisait notre force tout en prenant un malin plaisir à se foutre de notre gueule si on échouait. Tiens, on avait oublié de parler de lui aussi à la reine ! Mais finalement en voyant sa tête, je me dis que ce n’était pas une mauvaise chose non plus.

Mais là, pas d’objets à pousser, pas de labyrinthe à traverser, pas d’éclairs à éviter. Ce n’était pas une épreuve physique. C’était une épreuve psychologique. Je ne voyais pas mon reflet dans ce miroir. Et lorsque je l’apercevais enfin, c’était pour laisser place à une scène du passé. Un passé très lointain. Un passé qui datait de quelques siècles, maintenant. J’étais devenue en une seconde aussi pâle qu’un mort. Car la Sheli que je voyais devant mes yeux ne me ressemblait pas physiquement. Elle n’avait pas le même visage. Elle n’avait pas les cheveux plus longs, ni des vêtements pulsiens.

J’étais un monstre.

J’étais Zénobie, et quand j’y pense, à ce jour, je ne sais toujours pas pourquoi on m’avait nommée comme mon katana. Est-ce que quelqu’un avait su que c’était moi ? Etait-ce seulement possible ? Peu importe. Dans ma vision, j’étais passée du stade de Cie’th « lambda » à Cie’th « Immuable » depuis peu, logée dans les ruines d’Haerii, fraîchement détruite et abandonnée, pour être repeuplée par une horde de Cie’th dont j’étais devenue la chef. Non pas qu’il y avait une hiérarchie au sein de cette communauté de monstres … mais disons que l’aura qui se dégageait de moi à l’époque suffisait à convaincre n’importe qui de reculer.

Petit cours pulsien, rappelons-le, les l’Cie qui échouent à leur Tâche deviennent des monstres, des Cie’th. Ils errent sous cette forme pendant un long moment, ca peut se compter en décennies, comme en siècle. Puis, s’ils ne meurent pas, arrivent deux solutions finales :
• Soit le Cie’th reprend sa conscience humaine mais se transforme en une stèle en pierre, dont l’âme humaine est emprisonnée pour l’éternité à l’intérieur sans jamais trouver le repos éternel … Yusuke et moi en avions vu un bon nombre ici et là au sein même de la Steppe d’Archylte. Entendre leurs plaintes et leurs remords d’avoir échoué à leur Tâche était parfois difficile car c’était des choses qui les suivraient et qu’ils ressentiraient jusqu’à la fin des temps.
• Soit le Cie’th était habité par une haine, une rage et une jalousie abondantes envers les humains et les êtres vivants, et ces fortes émotions poussaient le Chaos à les envahir au point de muter et devenir des « Immuables ». Des Cie’th bien plus puissants que la normale, bien que chacun ait son talon d’Achille … Le mien devait être ma jambe, vu la facilité avec laquelle je suis morte. Aha … Ahem.

Bref. Revenons à ma vision. Quand on est un Cie’th pendant des siècles, toutes les journées se ressemblent, si bien qu’on pourrait dire perdre la notion du temps.
Pourtant, ce jour-là, je ne l’avais pas oublié. Un homme de la quarantaine était arrivé à Haerii, armé d’un katana, et accompagné d’un ami. Un l’Cie dont la Tâche reçue avait été de m’éradiquer. J’étais sortie de terre lorsqu’il arriva au milieu du village, après avoir balayé quelques Cie’th au passage, sûrement dans le but de vouloir m’intimider. Qu’est-ce qu’il avait l’air misérable, que je me disais, à l’époque.

- Bien. J’ai passé un temps fou à m’entraîner, je suis plus puissant que jamais avec toute la force accordée par les fal’Cie ! Tu vas mourir ici et maintenant, abomination !
- Ne la provoque pas trop mon frère … Pense à ton fils et à ta femme, ils vivent déjà dans la misère à l’heure actuelle à cause des guerres. Ne va pas sacrifier ta vie non plus si tu n’es pas prêt, que vont-ils pen-


Mes tentacules l’avaient déjà fait prisonnier pour qu’il la ferme. Les fal’Cie … Quelle force t’ont-ils accordé ? Quelle force nous ont-ils accordés ? Nous étions cons, c’est tout. Nous voyions une bénédiction car ils activaient nos Cristariums en nous transformant, ce qui nous donnait accès à des ressources illimitées et une magie parfois surpuissante. Pourtant une fois devant le fait accompli, nous y voyions tous une malédiction, et il était trop tard pour revenir en arrière. Les fal’Cie nous avaient tous manipulés. Si nous avions décidé plus tôt de nous désintéresser d’eux, nous aurions bien vu qu’on pouvait activer nos Cristariums par nos propres moyens et ce, même si le chemin pour y parvenir était plus long et demandait davantage d’efforts et de patience.

Nous n’étions que des outils pour les fal’Cie. Des outils pour les aider dans leur propre Tâche de retrouver la porte qui menait dans le monde de notre déesse. Des outils qu’ils enviaient car les humains étaient dotés d’émotions. Des émotions qui nous rendaient parfois faibles et vulnérables, mais à l’inverse, parfois des émotions qui nous poussaient à nous surpasser toujours et à franchir des limites qu’eux-mêmes n’arrivaient pas à franchir. Alors, s’ils ne pouvaient pas être comme nous, la meilleure solution était de nous obliger à être à leurs pieds en nous transformant en l’Cie …

Je les haïssais. Je haïssais les fal’Cie. Je haïssais ces humains qui après tant de siècles, voyaient encore en eux des divinités et se pensaient être des élus s’ils étaient transformés.
Des élus pour être envoyés à la souffrance éternelle, oui.

Rendre son ami captif avait déclenché la bataille. Il était si ridicule à côté de moi. Je faisais trois à quatre fois sa taille. Il se croyait puissant car il s’était entraîné qu’il disait. Pourtant il n’avait pas d’Eidolon. Et son aura lumineuse était loin d’être suffisante pour égaler et éteindre mon aura chaotique. J’avais envoyé son ami voler plus loin, sa tête heurtant la roche au point de l’assommer. Le repas et défouloir parfait des autres Cie’th aux alentours, il n’avait pas survécu cinq minutes.
Quant au l’Cie … Ses frappes me chatouillaient. J’avais un bouclier qu’il n’arrivait pas à détruire avec sa lame, si bien qu’il s’était résigné à attaquer de loin. Je n’aimais pas la magie, alors c’était les seules fois où je devais subir quelques souffrances. Et lorsqu’il se rapprocha accidentellement de moi, c’était trop tard.

Mon bras l’avait traversé, ces tentacules répugnants au bout de ce dernier qui s’agitaient de l’autre côté de son corps. L’herbe qui était devenue rouge derrière lui au lieu de ce vert si joli. Et moi, derrière le miroir, j’avais les larmes aux yeux de revoir ca, et j’avais envie de vomir aussi de me dire que c’était moi qui avais fait ca. Le pire, c’est que je me rappelais aussi de ce que je ressentais en tant que monstre à cette époque. Je crois surtout que c’était ca qui me donnait envie de vomir.

Il était là à m’observer de ces yeux remplis de haine, mais de peine aussi d’avoir échoué. Suppliant aussi, il ne demandait qu’à ce que je le lâche pour qu’il aille reposer en paix.
Et j’étais là. Ma première victime. Mon premier pantin et jouet. C’était la première fois que j’avais un aperçu de ce que les fal’Cie pouvaient ressentir à notre égard, nous, humains. Des êtres si frêles et fragiles dont la vie ne tenait qu’à un fil. Et la sienne était justement entre mes mains, je pouvais en faire ce que je voulais.

Je ne voulais pas le lâcher tout de suite. J’observais son visage pendant de longues minutes, il était si petit à côté de moi. Je voulais en voir plus. Jusqu’à ce que je revoie ces larmes dans ses yeux que j’avais eu aussi avant d’être un monstre. Ces larmes qui trahissaient toute l’injustice de la vie.

Alors, ce n’était qu’à ce moment que je l’avais lâché et qu’il s’était étendu sur le sol, propageant cette mare de sang davantage tout autour de lui. Et j’étais retournée sous terre, laissant sa dépouille à la merci des charognards aux alentours.

Je me souvenais de cet homme. Car en effet, son fils était devenu l’Cie à son tour. Et je l’avais tué.
Le petit fils de ce même l’Cie était devenu l’Cie également. Je l’avais tué.
L’arrière-petit-fils de ce même l’Cie était aussi devenu un l’Cie. Il avait réussi à prendre la fuite mais n’a jamais plus voulu m’affronter. Il est devenu une stèle. Il a eu la chance que le groupe de Lightning tombe sur sa stèle pour accomplir sa volonté de venger sa famille, là où il avait échoué. J’ai été tuée.

A bien y réfléchir, c’était moi qui avais eu de la chance, ce jour-là.

J’en avais pourtant vécu des événements marquants dans mon enfance. La guerre. La mort de mon père. La mort de ma mère. Mais ce jour-là avait été probablement le plus horrible de toute ma vie - et Dieu sait qu’elle a été longue - le jour où j’ai repris forme humaine et que j’ai réalisé tout ce que j’avais fait. J’avais ôté une vie et j’avais aimé ca au point de recommencer à chaque fois, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’Hommes sur terre pour venir me défier.

J’étais en proie au désespoir sous cette forme, et c’était pour cela que cette partie de moi m’effrayait tant … C’était pour cela que je parlais de Zénobie à la troisième personne plutôt qu’à la première. Ce n’était pas moi, ca. Je ne voulais pas l’admettre. Pourtant cette vision semblait vouloir me prouver que si, c’était bel et bien moi. Et qu’aussi horribles avaient été mes actes à cette époque, que j’étais peut-être un monstre, une part de mon humanité y résidait quand même. Je devais admettre que j’avais mes points faibles et que j’avais mes propres ténèbres. Au final, je devais admettre que j’étais humaine … avec ses bons comme ses mauvais côtés.

J’étais juste tétanisée. C’était … horrible … Et à cet instant, je peux vous garantir que même traverser un labyrinthe dans une caverne de lave, ca avait été une meilleure épreuve que celle-ci … Je ne m’étais même pas tournée vers Yusuke tellement j’étais figée. Je suis sûre qu’on pourrait mettre une statue à mon effigie juste à côté de moi, on ne saurait pas deviner laquelle était la vraie Sheli.

De son côté, Alexandre avait vu les deux visions … impossible de savoir s’il ressentait quelque chose dans la mesure où nous ne pouvions pas le voir, mais seulement nous fier à l’intonation de sa voix. Pourtant … Un choix impossible qui avait mené à une véritable torture mentale … Une humaine qui était autrefois un monstre … Alexandre voyait là des scènes inédites qui semblaient l’attrister, mais il se fit juste et sage, comme toujours … J’avais versé quelques larmes, j’avais presqu’envie d’arrêter cette épreuve avant d’en voir trop :

- Pourquoi vous montrez ca … Ma voix trahissait tout le désespoir que je ressentais à ce moment.
- Le passé forge le présent. Sans lui, vous ne seriez peut-être pas les personnes que vous êtes aujourd’hui. Les miroirs étaient redevenus ternes juste avant qu’il ne prenne la parole. - Et vous n’auriez peut-être pas vécu cela …

Et de nouveaux souvenirs apparaissaient. Que nous réserve-t-il, cette fois ?

=========================================

Epreuve n°2 : vous devez revivre un événement particulièrement heureux de votre passé, cet événement doit cependant être proche du présent. (Quelques semaines tout au plus)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Sam 10 Sep - 9:09

Cette épreuve était sadique quand même! Nous faire revivre de tels moments... je ne savais pas ce que Sheli avait pu voir, elle était blanche comme un linge et figée comme une statue. Je m'étais approché, posant mes mains sur ses épaules alors que le miroir ne reflétait rien.
«Sheli... je sais pas ce que tu as vu... c'est fini ok?» la connaissant, je pensais à des tomberry ou à de la lave, ce sont ses plus grandes phobies à ma connaissance... elle m'a très peu parlé de ses années dans la peau de Zénobie et je crois que je me suis toujours dit qu'elle ne devait pas trop s'en souvenir. Peut être qu'elle m'en parlerait, on verrait..

Mais on n'avait pas le temps maintenant. La voix d'Alexandre se manifestait à nouveau, et autant je ne sais pas si Sheli peut dire que ce sont ses actes dans la peau de Zénobie qui ont fait d'elle ce qu'elle est, mais de mon côté, j'étais bien obligé d'admettre qu'elle et moi on aurait pu ne pas être ensembles si Ariana ne m'avait pas fait passer cette épreuve.

Je laissais ma main sur l'épaule de Sheli en souriant tristement

«Allez courage... on va y arriver.» je ne savais pas s'il y avait une possibilité d'échouer. À l'heure actuelle, on n'avait pas encore rencontré de chimères qui faisaient passer une épreuve impossible à louper... je me plaçais devant mon miroir, je ne savais pas ce que voulait dire Alexandre pour la prochaine étape, mais j'appréhendais un peu.

Sauf que l'image que je vis datait de... ce matin? Je haussais des sourcils, essayant de me souvenir ce qui avait pu être terrifiant ou autre pendant qu'on quittait Bloumecia sur le dos de Sirius. J'avais ramené ma main sur mon menton, mais ça servait à rien de réfléchir puisque je voyais les images défiler devant moi! Il pleuvait encore, on s'éloignait peu à peu de la pluie, jusqu'à se retrouver enfin à la lumière du soleil! Je commençais à afficher un air blasé en me souvenant de ce qu'il s'était passé!

Sirius, tout content d'être enfin au sec, s'était arrêté net et si Sheli avait tenu bon sur son dos, moi j'avais volé sur le côté! J'avais atterri souplement sur mes jambes et je commençais à gronder Sirius alors qu'elle descendait de son dos.. et là, monsieur n'avait visiblement rien à faire que je le gronde, car il se jetait par terre, tel un chien qui a besoin de se gratter le dos, il se retrouve à se tortiller dans l'herbe, les pattes en l'air et les ailes couchées par terre!

«Non mais tu fais quoi là??» et là, il relève juste la tête, toujours couché avec un air mais totalement débile. Moi-même, je ramène ma main sur ma bouche pour m'empêcher de sourire alors qu'il m'ignore royalement et continue de se rouler par terre! Je me tourne alors vers Sheli avec un sourire amusé «pas de raison qu'il joue tout seul!» je prenais mon élan et je sautais sur elle, en mode plaquage de rugby! On s'étalait par terre et je me mettais à la chatouiller comme un fou, évidemment, elle me rendait la pareille et on se mettait àrire comme des gosses jusqu'à ce qu'on en puisse plus! Le pire, c'est que Sirius s'était relevé entre temps et nous regardait comme s'il nous prenait pour des fous! Je pouvais pas m'empêcher de rire au point que j'en avais les larmes aux yeux, non mais qu'on est cons!

«Ben quoi? Y'a pas que toi pour t'amuser hein!» j'essayais de reprendre mon souffle, on se relevait difficilement. On avait de l'herbe partout alors on essayait d'en retirer un peu... bon, on doit aller à la route de la gorgone c'est ça?

L'image se brouille, je me rends compte que j'ai un peu mal aux joues... souvenir tout frais de ce matin, mais contrairement à bien des gens, Alexandre n'avait pas besoin de me montrer que malgré les épreuves, on était heureux. Nous, on le savait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Sam 10 Sep - 22:12

Yusuke était venu dans le but de me détendre, mais je n’avais pas réussi à lever les yeux vers lui. Seulement de pousser un profond soupir. L’épreuve n’était pas terminée, et pour le moment, j’avais du mal à voir le lien avec ce qu’Alexandre disait. En quoi mon passé en tant que Zénobie avait-il affecté mon présent ? J’appréhendais un peu, je n’étais pas sûre de le supporter s’il s’amusait à montrer des souvenirs aussi douloureux tout le long de son épreuve.

Mais non. Le miroir se brouilla une nouvelle fois pour laisser place à un souvenir plus frais dans ma tête que le précédent, et aussi, bien plus joyeux. Je reconnaissais Winhill plusieurs semaines auparavant, en pleine nuit avec un village très animé … Je voyais mes parents. Cette simple vision m’apaisa et j’affichais un très faible sourire. Et il s’étira enfin un peu plus au fur-et-à-mesure que je réalisais de quel souvenir il s’agissait : notre mariage à Winhill.

Alors certes, juste avant normalement, il y avait eu ce boulet de Kuja et son génome qui s’étaient incrustés pour tenter de dérober le Cristal de la Foudre … mais cet épisode avait été très vite masqué par toutes les émotions positives qui avaient envahies le village avec cet événement.

La vision se précisait, nous en arrivions au moment où Yusuke et moi (re)échangions nos vœux. J’avais les larmes aux yeux derrière le miroir, mais cette fois, ce n’était pas des larmes de douleur, c’était des larmes de joie. Après une vision glaçante, voilà une vision qui réchauffait le cœur. Je me souvenais du discours de Yusuke. C’était des discours rares dans notre couple, mais ce n’était pas pour autant qu’on ne s’aimait pas. Au contraire. C’était parce que les moments où on se parlait à cœur ouvert et de façon « gnangnan » comme certains diraient, étaient rares, qu’ils étaient si sincères et émouvants. Ce que Yusuke m’avait dit m’avait toujours touchée, mais dans cette vision, c’était comme si Alexandre voulait que j’en retienne surtout ce que moi, j’avais dit, pour en faire le paradoxe avec la vision précédente.

« Si je devais faire un résumé … Sache que … Je t’aime toujours comme au premier jour. Rien n’a changé. Tu es toujours ce jeune homme plein de vie, optimiste et drôle, cette personne qui ne se laisse pas marcher sur les pieds … et cet homme qui a su me faire craquer. » Il y avait quelques vannes par-ci et là dans le discours. C’était toujours quand j’étais stressée – un bon comme un mauvais stress – que je sortais des blagues malgré moi. « J’espère que … Ca te prouve que tu n’es pas n’importe qui non plus. Je te promets de toujours rester fidèle à moi-même … et de te rester fidèle d’ailleurs ! Et je te promets aussi de toujours te combler … Parce que toi, tu me combles chaque jour qui passe … Même dans les mauvais moments finalement … On passe toujours de mauvaises épreuves, pour mieux rebondir et ressortir encore plus forts ensembles. »

Et après la cérémonie, je me souvenais qu’on s’était amusés toute la nuit au point de se coucher seulement au petit matin.
Le miroir reprenait son apparence normale et j’avais baissé les yeux. Sans mon passé, je n’aurai jamais vécu cela ? Vu comme ca, la transition était compliquée. Pourtant, je me souvenais exactement de ma réaction quand je suis revenue à la vie une première fois. J’aurai pu réagir de mille façons différentes en réalisant ce que j’avais fait, j’aurai pu rester une psychopathe avec mon côté ténébreux toujours présent. Pourtant le monde était à l’abandon et je regrettais ce que j’avais été ces derniers siècles au point de ne pas l’assumer. J’avais été malheureuse à peine revenue à la vie jusqu’à trouver Yusuke et là … j’avais commencé à accepter ma seconde chance et il m’avait toujours accepté même en connaissant mon passé … Avais-je donc pris la bonne décision en acceptant cette chance et en laissant le passé derrière moi ? De toute évidence, oui … Sinon je ne serai pas tombée amoureuse de Yusuke, et je ne serai sûrement pas mariée à lui aujourd’hui. Nous n’aurions pas traversé tant d’épreuves ensemble non plus … et nous ne serions pas heureux aujourd’hui.

Je crois que je commençais à comprendre l’épreuve … Elle avait beaucoup de sens pour moi et j’avais l’impression que je pouvais me réconcilier avec mon passé … et avec moi-même. J’allais devoir parler avec Alexandre après. Je me tournais vers Yusuke, j’avais l’air plus sereine, lui aussi on dirait. Cette épreuve n’était donc pas vraiment une torture, finalement … c’était une véritable leçon. Et pourtant, elle ne semblait pas terminer. Alexandre cherchait-il à « illuminer » nos esprits de par son épreuve ? Ca ne m’étonnerait pas, ca sonnait bien avec son élément …

- Dans la douleur ou dans le bonheur, ce sont votre passé, votre présent et vos choix, qui forgeront votre avenir. Voyez ce qui peut vous attendre si vous continuez de suivre la voie que vous avez choisie.

Et les miroirs laissèrent place à un dernier souvenir … Un souvenir que nous n’avions pas encore en mémoire à ce jour.

==================================

Epreuve n°3 : cette fois-ci, vous devez imaginer votre mort en suivant la voie que votre personnage a choisi dans son état d'esprit actuel! Elle peut être heureuse ou malheureuse, cela n'a pas d'importance, mais elle doit avoir une conséquence directe avec votre objectif actuel. (Dans le cas de Yusuke et Sheli, ils doivent avoir réuni les Cristaux, et Gran Pulse doit avoir fusionné avec Héméra)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Dim 11 Sep - 10:46

Moment de joie, de rires, de bonheur... on en avait beaucoup, malgré les temps qui courent. C'est l'une des raisons pour lesquelles on continue notre route quoi qu'il arrive. Cette fois, la vision que nous avions eue était nettement plus gaie, moi j'avais surtout eu un moment simple mais vraiment énorme, Sheli avait eu davantage d'émotion, car elle pleurait, mais son sourire montrait de quel type de larmes il s'agissait. Je tendais la main en souriant, les paroles d'Alexandre étaient vraies, mais on le savait déjà.

La suite allait surement être moins drôle, il s'agissait visiblement d'une image de notre avenir cette fois, et j'appréhendais un peu.

Je m'approchais du miroir, petit à petit, une image se dessina et sur le coup, j'eus un mouvement de recul

«Papa?»

Old_YusukeSauf que non.. mon père a les yeux noirs... et même si j'ai hérité de sa tignasse, il n'avait jamais eu les cheveux aussi longs! J'écarquillais les yeux, il manquait aussi les cicatrices... c'était moi! J'affichais un air abasourdi, j'avais énormément gagné en muscles, j'étais assez âgé là, plus d'une cinquantaine d'années en tout cas... je portais un kimono blanc, mais j'avais toujours mes dagues sur moi, je n'avais apparemment pas changé de style de combat.

Je clignais des yeux, m'approchant du miroir comme pour mieux voir. Mon vieux moi-même revenait apparemment d'une bonne partie de chasse, il portait une bestiole ressemblant à un sanglier sur son épaule comme si aujourd'hui je trimbalais un poulet, un énorme chocobo noir marchait à côté de moi

«Sirius?» je ne savais pas trop combien de temps pouvaient vivre un chocobo, mais là, une bonne trentaine d'années devaient s'être écoulées, donc probablement un autre...

Je reconnaissais alors les montagnes, et même la bête sur mon épaule! C'était Gran Pulse!! Mon sourire s'élargit, on avait réussi! Et je reconnaissais l'architecture du lieu où on était... c'était Haerii!! Je ramenais ma main sur ma bouche pour contenir mon émotion... on allait réussir? On allait vraiment y arriver? Et vivre tranquillement dans notre village? Je saluais des gens, une jolie femme brune aux yeux bleus me fit de grands signes, elle avait un bébé dans les bras


«Salut papa! Jolie prise!» j'écarquillais les yeux, elle devait avoir une petite vingtaine d'années... en essayant de faire mes propres calculs dans ma tête, ça voulait dire qu'on avait environs dix ans devant nous avant que Sheli ne tombe enceinte? Et encore, j'ignorais si on en avait d'autres
«Salut Emi... oui! Tu viens manger avec nous?» Emi? Je ne pouvais m'empêcher de sourire... est-ce que l'amitié entre Sheli et Emi va se développer au point qu'elle va donner son nom à notre fille?
«Pas aujourd'hui, maman fait son fameux ragoût... je préfère éviter!»
«Ah oui, je te comprends... un jour, elle tuera quelqu'un avec ce truc!»
je pouffais de rire - les deux en fait, le vieux et moi! - et je me regardais avancer jusqu'à entrer dans une maison de pierre assez grande. La porte était ouverte, d'ailleurs, toutes les maisons étaient ouvertes. Les gens paraissaient heureux et sereins.

Je rentrais et je voyais Sheli... ouah! Elle a pris des rides! - euh, vaut mieux pas que je le lui dise - mais elle reste toujours aussi jolie! Un mini pouce toujours aussi, et maintenant que j'ai pris du muscle, elle fait encore plus petite!! C'est rigolo! D'ailleurs, je me vois poser mon sanglier - ou je sais pas quelle bestiole ça peut être - et la soulever comme une plume

«C'est pas trop tôt! J'ai failli manger sans toi!»
«Zut alors! J'aurais du prendre un peu plus mon temps! Aïe!»
elle m'avait mis un coup de poing sur la tête, affichant une mine boudeuse pendant que je la reposais! Visiblement, même en format minipouce, elle est toujours aussi balèze!
«Tu dis ça, mais je sais que tu adores mon ragoût!»
«Bien sur que je l'aime, mais faudrait quand même que tu y ailles mollo sur les épices! Des fois, il me faut trois jours pour retrouver l'usage de mes papilles! Aïeuh!!!»
cette fois, coup de coude dans les côtes! Mais! C'est qu'elle est violente!

En tout cas, la table est déjà mise, bien que je dois virer mon sanglier. Je me vois aller le déposer dans une pièce qui doit servir de garde-manger, puis je reviens pour me mettre à table. Elle pose une marmite sur la table, dommage que je ne puisse pas sentir, mais mon vieux semble apprécier!
Tout semble bien se passer, sauf qu'au bout de quelques bouchées, je me vois devenir rouge et ramener une main sur mon torse, frappant du poing avant de montrer des signes d'étouffement...

«Yusuke??? Arrête c'est pas drôle!!» Sheli entre en panique, se lève et s'approche, mais je vois à mon regard que je ne plaisante pas... quelque chose ne va pas... elle ignore qu'au cours de ma chasse, je me suis pris un mauvais coup au niveau du plexus et que j'avais déjà un peu de mal à respirer, là, les épices ne font qu'aggraver l'inflammation et empêche l'air de circuler dans mes poumons... je me lève, renversant ma chaise avant de tituber et tomber en me cognant à la table, Sheli se précipite, utilise par instinct ses sorts de soin, mais ce n'est pas la blessure elle-même qui me fait souffrir, je manque d'air, je la regarde avant d'ouvrir mon kimono pour qu'elle voit l'important hématome sur mon torse... je sens que je ne veux pas qu'elle s'en veuille et se sente responsable...

Je n'arrive plus à respirer, je ramène mes mains sur le miroir, comme pour essayer d'obliger mon double à se battre, mais l'air lui manque, il devient rouge, puis violet, jusqu'à ce que finalement ses paupières ne se ferment plus...
Sheli essayait tout ce qu'elle pouvait, elle avait appelé à l'aide, des gens rentraient... mais le miroir se brouillait et je reculais d'un pas...

Je ne savais pas quoi penser de cette mort... en soit, y'avait pire. J'allais vivre quand même longtemps et tout. Mais au final, j'avais peut être juste à faire en sorte que Sheli y aille mollo sur les épices quand elle cuisinerait à l'avenir? Je regardais le miroir, difficile de réagir à tout ça. Mais une chose était sure, je voulais quand même qu'on réussisse et qu'on ramène Gran Pulse sur Héméra. Cette vision m'avait clairement montré que j'étais heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Lun 12 Sep - 22:37

Spoiler:
 

Une vision d’horreur, une vision de bonheur. Une vision du passé, une vision du présent. Pour la dernière étape de son épreuve, Alexandre souhaitait nous montrer notre futur, et, je l’ignorais encore, mais surtout notre mort. Le miroir en face de moi afficha un souvenir que je n’avais pas en tête – jusque maintenant du moins – et je me voyais plusieurs années plus tard, plus âgée, bien plus âgée, les cheveux longs. Sur le coup vu de dos, j’aurai pu penser à Ariana, mais c’était bien moi et derrière le miroir j’avais écarquillé les yeux en me voyant ainsi, le visage marqué par l’âge. Bon je n’étais pas ridée comme une vieille de quatre-vingt-dix ans non plus, mais je n’avais plus ce visage de « jeune » que j’avais aujourd’hui.

J’étais dans un village, que je reconnaissais plus que bien … Haerii. Mon « double » regarda le ciel, je ne voyais pas Titan … Un monde intact tel qu’il était il y a cinq siècles, et sans la présence de fal’Cie … Avions-nous réussi ? Avions-nous réuni tous les Cristaux pour ramener Gran Pulse sur Héméra ? De toute évidence, oui. J’étais dehors, armée de mon katana. Si Titan n’était plus là, la Faille des Elus où il trônait, elle, était encore bien présente. Mon vieux moi semblait prendre cette direction jusqu’à se faire interpeler par une belle jeune femme.

- Maman ? Tu y retournes encore ?

Mais je ne répondais pas. A voir la vision ainsi, j’étais en train de me demander – la « vraie » moi – où était Yusuke dans tout ca. En tout cas, je n’avais pas rêvé, cette femme m’avait bien appelée « maman ». J’allais donc avoir une fille ? Ca faisait … bizarre. Elle s’approchait de moi, le visage marqué par l’inquiétude. Nous portions toutes les deux des vêtements typiques pulsiens. Pourquoi je ne voulais pas répondre ? Ma fille s’était approchée pour mettre sa main sur mon épaule, elle souriait, un sourire qui se voulait rassurant, mais qui trahissait sa peine.

- Tu devrais arrêter, tu sais … Tu … Enfin ne te vexe pas, mais tu n’es plus toute jeune non plus et … Grand-mère, grand-père et moi nous nous inquiétons vraiment pour toi tu sais.

Mais je ne la regardais toujours pas. Mon regard semblait presque vide. De mon côté, j’en concluais que mes parents étaient retournés vivre à Haerii aussi. Ca ne m’étonnait pas. Même si je me doutais qu’actuellement si on ramenait Gran Pulse, mes parents se souviendront toujours de la façon dont ils étaient morts, surtout ma mère d’avoir été tuée à Oerba. Et avec notre vœu, ca nous ramènerait à l’époque où ils n’étaient pas encore morts, et qu’aucune guerre n’avait éclaté. Ma mère ne serait pas tuée à Oerba pour des tensions entre deux nations, après l’échec contre Cocoon. Mon père n’aurait pas de raison de vouloir s’entraîner comme un acharné à la Faille des Elus pour finir tué. Bref.

- Tu sais comme nous que la Faille est l’endroit le plus dangereux de Gran Pulse … Tu refuses de parler depuis la mort de papa et tu passes ton temps là-bas. Un jour tu ne reviendras pas … S’il te plaît … Abattre toutes les créatures du monde ne le ramènera pas.

Oh. Je comprenais. Yusuke n’était pas là parce que dans ma vision, dans mon futur, il avait été le premier à partir. J’avais l’impression d’avoir reçu un coup de poignard dans le cœur en regardant le miroir. De son côté, j’entendais que mon époux riait de quelque chose, je ne savais pas quoi, mais moi, je n’avais vraiment pas matière à rire. D’autant plus que je comprenais que j’étais devenue muette après le choc de sa mort. Bien que j’ignorais à l’heure actuelle dans quelles circonstances il m’avait quittée.

Moi, l’une des personnes les plus bavardes et gueulardes de l’univers, j’avais fini par devenir muette. J’avais l’impression de voir là un sort vraiment ironique pour mon futur mais bon. J’en comprenais aussi que j’allais tous les jours dans la Faille des Elus et oublier ma peine et le vide en moi en allant me battre. Et pas contre des créatures de pacotille … Il faut savoir que la Faille s’appelle ainsi puisqu’on y trouve les plus puissantes créatures de Gran Pulse et que seules quelques personnes réussissaient à atteindre le trône de Titan. Mais il n’y avait plus de Titan dans ce monde. Sans doute préférais-je cet endroit au reste de la plaine car c’était là que j’avais le plus de challenge et ainsi, encore moins de temps pour penser à autre chose que le combat.

Ainsi, ignorant ma propre fille, j’avais avancé pour pénétrer en ces lieux sauvages et dangereux. En l’absence de fal’Cie, et donc de l’Cie, il n’y avait pas de Cie’th à affronter. Les premiers monstres n’étaient que des bouchées de pain pour moi, mais au fur-et-à-mesure, ca se corsait, passant facilement aux races les plus féroces de Béhémoth, en passant par les Otyugh, et mon combat final s’avérait être contre un Zirnitra. Une vouivre évoluée d’une très grande puissance. Même à ce jour, je n’en avais jamais affrontée, elles quittaient rarement Titan et son antre.

La bataille fut acharnée et je fus complétement impuissante avec mes pouvoirs électriques puisqu’elle se servait de cet élément pour se régénérer. J’évitais soigneusement cet élément. Elle était très intelligente et me donna beaucoup de fil à retordre. Pourtant … J’avais l’impression d’avoir l’habitude ? A voir mon « double », je m’en sortais plutôt pas mal. Mais les blessures s’enchaînèrent, mon moi du futur semblait distraite. La conversation avec ma fille ? Sans doute, pourtant même moi derrière le miroir savait que c’était une situation où il ne fallait surtout pas être distrait.

Mais trop tard. Après de multiples blessures infligées à une trop grande rapidité pour que je sache suivre dans mon état, mes soins n’étaient pas assez rapides. A un moment où j’étais trop touchée physiquement, je n’eus tout juste le temps de voir la vouivre me balayer d’un puissant souffle avant que mon corps ne se trouve inanimé sur le sol. Et la vision s’arrêta là.

De même de mon côté, je ne savais pas quoi penser de cette vision. De toute évidence, la mort de Yusuke m’avait affectée et dans ce que je venais de voir, je n’avais pas fait mon deuil. Ou avais refusé de le faire, je ne sais pas, j’ignorais depuis combien de temps il était parti. Mais j’avais délaissé ma famille à cause de ma peine et avais refusé le soutien qu’elle pouvait m’offrir et je n’aimais pas trop ca de là où j’étais aujourd’hui. Ca ne me ressemblait pas. De laisser tomber des gens que j’aimais comme ca … mais d’un autre côté, je n’avais jamais aimé quelqu’un comme j’aimais Yusuke auparavant. De toute évidence, nous avions vécu heureux à partir du moment où on pouvait se réinstaller chez nous … sur notre monde. Mais les choses avaient changé lorsque nous avions été séparés. Je soupirais alors.

Alexandre non plus ne savait pas comment interpréter ces visions. Soit ma vision était une suite directe à celle de Yusuke … soit elles n’avaient aucun rapport entre elles si ce n’est que dans les deux cas, Yusuke était parti le premier. On aurait pu se satisfaire de ces visions qui nous avaient prouvé que malgré la façon dont on allait mourir, on avait vécu dans le bonheur, mais Alexandre restait objectif et tenait à nous mettre en garde pour qu’on garde les yeux ouverts.

- Ne restez pas focalisés sur ces visions. Ce n’est pas parce que vous avez vu ceci, que cela signifie que les choses se dérouleront ainsi. Ceci n’est qu’une voie parmi tant d’autres, il n’appartient qu’à vous de faire vos choix pour parvenir à ce résultat, ou dériver sur un autre …

Deux orbes apparurent. Un pour Yusuke, un pour moi. Je récupérais le mien et puis, la curiosité m’envahit, alors je pouvais lire à l’intérieur :

« Là où la brume n'est pas revenue partout, des poupées cherchent un peu de tranquillité. »

Je haussais un sourcil. Autant avec le début de la phrase, je savais que ca parlait d’Héra, mais alors cette histoire de poupées, pas la moindre idée de quel endroit ca voulait parler. Je rangeais alors l’Orbe de la Lumière, mais avant qu’Alexandre en revienne aux Chimères, je souhaitais commenter l’épreuve.

- Votre épreuve est pleine de sagesse et une véritable leçon mais … J’ai eu l’impression en voyant mon passé que je devais assumer ce que j’avais été plutôt que le rejeter.
- Il est bien dommage de rejeter son passé, aussi dur soit-il. Peu importe ce que tu as été par le passé, rappelle-toi que tu avais et as toujours une âme humaine. Vous, humains, vos émotions vous guident dans tout ce vous faites.
- Cela ne pardonne pas ce que j’ai fait. Mais jusqu’alors, je parlais de Zénobie comme d’une autre entité et …
Je soupirais et baissais les yeux. - Peu importe. Ce que je voulais dire, c’est que votre épreuve a le don d’ouvrir les yeux. Du moins, j’ai l’impression qu’elle a ouvert les miens.
- C’est, entre autre, le but de cette épreuve. Vous m’en voyez ravi si vous en avez tous les deux compris le sens.


Je me tournais vers Yusuke. Je ne savais pas tout ce qu’il avait pu voir de son côté, mais lui venait déjà d’avoir un indice pour ma vision du passé puisque je venais de mentionner ouvertement Zénobie. Pas bien difficile de faire le lien pour deviner de quelle période de ma vie il avait été question. Il y eut un bref instant de silence, et la voix d’Alexandre retentit à nouveau.

- Bien. Chose promise, chose due. Vous avez passé mon épreuve. Que voulez-vous savoir au sujet des Chimères disparues ?

Je laissais Yusuke prendre la parole, le temps que je me remette un peu de tout ca moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 13 Sep - 11:08

Voir sa propre mort, c'était jamais très réjouissant, mais pour ma part, je trouvais qu'on ne s'en sortait pas trop mal. D'autant que cette mort serait facile à éviter le moment venu. Il me suffirait de voir le jour où je serais blessé au torse et où Sheli fera son "célèbre" ragoût, et je n'aurai qu'à la prévenir que c'est pas le bon jour quoi... donc pour ma part, je n'étais pas traumatisé par tout ça, mais en voyant la tête de Sheli, je voyais bien que ce n'était pas son cas.

Forcément, nos chemins étaient étroitement liés, donc si j'avais été le premier à mourir, elle était restée seule un moment. Je m'approchais d'elle, la serrant dans mes bras en souriant doucement alors qu'Alexandre rappelait que cette mort n'était qu'une possibilité parmi tant d'autres.

«En tout cas pour le moment, ces visions me confortent dans l'idée qu'on a chois une bonne voie... faut juste que je fasse gaffe à ce que je mangerai à l'avenir!» et je me penchais à l'oreille de Sheli pour lui murmurer «en plus, tu vas voir, je serai super balèze une fois vieux! Un beau grand gaillard tout en muscles!» je déposais un baiser sur sa tempe, histoire de la rassurer un peu alors qu'elle mentionnait surtout l'intérêt de cette épreuve.

Oui, en apprendre plus sur nous. C'est clair que des épreuves, on en a traversées, mais on s'est toujours serré les coudes et on a toujours pu voir les bonnes choses parmi les mauvaises. Malgré tout, ça fait toujours plaisir un petit rappel à l'ordre.

«Merci en tout cas pour tout ça... on n'a pas l'occasion de voir son avenir tous les jours, je suppose que pour beaucoup, ça doit leur faire comprendre qu'ils doivent changer leurs objectifs, mais moi... vous m'avez montré un avenir qui me convient et une voie où on sera heureux, alors ça va me motiver davantage encore à poursuivre ma voie! Notre voie!» certes, Sheli voyait peut être les choses autrement, mais quand je lui expliquerai la façon dont je suis mort, ça la fera surement changer d'avis.

En tout cas, il était temps maintenant de passer aux questions, je gardais mon bras autour des épaules de Sheli, il est vrai que c'est surtout elle qui a des questions à ce sujet, mais au fond, quelle importance?

«Je ne sais pas trop si vous pouvez nous répondre, mais il s'agit de Marthym. Sheli a été capable de l'appeler alors qu'elle était dans une situation assez critique» saleté de xylomid «on a pensé à une sorte de souvenir au début, mais il semblait vraiment réel... et la Reine nous a dit qu'elle était presque persuadée que les chimères étaient encore quelque part... et vous avez dit qu'apparemment, les chimères qui ne gardent pas les orbes peuvent être appelées. Ça veut dire que Sheli a vraiment vu Marthym? On peut vraiment l'invoquer à nouveau?»

Bon là en fait, c'était une sorte d'ombre quand même... tant que Sheli ne remettait pas la main sur son eidolith, elle ne pouvait pas vraiment appeler Marthym, mais il lui avait quand même envoyé un message, un message qui disait clairement "je suis là"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tourisme et bonne humeur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lord apporte une bonne humeur dans le forum
» Tourisme et bonne humeur.
» Humeur en smiley
» Chapitre II : Les règles du Royaume
» Animation de la Saint-Valentin : tournoi de poèmes [clos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Alexandrie-