Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Tourisme et bonne humeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Tourisme et bonne humeur.   Ven 19 Juil - 11:12

==============================
Noah et Fritz viennent de la route de la gorgone
==============================

Il y avait donc bien des menaces qu'il ne fallait pas négliger. Selon Fritz, Kuja aurait fait une nouvelle apparition dans Alexandrie. N'était-il pas mort ? Le garnement avait longuement entendu parler de cet être, il était le frère d'un compagnon de route de dame Freyja et il avait posé de nombreux problèmes durant leur aventure. Le génie savait aussi qu'il était probablement cet homme malsain qui avait manipulé les chimères, celui qui avait tué l'ancienne reine d'Alexandrie. Son attitude pleine d'assurance laissa rapidement place à un certain doute. Que se passerait-il s'il croisait le fameux Kuja ? Noah avait déjà sa petite idée. Cet être là n'avait pas respecté Bahamut, il l'avait utilisé. Pour cela, il finirait par payer, tôt ou tard. Tandis qu'il fulminait intérieurement, l'adolescent ne se rendit pas compte immédiatement qu'ils étaient arrivés à destination. Pour dire vrai, il n'avait même pas prêté attention aux propos enthousiastes de Fritz, comme s'il venait de se perdre dans son propre esprit. Ainsi ce fut le garde qui tira le garnement de ses rêveries en lui intimant de le suivre.

Noah sauta de la nacelle, atterrissant les deux pieds joints, sur le sol sol. Après s'être mis en route, en silence, le garnement ne put s'empêcher d'admirer et d'observer ce qu'il pouvait voir du château. Ils passaient d'ailleurs dans ce qui semblait être des cachots. Le jeune garçon aux cheveux blancs trouvait l'endroit quelque peu lugubre et cela lui donnait froid dans le dos. Il n'aurait pas vraiment aimé se retrouver dans l'une de ces cages suspendues. Après avoir emprunté de nombreux couloirs et s'être perdu deux ou trois fois, le garnement finit par arriver dans le hall à la suite de Fritz. Pour le moment, il estimait qu'il était en avance sur son programme et prit la décision de quitter le hall du palais. Sans vraiment y réfléchir, le gamin se mit à courir en direction de l'extérieur. Son regard se posait sur les jardins, les fleurs et surtout l'eau et les barques. Noah allait pouvoir visiter la ville ! Un large sourire se dessina sur son visage et pour le moment il en oublia à la fois Kuja et la reine. Un peu de tourisme ne pourrait lui faire de mal.

Après une brève hésitation, il se lança sur la barque sans même attendre le rat. Tandis que l'amazone s'apprêtait à ramer, le garnement lui dit promptement de s'arrêter. Il ne voulait pas profiter de tout ce spectacle seul. Dès lors que l'autre chevalier-dragon serait là, ils pourraient alors démarrer la visite.
« Il y a tellement à voir que je ne sais par où commencer et toi Fritz, tu as envie de faire quelque chose ? » Le ton enjoué et curieux du garnement démontrait une certaine joie de se retrouver dans cette ville qu'il trouvait tellement intéressante. Depuis l'attaque de Bahamut, Alexandrie avait dû être reconstruite et Noah mourrait d'envie de voir ce à quoi ressemblait la capitale d'Héra. Il mit sa main dans l'eau fraîche sur laquelle la barque voguait. Il n'avait pas trop compris son propre geste, se disant que celui-ci avait été purement instinctif. Pour le moment, il ne dirait rien de ses intentions à sa camarade. En effet, Noah n'était pas venu dans ce lieu pour faire du tourisme, mais bien pour rencontrer la reine.

Le garnement regardait tout ce qui l'entourait, s'arrêtant bien souvent sur les toits des hautes bâtisses. Le jeune garçon pensait que sauter de maison en maison devait être un entraînement intéressant. La ville semblait immense, même comparée à Bloumécia et la hauteur des bâtiments dépassait celle de la ville de la pluie. Ils arrivaient alors non loin de ce qui ressemblait à une église, avec un clocher. Avant même que l'amazone ne débarque sur le quai de bois, le garnement sauta de la barque et atterrit sur le toit de tuiles rouges d'une demeure, à quelques mètres de là. D'un sourire mutin et d'un geste de la main, il fit signe à son comparse de le rejoindre. Noah avait l'air complètement fasciné par cette immense ville. Il sauta de nouveau, cette-fois ci sur les pavés et observait tout ce qui l'entourait. Alexandrie devait être un terrain propice à l'entraînement d'un chevalier-dragon, il faudrait d'ailleurs qu'il en parle à Fritz.

Le garnement se mit enfin à courir jusqu'en direction de la grande place, s'arrêtant ci-et là pour observer plus attentivement. En le regardant, il ne faisait aucun doute pour les autochtones que ce jeune garçon aux cheveux blancs était un touriste. De temps à autre il regardait derrière lui, vérifiant si son camarade le suivait. Enthousiaste comme il était, il paraissait difficile de calmer l'excitation causée par la découverte de la capitale.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 19 Juil - 12:30

PNJLe château d'Alexandrie, jamais le jeune Fritz n'y avait mis les pieds et jamais il n'aurait cru pouvoir la voir de ses propres yeux. Même s'il devait reconnaître ne pas vraiment apprécier ce genre d'architecture un peu trop tape à l'œil à son goût, il ne pouvait nier que ça demeurait tout de même agréable à voir et laissait son regard se poser sur un peu tout et n'importe quoi.

Mais le garçon ne semblait pas avoir envie de rester en ces lieux pour le moment, il préférait visiblement courir partout et visiter la ville, aussi le jeune rat du accélérer le pas pour pouvoir le rejoindre jusqu'à l'embarcadère après avoir remercié les gardes pour les avoir guidés jusqu'ici. Grimpant dans la barque, il s'installa en face de l'amazone non sans regarder le gamin qui plongeait sa main dans l'eau de la façon la plus naturelle du monde, et c'était sûrement dans des cas comme celui-ci qu'on pouvait se rendre compte de son jeune âge.

L'amazone ne semblait pas très bavarde non plus, et lorsqu'ils arrivèrent en ville, Noah ne perdit même pas une seconde et sauta directement de la barque vers les toits

«Vous êtes des chevaliers dragons?» demanda t'elle en le voyant sauter ainsi. Fritz se tourna vers elle et hocha de la tête
- «Des apprentis, oui.»
- «Je vois. J'espère que vous ne nous causerez pas de problème»
- «Ne vous inquiétez pas, il est jeune, mais il n'est pas méchant.»


Elle hocha de la tête, mais contrairement à l'enfant, il alla d'abord sur l'embarcadère pour ne pas risquer de faire chavirer la barque avant de sauter et rejoindre le gamin sur les toits. D'ici, ils avaient vraiment une vue magnifique des lieux au point qu'il était difficile de savoir par où commencer.

«Le plus simple serait déjà de redescendre et de suivre simplement les rues qui se présenteront à nous.» dit-il d'une voix plutôt neutre. Il ne montrait pas autant d'enthousiasme que son ami pour le moment, disons qu'il ne se sentait pas vraiment bien dans ce genre de ville où il y avait trop d'humains à son goût.

Il sauta habilement du toit, ils se trouvaient dans un quartier qui paraissait un peu plus pauvre, même si toutes les maisons étaient désormais réparées, même les toits! Cependant, on voyait encore de nombreuses planches qui reliaient parfois des maisons entre elles, signe que des petits garnements devaient encore s'en servir pour passer de toit en toit et espérer ainsi assister gratuitement aux pièces de théâtre qui se déroulaient sur la grande place.

Une fois plus bas, ils se mirent en marche, des enfants jouaient à la corde à sauter et attrapèrent Noah pour l'entraîner avec eux

«Allleeeeez! Viens essayer, on va voir si t'es fort à ce jeu!»

Le jeune rat croisa les bras et regarda son ami - enfin, pouvait-il vraiment l'appeler ainsi? - d'un air amusé, voulant voir s'il allait pouvoir s'en sortir ou non avec ces garnements!

Spoiler:
 



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 19 Juil - 13:41

Noah se dit qu'il devait tout particulièrement se souvenir de ce passage, qui lui permettrait peut-être d'assister à une représentation sans avoir à débourser ses gils. Après tout, il valait sûrement mieux éviter les dépenses inutiles. Finalement, tandis qu'il s'arrêtait pour observer une bâtisse, des enfants l'attrapèrent. Au départ, le jeune garçon n'avait pas vraiment compris jusqu'à ce qu'il remarque la corde. Fritz l'observait alors et le garnement se dit qu'il ne pouvait refuser un défi pareil, les sauts étaient un peu sa spécialité après tout. Deux jeunes filles faisaient tourner la corde tandis que l'adolescent devait enchaîner les sauts. Le génie se laissa prendre au jeu, faisant quelques petits sauts d'échauffement. Les passants semblaient le regarder avec une certaine curiosité, mais il n'en avait que faire. Le regard des autres ne touchait que très rarement le génie, d'autant plus qu'il s'amusait bien.

Lentement, mais sûrement, il enchaînait les sauts, allant doucement pour bien commencer et s'adapter aux mouvements des deux gamines qui faisaient tourner la corde. Le rythme s’accélérait au fil de ses réussites et lorsqu'il en eut fait une trentaine, Noah sauta afin de se retrouver à côté de l'une des filles tenant la corde. Il posa la main sur sa tête et dit d'un ton enjoué.
« C'était amusant ! Je reviendrai jouer avec vous et je vous montrerai ce que mon maître m'a appris ! » Finalement, il resta figé un moment, observant les alentours avec un sourire béat. L'adolescent ébouriffa les cheveux de la gamine. Durant quelques secondes il parut ailleurs, comme si son esprit s'était perdu au beau milieu de la capitale. Il fut tiré de sa rêverie par le son d'une cloche qui attira inexorablement son attention. Ses yeux se posèrent sur son compagnon de voyage tandis que Noah souriait.

Il aurait aimé voir Fritz s'adonner à ce genre d'exercice, mais il se dit que le rat n'accepterait pas forcément de se donner en spectacle d'une telle façon. Le garnement s'accroupissait alors à côté des enfants et commença à chuchoter tout en montrant Fritz du doigt.
« Vous voyez mon ami là-bas ? C'est un chevalier-dragon de Bloumécia, vous devriez lui proposer ! » Le garnement éclata alors de rire. Son camarade pouvait constater qu'il s'acclimatait très bien avec des enfants plus jeunes que lui. Le garnement semblait d'ailleurs bien moins mature lorsqu'il se trouvait avec ceux-ci. D'une certaine façon, il se disait que son ami pourrait aussi s'ouvrir au monde s'il lui forçait un peu la main. Le jeune garçon aux cheveux blancs s'approchait doucement du rat et lui dit alors. « C'est à ton tour maintenant, ton honneur de chevalier-dragon est en jeu ! » Le garnement était d'humeur taquine et plus il découvrait Alexandrie plus son enthousiasme s'intensifiait.

Le garnement attrapait le bras du rat pour le tirer jusque la troupe d'enfants. D'une certaine façon, il se demandait comment Fritz allait se débrouiller à son tour. Il soupçonnait le rat de ne pas tellement apprécier les humains, en réalité Noah estimait qu'il avait raison. Pourtant il ne pouvait s'empêcher d'aider son camarade à profiter des plaisirs simples que la vie humaine pouvait offrir. Tous les êtres ne devaient pas être rangés dans le même sac. Le génie avait entendu parler de monstres qui pouvaient eux mêmes se montrer gentils, même s'il ne s'agissait pas d'une majorité d'entre eux. Le bien et le mal étaient des notions contrastées et particulièrement abstraites car chacun avait sa propre échelle de valeur.  Pour cette raison, le jeune garçon aux cheveux blancs avait tendance à penser que les bonnes et les mauvaises personnes existaient partout et à toutes les échelles.

Noah avait décidé de ne pas aller à Tréno afin d'aider son ami à être un peu plus optimiste et moins méfiant. Il estimait qu'un peu d'amusement pouvait se montrer bénéfique. Avec un peu de chance, le garnement parviendrait à faire tomber les barrières des préjugés et retirerait un poids des épaules de son camarade. Avant même de le traîner devant la reine d'Alexandrie, l'adolescent espérait avoir permis à compagnon de route d'être un peu plus ouvert sur le monde. Il se mit alors en retrait, observant la scène, prêt à compter le nombre de sauts que le rat effectuerait.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Sam 20 Juil - 10:00

PNJComptant le nombre de sauts dans sa tête, le jeune rat observait la scène avec un certain amusement, même si au fond, ce genre de choses ne l'intéressait pas vraiment. Au bout d'une trentaine de sauts, le gamin laissa tomber et sauta souplement aux côtés de l'une des petites filles qui tenaient la corde pour pouvoir lui promettre de faire un peu mieux ses preuves la prochaine fois.

Se préparant à partir, Fritz se redressa et s'approcha dans le but de gagner le cœur de la ville et ainsi continuer la visite, mais le garnement avait d'autres projets qui ne lui plaisaient pas du tout! Il s'était approché de l'une des petites filles pour lui murmurer quelque chose à l'oreille, et bientôt, ce fut tout un groupe de marmots qui se jetèrent sur lui pour l'inciter à jouer à son tour! Et le pire de tout, c'était que l'enfant mettait son honneur de chevalier dragon en jeu?

D'un geste de la main, il repoussa l'un des enfants pour s'avançait mais pas pour se diriger vers la corde à sauter, non il cherchait simplement à s'éloigner de cet endroit

«Il n'y a nul honneur dans ce genre d'exhibition. Je préfère m'abstenir plutôt que me rabaisser à ce genre de choses»
- «Oué l'autre hé! Comment il se la pète!»
reprit l'un des enfants, mais Fritz n'en tint pas compte et reprit sa route, que le garnement le suive ou non.

Pourtant, il n'avait pas toujours été comme ça, autrefois aussi quand il était petit il aimait ce genre de jeux, il n'était pourtant pas bien vieux, 16 ans, mais lorsque vous avez perdu vos camarades de jeux lors de l'attaque d'une chimère, vous perdez également votre innocence d'enfant. Au final, ce n'était plus un bon souvenir pour lui, c'était même assez douloureux et il préférait donc tracer son chemin jusqu'à une place où on vendait apparemment des billets pour toute sorte de choses. Notamment des pièces de théâtre, le soir même, il semblait qu'il y en avait une qui devait se jouer.

S'avançant jusqu'au panneau pour voir un peu ce qui était proposé, il remarqua que sur la grande place allait se jouer une pièce de théâtre assez connue à Lindblum, «Madame DoubtFeu», l'histoire d'un homme qui se déguise en femme de ménage pour pouvoir voir ses enfants, enlevés par son épouse. Original comme scénario, mais à voir ce que le garnement en penserait, il semblait plutôt résolu à vouloir lui faire découvrir certaines choses que Fritz n'avait pas forcément envie de connaître. Mais que pouvait-il dire ou faire finalement à part ignorer ses tentatives?

Il se tourna pour voir s'il le trouvait ou non, peut être avait-il profité de l'occasion pour se débarrasser de lui après tout. Une petite fille s'approcha alors de lui, s'agrippant à un pan de son blouson pour qu'il baisse la tête vers elle

«Monsieur, monsieur... vous êtes un rat de Bloumecia?» il n'avait pas vraiment l'habitude qu'on l'appelle monsieur, mais il hocha de la tête
- «Oui... pourquoi?» elle leva ensuite un doigt vers le ciel, ou plutôt vers le toit d'une maison où l'on voyait un ballon coincé dans une gouttière
- «Mon ballon est coincé... on m'a dit que les rats de Bloumecia sautaient très haut! Vous voulez bien aller me le chercher?» il la regarda quelques secondes avant qu'elle n'ajoute, les yeux larmoyants «s'il vous plait?»

Il soupira alors avant de finalement prendre un peu d'élan et sauter souplement jusqu'au toit, il récupéra le ballon avant de redescendre et tendre l'objet convoité à la petite fille qui le prit à pleines mains en affichant un large sourire plein de reconnaissance!
«Merciiiiiii!» et hop, déjà elle s'éloignait. Sur l'instant, le jeune rat parut bien triste, avec ses petites couettes, elle lui faisait penser à quelqu'un... quelqu'un qui n'était plus.

Il releva alors le regard pour visualiser les alentours, bon, il est où ce gosse maintenant?



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Sam 20 Juil - 20:16

Les enfants s'étaient tous jetés sur Fritz et Noah saisit cette occasion afin d'entrer dans une boutique. Il n'avait aucunement envie de dépenses ses gils, mais il regardait les divers produits sur les nombreux étaux. Son attention allait ici et là, sans que le jeune garçon ne soit captivé par quoi que ce soit. Ses yeux se posèrent alors sur une affiche qui faisait état des représentations théâtrales de la soirée. L'adolescent avait déjà vu la pièce à Lindblum, mais il ne connaissait pas cette troupe d'acteurs. Sans trop savoir ce que Fritz aurait en tête, le garnement était certain qu'il assisterait à la représentation. « Madame Doubtfeu » était une comédie à la fois drôle et émouvante et il espérait bien que la troupe fasse ressentir tout cela à son public. Après avoir salué chaleureusement la vendeuse, il sortit de l'échoppe et entreprit de rejoindre son camarade. Néanmoins, lorsqu'il arriva à l'endroit où le groupe de gamins se trouvait, le rat était déjà parti.

Le génie comprit rapidement que son ami avait refusé de se prêter au jeu. Un peu déçu, il se mit donc à sa recherche. Il le retrouva finalement, tendant un ballon à une autre petite fille. Le garnement mit alors ses mains sur ses hanches et s'exprima d'un air toujours aussi enjoué.
« Il fallait le dire ! Si tu préfères jouer avec un ballon, je suis sûr qu'on aurait pu trouver quelque chose... » Le jeune homme termina sa phrase à voix basse en ajoutant de nombreuses suggestions de défis avec une balle. La gamine se détournait déjà du rat en le remerciant tandis que Noah cessait de marmonner. « T'as vraiment besoin de te détendre un peu tu sais ! J'espère que tu aimes le théâtre, car je ne veux surtout pas manquer la représentation de ce soir. » Il semblait évident que l'adolescent voulait encore traîner Fritz à sa suite, même si celui-ci n'en manifestait pas réellement l'envie.

Malgré les épreuves qu'il avait pu traverser, le jeune garçon n'avait pas perdu son âme d'enfant pour autant. Fritz quant à lui semblait vraiment mature et le garnement avait l'impression que cette petite escapade dans les rues de la capitale d'Héra ne lui plaisait pas. Ignorant totalement comment il pourrait faire plaisir au rat, Noah essaya de penser à autre chose. Son regard se porta alors vers la forge non loin de là, même s'il ne voulait pas acheter, il voulait y jeter un œil.
« Allons voir les lances d'Alexandrie ! » Souffla-t-il à son ami avant de partir en courant en direction de la boutique. Malgré les prix, largement au-dessus de son budget, l'adolescent ne pouvait s'empêcher d'être subjugué par le travail de l'artiste. Les armes paraissaient à la fois solides et esthétiques, il ne faisait aucun doute qu'elles valaient largement leur pesant d'or. Durant de nombreuses minutes, il s'ébahissait devant un tel étalage d'armement.

Lors de sa vie à Bloumécia, il avait passé beaucoup de temps dans la forge, mais elle était bien moins imposante que celle d'Alexandrie.Pourtant, même s'il savait que les armes de l'armée de la ville venaient d'ici, le garnement ne pouvait s'empêcher de penser que les meilleures lances étaient forgées dans la ville des rats. Il se rendit en effet compte que celles qu'ils pouvaient trouver ici se montraient souvent bien trop lourdes à son goût. L'adolescent jeta alors un bref coup d’œil à son comparse, cherchant à savoir ce qu'il pensait de cela. Pour être tout à fait certain de son avis, Noah voulut sortir son arme afin de faire une comparaison plus efficace. Le génie s'en garda, sachant pertinemment que cet acte serait perçu comme une attaque. S'il venait à semer le trouble au sein de la capitale, il ne pourrait en aucun cas poursuivre sa quête, ni même espérer rencontrer la reine. Après tout, quelle crédibilité pouvait-on accorder à un scélérat ?
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Dim 21 Juil - 12:30

PNJFinalement, ce fut le garnement qui le trouva le premier alors qu'il rendait son ballon à la petite fille, celle-ci s'en alla rapidement alors que Noah estimait que Fritz ne s'amusait pas suffisamment.

«J'ai passé l'âge de m''amuser.» dit-il simplement alors que le gosse parlait du programme du reste de la journée. Soupirant légèrement en croisant les bras, Fritz finit par lever les yeux au ciel pour admirer les toits de la ville «mais voir une pièce de théâtre depuis les toits devrait être agréable...» il baissa un peu les yeux avant de murmurer sans vraiment articuler «et puis, je n'ai jamais vu de pièce de théâtre en vrai...»

Il en avait lues, oui, mais jamais vues. Il releva la tête, espérant peut être que Noah ne l'avait pas entendu alors qu'ils se dirigeaient vers les différentes boutiques de la place. Le gamin avait envie de voir les lances, mais une fois à l'intérieur, il était évident que ça ressemblait plus à des hallebardes qu'à de vraies lances. Le jeune rat en attrapa une histoire de tester son poids et sa solidité, le vendeur les regardait du coin de l'œil, mais le fait que Fritz soit là semblait le conforter. Les rats de Bloumecia n'avaient pas une réputation de voleurs.

«Hum... elles sont un peu lourdes. Ce sont surtout des armes de corps à corps, pas vraiment faites pour sauter.» dit-il avant de reposer l'arme sur le râtelier. Il s'approcha aussi des armures, mais de la même manière, les chevaliers dragons n'en portaient pas, trop lourd, trop encombrant, pas évitant pour développer son agilité, mais forcément, plus pratique pour les soldats.

Ils finirent par sortir et se retrouvèrent dans une boutique d'objets qui faisait aussi herboristerie. Il était déjà un peu plus curieux de voir d'étranges remèdes à base de plantes en tout genre, des potions et autres breuvages magiques.


«Depuis la fusion des mondes, certains remèdes semblent avoir disparu... tout comme certaines altérations d'état que les monstres ne peuvent plus infliger.» dit-il plus pour lui-même en réalité, mais c'était la vérité. Certains monstres de Bloumecia pouvaient autrefois pétrifier leur cible, mais ce n'était plus le cas aujourd'hui, signe que mine de rien, cette fusion des mondes avait changé bien plus de choses qu'on ne pouvait le croire.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Dim 21 Juil - 19:31

Selon le garnement, Fritz se trompait sur un point, il n'y avait pas d'âge pour s'amuser. Même si à ses yeux, il semblait évident que tous pouvaient s'amuser, son camarade ne semblait pas partager son opinion. Malgré cela, Noah se dit qu'il avait déjà de nombreuses choses à démontrer au rat et qu'il apprendrait celle-ci par lui-même. Il finirait bien par s'amuser après tout. De plus, il n'avait jamais vu de vraies pièces de théâtre, il fallait absolument que le rat en voit une, surtout à Alexandrie. Le plus amusant dans cette histoire serait sûrement, selon le génie, de ne pas être vu des gardes et surtout de pouvoir admirer le spectacle par les toits. Avant cela, l'adolescent comptait bien profiter de la ville et de ses boutiques. Noah appréciait vraiment cette découverte et se laissait envahir par une sensation de bien être qu'il n'avait encore connu. Peut-être était-ce dû à la présence de l'astre solaire, qui manquait tant à Bloumécia ou bien tout à fait autre chose. Il était incapable de se l'expliquer.

Quoi qu'il en soit, son compagnon de route en était venu à la même conclusion que lui, les lances des forges d'Alexandrie n'étaient pas faites pour les chevaliers-dragons. Les armures elles aussi étaient bien trop handicapantes pour le style de combat des chevaliers-dragons. Le garnement se dit alors que l'armée du royaume devrait penser à se diversifier afin d'assurer une défense plus élaborée. Le garnement pensait, peut être à tort, qu'un assaut par les hauteurs d'Alexandrie permettrait sûrement à un assaillant de prendre l'avantage net. Il paraissait clair que malgré les gardes présents, la ville céderait sous les coups d'une attaque aérienne. Le génie n'oublia pas d'ajouter à cela l'effectif général des soldats et se dit qu'il faudrait toutefois une force armée assez conséquente pour établir un tel assaut. Malgré cela, il ne pouvait s'empêcher de penser que la ville dans laquelle lui et son compagnon se trouvaient, était bien moins sûre que Bloumécia.

Tandis qu'il était pris par ses pensées, Noah suivit Fritz jusqu'à une boutiques d'objets, qui faisait office d'herboristerie. L'adolescent aux cheveux blancs avait les yeux rivés sur les diverses décoctions et breuvages, se demandant comment ceux-là pouvaient être préparés. Un jour peut-être déciderait-il d'apprendre ces choses, même si pour le moment elles ne semblaient pas utiles à sa quête. La pertinente remarque de son compagnon le fit hausser un sourcil.
« Il s'agit sûrement d'une bonne chose, j'ai entendu pas mal de rumeurs à propos de monstres qui infligeraient des altérations d'état particulièrement nocives. » Le garnement sembla se perdre quelques instants dans ses pensées et conclut pour lui même. « La fusion des mondes a autant affecté la magie des monstres que celles des autres êtres vivants. » Le jeune garçon tournait à présent sur lui même, comme s'il cherchait quelque chose.

« Fritz, tu m'as parlé de pierres d'invocation lors de notre voyage, tu m'as dit qu'autrefois on en trouvait pas mal près de l'Ifa. Aujourd'hui, on peut en trouver partout, non ? » La question pouvait paraître anodine, mais Noah voulait voir ces pierres de ses propres yeux. Au fond, il savait que cela ne l'empêcherait pas de devoir se rendre à l'Ifa, mais il voulait tout de même observer les pierres que l'on trouvait dans le commerce. Le génie avait cessé de tourner, regardant fixement le rat, comme s'il avait les réponses à toutes ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Lun 22 Juil - 16:48

PNJVoir que les monstres avaient également «souffert» de la fusion des mondes était plutôt étrange. Mais il n'y avait pas que ça qui avait changé de toute manière, Fritz savait par exemple que désormais, les monstres ne disparaissaient plus dans un nuage de brume comme avant, ils se transformaient en une sorte de poudre cristalline avant de disparaître.

Enfin, il n'avait pas vraiment besoin de faire des achats, en revanche, Noah s'interrogeait sur les gemmes et le jeune rat fut plutôt surpris de sa question

«Tu n'es pas allé les voir à la boutique de Bloumecia?» visiblement non. L'apprenti chevalier-dragon fit donc un signe de tête à l'attention de son compagnon de route pour qu'il le suive, une fois à l'extérieur sur la grande place, son regard se posa sur les alentours jusqu'à repérer le panneau avec les gemmes et il fit un signe de tête pour que le gamin le suive.

Poussant la porte de la boutique, on aurait pu se croire dans une bijouterie à présent, les gemmes se trouvaient toutes là ou presque, soigneusement protégées par une vitrine probablement en verre incassable. Désignant les fameuses gemmes du doigt, il montra celle qui était d'une jolie couleur violette

«Autrefois, celle-ci permettait d'invoquer Atomos. C'est la chimère qui détruit Lindblum.» c'était ce qu'on lui avait raconté, et c'était l'une des seules qu'il connaissait, à part une autre «Je ne vois pas de H-Espace. C'était celle qui permettait d'invoquer Odin.» dit-il sur un ton plein d'amertume
- «Le H-Espace et le Grenat sont des gemmes encore très rares. On ne les trouve pas partout.» reprit le vendeur qui suivait visiblement la conversation malgré lui
- «On sait ce qu'elles font à présent?»
- «Le Grenat permettait d'invoquer Bahamut, mais on dit qu'il permet désormais de faire appel à une puissante magie qui va au-delà de tout ce que les autres peuvent faire.»


Le jeune rat fronça le nez. Une fois de plus, ces gemmes qui permettaient autrefois d'appeler des entités chimériques ne font qu'apporter une puissance destructrice. Certes, il fallait malheureusement ça pour se défendre, mais tout de même, il n'aimait pas ça du tout. Le vendeur se tourna alors vers Noah, probablement pour répondre à ses éventuelles questions, ou plutôt voir s'il souhaitait lui acheter quelque chose.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Lun 22 Juil - 23:52

Noah avait effectivement entendu parler de ces gemmes qui servaient à présent à l'utilisation de la magie. Au fond, il avait néanmoins espéré que ce ne soit pas le cas. Si ces pierres précieuses servaient à invoquer des créatures auparavant, aujourd'hui elles ne semblaient plus avoir cet effet. Le garnement le savait déjà au fond de lui, mais il avait besoin que quelqu'un le ramène à la réalité. S'il avait suffi de trouver une gemme pour enfin pouvoir discuter avec le dragon, alors tout aurait été bien plus simple pour lui. Aujourd'hui il ignorait encore où le roi des dragons se trouvait et cherchait encore une preuve de son existence depuis la fusion des mondes. Pour le moment, il n'avait encore jamais entendu de rumeurs au sujet de la créature chimérique. Parfois certains potins parlaient des chimères, mais le nom de Bahamut n'avait encore été cité. Il se laissa guider jusque ce qui ressemblait fortement à une bijouterie.

Fritz commença à lui faire un petit cours auquel le génie porta une attention toute particulière. La pierre qu'il montrait en parlant de la chimère Atomos devait être une améthyste. Le garnement se détourna bien vite de la pierre, tout en écoutant l'échange entre son compagnon et le commerçant. L'évocation de la chimère qu'il recherchait sembla attirer son attention à tel point qu'il s'approcha un peu plus du vendeur.
« Depuis la fusion des mondes, aucune de ces pierres n'a été capable d'appeler une chimère n'est-ce pas? » L'adolescent posait la question tout en connaissant la réponse, celle-là il l'avait posé à de nombreuses personnes, espérant obtenir une réponse différente. « Ces deux pierres sont-elles si rares que vous n'en possédez pas ? » Loin de lui l'idée de s'approprier l'une de ces gemmes pour le moment, mais il aurait aimé pouvoir observer un grenat. Il fit alors glisser 700 gils sur le comptoir, en indiquant les lunalithes.

Cette acquisition pourrait probablement lui servir par la suite, même si pour le moment il voulait étudier l'une de ces pierres magiques de plus près. Ses yeux se posèrent sur le rat et le garnement s'exprima sur un ton taquin.
« Fritz, je ne te l'ai pas dit pour te laisser la surprise... Bientôt tu rencontreras peut être la reine de la ville ! » Le garnement éclata d'un rire amusé avant de prendre la pierre que lui tendait le vendeur. « Merci bien, au revoir ! » Fit-il avant de s'éclipser en faisant signe à son compagnon de le suivre. Il était à présent temps de s'infiltrer sur les toits afin de pouvoir assister à la pièce de théâtre. Noah attendait ce moment avec une certaine impatience et ne pouvait plus vraiment le cacher. Il sautait à cloches pieds sur les pavés afin de rejoindre le clocher sur lequel il avait sauté quelques heures auparavant. Le garnement se retournait de temps en temps, afin de voir si son compagnon était toujours là.

Même si son voyage ne faisait que commencer, le génie ne pouvait s'empêcher de penser qu'il s'était attaché à Fritz. Même s'il ne l'avouait pas vraiment, Noah était content d'avoir un compagnon de voyage comme le rat. Il avait l'impression de partager beaucoup alors qu'ils se connaissaient à peine. Même si au départ il avait trouvé le rescapé de Clayra un peu trop pessimiste et sérieux à son goût, il avait fini par le considérer comme un ami sans s'en rendre compte. Le jeune garçon à la chevelure blanche voyait en Fritz une personne en qui il pouvait avoir confiance et sur qui il pouvait compter. Il s'arrêta alors soudainement dans sa course, comme figé, les yeux grands ouverts. L'adolescent semblait soudainement perdu, il ne bougea pas durant quelques secondes. Noah venait d'avoir un flash comme s'il venait de rêver alors qu'il était éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 23 Juil - 0:12

===============================
Avant que j'oublie ><
Noah passe au niveau 3

Noah achète une Lunalithe pour 700 gils
===============================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 23 Juil - 14:13

PNJÉvidemment, le jeune garçon souhaitait savoir si ces pierres pouvaient encore permettre de faire appel aux chimères, mais le vendeur hocha la tête de gauche à droite
«Non. Les chimères ont disparu lors de la fusion des mondes. Même la Reine Grenat ou la Princesse Eiko ne peuvent plus faire appel à elles aujourd'hui.»

Fritz hocha lde la tête pour approuver, même s'il n'avait jamais vraiment su que les dames de ce monde ne pouvaient plus faire appel aux chimères, mais à ses yeux, c'était mieux ainsi! Il persistait à les considérer comme nocives et c'était donc mieux que plus personne ne puisse les invoquer. Mais l'enfant avait également une autre surprise, bien que le jeune rat ne comprenait pas l'intérêt de cette surprise. Il afficha tout de même un regard de surprise en penchant la tête sur le côté

«Euh... pourquoi faire? Tu crois vraiment qu'une dame de son rang a du temps à perdre avec des gens comme nous?» il soupira en commençant à se diriger vers la sortie, mais il n'empêchait qu'il avait raison! Pourquoi la Reine d'Alexandrie accepterait audience auprès d'un gamin et d'un simple rat? Il ne fallait pas rêver!

De toute manière, l'enfant aurait bien le temps de perdre ses illusions, la pièce de théâtre était pour bientôt et ils avaient donc intérêt à se dépêcher s'ils voulaient avoir une bonne place sur les toits, car même là haut, la concurrence serait rude! Ils retournèrent vers les rues un peu plus désertes pour ne pas être vus avant de sauter sur les toits. Et effectivement, comme il le pensait, ils n'étaient pas les seuls à avoir eu cette idée. De nombreux enfants avaient placé des échelles un peu partout et commençaient à s'installer.

Il régnait une bonne humeur ici, des familles avaient pris des nappes pour être mieux installés, des paniers à pique-nique, des jeux pour patienter, certaines mères racontaient déjà un peu l'histoire qui allait se jouer. Fritz repéra un coin à l'égard du monde, c'était le clocher de l'horloge, donc forcément plus petit que le reste et moins pratique surement pour les autres, mais lui ça lui irait très bien


«Moi je vais me mettre là bas. Je serai plus tranquille» mais bon, vu le caractère assez pot de colle du gamin, c'était pas dit qu'il le laisse tout seul.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 23 Juil - 15:04

Fritz avait vraiment l'esprit bien trop fermé à son goût. Noah avait beaucoup de mal à supporter cette attitude si défaitiste. Le garnement n'avait même pas pris la peine de lui répondre, cela n'avait aucune importance et le rat comprendrait bien vite que rien ne semblait impossible pour le jeune garçon aux cheveux blancs. Son instinct l'avait poussé à quitter Dol et la BGU pour rejoindre Héra. Depuis ce moment, le génie n'avait fait que suivre ses propres intuitions, comme guidé par une force invisible. Intérieurement, il avait éclaté de rire lorsque Fritz avait évoqué le statut de Grenat Di Alexandros. Il n'avait que faire des titres et des honneurs et selon lui, elle était une personne comme les autres. Même s'il voulait rencontrer la reine d'Alexandrie, il ne voulait pas la voir en tant que souveraine mais bien en tant qu'ancienne invokeuse. À ses yeux, cela changeait littéralement la donne. Il ne savait pas encore si celle-ci accepterait une rencontre, mais le garnement pensait qu'il saurait se montrer assez convaincant.

Ils rejoignirent bien vite les toits et l'adolescent constata avec surprise l'attroupement déjà présent. Malgré la déception, Noah ne pouvait s'empêcher de sourire à la vue d'une telle scène. La vie avait autant repris son cours dans la capitale qu'à Bloumécia. Malgré les malheurs et les calamités, chacun aspirait à une vie simple emplie de bonheur. Un peu boudeur, le garnement fit un signe de main à son ami en lâchant un
« Fais comme bon te semble. »sur un ton plutôt nonchalant. Quant à lui il s'installa non loin d'une famille en plein repas. Le garnement ruminait intérieurement, en repensant à son flash. Il en conclut qu'il avait simplement besoin de sommeil, sans trop chercher à approfondir sa réflexion. Pour dire vrai, il subissait l'assaut de nombreuses pensées parasites qui le laissaient totalement insatisfait. Les propos de son compagnon avaient une part de vérité. Il était possible que la reine refuse tout bonnement de les recevoir.

L'euphorie de cette journée de tourisme retombait peu à peu, laissant place à une certaine morosité. Sentant le vent tourner, Noah comprit qu'il ne pourrait assister à la pièce en toute sérénité. Le jeune garçon devait absolument faire le vide et s'assurer que tout se passerait comme il l'espérait. La pièce s'apprêtait à commencer et la foule cesserait bientôt de s'agiter afin d'assister à la représentation. Le génie comprit alors qu'il devait faire vite et se leva silencieusement. Avec une certaine discrétion, cherchant surtout à éviter d'être vu par son camarade, il quitta les toits et rejoignit les rues pavées. Tel un félin qui cherchait une proie, le garnement cherchait un chemin qui pourrait le mener jusqu'au château. Il était finalement revenu jusqu'au point de départ et se retrouva bien vite de nouveau dans une barque.

Noah sembla s'assoupir durant quelques minutes, le temps du voyage. Il s'était donc montré particulièrement peu loquace et n'avait pas vraiment fait attention à la personne qui faisait voguer le véhicule. Malgré cela, il pensait tout de même à Fritz, se disant qu'il devait lui aussi être un peu fatigué par ce voyage. L'adolescent était conscient de s'être montré un peu plus turbulent que d'habitude, lui qui semblait souvent si lent et peu énergique. Aujourd'hui il ne faisait aucun doute que le jeune garçon à la chevelure blanche s'était beaucoup dépensé, son enthousiasme avait été exacerbé par le plaisir de la découverte. Il sourit alors, s'apprêtant à quitter l'embarcation avec un signe de la main et de la tête en guise de remerciement. Les pieds sur le sol, il observait les alentours durant quelques secondes sans dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 23 Juil - 22:01

Installé sur le toit de ce clocher, Fritz ne se préoccupait pas vraiment de Noah à l'heure actuelle. La pièce de théâtre allait commencer d'une minute à l'autre aussi il se contentait de regarder la place d'ici, une jambe ramenée contre lui, l'autre tendue.

Du côté du château, les amazones se tenaient droites, les hallebardes dressées devant la porte alors que le gamin s'approchait.

«Hum? C'est pourquoi?» la reine était actuellement sur le balcon de la salle du trône afin de regarder, elle aussi, la pièce de théâtre. Elle était probablement celle qui avait la plus belle vue, mais évidemment à ce moment là, il n'y avait pas de raison qu'elle puisse recevoir qui que ce soit. La Générale Beate et Le chef des Brutos étaient également avec elle pour assurer sa sécurité comme toujours.

En attendant, le château était toujours aussi bien gardé, cependant, malgré sa lance, l'enfant ne semblait pas bien menaçant, qui sait, peut être qu'une amazone aurait envie de lui faire visiter quand même les lieux?



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 24 Juil - 14:58

Des amazones arrêtèrent bien vite l'adolescent, hallebardes dressées devant la porte d'entrée. Le garnement se demanda alors si le château était interdit aux visiteurs lors de la nuit tombée, à en juger par l'attitude des gardes cela devait être le cas. Noah resta planté là, observant les guerrières durant quelques secondes. Il réfléchissait à un moyen de pénétrer dans la zone sans trop attirer l'attention sur sa jeune personne. Le garnement souriait, affichant des dents parfaitement blanches et pointues, montrant malgré tout une certaine sympathie. Son statut d'enfant et sa petite taille lui permettaient bien souvent de ne pas passer pour une menace aux yeux des autres, mais cela n'empêchait en rien d'éventuels soupçons. Le jeune garçon n'avait en rien l'air méchant, c'était déjà ça. « J'ai déjà vu la pièce et je m’interrogeais sur les amazones d'Alexandrie et ce château. Ah et... Je m'appelle Noah, apprenti chevalier-dragon de Bloumécia. » Il y avait une part de mensonge éhonté dans ce qu'il venait de dire.

S'il était vrai qu'il s'était posé de nombreuses questions sur ces guerrières, son maître avait répondu à pas mal d'entre elles. La réputation de leur générale n'était plus à faire et il n'avait aucun doute quant à la force de cette armée féminine. Le palais en revanche l'intéressait un peu plus, mais il ne savait pas encore à quels lieux il pourrait éventuellement avoir accès en tant que simple touriste.
« L'une d'entre vous pourrait-elle avoir l'amabilité de me faire visiter ? Ou peut être dois-je demander aux Brutos ? » Le génie posa son regard sur chacune des amazones présentes, cherchant à savoir laquelle d'entre elles pourrait effectivement accéder à sa requête. Après une longue observation, Noah avait pu remarquer toutes les différences entre les amazones et les différentes armées qu'il avait déjà pu rencontrer. Les brutos eux aussi étaient différents. Depuis qu'il parcourait Héra il avait l'impression que les armées de ce royaume étaient totalement de ce qu'il avait pu voir sur Dol.

Avant même que l'une d'entre elles ne se manifeste, le génie posa alors une autre question.
« Que se passerait-il si quelque chose attaquait la ville par les airs ? » L'interrogation pouvait paraître étrange, mais sa curiosité le poussait à demander cela. Quelque temps plus tôt, Noah avait eu l'impression qu'une attaque par le haut représentait une grande faiblesse pour les soldats d'Alexandrie. Lorsqu'il y pensait, Bahamut avait lui même été utilisé pour attaquer du ciel, peut être qu'à cause de cela les défenses avaient été renforcées. Pourtant il n'avait pas eu cette impression lorsqu'il avait parcouru la ville. Le garnement n'avait de cesse de toiser les amazones, essayant d'analyser leurs réactions alors qu'il posait ses questions. Parfois l'attitude d'une personne pouvait en dire plus que de simples mots. Lentement, il s'approchait peu à peu des gardes, sans pour autant tenter de forcer l'accès au château.

Le jeune garçon à la chevelure blanche n'avait pas touché son arme, ni même montrer de signe d'hostilité. Son attitude calme et sereine contrastait nettement avec le comportement enfantin qu'il avait montré toute la journée. En cet instant le génie paraissait bien plus mature que son âge et sa taille ne le supposaient.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 24 Juil - 17:49

L'apparence de l'enfant avait de quoi inspirer confiance pour sûr, et s'il venait effectivement de Bloumecia, autrement dit d'un peuple pacifiste et qui était l'allié d'Alexandrie, il n'y avait pas de raison de se méfier de lui. Certes, les amazones comptaient bien rester sur leurs gardes malgré tout, mais d'un hochement de tête, l'une d'entre elle recula d'un pas

«Je vais chercher quelqu'un qui pourra vous renseigner. Attendez ici»
Pendant qu'elle s'éloignait, le jeune homme semblait avoir d'autres questions qui étaient plutôt légitimes, mais l'amazone n'était pas forcément tenue de répondre à ce genre d'interrogations

«Je n'ai pas l'autorité pour vous divulguer ces renseignements.» c'était plus facile de cette manière. En soit, depuis l'attaque de Bahamut, Alexandrie avait eu tout le temps de développer justement sa défense aérienne, tout comme Lindblum d'ailleurs.

Il y eut des bruits de pas, une femme d'une taille imposante, bien plus que la plupart des femmes ordinaires avançaient, elle atteignait bien le mètre quatre vingt-dix, ses cheveux d'un roux presque rouges étaient attachés dans son dos bien que ça ne se voyait pas forcément au premier abord. Son armure montrait un grade tout de même important, mais surtout une force suffisante pour maîtriser le gamin s'il venait à se montrer un peu trop turbulent.
PNJUne main sur la hanche, elle regardait l'enfant de haut en bas avant d'afficher un sourire tout de même bienveillant

«Je suis le Lieutenant Carla. On m'a dit qu'un enfant souhaitait visiter le château?»

Elle pivota sur elle-même de manière à se retrouver de profil par rapport à l'enfant, puis elle tendit le bras dans un signe qui l'invitait donc à la suivre. Dans son dos, elle portait une lance, certes, de type hallebarde comme la plupart des armes d'Alexandrie, mais pourtant bien fine en comparaison de la carrure de la jeune femme.

Avançant de quelques pas jusqu'à se retrouver dans le hall, elle se tourna vers lui en croisant les bras

«Y'a t'il une partie du château en particulier que tu souhaiterais voir? La Reine est actuellement en train d'admirer la pièce de théâtre, aussi, tu pourrais même avoir accès à la salle du trône, juste le temps de jeter un petit coup d'œil en son absence si tu le souhaites.»

Car évidemment, elle ne comptait pas vraiment le laisser s'entretenir directement avec la reine, mais elle connaissait la curiosité des enfants, il n'était pas le premier à espérer pouvoir admirer ces pièces somptueuses qu'abritaient les lieux. Les bras croisés, le dos bien droit et une allure assez fière, elle plantait son regard dans celui du gamin. Elle n'était pas dupe cependant, il n'avait pas ce petit regard innocent qu'ont la plupart des enfants. Celui là était ici pour une raison bien précise, et elle comptait bin découvrir ce qu'il manigançait.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 25 Juil - 17:42

Le garnement comprenait parfaitement que l'amazone ne puisse répondre à sa question concernant la défense de la ville, après tout Noah pouvait très bien cacher des intentions néfastes à l'égard de cette ville et de la population. Il semblait évidemment qu'on ne pouvait lui révéler les secrets d'Alexandrie aussi aisément. Des bruits de pas se firent alors entendre et une femme apparut. Au premier abord, le garnement la trouva tout simplement impressionnante. Malgré son armure et sa grande taille, le génie la trouva tout simplement magnifique et sa chevelure attira particulièrement son attention. Le jeune garçon ne se souvenait pas avoir rencontré une personne avec des cheveux aussi flamboyants. L'adolescent avait l'impression qu'elle dégageait quelque chose et sa simple vue faisait figure d'autorité. Durant quelques secondes, il se retrouva figé et droit comme un i, se demandant s'il devait la saluer comme s'il était un soldat ou non. Après l'avoir jaugé, il tenta une imitation d'un salut traditionnel des membres du Seed.

Lorsqu'elle lui fit signe de le suivre, le garnement se détendit et avança jusqu'au hall. Le garnement marchait lentement, mais suivant le lieutenant comme son ombre. Il n'était pas question de se perdre ici et encore moins de se faire remarquer. Toujours impressionné, le garnement était devenu très peu loquace, se contentant d'observer les déplacements de l'amazone. Elle portait une fine hallebarde, qui paraissait un peu trop fine pour elle, tandis que son armure devait probablement ralentir ses mouvements. C'est ce qu'il supposait tout en se demandant comment elle s'en sortait en combat. Après tout elle était respectée et avait un haut rang dans l'armée, Carla ne devait pas être sans défense. Même s'il s’interrogeait beaucoup sur cette femme, il ne parvenait pas à parler et se contentait de quelques balbutiements chuchotés avant d'abandonner l'idée de poser des questions pour le moment.


« Euh... C'est... Euh... » Il attendit durant quelques secondes, se préparant mentalement à pouvoir s'exprimer de façon claire et compréhensible. « C'est un honneur d'être guidé dans ce château par quelqu'un comme toi. » Noah était finalement parvenu à se faire comprendre, c'était un bon début.  Carla lui posait alors une question, voulant savoir quel endroit il aimerait voir en premier. « Très franchement, si c'est possible... J'aimerais voir l'endroit où Alexandre a été invoqué pour protéger la ville de Bahamut. » Avec un peu de chance, il pourrait avoir accès à cet endroit, malgré cela l'adolescent savait qu'il n'y trouverait rien. Au fond de lui, le garnement avait l'impression que cet endroit était un passage décisif dans sa quête. Il espérait aussi une rencontre avec la reine, mais pas forcément dans l'immédiat. Après tout, il était difficile d'envisager une rencontre à une heure si tardive, mais cela ne l'empêchait pas d'essayer de repérer les lieux pour ne pas se perdre par la suite.

Il se permit néanmoins de poser une question, puisque Carla lui avait donné un indice sur la position actuelle de la reine.
« Je suppose que lorsque la représentation sera terminée, la reine regagnera ses appartements ? » Noah se renseignait afin de savoir à quel moment il pourrait enfin demander à l'amazone si Grenat Di Alexandros acceptait parfois d'avoir des entrevues avec des personnes sans réelle importance, ni titre. L'adolescent à la chevelure blanche commençait à prendre un peu plus d'assurance et se pensait enfin prêt à interroger l'amazone sur un sujet purement personnel. La question qui lui brûlait les lèvres allait finalement être prononcée. « Ton arme ne paraît-elle pas inadaptée à ta carrure ? Euh... Je veux dire... Euh... Désolé. » Il avait l'impression d'avoir demandé quelque chose d'embarrassant et d'avoir mal formulé sa question. La tête basse il attendit de voir comment son interlocutrice allait le prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 25 Juil - 19:34

PNJCe petit garçon ne manquait pas d'audace de la tutoyer alors qu'elle était une adulte, qui plus est un soldat haut gradé, mais elle se contenta de sourire avant de hocher de la tête face à sa requête

«Oui, c'est possible. Mais j'espère que tu n'as pas peur de monter des marches, c'est tout en haut du château.» lui dit-elle sur un ton doux. Elle savait montrer d'une certaine autorité envers ses soldates, mais elle avait également fait partie de la garde rapprochée de la Reine autrefois lorsqu'elle n'était qu'une princesse. À l'époque, Carla n'était qu'une amazone comme les autres sous les ordres de la Générale Beate. Elle avait été embauchée très jeune, à peine 13 ans et aujourd'hui, du haut de ses trente ans, elle avait su adapter l'adage d'une main de fer dans un gant de velours.

Ses subalternes lui étaient tout autant dévouées que celles de la Générale, et cela pouvait se sentir à sa seule prestance qu'elle était le genre de femme que l'on respecte. Quoi que cet enfant n'avait pas tout appris du respect en la tutoyant aussi promptement.

Elle le fit tourner vers la droite pour rejoindre le couloir menant au quartier général des Brutos - ou plutôt leur dortoir - avant d'accéder à la Tour Sud Est. de là, ils se trouvaient donc devant un immense escalier en colimaçon.


«Il y a un seul étage dans ce château, qui soit accessible aux civils. L'étage supérieur est réservé à l'armée. J'ai cru comprendre que tu t'intéressais à la protection aérienne du château, tu peux juste savoir que c'est justement cet étage qui y contribue.» le hangar aux aéronefs de combat. Tout simplement. Il y avait également des archers qui y étaient en permanence pour assurer une éventuelle garde aérienne, des canons également. Depuis l'attaque de Bahamut, des mesures radicales avaient été prises pour protéger les lieux.

Ils commencèrent à monter, passant devant la porte du premier étage, le bruit de l'armure du lieutenant semblait fluide et léger, comme si elle n'était en rien dérangée par son poids, preuve probablement de l'imposante musculature qu'elle devait avoir en dessous. Mais le garnement semblait avoir d'autres questions, et elle s'arrêta sur une marche, un pied plus haut que l'autre avant de se tourner vers lui, le regard assez perçant


«Aurais-tu dans l'idée de rencontrer la Reine?» elle eut un léger sourire en coin avant de se remettre à monter «je ne connais pas l'emploi du temps exacte de Dame Grenat. Mais je verrai ce que je peux faire. Depuis qu'elle est confinée au château, la Reine semble s'ennuyer et il est fréquent qu'elle accepte des audiences, en particulier de gens venant des autres mondes qui pourraient lui raconter un peu à quoi ressemble Héméra.»

De nouveau, elle posa un regard presque malicieux sur l'enfant. Il avait beau s'être présenté comme apprenti chevalier dragon, il lui semblait évident qu'il ne venait pas de Héra. Le silence s'installa un peu jusqu'à ce qu'il parle de sa lance

«Je pratique deux styles de combat. À mains nues pour le corps à corps, ou à distance à l'aide de ma lance. Je suis aussi à l'aise à l'un comme à l'autre.» et pour preuve, elle se retourna d'un geste si vif et rapide en comparaison de sa carrure qu'elle s'était retrouvée le bras tendu à maintenir le cou de l'enfant de son imposante main. Évidemment, elle ne serrait pas, mais il avait pu alors se rendre compte que malgré son armure, elle était du genre rapide.

Elle le relâcha bien vite en souriant tout en recommençant à monter, ses cheveux volant légèrement au passage

«J'ai subit deux entraînements. Celui de moine de combat et de chevalier dragon. Nous aurions pu rejoindre le sommet du château en sautant toi et moi je présume, s'il n'y avait pas certaines mesures de sécurité pour empêcher ce genre d'intrusion.»

Ils arrivaient enfin au sommet de la tour. Elle lui fit signe de la suivre jusqu'au milieu des remparts où se trouvait donc la fameuse plate-forme près de l'épée dressée vers le ciel. Elle tendit la main en montrant la fissure que Dame Grenat n'avait jamais voulu réparer alors que tout le reste avait été reconstruit

«Voilà, c'est précisément ici que Dame Grenat et la Princesse Eiko ont invoqué Alexandre.» d'ici, ils avaient une vue imprenable sur Alexandrie. Et sur la pièce de théâtre d'ailleurs, bien qu'ils étaient trop haut pour la voir en fait.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 25 Juil - 22:29

Noah avait hoché la tête, signifiant qu'aussi longue que pouvait être la montée, il le ferait sans se plaindre. Lorsqu'il fut enfin de l'escalier, le garnement se dit que cela allait être plus fatiguant qu'il ne l'avait pensé. L'amazone l'informa alors d'un détail que la garde n'avait pu lui donner concernant la sécurité de la ville. L'étage supérieur était réservé à l'armée et contribuait donc à la sécurité aérienne du château et d'Alexandrie. Malgré cela, le lieutenant n'en dit pas plus et le génie sembla rester sur sa faim. Pourtant il s'en contenterait. D'après ce qu'il avait compris, les soldats ne pouvaient pas en dire beaucoup à ce sujet, mais cette méfiance était justifiée. Elles ne pouvaient dévoiler les plus grands secrets du royaume à un simple inconnu de passage. Noah suivit le pas et entreprit la montée des escaliers en colimaçon. Carla bougeait avec une certaine aisance malgré son armure, et le garnement sembla impressionné, elle devait être dotée d'une force qu'il ne soupçonnait pas.

Durant un court instant, l'amazone à la chevelure flamboyante s'arrêta et se tourna vers lui, le fixant de son regard perçant. Instinctivement, il se stoppa à son tour et sembla mal à l'aise, d'autant plus que la question de Carla était directement liée à celle qu'il avait posé auparavant. Elle reprit la route et continua de s'exprimer et Noah l'écouta avec une grande attention avant de répondre.
« J'aurais peut être des choses intéressantes à lui raconter. J'ai un peu voyagé sur Dol avant de venir sur Héra. Si elle venait à m'accorder une entrevue, je suis certain que je pourrais revenir et lui raconter des tas d'autres anecdotes de mes voyages ! » Le ton du jeune garçon se voulait plutôt enjoué et sincère. D'une certaine façon, on pouvait remarquer qu'il considérait une rencontre avec Grenat comme quelque chose d'assez important sans pour autant en donner la raison exacte. Il voulait aussi la questionner sur les chimères, sur Madahine Salee et l'Ifa.

Le garnement sembla impressionné par les paroles de l'amazone, tandis que ses mouvements venaient appuyer ses propos. Noah n'avait même pas reculé, comme s'il ne s'était pas attendu à un mouvement aussi rapide de la part de quelqu'un portant une armure. Le jeune garçon resta planté là, bouche bée tandis qu'elle le relâchait et reprenait l'ascension. L'apprenti chevalier dragon voulut toucher un bref instant cette chevelure rousse, mais semblait comme paralysé. Il se ressaisit tant bien que mal.
« Je pense que si nous avions sauté, je n'aurais pas pu te suivre ! Où as tu appris l'art des chevaliers-dragons ? Et celui des moines ? » Ils étaient arrivés au sommet et l'amazone montrait une fissure. D'ici il avait une vue sur toute la ville, Noah remarqua alors qu'ils étaient vraiment très haut mais cela ne sembla pas le déranger. Durant quelques secondes, l'adolescent observa la ville. D'ici tout lui semblait plus petit, plus lointain.

Avec la sensation d'être intouchable, il toisa les minuscules passants avec un sourire satisfait. Les lumières de la ville donnaient un air particulièrement spectaculaire à Alexandrie. Après avoir contemplé le panorama, il  fit demi tour. Sans un mot, il se pencha sur la fissure et commença à approcher les doigts de celle-ci. Ses doigts se tendaient lentement vers le sol alors que ses yeux regardaient fixement. Il paraissait impossible de détourner l'attention du garnement en cet instant, comme s'il était concentré. Ses yeux se fermaient alors tandis qu'il essayait de s'imaginer la scène tel qu'on lui avait décrit. « Je dois trouver Bahamut, pour savoir qui je suis. » Il avait exprimé ses pensé à haute voix, sans même s'en apercevoir. Trop concentré pour penser aux oreilles qui pouvaient entendre ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 25 Juil - 23:57

PNJLa curiosité des enfants avait toujours été un point assez amusant du point de vue de Carla. Cependant, elle se contentait de se tourner vers lui d'un air amusé alors qu'elle voyait bien qu'il commençait à peiner avec toutes ces marches

«Économise ton souffle. Il y a de nombreux maîtres de combat, tous ne sont pas forcément connus.» et c'était le cas des siens, même si un rat de Bloumecia était effectivement à l'origine de son entraînement, ce n'était ni Maître Fratley, ni Dame Freyja. En revanche, même si elle l'ignorait, elle avait eu le même entraînement de moine guerrier que Tarask le Rouge.

Ils étaient enfin arrivés au sommet, la jeune femme avait donc montré la stèle brisée où les deux princesses avaient invoqué Alexandre à l'époque. Debout, les bras croisés, elle observait attentivement l'enfant alors qu'il semblait presque en transe devant cette plate-forme fissurée. Plissant légèrement les yeux en entendant ses paroles, elle s'éloigna d'un pas, jugeant peut être que cela ne la regardait pas.

Elle se tourna face à la ville, le vent soulevant légèrement ses cheveux par une petite brise fraîche et agréable, avant que sa voix ne résonne doucement dans l'obscurité

«La Reine a été profondément meurtrie lorsqu'elle a découvert qu'elle ne pouvait plus invoquer ses chimères. Le sujet a été bien douloureux pendant longtemps.» cependant, ce n'était plus le cas depuis plusieurs mois, mais Carla n'avait jamais su pourquoi. Du jour au lendemain, Grenat avait paru plus sereine, mais elle n'avait pas pu entrer dans la confidence afin d'en connaître les raisons.

Elle se tourna de nouveau vers l'enfant, le regard grave. Quelque chose lui disait qu'il cachait un lourd secret, mais elle n'était pas du genre à se mêler des affaires des autres, aussi elle se contenta de faire comme si elle n'était qu'un guide touristique


«Il y a autre chose que tu souhaites voir?» dans la mesure de ses capacités évidemment.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 26 Juil - 0:52

Noah était complètement dans sa bulle, essayant de retrouver des bribes de sa mémoire, sans réel succès. Malgré toutes ses balades dans Alexandrie, il n'y avait rien eu d'exceptionnel. Pourquoi son instinct l'avait poussé jusque cette ville ? Le garnement se releva lentement, affichant une mine profondément abattue. Il ne semblait rien rester du roi des dragons dans cette ville et sa mémoire ne se rappelait en aucun cas d'Alexandrie. Le garnement savait pourtant que cette ville avait été attaquée par la chimère. D'autres villes avaient elles subies un assaut de cette créature ? « Je pense que ça doit être comme... Perdre une partie de son être. » Le garnement sembla encore plus déprimé en évoquant cette situation, comme s'il possédait une certaine empathie à propos de cela. Le génie avait presque totalement perdu de vue qui il avait été, il avait l'impression qu'il ne pourrait plus avancer sans ses souvenirs. Peu à peu le garnement avait fini par se faire à l'idée qu'il ne se souvenait de personne et que personne ne se souvenait de lui.

Lentement, il s'était dit qu'il était un fantôme sans existence. N'être personne au beau milieu d'une foule d'inconnus n'avait jamais rien eu de rassurant à ses yeux. Pourtant, l'adolescent possédait une volonté de fer et avait lentement changé sa faiblesse en force. Le garnement avait transformé son dernier souvenir en un ultime but à atteindre. Aujourd'hui, il n'aspirait qu'à retrouver Bahamut, qu'il considérait comme le gardien de sa mémoire. Comme s'il avançait au ralenti, Noah s'approchait de l'amazone avec des pas particulièrement lents et calculés tandis qu'il fixait le sol. « Tu parles de cette situation au passé, comme si la reine allait mieux maintenant... » Le jeune garçon aux cheveux blancs se laissa alors tomber sur le sol et s'asseyait sans prévenir Carla. Il attendit qu'elle réponde à cela, ignorant totalement où il devait aller maintenant. Au bout de quelques minutes, il s'allongea littéralement sur le sol, observant le ciel.


« Tu étais là lorsque Bahamut a attaqué la ville ? Toi aussi tu le détestes ? » Étranges questions qui s'adressaient directement à la jeune femme à la chevelure flamboyante. Ses yeux se posèrent alors sur les étoiles et le garnement se laissa aller. Quelques larmes roulèrent du coin de ses yeux grenat jusqu'à atteindre le sol. Malgré cela, il ne laissait pas l'impression d'être réellement triste. Noah semblait s'être totalement perdu dans les astres et son visage impassible et figé lui donnait un air de poupée. Lorsqu'il se rendit compte qu'il pleurait, il s'essuya avec le revers de sa manche et garda les yeux clos. Il fallait vraiment qu'il se ressaisisse car sa quête ne faisait que débuter et elle serait sûrement longue. S'il se laissait abattre si facilement, il n'irait pas bien loin. Le garnement secoua vivement la tête et se figea de nouveau.

Il toussota avant de se relever. En un bond il s'était subitement retrouvé aux côtés du lieutenant.
« Est-ce qu'il y a un endroit où je pourrais retrouver une carte ? Tu me laisserais la recopier ? » Il affichait un air particulièrement sérieux qui contrastait avec le petit moment d'égarement qu'il avait montré précédemment. Il ne demandait rien d’inaccessible à ses yeux, après tout le château devait bien posséder des données que Bloumécia ne possédait pas, lui permettant de compléter sa propre carte. L'adolescent semblait plus déterminé que jamais et totalement décidé. Noah s'était juré que, malgré les épreuves et les obstacles qui se mettraient sur son chemin, il ne s'arrêterait pas tant qu'il n'avait pas rencontré la créature de son souvenir. Le jeune garçon aux cheveux blancs semblait prêt à suivre le lieutenant.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 26 Juil - 9:06

PNJLa peine de l'enfant était presque palpable, mais Carla n'était pas du genre à s’immiscer dans les histoires personnelles de ses subalternes, elle n'allait certainement pas le faire pour un inconnu. Restant droite à fixer l'horizon, ses cheveux se soulevant encore à intervalles réguliers comme si la brise qui soufflait ici n'était pas naturelle, elle attendait simplement qu'il veuille se rendre ailleurs.

Ses paroles assombrirent légèrement son regard cependant, il est vrai que lorsque la Reine avait perdu son pouvoir d'invokeur, elle en avait été fortement peinée et à la voir, la douleur lui semblait effectivement comparable à celle qu'elle avait ressenti lorsque ses parents étaient morts. Malgré tout, elle ne répondit pas, mais le jeune garçon devait bien comprendre qu'il était dans le vrai.

Finalement, il se posait une question concernant Bahamut, mais une question qui la surprit cependant. Elle se tourna vers lui, un air plutôt intrigué sur le visage et prenant quelques secondes de réflexions avant de répondre

«Quelle étrange idée. Haïr Bahamut? Ce n'était pas de sa faute, c'est la personne qui le contrôlait qui était à blâmer, pas lui. Il a été par la suite un compagnon fidèle et dévoué à la Reine, je serais un bien piètre soldat à le haïr alors qu'il a contribué à nous sauver par le passé.»

Elle se tourna alors vers lui, les bras croisés et le toisant quelques secondes. Il y avait donc des gens qui haïssaient les chimères à cause de cette attaque? Est-ce que cet enfant cherchait Bahamut pour le détruire lui aussi? Elle avait cru comprendre qu'il avait une sorte de fascination pour lui, mais après cette question, elle en venait à se demander si ce n'était pas l'inverse.

Se mordant la lèvre, elle aurait aimer s'en assurer, mais une chose était sûre, elle garderait un œil sur lui. Il souhaitait acquérir une carte, la jeune femme hocha de la tête avant de lui faire signe de la suivre

«La bibliothèque est au premier étage. En dehors d'une carte du château, ce genre de document n'est pas confidentiel. Tu pourras recopier une carte de Héra ou d'Héméra si tu le souhaites. Sache cependant que cette dernière ne sera pas forcément complète, nous avons repéré la plupart des grandes villes de ce nouveau monde, mais il doit forcément manquer quelques lieux.»

Avec les aéronefs, il avait été plutôt facile d'établir des cartes, mais les amazones n'avaient pas encore tout parcouru pour obtenir davantage de renseignements.

Elle lui fit signe de la suivre pour reprendre les escaliers et descendre encore, jusqu'à pousser la porte qui leur faisait traverser le quartier général de l'armée. Il n'y avait pas grand chose ici, un grand panneau sur lequel était normalement retranscrit les ordres de la réunion - qui était soigneusement effacé à chaque fois - une grande table et des étagères sur lesquelles reposaient surement des documents importants, mais elles étaient fermées par des vitrines scellées.

Traversant la pièce, la jeune femme continua à guider l'enfant dans les longs couloirs jusqu'à revenir à l'escalier du hall d'entrée. De là, ils traversèrent encore pour atteindre le couloir d'en face et ainsi gagner la bibliothèque.

La pièce était immense, mais soigneusement organisée par ordre alphabétique. Aussi Carla eut simplement à se rendre vers les "C" pour trouver les cartes et montrer les nombreux rouleaux soigneusement étiquetés: cartes de villes, de continents, du monde.

«Voilà» elle se tourna vers un Brutos qui montait la garde, il y en avait environs un toutes les deux rangées d'étagères «Apportez un parchemin vierge et un crayon, maintenant.»
- «Oui Lieutenant!!»
le Brutos fila rapidement avant de revenir quelques minutes plus tard, posant le rouleau sur une table avant de retourner à son poste

«Te faut-il autre chose?»
d'ailleurs... l'enfant lui avait-il donné son nom? Il l'avait donné à l'amazone, mais celle-ci ne le lui avait pas retransmis. Peu importe.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 26 Juil - 15:03

« Les chimères sont souvent utilisées, que ce soit à mauvais escient ou non. Beaucoup de personnes les considèrent comme des outils, des armes. Nombreux sont ceux qui oublient qu'elles sont elles aussi des créatures vivantes, avec des sentiments... Je me demande quel camp elles choisiraient, si elles le pouvaient. Transformeraient-elles le monde en chaos ou apporteraient-elles la paix ? » Le génie paraissait troublé par sa propre question, elle était après tout sa plus grande source d'interrogations. Cela pouvait aussi montrer qu'il respectait les chimères, comme il respectait tous les êtres vivants, non en réalité on pouvait clairement comprendre qu'il plaçait les chimères bien au dessus de toutes les autres formes de vie. De cette façon, Carla pouvait être assurée que le garnement ne désirait en aucun cas s'attaquer à une chimère. Il semblait pourtant qu'il n'avait pas fini de vider son sac. « L'ancienne reine d'Alexandrie a utilisé Odin pour détruire Clayra, Atomos pour vaincre Lindblum... Bahamut a lui aussi été utilisé, pour vaincre cette même reine et détruire son royaume. Quiconque utilise les chimères à mauvais escient fini par payer pour ses fautes... Il ne manque que Kuja qui, lui, est revenu d'entre les morts. »

Noah sembla réfléchir durant quelques secondes, avant de s'exprimer de nouveau. « J'ai voyagé sur Héra. Pour venir jusqu'ici, j'ai appris à devenir un chevalier-dragon et j'ai essayé de comprendre beaucoup de choses... Lindblum a été reconstruite, Alexandrie aussi... Clayra est à jamais perdue selon les rats. De nombreuses personnes ont perdu des êtres chers et leurs patries... Pourquoi l'homme veut-il utiliser les créatures chimériques pour faire le mal ? Est-ce parce qu'il est plus simple de détruire que de construire ? N'aurait-il pas été plus intelligent d'utiliser ces créatures pour faire évoluer la société ? » Il y avait tant de questions auxquelles le jeune garçon ne possédait aucune réponse, pourtant il avait pris la décision de poursuivre sa quête et de retrouver Bahamut. Au fond de lui, il savait pourtant qu'il faisait cela pour comprendre, mais surtout pour empêcher les hommes de se servir du roi dragon à nouveau. Que ferait-il s'il trouvait le grand sire dragon ? Personne ne pouvait en être certain, une chose était pourtant sûre, il ne tenterait pas de lui faire du mal.

Tandis qu'il entamait la descente, suivant l'amazone à la chevelure flamboyante de très près, il se permit d'éclairer celle-ci quant à ce qu'il recherchait.
« Une carte d'Héra sera suffisante. Je dois trouver un chemin qui me mènera du continent de la brume jusqu'au continent extérieur. Disons simplement que je commence mon propre pèlerinage ! » Il n'avait pas vraiment besoin d'une mappemonde avec des chemins clairement tracés tant qu'il arrivait à destination. De toute façon, il complétait toujours sa carte en voyageant et en voyant le monde de ses propres yeux. Il n'avait donc besoin que de quelques petits détails cette fois-ci puisqu'il s'était déjà servi des mappemondes et autres globes de Bloumécia pour voyager avec une certaine tranquillité. Noah se rendit alors compte que Carla lui faisait traverser le quartier général de l'armée et hésita un bref instant avant de rester derrière l'amazone, ne voulant lui causer aucun tort. Même si les diverses vitrines scellées attiraient son attention, il résistait à l'envie d'y jeter un œil.

Ils gagnèrent finalement la bibliothèque, le génie avait d'ailleurs visualisé le chemin le plus simple au sein du château pour se rendre à l'intérieur de celle-là. Après tout, il pourrait toujours en avoir besoin un jour ou l'autre. Finalement, il suivit la demoiselle se rendant jusqu'aux étagères contenant les cartes. Carla fit amener un parchemin et de quoi écrire tandis que Noah sortait sa propre carte et l'étalait sur la table de bois massif. On pouvait y voir diverses annotations, contenant principalement des informations sur Dol, les régions et continents de ce pays. Les personnes faisant figure d'autorité sur ces continents étaient elles aussi vulgairement dessinés et de nombreuses notes trônaient sous ces esquisses. Le continent d'Héra avait commencé à être dessiné lui aussi, mais il manquait cruellement de détails.

La ville de Lindblum y figurait, avec un dessin de ce qui ressemblait à la princesse Eiko avec une corne aux proportions démesurées. Grenat, elle aussi, était représentée avec une corne, sous le point indiquant la position d'Alexandrie. Le roi Puck quant à lui avait été simplement grandi et se voyait muni d'une lance et d'une couronne, représentant ainsi le souverain de Bloumécia. Les lieux et les personnes importantes du continent de la brume étaient représentés avec une certaine minutie. Le parchemin et le crayon ne tardèrent pas à arriver et le garnement remercia autant le brutos que le lieutenant. Sans toucher le parchemin vierge, il s'attela à noter tout ce qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de voir, ajoutant parfois quelques détails qui semblaient inutiles. Lorsqu'il eut achevé de compléter, son regard se porta sur le parchemin vide et Noah entreprit d'y écrire là aussi. Il nota alors toutes les informations sur Bahamut qu'il avait amassé jusqu'ici et en dessina l'apparence qu'il possédait sur Héra en utilisant les descriptions qu'on avait pu lui faire à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 26 Juil - 22:04

PNJDécidément, cet enfant paraissait bien torturé. Ses questions concernant les chimères le prouvaient, et la femme lieutenant eut un léger sourire compatissant

«Les chimères ont toujours eu pour souhait de protéger leur invokeur. C'est tout ce qu'il importe de savoir à leur sujet. Si leur invokeur leur demande d'attaquer, elles n'ont pas à se rebeller contre lui sous prétexte que sa décision pourrait être injuste. Elles ont un esprit libre qui leur fait penser qu'il y a toujours une bonne raison derrière chaque acte, aussi mauvais qu'il puisse paraître.»

Elle s'approcha de l'enfant pour l'aider à se relever avant de le conduire à la bibliothèqe «En temps de guerre, on apprend que parfois, il faut brûler une terre pour la rendre fertile et que de bonnes cultures y poussent ensuite.»

Autrement dit, même les épreuves les plus difficiles peuvent avoir de bonnes conclusions. Elle se dirigea vers l'escalier afin de gagner la bibliothèque, gardant un œil sur l'enfant lorsqu'ils passaient dans la salle de réunion du quartier général pour s'assurer qu'il ne tente pas de chiper un parchemin stratégique, mais il se tenait à carreau et c'est avec un sourire de satisfaction qu'elle l'entraîna jusqu'à la bibliothèque.

De là, elle lui montra les différentes cartes avant de demander de quoi recopier. Mais les paroles de l'enfant eurent de quoi la faire sourire à nouveau

«Tu peux gagner le continent extérieur via la route des fossiles. Cela prend environs deux jours de marche, mais à présent, il y a des campements de repos à intervalles réguliers et la route est mieux tracée.»

Contrairement à avant où il fallait régulièrement emprunter une gorgone pour passer. Cependant, les lianes pour que ces créatures puissent aller d'un endroit à un autre étaient toujours présentes et il était donc possible de grimper sur leur dos pour aller plus vite, si tant est qu'ils trouvaient les bonnes plantes pour les arrêter.

Elle le laissa cependant recopier ce qu'il souhaitait, aucun des documents ici n'était secret, les livres et parchemins plus importants étaient dans une section spéciale, soigneusement gardée.
Un Brutos s'approcha alors en posant sa main sur son buste


«Lieutenant? C'est l'entracte, la Reine a gagné la salle du trône.» la jeune femme eut alors un sourire en coin avant de pencher la tête sur le côté pour regarder l'enfant
«Bien... souhaites-tu essayer de la rencontrer pour la faire patienter?» au moins, ça garantissait un entretien plutôt court. Cependant, il n'était pas dit que la reine accepte, mais de ce qu'elle savait, elle n'avait pas eu beaucoup de visites ces derniers temps.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 26 Juil - 23:33

« Et toi Carla, si on te demandait de commettre un acte qui semble mauvais, le ferais-tu en pensant qu'il y a toujours une bonne raison ? » Noah tentait de comparer la situation des chimères à celle des amazones, d'une certaine façon cela devait être similaire. Pour entrer dans l'armée il fallait toujours prêter serment d'obéissance et de fidélité, mais pouvait-on vraiment commettre les pires infamies sous le prétexte de la servitude aveugle ? Le garnement semblait avoir quelques difficultés à comprendre ce mode de pensée. Grâce à la comparaison de la terre brûlée en tant de guerre, il comprenait un peu plus aisément la façon de penser de la guerrière à la chevelure flamboyante. Cela ne l'empêchait pas pour autant de désapprouver en silence. Parfois la terre ne devenait pas fertile et se transformait en un véritable désert. Il nota alors qu'il devrait emprunter la route des fossiles, ajoutant par la même occasion que des campements étaient présents en chemin. Cette partie du voyage semblait plus simple que dans les souvenirs de dame Freyja.

Le génie restait conscient que malgré la facilité apparente, il devait rester sur ses gardes et ne pas partir sans s'être correctement préparé. Noah semblait tenir un véritable journal de ses voyages et notait tout ce qui lui semblait important, même les monstres qu'il avait déjà rencontré. Tout cela avait pour but de faire travailler sa mémoire, mais surtout de garder des traces de sa vie si jamais il venait à tout perdre de nouveau. Il griffonnait encore sur le papier avec une certaine attention, mais en essayant de se presser le plus possible. Il n'était pas là pour faire perdre son temps à l'amazone, d'autant plus qu'elle avait déjà la gentillesse de le prendre en charge et qu'elle usait de son temps pour le faire visiter.

Lorsqu'il eut terminé ses annotations, l'adolescent se remit à son esquisse. Lorsqu'il eut enfin terminé la silhouette du roi des dragons, il commença à observer Carla et principalement son armure. Il en dessina les traits sous le croquis de Bahamut et sortit enfin sa pierre et la déposa sur la table. Le génie la regardait sous divers angles et commença à la dessiner. Lorsqu'il sembla satisfait il nota aussi quelques détails sur la gemme qu'il possédait. Le garnement enroula ses deux parchemins et les fourra dans son sac. Un brutos arrivait alors, signalant que la reine avait regagné la salle du trône le temps de l'entracte. L'amazone lui proposait alors d'essayer de la rencontrer, de quoi lui permettre de patienter. Même si Noah eut l'impression d'être traité comme un simple divertissement, mais se garda bien de le signaler. L'enthousiasme qu'il éprouvait avait largement surpassé cette sensation. La rencontre, si elle se faisait, serait probablement courte. Cela ne semblait pas lui importer puisqu'il répondit très rapidement.
« Oui, évidemment ! »

Il s'était déjà relevé et rangé aux côtés de Carla, prêt à la suivre dès qu'elle commencerait à bouger. Malgré la joie qu'il affichait, le garnement restait modéré car il savait que cette rencontre pouvait ne pas avoir lieu. La reine pouvait très bien refuser de le rencontrer, il ne savait pas trop comment ce genre de choses fonctionnait. Le jeune garçon à la chevelure blanche fixait l'amazone avec insistance tout en souriant, dévoilant ses dents au passage. Il avait l'impression que toutes les personnes qu'il croisait étaient bienveillantes. D'une certaine façon, il lui semblait difficile de rencontrer des personnes malsaines au sein des chevaliers-dragons de Bloumécia ou chez les amazones de l'armée d'Alexandrie.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Sam 27 Juil - 17:50

PNJLes enfants et leurs questions. C'était un peu normal que le jeune garçon se pose ce genre de question après tout! La jeune femme eut un léger sourire avant de hocher de la tête

«Tout dépend de qui vient l'ordre. Je sais que s'il venait de la Reine, elle aurait surement une idée précise en tête. Et oui, je la suivrais aveuglément. Je lui ai juré fidélité lorsque j'ai prêté serment, je m'y tiendrai.»

Elle le laissa ensuite se concentrer sur ce qu'il avait à faire, jusqu'à ce qu'un Brutos arrive en signalant qu'ils en étaient à l'entracte de la pièce de théâtre, et donc que la Reine était libre. En général, il n'était pas rare que Carla aille la voir lors de ce genre de pause pendant les pièces pour qu'elles puissent discuter de tout et de rien. Le lieutenant prenait plaisir à donner des nouvelles de la ville à la Reine, même si elle sentait bien que tôt ou tard, la jeune fille chercherait à quitter son château pour partir à l'aventure d'elle-même.

Elle proposa donc à l'enfant s'il souhaitait toujours la rencontrer, et évidemment, il en était plus que ravi et elle eut un léger sourire en coin avant de lui faire signe de la suivre.
La salle du trône n'était pas loin d'ici, deux amazones gardaient l'entrée et s'inclinèrent respectueusement lorsqu'elles la virent. Mais avant, la jeune femme se tourna vers l'enfant et plongea un regard plus froid dans le sien, preuve qu'elle n'était plus seulement son guide à présent, mais le garde du corps de la Reine


«Concernant la Reine, je te prierai de te comporter avec respect. Tu ne la tutoies pas tant qu'elle ne t'a pas autorisé à le faire, et tu devras rester à côté de moi sans t'avancer davantage, compris?»

On ne plaisantait pas avec la sécurité. Les portes s'ouvrirent, la reine n'était cependant pas sur son trône, mais juste debout près de l'entrée du balcon à regarder l'extérieur, écoutant le brouhaha de la foule qui devait sûrement discuter de la première partie de la pièce. Elle se tourna pour voir la jeune femme et commença à courir dans sa direction, elle portait une longue robe dans les tons jaunes, et elle était obligée de soulever le bas pour ne pas trébucher. Ses épaules étaient dégagées cependant et ses cheveux attachées en une queue de cheval

«Carla! Je vous attendais! Ooh!» joignant deux mains devant sa poitrine, la Reine affichait un regard des plus radieux en voyant Noah «Vous m'avez ramené un invité? Qui est-ce?»

Carla avait ramené son poing sur son torse avant de s'incliner, elle était resté à une dizaine de mètres de la reine pour le moment, et se tournait donc vers l'enfant en affichant un air tout de même très solennel
«C'est un enfant qui a visiblement bien voyagé sur Héméra avant de venir jusqu'aux portes d'Alexandrie. Il souhaitait visiter le château et je me suis donc proposée pour servir de guide.»
«Il a eu de la chance que vous soyez dans les parages, sinon je suppose que comme d'habitude, vos amazones l'auraient envoyé balader!»
dit-elle sur un ton un peu boudeur, les mains sur les hanches
«Ce sont les amazones de la Générale qui sont plus sévères sur la sécurité, mais nous tenons avant tout à ce qu'il ne vous arrive rien votre altesse.»
«Oui, oui je sais...»
le regard de la reine se fit de nouveau un peu triste, il était évident qu'elle n'était pas des plus heureuses à demeurer cloîtrée au château, mais elle avait quelque chose à protéger désormais aussi, elle secoua rapidement la tête pour chasser ses pensées pleines de solitude avant de regarder l'enfant «Et quel est ton nom?»

Carla se tourna également vers le gamin, car c'était une question à laquelle elle ne pouvait répondre à sa place.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tourisme et bonne humeur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lord apporte une bonne humeur dans le forum
» Tourisme et bonne humeur.
» Humeur en smiley
» Chapitre II : Les règles du Royaume
» Animation de la Saint-Valentin : tournoi de poèmes [clos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Alexandrie-