Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Deux étrangers à Luca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Jeu 11 Juil - 15:27

Hiruma
Oh-Oh ! Il n’était pas rare que le démon gagne ses paris, et une fois encore, il venait de le prouver. Le foutu touriste restait un foutu touriste, mais le bougre n’était pas mauvais. Après avoir attrapé le caviar lâché par le meneur de jeu, ce dernier avait percé les défenses adverses. Il avait de bon réflexes, chose nécessaire pour esquiver un tacle et possédait une bonne force comme il l’avait prouvé lors de son tir. Les Devil Bats menaient 1-0 et ce n’était que le début de la correction YA-HA ! Nageant jusqu’au nouveau venu, Hiruma lui donna un grand coup de pied dans le dos avant de retourner dans son côté de terrain. C’était sa manière à lui de féliciter ses coéquipiers, ne pouvant pas utiliser les mots pour les insulter sous l’eau. Cette technique était souvent mal vue par les nouveaux venus mais s’avérait efficace ! Quant aux anciens, ils avaient sans doute compris ce que son geste signifiait depuis bien longtemps.

Le match repris à peine une minute après que les joueurs de Kilika aient encaissé le premier but. Ces foutus exotiques touchaient leur premier ballon du match, mais il n’était pas question qu’ils le gardent trop longtemps. Le démon fonça donc tête baissé sur son adversaire direct, le capitaine de l’équipe adverse qu’il avait précédemment humilié. C’est lui qui avait le ballon en main, et il ne devait pas repartir avec. Après avoir feinté avec le bras droit, Hiruma fonça sur lui le bras gauche en avant, mais il ne put qu’effleurer le ballon. Au lieu de la balle, il avait directement frappé la tête du sportif qui ne semblait pas être particulièrement sonné. Un sourire malsain se dessina sur les lèvres du meneur de jeu. Non bien sûr, il ne l’avait fait pas exprès, mais il avait plus d’une stratégie en tête pour rattraper le coup. Pas moins de dix-sept pour être exact.

D’un geste discret, le démon fit signe à Mareg et à l’un des Devil Bats de foncer vers lui dans le but de le faire changer de direction. Si tout se passait comme prévu, le joueur se dirigeait vers la foutue touriste à la chevelure blonde. Pourquoi l’avait-elle choisie ? Pour son précédent geste. Sa force était bonne, et elle semblait possédait un bon instinct. Ses mouvements étaient sans doute plus improbables et donc plus difficile à prévoir que ceux d’un défenseur lambda. Dans tous les cas, Hiruma était persuadé qu’ils récupéreraient le ballon. Si le capitaine s’engouffrait dans la prise à deux, le démon n’avait qu’à venir de derrière pour lui subtiliser la balle. S’il s’avançait vers la foutue touriste, il se prenait en théorie une sacrée mandale. Bien sûr, il pouvait aussi passer où tirer, mais tout laisser penser que ce ne serait pas le cas. Le capitaine de l’équipe de Kilika était en rogne et voulait prendre le match à son compte donc la passe n’était pas sa première option. Quant au tir, il était impossible dans l’état actuel des choses, où qu’il aille, il se positionnait sur la trajectoire d’un défenseur qui n’avait qu’à l’intercepter pour en diminuer la puissance…

La formation des Devil Bats était solide, même en présence de nouveaux venus, et le démon comptait bien le montrer. Aussi forte soit-elle, cette équipe de la ligue ne pouvait pas gagner aujourd'hui. YA-HA !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Dim 14 Juil - 21:28

HaroldAOUCH. C'est quoi le problème de ce trou du cul, au juste ?! Il faut jouer pour lui, OK, mais c'était quoi l'intérêt de flanquer un coup de latte aux joueurs qui marquent ? C'est quoi l'expression en spiralite pour dire "Espèce de barge !" ?

Si Harold avait décidé de se mettre illico en attaque, Anaryelle favorisait la défense, elle. Un coup d’œil derrière avant la remise en jeu montra qu'excepté Hiruma, un des défenseurs et le goal, il n'y avait pas un joueur originel dans l'équipe. Le fait que ça ne semblait choquer ni les spectateurs ni qui que ce soit prouvait, une fois encore, que ça arrivait souvent.
Cela dit, le public devait trouver que le jeu en valait la chandelle, car si Harold et sa collègue n'avaient jamais mis les pieds sur un terrain de blitz avant, le premier venait de mettre un but sans trop se faire suer et la deuxième avait stoppé net un attaquant. Pas mal pour des purs noobs.

Les Kilika Beasts, désormais remontés par le trolling d'Hiruma et menés au score, décidèrent d'inverser la tendance et de partir à l'attaque. Comme un seul homme, l'équipe en vert lança une attaque totale sur la moitié de terrain des Red Devils. Balle en main, le capitaine esquiva un tacle d'Hiruma, mais le capitaine fou avait déjà prévu le coup et, d'un geste, faisait en sorte que la défense se referme sur le porteur du ballon.
Cependant, au lieu d'aller l'aider, Harold resta légèrement en retrait. Si Anaryelle ou quelqu'un d'autre récupérait la baballe, il faudrait mener la contre-attaque illico. Et pour ça, ça pourrait aider que les attaquants restent en retrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Lun 15 Juil - 2:07



Les joueurs de Kilika avaient à nouveau la balle...
Et le capitaine des Devil Bats – dont elle ne connaissait pas le nom d'ailleurs ! – sembla se débrouiller à ce que le joueur en possession de la balle se dirige vers elle en passant par Mareg. Cela fit apparaître un sourire presque assassin sur le visage d'Anaryelle, malgré son air angélique.

Et une fois le joueur sur elle, elle tenta un nouveau truc : les chatouilles !
Et ce, peu importe l'endroit du corps de l'adversaire ! Elle n'avait peut-être plus le Murmure de l'Âme et ne pouvait plus lire les pensées des autres. Mais l'arme quasi-imparable qu'étaient les chatouilles, il n'y avait pas besoin de pouvoir pour ça !
Au pire, si ça ne marcherait pas, bein, encore son poing dans la tronche hein. Autant voir aussi les valeurs sûres !

Et bien sûr, tout cela en gardant l'air la bouille la plus innocente possible !

Bon, elle ne récupéra pas la balle... mais le joueur adverse la lâcha quand même. Mais à savoir qui la récupèrerait. Bien sûr elle espérait que ce soit un des Devil Bats tout près.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Dim 21 Juil - 12:45

Hiruma

La stratégie du démon avait fonctionnée. Ou tout du moins à moitié, car même si la fichue touriste n’avait pas récupéré la balle par elle-même, elle eut au moins le mérite de lui faire perdre le ballon d’une manière peu orthodoxe. Des chatouilles ? La réputation de ce pauvre joueur était foutue. Hiruma comptait bien noter cette anecdote dans son carnet de menaces – peut-être en en rajoutant un peu. Il voyait déjà le truc. La perte de balle la plus ridicule de l’histoire de Blitzball. Ça pouvait toujours servir à le faire chanter un jour où l’autre en fonction de ses besoins. Mais pour l’instant, il fallait se concentrer sur le match, c’est pourquoi il se lança à toute allure en direction du ballon. Malgré ses efforts, un joueur de Kilika arriva avant lui, mais il lui chipa la balle des mains après avoir effectué un puissant tacle venom. Ce pauvre type n’allait pas tardé à se sentir faible. Puisque la mi-temps approchait, il allait se sentir incapable de bouger jusqu’à l’arrivée de cette dernière.

Ballon en main, Hiruma fit une roulade dans l’eau pour se réorienter vers ces derniers avant de commencer à nager. Il avança sans réfléchir pour une fois, pensant qu’il s’agissait de la meilleure option. Le démon esquiva un tacle, en passant en dessous celui-ci, et fit cette fois-ci une passe à Mareg, bien placé avant de se diriger vers la sortie, sachant qu’il s’agissait là de sa dernière passe avant la mi-temps. Le Ronso frappa quasiment aussitôt, utilisant le fameux Sphere Shoot. C’était plutôt impressionnant, rare étaient les joueurs capables de maîtriser un truc pareil. Mais lui l’avait exécuté à la perfection, et avait fait sonné le glas en même temps que le gong. C’était le début de la fin pour ces foutus exotiques. Lorsque leur village n’était pas ravagé par Sin avant un match, il n’avait pas l’air de se donner à fond. C’est pourquoi, ils allaient être faciles à faire couler – comme leur village auparavant, YA-HA !

Arrivant dans les vestiaires – qui n’avaient plus de porte, cette dernière ayant été défoncée par un coup de pied du démon – il se tourna vers ses joueurs et se dit qu’il devait faire son boulot de capitaine. « Hé la foutue équipe. Les Devil Bats sont meilleurs que ça ! Si, on ne gagne pas avec plus de dix buts d’écart, je vous ferais connaître l’enfer YA-HA ! » Il frappa à nouveau dans un banc pourtant déjà au sol et le brisa cette fois-ci en deux. C’était un avant-goût de ce qu’il pouvait leur arriver, ou quelque chose du genre. Bien évidemment, il avait seulement prononcé cette phrase pour forcer ses joueurs à donner leur maximum. Il se moquait bien de gagner avec autant de buts d’écart, tant qu’il arrachait la victoire, mais généralement, cela suffisait à rendre les craintifs encore meilleurs qu’ils ne l’étaient avant. Après tout c’est grâce à cette méthode violente que les Devil Bats étaient devenus si forts en si peu de temps. Ce qui faisait de lui… Un bon capitaine. Mareg avait  intérêt à en prendre de la graine, YA-HA !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Lun 22 Juil - 23:54

HaroldOK, ce match était officiellement devenu un WTF en sauce. Entre Harold qui n'avait jamais touché un ballon et marquait un but contre un goal de ligue nationale et Anaryelle qui arrivait à neutraliser un joueur en le chatouillant, le match de blitzball prenait une tournure que n'aurait pas renié un épisode d'Olive et Tom. Et le super tacle ninja of doom qu'Hiruma infligea au joueur qui récupéra la balle suite à l'imprévisible assaut de la fille n'arrangeait rien ; et même si Mareg conclut la première mi-temps avec un but (2-0 pour les Red Devils), Harold ne put s'empêcher de penser que ce match était mal barré.

Hiruma continua à s'exciter comme une pucelle devant un chanteur pop à la mode dans les vestiaires, continuant à défoncer le mobilier et gueuler qu'il allait faire souffrir son équipe de 25 façons différentes si le but des Kilika Beasts ne finissait pas en miettes à force de tirer dedans (une menace qui ne devait pas être mise à exécution souvent, à en juger par les mines des joueurs). A l'Ouest rien de nouveau, retour sur le match.

Les Kilika Beasts ouvrèrent le jeu. Si cette fois-ci, leur milieu sut garder ses distances d'Hiruma et tenter une passe longue aux attaquants, c'était compter sans Mareg, qui intercepta la passe et repartit en attaque. Le Ronso ne nageait franchement pas vite (loin de là), mais encaissait les tacles et bousculades sans broncher. Il ne s'arrêta que quand il fut pris en sandwich par la défense et le milieu, tentant de se dégager en tirant. Un tir mal cadré au passage, que le goal repoussa du poing... Pile sur Harold, que personne n'avait vu remonter de son côté, tous focalisés sur le Ronso qu'ils étaient !
Harold reprit de volée, mais pas bien : le ballon partit trop à droite pour rebondir sur le poteau. Damnation. Maintenant, c'était à qui reprendrait la bouboule.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mar 23 Juil - 0:03

========================
Harold passe au niveau 3
========================



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mar 23 Juil - 1:26



Le truc à noter, les joueurs de Kilika, enfin LE joueur qu'elle avait eu en face de lui craignait les chatouilles. À retenter éventuellement donc. Mais pour la seconde mi-temps.

La première mi-temps venait de se finir, avec 2-0 pour les Devils Bats grâce à la grosse peluche bleue qu'était Mareg. Mais cela ne suffisait pas au capitaine de l'équipe. Non, le foutu capitaine dira-t-on plutôt !
Cela dit... il gueulait tout le temps. Anaryelle s'était souvent fait reprocher d'être irascible, pas commode, ronchonne, ayant un sale caractère. Mais cet individu lui volait très largement la vedette !
D'ailleurs, comment ses proches avaient ils oser la traiter ! Elle était pourtant gentille ! Juste vive et quelque peu fougueuse. Sûrement encore à l'âge 'bête' quoi. Éternelle adolescente dira-t-on ? Ou alors avait elle pris légèrement de maturité sur Hemera.
Bref, là n'est pas le sujet...

Elle préféra laisser parler Hiruma, l'envie de gueuler lui passerait forcément au bout d'un moment. Il avait plein d'armes, ok, mais elle avait sa lance !
Mais en fait il fallu attendre la reprise du match pour ça...

Et ce début de seconde mi-temps était peu rassurant. Entre Mareg qui fut forcé de tenter un tir et se rata... Suivit d'une tentative de Harold... qui se rata aussi...

La balle fut récupérée par un joueur des Kilika Beasts qui menaça donc les Devils Bats de prendre un tir. Anaryelle se dirigea vers le joueur, qui n'était pas le même que tout à l'heure... Mais elle mit tout en œuvre pour lui faire lâcher la balle, à lui aussi. Chatouille, tacle, et surtout poings dans la tronche, plaquage... À se demander si en fait ça ne serait pas plutôt une balle ovale qui lui faudrait...

Le bon point c'est que le joueur lâcha aussi la balle, qu'elle ne parvint pas non plus à prendre mais qu'elle envoya d'un coup de pied pas très féminin – mais enfin... pourquoi parler de féminité à cet instant d'ailleurs... la demie Elvaan avait laissé cela au vestiaire depuis le tout début ! La balle fut dirigée vers les Devils Bats et l'un des joueurs la récupéra...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Dim 28 Juil - 21:22

Hiruma
Retour au foutu match ! YA-HA ! Très rapidement après l’entame de la seconde période, les Kilika Beast perdirent le ballon grâce à une interception de Mareg. Ce n’était peut-être pas évident à percevoir pour un amateur, mais ce foutu cornu était plutôt bon, il avait de bon instincts pour compenser sa lenteur. Et c’est là tout ce qu’il fallait pour faire la différence en tant que meneur de jeu. Il allait sans doute remplir son rôle correctement, ce qui fit sourire le démon – qui manqua de s’étouffer encore une fois après avoir un peu trop ouvert sa grande gueule. Finalement, Mareg lâcha un shoot dégueulasse que le gardien n’eut aucun mal à dévier du poing. Harold la reprit de volée, mais cette dernière frappa le poteau. Décidemment, ces foutus joueurs étaient pas capables de la mettre au fond des filets ? Hiruma mima un coup de pied pour faire part de son énervement.

Un de ces foutus exotiques récupéra la balle, mais la blondinette fit tout ce qui était en son pouvoir pour lui faire lâcher la balle, ce qui fonctionna. Décidemment, ces gars se faisaient battre trop facilement par des amateurs, à croire qu’ils en avaient oublié les bases. Cette équipe ne méritait vraiment pas de faire partie de la ligue, contrairement aux Devil Bats, YA-HA ! Après que la foutue touriste ait envoyé la balle d’un coup, le petit gros la récupéra et commença à avancer vers les buts. Hiruma lui fit un signe discret de la main et se diriger sur une aile, c’est à ce moment qu’il reçut le ballon, la passe était parfaite. Un sourire malsain aux lèvres, il s’avança à toute allure vers les buts et lança la balle de toutes ses forces, plein centre ! Le petit gros se montra plus rapidement que ses adversaires ne l’auraient pensé et alla frappa la balle de volée pour mettre le troisième et dernier but de la partie.

Un coup de sifflet retentit quelques minutes plus tard, mettant fin au match. Tous retournèrent dans leur vestiaire respectif, et personne n’était en mesure d’entendre le moindre bruit. Les joueurs de Kilika étaient sans doute en train de se morfondre. Et de l’autre côté… le silence régnait également. Aucun des joueurs habituels des Devil Bats ne souriait, car tous savaient que ce match était celui du départ de leur capitaine. De dos, fixant l’un des bancs qu’il avait cassé, une larme perla sur le visage du démon, il était un peu nostalgique. Son équipe avait vraiment progressée. Mais très rapidement, il essuya ses yeux et se retourna, reprenant ses bonnes vieilles habitudes qui au final le rendaient si attachants aux yeux de ses joueurs. « C’était un foutu match pourri ! Si vous perdez pendant mon absence je… » Il se força à sourire de façon démoniaque, levant le bras pour montrer le lance-roquette qu’il venait de trouver dans un vestiaire. Mais il ne tira pas, car il jugea pour une fois que c’était un peu excessif. Il se contenta de frapper chacun de ses joueurs sur le crâne avec sa main libre.

Pas de discours d’adieu, rien. Un simple sourire maléfique voulant dire « Montez, je vous rejoindrais pour la ligue ! ». Dans la mesure du possible, car il ne savait pas où son foutu voyage aller l’emmener. Sa main libre dans sa poche, il sorti du vestiaire sans même prendre le temps de s’essuyer les cheveux ou quoi que ce soit d’autre. Hiruma voulait partir au  plus vite pour ne pas rendre les choses plus difficiles qu’elle ne l’était déjà pour lui. Il avait l’impression de mettre de côté toute une partie de lui-même, cette équipe, c’était une partie de son âme. Au fond, le démon était plus sensible qu'il ne voulait le faire croire. Une fois à l'extérieur, il tira finalement sa roquette vers le ciel, tir qui fut suivi de quelques applauddissements. Vraisemblablement, les quelques fans s'étaient habitués à ses folies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mar 30 Juil - 0:34

HaroldTroazéro avec l'action du capitaine.. Harold avec son tir à l'aveuglette, Mareg avec son retourné et un petit gros avec une reprise de volée précédée d'une passe d'Hiruma avaient chacun casé la bouboule dans les buts et la défense avait fait son job. Un joli match au final, même s'il avait fallu composer avec un capitaine relou. Harold était toujours surpris du fait que tout le monde semblait se contreficher du fait que le capitaine des Red Devils ramenait des inconnus au beau milieu d'un match et que ces inconnus envoyaient au tapis une équipe de blitzball rodée (ou du moins, y contribuaient grandement). Spira était vraiment un coin très louche à y repenser.

Et ça ne suffisait toujours pas au capitaine fou. A peine arrivé dans les vestiaires, ce timbré... Ne fit rien de spécial au début. Tout le monde avait l'air de faire un peu la gueule, même. Hiruma rompit le silence (en larmoyant, détail qui n'échappa pas à Harold) en sortant un lance roquettes (what), puis en faisant ses adieux à sa team. Oh. Alors comme ça, il raccrochait ? Ceci expliquait sans doute pourquoi tout le monde dans le vestiaire faisait une tête de six pieds de long. C'en serait presque dramatique pour Harold. S'il ne connaissait pas ce type depuis seulement 20 minutes. Aussi n'eut il pas de réaction superspéciale, excepté se rhabiller et hausser les épaules quand le bazooka qu'Hiruma avait trouvé partit dehors. Faut croire qu'il avait trouvé une cible.
Une fois rhabillé, Harold partit vers Anaryelle pour poser THE question vitale :



- Bon bah... On fait quoi maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mar 30 Juil - 1:54



Ce sport était finalement bien excitant, même quand on y jouait. En ré-enfilant sa tenue novennale made in Vana'diel, Anaryelle réalisa qu'elle s'était en fait assez amusée. Bien plus qu'elle ne l'aurait imaginé. Elle regretta énormément la sale tronche qu'elle avait tiré avant. Bon, était-ce le sport en lui même qui l'avait amusée, ou plutôt les gnons qu'elle avait envoyés, là était la question.
Et oui, c'était bien vrai, en dépit de son air un peu d'ange au caractère parfois ronchon, elle aimait beaucoup se défouler et même cogner.

Elle aurait bien remercié Hiruma de l'avoir forcée mais vu la tête qu'il faisait, et que toute l'équipe faisait, ce n'était pas le moment, et elle respecta ce fait.
Elle resta cependant stupéfait du traitement qu'il réservait à ses joueurs. Mais a priori ils étaient bien habitués puisqu'aucun ne faisait de commentaire. Drôle de façon d'agir quand même.

Une fois qu'Hiruma sorti du vestiaire, la demie-Elvaan s'approcha de Mareg et se serra contre lui et lui souffla : « Désolée pour la tête que vous ai fait ! Et merci pour votre aide, merci de m'avoir fait gouter à ce sport ! ».
« Anaryelle est excusée. Mareg est content qu'Anaryelle se soit bien amusée ! » lui répondit-il.

Elle voulu lui faire un bisou sur euh... non il n'avait pas de joues, juste un espace à coté des babines... Bref, il était trop haut de toute façon donc elle laissa tomber l'idée...

Elle se tourna vers Harold quand il la questionna.
« Euh ce qu'on fait ? Euh tu n'as pas faim ? Tu ne voulais pas des... euh... na-j'sais-pas-quoi ? ».
Elle repris à voix beaucoup plus basse, après qu'ils soient seuls (ou presque ?) : « Sinon on pourrait aller faire un tour en ville, et qui sait, peut-être qu'on entendra des informations sur les cristaux. Ça m'intrigue ces histoires ».
Et oui, maintenant que l'amusement était passé, il faisait se remettre aux tâches sérieuses... même si Anaryelle regrettait déjà ce si bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Lun 5 Aoû - 14:11

Hiruma
Prenant le temps de se remettre de ses émotions, Hiruma descendit finalement les quelques marches en pierre qui s’offraient à lui. Il sorti un chewing-gum de ses poches et l’engouffra sans bouche avant de marcher en adoptant cette démarche si hautaine et je-m’en-foutiste dont lui seul avait le secret. Par où commencer alors ? Il était bien décidé à découvrir Héméra et étendre son réseau. Pour l’instant c’est tout ce qui lui importait… Le Démon choisi finalement de se diriger vers les quais, estimant qu’il n’avait rien d’intéressant à faire dans le centre-ville. Les yeux fermés, il balança son lance-roquette à même le sol avant de mettre sa main libre dans sa poche.

C’est à peine quelques secondes plus tard qu’il senti quelque chose le percuter. Ou plutôt quelqu’un. Ouvrant les yeux et baissant la tête, il remarqua un foutu gamin portant des ballons assis à ses pieds. Ce môme était tombé sur le cul après lui être rentré dedans. Le démon s’agenouilla et le regarda droit dans les yeux en affichant un sourire des plus fourbes. « YA-HA ! » Il avait crié sans prévenir, si bien que le gamin s’était relevé à une vitesse folle et parti en courant, il en avait même lâché ses ballons. Pfeuh, c’est sales gosses étaient trop faciles à impressionner.

Continuant sa route, Le démon arriva bien vite sur le quai devant lequel se trouvaient généralement les Al-Bheds. A peine arrivé, l’un d’eux couru vers lui. Il le reconnaissait à sa petite mèche blonde qui dépassait de son casque. C’est l’un des gars qu’il avait recruté dans son réseau. Comment déjà ? Ah oui ! Il lui avait menacé du fait d’expliquer à sa femme qu’il la trompait… Et cette fois c’était vrai, il disposait de réelles informations dans son carnet des menaces. « Ruo, ih dnil esbundyhd à sa tena ? »  Ça ne pouvait être que ça, puisque ce foutu Al-Bhed avait les mains vides… « ... uie, uie ! » Il lui fit alors part d’une rumeur selon laquelle des foutues touristes avaient été capturé par les moines de Bevelle, il paraîtrait même qu’ils avaient fait la découverte d’une antre de chimère. « Je m’en tamponne ! » Il donna un coup de pied dans le visage de son foutu informateur, celui-ci parti en courant sans même comprendre sa dernière phrase.

Réfléchissant à l’information… Hiruma se dit que cela pouvait finalement lui être utile. C’était un moyen pour lui de faire chanter ceux qui cherchaient les cristaux et de les intégrer à son réseau. Si tant est que les chimère avaient un rapport avec ces derniers. Il n’en avait aucune idée, les cristaux ne l’intéressant pas le moins du monde. Il repensa alors aux deux foutus touristes. S’ils s’étaient montrés aussi doué au Blitzball, c’est qu’ils avaient de bonnes aptitudes physiques et qu’ils savaient sans doute se défendre. Un sourire malicieux s’afficha sur le visage du démon. Il devait les retrouver ! En plus… Il devait trouver des Natchausses à ce foutu étranger… Ils devaient encore être en ville. C’était parti pour les recherches YA-HA !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Lun 5 Aoû - 19:41

Harold*- Hé, il s'est barré sans mes nachos !*


Le temps de se rhabiller, de dire au revoir à tout le monde (enfin, surtout de laisser Anaryelle saluer Mareg) et tout, Harold avait réalisé qu'Hiruma avait filé sans abouler les précieuses chips au fromage fondu. Mais quel rapace. Harold allait partir en courant pour retrouver ce blitzeur de malheur et le tabasser avec ses pétoires jusqu'à ce qu'il aboule les nachos, mais Anaryelle lui donna une meilleure idée que de se balader en ville dans tous les sens pour retrouver Hiruma. Se balader en ville tout court.


- Ouais. On peut prendre un peu de temps pour nous, ouais.


Luca était une grande ville après tout ; il y aurait bien quelque. Harold n'avait de toutes façons pas assez pour s'offrir un billet de bateau ou de vaisseau ou un fruit à chocobo pour rentrer à Balamb. Autant avoir un peu de temps pour soi. Direction les quais, ou le quartier marchand, ou n'importe où... Si, en sortant du stade, Harold n'avait pas entendu le sempiternel "YA-HA du blitzeur fou émanant des quais. Bon. Si ça ce n'était pas une bonne chose à suivre... Se tournant vers la chatouilleuse, Harold demanda quand même la suite du parcours.


- On le rejoint ou on l'oublie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Lun 5 Aoû - 22:54



Ils n'étaient plus que tous les deux. Harold et Anaryelle. Ça aurait presque pu être romantique, mais ce n'était pas le genre de la demie Elvaan de fondre devant le premier venu. D'ailleurs elle n'avait même pas encore connu vraiment cette chose merveilleuse qui unissait deux êtres...

Trève de romantisme – et ce n'était pas vraiment le genre d'Anaryelle de toute façon ! – il fallait quand même se bouger. Au moins histoire de ne pas rester plantés comme des crétins en plein milieu de la rue. Au moins en profiter pour découvrir, en attendant de pouvoir faire autre chose.
« Ce que tu voulais là, je crois qu'on devoir aller le chercher soit-mê... ».

Elle ne finit pas sa phrase qu'elle entendit hurler le « YA-HA » de celui qui les avait engagé de force dans son équipe.
Elle regarda l'ex capitaine de l'équipe sans un mot, analysa son attitude et se tourna à nouveau vers Harold pour lui répondre à voix bien basse : « Tu penses qu'il nous pourrait nous donner des infos sur les Cristaux ? Je ne le sens pas trop mais bon, on l'a aidé alors ça serait la moindre des choses qu'il nous aide en retour non ? On peut toujours voir ce qu'il vaut ? ».

Elle haussa les épaules et jeta un nouveau coup d'œil quelque peu sarcastique vers Hiruma...
« Enfin, comme tu veux Harold. Sinon je te suis. Et je dois dire que je suis assez curieuse de savoir ce que c'est, les naaaaa... euh... T'as appelé ça comment ? ».

Anaryelle passa une main sur son ventre au niveau de l'estomac alors que celui-ci fit un espèce de bruit traduisait la grosse famine qui la tenait à présent, et qu'elle accompagna avec un sourire assez amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Lun 5 Aoû - 23:27

=======================
Anaryelle passe au niveau 6
=======================



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Jeu 29 Aoû - 1:44

Harold- M'est avis qu'il en sait autant sur les cristaux que moi sur l'élevage des crevettes.


Rien du tout, donc. Difficile de dire si c'était la chasse aux cristaux qui motivait Harold ou le fait que Hiruma allait finir par tuer quelque chose ou quelqu'un, mais toujours est-il qu'il semblait plus disposé à continuer sa route avec Anaryelle qu'avec le blitzeur fou. De plus, avec son arsenal à la Duke Nukem, Harold ne lui donnait pas 3 jours avant que les moines guerriers ne lui courent après pour d'abord le traiter de sale hérétique (et le punir comme il se doit) avant de demander où il avait trouvé tant d'armes à feu. En résumé, montagne de pépins en perspective. Et avec les rumeurs comme quoi des personnes ""louches" auraient été arrêtées par Bevelle, il serait limite plus facile de demander aux passants des infos.


- On le laisse là. Au pire, si on change d'avis, il suffira de suivre les gueulements.


Sur ces entrefaites, il était temps de partir. Luca time, fun time ! En théorie du moins ; allez savoir à quel point Bevelle serrait la vis au reste de Spira. Surtout si on prend en compte le gars avec un SABRE LASER à la ceinture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Jeu 29 Aoû - 22:04



Ils se retrouvaient bien à nouveau tous deux. Le démon les avait semé. Enfin, pourquoi le forcer à traîner avec deux « foutus touristes » ?
Anaryelle haussa les épaules et considéra Harold.

« Soit il ne sait rien sur les Cristaux, soit il veut tout garder pour lui. Soit, on ne saura rien venant de lui. Il préfère jouer au terrible, laissons le... Et comme tu dis, on saura le retrouver ! ».

Elle se tut quand son estomac cria à nouveau famine.
«  À propos de crevettes, tu sais que j'ai faim là ?! ».

Elle se tut à nouveau quand il lui sembla entendre parler des gens pas loin. Une histoire de moine de Bevelle, mais aussi une histoire de prisonnières. Anaryelle ne savait pas si elle devait craindre quelque chose ou non, mais elle n'avait rien fait de mal, selon elle. Enfin, apparemment c'était des soucis de technologies.

Anaryelle lança un coup d'œil vers l'arme de Harold.
« Tu ne risques rien avec ça ? Tu m'avais dit qu'il y avait des problèmes avec certaines choses » lui souffla-t-elle. « Il risque aussi non ? Celui qui nous a... fait jouer ».

Elle regarda un peu partout, espérant en savoir plus sur ces histoires.
« On part de suite ou on va d'abord à l'auberge, à moins que tu veuilles aller ailleurs ? Tu crois qu'ils ont des journaux ici, on en apprendrait peut-être plus, non ? ».

En même temps elle réajusta un peu sa robe novennale, et scruta encore un peu les alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Ven 30 Aoû - 1:08

Harold- J'entends ça, ouais.


Difficile d'entendre autre chose que le bide d'Anaryelle, en effet. Bah, Luca était la plus grande ville de Spira avec Bevelle, ce serait bien le diable s'il n'y avait rien à becqueter dans le secteur. Même de la bouffe estampillée Yevon ferait la rue, tiens ! En parlant de Yevon, Anaryelle soulevait un point intéressant : avec l'arme d'Harold, allait-on leur chercher des noises ? A priori non tant qu'il ne la mettait pas en marche, mais juste son uniforme de la BGU hurlait "Je ne suis pas de Spira", donc...


- Y a risque, mais s'ils veulent ma Warwolf, va falloir me l'arracher des mains. Si je leur coupe pas avant. Sur ce, bougeons.

Et de tête, Spira à la télé, on devrait pouvoir écouter les infos facilement.



Les rues de Luca hors du stade étaient toujours aussi vivantes quand le groupe en sortit. Il n'y avait plus qu'à chercher la première odeur de bouffe des environs pour trouver de quoi se caler la panse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Dim 1 Sep - 18:20



Sa main portée à sa tête, elle se gratta la bosse des maths...
« La télé... hmmm... ».
Elle regarda un peu partout autour d'elle, se demandant de quoi il parlait. Ce n'était qu'en arrivant sur Hemera qu'elle avait découvert ce mot, sans savoir à quoi ça correspondait. C'était donc un moyen d'être au courant des informations. Et qui s'écoutait.
Sur Vana'diel elle n'avait connu que le journal papier, « Vana'diel Tribune ». Elle en déduirait donc que la télé ça serait... autre chose, un truc émettant du son (au moins).

Pour le moment elle ne voyait rien de spécial mais elle ne dit rien, elle n'avait pas envie de passer pour cloche, même si Harold avait l'air bien sympathique et pas enclin à se fiche d'elle. Puis, il était pas trop mal... bien que plus petit qu'elle. Enfin non, c'était elle qu'était bien plus grande que la moyenne, et c'est là qu'elle regretta un peu de ne pas avoir plus de gênes Zilart qui lui auraient fait avoir quelques centimètres de moins. Sur Vana'diel sa taille n'avait pas été une gêne mais là...

Ana soupira et suivit Harold tout en lui répondant à voix basse.
« Euh même face à une armée tu leur couperais les mains ? Je ne veux pas que t'aies des ennuis moi ».

Elle se tut alors qu'elle sentit comme une effluve dans l'air, quelque chose qui lui ouvrit un peu plus l'appétit quand elle huma cet air. Une espèce d'odeur de crêpe. Des crêpes ! Qui l'eut cru hein !

Ana afficha des grand yeux intéressés en direction de là où l'odeur semblait venir et se rapprocha de l'entrée du lieu. Et là tous ses sens furent en effervescence ! Maaaaangeeeeeer !
Elle regarda Harold se demandant sa réaction.
« Enfin, si tu préfères un autre endroit hein, je te suis ! ».
Elle scruta à nouveau dans le lieu à bouffe et vit un espèce d'écran émettant a priori des informations. Elle plissa les yeux et se tourna à nouveau vers le Seed.
« C'est ça une télé ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mar 3 Sep - 3:07

HaroldAh oui, peut-être qu'il n'y avait pas la télé sur son monde natal ; pas étonnant que le terme la laisse pensive, voire confuse. Tant pis, c'était dit. De plus, de tête, Bevelle ne serrait la vis que sur la technologie "de guerre" (comprendre : tout ce qui pouvait les écarter des rênes de Spira), une télé étant à la fois peu considérable comme une arme et fort utile pour raconter ce que les autorités voulaient au peuple à grande échelle, ce serait surprenant que les chauves de Yevon n'interdisent tout ça. Donc, à la recherche d'une télé...

...Ou d'une réponse à la question d'Anaryelle. Effectivement, se battre contre un ou deux moines était possible, mais contre toute une escouade, ça allait être compliqué. Pas faux, mais...



- C'est ma roue de secours, j'ai mieux à leur balancer avant. BIEN mieux !


La diplomatie, notamment. Harold portait son uniforme de la BGU, après tout ; et avec le contexte politique, pas sûr qu'Asran voulait qu'un boxon politique démarre avec Dol. Si les moines guerriers étaient moins abrutis qu'il n'y paraissait, cela suffirait pour qu'ils le laissent tranquille. Sinon, SWOOSH SWOOSH.
Tout ce beau plan fut interrompu par l'estomac d'Anaryelle qui avait pris les commandes après avoir senti de la bouffe ; il n'y en aurait plus grand-chose à en tirer tant qu'elle ne serait pas calée. Cela dit, à force de repenser à ces nachos dont il s’était fait arnaquer, force était de constater qu'il faisait faim maintenant.



- Ça fera la rue. Et oui, c'est ça une télé ; avec de la chance, on aura les infos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Ven 6 Sep - 0:22



Il fallait se l'avouer, cet espèce d'écran captivait sacrément l'attention. Anaryelle n'avait en effet jamais rien vu de tel sur Vana'diel. Même pas à Jeuno, ni même à Bastok lorsqu'elle y était passée. Et ailleurs ne risquait pas. Et si c'était pour de l'information ou de la propagande, difficile à imaginer que les Zilarts auraient pu avoir cette technologie – ou plutôt en avoir besoin – puisqu'ils avaient un autre moyen de communication.

En tout cas c'était là quelque chose qui paraissait fort prenant, rien qu'à voir tous les regards tournés vers cet écran. Cela mettait presque notre demie Elvaan mal à l'aise. Et si ce truc pouvait servir à formater les esprits ?

Elle se surpris même à sursauter lorsque Harold lui répondit. Elle en avait même oublié sa fringale pendant un laps de temps !
« Ah oui je vois... ».
Elle se tut et plissa les yeux alors qu'à l'écran ça parlait d'un moine guerrier du nom de Gradivus. Drôle d'apparence...
« Ils ressemblent à ça les moines c'est ça ? » souffla-t-elle à Harold.
Et elle ne pu s'empêcher de regarder discrètement autour d'elle, des fois qu'il y en ai un ou deux qui trainent. C'était forcément des gens devant lesquels il valait mieux se tenir à carreau, même si on n'avait rien à se reprocher.

Elle scruta à nouveau l'écran et afficha une mine un peu honteuse lorsqu'elle reconnu que ça parlait du match de blitzball. Et heureusement qu'elle avait la peau assez hâlée pour ne pas rougir. Mine qui devint grave à l'information suivante.

« Aaah c'est ça les histoires de prisonnières ? ».

Elle fit un peu la moue, et au bout de quelques minutes, elle entra quand même dans le truc, tout en lorgnant vers Harold, puis vint s'assoir et regarder ce qui était proposé comme repas. Tout en prêtant une oreille attentive à ce qu'il se disait autour :
« Donc deux prisonnières, c'est bien ça... ».
« Oh hey, vous avez vu ces deux là dans l'équipe du démon ?! Ils ne font pas très couleur locale ! ».
« Wahoooo elle a l'air sévère la moine ! ».
« Qu'est-ce qu'elles ont foutue ces deux prisonnières ? ».

Puis un nom. Un nom bizarre. « Hey gars, t'as entendu parler de Shinra ? On dit que... ».

Anaryelle restait pensive au milieu de tout ce brouhaha. Les gens étaient bien bavards. En revanche ce dernier détail là...
« Shinra ? Je n'en ai jamais entendu parler non plus. Tu connais toi ? » demanda-t-elle à Harold.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Dim 8 Sep - 23:19

HaroldA en juger par son expression devant la télé de Spira, Anaryelle n'avait donc bel et bien jamais rien vu de tel. Au moins, sa réaction n'était pas de partir en mode berserk devant quelque chose de technologique et d'inconnu (un trait plutôt attendu des Yevonites) ; au contraire, c'était vraiment très intéressant si elle arrivait à en oublier qu'Harold lui parlait.
La télé, présentée depuis Bevelle par une prêtresse de Yevon ou assimilé (évidemment !) mentionnait juste la promotion d'une moine suite à une mission "diplomatique" entre Héra et Spira. Hm.



- Curieux, ils sont sapés en vert normalement. Soit c'est une unité spéciale, soit un haut gradé.


Et dans les deux cas, quelqu'un qui avait l'air de s'être pris un concombre quelque part. Mais même si c'était anodin en apparence, ça en disait long sur le découpage du monde.
Gaïa et Dol s'étaient tout de suite démarqués comme les pays technologiquement avancés du lot : même en savant que Spira gardait le meilleur de ses machines bien cachées et/ou mises en pièces, le pays du blitzball était plus proche d'Héra à ce niveau-là. Avec les cristaux au milieu de tout ça, il fallait espérer que ça ne tourne pas à la guerre froide entre ces quatre-là...

Anaryelle tira notre ami SeeD de ses réflexions politiques en mettant... La Shin-Ra sur la table. Merde.



- Comme ce que tout le monde en sait. Une très grosse société qui faisait office de principal employeur et de maître du monde sur Gaïa et qui baignait dans tout ce qui était pas éthique. Ils ont coulé après que Sephiroth et les Armes aient tenté de détruire le monde et aient tué leur président et son héritier. Officiellement, ils ont mis la clé sous la porte, mais il y a beaucoup de rumeurs comme quoi des cellules seraient toujours en route.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Lun 9 Sep - 2:14



Ah ce Harold devait être bien patient pour lui répondre ainsi. Elle, qui était vraiment perdue, loin de son monde.

« Ah ! Sapés en vert ? Je n'en ai pas vu donc, enfin je ne pense pas ».

Elle regarda encore partout autour d'elle, et en effet, elle n'en voyait pas.
En regardant à nouveau vers l'écran, montrant encore la nommée Gradivus, elle fronça un peu les sourcils.

« C'était une mission diplomatique ? Drôlement armée pour de la diplomatie non ? À moins que cet individu n'était pas seule ? ».

Elle n'attendit pas forcément de réponse sur le coup. Car elle entendit encore parler de la Shinra pas loin. Ce nom revenait souvent ces derniers temps, de plus en plus.
Et cela inquiéta beaucoup Anaryelle alors que Harold lui expliqua ce que c'était.

« Hmmm tenté de détruire le monde. Me rappelle quelque chose ça, enfin je ne vais pas me répéter ». Elle fit la moue avant de reprendre. « Tout ce qui n'était pas éthique, t'entends quoi par là ? Et c'est sûr qu'ils ont mis la clé sous la porte ? J'entends de plus en plus ce nom, pour une société qui n'existe plus c'est étrange ».

Elle se tut alors que le serveur arriva pour prendre la commande. Elle pris un steak frites – très diététique, c'est sûr – et en dessert, une crêpe belle hélène, enfin ce qui semblait être l'équivalent de ce délicieux plait qu'elle avait connu sur Vana'diel, avec un verre de lait à la pomme en boisson.

Une fois que Harold eut éventuellement pris sa commande lui aussi et que le serveur fut parti, elle reprit : « En fait tous les mondes ont leurs... leurs... dominateurs ? Ça ne doit pas être un hasard qu'on ai tous été regroupés, tu ne crois pas ? Même si Vana'diel ne fait apparemment pas partie de ce... cette fusion. Il semble pourtant y avoir des points communs. Je serais curieuse d'étudier ça tiens. Peut-être que si on parvient à trouver les Cristaux, on le saura ? Enfin moi je ne veux pas m'en emparer un, mais juste les trouver, qui sait ? ».

Elle se tut alors que leurs plats arrivaient, et attendait à présent une réponse éventuelle de son compagnon d'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mer 11 Sep - 2:06

HaroldEffectivement, Miss Coincée 2013 portait un sacré coupe-papiers dans son dos. Plus court que la fameuse épée broyante de Cloud, mais plus large. Et à en juger par ce qu'on voyait de la poignée, il y aurait même un canon ou autres là-dedans ? Bevelle devait être terrifiante une fois énervée s'il y avait des soldats capables de manipuler de tels engins dans les rangs des Yevonites... Et nul doute qu'ils devaient garder ça pour eux.


- Armée comme ça, m'étonnerait qu'ils lui aient filé une escorte. Cette nana à du faire tout le voyage seule et rentrer à Bevelle aussi sec.

Bonne question pour la Shin-Ra, cela dit. Encore une fois, c'est que des rumeurs qu'ils ont survécu ; cependant, Midgar, l'ancienne capitale de Gaïa et leur ancienne place-forte, est toujours en ruines depuis les évènements dont j'te parlais. Des gens vivent encore là-bas, mais des monstres aussi. Il est facile de dire que la Shin-Ra continue ses expériences sur tout et n'importe quoi au moindre truc louche ou qu'ils kidnappent des gens alors qu'en réalité, un monstre les a bouffés ou des voleurs les ont attaqués.



Le temps de parler, la bouffe était arrivée. Harold leva un sourcil en voyant arriver des plats qui n'auraient pas fait tâche à Junon ou Balamb, mais se ravisa d'insister en se souvent que c'était Luca. La ville était le principal point d'accueil de natifs des 3 autres mondes, il semblait logique que les locaux se mettent un peu au diapason au niveau culinaire. Et puis, c'était difficile de croire que Yevon péterait une durite pour de la cuisine !
Harold n'avait pas fait trop gaffe à ce qu'il avait commandé, tout perdu qu'il était dans sa politique ; juste pointé un truc sur le menu. Qui s'avéra être des crevettes au riz avec une sauce qui sentait le poisson et quelques effluves d'épices et de menthe. Déjà plus local.



- Reeve Tuesti pour Gaïa, Laguna Loire pour Dol, Grenat Di Alessandro pour Héra et Asran pour Spira. C'est les quatre "top-dogs" qui mènent le ballet. Et décident quoi faire des cristaux si quelque chose ou quelqu'un en trouve un.


Et par "quelqu'un", comprenons "Surtout pas Sephiroth, Ultimécia, Kuja ou Seymour".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mer 11 Sep - 22:16



Voir à quoi ressemblait la moine – dur à croire que c'était une femme mais tout le monde était bien d'accord là dessus – ne coupait pas l'appétit d'Anaryelle. Même si la moine semblait sacrément impressionnante.
« En effet. Je n'ai jamais vu de telle arme sur mon monde... enfin normal tu me diras, on n'est pas aussi avancé technologiquement ».

Et elle enfourna une première bouchée telle une goinfre qui n'avait rien mangé depuis on ne sait combien de temps. Pourtant elle n'avait rien d'un « semi-Homme » aux pieds velus. De toute façon il n'y en avait pas sur Vana'diel, ni sur Hemera. Et pas forcément sur d'autres mondes non plus d'ailleurs.
Et elle s'étonnait qu'elle avait pris du derrière et un peu de ventre après... Mais empêchait une bonne vivante de se faire plaisir peut être assez criminel... à ne pas oublier.

En même temps qu'elle s'empifrait mangeait, elle écoutait les explications de Harold à propos de la Shinra.
Elle finit d'avaler sa bouchée, et bien qu'elle en avait encore un peu dans la bouche, elle répondit en s'efforçant de ne pas postillonner sur son interlocuteur.
« Hmmm pas très rassurant quand même ces histoires sur la Shinra. Les ruines ça peut se reconstruire. Et même si ça reste en ruine, des choses peuvent s'y cacher... En plus s'ils font des expériences... sur des gens ils les font ? ». Elle soupira le temps de finir sa bouchée pour pouvoir continuer.
« Quand j'étais enfant, il y a eu une grande guerre dans mon monde. Une partie de ma ville natale a été réduite en ruines... et reconstruite bien rapidement. Enfin je ne serai pas la seule à avoir connu ce genre d'histoire je suppose ».

Elle se tut et scruta l'assiette du Seed, qui sentait plutôt bon aussi, fallait le dire. Elle ne pu s'empêcher de humer un peu plus d'ailleurs.
« Oh ça a l'air gouteux aussi ce que t'as pris ! La prochaine fois, s'il y en a une, je prendrai ça ! ».

Et là manque de bol, même si elle faisait attention, elle projeta un postillon sur Harold, et montra sa gêne en mettant sa main devant sa bouche, mais sans rien dire puisqu'il expliqua ce qu'il se passait si un cristal était trouvé.
« Tu veux dire par là que si je trouve un cristal, il seront forcément au courant ? Waaaw ».
Elle semblait quand même bien peu rassurée. Ça lui faisait penser au pouvoir des anciens dirigeants de son monde. D'ailleurs si ce pouvoir existait aussi ici, comment se faisait-il qu'elle ne puisse plus l'utiliser ?
« Ils sont... de quel... euh ils sont... humains ? Ceux que tu viens de citer là ? Tiens, aussi, il y a beaucoup de non humains ailleurs ? Je vois bien ici, mais sur les autres mondes, qu'en est-il ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Jeu 12 Sep - 3:27

Harold- Va savoir si c'est tout ce qu'ils ont...


Va savoir en effet. Même si les villes-machines avaient toutes disparu suite aux attaques de Sin (sauf Bevelle, et encore, ça devait être bien caché), difficile de savoir ce que l'église gardait sous le manteau en plus de ce que les Al Bhed pouvaient découvrir. Spira pouvait très bien occuper la plus haute marche du podium technologique à l'insu de tout le monde et décider de le montrer si la dispute éclatait sur les cristaux. Qui sait, à force de vouloir buter Sin, ils avaient peut-être de quoi rivaliser avec le Sister Ray dans leur manche...


- Je n'serais pas surpris qu'ils soient toujours en activité, cela dit. La Shin-Ra avait une telle mainmise sur Gaïa qu'il est difficile de croire qu'ils ont simplement disparu. Que ce soit leurs unités régulières ou leurs petits secrets comme les Turks ou le SOLDAT, m'étonnerait des masses que tout aie disparu du jour au lendemain.


Tout n'était rose au pays des poneys, quoi qu'en disaient les optimistes. Les cristaux avaient sans aucun doute ravivé les luttes de pouvoir à droite et à gauche. Ce n'était encore une fois que des bruits de couloirs, mais on murmurait que Galbadia recommençait à magouiller pour tenter de s'attribuer une plus grosse part du gâteau et que ce n'était qu'une question de temps avant que Bikanel ne soit envahie par les moines guerriers histoire de finir le job des Guados concernant les Al Bhed. Réjouissances en perspective.
Anaryelle ne pouvait pas se vanter d'éviter les ennuis à penser non-stop aux cristaux... Ignorant son commentaire sur sa bouffe tout en engammant une bouchée du mix (très bon, mais limite trop fort en bouche avec le mélange des saveurs au passage), il rebondit à nouveau sur les cristaux.



- Tous humains oui. Il y a bien d'autres races comme les Ronsos, mais les 4 que j'ai mentionnés sont humains. Et ils apprendront pas par magie pour le cristal... Mais il sont très bien informés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux étrangers à Luca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deux étrangers à Luca
» Deux étrangers au bout du monde, si différents (Sophia)
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Un.. Deux... Trois... Ciseaux !
» Accueil des étudiants étrangers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Luca-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives