Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Deux étrangers à Luca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Sam 23 Aoû - 15:43

Forcément, si je voyais le côté grande ville et plein de choses à y apprendre, Yusuke voyait le côté « je vais me faire un max de fric » ! Celui-là alors. Mais c’est comme ca que je l’aimais. En tout cas oui, c’était une grande ville portuaire qui s’étendait devant nous, j’émettais l’hypothèse que la Chimère – ou le Cristal – de l’eau soit dans un endroit similaire à celui-là, et Yusuke me répondait qu’il faudrait d’abord se renseigner sur les différents éléments. Bah pourquoi ? Enfin je veux dire, oui, pourquoi pas, mais pour l’eau ?

- S’il y a un Cristal par élément et qu’on a déjà trouvé la Chimère de la Foudre, ca me semble logique qu’on puisse trouver son opposé quelque part non ? Je pense que sur ce monde aussi, l’eau est le contraire de la foudre …

Et si ce n’est pas le cas … bah c’est que ma foi ils ont une logique carrément différente de la nôtre ! Bref, on entrait à Luca, mais vu l’heure, on allait s’installer pour manger en terrasse dans un premier temps. Un serveur venait avec plein de cartes, si je ne comprenais pas pourquoi dans un premier temps, j’allais vite faire mes déductions. Il prononça les mots – noms plutôt – Gaïa, Dol, Héra … si dans un premier temps je voulais lui demander de traduire, je me souvenais que Yusuke m’avait dit à Guadosalam qu’on l’avait confondu avec un habitant de Gaïa à cause de ses traits. Donc Dol et Héra sont les deux autres mondes qui ont fusionné pour former Héméra ? Je soupirais, bon, au moins on connaissait le nom des quatre mondes. En tout cas, lorsque Yusuke expliqua qu’on venait de Guadosalam, le type afficha une mine plus sombre qui semblait confirmer qu’il avait deviné que nous étions des revenants.

Il nous tendit alors les menus de Spira, je regardais attentivement et écoutais ses explications, il donnait même l’alphabet à Yusuke et je fus surprise de voir que l’ordre des lettres en récitant l’alphabet était le même que chez nous ! Une coïncidence de plus, ou un mystère de plus à résoudre. Je prenais un cocktail aux fruits rouges, non alcoolisé, pour l’apéritif, et pour la suite bah … j’avais une envie de pâtes. Alors je prenais des pâtes sautées avec des fruits de mer et du poisson – du piranha pour être correcte, sérieusement ils mangent ca ? En dessert, j’avais pris une coupe de glace, il faisait chaud ici mine de rien, et ce, malgré la brise maritime. Yusuke disait que l’alphabet de Spira était bizarre, et je me penchais pour essayer de regarder son calepin, avant de me mettre à sourire.

- Tu sais, je suis sûre que si tu lui montres l’alphabet de Pulse et de Cocoon, il te dira la même chose !

Nos cocktails ne tardaient pas à arriver, mais bien sûr, il fallait patienter encore un peu pour nos assiettes. Je trinquais avec mon époux avant de goûter le mien, les goûts m’étaient familiers même si je n’étais pas sûre tout de même que les fruits étaient exactement les mêmes que sur Gran Pulse. Curieuse, je louchais sur la boisson de mon époux aussi.

- Tu me fais goûter ?

Je lui tendais mon verre au cas où il veuille goûter le mien aussi avant de me mettre à réfléchir à la suite du programme. Un coup d’œil aux alentours, les gens semblaient s’amuser et souriants ici.

- On fera quoi après ? Luca a l’air de proposer beaucoup d’activités. Nous l’avions vu rapidement depuis la route de Mi’ihen, c’était une ville immense ! - Tu veux qu’on se repose un peu avant de se lancer dans la visite de la ville ? J’imagine qu’il doit y avoir de super hôtels ici ! J’ai envie qu’on se prenne une super chambre de luxe tous les deux, avec un jacuzzi, qu’on se détende dedans et …

Tu parles trop Sheli. Mais bon, ce serait étonnant qu’il n’y ait pas des hôtels de luxe ici quand même ? Faut bien se faire plaisir de temps en temps aussi … mais est-ce que les spa et compagnie ca existe ici au fait ??

- J’espère que ca existe ici au moins … Mon dos en a besoin ! Et puis j’ai un peu mal sur le côté aussi à cause de coup de poing que m’a foutu cet ogre là … Je suis sûre que si j’étais un poil plus fragile, il m’aurait cassé des côtes.

Bon ok, au pire s’il n’y a pas, et bah on se contentera de ce qu’il y a. Ca faisait prétentieuse et petite bourge ce que j’exigeais comme ca, mais bon. Je ne le suis pas, il faut juste savoir apprécier le confort lorsqu’on peut l’avoir. Bref. Le serveur finissait par revenir pour nous apporter nos assiettes et j’avais hâte de goûter ca !! Je souhaitais un bon appétit à mon époux avant de plonger ma fourchette dedans, le serveur ne restait pas malheureusement car il avait d’autres clients à servir mais je suis sûre qu’on pourrait lui parler après. En tout cas ces pâtes étaient très bonnes ! Avec une légère touche d’acidité dans la sauce qui rappelait le citron, miam ! Mais bon, je m’essuyais la bouche, pour après donc ?

- Qu’est-ce que tu veux demander au serveur au fait ?

Je doute qu’il donne des informations sur les Chimères et les Cristaux – quoique ? – mais je ne sais pas ? Où trouver une carte d’Héméra ? Ce qu’on peut faire ici ? Allez savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Sam 23 Aoû - 19:14

Raisonnement logique. La foudre et l'eau sont normalement opposés, oui, on a vu ça surtout sur Pulse à vrai dire. Sur Cocoon, j'ai un peu moins l'habitude des éléments puisque bon, je n'ai développé mon cristarium que très tard comparé à Sheli, aussi j'étais encore un peu à la ramasse à propos des éléments.

Enfin, peu importe pour le moment, il fallait qu'on en apprenne plus, et ça impliquait donc de se renseigner sur ce monde, mais je ne me voyais pas sauter sur le serveur tout de suite alors qu'il m'avait déjà bien aidé sur l'alphabet. Il nous apportait nos boissons, je laissais Sheli goûter à mon cocktail pendant que je goûtais au sien, ce qui me faisait plutôt plaisir au palais

«C'est bon n'empêche, bien meilleur que ce que l'on mangeait sur Cocoon, mais pas aussi bon que tes petits plats de Pulse!» c'était du camping pour la plupart, mais elle s'en était toujours très bien sorti. Elle savait surtout où trouver les herbes qui avaient du goût en fait, c'était là toute la différence entre Pulse et Cocoon, nous on avait surtout une nourriture artificielle et qui manquait cruellement de goût, je ne m'en étais jamais rendu compte avant d'arriver sur Pulse.

Enfin là en tout cas, ils n'avaient pas ce problème, ce que je buvais là était très bon et déjà ce qu'on avait pris à Guadosalam et au temple de Djose était tout à fait mangeable aussi! Donc bon, je me doutais que le reste suivrait. Je buvais une nouvelle gorgée alors que Sheli me demandait un peu ce qu'on ferait aujourd'hui, je regardais autour de nous avant de poser les yeux sur mon carnet

«Je pense qu'on va se poser un peu pour le reste de l'après-midi. Donc trouver un hôtel déjà pour que je puisse apprendre l'écriture correctement. Ça ne sert à rien de s'emmerder à faire des recherches si on n'est même pas fichu de lire le moindre panneau.» et j'étais bien d'accord sur le fait de prendre une chambre de luxe! Après ce qu'on s'est mangé sur la route de Mi'ihen, moi aussi je veux un jacuzzi et tout le tralala!

«Je sais pas pour la technologie, c'est sur que cette ville a l'air bien plus proche de ce que l'on connaît que Guadosalam. Tu as vu cette sphère géante remplie d'eau toute à l'heure? Je pense que s'ils peuvent faire un truc pareil, ils doivent pouvoir faire de bons trucs niveau confort.» après, peut être que ça ne porte pas le même nom, mais de toute manière, je pense qu'on se débrouillerait pour avoir quand même ce qu'il y a de mieux en terme de confort.

Je commençais à déguster mon plat, c'était bizarre de me voir manger de la viande et Sheli du poisson - quoi qu'au premier abord moi, je savais pas avec juste le nom que c'était de la viande - d'habitude, c'est plutôt l'inverse, mais c'était bon! Je grignotais ma brochette directement avec les doigts, regardant autour de moi les gens qui passaient, j'analysais surtout leurs vêtements à vrai dire, voir où ils mettaient leur argent pour pouvoir les dépouiller plus facilement, mais Sheli me sortit de mes pensées en me demandant ce que je voulais savoir auprès du serveur


«Voir s'ils ont une bibliothèque ou un truc du genre pour en apprendre plus sur Spira. J'ai besoin de prendre des notes sur les chimères tout ça. S'ils en avaient avant, il faut que je sache où étaient les autres. On a trouvé Ramuh dans le temple de leur chimère de la foudre, s'ils avaient autrefois des chimères pour chaque élément, trouver les autres dans les temples appropriés serait logique.» et bon, je ne me voyais pas embêter quelqu'un en posant mille et une questions. Aller dans une bibliothèque, ou une vidéothèque s'il y en a est plus efficace que d'interroger quelqu'un qui finira par en avoir mal, ou se méfier de nous.

Le serveur débarrassait nos assiettes, et lorsqu'il revint avec les desserts, j'en profitais donc pour lui poser la question.

«Je vous conseille d'aller à l'auditorium. Autrefois, nous enregistrions des visiosphères pour mémoriser les événements importants, matchs de blitzball tout ça, mais aussi les archives des anciens invokeurs. Depuis la fusion des mondes, on ne peut plus enregistrer ce genre de sphère, mais on peut encore lire les anciennes! Nous sommes en train de mettre en place une nouvelle technologie pour enregistrer des vidéos grace aux autres mondes.» ok, l'auditorium donc. Le serveur m'indiquait où le trouver, selon moi, c'était surement le meilleur endroit pour se rendre, mais il fallait d'abord que j'apprenne l'alphabet.

Je goûtais le flan et je fus surpris de le trouver assez similaire à celui que Sheli m'avait cuisiné une fois sur les steppes de Pulse

«Tu devrais goûter ça aussi! Ça va te rappeler des souvenirs!» je lui tendais la cuillère avec un petit sourire en coin avant de finir mon plat, et verser les gils nécessaires pour le repas, puis on filait pour chercher un hôtel. Je visais les plus hauts bâtiments, bousculant quelques personnes au passage pour leur vider les poches, puis j'entrais dans ce qui semblait être un établissement de luxe si je me fiais aux allures et à la décoration, et je demandais directement leur meilleure chambre. Ça revenait à genre au moins deux milles gils, mais avec tout ce que j'avais piqué en cours de route, j'allais à peine mettre 100 gils de ma poche pour Sheli et moi.

«Vous avez quoi comme service fourni dans cette chambre?»
- «Vous disposez d'une piscine privée, et votre salle de bain propose toutes sortes de fonctionnalités, de la baignoire traditionnelle, au bain vapeur en passant par le jacuzzi. Vous aurez la notice de fonction dans votre chambre, ou vous pouvez demander à l'un de nos employés de venir vous expliquer.»
«On se débrouillera, merci!»
bon ben au moins, y'avait des jacuzzis ici. On montait au dernier étage, et j'utilisais la clé magnétique pour ouvrir la porte avant de tomber sur une chambre qui était probablement plus grande que notre maison à Néo Bodhum! La chambre elle-même faisait surement toute la surface salon+chambre+cuisine, et la salle de bain était presque aussi grande!

Et effectivement, une superbe terrasse avec piscine, et vue sur la sphère géante!

«Ok, je sens qu'on va passer la semaine ici!» bon, alors.. où se trouvent les notices de fonctionnement des différents appareils? Maintenant que Sheli ne peut plus contrôler tout ce qui est électrique, on n'a pas intérêt à se vautrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Sam 23 Aoû - 19:16

===========================
Yusuke et Sheli passent au niveau 8

Yusuke paie 100 gils pour Sheli et lui > Restauration à 100% HP-MP

Gains: +50 gils [Sheli]
===========================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Sam 23 Aoû - 23:19

Ah ouais, cet après-midi, c’était repos total. Yusuke tenait à apprendre l’alphabet de Spira qui plus est avant de se lancer dans d’éventuelles recherches donc bon. Pour ma part, je savais que je mettrais plus de temps à apprendre que lui, je n’ai pas sa mémoire visuelle. Et puis avant de faire quoi que ce soit, je tenais à ce qu’on se détende, si possible, après la journée qu’on venait de passer. Et même les journées précédentes à vrai dire, revenir à la vie sur un nouveau monde, réaliser la perte de mes pouvoirs, l’épreuve et la promesse de Ramuh … Ouaip, j’espère qu’ils connaissent les jacuzzis ici. Mais comme le faisait remarquer mon époux, c’est vrai qu’il y avait cette sphère aquatique géante qu’on avait vu en arrivant en ville, la technologie devait être au point quand même ici.

Bref, on mangeait mais je me demandais ce que mon époux voulait demander au serveur, sachant qu’on ne pourrait pas le retenir éternellement non plus. C’est qu’il devait s’occuper aussi d’autres clients quoi. Visiblement, Yusuke voulait trouver une bibliothèque ou quelque chose comme ca qui pourrait déjà nous en apprendre plus sur Spira, et les anciennes Chimères. J’acquiesçais à ses propos avant qu’on ne termine nos assiettes, puis qu’on attende le dessert. Là, mon époux eut des renseignements sur l’auditorium, et de ce que je comprenais de la bouche du serveur, si nous, nous utilisions des caméras pour enregistrer des vidéos, eux, ils se servaient de sphères. Je me demande bien à quoi elles ressemblent, mais je suppose qu’on aura la réponse quand on y sera.

Nous avions nos premières informations, alors c’était bon. On profitait juste de nos desserts et je goûtais celui de Yusuke qui me rappelait beaucoup le flan de Gran Pulse ! Je me mettais à sourire avec ce petit goût en bouche, oui, je me souviens que la première fois que je lui ai fait goûter, je lui ai montré de quel monstre ca venait, et il en était dégoûté ! Mais au final une fois dans la bouche, il avait bien constaté que c’était très bon. Un monstre gélatineux qui a bon goût, incroyable pour être vrai, mais ca l’est pourtant. Quoiqu’il en soit, le repas terminé, ca faisait du bien d’avoir l’estomac rempli, et direction un hôtel ! Heureusement ils avaient des trucs vachement luxueux et Yusuke payait sans attendre avant qu’on aille au tout dernier étage et là … on s’en prenait plein les yeux !!

- C’est pas une chambre ni une suite ca, c’est carrément un appartement !!

Je posais mes affaires dans un coin avant de me jeter sur le matelas et rebondir dessus. Il était tout moelleux tout confortable tout bien, c’est trop génial !!

- Ok, je risque de dormir de 22h jusqu’à 15h de l’après-midi là-dedans.

Et encore. Je comptais avec l’heure de Gran Pulse. C’est-à-dire que chez nous, les journées durent 26h là où elles durent 24h sur Héméra ! Nous ignorions totalement qu’il y avait ces deux heures en moins et honnêtement, je ne m’en étais pas trop rendue compte encore. Si Yusuke voulait étudier le manuel – faudrait apprendre à lire déjà avant – moi, je pensais à tout autre chose ! Arborant un large sourire, je me relevais pour venir vers lui et éjecter sur le lit toutes les affaires gênantes. Allant de ses armes, les manuels qu’il tenait, et même son haut ! Puis son pantalon – si si – hop ! Tout ! Et je faisais de même avant de le traîner jusqu’à la salle de bain, j’étais partie dans un élan fougueux, prête à prendre un super bain de la mort qui tue dans le jacuzzi, jusqu’à ce que … le rêve s’écroule, le mythe tombe, l’ambiance fut cassée.

- Merde … Il fallait quand même bien le manuel … Pour savoir comment faire fonctionner le jacuzzi. J’avais l’air bien bête là tiens. Mais bon. Je finissais par hausser des épaules. - On va improviser, de toute façon je ne peux pas le lire leur manuel.

Non mais il y avait des petits dessins dedans qui auraient pu t’aider quand même Sheli. Je m’en fous ! J’appuyais, tournais les boutons un peu n’importe comment dans un premier temps, si bien que je faisais du grand n’importe quoi dans la baignoire – et puis la remplir d’abord ce serait pas mal aussi – jusqu’à ce que je comprenne un minimum. Au final, il aura fallu attendre une bonne demi-heure, à poils tous les deux qui plus est, avant que le jacuzzi soit prêt. J’entrais enfin, la première, et je m’installais dans un coin en soupirant d’un bien-être sans nom.

- Oh mon Dieu. Je crois que mon dos a été envoyé au septième ciel en un claquement de doigt.

Ou comment accentuer grandement la chose. Bah quoi ? Ca fait un bien fou ce machin, une fois qu’on est dedans, on n’a plus envie d’en sortir ! J’attendais que Yusuke s’installe à son tour pour venir me blottir contre lui, fermant les yeux pour profiter de ce moment, mais je devais faire attention à ne pas m’endormir moi.

- On se prend pas la tête là. Disais-je presque dans un murmure. - Après ce petit bain, on sera trop détendu et trop HS pour faire quoi que ce soit, on ira directement se reposer.

Les manuels, l’alphabet, et compagnie, ca attendrait, en somme. Enfin après si Yusuke se sentait prêt à étudier les lettres de Spira pour lire le plus vite possible, libre à lui. Moi, je me connais, je sais qu’après cette séance de détente, j’aurai envie de ronfler un coup, et si je ne ronfle pas un coup, je serai un zombie le restant de la journée. Et peut-être même de mauvaise humeur ! Quand on est fatigués, on est plus facilement de mauvais poil. Du coup je ne sais pas, est-ce qu’on ferait un tour à l’auditorium en fin d’après-midi ? Ou serait-il plus sage d’attendre demain, et ce soir, on visite un peu la ville ? L’énorme sphère m’intriguait assez personnellement.

- On ira voir cette grande sphère d’eau ? Je me demande à quoi elle sert, je doute que ce soit une piscine quand même. Si ?

Presque. On risquait d’être surpris de ce qu’on y verrait si on y allait en tout cas puisque notre monde ne connaissait absolument pas le blitzball. D’ailleurs sur le coup, je ne faisais pas du tout le rapprochement avec ce sport alors que le serveur du restaurant avait parlé de « matchs de blitzball » qu’ils enregistraient sur des sphères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Dim 24 Aoû - 9:44

Ça c'était une chambre! Inutile de dire que là, on aurait largement de la place pour faire tout ce qu'on voudrait, et surtout, où l'on voudrait! Héhéhé... en tout cas, Sheli se refusait à perdre du temps et m'entraînait déjà dans la salle de bain avant même que j'ai eu le temps d'en placer une! Et le pire, c'est qu'elle m'avait donné de faux espoirs en me foutant à poils avant! Je pensais qu'on allait s'amuser un peu avant mais non... elle m'entraînait jusqu'au jacuzzi avant qu'elle ne comprenne elle-même que tous les boutons auraient de quoi nous rendre chèvre bien vite.

«Attends attends! N'appuie pas partout!!» mais trop tard. Je soupirais en voyant le désastre, on avait manqué de se brûler avec un jet de vapeur, probablement pour l'effet hammam, puis on avait quand même réussi à remplir avec une température convenable sauf que de la même manière, y'avait différents jets de bulle! Tantôt vers le côté, tantôt vers le haut selon si on voulait juste des bulles ou bien un massage...

Mais à force d'acharnement, on s'installait tranquillement dans l'eau avec des bulles venant d'en bas et des côtés pour nous masser après cette journée assez éprouvante, et même celle d'avant comme le disait si bien la demoiselle.
Je fixais un instant les yeux au plafond alors qu'elle venait se blottir contre moi, la décoration était plutôt, bien qu'elle me rappelait beaucoup Bodhum. Ils semblaient beaucoup aimer la couleur ici, les tons étaient généralement bleus ou violets, bien que l'on voyait quelques poutres apparentes de couleur chêne ou acajou selon les endroits. C'était bizarre ce mélange à la fois ancien et nouveau. Enfin, je me faisais sortir de mes pensées par mon épouse qui semblait vraiment fatiguée et je lui souriais tendrement en déposant un baiser sur son front


«Oui, je pense qu'on va se faire une petite sieste pour pouvoir mieux profiter de la soirée. Et puis, t'as vu tous les coussins qu'il y a dans ce lit?» pour Sheli, le meilleur moyen de s'endormir était de se faire une véritable forteresse de coussins! J'aurais presque pu être jaloux tellement elle avait tendance à serrer ses petits coussins chéris dans ses bras! Mais bon, en général, c'était seulement au début car après, elle finissait toujours par revenir dans mes bras à moi.

Mais pour le moment, on profitait du jacuzzi, savourant les bulles qui nous massaient et nous détendaient, jusqu'à ce que j'ai l'impression de me dessécher comme un pruneau et en regardant le bout de mes doigts, je pouvais voir toutes les petites crevasses, ce qui était le signal qu'il fallait sortir!

«Allez, madame Makunochi! Au dodo!» ou pas? Finalement, j'avais envie de quelque chose avant de dormir, si bien que je profitais qu'on soit dans l'eau - et déjà tous nus - pour savourer jusqu'au bout cette baignoire gigantesque! LÀ! J'allais bien dormir!

Bon, on en avait mis partout par contre, mais le sol était vachement bien foutu et ne glissait pas, même mouillé. J'enfilais juste un caleçon pour ma part avant de la voir se jeter dans le lit pour faire sa forteresse, puis je me trouvais une petite place pour pouvoir me caler à ses côtés. Il ne lui fallut pas longtemps pour revenir contre moi, je baissais quand même les volets pour que la lumière ne nous dérange pas, puis hop... dodo.

Étrangement, je n'étais pas aussi fatigué que Sheli, si bien que je fus le premier réveillé. Je la laissais cependant dormir et je me levais furtivement pour aller chercher mon carnet dans mon sac et j'allais m'installer sur la terrasse pour pouvoir apprendre cet alphabet. On avait un mini bar, donc je m'étais déjà entraîné à lire les différents noms de boissons pour me faire un cocktail, il y avait même du saké! Cool!
Puis je m'installais au soleil, autant en profiter pour bronzer, surtout qu'à cette heure-ci de l'après-midi, c'est un peu moins dangereux.

Et hop! L'impression de faire des devoirs de vacances, je suis là, un cocktail à la main, au soleil, en train d'apprendre l'écriture de ce monde. Original!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Dim 24 Aoû - 18:07

Ca faisait un bien fou de se retrouver là, peinard, dans le jacuzzi. J’avais peut-être exagéré et fait ma capricieuse en souhaitant une chambre aussi luxueuse, mais bordel, tant qu’on le pouvait, il fallait bien qu’on en profite ! Et puis on en avait besoin aussi. Après, nous comptions nous reposer un peu pour pouvoir profiter de la soirée. Je proposais à Yusuke d’aller voir la sphère d’eau – le stade – mais il ne me répondit pas. Il avait autre chose en tête à cet instant et si je m’apprêtais à lui demander s’il m’écoutait, je fus emportée dans son jeu très rapidement. Et je n’allais pas dire non ! On était fous quand même. On était crevés, on s’était battus contre un monstre gros dont je suis sûre que je vais avoir plein de courbatures demain, mais on avait encore la force de faire des bêtises !

Chose faite, on sortait pour se sécher et se mettre au lit. Vu que j’avais envoyé mes affaires sur le lit avant d’aller dans la salle de bain, j’allais les chercher mais je ne mettais que mes sous-vêtements. Mine de rien, il faisait chaud … ou alors c’est moi sur le moment qui avais trop chaud, allez savoir. Yusuke baissait les volets pendant que je préparais ma forteresse de coussins, et j’attendais qu’il me rejoigne pour venir un peu contre lui et fermer les yeux …

Oui, de mon côté, j’étais plutôt fatiguée et cette sieste me faisait le plus grand bien. J’espère quand même qu’elle ne m’empêchera pas de dormir ce soir, même si je ne doute pas que si on va marcher un peu, ca suffira mais au pire … bah il y a bien un moyen de se fatiguer héhéhé. Hum. Quoiqu’il en soit, je ne me réveillais pas lorsque mon époux se leva, mais une part de moi sentait qu’il n’était pas là. Si bien qu’inconsciemment, je me recroquevillais légèrement tout en cherchant à enfouir mon nez dans les coussins sur lesquels mon époux avait dormi, comme pour continuer à sentir son odeur et être rassurée.

Je me réveillais bien après lui, l’après-midi était bien avancée – pour ne pas dire que le début de la soirée approchait à grands pas – et je le cherchais du regard un instant en me redressant. Je finissais par l’apercevoir dehors, aussi j’allais au bout du lit pour prendre ma chemise blanche, l’enfiler et fermer les boutons. Mais je restais en culotte quand même. De là, je me levais pour le rejoindre pieds nus sur la terrasse. Inutile d’espérer le prendre par surprise en lui cachant les yeux alors qu’il ne s’y attend pas : je savais qu’il allait m’entendre. Il était allongé sur un transat, cocktail à la main, à apprendre l’écriture de Spira et je me mettais à sourire en approchant … Puis une fois derrière lui, je l’enlaçais, mes bras venant pendre le long de son torse alors que je me penchais par-dessus son épaule.

- Qu’avez-vous fait de mon mari, beau jeune homme ? Je ne me souviens pas avoir été accompagnée d’un homme si bronzé.

Oui enfin, il n’était pas devenu noir non plus, je ne sais pas depuis combien de temps il était dehors mais sa peau avait déjà commencé à prendre quelques couleurs. Il avait la peau pour bronzer lui, moi si je ne mettais pas une tonne de crème solaire, peu importe la température dehors, je crame illico et je deviens un homard. Enfin, je pouffais de rire avant de presser mes lèvres sur sa joue.

- Ca fait longtemps que t’es là ? T’apprends bien ta leçon ?

Je le regardais quelques instants, mine de rien, j’aimerai bien voir ce que ca donnerait d’avoir le visage bien bronzé ! Déjà en temps normal, ses yeux ressortaient beaucoup, mais si sa peau fonce davantage, ils ressortiront encore mieux ! Mais j’aurai intérêt à le surveiller, grrr, si la moindre fille louche dessus, attention. Je baissais les yeux vers son cocktail, qui avait bien descendu, ca me donnait soif tout ca.

- Tu t’es commandé un truc ou c’est toi qui as fait ca comme un grand ? Non parce que si c’est lui, ca veut dire qu’il s’est servi des bouteilles comme exercice pour la lecture. Ou alors il se fiait à l’odeur ? - Il fait chaud quand même, j’ai envie d’un bon mojito ! Ils ont de quoi le faire ? Je pourrais essayer.

Il pourrait me montrer quelle bouteille contenait quoi ! Je trouvais que ce cocktail était très rafraîchissant, avec la menthe et le citron vert, mais aussi le rhum, mais ca, j’en mettais à très petite dose. Même en dose normale, je trouve qu’on ne le sent pas beaucoup, et c’est là tout le piège. Comme je ne tenais absolument pas l’alcool, c’est pour ca que généralement les cocktails maison, je disais toujours de ne pas mettre beaucoup d’alcool, voire pas du tout dedans. La dernière fois que j’ai eu une cuite, la soirée a terminé sur ma première fois quand même hein ? Donc bref. Là on est mariés donc au pire c’est pas bien grave, mais à l’époque, ca l’était pour moi ! Dieu sait quelle autre bêtise je pourrais faire car depuis, je n’ai jamais refait ca ! J’avais un peu faim aussi – décidément – mais là par contre, je préférais attendre pour manger puisque la soirée n’avait même pas débuté.

- Vu que c’est une ville portuaire, ils doivent avoir du poisson bien frais dans tous les restaurants. Faudra qu’on regarde s’il y en a un ici qui fait des sushis ! Ce serait top s’ils connaissent ca, je suis sûre que ca te ferait plaisir.

Parce que je le dis pour ceux qui ne le savent pas, mais Yusuke adore les sushis. Moi j’aime beaucoup aussi, même si personnellement, je ne pourrais pas en manger beaucoup, tout le temps, tous les jours ! Je trouve qu’au bout d’un moment, ca cale trop l’estomac au point d’être écœuré. Donc une fois de temps en temps, c’est bien et ca fait plaisir à tout le monde ! La question demeurait juste : est-ce qu’ils connaissent ca ? Sinon au pire, on a beaucoup de trucs dans la chambre, c’est limite un mini appart le truc, rien ne nous empêche d’acheter tout ce qu’il faut et essayer d’en faire nous-mêmes ? Enfin, après … faut les ingrédients oui … Le poisson et les légumes ne seront sûrement pas durs à trouver, mais le reste ? Enfin on verra déjà !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Dim 24 Aoû - 21:26

Pendant une heure environs, j'avais appris cet alphabet et j'avais essayé de lire les différentes notices à ma portée. Plus ça allait et plus je reconnaissais les symboles, et les quelques rares que je ne connaissais pas encore, je les devinais avec le reste. Il y eut du mouvement du côté de Sheli qui se levait avec seulement une chemise sur le dos - c'est sexy ça tiens! - mais je continuais à lire la notice du jacuzzi pour m'entraîner jusqu'à ce qu'elle passe ses bras autour de mon cou.

Je souriais à l'évocation de mon bronzage et je levais la main pour regarder, c'est vrai que j'avais pris un léger teint hâlé avec cette petite séance, mais pas grand chose encore!

«Laisse moi quelques jours et je serais doré comme le sable de Bodhum!» j'interceptais son baiser avant qu'elle ne me demande ce que j'avais fait tout ce temps

«Ça doit bien faire une heure environs. Et j'ai bien avancé. Je pense être en mesure de lire la plupart des textes maintenant.» j'avais fini mon verre, et elle s'interrogeait forcément sur la manière dont je me l'étais fait

«On a un mini bar là bas, et y'a pas mal de choix. Il doit y avoir de quoi te faire ça!» je me levais doucement pour aller voir par moi-même,  je trouvais le rhum, des citrons, mais pour la menthe, j'avais du chercher un peu plus longtemps jusqu'à trouver le tiroir avec les épices, et effectivement il y avait des feuilles bien vertes et parfumées. Je les écrasais rapidement avant d'appuyer sur le bouton du frigo qui faisait de la glace pillée - ce truc est génial! - et avec le citron, le rhum et un peu de limonade, hop! Je vérifiais au goût que je ne lui avais pas fait un truc trop fort, pendant ce temps, elle s'interrogeait un peu sur la possibilité de trouver du poisson frais dans le coin, et peut être des sushis. Autant.. du poisson frais, je n'en doutais pas trop, mais des sushis, ça requiert des ingrédients particuliers, un certain type de riz, de vinaigre tout ça, mais ça ne coûtait rien de se renseigner.

«Faut voir. Au pire, je connais de bonnes recettes de poisson cru, donc je pourrais toujours nous cuisiner quelque chose!» je fais notamment un très bon carpaccio, j'ai souvent vu ma mère faire! Vu qu'il y a du citron, y'a déjà tout ce dont je pourrais avoir besoin.
Je lui tendais son verre avant de retourner vers le bar pour m'en faire un, puis je revenais m'asseoir sur le transat à côté d'elle pour réfléchir au reste de la soirée


«Je crois que tu voulais aller voir cette sphère toute à l'heure, non? Regarde, ils commencent à l'allumer, ça a l'air sympa!» je me demandais aussi ce qu'ils faisaient à l'intérieur... des spectacles aquatiques peut être? Avec des créatures et tout? Je sais pas, mais j'avais moi aussi envie de voir. Je passais mon bras dans son dos pour me rapprocher d'elle tout en trinquant avec elle, si on devait sortir, fallait s'habiller déjà! Moi j'étais toujours en caleçon, et elle avec une simple chemise et une culotte. Je lui souriais malgré tout avant de l'embrasser et boire une autre gorgée de mojito, soupirant d'aise devant la soirée qui s'annonçait

«Bon allez, programme! On se balade un peu en ville pour en apprendre plus sur cette sphère, s'il faut acheter des billets pour un spectacle ou autre,  on s'en charge, puis on profite d'être sur le port pour se chercher un bon petit restaurant! Qu'en penses-tu?» et cette fois, on pourra bien choisir le restaurant et tout puisque je saurai lire les pancartes ou autres! Et on ne se fera pas arnaquer sur les tarifs, j'ai bien appris les chiffres!

Je finissais mon verre tranquillement avant qu'on ne se lève pour aller s'habiller. Je prenais un simple pantalon noir avec une chemise blanche - ok c'est rare que je mette du blanc, mais une chemise noire, j'aurais eu l'impression d'aller à un enterrement! - et mes bottes avant d'attendre que Sheli soit prête à son tour. Allez hop! C'est parti pour une petite visite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Lun 25 Aoû - 11:33

Yusuke apprenait vraiment vite, il disait que ca faisait à peine une heure qu’il était là, à apprendre l’alphabet de Spira, et il se sentait déjà capable de lire la majorité des textes. J’espérais qu’il n’allait pas s’emmêler les pinceaux lorsqu’on irait sur les autres mondes, car si on en croyait le serveur de midi avec toutes ses cartes, chaque monde a sa propre écriture. Quoiqu’il en soit, pour l’instant, on était sur Spira, et on allait profiter d’être ici pour en apprendre plus. Mais ce soirée, soirée tranquille, on allait se balader. Je demandais un cocktail – et pas n’importe lequel, un mojito ! – et Yusuke se mettait à l’œuvre ! J’aurai pu le faire moi-même s’il me disait quelles bouteilles prendre, mais en fait ce n’est pas plus mal, je ne suis pas aussi douée que lui qui avait déjà fait barman par le passé pour gagner un peu de sous. Bon ok, il en gagnait déjà beaucoup ne serait-ce qu’en volant des gens !

Pendant qu’il préparait le cocktail, je proposais de chercher un bon restaurant, de voir s’ils connaissaient les sushis sur ce monde, si c’est le cas, je pense qu’on mangerait ca ce soir. Yusuke adore ca, au pire on pouvait essayer de les faire nous-mêmes, sa mère m’avait appris à les faire, mais comme on le pensait tous les deux, il fallait des ingrédients spéciaux. Et ce n’était pas dit qu’ils avaient tout ce qu’il fallait à Luca. Mais la ville était grande, je pense que c’est jouable, faut juste trouver les bons marchés qui vendent les bons produits ! Sinon, Yusuke disait qu’il connaissait plein de recettes à base de poisson cru, donc au pire, on achèterait juste le poisson et on ferait quelque chose nous-mêmes ici. La chambre était si grande et bien fournie qu’on avait tout ce qu’il fallait pour cuisiner.

- Merci. Disais-je enfin lorsqu’il me ramena mon verre. - On verra dans ce cas. Mais j’espère qu’ils connaissent quand même les sushis quelque part sur Héméra, tu serais triste sans ta dose !

Ou pas, allez savoir. Je portais le verre à mes lèvres, comme d’habitude, il s’en sort à merveille. Je me mettais assise sur le transat en attendant qu’il me rejoigne avec son propre cocktail et je louchais dessus avec un air amusé.

- J’espère que t’as pas mis trop d’alcool dans tes deux cocktails, qui sait ce que je pourrais te faire si t’es bourré.

Je haussais les sourcils mais bon, je savais que lui s’il voulait vraiment être dans les nuages, il devait y mettre la dose. Il tient bien mieux l’alcool que moi. Je venais me blottir contre lui, réceptionnais son baiser avant de boire un coup. Ouaip, une soirée tranquille qui s’annonçait et effectivement j’étais curieuse de voir ce que c’était que cette sphère géante. Yusuke proposait alors d’y aller et après on irait sur le port pour trouver un bon restaurant !

- J’approuve ! Mais … Je buvais cul sec le reste de mon cocktail avant de reprendre. - Faudrait peut-être s’habiller avant non ? Sauf si tu as envie de t’exhibider en caleçon devant tout le monde.

Exhiber Sheli, exhiber. Pas exhibider. Moi en tout cas, je n’allais pas rester dans cette tenue, aussi je me levais pour aller chercher le reste de mes vêtements au bout du lit, remettant ma jupe – et mon short ! – ainsi que ma veste et mes chaussettes. Je passais vite fait à la salle de bain pour m’occuper de mes cheveux et je rejoignais mon époux pour partir ! Un dernier bisou pour la route, j’attrapais sa main et hop ! On file ! Sans oublier le passe de la chambre. Pas très dur de trouver où aller, déjà, Yusuke savait lire la plupart des panneaux, mais aussi, la sphère était si imposante qu’on la voyait n’importe où, ce n’était pas très dur de trouver l’entrée. Il y avait des escaliers qui montaient, mais de chaque côté, il y avait des allées – les vestiaires – mais surtout, il y avait un guichet devant et j’allais interroger la personne qui s’y trouvait. On entendait des gens criaient au loin comme des encouragements, ce n’était pas une piscine ordinaire …

- Euh, bonsoir … excusez-moi, c’est quoi ca ? Une piscine géante ? Le type me reluqua un instant avant de sourire.
- Vous n’êtes pas d’ici, c’est ca ? Ce n’est pas vraiment une piscine, c’est un stade de blitzball ! Blitz…ball ? Je levais la tête en réfléchissant, on a entendu ca plus tôt dans la journée.
- Ah … Le serveur d’un restaurant nous a parlés de « matchs de blitzball » … c’est un sport ?
- C’est le sport officiel de Spira. Il y en a un en cours, mais si vous voulez voir ce que c’est, je vous conseille d’acheter un billet maintenant pour le prochain, il ne reste plus beaucoup de places déjà !


Oui bien sûr, fais ta pub rapidement pour nous convaincre d’acheter tes billets. Je me tournais vers Yusuke pour voir s’il voulait y aller. Je n’étais pas très jeu de sport pour ma part, mais j’avoue que ca m’intriguait quand même. On ne connaît pas beaucoup de sports aquatiques sur Cocoon – encore moins sur Gran Pulse – alors pourquoi ne pas regarder juste un match pour voir ? Moi j’étais partante, même si je savais que ce serait sûrement le premier et le dernier match que je regarderai. Je payais les tickets et on attendait un peu que celui en cours se termine pour pouvoir monter dans les gradins. De là, on s’installait et attendait que les deux prochaines équipes entrent et je penchais la tête sur le côté.

- J’ignore combien de temps ca dure, mais j’espère qu’ils ont un truc pour respirer sous l’eau. Bonjour pour rester en apnée toute la durée d’un match !

Surtout s’ils doivent jouer, passer le ballon, tirer … Oui pour le moment on ne voyait pas de ballon mais comme il y avait des buts à chaque extrémité, j’en déduisais que de toute façon, les équipes devaient lancer quelque chose dedans pour marquer des points ! Bon, visiblement là, ils annonçaient le match des « Kilika Beasts » contre les « Ronso Fangs ». Et d’ailleurs quand les Ronsos entrèrent, je sursautais !!

- La vache, c’est quoi ces trucs !???

Jamais vu une race pareille ! On dirait des fauves !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Lun 25 Aoû - 15:46

Programme de la soirée établi. Concernant les sushis, on verrait bien. J'avoue qu'une part de moi avait un peu peur de ne jamais trouver ce qu'il fallait, il m'avait semblé voir du riz sur la carte du menu du restaurant de ce midi, mais pour les sushis, ça reste un riz spécial.. mais vu qu'il propose du saté, donc un alcool de riz, rien ne dit qu'ils n'ont pas aussi pensé à faire du vinaigre de riz. Enfin je verrais bien, au pire, même si ça risquait de me manquer, juste me contenter de poisson cru bien préparé pouvait convenir aussi.

Je m'habillais simplement, ne sachant pas quel genre d'endroit pouvait être cette sphère géante avant que Sheli ne s'habille aussi et qu'on ne quitte l'hôtel. Ce n'était pas bien difficile de se repérer pour rejoindre le port, il y avait beaucoup de panneaux et je repérais aussi celui de l'auditorium, donc je savais aussi où l'on devrait aller le lendemain. Je continuais de m'entraîner en lisant chaque panneau qui me passait sous le nez, j'avais plus de mal sur certaines lettres qui apparaissaient moins que d'autres, mais dans l'ensemble, c'était de plus en plus facile.

Une fois sur place, on en apprenait plus sur cette sphère géante qui était apparemment le lieu où se déroulaient des matchs de blitzball? Je me tournais vers Sheli en haussant des épaules, pas la moindre idée de ce que ça pouvait être, mais les billets n'étaient pas trop cher, et comme d'habitude, j'avais suffisamment fait les poches des passants en cours de route pour pouvoir les payer sans souci. Je prenais un prospectus qui présentait les différentes équipes avant qu'on n'aille s'installer à nos places dans les gradins. La sphère était déjà pleine puisqu'il y avait eu d'autres matchs avant, et je regardais donc les différentes équipes pour voir un peu ce qui nous attendait


«C'est assez court en fait... deux périodes de cinq minutes, sauf en cas de match nul où il peut y avoir des prolongations... et si j'en crois ce qu'ils disent sur ce prospectus, ils n'ont rien pour respirer sous l'eau, ils doivent retenir leur respiration tout le long de la période!» impressionnant, mais je suppose que c'est ce qui donne de l'intérêt à ce jeu. J'avais la liste des différentes équipes avec les taux de victoires ou défaites pour chacune... les Luca Goers semblaient faire partie des meilleures équipes avec les Besaid Aurochs, je sortais ma carte de Spira pour me rendre compte que pour la plupart, c'était d'abord le nom de la ville d'où devaient surement venir les joueurs, suivi d'un nom à la con pour représenter l'équipe - ou le nom d'un monstre peut être, j'en savais rien.

Mais Sheli me tira de ma lecture lorsque les premiers joueurs entrèrent sur le terrain, les Ronso Fangs

«Cette équipe là, ce sont les Ronso Fangs... mais je ne vois aucune ville sur la carte qui s'appelle Ronso... peut être une race?» c'était l'une des seuls équipes du championnat donc la ville n'était pas inscrite sur ma carte - et pour cause, le Village Ronso n'y apparaissait pas, je ne pouvais pas le savoir «Il y a les Guado Glories comme équipe, surement ceux de Guadosalam, pour eux, ils ont pris la race pour le nom, ils ont peut être fait pareil? En tout cas, j'ai l'impression que ce monde est vraiment riche en surprise concernant les différents peuples!» et je ne risquais pas de me frotter à ce genre de gars. Déjà, ils sont à poils - au sens propre du terme - donc pas de poche, et je suppose qu'ils doivent avoir des sens aiguisés de félins donc euh.. non je ne me risquerais pas à essayer de les arnaquer!

Quelqu'un me regardait d'un drôle d'air et je haussais un sourcil

«Quoi?»
- «Non, rien. C'est la première fois que je vois quelqu'un qui n'est visiblement pas de Spira et qui sait lire.»
- «Ah! J'apprends vite c'est tout...»
- «Sinon, vous avez raison. Les guado et les ronsos sont deux peuples de Spira. Ils ne s'entendent pas très bien d'ailleurs... les ronsos vivent au Mont Gagazet, ils sont les gardiens de la montagne!»
ah ok... je remerciais le gars pour ces renseignements avant que le coup d'envoi ne soit lancé!

C'était quand même vachement impressionnant, on aurait dit que tous les coups étaient permis! Les gars n'y allaient pas de main morte, et vas y que je te fonce dessus pour te piquer la balle, certains semblaient même perturbés après une attaque, jusqu'à ce qu'un joueur tire sur le gardien qui... s'endormit?

«Euh.. il va pas se noyer là?»
- «Ne vous en faites pas, c'est un sommeil particulier. Les joueurs disposent de techniques particulières pour pouvoir affaiblir leur adversaire! Il sera réveillé dès qu'un joueur marquera!»
et évidemment, avec un gardien endormi, ça ne tarda pas.

Mine de rien, à voir ça, ça me donnait envie d'essayer, mais je doutais fort d'avoir une apnée suffisante pour tenir un match! Ils étaient impressionnants et après cinq minutes, il y eut une petite pause qui ne dura pas longtemps à mon goût! C'était suffisant pour s'en remettre?
En tout cas, je réfléchissais un peu, cet endroit me semblait bien pour attirer une chimère de l'eau, ça semblait être l'élément dominant de la ville, mais je ne savais pas encore à quoi ressemblaient les autres villes portuaires, donc j'allais vite me rendre compte que concernant cet élément, on n'était pas sortis de l'auberge.

Mine de rien, dix minutes, ça passe super vite! Mais Sheli ne semblait pas très emballée à l'idée de voir un autre match, aussi on sortait et on se cherchait plutôt un restaurant. Malheureusement, pas de sushis en vue, mais il y avait des endroits où ils proposaient du poisson cru, donc j'en choisissais un avant d'entraîner Sheli à l'intérieur. Ambiance marine, logique, mais avec des photos qui semblaient représenter des villes gigantesques avec des sortes de ponts aquatiques et tout!
On s'installait à une table, et lorsque le serveur approcha pour nous déposer une carafe d'eau, je montrais l'une des photos

«Excusez moi mais... quelle est cette ville?»
- «C'était la grande cité de Zanarkand, avant qu'elle ne soit détruite par Sin. La plus grande cité de Spira avec Bevelle.»
Bevelle, la ville des illuminés. Je remerciais le serveur qui s'en allait... la vache, elles étaient impressionnantes ces villes avant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Lun 25 Aoû - 21:41

Maintenant, nous allions être fixés sur ce qu’était cette sphère aquatique géante. C’était en réalité un stade où se jouait le blitzball, le sport de Spira. On avait acheté des billets pour voir un match et découvrir cela mais je me connaissais et je savais que je n’en regardais pas plus d’un. Apparemment le match durait deux fois cinq minutes, heureusement, car les mecs ne pouvaient pas respirer sous l’eau ni même retenir leur respiration éternellement si ca durait plus longtemps. Mais déjà cinq minutes en jouant, chapeau. Ils doivent être surentraînés pour l’apnée ! Là, les équipes étaient en train d’entrer dans le stade, et je sursautais en voyant les grands fauves bleus avec la corne sur la tête ! Yusuke lisait un prospectus et m’expliquait que c’était les Ronso Fangs. Visiblement, les équipes étaient reconnaissables grâce au nom de leur ville et village, mais il disait qu’il n’y avait aucune ville sur sa carte de Spira qui s’appelait Ronso, aussi il déduisait que comme pour les Guados, il s’agissait sûrement d’une race de Spira. Mais oui, j’approuvais aussi, entre les Guados, ces drôles de grenouilles bleues là, les Hypellos je crois, et maintenant ces Ronsos, qu’est-ce que Spira – et Héméra ? – nous cachait d’autre ?

Je le laissais discuter avec un mec à côté de nous qui nous écoutait apparemment, je déteste les gens qui écoutent les conversations des autres dans un lieu public. J’ai peut-être été surprise par les Ronsos, mais je n’ai pas gueulé non plus, je ne parle pas fort, alors pourquoi il écoute ? Bref, il confirmait en tout cas que les Ronsos étaient une race à part entière au même titre que les Guados, et d’ailleurs, ces deux peuples ne s’entendaient pas très bien. Ok, donc si un jour on va à leur mont Gagazet là et qu’on croise ces fauves, on évitera de leur parler de Guadosalam. D’ailleurs qui dit mont dit montagne, et je me disais que si c’était une zone froide, on devrait en prendre note pour trouver éventuellement une Chimère de la Glace – ou un Cristal de cet élément, on ne sait jamais, mais on était au courant maintenant pour les énigmes des orbes ! Ca peut en être l’objet. Bref. Le coup d’envoi fut envoyé et rapidement, on se rendait compte que tous les coups étaient permis !

- Ils ont le droit de faire ca ?

Yusuke s’inquiétait davantage sur le fait que le gardien pourrait se noyer, mais ce n’était pas le cas. Je regardais le match pour ma part et plus ca avançait, plus je m’ennuyais assez. Maintenant que je savais ce que c’était le blitzball, oui, au même titre que tous les autres sports, ca ne me plaisait pas trop. Finalement, j’étais assez soulagée qu’on voit le bout de ce match qui pourtant n’avait pas duré si longtemps que ca et on pouvait aller longer le port pour trouver un bon restaurant. Il n’y avait pas de restaurants pour les sushis, j’en étais assez déçue mais il y avait quand même un établissement qui proposait du poisson cru, aussi on s’y rendait. Yusuke regardait les cadres et photos pour interroger le serveur ensuite … Zanarkand, une grande cité réduite en ruines par Sin …

- Sin … C’est cette grande calamité qui a été vaincue par un Invokeur, c’est ca ?

Le mec fronça légèrement le nez en hochant la tête pour approuver avant de s’éloigner. Ah merde, j’aurai dû me taire, c’est vrai qu’ils n’aimaient pas cette femme sur Spira, alors que pourtant elle les avait sauvés.

- Oups, j’espère qu’il ne va pas nous prendre pour les clients qu’il faut servir en dernier et enquiquiner tout le long du repas sous prétexte que j’ai dit ca …

Bon, sur ce, par réflexe, je prenais la carte pour regarder ce qu’il y avait … jusqu’à ce que l’écriture me rappelle que moi, je ne pouvais toujours pas lire. Je demandais un coup de main à Yusuke pour me dire ce qu’ils proposaient et surtout ce qui pourrait potentiellement m’intéresser. Depuis le temps qu’on était ensembles, il connaissait mes goûts pour sélectionner mes choix. Je regardais ensuite les affiches et photos à mon tour. Il y avait notamment une peinture qui m’intriguait et lorsque le serveur revint, je ne pouvais m’empêcher de poser la question. En espérant qu’il ne m’envoie pas sur les roses.

- Excusez-moi, et cette peinture là-bas, elle représente quelle ville ?
- Ca, c’est Sélénos tel que l’auteur l’a imaginé.
- Sélénos … comme le fleuve ?
- C’est exact. Sélénos était autrefois une des cités les plus prospères de Spira, et l’une des rares à avoir chuté sans l’intervention de Sin. Les hommes voulaient construire une ville machine, toujours plus haut, toujours plus loin le long de la rivière. Mais les structures ont fini par s’effondrer d’elles-mêmes.


D’où les ruines que nous avions vu dans l’eau alors. Je me tournais vers Yusuke, son hypothèse avait donc été bonne lorsque nous étions sur le dos du Shoopuf. C’était bien une destruction « naturelle » ou presque. Ce n’était pas une guerre qui en était à l’origine, ou cette grande calamité qu’était Sin. C’était les Hommes, et uniquement les Hommes qui en étaient à l’origine en souhaitant faire toujours plus.

- Et pour la commande sinon, vous prenez quoi ?
- Votre tartare de poisson aux agrumes là pour moi suivi de votre salade de fruits de mer !


S’il vous plaît ne serait pas de trop. Je laissais Yusuke faire son choix aussi et j’attendais que le serveur s’éloigne à nouveau pour prendre d’autres commandes et filer les donner au chef. De là, je regardais à nouveau mon époux.

- Ca aussi, c’est un bon endroit pour une Chimère de l’Eau. Il allait se demander de quoi je parle. - Le Sélénos. Je pense que l’eau doit être l’un des éléments les plus difficiles si ce monde en est principalement constitué. La mer et les océans sont vastes, mais fouiller des rivières, des fleuves, des lacs ou des étangs, c’est une bonne étape.

Si les éléments étaient les mêmes que chez nous, il y avait l’air et la terre aussi qui ne seraient pas simples à trouver. Enfin, la terre sur Gran Pulse, seuls les l’Cie savaient l’utiliser, c’était un pouvoir particulier qui visait à créer un séisme. Mais bref, c’était un élément quand même. Il faudrait effectivement qu’on se renseigne sur ca.

- On devrait aller dans un magasin d’armes ou d’objets. Tiens bah ! Si on doit aller voir un forgeron ou un vendeur pour trouver ma protection à la foudre, il saura forcément contre quels éléments on peut se protéger ! Ca nous permettrait de savoir ce qui existe sur Héméra comme éléments.

Et ensuite, trouver une carte d’Héméra, primordial aussi pour repérer les zones aux éléments les plus dominants tels que les déserts, les plaines enneigées, les montagnes ou justement, les lacs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mar 26 Aoû - 10:05

Plutôt intéressant un match de blitzball, mais tout comme Sheli, le sport, ce n'était pas trop mon truc. Du moins, pour le regarder. En revanche, ça m'aurait bien plu d'essayer! Je me dis qu'avec mon agilité, j'aurais pu être un bon passeur - pas assez de force pour être attaquant - car apte à esquiver les ennemis et tout! Mais bon, je ne saurais jamais retenir ma respiration aussi longtemps!

Enfin bon, au moins ça n'avait pas duré trop longtemps, et on se mettait donc plutôt à la recherche d'un petit restaurant de sushis. Bon, pour le moment, on n'en trouvait pas, mais je trouvais au moins un endroit où ils servaient du poisson cru et je conduisais Sheli jusque là pour qu'on s'installe tranquillement à une table.

Il y avait de nombreuses photos ou des tableaux peut être, représentant de magnifiques villes, imposantes et à l'aspect plutôt moderne, même comparé à Luca. Je m'interrogeais sur l'une d'entre elles, Zanarkand hein? J'aurais bien aimé la voir en vrai, ça devait être superbe là bas! Mais elle était aujourd'hui détruite par Sin. Visiblement, ce nom restait encore un peu tabou, ou alors c'était celui de l'invokeur qui l'avait vaincu, difficile à dire, mais je craignais aussi qu'il nous serve mal à présent.

«Il a pas intérêt s'ils tiennent à leur caisse dans ce restaurant!» que je lui murmurais.

Lorsqu'il revint pour prendre la commande, Sheli lui désigna une autre ville, cette fois, c'était celle du Sélénos, le fleuve qu'on avait traversé sur la grosse bête à trompe, et visiblement, j'avais vu juste concernant le fait qu'elle s'était bien effondrée à cause de la fragilité du support. Honnêtement, bâtir une ville au-dessus d'une rivière, c'est con je trouve. Je sais pas, les rives d'un fleuve sont forcément fragiles non? Bref, j'étais quand même surpris de voir que j'avais eu raison dans la mesure où la mer n'était pas loin et où je m'étais dit par la suite que Sin avait du la détruire aussi.

Bref. Pour les commandes, je faisais l'inverse de Sheli, je prenais le tartare de poisson aux agrumes en plat principal - proportions différentes et avec un peu de riz en plus - et une salade de fruits de mer en entrée. Le serveur acquiesça et je le regardais s'éloigner avant de me tourner vers mon épouse qui revenait justement sur le Sélénos.

«Ben... on est passé sur le Sélénos, et on n'a pas été aspirés par la chimère de l'eau, donc si elle doit y être un jour, elle n'y est pas encore, ou alors elle n'y est plus.» car il ne fallait pas oublier que visiblement, les chimères changeaient de place puisqu'avant, Ramuh était dans les plaines foudroyées, et lui-même nous a dit qu'on aurait du mal à le retrouver la prochaine fois. Donc il n'allait surement pas rester longtemps au temple de Djose «tu penses qu'il faudra qu'on essaie systématiquement de passer par là lorsqu'on sera dans les environs au cas où?» à voir si ça ne nous fait pas faire de trop gros détours...

Le serveur nous apportait déjà nos entrées - remarque, ça se fait vite en temps normal - et lorsqu'il s'éloigna, Sheli revenait à la charge avec les équipements

«C'est une grande ville, je pense qu'il doit y avoir pas mal de magasins qui proposent ce genre de choses. À voir si on aura assez d'argent par contre, vu ce que Ramuh a dit, je crains que ce ne soit assez difficile à obtenir.» même si j'arrivais à récupérer assez d'argent en vidant les poches des passants, ça allait être compliqué s'il fallait vraiment une grosse somme, surtout si l'on voulait en passant garder un certain confort dans les différents hôtels où on irait.

Bref, je lui souhaitais un bon appétit déjà avant de commencer. La salade était bonne, des petites crevettes, des crudités, quelques moules. On sentait que les ingrédients étaient frais. Je revenais d'ailleurs sur autre chose, toujours par rapport à nos futurs achats

«J'aime assez ce principe de techniques à acheter en magasin. Faudrait que j'en achète pour améliorer mes souffles élémentaires, histoire d'avoir plusieurs éléments différents, ça peut être pratique. Mais je crois aussi que je vais en acheter juste pour en faire collection!» donc, sans les utiliser... enfin à voir si c'était pas trop cher, mais quand on me connaissait, on savait que c'était tout à fait mon genre!

L'entrée terminée, le serveur revenait et on n'attendait pas trop à passer au plat principal. On ne savait encore rien de ces gemmes, du fait qu'elles avaient plusieurs niveaux de puissance entre autres. Mais on finirait bien par l'apprendre! Pour l'heure, je me souvenais d'un truc que Ramuh nous avait dit...

«Dis, tu te souviens d'une des dernières choses que Ramuh nous a dites? Sur le fait qu'ils nous filaient un pouvoir particulier? J'y ai pas pensé sur le coup, mais quand on a combattu l'autre ogre géant là, j'ai rien senti de spécial et j'ai pas eu l'impression d'avoir gagné quelque chose de plus. Je ne me souviens plus s'il avait dit qu'il fallait des conditions particulières pour que ça marche?» car bon, c'est chouette hein de recevoir un cadeau de la part d'une chimère, m'enfin un cadeau qui marche, c'est quand même mieux.

Le serveur revenait avec le plat principal, et j'admirais avec gourmandise le poisson qui avait légèrement cuit dans les agrumes mais pas trop, le riz semblait parfumé aux herbes et le tout semblait bien froid! Miam!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mar 26 Aoû - 10:49

Si on en écoutait les histoires des gens et les photos et peintures de l’établissement, Spira ne ressemblait pas du tout à ce qu’elle était autrefois. Il y avait avant d’immenses villes qu’ils appellent « ville-machine » ici, mais elles avaient été détruites pour la plupart. Par Sin, ou « naturellement », comme Sélénos. Quoiqu’il en soit, je revenais sur le sujet des Chimères en attendant que nos commandes arrivent. La Chimère de l’Eau ne serait pas facile à trouver si Héméra était principalement constitué d’eau, mais je pensais que fouiller au niveau des rivières et lacs pouvait être une bonne piste. Sauf que Yusuke avait raison sur un point, on savait notamment par le biais de Ramuh et des prêtres de Yevon que les Chimères ne restaient pas longtemps au même endroit, rendant la tâche encore plus difficile. Nous n’avions pas été aspiré à Sélénos, mais serait-ce le cas si on y repassait un jour ? Yusuke parlait d’y repasser systématiquement lorsqu’on passerait par là …

- Bah ca dépend ce qu’on fait, mais si on voyage et qu’on souhaite se rendre à l’autre bout de Spira, il faudra traverser le fleuve de toute façon alors bon.

Sauf si on prend un bateau à Luca pour rejoindre Bevelle par exemple ? A voir donc … Mais c’est vrai que dit comme ca, faire de grands détours juste pour avoir une très maigre chance de croiser une Chimère, ce n’est pas très motivant. Par ailleurs, je parlais des éléments ensuite, par déduction, nous avions trouvé la Chimère de la Foudre, l’eau étant son opposé direct dans l’échelle des éléments, je me doutais que la Chimère de l’Eau existait aussi. Pour le reste, on devait se renseigner sur tous les éléments, il y aurait des évidences comme le feu et l’air à mon avis, mais le reste … A voir. Pour cela, j’avais dans l’idée de faire d’une pierre deux coups si on allait se renseigner en ville auprès d’un forgeron ou d’un vendeur pour trouver cette fameuse protection à la foudre. C’était son métier, un forgeron saurait systématiquement quels éléments existaient sur ce monde s’il voulait faire des équipements qui permettaient de s’en protéger. De même, je ne pensais pourtant pas qu’on pourrait aller voir les gemmes aussi. On nous avait dit que ces pierres servaient à apprendre des techniques, Ramuh m’avait dit qu’il fallait notamment des péridots pour les techniques électriques, mais le reste ?

Bref, oui, je ne me décourageais pas sur ce point, comme mon époux le soulignait, Luca était une ville très vaste. Ce serait étonnant qu’on ne trouve pas ce qu’on voulait chercher ici. Bon après oui, il y avait cette histoire d’argent … J’en avais récupéré vraiment beaucoup sur le Chocobogre pour ma part, mais serait-ce assez pour se payer une protection élémentaire ? On verrait ca demain. Yusuke aimait ce principe des gemmes en tout cas, et je me mettais à sourire lorsqu’il parla de faire une collection.

- Tu changeras jamais toi !

Que je lui répondais sur le ton de l’amusement avant de plonger la tête dans mon assiette. Oui bon au sens figuré hein ? En tout cas je prenais plaisir à manger, le poisson était très bon, plein de goût, et la touche d’agrumes apportait un peu d’acidité. Le mélange des deux était succulent.  Je finissais mon entrée rapidement du coup et en attendant le plat principal, Yusuke me reparlait de Ramuh et du pouvoir qu’il nous avait accordé. Je baissais les yeux pour réfléchir et me rappeler mot pour mot ce que ce vieillard avait dit.

- Il m’a dit « Fais appel aux éclairs lorsque tu seras en danger, ils te répondront ». Mais combattre un monstre, c’est déjà être en danger … et je n’ai rien senti de particulier … Peut-être qu’il faut qu’on se sente nous-mêmes dans un état critique ?

Quand on a très peur ? Quand on sent qu’on va mourir parce qu’il y a trop d’ennemis dangereux autour de nous ? Quand … oh. Ce que je viens de dire a plein de sens mine de rien. « Quand on sent qu’on va mourir ».

- Ou alors il faut qu’on soit très faibles au point de sentir qu’on ne va pas tenir … C’est ca, être en danger, non ?

Enfin je ne sais pas mais ca me paraissait logique en fait sur le coup. Sinon je pense qu’il ne faut pas se casser la tête, je pense que lorsqu’on pourra utiliser ce pouvoir, on le saura, on le sentira. Bon, en tout cas, la suite du repas ! Yusuke avait fait l’inverse de moi donc il avait le tartare de poisson aux agrumes maintenant et moi ma salade de fruits de mer. Elle était bien plus grosse que celle de Yusuke évidemment puisque c’était mon plat principal, et surtout elle était bien garnie et fraîche ! Inutile de le dire, mais après cette journée à Luca, j’avais fait le plein en poisson déjà. Demain, ce sera un peu de viande pour changer ! Tiens, donc demain …

- Je sens qu’on va encore avoir à faire demain alors. On passera dans un magasin ou chez un forgeron pour cette histoire de protection et d’éléments là. Peut-être un magasin de préférence alors si Yusuke voulait voir les gemmes ? - Et trouver une bibliothèque ou aller à cet auditorium pour regarder les sphères et en apprendre plus sur Spira.

Pour ma part, j’étais bien sûr plus partante pour l’auditorium puisque je ne pouvais pas lire pour le moment. Au final, il n’y aurait que Yusuke qui pourrait plonger son nez dans les livres, et je ne lui servirai strictement à rien … et je n’aimais pas ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mar 26 Aoû - 14:56

Ben non je change pas! Amateur de trésor un jour, amateur de trésor toujours hein comme on dit! Et puis bon, elle m'avait toujours connu comme ça, je n'allais pas changer du jour au lendemain sous prétexte que... j'étais mort? Bref. On s'en fout. De toute manière, c'était toujours sympa de se faire une petite collection, et même si un jour on a un problème, je me dis que ça pourrait être sympa d'avoir une gemme sous la main!

Non, là sur le coup, je m'interrogeais davantage sur ce que Ramuh avait pu dire. À ma connaissance, je ne m'étais pas spécialement senti différent lorsqu'on avait affronté l'ogre pas beau, aussi on s'interrogeait un peu sur ce pouvoir qu'il nous avait donné. Malgré tout, Sheli supposait qu'il fallait vraiment être en danger et je venais me gratter doucement la joue d'un air blasé

«Ah... peut être. M'enfin ça craint ça! Moi avec ma résistance de merde, si je me prends seulement un coup je peux me retrouver en état critique! Personnellement mon style de combat, moi... c'est de ne pas me faire toucher! C'est nul...» genre je vais faire exprès de m'en prendre plein la gueule pour déployer une technique supérieure?

Enfin bon, je soupirais en me disant que je ne devrais peut-être pas trop compter sur ce genre de technique et donc me rabattre davantage sur les gemmes. De toute manière, on verrait bien demain. D'ailleurs, il ne fallait pas oublier aussi qu'on irait à cet auditorium.

«À mon avis, il vaut mieux aller à l'auditorium, ce sera plus facile pour se faire une idée de ce monde en regardant des vidéos qu'en lisant des bouquins.» au moins, le programme était établi.

Pour l'heure, on finissait notre repas, en dessert, je prenais une part de gâteau au chocolat noisette, je réglais la note - sans pourboire vu que le serveur avait été désagréable dès qu'on avait parlé de Sin ou de l'invokeur - et on sortait.


«Une petite balade sur la plage?» je prenais doucement sa main et on se mettait en route. J'avais retiré mes chaussures et roulé mon pantalon pour pouvoir mettre les pieds dans l'eau,  il y avait de temps en temps des sortes de mini feux d'artifices qui étaient lâchés autour du stade, soit pour annoncer le début d'un match, soit la fin surement.

«C'est une ville étrange quand même. Quand on regarde de l'extérieur, ça fait presque ancien. De la pierre surtout et du bois, pourtant à l'intérieur, y'a toute la technologie que l'on connaît ou presque.» je dis bien ou presque, car je n'ai pas encore vu d'hologrammes. Mais il y en avait en fait, quoi que c'était rare. Et de même, quand on voit les villes machines qu'ils avaient auparavant, on se dit que niveau technologie, ils n'ont jamais eu de problème, mais c'est comme s'ils étaient volontairement revenus en arrière. Encore une des choses que l'on aurait à apprendre vis à vis de ce monde: aux yeux de leur religion, ce sont justement les machines qui ont donné naissance à Sin, ou plutôt, c'est à cause d'elles que le Fléau s'est abattu sur ce monde, c'est pourquoi ils n'avaient pas recommencé à bâtir ce genre de villes.

«On rentre à l'hôtel et on se regarde un petit film? Ça nous permettra peut être de connaître un peu mieux encore ce monde?»pas envie de voir un documentaire non plus, mais voilà sur le principe, y'a peut être moyen déjà de voir deux-trois trucs.
On rentrait donc à l'hôtel et on se déshabillait déjà pour la nuit avant de se glisser sous les draps - entourés de l'éternelle forteresse de coussins de Sheli - pour pouvoir bien se caler devant la télévision. Probablement un petit câlin aussi avant de dormir, mais pour l'heure déjà, on allait voir ce qu'ils proposaient un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mar 26 Aoû - 16:32

Yusuke semblait blasé de mon hypothèse au sujet du pouvoir offert par Ramuh. Si encore cette hypothèse s’avérait être juste, je n’étais sûre de rien après tout et je pouvais toujours me tromper. Je le regardais en prenant un air un peu gêné sur le coup, avant de soupirer.

- Je me trompe peut-être aussi tu sais. Mais bon, tu râles maintenant mais si ca se trouve, tu vas pouvoir utiliser ce fameux pouvoir au moment où tu en auras le plus besoin et sans que tu t’y attendes, et tu seras bien content de l’avoir !

Après tout dépend du pouvoir en question, mais si je me fie aux paroles de Ramuh, il avait parlé « d’embrumer » les adversaires. J’imagine que c’est un pouvoir qui vise à aveugler dans ce cas. Enfin, on parlait de la suite du programme, demain donc, forgeron et/ou magasin, ainsi que l’auditorium, on était tous les deux d’accord pour dire que c’était plus simple et probablement plus pratique aussi. On finissait ensuite le repas sur un délicieux gâteau de chocolat, j’avais pris la même chose que Yusuke et ensuite, on allait se balader le long de la plage. Ca me rappelait des souvenirs, même à Bodhum et Néo-Bodhum, on aimait bien digérer en se promenant le long de la mer. Mon époux remarquait cet étrange « paradoxe » qu’il y avait à Luca : une ville qui semblait ancienne de l’extérieur, mais qui était moderne de l’intérieur.

- Maintenant que tu le dis … Je me demande si tous les autres mondes sont pareils que Spira ? Je veux dire, tu crois qu’il y en a un plus avancé que l’autre ? Ou à l’inverse un qui est en retard par rapport aux autres ?

On le verrait rapidement de nous-mêmes lorsqu’on décidera de quitter Spira ! Pour cela, il faudrait voir notamment pour des bateaux – et des vaisseaux aussi – mais pas ce soir. J’avais hâte de découvrir tout ce vaste monde en tout cas, même si bien sûr, quelque part au fond de moi, Gran Pulse me manquait un peu quand même. Il s’agissait de ma terre natale après tout et j’y attachais une certaine importance. Bref. Je fus chassée de mes pensées par Yusuke qui suggérait de finir la soirée devant un film et je hochais la tête en souriant.

Retour à l’hôtel, j’enfilais mon pyjama – short et débardeur, toujours - avant qu’on ne s’installe confortablement dans le lit. Je ne manquais pas de me faire une forteresse, comme d’habitude, avec les oreillers avant d’allumer la télé. On tombait sur un match de blitzball en direct – bon sang il y en a toute la soirée ? – mais on zappait vite pour prendre en cours un film racontant l’histoire d’un soldat … Un « Bannisseur » comme ils l’appelaient mais honnêtement, sur le moment, je ne savais pas que c’était une histoire inspirée de la réalité de Spira, jusqu’à ce qu’on mentionne Sin dedans. Pourquoi parleraient-ils de Sin dans une fiction ? Ou alors à l’époque franchement, les habitants de ce monde étaient des masochistes qui avaient du mal à s’imaginer qu’ils pourraient vivre un jour sans revoir Sin. Et pourtant ils connaissaient des périodes de paix qu’ils avaient dit … Bref. On pouvait déjà comprendre qu’à l’époque sur Spira, il n’y avait pas que les Invokeurs qui luttaient contre Sin mais aussi plein d’autres personnes qui se voulaient de détruire la calamité, protéger le peuple, sans sacrifier un Invokeur. Sacrifier ? Mon visage se décomposa.

- Sacri…fier ? Les Invokeurs devaient mourir ?

Car ca, on ne nous l’avait pas dit. Quand Yusuke m’a raconté à mon réveil à Djose ce qu’on lui avait raconté, il n’avait jamais mentionné ca, donc je suppose qu’on ne lui avait pas dit non plus. Mais ca expliquait beaucoup de choses alors. On nous avait dit qu’il fallait une Ultime Chimère pour vaincre Sin, oui, mais que le dernier Invokeur, aujourd’hui ennemi public numéro un, l’avait vaincu définitivement sans. Et elle était encore en vie, là où ceux qui avaient invoqué la Chimère étaient décédés – bon après pour les Invokeurs d’il y a six siècles, c’est normal on me dira qu’ils soient morts aujourd’hui. Ca voulait dire que c’était cette invocation qui leur coûtait la vie … les Invokeurs se lançaient dans un pèlerinage en sachant pertinemment qu’à la fin de ce dernier, ils y laisseraient leur vie. Je me tournais vers Yusuke.

- C’est pour ca que les Invokeurs sont si sacrés pour leur Yevon là ? Parce qu’ils meurent pour apporter une paix qui en plus était éphémère !?

Bah oui hein si Sin revenait toujours, c’est que ca ne durait pas longtemps ! Enfin poser la question était stupide puisqu’Yusuke apprenait la chose en même temps que moi, mais c’était pour voir s’il faisait les mêmes déductions. Par contre, je ne faisais pas le lien avec les statues que nous avions vu dans le temple et qui étaient un hommage aux Grands Invokeurs qui étaient déjà morts pour apporter la Félicité. En tout cas après ca je continuais de regarder le film en étant un peu triste, et la fin ne m’aida pas à me sentir mieux. Le film se terminait sur une opération des Bannisseurs où ces derniers étaient bien préparés au combat de notre point de vue. Mais c’est là qu’on voyait Sin qu’ils avaient reconstitué à l’écran grâce aux sphères de l’auditorium, et c’était pas un petit engin … et il massacra tout le monde, sans exceptions. Le protagoniste de l’histoire était mort aussi alors qu’on avait pu s’y attacher durant tout le film, c’était déprimant. Et comme d’hab devant la télé, j’étais trop sentimentale – bon je pleurais pas non plus mais bon.

- Comment se provoquer volontairement une dépression en fin de soirée ? Efficacement ? Regarder un film qui finit comme ca.

J’allais me blottir chez Yusuke comme si je cherchais du réconfort … mais le connaissant, il avait une technique infaillible pour changer les idées, héhéhé. Hum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mar 26 Aoû - 17:29

Boarf, cette histoire de technique un peu ultime ne me concernait pas finalement. De toute manière, ce n'était pas comme si on y était habitués. Sur Gran Pulse, ou même sur Cocoon, nos cristarium ne disposaient pas de ce genre de choses, donc de toute manière, cela restait une totale inconnue pour nous. Peut être qu'on en apprendrait plus à l'auditorium qui sait? Même si j'en doutais. Enfin quoi que, voir des gens combattre peut être nous permettrait de voir des techniques particulières?

Toujours est-il qu'on préférait en rester là, on ne pouvait pas savoir et il ne servait à rien d'extrapoler. Autant profiter de la soirée plutôt que se prendre la tête.
Une petite promenade digestive sur la plage en admirant la ville qui était désormais bien lumineuse, le stade semblait briller de mille feux et il y avait de temps en temps des feux d'artifices un peu partout autour. J'étais surtout intrigué par l'architecture assez contradictoire de ce monde, et de son côté, Sheli s'interrogeait surtout sur les autres mondes.

«Ça, on ne le saura qu'une fois qu'on y sera.» déjà, on sait qu'ils ont une écriture différente, donc pour la technologie, allez savoir.

Je proposais finalement de rentrer tranquillement pour se faire un petit film. La journée avait quand même été longue, le trajet en hover loin d'être confortable, le combat contre l'ogre qui avait manqué de nous briser les os, et puis il ne fallait pas oublier qu'on avait passé l'épreuve de Ramuh hier, on n'avait pas entièrement récupéré.
Une fois à l'hôtel, je me déshabillais pour rester en caleçon, puis je me glissais sous les draps tout en m'appuyant sur la montagne de coussins que Sheli avait dressée derrière nous, avant de passer mon bras autour de ses épaules et zapper les chaînes pour tomber sur un film - après avoir eu un autre aperçu d'un match de blitzball.

Vu qu'on n'avait pas vu le début, c'était difficile de suivre, et on n'avait pas de programme télé ici... mais on finissait à peu près par comprendre que de toute évidence, c'était un film inspiré de l'histoire de Spira puisque ça parlait d'invokeurs et de Sin entre autres, mais tout comme Sheli, j'étais surpris d'apprendre que les invokeurs devaient mourir pour réussir à vaincre Sin!

«C'est vache ça! Tu te sacrifies juste pour quelques années de paix? Ils sont tordus sur ce monde!» enfin ils l'étaient du moins. En tout cas, j'avais tout autant de mal à le croire. Personnellement, je préférerais m'installer au cœur du continent puisque si je me fiais à l'histoire, Sin attaquait surtout les endroits en bord de mer. Pourquoi est-ce qu'ils n'ont pas plutôt bâti une ville là bas pour être tranquille au lieu de ces petits villages à la con sur des îles miniatures?

J'étais en train de me demander si c'était pas une totale fiction, car selon moi, fallait être vraiment idiot pour se sacrifier pour un truc qui dure pas - bon déjà pour quelqu'un d'égoïste comme moi, se sacrifier tout court, c'est con donc bon.

Bref, si Sheli était déprimée à la fin du film, moi j'étais juste blasé et j'éteignais la télévision en soupirant pendant qu'elle se blottissait contre moi.

«Ce film est un navet. Sérieusement, j'ai du mal à croire que la fille invokeur qui a réussi à vaincre Sin, soit ennemi public n°1 juste parce qu'elle a réussi à le vaincre définitivement sans avoir besoin de mourir pour ça! Je sais pas si ce film est tiré d'une histoire vraie ou autre, mais si c'est le cas, ce monde est vraiment un monde de psychopathes.» et ça ne donnait franchement pas envie d'y rester! Je me tournais vers Sheli en lui souriant tendrement pour essayer de lui remonter le moral «Promis, si on doit se retrouver une petite maison rien que pour nous, on s'installera pas sur Spira!» pas du tout envie de côtoyer des timbrés de cette espèce moi!

Mais je voyais bien qu'elle était toute tristounette de la fin du film. Trop sensible la ptite dame, aussi je me faisais rapidement câlin et malicieux pour lui redonner le sourire, passant d'abord par quelques petites chatouilles avant de me faire plus entreprenant! Rien ne vaut le fait de voir les vêtements voler dans toute la pièce pour se sentir mieux! Et puis, la chambre est bien assez large et spacieuse pour s'amuser, bien qu'on n'était pas allés très loin finalement, on s'était juste cassé la gueule du lit, rien de plus!

Résultat, on était partis pour prendre une petite douche, et remettre le lit en ordre avant de pouvoir se coucher. Un dernier baiser afin de m'assurer qu'elle allait mieux avant qu'on ne s'endorme pour de bon...
Le lendemain matin, comme souvent, j'étais le premier debout. Je me levais discrètement pour enfiler un pantalon et aller commander le petit déjeuner. Heureusement cette fois, ils avaient du café, et petit bonus, ils avaient des fraises! Je commandais donc quelques viennoiseries quand même pour aller avec, et du thé pour moi avant de remonter doucement avec le plateau. Il était neuf heures passées, donc largement le temps de se réveiller!


«Debout ma petite marmotte! Devine quoi? Cafééééé!» là normalement, pas de souci, elle devrait se lever!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mar 26 Aoû - 20:36

Oui la culture de Spira était … particulière. Mais étions-nous les mieux placés pour critiquer en matière de traditions dégueulasses ? Alors certes Yusuke est né sur Cocoon et n’a jamais connu mon calvaire, mais quand on sait qu’on vénérait des fal’Cie qui scellaient nos destins d’un claquement de doigt, soit en nous transformant en statue de cristal, soit en monstre hideux … Allez chercher qui étaient les plus fous. D’ailleurs nous pouvions remarquer que depuis que nous étions là, nous n’avions pas vu de fal’Cie ni entendu parler, ce monde n’était pas régi par ces entités. Ce n’était pas plus mal mais nous ne pouvions pas dire en être déroutés, la preuve, nous nous portions bien. Depuis la transformation de Cocoon en cristal, les fal’Cie, de Cocoon comme de Gran Pulse, s’étaient tous endormis, et les Hommes ont commencé à vivre par eux-mêmes. Ca a été plus dur pour beaucoup mais pour des personnes comme Yusuke et moi, ce n’était pas un problème. Yusuke était du genre indépendant et moi, bah j’avais toujours appris à me nourrir et à tout faire par moi-même, nos fal’Cie ne faisaient rien pour nous ! Enfin, dans le sens où là où Cocoon avait une entité qui s’occupait de la nourriture et la fournissait à tout le monde, ce n’était pas mon cas sur ma terre.

Bref. Toujours est-il que le film était fini, si Yusuke le trouvait décevant et que je n’aimais pas ce qu’on avait appris sur Spira, j’en demeurais un peu triste pour le personnage de l’histoire. Yusuke disait que si on devait s’installer sur Héméra, ce ne serait certainement pas sur Spira et j’approuvais d’un hochement de tête. Enfin, vu que j’étais contre lui, il ne me voyait pas secouer la tête, mais il devait le sentir. En tout cas, comme je m’y attendais, il avait la tactique pour redonner la pêche – du moins, redonner du pep’s avant d’être crevée on va dire – puisque très vite, j’eus le droit à ma fameuse séance de chatouilles. Suivie d’un concours de celui qui envoie ses vêtements le plus loin et d’un petit moment d’intimité entre mari et femme, si vous voyez ce que je veux dire. D’intimité et de connerie aussi puisqu’on avait quand même fini par s’éclater par terre, peu doués que nous étions !

Oui, après une bonne douche, je m’endormais de meilleure humeur et surtout sans difficulté. La nuit fut donc paisible, et ce lit était bien plus confortable que celui du temple de Djose, je dormais comme un loir. Je n’entendais pas Yusuke se lever mais par contre, l’odeur du café me chatouilla les narines et suffisamment bien pour que j’ouvre un œil et me tourne vers lui. Un sourire se tira sur mes lèvres avant que je ne me redresse pour me retrouver assise dans le lit et lui piquer la tasse !

- C’est à moi ca !

Je pouffais de rire avant de me pencher pour l’embrasser, histoire de ne pas être malpolie non plus et de lui dire bonjour. Je buvais une gorgée, ca va, il était bon, puis je regardais ce qu’il avait ramené de bon et limite mon regard s’illumina en voyant les fraises.

- T’as vraiment sorti le grand jeu ! Merci.

Et hop, on se prenait un bon petit-déjeuner tous les deux dans le lit. Je prenais les fraises mais je les faisais goûter à Yusuke s’il en voulait. Oui pour que j’ose partager un trésor aussi précieux à mes yeux, c’est qu’il m’avait vraiment mise de bonne humeur hier soir !! Je regardais les viennoiseries sur le plateau, certaines étaient classiques et ressemblaient aux nôtres, comme les croissants, d’autres, pas du tout. Spécialités locales à mon avis et j’en prenais une par curiosité. Qu’on profite, après, c’est matinée chargée ! Par quoi allait-on commencer ? Les magasins, ou l’auditorium ?

- Tu veux aller à l’auditorium en premier ou voir pour les gemmes et les protections avant ?

Peu m’importait de mon côté, du moment qu’on faisait les deux dans le courant de la journée. Au final, c’était pour se renseigner sur les éléments, sur les potentiels endroits intéressants de Spira qui pourraient abriter une Chimère … et puis il faudrait qu’on demande aussi où est-ce qu’on pouvait acheter une carte d’Héméra complète. Vu la taille de la ville, ca devrait être trouvable ici non ? D’ailleurs on était intéressés par les Cristaux … mais pourquoi maintenant ?

- Dis, maintenant que Ramuh m’a dit comment je pouvais récupérer mes pouvoirs … on va faire quoi comme vœu si jamais on trouve tous les Cristaux ?

On était loin de tous les avoir après tout donc logiquement on avait le temps d’y réfléchir, mais le truc, c’est de ne justement pas commencer à y réfléchir à la dernière minute non plus.

- Je … J’aimerai que ce soit un souhait en commun. Pas un souhait qui t’apporterait quelque chose uniquement à toi, ni uniquement à moi. A tous les deux …

Je baissais les yeux en fixant ma tasse, que je tenais de mes deux mains. Je réfléchissais un instant avant de soupirer et boire la dernière gorgée et me tourner à nouveau vers mon époux.

- Je pense toujours à rentrer chez nous, malgré tout ce que tu as dit. C’est vrai que Néo-Bodhum est peut-être détruit, mais …

« Et ta famille ? » que je m’apprêtais à demander, mais je m’étais arrêtée. Entre les méthodes de sa mère qui l’enquiquinaient et son père avec qui la relation demeure tendue … était-ce une bonne idée que de donner sa famille comme argument ? Je savais que Gran Pulse finirait par me manquer mais bon, je baissais à nouveau les yeux en prenant un air triste.

- Enfin non, laisse tomber, tu as raison, j’imagine qu’on n’a plus rien à faire là-bas … Ce qu’on pourrait trouver ne nous aidera pas …

Si tant est qu’effectivement tout le monde était mort … mais si le NORA avait survécu et repoussé les monstres cette nuit-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mer 27 Aoû - 9:55

Oui je sais, je suis un amour! Je souriais en voyant la manière dont elle réagissait devant ce petit déjeuner, que des trucs qui lui plaisaient - du moins en théorie, certaines pâtisseries m'étaient inconnues, mais elles avaient l'air bonnes donc bon. Je m'installais bien en face pour profiter moi aussi du plateau qui était entre nous deux, buvant mon thé qui était à présent à la bonne température avant de chiper une pâtisserie qui avait un petit goût de noisette.

Évidemment, le sujet tourna rapidement sur le programme du jour, il me fallut quelques minutes pour réfléchir avant d'avaler ma bouchée et prendre une profonde inspiration.

«L'auditorium, on ne sait pas combien de temps ça va nous prendre. Déjà à voir comment les enregistrements vidéos fonctionnent, si c'est comme des cassettes où l'on peut revenir en arrière ou mettre des arrêts quand on veut, ou si on doit les regarder d'une traite comme au cinéma...»

Je buvais une gorgée de thé avant de continuer à réfléchir à la question, mais selon moi, ça risquait vraiment de nous prendre du temps. «à mon avis, il vaut mieux qu'on aille d'abord faire nos achats, ça va pas nous prendre longtemps ça, et comme ça on sera tranquille ensuite pour visionner tout ça, d'accord?» c'était selon moi le plus simple.

Je mordais à nouveau dans mon petit beignet noisette, mais je voyais bien qu'il y avait encore quelque chose qui la tracassait. Elle n'était pas malade en tout cas, elle et moi nous avions toujours eu une santé de cheval, mais elle me semblait pâlotte.

«Ça va?» en réalité, il y avait bien autre chose qui la tracassait, et elle revenait sur cette histoire de vœu pour le cas où on mette la main sur les cristaux. Je réfléchissais une seconde, réalisant à quel point elle tenait à retourner quand même sur Gran Pulse. Autant moi, honnêtement, je me fichais un peu de Cocoon, surtout que c'était devenu vachement le bordel depuis que le cocon était cristallisé, mais je pensais quand même à un truc.

«Ben.. au pire, si on souhaitait que Gran Pulse soit aussi rattachée à Héméra? Je veux dire... apparemment, Yevon, Etro ou peu importe le nom de la divinité qui est derrière tout ça, a déjà fusionné plusieurs mondes différents, donc je suppose que ces cristaux devraient avoir le pouvoir d'en fusionner un autre? Comme ça, nos terres seront présentes ici aussi, ça ne fera qu'une grande île supplémentaire pour Héméra, et s'il y a des survivants à Néo Bodhum, je suppose qu'ils viendront ici aussi puisque les habitants des autres mondes ont survécu à la fusion aussi?»

C'était une idée comme ça, je ne savais pas si ça allait lui plaire, mais c'était selon moi une bonne idée pour garder une certaine sécurité. Éviter de retourner sur un monde où il n'y aurait plus rien, et se garder donc une porte de sortie pour pouvoir s'installer ailleurs. Et puis, avec les technologies de ce monde, ils pourront peut être aussi coloniser Gran Pulse pour y rebâtir des villes? Enfin c'était une idée comme ça. Je finissais mon thé et je l'embrassais doucement sur la joue avant de me lever

«Allez, on a le temps encore d'y réfléchir. Il vaudrait mieux qu'on y aille.» j'allais rapidement à la salle de bain le temps de me laver un peu le visage, puis je prenais une serviette pour me sécher rapidement, puis j'enfilais une tenue assez légère pour la journée. Un short et un débardeur. On irait donc faire les boutiques d'abord, j'espérais trouver des gemmes intéressantes et que leur prix ne soit pas trop exorbitant! J'attendais que Sheli soit prête avant de prendre sa main, et on quittait doucement l'hôtel afin de chercher la première boutique d'équipement ou de gemmes sur notre chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mer 27 Aoû - 11:52

Comme d’habitude, Yusuke avait un meilleur raisonnement que moi. L’auditorium serait peut-être plus long que faire les magasins puisqu’il était vrai que nous ne savions pas comment marchaient les sphères sur ce monde. Peut-être qu’il y aurait un papier ou quelqu’un pour nous l’expliquer mais dans tous les cas, il préférait qu’on commence par les boutiques et j’approuvais. Quoiqu’il arrive, on ferait tout ce qu’on avait prévu dans la journée et je suis sûre qu’on aura suffisamment de notes pour avancer dans nos recherches. Mais justement, en parlant de recherches pour les Chimères et les Cristaux, j’en venais à me rappeler que depuis la rencontre avec Ramuh, bah … il fallait qu’on choisisse le souhait qu’on ferait si un jour nous parvenions à réunir tous les Cristaux. Ce serait long, ce ne sera pas demain la veille que ca arrivera, mais il ne fallait pas commencer à y réfléchir à la dernière minute non plus.

Yusuke voyait bien que ca n’allait pas vraiment sur le coup et je m’expliquais rapidement. Gran Pulse allait me manquer, et je ne pouvais m’empêcher de m’interroger aussi sur ce qui était arrivé à notre village et à nos amis après notre décès. Yusuke semblait trouver un meilleur compromis que moi, plutôt que de faire le vœu de retourner sur Gran Pulse, on pourrait demander à le fusionner avec le reste d’Héméra et je levais les yeux vers lui avec un air un peu idiot. Oui idiot, parce que je me sentais bête à cet instant.

- Je suis tellement stupide pour ne pas y avoir pensé plus tôt. Décidément, tu sais toujours faire mieux marcher ta cervelle que moi la mienne.

J’esquissais un léger sourire avant de réceptionner son baiser. On avait le temps d’y réfléchir qu’il disait et je hochais la tête. Oui, mais j’espérais que ca lui conviendrait quand même. Comme je l’ai dit plus tôt, je voulais que ce soit un vœu pour nous deux, pas uniquement pour l’un des deux. Ca, c’était un souhait à moi, est-ce qu’il serait totalement d’accord avec ca ? On verrait ca plus tard, là, il se levait pour aller s’habiller. Je restais un peu dans le lit pour ma part avant de faire de même, allant chercher une petite robe violette à dos nu et des sous-vêtements propres – et un short, toujours. Je me changeais directement dans la chambre mais je passais vite fait à la salle de bain pour un brin de toilettes sur le visage, les bras, les jambes, et remettre mes cheveux en ordre surtout.

Je rejoignais ensuite Yusuke pour attraper sa main et on était partis ! Il ne faisait pas encore très chaud, il était à peine dix heures et la brise marine qui soufflait me soutirait parfois des frissons. Mais plus la journée avancerait, et plus je me doutais qu’on n’allait pas se plaindre de s’être habillés léger. Les boutiques ne furent vraiment pas difficiles à trouver, l’hôtel était planté en plein dans la zone commerciale. On avait l’embarras du choix et on entrait dans la première qui inspirait le plus confiance. Il y avait un peu de tout, des armes comme des gemmes. Mais il y avait deux comptoirs. Ah ? C’était peut-être deux magasins qui avaient fusionné pour en faire un seul alors. Je louchais sur le présentoir avec plein de gemmes, on aurait dit qu’on se trouvait dans une bijouterie et qu’on observait plein de pierres précieuses, de toutes les couleurs !

- Je peux vous aider ?
- Euh … Oui. Nous ne sommes pas d’ici, et nous aimerions en savoir plus sur les gemmes. On a cru comprendre qu’il fallait passer par elles pour apprendre des techniques de combat.


En mentionnant le fait que nous n’étions pas d’ici, le visage du vendeur s’était légèrement assombri, il avait compris que nous étions revenus à la vie. Mais il finissait par reprendre un sourire amical, celui du bon vendeur qui va être super méga gentil pour essayer de vendre sa marchandise. Il prenait toutes les gemmes qui existaient, une de chaque et de toutes les couleurs, pour les aligner sur son comptoir et nous les montrer. Il y en avait une par élément et je les notais dans ma tête. Au final, c’était les mêmes éléments que sur Gran Pulse, à la différence qu’il y avait deux éléments supplémentaires que personne ne pouvait maîtriser, pas même un l’Cie, sauf éventuellement en technique ultime ou par un eidolon – la lumière et les ténèbres. Ici, on pouvait en apprendre par le biais de ces gemmes. Sinon oui, le reste, on connaissait. Feu, glace, foudre, eau, air et terre. Il y avait une gemme pour apprendre une technique physique neutre, une autre pour une technique magique neutre aussi. Le lapis servirait à infliger des dégâts par une technique physique tout en infligeant une altération d’état – un truc d’emmerdeur quoi, la gemme parfaite pour mon époux ! – ainsi qu’une autre pierre pour les altérations positives, ou négatives.

- Il existe encore deux autres gemmes que vous ne trouverez pas dans cette ville car elles sont rares et puissantes. Le H-Espace et le Grenat.

Je hochais la tête en le remerciant de ses informations précieuses et je me tournais vers mon époux pour voir s’il allait acheter quelques-unes de ces gemmes. Il y en avait de plusieurs niveaux en réalité mais nous n’étions pas assez puissants encore, nous devions rester au premier niveau. Je tournais les talons ensuite pour voir l’autre vendeur qui s’occupait des équipements pour lui expliquer ce que je cherchais.

- Vous faites des protections aussi ? J’ai … hum, une connaissance qui m’a dit que je pouvais me protéger de la foudre par le biais d’un équipement. Puisque nous venons d’arriver sur ce monde, je ne suis ni très puissante ni très riche alors bon …
- Vous pouvez vous protéger de n’importe quel élément. Mais vu ce que vous venez de me dire, vous devez dans ce cas commencer par une résistance à la foudre. Par la suite, vous pourrez vous immuniser, et encore après absorber.
Jusque-là, ca collait à ce que Ramuh avait dit. - Et encore plus tard, vous pourrez même refaire ce même schéma mais en vous protégeant d’un second élément !

Ca on ne le savait pas par contre. Mais pour le moment, seule la foudre m’intéressait, et pour notre pacte, Ramuh avait parlé d’un équipement qui concernait son élément et pas un autre. Pas sûre qu’il soit très d’accord à ce que je lui amène autre chose. Bref. Je demandais donc au gars de me montrer ce qu’il avait en ce qui concernait les protections à l’élément électrique, il ne me fallait pas un truc trop gros, un objet discret comme un bijou serait parfait. Et il avait une bague à me proposer pour le prix de 1000 gils que je lui donnais immédiatement, j’avais suffisamment gagné sur le chocobogre pour l’acheter. Mais wah, c’est pas donné – comme d’habitude en ce qui concerne les équipements. Ca change pas d’un monde à l’autre ca ! Bon, ca c’est fait. Et du côté de Yusuke alors ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mer 27 Aoû - 15:20

Et oui! On pouvait dire que je savais me servir de ma tête des fois! Bon c'est vrai que Sheli avait toujours été le genre à foncer tête baissée et que j'étais celui de l'équipe qui avait tendance à réfléchir à une stratégie avant tout! L'avantage lorsqu'on doit toujours penser avant tout à un moyen de ne pas se faire prendre plutôt que foncer et devoir se défendre ensuite.

En tout cas, mon idée semblait lui plaire, bien que je ne savais pas encore qu'elle avait peur que ce ne soit un vœu que pour elle. Mais pour ma part, je n'avais pas eu le temps d'explorer entièrement Gran Pulse, et à mon avis, Sheli elle-même ne connaissait pas encore l'intégralité de cette terre... donc j'avais aussi à y gagner, car qui dit terres inconnues, dit souvent trésors à la clé! Et puis, j'aimerais quand même retrouver notre maison, même si elle doit être partiellement détruite, histoire qu'on ne l'ait pas achetée pour rien.

Mais pour l'heure, on allait d'abord faire les courses. On entrait dans l'une des plus grandes boutiques que l'on pouvait trouver, il y avait toutes sortes d'armes, un forgeron d'un côté et le marchand de gemmes de l'autre. Je suppose que ce n'est quand même pas tout à fait le même domaine, ou alors ils sont frères avec chacun leur spécialité. En tout cas, je me rapprochais des gemmes... je ne voyais pas l'intérêt d'améliorer mes dagues pour le moment de toute manière.

Je ne pouvais même pas espérer en voler une, elles étaient soigneusement sous verre avec un système anti-effraction contrôlé par une machine que je ne connaissais pas. Visiblement, je ne dois pas être le seul voleur dans les environs. Groumph.
En tout cas, je me renseignais sur les éléments en même temps que Sheli, sortant mon calepin pour prendre des notes et ainsi en apprendre plus sur les éléments.

Pendant que mon épouse s'interrogeait principalement sur son équipement, moi je me concentrais sur les gemmes. Pour le moment, il ne me servait à rien d'apprendre une technique de foudre, Sheli maîtrisait cet élément donc ce n'était pas ma priorité. J'en avais une de feu, donc je me disais que j'allais en prendre une de glace, donc je me notais une opale - pas besoin de demander, j'arrivais bien à lire à présent. J'avais assez pour en acheter trois élémentaires, ensuite je serais ruiné mais je savais que je me referais rapidement en faisant les poches de passants, donc je ne m'en souciais pas pour le moment.


«Excusez moi mais... concernant les monstres, vous savez quels sont les éléments que l'on croise le plus?»le vendeur réfléchit un instant avant de me répondre
«Ça dépend où vous allez. Sur la route de Mi'ihen, je sais qu'on a quelques flambos de foudre, donc ceux-là n'aiment pas l'eau. Après la plupart n'aime pas le feu.» hum... feu j'ai déjà, donc pas la peine d'en prendre une autre, ou alors peut être histoire d'en avoir une qui me consommerait moins d'énergie, mais selon moi, ça ne vaut pas le coup de dépenser trois cent gils pour une technique moins efficace que celle dont je dispose.

Malgré tout, je retenais ce qu'il disait, des monstres de foudre rôdaient dans le coin, donc autant prendre aussi une gemme d'eau... je regardais rapidement, donc un béryl - ou une béryl, c'est pareil. Donc là avec Sheli, ça aurait donc fait feu, glace, eau et foudre. C'était déjà pas mal, mais mon regard s'arrêta finalement sur une gemme bleue.

«C'est quoi celle la?»
- «C'est une nouveauté. Elle permet d'apprendre une technique lorsque celle-ci vous est lancée dessus par un monstre.»
ouah! Une technique à voler! Ça c'est mon domaine! Je laissais donc tomber les autres éléments pour le moment et j'en prenais une. Le gars m'expliqua brièvement comment ça marchait, comme une gemme magique, on se concentre et on l'absorbe. Au premier abord, ça fait rien, mais dès qu'on se mange une technique compatible dans la tronche, hop! La gemme réagit et on l'apprend! C'est trop cool! Si ce n'est que ça implique qu'il faudra que je me fasse volontairement toucher pour ça.
«Attention, y'a des techniques qui nécessitent que votre ennemi ait l'esprit embrouillé, car elles prodiguent des soins...» arf, pour l'heure, je ne disposais pas de ce genre de technique et là, je n'aurais pas assez d'argent pour acheter une gemme qui me permettrait d'en apprendre une.

Mais bon tant pis, ce serait pour plus tard. Je prenais donc trois gemmes, une opale, un béryl et une gemme bleue, et je sortais 1300 gils de mon sac avant de revenir vers Sheli. Elle avait acheté une bague qu'elle pourrait améliorer dès qu'elle aurait davantage de sous. Je lui souriais en la regardant d'un air amusé

«Elle n'est pas aussi jolie que ton alliance! Mais heureusement qu'elle est vouée à disparaître!» car oui, le but était que par la suite, Ramuh utilise simplement le pouvoir de  la bague pour que Sheli assimile totalement cette capacité, donc au final, on s'en foutait un peu. «Tu ne veux rien acheter d'autre? Sinon on peut y aller» finalement avec tout ça, on avait même pas mis une heure à faire nos achats! C'est pratique quand on a tout à côté.
==========================
Achat Opale, Béryl, Gemme bleue de Force 1 > 1300 gils
Apprentissage:
Souffle de glace > en concentrant son chakra, Yusuke parvient à créer une vague de glace qui atteint tous les ennemis  
Souffle aquatique > en concentrant son chakra, Yusuke parvient à créer un véritable raz de marée qui atteint tous les ennemis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mer 27 Aoû - 15:22

==============================
Achats:
Sheli > - 1000 gils pour un équipement de niveau 1
Yusuke > - 1300 gils pour trois gemmes

Gains: +400 gils [Chacun]

Fiches modifiées selon les demandes des joueurs
==============================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Mer 27 Aoû - 19:07

Spoiler:
 

Bon, une petite séance shopping pour nous ! On en avait appris beaucoup plus sur les éléments et sur les gemmes, Yusuke en avait acheté pour assimiler de nouvelles techniques notamment. Pour ma part, j’avais pris une bague pour résister à la foudre dans un premier temps, mais je comptais bien l’améliorer ensuite et retourner voir Ramuh. Je revenais vers Yusuke lorsqu’il termina ses achats et je me mettais à pouffer de rire à sa remarque sur mon alliance.

- Aucune bague ne sera plus belle que cette alliance !

Elle était noire, en onyx, avec juste une pierre orangée dessus en forme d’éclair. Yusuke l’avait forgée exprès pour moi pour notre mariage ! Il avait quasiment la même de son côté, je l’avais forgée aussi, mais elle était en or blanc avec un éclair bleu foncé incrusté dessus. Lorsqu’il me demanda si je voulais acheter quelque chose d’autre, je hochais la tête de gauche à droite.

- Je ne gagne pas de l’argent en v- Euh, on va éviter de dire qu’il vole à voix haute dans un magasin. - Je ne gagne pas autant que toi ! J’ai gagné beaucoup de gils sur l’ogre mais je préfère économiser tant que je n’en récupère pas.

Bon après techniquement vu qu’on partage le même sac, son argent est le mien et vice versa mais bon. En gros, je n’achetais rien d’autre pour le moment. J’économisais ! On pouvait y aller et je regardais l’horloge dans le magasin pour regarder l’heure qu’il était, mais je m’arrêtais un instant. Elle avait un truc bizarre cette horloge, mais je ne mettais pas le doigt dessus sur le coup … ce n’est qu’en sortant de la boutique que je comprenais ! Il manquait un nombre !

- Oh, t’as vu l’horloge ? Je lui trouvais un truc bizarre mais je viens de comprendre. Ils ont que douze chiffres dessus ! Ca veut dire que les journées durent 24h … Chez nous, il y en avait treize, donc des journées de 26h, il y avait deux heures en moins ici. - La vache, je ne m’en étais même pas rendue compte !!

Je n’avais ressenti aucun effet, aucun « décalage horaire », ni rien. Pourtant deux heures en plus ou deux heures en moins, ca devrait se ressentir. Peut-être que nos corps s’étaient habitués naturellement au rythme d’Héméra quand nous sommes revenus à la vie ? Quoiqu’il en soit, je calculais un peu dans ma tête avant de me tourner vers mon époux.

- Il est presque 11h, l’heure du repas approche. J’imagine que ca sert à rien d’aller à l’auditorium maintenant. En revanche, on est proches du port, si on se renseignait déjà pour voir par où on pourrait repartir après ?

Evidemment, notre destination n’était pas fixée pour le moment, on aviserait selon ce qu’on verrait dans l’auditorium. Mais savoir où les navires de Luca pourraient nous mener, c’était déjà une première pour la suite. Main dans la main, j’entraînais Yusuke sur le premier quai où un bateau était arrêté. Un grand bateau, certainement pas un bateau de pêche. Des membres de l’équipage descendaient et montaient à bord avec des caisses, ils faisaient des provisions pour le voyage … dès que l’un d’eux venait chercher une caisse, je l’abordais.

- Excusez-moi ? Vous avez un peu de temps ? Nous avons besoin de quelques renseignements. Le type me reluqua un instant avant d’observer Yusuke et il nous accorda un peu de temps.
- Ouais j’vous écoute ?
- Vous pouvez nous dire où les bateaux de Luca peuvent nous emmener ?
- Il y en a un qui emmène à Besaid, un autre à Bevelle et celui-là en l’occurrence va partir bientôt pour Kilika.
- Aucun ne quitte le continent pour aller sur un autre monde ? Il n’y a pas d’autres moyens de transport pour ca aussi ? Je sais pas, les vaisseaux, vous ne connaissez pas ?
- Z’êtes pas d’ici vous, pas vrai ? Les vaisseaux, c’est pas notre truc sur Spira. Yevon n’approuve pas trop l’utilisation des machines. Vous trouverez aucun engin volant par ici.


Euh. Ok. J’étais bouche bée sur le moment et je le remerciais quand même avant d’attraper mon époux pour nous éloigner du quai. Il a bien dit que leur religion n’aimait pas trop les machines ? Pourtant quand on regarde Luca – et encore, on n’avait pas vu Bevelle qui était la capitale – il semble y en avoir partout, la technologie était même très bonne.

- T’as raison, ils sont complètement tarés sur ce monde. Ils aiment pas les machines, mais ils en utilisent partout en ville. Ils sont cons ou quoi ?

Oui, j’approuve à cent pourcent Yusuke et ce qu’il avait dit hier : si on doit se réinstaller quelque part sur Héméra, ce sera certainement pas ce monde. Car là, il ne s’agissait même plus de traditions mortes avec Sin, les machines, ils continuaient de ne pas les aimer ! Vraiment débiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Jeu 28 Aoû - 10:06

Bon, et bien on en avait déjà fini pour nos courses. J'avais souri face à la remarque de mon épouse sur ma manière de gagner de l'argent, n'empêche que c'est efficace après tout, et surtout, on voyait bien que je n'étais pas le seul à agir ainsi sinon les magasins ne seraient pas dotés d'autant de protections antivol!

En sortant, on croisait un couple qui semblait super riches si je me fiais à leur tenue, et évidemment, le genre à exhiber sans problème ses richesses. Je soupirais d'exaspération, c'était presque trop facile en fait, d'un léger coup de dague, j'avais déchiré la bourse qui pendait à la ceinture de l'homme et j'en récupérais une telle quantité de gils que ça me payait presque toutes les gemmes que je venais d'acheter! Mais j'en gardais une partie pour Sheli, comme elle le disait, elle ne gagnait pas d'argent de la même manière que moi.

Elle m'arrêta au milieu de la rue en fixant une horloge, et c'est vrai que je n'avais pas remarqué non plus qu'il leur manquait une heure par rapport à nous. D'un autre côté, à l'hôtel, on avait seulement des horloges digitales, et on n'était donc pas restés debout au delà de minuit pour se rendre compte que ça passait directement de 23h59 à 00h00 au lieu de 24h00.

«Hum... c'est peut être pour ça que tu as mis tant de temps à te remettre de ton choc électrique au temple? Moi-même ce jour là, je m'étais levé plus tard que d'habitude, surement parce qu'on était encore un peu décalés sans s'en rendre compte.» car oui, même si elle n'avait pas l'impression d'avoir souffert d'un quelconque décalage horaire, elle semble avoir déjà oublié l'incident au temple de Djose. Dormir ainsi - bon elle était plus ou moins dans le coma, c'est pareil - lui a surement permis de rattraper ce décalage sans qu'elle ne s'en rende compte.

En tout cas, vu l'heure, cela impliquait effectivement que l'on mange plutôt vers midi, et non treize heures comme on l'a fait hier - l'habitude là aussi, bien que c'était surtout à cause de l'heure à laquelle on était arrivés en ville - donc autant attendre l'après-midi pour aller à l'auditorium. Donc ok pour se renseigner sur les bateaux ou autres moyens de transport.

Les destinations possibles? Deux petites îles, Kilika et Besaïd, mais aussi la ville de Bevelle et celle la déjà, je savais que je ne voulais pas y aller car c'était la capitale de leur religion de merde. Mais je fus surtout surpris d'entendre qu'ils ne voulaient pas utiliser de machines alors qu'on se trouvait juste sous la grosse bulle du stade qui semblait être une énorme machine à elle seule!
Oui non, ce monde est rempli de taré! Mais alors que Sheli me le confirmait, un autre gars s'approcha de nous, il portait une combinaison assez semblable à celle du gars qui nous avait transporté depuis le temple de Djose, et de même que lui, il semblait avoir un fort accent.

«Excusez-moi... j'ai cru comprendre que vous cherchiez un aéronef?» je me tournais vers lui avec un regard un peu curieux, c'était un piège?
«Euh, ça dépend. Pourquoi?»
- «Et bien... en réalité, on a un petit commerce vers la route de Mi'ihen, si ça vous dit, on peut éventuellement vous en louer un. Le prix varie selon la distance que vous souhaitez parcourir...»
- « Du genre?»
- «Si c'est juste pour rester aux alentours de Spira, disons qu'on peut s'arranger pour vous le laissez gratuitement si vous acceptez de transporter du matériel avec vous, si c'est pour aller plus loin sur Héméra, il faudra plus d'essence, donc ça vous coûtera environs 1000 gils pour vous deux...»
ah ouais quand même. Malgré tout pour le moment, on n'avait pas de raison de quitter Spira, pas tout de suite du moins, mais on pouvait quand même garder cette information en mémoire.
«D'accord, je vois. Ben écoutez, merci pour l'info! On ira voir lorsqu'on voudra partir!» pas aujourd'hui donc.

Enfin bref, maintenant qu'on était à peu près fixés sur nos possibilités de transport, on se dirigeait vers un restaurant pour manger. Le petit déjeuner ne datait pas de beaucoup, donc pour ma part je n'avais pas très faim aussi je me contentais d'une salade composée. Avec un cocktail très frais en apéritif.

«Tu as remarqué que les types qui utilisent des machines se ressemblent tous? Ils portent tous une sorte de combinaison complète et ils cachent leurs yeux. Il y en avait aussi dans le film qu'on a vu hier. Peut être que c'est aussi un peuple à part qui a des aptitudes spéciales pour manipuler les machines et qu'ils sont rejetés de ceux qui soutiennent leur Yevon là?» s'ils cachent leurs yeux, c'est peut être parce qu'ils sont bioniques ou autres? Genre s'ils enlèvent leurs lunettes, ça dégage un super rayon laser et tout! J'ai vu un film avec un mec comme ça une fois!

Les plats arrivaient, en tout cas, plus le temps passait et plus je me sentais mal à l'aise sur ce monde. Il semblait y avoir des tensions constantes, ça me faisait assez penser à Cocoon à vrai dire, la peur de Gran Pulse, la peur des L'Cie et tout ce qui tournait autour. J'avais l'impression d'y être un peu retourné, sauf que c'était ce que je n'aimais pas justement sur notre monde, donc honnêtement, je m'en serais bien passé. Mais à croire que la discrimination est partout en fait. Je repensais aussi à cette histoire de guados et ronsos qui ne s'aimaient pas. Oui en fait, ce n'était pas très étonnant que ce monde ait connu tant de conflits si les races n'arrivent pas à s'entendre entre elles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Jeu 28 Aoû - 11:34

Décidément, plus ca allait, plus j’avais envie de partir de Spira. Déjà qu’on apprend qu’ils sont fanatiques d’une religion qui sacrifie des gens pour une paix éphémère – enfin autrefois – et maintenant on apprend qu’ils détestent les machines alors que leurs villes en sont remplies pour le confort de tout le monde ? C’est quoi leur problème à ces gens ? Bon, on ne nous avait pas dit que c’était à cause d’une guerre de machines que Sin était né, et que c’était pour ca qu’ils ne les aimaient pas mais dans ce cas … bah dégagez toute votre technologie les mecs !! Bref, ca venait de me foutre de mauvais poil, mais un type ressemblant fortement à celui qu’on avait vu sur la route de Djose nous aborda, il nous proposait de louer un aéronef au besoin, mais forcément, ils les cachaient un maximum à cause des préceptes de Yevon. Je vois … Ces gens-là sont des hérétiques ? Sinon ils ne se cacheraient pas.

On en prenait note avec Yusuke avant d’aller s’installer à un petit restaurant, comme lui j’avais pris une salade composée à cause du petit-déjeuner récent, mais bon, comme c’était une salade composée en plat principal, ce ne serait pas la petite assiette. Ce serait une grosse assiette de salade avec beaucoup de compositions ! En attendant que nos assiettes arrivent, on sirotait un cocktail et mon époux me faisait remarquer que tous les types qui utilisaient les machines se ressemblaient. Et semblaient se cacher aussi derrière une combinaison.

- Bah si les machines sont vraiment interdites ici et que ces mecs les utilisent quand même, j’imagine que ce sont des hérétiques aux yeux du peuple …

Mais bon, à quoi bon ? Moi je soutenais ces gens s’ils voulaient intégrer les machines sur Spira, je trouvais décidément ca stupide et d’y repenser, je m’énervais toute seule ! Je regardais le serveur de travers lorsqu’il amena nos plats, de quoi le convaincre de repartir vite fait, avant de passer mon coup de gueule.

- Non mais sérieusement ! Pourquoi ils n’aiment pas les machines ? Ok, il y en a comme les armes qui sont dangereuses mais je veux dire, ils voient bien que ca leur apporte du confort ici ! Puis c’est quoi cette manie d’imposer un précepte qu’ils ne respectent même pas ? - Et les machines ne sont pas toutes mauvaises … Regarde les hôpitaux. Grâce à elles, on peut détecter des maladies, on peut les soigner, et on peut sauver des vies !

Je soupirais avant prendre trois grosses feuilles de salade en même temps avec une tranche de jambons – du moins ca y ressemblait - et un œuf – ouais tout ca sur la fourchette ! – et j’enfournais dans ma bouche !

- Shérieushement ch’espère que tous les mondes ne shuivent pas chette lochique pourrie !

Non parce que là je préfère aller me pendre et mourir à nouveau que de vivre sur une planète de tarés. Plus que jamais, à cette idée, j’avais envie de rentrer chez nous !! En tout cas, j’attirais l’attention à parler fort comme ca, si bien que le serveur revenait vers nous, l’air un peu gêné.

- Excusez-moi … Pourriez-vous parler moins fort ? Vous dérangez les autres clients.
- Je dis ce que je veux ! Me faites pas ch …
Attention, j’intercepte le regard de Yusuke qui va certainement me dire de ne pas faire d’histoires comme je savais si bien le faire. Je me remettais droite sur ma chaise en prenant une profonde inspiration pour me calmer. - Ok je ferai attention. Désolée.
- Merci mademoiselle.


Je levais la main pour faire signe qu’il pouvait partir, mais en réalité, je montrais exprès cette main pour qu’il voie – s’il réfléchit un peu – que j’avais une alliance ! Passons, je continuais de manger même si j’étais de mauvais poils. Je comptais toujours passer à l’auditorium cet après-midi pour qu’on note des endroits potentiels où on pourrait trouver Chimère et Cristal, il fallait qu’on soit attentifs, n’importe quel lieu pouvait avoir le détail qui pourrait être l’objet d’une énigme.

- Je crois que moins longtemps on restera sur ce monde, mieux je me porterai. Pas toi ?

Non oui, je craignais que tous les mondes liés à Héméra soient pareils … Je ne l’espérais pas, je me sentirai étouffée dans un monde avec qui j’aurai un point de vue clairement incompatible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Jeu 28 Aoû - 15:14

Bon, j'avoue que ce monde commençait à devenir de plus en plus bizarre à mes yeux. C'était comme si finalement, tout le monde se méfiait de ce qu'il devait dire ou non. Une tension semblait présente auprès de chaque personne, et même une fois au restaurant, on ne pouvait pas parler librement sans que les regards ne soient tournés vers nous. J'en voyais qui avaient l'air triste, surement d'accord avec nous mais juste désespérés que les choses ne changent pas, d'autres avaient l'air outrés, surement les pro Yevon et donc qui n'approuvaient pas l'utilisation des machines... lorsque le serveur vint dire à Sheli de baisser le volume, je lui faisais un signe de la main et du regard pour qu'elle se calme, inutile de mettre le feu aux poudres, ça ne servirait à rien.

«Je te rappelle qu'on n'a pas grand chose à leur envier avec nos propres coutumes hein? La purge, les L'Cies, les Fal'Cie et tout le reste, sans oublier ce que tu m'as raconté à propos de la prophétesse de Paddra! Une pauvre nana condamnée à se réincarner sans arrêt et à mourir dès qu'elle avait des visions de l'avenir. Je veux pas dire, mais elle n'avait rien à envier aux invokeurs de ce monde.» je parlais à voix basse pour ne pas être entendu, mais voilà. Au final, je trouvais qu'on ne valait pas mieux. Certes, leurs histoires de machines, ça ne tenait pas la route puisque certains en utilisaient et d'autres pas, mais je me disais que finalement, c'était un peu comme les L'Cie. Il y en a qui acceptaient de les côtoyer, d'autres qui les voyaient comme des monstres.

Évidemment, pour Sheli, c'était différent. Elle avait été un L'Cie, mais elle n'avait pas suivi la voie normale et avait été transformée en monstre pendant des siècles. Mais de la même manière, elle avait été condamnée à accomplir une tâche qu'elle avait refusé d'exécuter... et si j'ai bien compris l'histoire de Pulse, son village aurait surement pris très mal si elle avait dit ouvertement refuser cette tâche. Donc bon, des cons qui suivent aveuglément les principes des divinités ou pseudo-divinités, on en voit partout.
Je venais prendre sa main en souriant doucement

«On ne va pas rester longtemps. On va regarder cet auditorium pour voir un peu les autres endroits qui existent. On a vu déjà que Guadosalam n'avait rien à voir avec Luca, s'il le faut, il existe d'autres villes et villages qui sont encore radicalement différents?» c'est vrai, l'architecture n'avait rien à voir, et même le temple de Djose semblait bien différent de cette ville.

Enfin pour l'heure, on finissait surtout de manger avant qu'on ne paie pour quitter les lieux, j'avais pris une simple salade de fruits en dessert, avec la chaleur qui augmentait, je n'avais plus très faim. L'auditorium était un peu plus loin, mais on ne mit que quelques minutes à s'y rendre. L'entrée était gratuite et on nous invitait à nous rendre dans de petites salles individuelles pour pouvoir visionner tranquillement les sphères. Je lisais rapidement le mode d'emploi.

«Bon, apparemment, les sphères durent en moyenne de cinq à dix minutes chacune, mais on ne peut pas interrompre le visionnage. Pas de pause, pas de recul ni d'avance rapide. Donc vaut mieux bien regarder.»

Je soupirais avant de regarder la liste. Les sphères étaient répertoriées par années, il y en avait même qui datait de plus d'un millier d'années avant. J'en mettais une au hasard qui devait montrer la Zanarkand de l'époque, mais l'image était tellement mauvaise qu'on n'y voyait presque rien!
«Oh la vache! Bonjour la qualité, si tous les enregistrements sont comme ça, on n'est pas dans la merde!» mais bon, je me concentrais plutôt sur des sphères récentes. Certes, on avait besoin d'en apprendre plus sur l'histoire de ce monde, mais les plus récentes dataient déjà de minimum deux ans. Avant la fusion quoi puisqu'il ne pouvait plus y en avoir d'autres après.

Je sortais ma carte afin de visionner des sphères représentant différents endroits. Je commençais par Besaid, comme je n'avais pas envie d'y passer la journée, j'en prenais une avec un nom bizarre

«Y'a marqué Valefore sur celle la, peut être que c'était un invokeur qui venait de là bas?» je lançais la vidéo, et s'il y avait bien un homme en kimono au milieu d'une petite place dans un village qui semblait principalement composé de tentes, il ne resta pas seul longtemps! Il avait un sceptre et le fit tournoyer pour faire apparaître une sorte de dragon ailé! Et tous les gens l'applaudissaient.

«Ah... ça doit être une chimère ça! Et elle vole... peut être qu'elle était liée au vent?» je notais dans mon carnet, c'était une piste comme une autre après tout. Les sphères suivantes montraient une petite visite de l'île, toujours par le même invokeur. Comme partout, on voyait beaucoup de ruines, une végétation luxuriante jusqu'à ce qu'il arrive à la plage. Mais bon, si je me fiais à ma carte, Besaid était une île minuscule, donc on pouvait aussi y trouver la chimère de l'eau. Bref, je notais.

«On passe à Kilika, j'ai l'impression qu'en dehors de ce temple, y'a pas grand chose à voir à Besaid.» mais... il y avait eu une chimère là bas, donc on risquait d'y aller quand même. Et on allait bien vite découvrir que Kilika aussi avait sa chimère.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   Jeu 28 Aoû - 17:10

Yusuke n’avait pas tort, notre monde n’était pas rose non plus, ne serait-ce qu’au sujet des fal’Cie et des l’Cie. Ca avait mis des siècles pour, mais la différence entre Spira et nous, c’est que les choses avaient fini par changer. Depuis la chute de Cocoon, les fal’Cie sont endormis, et les quelques l’Cie restants doivent être ceux qui sont encore en stase cristalline. Quant à Yeul … Je crains malheureusement que pour elle, elle restera condamnée à se réincarner jusqu’à la nuit des temps. Voir l’avenir était un don précieux et envié par bien des personnes, mais il avait un prix, et pas le moindre. Bref. Une chose était sûre pour le moment, je n’avais plus envie de rester sur Spira. Plus vite nous quitterions les lieux, mieux je me porterai.

On finissait notre repas pour se rendre à l’auditorium, et je laissais Yusuke lire les explications. Bon bah super, on avait intérêt à rester attentifs sur tout ce que nous allions voir. Pas de pause, pas d’avancé, pas de retour en arrière. Et ce pendant dix minutes maximum. Puisque Yusuke pouvait lire, je le laissais regarder la liste, il en prenait une très ancienne pour commencer et je la regardais d’un air intrigué avant de lever les yeux pour observer les images … de très mauvaises qualités. Mon mari se concentra alors sur des sphères beaucoup plus récentes, l’une d’elles nous montrait un petit village, et plus précisément, la sphère était centrée sur une personne vêtue d’une drôle de façon, le sceptre à la main pour … faire apparaître une créature volante. Yusuke avait dit que Valefore était peut-être le nom d’un Invokeur mais non … je connaissais ce nom, et j’eus comme un flash en regardant mieux la créature ! On avait vu exactement le même « dragon » lors de la Pompa Sancta à Nautilus.

- Valefore, c’est le nom de la Chimère. Tu ne te souviens pas ? On avait vu cet eidolon lors de la Pompa Sancta …

Au même titre que Ramuh et Ifrit d’ailleurs. Mais Ramuh avait dit qu’il n’était pas le même que celui que nous connaissions, alors ca devait être pareil pour Valefore … mais j’avoue que toutes ces coïncidences m’intriguaient. Quoiqu’il en soit, le village mis en avant sur cette sphère était Besaid, il y avait un temple qui abritait autrefois Valefore, ce serait une première piste. Yusuke prenait des notes, puis on passait à la suivante : Kilika. On suivait toujours le même Invokeur, le village était ravagé et vu ce qu’on savait déjà, je déduisais que c’était l’œuvre de Sin. On entendait l’Invokeur parler, il disait qu’ils ne resteraient pas longtemps avec son gardien – il parlait au « caméraman » - ils passeraient juste au temple pour récupérer Ifrit, se reposeraient et partiraient pour le prochain temple. Sauf que si on ne voyait pas le temple – la vidéo se coupa lorsqu’ils entrèrent dans une grande forêt – Ifrit ne m’était donc pas inconnu non plus. Je me tournais vers Yusuke en prenant un air sérieux.

- Si les Chimères de leur monde correspondent à nos Eidolons, Ifrit est la Chimère du feu.

Comme Brynhildr d’ailleurs. Mais bref. Kilika, c’était sûrement le temple qui abritait la Chimère du Feu auparavant, et une piste supplémentaire pour nous. On continuait de regarder la liste des sphères les plus récentes, et on en mettait une où un Invokeur filmait la grande cité désormais détruite de Zanarkand. Quand on se souvient de la photo qu’on avait vu dans le restaurant … ce n’était pas beau à voir, c’était même une ambiance très triste et on voyait plein de lucioles entre les ruines.

- Tiens ? Qu’est-ce que c’est que ces boules colorées à ton avis ?

Je ne savais pas, mais une chose était sûre, c’est que le paysage me rendait mélancolique. Ce n’était plus le même Invokeur cette fois, mais il y avait comme un silence pesant, et lorsque quelqu’un prenait la parole, sa voix trahissait une profonde tristesse : ils savaient que c’était la fin. Zanarkand était leur dernière étape …

- C’est triste … Tu as remarqué ? Comme ces Invokeurs et leurs amis sont pétillants et motivés au début, et là ils ont l'air d'avoir le coeur lourd ...

Enfin après, c’était sur cette sphère, il faudrait voir sur d’autres sphères récentes parlant de Zanarkand si c’est la même ambiance. Je soupirais en tout cas, et qu’est-ce qu’on regarde maintenant ? Il y avait des sphères sur tout et n’importe quoi, même sur le blitzball, quelques-unes qui avaient filmé le mariage de Yuna et Seymour, les autres temples que nous n’avions pas vu. On avait le choix !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Deux étrangers à Luca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux étrangers à Luca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Deux étrangers à Luca
» Le vieil habitant et les deux étrangers...
» Deux étrangers au bout du monde, si différents (Sophia)
» Un deux trois, trois p'tits chats ! (Pour le plaisir, la vidéo d'Adibou)
» Un.. Deux... Trois... Ciseaux !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Luca-