Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Halte à l'ancien Manoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Halte à l'ancien Manoir   Mer 13 Fév - 22:02

Irvine et Sheli viennent du Mont Nibel

Sheli
Ce foutu Geyser ! Pour une fois que j’avais une bonne idée, quelqu’un bossait déjà dessus ! Flûte ! Mais bon … Une part de moi était quand même assez pressée de voir ce que ce type d’arme donnerait ? Ca risquait peut-être de coûter assez cher, mais ca compensera toutes les fois où nous, on devait acheter des balles pour recharger nos fusils ! Peut-être que si un jour on a l’occasion de se rendre à Esthar, on pourra voir ce que les recherches et les travaux donnent ? Je suis bien volontaire pour tester un prototype de ce genre moi !

Pour l’heure, il fallait en finir avec notre adversaire. Il y en avait un des deux qui était déjà mort, couché dans son propre vomi … et l’autre était paralysé par la seconde balle que je lui avais tiré en pleine tête. J’étais même étonnée qu’il soit encore vivant. Allez foutre deux balles dans la tête d’un être humain, je doute qu’il reste vivant bien longtemps. Comme quoi, les monstres avaient généralement la tête solide ! Mais cette créature faiblissait de plus en plus, et lorsque je vis qu’elle était à deux doigts de clamser, je laissais Irvine se chargeait du coup de grâce. Et pouf ! Bonjour les gils qui volèrent, et coulèrent à flot ! Je rangeais rapidement mon arme pour aller faire la gamine au beau milieu de ce paquet d’argent, et danser en plein milieu avant de me décider à tout ramasser avant qu’Irvine le fasse ! Quoi qu’il avait déjà réussi à piquer quelques liasses, donc je ramassais le reste et pendant qu’on se remettait en route – puisqu’Irvine signalait qu’il faisait de plus en plus sombr - je comptais … jusqu’à écarquiller les yeux.

« Mille deux cent gils ? La vache, c’est le début de la fortune ! »

Chacun son tour pour les mille gils ! Il avait eu la prime du forgeron lui ! Qui était passé dans la location d’un aéronef pourri, certes … Mais en bonne joueuse que je suis, dès qu’il loucha sur les billets, je les planquais, et les rangeais !

« T’es jaloux hein ? Avoue que t’es jaloux ! »

Un sourire amusé se dessina sur mes lèvres alors que je devais très certainement me faire passer pour une tarrée, ce qui en soit n’était pas totalement faux lorsque j’avais mes périodes de folie, mais passons ! Je finissais par croiser les bras et plissais les yeux tout en continuant de marcher sur cette route qui descendait de plus en plus.

« Mais je suis une gentille fille, je payerai au moins une bonne chambre pour cette nuit ! »

Et ca n’allait pas tarder d’ailleurs. On arrivait enfin au pied de cette montagne affreuse et sinistre, et on pouvait apercevoir un grand bâtiment au loin, une sorte de manoir même si en réalité, c’était devenu un hôtel, et ca se voyait à une pancarte qui se trouvait sur le portail, avec justement le mot « hôtel » écrit dans tous les alphabets. Il fallait qu’on aille manger aussi, mais puisque j’avais envie d’une bonne douche, on passait par là d’abord et puis … peut-être que de toute façon, on peut commander directement les repas dans la chambre ? Nous verrons cela, pour l’instant, je rentrais dans ce manoir, autrefois lugubre et qui pourtant aujourd’hui était très charmant, et je m’approchais de l’accueil, tenu par une femme assez âgée. J’allais paraître bête, mais je précisais qu’on était bien là pour une chambre hein … Et la réaction de cette femme eut de quoi me faire hausser un sourcil.

« Vous êtes si mignons tous les deux ! J’ai la chambre qu’il vous faut ! Enfin, j’en ai deux en fait. »
« Et le prix ? »
« Il y en a une à 300 gils par personne, et l’autre à 500, mais avec plus de luxe ! »


Je manquais de m’étrangler en entendant le prix de la deuxième !

« Non c’est bon, la première ce sera bien … »
« Ca fera 600 gils dans ce cas. »


Je sortais l’argent pour la payer, et déjà elle regardait Irvine de travers d’un air de dire « elle est où la galanterie ? ». Sauf que bon, pour une fois, on pouvait lui pardonner, il n’avait même pas la somme qu’il fallait. Chose faite, je récupérais la clé pour aller dans cette fameuse chambre qu’elle nous avait conseillé et …

« Quelle vieille peau ! »

Une chambre pour couple, quelle horreur !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Mer 13 Fév - 22:04

Payement de la chambre : - 600 gils [Sheli]
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Mer 13 Fév - 23:57

Une fois de plus, c'était Sheli qui allait gérer l'argent! Mais bon, ça ne dérangeait pas plus que ça Irvine qui n'était clairement pas le genre macho qui estimait que seuls les hommes avaient le pouvoir, au contraire même, il trouvait ça terriblement sexy qu'une femme l'invite, et dans la mesure où elle promettait une bonne chambre pour la nuit, il n'allait sûrement pas s'en plaindre! Il s'était même penché vers elle avec un large sourire aguicheur «Est-ce de la gentillesse ou du désir? Avoue que tu rêves de partager une belle suite avec moi!»

Bon ok, cette baffe derrière la tête était méritée, il ne pouvait le nier. Enfin, ils se dépêchèrent de reprendre la route, déjà que cet endroit était lugubre, mais avec la nuit de plus en plus avancée c'était pire! Et il avait encore mal aux jambes après ce combat contre les golem.

Ils étaient donc arrivés en ville, et entre la fatigue du voyage et des combats, ils avaient décidé d'aller rapidement à l'hôtel pour se poser un peu et voir par la suite comment il pourrait se commander à manger. Celui-ci ne fut pas bien difficile à trouver puisque les panneaux indiquaient le mot «Hôtel» dans plusieurs écritures, aussi ils entrèrent dans un somptueux bâtiment qui devait être une ancienne maison si on se fiait à l'architecture extérieure, un manoir même.

Dans la mesure où elle gérait l'argent, Irvine laissa Sheli se débrouiller pour les réservations, ne remarquant même pas le regard de la vieille lorsqu'elle lui fit les gros yeux de ne pas payer la chambre! Cependant, lorsqu'il entra dans la chambre et vit un grand lit au milieu de la pièce, il ne put s'empêcher de rire, et sans se préoccuper des insultes qu'elle prodiguait à l'attention de l'aubergiste, il se tourna vers elle en penchant la tête sur le côté
«Qu'est-ce que je disais? Si c'est pas une jolie suite ça?»

Cette fois-ci, il évita la baffe et s'avança jusqu'au lit pour s'y asseoir, rebondissant dessus à plusieurs reprises pour le tester un peu, il ne grinçait même pas!
«Ouh! que c'est moelleux et confortable!! Je sens qu'on va bien dormir là dessus!» il s'allongea à moitié dessus, légèrement de côté de façon à avoir encore les jambes au bord tout en s'appuyant sur son coude pour voir Sheli «Enfin si on dort hein?»

Qu'elle ne vienne pas envoyer qu'ils pourraient jouer aux cartes! Enfin, il éclata de rire avant de se lever et de faire une révérence en direction de la salle de bain «Vu que tu as eu la... générosité de payer la chambre, je te laisse la salle de bain!» il avait employé le même ton que celui qu'elle avait pris pour le laisser achever le monstre!

En attendant, il retira juste son manteau et son ceinturon pour les poser sur une chaise, puis il ouvrit l'armoire pour voir qu'il y avait quelques vêtements de rechange, mais rien de bien intéressant! De toute manière, il n'avait pas besoin de pyjama, il détestait ça, il dormirait comme d'habitude, t-shirt et caleçon! Il n'allait pas changer ses petites manies sous prétexte qu'il allait dormir dans le même lit qu'une fille, honnêtement, celui-ci était bien assez grand pour qu'ils dorment chacun de leur côté sans se toucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Jeu 14 Fév - 4:18

Sheli
C’est la dernière fois que je me fie aux conseils d’une personne âgée, les vieux sont vicieux on dirait ! Un grand lit pour deux personnes, un bon confort, une jolie salle de bain et toute la déco etc … Ah beurk !! On n’est pas en couple, zut ! Et l’autre qui saute sur l’occasion pour faire un commentaire. Il veut une baffe hein ? Il veut une autre baffe ? Il va l’avoir. Ou du moins, j’essayais de lui mettre mais il l’évita ce petit vicieux ! Je croisais donc les bras en prenant une mine boudeuse, et lorsqu’il s’avança pour sautiller sur le lit, j’allais poser mes affaires sur une chaise. Je commençais déjà à fouiller dans mes affaires pour ressortir un pyjama et le poser sur le rebord de la chaise alors que le jeune homme signalait ô combien ce lit pouvait être confortable, et déclarait qu’on allait bien dormir dessus … si on dormait.

« Bah ! Bien sûr qu’on va dormir, qu’est-ce que tu veux faire d’autre ? »

Gros moment de solitude lorsqu’on ne comprend pas le sous-entendu. C’est qu’il me fallait un certain temps en plus pour que ca monte au cerveau ! Et lorsque je saisissais enfin, je me retournais pour le fixer d’un air menaçant.

« T’as pas intérêt à me toucher pendant que je dors, sinon je t’assomme ! »

Et lui qui rigolait de sa vanne … Mpff. Et il se levait pour faire une révérence, et sur le même ton que j’avais employé un peu plus tôt, il me laissa prendre la salle de bain la première. Je haussais donc un sourcil amusé, avant de tourner la tête en direction de la salle d’eau, puis je fixais à nouveau Irvine.

« T’es conscient que je risque de passer plus d’une heure là-dedans ? »

Bah oui hein. Une femme, ca prend son temps, et ca aime se faire attendre ! Tant pis pour lui, je prenais mes affaires sur la chaise pour m’enfermer dans la salle de bain, et avant de commencer à me déshabiller, je faisais couler un bain bien chaud, prenant soin d’y ajouter quelques produits trouvés au bord de la baignoire. Je fouillais un peu la pièce au passage, il y avait tout ce qu’il fallait pour une salle de bain et une petite pharmacie aussi au cas où. Bref, on ne manquait de rien. Bain prêt, je me hissais dans l’eau, et c’est parti pour se prélasser ! Franchement, il n’y avait rien de tel, l’eau chaude détendait chacun de mes muscles après cette longue marche dans la montagne. Donc inutile de dire que ca faisait un bien fou !

Les yeux clos, je restais effectivement un bon moment dans l’eau, près d’une heure, donc l’eau commençait à refroidir et je me décidais enfin à me laver correctement avant de sortir et faire évacuer le contenu de la baignoire. Je me séchais et enfilais rapidement mon pyjama, traînant évidemment comme toujours en petite tenue, quoi que là, c’était un short et un T-shirt, puis je m’occupais de mes cheveux et je sortais enfin ! Je m’appuyais rapidement dans l’encadrement de la porte en croisant les bras pour regarder Irvine avec ce sourire idiot de celle qui est contente de l’avoir bien fait attendre !

« Je t’ai dit que j’allais mettre du temps ! Allez, à ton tour. Je vais voir à l’accueil si on peut nous apporter le repas ici. »

Je le regardais filer, me poussant pour qu’il puisse entrer, et dès qu’il fut enfermé, je quittais la chambre sans oublier les clés au cas où. Oui, je sortais en pyjama et alors ? Bref. Je me retenais de cracher à la figure de la vieille pour son coup vicieux et demander pour le repas … Bon. Ce soir, c’est poule au pot, et d’ici à ce que ca finisse de cuire, on avait une bonne vingtaine de minutes devant nous. Le temps qu’Irvine prenne sa douche quoi ! Enfin, sauf s’il prenait exemple sur moi hein ? En attendant, moi, j’allais m’allonger un peu …
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Jeu 14 Fév - 12:22

Ah les femmes et leurs réactions incendiaires! C'était un peu ce qu'Irvine aimait finalement car au moins ça mettait de l'ambiance et il avait toujours eu cette petite idée dans la tête de «qui aime bien châtie bien» et ça semblait particulièrement vrai concernant Sheli, car il savait bien qu'elle l'appréciait - même en tant que simple ami - et pourtant elle n'hésitait pas à lui en faire voir de toutes les couleurs, ce qu'il lui rendait bien!

Aussi il avait rapidement esquivé la baffe cette fois-ci, il ne pouvait pas s'en prendre une à chaque fois non plus! Et il laissa donc la jeune femme se rendre dans la salle de bain et ce, même si ça devait lui prendre une heure.

«Tu peux prendre ton temps si tu tiens absolument à te faire belle pour moi!» hop! petit clin d'œil charmeur en passant, c'est toujours ça de pris!

Pendant que la jeune femme se rendait dans la salle de bain, il retira ses chaussures pour rester en chaussettes - et ouvrit la fenêtre pour aérer un peu... hum, c'est qu'une journée de marche n'aide pas vraiment à lutter contre les odeurs - et il alla même les mettre au bord de la fenêtre pendant une bonne demi-heure! Finalement, c'était pas plus mal qu'elle prenne son temps, d'ici qu'elle sorte, la chambre aura été assainie même s'il ferait peut être un peu froid!

Il marchait un peu dans la pièce avant de sortir la carte qu'ils avaient achetée au Village Fusée. Ce n'était que la carte du continent de Corel, celle de Gaïa tout entier était plus chère et il n'était pas dit qu'ils en aient besoin, et au final c'était probablement plus intéressant d'acheter une autre carte du continent de Midgar par la suite.

Il essayait de voir le chemin le plus rapide pour rejoindre Costa Del Sol en prenant un chocobo bleu. Apparemment, il y avait une rivière au Sud et ils pourraient peut être carrément la remonter pour arriver de l'autre côté des montagnes, cependant il doutait que ce genre de chocobo en soit capable puisque ça impliquait donc qu'il puisse justement escalader et ce n'était pas le cas... donc ils devraient juste traverser ce cours d'eau pour continuer vers le Sud, traverser la zone désertique où se tenait apparemment la ville de Canyon Cosmo, et ensuite filer vers l'Est. S'il se fiait au temps qu'ils avaient mis entre le Village Fusée et Nibelheim, ils seraient effectivement à mi-chemin d'ici la soirée selon la vitesse de marche du chocobo et la ville la plus proche serait alors Gongaga.

Il était donc en train de soigneusement noter l'itinéraire, essayant de mémoriser des points qui lui permettraient de se repérer lorsqu'ils seraient sur le chocobo pour ne pas se perdre, il aurait bien aimé avoir une boussole mais il n'en avait pas pris, il allait donc devoir essayer de se repérer au soleil, ce serait déjà ça même s'il n'était pas super doué pour avoir une idée de l'heure de cette manière.

La jeune femme sortit enfin de la douche avec un adorable petit pyjama et évidemment, le jeune homme ne pouvait s'empêcher de siffler en haussant les sourcils à plusieurs reprises pour marquer son intérêt! Il se leva après avoir rangé la carte pour aller prendre sa douche à son tour pendant qu'elle allait s'occuper de leur trouver à manger, lui par contre ne risquait pas d'y passer trois heures! Il prit juste un t-shirt de rechange et s'enferma le temps de prendre sa douche.

Il fit attention à sa côte cassée et passa longuement de l'eau chaude sur ses jambes pour atténuer la douleur des vibrations de l'attaque du golem, puis il se savonna et se rinça avant de sortir de la douche, effectivement, il avait bien du prendre une bonne quinzaine de minutes, et les cinq minutes suivantes pour se rhabiller suffire à ce que le repas soit arrivé lorsqu'il sortit de la pièce!

«Hey! ça sent bon!» il était encore en train de se sécher les cheveux lorsqu'il s'approcha de la petite table pour s'asseoir, la vieille dame avait même mis une rose et une jolie bougie sur le plateau pour le «petit couple» ce qui fit bien rire le jeune homme qui tendit la rose à la demoiselle «Si c'est pas mignon! Tiens, je t'en fais cadeau!»

Mais quelle générosité n'est-ce pas? En tout cas, il approcha son assiette de lui en prenant ses couverts pour commencer à manger après avoir souhaité un bon appétit à la jeune femme, la poule au pot était vraiment bonne et il se régalait pour sûr, surtout qu'elle avait mis une part de gâteau au chocolat en dessert - c'est bien connu que le chocolat est aphrodisiaque n'est-ce pas?

Il y avait une télévision ici et lorsque le repas fut terminé, le jeune homme l'alluma histoire de voir un peu ce qu'il se passait de façon générale sur ce monde. Il s'agissait surtout des informations mais il ne semblait pas y avoir encore d'éléments majeurs qui se passaient, il y avait bien un reportage sur un certain Sephiroth qui semblait être la calamité de ce monde tout comme Ultimecia l'était pour Dol, mais de toute évidence, ils ne savaient pas où il se cachait à présent! Il fallait croire que les fléaux avaient réussi à renaître de leurs cendres dans un certain état de faiblesse et qu'ils avaient besoin de temps pour se remettre... ils avaient intérêt à en profiter.

Il était à présent assis sur le lit et se tourna vers Sheli pour voir comment elle allait. Ils avaient peut être intérêt à se coucher tôt tout de même, car ils allaient devoir partir rapidement le lendemain, et de toute évidence, aucun des deux n'était vraiment le genre à se lever tôt! À savoir lequel des deux allait pouvoir se réveiller le premier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Jeu 14 Fév - 21:48

Sheli
Le repas ne tarderait plus à arriver, une vingtaine de minutes à tout casser, et puisque j’étais de retour dans la chambre, je me reposais déjà un peu en m’allongeant sur le lit. Les jambes croisées, les mains derrière la tête, je fixais le plafond d’un air un peu songeur. Et pour cause, je repensais à la proposition d’Irvine d’être mutée à la GGU. Etait-ce vraiment raisonnable ? Au final, j’avais passé la majorité de ma vie à la BGU, mais il suffisait de voir ma tête pour comprendre que je n’avais plus rien à gagner, ni à perdre là-bas. La seule chose qu’il me restait autrefois, c’était mon copain, mais lui aussi m’a abandonné parce qu’il avait trouvé mieux ailleurs. Je n’étais qu’un vulgaire jouet, les gens s’amusaient avec moi, et dès qu’ils trouvaient un meilleur joujou, ils allaient voir ailleurs. Je sais que parfois, je ne suis pas facile à supporter, mais tout de même, ca ne veut pas dire que je n’ai pas de sentiments, aucun regret, lorsque je me prends la tête avec quelqu’un.

J’avais donc plusieurs points positifs pour aller de préférence à la GGU qu’à la BGU, même s’il y a un an encore, l’école de Galbadia était mon ennemi, je me disais que oui, j’avais beaucoup plus à y gagner aujourd’hui. Non pas pour une histoire de carrière en plus, rien que sur le plan social. Je pouvais repartir à zéro, et tenter de créer de nouveaux liens, sachant que quoi qu’il arrive, j’aurai déjà des connaissances là-bas. Irvine entre autre, et évidemment Eléonore. J’ai du mal à croire encore qu’après toutes ces années, dont celle où on était censées se taper dessus, on est restées amies, même si je l’avais oubliée à cause des GF, dès lors que je me suis souvenue de qui elle était, je savais qu’on était encore amie, c’est tout, c’est un lien d’enfance qui n’a jamais été détruit malgré la distance. Et en parlant de distance, un autre avantage serait que je serai effectivement plus proche de ma mère … Oui, c’est ca, je devrais accepter, j’ai beaucoup plus à y gagner dans l’histoire. Même si mon transfert à la GGU ne serait pas pour tout de suite, étant donné le voyage prévu, au moins, la décision était prise.

En tout cas, à force de rêvasser, j’entendais toquer à la porte, aussi je me levais pour aller récupérer le repas. Et ce fut avec une synchronisation parfaite qu’Irvine sortait de la salle de bain ! Je posais le plateau, je regardais dix secondes la rose, puis dix secondes la bougie, et je me mis à soupirer. Quelle vieille bique !! Ce fut seulement après que je louchais sur le repas, et comme le signalait Irvine, ca sentait vachement bon, ca ouvrait même carrément l’appétit. Je m’installais donc pour prendre ma part, mais avant que je puisse taper dans mon assiette, le jeune homme fut bien décidé à m’embêter encore un peu avec cette histoire de « couple ». Il attrapa la rose pour me la tendre, signalant que c’était un cadeau, alors je prenais un air blasé tout en la prenant …

« Trop aimable … »

Encore un peu dans mes pensées, je la fixais pendant plusieurs longues secondes avant de la poser sur la table, près de mon assiette, et je commençais enfin à manger. Tout comme Irvine, j’appréciais énormément le repas, on voyait même – ou plutôt on sentait une fois en bouche – que c’était du fait maison ! Et même le dessert était fait maison, et peu importe que le chocolat soit aphrodisiaque ou non, c’était l’un de mes péchés mignons aussi ! Enfin, par la suite, on s’installait devant la télé, et si je ne suivais qu’à moitié, j’essayais de retenir le visage de ce Sephiroth au cas où on aurait le malheur de le croiser. Puis lorsque vint l’heure d’aller se coucher, je me décidais enfin à parler concernant ma décision.

« J’ai bien réfléchi … Lorsqu’on aura fini, j’aimerai … non. Je veux être mutée à la GGU. »

Je levais timidement les yeux, comme si j’avais honte.

« Je veux prendre un nouveau départ. »

J’essayais de sourire un peu, chose qui n’était pas évidente lorsqu’on savait qu’une part de moi le souhaitait pour échapper à ma vie minable à la BGU. Chose dite, il était temps d’aller dormir, aussi je me hissais sous les draps d’un côté du lit, laissant Irvine éteindre les lumières avant qu’il ne me rejoigne, ou du moins, qu’il reste de son côté. Je ne lui tournais même pas le dos, au contraire, je le fixais même pendant un bon moment avant que mes yeux se décident à se fermer tous seuls … Même si rapidement au cours de la nuit, je m’étais inconsciemment retournée, tirant toute la couverture de mon côté pour laisser le jeune homme dans le froid ! C’est qu’il avait qu’à mettre autre chose qu’un caleçon aussi !!
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Ven 15 Fév - 0:27

Une longue journée les attendait demain, aussi il était préférable qu'ils se couchent assez tôt, surtout que l'un comme l'autre n'était pas vraiment du matin.

Au moment de se coucher, sans pour autant avoir débarrassé la table, Irvine retira son pantalon sans vraiment de gêne - de toute manière, Sheli l'avait déjà vu en caleçon à présent, et puis ce n'était pas non plus le petit boxer sexy hein, c'était un caleçon qui lui arrivait quand même à mi-cuisses et qui cachait donc tout ce qu'il faut sans problème - même si de son avis il y avait beaucoup à cacher!

Sheli se glissa d'abord sous les draps, se plaçant bien au bord du lit tout en étant malgré tout tournée vers lui, puis il se glissa à son tour en restant également de son côté, et alors qu'il allait éteindre les lumières, elle lui signifia que sa décision était prise et qu'elle irait à la GGU lorsqu'ils rentreraient. Le jeune homme resta figé quelques secondes, comme s'il ne comprenait pas de quoi elle parlait, mais il fallait simplement que l'information parvienne jusqu'au cerveau, et il finit par sourire avant de prendre une légère inspiration et hocher de la tête


«La GGU va avoir bien de la chance!» - il soupira une nouvelle fois avant de baisser les yeux d'un air un peu triste. Si pour le moment ils étaient plus ou moins amis, est-ce que ce serait toujours le cas lorsqu'elle deviendrait une élève de son université? Ou bien le verrait-elle alors comme le Directeur uniquement? Il ne pouvait pas encore savoir, mais cette perspective l'effrayait un peu. Malgré tout il était content à l'idée qu'il pourrait peut être la voir de temps en temps, mais comme elle le pensait, ils auraient le temps d'y songer.

Il éteignit les lampes avant de rabattre les draps sur lui, puis se tourna vers elle en lui souriant d'un air amusé
«Surtout essaie de ne pas me sauter dessus pendant la nuit!» il pouffa de rire en manquant de se prendre un oreiller dans la tronche, puis ferma les yeux pour s'endormir rapidement.

Cependant, au cours de la nuit, il eut un peu froid et se rendit compte que Sheli s'était retournée en s'emmaillotant dans la couverture, et forcément alors, elle la lui avait piquée! Non mais oh! Il attrapa donc un pan du drap et chercha à se retourner pour en récupérer un morceau, sauf que le résultat fut qu'il retourna carrément la jeune femme contre son dos à lui! Son cœur se mit à battre assez vite, car si jamais il l'avait réveillée et qu'elle voyait dans quelle position elle se trouvait, elle allait l'écorcher vif!

Aussi il demeurait figé, elle était collée à son dos, un bras tendu sur sa taille avec la main qui pendait légèrement, mais elle ne semblait pas du tout bouger ce qui semblait laisser croire qu'il ne l'avait pas réveillée. Il resta ainsi pendant quoi... une demi-heure? Il n'en savait trop rien mais ça lui parut une éternité, mais en tout cas il avait fini par s'endormir et machinalement, au cours de son sommeil, il avait pris la main de la demoiselle pour la ramener sur son torse, probablement dans un rêve où elle n'aurait sûrement pas voulu être! Il allait avoir un réveil bien violent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Ven 15 Fév - 0:29

================================

Petit oubli ^^ Sheli et Irvine passent au niveau 9

Une nuit de repos à l'auberge: restauration à 100% HP-MP

================================
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Ven 15 Fév - 3:22

Hors-RP:
 

Sheli
Pourquoi diable irais-je lui sauter dessus au cours de la nuit hein ? Du moins, c’était sans compter que lui me ramène contre sa personne ! J’avais quelques frissons, et en me retournant donc, j’avais piqué l’intégralité de la couverture.  Le pire étant que je l’avais fait inconsciemment, je dormais profondément et donc, je ne sentais rien lorsqu’Irvine se décida à récupérer ce que je lui avais piqué et me retourna donc. Je dormais trop paisiblement, tellement bien que je risquais de ne pas me souvenir de quoi j’avais rêvé en me réveillant … et de toute manière, le réveil risquait d’être violent !

Ca ne loupa pas d’ailleurs, je me réveillais aux alentours de neuf heure et demi, et si d’habitude je songerai à me rendormir, là, c’était impossible ! Inutile de dire que mon cœur avait fait un bond en voyant dans quelle position je me trouvais, et surtout je ne comprenais pas pourquoi il tenait ma main sur son torse ! Wow wow wow !! Je me suis bourrée ? Non, pas de gueule de bois … J’ai été droguée alors ?? Y avait quoi dans ce chocolat !? Je devais vraiment paraître idiote pour le coup, les yeux écarquillés, le cœur battant la chamade alors que je cherchais comment je m’étais retrouvée comme ca. Ou alors il l’avait fait exprès malgré mes mises en garde ? A cette pensée, je fronçais les sourcils et me redresser, ma main quittant lentement celle du jeune homme, et je me penchais légèrement vers lui pour … lui mettre une baffe digne de ce nom. Et ca claqua tellement bien que j’aurai été étonnée qu’il ne se réveille pas !! Et ainsi, la première vision qu’il eut, c’est celle d’une demoiselle vexée !

« J’ignore comment je me suis retrouvée là mais j’imagine que t’en as bien profité hein ?? »

Groumph !! Heureusement que la vieille n’avait pas pu voir la scène, sinon pour sûr qu’elle me ferait encore chier celle-là aussi ! En tout cas, je restais assise les bras croisés en boudant pendant plusieurs minutes, jusqu’à me décider à me lever pour aller prendre des affaires propres – à savoir un ensemble rose, même si j’allais encore traîner en jupe ! Je m’enfermais à la salle de bain ensuite, mais avec le bon bain de la veille, je me contentais de me débarbouiller avant de m’habiller et ressortir. C’était l’un des rares moments où je passais à peine quelques minutes dans la salle d’eau, et pourtant, ces minutes suffirent à Irvine pour se recoucher. Ah non hein !! Je me dépêchais d’approcher du lit pour poser un genou dessus et me mettre à le secouer violemment jusqu’à ce qu’il ouvre les yeux !

« Hey ! Debout ! Va t’habiller sinon je te fais l’autre joue ! »

J’attendais qu’il s’exécute, et en attendant, je vérifiais que j’avais toutes mes affaires, et je préparais le tout pour le départ de tout à l’heure. Je me retournais pour voir nos restes d’hier, devrais-je ramener le plateau ? … Roh non, autant laisser faire le service de chambre ! Je me dirigeais ensuite à la fenêtre, et j’y restais jusqu’à ce que le jeune homme revienne.

« Allez, un petit déjeuner et on s’en va ? Il faut que tu me dises c’est quoi la suite du programme ! »
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Ven 15 Fév - 19:35

Comme il l'avait prévu, le réveil fut assez violent! Déjà, Irvine ne s'était même pas rendu compte qu'il avait pris la main de la jeune femme pour s'en servir de doudou, et d'autre part il avait totalement oublié qu'il l'avait ramenée contre lui sans le faire exprès. Aussi, c'est avec une douleur des plus cuisantes sur la joue qu'il se réveilla, se retournant pour se mettre en position presque assise, une main derrière lui en appui et l'autre sur la joue...

«Hein??? De quoi? Qu'est-ce que j'ai fait encore??» sur le coup, il ne comprenait pas, il regardait à droite, à gauche, lui il était bien de SON côté du lit et c'était elle qui était du sien non? Il secoua alors la tête en essayant de se souvenir, mais non, son esprit embrumé ne lui disait rien du tout «je suis resté de mon côté moi! J'y peux rien si t'as décidé de venir contre moi pendant la nuit!!»

Il passa une nouvelle fois la main sur son visage alors qu'elle se levait avec une mine boudeuse... non mais c'est vrai en plus! Bon, il ne se souvenait de rien mais ça c'était une autre histoire. «Si j'avais voulu me coller à toi, je serais venu dans ton dos! En plus ça m'aurait permis d'avoir les mains libres pour les mettre où je voulais! Pas pratique si c'est toi qui est derrière moi je te signale...» non mais oh! En tout cas, elle finissait par se diriger vers la salle de bain, aucune idée de si elle allait y réfléchir et comprendre son erreur ou non, mais en tout cas il s'enveloppa dans les couvertures pour se recoucher.

Pas pour longtemps cependant, car la jeune femme finissait par revenir et le menacer d'une autre baffe s'il ne se dépêchait pas, et c'est en grommelant qu'il se glissa hors du lit, allant presque jusqu'à tomber d'ailleurs avant de se relever sans même se soucier d'être incommodé comme tous les matins! - ben oui, c'est un mec et il est en caleçon, heureusement qu'il y a son t-shirt par-dessus mais ça ne passait pas trop inaperçu quand même - et il alla donc dans la salle de bain après avoir attrapé son jean'.

Après s'être un peu soulagé, il alla se laver les mains et le visage, vérifier ses cheveux pour refaire sa queue de cheval, puis s'habiller enfin. On aurait dit un zombie, ses gestes étaient presque mécaniques comme s'il ne les faisait pas vraiment, puis il revint dans la chambre pour enfiler ses cuissardes puis ses bottes avant de se masser légèrement la nuque pendant que la demoiselle parlait d'un petit déjeuner


«Je veux surtout un café... et faut aussi qu'on achète les chocolégumes.» il doutait fort qu'il y ait des bretzels ici... dommage. Ça lui donnait presque envie de retourner à Balamb pour en acheter à la boulangerie de Zell! Il était presque sûr qu'il devait faire les meilleurs bretzels de Dol, gourmand comme il est.

Il se leva donc en s'étirant avant d'enfiler son manteau et vérifier qu'il ne lui manquait rien. De toute manière, ils allaient partir directement après n'est-ce pas? Donc ils descendirent, et une fois en bas, la vieille dame fut surprise de voir la marque de la main de Sheli sur la joue d'Irvine et afficha une petite mine déçue

«Oooooh mes pauvres petits! Vous vous êtes disputés?» le jeune homme la regarda quelques secondes, de toute évidence il était encore dans le gaz et se contenta de secouer la tête
«Un malentendu... c'est possible d'avoir un café?» il en oubliait de dire s'il vous plait pour la peine. Mais la vieille dame ne s'en offusqua pas et les guida jusqu'à la salle à manger où il y avait quelques voyageurs qui prenaient aussi leur petit déjeuner. Il y avait un petit buffet et ils n'avaient donc qu'à se servir ce qu'ils voulaient. Irvine prit donc un GRAND café et se servit également des sortes de beignets qui ressemblaient un peu à des bretzels sauf qu'ils étaient ronds avec un trou au milieu.

Une fois installé, il goûta et fut plutôt surpris sur le coup
«C'est pas mauvais... le goût rappelle un peu les bretzels mais c'est plus sucré...» Irvine et la découverte des donuts!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Ven 15 Fév - 21:43

Sheli
Evidemment que le coup de cette nuit n’était qu’un malentendu, ni lui, ni moi ne nous souvenions du comment je m’étais retrouvée derrière lui, et pourquoi il me tenait la main. La claque que je lui avais mise n’était qu’un … reflexe de ma part ? Je ne sais pas, sur le coup je me disais qu’il s’était passé un truc cette nuit dont je ne me souvenais pas qui m’avait poussée à m’installer comme ca, mais c’était trop bizarre ! De toute façon, s’il faisait la gueule pour ca, moi il me suffisait de faire un tour à la salle de bain pour que cette histoire soit déjà du passé. Et ce, même si je l’avais menacée de faire l’autre joue, mais ca, c’était pour le forcer à bouger ses fesses ! Un petit tour à la salle de bain – et je préférais ne pas baisser les yeux sur son caleçon – et dès qu’il fut revenu, je proposais le petit déjeuner en étant d’une assez bonne humeur curieusement, mais lui était clairement dans le brouillard encore ! Concernant les chocolégumes, ca m’était sorti de la tête pour le coup, mais ca allait bien me revenir lorsqu’on discuterait du programme de la journée.

Je prenais toutes mes affaires, puis on rejoignait l’accueil où l’autre cinglée de vieille peau se trouvait et elle ne manqua pas de faire une remarque en voyant la joue d’Irvine ! Non mais je rêve ! De quoi elle se mêle ? Dispute ou non, ca ne la regarde pas. Mpff … Je laissais le jeune homme prend soin de répondre, s’il en avait envie, et oui, ce n’était qu’un malentendu, donc qu’elle la ferme et qu’elle nous emmène dans la pièce où on est supposés prendre un petit-déjeuner. Direction la salle à manger donc, visiblement, il y avait déjà quelques personnes, mais peu importe, on allait se servir. Pour moi, un simple café avec un croissant. Je regardais d’un œil amusé mon camarade, le matin et lui, ca faisait vraiment deux ! Mais mieux encore, c’était sa réaction face à son donut !

« Tu ne connais pas ? C’est un donut … Il y a quelques pâtisseries qui en font à Deling City. »

Je dis bien « quelques » pâtisseries. Ma mère y passait parfois lorsqu’elle avait envie d’en manger, et il lui arrivait même d’en faire, même si je ne sais pas d’où elle sort la recette. Je penchais légèrement la tête en souriant, continuant de le regarder déguster sa découverte ! S’il l’avait comparé à un bretzel dans un premier temps, c’est qu’il devait en avoir bien plus l’habitude d’en manger, chose que je comprenais évidemment … Une fois qu’on fait un tour à Balamb, ou à la BGU, c’est impossible de louper ces merveilles qui sont des légendes à la faculté puisque personne n’a jamais la chance d’en avoir !!

« C’est drôle que tu ne connaisses pas … T’as passé ta vie à ne manger que des bretzels ou quoi ? »

Je ne disais pas ca méchamment, bien loin de là, je l’avais même dit sur le ton de la plaisanterie. De toute évidence, le réveil choc de tout à l’heure se faisait oublier petit à petit, et la marque que j’avais laissée à Irvine disparaissait aussi. Du moins pour ma part, si on enlève la vieille qui me fait vraiment chier, la bonne humeur était présente. Je finissais donc mon croissant avant de boire une gorgée de café, et même si je ne l’avais pas fini, je commençais à sortir la carte du continent pour voir un peu jusqu’où on irait aujourd’hui ! Comme Irvine, j’essayais de me fier à la distance parcourue entre le Village Fusée et Nibelheim, même si je pense que si on a mis beaucoup de temps à arriver ici, c’était à cause de la traversée de la montagne. Avouons-le, il y a une belle différence entre traverser des plaines, et franchir une montagne aux mille et une routes et ponts instables ! Le tout plongé au cœur de la brume et infesté de monstres en tout genre.

Je remarquais que la prochaine ville que nous risquions de croiser était le Canyon Cosmo, et qu’il fallait traverser une première rivière pour l’atteindre. Cette fois, plus le choix, il nous faudrait un chocobo bleu pour la traverser, et je me disais qu’avec une telle monture, on irait déjà un peu plus vite qu’à pied pour voyager. Je tournais donc la carte de façon à pouvoir la montrer au jeune homme, et j’essayais de mettre mon nez par-dessus pour visualiser où mettre mon doigt pour pointer le Canyon Cosmo !

« Je suppose qu’on passera notre prochaine nuit là, non ? A Canyon Cosmo ? »

Drôle de nom d’ailleurs … Je me demandais à quoi ca pouvait bien ressembler là-bas ? Un village comme celui-ci ? Peut-être, même si la consonance laissait à croire que ce serait complètement différent. J’imagine qu’on aura la surprise de toute façon. Donc j’attendais une réaction d’Irvine, mais … visiblement il était encore dans les choux ! Je claquais donc du doigt devant lui en prenant un air amusé.

« Allô ? Irvine est avec nous ou il dort encore ? »
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Ven 15 Fév - 23:47

Un donut? Non, il ne connaissait pas du tout. Le jeune homme écoutait donc simplement ce que disait la jeune femme, et il est vrai qu'il ne connaissait pas toutes les pâtisseries de Deling City! Irvine était - contrairement à ce que l'on pourrait penser - du genre fidèle, dans le sens où lorsqu'il tombait sur un établissement qu'il appréciait, que ce soit un bar, un club ou une boulangerie, il y retournait toujours sans chercher ailleurs.

«Bah, c'est bon mais voilà, ça ne vaut pas les bretzels» et en passant, il n'y avait pas qu'à la BGU qu'il y en avait, c'était également une spécialité à la GGU, même s'ils étaient peut être un peu moins bons, mais toujours meilleurs que ces donuts.

Pendant le petit déjeuner, Sheli vint déplier la carte pour établir l'itinéraire, chose que le jeune homme avait déjà fait la veille, aussi il but une nouvelle gorgée de café en ayant toujours du mal à rester éveillé alors qu'elle regardait les possibilités. Cependant, son regard finit par se perdre dans le vide et elle vint claquer des doigts pour le tirer de ses pensées. Secouant vivement la tête, il se tourna vers elle avec un regard encore fatigué avant de baisser les yeux sur la carte. Il se souvenait qu'elle avait parlé de Canyon Cosmo et il hocha la tête de gauche à droite en désignant du doigt un autre itinéraire

«Le chocobo sera plus rapide qu'on ne l'a été. Je ne pense pas qu'on aura besoin de s'arrêter à Canyon Cosmo, sauf si tu le veux vraiment...» cela risquait donc d'impliquer l'achat de trois chocolégumes au lieu de deux dans ce cas, et probablement aussi de payer une chambre d'hôtel supplémentaire! Hors, il ne fallait pas oublier qu'ils ne roulaient pas sur l'or! «Le temps qu'on se refasse quelques gils, il vaudrait mieux qu'on trace jusque là, Gongaga. C'est à mi-chemin. Comme ça demain, on pourra finir la route jusqu'à Costa Del Sol.»

Il se frotta encore un peu les yeux mais il commençait peu à peu à se réveiller, et tout comme la demoiselle, l'épisode de la baffe était loin derrière. Déjà, ce n'était pas la première fois qu'on lui en collait une, et ce même s'il était presque sur de n'y être pour rien et de ne pas l'avoir méritée, disons que ça compensait toutes les autres fois où il la méritait vraiment.

Son café étant terminé, il se leva et s'étira de nouveau, il se sentait déjà mieux, bien plus réveillé mais bâilla tout de même à s'en décrocher la mâchoire.

«Bon allez, faut trouver la boutique maintenant...» mais avant, il retourna vers le buffet et prépara de quoi faire des sandwichs. Dans la mesure où la vieille dame proposait des toasts, des œufs, du fromage et de la charcuterie, y'avait tout ce qu'il faut! Il les enveloppa soigneusement dans des serviettes en papier puis les rangea ensuite dans son sac avant de faire signe à Sheli de sortir. Ils devaient donc passer par la boutique et déjà.. euh... ben fallait la trouver!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Sam 16 Fév - 9:37

Sheli
Bon au moins, même s’il était encore dans le brouillard, il avait saisi ce que je lui avais dit concernant le voyage. Mauvais calcul de la durée du voyage apparemment, selon lui, on pourrait directement atteindre Gongaga. Sérieusement ? Je sais qu’on aura un chocobo, mais il ne faut pas oublier que Nibelheim jusqu’à Gongaga, c’est quatre voire cinq fois le trajet qu’on a fait la veille ! Il m’avait dit que si je souhaitais vraiment m’arrêter à Canyon Cosmo, on le ferait, même si ca nécessiterait l’achat d’un chocolégume supplémentaire, et l’argent n’était pas notre fort, il fallait l’admettre … Je soupirais donc, perdant un peu mon sourire, c’était décevant.

« Dommage, j’aurai bien aimé voir à quoi ca ressemble … Ce sera pour une prochaine fois … »

S’il y en a une. On pourra voir le village de loin si on passe à côté, mais ca ne vaut pas une réelle visite alors bon. Tant pis. Je plongeais mon menton dans ma main tout en remuant mon café – alors qu’il n’y en avait même pas besoin – non, c’est vrai, ce serait une trop grosse perte de temps de s’y arrêter. J’ai qu’à suivre les ordres et je ne vais pas jouer les chieuses, sinon je vais encore faire partir quelqu’un. Voilà, la bonne humeur qui venait tout juste de s’installer s’évapora petit à petit, mais je fus tirée de mes pensées en entendant la bête bâillait au point d’attirer tous les regards sur sa personne ! Je me mis à sourire légèrement, ca méritait bien une petite remarque ca.

« Quelle discrétion. »

Je finissais de boire mon café à mon tour lorsque le jeune homme déclara qu’il était temps de trouver la boutique d’objets. Je me levais et le suivais, même si dans un premier temps, il semblait vouloir profiter qu’il y ait du salé le matin pour faire des sandwichs pour midi ! Je suivais le mouvement donc, puis on sortait enfin de cet hôtel où la veille ne manqua pas de nous observer jusqu’à ce qu’on disparaisse de son champ de vision. Pour se rendre au cœur même de la ville, il fallait redescendre un peu. Même si Nibelheim semblait assez bien avancée technologiquement, la présence du puits au milieu de la place laissait à penser qu’il y avait un petit côté rustique à tout ca, et la structure des bâtiment le confirmait. Enfin bon, je regardais un peu partout jusqu’à trouver un bâtiment qui semblait être la boutique d’objets ! J’entrais donc, je regardais un peu tout ce qu’il y avait, et la jeune vendeuse nous remarqua rapidement. Ou du moins, elle remarqua Irvine et alla l’accoster directement.

« Je peux faire quelque chose pour vous ? ♥ »

Je fronçais les sourcils, préférant partir à l’opposé de la boutique pour ne pas à avoir à suivre la suite. Pourquoi ? Parce que ca me foutait mal, la réputation d’Irvine était bien connue, et je savais qu’en présence d’autres jeunes femmes, je risquais de ne plus exister, alors bon … La bonne nouvelle au moins, c’est que de là où j’étais, j’étais en face des chocolégumes et je cherchais donc les bleus. J’en prenais deux et je me retournais pour voir que la vendeuse était encore avec le jeune homme. Je prenais un air assez triste sur le moment, mais comme couverture, je finissais par froncer les sourcils pour jouer les dures, masquant ainsi mon mal-être.

« Si je ne vous dérange pas trop, je pourrais peut-être les payer vos foutus légumes, non ?
« Oh la la, j’arrive, deux secondes … »


Connasse ! Je sortais l’argent, 400 gils, que je claquais carrément sur le comptoir pour la payer et me tirer de là avec la marchandise. Je passais devant, n’attendant même pas Irvine tellement cette nana venait de me gonfler. La scène tout court m’avait gonflée en fait, et je traçais, jusqu’à m’arrêter à la boutique suivante, celle avec les gemmes. Je regardais la vitrine, puis j’entrais à l’intérieur. Puisque j’avais encore de l’argent, je me disais que je pouvais en acheter une pour me familiariser davantage avec ce système, non ? Cette fois, pas de belles nanas, mais un vendeur, et lorsqu’il vit que je regardais les gemmes, il vint me demander ce que je cherchais. Et honnêtement pour le coup, je ne savais pas trop ce que je voulais.

« Vous êtes des voyageurs, n’est-ce pas ? Vous devez rencontrer beaucoup de monstres, les soins doivent être souvent au rendez-vous, non ? »

Et on se rappelle de l’épisode du labyrinthe …

« Oui, mais on n’a jamais rien pour se soigner tout de suite. »
« Et bien voilà mademoiselle ! Prenez ce Saphir, vous pourrez apprendre une magie de soin !


Il me tendit la gemme en question, bien que je la considérais pendant quelques longues secondes … La magie hein ? Dès lors que j’apprendrai cette technique magique, je serai considérée comme une sorcière … Je sais que la mentalité de Dol a un peu changé à ce sujet depuis la fusion des mondes, mais bon … C’était un risque à prendre, et puis … je ne peux pas être considérée comme une méchante sorcière si je joue les infirmières et sauve des vies, hein ?

« Combien ? »
« 500 gils mademoiselle. »


Je lui donnais donc la somme demandée, et je quittais la boutique dans le plus grand des silences … Bien … Si nous n’avions plus rien à faire ici, autant partir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Sam 16 Fév - 9:39

Achat de deux chocolégumes bleus et un saphir > - 900 gils [Sheli]
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Ven 10 Mai - 1:46

Irvine et Sheli viennent des plaines
=============================
Le trajet jusqu'à Nibelheim fut plutôt tranquille, pas vraiment de monstre en vue et les quelques rares qui se présentaient étaient éliminés bien vite. Ils purent donc récupérer quelques gils sur le chemin, mais ce n'était pas très glorieux, quoi que peut être suffisant pour payer la chambre. D'ailleurs, en parlant de chambre, il avait espéré pouvoir reprendre celle qu'ils avaient eu lors de leur premier passage, et rapidement la jeune femme eut un sourire malicieux en lui mettant une pichenette sur le nez

«Ben quoi? C'était bien non?» il pouffa de rire avant de se remettre en marche alors que la jeune femme s'accrochait à son bras. Le trajet ne fut plus très long et rapidement la ville se rapprochait d'eux, enfin, ils s'en approchaient du moins. La nuit commençait à tomber pour de bon, et alors qu'ils avançaient progressivement vers le Manoir, ils pouvaient voir les boutiques se fermer les unes après les autres. C'était la fin d'une longue journée de travail ou d'ennui.

Une fois à l'auberge, Sheli ne manqua pas de faire remarquer que c'était à son tour de payer, et dans un soupir théâtral qui montrait son exagération, il sortit son argent pour demander à nouveau la chambre «spécial couples». Les autres avaient des lits séparés et il se disait que ce ne serait surement pas très agréable ainsi. La vieille dame les reconnut évidemment et fut ravie même de les revoir!


«Oooooh j'étais sûre que vous reviendriez! Tenez... ce sera la même chambre que la dernière fois!»
«Merci...»
- «Je vous monte le repas d'ici une petite demi-heure? Une heure? Selon... si vous pensez être occupés?»
Irvine pensait surtout à de bonnes douches... car mine de rien, se retrouver plongé dans une rivière ne vous rendait pas propre pour autant et entre leur chute à dos de chocobo et la poussière du Canyon, ils avaient vraiment besoin de se décrasser
«Une heure, je pense que ça ira...»

La vieille dame glousse alors et Irvine pouffa de rire avant d'entraîner Sheli dans la chambre, sauf que là, il se dirigea rapidement vers la salle de bain
«Prem's à la douche! C'est moi qui ai payé, et en plus toi tu vas encore y rester trois heures!» il lui tira la langue avant de se faufiler dans la salle de bain, puis il sortit juste la tête en affichant un sourire malicieux «Enfin, sauf si tu veux qu'on la partage?» il haussa alors les sourcils à plusieurs reprises avec un air aguicheur, ben quoi? On sait jamais!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Ven 10 Mai - 15:19

Hors-RP:
 

Sheli
Nous étions enfin arrivés à Nibelheim, et si la dernière partie du voyage n’avait pas été aussi amusante, je pense qu’on serait tous les deux dégoûtés de notre route. Ces journalistes s’étaient montrés particulièrement chiants et collants au point de faire fuir notre unique monture. Bon, le principal, c’est qu’on était arrivés cette fois, mais vu que la nuit commençait à tomber, il était hors de question de s’aventurer dans les montagnes lugubres. Et de toute façon mine de rien, toute cette marche m’avait plutôt crevée. J’avais les jambes assez lourdes, alors pas la peine de me demander d’escalader le mont Nibel maintenant ! Il devait en être de même pour Irvine, aussi on se rendait directement jusqu’au manoir où l’aubergiste nous reconnaissait. Je fronçais un peu le nez à chacun de ses sous-entendus, non mais de quoi elle se mêle la vieille hein ? Elle cache bien son jeu celle-là dis donc !

Enfin, comme prévu, Irvine paya la même chambre que la dernière fois, mais avant qu’on ne s’y rende, l’aubergiste nous demandait à quelle heure elle devait nous monter le repas. Evidemment, lui dire une heure suffit à réveiller encore quelques soupçons chez elle alors que quoi ? On risque simplement de faire un tour à la salle de bain chacun notre tour. Je roulais des yeux, préférant ne plus y prêter attention avant de me laisser guider jusqu’à notre chambre. Mais une fois à l’intérieur de celle-ci, le SeeD me lâcha pour se précipiter à la salle de bain et me la dérober, et je croisais les bras alors qu’il se mettait à parler, prenant une fausse mine boudeuse.

« Même pas vrai ! J’y reste deux heures et demi ! »

C’est presque la même chose mais bon … Je le voyais s’amuser à hausser des sourcils tout en déclarant qu’on pouvait la partager au pire, et je me mettais à étirer un petit sourire. Oh, non pas que j’allais réellement le faire, mais juste lui en donner l’illusion pour voir sa tête ! Aussi je m’approchais pour enlacer sa taille et le pousser petit à petit dans la salle de bain. Je gardais la tête levée pour plonger mon regard malicieux dans le sien, c’était de la pure connerie, et peut-être que ca allait finalement se faire ressentir.

« C’est vrai je peux ? »

Je me mettais à pouffer de rire avant de l’embrasser doucement et reculer petit à petit pour retourner près de la porte en gardant ce petit sourire idiot.

« T’y as cru hein ? T’as eu peur ? »

Ou pas ? Ca l’aurait peut-être arrangé ? Enfin ! Je sortais en prenant soin de refermer la porte de la salle d’eau derrière moi, et j’allais déjà préparer mon pyjama avant de m’étaler comme un gros sac sur le lit. J’étais à plat ventre, les mains sous l’oreiller, et le nez plongé dedans à attendre qu’Irvine ressorte de la douche. Chose qui ne tarda pas, il était bien plus rapide que moi. Mais bon, j’allais faire vite aussi de mon côté pour ne pas louper l’arrivée du repas, si je mets trop de temps, ca va refroidir. Je prendrais mon temps demain matin ! Du coup lorsqu’Irvine sortit de la salle de bain, je roulais sur le côté pour me retrouver sur le dos, et je lui envoyais l’oreiller en pleine figure en souriant avant d’aller récupérer mes affaires et surtout, éviter de me le remanger en pleine tronche.

« Hé hé … Je testais juste tes réflexes ! »

Excuse de merde, j’allais m’enfermer dans la salle de bain. Sauf que les choses ne se passèrent pas très bien à l’intérieur … Enfin, au début si, je me déshabillais normalement, j’avais allumé la douche pour que l’eau soit bien chaude, mais lorsque je voulais entrer dans la cabine de douche, j’oubliais un détail : Irvine y était passé juste avant, et le carrelage était donc mouillé. Jackpot, je glissais comme une imbécile dessus, ma tête heurta de plein fouet le mur où était accrochée la douche, mon nez s’écrasa pile poil tout bien contre le carrelage du mur et je reculais vivement pour le tenir. Je ne disais rien – ca servait à rien de toute façon – mais putain, ca fait vachement mal ! J’ai l’impression qu’on vient de m’arracher mon nez ! Je patientais quelques secondes, sans faire attention à l’eau qui me tombait dessus, et dès que je sentais que la douleur s’atténuait un peu, je reculais ma main, mais je constatais qu’elle était pleine de sang.

Je sentais aussi qu’il n’y avait pas que de l’eau qui coulait sur mon visage, j’avais comme un goût de fer sur le bord des lèvres. Je pissais le sang du nez … Génial, il ne manquait plus que ca. J’étais un peu prise de panique sur le coup, et maintenant je m’y prends comment ? Je ne peux pas appeler Irvine, d’une, je ne veux pas l’inquiéter, et de deux, disons que je suis loin d’être présentable. Je coupais l’eau de ma main libre tandis que l’autre tenait désespérément mon nez pour essayer de stopper le sang. Je regardais la pièce, je prenais mon courage à deux mains et je sortais vivement – en faisant attention à ne pas reglisser – pour me diriger vers les meubles de la salle de bain. J’ouvrais tous les tiroirs, toutes les portes, et je finissais ENFIN par tomber sur un paquet de mouchoir. Difficile de l’ouvrir avec une seule main, surtout que ca commençait à déborder avec l’autre et il y avait pas mal de sang qui réussissait à tomber sur le sol. Et lorsque j’avais enfin un mouchoir en main, je me dépêchais de le mettre à mon nez pour arrêter le saignement, ou du moins, absorber une grande partie. Je me lavais vite les mains, et les sécher, et je changeais déjà de mouchoir. Et tandis que celui-ci prenait la relève, j’en profitais pour me rhabiller – pas le temps de me laver finalement dans une telle situation ! – j’avais suffisamment bloqué le tissu dans mes narines pour réussir à me servir de mes deux mains.

Chose faite, j’attendais un peu. Ca commençait à se calmer lorsque j’en arrivais à l’avant dernier du paquet, mais si je touchais à mon nez, ca me faisait terriblement mal. La vache, j’espère que je ne l’ai pas cassé ! Enfin, je fouillais encore les tiroirs, et je voyais qu’heureusement, il restait encore un paquet au cas où. Je prenais donc le dernier mouchoir du paquet que j’avais déjà entamé avant de jeter tous les autres dans la petite poubelle mise à disposition dans la salle d’eau, puis je prenais une profonde inspiration avant de sortir, ma main tenant toujours le mouchoir, qui était collé à mon nez. Même si le saignement avait ralenti, ca n’empêchait qu’il suffisait de quelques secondes pour que la teinte rouge apparaisse sur le tissu blanc, Irvine allait vraiment se poser des questions. Je suis vraiment trop conne, j’aurai du faire attention …
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Sam 11 Mai - 20:33

Spoiler:
 
En voyant Sheli s'approcher de lui et entrer dans la salle de bain aussi, sur le coup, Irvine flairait le mauvais coup. Aussi, il restait volontairement du côté intérieur de la salle de bain, histoire que la jeune femme ne s'amuse pas à le faire pivoter pour qu'il se retrouve vers la porte et qu'elle le foute dehors! Mais plus elle s'approchait et plus il avait l'impression qu'elle était sérieuse et se mit légèrement à paniquer.

Mais au dernier moment, elle manifesta la plaisanterie et il souffla de soulagement avant de rougir en ramenant son chapeau devant ses yeux

«Euh je... non non j'y ai pas cru... enfin pas trop» dommage en fait, ou pas? Il ne savait pas vraiment s'il aurait pu résister si elle s'était glissée sous la douche avec lui. Honnêtement.. non il n'aurait pas résisté, c'est clair.

Avalant sa salive avec difficulté, il se dépêcha de se déshabiller après avoir fermé la porte à clé - on n'est jamais trop prudent en fait, au cas où elle ait la connerie encore - et se glissa dans la douche. Il y resta peut être un peu dans la mesure où il avait besoin de calmer ses ardeurs après le petit numéro qu'elle venait de lui faire, aussi il brancha directement l'eau froide d'abord avant de soupirer à nouveau de soulagement. Serrant les dents pour ne pas trop frissonner, il se risqua à baisser les yeux pour voir que peu à peu il se calmait. Il put alors mettre un peu d'eau chaude pour se laver sérieusement cette fois, se savonner et même se faire un rapide shampoing avant de couper l'eau et se sécher.

Il ne fit pas attention qu'il mettait de l'eau partout, de toute manière, une salle de bain c'est pas vraiment l'endroit le plus sec d'une chambre d'hôtel. Il enfila un pantalon ample et un simple t-shirt pour dormir avant de sortir et signifier à la jeune femme qu'elle pouvait y aller.

Mais elle était décidément bien joueuse ce soir, car elle lui balança un coussin à la figure qu'il intercepta plus ou moins, disons qu'il avait eu le temps de ramener sa main devant lui mais il se prit tout de même une partie du coussin sur le nez.

«Tu vas voir si je n'ai pas de bons réflexes!» il lui frappa les fesses avec le coussin lorsqu'elle passa à côté de lui avant de lui tirer la langue! Puis il la laissa s'enfermer dans la salle de bain à son tour et se coucha sur le lit.

Malgré le côté plutôt confortable des lieux, il trouvait cet endroit assez lugubre. Probablement l'ambiance générale de la ville qui ne lui plaisait pas trop. Il se doutait qu'il y en aurait pour un moment aussi il se redressa pour allumer la télévision, ce qui l'empêchait d'entendre tout le raffut que la demoiselle pouvait faire de l'autre côté de la porte. Puis au bout d'un moment, elle sortit, se tenant le nez avec un mouchoir, sauf que ce n'était pas les quelques taches roses sur le papier qui l'inquiétaient, mais les deux grosses marques violettes qui commençaient à se dessiner sur son visage au niveau de ses yeux!


«Oh la vache! Qu'est-ce que t'as foutu???» il avait bondi du lit comme s'il avait été piqué par un porc épic et se retrouva à côté d'elle en moins d'une seconde, l'obligeant à retirer ses mains pour voir le résultat et il grimaça légèrement. Ok, ben niveau sex appeal, y'avait mieux...

«Je crois bien que tu t'es cassé le nez... attends, ne bouge pas...» l'avantage du nez, c'était que c'était assez facile de le remettre en place, et très dur de vraiment le casser. En général, le cartilage ne faisait que se déplacer légèrement sous un coup sans pour autant se briser. Il plaça donc le bout de ses doigts de part et d'autre du nez de la jeune femme, l'épousant du mieux qu'il pouvait jusqu'à lui dire de fermer les yeux

«Je compte jusqu'à trois... prête? Un..» CRAC!

La bonne vieille astuce, sauf que le truc c'était de ne pas forcément le faire à deux, il fallait alterner pour que la personne ne puisse pas s'y attendre. Il lâcha doucement le visage de la jeune femme pour la regarder, ramenant son pouce et son index au niveau du menton de la demoiselle pour la regarder à gauche et à droite


«On va croire que je t'ai frappée... t'as vu ta tête?» on frappa justement à la porte et le jeune homme grimaça «tu devrais retourner dans la salle de bain, sinon la vieille va paniquer!»

Il attendit qu'elle disparaisse avant d'aller ouvrir. De là, la vieille dame déposa le repas sur la petite table avant de disparaître avec cet éternel sourire amusé qui se faisait des idées. Oui ben c'est pas avec la tronche de Sheli qu'il va avoir envie de faire des papouilles, elle venait d'inventer le meilleur contraceptif masculin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Dim 12 Mai - 18:29

Hors-RP:
 

Sheli
Quel moment de panique … J’en avais mis du temps avant de sortir de la salle de bain, et cette fois, ce n’était clairement pas parce que je me prélassais sous la douche. Je n’avais même pas pris de douche à proprement parler en plus à cause de cet accident … Je m’étais évidemment attendue à la réaction d’Irvine quand je suis sortie, d’ailleurs s’il ne s’en inquiétait pas, ce serait vraiment ca qui me choquerait. Ni une ni deux, il s’approcha pour savoir ce qu’il s’était passé là-dedans.

«  J’ai glissé et je me suis cognée … »

Plus ridicule que ca, tu meurs ! En plus, pas facile de parler quand on a un mouchoir sur le nez pour bloquer l’hémorragie. Mais il semblait avoir compris, et il me força à enlever mes mains pour examiner la chose et à le voir grimacer … je devais ressembler à un monstre ! Casser le nez ? Oh putain pourquoi faut que ce genre de merde me tombe dessus quand je ne m’y attends pas ? En tout cas, Irvine voulait réparer ca, il me demandait de fermer les yeux, aussi je m’exécutais, il disait qu’il allait compter jusque trois, mais ce fourbe le fit craquer à un pour que je ne m’y attende pas !

« Ah putain de … »

Je crois que je n’ai jamais lâché autant d’insultes en une minute. Pas contre Irvine, mais parce que ca fait mal bordel ! Heureusement, entre temps, j’avais ramené ma main sur mon nez, camouflant ma bouche au passage, ce qui fait qu’on ne comprenait rien à ce que je disais. Même si Irvine devait se doutait que je ne faisais pas de la poésie … Un autre problème se posa : on frappa à la porte pour le repas, et le jeune homme me disait que si on me voyait, on allait croire qu’il m’avait frappée, aussi il m’obligea à retourner dans la salle de bain. Je pestais un peu avant d’aller m’enfermer, et pendant que la vieille dame déposait le repas, je m’approchais de l’évier pour me rincer le visage. Je ne saignais plus grâce à la « réparation » d’Irvine, mais j’avais encore un peu mal, donc je me rinçais au moins pour faire disparaître les traces de sang. Il y en avait encore un peu par terre mais on s’en fout, quant au sang de la douche, il s’était évacué en grande partie avec l’eau. Je levais les yeux vers le miroir, et franchement, j’avais l’impression de ne pas me reconnaître. C’est que ca ne rigole pas à moitié quand on se pète le nez … Bref, lorsque je fus assurée que la vieille était partie, je revenais, cependant, je restais derrière la porte de la salle de bain, je l’avais ouverte, mais je restais droite tout en regardant Irvine avec un air assez déprimé.

« J’ai l’impression de ressembler à une sorcière, je suis terriblement moche avec ca sur les yeux. »

Et suite à ces mots, j’allais m’écraser sur le lit – en faisant attention quand même à ne pas m’éclater le nez dessus. Je ne prenais même pas le temps de manger que j’allais m’enterrer sous les couvertures, totalement déprimée de ce qu’il m’arrivait. J’ai vraiment une poisse d’enfer ! Enfin, je faisais au moins l’effort de me tourner un peu vers Irvine, mais rien qu’un peu, comme si j’avais peur de montrer mon visage maintenant.

« Rassure-moi, ca va disparaître bientôt hein ? Je suis, très sérieusement, re-pou-ssante. »

Une semaine, ou un mois avec une tête pareille ? Je crois que je préfère aller sauter par la fenêtre. D’ordinaire, je ne dis pas que j’ai le meilleur prix de beauté, mais là c’est carrément repoussant, comme je viens de le dire. Je ne le savais pas, mais ca avait été jusqu’à couper toute pulsion chez Irvine quand même !

« T’as qu’à manger sans moi, je n’ai pas faim … »

Et là, si je pouvais tuer mon estomac, je le ferai volontiers. Pourquoi ? Parce qu’il venait de prouver que je mentais. Il se mit à gargouiller tellement peu discrètement que même le jeune homme avait du l’entendre. Je soupirais donc, ramenant la couverture carrément sur ma tête pour me dissimuler totalement. C’est dingue comme un accident, aussi ridicule peut-il être, peut vous mettre dans cet état.
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Lun 13 Mai - 9:57

Heureusement, en ne voyant pas Sheli, la vieille dame ne posa pas de question et Irvine la raccompagna rapidement jusqu'à la porte avant de venir vers la salle de bain, mais la jeune femme sortait déjà timidement la tête et il est vrai qu'elle n'était vraiment pas belle à voir. Mais sa réaction avait tout de même quelque chose de touchant, et jamais le directeur de la GGU n'irait dire qu'une fille est moche, c'était contre son «éducation».

Elle se dirigeait vers le lit pour s'y jeter dessus et il la suivit docilement alors qu'elle se jugeait repoussante et espérait que ça ne durerait pas. Il vint s'asseoir près d'elle et posa sa main sur les cheveux de la demoiselle pour la rassurer un peu

«Je vais voir s'il n'y a pas quelque chose qu'on pourrait appliquer dessus... ne bouge pas.» il se tourna vers le repas alors qu'elle disait ne pas avoir faim bien que son ventre disait le contraire, il se pencha pour l'embrasser sur le front «on mangera dans quelques minutes.»

Il se leva et alla vers la salle de bain, commençant à fouiller un peu partout jusqu'à trouver une trousse à pharmacie. Il revint avec dans la chambre et regarda les différentes pommades à disposition. L'écriture ressemblait à celle de Dol avec quand même des différentes, elle était moins ronde, moins large, donc c'était à ses yeux un peu plus difficile de lire, mais en se concentrant bien, il y arrivait tout de même.
«Ah... ce truc est fait à base de potion, ça devrait te faire du bien. C'est pour les bleus et les bosses justement.»

Le visage est probablement la partie du corps la plus sensible chez l'être humain, contrairement à ce que l'on peut croire. C'est l'endroit où la peau est la plus fine et où il y a le plus de vaisseaux sanguins en réalité et c'est pourquoi il a tendance à marquer si facilement. Il est vrai qu'il n'avait pas trop envie de l'embrasser avec une tête pareille - et encore moins avoir envie de davantage - mais il ne voulait pas non plus qu'elle se croit trop horrible.

Il passa donc un peu de crème sur ses mains et l'appliqua le plus délicatement possible sur son nez, par petites touches en essayant de bien suivre l'arrête du nez pour aider le sang à retrouver une bonne circulation

«Je pense que demain déjà, on ne verra plus grand chose, ce sera sûrement encore un peu rouge, sans plus.»

Il lui sourit en prenant une profonde inspiration, puis il se pencha pour déposer un nouveau baiser sur son front, puis sur ses lèvres - en gardant les yeux clos, mais de toute manière c'était un peu débile de garder les yeux ouverts pendant un baiser. Puis il recula en désignant le plateau repas

«Allez, viens manger. Il faut prendre des forces, demain on doit traverser les montagnes, souviens toi!» et ce n'était pas du tout le genre d'endroit qu'on pouvait franchir le ventre vide... trop lugubre et surtout, infesté de monstres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Lun 13 Mai - 18:38

Sheli
C’était déprimant, de se retrouver dévisagé. J’étais persuadée qu’Irvine me trouvait affreuse avec un tel visage, et pourtant, il faisait des efforts sans que je ne m’en rende réellement compte pour ne pas enfoncer le clou davantage. Je ne voulais même pas manger avec lui, trop peur de devoir lui montrer mon affreuse tête, mais mon ventre m’avait trahie, et il me disait quand même qu’on – oui, on ! – mangerait dans quelques minutes, juste le temps qu’il trouve de quoi me soigner un peu. Il y avait ce qu’il fallait dans la salle de bain, généralement, on met toujours des cachets et des pommades au cas où des accidents se produiraient. Idem en ce qui concernait les maux de ventre ou de tête, il y avait toujours les médicaments nécessaires pour calmer la douleur.

Irvine trouvait finalement quelque chose et m’obligea à sortir des couvertures pour m’appliquer de la crème sur le nez. Je refusais au début, mais bon, il insistait et je finissais par grogner et sortir de ma cachette. Néanmoins, je fuyais clairement son regard, j’avais les yeux rivés vers le bas, je faisais tout pour éviter ses yeux pendant qu’il appliquait la pommade délicatement sur mon nez. Le contact froid avait de quoi me faire frissonner un peu, mais sans plus. En fait, je ne m’en préoccupais pas tellement que ca, j’avais trop honte de ma tête que le reste n’avait plus la moindre importance. Le jeune homme disait que demain, ce serait partie, ou du moins, il ne resterait que quelques traces rouges, et je soupirais alors.

« Oui bah j’espère, je veux pas garder une tête affreuse pendant des semaines … Je suis sûre que même toi tu dois être dégoûté de voir ma tronche. »

Ou pas. Ou du moins, il cachait bien son jeu encore, puisqu’il se risqua quand même à m’embrasser, mais je ne le lui rendais pas. J’étais trop dégoûtée, trop déprimée, pour oser  donner ne serait-ce qu’un petit baiser. Je soupirais à nouveau lorsqu’il se recula pour me rappeler qu’on n’aurait pas une route facile demain et que par extension, nous avions tous les deux besoin de force. Je me risquais alors à lever les yeux quelques secondes vers lui, mais sans plus, puis je me mettais assise au bord du lit, hésitante à me lever quand même, mais je savais que mon cher compagnon allait insister pour que je me bouge, aussi je faisais l’incroyable effort de me lever pour rejoindre la table. Le repas n’avait rien d’extraordinaire, quoi que la vieille avait fait un effort quand même, du magret de canard, et une purée faite maison avec quelques herbes dedans. Enfin, c’était plus un écrasé de pommes de terre qu’une purée mais bon. Il y avait une petite salade qui pouvait servir soit d’entrée, soit d’accompagnement, et le dessert … Mpff.

« Je vais lui faire bouffer son gâteau au chocolat … »

Non pas que je n’aimais pas, mais pour être déjà venue ici et pour savoir comment cette vieille perverse se comportait, ce n’était pas par pur hasard qu’elle choisissait le chocolat pour le dessert. Aphrodisiaque n’est-ce pas hein ? Je crois qu’en temps normal, j’aurai seulement été blasée, mais là vu dans l’état dans lequel je me trouvais – aussi bien physiquement que psychologiquement – c’était carrément vexant.

« Au stade où on en est, avec ma tronche, il faudrait carrément un millier de part pour réveiller ne serait-ce qu’une petite pulsion. »

Je soupirais encore et je repoussais l’assiette avec le gâteau, même pas en rêve j’allais toucher au dessert. Je prenais mes couverts, et je mangeais au moins le plat principal. Je ne sais pas si c’est la vieille ou les restaurateurs de l’hôtel qui ont fait ce repas, mais de ce côté, on n’était pas à plaindre, ils faisaient de la bonne cuisine ici. Il n’y avait même pas besoin de faire des trucs compliqués pour combler les visiteurs, parfois, les plats les plus simples sont aussi les meilleurs. Je finissais mon assiette assez vite pour ma part, mais comme prévu, je ne touchais pas au dessert. Je me levais sans dire un mot de plus, et je retournais me planquer sous les draps. Mais je finissais par avoir une idée, et je me tournais quand même vers Irvine, même si je faisais en sorte de me dissimuler le plus possible.

« Dis ? Tu crois que mon sort de soin pourrait arranger ca … ? »

Avec une telle question, c’était vraiment à croire que j’étais totalement désespérée. Je ne sais pas si la magie peut vraiment tout arranger mais là … Là j’avoue que ca m’arrangerait oui ! Parce que bon, là, je sens que la nuit va être pénible si je cherche à me cacher tout le temps – et ce, même si on allait finir dans le noir !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Mar 14 Mai - 16:58

Jamais Irvine n'aurait cru que la jeune femme serait aussi superficielle. D'accord, elle n'était pas un canon de beauté dans cet état, mais ce n'était pas la fin du monde non plus. Lui, oui, il était narcissique, ce n'était pas nouveau, mais il ne s'était pas vraiment attendu à ce qu'elle le soit aussi. Enfin peu importe, qui se ressemble s'assemble qui sait? En tout cas, il insistait pour qu'elle vienne manger et l'accompagna jusqu'à la table. Le menu était plutôt appétissant mais Sheli prit une mine des plus contrariées lorsqu'elle vit le dessert. Il haussa les épaules de son côté, il s'en foutait

«Qu'est-ce que ça peut faire si on dit que le chocolat c'est aphrodisiaque? Déjà, t'es pas obligée d'y croire, et ensuite, c'est bon, c'est tout ce qui compte, non?» décidément, elle n'était vraiment pas de bonne compagnie quand elle était de mauvaise humeur. Mais bon, il comptait faire de son mieux pour lui redonner le sourire quand même.

Ils commencèrent à manger, et c'était vraiment bon bien qu'elle ne disait toujours pas un mot, prenant une mine toujours boudeuse avec tout ça.

«Dommage... t'es beaucoup plus jolie quand tu souris, même avec ça sur le nez...» il jouait un peu avec ses pommes de terre avant de finir son assiette. Supposant qu'il n'y avait pas grand chose à faire pour le moment.

Si elle ne voulait pas du gâteau au chocolat, lui en prenait et ne réagit même pas à sa remarque vis à vis de ses pulsions

«Tu sais, le jour où un gâteau au chocolat me donnera envie de sauter sur quelqu'un, c'est qu'il aura été bourré de drogues en tout genre...» en gros, des conneries cette histoire de chocolat aphrodisiaque. Rien de plus.

Elle se leva cependant pour se jeter sur le lit pendant qu'il terminait son dessert. Puis elle demanda si un sort de soin pouvait arranger quelque chose et il hocha la tête de gauche à droite

«Normalement, un sort de soin, ça soigne. Hors là, techniquement, tu n'as rien de cassé ou de blessé. Tu as juste quelques vaisseaux sanguins qui ont éclaté sur le coup, donc le sang se répand sous ta peau, c'est tout. Donc même si tu soignes les vaisseaux qui ont éclaté, ben le sang restera là, lui. Faut juste attendre que le sang se disperse jusqu'à ce que ça disparaisse. La potion devrait suffire je pense.»

Il repoussa la fin de son gâteau au chocolat pour revenir vers elle, et ce fut là qu'il se rendit compte qu'elle ne semblait pas avoir vraiment eu le temps de se doucher, elle avait encore des traces d'herbe et de terre par endroit au niveau du cou

«Hum... tu veux que je te fasse couler un bain? Promis, je viens pas te regarder ensuite... mais ça pourrait te faire du bien et l'eau chaude empêcherait justement le sang à coaguler et ça aiderait les marques à disparaître.» enfin, c'était une proposition comme une autre, elle n'était pas obligée d'accepter et peut être finalement qu'elle voudrait juste dormir à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Mer 15 Mai - 22:55

Hors-RP:
 

Sheli
Je sais que je dois être chiante dans une telle situation mais honnêtement, j’ai déjà un caractère fort – et merdique selon les points de vue – vous imaginez si j’ai le physique qui colle avec ? Une horreur ! Pourtant, Irvine faisait ce qu’il pouvait pour me redonner le sourire … quoi que sa réponse concernant les soins était un peu décevante dans la mesure où effectivement, un sort ne servirait à rien pour un tel cas.

« Dommage …. »

Murmurais-je simplement. Il s’approcha alors, remarquant enfin que je n’avais pas eu vraiment le temps de me doucher car je m’étais cognée avant de me laver, et il me proposa alors un bon bain chaud en utilisant les arguments ultimes concernant ma « blessure » pour me convaincre d’accepter. J’esquissais enfin l’ombre d’un sourire avant de me redresser, me retrouvant ainsi en tailleurs, et hocher la tête de haut en bas.

« Je veux bien merci. J’irai sans doute dormir après, je suis fatiguée et de toute façon, je ne suis pas vraiment d’humeur à faire quoi que ce soit là. »

Non c’est clair qu’on ne va pas sortir aujourd’hui. Avec ma tête, les gens vont croire que je me fais battre ! Et puis non, Nibelheim la nuit, juste non, c’est trop lugubre rien qu’avec la montagne embrumée à côté. Je le suivais dans la salle de bain, mais je me chargeais juste de nettoyer le sang qui était resté par terre. Je n’ai pas envie que la femme de ménage passe demain et croit qu’on s’est battus. Et lorsque le bain fut prêt, je remerciais Irvine d’un baiser – un peu hésitant à cause de ma tête – et je le laissais sortir. Je ne fermais même pas la porte à clé, il m’avait juré ne pas venir, je lui faisais confiance, et de toute façon, je doute qu’il ait envie de me voir à poil si j’ai une tête affreuse.

Je me laissais glisser dans l’eau, soupirant d’aise, rien ne vaut un bon bain chaud pour se détendre. Je ne sais pas pour vous, mais je crois que c’est le seul réel moment de la journée – le bain comme la douche – où j’arrive à m’évader totalement au point d’oublier tous mes soucis. Même ce nez cassé semblait être un souvenir lointain désormais. Je ne sais pas combien de temps je suis restée là, mais me connaissant, plus d’une heure, pour sûr. Je finissais quand même par me saisir du savon pour … bah me savonner et chose faite, je tirais la bonde de la baignoire et je sortais. Fichtre, il y avait même des bouts d’herbe dans l’eau, je devais vraiment être crade … M’enfin, j’allais me sécher et m’habiller, et je retournais dans la chambre. J’essayais de sourire plus sincèrement, même si j’étais assez dévisagée, et comme prévu, j’allais vers le lit, éteignant la lumière au passage car je doute qu’Irvine fasse long feu après notre journée de marche. Je me risquais à me coller à lui sans pour autant jouer aux sangsues, il lui suffisait simplement de se tourner pour se libérer de mon emprise si la position le gênait pour dormir. Pour ma part en tout cas, je ne mettais mine de rien que très peu de temps avant de sombrer dans le monde des rêves.

Je fus cependant réveillée au cours de la nuit. Moi une mouche qui pète pendant que je dors, je suis capable de l’entendre. C’est dingue mais je ne supporte tellement pas le bruit la nuit que c’est là que je le perçois le mieux ! Là en l’occurrence, je ne sais pas trop ce qu’il se passait mais il y avait un drôle de bruits, ca venait du plafond, quelque chose courait sur le bois. Je secouais violemment Irvine, prise de panique.

« Irvine ! Irvine réveille toi y a un drôle de bruit !! »

Evidemment, sitôt que je pris la parole, ca s’arrêta. Mais en restant immobile quelques temps, et surtout silencieux, ca reprit, et comme nous étions partiellement dans le noir à cause de la lune, je me tournais vers lui en lui lançant un regard qui disait clairement « tu vois ! ». Enfin, tu entends plutôt. Je murmurais alors le plus bas possible alors qu’on entendait clairement que « ca » courait ici et là au-dessus de nos têtes, un grenier sûrement.

« Tu crois que c’est des souris ? Ou pire … des rats ! »

Classe l’hôtel avec des rats et des souris ! Mais bon, c’était un ancien manoir autrefois appartenant à la Shinra, et chose qu’on ignorait, et heureusement, c’est qu’il y avait aussi des monstres qui ressemblaient à des fantômes qui étaient là avant aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Jeu 16 Mai - 10:02

Pauvre Sheli. Ça fendait le cœur d'Irvine de la voir aussi déprimée. Enfin, il faisait de son mieux pour lui redonner le sourire, même s'il se sentait maladroit dans cette histoire car ce n'était pas vraiment dans son habitude de savoir quoi faire finalement. Ou pas? Après tout, il avait toujours su comment redonner la pêche à Selphie par le passé, alors peut être qu'au fond, il était plus doué qu'il ne le pensait? En tout cas, si la jeune femme fut déçue à l'idée que son sort de soin ne pourrait rien faire, il lui proposa un bon bain chaud qui pourrait tout autant l'aider à guérir qu'à se détendre.

Se levant après s'être penché pour déposer un baiser sur son front, il alla à la salle de bain pour faire couler l'eau chaude, vérifiant quand même la température pour ne pas qu'elle se retrouve à cuire comme un homard pendant qu'elle nettoyait le carnage qu'elle avait fait un peu plus tôt

«Tu ne t'es pas loupée n'empêche...» dit-il en voyant tout le sang par terre. Il se sentait plutôt mal à l'aise en fait à voir ainsi ces traces rouges partout et il préféra se concentrer donc sur le bain.

Lorsqu'il fut prêt, il lui sourit avant de sortir et fermer la porte derrière lui, bien qu'il n'entendit pas le verrou, ce qui le fit plutôt sourire. Au moins, l'épisode de Gongaga était passé. Se dirigeant vers le lit, il retira son t-shirt avant de se glisser sous les draps, ramenant une main derrière sa tête, il fixait le plafond quelques minutes avant de se mettre à somnoler le temps que la demoiselle ait fini. Elle le réveilla en revenant se coucher, et il écarta le bras pour qu'elle vienne contre lui, au moins, c'est vrai qu'il risquait de bien dormir cette nuit, ses pulsions n'allaient pas trop le perturber avec la tête qu'elle avait, même si ça s'arrangeait déjà un peu.

Il réceptionna un dernier baiser avant de la rapprocher un peu plus de lui et fermer les yeux. Il se sentait vraiment épuisé. Malheureusement, la nuit allait être plus courte que prévue, car Sheli fut réveillée par des bruits au plafond et il lui fallut un moment avant de réussir à le réveiller

«Gnmmm... quoi?» il roula légèrement sur le côté pour se retrouver sur le dos et fixer le plafond tout en se frottant les yeux pour essayer de comprendre ce que ça pouvait être

«C'est un vieux manoir, Sheli... ça peut être des rats, des oiseaux, n'importe quoi. Mais je ne pense pas que ça va nous tomber dessus pour autant!» au fond, il s'en fichait un peu. Il roula de nouveau sur le côté pour être face à elle et qu'elle vienne dans ses bras pour se rassurer, mais visiblement, ce n'était pas gagné tant qu'il y avait ces bruits au plafond. Soupirant d'agacement - ben oui il veut dormir lui - il attrapa le porte manteau d'une main et commença à taper doucement au plafond pour essayer de faire fuir les nuisibles et il y eut de nombreux bruits de grattements et de fuites jusqu'à ce que le silence revienne à peu près. On entendait encore le vent dehors, le volet semblait mal accroché aussi il se dirigea vers la fenêtre pour l'ouvrir le temps de le fermer correctement mais un corbeau s'engouffra alors dans la chambre et se précipita vers le lit! Créant la panique générale alors qu'Irvine se précipitait pour essayer de l'attraper!

«Raaah mais dégage toi!» il attrapa son t-shirt et s'avançait vers le corbeau qui s'était désormais perché en haut d'une armoire! Irvine alla vite ouvrir la fenêtre toute grande de façon à ce que l'oiseau ait une porte de sortie et se mit à faire de grands gestes pour l'effrayer jusqu'à ce qu'il file et que le jeune homme ferme la fenêtre derrière lui. Cette sale bête avait mis des plumes partout...

«Ça va?» demanda t'il à la jeune femme avant de revenir vers le lit, repoussant de la main les plumes présentes avant de se recoucher auprès d'elle. Les bruits semblaient avoir cessé avec le raffut qu'il avait fait, même la vieille dame ne se pointait pas - elle devait être un peu sourde - et il attendit de voir si Sheli réussirait à se rendormir ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Jeu 16 Mai - 18:32

Sheli
En plus d’avoir passé une très mauvaise soirée avec mon accident dans la salle de bain, j’allais en plus passer une très mauvaise nuit. S’il y avait une chose que je ne supportais pas la nuit – comme tout le monde je pense – c’était le bruit, et le bruit qu’il y avait au plafond était franchement inquiétant si bien que je réveillais Irvine. C’est ce que je pensais, il devait y avoir des souris ou des rats, bref, des rongeurs qui foutaient le bordel là-haut et c’est là que je regrettais de ne pas être au rez-de-chaussée ! Irvine semblait s’en moquer complètement et songea à se recoucher, mais moi avec un boucan pareil, ca ne risquait pas d’arriver ! Si bien qu’il finissait par se lever pour attraper le porte-manteau et taper pour faire fuir les bestioles. Je soupirais de soulagement en entendant que « ca » dégageait, mais ce fut un soulagement qui ne dura pas longtemps lorsque mon compagnon chercha à fermer le volet. Un corbeau entra carrément dans la chambre ! Un corbeau !!!!

« Hiiiiiii !!! Quelle horreur !! »

Je me planquais carrément sous les couvertures par peur … Ca, c’est une SeeD très courageuse ! Effrayée par un corbeau ! Mais tout le monde sait qu’un corbeau, ca peut être très méchant ! Je restais sous la couette jusqu’à ce que j’entende la fenêtre se refermer et Irvine me demanda alors comment ca allait. Je sortais timidement la tête de la couverture, dissimulant encore mon nez, totalement apeurée par la situation alors qu’il faisait le ménage sur le lit. Cette sale bête avait mis des plumes partout.

« C’est la dernière fois qu’on vient dormir ici … Je préfère largement dormir dehors ! »

J’exagérais évidemment, mais ca signifiait clairement que non, ca n’allait vraiment pas ! Mais au moins, il n’y avait plus de bruit – pour l’instant ? – et je venais me coller contre Irvine comme si je cherchais une source de réconfort. J’ai eu un mal fou à me rendormir tellement j’avais la crainte d’entendre encore des choses bizarres, mais finalement, je sombrais encore une fois … Malheureusement, avec cette interruption, la nuit fut bien plus courte que prévu, si bien que lorsque les quelques rayons de lumière parvinrent à passer au travers des volets, j’étais déjà réveillée, avec la très nette impression de ne pas avoir dormi du tout, alors que si. Je me tournais en faisant gaffe que les mouvements ne réveillent pas Irvine, je cherchais à attraper mon téléphone pour regarder l’heure. Sept heure … Non trop tôt. Je me rendormais encore un peu.

Et cette fois, je me levais deux heures plus tard. Il ne fallait pas qu’on perde trop de temps non plus, la traversée du mont Nibel serait loin d’être une partie de plaisir, aussi je secouais encore Irvine jusqu’à ce qu’il se réveille, étape sans doute la plus difficile de la journée. Il faut vraiment que je trouve une astuce pour le réveiller plus vite. Les chatouilles avaient bien fonctionné un jour non ? Enfin, il ouvrait enfin un œil, et je souriais doucement. J’aurai pu passer à la salle de bain, pour voir la tête que j’avais cette fois, mais je préférais avoir la réponse de mon cher et tendre ! … C’était à moitié ironique, évidemment !

« Alors ? Je ressemble encore à une affreuse sorcière ou ca s’arrange petit à petit ? »

Il m’avait dit qu’entre le bain et la pommade à base de potion, ca devait aller mieux aujourd’hui maiiiis bon, ne sait-on jamais hein ? J’espère même que ca ne soit pas pire, même s’il n’y avait pas de raison pour.

« Soit honnête ! Je veux savoir si je dois encore avoir peur de sortir … Je n’ai pas envie que la vieille ou n’importe qui d’autre croit que tu m’as battue ! »

Je me mis à quatre pattes pour approcher mon visage à quelques centimètres à peine du sien, prenant un faux air menaçant, suffisamment faux pour qu’il comprenne que je plaisantais. Du moins que j’essayais.

« Tu n’oserais pas hein ? »

N’empêche … Irvine Kinneas, séducteur de première classe, battre une fille … Je demande à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Halte à l'ancien Manoir   Sam 18 Mai - 9:49

Décidément, ils s'en souviendraient de leurs nuits passées à Nibelheim! Entre la découverte de la chambre la première fois, et cette nuit d'horreur avec des bestioles au plafond et une agression de corbeau, y'avait de quoi donner envie de revenir tiens! Et pour preuve, Sheli semblait d'avis de ne plus jamais revenir ici!

«Qui sait, il y a peut être d'autres petites auberges dans le coin?» moins chères, mais moins confortables forcément? Enfin c'était une solution comme une autre. Pour le moment, le plus difficile serait de se rendormir, enfin pour Sheli du moins car Irvine de son côté ne s'en préoccupait pas vraiment, il s'était rapproché d'elle pour la serrer contre lui afin de la rassurer, mais s'endormit très vite, n'ayant même pas senti qu'elle se réveillait un peu plus tard.

Il eut, comme à son habitude, bien du mal à se réveiller, la jeune femme avait du s'y reprendre à plusieurs fois encore avant qu'il ne daigne ouvrir un œil, puis le deuxième et bâiller à s'en décrocher la mâchoire tout en s'étirant de tout son long. Puis elle lui demanda si elle ressemblait toujours à une vieille sorcière et il se redressa un peu, se frottant un œil à l'aide de la paume de sa main avant de la regarder quelques secondes

«Hum...» mais elle ne lui laissait pas vraiment le temps de répondre, préférant insister sur le fait qu'il devait être honnête avant tout et il lui sourit en passant doucement son doigt sur le nez de la demoiselle

«C'est encore un peu rouge, mais ça a bien dégonflé... on dirait juste que tu es fatiguée en fait. Je vais te remettre un peu de crème et d'ici une ou deux heures y'aura plus rien.» il se rallongea alors sur le dos, on aurait pu penser qu'il allait se rendormir, mais il attrapa timidement la main de la jeune femme pour la tirer vers lui, ramenant son autre main le long de la joue de la belle pour l'embrasser tendrement, comme si c'était une preuve qu'elle n'était plus repoussante comme elle le pensait. Soupirant doucement, il roula légèrement sur le côté pour intensifier ce baiser comme s'il commençait à s'emballer peu à peu, mais une poussée d'angoisse l'envahit alors et il se recula brusquement avant de rougir et détourner les yeux

«Hum euh... pardon...» il se redressa alors rapidement pour s'asseoir en tailleur avant de prendre un des nombreux coussins et le caler entre ses jambes - pour dissimuler son «embarras», déjà que c'était le matin... - avant de se tourner vers la jeune femme

«Tu peux aller à la salle de bain si tu veux, au pire, ramène moi la crème que je t'ai passée hier, je vais t'en appliquer un peu?» quoi que quitte à ce qu'elle soit dans la salle de bain, elle pouvait aussi s'en mettre toute seule, mais au fond, il attendait surtout qu'elle sorte de la pièce quelques secondes pour qu'il puisse se calmer. Posant ses poings sur le coussin comme pour jouer un peu, il se mordit les lèvres en attendant que ça passe... son estomac gargouilla aussi, signe qu'il avait faim et qu'il lui tardait de prendre un petit déjeuner, mais pour ça, il fallait qu'il se lève et ce n'était pas pour tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Halte à l'ancien Manoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Imprévus au Manoir Oblivion [RP Xyméréj, Balthazar, autres]
» Le Manoir Bayle.
» le Manoir de Lisbeth
» Implosion du Manoir Bayle.
» Halte ! Police ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Corel :: Nibelheim-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives