Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Halte à l'ancien Manoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Dim 19 Mai - 0:28

Sheli
Quelle nuit horrible ! Mais j’essayais de ne plus trop y penser, et à vrai dire, dans ma situation, ce n’était vraiment pas difficile d’essayer de penser à autre chose. Avec l’accident que j’avais eu la veille, il était évident que je m’inquiétais pour ma tête et l’allure que j’avais ! C’était la première chose que je demandais à Irvine, essayant de mettre une note d’humour en ce qui concernait le fait qu’il me « battait » - alors que ce n’était vraiment pas son genre. Mais il était trop crevé encore pour être trop réceptif à ce genre de blagues, et il en vint droit au but en m’examinant directement. Encore rouge, mais ca avait dégonflé ? C’était déjà ca, et je souriais alors simplement en apprenant la nouvelle, surtout rassurée par le fait que ca disparaissait plus vite que je ne me l’imaginais.

Il se rallongea alors, et si je pensais qu’il allait se recoucher un peu – et ca hors de question – je me trompais. Il m’attrapa pour m’attirer vers lui et … diable, quelle tendresse. Je confirme, je ne devais plus être si moche que ca, cet échange avait quelque chose de rassurant, aussi je ne me privais pas pour lui rendre la pareille. Sauf que ca recommençait, comme à l’entrée de Canyon Cosmos, il s’emportait, et mes propres désirs m’empêchaient également de rester calme, jusqu’à ce qu’il s’arrête brutalement et s’excuse. Il se redressa pour se dissimuler de coussins, et je ne faisais même pas attention sur le coup, j’étais restée figée sur place, clignant un peu des yeux, réalisant petit à petit ce qu’on venait de faire et où ca aurait pu nous mener si on continuait ainsi. Quand est-ce qu’on va aller plus loin ? Je ne sais pas, je ne dis pas ca par impatience, c’est juste qu’on se rendait compte – surtout lui – qu’on en avait tous les deux envie, mais une part de nous bloquait encore et nous empêchait de passer ce cap.

Je tournais seulement les yeux vers lui lorsqu’il me demanda d’aller à la salle de bain, et c’est là que je remarquais les coussins. Ok, j’ai compris, c’est le matin ! Pour la crème par contre …

« Non c’est bon. Je vais le faire toute seule. »

Je me levais pour aller vers mon sac et prendre des affaires propres avant de me diriger vers la salle de bain. Comme hier, je ne m’enfermais pas à clé, je savais maintenant qu’Irvine n’était pas aussi stupide pour débouler dans la pièce sans que je ne m’y attende, surtout après ce qu’il venait de se passer. Je me changeais rapidement, me recoiffais, me préparais, et je cherchais la crème de la veille afin de me l’appliquer délicatement sur le nez. Puis je me lavais les mains, et je ressortais, pas de douche pour moi ce matin, la flemme. Je fixais Irvine dans le noir avant d’indiquer la salle d’eau du pouce pour lui signifier d’aller s’habiller, et pendant ce temps j’allais ouvrir les volets. Les souvenirs de cette nuit me revenaient en tête, et je pris une profonde inspiration en poussant les volets, mais pas de corbeau cette fois, seulement la lumière du jour. Pas très ensoleillée non plus comme région, mais de passer du noir au jour, ca fait toujours un petit choc pour les yeux ca !

Je préparais toutes mes affaires pour le voyage et m’assurais de ne rien oublier en attendant Irvine, et lorsqu’on fut prêts tous les deux, on ressortait. J’évitais d’afficher une moue gênée par rapport à ce qu’il s’était passé, j’évitais juste d’en parler, car je savais que ca allait le mettre mal à l’aise. Et de toute façon … qu’est-ce qu’il y a à dire dessus à bien réfléchir ? Rien. Bref. On retombait à l’accueil, et la vieille dame étira un sourire pervers en voyant Irvine, mais il eut tôt fait de disparaître en voyant ma tête.

« Oh ? Vous avez mal dormi mademoiselle ? »

De quoi ? Sur le coup, je ne pensais plus à cette histoire de nez cassé, donc je ne comprenais pas, mais lorsque les souvenirs se réalignèrent, je forçais un sourire pour lui répondre.

« Oui c’est ca … J’ai … pas réussi à dormir. »

Quel mensonge. Quoi que non, c’était partiellement vrai, les drôles de bruit dans le manoir ne m’avait pas trop aidé, mais bon, je n’allais pas dire ca de toute façon, comme je n’allais pas dire que je m’étais cassée le nez ! Hm ? En fait la vieille dame était au courant pour les rongeurs …

« J’imagine que ce sont les bestioles du grenier qui vous ont empêché de dormir ? Ca doit être des rongeurs, à coup sûr, il n’y a qu’eux pour vivre la nuit. On est censés monter là-haut dans l’après-midi pour les chasser. Nous sommes désolés pour le dérangement. »

J’étirais plus sincèrement mon sourire, au moins, j’étais contente qu’ils s’excusent des choses qui pouvaient déranger leurs clients ici. Enfin pour la suite, vous l’avez compris, on demandait pour aller prendre notre petit-déjeuner, où comme d’habitude, je prenais un bon café. Et des tartines de beurre aussi, tout simplement. Je réfléchissais tout en mangeant, il me semble qu’il n’y a pas de rivière à traverser pour la suite, donc pas besoin de faire un détour à la boutique du village avant de partir pour aller acheter un chocolégume. Quoi que …

« Tu comptes aller faire un tour à la boutique d’objets avant de partir ? »

On ne sait jamais, on va traverser le mont Nibel quand même, et il est plutôt dangereux, mieux vaut être préparés ? Ah, mais je me rappelais alors de la vendeuse là-bas, et je me mettais à grimacer.

« Dis-moi non s’il te plaît, je ne veux pas voir la vendeuse. Je vais avoir envie de la cogner sinon … »

Autrefois, je n’étais pas en couple avec Irvine, maintenant si, donc je peux frapper !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Dim 19 Mai - 15:31

Un certain malaise s'était installé pour le moment, rien de bien méchant, juste qu'Irvine n'était pas encore très à l'aise dans cette situation de couple. Avec Selphie, ça avait été plus simple, ils s'étaient sauté dessus bien avant qu'ils ne s'avouent s'aimer l'un l'autre, aussi ce cap n'avait pas été bien difficile à passer par la suite. Mais avec Sheli, c'était différent. Elle lui avait bien dit qu'il ne fallait compter sur rien tant qu'il ne serait pas sûr de ses sentiments, alors certes maintenant, il l'était, mais il se disait que ce serait mal vu qu'ils passent à la suite juste à cause de quelques petits mots, donc finalement... il ne savait juste pas.

Au final, il vaudrait sûrement mieux que ce soit elle qui lui saute dessus plutôt que l'inverse, car au final, il aurait toujours cette appréhension d'être le seul à en avoir envie. Aussi pour le moment, il restait bêtement assis en tailleur en attendant que la demoiselle termine de se préparer, et lorsqu'elle revint, il se sentait un peu plus calme et lui sourit en se levant, attrapant rapidement un pantalon pour l'enfiler d'abord, puis il s'habilla simplement. Il avait pris une bonne douche la veille aussi il n'avait pas vraiment besoin de prendre trois heures à se préparer.

Il alla seulement dans la salle de bain pour se recoiffer et remettre son chapeau avant de rejoindre la jeune femme et vérifier le reste des affaires pour s'assurer qu'il n'avait rien oublié avant de descendre pour prendre le petit déjeuner. La vieille dame les regardait d'abord avec un air amusé et un peu pervers avant de voir la tête de Sheli, et il est vrai que maintenant qu'elle n'avait plus ces horribles traces violacées, elle semblait juste fatiguée.

«Vous auriez pu le faire en journée au lieu d'attendre d'avoir des clients pour ça!» dit-il en fronçant les sourcils, il se souvenait de la peur de Sheli au cours de la nuit et il n'aimait pas vraiment ce souvenir.

Il s'installa pour prendre une tasse de café et quelques tartines lui aussi, la vieille dame les laissait tranquille, ayant visiblement compris qu'ils n'étaient pas très contents après elle, et pendant ce temps, il fut question du programme de la journée, et lorsque la jeune femme mentionna la boutique, et la manière dont elle parla de la vendeuse, il se souvint qu'effectivement, elle l'avait bien allumé

«Non, je n'ai besoin de rien. Maintenant que tu as tes sorts de soin, je pense qu'on pourra simplement faire quelques achats avant de partir du Village Fusée.» il se pencha alors vers elle pour prendre sa main, et fit une petite moue inquiète «Je... désolé.»

Désolé pour quoi? Pour être lui en fait. Un séducteur, un dragueur, c'était difficile pour lui d'arrêter d'être lui-même, il ne s'était pas attendu à se remettre en couple aussi vite, l'avantage avec Selphie c'était qu'ils n'étaient pas non plus toujours ensembles, et même s'il lui avait été fidèle, il continuait tout de même à draguer par ci par là de façon innocente. Mais là... c'était évident qu'il ne pourrait plus et il ne savait pas comment gérer la situation.

Enfin, ils n'iraient pas voir la vendeuse, c'était un fait. Ils pouvaient donc partir directement dès qu'ils auraient fini leur petit déjeuner. Se levant donc après avoir terminé sa tasse de café, il tendit sa main à la jeune femme, se sentant comme pris au piège d'un seul coup, mais peut être qu'au fond il s'y habituerait? Prenant sa main, il l'entraîna donc vers la sortie, puis directement vers les montagnes, à partir de là, ils allaient devoir être prudents, car des monstres pouvaient leur tomber dessus à tout moment.

=========================
Direction: le Mont Nibel
=========================
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Jeu 16 Fév - 20:44

Seifer et Ishta viennent du Mont Nibel

Combien de temps avaient-ils passé dans ces montagnes ? Le soleil – peu visible d’ici par la présence du brouillard – commençait à décliner et la faim se faisait de plus en plus sentir chez les deux individus. Ils avaient quand même fini par trouver le réacteur, surveillé par quelques soldats qui faisaient leur ronde. Vu l’heure, ils allaient bientôt être remplacés. Seifer avait pu remarquer qu’ils étaient peu nombreux, toutefois.

- On ne les voit que de l’extérieur … Il y en a peut-être à l’intérieur aussi ?

En tout cas, Seifer était clair, il voulait s’infiltrer à l’intérieur et l’idéal serait de nuit. S’il y avait fréquemment du brouillard dans cette zone, ca ne pourrait que leur faire un atout supplémentaire pour passer inaperçus et se faire discrets. En revanche, ils se retrouveraient eux-mêmes dans des conditions peu favorables : se rendre au réacteur nécessitait de traverser une zone dangereuse où vivaient des monstres, Ishta pouvait les sentir déjà aux alentours. Si le duo pouvait surprendre les gardes en s’infiltrant, ils pouvaient eux-mêmes se faire surprendre par les monstres pendant le trajet.

Bref, ils avaient repris la route. Entre les sens développés d’Ishta et leurs bestioles de compagnie qui avaient un bon flair, ils purent aisément esquiver les conflits inutiles – sinon pas le choix que de faire de la charpie – pour finalement redescendre de la montagne aux mille et une couleurs étranges pour Ishta … Petit moment de panique par contre au moment où ils avaient dû passer un pont étroit et abîmé perché au-dessus de plusieurs dizaines de mètres de vide. Avec ses instincts, Ishta était assez apeurée du vide. Ce n’était donc pas dû à un quelconque vertige – de toute manière elle était très agile – c’était vraiment de la peur. Peur du vide, peur de l’eau … Seifer allait finir par la prendre pour une trouillarde !

Que de soulagement d’apercevoir enfin les lumières de Nibelheim au pied de la montagne … Et assez vite, ils purent apercevoir l’imposant manoir qui était devenu un hôtel de prestige. Dur retour à la réalité aussi, puisque les quelques rares personnes qu’ils croisèrent à la tombée de la nuit se tournèrent illico vers Seifer, comme ensorcelés et avec la folle envie de l’approcher, voire même de le toucher.

- Oh bonsoir ! De nouvelles têtes !
- Vous avez une peau parfaite, c’est quoi votre secret ?
- Oh vous avez un Xweetok !! J’en veux un aussi !
Ah il y en avait un dans le lot qui avait remarqué autre chose semblerait-il !
- C’est quoi cet accueil d’attardés ? J’en avais oublié cette histoire de bonbon te concernant.

Parce qu’elle, difficile d’oublier qu’elle voyait toutes les couleurs différemment !

- Bon on va manger avant que tout le monde te saute dessus ? Ca doit être le manoir ca alors ? Tu m’as dit que c’était des grandes maisons.

Oui oui, elle était prête à leur foutre carrément tous un vent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Lun 20 Fév - 9:44

Seifer
Le brouillard dans la montagne s'épaississait à mesure qu'ils progressaient dans les hauteurs. Il fallait être attentif au chemin, car il était escarpé et une chute serait très certainement mortelle. Heureusement pour eux, les différentes instincts des animaux présents dans leur petit groupe assurait un chemin sûr de tout danger. Du moins ils savaient éviter les monstres, même s'ils ne feraient sûrement pas le poids.

La nuit s'approchait de plus en plus, et cumulée au brouillard, il faisait de plus en plus sombre. Heureusement, des lumiières au loin se faisait voir. Ca y est la ville est à vue. Le duo descendit la pente jusqu'à arriver aux portes de la ville. Déjà de là, ils pouvaient voir un bâtiment immense. Et quelques habitants du patelin.


- Oh bonsoir ! De nouvelles têtes ! Le regard lubrique de la femme se posa directement sur Seifer.
- Et merde...
- Vous avez une peau parfaite, c’est quoi votre secret ?
- Le premier qui me touche, je lui coupe le bras.

Au moins c'était dit. Et étrangement, la troisième personne de ce groupe s'intéressa à l'animal étrange que le jeune homme avait reçu comme « cadeau ». De prime abord, il en était soulagé, mais très vite, Seifer y voyait une opportunité pour se débarasser de sa bestiole. Qu'est-ce qu'il allait en faire sinon ? Il s'en occuperait jamais, et elle finirait par crever de toutes façons.

- Ecoute minette, j'te propose un deal. Je t'offre cette bestiole poilue, et en échange tu me fous la paix, et tu t'arranges pour que tout le monde nous laisse tranquille. Ok ?!

La fille ferait tout pour en avoir un, elle aurait même vendu sa mère pour ça. Quelle hystérique. Mais au moins, ça assurait plus de calme pour le blondinet qui ne supportait plus cet attroupement de gens. La fille en profita pour leur faire un tour de la ville rapide, en leur faisant comprendre que le plus gros de l'activité se centrer sur le manoir transformé en hôtel. S'ils voulaient manger ou dormir, c'était leur destination.

Affamés, le duo s'empressa de pénétrer dans l'immense bâtiment, qui était à l'origine, leur destination. Un hôtel classique, même si le fait qu'il soit un ancien manoir lui ajoutait un certain cachet. A l'accueil, on leur proposa une variété de chambre toute plus luxueuse les unes que les autres - sans noter que la réceptionniste lorgnait sur la peau parfaite du jeune homme.


- Allez, file nous cette chambre, ça ira très bien. Le restau c'est par où ?
- Par la bas...


Elle battait des cils comme c'était pas permis. Et à mesure que Seifer s'éloignait du comptoir, la femme se penchait dessus comme pour s'en approcher. Sérieusement ?!

Le restaurant était assez grand pour accueillir facilement deux cents personnes simultanément. Le duo trouva rapidement une place pour commander au plus vite. Seifer prit une énorme assiette de viande. C'est qu'il avait faim le garçon.


- Au cas où, on va éviter de discuter ici. J'aimerai pas que des fouines nous écourent.

On n'est jamais trop prudent !
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Mer 22 Fév - 14:24

Spoiler:
 

Pauvre Seifer … Il avait vraiment fallu qu’un tel bonbon tombe sur lui. Vivement que les effets s’estompent. Cependant, vu qu’une personne avait mentionné la peluche qu’il se trimballait depuis le mont Nibel, il pensait réussir à négocier qu’on leur foute la paix en échange de l’animal mais est-ce que ca allait fonctionner ? Ishta l’avait constaté depuis Costa Del Sol, les gens se retrouvaient comme sous l’emprise d’un sort à leur tour à la vue de Seifer, c’était plus fort qu’eux de vouloir l’approcher. Pas sûr que ca fonctionne à 100% ce deal.

Peu importe ce que la gamine voulait faire et faisait, l’attention d’Ishta resta focalisée sur l’immense bâtiment qu’ils avaient pu apercevoir en arrivant à Nibelheim. C’était donc ca, un manoir. L’ancien manoir de la Shinra, transformé en hôtel … Il ne fallait plus rêver, il ne devait rester plus aucune trace de l’organisation à l’intérieur. Mais c’était tout de même leur destination, alors ils s’empressèrent de rejoindre le bâtiment pour prendre une chambre et surtout, un repas bien chaud !! De la même façon, Ishta prit une grosse pièce de Zuu sauvage – tiens ils en avaient combattu justement un ! – pour pouvoir se remplir l’estomac. Il y avait juste le piaf de la miss qui se mit à piailler, il avait faim aussi ? Mais elle n’avait pas la moindre idée de ce que ca mangeait, un bébé chocobo ! Alors avant que le serveur parte avec les commandes, elle le rappela.

- Euh dites, vous savez ce que ca mange, ca ?
- Un bébé chocobo, il est adorable !
Adieu ta virilité, mec. - Ca mange des petits vers et insectes mais aussi des graines. On en a quelques-unes en cuisine, des graines je veux dire, je peux vous en ramener quelques-unes si vous voulez ?

La féline hocha la tête, en espérant qu’il ne fasse pas payer un supplément pour ca … D’ailleurs qu’en était-il du … chien/nounours/peluche vivante/chat/truc de Seifer ? Il devait bien manger aussi non ? Mais avant qu’elle puisse ouvrir la bouche, Seifer affirma ne pas vouloir discuter ici. La miss haussa un sourcil avant de comprendre qu’il parlait sûrement de l’infiltration au réacteur de la montagne. Alors pour toute réponse, elle hocha la tête de haut en bas avant de baisser les yeux vers l’animal de compagne du balambien.

- Et sinon, tu comptes vraiment donner cette chose à la fille de tout à l’heure ? On ne sait même pas ce que c’est …
- Sérieusement ?
- MRAAAAAAAAAAAOUH !!!


Elle ne s’attendait pas au retour si rapidement du serveur et avait bondi de sa chaise. Niveau discrétion on repassera.

- Désolé de vous avoir surpris, je vous ai déjà ramené les graines. Vous ne connaissez pas les Xweetok ? Comment vous êtes-vous procurés un animal aussi cher alors ?
- Ce truc coûte cher ?
- Pas qu’un peu ! 7000 gils la bestiole ! C’est presqu’aussi cher qu’un vaccin à Esthar ! C’est le dernier joujou de la Néo-Shinra, vous me direz.


7000 gils l’animal !? Euh attendez, il a bien dit que c’était de la Néo-Shinra ? Il était parti pour continuer son travail, évidemment, il avait d’autres clients à servir. Ishta donna les graines au chocobo qui s’empressa de se jeter dans le petit ravier pour picorer. Ce n’était pas des graines pour oiseau mais celles qu’on mettait en cuisine pour apporter saveur et croquant, mais ca faisait l’affaire tout de même.

- Ce truc est un jouet de la Néo-Shinra … ? Mais il est vivant, il est en chair et en os, je le vois et je le sens …

C’était quoi ce délire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Mer 22 Fév - 15:50

Seifer
Un bon repas, pour un grand guerrier. Il ne le disait pas, mais c'était ce qu'il pensait quand il vit son assiette arriver. En même temps, ils en avaient fait du chemin, et ça creuse de voyager autant. Ishta se renseigna sur le type de nourriture pour un bébé chocobo, et le serveur s'empressa de lui apporter des graines. C'était aimable à lui, profita qu'il se soit éloigné, Seifer préféra avertir la féline de la discrétion sur leurs intentions, et voilà qu'elle sursauta comme une folle. Le jeune homme écarquilla les yeux face à la scène. Il n'était toujours pas habitué à ses réflexes et son instinct félin.

Mais sans trop s'inquiéter pour elle, Seifer reprit le cours de son repas en prenant un bon morceau de viande. Elle était cuite à la perfection, et ça, c'était le pied. Il n'écoutait la conversation entre sa partenaire et le serveur que d'une oreille jusqu'à ce qu'il ne manqua pas de s'étouffer.


- Kof, kof !! Sept mille gils ???!!!

C'est au moment où il réalise qu'il a essayé de se débarasser par plusieurs fois d'un véritable lingot d'or sur patte ! Et dire qu'il avait failli le donner à une pauvre gamine, une chance que ce ne soit pas encore le cas. Il n'avait pas forcément noté le lien avec la Néo-Shinra cependant, y'a que le prix qui l'avait choqué, en fait. Il pourrait faire pas mal de chose avec autant d'argent. Il regrette de ne pas l'avoir eu plus tôt d'ailleurs, ça aurait facilité les négociations avec Lady Maria...

- De la Néo-Shinra ? J'en ai aucune idée. Putain, mais t'as vu le prix de la bestiole ?? On pourrait facilement se faire du pognon en la revendant au marché noir !

Mais quelque chose lui disait qu'Ishta ne serait peut-être pas de cet avis. Ils recherchaient tellement d'information au sujet de cette organisation que tout indice serait bon à prendre. Y compris les expériences génétiques sur la création de nouvelles espèces animales.

- Si c'est vraiment tes employeurs qui ont fabriqué cette chose... Il voyait dans son regard qu'elle n'était sûre de rien et assez déconcertée. C'est qu'ils sont capables de faire des choses qui vont contre la nature. J'aime pas trop cette idée, mais on ferait mieux de pas trop en parler ici.

Il évita tout de même de lui dire le véritable fond de sa pensée. S'ils étaient capable de créer des espèces de la sorte, Ils pourraient être capable d'avoir créé Ishta. Ou dans une moindre mesure, d'avoir fusionné, d'une façon ou d'une autre, l'ADN d'un félin dans le corps d'une femme humaine. Il en eut des frissons l'espace d'un instant. Il évita d'aborder le sujet, c'était pas le moment de la faire flipper, surtout qu'ils ne sont sûrs de rien du tout.

Ils finirent leur repas, repus, et partirent en direction des chambres. Les couloirs étaient grands, tout comme les chambres. Seifer enleva ses affaire à une vitesse impressionnante, les jetant sur l'un des lits. Il se retrouva rapidement en sous-vêtement : tricot de peau et caleçon.


- J'vais prendre une douche ! Pense à te laver aussi, tu sens le fauve !

Il ria tout en s'enfermant dans la salle de bain. Il avait bien besoin de se détendre un peu. Il retira ses sous-vêtement pour filer sous la douche et laisser l'eau chaude couler sur sa tête et glisser le long de son corps musclé, les deux bras appuyé contre le mur. Ce n'était pas son genre de cogiter autant au sujet d'une autre personne, mais il se posait beaucoup de questions au sujet de la Neo-Shinra, et surtout de la véritable condition de Ishta. D'ailleurs, il venait de se rappeler d'un truc, elle écrivait dans une langue qui lui était inconnu, il fallait qu'il lui demande. En attendant, il termina de prendre sa douche, se savonnant activement membre après membre, puis se rinça tout aussi vite. En sortant il attrapa une serviette pour se sécher, et l'attacha autour de sa taille avant de quitter la pièce.

- Tiens au fait, je voulais te dema... Il venait de se prendre un coussin en plein dans la tronche. Mais qu'est-ce que tu fous ?!

Ce petit contretemps l'avait fait un peu trop bouger des hanches et sa serviette se décrocha, le faisant être entièrement nu dans la chambre. Mais il s'en souciait pas pour le moment, il était plus occupé par la féline qui faisait encore des siennes !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Lun 27 Fév - 11:20

Spoiler:
 

Apprendre que la peluche de Seifer était en fait une création de la Néo-Shinra était un choc. N’était-ce pas justement pour cela qu’ils voulaient pénétrer dans le réacteur de Nibelheim à la recherche d’archives ? Afin de voir ce qu’il en retournait vraiment de la première Shinra ? Et laisser donc entendre ce que la deuxième pouvait faire … et pourtant il avait une preuve juste là, sous les yeux. C’était presque à croire que ce mog n’avait pas laissé cet animal là, par hasard ! Mais Seifer, lui, fut choqué par un autre détail selon lui plus important : le prix ! Il parlait déjà de le revendre au marché noir …

- C’est quoi ca ? Un marché où tout le monde est en noir ? BAAAAH qu’est-ce que je dis, on s’en fout, c’est vraiment à la première chose que tu penses quand t’entends tout ca !?

Alors il reprit, mais il nota un point qui inquiéta davantage la jeune femme. Si la Néo-Shinra s’amusait à créer des bestioles comme ce Xweetot, que pouvaient-ils créer d’autres ? Le souci, c’est qu’ils pourraient bien rentrer dans le QG de Midgar, ils ne trouveraient rien là-bas car les expériences sur les monstres se faisaient à Deling City. Bref. Ishta n’ajouta rien à cela. D’une part, elle ne savait pas quoi répondre, d’autre part, comme Seifer le disait, ils avaient dit de ne pas en parler ici. Les murs ont des oreilles comme on dit.

Ils terminèrent alors leur repas pour pouvoir se mettre au calme dans la chambre. Même si ca n’allait pas être si calme que ca … Seifer était parti à la douche – non sans lancer une nouvelle blague de mauvais goût sur les félins - et Ishta … Bah Ishta s’était mise assise au bord d’un lit, elle semblait plongée dans ses pensées. Une part d’elle restait tellement fidèle à la Néo-Shinra et pourtant, son cœur était de plus en plus envahi de doutes à leur sujet. Comment quelqu’un qui vous sauve la vie peut faire des choses allant autant à l’encontre de la nature ? C’était probablement la première fois depuis son amnésie, qu’elle regrettait de ne pas pouvoir retrouver sa mémoire pour savoir ce qu’il s’était vraiment passé, le jour de ce naufrage et après …

Et puis les animaux commencèrent à s’agiter. Le chocobo semblait vouloir jouer à en juger la façon dont il provoquait Ishta en lui tournant autour. Et ne parlons pas du « chien » de Seifer qui se tendait, le cul tendu en l’air en remuant la queue … Ok, pour une raison qui échappait toujours à tout le monde, Ishta se sentait poussée à faire le bordel avec eux. Elle courait après le Xweetot dans la pièce, manquant plus d’une fois de faire tomber les meubles, surtout qu’elle les voyait d’une couleur un peu flashy donc ca la perturbait un peu. Mais elle voyait cette petite chose qui courait, et à un moment, elle attrapa l’oreiller dans l’espoir de le balancer sur l’animal pour le capturer mais Seifer sortit de la salle de bain. Honnêtement, elle ne faisait tellement plus attention à lui qu’elle avait oublié qu’il était à côté, le bruit venait de l’effrayer et elle balança par réflexe l’oreiller sur Seifer plutôt que sur son animal de compagnie.

- Tu m’as fait peur !! Tu soules, j’étais sur le point de réussi à attraper ce …. Euh …

On est un peu obligés d’avoir les yeux baladeurs dans ces moments gênants … Seifer se rendait-il au moins compte qu’il n’avait absolument RIEN sur les fesses !? La féline ne s’était jamais retrouvée dans une telle situation, du moins, pas depuis qu’elle avait perdu la mémoire et elle ne savait pas trop comment réagir. Hurler ? Non. Elle baissa juste davantage les yeux pour regarder le sol et s’avança, les joues rouges, pour choper les bras de Seifer – qui tenaient l’oreiller – pour le forcer à les baisser et cacher the zone embarrassante.

- Hum dis. Je sais que t’as tendance à me voir plus comme un animal qu’un être doté d’une conscience et d’émotions, mais euh, quand même hein ? Pense à t’habiller des fois, je me balade pas à poil moi.

Et là, elle ne savait pas si elle devait se retourner et filer, ou … non c’est comme si elle était paralysée, elle ne bougeait pas pour autant ! Et donc ? Il voulait quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Lun 27 Fév - 11:56

Seifer
La jeune femme ne resta pas longtemps troublée par la nouvelle sur ses employeurs. Seifer s'était absenté un petit quart d'heure, et voilà que la chambre était devenue une véritable ménagerie. Evidemment, se prendre un coussin en pleine tronche, ça faisait pas forcément plaisir à tout le monde, et encore moins au blondinet qui s'énerva, laissant tomber sa serviette.

- Qu'est-ce que tu... Oh...

Voyant l'air très gêné de la féline, et la serviette au sol, il comprit rapidement le fond du problème, mais surtout se mit à rire. Il se baissa pour récupérer la serviette et la remettre autour de sa taille. Honte ? Possible qu'il ne connaisse pas ce mot.

- T'as jamais vu un homme à poil que tu réagis comme une vierge effarouchée ? Tu devrais t'estimer heureuse, pour une première fois, tu aurais pu tomber sur un laideron.

Vantardise un ; Modestie zéro. Même s'il n'avait pas tort dans le fond, il restait un jeune homme avec une allure athlétique et n'importe qui serait d'accord de dire que sa vue n'est pas désagréable à l'oeil. Y compris certaines parties de son corps où on peut dire qu'il a été gâté par la nature. Il continuait de rire, devant la gêne de la féline tout en se dirigeant vers ses affaires. Il serait judicieux d'enfiler un caleçon, histoire que Ishta puisse s'en remettre.

- C'est bon, t'es calmée ? Il s'installa sur le lit le plus propre, malgré le bordel qu'avaient foutu le zoo ambulant. Sérieusement, j'y repense, quand tu prenais des notes l'autre fois... Ce n'était ni dans l'écriture de Gaïa, ni de Dol... Et je suis certain que c'est pas une écriture de Héméra en fait.

Il avait oublié de le lui demander, mais ça lui trottait toujours dans l'esprit. Quelle était cette écriture étrange qui semblait venir d'un autre monde. Avec son amnésie, pas sûr qu'elle soit en mesure de lui donner des réponses, mais au moins il lui aura demandé.

Spoiler:
 


Dernière édition par Seifer Almasy le Mar 28 Fév - 9:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Lun 27 Fév - 17:30

Sérieusement ? Seifer n’avait aucune pudeur et surtout, n’était pas pudique pour un sou. Ishta aurait mis sa main au feu qu’il serait resté à poil autant de temps qu’il l’aurait fallu si elle ne lui avait pas fait remarquer. A sa remarque sur la réaction de la jeune femme, et sur les fleurs qu’il se lançait tout seul, la féline baissa la tête par dépit en se tapant le front.

- Ca va tes chevilles ?

Il était parti enfiler un caleçon, Dieu merci, avant de se décider à poser la question qu’il voulait à Ishta. Ah, il s’interrogeait sur l’écriture qu’elle utilisait en prenant des notes, l’autre jour, à Costa Del Sol. Se calmant un peu, la miss reprit son sérieux.

- Je t’ai dit le jour où on s’est rencontrés qu’il était possible que je vienne d’un autre monde qu’Héméra. Ethan m’avait dit que la Néo-Shinra n’avait jamais répertorié une personne de mon espèce sur Héméra, alors … Reparler de son ancien coéquipier la fit un peu grimacer. Il faudrait qu’elle puisse vérifier si l’enquête à ce sujet avançait ou non. - En tout cas, même si moi je m’en souviens pas, je dois pourtant en garder des traces si j’écris avec un alphabet que personne ne connaît ?

Mais elle haussa un sourcil.

- Pourquoi tu me poses cette question tout à coup ?

Et pourtant, malgré tout ca, elle ne cherchait pas spécialement à retrouver son passé pour le moment. Même si plus tôt, elle aurait aimé que ses souvenirs reviennent pour être fixée sur ce qu’il s’était réellement passé lorsqu’elle avait été prise sous l’aile de la Néo-Shinra. Disons qu’elle avait conscience qu’elle ne pourrait pas retourner chez elle, alors à quoi bon vouloir retrouver des souvenirs d’une vie d’avant qu’elle pourrait regretter ?

- Bon je vais me laver, avant que tu sortes encore une blague pourrie sur les félins. Fous pas le bordel.

Oui, l’hôpital se fout de la charité. Même si connaissant l’amour pour l’eau d’Ishta, on l’entendrait sûrement râler sous la douche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Mar 28 Fév - 10:00

Seifer
Jusque là, l'explication que lui donnait la féline semblait tenir la route, même si dans le fond, il était toujours étonnant qu'une telle chose soit arrivée. Seifer avait entendu parler de rumeurs plus ou moins fondées sur des personnes revenues à la vie venant d'un monde différent. Et si c'était le cas pour Ishta ? Tant qu'elle n'aurait pas sa mémoire entière, elle ne saura lui dire la vérité. Mais il avait un doute. Un doute sur la Néo-Shinra et leurs expériences. Preuve en est, la bestiole immonde qui lui avait été donné par le mog de Noël.

- Simple curiosité. Tu aurais très bien pu inventer un langage pour la simple et bonne raison que tu sais pas lire. Parce que bon, j'ai jamais vu de chat lire et écrire moi !

Oui, oui. Il continuait ses blagues plus ou moins racistes à l'encontre de la féline qui ne cessait de le regarder d'un air blasé. Ca devenait une habitude à force. Mais d'un côté, Seifer faisait aussi cette blague pour essayer de la faire passer à autre chose. C'est un chat, elle est rapidement distraite si un papillon passe par là. L'humour, parfois douteux, de Seifer est ce papillon.

- Ouais, ouais, si je dors, me réveille pas !

Il alluma la télévision qui se trouvait sur le mur, histoire de passer le temps, et s'il pouvait trouver quelque chose de bien à regarder. Apparemment il ne s'était pas passé grand chose ces derniers jours, du moins les informations ne lui apprenaient rien d'intéressant. Entre deux spots publicitaire, il vit l'info sur son animal de compagnie. Le prix de la bête lui fit grincer des dents, et quelque part, il commençait à réellement ne pas apprécier la firme multi-nationale. Avant de s'endormir, il pensa à programmer un réveil tôt - très tôt - aux alentours de quatre heures du matin. Ca risquerait de déranger Ishta, mais bon, pas de grasse mat' demain.

Lorsque la féline sortit de la salle de bain, Seifer ronflait déjà, bien installé au fond de son lit sous la couette. En même temps ils avaient bien bougé aujourd'hui.



==========================

Paiment de 50 gils pour la - courte - nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Y’Dahlin Shul
Boîte à Malice

Boîte à Malice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 2000/2000
MP : 60/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Ven 3 Mar - 14:31

Spoiler:
 

Seifer avait sans doute oublié ce qu’Ishta avait déjà pu dire à son sujet, mais elle comprenait qu’il puisse s’interroger sur le fait qu’elle ne comprenne que dalle à leur écriture et qu’en plus elle écrivait des symboles différents de ceux de Gaia – et de façon plus générale, de tous ceux d’Héméra. Du moins, elle comprenait jusqu’à ce que Seifer ne sorte encore une de ses stupides blagues qui visaient à traiter Ishta comme un animal pur et simple. Elle afficha une moue des plus blasées, le fusillant du regard avant de foncer dans la salle de bain. Ouais c’est ca, rien que pour ce qu’il avait dit, l’idée de le réveiller s’il ronflait était plus que tentante !

La féline fila sous la douche, limite si elle n’avait pas envoyé valser ses vêtements. L’eau normalement sans couleur particulière, coulait d’un vert étrange, si bien qu’elle avait l’impression de se laver à la soupe aux épinards …

- C’est DEGUEULASSE !!

Qu’elle râla toute seule … Aucune idée si Seifer l’entendait pester, mais de toute façon, elle s’en moquait. Elle n’aimait pas l’heure du bain, bah là, elle avait toutes les raisons de l’aimer encore moins ! Elle n’était pas du genre à se prélasser bien longtemps sous la douche, alors elle se lava à vitesse grand V pour pouvoir se rhabiller et sortir de la salle de bain. Seifer s’était alors endormi, c’était plus que tentant d’aller l’emmerder alors que c’était JUSTEMENT ce qu’il avait demandé de ne pas faire. Son Xweetot était venu se loger contre lui sur le lit pour dormir, ce qui fit sourire Ishta en coin à l’idée de l’imaginer péter un câble dès le réveil en voyant sa bestiole à côté de lui. Et puis elle se rappela qu’il s’agissait du fruit de la Néo-Shinra et elle reprit son sérieux. Son piaf venait lui voleter autour, mais elle se contenta de le chasser de la main comme on chasserait une mouche.

- Viens pas me chercher, c’est l’heure de dormir pour moi aussi. Si tu fous le bordel, je te dévore.

Elle alla s’installer sous les couvertures, à croire que le chocobo l’avait compris puisqu’il était venu se loger à côté de sa tête pour dormir paisiblement. Comme toujours, l’avantage d’Ishta, c’est qu’elle avait le sommeil lourd – un peu trop – et facile, alors sitôt qu’elle était bien installée, elle était endormie.
Et la nuit aurait pu être si parfaite s’il n’y avait pas eu au cœur de la nuit, ce bruit si strident qui fit hérisser les cheveux – et les poils – de la jeune  femme. Elle en avait même fait un nouveau bond dans le lit et avait catapulté son chocobo !

- GNIAAAAAAAAAAAAAAAA C’EST QUOI CA !??????????????

Juste le réveil … Mais dès qu’elle alluma la lumière WOH, nouveau choc ! Non, Seifer n’était pas encore à poil.

- Oh … Ooooh ~ Seifer je vois normalement !!! L’effet du bonbon s’est dissipé ! T’as récupéré tes poils et traces de virilité ?

Une bonne pique ne fait jamais de mal héhé. Surtout de bon mati- … attendez, il fait encore nuit dehors ? Elle en avait oublié l’infiltration, sur le moment.

==========================================

Ishta paye 50 gils pour la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Ven 3 Mar - 14:52

Seifer
Bien qu'il en avait conscience avant de s'endormir, Seifer était quand même surpris par le réveil, mais aussi par la réaction de Ishta. Il l'avait presque oublié l'espace d'un instant. Il se frotta les yeux lorsque la lumière fût allumer, ça lui en brûlait la rétine, mais bon, c'était nécessaire sinon il allait se rendormir. La féline s'exclama sur le fait de revoir les couleurs apparement normalement, ce qui incita Seifer à regarder et... En effet, il avait retrouvé sa pilosité tout comme c'était.

- Même si tu te fous de ma gueule, je dirai rien parce que je suis plutôt satisfait d'avoir retrouvé mon état normal.

Même si d'une certaine manière, c'était Ishta qui avait eu le plus gros des dérèglements. Pas le temps de se pomponner ni même de prendre des affaires inutiles, il fallait faire vite et être le moins encombré possible. Bye bye le grand manteau blanc pas du tout discret, bonjour les vêtements sombres légers et plutôt moulants. Bon il fallait être rapide, donc pas d'animaux non plus.

- Finis vite de te préparer, on part dans même pas cinq minutes.

Sans même attendre que Ishta quitte la pièce, Seifer se changea au milieu de la chambre. Bon elle commençait à savoir que lui et la pudeur n'étaient pas forcément les meilleurs amis du monde.

Quand ils furent prêts, ils quittèrent leur chambre sans le moindre bruit. Bon là c'était plus de la civilité que de l'infiltration, mais bon sait-on jamais, peut-être qu'ils étaient surveillés par un agent. Heureusement, ils pouvaient quitter le manoir sans trop de soucis, et se rendre dans la ville, dehors. La nuit était très sombre, il y avait quelques faibles rayons de lune qui donnait une visibilité suffisante mais pas exceptionnelle.


- Bon, c'est là qu'on sera fixé sur tes sens félins. Heureusement que tu as récupếré les couleurs normales, ça aurait pu compromettre la mission en fait. Bon, on y va ?

Ils quittèrent ainsi la ville par le même endroit de où ils étaient arrivés, il n'y avait personne dehors à cette heure-ci, et toutes les maisons aux alentours étaient éteintes. Et à mesure qu'ils montaient dans les hauteurs, la brume se faisait de plus en plus présente. Heureusement qu'il n'y avait pas une centaine de chemins différents, mais ils allaient devoir rester vigilants, car ce n'était pas le moment de tomber sur un gros piaf !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nephilim
Modo Futé

Modo Futé

avatar
Fiches du joueur : Personnages
Alphinaud Leveilleur ★ Ba'Gamnan ★ Floe ★ Hartemission ★ Sire Zephirin ★ Suri Hawthorne ★ Trisha Ornstein ★ Zelda Nohansen

Niveau : 2
HP : 222/222
MP : 22/22

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Mar 7 Mar - 18:34



Seifer passe au niveau 11 !

Ishta gagne 200 gils
Seifer gagne 200 gils

Ishta et Seifer déboursent 50 gils

Seifer et Ishta se dirigent vers le Mont Nibel





Petit goupix Alola trop adorable par EvilQueenie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Halte à l'ancien Manoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Imprévus au Manoir Oblivion [RP Xyméréj, Balthazar, autres]
» Le Manoir Bayle.
» le Manoir de Lisbeth
» Implosion du Manoir Bayle.
» Halte ! Police ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Corel :: Nibelheim-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives