Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Ringu Ju-On

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Ringu Ju-On   Lun 29 Déc - 13:14

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Gaïa - Utaï
• Nom: Inconnu mais utilise "Ju-On" (voir histoire, signifie "la rancune" en japonais)
• Prénom: Ringu (signifie "le cercle/l'anneau" en japonais)
• Âge: 27 ans
• Avatar utilisé: Alucard de Hellsing Ultimate

Description

• Alignement: Guerrier des Ténèbres

• Description physique:
 
    Imaginez... Une nuit de pleine lune, arborant quelques nuages sombres et un mystérieux brouillard. Là, sur votre gauche, ce qui semble n'être que l'ombre d'un arbre dans cette forêt où votre petite personne s'est égarée se détache peu à peu du reste du paysage. L'astre lunaire n'éclaire pas encore cette anomalie que vous discernez déjà sa silhouette vaguement humaine, comme si sa délimitation était floutée par un voile invisible. Une longue ombre, presque difforme par sa taille qu'on la penserait se scinder en deux morceaux, avançant un peu plus vers vous après vous avoir repérée. Sa démarche semble lente, réfléchie et calculée. Son pas est léger, comme s'il ne pesait rien et dansait dans l'air. Vous captez un son, répétitif, long et profond : une respiration. Lente mais inarrêtable, elle se rapproche de vous encore et encore dans l'obscurité croissante. Pourtant, un rayon de lune vint éclairer le haut de cette ombre en partie camouflée.

    Si cette ambiance avait de quoi vous refroidir, votre sang se réchauffe bien vite face à ce visage sauvage. La crinière de l'individu, libre de toutes formes de coiffure, tombe naturellement le long de son visage blanc, comme mort. Votre regard croise l'unique œil que sa chevelure laisse libre. Un œil acéré et de la couleur du sang, plongeant dans votre pupille et sondant votre esprit avec une soif de sang non dissimulée. La gueule de cette bête féroce laisse transparaître de bien blanches canines sur-développées, prêtes à déchirer la tendre chair d'un coup pour se repaître de son contenu. L'expérience se lit sur ce visage aux traits fins mais marqué d'un on-ne-sait-quoi démontrant un passé trop riche en événements funestes. Suivant la pâleur de cet être que la pleine lune met en valeur, vous tombez sur son cou fin qui semble s'arrêter net, sans que n'apparaisse le corps encore caché de cette chose qui vous regarde avec insistance. Seule sa longue crinière poursuit sa route, disparaissant derrière des vêtements noirs pour reparaître au bassin de notre homme aux allures de fauve. Mais ce physique surnaturel est-il au moins celui d'un homme?

    La lune éclaire maintenant le corps élancé mais aussi trait marqué de cet homme qui, s'il ne portait rien, ferait douté de son humanité. Une impression de force se dégage de ses pectoraux larges et développés, pourtant comprimés dans une tenue noire, très moulante, mais se rapprochant plus d'une camisole que de celle d'un justicier masqué. Ses bras pendent d'ailleurs le long de son corps dans des manches bien trop longues pour lui et moult chaînes l'entourent. Oh, bien sûr, vous vous doutez bien que ce genre de personnage peut à loisir revêtir des tenues aux teintes de la mort ou du sang, plus excentriques les unes que les autres. Mais votre attention se fige plutôt sur le katana de ce zombie bestial, porté dans son dos, ainsi que sur deux pistolets claquant par leurs apparences à sa ceinture. Le brouillard s'épaissit encore et la lune commence à disparaître alors que l’œil de sang de cet être vous regarde toujours et semble grossir. Ses deux mètres vous surplombent et ses bras élastiques s'écartent pour ne vous laisser aucun échappatoire. Son sourire s'ouvre pour laisser un trou sans fond en face de vos yeux, ses canines se dirigent vers vous et une légère buée se dégage de ses paroles prononcées d'une voix grave et presque envoutante au creux de votre oreille :
" A... Boire... "

• Description psychologique:

    Ringu Ju-On, c'est d'abord une ambiance. Un être qui préfère la nuit à la journée, passionné par la lumière des étoiles lointaines et inaccessibles plutôt qu'au tout proche Soleil. Le genre de personne à se laisser bercer par la mélodie d'un piano ou d'une guitare au coin du feu et aimant s'alimenter de la meilleur façon qui soit. Calme et imperturbable, il aime s'adonner à de simples distractions telles que la lecture d'un bon roman ou la résolution d'énigmes pour s'occuper l'esprit, revêtu d'un long manteau noir ou rouge. Néanmoins cette apparence peut bien vite disparaître au profit d'un cocktail bien plus épicé.

    En effet, notre homme est avant tout un être arriviste, allant au plus court pour accomplir ses objectifs sans se soucier des éventuelles conséquences comme sombrer dans une frénésie bestiale, une furie sanguinaire cassant son allure habituelle. Ce trait de sa personnalité est souvent en accord avec son pêché principale : l'orgueil. Celui-ci se manifeste surtout par les répliques cinglantes qu'il a coutume de balancer au visage de ceux qui se prétendent supérieur à lui, du moins sans lui démontrer que c'est effectivement le cas. Car quand bien même l'orgueil de Ringu est grand, il tient toujours à garder un esprit rationnel et à ne pas tomber dans la colère qu'il juge inapte à résoudre quoique ce soit. Il se pliera donc toujours à une décision hiérarchique, ou du moins une décision censée quelqu'elle soit, ne négligeant jamais un conseil s'il est valable. Disons alors plutôt que son orgueil se manifeste essentiellement comme le fait de toujours vouloir le dernier mot ou de remettre à sa place ceux qu'il estime bien trop pédant.

    Ce qui s'apparente davantage à des défauts n'est bien sûr qu'un ensemble d'épices relevant l'être qu'il est globalement. Il est grand, se sent grand, et de ce fait, se trouve tout de même responsable des plus faibles que lui. Il est tout particulièrement protecteur avec les enfants et les personnes dans le besoin, à moins que cela n'aille à l'encontre de ses objectifs personnels bien sûr, auxquels cas gamins et jeunes vierges seront sacrifiés sur l'autel de la violence. Il a aussi tendance à garder secrets ce qu'on lui confie, surement un reste des valeurs de son enfance au sein de Utaï.
Néanmoins, défauts et valeurs ont tendance à s'effacer devant un état de faiblesse apparent. Qu'est-ce que cela signifie? Simplement que notre homme à des manies à lui, le genre de petits détails qui peut changer l'épicurien qu'il est en un zombie rampant sur le sol,  quémandant dans la rue juste pour assouvir ce besoin essentiel et vital dans son cas. De quoi s'agit-il? L'eau. Mais encore? Et bien de part sa nature particulière, Ringu a une peur monstre de se déshydrater. Son corps est composé de bien plus d'eau que chez un être humain normal et demande donc une alimentation conséquente. Ainsi, de simples allusions à la température ou à la rareté de l'eau suffisent à le plonger dans un état second et pitoyable qu'il préférerait ne pas montrer. C'est un peu comme le mal des transport ou l'arachnophobie, ça ne se contrôle pas!

    Enfin, Ringu se caractérise par un étrange attachement à une religion qu'il semble être le seul à suivre, surement suite à son histoire. Il croit en l'existence de trois dieux qu'il nomme lui même "La Douce", "La Fin" et "La Neutralité". S'il voue un profond respect envers les deux premières, il semble se comporter de façon bien plus familière quand il s'adresse à la troisième... Mais c'est là ça religion et il serait bien complexe de l'expliquer sans passer par son histoire que je vous invite maintenant à découvrir...


Histoire



    Utaï, ses petites rivières traversant le village, ses pagodes toujours animées, ses traditions ancestrales et le mont Da-Chao pour veiller sur chacun de ses habitants... Un lieu de rêve où naquit un petit enfant dans une pagode parmis tant d'autres à proximité de la forêt environnante. Une histoire qui aurait pu être bien heureuse si l'enfant était venu au monde de la bonne façon. Malheureusement, les traditions étaient fermes dans ce village et encrées en chaque personne au point d'en soustraire parfois la raison. Godo n'était pas encore le chef que l'on connaît, et son prédécesseur était pour le moins... intraitable. Alors quand un enfant issu d'une aventure d'un soir naît chez une pauvre femme, on cherche absolument à lui trouver un mari, souvent un homme peu fréquentable mais que la femme approuvera. Une femme qui, à défaut de pouvoir poursuivre une idylle avec un homme marié, nomma l'enfant "Ringu", comme pour dénoncer le pêché de son amant. C'est dans ce contexte peu favorable que vint en ce monde notre protagoniste qui allait dès lors connaître une enfance pour le moins particulière.

    Déjà très jeune, il n'eut pas la chance de se sentir aimé, que ce soit de son père ou de sa mère. Dans cette situation, il essayait d'attirer l'attention, pêchant relativement bien, apprenant l'art du maniement des armes et faisant son maximum pour s'illustrer par son intelligence. Mais il n'était pas le meilleur et faisait trop parler de lui. Ce n'était qu'un "bâtard" au yeux de pas mal de monde et ses parents le réprimandaient pour ses actions, bonnes ou mauvaises, du moment qu'il rappelait à tous la condition de sa naissance. Qu'à cela ne tienne, il pouvait toujours compter sur ses camarades de jeu, trop jeunes pour comprendre ce que les adultes reprochaient à un si jeune enfant.

    Puis Godo remplaça le précédent meneur du village. Une avancée? Du point de vu du pré-adolescent qu'il était, ce n'était pas le cas. Il continuait à agir de façon provocante, comme pour agacer ses parents dont il espérait toujours, inconsciemment peut-être, un regard ou un geste d'attention. Mais rien de cela ne se produisit, peut importe le nombre de personne qu'il embêtait, le nombre de monstres qu'il abattait ou de voyageurs qu'il détroussait. Ses amis grandissaient aussi et la mentalité de leurs parents, bien qu'encore peu présentes, s’immisçait peu à peu en eux tel un cancer qui vous ronge et vous dévore progressivement. Il n'était pas mal vu, il était juste "différent", alors qu'il ne demandait qu'à être normal. Il passa beaucoup de temps à chercher refuge dans la lecture ou la musique, mais son désir de liberté se faisait de plus en plus pressant. Il explorait l'île encore et encore, allant toujours plus loin et cherchant à dépasser sans cesse ses limites. Puis venait le temps de rentrer chez lui. Ce n'était pas comme s'il pouvait avoir une chambre, un refuge rien qu'à lui pour se protéger du monde extérieur et être avec soi-même, mais plutôt un endroit où il retournait par obligation. L'extérieur l'appelait, le village le repoussait.

    Ce manque affectif impossible à combler le poussa à améliorer son maniement des armes plus loin, à explorer toujours plus loin son île. Puis il tourna mal, exploitant ses connaissances pour pousser certains événements à se produire contre ceux qui l'embêtaient ou à donner une leçon à certains qui se croyaient meilleur que lui. Ils s'y croyaient eux à être normal, mais il se servit justement de sa différence comme d'une force et put bien vite surpasser les opposants qui se présentaient à lui. Mais sa réputation de mauvais garçon empira et sa puissance commença à être redoutée. Un jour, durant sa seizième année de vie, il attira un Adamanthaimai jusqu'à une pagode pour une simple histoire de jalousie. Si les guerriers de Utaï avaient été là, il n'y aurait pas eu de problèmes mais il les avait distrait peu avant l'attaque du monstre. La créature, folle furieuse, fonça au travers du village, abîmant des habitations dont celle d'un rival en amour de Ringu. Le jeune homme réchappa de peu à la mort et Godo, resté au village, se chargea lui-même du problème. Il était fort. Ringu, lui, se retrouva devant tout le monde et giflé par Godo, ainsi que par la main de ceux qu'y auraient dû toujours l'aimer. La honte s’évanouit peu à peu pour laisser sa place à un sentiment inconnu jusqu'alors du jeune homme. Les larmes coulèrent mais un rictus défigurait à présent l'adolescent.

    Les choses ne s'arrêtèrent pas là. Godo, assez intelligent pour comprendre la source du conflit intérieur chez le jeune homme, voulut le former pour canaliser son énergie et alla chercher les parents du fautif pour qu'eux aussi répondent de leurs actes. Il était clair que l'enfance et l'adolescence turbulente du jeune homme étaient dues à la manière dont il était traité sous son propre toit. Malheureusement, le mal était déjà fait, et Ringu avait fui le village. On parlait déjà peu à peu des avancées technologiques à l'étranger, il se disait donc que si le lieu qui l'avait vu naître le haïssait à ce point, il n'avait qu'à fuir ailleurs. Mais comment partir d'une île aussi renfermée sur elle-même? C'est après plusieurs années à fuir les hommes de Utaï et à vivre en reclus dans la forêt que la compagnie vint à lui. La Shinra débarquait avec l'intention d'installer un appareil sur cette île. Qu'importe leurs intentions, Ringu partit avec eux.

    Un homme qui ne figurait pas dans les archives, d'une constitution assez forte et imprégné d'une haine profonde pour Utaï, furent suffisant à séduire l'armée de la Shinra. Certes, il pouvait être un espion, mais Gasp et son étique n'étant plus présente au sein du département de la recherche, il faisait un excellent cobaye pour Hojo, nan? Oh bien sûr, cet illustre scientifique n'eut pas à salir ses mains sur un cas comme le sien, mais ses confrères se chargèrent de bien des horreurs sur le corps de cet adolescent. On disait vouloir le rendre plus fort, plus que n'importe quel homme, plus que Godo et que son attardé de père. C'était une motivation suffisante. On le mit dans une capsule et rejoindre le réacteur de Nibelheim. Il  se trouvait ainsi avec les autres horreurs de son genre, imprégné de Mako à volonté pour servir de tests. On ne voulait pas en faire un soldat, mais quelque chose d'autres, et c'est pourquoi il ne reçu aucune cellules d'aucunes autres espèces tel que Jénova pour ne citer qu'elle. Juste la Mako brute au sein de son organisme le changeait, juste la vengeance le maintenait en vie.

    La survie au sein de ce département était rare, mais elle s'associait souvent à un destin pire encore. Après les horreurs des expériences succédaient celles de la guerre, la guerre avec Utaï. Trainé sur sa propre patrie, Ringu laissa sa haine parler. Tantôt avec le katana de ce pays qui l'avait jeté comme on met ses ordures à la poubelle, tantôt par les deux revolvers que la Shinra lui avait fourni. Il voulait les voir s'agenouiller devant lui, les voir se repentir, mais l'orgueil de ces hommes et femmes qui défendaient peut-être une cause juste ne donna pas à Ringu se qu'il désirait. Sa rancune le dévorait et sa folie le poussa à tuer bon nombre des siens. Il ne s'illustra pas spécialement mais il était toujours amusant pour ses alliés de voir un enfant de Utaï participer à son propre génocide. Il atteignit finalement la maison de ses "bien-aimés" parents pendant que le SOLDIER allait s'occuper de mater la rébellion de cette ville. Il tua son père et ouvrit le ventre de cette mère qui aurait préféré ne jamais le porter. Ses yeux de Mako sombrèrent dans un rouge de sang et son visage commença progressivement à devenir celui du monstre qui l'habitait. C'est alors que la mère agonisante reconnu le monstre comme son fils et le prit dans ses bras, enfin.

    Ce fut le déclic. Lui qui pensait n'avoir plus rien à perdre venait de perdre ceux qu'il chérissait réellement. Cette mère indigne reconnaissait enfin son enfant et le serrait enfin dans ses bras, lui demandant pardon. Elle commençait à dépérir alors que Ringu tentait désespérément de la sauver. Elle lui confia ses dernières volontés puis prit l'un de ses revolver pour s’ôter la vie. La souffrance qui habitait depuis tant d'années notre protagoniste fut simplement remplacée par une autre. Les choses allèrent ensuite bien vite, puisqu'on le rapatria à Nibelheim pour prendre connaissance de son évolution. On lui demanda alors son nom, il répondit "Ju-On". Son orgueil avait causé sa rancune, sa rancune avait causé sa souffrance. Ce nom, il se le donnait à présent pour se souvenir à jamais de la bête hideuse que sa colère avait créée. La Shinra l'enferma de nouveau dans une capsule, chose contre laquelle il ne lutta point, estimant qu'il s'agissait d'une juste pénitence. On continua  de lui procurer des doses importantes de Mako, mais cette fois en les injectant directement dans son sang. Mais c'est peu après, alors qu'il hibernait dans ce lieu où l'on créait les prototypes de ce que seraient Weiss et les siens plus tard, que le massacre de Nibelheim eut lieu.

    Sephiroth dans sa rage destructrice causa une sacré pagaille dans le réacteur de la ville, éliminant une bonne partie des sujets de recherche. C'est là qu'une entaille dans les systèmes contrôlant la capsule de Ringu perturba cette dernière qui mélangea de l'eau présent dans les systèmes de refroidissements avec la Mako l'alimentant. Les yeux verts-bleus de notre homme perdirent leurs pigmentation pour ne laisser que le sang y paraître, sa peau perdit de sa couleur et son organisme se trouva modifié. L'afflux d'eau dans le Mako avait directement affecté son sang et de ce fait sa pigmentation. Seule sa chevelure fut épargnée, et s'il lui arrivait de retrouver une pigmentation normale de temps en temps, cela indiquait simplement qu'il manquait d'eau. C'est donc de là que son besoin de ce liquide vital vient et c'est pourquoi il s'éveilla bien vite, la capsule ne pouvant combler ses besoins bien longtemps. Des corps gisaient là, un blond et un brun avec un adolescente, mais il ne leur prêta pas attention. Il se contenta de partir du réacteur pour rejoindre la source d'eau la plus proche avant le retour de la Shinra.

    Que faire maintenant qu'il était éveillé? Son corps ne semblait plus dépendant à la Mako mais uniquement à l'eau. C'était surement cela sa punition, mais il comptait tout de même vivre. Certes, il aurait pu demander à des scientifiques de se pencher sur son cas, mais il ne comptait pas redevenir un cobaye. Alors il se contenta de vivre avec ce problème, d'abord en temps que membre de l'administration de Kalm durant l'age d'or de la Shinra puis comme mercenaire quand cette dernière déclina au profit d'un nouveau groupe nommé AVALANCHE. Il passa donc de secrétaire à mercenaire, bien que son rôle était davantage proche d'un détective privé devant trouver des chatons perdus ou des objets volés que d'un réel combattant. Il vivait néanmoins une routine agréable avec un salaire suffisant pour lui payer le loyer d'une petite pièce exigüe. Il s'achetait bien quelques livres de temps en temps mais son budget allait essentiellement dans son alimentation ou son job. Jusqu'au jour où on lui proposa d'assassiner un homme travaillant à Junon. Surement une quête de pouvoir, une histoire de succession ou autres, qu'importe cependant puisque le salaire était plus qu’intéressant. Il s'enquit alors d'affuter son arme et de partir pour Junon, mais une fois sur place, le meurtre accompli, l'ARME sortie des eaux attaqua. C'était encore à l'époque où le président Rufus dirigeait la Shinra et où le canon de Junon restait la seule arme valable face à ses titans sortis d'on-ne-sait-où. La rumeur disait que cela était la faute d'AVALANCHE, mais vu la propagande qui régnait, on ne pouvait croire en rien. Croire en rien et pourtant, alors que Ringu s'effondrait suite au manque d'eau, n'ayant pas fait attention à ses besoins, il entendit une voix. C'était la voix d'une femme, au milieu de ce chaos provoqué par ce monstre qui s'en prenait à Junon. La voix lui proposa son aide. Il lui semblait l'avoir déjà entendu par le passé, la voix de cette femme. Puis, s'en savoir pourquoi, elle l'avertit que quelqu'un viendrait bientôt l'aider et qu'il avait à présent une tache.

    Il pensait devenir fou. Le manque d'eau équivalait à une anémie dans son cas, alors quoi de plus naturel qu'une hallucination? Pourtant, la petite fille accroupie à côté de lui était belle et bien réelle, et la gourde qu'elle tenait aussi. Comment pouvait-elle s'approcher d'une erreur expérimentale comme lui? Il ne le savait pas. Il se laissa simplement aller, buvant goulument ce qu'on lui tendait avant de s'endormir. A son réveil, il était dans sa chambre à Kalm, la petite fille avec lui et jouant avec ses affaires. Il lui fallu un certain moment avant qu'il ne se remette de son mal de crâne, et bien plus encore avant de comprendre l'histoire de la demoiselle. Elle disait que des dieux l'avaient recueilli et qu'ils avaient pris soin d'elle jusqu'à maintenant. Premièrement, Ringu se moqua et chercha sur le web les parents de la petite fille. Néanmoins, ses parents étaient d'anciens combattants morts durant la guerre d'Utaï... Était-ce une mauvaise blague? C'est alors que les voix reprirent, trois voix plus précisément qui lui ordonnaient de prendre soin de l'enfant et de poursuivre sa route. Drôle d'histoire qui peut laisser sceptique, lui-même n'étant plus sûr de ce qui était vrai ou pas. Puis, dans un second temps, la petite fille lui expliqua qu'elle avait été sauvée par ces dieux et qu'ils lui avaient trouvés un nouveau père. Ringu se figea. Quelle était cette blague? Cependant, il fut subitement plaqué contre un mur. Un homme camouflé par une cape noire venait d'apparaître et caressa la tête de la jeune fille. Il lui expliqua bien des choses qui seront tues ici mais qui réussirent à convaincre notre protagoniste. Scène plutôt étrange amenant cependant un nouvel être dans la vie de notre homme.

    Il devait maintenant avoir de l'ambition pour réaliser des contrats difficiles et obtenir de quoi se nourrir lui et ce "cadeau" qu'on lui avait fait. Néanmoins, il se montra très disponible pour l'enfant. En effet, maintenant qu'il croyait en ces dieux, il pensait à un test. Lui-même n'avait pas été un enfant désiré, lui-même avait eu une enfance difficile sans connaître son géniteur biologique... C'était aussi le cas de cette petite fille! Il s'attacha ainsi à elle et réussit à obtenir une maison, une moto et tout un tas de petite chose tandis que son arrivisme grandissait. Quand bien même le Météor approchait et menaçait de tout détruire, il voulait aller de l'avant. Il refusait que cette gamine l'appelle "papa" mais se comportait comme tel avec elle jusqu'au jour où la fin du monde fut frôlée. A ce moment, il était en mission près de l'ancien réacteur de Corel. Il regretta de ne pas être avec "son enfant" mais c'est là qu'il entendit la même voix qu'à Junon lui disant de ne pas s’inquiéter. Puis ce fut le noir total. Il avait finalement put devenir important aux yeux de quelqu'un, devait-il mourir maintenant alors qu'une gamine de maintenant huit années avait encore besoin de lui? C'était risible... Un peu comme cette vie qu'il avait eu jusqu'à maintenant. Mais il se réveilla bel et bien après un sommeil d'une bonne dizaine de jours... Et une incroyable soif.

    Le monde se remettait de ses blessures sous la bénédiction des étoiles qui se rapprochaient... Surtout trois d'entre elles à vrai dire. Il rentra chez lui et put resserrer "sa fille" dans ses bras avant de reprendre une vie plus simple en tant que détective privée. Il semblait s'être plus ou moins rangé... Jusqu'à la fusion des mondes. Bientôt les rumeurs, qu'il vérifia auprès de ses contacts, parlèrent du retour des calamités, de cristaux aux étranges pouvoirs et de nouveaux lieux à explorer... Et son arrivisme revînt à ce moment là au galop. Lui qui rêvait de vivre une vie normale avec son enfant la laissa avec une amie de confiance et partit à la recherche des cristaux. Si le cristal de l'eau existait, il devrait bien lui permettre de retrouver son "état" normal non? Qui plus est, les voix de "ces dieux" se manifestèrent et un homme en noir débarqua de nouveau, plus amicalement ceci-dit, pour lui expliquer ce qu'ils attendaient de lui... Mais que nous tairons ici pour plus de suspens. C'est ainsi qu'il partit à la recherche des cristaux, avec en tête de liste celui de l'eau bien sûr. Il voulait offrir un avenir radieux à la seule personne habitant son cœur, même s'il devait détruire l'ordre de ce nouveau monde pour cela...



RP

Ringu a débuté le rp à Junon - par ici


Et pour finir...


Quelques questions vous concernant:

• Votre vrai prénom dans la vraie vie? x

• Votre âge? x

• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Par le biais d'une connaissance.

• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises?  J'ai lu et compris toutes les règles. On verra ce que cela donnera dans la pratique Smile



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ringu Ju-On   Dim 9 Aoû - 3:13

Le contenu de la malette de Ringu

L'habit ne fait pas le moine, pourtant ce que l'on porte révèle parfois des éléments sur notre caractères ou nos habitudes. Concernant Ringu, sa malette remplace le bagage des aventuriers conventionnels. Soyons honnête, cela fait quand même plus classe! 
Il s'agit d'une longue boite d'un alliage composite de fer inoxydable et d'aciers composites, à la fois légère et résistante. L'extérieur est chromé et l'intérieur est suffisamment grand pour accueillir une grande quantité d'affaires dans sa mousse écarlate anti-choc. 

En plus des classiques tenues portées par notre détective, on peut y trouver certains objets très spécifiques :



On note donc la présence d'un cadre avec une photo. Celui-ci est très précieux car il contient la photo de la petite fille dont s'occupe notre ancien cobaye de la Shinra. Autant dire qu'il s'agit de la photo de celle qu'il voit comme sa fille.

On y trouve également un chargeur ou deux de balles perforantes à cœur en argent. Il s'agit des préférés de Ringu et il en a toujours une petite réserve! Leurs noyaux explosent à l'impact, libérant des éclats d'argents dans le corps de la cible qui, ci elle ne meurt pas de l'affrontement, peut s'empoisonner à cause de ces fragments.

On remarquera aussi la présence d'une bonne bouteille de Côte de la Chartreux de Canyon Cosmos. Il n'en boit vraiment pas souvent à cause des risques de déshydratation, mais s'accorde tout de même ce petit plaisir de temps en temps.

C'est là qu'on rentre dans les choses intrigantes, car, hormis la paire de jumelles qui traîne dans un coin, on observe la présence d'un puissant harpon et d'une corde : l'équipement parfait pour s'infiltrer dans une forteresse ou même escalader les parois les plus abruptes!

Enfin vient le saint Graal : le carnet de notes - et de feuilles volantes - de notre cher protagoniste qui y inscrit autant les informations qu'il obtient sur les chimères et les cristaux que sur les personnes d'intérêts qu'il peut être amené à rencontrer!


Et voilà! Vous venez de faire le tour de l'inventaire de notre ami commun! Je vous épargnerais donc la description de ses caleçons et de ses chaussettes sales!

Et ben quoi? N'afficher pas ce petit air déçu! On se retrouvera bien vite pour plus d'informations sur notre héros préféré! A bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ringu Ju-On   Sam 18 Juin - 22:45

Il n'est pas toujours facile de suivre le RP de chacun! Heureusement, votre super Ringu prend des notes de tout! Si vous voulez un résumé de son aventure, de ses connaissances, et imaginer ce qu'il va devenir, c'est par ici!




Parcours et événements marquants :

Junon : 
Début de l'aventure. Rencontre de Julian Quinn (partenaire de RP heart ).

Costa del Sol : 
"Retrouvailles" avec le PNJ Seras Victoria. Elle préviendra Ringu en cas d'événements liés aux cristaux dans la ville.

Aux alentours de Costa del Sol : 
Le duo se dirige vers le Mont Corel dans le but de rejoindre la ville de Corel. Ils désirent aller au Canyon Cosmos trouver des traces de l'ancien temple de la Terre.

Mont Corel : 
"Retrouvailles" avec le PNJ Dr.Moon Strainshield de la Néo-Shinra. Relation tendue avec Ringu. Le Docteur causera la destruction du réacteur de Corel et volera des monstres liés à la foudre et des péridots de haut niveau. 
Rencontre avec Ramuh et obtention de l'orbe de la Foudre.

Corel : 
Rêve avec Pili, Ringu se souvient vaguement du visage de Grenat et d'une liaison avec Alexandre
Ringu dévoile des fiches sur les différents participants du tournoi et dirigeants dont il connaît l'identité après avoir visionné des rediffusions du dit tournoi. 

(Chasse au trésor : événement RP ) :
Rencontre des PNJ Hyst Eria laquelle est une ancienne invokeuse de Spira, Jessie Toux qui est une journaliste sur Dol et Lek'Olas, jeune aventurier d'Héra. 
Lieux visités : 
- Caverne de Guismar
- Gold Saucer
- Village des Pampa
- QG de la MogPoste

Tréno : 
Après la chasse au trésor, le duo finit à Tréno. Echange des corps. Rencontre avec Maître Totto. Lien entre Grenat, le médaillon à son cou et Alexandre
Connaissent l'existence du Chimeromicon ( Évoqué dans le RP suivant ). 
Julian, dans le corps de Ringu, tuera son père. Ringu, dans le corps de Julian, brise mentalement la mère du noble. Les deux hommes tuent quelques soldats dans leur fuite mais finissent blessés. 
Ils vont vivre en retraite dans la grotte de Kwane pendant de LONGS mois.

Grotte de Kwane : 
Le duo y vit longtemps pour se faire oublier et reprendre des forces. Ils retapent l'endroit et le rendent habitable. 
Partage d'informations sur les lieux possible où les chimères se trouvent. Rencontre avec les PNJ Veranissa et Varimatras (sbires du Dr.Moon Strainshield) alors que la guerre entre Spira et Gaïa finit à Junon. Julian s'allie à Strainshield et le duo reçoit quatre destinations pour de futures missions. Ils prennent la direction d'Alexandrie dans le but de trouver un aéronef et, peut-être, une orbe.

Alexandrie :

La brume les a retardés, mais le duo arrive à Alexandrie sans encombre. Ils vont rencontrer la reine sous de fausses identités pour avoir accès à la Chimère Alexandre. Ils obtiennent l'orbe de la Lumière, mais, surtout, ils apprennent de la bouche de la semi-divinité que celle-ci est bien liée à Grenat de sa propre volonté! Néanmoins, avant que Julian puisse confronter la demoiselle, Veranissa déclenche une opération sur les ordres de Strainshield. Nos héros sont alors forcés d'aider deux Amazones à repousser les Brutos sous le contrôle de la succube. 
Finalement, l'intervention d'Alexandre poussera la demoiselle à fuir, libérant les Brutos sous son joug. Le duo repartira avec une lettre de recommandation de la reine et une vidéo de l'intervention, filmée par Ringu. 

Une question vient alors... Est-ce possible, pour eux aussi, de passer un contrat avec une chimère?

Bataille Navale de Junon :
En cours de rédaction...

Grotte de Mythril : 
à venir!



... Et ça continue encore et encore! C'est que le début! D'accord, d'accord!


Dernière édition par Ringu Ju-On le Lun 13 Fév - 9:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ringu Ju-On   Sam 18 Juin - 23:55

Les dossiers qui vont suivre ne sont détenus que par Strainshield au sein de la Néo-Shinra. 

Les autres membres de la Néo-Shinra ainsi que les membres de sa propre équipe ne connaissent pas les détails de ce qui est décris ici. On peut y avoir accès via l'ordinateur personnel de Strainshield que ce dernier possède toujours sur lui ou dans certaines archives oubliées au sein de l'ancienne tour Shinra (ou du moins, ce qu'il en reste).

________________________________________________________________________

Année 1987 du calendrier de Gaïa.
Rapport numéro 947

Dans l'optique de répondre aux attentes militaire de la Shinra engagée, engagée dans le conflit avec Utaï depuis trois ans, il a été demandé de produire en grande quantité des sujets de type SOLDAT possédant à la fois les qualités des premiers classes actuels et une soumission aux ordres totale. 


Dans le cadre du projet DeepGround né en 1976, et suite à la naissance du sujet Rosso en 1977 à partir des cellules du projet G, nous avons tentés de créer des soldats dociles dont le subconscient empêcherait toute rébellion. 
Si la naissance de Rosso - et du projet Weiss il y a deux ans - montre déjà des résultats encourageants, il apparaît trop difficile de produire des soldats de ce calibre en grand nombre. C'est pourquoi nous avons choisi une autre méthode. 


Nous avons choisi de produire des soldats renforcés au Mako dilué, c'est-à-dire un Mako non purifié et avec une dilution précise et continue lors de son injection dans les organismes. 


Sujet numéro 5784 : Ringu Yume
Origine : Utaï
Âge : Inconnu


Profil : Le sujet n'a pas d'antécédent connu. Il semble posséder la vingtaine et être en bonne santé. Son examen psychologique a révélé un traumatisme lié à sa famille et plus particulièrement à son nom de famille. Il semble vouer une haine certaine à Utaï.

Le sujet est soumis à trois injections de Mako dans l'épiderme, au niveau du thorax. La dose est concentrée à 6% en Mako. Les autres composants sont surtout de l'eau (64%) et des compléments de sucres et de vitamines. Le Mako semble diffuser dans tout son organisme et affecter les organes du sujet. Les tests physiques et mentaux révèlent une augmentation de la force de 40% en deux mois et une augmentation des aptitudes psychiques de l'ordre de 25%. 


Des tests complémentaires seront bientôt effectués.


Dr.Moon Strainshield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ringu Ju-On   Dim 19 Juin - 0:13

Année 1987 du calendrier du Gaïa.
Rapport numéro 1325

Ce rapport mentionne ici les avancées du projet Deepground dans la création de soldats renforcés au Mako soumis et obéïssant. Suite à une expérience de combat réel afin de tester nos cobayes, dix-sept d'entre eux ont survécu sur un effectif total de 432. Ces sacrifices étaient nécessaires pour tester l’obéissance des soldats aux ordres donnés en dépit de leur propre vie, mais aussi leur travail d'équipe et leur apprentissage sur le terrain. Ils sembleraient également que les survivants sont tous des êtres ayant une motivation extrême ou ayant vécu un traumatisme les poussant à vivre. 


Sujet numéro 5784 : Ringu Yume
Origine : Utaï
Âge : Inconnu
Profil : Le sujet n'a pas d'antécédent connu. Il semble posséder la vingtaine et être en bonne santé. Son examen psychologique a révélé un traumatisme lié à sa famille et plus particulièrement à son nom de famille. Il semble vouer une haine certaine à Utaï.

Ce sujet est l'un des rares à avoir survécu à l'expérience de combat réel. En dépit du faible pourcentage de Mako utilisé à chaque traitement, le sujet montre des signes de dépendance à la Mako. Bien que légers, les symptômes ont poussé l'équipe scientifique à changer le taux de dilution du Mako à 5% par doses. Le nombre de d'injections passe à deux par jour au lieu de trois. 
Mentalement, la motivation et la haine du sujet envers Utaï semble intactes. Les expériences de psychologie ont montré un début de servitude à ses supérieurs hiérarchiques. 

Dr.Moon Strainshield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ringu Ju-On   Dim 19 Juin - 0:43

Année 1987 du calendrier de Gaïa.
Rapport numéro 1487


L'étude d'aujourd'hui reporte les résultats des tests de soumission. Les scientifiques ont chacun choisi un cobaye pour les différents tests de soumission.
Ce rapport et les résultats qu'il présente sont dédiés à la famille du Professeur Oxford Juno, collègue émérite et ami.


Sujet numéro 5784 : Ringu Yume
Origine : Utaï
Âge : Inconnu
Profil : Le sujet n'a pas d'antécédent connu. Il semble posséder la vingtaine et être en bonne santé. Son examen psychologique a révélé un traumatisme lié à sa famille et plus particulièrement à son nom de famille. Il semble vouer une haine certaine à Utaï.

Le sujet Ringu Yume s'est révélé être extrêmement réceptif au programme de soumission. Après plusieurs semaines intensives d'entretien avec ma personne, le sujet a participé aux différents tests que je lui soumettais.

Test 1 : 
Le sujet a réussi l'épreuve sans soucis. Suite à ma demande, il a correctement planté dix aiguilles dans sa main droite dont trois sous ses ongles. Le sujet n'a pas exprimé la moindre hésitation dans ses actes.

Test 2 : 
Le sujet a réussi ce test sans soucis. Cette fois, c'est moi qui lui ais renversé de l'huile bouillante sur le torse. J'ai également planté un clou dans sa main gauche devant lui. Ma maladresse m'a poussé à m'y prendre une autre fois. Le sujet ne m'a fais aucun mal et s'est laissé faire. La soumission semble totale.

Test 3 :
J'ai donné comme consigne au sujet de ne pas révéler une information précise. Nous l'avons ensuite suspendu par les pieds et ligoté. D'autres collègues ont alors questionné le sujet en l'électrocutant à l'aide de tasers. Pendant trois semaines, le sujet n'a pas livré l'information. Le sujet semble donc résister à la torture. 

Test 4 :
Le sujet s'est vu remettre une arme à feu. Deux monstres ont été mis face à lui. Il avait l'ordre de tuer l'un d'eux mais pas l'autre. Le sujet a réussi à éliminer sa cible sans faire de mal à l'autre monstre. Le monstre restant a du être abattu avant qu'il n'élimine le sujet qui n'opposait pas de résistance conformément aux ordres.

Test 5 :
Échec total du sujet. Une photo du leader de l'opposition Godo d'Utaï lui a été présentée avec pour consigne de ne pas s'en prendre à la photo. Le sujet aurait du rester seul avec la photo dans une salle close pendant une journée complète, mais il a détruit la photo au bout de trois heures seulement. Le traumatisme du sujet vis à vis d'Utaï semble affecter son obéissance.

Test 6 :
Le sujet a du prendre une arme et, après mon ordre, se tirer une balle dans la tête. Le sujet a réussi cette épreuve. Les armes étant chargées à blanc, il ne risquait rien. 

Test 7 : 
Nous autres scientifiques avons changés nos cobayes. Les cobayes ont tous reçu l'ordre de ne pas faire de mal à leur nouveau supérieur. Chaque scientifique devait reproduire les étapes 1 à 7 avec le nouveau cobaye affecté. Durant l'étape 2, le sujet numéro 5784 a tué le Professeur Oxford Juno : son nouveau supérieur. Si le sujet présente une obéissance totale, elle semble n'être dirigée que sur ma personne. 


Suite à une demande de renforts, les dix sept sujets doivent être envoyés sur le terrain. Le combat contre Utaï ne semble pas encore gagné. Des caméras et puces électroniques permettront de suivre l'évolution des sujets.

Dr.Moon Strainshield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ringu Ju-On   Dim 19 Juin - 1:09

Année 1988 du calendrier de Gaïa.
Rapport numéro 1724


Le rapport du jour présente les résultats d'un sujet particulier et ses implications dans le cadre du projet DeepGround. 


Sujet numéro 15387 : Seras Victoria
Origine : Midgar - Taudis du secteur 3
Age : 8 ans
Profil : Issue d'une famille pauvre des taudis du secteur 3, le sujet a été recruté suite à la campagne de la Shinra sur la formation d'enfants dans des écoles privés militaires. La famille a reçu une juste compensation financière et leur enfant, en plus des traitements, suit un parcours scientifique et militaire afin d'être recruté par la Shinra dans un futur proche. 

Le sujet a été traité avec deux doses concentrées à 8% par de la Mako chaque jour. Les injections se firent par intraveineuses. Le sujet présente une faible dépendance à la Mako, mais ses prouesses physiques ont été augmentées de 280%, un record jusque là dans ce laboratoire. Ces aptitudes psychiques sont difficiles à mesurer vu son jeune age, mais elles semblent augmenter également. Le sujet montre une obéissance totale.
De façon à tester l'autorité que nous avions sur elle, nous avons convoqué ses parents. Faisant figure d'autorité, nous avons prétexté un jeu et avons demandé à ses parents de lui dire de nous faire du mal. L'enfant n'a pas exécuté l'ordre malgré le jeu de comédien du père. 

J'ai alors demandé à l'enfant d’exécuter ses parents et elle s'est exécutée. Elle a pleuré, crié, s'est plainte, mais a exécuté l'ordre. Poussant les limites de notre expérience, nous lui avons demandé de découper ses géniteurs et de les faire disparaître. Le sujet a soigneusement découpé les corps. Puisque nous manquions de sacs poubelles, le sujet a commencé à dévorer ses parents. Il a fallu lui administrer un sédatif pour stopper son zèle.


En conclusion, nous pouvons dire que notre démarche de renforcement et d'endoctrinement répondent aux attentes de la Shinra. Si le problème de dépendance à la Mako n'est pas résolue, les Soldats se montrent soumis et répondent aux besoins de la compagnie. Il restera cependant nécessaire de les former en présence d'un Tsviet pour s'assurer de leur pleine obéissance.

Dr.Moon Strainshield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ringu Ju-On   Lun 20 Juin - 14:32

Année 1991 du calendrier de Gaïa
Rapport numéro 2031


Le sujet numéro 5784 serait rentré au réacteur de Nibelheim. On l'aurait renvoyé là car son envie de combattre aurait disparu. D'un point de vue scientifique comme personnel, ce comportement est étonnant. Les scientifiques sur place semblent avoir réussi à maintenir une certaine emprise sur lui, bien que le sujet continue de me réclamer. 

Compte-tenu de ma nouvelle affectation dans les locaux du secteur appelé secteur "zéro", les expériences pratiquées n'ont pas été faites par mes soins. De plus, la disparition du projet G et de plusieurs soldats depuis quelques jours m'obligent à poursuivre mes recherches dans un cadre plus confidentiel encore qu'auparavant, et donc à limiter mes contacts avec les autres laboratoires.

Le sujet 5784 serait donc rentré à la base, rappelé par les généraux. Sa dépendance au Mako étant un problème, il fut choisi de lui administrer le même traitement que le projet 15387. Le Mako injecté cette fois dans son sang au lieu de son épiderme n'a pas engendré d'effets particuliers sur le court terme. 
Le suivi psychologique du sujet a révélé un changement important dans sa personnalité. La haine qu'il vouait à Utaï semble avoir disparu. Néanmoins, il insiste pour être appelé "Ju-On" plutôt que par son nom. Sa simple évocation éveille d'ailleurs chez lui un sentiment d'effroi. Le sujet est également soumis à des crises d'angoisse passagères et à des cauchemars. 

On a également noté une augmentation drastique de ses capacités mentales, notamment dans son esprit de déduction et dans l'élaboration de stratégie. Cela semble plus le résultat du temps passé dans l'armée que l'effet réel des expériences...

Concernant le travail d'équipe, le sujet semble avoir développé des préférences pour ses coéquipiers. Les missions tests menées par son équipe de prédilection montre des résultats de réussite record. Néanmoins, le changement de membres dans son équipe semble perturber le leadership du sujet. On notera également un rapprochement entre les sujets tests 5784 et 15387

D'un point de vue personnel, je pense que les sujets devraient être remis en liberté pour travailler pour la Shinra sans plus de contraintes expérimentales...
Ce que j'effectue au laboratoire zéro en tant que Restricteur est déjà à la limite des normes éthiques que je peux supporter. Si j'étais convaincu du bien fondé de nos expériences, il apparaît que ces dernières ont abouti. Bien qu'hypocrite, je juge que ce que nous avons fais est inhumain avec le recul. Ce rapport sera donc ma lettre de démission.

Dr.Moon Strainshield.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Ringu Ju-On   Lun 20 Juin - 15:17

Année 2000 du Calendrier de Gaïa
Année 0 du calendrier d'Héméra 
Mois de Novembre
Rapport numéro 75999

Bonjour, bonjour!
Ce rapport n'est détenu que par moi-même, mais si quelqu'un le voit un jour, souhaiter un bonjour est la moindre des choses!

Je me présente : le NOUVEAU docteur Moon Strainshield! Comme vous le savez peut-être, le rapport 2031 fait mention de ma lettre de démission. Si ma démission fut effective en 1994, deux ans après la guerre d'Utaï, j'avais quelques problèmes psychologiques à l'époque, aussi ais-je du passer un moment dans un asile. Je vous rassure, ce rapport est cependant on ne peut plus sérieux. Mes résultats psychologiques sont excellents selon plusieurs experts de la Néo-Shinra, mon nouvel employeur. 

Ce rapport abordera le sujet 5784 avec qui j'ai pu reprendre contact il y a peu. 

Le sujet utilise toujours le nom "Ju-On", preuve que ce qu'il a vécu à Utaï l'affecte toujours. Suite à une petite entrevue avec lui, il apparaît que son métabolisme a changé. Je n'ai pas pu faire de prélèvements pour confirmer mes dires, mais la disparition du Mako suite à la formation d'Héméra semble l'avoir affaibli en plus de modifier sa dépendance. En effet, le sujet présente un besoin accru en eau. 
A l'entendre, il semblerait apte à changer une partie de son organisme, voir tout son organisme, en eau minéralisée. Ce passage à l'état liquide a pu être vérifié sur le bras du sujet qui m'a fais une démonstration. 

D'un point de vue psychologique, le sujet semble ne pas m'apprécier, mais reste incapable de lever la main sur moi. C'est surement le résultat des précédents traitements psychologiques. Inconsciemment, il semble encore sous une emprise relative. 
Son but est de trouver le cristal de l'eau. De ce fait, nous nous servons mutuellement d'informateurs, chacun y trouvant son compte. 

Je pense l'amadouer jusqu'à obtenir un échantillon de son organisme. Ainsi peut-être pourrais-je faire quelque chose pour lui, mais aussi quelque chose pour récupérer les soldats de l'ancienne Shinra au profit de ce nouveau monde. 

Dans le but d'assouvir ma curiosité, mais aussi de servir mon employeur, je me penche actuellement sur la création de cristaux synthétiques pouvant remplacer les cristaux dont les rumeurs parlent. Ce sera le sujet de mes prochains rapports.

Dr.Moon Strainshield
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ringu Ju-On
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ringu Ju-On

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Pour commencer... :: Tout sur vos personnages :: Présentations Validées-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives