Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Tourisme et bonne humeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 2 Mai - 19:28

La ville d'Alexandrie ne semblait pas avoir trop changé, si ce n'est peut être certains magasins qui semblaient vides. Surement à cause de l'attaque de Dali, des commerçants ont probablement mis la clé sous la porte puisqu'ils ne pouvaient plus se réapprovisionner, ou au contraire, ils sont partis là bas pour donner un coup de main.

Cid avait contacté Reeve afin de savoir si l'on pouvait se faire passer pour des ambassadeurs de paix suite à l'attaque de Sephiroth à Daguereo, visiblement, il était d'accord puisqu'en arrivant au château, l'aviateur donna cette excuse aux amazones. Celles-ci semblaient agacées qu'on ait mis aussi ongtemps
«Pardonnez-nous, malheureusement nous avions encore beaucoup à faire à Junon après l'attaque de Spira... nous faisons de notre mieux pour ne pas déclencher des guerres à tout va.» - mon ton se voulait doux et humble, je ne pouvais savoir si ça avait marché, les casques des amazones recouvraient bien leur visage et impossible de voir leurs yeux. Mais finalement, elles acceptèrent de prendre nos noms pour pouvoir prévenir la Reine de notre venue et nous accorder un entretien demain.

Je poussais un soupir de soulagement une fois de retour en ville, j'avais gardé mon calme le temps du voyage en barque, car je ne voulais pas que l'amazone se méfie de moi par rapport à mon rôle de "partenaire"... mais je me tournais vers Cid alors qu'il s'étonnait du temps qu'on avait passé sur Héra
«D'un autre côté, il fallait s'y attendre. Chercher des pièces pour notre vaisseau prend du temps. Et ici, les transports ne sont pas aussi rapides qu'ailleurs» - alors bon, on mettait vraiment du temps pour aller d'un point à un autre, et on avait finalement fait quelques allers retours...

Je levais les yeux au ciel, c'était le soleil couchant, plutôt agréable, mais Cid voulait manger léger, j'approuvais
«Il fait un peu frais... j'ai envie d'une bonne soupe.» - je lui souriais avant d'étouffer un bâillement - «pfouaaah! Et après, dodo! Si on veut être levés à l'aube demain, il vaut mieux qu'on se couche tôt.» - je lui souriais d'un air fatigué et on se dirigeait vers le petit restaurant le plus proche!

On s'installait tranquillement à une table, c'était un petit café théâtre en fait, donc au moins, on aurait un petit peu d'animation. Bien que c'était le début de soirée, donc y'avait pas encore grand chose. Une jeune fille chantait simplement, une petite musique d'ambiance agréable avec des musiciens. Je la regardais d'un air presque.. envieux. À l'époque où je chantais, ça n'avait rien à voir avec ce style de musique. Je finissais par détourner les yeux alors qu'on venait prendre notre commande. Comme dit plus tôt, je prenais une simple soupe avec un yaourt en dessert...

Une fois la serveuse partie, je levais les yeux vers Cid avec un petit sourire amusé
«Bon, vu que je vais être ta partenaire demain, comment on fera une fois devant la Reine? Je joue les assistantes? Avant que tu te poses la question, ça ne me dérange pas, juste que je préfère qu'on en parle avant plutôt que me retrouver devant le fait accompli!»

Je lui faisais un petit clin d'œil alors pour qu'il comprenne que je ne lui en voulais pas de m'avoir nommée comme étant sa partenaire! Je n'étais pas de celles qui veulent qu'on crie haut et fort qu'on est en couples! La serveuse nous apportait déjà nos assiettes, service rapide, et ça sentait super bon! Je goûtais un peu, le feu me montait aux joues
«Ouh! ça pique un peu!»
«Ce sont les chocolégumes séchés qui font ça...»
«Oh je vois! C'est très bon!»

La serveuse parut contente, mais par contre, je prenais quand même un peu de pain pour manger avec! C'est que ça piquait la langue, mais au moins ça réchauffait! Je bâillais encore un peu, j'étais vraiment fatiguée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Dim 7 Mai - 17:02


Le rendez-vous de demain avec la reine était presque dans la poche ! Il fallait encore savoir s'ils ont bien une audience avec elle demain matin et voir, si sa majesté accepte de recevoir un émissaire de Gaïa dans sa cour. Il espérait quand même ne pas faire de conneries avec ce petit mensonge ? Il n'y avait pas de protocole spécial ? De chose à évoquer ou à dire avant d'en venir au vif du sujet ? Non, ça devait être un simple rendez-vous , pas besoin de se prendre la tête pour si peu. L'air frais de la ville restait agréable, ça avait même un petit côté de détente après avoir couru partout à travers Héra. L'aviateur profitait de ce genre de petites choses, ça ne mangeait pas de pain puis c'était bien agréable, le vent, le silence, ça changeait des grandes villes et du brouhaha habituel.

Si Cixi préférait avoir une petite soupe bien chaude dans un petit coin, ça lui allait aussi, dans le pire des cas, il lui aurait prêté sa veste pour éviter qu'elle ne prenne froid mais là n'était pas le souci. Se rendant dans un des nombreux petits café théâtres, tous deux pouvaient poser leur fesse à une table libre où l'ambiance était bien sympathique. Les musiciens, les petites chansons qui étaient entendues en fond sonore. L'aviateur avait beau être gaga des machines volantes et autres bijoux de la technologie, s'il avait choisi de vivre au Village Fusée, ce n'était pas uniquement pour son travail avec sa fusée. La paix, le silence, l'absence de grand et haut bâtiment et tout ce qui va avec était tout aussi agréable. Mais pour en revenir à ce qui les attend demain, une petite mise au point s'impose !

« Non, faut que tu restes ma partenaire, pas mon assistante. Si je dis une connerie, c'est mieux de se faire corriger par son assistante, non ? Va falloir que je cause bien déjà alors inutile de rajouter du stress pour rien. »

Il ne stressait pas vraiment mais il allait quand même faire face à une reine. Jeune apparemment, mais reine quand même. Ce serait étonnant qu'un juron ou autre bourde gâche tout en liens amicaux entre leurs deux nations mais prudence est mère de sûreté ! Si entre-temps leur petite soupe était arrivée, il est vrai que déjà, elle dégageait une certaine odeur qui aurait débouché les narines à ceux et celles ayant eu quelques soucis avec leurs narines. Sans en avoir beaucoup mangé, il savait que certaines spécialités ici étaient fortes sur l'odeur comme sur le goût. Ce qui était pas mal même si l'odeur jouait quand même un certain rôle dans tout ça. En tout cas, ce fut adopté par Cixi.

« Pfiou ! C'est vrai que c'est fort ! »

Mais ce n'était pas déplaisant pour autant. L'aviateur savourait sa petite soupe en usant un peu de son pain parfois pour avoir quand même quelque chose de solide à mâcher. Malgré le calme, avec les différents voyages fait aujourd'hui et même tout ce qu'ils ont vécu ses derniers jours, Cid comme Cixi étaient assez crevé, ils n'allaient pas faire de vieux os ce soir. L'aviateur eut aussi droit à son yaourt fait maison avant de quitter cet endroit, savourant sa dernière clope de la soirée en étant auprès de sa nana, observant le ciel étoilé, aussi superbe que la ville était calme. On y entendait bien quelques animations ici et là mais ce n'était rien de dérangeant.

« Selon ce qui va se passer demain, si on a une piste de chimère, on va tenter de la suivre avant qu'elle nous file sous le nez. Sinon dans le pire des cas, on va voir si le vaisseau à un peu changé de tronche grâce à Paul, sinon on donnera déjà des nouvelles de ce qu'on a appris ici et après... » Cid haussa les épaules en retirant sa clope de sa bouche. « Bah y a pas le feu, on verra comment on s'organise ! »

Déjà la reine, l'histoire des chimères, ce sera déjà une bonne chose de faite ! Autant battre le fer quand il est chaud, ça ne sert à rien d'être présent partout si c'est pour avancer comme un Tomberry qui n'a aucune motivation à venir vous poignarder ! Déjà que ses petites choses sont lentes alors si en plus il n'y met pas du sien, la fuite se fait sans se presser. Dans la ville, il y avait quelques petits stands où des gens attendaient devant une carte, un tapis de carte posé dessus mais ça ne ressemblait pas au jeu de cartes de Cixi apparemment vu la tronche des cartes...

« Ta vu, ils ont aussi un autre type de jeu de cartes ici ? P't'être que la reine y joue aussi à ça ? Tu pourrais te faire une copine de carte ?! »

Ce serait drôle de se mettre la reine dans la poche en proposant un jeu de cartes ! Mais si elle est jeune, elle doit connaître ? Elle se défend bien même peut-être si ça se trouve ? Ils avaient vite retrouvé leur chambre, se préparant à aller faire un bon gros dodo pour récupérer de leurs voyages et être prêt pour demain, il ne fallait pas trainer. Mais une fois dans le lit, alors que les bougies venaient d'être soufflées, l'aviateur ne ronfla pas de suite, ayant une petite question qui le taraudait, même s'il savait qu'il pouvait marcher sur des œufs avec ce genre de demande... Il avait bien vu dans le restaurant que quand la fille chantait, Cixi observait et même si c'est loin d'être un pro, Cid avait bien vu dans son regard un petit quelque chose qui voulait faire comme elle, chanter devant eux. Mais il savait aussi que le chant, surtout en public apportait son lot de mauvais souvenirs... Tant pis, autant poser sa question, il ne demandait pas pour faire souffrir, il demandait pour essayer de la rendre heureuse à son tour !

« Dis, t'es pas obligé de me répondre mais... ça te manque pas de chanter ? De vraies chansons devant un public, pas les mélodies que tu nous chantes pour nous aider en combat... Je sais que c'est quand même ta passion, tu m'aides vachement pour le vaisseau, tout ça, j'aimerais tôt ou tard t'aider moi aussi mais... Je suis loin d'être un imprésario mais je peux peut-être me démerder pour t'aider autrement ? »

Cid savait que Cixi redoutait à être trop visible, trop connu à cause de ses parents, pour l'aviateur, cette histoire se réglerait avec sa tête, pas dans le sens intellectuel, littérale. Mais voilà, aussi à quoi bon tenter de la rendre heureuse pour que leur simple visage suffise à la faire souffrir ? C'était à double tranchant et pourtant, il voulait l'aider, faire en sorte que Cixi soit comme lui et vive à fond ses passions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 9 Mai - 13:09

Ce qui était agréable avec Héra, c'était cette sensation d'être en permanence en paix. Je ne savais pas d'où ça venait, les gens semblaient dégager une certaine joie de vivre permanente... même s'ils vivaient des moments difficiles avec l'attaque de Dali, les gens ici paraissaient toujours heureux. Surement parce qu'ils n'ont pas le stress d'un monde du travail trop exigent comme dans le monde moderne, où l'on pousse les gens à bout pour la productivité avant tout. Ici, il n'y a pas trop d'intermédiaires je pense, chacun vit comme il le sent pour subvenir à ses besoins sans chercher à aller à la surproductivité.

C'était agréable.

Le repas était vraiment bon malgré sa simplicité. C'est fou comment une simple soupe peut vous réchauffer! Bien que j'avais une petite boule à l'estomac en regardant la chanteuse, je crois que je l'enviais en fait. J'ignorais que Cid l'avait remarqué. Le yaourt était bon aussi! Je l'avais pris aux fraises puisque c'était la saison apparemment. Cid m'avait suivi, ce qui m'avait étonné! Une soupe et un yaourt? Ça ne lui ressemblait pas, mais après la journée passée, il fallait reconnaître qu'on n'avait pas trop faim.

On se baladait un peu en ville pour rejoindre notre auberge, je souriais en regardant les gens jouer aux cartes, mais effectivement, ce jeu ne me disait rien
«Je préfère éviter de m'aventurer sur ce terrain avec la Reine. Si elle me propose une partie alors que ce n'est pas le même jeu, je risque de la décevoir!» - je souriais tout de même avec amusement! C'est que ça aurait pu être drôle mine de rien de faire une partie contre la reine, mais de Triple Triad!

Bref, on retournait à l'auberge, j'étais lessivée. Le premier trajet en chocobo m'avait donné mal au dos, j'attachais mes cheveux en une longue natte pour ne pas trop les décoiffer pour la nuit, j'enfilais une chemise de nuit avant de rejoindre Cid au lit. pas de galipettes ce soir, on était trop crevés, fallait le reconnaître.

Je me blottissais contre lui, prête à m'endormir lorsqu'il aborda un sujet assez sensible. J'ouvrais alors les yeux, fixant un point invisible devant moi, le cœur serré.
«Je... honnêtement, non. Enfin... c'est compliqué. Tu sais, je crois que si tu m'avais vue chanter à l'époque... tu aurais honte de moi. C'était des chansons commerciales, pas de vrais textes... les gens ne venaient pas pour ça, ils s'en fichaient au final de ce que je chantais, tout ce qui comptait, c'était de me voir me trémousser.»

J'avais la gorge un peu nouée sur le coup, il devait sentir que ça me donnait envie de pleurer

«Je.. je ne sais pas ce que je vaux réellement en tant que chanteuse. S'il le faut, je suis nulle.. mais c'est vrai que j'aurais au moins aimé savoir si j'en suis capable. Mais... c'est trop dangereux.» - je me souvenais de mon rêve, ce rêve avec la jeune fille brune que j'avais vue dans les journaux à Daguereo, et aussi ce gars là, Justin Kenway. Dans ce rêve, mes parents me retrouvaient justement grace à ce concert... je venais enfouir mon visage contre Cid, j'avais une soudaine envie de pleurer qui me prenait aux tripes. C'était tellement bête. J'avais honte de moi, de ce que j'avais fait, de mes aptitudes. Je me qualifie de chanteuse, mais ce n'est pas ce que je suis. Je suis qu'une simple bimbo qui se trémoussait sur scène pour faire fantasmer les pervers...

Je reniflais doucement avant d'attendre de voir un peu ce qu'il pensait de tout ça. Ce n'était pas un sujet sensible, mais au moins j'étais soulagée de pouvoir lui en parler un peu. Même s'il n'était surement pas le mieux placé pour comprendre, le fait de lui en parler faisait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 18 Mai - 19:23

Après une journée riche en déplacement et en fatigue, un peu de sommeil ne ferait pas de mal ! Mais justement, avant d'en finir une bonne fois pour toutes avec cette journée, l'aviateur avait une question, il savait qu'il marchait sur des œufs en la posant mais si dans un sens, ça pourrait lui permettre de l'aider, il n'était pas contre un peu de ''danger''. Allongé sur le lit, prêt à fermer les yeux et à ronfler joyeusement dans très peu de temps, il posait sa fameuse question, à savoir si d'une façon ou d'une autre, il pouvait l'aider à réaliser son rêve de gosse ? Bien entendu, en effaçant les mauvais souvenirs à cause de ses deux tordus de parents – pouvait-on appeler ça des parents ? – pour tirer un trait sur tout ça. Sans le dire, il voyait bien que chaque passage dans une ville de Dol apporte chez elle son lot de méfiance autour d'elle, surtout quand on se rapproche de Deling City mais il l'avait toujours dit depuis qu'il savait, il était là pour la protéger. Le seul hic, c'est qu'il avait peur en cas de conflit avec un de ses parents que les sentiments prennent le dessus. Ça restait ses parents et avant d'être des ordures, ils avaient bien dû s'occuper d'elle étant môme ?

Voilà, la question était posée et rien qu'à sa voix, il regrettait déjà un peu de s'être aventuré sur ce terrain-là. Sa réponse, il s'y attendait. Elle manquait de confiance, elle avait honte de ce qu'elle avait vécu, et ainsi de suite. Cid posait sa main de libre de sa tête pour lui prouver qu'il était là, que ce ne sont pas ses conneries d'avant qui allait le faire partir. Cloud était un ancien Soldat, Vincent un ancien Turk, Yuffie une chipie de voleuse qui les avaient laissées dans une merde pas possible à Utaï, il a bien tiré un trait sur ce passé. Et Cait Sith, aussi mignon que traitre ce petit chat ! Là encore, il a su pardonner et oublier. Alors son passif était peu valorisant mais il ne jugeait pas, en plus, ce n'était pas son choix à elle mais celui de ses parents.

« Je suis sûr que ta du talent moi. Je dis pas que la moindre mélodie va faire de toi une grande star mais si tu t'en donne la peine, ça va marcher. Après, je comprends que ça te gêne, que t'ai un peu peur. Mais je suis là pour te protéger. Je suis surement nul pour écrire des paroles ou des mélodies mais pour jouer les gros bras, ça va, ça me connaît ! » Il devait bien la détendre un peu après avoir abordé un tel sujet. Il l'embrassait sur le front, faisant doucement glisser sa main sur ses cheveux. « Je te force à rien mais si un jour ta envie de te lancer dedans, moi, je te soutiendrais ! L'endroit où tu chantais était pas le meilleur endroit pour commencer et faire entendre ta voix mais je suis sûr que si demain, tu chantes sur la place du village, tu trouveras déjà une petite partie de ton public. Et celui ou celle qui posera les mauvaises questions, on verra s'il peut toujours les poser avec quelques dents en moins ! »

Si elle avait envie de se mettre à jouer les chanteuses, il était ok pour ça, prêt à l'ecourager mais il n'allait pas la forcer si elle n'avait pas envie. Certes, parfois, il faut doucement pousser certaines personnes pour bien partir et réaliser son rêve mais trop insisté n'était pas toujours la bonne marche à suivre. Quoi qu'il en soit, il n'allait pas insister, il gardait le silence en continuant de doucement caresser ses cheveux, de plus en plus lentement, jusqu'à cesser cela pour commencer à doucement ronfler. Inutile de continuer, il était crevé, il avait fini par abandonner pour les bras de Morphée. Une nuit agréable, comme toujours où quand même leur journée avait été mixée dans un rêve très... étrange... le mot est faible quand même. Imaginé un peu, le Cid qui rêve quand même de deux inconnus – ceux qui sont supposés avoir vaincu Sephiroth – qui combattent un monstre aussi grand que l'était le canon de Junon, avec dans le ciel, Cid qui pilote un vaisseau jaune rappelant les Chocobos vu sa forme avec Cixi sur le toit – bien attaché quand même – qui chante une drôle de chanson typique des dessins animés qui sont diffusé à Utaï pour encourager et donner des forces aux défonceur de Sephiroth... Qu'est-ce qu'ils ont foutu dans ses clopes au Cid ?!

Sans bousculer Cixi, son réveil fut net, il ouvrait les yeux en grand comme si on lui avait ordonné de se réveiller. Cixi dormait toujours, la chambre était dans le noir... Ok, la soupe maison, va falloir demander si elle n'était pas aux champignons ! Bref, re-dodo. Cette fois, rien de spécial ou d'anormal, un rêve comme un autre. Une fois le vrai réveil arrivé, il jeta un œil vers la fenêtre où quelques rayons passaient à travers les fins volets de bois quelque peu usé. Il ne faisait pas chaud, il faisait bon, avec de légères couvertures sur eux, avec ils étaient bien, sans, ce serait tout aussi bien. C'était le genre de moment où il fallait figer le temps car tout était si parfait. Température, position, le silence légèrement dérangé par les bavardages des passants, rien de dérangeant, il fallait vraiment tendre l'oreille pour sentir ce qui se passait dehors. Avec la journée de voyage d'hier, il n'avait vraiment pas envie de quitter le lit, d'ordinaire, il ferait l'effort de profiter d'être le premier debout pour se rendre utile mais là. Il se tourna légèrement vers elle, non pas pour l'écraser mais pour mieux l'enlacer en fermant les yeux. Il n'allait pas se rendormir de si tôt mais il voulait juste en profiter de ce petit cocon de bonheur.

Son bras était dans son dos, elle pouvait quitter le lit si elle voulait mais là, si elle voulait se sentir en sécurité, elle l'était. Il baisa sa tête avant de doucement fermer les yeux, ils avaient le rendez-vous avec la reine encore de prévue mais... y a pas le feu ? Il est encore tôt ? Bon alors. Y a pas à dire, c'est crevant de voyager autant, surtout à dos de Chocobo...
Un peu plus tard, en sentant Cixi remuer un peu – simplement ou car elle voulait se défaire – il prononçait les premiers mots de la journée avec sa voix caverneuse, pas encore bien réveillé, pas de café, pas de clope.

« Mhhh, tu veux vraiment te lever ? J'suis claqué... »

Mieux ne vaut pas le souligner mais il se faisait vieux le Cid. M'enfin, ça reste aussi la vérité. Journée chargée pour eux, du moins déjà la mâtiné avec une visite chez la reine, peut-être la chimère et après... tout dépend au final de leur rencontre ou non, avec la chimère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 19 Mai - 21:26

Chanter.. pour de vrai cette fois, de vraies chansons, du texte, pas de la musique stupide pour se trémousser en rythme. Je me sentais assez mélancolique sur le coup, ne sachant pas quoi dire d'autre. J'appréciais, évidemment, le soutien de Cid, je lui en étais reconnaissante quelque part, mais j'avais peur...

«Ça... j'ai reçu un enregistreur à Noël dernier... ce serait peut être l'occasion de l'utiliser... essayer de composer des chansons peut être, et voir ce que ça donne?»

Je prenais une profonde inspiration, mais je sentais que la journée nous avait épuisés tous les deux, il ne servait à rien de poursuivre sur cette conversation pour le moment. Je finissais donc par fermer les yeux, murmurant un doux "je t'aime", suivi d'un "merci", à peine audible, avant que je ne l'entende ronfler. Ça me faisait sourire, et ça me permettait de m'endormir à mon tour.

J'eus le sommeil agité pendant la nuit, je m'étais retournée plusieurs fois, me réveillant en sursaut, des souvenirs de concerts, des rêves d'autres concerts qui n'avaient jamais eu lieu et qui représentaient ma peur de l'avenir, puis je me rendormais, me blottissant encore contre Cid pour ne pas le réveiller et me rassurer. Je ne l'avais pas senti se réveiller à son tour, ses rêves étaient moins pénibles que les miens, mais probablement plus bizarres!

Le lendemain, on n'avait ni l'un ni l'autre envie de se lever, mais avec le soleil qui brillait déjà, il valait mieux se dépêcher
«On a dit à la femme soldat qu'on serait là tôt... il vaut mieux qu'on se dépêche...» - je me redressais alors pour me placer un peu au-dessus de lui, un sourire amusé sur le bout des lèvres. J'avais beau être fatiguée aussi, j'étais un peu nerveuse à l'idée de rencontrer la Reine - «et si on restait juste un jour de plus à Alexandrie? Histoire que demain, on se fasse une bonne grosse grasse matinée?» -  je sais pas si ça se dit ça mais bon, c'était amusant. Je me levais finalement, non sans lui avoir volé un baiser, puis j'allais dans la salle de bain pour prendre une bonne douche et me laver les cheveux cette fois. Autant hier, j'avais pas eu trop le temps, mais entre le trajet en chocobo, le sel marin tout ça, il valait mieux! Et puis, je voulais être présentable devant la reine aussi...

Je m'habillais de ma tenue habituelle, haut noir avec la jupe assortie, des manches un peu transparentes et un tissu léger qui recouvrait mon ventre. Je préférais rester naturelle, c'était surement le mieux à faire pour ne pas éveiller les soupçons. Puis je revenais dans la chambre avant de voir que Cid n'était toujours pas motivé à se lever!

«Encore au lit???» - j'attrapais un coussin et je le lui lançais à la figure! éclatant de rire à l'idée qu'il allait surement grogner pour le coup! - «moi qui pensais que l'appel de la clope suffirait à te faire bouger de là!» - ah? j'avais peut être attisé son intérêt du coup? Je pouffais de rire avant de me diriger vers mes affaires... je cherchais surtout le fameux lecteur de musique qui devait traîner au fin fond du boîtier, une fois que je le trouvais, j'allais vers la fenêtre et je le mettais au bord pour qu'il se recharge!

«J'espère que ça lui plaira, comme cadeau... mine de rien, je doute qu'il y ait jamais eu personne pour lui offrir un truc pareil. Et j'espère qu'elle aime le rose.» - oui, mon lecteur était rose. Forcément. J'allais vite me rendre compte qu'elle aurait peut être préféré le jaune ou le blanc, mais tant pis! On allait faire avec hein?

Je regardais dehors, la ville dégageait une certaine joie de vivre, comme toujours. Ça donnait vraiment l'impression que Héra était un monde à part sur le plan de la bonne humeur!

«Allez l'ours! Fume ta clope, on file se prendre un kafé et on y va! On ne va pas faire attendre la Reine quand même!» - d'ailleurs, pour l'embêter un peu, j'en fumais une pour la peine! Hop, ça allait surement le motiver à se dépêcher!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 25 Mai - 19:48

Ils verront bien plus tard quand Cixi aura envie de reprendre la chanson mais pour le moment, il était temps de reprendre des forces. Et au petit matin, l'aviateur avait comme première idée de rester avec ce lit, fusionner avec et ne faire plus qu'un. Ha oui, les voyages, ça lui avait coupé les jambes ! Même si en général un de ses premiers gestes du matin était de fumer une clope, il pouvait s'en passer. Si, s'il reste bien cloitré dans son lit sans bouger, il peut repousser l'appel de la clope. Il le pensait et Cixi le disait tout haut mais mine de rien, ils avaient rendez-vous avec une reine. Pas n'importe laquelle ! C'était chiant de devoir tenir parole mais bon, c'est pour la bonne cause ! Espérons que cette dernière pourra les renseigner sur une potentille chimère de vent, dans le coin ? Pour ce qui était de rester une journée de plus, huuum... ça avait le mérite de peser le pour et le contre ? Ils pourraient traîner au lit demain et passer la journée sans se prendre la tête ? Pour les contre, il y avait leur vaisseau mais ce dernier n'était pas près de voler et comme y a pas urgence, ce ne sont pas une ou deux journées d'absence qui vont changer grand chose. Il était bien au chaud dans son hangar, ce n'est pas comme s'il était mal garé à Esthar et qu'il risquait de se le faire embarquer par la fourrière ! Y a une fourrière à vaisseau d'ailleurs ?

« Grrrmmmmm... »

Traduction, faut voir. Déjà voir comment la journée allait se passer, savoir si après leur royale visite, ils ont du pain sur la planche ou non ? Car si jamais ils apprennent que la chimère du vent traine dans le coin, ou ailleurs mais avec pas mal de précision, Cixi aura surement envie de remettre à plus tard son envie de grasse mat' ! Il laissait la jeune femme s'en aller pour se préparer, les femmes, ça met toujours du temps dans la salle de bain – c'était sexiste, il assumait – mais au moins, il pourra ronfler encore un peu. Mais à son retour si rapide – pas tant que ça mais comme il dormait un peu, ça avait été aussi rapide que trente secondes d'absence – il avait eut le baiser d'un oreiller pour le forcer à se réveiller, suivi d'un nouveau grognement de sa part. Mais si elle était prête et si elle parlait de clope alors pourquoi attendre hein ?

« Ok ok, ça va ! »

Il n'était pas en colère mais vous connaissez l'aviateur, il se lève rarement avec le sourire et le chant des oiseaux en fond sonore. Si elle cherchait dans ses affaires le cadeau pour la reine, Cid faisait de gros efforts pour choper ses affaires ici et là à côté du lit avant d'embarquer le tout dans la salle de bains.

« Te fais pas de bile pour la couleur ! C'est qu'un détail. Si c'est une gamine, elle sautera au plafond, sinon, bah elle va quand même aider. »

Il avait dit hier que ça pourrait se vendre comme un ménestrel de poche, si elle aime la musique, elle va être ravie la petite ! Enfin, Cid fermait la porte derrière lui, le temps de se préparer, venant se laver mais pas se raser. Cid et sa barbe de trois jours, c'était comme Cid et sa clope, on les voyait rarement l'un sans l'autre. Il se rase évidemment mais ce n'est pas à l'ordre du jour. Une fois de retour, c'est limite s'il n'avait pas reçu l'ordre de fumer avant d'avoir quelque chose dans le ventre avant d'aller voir la reine. Bon, n'allons pas décevoir à sa nana.

« Chef, oui chef ! »

Une clope au garde-à-vous dans son bec, allumée, il était prêt à fumer ! Par chance, ils pouvaient descendre alors qu'il avait sa clope, ce n'était pas écrit que c'était interdit après tout puis une fois dans le petit coin petit déjeuné où le Kafé était gratuit, ils allaient pouvoir bien commencer leur journée ! Le temps de se servir de toute façon, sa cigarette était déjà terminée. Il ne rigole pas le Cid avec ça ! Alors que les tasses se levèrent pour en savourer son contenu, après un petit soupire d'aisance – clope, kafé, silence, comment ne pas apprécier ce début de journée – l'aviateur arborait un petit sourire. Là, il était réveillé.

« J'espère que la reine sera pas trop coincée, si c'est pour la voir choquer parce que j'ai laissé échappé un juron ou quoi, ça va pas le faire ! »

Oui, c'est vrai qu'on n'était pas à l'abri de ça avec lui mais ce n'est pas pour autant qu'il allait jurer comme s'il venait de se cogner le petit orteil dans le coin d'un meuble mais même en faisant gaffe, ça pourrait risquer de se faire entendre. Si ce n'est pas le cas alors tant mieux ! Ce qui était bien sur Héra, outre cette forme de paix durable dans le coin, c'était que même là, c'était le silence ! Dans une auberge sur Dol ou même Gaïa, il y aurait la radio, la télé ou des bavardages dans leur dos. Rien de gênant mais là, c'est à croire qu'ils étaient dans une bulle anti-bruit.

« Tu crois que la reine, elle a un mec ? Depuis qu'on est ici, on entend toujours reine par-ci, reine par-là, mais pour être reine, faut bien qu'il y ait un roi ? »

Sauf si sur Héra, les règles étaient différentes ? Pour Cid, un royaume à un roi et à son mariage, il y a une reine. Quitte à ce qu'il soit d'abord prince et une fois marier, il est roi. Mais s'il y avait un roi, où il était ? Mort au combat ? En vadrouille ? Inexistant ? Cid n'avait aucune idée, juste qu'il venait de remarquer que c'était bizarre que tout le monde parle de la reine, pas du roi. Après tout, même les gardes étaient des femmes ? Il n'avait rien contre ça, mais Alexandrie ou Héra ne serait pas un coin où c'était la femme qui portait la culotte et non l'homme ? Bon, trêve de bavardage plus ou moins inutile et allons voir si la petite reine était prête ! L'aviateur essuyait ses lèvres d'un revers de sa main gantée et il se relevait, prêt à affronter la journée !

« Allez ma belle, en piste ! »

La reine avait d'autres chats à fouetter et eux aussi, enfin, peut-être. Pour le moment, il fallait déjà voir si elle était prête et si elle acceptait de les recevoir en premier ? Qui sait, ils sont peut-être en bout de liste ? Ce n'est pas parce que Cid s'était fait passer pour un ambassadeur qu'il va de suite être le premier. Avant d'arriver, autant mettre les choses au point avant de commencer.

« Je vais tenter de la jouer pro mais c'est pas sûr que ça passe donc n'hésite pas à intervenir hein. »

Il avait bien précisé hier qu'elle serait vue comme son égal, pas juste une stagiaire qui accompagne ou une employé, non, pareil. Comme ça, pas de honte s'il se fait corriger sur une bêtise qu'il aurait dite. Ambassadeur de Gaïa, il peut y avoir aussi de Dol mais qui bosse pour Gaïa ? Possible, non ? Après, ils n'ont pas de pc sous la main pour vérifier que tout est vrai.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 26 Mai - 10:24

Réveiller un Cid était toujours une tâche délicate! Heureusement, j'avais mes armes secrètes! Parler de clopes était souvent le meilleur moyen de le pousser à sortir du lit! Je pouffais de rire en voyant que ça marchait encore mieux qu'agiter une sucette sous le nez d'un bébé, puis je l'invitais à aller se préparer pendant que je m'inquiétais un peu du cadeau que j'allais offrir à la reine. Ok, la couleur n'est peut être pas si importante que ça mais bon quand même, ça faisait ceux qui étaient mal renseignés.

Bref, on descendait pour prendre le petit déjeuner, du bon kafé avec des viennoiseries! Sérieux, rien que pour la bouffe, ça valait le coup de rester sur Héra, mais la technologie me manquait quand même. Ne pas pouvoir regarder les informations à la télévision le soir, ne pas pouvoir aller au cinéma, écouter de la musique, aller à un concert, ce genre de choses... pouvoir cuisiner soi-même, avoir un frigo, bref! Sérieux, la technologie mine de rien, c'était pratique! Sans compter les voyages, on allait quand même bien plus vite avec un avion, une voiture ou un hélicoptère qu'à dos de chocobo! Quant au fait qu'elle ait un mari, je n'en étais pas sure, je n'avais jamais entendu parler du Roi d'Alexandrie?

«Ben tu sais, si le précédent Roi n'a eu qu'une fille, il est normal qu'elle soit Reine sans être mariée non?» - après, honnêtement, j'y connais rien du tout là dedans! Pas comme si Dol avait beaucoup de Rois et Reines.

Au final, on prenait rapidement la route du château, on était un peu en retard, le soleil était bien levé alors qu'on aurait du être là bas à la première heure, et Cid s'inquiétait un peu de la manière dont l'entretien allait se dérouler
«Honnêtement, je pense qu'elle en a vu d'autres. Si elle reçoit des doléances à longueur de journée, je doute qu'il n'y ait jamais eu le moindre gros mot qui soit passé» - bon après, ça ne voulait pas dire qu'il fallait être grossier au point de prononcer un juron tous les trois mots hein?

Bref, on se présentait aux amazones qui ne paraissaient pas très contentes de notre retard!
«Vous auriez pu arriver plus tôt! Bref... je vais prévenir la Reine de votre arrivée, elle a dit qu'elle vous recevrait.» - je poussais un soupir de soulagement avant de montrer le cadeau que j'avais soigneusement emballé dans un tissu rouge à l'auberge - le papier cadeau, ils semblent pas trop connaître ici, ou alors faut savoir où le trouver
«J'ai apporté un cadeau pour sa majesté, vous devez peut être l'inspecter avant?»
«Oui. Qu'est-ce que c'est?»
«C'est un appareil qui vient de Dol, il y a de nombreuses musiques à l'intérieur et ça permet donc de les écouter quand on veut, regardez...» - histoire de montrer mon honnêteté, je le déballais soigneusement et je l'allumais avant de mettre un écouteur dans mon oreille, je vérifiais le son, puis je tendais l'autre à l'amazone qui semblait vraiment surprise
«C'est incroyable!»
«J'espère que ça plaira à sa majesté» - l'amazone semblait presque jalouse sur le coup, mais désolée, j'en n'ai pas d'autres sur moi!

Bref, elles nous conduisaient jusqu'à la salle du trône, on nous demandait d'enlever nos armes, je donnais donc ma lance et Cid devait donner également la sienne, puis on nous laissait entrer.

GrenatSource: Princess Garnet Til Alexandros by dagga19
============================

Sérieux, la salle du trône était magnifique! Mais j'étais surtout surprise par l'âge de la Reine! Elle paraissait si jeune! Je m'inclinais respectueusement devant elle, me tournant vers Cid qui devait prendre la parole, puisqu'il était censé être l'ambassadeur de Gaïa!

«Bonjour et bienvenue, habitants de Gaïa... je suis Grenat Di Alexandros, Reine d'Alexandrie. J'ai cru comprendre que vous veniez en paix suite aux récents événements?» nous approuvions d'un signe de tête, bien que je me risquais à lever doucement le doigt, comme si je demandais la parole
«Oui?»
«Pardonnez-moi, ma Reine, mais moi, je viens de Dol. Je voyage avec Monsieur Highwind» - mon dieu, Monsieur Highwind, que c'est dur de ne pas rire! «afin de conforter les bonnes relations entre Dol et Gaïa. Cependant, avant que Monsieur Highwind ne se lance dans les discussions sur les dernières tensions, j'aimerais vous offrir un cadeau?»

Je m'approchais timidement et je lui offrais donc le lecteur de musique. La reine l'ouvrit et parut surprise, bien que je lui expliquais rapidement comment ça fonctionnait. Elle mit un écouteur à son oreille et afficha un large sourire
«Si ça finit par ne plus marcher, c'est que la batterie est vide. Il vous suffit de le mettre au soleil quelques heures et ça marchera de nouveau!»
«C'est un cadeau très original, je vous remercie.» elle posa délicatement mon cadeau à côté de son trône, j'avais le sentiment qu'elle allait écouter de la musique assez souvent!

Elle se tourna alors vers Cid, pendant que je revenais avec lui, c'était à lui de parler maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 1 Juin - 20:01

Une fois les questions de roi ou reine ou princesse ou prince de passer, ils pouvaient faire route jusqu'au château où les gardes les attendaient et leur lancer déjà une remarque. L'aviateur se retenait de lui répondre, mais il grimaçait en remâchant un juron alors que Cixi venait présenter son cadeau pour voir si c'était bon pour l'offrir à la reine ? La soldate disait que c'était bon, il était même facile de deviner dans son regard qu'elle était un peu envieuse. Vu sa façon de leur parler, Cid ne regrettait pas d'en avoir qu'un sur eux. Après tout, autant sa collègue – si c'est la même qu'hier – était sérieuse et poli, autant elle, elle ne mâchait pas ses mots... C'était un peu comme Cid au final ? En plus sérieuse dans son job peut-être ? Une fois que tout était bon en laissant leur lance, ils pouvaient entrer dans la salle du trône et bon sang que ça en jetait ! Ça avait de la gueule ici ! Mais Cid fut assez surpris de voir la reine, si jeune ! Il pourrait surement être son père, ou presque. M'enfin, il gardait ce genre de commentaire pour lui, là, il fallait faire gaffe à ce qu'il racontait.

Comme elle, Cid s'inclinait respectueusement en guise de salutation avant que Cixi ne rectifie le fait d'être de Dol et de lui offrir son cadeau. Mais franchement, oublions les monsieurs ! Même au village fusée, les mômes l'appelaient tous Capitaine, comme la grande majorité des gens du village alors du monsieurs par-ci par-là, ça sonnait faux pour lui. Au moins, même si elle ne sautait pas au plafond, elle semblait contente. Mission accomplit donc ! Mais passons aux choses sérieuses à présent. Cid s'éclaircit la voix en toussant un peu avant de prendre la parole.

« Majesté, voilà, d'abord on voulait vous présenter nos condoléances, au nom de Gaia comme de Dol pour ce qui est arrivé à ce village y a quelques jours, Dali. De même pour l'attaque de Sephiroth, il y a quelques jours à Daguéro. Comprenez bien que nous n'avons rien à voir avec lui et si on aurait pu l'arrêter plus tôt, on l'aurait déjà fait. Mais si y a besoin d'aide pour reconstruire quoi que ce soit, on sera prêt à aider. »

Enfin, quand il disait « on », il voulait entendre par-là les ouvriers qui bossent pour Reeve, pas lui directement car il touchait sa bille en mécanique, il se débrouillait bien en bricolage mais reconstruire des maisons, des trottoirs ou autre, ce n'est pas son rayon.

« C'est la moindre des choses que tenter de vous aider après ce qui s'est passé. »

Tout ce qui disait restait sincère, il avait bien vécu ça une fois le météore repousser, Gaïa avait connu un élan de solidarité pour s'entraîner, c'était normal d'en faire autant ici. De plus, ça ferait toujours un petit plus pour leurs relations inter-monde. Mais vint la suite pour laquelle Cixi attendait surement une réponse dans cette visite. Une façon peut-être maladroite de demander mais une fois que la reine avait fini de parler suite aux propositions, place à la suite.

« Excusez-moi de demander ça comme ça mais... est-ce vrai qu'une chimère est dans le coin ? On ne leur court pas après mais pour faire simple, ma partenaire avait un lien très fort avec une chimère avant qu'Héméra n'existe alors on recherche au moins cette chimère pour qu'elle lui le revoir. »

Ou la revoir ? Zephyr était un mâle ou une femelle ? Surement un mâle. En tout cas, sans le savoir Cid avait toucher la corde sensible des liens entre humains et chimère, la reine avait, elle aussi été proche de ses dernières durant son époque de sauveuse du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 2 Juin - 14:08

GrenatSource: Princess Garnet Til Alexandros by dagga19
============================

Maintenant que j'avais offert mon cadeau à la Reine, il était temps de passer aux choses sérieuses. Cid présenta en premier ses condoléances suite aux attaques de Dali et de Daguereo, elle eut un sourire doux, j'étais étonné de voir qu'elle était si jeune quand même.

«Je vous remercie de votre sollicitude. D'autant que je sais que Gaïa a bien souffert également ces derniers temps. J'espère que votre ville de Junon se remet bien de la guerre qui a eu lieu, est-ce que l'aide que nous vous avons apportée est suffisante?» j'avais lu, en effet dans les journaux, que Héra ainsi que Dol avaient envoyé des gens pour aider

«Bien sur, Majesté. On ne juge pas une aide à son importance, le fait même de nous avoir tendu la main est un grand soulagement.» - elle me sourit alors, visiblement, elle était du même avis.

«Concernant l'aide apportée, je vous avoue que nous aurions peut être besoin d'un peu de votre technologie pour pouvoir reconstruire certains bâtiments. Les moulins et autres installations qui permettaient à Dali d'être l'une des plus grandes villes commerciales sont difficiles à reconstruire en raison de l'accès restreint, c'est un petit plateau...» - je me tournais vers Cid, à mon avis, déporter des hélicos capables de transporter des matériaux lourds et encombrants ne serait pas difficile depuis Gaïa, notamment le village fusée qui a désormais un sacré aéroport non? mais ça, je le laissais répondre.

Par la suite, il enchaîna sur un sujet plus personnel et je m'étais mise à rougir. La Reine eut un sourire doux aussi et se tourna vers moi avec compassion
«Je vous comprends tout à fait. Tout le monde sait, désormais, qu'Alexandre repose ici. Puis-je vous demander le nom de votre chimère?»
«Ce... ce n'était pas ma chimère à proprement parler. Sur Dol, nous les appelions des G-Forces et... oui, j'y étais très attaché. Il s'agissait de Zéphyr.»
«Hmm... ce nom ne me dit rien. Je crois bien que vous allez devoir demander directement à Alexandre. Venez.»

Je levais la tête avec des yeux surpris, c'était aussi simple que ça? Elle nous conduisit dans une salle cachée derrière son trône, on entrait avec prudence pour se retrouver dans une immense salle aux miroirs! La Reine nous avait laissés et on s'avançait vers le centre de la pièce, jusqu'à ce qu'une voix se fasse entendre


Alexandre, Chimère de la Lumière

- Bienvenue, humains. Je suis Alexandre, la Chimère gardienne de l’Orbe de la Lumière.

Je sursautais, je ne m'étais pas attendue à ça, je regardais autour de nous, on ne voyait rien. Malgré tout, je me permettais une petite révérence!

«Euh je.. bonjour. Je me prénomme Cixi et...»
«J'ai déjà rencontré une Cixi. Mais elle ne vous ressemblait guère.»
«Vous.. vous êtes sérieux? Ce n'est pourtant pas un prénom courant...»
«Ce n'est même pas le vôtre, d'ailleurs.»
«Euh je... oui pardon, je m'appelle Cynthia.»

De toute évidence, on ne pouvait vraiment rien lui cacher!

«Bien. J'ai cru comprendre que vous avez des questions à propos des autres chimères. Mais avant, je me dois de vous faire passer une petite épreuve. C'est le prix à payer pour ces informations.»

Je me tournais vers Cid, ce n'était pas comme si on avait le choix... deux miroirs apparurent devant nous, je m'approchais du mien, me demandant bien ce qui allait se passer.

==============================

L’Epreuve d’Alexandre : Si vous acceptez l'épreuve, les deux miroirs devant vous vont vous confronter à votre passé, puis à votre présent et enfin à votre avenir.

Épreuve n°1: vous devez revivre un événement qui vous a causé une véritable terreur dans votre passé. Cela peut remonter à votre enfance ou plus tard mais ne doit pas être un événement récent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 8 Juin - 21:12

Les voilà devant la reine, le fameux ambassadeur et celle de Dol... pas directement mais disons qu'elle pouvait représenter Dol quand même ? Reeve n'avait pas engagé Cixi ni même Cid mais disons que cela pouvait quand même compter, ce n'était pas un emploi fictif, ils n'étaient même pas payés donc pas de risque de voir demain dans les journaux un fameux « Cixi gates » pour avoir détourné de l'argent. Mais bref, au moins la reine acceptait le soutien, elle en avait même envoyé vers Junon... Cid n'était pas sur place et lui faisait volontiers confiance, même si Cixi semblait plus au courant de cette affaire. C'est vrai que l'aviateur avait vu une petite ligne ou deux sur l'aide apportée par Héra. Ce n'était pas le savoir faire qui comptait mais les personnes qui venaient aider, il était bien placé pour le savoir. Il ne voulait pas faire redondant avec ce qu'avait dit Cixi alors il se contentait d'acquiescer simplement.

En revanche, pour ce qui était de les aider à reconstruire le village, Cid était totalement d'accord, il avait même proposé de les aider mais il ne décidait pas... et pourtant. Il venait presque à en bomber le torse avant de se mettre à parler.

« Vous en faites pas ! Dés qu'on sort de là, je fais tout ce que je peux pour que les premiers vaisseaux, bateaux ou je ne sais quel autre moyen de transport soient en route pour venir donner un coup de main ! »

Bon, il va falloir prévenir Reeve, il va peut-être être surpris car en admettant qu'il est déjà en train d'aider Héra, il n'avait peut-être pas prévu d'en faire autant ? En tout cas, une telle aide ne pourra que renforcer leur lien d'amitié entre Héra et Gaïa. Allez savoir comment il allait réagir ? Maintenant que cela était dit, il fallait encore voir pour la fameuse chimère ! Heureusement, la jeune reine prenait ça bien, semblant presque amusé que Cixi ait un lien fort avec une chimère. Même si le nom ne lui disait rien, la reine les faisait aller vers une autre salle pour rencontrer Alexandre. Des tas de miroirs autour d'eux, sauf qu'il n'y avait personne en apparence ? Oui, en apparence seulement car la puissante voix se fit entendre et même en regardant autour de lui, il ne voyait pas l'ombre d'un château vivant ? La chimère était le château lui-même ? Ou alors il se cachait bien ? Bien que ce dernier connût déjà une autre Cixi, il savait même pour son vrai nom ? La vache ! Cid n'avait pas su dés la première fois que Cixi n'était pas son vrai nom et elle lui en avait parlé un jour, comme ça mais Alexandre n'était pas le genre de chimère à qui on cachait des choses...

Mais voilà que deux miroirs se rapprochaient, des miroirs tout cons où ils se voyaient dedans pour passer une épreuve... quel genre d'épreuve ? Faisant face à ce dernier, Cid voyait l'image se brouiller pour revoir un décor bien familier, celui de sa fusée, la ShinRa26. Le même tableau de bord, les mêmes boutons, les mêmes gars à ses côtés... Cette ambiance, cette vue, il savait c'était quel jour, comment l'oublier... le jour où son rêve a été brisé. Le fameux jour du départ où Cid devait avoir la tête dans les étoiles, tout était pourtant bien comme il faut ce jour-là. Mais il devait revivre un moment de terreur et en apparence, s'en était pas un... Attendez la suite. Car alors que le départ n'était qu'une poignet de seconde, le travail de ses longues années d'essais, d'entretiens, de journée à se pencher sur des plans, à avoir les mains entre les câbles, la mécanique et ainsi de suite. Et là, alors que le lancement est programmé, l'horreur commençait car Shera se trouvais non loin des réservoirs d'oxygène, jugeant que quelque chose clochait sauf que non ! Ils ont tout vérifier, tout était nickel hier encore !

La vérité était pourtant du côté de Shera, il l'ignorait mais un des sbires de Rufus avait saboter ce travail qui coûtait trop d'argent à la ShinRa, un projet devenue inutile. Mais dans ses moments-là, c'est faux ! D'autant qu'il l'ignorait et l'ignorait toujours aujourd'hui. Tout était parfait, elle devait partir et ne pas revenir !!! Un détail mais elle tenait tellement à voir ce qui clochait qu'elle ignorait les avertissements de Cid, voulant qu'il revienne en vie et pourtant, si elle restait, elle avait finir carboniser ! Là, il était là le moment de terreur. Vivre son rêve avec le risque de ne pas revenir en ayant une mort sur la conscience ou tirer un trait sur son rêve et le reporter, encore, après tout ses échecs ? Cid observait le bouton pour tout annuler, sa tête ne cessait de lui répéter de partir, de tout annuler, encore et encore, ça se bousculait. Si à ce moment Cid affichait qu'une colère grandissante, à l'intérieur, il était dans un état de panique et de terreur sans précédent !

Le poing levé, il devait faire un choix, taper du poing pour stopper cela ou retenir son bras. Une véritable lutte de souffrance dans sa tête, il avait finalement sauvé une vie pour faire une croix sur son rêve... Le pire dans tout ça, c'est qu'aujourd'hui encore il rêvait parfois encore, revivant ce moment ou au contraire, il avait fait l'autre choix. Mine de rien, il avait fait le bon choix mais parfois, il y repensait encore, repenser à ses idées noires durant cette poignet de secondes où il se disait qu'il aurait dû faire l'autre choix. Bref, un choix de quelque seconde, un choix de toute une vie... Mais le pire avec ce miroir, c'est que cet instant durait une éternité, à moins que cela fût aussi long lorsqu'il l'avait vécu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 9 Juin - 14:26

Sérieux, ça fait vraiment bizarre d'avoir une voix qui sort de nulle part comme ça. J'avais beau regarder en l'air, je ne voyais rien, mais on sentait clairement la présence de la chimère de la lumière. Ça faisait un peu froid dans le dos, et machinalement, j'avais ramené mes mains sur mes épaules en geste défensif. Puis je m'avançais vers les miroirs, me demandant bien ce qu'il fallait faire pour avoir droit à quelques informations sur Zéphyr...

C'est alors que l'image se brouilla et je reculais d'un pas en voyant ce qu'il y avait à l'intérieur
«Non...» - mon rythme cardiaque s'accéléra alors que je reconnaissais cette chambre, je continuais de reculer, mais la voix d'Alexandre résonna de nouveau

«Vous devez regarder si vous souhaitez des réponses.»
«Non... je refuse de voir ça...» - les larmes commençaient déjà à couler le long de mes joues alors que j'entrais dans cette chambre, j'étais si belle... si innocente encore, avec mes voilages, ma peau de lait, mon regard amusé et encore inconscient de ce qui allait suivre... et puis il entra.

Je tombais à genoux, luttant entre cette envie furieuse de fuir loin d'ici pour ne pas avoir à regarder ça, et l'idée d'avoir le maigre espoir de retrouver Zéphyr... je me voyais danser avec ce sourire séducteur et aguicheur, et l'autre déjà en train de se tripoter comme un gros dégueulasse. Je ramenais la main sur ma bouche pendant qu'il me faisait m'allonger sur le lit pour s'exciter tout seul sur moi, puis les choses dégénéraient. Voir les images depuis un point de vue extérieur était pire que de les vivre en fait, car là, j'avais une vue d'ensemble de la scène, certains détails étaient moins douloureux dans ma mémoire, quand il s'évertuait à me donner un plaisir que je ne pouvais ressentir, à ce moment là, ça me faisait rire même tant il était pas doué, je fixais le plafond en me pinçant les lèvres alors que maintenant, je le voyais m'agripper comme un morceau de viande... et sa colère ensuite.

Il s'était redressé, furieux que je ne ressente rien à ses caresses, en voyant la gifle qu'il m'avait collée, j'avais eu l'impression que ma tête allait s'arracher de mon corps tant il l'avait fait par violence.. et la suite... je remettais une main sur ma bouche, c'était pire que de voir un film pornographique à ce stade tant c'était violent. J'avais encore mal rien que d'y repenser, j'avais envie de vomir alors qu'il achevait son travail de la plus ignoble des façons...

Je me voyais là, faible, pitoyable, nue par terre, en larmes. On aurait dit un faon qui apprend à marcher quand je me levais en titubant pour rejoindre les toilettes et vomir... et le miroir s'éteignit. Il n'y avait pas eu l'image de Rowell qui était arrivé après pour me soutenir et m'apaiser. Je regardais ce miroir, le cœur encore battant, la nausée au bord des lèvres, les larmes le long de mes joues

«Pourquoi... pourquoi fallait-il que vous me montriez ça hein? POURQUOI? C'est un jeu c'est ça?» - je ramenais mes genoux contre ma poitrine pour éclater en sanglots, l'épreuve n'était même pas terminée et pourtant, j'avais juste envie de partir très loin d'ici.
===========================

Note: Frost reprend la suite d'Alexandre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 14 Juin - 10:21




Alexandre, Chimère de la Lumière

- Bienvenue, humains. Je suis Alexandre, la Chimère gardienne de l’Orbe de la Lumière.

Le passé. C'était la première épreuve que le miroir faisait endurer aux deux aventuriers. Si le premier revoyait la plus grosse désillusion de sa vie qu'il avait appris à relativiser avec le temps, la revoir du même point de vue de l'époque n'était pas anodin pour lui.
Pour la seconde, par contre, elle semblait savoir ce qu'elle allait voir et les larmes embuèrent déjà ses yeux. Luttant pour ne pas revoir un passé sur lequel, elle aimerait fermer totalement les yeux, sa souffrance était davantage visible car elle tentait en vain d'oublier, protestant alors de cette torture mentale que leur infligeait la chimère dont la voix trahissait l'impassibilité la plus totale.

Vous ne pouvez pas faire de croix sur votre passé. Il est le cheminement qui vous a fait parvenir ici, il est aussi la seule chose que vous ne pourrez pas changer de votre vie car votre avenir n'est pas encore écrit et que vos choix influent sur le présent. Il faut apprendre à édifier une nouvelle vie sur les ruines d'un passé douloureux*. Mais vous ne pourrez jamais réellement oublier ce que vous êtes."

«Regardez à nouveau dans ces miroirs, la suite de l'épreuve vous attend.»




==============================

L’Epreuve d’Alexandre : Si vous acceptez l'épreuve, les deux miroirs devant vous vont vous confronter à votre passé, puis à votre présent et enfin à votre avenir.

Épreuve n°2: vous devez revivre un événement particulièrement heureux de votre passé, cet événement doit cependant être proche du présent. (Quelques semaines tout au plus).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 27 Juin - 22:03


Spoiler:
 

Revivre ce passage de sa vie, c'était si douloureux. Pour certains, l'évoquer serait juste la preuve que Cid ne pouvait pas sacrifier une vie pour son rêve mais c'est aussi la suite qui fut douloureux. Car si l'essai avait été retardé et qu'ensuite il serait allé dans les étoiles, fin de l'histoire. Mais après ça, l'aide de la ShinRa se fit de plus en plus rare jusqu'à annoncer de l'annuler complétement, le jour où Cloud était venu lui demander son avion - comme Rufus d'ailleurs. Bref, avoir les nerfs qui tremblaient au niveau de ses tempes, il aurait bien allumé une clope pour chercher à se calmer mais une fois la vision qui avait cessé, retour à la suite des évènements. L'aviateur ne l'avait pas remarqué sur le coup mais il ne voyait plus Cixi, la pauvre avait vécu un souvenir très douloureux et en était blessé mais il ne pouvait la voir, il était entouré de miroir comme pour forcer à voir la suite. Heureusement, la suite ne sera pas un autre mauvais souvenir mais plutôt un souvenir plus joyeux, plus proche du présent que ce qu'il venait de voir. Ce souvenir avait déjà quelques années mines de rien.

Le miroir reflétait doucement une autre image qui remuait doucement pour prendre vie. Cette fois, pas de mauvais souvenir mais ça parlait encore d'un vaisseau. Était-ce si étonnant venant de lui ? Ce souvenir était quand il avait pu voir plus en détail son futur vaisseau dans le hangar de Dol. Un détail pour certain car tout était à refaire mais c'était comme voir son bébé pour la première fois. Il n'était pas parfait, il ne pouvait pas marcher tout seul, se nourrir seul ou même se débrouiller seul mais on est heureux de l'avoir entre les bras. Eh bien là, c'était pareil ! Il se revoyait dans ce hangar avec Cixi et Paul, faisant l'inventaire de ce qui allait, à revoir, ou à changer totalement. L'intérieur plein de sable, les pièces en mauvais états, les voyages de prévue ici et là pour espérer remettre ce dernier en état de vol mais Cid avait toujours gardé le sourire aux lèvres, peu importe le nombre de voyage ou d'argent à débourser. Dans le présent, il revoyait ça comme on regardait une vielle vidéo de vacances ou tout était beau et rose.

Il n'y avait pas que la découverte de son futur vaisseau, de leur vaisseau qui comptait dedans. Car ce jour-là, l'aviateur était de super bonne humeur ! Il avait passé de bons moments en compagnies de Cixi et peu importe les pépins. Que ce soit une clope qui se casse, marché dans un merde de Chocobo ou autre, il aurait pu rire à chaque petite chose qui d'ordinaire le ferait grogner comme un chien un peu trop méfiant d'un inconnu qui passait par-là. Les visions n'étaient pas montrées entièrement mais justement, il montrait plusieurs extraits d'un Cid très souriant, presque romantique avec Cixi et toujours prêt à rendre service. Cela changeait avec son attitude et son air grognon plus ancré sur son visage que l'Ifa était enraciné sur Héra. Mais ça changeait un peu, c'était aussi agréable de l'avoir vu comme ça. Puis il était vite redevenu lui-même, bien qu'avec de la bonne volonté, il avait su faire un effort, peu à peu, il était redevenu celui qui l'était.

Sur le coup, il se demandait à quoi Cixi avait pu repenser pour vivre quelque chose d'heureux et pas trop vieux ? Allez savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 28 Juin - 19:34

Spoiler:
 

Pourquoi... pourquoi me montrer une telle chose? Je levais les yeux vers les différents miroirs, essayant de trouver une réponse. Alexandre balança une phrase sans aucun intérêt, et je serrais les dents, les yeux pleins de haine à l'égard de ses théories à la con

«Ce n'est pas parce qu'on se relève d'un passé destructeur qu'on lui doit quelque chose! JAMAIS mon passé n'aura fait de moi ce que je suis aujourd'hui! J'ai justement évoluer pour m'en éloigner le plus possible!» - oui, je sais, si je n'avais pas eu ce passé, je n'aurais pas cherché à le fuir, c'est une boucle sans fin, mais je refusais d'accepter sa théorie. Moi? Têtue! Oui, mais merde! Jamais je ne pourrais accepter mon passé. C'est au-dessus de mes forces, encore moins après avoir revu cette scène, qui était encore pire que dans mes souvenirs...

Le miroir changea et j'avais une nouvelle nausée, me demandant bien ce que ça pouvait être cette fois... c'est alors que je nous vis, Cid et moi, sur un chocobo. Il me semble que c'était assez récent, justement quand on est allés à Daguéréo. Je haussais des sourcils, le voyage avait été assez long mine de rien, on avait super mal aux fesses et tout... le chocobo ne pouvait pas voler, il traversait donc l'océan en marchant plus ou moins sur l'eau...

«Mais c'est..» - je me souvenais de ça, on avait les jambes trempées à cause de la façon dont il courait. Cid essayait de le forcer à ne pas aller dans les bas fonds pour qu'il ait bien pied et éviter ainsi au mieux les vagues, mais le chocobo avait visiblement décidé de n'en faire qu'à sa tête à ce moment là!

Malgré moi, je me souvenais de ce passage et un léger sourire se dessina sur mes lèvres. Le chocobo râla après Cid et fonça exprès vers une zone où il n'y avait clairement pas de fonds! Et il avait plongé dans l'eau avec nous dessus! On en était ressortis trempés de la tête aux pieds, et le chocobo essaya ensuite de s'ébrouer alors qu'on était toujours dessus!

Je crois que je n'ai jamais entendu Cid jurer autant, je ramenais ma main devant ma bouche pour contenir mon fou rire, mais à le voir gesticuler dans tous les sens à insulter le chocobo qui avait l'air tellement content de sa connerie, c'était plus fort que moi! Je ne pouvais pas m'empêcher de rire!

On reprenait la route, avec le soleil, on avait séché quand même assez vite ensuite, je crois que si Cid n'avait pas réagi de manière aussi excessive, j'aurais été toute aussi énervée que lui, mais j'avais été si surprise de sa réaction que j'en avais bien ri.

Je cherchais à nouveau Cid du regard alors que le miroir se ternissait à nouveau... décidément, j'ai appris à être heureuse qu'à partir du moment où il est entrée dans ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Lun 3 Juil - 19:22



Alexandre, Chimère de la Lumière

La chimère de Lumière ne daignait pas réagir à la contestation de la jeune femme aux cheveux roses. Le miroir allait leur montrer une nouvelle facette de leur destinée, l'actuelle, leur montrant alors ce qu'ils étaient actuellement. Les souvenirs semblaient moins douloureux à leurs yeux mais on acceptait plus facilement ce qu'on avait fait récemment, en général.

Ce qui allait venir pouvait paraître plus dur.

Ce que vous allez voir maintenant sera plus déconcertant. Mais n'oubliez pas, si vous savez composer avec le fil de votre vie, vous mériterez de rechercher mon cristal. "

«Regardez à nouveau dans ces miroirs, la fin de l'épreuve vous attend.»




==============================

L’Epreuve d’Alexandre : Si vous acceptez l'épreuve, les deux miroirs devant vous vont vous confronter à votre passé, puis à votre présent et enfin à votre avenir.

Epreuve n°3 : cette fois-ci, vous devez imaginer votre mort en suivant la voie que votre personnage a choisi dans son état d'esprit actuel! Elle peut être heureuse ou malheureuse, cela n'a pas d'importance, mais elle doit avoir une conséquence directe avec votre objectif actuel.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Dim 9 Juil - 17:35


Ce fut quand même un bon souvenir ! Toujours mieux que le précèdent, pour sûr ! L'aviateur avait un sourire aux coins des lèvres en voyant ça mais après un souvenir désagréable, un rien pouvait paraître mieux. Les images cessèrent et la voix d'Alexandre se fit de nouveau entendre pour leur annoncer cette fois leur dernière vision. Tant la troisième et dernière vision que celle de leur fin... mais ça, ils ne le savaient pas. Surtout que pour Cid, ça commençait bien. C'était surprenant sur certains point mais ça commerçait bien ! Il se voyait en train de bricoler son Tiny Bronco – en ça, rien de surprenant – mais déjà, il se voyait avec des années en plus. Le décor semblait différent, ce n'était pas le village fusée, il le connaissait par cœur cet endroit mais ça avait un petit air. Campagne, calme, des maisons pittoresque, peut-être Winhill ? S'il était toujours le même, on voyait bien que plus d'une dizaine voir quinzaine d'années avaient facilement coulé. Surtout en voyant Cixi. Non pas que sur elle, ce soit tout aussi visible que lui mais elle était avec deux enfants – surement autour de la dizaine d'années – et elle semblait s'en occuper. Les aider pour des devoirs, pour s'amuser ou autre, il ne savait pas, il voyait ce qui se passait plus ou moins mais la vision le montrait surtout lui. Elle, elle était en arrière-plan.

N'empêche, les deux mômes semblaient avoir le même âge, un garçon et une fille, après difficile à savoir leur nom et leur caractère. En soit, cette vision était agréable, ça serait donc ça leur futur ? Une petite vie de famille tranquille dans un coin tranquille ? Une mauvaise pensée, un souvenir marrant et la belle vie ? Ok, il était sympa ce château ambulant ! Sauf que bon, le but n'était pas un happy end. Pas pour lui en tout cas. Au loin se rapprochait des gens, même sans les distinguer clairement, ils arrivaient comme de sombres nuages noirs. Cid en lâchait ses outils pour saisir sa lance non loin de là, Cixi les observaient avant de presser les enfants pour se reculer. L'aviateur se rapprocha, l'air aussi sérieux que mécontent, s'assurant d'être en première ligne.

« On dirait qu'ils sont enfin arrivés à nous retrouver... File avec les mômes, prend le ''Sond of Wind'', va les rejoindre comme prévus et n'oublie pas de l'emporter... Faut pas qu'ils mettent la main dessus... »

Cid ne lâchait pas les nouveaux arrivant des yeux, ils n'étaient pas nombreux, trois ou quatre mais ils n'avaient pas l'avantage numérique déjà. Même si Cixi commençait à ne pas être d'accord, l'aviateur se montrait tout aussi mécontent, hurlant sur elle. Non pas qu'il était vraiment énervée contre elle mais plutôt contre ce qui pouvait arriver.

« Fait ce que je te dis !!! On avait décidé que ça se passerait comme ça... Je vais les retenir et après, je vous rejoins là-bas, comme prévus avec le Tiny Bronco donc... t'inquiète pas. Maintenant pars, chaque seconde compte contre ces connards... »

Il y eut un petit mot entre eux, un petit message d'encouragement avant de ne se concentrer que sur eux. Bien que la fin se donnait rassurant, la menace approchait doucement, sans se presser alors que dans le dos de l'aviateur, au loin, un vaisseau s'envolaient, avec les personnes qui lui étaient le plus cher sur Héméra. Si le vaisseau attira leur attention pour certain, l'aviateur en profita pour se lancer dans la bataille, affrontant ses ennemis avec une telle rage qu'on pourrait croire qu'il était atteint de furie. Et pourtant, il avait toute sa tête, son seul objectif était de protéger sa famille et de les rejoindre. Ce fut une longue vision où l'aviateur se défendait bien contre eux, qu'ils soient bon en corps-à-corps ou en magie, Cid tenait bon, il attaquait bien, il encaissait bien mais il encaissait peut-être un peu trop... Au final, il avait réussi à les arrêter, ils étaient à terre, peut-être mort ou juste inconscient. Lui, il était bien blessé mais toujours debout.

Il s'installait dans le Tony Bronco, commençait à démarrer le moteur, faisant tourner les hélices. Il but une potion avant de mettre une clope à ses lèvres pour l'allumer. Il était content, il avait réussi et il allait les rejoindre. Sur son tableau de bord, il y avait une petite photo de famille qui avait quelques années déjà mais Cid, Cixi et les deux gosses étaient aussi souriant les uns que les autres. Dessus, il pouvait remarquer que sa petite lui ressemblait plus avec son grand sourire où une dent manquait, là où son petit semblait avoir un sourire plus doux comme Cixi. Si tout semblait bien finir, il vit un flash au loin, suivi d'une concentration de nuage noir dans le ciel... Sa clope en tombait sur ses cuisses mais qu'importe, aussi chanceux avait-il pu l'être jusque-là, la fin semblait proche. Il y avait toujours un espoir, comme quand le Hautvent était tombé dans le Cratère, ils sont pus le prendre in extremis et quitter le cratère mais son fidèle ami à hélice avait du mal à se mettre en route et même s'il commençait à décoller, sans se retourner, il savait que dans son dos se rapprochait le plus grand et le plus fort de tous les dragons.

Longtemps, il avait compté sur son aide au fil des combats avec Avalanche mais là, quelqu'un avait réussi à le faire venir et pas avec de bonnes intentions. En quelques coups d'aile, le puissant Bahamut était pratiquement à porté de main du Tiny Bronco. Sans même l'attaquer avec son Méga Éclat, le dragon noir frappait le petit avion qui, évidemment, perdait son vol, une aile en moins pour commencer à s'écraser en direction du sol. Il tentait de redresser son avion évidemment mais ce ne fut que par un coup de chance qu'il avait pu sauter pour s'accrocher à un arbre. Enfin, par s'accrocher, ont pourra dire qu'il a plutôt freiné sa chute grâce aux branches... Le revoilà au point de départ, bien amoché, avec surement quelques os de brisé mais il était en vie au moins. Il lâchait un petit rire alros que son plus vieil ami était mort calciné un peu plus loin, il avait perdu un ami cher mais il avait toujours l'espoir de revoir Cixi, Erys et Lowell et ça suffisait à atteinuer ses douleurs. Mais si l'espoir était là, il était aussi solide qu'un château de carte car la suite, il voyait l'énorme dragon approcher à travers les branches. L'avait-il vu ? Aucune idée mais dans sa gueule se concentrait assez d'énergie pour détruire ce château de cartes qu'il avait nommé espoir, il l'avait assez invoqué pour savoir que vu sa situation, même en visant à côté, Bahamut allait l'avoir... La vision se coupa alors que le faisceau d'énergie arriva vers le Tiny Bronco pour détruire tout ce qui se trouvait autour, dont lui...

Retour au présent, Cid était blanc qu'une merde de laitier, ça faisait beaucoup à avaler en un coup et beaucoup de questions aussi... Qui était ses gars ? Pourquoi quelqu'un a pu invoquer Bahamut ? De quoi il parlait avec Cixi ? Qui était cette aide qu'il avait évoquée ? Cette chose à éloigné de cette menace ? Et si c'était vraiment sa fin ? Il pouvait changer ce futur du coup ? Si lui avait vu ça, Cixi avait vu quoi ? Si dans sa vision, il était là, il y avait une chance de changer le futur alors ? Que devait-il comprendre à cela? Même si la paix est là, elle ne sera jamais installé et lui et ses proches courent un risque... Courir derrière les cristaux, chercher à maintenir la paix, c'était risqué?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Lun 10 Juil - 14:28

Bon, je me sentais quand même un peu mieux après avoir revu ce souvenir, mais ça n'empêchait pas que j'en voulais toujours à Alexandre pour tout ça. Je me pinçais un peu les lèvres dans une moue boudeuse, cherchant Cid du regard qui semblait aller bien aussi.

La chimère entamait donc ce qui semblait être notre dernière épreuve, je n'aimais pas trop ça, on va dire que j'appréhendais après ce qu'il s'était déjà passé, mais je prenais une profonde inspiration et je plongeais mon regard dans le miroir qui prenait une nouvelle forme.

CixiJe me voyais avec un sacré coup de vieux! Bon, j'étais toujours pas mal, mais j'avais de belles rides, les cheveux plus courts aussi, et le regard plus.. dur? Je ne savais pas trop comment l'expliquer, en tout cas, j'étais habillée de façon super élégante, un tailleur noir, dans un grand bureau avec une grande baie vitrée. J'essayais de regarder la vue, il me semblait reconnaître Junon, la Haute Ville? Sérieux, j'allais vivre là bas? J'imaginais mal Cid s'y installer, mais pourquoi pas?

Ou alors, on n'était plus ensembles, c'était aussi une perspective que je devais envisager.

Je me voyais écrire quelque chose sur un ordinateur, je tapais vite, preuve que ça devait faire quelques années que je faisais ce métier, c'est alors que je tournais la tête vers la fenêtre et que je me levais d'un bond. Au loin, je pouvais voir un dragon noir qui fonçait vers la ville depuis l'océan
«Te revoilà toi...» - comment ça te revoilà? Je me voyais me précipiter vers le téléphone pour composer un numéro, je semblais impatiente et nerveuse, mais en colère aussi? - «Reeve... ça y'est, ils reviennent.»

Je raccrochais le téléphone et la porte de mon bureau s'ouvra en trombe! Un homme d'une bonne vingtaine d'années, les cheveux roux et un air sacrément familier, des yeux d'un bleu perçant et une légère barbe de trois jours
«Maman...»
«Oui, je l'ai vu.»
«C'est ton projet, c'est toi qui dois...»
«J'ai déjà donné le feu vert à Reeve...»

Je suivais celui qui était apparemment mon fils jusqu'à l'extérieur, un large balcon où des soldats étaient positionnés et qui semblaient devoir assurer ma sécurité. Le gigantesque dragon noir nous faisait face, et mon fils venait prendre ma main
«Tu crois qu'ils laisseront Erys piloter?»
«Ils ont intérêt... c'était le projet de votre père, notre projet à tous. Il est mort pour le protéger, ils ne l'auront pas ici non plus.»

Je serrais davantage la main de mon fils dans la mienne, je ne savais pas qui était Erys, mais je supposais que c'était ma fille puisque j'avais dit "votre" père? Et... je réalisais que Cid était mort... ça me fendait le cœur et je ramenais ma main sur ma poitrine alors que je regardais la suite.

Le Bahamut s'élevait bien en évidence au-dessus de la ville de Junon, jusqu'à ce qu'un haut-parleur grésille en provenance de la créature, une voix se manifesta
«LIVREZ NOUS LE HELLWIND! ET AUCUN MAL NE SERA FAIT À CETTE VILLE!!»
«Allez vous faire foutre.»
«Maman!»
«Roh ça va Lowell...» - Lowell? J'ai appelé mon fils Lowell? Intéressant... bref. C'est alors qu'un puissant souffle de vent s'éleva et un vaisseau apparut de nulle part, le vent souleva mes cheveux, je levais les yeux vers le bâtiment géant, un magnifique appareil, il ne faisait pas le moindre bruit! Je sentais mon cœur battre en voyant l'engin colossal! Les larmes me montaient même aux yeux alors qu'un autre haut-parleur se faisait entendre, une voix de fille?

«VA TE FAIRE FOUTRE CONNARD!!! ÇA C'EST POUR MON PÈRE!!»
«Je confirme, c'est Erys qui pilote...»
- il y eut un flash de lumière, et le vaisseau propulsa un puissant rayon qui frappa le Bahamut en plein torse! Elle lui fonça alors dessus, il y avait une sorte de bouclier d'énergie devant qui percuta la chimère de plein fouet et la repoussa vers la mer! Un cri déchirant et le grand dragon se désintégra totalement... je me voyais alors sourire, mais je tremblais encore

«DANS LES DENTS LA NEO SHINRA!!! CE VAISSEAU NE SERA JAMAIS À TOI»

Je prenais une profonde inspiration, mais alors que le vaisseau faisait du sur place en attendant la suite, la mer se remit à bouger. Je m'avançais doucement avec inquiétude, lorsque des eaux surgit un colosse tel que Bahamut paraissait n'être qu'un lézard à côté

«Ils ont... ils ont réussi à recréer Alexandre???»

«NOUS VOUS AVIONS PRÉVENUS...»

J'écarquillais les yeux avant de me tourner vers mon fils

«Rentre vite!!! Fais évacuer la ville dans les sous-sols!!!»
«Mais... et toi?»
«Je vais le retenir, préparez toutes les unités, les canons, il faut que l'armée soit prête à attaquer la première! Le Hellwind ne suffira pas face à Alexandre!»
«Maman Non! La dernière fois qu'un de mes parents a dit ça...» - je le voyais alors les larmes aux yeux, je venais le serrer dans mes bras, le plus fort que je pouvais
«Je suis désolée mon chéri... j'aurais tellement aimé que ton père soit là... mais n'oubliez jamais qu'on vous a aimé de tout notre cœur ta sœur et toi! Et vous devez continuer à bâtir le vaisseau de nos rêves à tous... et n'oubliez pas, même si Reeve est notre ami, ce vaisseau c'est le vôtre! Il ne doit tomber entre les mains de personne!!»
«Promis maman... je t'aime.»

Je le regardais filer, Erys du haut de son vaisseau était en train de tirer sur Alexandre tout en slalomant pour éviter les attaques de la chimère artificielle... de mon côté, je tendais le bras sur le côté, l'air déterminé
«Je suis désolée, mon vieil ami. Mais j'ai besoin de ton aide.»

Un sceau apparut alors au-milieu de l'océan et une tornade s'éleva avant qu'un colosse violet ne se plante devant Alexandre... j'écarquillais les yeux en joignant mes mains devant cette vision... Zephyr!!! J'allais pouvoir de nouveau appeler Zephyr!!! La chimère colossale déchaîna toute sa puissance sur la fabrication de la Néo ShinRa, mais celle-ci déploya une salve de canons impressionnante et frappa sans sommation! Les missiles jaillirent de partout, d'un regard, je vis que le vaisseau en échappa, mais la cible n'était pas le Hellwind, la cible c'était moi. Le bâtiment dans lequel je me trouvais fut criblé d'obus, tout explosa et l'immeuble s'effondra.

J'eus à peine le temps d'entendre ma fille hurler sa rage alors que les gravas m'ensevelissaient et que je disparaissais. J'eus aussi le temps de voir une nouvelle tornade qui semblait plus puissante que la première, et puis plus rien.

Est-ce qu'Erys avait réussi à vaincre cette chimère? Est-ce que Lowell était en sécurité? Et Zéphyr? Le miroir était redevenu terne et je frappais dessus avec violence

«Non non NON! Ça ne peut pas être tout!!! Qu'est-ce qu'il se passe ensuite? EST-CE QUE MES ENFANTS SURVIVENT???»

Je cherchais alors Alexandre du regard, c'était quoi cette vision de merde

«Est-ce que ça doit vraiment se passer comme ça??? C'est quoi ce futur? Pourquoi est-ce que je meurs comme ça? POURQUOI?»

Sérieux, c'était quoi cette épreuve de merde?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 11 Juil - 0:32



Alexandre, Chimère de la Lumière

C'était un mélange de pleins de sentiments atroces qui pouvaient être lu sur le visage de ceux qui passaient son épreuve mais Alexandre n'en avait que faire. Ce qui était plus étonnant, c'était ce qu'il lui arrivait de voir par cette vision, une vision de lui, libéré mais pourtant différent dans le futur... Qu'est-ce que les hommes allaient encore bien pouvoir inventer.

Si l'homme restait encore discret, la jeune femme l'invectivait pour essayer de connaître la suite de cette dimension alternative.

Si vous étiez vraiment morte, vous ne sauriez pas ce qu'il se passe non plus, il est des histoires dont on ne peut lire toute l'intégralité... "

«Vous avez vu le passé, le présent, et le futur. Trois espaces temps que vous distinguez mais si vous êtes capables de comprendre qu'ils forment un tout qui change chaque espace temps en une multitude de possibilités alors vous avez compris que ce qu'il se passe peut ne pas se passer et que ce qu'il s'est passé ne se passera peut être pas...

Vous avez mérité cet orbe. Il indique l'emplacement du cristal de Lumière, faites en l'usage que vous le souhaitez. Je peux répondre à vos interrogations, si vous en aviez quelques unes.»




==============================

Enigme de l'orbe de Lumière :" Là où les lumières quittaient les corps pour reprendre vie dans la haine et la vengeance, grimpe vers le point le plus haut."

Vous remportez un orbe de lumière.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 18 Juil - 22:11

Voir cet espèce de futur, ça l'avait laissé sur le cul. Après tout, c'était sa mort qu'il avait vue. Et c'était encore plus dur à avaler quand il savait ce qu'il laissait derrière lui. Cixi déjà, puis ses mômes, leurs mômes ? Pourquoi ses gars lui en voulait ? Comment ils pouvaient apparemment utiliser les chimères ? Dans combien de temps ça aurait lieu ? Dans sa vision, il était encore bien, ses cheveux étaient plus blanc que blond, il avait pris un coup de vieux mais il était encore en forme. Puis les mômes semblaient avoir une dizaine d'année donc cela aura lieu dans environ dix ans ? Mais maintenant qu'il sait ça, il ne risque pas de changer le futur ? Si jamais il faisait mal un truc et qu'ils n'aient pas leurs gosses ? Ou qu'ils aillent ailleurs qu'à Winhill ? Ou même qu'il laisse les vaisseaux et tout le reste de côté ? Bon, ok, autant lui demander d’arrêter la clope, y avait plus de chance de voir ça arrivé.

Une fois tout cela coupé, les miroirs montrant leur simple reflet se retiraient pour laisser la voix du château sur patte leur parler même si cette fois, c'est Cixi qui semblait avoir le plus de raison de gueuler. Lui aussi le pourrait mais il était encore retourner par ce qu'il laissait avec sa « mort » car même pas il offrait une suite paisible à sa famille, bien qu'il ignorait ce qui se passait dans la vision de sa nana, il se doutait bien que quelqu'un qui utilisait Bahamut comme chien de garde n'allait pas allez vivre en paix à Costa del Sol pour faire bronzette. Cixi avait bien crier contre le fait de ne pas savoir ce qui arrivait aux gosses, elle était morte dans sa vision à leurs côtés, loin d'eux ? Il avait envie de poser la question mais il ne voulait pas non plus remuer le couteau dans la plaie... En un sens, les paroles de la chimère le rassurait un peu, leur vision était une possibilité parmi tant d'autre le soulageait. L'idée d'avoir un petit gars et une petite lui plaisait mais s'il pouvait changer la fin en une happy end, ce serait mieux. Un truc barbant mais bien plus agréable où la vie est belle et où il passes ses vieux jours sur un rockin chair à grogner contre les jeunes qui font n'importe quoi et les saisons qui sont détraqué, le tout en mâchouillant son mégot déjà éteint. Un vieux croulant mais un vieux croulant qui avait eut une belle vie, sans regret.

Le tout étant fini, ils avaient leur orbe avec le fameux indice pour trouver le cristal. Les devinettes n'ont jamais été son fort mais il pouvait y réfléchir. Le début semblait faire référence à la mort et la réincarnation mais ça pouvait être Spira comme Gaïa ? C'était moins clair mais une fois dans la rivière de la vie, on « est » le sang de la planète comme on peut revenir sous la forme d'un être humain, d'une créature ? Toutes ses conneries n'ont jamais été son fort ! Mais pour ce qui est du point le plus haut, ça faisait référence aux montagnes ? Alors où ? Spira, il y avait le mont Gagazet si ses souvenirs sont bon ? Sur son monde, il y avait le Cratère nord puis le mont Da Chao aussi, même si ce n'est pas aussi grand que le pic enneigé. Ils auront le temps d'y réfléchir, Cid levait son nez vers Alexandre, ils pouvaient poser des questions ? Cixi allait surement demander pour Zephyr, plus ou moins directement donc il n'allait pas s'en occuper.

« En fait, je me posais une question sur cette histoire de vœux. C'est possible de faire un vœu qui soit actif que plus tard ? Du genre si on demande à ce qu'on crève pas à cause d'un accident ou autre, on finisse simplement sa vie une fois qu'on est trop vieux ? »

Cid n'avait jamais été tenté par cette histoire, au mieux, s'il en avait l'occasion, il aurait demander la paix, ce genre de chose mais s'il peut éviter ce futur qu'il a vue, ça pouvait le motiver un peu plus à chercher les autres cristaux et à demander un vœu plus égoïste mais qui ne devrait pas faire de mal à personne. Même s'il avait peur qu'en se lançant dans cette histoire ça change le futur au point qu'ils n'auront pas leurs gosses.. Connaître le futur était toujours une plaie ! Foutue histoire de voyage dans le temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 19 Juil - 12:32

Une fois mort, on ne sait pas non plus ce qui arrive après. J'avais une de ces envies de l'envoyer chier le château là! Mais je me retenais, essayant de reprendre un peu mes esprits après une telle vision. Comment pouvait-on ne pas devenir fou après pareille image? Mais j'essayais de faire le tri dans tout ça, et surtout dans un cas très précis: Zéphyr. Dans ma vision, c'était tellement net! J'avais réussi à l'invoquer, il était vraiment venu, c'était bien lui, pas une ombre comme lorsque j'entre en état de transe pendant un combat, mais bien lui, en chair et en os - si tant est qu'une chimère soit faite de chair et d'os.

J'étais encore un peu trop sous le choc pour le moment, mais je réussissais progressivement à rassembler mes idées. Je m'approchais de l'orbe pour lire l'énigme qui était inscrite dessus, mais déjà elle semblait changer pendant que Cid discutait, ce qui me fit froncer des sourcils..

* Dans ce monde où les lumières de la vie et de la mort ont disparu, une ville abrite mille et un secrets cachés dans les profondeurs sous terre *

J'essayais de réfléchir un peu, un monde avec des lumières de vie et de mort, juste avant il était question que ces lumières quittent les corps pour se venger, donc ça semblait plutôt correspondre à Spira plutôt que Gaïa, donc le point le plus haut devait être Gagazet, et une ville aux nombreux secrets cachés dans les profondeurs... fallait pas être stupide pour penser à Bevelle et son souterrain chelou dans le temple. Là où la Néo ShinRa s'est cachée.

Je rangeais l'orbe, si l'énigme avait changé, ça voulait probablement dire que c'était quelqu'un qui l'avait, et ça... c'était pas bon.

J'attendais qu'Alexandre ait fini de répondre à Cid avant de prendre une profonde inspiration, c'était compliqué de poser une question à quelqu'un qu'on ne voit pas clairement.

«Excusez-moi mais... j'ai une question moi aussi. Dans ma vision, j'étais capable d'invoquer Zéphyr, une ancienne G-force de mon monde. Hors les G-Forces sont censées avoir disparu, mais je suis presque sure qu'il s'agissait bien de lui, pas seulement d'un souvenir, il était bien là et luttait contre Bahamut.. si cette vision est vraiment l'un de mes futurs possibles, ça veut dire que quoi qu'il arrive, je peux le retrouver... retrouver Zéphyr pour qu'il combatte à nouveau à mes côtés si j'ai besoin de lui.» - ma gorge se nouait un peu, enfin... enfin j'avais un véritable indice le concernant! - «s'il vous plaît... est-ce que vous savez quoi que ce soit sur la manière dont je dois procéder pour le retrouver?»

Depuis le temps que je cherchais... j'avais pensé à tout, à la fabrication des chimères, à traquer celle du vent dans l'espoir que ce soit lui et pouvoir lui parler, et là, j'avais eu la preuve qu'un jour, je pourrais le retrouver? Une lueur d'espoir dans l'obscurité... et il faudrait aussi après que je m'occupe de ce problème de gosses, mais ça, on verrait plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frost
Modo Givré

Modo Givré

avatar
Niveau : 17
HP : 17/13
MP : 17/13

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 19 Juil - 13:00



Alexandre, Chimère de la Lumière

Il était bien rare que cette épreuve laisse les gens sans aucune émotion ni réflexion qui viendront les assaillir par la suite, surtout quand on se voit mourir. Elle était une mort potentielle si la personne reste dans ce qu'elle est, il en existe bien d'autres, bien sûr...

L'homme lui pose alors une question sur les voeux, ce qui semblait intéresser la majorité des chasseurs d'orbes qui souhaitaient réunir les cristaux.

Un voeu est un voeu mais il faudra faire attention à la manière de le formuler. Eviter une mort correspondrait à une invulnérabilité passagère, vouloir mourir d'une mort de vieillesse n'est pas la même chose... Si le voeu est mal formulé, vous pourriez avoir un résultat qui ne soit pas l'égal de vos espérances..."

Que ce soit en bien ou en mal, forcément. La femme, elle, semblait s'attarder sur une autre chimère...

«Les chimères n'ont pas disparu, elles ne sont plus sur votre monde sauf celles qui ont une mission comme moi. Il serait possible que vous puissiez aller à leur rencontre mais il faudrait commencer votre route là où vous pouvez traverser un grand lac qui surplombe la ruine d'une civilisation antique. C'est un long voyage qui vous attend et il faudra le mériter pour avoir accès à un endroit sans limite.»

______

Spoiler:
 

Spoiler:
 

_____________


Cid empoche 450 gils et Cixi en touche 500 gils.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 27 Juil - 20:30

Spoiler:
 

Pour sûr, cette vision ne l'avait pas laissé de marbre, non seulement il était mort mais vaincu par Bahamut. C'était toujours plus spectaculaire qu'une simple mort en ayant un couteau planté dans le dos mais ça le faisait chier de se voir crever. Plus encore quand il s'agissait de sa vie de famille, Cixi et ses mômes s'en étaient tiré ? Bonne question. Il avait envie de demander plus ou moins ce qu'elle, elle avait vu mais cela voulait aussi dire à quoi ressemble sa mort ? Puis si elle lui dit que les enfants étaient encore plutôt jeunes, ça voulait dire que son action n'avait servi à rien, si dans sa vision, Cixi était âgée, voir grand-mère, alors il avait réussi à les proteger mais... il était tenté et terrifier de lui demander ce qu'elle avait vu. Il changea donc d'idée en se renseignant sur ce qu'il était possible de demander comme vœu ? Après tout, tout était possible mais il y avait certainement des contraintes... une paix éternelle lui semblait dur à croire, il y aura toujours quelqu'un pour vouloir foutre sa merde ! Mais retarder sa mort, une sorte d'invulnérabilité, pourquoi pas ? Peut-être pas invulnérable mais savoir à l'avance que le danger approche et donc, se cacher par exemple ?

Mais si pour ça, fallait bien formuler le vœu pour pas se faire avoir, ça le coinçait un peu... Formuler clairement un vœu, c'est pas simple. Demander la richesse, le pouvoir, facile ! Mais un truc bien précis, ça l'étais moins... Voilà qui était un peu plus chiant car autant il savait parler évidemment mais si se tromper état risqué... il ne voulait pas se mettre en danger, ni lui, ni Cixi, ni leurs futurs mômes. Il ravala un juron en essayant déjà de savoir comment demander ça mais entendre que Cixi, dans sa vision avait invoqué Zephyr, c'était surprenant ! Au moins, cela n'était pas réservé qu'à ses types en noirs. Ils avaient un air de ressemblance avec la Néo-ShinRa mais... en plus classe. Des sortes de Turks peut-être ? Et évidemment, le château n'allait pas jouer les GPS en disant ou chercher, juste grosso modo de faire leur chasse aux cristaux, et aux sphères qui mènent aux cristaux ! C'est super ! C'était ironique, hein... L'aviateur pris une grande bouffée d'air, non pas pour gueuler un bon coup mais pour soupirer un bon coup en agitant la main, pour lui, pas de question en plus. Ils ont le temps avant de trouver tout les cristaux pour faire un vœu alors il a le temps de bien formuler sa demande.

« Pour le moment, j'ai ma dose de révélation et de question... »

Il était encore un peu sur le cul en ayant découvert tout cela. Bon sang, lui qui pensait finir ses jours comme un petit vieux avec sa petite routine et ses petits plaisirs, voilà que sa vie prendra fin entre les mains de Bahamut, sa famille pourchassée, bref, youpi... Avec ce futur, c'était peut-être l'occasion de prendre les devants, déjà établir des contacts importants, des actions pour avoir des cristaux ou mettre des bâtons dans les roues de la Néo-ShinRa – et si ce n'était pas eux qu'il avait vaincu dans sa vision, bah désolé. Reeve faisait partie des contacts les plus important de sa liste d'amis mais ensuite ? En quelques années, il aura le temps de trouver d'autres personnes... Tout deux se dirigeaient vers la sortie, ne tardant pas à retourner voir la reine. Mine de rien, toutes ses épreuves avaient bien fait passer le temps sans s'en rendre compte. Ce n'était pas encore la nuit mais la journée avait bien avancé ! Mais après une telle dose d'émotion, Cid se grilla une clope, espérant que le tabac allait diminuer sa nervosité. Oui et non...

« Je sais pas si les autres chimères ont ce même genre d'épreuve a faire passer mais j'espère pas... Toutes ses conneries, ça me gonfle... »

Non pas qu'il n'y croyait pas, au contraire, revivre un moment chiant de son passé plus un futur où il meurt en protégeant sa famille mais sans pouvoir être avec eux plus longtemps, ça craint. Tirant bouffé après bouffé, l'aviateur avait presque terminé sa clope en un temps record mais même s'il voulait éviter certains détails de la vision de Cixi – après tout il savait comment cela se terminait vu que pour eux, c'était une vision de leur mort – mais il y a un détail où il voulait éviter d'avoir des doutes... Les gosses.

« Tu sais... je veux pas trop savoir ce que tu as vue... Mais dis moi juste une chose... Tu... il y avait des... Tu as vue si nos gosses étaient encore là ? »

Oui, avouer à haute voix qu'ils auront des gosses, c'était bizarre, surtout qu'ils en avaient jamais vraiment parlé... Toujours sur les routes, battant des créatures, ce n'est pas une vie de famille ça. Il ne voulait pas savoir leur âge ni où sa se passait mais juste savoir qu'il avait permis à sa petite famille de s'en tirer sans trop de soucis mais pour sûr, il aurait aimé voir un aspect plus joyeux de sa petite famille plutôt que sa fin... Il avait vue une photo d'eux, tous ensemble, plus jeunes mais dans sa vision, il n'avait pas entendu leurs noms, juste vu leurs bouilles apeuré par ce mouvement de panique et cette fuite en emportant leur vaisseau, le Sond of Wind. Au moins, il avait le nom du vaisseau mais il préférait le partager une fois prêt ! Qui sait, ce sera peut-etre elle qui va trouver le nom du vaisseau ? Sond of Wind, Son du vent, ça fait un peu pensé à Zephyr, à la musique aussi... Puis ça finissait comme son nom, Highwind !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 28 Juil - 10:24

Spoiler:
 

Sérieusement, ce genre d'épreuve, j'espérais que je n'aurais pas à la revivre trop souvent. Autant la partie sur le présent, ça allait, on avait bien rigolé, mais le passé et le futur... c'était trop. Pour le moment du moins. Je ne me sentais pas bien, j'avais l'estomac noué bien que j'avais vu un truc qui pouvait m'apporter une once d'espoir. J'avais revu Zéphyr. Je pouvais l'invoquer, et si cet avenir pouvait se réaliser, ça voulait dire que d'une manière ou d'une autre, je pourrais un jour le retrouver.

Aussi, j'avais demandé à Alexandre concernant le moyen de le retrouver, et il avait sorti une phrase assez... énigmatique? Je sortais vite mon enregistreur, celui destiné aux chansons d'ordinaire, mais pour enregistrer cette phrase rapidement
«Un lac qui surplombe la ruine d'une civilisation antique? Sur quel monde?» - mais il ne comptait pas m'en dire davantage... forcément, quand on parle de lac, on pense surtout au lac de Macalania, mais à ma connaissance, il était au-dessus du Temple, donc on ne pouvait pas dire que ce soit une ruine ni rien. Les seules ruines qui pouvaient aussi coller, c'était sur Dol. Le Lac Obel, ou alors peut-être à Centra. Je grimaçais avec une pointe d'inquiétude, voilà qui allait nous faire voyager encore!

Cid remerciait tout de même la chimère et je faisais de même. On sortait pour retrouver la Reine et je la remerciais aussi pour tout ce qu'elle avait fait pour nous. Elle était en train d'écouter de la musique avec l'appareil que je lui avais offert, ce qui me fit doucement sourire, jusqu'à ce qu'on se retrouve dehors, à l'air libre, et que Cid s'allume une clope
«Passe m'en une, s'il te plaît. J'en ai besoin aussi.» - je prenais une profonde inspiration et on se baladait d'abord dans les jardins, on avait tous deux besoin de se remettre en fait, on ne voit pas sa mort tous les jours après tout. Tout comme lui, j'espérais qu'on n'aurait pas à revivre ça.

Cid s'interrogea sur ma vision, je fixais le ciel, comme si j'essayais de repérer des formes bizarres dans les nuages, peut-être une forme de réponse aussi...
«On avait deux enfants, oui. Lowell et Erys. Je n'ai pas vue notre fille, elle pilotait un vaisseau... ton vaisseau apparemment.» - ma gorge se noua un peu en me souvenant de sa rage alors qu'elle pilotait merveilleusement bien, la digne fille de son père, j'essuyais une larme qui commençait à couler tout en prenant une nouvelle taffe «Lowell... il me ressemblait. Roux, un grand gaillard mais plus fin que toi. Il devait bien avoir 20 ou 25 ans même... je ne sais pas quel âge avait sa sœur...» - forcément puisque je ne l'avais pas vue - «des ennemis voulaient ton vaisseau. Je crois que c'est un modèle qu'on avait bâtis tous ensembles, car pas mal de gens semblaient le vouloir. Personne d'autre que moi ne pouvait en faire usage, j'ai l'impression qu'on se méfiait de tout le monde, même de Reeve. Il était tellement puissant... il a réussi à détruire une de ces chimères fabriquées, Bahamut.. mais toi, tu n'étais plus là.» - une nouvelle larme coula le long de ma joue et j'essayais encore de l'essuyer tout en reniflant - «Erys pilotait et attaquait, on affrontait ensuite la chimère Alexandre.. mais il m'a tiré dessus. J'avais invoqué Zéphyr pour l'affronter en demandant à Lowell de se mettre à l'abri, je sais pas s'il a réussi à sortir du bâtiment avant que tout s'effondre. Je ne sais pas si Erys s'est fait toucher... j'ai... j'ai rien vu» - je venais finalement me blottir dans ses bras, pleurant un bon coup, ça faisait du bien finalement

«Je veux pas... je veux pas que ça arrive. Je sais pas si ce vaisseau est la source de tout, on l'avait appelé le Hellwind, il était horriblement puissant, une véritable arme de destruction... ils le voulaient, mais on t'avait fait la promesse que personne ne l'aurait jamais...» - je sanglotais légèrement, restant blottie contre lui, la main le long du corps avec ma cigarette qui se consumait doucement - «j'ai peur... je veux pas avoir à vivre sans toi, même si on doit avoir des enfants un jour.. je veux pas de ce futur si c'est pour mourir comme ça.»

Au moins, on avait un début de piste. Il suffisait de ne pas chercher à construire un super vaisseau de la mort qui tue! D'ailleurs, pourquoi on s'y serait mis? Cid avait vu le Sound of the Wind, signe qu'on avait deux vaisseaux, l'un qui devait surement être pour notre simple transport, celui qu'on essayait de construire aujourd'hui, mais pourquoi avoir bâti une arme? Qu'est-ce qui allait nous pousser à le faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 3 Aoû - 20:42

Spoiler:
 

Maintenant que cela était passé, il fallait doucement digérer la pilule car voir sa mort n'était pas quelque chose d'amusant. Il n'était pas mort en racontant la meilleure blague du monde, en se sacrifiant pour garantir une paix éternelle, il avait fait un sacrifice, certes mais pour sauver sa famille. C'était déjà une bonne chose mais à choisir, il préférait vivre avec eux jusqu'au bout de sa vie, pas en coupant le fil de sa propre vie, simplement en arrivant au bout. Fumant sa clope, il posa une question, sans vouloir tout savoir, juste, quel âge avait leurs gosses ? Cela pouvait lui donner une idée de ce qui pourrait se produire, combien de temps entre sa mort et celle de Cixi ? À l'entendre, ils avaient la vingtaine – elle n'avait pas vu leur fille mais dans la vision du Cid, ils avaient sensiblement le même âge, peut-être des jumeaux ? – donc, si dans sa vision, ils avaient à peine dix ans, et encore, ça veut dire qu'une dizaine d'années s'était écoulé entre leurs deux visions. Cela dit, il ne put s'empêcher de sourire en découvrant les prénoms de leurs mômes. Dans sa vision, il n'avait pas entendu de nom, juste vu une photo de famille où les gosses étaient plus petit mais pas de nom. Lowell pour le petit gars – un nom que Cid avait déjà entendu dans le passé de Cixi – et Erys pour leur fille. Erys, ça ressemblait à Aerith ? L'aviateur n'a jamais eu le béguin pour la petite fleuriste contrairement à Cloud mais dans le genre sacrifice, elle avait fait fort. Se sacrifier pour pouvoir user de la matéria blanche, les aider sans être présente, la planète doit beaucoup à la dernière des Cétras.

L'aviateur écoutait l'histoire de Cixi, ce qu'elle avait vécu, sentant bien dans sa voix quelques chose de coincer, il gardait une main sur son épaule, elle n'avait pas à se forcer mais parfois, ça fait du bien d'en parler. Il tentait de la consoler en la prenant dans ses bras.

« T'inquiète pas, maintenant que je sais ce qui va se passer, c'est à moi de tout faire pour changer le futur ! »

Le sourire se voulait confiant, en serait-il capable ? Il savait que dans sa vision, cela se passait vers Winhill si rien n'a changé entre-temps, il sait que les gosses ont enivrions dix ans et il sait que leur vaisseau a un nom différent donc, il y a des zones d'ombre encore.

« Tu sais, je pense pas que notre vaisseau soit la cause, dans mes souvenirs, il était terminé et il portait un nom différent. Le Sound of the Wind donc déjà, rien à voir avec le Hellwind. » Qui restait quand même un nom bien sympa, le genre de nom qui impose le respect ! « Mais je me demande si c'est pas autre la cause qu'on était ciblé ? Peut-être bien qu'un vaisseau plus puissant est une raison suffisante pour eux mais... Dans ma vision, en les voyant arrivé, je t'ai confié les mômes et dit de rejoindre l'endroit prévu avec le vaisseau donc peut-être bien Junon ? Mais sans dire quoi, j'ai précisé de prendre quelque chose pour ne pas qu'ils le trouve donc... je sais pas si c'était un cristal, un objet super rare ou quoi mais... C'était peut-être ça la raison ? »

Une sorte de noyau pour le futur canon anti-chimère du Hellwind ? La réponse était encore un mystère, la seule chose de sûre, c'est que ce n'était pas encombrant car Cixi avait fait vite entre la maison et le vaisseau pour fuir donc ça devait tenir dans une main, au pire, dans les bras mais pas le genre de truc qui pèse cinquante kilos. Mais plutôt que penser aux points négatifs de ces visions, l'aviateur tentait de finir sur une note plus joyeuse qu'il avait pu voir peu de temps avant que Bahamut ne le trouve.

« Tu sais, dans le Tiny Bronco, il y avait une photo de nous. Toi, moi, les mômes et franchement, même si la photo datait un peu, on avait l'air super heureux ! Alors pour qu'on puisse continuer de sourire comme ce que j'ai vu, je vais tout faire pour nous protéger et qu'on puisse vivre heureux tous ensemble ! Qu'elles aillent se faire foutre nos visions ! On va les changer, on va vivre peinard, heureux, point final ! Et le premier qui tente de dire 'mais', c'est mon poing dans la gueule ! »

Bon, au moins Cid ne broyait pas du noir et tentait de rester positif. Il savait désormais qu'ils devraient avoir des mômes, qu'il doit sûrement y avoir une période de paix – sauf si soudainement les chimères sont de nouveaux libre d'agir ou qu'un certain groupe mal vu avait réussi l'impossible – et à vue de nez, ils avaient dix ans devant eux environ avant la vision de l'aviateur donc, dix ans pour changer le futur, assez pour éviter sa mort pour commencer. Du coup, devait-il viser la Néo-ShinRa avant qu'ils ne deviennent une menace ? Non, ça pourrait accelerer les choses... Le jour où le Sound of Wind est fini, le jour où ils seront parent et surtout, le jour où ils auront un objet encore mystérieux mais convoité, là, il va falloir agir vite. Sa clope étant déjà finie et écraser dans son cendar de poche, il faisait en sorte de regarder Cixi dans les yeux, son regard était bien sérieux, pas de parole en l'air dans ce genre de moment.

« Cixi, je te promets qu'on l'aura cette petite vie de famille tranquille que j'ai vu, et je te promets que personne ne viendra foutre son bordel chez nous. Que ce soit des types, des monstres ou des chimères, personne va briser notre famille. Tu seras une mère formidable et on verra grandir nos p'tits ensemble... »

Pas question qu'ils vivent qu'une vingtaine d'années et que Cid jette l'éponge à mi-parcours. Ils grandiront avec leurs vieux, ils resteront avec ou prendrons le chemin de l'aventure comme eux, qu'importe mais jusqu'à ce jour et même après, Cid et Cixi seront encore debout pour les sermonner en cas d'erreur et la seule mort qu'ils auront, ce sera la grande faucheuse qui viendra pour eux, après de loooongues années de paix et de joie en famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 4 Aoû - 10:42

Comment pouvait-on se remettre de ce genre de vision? Aucune idée... je ne savais pas si je pourrais vraiment envisager cet avenir désormais. Est-ce que je voulais avoir des enfants? Sérieusement, on n'en avait jamais parlé avec Cid. Ça n'avait jamais fait partie de nos projets. Non, nous on voulait voyager, parcourir le monde à bord de notre vaisseau, moi je voulais retrouver Zéphyr aussi, il fallait protéger les cristaux. Comment pouvait-on envisager d'avoir des enfants avec un programme pareil?

J'essayais d'évaluer mon âge en fonction de celui de mes enfants... 50? Peut-être 60 maximum? Non, je doutais quand même d'avoir 60 ans, mais ça voulait dire que là, à tout casser, j'allais avoir mes enfants d'ici trois ou quatre ans? J'avais une boule à l'estomac, même si bon, ce ne serait pas trop difficile à empêcher, voilà quoi.

J'essayais de raconter ce que j'avais vu, de son côté, Cid essayait de comparer ce qu'il avait vu, estimant qu'il n'y avait pas forcément de lien entre les deux
«Je ne sais pas trop... la technologie devrait considérablement évoluer d'ici là. Esthar a déjà inventé un système de trou noir, rien ne dit qu'on ne pourrait pas transporter un vaisseau dans ce genre de boîtier à l'avenir...» - en fait, c'était déjà le cas sur Spira, les al-bhed avaient développé ce type de technologie, des vaisseaux que l'on peut miniaturiser, alors d'ici vingt ans...

«Dans ma vision, il me semble bien avoir dit à notre fils que tu étais mort pour protéger ce vaisseau... il n'était peut-être pas fini encore à l'époque, on avait peut être qu'une pièce maîtresse, ou alors simplement la clé d'un hangar où il se trouvait?» - en tout cas, j'étais presque sûre que ce vaisseau, le Hellwind, était la source de tous nos malheurs... «ce vaisseau semblait être le seul à même de détruire l'une de ces chimères artificielles. Erys avait défoncé Bahamut sans trop de souci avec, et vu la rage qu'elle avait face à lui...» - je me souvenais de son cri de rage, quelque chose comme "ça c'est pour mon père enfoiré!" aussi, je regardais Cid avec tristesse - «dans ta vision, c'est un Bahamut artificiel qui t'a tué, n'est-ce pas?»

J'en avais les larmes aux yeux, même la cigarette ne parvenait pas à me calmer et je finissais par me blottir dans ses bras. De son côté, il essayait finalement de me réconforter, parlant de notre future vie de famille que l'on pourrait avoir tranquillement si l'on s'en donnait les moyens... je prenais une profonde inspiration, enlaçant son torse de mes bras pour demeurer contre lui, et souriant un peu alors qu'il promettait d'empêcher quiconque de nous rendre heureux... j'écoutais ses promesses, ça faisait du bien.

«J'avoue que jamais je ne me serais attendue à ce qu'on ait des enfants. On n'en a jamais parlé, il faut dire. On a tellement envie de juste voyager, découvrir le monde et bâtir notre vaisseau... je n'aurais jamais imaginé mettre des enfants dans l'équation. Mais notre fille... elle semblait vraiment t'aimer plus que tout. Et je crois qu'elle avait un peu ton caractère!» - je pouffais de rire en l'imaginant aux commandes de ce vaisseau de la mort. Au final, on avait qu'à se concentrer sur le Sound of the Wind? Si on ne construisait jamais le Hellwind, ces gens n'iraient pas contre nous? Dans ma vision, nous ne faisions confiance à personne pour laisser ce vaisseau, pas même à Reeve. Mais il devait bien y avoir des gens qui pourraient bâtir ce genre de vaisseau sans qu'on ne se mette en danger?

Je prenais une profonde inspiration avant de regarder le ciel, le soleil était bien haut dans le ciel, il était surement midi passé.
«Si on rentrait? à l'auberge... il faut qu'on réfléchisse aussi à ce que nous a dit Alexandre pour retrouver Zéphyr... si je peux l'invoquer à nouveau un jour, ce serait tellement...» - j'avais un nouveau sanglot qui montait dans ma gorge, mais je me retenais pour pouvoir retourner sur la petite barque. On devait retourner en ville à présent, et manger un morceau aussi, même si là, j'avais l'estomac trop noué pour avaler quoi que ce soit..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tourisme et bonne humeur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lord apporte une bonne humeur dans le forum
» Tourisme et bonne humeur.
» Humeur en smiley
» Animation de la Saint-Valentin : tournoi de poèmes [clos]
» Visite de bonne humeur. [PV Atlas, Lorelia, Raiko & Squall]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Alexandrie-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives