Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Tourisme et bonne humeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Sam 27 Juil - 19:01

Le génie s'était attendu à une telle réponse de la part de l'amazone. La vie de chevalier lui sembla alors moins intéressante qu'elle en avait l'air. Il y avait trop de serments et de protocoles à respecter à ses yeux. Noah était certain d'une chose, il ne se mettrait probablement jamais au service d'une quelconque personne, ou alors quelqu'un qui ne le forcerait pas à jurer fidélité. Selon lui et bien qu'il en fasse partie, la race humaine était bien trop changeante pour qu'il puisse se fier aveuglément aux ordres d'un souverain. Tout en réfléchissant à la condition de chevalier, il suivait l'amazone à la chevelure flamboyante, sans un mot et sans se faire remarquer. Il n'était en aucun cas question de causer des problèmes alors qu'il avait été accueilli de façon plutôt chaleureuse. Si l'adolescent commençait à faire du grabuge maintenant, il causerait du tort à Carla et ne pourrait sûrement pas rencontrer Grenat Di Alexandros.

La guerrière le toisait avant qu'ils ne rentrent dans la salle du trône et lui conseilla même d'adopter un comportement différent avec la reine. Le jeune garçon avait beau ne pas trop adhérer à ce genre de méthodes, il s'agissait principalement d'une question de sécurité et aussi de politesse. Il se contenta d'un mouvement de tête pour signaler qu'il avait compris et qu'il respecterait ces mesures. Alors qu'ils entraient, la souveraine remarqua la présence de ce garde du corps et se mit donc à courir dans la direction de Carla. Sa robe et ses apparats semblaient lui donner du fil à retordre, mais ces vêtements là n'étaient sûrement pas faits pour courir. Le garnement eut autant envie de rire que d'aider la reine, mais s'abstint et ne fit aucun des deux. La scène avait beau être comique, il gardait son sérieux, le visage impassible et le corps droit. Selon ses observations, Sa majesté avait l'air plutôt contente de voir une nouvelle tête, il pouvait néanmoins se tromper.

Le garnement se contenta d'être simple spectateur de la discussion entre l'amazone et la tête couronnée. Il gardait tout commentaire, préférant faire bonne impression. Le génie évita ainsi de dire qu'une surprotection revenait tout simplement à ne plus rien protéger, de toute façon il était certain que même la reine était impuissante face à la rigueur de la générale d'Alexandrie. Même si cela semblait un peu impoli, Noah ne pouvait s'empêcher de regarder la demoiselle dans sa robe aux tons jaunes. Elle avait une attitude plutôt inattendue, quelque chose que l'adolescent ne pouvait s'expliquer. De temps à autre, afin de ne pas la regarder trop fixement, il observait la pièce et le trône avant que son regard ne se pose de nouveau sur la reine. Elle n'avait pas spécialement l'air d'être heureuse, mais le jeune garçon se doutait un peu de la raison. La vie de château avait beau paraître géniale, elle ressemblait souvent à celle d'un captif. Il s'agissait là d'une chose que lui-même n'aurait pu supporter.

Lorsque la souveraine s'adressa à lui, Noah secoua doucement la tête et s'inclina.
« J'ignore mon véritable nom, mais vous pouvez m'appeler Noah. Enchanté de vous rencontrer, Votre majesté. » Dès qu'il eut prononcé ces mots, il se redressa et se permit un commentaire sur un ton plutôt impressionné. « Permettez-moi de vous dire, que vous savez vous entourer. » Le garnement se trouvait toujours à côté de Carla. Il essayait tant bien que mal de garder le vouvoiement, même si cela semblait simple, il n'y était pas habitué et semblait réfléchir un peu plus avant de s'exprimer. Il fallait d'ailleurs ajouter que rester en place comme le faisait l'amazone n'incommodait pas le jeune garçon aux cheveux blancs. Même s'il avait l'impression d'avoir un tas de choses à dire, il gardait la bouche close. Le génie ne voulait pas paraître impoli, questionner et interpeller la reine de façon aussi brutale aurait sûrement semblé malvenu de sa part.

Le garnement venait d'imaginer qu'il pourrait être amusant d'essayer d'enlever la reine, même si avec la sécurité cela semblait impossible. Il pensa qu'il s'agissait là d'un challenge pour lequel il n'était pas prêt, d'autant plus que la souveraine devait assumer ses responsabilités. D'un geste lent et calculé, il passa sa main droite sur sa nuque tout en souriant, espérant que personne n'ait remarqué qu'il pensait à quelque chose d'aussi singulier. Finalement il ne put retenir ses paroles et s'exprima tout naturellement.
« Voulez-vous que je vous parle de mon voyage de Dol jusqu'au continent de la Brume ? Sachez toutefois qu'il vous faudra alors me raconter quelques anecdotes sur vos propres voyages. » Il souriait, dévoilant toutes ses dents tout en tendant instinctivement la main à la souveraine. Même s'il venait de se rendre compte de son attitude déplacée, l'adolescent comprit qu'il était déjà trop tard de toute façon. Une chance toutefois qu'il n'ait pas avancé jusqu'à se retrouver face à elle et qu'il soit resté à côté de Carla.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Dim 28 Juil - 22:11

PNJDu coin de l'œil, Carla surveillait les moindres faits et gestes du garnement. S'il s'était bien comporté lorsqu'il était avec elle, mais il était possible que ce ne soit qu'un rôle qu'il jouait. Cependant, la reine avait le don d'être mise rapidement en confiance, sa naïveté était parfois touchante, mais dès qu'il était question de voyages, elle ne se contrôlait plus vraiment!

«Oh! Tu as été sur Dol? Je n'y ai été qu'une seule fois, à la BGU lorsque tous les dirigeants se sont réunis mais je n'ai pas vraiment eu l'occasion de visiter! Viens, approche!»
- «Majesté...»
Carla s'interposa rapidement avant de se tourner vers Noah et se placer entre lui et la Reine «donne moi ton arme. Et tu resteras au niveau des marches, pas plus près.»
«Carla...»
- «Pardonnez-moi, ma Reine. Mais si la Générale apprenait que j'ai laissé un étranger vous approcher d'aussi prêt, elle me mettrait aux arrêts.»


Grenat soupira alors avant de s'asseoir tristement sur son trône. Carla récupéra la lance de Noah avant de marcher à ses côtés et le laisser s'asseoir sur la dernière marche. Il était donc à deux mètres de la reine, ce qui était largement suffisant à ses yeux pour qu'ils puissent discuter. Elle avait dégainé sa propre hallebarde et se tenait debout à égales distances de la Reine comme de l'enfant.

Celle-ci soupira encore avant de lisser quelques plis de sa robe et sourire avant de regarder le petit garçon

«Alors dis moi! Tu as été où sur Dol? Moi je ne connais que la BGU, mais même là bas, on ne m'a pas laissé visiter, j'ai juste été dans le bureau du directeur...»

Affichant un air doux mais curieux, la reine ne se souciait visiblement même plus de la pièce de théâtre! Peu importe si l'entracte se terminait désormais, elle avait hâte d'entendre quelques aventures!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Lun 29 Juil - 18:21

Bien loin de s'imaginer qu'on pouvait le soupçonner d'une quelconque infamie à l'égard de Sa majesté, Noah s'apprêtait à s'approcher lorsque l'amazone s'interposa entre la reine et lui. Il ne s'était pas vraiment attendu à être considéré comme une menace. Le garnement n'hésita pas à tendre son arme avant de dire quelque chose qui aurait pu attirer la suspicion. « Il me reste encore la magie... » Le ton ironique montrait bien que si ses intentions avaient été de s'en prendre à la reine, il n'aurait pas attendu pour le faire. Il ajouta alors une phrase, un peu moqueuse. « Pour être sûre que la reine soit protégée, la générale devrait l'enfermer dans une cage où personne ne pourrait la voir ! » L'attitude de Grenat lui laissait en effet penser qu'elle se sentait quelque peu captive. D'une certaine façon, elle n'était pas totalement libre, même si c'était pour son bien. Un peu vexé, le garnement ajouta en un chuchotement boudeur. « Je ne suis pas un étranger, je suis venu ici en ami et je connais dame Freyja, qui a longuement voyagé avec la reine... »

Le génie s'installa finalement sur la dernière marche et commença à réfléchir. « Hmm par où commencer ? » Il prit son menton entre son pouce et son index et laissa quelques secondes de silence avant de reprendre. « Tout d'abord, il faut savoir que sur Dol, il existe un moyen de déplacement qui n'est pas utilisé ici. Il s'agit d'une sorte de grande chenille métallique, voyageant sur des barres de fer appelées rails. On peut dire que dans certaine zone les transports sont très aisés et rapides. D'autant plus qu'ils peuvent contenir de nombreux passagers. » Une fois ce détail annoncé, il prit une profonde inspiration et commença son récit. « J'ai tout d'abord été recueilli par la BGU, un endroit particulièrement intéressant, tout du moins au début. Je n'ai pas besoin de vous expliquer, majesté, à quel point un lieu peut devenir ennuyeux lorsque l'on est forcé d'y rester malgré soi. Parce qu'il me fallait accomplir ma quête, je me suis rendu dans la ville la plus proche. Bien que je n'eus pas réellement le temps de visiter Balamb, je peux vous dire que cette ville portuaire est bien différente des celles que l'on trouve sur Héra. Il n'y a pas de château dans les villes et les toits des bâtiments sont recouverts de plantes. Je tiens à ajouter que la technologie est très présente et sûrement plus avancée que sur Héra. »

Même s'il ne le montrait pas, le jeune garçon avait une certaine préférence pour la vie sur Héra qui lui semblait plus paisible et moins agitée. Parce qu'il n'avait aucun souvenir lorsqu'il s'éveilla, la modernité de Dol ne l'avait jamais choqué. Lorsqu'il était arrivé sur le continent de la brume, il avait vécu un dépaysement total auquel il s'était bien rapidement accommodé. Il avait directement apprécié ce monde où les êtres vivants avaient appris à vivre sans trop de gadget et autres outils technologiques. Pour lui, c'était comme si la magie était bien plus présente sur Héra qu'ailleurs. Peut être était-ce l'une des raisons qu'il l'avait poussé à s'y aventurer ? Pour dire vrai, le jeune garçon aux cheveux blancs l'ignorait. « Quoi qu'il en soit, je parvins à prendre le premier train et arrivais à Timber. La ville en elle même est plutôt attrayante car elle est spécialisée dans le journalisme et donc l'information. Le journal Timber Maniacs y est édité et il y a une station de télévision, mais le plus impressionnant reste néanmoins le nombre de forêts qui entourent Timber. D'ailleurs, il ne faut pas aller s'y balader seul, ça pullule de monstres ! »

Il attendit ainsi, laissant le temps à la souveraine de digérer tant de paroles. Le garnement se tenait prêt à répondre à d'éventuelle question et n'ajouta rien de plus pour le moment. De plus, il épargnait à ses interlocutrices, la peine de devoir écouter sa vie privée. Ainsi il taisait quelques légers détails, tel que le travail qu'il accomplissait. Noah toisa Carla un bref moment avant de se reporter sur la reine, observant leurs réactions face à tout cela. Il se contentait de sourire, se préparant déjà à raconter la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 30 Juil - 16:11

PNJD'un sourire en coin, Carla hocha la tête de gauche à droite avant de relever le menton en provoquant plus ou moins l'enfant qui se croyait plus malin que les autres
«Il est impossible d'utiliser la magie ici. Seul l'usage de la magie blanche est possible grace aux pierres utilisées pour constituer cette pièce.»

La Reine Grenat eut un sourire à la fois timide, mais doux
«Il fallait que je sois protégée, mais que je sois aussi en mesure de protéger mon peuple si besoin.» dit-elle tout en ramenant ses mains sur ses genoux, elle se tourna vers Carla qui hocha de la tête, c'est pour cela que la Reine était à présent en sécurité dans la salle du trône, et raison pour laquelle elle n'en sortait presque pas, à part pour aller dans sa chambre qui avait reçu les mêmes protections.

Par la suite, l'enfant commença ses explications, cependant, la jeune femme se demandait s'il ne se moquait pas un peu d'elle sur l'instant avant de se tourner vers Carla qui semblait tout aussi surprise qu'elle face aux explications du garnement

«Euh je... la description que tu me donnes semble être celle... d'un train? Comme celui de la Porte Sud non?»
«La description y ressemble fortement en tout cas»
reprit Carla avant de se tourner vers l'enfant «mais peut-être ignorait-il l'existence de cette technologie sur Héra, il semblerait qu'il vienne de Bloumecia, s'il a emprunté la route de la gorgone pour venir jusqu'ici, il n'aura pas eu à prendre le train.»
«Oh! En effet...»
elle fit alors signe à Noah de continuer son histoire, surtout que cette fois, il parlait un peu plus des villes et décrivait à merveille les maisons et les toits.

Puis il parlait des forêts aussi, et la jeune femme eut un sourire doux avant de hocher de la tête

«Ça a l'air à la fois si différent et si proche de chez nous... est-ce que tu as remarqué des similitudes entre les deux mondes? Quelque chose qui expliquerait pourquoi ils se sont liés?»

La curiosité se lisait clairement sur le visage de la Reine, ce n'était pas tous les jours qu'elle avait des visiteurs d'autres mondes, en général, Beate les interrogeait elle-même et jamais ne les autorisait à venir la voir! Heureusement qu'il n'était qu'un enfant et que Carla était un peu plus souple au niveau des visites, surtout que le Lieutenant avait une bien meilleure allonge que Beate dans un lieu comme celui-ci, la Générale avait malheureusement besoin de ses pouvoirs pour attaquer à distance, ce qui n'était pas le cas de Carla, c'est pourquoi elle devait pouvoir se permettre un peu plus ce genre de libertés.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Clémence Lenfant
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 31 Juil - 21:12

Premier jour dans ma nouvelle tenue d'aventurière. Vous allez voir ce que vous allez voir, non mais ! Je vais vous montrer que je suis une grande fille ! Pour commencer déjà, je vais aller voir la reine Grenat di Alexandros qui porte très mal son nom. Parce que je ne sais pas si elle est au courant, mais la ville ne s'appelle pas Alexandros d'abord. Ça s'appelle A-LE-XAN-DRIE. Non mais vraiment !

« Tu ne veux plus de ta robe, coubo ?
_ Non, elle me gêne pour partir à l'aventure. Tu la veux ? Elle va être un peu grande pour toi.
_ Pas pour moi, mais je connais une petite fille à qui elle plairait beaucoubo.
_ Tu peux la prendre alors. Dis-moi, tu connaîtrais pas un passage secret pour aller dans le château ? J'ai plein de questions à poser à la reine.
_ On ne peut pas entrer comme ça, c'est coubopliqué. Il y a plein de Brutos et d'Amazones devant.
_ Oooh... s'il te plaît... »


En général quand je fais mes yeux de petite fille malheureuse, ça marche à tous les coups. Et ben là, pareil ! Le Mog me regarde comme s'il avait pitié de moi. Bon je triche un peu, je connais bien Mogourmand et j'ai des grains de Coubo dans ma poche.

« Je connais une amazone qui pourra te faire traverser, mais il faut me promettre que tu seras sage.
_ Promis-juré-craché ! »


Mogourmand est trop naïf, mais c'est pour ça que je l'adore. J'aime bien voir ses moustaches qui remuent quand je lui tend les grains de Coubo. Et lui il m'aime bien parce que j'arrive à en avoir. Maintenant que je lui ai donné ce qu'il voulait, je le suis jusqu'aux quais et il me plante carrément sur les marches pour voler jusqu'à une amazone. Je voulais lui courir après, mais j'ai promis d'être sage. Et en plus, il vole plus vite que moi. Des fois j'aimerai bien être un mog pour voler comme ça moi aussi. J'aurai même pas besoin de jouer les gentilles... même si je fais ça très bien. Ah zut, il me fait signe.

Je trottine gentiment jusqu'aux deux amis. Un petit mog et une grande Amazone. C'est drôle. Il est temps de leur servir mon sourire comme maman m'a appris. Ça marche bien aussi le sourire.

« Bonjour jeune fille. Mogourmand dit que tu veux traverser pour parler à la reine Grenat ?
_ Oh oui, s'il vous plaît !
_ Oh là, du calme. Je peux te faire passer de l'autre côté, mais après il te faudra une bonne raison pour voir la reine. Et il faudra être polie.
_ Oui oui, promis madame.
_ Tu es sûre ?
_ Oui je suis sûre. Je serai sage et polie. »


Je ne sais pas pourquoi l'Amazone avait l'air de me croire seulement à moitié, mais elle m'a quand-même fait monter dans sa barque. Mogourmand est parti avec ses grains de Coubo, et moi j'ai regardé l'eau. C'est joli quand ça brille. Il y a même mon reflet dedans. Ouah ! J'ai vraiment l'air d'une aventurière comme ça ! C'est beaucoup mieux que ma robe bleue à dentelles ! J'ai sursauté quand la barque a touché le quai. Et oui, les aventurières aussi ça sursaute. Mais je suis tellement contente d'avoir traversé que c'est pas très grave. Encore un sourire pour la gentille Amazone et hop ! C'est parti pour la visite du château.

Premier problème, il y a des Brutos et d'autres Amazones un peu partout. C'est très intimidant en fait, j'ai l'air toute petite à côté d'eux. J'hésite un peu avant de demander mon chemin à un Brutos à moitié endormi, mais apparemment il n'a pas l'air de bonne humeur et m'envoie promener. Et moi, ça m'énerve. Puisque c'est ça, je rentrerai toute seule !

Je ne vous raconte pas trop la suite parce que je ne m'en souviens plus très bien, hein. Mais en gros j'ai voulu passer derrière le Brutos endormi. Seulement une Amazone m'a vue et a voulu m'attraper. J'ai eu tellement peur que j'ai poussé un cri comme une souris, j'ai un peu honte. Mais comme je suis rapide, j'ai réussi à lui échapper. Ensuite j'ai couru droit devant moi, je ne sais même pas vers où. Je me suis cachée derrière des colonnes, et j'ai monté plein d'escaliers aussi. Après j'ai joué à chat avec des Brutos qui n'avaient vraiment pas l'air contents du tout. J'ai dû me planquer derrière des rideaux à un moment, je sais plus trop quand. Quand je suis sortie de ma cachette, je me suis encore fait repérer. Vraiment ce château, il est encore plus gardé que si c'était celui de la reine !

Heureusement je cours vite, et derrière moi avec leurs armures, ils avaient l'air de plus avoir d'air. J'ai fait tomber deux armures exprès pour les embêter. Ça a fait un bruit pas possible ! Après j'ai ouvert une porte au hasard mais elle était très très lourde alors j'ai perdu du temps. Et évidemment, je me suis faite attraper !

Là, tout ce que je peux vous dire c'est que je remue les bras et les jambes dans le vide comme un scarabée, et c'est vraiment pas drôle. Aucune idée de l'endroit où je suis. Je vois juste un autre gamin et une fille aux cheveux rouges à l'envers. En plus celui qui m'a attrapée me tient par le fond de la culotte, et s'il continue c'est sûr, l'élastique va craquer et tout le monde va voir mes fesses ! C'est malin tiens ! Du coup je hurle encore plus fort pour qu'on me vienne en aide, parce que je suis une petite fille et que c'est scandaleux qu'on me traite comme ça !

« MÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ LÂCHEZ-MOI VOUS ALLEZ TOUT FAIRE CRAQUER MA CULOTTE !!! »

Ce qu'ils sont bêtes les adultes, ils réfléchissent pas ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 31 Juil - 22:53

Le garnement ignorait en effet l'existence d'un quelconque train sur Héra. Il haussa un sourcil en écoutant la conversation entre Carla et Grenat. L'adolescent ne connaissait pas cet endroit là et ne l'avait même pas complété sur sa carte. « Je ne connaissais pas ce détail, veuillez m'excuser. Ceci dit, je doute que ce train là permette de voyager à travers tous les continents ! » S'il n'en avait pas même entendu parler, cela signifiait que ce moyen de transport n'était pas aussi développé que les aéronefs dans ce coin du monde. Le génie ne posa aucune question concernant les trains sur Héra, cela n'attirait pas spécialement sa curiosité. Lorsqu'il s'agissait de technologie, le continent de la brume lui semblait très peu développé. Il reprit alors son discours, répondant à la question de la souveraine. « Il existe de nombreuses similitudes dans les différents mondes. La magie tout d'abord, même si elles n'étaient pas apprises de la même façon. Les chimères, elles aussi étaient présentes, mais encore une fois sous une autre forme. En réalité, majesté, il n'y a que les hommes et leurs sentiments qui ne changent pas vraiment. »

Lorsqu'il commença à parler des hommes, Noah sembla un peu plus désolé, comme s'il avait voulu dire quelque chose et qu'il s'était abstenu. Les êtres humains lui semblaient les mêmes partout, particulièrement lorsqu'il s'agissait d'obtenir le pouvoir. Le jeune garçon n'ajouta pas ce détail qui lui semblait un peu trop difficile à entendre et reprit après un court silence. « Personnellement, j'ai tendance à penser que ce qui lie les mondes est quelque chose d'invisible. Je me pose moi-même de nombreuses questions à ce sujet, mais actuellement elles ne semblent pas faire partie de ma quête. Je m'y pencherai plus amplement une fois que j'aurais retrouvé Bahamut. » L'adolescent sembla réfléchir durant quelques secondes avant d'ajouter. « Pour cela, il me faudra néanmoins plus d'informations et aussi qu'un représentant du peuple de Madahine Salee m'autorise à fouler le sol sacré de l'Ifa... »

Tandis qu'il voulut poursuivre, un étrange vacarme se fit entendre et instinctivement, le garnement effectua un saut pour se retrouver devant Grenat Di Alexandros. Même si, selon lui, il avait agi de façon à protéger la reine, il ignorait comment Carla allait voir la chose. Il tournait le dos à la reine, regardant fixement la porte. Même s'il avait semblait très lent jusque là, il s'était montré assez vif pour se poser devant l'ancienne invokeuse, comme si ses réflexes avaient agi d'eux mêmes. Il était silencieux, mais se rendit bien vite compte qu'il s'était emballé pour rien. Au départ il avait cru que le château était attaqué et que les assaillants en voulaient à la tête couronnée. C'est ce qu'il avait première pensé lorsqu'il avait entendu le grabuge derrière la porte.

Une gamine était maintenue dans les airs par un brutos, le génie posa un regard particulièrement surpris. Cette scène semblait vraiment singulière et le garnement n'avait jamais rien vu de tel auparavant. Le jeune garçon éclata d'un rire sibyllin en observant le soldat puis la petite fille. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi elle se trouvait là, ni pourquoi le garde la maintenait ainsi, mais cela n'empêchait pas le comique de la situation. Malgré cela, Noah estima qu'elle ne représentait pas réellement un danger, se disant néanmoins qu'il ne devait pas se fier à l'apparence de la petite fille. Même si l'adolescent se rendit compte de sa position, il n'en bougea pas, continuant d'observer la scène. Même en essayant d'analyser la situation, il avait du mal à réaliser qu'une si petite fille avait réussi à s'introduire dans la salle du trône.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 31 Juil - 23:58

PNJIl est vrai que le train ne faisait que permettre aux voyageurs de monter jusqu'en haut d'un plateau, rien de plus, ce n'était surement pas comparable à ce que le garnement avait pu voir sur Dol! En tout cas, la Reine était tout simplement fascinée, les mains toujours sur ses genoux, elle était penchée en avant avec des étoiles pleins les yeux jusqu'à ce qu'il mentionne finalement le comportement des hommes.

Elle se recula alors, baissant tristement les yeux tout en regardant ses mains, ce qui n'échappa pas à Carla qui la regardait d'un air tout aussi triste, même si c'était tout de même moins flagrant sur ses traits.

«Je crains que cela, aucune divinité n'y puisse rien...» elle détourna les yeux quelques secondes jusqu'à ce que l'enfant parle de Bahamut. Elle se tourna brusquement vers lui, les sourcils légèrement froncés avant de hausser légèrement des épaules «Les chimères... elles ont... hum... disparu. Le mur des invocations n'aura plus autant d'importance que par le passé, je te donnerai une autorisation.»

Cependant, elle fut interrompue par une gamine qui entra brutalement dans la salle, un Brutos à ses trousses! L'enfant avait alors bondi, montrant des réflexes impressionnants bien que pas encore à la hauteur e ceux de Carla qui avait réussi à se placer entre lui et la reine, l'obligeant alors à reculer jusqu'à ce que la situation en devienne presque amusante. Grenat repoussa Carla avant de contourner Noah et s'approcher de la petite fille qui lui rappelait étrangement Eiko de par son comportement!

«Lâchez la tout de suite!» dit-elle après avoir légèrement décollé les talons et posé ses mains sur ses hanches, le soldat s'exécuta alors pendant qu'elle s'apprêtait à s'approcher. Mais Carla s'était interposée à nouveau
«Majesté... elle est peut être armée...»
«Mais ce n'est qu'une petite fille enfin!»
«Elle a l'air d'avoir l'âge de la princesse Eiko, dois-je vous rappeler qu'elle sait très bien se défendre?»
«Oui, avec une flûte!»


Grenat s'approcha de la petite fille pour l'aider à se relever
«Tu vas bien? Qu'est-ce que tu fais ici?»
«Majesté... il suffit maintenant! Ces jeunes gens doivent vous laisser. Je peux les reconduire à l'entrée...»
«Mais... Noah n'a même pas fini de raconter...»
«Il est tard, Majesté. la pièce est presque terminée, vous devez regagner votre chambre.»


Dans un soupir, la reine hocha de la tête avant de se diriger vers une porte en retrait de la salle du trône. Elle salua chaleureusement Noah malgré tout avant qu'il ne parte, avant de décrocher une perle de ses cheveux. Ce n'était pas l'une des perles permettant d'invoquer Alexandre par le passé, ce n'était qu'une perle ordinaire. Mais elle portait le petit sceau de la famille royale en lettres dorées et elle la mit dans la main de Noah alors que Carla se tenait toujours sur ses gardes «Tiens, tu montreras ça aux mogs de Madahine Salee pour qu'ils te laissent regarder le mur des invocations. J'espère que tu trouveras ce que tu cherches...»

Elle se tourna ensuite vers la petite, son regard se tournant tantôt vers Noah, tantôt vers Clémence avant de froncer les sourcils et remettre ses mains sur ses hanches
«Et puis zut! Je suis la Reine après tout! Et je décide que je veux encore entendre les histoires de Noah! Je ne sais pas quand j'aurai la chance de rencontrer encore quelqu'un qui a visité d'autres mondes!» elle commença donc à se diriger vers son trône, la tête haute alors que Carla levait les yeux au ciel. Au fond, elle avait raison, elle était la Reine et pouvait donc prendre ses propres décisions.

Croisant les bras en se plaçant de nouveau à côté d'elle, elle gardait tout de même un œil sur l'enfant... au cas où.

Spoiler:
 



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️


Dernière édition par Crystal le Jeu 1 Aoû - 11:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Clémence Lenfant
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 1 Aoû - 11:31

M'en fiche, si j'arrive à réunir les cristaux je demanderai qu'on suspende cet imbécile par le pantalon devant tout Alexandrie ! Il fera moins le malin ! Pas étonnant qu'on les appelle les Brutos ceux-là. Heureusement, y'a une gentille dame qui a demandé qu'on me lâche. Je l'aime bien, elle, déjà. Mais j'aime pas sa copine qui me regarde comme si j'allais poignarder tout le monde. Non mais je suis une petite fille moi, pas une meurtrière. Pas une brute comme celui qui me tient par la culotte comme si j'étais accrochée sur un fil à linge.

Enfin bon, la dame a dit de me lâcher, alors la brosse brute me lâche. Moi, j'arrête de gigoter les bras et les jambes et j'attends qu'on me pose, parce que si j'arrête pas, je vais continuer de marcher toute seule à quatre pattes à l'autre bout de la pièce comme un cafard. Et moi je suis une aventurière, pas un cafard ! Je me redresse pour montrer que je suis grande, et puis je jette un regard noir au Brutos qui m'avait attrapé. Comme il ne me regarde pas, ça m'énerve et j'en profite pour lui mettre un coup de pied dans le tibia.

Et ben vous savez quoi ? Je suis sûre qu'il a rien senti ! Son armure a fait un drôle de bruit comme une casserole, et moi j'ai mal aux doigts de pieds. Très bien, il a gagné, je lui tire la langue. C'est pas très distingué mais il l'a mérité, et puis j'en profite pour me rhabiller un peu en remettant ma culotte comme il faut. Je suis sûre qu'il a regardé sous ma jupe en plus, mais ça c'est pas important. La grande rousse vient de dire « votre majesté » à la petite brune, et comme moi je suis maline, j'ai compris que c'était la reine. Ça tombe bien, j'ai plein de questions à lui poser !

« Bonjour madame la reine, j'ai plein de question à te poser sur les cristaux. Tu sais où ils sont ? »

Bon, je sais très bien qu'elle va pas vouloir me le dire même si elle a l'air gentille. C'est un secret dans les rues d'Alexandrie le truc des cristaux, alors elle va vouloir le garder pour elle, c'est sûr. Je me demande quel vœu elle voudrait faire ? Elle a déjà tout la reine. Une couronne déjà, et puis des belles robes de reine, et puis des grandes dames rousses en armure pour la protéger, et des petits bonshommes aux cheveux blancs pour faire... Je ne sais pas à quoi il sert en fait, mais je suis sûre qu'il est très utile. Si ça se trouve c'est son fils adoptif ? Ou alors son petit copain ? Ou alors c'est un aventurier qu'elle a engagé pour trouver les cristaux ? Pas question qu'il me pique ma place celui là !

« Mon papa et ma maman ils sont morts à Lindblum à cause de Atomos, alors je veux faire un vœu pour qu'on me les rende. »

Avec ça, je suis sûre qu'elle va tous mes les donner. Mais je fais quand même mes petits yeux tristes au cas où...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 1 Aoû - 20:14

Carla s'était montrée plus vive que lui, pourtant le garnement n'avait pas fait attention à elle. L'amazone n'avait en aucun cas représenté une menace, ainsi Noah n'avait pas fait attention à ses mouvements. Quoi qu'il en soit, elle aussi protégeait la reine, mais cela ne le surprenait pas vraiment puisqu'elle était son garde du corps. Là où elle était probablement un maître, Noah n'était encore qu'un élève en apprentissage et c'est ainsi qu'il le remarqua. Même s'il pensait être un minimum doué, il y avait des personnes bien plus fortes que lui et surtout bien plus utiles. Intérieurement, le jeune garçon commençait à se remettre en question. Il était devenu chevalier-dragon pour retrouver Bahamut et le protéger s'il le fallait, pourtant il était encore trop faible. Son poing se serra sous le coup de la colère qu'il éprouvait envers lui-même. Si cette gamine avait été un ennemi comme Kuja, nul doute que l'adolescent serait déjà mort. La mâchoire crispée, il ne semblait pas réellement détendu.

Grenat et Carla étaient toutes deux reparties dans une discussion à propos de la sécurité. Le génie ne s'exprima pas quant à cela, de toute façon il avait l'impression que la reine était vraiment surprotégée. À voix basse il se permit un commentaire un peu acerbe, non pas à l'intention de Carla, mais à propos de toutes ces règles en vigueur.
« De toute façon, personne n'est jamais vraiment à l'abri de quoi que ce soit ! La peur n'évite pas le danger, une protection rapprochée ne fait que le minimiser inutilement. » Alors qu'il s'apprêtait à poursuivre son monologue, pour lui même, la souveraine lui tendit une perle qu'il observa durant quelques secondes avant de la ranger soigneusement dans sa poche. « J'en prendrais grand soin majesté. » Fit-il sur un ton un peu plus enjoué. Il avait obtenu ce qu'il était venu chercher, mais il avait l'impression que toute cette histoire était loin d'être terminée. Il reverrait sans doute Grenat Di Alexandros un jour et pourrait alors lui raconter ses aventures.

La tête couronnée sembla décidée à rester un peu plus longtemps, alors que Carla avait tenté de la raisonner pour qu'elle ne regagne sa chambre. Selon Noah, il ne faisait aucun doute que la volonté de la reine serait respectée. Pourtant il ne poursuivrait pas son discours, il n'aurait de toute façon pas le temps de parler de ses aventures. La petite fille, arrivée quelques minutes auparavant, semblait avoir une bonne raison pour être ici. Elle avait alors commencé à parler des cristaux tandis que le garnement avait repris sa lance des mains de Carla. Le génie connaissait approximativement l'existence de ces fameux cristaux, comme de nombreuses personnes il avait entendu les rumeurs, pourtant il n'avait jamais vraiment eu d'intérêt pour ceux-là. L'adolescent ne comprenait pas vraiment pourquoi une si jeune personne pouvait s'intéresser à ces objets magiques. Tandis qu'il s'apprêtait à demander directement à la concernée, elle répondit avant même qu'il n'ait le temps d'ouvrir la bouche.

Le génie parut surpris par les propos de la demoiselle, pourtant il n'en dit rien et affichait un air impassible. En un bond, il se retrouva alors aux côtés de la gamine, laissant Carla veiller sur la reine tandis qu'il observerait cette petite chose turbulente. Même s'il ignorait si elle disait la vérité ou non, il ne pouvait s'empêcher de comprendre les sentiments qu'elle pouvait ressentir. Pourtant il savait bien que si une personne aussi jeune réussissait à obtenir un cristal, cela pouvait vite dégénérer. Tandis qu'il allait poser la main sur la tête de la petite et lui annoncer qu'il acceptait de l'aider, quelque chose se passa. Le garnement resta figé dans sa position tandis que ses yeux se révulsèrent. Il avait l'impression de perdre conscience et que le paysage autour de lui devenait flou. Les murs de pierre se transformaient en une matière grise et luisante, semblable au métal, tandis qu'un écho se faisait entendre tout autour de lui. Une voix chantait à tue tête dans son esprit et le garnement ne put s'empêcher de chantonner, sans même s'en rendre compte.
« I E YU I, NO BO ME NO, RE N MI RI, YO YU YO GO, HA SA TE KA NA E, KU TA MA E. » Sans trop comprendre ce qui venait de lui arriver, il revint à la réalité et sembla quelque peu confus.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 1 Aoû - 20:36

PNJDifficile de dissimuler sa surprise lorsque la petite commença à parler des cristaux! Comment une enfant aussi jeune pouvait-elle être au courant? Le visage de la reine se décomposa alors qu'elle baissa la tête pour regarder ses mains

«Je...» elle sursauta alors lorsque Noah sauta vers la petite, prenant une profonde inspiration, elle comprit bien vite que le jeune garçon ne continuerait pas de lui raconter ses aventures. Elle se leva alors, fixant la petite qui semblait rudement déterminée à ramener ses parents par le biais des cristaux

«Chercher les cristaux... c'est dangereux tu sais? Il te faudra surement aller dans des lieux très lointains, il y a des monstres en dehors du château et...» mais rapidement, Noah s'écroula sur le sol, avec une grande rapidité, Carla s'était précipitée vers lui pour s'assurer de son état, mémorisant chaque mot, chaque syllabe pour le cas où ça ait une signification quelconque, jusqu'à ce que le silence revienne et qu'il semble redevenir lui-même

«Noah..? Est-ce que tu te sens bien?»

C'est alors qu'une voix commença à s'élever de nulle part, et de la salle, seule Grenat semblait ne pas être surprise de l'entendre, au contraire même, on aurait dit qu'elle savait qu'à un moment ou un autre, «il» se serait manifesté dès que la petite avait parlé des cristaux

«Qu'ils viennent passer mon épreuve.»
Le regard de la Reine passa alors de Noah à Clémence alors que Carla la regardait sans comprendre

«Ma Reine?» Grenat soupira avant de se redresser et de faire un signe de tête au duo
«Venez... il y a quelqu'un qui peut vous aider dans votre quête, autant à l'un qu'à l'autre.» puis elle se tourna vers Carla, l'air déterminé «Vous ne pouvez pas venir. Il veut les voir tous les deux.»

Elle souleva un pan de sa robe pour pouvoir marcher correctement avant d'aller jusqu'à son trône, et passer près du mur derrière. Posant sa main sur le mur en question, celui-ci sembla onduler comme de l'eau, et elle leur fit signe d'avancer

«Je ne peux pas non plus venir avec vous... Alexandre vous expliquera.»
Lorsque les deux jeunes gens passèrent, ils se retrouvèrent dans une immense salle avec de nombreux miroirs, cependant, chacun d'entre eux représentait une épreuve que la chimère Alexandre allait leur infliger. Soit pour voir s'ils étaient digne d'aller à l'encontre des cristaux - pour Clémence - soit pour en apprendre plus sur son passé - pour Noah. La voix s'éleva à nouveau

«Avancez devant les miroirs... voyez la vérité.»
L'épreuve allait commencer, qu'ils le veuillent ou non.


=========================
Épreuve d'Alexandre, la chimère de la lumière:
Vous vous retrouvez devant des miroirs qui vont vous confronter à votre passé. Si Noah ne s'en souvient pas, Alexandre peut - si tu le souhaites - te montrer justement un événement de ton passé et ainsi te le remémorer.

Épreuve n°1: vous devez revivre un événement qui vous a causé une véritable terreur dans votre passé.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Clémence Lenfant
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Sam 3 Aoû - 4:04

Spoiler:
 

Alors là je suis super impressionnée, c'est la première fois qu'un garçon tombe évanoui devant moi ! Il m'a même chanté une chanson avant. Il est amoureux ? Mais c'est pas déjà l'amoureux de la reine ? Oh là là ça y est, je comprends plus rien. C'est trop compliqué tout ces trucs d'adulte. J'ai failli crier de le voir tomber à mes pieds, et vous moquez pas hein, parce que ça fait vachement peur ! On voit qu'aucun garçon n'est tombé à vos pieds à vous. Je suis peut-être trop belle dans mon costume d'aventurière ? Haaan ! Je suis plus belle que la reine ?!!

En tous cas il m'a volé la vedette cette andouille. La reine elle allait tout me raconter mais voilà, il a fallu qu'il tombe par terre. Et maintenant on s'occupe plus que de lui.

« Il faut manger monsieur le matin ! »

Je sais que c'est pas gentil de le gronder, mais il a fait peur à tout le monde alors bon... Et puis tout à coup, y'a eu une grosse voix qui a résonné dans la pièce. Et ça, ça faisait encore plus peur qu'un garçon qui tombe dans les pommes ! C'est la maison des fous ici, je vous jure ! J'ai même failli dire à la reine qu'elle devrait prendre un peu le soleil parce qu'elle commençait à devenir folle. C'est comme les petits vieux qui sortent jamais de chez eux, ils se font des histoires et tout. Ils deviennent fous quoi. Et ben là pareil, sauf qu'après elle a fait un truc très bizarre avec son mur. C'était magique !

« Wouaaah !!! On va vraiment voir Alexandre ? Pour de vrai ? Et il va me dire où ils sont cachés les cristaux ? »

J'ai préféré même pas attendre qu'elle me réponde en fait, et j'ai couru jusqu'au mur qu'elle me montrait. Ça bougeait comme de l'eau. J'ai même cru qu'elle était encore plus folle quand j'ai compris qu'elle voulait que je passe au travers. Non mais je suis pas magique moi, je traverse pas les murs ! Je me suis retournée vers le garçon, et puis j'ai regardé la reine, et puis aussi j'ai regardé la fille avec les cheveux rouges et le sale type qui m'avait attrapé. Et puis j'ai encore regardé le garçon. Pour savoir s'il allait s'évanouir encore. Ensuite je suis passée. Et vous savez quoi ? J'ai VRAIMENT traversé le mur !

Derrière, il y a plein de miroirs. Sûrement ceux de la reine quand elle se maquille et tout. Mais quand j'ai voulu lui demander ce qu'elle voulait que je fasse, il y avait plus personne. Ben oui normal, j'ai traversé le mur ! Bon, réfléchissons. Il a dit que c'était une épreuve. Il faut se regarder et faire un joli sourire ? Ça tombe bien, je sais super bien les faire ! Allez, il va voir ce qu'il va voir le petit Alexandre ! Je me mets donc face à un miroir au hasard et je fais mon plus beau sourire. Comme maman m'a appris. Mais il se passe rien. En fait si ça se trouve, l'épreuve c'est de trouver le bon miroir... mais le problème c'est qu'il y en a plein. Je me mets donc devant un autre et je recommence. Eh ! Rigolez pas, ça fait mal aux joues au bout d'un moment j'vous signale !

Mais en fait l'épreuve, c'était pas ça. Une fois j'ai entendu mes parents adoptifs dire que j'en avais vécu une, d'épreuve. Bon, ils croyaient que je les entendaient pas, alors ils me parlaient pas à moi, ils parlaient entre eux. Et ben là je viens de comprendre. L'épreuve d'Alexandre, c'est mon épreuve. Et elle est pas drôle...

Je sais pas pourquoi tout à coup dans le miroir, il y avait ma maman qui me faisait un sourire. Comme moi je fais. Je l'ai tout de suite reconnue parce que c'est le dernier souvenir que j'avais d'elle. C'était quand on était allé récupéré ma miniature de Granet au théâtre. Et ben là, j'ai plus envie de sourire du tout. Alexandre, c'est un méchant. Des fois on fait des cauchemars la nuit. Vous savez, quand vous rêvez que vous savez que vous allez tomber dans un grand trou tout vide, mais que vous pouvez rien faire pour pas tomber ? Et ben là c'est pareil. Je sais très bien que ma maman va mourir... et papa aussi... et je peux rien faire. En fait, je peux plus bouger. J'ai juste envie d'insulter Alexandre et de lui dire d'aller se faire voir avec ses cristaux, mais je peux pas.

Je suis pas triste. Je sais depuis longtemps que mes parents sont morts. Mais j'ai peur. Vous trouvez ça rigolo ? On voit que vous avez pas été attaqués par Atomos ! Dans le miroir, il y a sa grande bouche. Je sais qu'il va tout aspirer. Je sais que tout va  s'écrouler. Mais je peux rien faire. Et comme je suis debout je peux pas m'accrocher. C'est pas Atomos qui fait peur. C'est les murs qui s'envolent et les briques qui se défont. Je me rappelle que je me suis accrochée à une rampe, mais elle se défaisait. Je voyais les vis qui s'en allaient. J'ai pas pensé à mes parents sur le moment, j'ai juste pensé que si je lâchais la rampe, j'allais finir dans la bouche d'Atomos. Et je pouvais rien faire pour pas y aller. Je suis trop petite, et j'ai pas assez de force pour me tenir longtemps.

Alors pour que Alexandre arrête, je me suis mise à crier. Si ça se trouve si je crie assez fort ça cassera les miroirs ? Pourquoi il me fait peur ? Il veut pas me les donner les cristaux ? Je le déteste !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Sam 3 Aoû - 14:32

Spoiler:
 

Alors qu'il émergeait, l'amazone à la chevelure flamboyante se trouvait à ses côtés. Le garnement imagina un bref instant qu'elle s'était jetée sur lui alors qu'il s'était effondré. Elle lui demandait alors s'il se sentait bien. Noah se contenta d'un hochement de tête, aucun son ne sortit de sa bouche tandis qu'il suait à grosses goûtes. Il avait envie de crier qu'il devait à tout prix sauver Zanarkand avant de se rendre compte que ce n'était pas le moment pour céder à ses émotions. De toute façon, il ne comprenait pas vraiment qu'est-ce que Spira avait à voir avec lui. Pourquoi voulait-il sauver une ville déjà en ruine ? L'enfant fit elle aussi un commentaire, quelque chose de bien plus léger et de bien moins inquiet, ce qui sembla rassurer l'adolescent. Il toisa la petite fille un bref instant avant de lui sourire, l'air presque désolé. Soudainement, une voix s'exprima alors et sous le coup de la surprise, le génie se saisit de sa lance tout en regardant autour de lui. Ses oreilles devaient le tromper, car personne n'était apparu.
Noah se rendit alors compte que la reine ne semblait pas surprise. Il ne comprenait rien à cette histoire de voix et l'épreuve dont celle-ci parlait. La souveraine les invitait alors à la suivre en leur parlant d'une personne capable de les aider, prétextant que ce même homme ne voulait les voir que tous les deux. Sans poser de questions, il se contenta de suivre la tête couronnée et observa la scène, non sans surprise. Dès qu'elle avait posé la main sur le mur, sa surface s'était mise à onduler tandis qu'elle parlait d'Alexandre. C'était donc ça, une chimère vivait dans ce château, mais Noah ne l'avait pas cherché au bon endroit. La petite fille semblait un peu moins réservée que lui, puisqu'elle s'était littéralement jetée vers le mur après avoir posé une question et observé les personnes présentes. En guise de remerciement, le génie fit une révérence avant de suivre la petite. Un bref moment il s'attarda sur la pièce en elle-même. Celle-ci était ornée de nombreux miroirs, la gamine était déjà en train d'observer son reflet quand les paroles de la créature chimérique retentirent de nouveau.
Le génie s’exécuta sans rien dire, le corps encore moite, il se trouvait à présent devant l'un des miroirs. Par simple curiosité, il toucha alors la glace froide, c'est ainsi que tout commença. Tout lui semblait encore flou, il y avait de nombreuses silhouettes se tenant droites devant ce qui ressemblait à un temple. Autour d'eux, il n'y avait que de l'eau à perte de vue, sur laquelle les lumières blanches et bleutés donnaient au lieu un air encore plus aquatique. Noah n'avait jamais rien vu de tel, une ville à la fois technologique et en accord avec son environnement. Ci et là il distinguait quelques panneaux publicitaires holographiques défectueux. Finalement, ses yeux s'approchèrent alors de la surface du miroir. Peu à peu la scène lui revenait et seule sa propre silhouette restait floue. Des bruits d'explosion et de tirs retentirent alors et certains de ses camarades s'écroulèrent. Face à eux, des troupes munies de fusils et autres armes de tirs, une voix masculine s'échappa soudainement du miroir. « Les soldats de Bevelle attaquent le temple !!! » Il s'agissait de sa voix, il en était certain, mais elle avait l'air différente.
Il sentit des larmes rouler le long de ses joues, les personnes mortes autour de lui étaient ses compagnons, il en était certain. Une femme s'exprima alors dans un cri, tandis qu'elle fonçait droit sur les ennemis. « Il faut protéger le priant ! » Le garnement eut alors l'impression d'avoir été absorbé par le miroir, il voyait à présent la scène de ses propres yeux, simple spectateur incapable de se mouvoir par lui même. La peur et la tristesse l'avaient envahi, son esprit voulait courir derrière cette femme et se battre à ses côté, tandis que son corps restait immobile. D'autres explosions se firent entendre, un peu plus loin. La ville était assiégée, l'ennemi détruisait sa patrie. Brusquement, son corps bougea enfin, mais ce ne fut pas comme Noah l'espérait. Il courait dans la direction opposée, à l'intérieur du temple. Les cris à l'extérieur lui donnaient la chair de poule. Était-il en train de fuir comme un lâche ? Lui-même l'ignorait. Il avait beau ordonner à ses jambes de faire demi-tour, forcer son corps à se battre, rien n'y faisait.
Le génie ne pouvait même pas se retourner, tout ce que son corps faisait c'était courir vers une destination qui lui était inconnue. Une balle toucha alors sa jambe et il s'écroula, hurlant de douleur. Pourtant, malgré la chute, il s'était relevé et avait continué à courir malgré la douleur. Il titubait, percutant les murs en voulant se retenir pour ne pas tomber. Il avait l'impression qu'on le traquait comme un vulgaire animal. L'angoisse qu'il éprouvait l'empêchait de réfléchir correctement et tout ce qui semblait compter était la survie.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Sam 3 Aoû - 21:34

Noah passe au niveau 4
============================
Les miroirs prirent alors une teinte opaque et l'ambiance dans la salle semblait plus douce, plus chaleureuse alors que la voix d'Alexandre s'élevait à nouveau

«La vie est une épreuve, vous devez connaître vos peurs et vos craintes pour avancer et les surmonter. Mais il y a aussi une chose que vous ne devez jamais oublier, c'est pourquoi vous devez vous battre...»
Les miroirs reprirent alors leur teinte brillante et lumineuse, l'épreuve se poursuivait.


=========================
Épreuve d'Alexandre, la chimère de la lumière:

Épreuve n°2: vous devez revivre un événement particulièrement heureux de votre passé, cet événement doit cependant être proche du présent (quelques semaines tout au plus)



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Clémence Lenfant
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Lun 5 Aoû - 11:38

Spoiler:
 

Connaître mes peurs, connaître mes peurs. J'avais pas besoin de lui pour savoir de quoi j'ai peur d'abord ! J'ai peur des chats par exemple, alors zut. Il pouvait pas demander au lieu de me montrer ça ? Il en profite parce que je suis plus petite que lui je suis sûre. Et ben m'en fiche, je ferais le vœu que lui aussi il voit des choses horribles dans son miroir quand j'aurai tous les cristaux. Je suis sûre que personne l'a fait ce vœu. Ça lui apprendra, non mais ! Enfin, je me tourne quand même vers le garçon aux cheveux blancs. J'espère qu'il a pas vu tout ça... c'est trop la honte ! Mais en fait il a l'air tout comme une statue lui aussi. Je dis lui aussi parce que moi j'ai pas pu bouger hein. En plus avec ses cheveux blancs ça fait vraiment comme s'il était une vraie statue.

« Eh, t'es vivant ? »

Ben on sait jamais, que je regarde pas une statue en croyant que c'est un petit garçon. De toute façon j'ai pas vraiment le temps de réfléchir parce que Alexandre me dit de pas oublier pourquoi je dois me battre. Euh... alors déjà moi je suis une fille, je me bats pas comme les garçons. Mais j'aimerai bien, parce que les garçons, c'est plus fort que moi. Le dernier garçon que j'ai vu se battre, c'était Arthur. D'ailleurs c'est très bizarre parce que tout à coup, il vient d'apparaître dans le miroir de l'autre avec sa grosse voix de fantôme.

Pas besoin de me forcer pour sourire cette fois-ci. J'aime bien Arthur et je me rappelle super bien cette journée. C'était y'a pas longtemps en plus. C'était l'heure de la sieste mais moi je fais plus la sieste depuis longtemps, et ça, mes parents adoptifs ils font semblant qu'ils comprennent pas. Alors comme d'habitude quand ils ont fermé la porte je me suis enfuie par la fenêtre. C'est facile parce qu'il y a un truc devant, avec des fleurs qui grimpent. Ça fait comme une échelle. Bon, ça pique beaucoup les mains et les bras, et les genoux aussi, et le visage si on fait pas attention. Et puis des fois mes cheveux s'accrochent dedans. Ça se voit d'en bas, y'a des mèches qui dépassent des feuilles. Du coup j'appelle ça l'arbre à mèches.

Donc je me suis sauvée pour aller jouer dehors. Sur la place avec la statue je sais même pas de qui, à l'entrée de la ville, y'avait plein d'artistes de rue. Je les aime bien parce qu'ils sont toujours gentils, et c'est rigolo ce qu'ils font, alors que le théâtre c'est ennuyeux. Y'en avait un il crachait des flammes comme Bahamut, c'était trop joli ! Ils avaient mis des petits nœuds colorés partout. Y'avait des lampions aussi, et des guirlandes. C'était plein de couleurs. Il y avait un monsieur tout maigrichon qui faisait l'équilibre sur des tonneaux en bois, des singes qui volaient les chapeaux des grandes personnes, et même des chiens qui comptaient mieux que moi. On leur disait « un plus un » et ils aboyaient deux fois. Trop fort ! Y'avait une dame qui dansait avec plein de voiles aussi, et tous les messieurs d'Alexandrie ils étaient en train de la regarder.

Et un peu plus loin là où y'avait moins de monde, j'ai vu Arthur. Il faisait une sorte de bagarre bizarre avec un copain. On voyait que c'était pas méchant mais j'aimais bien comment il se bagarrait. Les gens restaient pas trop longtemps pour le regarder, ils préféraient aller voir les grands. Et comme Arthur c'est pas un grand... Et ben moi je lui ai donné toutes mes pièces ! Bon, j'en avais qu'une, mais je lui ai quand-même donnée. Et après quand il a fini, il m'a dit merci et il m'a demandé de lui faire visiter la ville.

C'est exactement ça que le miroir me montre. Comment il se bagarre avec son copain, et les rues d'Alexandrie après. On est entré dans toutes les boutiques, et il s'est acheté des trucs pour mettre autour de ses poignets. Comme des bracelet mais un truc de force il a dit. Il a dit aussi que le couteau de mon papa il était très beau. Je le savais déjà mais bon. Je lui ai présenté mes amis dans les petites rues, on a été voir un peu l'eau. Après y'a Gontran qui est arrivé évidemment. Gontran il se prend pour le chef. Il m'énerve. Personne l'aime. Il a dit que Arthur était pas d'ici et qu'il devait partir, et il m'a jeté des pierres en disant que j'étais une salle enfant de riche. Il est méchant Gontran. Et puis il est bête. Et ben Arthur ça lui a pas plu du tout et il s'est bagarré avec. Et vous savez quoi ? Il a gagné ! Il est trop fort Arthur ! Gontran est parti en pleurant c'était trop drôle.

Après on est retournés sur la place et comme le monsieur qui vendait des glaces c'était le papa d'Arthur, il m'en a donné une. Elle était bien cette journée. Mais le miroir, je sais pas pourquoi, il m'a pas montré la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Lun 5 Aoû - 17:18

Spoiler:
 

L'adolescent aux cheveux blancs quitta ce mauvais souvenir lorsque le miroir prit une teinte opaque, Alexandre en avait assez vu semblait-il. Malgré sa peur, le garnement se sentait à l'aise dans la pièce, comme s'il était chez lui. Ce sentiment de bien être l'envahissait petit à petit et il comprit sans mal les propos de la chimère. Noah était certain de ne jamais oublier certaines choses, notamment les moments de joie qu'il avait vécu depuis son arrivée sur Héra. Ainsi, lorsqu'il toucha de nouveau la surface froide du miroir, un flot de bons souvenirs défila devant ses yeux. Il voyait les rues de Bloumécia, le château du roi Puck, les rats qui s'affairaient à leurs commerces tandis que les gardes patrouillaient de toit en toit. Tandis que toutes ces réminiscences se manifestaient, le jeune garçon aux cheveux blancs ne pouvait s'empêcher de sourire. Son petit train train quotidien l'emplissait toujours de bonheur et il ne semblait rien y avoir de plus beau pour lui que sa petite vie de tous les jours et les rencontres qu'il pouvait faire.

Une voix enfantine, ne faisant pas partie de ses souvenirs, s'exprima alors. La petite fille à ses côtés  venait de lui poser une question. Noah quitta le miroir du regard, se tournant vers Clémence avant d'ajouter sur un ton plutôt concentré.
« Je fais tout pour le rester en tout cas ! Ça va toi ? Si tu te sens pas bien, si tu n'aimes pas ce que tu vois... Tu peux toujours faire demi-tour. Je m'occupe de tout ! » Malgré les gouttelettes de sueur et la fatigue apparente, le génie tentait de sauver le apparences. Il ne voulait pas inquiéter la gamine et s'était donc appliqué à lever la main et le pouce, signes que tout allait vraiment bien. De plus, il estimait qu'une épreuve de ce genre n'était pas vraiment agréable pour une personne aussi jeune qu'elle. Il était ainsi prêt à tout endurer à sa place pour réussir l'épreuve et la protéger de la souffrance. Son sens du devoir et son éducation de chevalier-dragon le poussaient à vouloir protéger l'innocence de Clémence.

Après l'avoir observé quelques secondes, il se tourna de nouveau vers le miroir, essayant de se concentrer sur ce qu'il y voyait. Les visages de ses camarades apparaissaient successivement avec une certaine vitesse. Ainsi Puck, maître Fratley, Dame Freyja, Fritz, les enfants avec qui il avait joué,  Carla, la reine, Clémence, tous faisaient une petite apparition sur la surface censée être réfléchissante. Ainsi toute ces figures lui rappelaient son arrivée sur le continent de la brume et ses diverses rencontres. Si Noah devait protéger quelque chose, il choisirait de défendre ces souvenirs heureux, les bons moments qu'il avait passé aux côtés de ceux qu'il pouvait appeler des amis. Les commissures de ses lèvres s'étiraient de plus en plus tandis que le miroir commençait à montrer l'un de ces moments qu'il appréciait tant.

Le garnement courait dans les rues de Bloumécia, sautant parfois sur les toits. La pluie ne cessait de s'arrêter, pourtant le jeune garçon semblait heureux. Son sac était empli de toiles imperméables qu'il accrochait ici et là dans les hauteurs, protégeant momentanément certains quartiers des gouttes d'eau tombant du ciel. Sur le sol, les enfants tentaient de suivre sa course tandis que d'autres chevaliers-dragons s'affairaient à la même tâche que l'adolescent. Les femmes quant à elle, accompagnées de quelques gardes, installaient des tables et des chaises. Une douce odeur de miel et de viandes fumées s'échappaient des cheminées et des chaumières montant jusqu'à ses narines. Tout cela le mettait en appétit et le jeune garçon pressa le pas. Il avait fallu de nombreuses semaines pour mettre en place pour la première fois cette petite fête qui ressemblait bien plus à un tournoi. Quelques étrangers avaient fait le voyage jusqu'ici afin de se mesurer aux puissants combattants de Bloumécia.

Même s'il ne pouvait participer en tant que combattant, le garnement s'occuper d'une partie cruciale des festivités. Après avoir protégé les rues de la pluie, il se rendit jusqu'à un stand. L'aubergiste l'avait chargé du service à l'extérieur. L'adolescent avait pris ce travail très à cœur, d'autant plus qu'il se trouvait juste en face de la zone où les combattants s'affronteraient. Le sourire aux lèvres, il avait enfilé un tablier blanc tandis qu'il s'installait derrière le bar. Les clients commençaient à arriver, faisant la queue pour qu'on leur serve une bière ou un jus de fruit. Il reconnaissait les étrangers au premier coup d’œil, ceux-ci n'étant pas des rats. Certains participants du tournoi contaient parfois leurs aventures au serveur, espérant obtenir une ristourne au passage. Il riait de bon cœur aux plaisanteries et aimait converser avec les inconnus, découvrir des aventures et des contrées dont il ne connaissait rien. Cette journée avait été remplie de rire et d'insouciances, une scène presque banale de la vie quotidienne à laquelle il semblait tant tenir.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Lun 5 Aoû - 18:38

De nouveau, les miroirs se teintent d'opacité pendant quelques secondes alors que la voix d'Alexandre s'élève

«Le passé et le présent forgent votre avenir. N'oubliez jamais que chacun de vos actes sera déterminant sur votre futur... voyez ce qui peut vous attendre si vous persistez dans la voie que vous vous êtes choisie...»
Les miroirs reprirent alors leur teinte brillante et lumineuse, l'épreuve se poursuivait.

=========================
Épreuve d'Alexandre, la chimère de la lumière:

Épreuve n°3: cette fois-ci, vous devez imaginer votre mort en suivant la voie que votre personnage a choisi dans son état d'esprit actuel! Elle peut être heureuse ou malheureuse, cela n'a pas d'importance, mais elle doit avoir une conséquence directe avec votre objectif actuel, à savoir:
- Clémence a réussi à obtenir les cristaux et a ressuscité ses parents
- Noah a retrouvé Bahamut (et atteint éventuellement un autre objectif secret encore inconnu XD)



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Clémence Lenfant
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Jeu 8 Aoû - 14:56

Bon, apparemment Alexandre il a pas envie de nous donner les cristaux. À la place il s'amuse à nous montrer plein de trucs qui servent à rien. En plus c'est pas ses oignons ! S'il veut savoir il a qu'à demander au lieu de nous voler les souvenirs dans notre tête, non mais ! Je commence à être fatiguée en plus, parce que les Brutos et les Amazones ils m'ont couru après. Mais bon.

Dans le miroir devant moi il y a encore des souvenirs qui apparaissent, mais cette fois-ci je fais exprès de fermer les yeux parce que Alexandre, il m'enquiquine. Mais il y a un truc bizarre. Je suis grande. Enfin non en vrai je suis toute petite, mais je veux dire dans la glace là, devant moi. Ben je suis grande. Du coup j'ouvre un œil pour mieux voir. Bon les deux œils en fait parce que c'est plus pratique pour regarder. Ça, c'est pas un souvenir. Et vous savez pourquoi ? Parce que je suis grande, je viens de dire. Je suis toujours habillée en aventurière, mais c'est pas les mêmes vêtements. Bah oui hein, je vais pas m'habiller avec des habits de bébé quand j'aurai l'âge de mes parents hein ! En tout cas c'est trop bizarre. On dirait le futur.

Je suis à Lindblum, je reconnais bien les rues. Mais les gens ont l'air de pas m'aimer. Ils me regardent passer comme si j'étais une méchante. En vrai j'ai juste l'air triste, mais je sais pas pourquoi. Comme je veux savoir où je vais je me suis. Enfin je me regarde marcher. Oui bon, c'est compliqué quoi. Je regarde ce qui se passe dans le miroir si vous voulez. Donc je marche dans les rues de Lindblum habillée en aventurière (et n'empêche que je suis trop belle comme ça !). Je passe par le quartier théâtral et je vais vers la gare... en fait, je sais où je vais. Je reconnais le chemin. Je vais chez moi. Dans mon vrai chez moi, pas chez mes parents adoptifs. Et vous savez quoi ? Y'a mes parents à la maison !

Je suis trop contente ! Ça veut dire que Alexandre m'a donné tous les cristaux et que j'ai ramené mes parents ! Sauf qu'en fait, ils ont l'air triste aussi. Je sais pas comment ça se fait, mais à l'intérieur de moi je sais pourquoi. Les gens nous détestent. Ils me détestent moi surtout, parce que mes parents étaient morts et que maintenant ils sont vivants. Et que eux les gens qu'ils ont perdu, ils sont pas revenus. Ils sont jaloux. Mes parents ils osent pas sortir. Les amis qu'ils avaient ils sont morts aussi à cause d'Atomos, mais eux je les ai pas fait revenir. Alors ils sont tout seuls. Et les gens leur disent des choses méchantes comme quoi ils devraient pas être là. Et à moi aussi, comme quoi je suis égoïste et tout. Mes amis d'avant ils veulent plus me parler. Les garçons que j'aimais bien aussi me parlent plus. C'est comme si tout Lindblum me boudait.

Alors voilà. C'est ça le futur ? Mes parents qui sont tristes ? Et moi qui suis triste aussi, parce que c'est pas drôle comme je pensais de les retrouver ?

Après j'entends maman qui me dit que j'aurai pas dû faire ça, et ça m'énerve. Zut alors, pour tout le mal que je me suis donné. J'ai l'impression qu'elle m'aime plus non plus. Mon papa dit rien, ,mais jevois bien qu'il pense comme elle. C'est pas juste ! Je vois que je sors de la maison en faisant semblant de pas avoir entendu. J'ai l'air en colère ou alors juste malheureuse. C'est comme quand on se fait disputer alors qu'on a rien fait. Mais comme j'ai plus d'amis pour jouer et parler, je sors de Lindblum.

C'est pour ça que je suis encore une aventurière. Je crois que j'en ai marre de voir mes parents tristes. Ou alors c'est parce qu'ils m'aiment plus. Ou les gens de Lindblum. En fait, en ramenant papa et maman je crois que j'ai perdu tous les autres gens que j'aimais bien. Et j'en ai tellement marre d'être toute seule que je fais plein de missions pour plus les voir. C'est comme quand mes parents adoptifs veulent que je dorme : je sors en douce parce que j'ai pas envie. Et ben là c'est pareil. J'ai pas envie de voir papa et maman qui m'en veulent, alors je vais faire des missions.

La grande moi monte sur un Chocobo. C'est trop bien, ça veut dire que j'ai mon chocobo à moi ! Je suis trop contente sur le moment, mais après je vois que j'ai l'air encore plus triste alors je suis moins contente d'un coup. Le chocobo marche longtemps. Je sais pas où il va, je suis jamais sortie de Lindblum ou d'Alexandrie, mais en tout cas il y va. Il s'arrête seulement le soir dans une forêt et je me vois descendre. C'est bizarre parce que le chocobo s'enfui comme si il avait peur. Après je vois un truc bouger derrière les arbres et la grande moi sort une graaande lance. Ben oui, j'ai sûrement rendu le couteau à mon papa !

Mais en fait maintenant, je commence à avoir peur. La mission que la grande moi a pris pour s'occuper, apparemment il faut chasser un Grand Dragon ! Et bah il est vraaaiment très grand ! Je me bats un peu avec. On dirait une vraie guerrière en fait, et je me lance des encouragements devant le miroir. Oui je sais, c'est bizarre d'encourager mon futur moi. Je me demande si elle m'entend ? Enfin si je m'entend. Mais tout à coup je sais pas, je la vois se prendre un coup de patte et tomber par terre. Je me crie de me relever parce que sinon le Grand Dragon il va me piétiner et j'ai pas trop envie, mais en fait je me relève pas.

Y'a plein de sang partout en fait...

Je préfère fermer les yeux du coup, et mettre mes mains devant pour être sûre de plus voir. Purée je le déteste Alexandre !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 9 Aoû - 23:05

Noah décortiquait les mots de la chimère, essayant de déceler un éventuel sens caché. Tout lui semblait clair, Alexandre leur faisait traverser une épreuve qui testait leur détermination. Le garnement s'apprêtait alors à visualiser l'avenir qui l'attendait, mais il ne put s'empêcher de s'exprimer à haute voix, probablement pour lui même. « Je suppose qu'il ne s'agit là que d'une possibilité parmi tant d'autres. » Il se concentra alors sur le miroir sans rien ajouter. Le génie semblait un peu pâle, vivre ces événements paraissait en effet le fatiguer à un niveau qu'il ne soupçonnait pas. Tout le corps du jeune garçon aux cheveux blancs était parcouru de fourmillements désagréables. Parfois, quelques spasmes venaient lui rappeler que cette chair et ces muscles lui appartenaient bel et bien. Ses yeux grenat fixaient la surface lisse avec une certaine curiosité. Quelle voie était-il en train d'emprunter ?

La première chose qui le frappa de plein fouet fut de constater qu'il était lui, sans être lui. Le garnement ne se ressemblait absolument pas et il était incapable d'en donner la raison. Quoi qu'il en fut et malgré le choc causé par ce changement, lui paraissant si soudain, il continua de s'observer. L'homme qu'il pensait être lui se trouvait au beau milieu d'un temple en ruine, assis sur ce qui semblait être un petit dôme de verre fissuré et brisé par endroits. Au dessous de lui, protégé par cette fine pellicule transparente se trouvait la statue d'un homme, incrustée dans le sol. Il s'agissait sûrement d'un ancien priant, Noah en avait déjà entendu parler et savait qu'ils se trouvaient sur Spira. Il se levait alors, sourire aux lèvres et sortit de la pièce. Il ne faisait aucun doute pour lui que ce lieu, il l'avait vu dans ses souvenirs. La ville qu'il avait connu n'était plus que l'ombre d'elle même.

Malgré cela, il continuait de sourire tout en marchant à l'intérieur de l'immense lieu de culte. Partout où il posait les yeux, il voyait les traces d'une ancienne civilisation aujourd'hui déchue. Au fond de lui, il avait l'impression d'être une relique d'un passé aujourd'hui bel et bien enterré. Noah descendait alors lentement les marches, regardant droit devant lui. Zanarkand semblait se reconstruire et s'animer, comme par le passé. Certains couraient, d'autres criaient, impatients d'assister au prochain match de blitzball. Des enfants s'amusaient avec un ballon tandis que des commerçants scandaient leurs publicités et vantaient les mérites de leurs marchandises. La vie reprenait peu à peu son cours dans l'ancienne cité grande cité de la magie. Lorsqu'il voulut serrer la main de l'un des joueurs, il lui passa littéralement au travers.

Dans un sourire bienveillant, dévoilant toutes ses dents, il paraissait totalement heureux. Cette hallucination qui se déroulait sous ses yeux, la vie fictive de Zanarkand le fit souvenir, lui rappelant son quotidien et les jours heureux. Durant un bref instant, il observa le soleil, baignant dans la lumière chaleureuse de ses rayons. Puis son corps se disloqua totalement, explosant littéralement en une multitude de particules de cristal. Noah avait eu une belle vie lorsqu'il y repensait et même s'il lui restait des questions sans réponses, il partait le cœur léger et sans aucun regret. Le génie se demandait alors si se souvenir de son passé était si important, surtout si cela le conduisait vers la mort. Ainsi, cette fois-ci il décida qu'il retrouverait Bahamut, non pas pour retrouver ses souvenirs, mais pour le protéger. Au lieu de chercher des choses qui ne lui rappelaient absolument rien, il se contenterait de protéger le dernier fragment de sa mémoire. Évidemment, pour cela il devait devenir bien plus fort qu'il ne l'était.

Le garnement revenait au présent, il avait l’impression d'être libéré d'un poids. Néanmoins il serra le poing et se permit un commentaire assez désinvolte.
« Si je sais à quoi m'attendre, ce ne sera pas amusant, mais cela semble si apaisant... » Dans cette fin, il avait retrouvé Bahamut et ses souvenirs, le génie avait eu l'impression de les effleurer du bout des doigts durant tout ce rêve sans vraiment pouvoir les saisir. Noah se sentait plus proche de son but que jamais et il ne comptait pas abandonner si facilement. Pourtant, il n'avait aucune envie de mourir de cette façon et pour changer son avenir, le jeune garçon aux cheveux blancs savaient qu'il devait agir différemment dans le présent. « Dis-moi Alexandre, que se passe t-il si l'on possède un cristal ? Je suppose que ta position de gardien serait remise en question si une personne venait à l'obtenir... Qu'adviendrait-il de toi si cela arrivait? »
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Sam 10 Aoû - 0:55

Les miroirs reprirent peu à peu leur teinte opaque. Au centre de l'immense salle se dressait un piédestal sur lequel reposait deux orbes d'une lumière éclatante. De là où ils se trouvaient, les enfants ne pouvaient pas voir Alexandre. La chimère avait repris son ancienne place, elle englobait simplement le château tout entier, véritable rempart autour de la Reine d'Alexandrie qu'il protégeait en son cœur.

«Les arbres peuvent être source de vie ou source de mort. Trouvez celui qui autrefois illuminait les cieux et plongez au cœur de ses racines pour ouvrir la voie vers le temple de la lumière.»
Les orbes brillaient toujours alors que la voix d'Alexandre s'élevait à nouveau

«Je suis le gardien de l'emplacement du cristal de la lumière. Si un jour, un individu venait à s'en emparer, je serai alors celui qui dénoncerait l'emplacement du maître du cristal à ceux qui passeront cette épreuve. Les cristaux ne peuvent être détruits, pas plus que les chimères qui les protègent. Ce sont les seuls vœux qui ne peuvent être exaucés, y compris la destruction de nos créateurs.»

Petit à petit, la lumière commençait à faiblir. La porte qui menait à la salle du trône était de nouveau ouverte, il était peu probable qu'Alexandre accepte encore de répondre aux questions, mais tant que les enfants ne prenaient pas les orbes, il demeurait présent dans cette antre.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Clémence Lenfant
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Dim 11 Aoû - 14:01

Pfff, j'en ai marre de tout son charabia à Alexandre. Et en plus il s'amuse à me montrer des choses pas drôles dans ses miroirs. Depuis quand c'est la chimère des miroirs d'abord ? C'est n'importe quoi ! J'ai envie de partir et de lui dire d'aller se faire voir, mais j'hésite. J'aimerai bien les trouver les cristaux. J'ai pas envie de rentrer à la maison. Mes parents adoptifs sont ennuyeux et de toute façon je me suis sauvée. À tous les coups je vais avoir droit à une fessée et j'ai pas très envie là. Et puis zut, j'ai échappé à un Brutos et j'ai parlé à la reine, alors je trouve que je les mérite les cristaux quand même !

J'ai enlevé mes mains de devant mes yeux pour dire à Alexandre que il m'énerve. Il va voir ce qu'il va voir celui là ! Mais en fait devant moi il y a une sorte de table avec des trucs qui brillent dessus. Pourquoi je les ai pas vus avant ? Si ça se trouve il a montré tout ça juste pour pas qu'on voit que les cristaux ils étaient là depuis le début ! Et ben je me laisserai pas avoir moi ! Je suis maline d'abord, alors je me dépêche de contourner les miroirs qui sont rangés n'importe comment dans la salle et je cours vers la table. Évidemment elle est haute, je suis obligée de me mettre sur la pointe des pieds pour voir. Mais par contre je comprends pas trop pourquoi il y a que deux cristaux.

« C'est un seul chacun ? »

Je suis sûre que ça s'entend que je suis super déçue. Ça brille et c'est rond. Apparemment c'est deux cristaux de lumière. Un pour chacun. Je prendrais bien les deux mais ça me servira à rien d'en avoir deux vu qu'il en faut un de chaque. Et puis le garçon avec les cheveux blancs il va pas être d'accord pour que je prenne tout, et là j'ai pas trop envie de me bagarrer. Bon. Tant pis. J'en prends un seul et je le garde dans mes mains. Il est trooop beau !

« Et les autres ils sont où ? Il faut encore regarder les glaces ? Parce que j'en ai marre moi, c'est pas drôle comme jeu. »

Je boude un peu. Normal aussi, il a fait que de me faire pleurer Alexandre. Du coup je me tourne vers le garçon. Il va bien dire quelque chose pour qu'on ait tous les cristaux, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Dim 11 Aoû - 17:05

Le garnement comprenait peu à peu les propos de la chimère de lumière. Tout se mettait en place dans sa tête, telles des pièces de puzzle s'assemblant une à une à une vitesse ahurissante. L'apprenti chevalier-n'appréciait pas particulièrement les réponses que donna Alexandre lorsqu'il posa ses questions. Il comprenait bien la position dans laquelle lui et Clémence pourraient se retrouver si la créature chimérique parlait trop lorsqu'ils trouveraient le cristal de lumière. Peu à peu Noah commença à se dire que les chimères représentaient autant une menace. En effet, il était probable que certains humains décident de se battre pour obtenir la puissance des cristaux et il ne faisait aucun doute qu'ils seraient prêts à traquer toute personne ayant mis la main sur l'un d'entre eux. Ses yeux se posèrent sur l'enfant qui était à ses côtés, le regard inquiet il ne savait que faire. S'ils venaient à s'embarquer là dedans en récupérant un cristal, nul doute que lui et la gamine seraient en danger si Alexandre venaient à révéler leur emplacement. Le génie tenta de s'exprimer sur un ton plutôt calme au départ. « Cette course aux cristaux est un motif assez valable pour que les hommes se fassent la guerre. Alexandre, tu es le gardien de l'emplacement du cristal de lumière, mais ne devrais-tu pas être le gardien et protecteur de ce même cristal ? Ces créateurs dont tu parles, ignorent-ils les ambitions de l'humanité ? »

Les poings du garnement se serrèrent alors et il se mit à crier assez fort. « Alexandre... Ce que tu dis me fait penser que tu es une menace pour ma survie et celle de cette petite. Je te demande une faveur, si jamais tu en es capable, protège-nous de ceux qui ont de mauvaises intentions. Je ne comprends pas encore les enjeux de tout cela, mais je suis certain d'une chose... Si nous ne pouvons te détruire et que nous finissons par avoir des ennuis par ta faute, alors je demanderais à ces fameux créateurs de te transformer en humain et de te faire vivre une vie de souffrance ! » Le garnement n'attendait aucune réponse à cela, il espérait néanmoins que cela fonctionne, même s'il ne savait pas quelle forme de protection pouvait bien leur accorder cette chimère. Pour dire vrai, le génie avait fini par se demander si les chimères étaient vraiment fiables. Il s'avança alors vers le piédestal, s'approchant des orbes lumineux, tout en regardant autour de lui. Avec une certaine douceur, il se pencha alors vers la petite fille, la regardant droit dans les yeux. « Ceci n'est pas un cristal, c'est un objet magique qui permettra d'avoir accès à l'un d'entre eux. Désires-tu vraiment poursuivre cette quête ? Tu sais que personne ne nous aidera ? » Il fit une petite pause, laissant le temps à Clémence de réfléchir avant de renchérir.

« À partir de maintenant, le monde entier peut devenir notre ennemi, à tout instant, même celle qui nous a fait pénétrer cette pièce. Il faudra même que l'on se méfie de lui ! » Il s'exprimait à voix basse, pour que seule la petite l'entende, lorsqu'il prononça sa dernière phrase, il indiqua la pièce dans son ensemble, signifiant que même Alexandre pouvait être un danger. Avant même de poursuivre, il devait attendre la réponse de son interlocutrice et n'ajouta rien de plus. Sur ses gardes, il se redressa et il attrapa l'un des orbes et l'observa sous toutes les coutures. Le garnement tapota dessus avant de tenter de la mordre, comme quelqu'un le ferait pour vérifier l'authenticité d'une pièce. Il toisa à nouveau la gamine et s'exprima sur un ton sincère et bienveillant. « Si tu veux vraiment tous les cristaux, alors je ferais de mon mieux pour te protéger. » Un sourire amical fit s'étirer les commissures de ses lèvres tandis qu'il levait le pouce, comme pour dire que tout irait bien.

Pour le moment, Noah n'avait rien dit quant à la position du cristal de lumière que la chimère avait donné. S'il ne se trompait pas ils le trouveraient au sein des racines de l'Ifa, l'arbre de vie. Il pouvait toujours se tromper, mais il devait s'y rendre de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Dim 11 Aoû - 22:28

L'enfant aux cheveux blancs semblait intelligent, très intelligent même puisqu'il comprenait l'enjeu de ceux qui cherchaient les cristaux. La petite en revanche, n'avait pas tout compris, mais elle semblait bien plus jeune que l'autre qui semblait presque tel un adulte prisonnier dans le corps d'un petit garçon.

«Nous sommes les gardiens des cristaux, mais les Dieux ont décidé de voir si les Hommes avaient appris de leurs erreurs du passé. Que ce soit pour une bonne ou une mauvaise raison, récupérer les cristaux est une preuve d'ambition et d'orgueil. L'Homme qui cherchera les cristaux sera prêt à récupérer un pouvoir qu'il ne mérite pas pour faire quelque chose qu'il ne peut faire lui-même.»
Même si la chimère n'était pas là, il était évident que ces paroles étaient surtout tournées vers Clémence.

«Pourquoi ramener les morts à la vie? Pourquoi vouloir obtenir une puissance supplémentaire? Pourquoi vouloir devenir Roi afin de gouverner dans la paix? L'Homme ne sait pas se contenter de son destin, et s'il veut lutter contre celui-ci, il préfère céder à la facilité en s'appropriant un pouvoir qu'il ne mérite pas plutôt que lutter avec ses propres moyens.»
Un léger silence s'installa alors avant que la chimère ne reprenne

«Vouloir s'approprier les cristaux est toujours la preuve que les ténèbres habitent le cœur de celui qui les désire, même si les intentions sont bonnes et nobles, vouloir utiliser les cristaux pour parvenir à ses fins plutôt que ses propres moyens est une marque de ténèbres. C'est pourquoi nous signalons toujours l'emplacement du cristal, peu importe où il se trouve, pour que ceux qui veulent les protéger puissent les retrouver et les ramener dans leur antre ou empêcher simplement d'autres individus mal intentionnés de se les approprier.»
Peut être que les enfants ne comprendraient pas, mais Alexandre ne faisait que dire les choses telles qu'elles étaient.

«Je ne peux vous protéger si vous décidez de récupérer les cristaux. Mais sachez que les antres des chimères changent, je suis le seul qui restera toujours à Alexandrie car j'ai juré allégeance à la reine pour la protéger. Mais les autres chimères ne restent pas longtemps au même endroit. Il vous faudra les trouver pour récupérer les orbes qui vous mèneront aux cristaux. La quête dans laquelle tu te lances, petite fille, sera longue, très longue, et de nombreuses personnes chercheront à t'empêcher d'atteindre ton but. Ces obstacles sont également une épreuve pour tester ta détermination.»
Il y eut un nouveau silence avant qu'il ne reprenne pour la dernière fois

«Je vous ai dit tout ce que je savais. Si vous souhaitez de vraies réponses à vos questions, trouvez Bahamut. Il ne garde aucun cristal, il est le maître du savoir et il saura répondre à vos questions si vous réussissez à le convaincre de vous aider.»
Et la voix d'Alexandre se tut pour de bon.



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Clémence Lenfant
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mer 14 Aoû - 14:38

Spoiler:
 

Moi, je tiens toujours le cristal dans mes mains. Il est trop beau ! Il arrête pas de briller comme si y'avait de la lumière dedans. Sûrement parce que Alexandre c'est la chimère de la lumière, ou un truc comme ça. Bon je suis un peu déçue qu'il donne que son cristal et pas tous en même temps mais tant pis. Et puis ce serait pas vraiment une aventure si c'était aussi facile, hein. Je me rappelle quand maman et papa me parlaient de Djidane. Il habitait à Lindblum aussi. Et ben il a marché partout dans le monde avec ses pieds ! Alors moi, je vais faire pareil pour retrouver touuuuuuuus les cristaux ! Par contre je sais pas où je vais les mettre. Il va falloir que j'achète un sac d'aventurière.

Pendant ce temps, le garçon avec les cheveux blancs parle à Alexandre. C'est compliqué ce qu'ils racontent les deux, mais bon. J'écoute quand même, on sait jamais. Des fois on apprend des secrets. Donc j'ai compris que Alexandre donne seulement le cristal de lumière. Et aussi qu'il se prend pour je sais pas qui de dire que je suis orgueilleuse parce que je veux revoir mes parents. Il s'embête vraiment pas lui. J'ai compris aussi que l'autre garçon me prend pour une gamine. Il me traite carrément de petite ! Non mais je rêve ! En plus il dit que la reine et Alexandre sont nos ennemis.

« N'importe quoi ! Que je lui crie. Même si Alexandre il a pas dit que des choses sympa. Je serre même le cristal contre moi pour pas qu'il me le prenne. Je te signale que si c'était un ennemi Alexandre, et bah il nous aurait aplati comme des crêpes ! Et là il nous donne plein d'indices d'abord ! Et puis en plus j'ai pas eu besoin d'aide pour rentrer dans le château ! »

Et toc ! Je lui tire la langue avant de me sauver par la porte ouverte. Je sais, c'est pas très poli, mais j'aime pas qu'on me traite comme une gamine. Eh eh eh, je cours vite, moi ! Pas comme les grands qui savent pas comment bouger leurs grandes jambes. Une fois dans la salle, je regarde encore mon cristal. Bon, zut, c'est pas un cristal en fait. C'est juste un truc magique qui va me dire où il est le vrai cristal. Pfff... c'est vachement compliqué.

Je réfléchis. Alexandre il a parlé d'un arbre. C'est bête, y'en a plein partout. Ou alors il parle de l'Ifa ? Il est vachement grand l'Ifa il paraît. Je l'ai jamais vu en vrai mais je suis sûre que ça va être trop génial ! Du coup je me retourne pour voir si le garçon est sorti aussi ou s'ils parlent toujours comme des filles avec Alexandre.

« Eh, on y va ? Je suis sûre que c'est à l'Ifa qu'il faut aller ! Par contre je connais pas le chemin. Je veux bien que tu viennes avec moi mais seulement si tu me traite plus de petite. Et je te dirai même comment je m'appelle. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Ven 16 Aoû - 14:17

« Ça tombe bien, je dois le voir. » lâcha-t-il pour seule réponse à la chimère de la lumière lorsque celle-ci annonça que Bahamut possédait toutes les réponses à ses questions. Son ton était froid tant Alexandre semblait décevoir le garnement. Les chimères étaient donc incapables de protéger les humains se lançant dans la quête des cristaux. Noah avait vraiment du mal avec cela, lui qui avait toujours pensé que les créatures chimériques se voulaient protectrices envers les humains, il s'était sévèrement trompé. Il nota néanmoins dans un coin de sa mémoire qu'Alexandre se voulait fidèle à Grenat Di Alexandros, se demandant comment elle s'y était prise pour obtenir son allégeance. Pourtant, il ne s'agissait pas là de sa plus grande préoccupation. D'après les propos du gardien d'Alexandrie, les humains ne méritaient pas les cristaux et les dieux les mettaient à l'épreuve. De plus, vouloir les cristaux signifiait vouloir plus de pouvoir. Ces paroles résonnaient dans son esprit, à tel point qu'il croyait devenir totalement fou.

Au fond de lui, le savant savait pertinemment qu'il n'avait nul besoin de toute cette magie liée à un cristal ou à plusieurs. Qu'aurait-il pu en faire de toute façon ? Loin de lui l'idée de s'approprier de telles pierres pour obtenir quoi que ce soit, s'il voulait quelque chose, il le ferait lui-même, comme il l'avait toujours fait. Le garnement semblait vouloir se tenir éloigné des divinités et paraissait bien plus intéressé par les gardiens de ces fameux cristaux. Un rire sarcastique s'éleva alors de sa bouche, celui-là devenait de plus en plus semblable à celui d'un dément.
« C'est totalement absurde... En donnant l'emplacement d'un cristal à n'importe qui, vous ne le protégez pas... Loin de là. Vous mettez le monde en danger ! » Les hommes allaient finir par payer pour la curiosité des dieux et cela, il ne pouvait l'encaisser.

La gamine quant à elle partait déjà, se moquant au passage du jeune garçon aux cheveux blancs. Noah la trouvait sympathique, amusante, elle ne semblait pas mauvaise. Malheureusement, le destin avait voulu que cette petite perde ses parents et veuille les ramener à la vie. Le pouvoir de vie et de mort sur un être n'était pas une chose à mettre entre les mains d'un humain, encore moins d'un enfant. C'était pour cette raison qu'il l'accompagnerait et la protégerait, peut être pourrait-il lui faire changer d'avis ? Peut-être trouverait-il un moyen de l'arrêter ? C'est ainsi qu'à son tour, il se mit à courir, sortant de la pièce magique. Il arriva juste à temps pour entendre les paroles de celle avec qui il ferait route. Sa conclusion semblait la même que la sienne et il parût surpris qu'elle soit si perspicace.
« Je pense en effet que nous pourrons le trouver dans les racines de l'Ifa, j'ai une carte si tu veux. Par contre, nous devrons d'abord passer à Madahine Salee, tu verras, il y a plein de mogs là bas ! »

Finalement, il se pencha de nouveau, sourire aux lèvres. « Tu sais, il n'y a pas de mal à être petit ! » Le garnement leva le pouce, signe qu'il se fichait bien de sa taille et qu'il l'appellerait petite s'il en avait envie. Noah n'était pas bien grand non plus, et il avait longtemps été appelé « petit » sans trop s'en soucier. Après tout, il ne s'agissait là que d'une stricte vérité. « Sinon, moi c'est Noah ! » D'un geste lent il se releva et tendit la main à Clémence, attendant de voir si elle la serrerait ou non. « Enchanté de te rencontrer. » Il resta ainsi durant quelques secondes, avant d'avancer un peu plus. Le garnement se demandait alors si la reine et Carla se trouvaient encore dans la pièce puis il ajouta « Je pense qu'on ferait mieux de dormir avant de partir, la route de demain sera longue et il nous faudra être prêt tous les deux. Tu as un endroit où te reposer ? Je veux bien te payer une nuit à l'auberge, mais nous devrons être partis demain à l'aube. »
Revenir en haut Aller en bas
Clémence Lenfant
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Tourisme et bonne humeur.   Mar 20 Aoû - 0:32

Ah ben le garçon aux cheveux blancs est sorti juste après moi, et en plus, lui aussi il pense que le cristal il est dans l'Ifa. Bon, sauf que moi j'ai pas pensé aux racines. J'ai juste pensé à l'arbre. En même temps c'était pas dur comme énigme. Des gros arbres sur Héra, y'en a pas trente douze !

« Moi je m'appelle Clémence ! »

Je me demande si je dois lui serrer la main ? Ou lui faire la bise ? Ça fait comment une aventurière ? Si ça se trouve c'est lui qui doit faire un bisou sur ma main, mais j'ai pas trop envie qu'il me mette de la bave dessus. Tant pis, pour l'instant je reste comme ça. Je demanderai à un adulte plus tard. Pour l'instant Noah me pose plein de questions et me dit plein de trucs à la fois... et c'est pas évident de tout retenir et de tout répondre. Il pourrait attendre que je réfléchisse quand même !

« Euh... d'accord. Je connais pas Madaïne Salé - purée c'est dur à dire ce truc - mais je veux bien voir des Mogs. Et je veux bien dormir avec toi aussi ! »

Han... je vais dormir avec un garçon ! Mes copines elles vont être trop jalouses ! Enfin bon, j'espère qu'il ronfle pas comme mon père adoptif... Bref, n'empêche que si on blablate comme ça toute la journée ben on risque pas d'arriver à l'Ifa ! Je me demande si c'est loin...

« Dis au fait Noah, pourquoi t'as les cheveux blancs ? C'est les vieux qui ont les cheveux blancs normalement. »

Qu'est-ce qu'il a à me regarder comme ça ce Brutos ? Il est fâché parce que je me suis pas faite arrêter je suis sûre. M'en fiche, je passe devant sans le regarder, na ! C'est pas parce qu'il est plus grand que moi qu'il me fait peur... enfin un peu quand même mais ça faut pas le dire à Noah.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tourisme et bonne humeur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lord apporte une bonne humeur dans le forum
» Tourisme et bonne humeur.
» Humeur en smiley
» Animation de la Saint-Valentin : tournoi de poèmes [clos]
» Visite de bonne humeur. [PV Atlas, Lorelia, Raiko & Squall]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Alexandrie-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives