Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Vers de nouveaux horizons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mer 25 Nov - 15:43

Bon, nous venions d’apprendre la raison de l’agitation à l’entrée de la ville. Horizon était une ville pacifique depuis des lustres, et une attaque les avait forcés à confisquer tous les équipements des visiteurs … Si on en croyait la description, les fauteurs de trouble se trouvaient être Kerta et un génome d’Héra.

- Les génomes seraient un peuple hostile selon toi ?

Après tout, nous ne savions pas si Kuja les avait manipulés … On pouvait bien dire qu’ils étaient comme les Hommes : chacun avait son caractère, des bons comme des mauvais, mais c’était la troisième fois qu’on en entendait parler ou nous en étions confrontés – à Winhill – et chaque fois, c’était de mauvais échos à leur égard. Il y avait donc de quoi penser qu’ils étaient d’une nature mauvaise mais bon.
Quoiqu’il en soit, nous avions pris la route de l’hôtel pour aller prendre un peu de repos après cette balade. J’étais un peu dépitée pour ma part après cet après-midi ennuyeuse à mourir, et pendant que Yusuke faisait le tri dans nos affaires propres et sales, j’écrivais un peu quelques notes dans le livre d’Haerii. Mais plus je le voyais faire, et plus je me mettais à sourire d’un air amusé.

- On a de la chance aussi que le sac ne diffuse pas les odeurs, sinon il y aurait de quoi être asphyxié en l’ouvrant avec tout ce qu’on peut cumuler dedans ! Je suis même sûre qu’on a encore des restes de nourriture …

On finissait par frapper à la porte pour nous signaler qu’on pouvait tester une de leur future attraction. Ah bah tiens, à croire qu’il suffit d’en parler à un pêcheur pour qu’on nous entende ! Même s’il commençait à se faire tard, on nous assurait que le spectacle en vaudrait la peine, aussi on se mit d’accord avec Yusuke pour y aller. Les fonds marins forment un spectacle unique qu’on ne verra nulle part ailleurs, alors si on a l’occasion d’essayer – gratuitement en plus – autant le faire. Enfin surtout Yusuke, moi j’ai vécu ca une fois déjà.
On se rendait donc au port qu’on nous avait indiqué, et une fois à l’intérieur, je ne pouvais m’empêcher de regarder un peu partout.

- C’est impressionnant. Mais ca fout un peu les jetons aussi. T’imagines si le verre se pète ?

Pessimisme bonjour ! Le bateau commença à s’éloigner sitôt que tout le monde fut prêt. Plus on s’éloignait du port, plus la vue était agréable, heureusement qu’il y avait de la lumière.

- Ca me fait la même impression que lorsque j’ai fait la bataille navale à Junon. Le monde sous-marin, on a vraiment l’impression que c’est un monde à part ! Bon au moins cette fois, on ne verra pas de torpilles nous passer sous le nez !

Je me mettais à rire un peu, ah la la, que de bons souvenirs cette bataille navale ! Même s’ils en organisaient une autre, je ne suis pas sûre que je participerai cette fois. Yusuke et moi ferions mieux de nous faire encore plus discrets. Surtout avec la Tour de Dollet, le fait qu’il y ait eu des témoins sur la plage contre Sulfura … s’ils découvrent que la foudre est à l’origine de la panne, ca ne m’étonnerait pas que les plus intelligents déduisent le lien avec moi.

- Guette bien ! Si ca se trouve on va trouver un coffre au trésor ! Ou pas. Mais l’idée me faisait sourire. - Ca te plairait d’enfiler une combinaison pour aller nager sous l’eau comme ca ? Nager à côté des poissons ? Rencontrer un requin !? TE BATTRE AVEC !??? C’EST QUOI CE MASTODONTE LA-BAAAAAAAAS !!!!!!!!!!!

Je m’étais carrément accrochée à mon époux. Entre temps, j’avais aperçu une grosse ombre au loin et je m’étais mise à paniquer. C’était effectivement un requin – la vache, ils sont aussi près du pont ? – mais il nous passa à côté sans faire trop attention à nous. De toute façon je pouvais bien paniquer, mais ceux qui ont confectionné ce bateau ne sont pas idiots : ils n’allaient pas mettre du verre qui se briserait au moindre petit impact. Ce vitrage devrait être bien blindé.

Ah la la, Yusuke va se foutre de ma gueule. Sheli, le tank humain qui n’hésite pas à foncer tête baissée sur un Khélonien, qui panique à la vue d’un requin. Ma crédibilité venait d’en prendre un coup – note à part, c’est mon instinct poulpesque qui a paniqué à la vue d’un requin.
Je finissais par me détendre mais je me tournais vers Yusuke. Voir ces fonds me donnait une drôle de sensation.

- Je trouve ca bizarre tout de même. C’est tellement joli à voir mais … Tu trouves pas ca flippant ? C’est peut-être parce que la nuit tombe que c’est comme ca … J’en sais rien, mais je me sens pas particulièrement à l’aise.

Oui je suis bizarre, je sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mer 25 Nov - 18:24

Après avoir mis un peu d'ordre dans nos affaires - et oui, j'avais retrouvé de vieux morceaux de sandwichs moisis quelque part et je découvrais au passage que le sac semblait auto-nettoyant! - on était invités à faire un tour dans les profondeurs sous-marines autour d'Horizon! Pour ma part, ça allait être une première, mais Sheli avait déjà eu l'occasion de se retrouver dans un sous-marin lorsqu'elle était à Junon pour la bataille navale!

«Même si c'est un peu pareil que pour Junon, je suppose qu'entre Gaïa et Dol, les fonds ne vont pas être totalement pareils? Après tout, la faune en elle-même paraît différente d'un monde à l'autre déjà...» et je me mettais à pouffer de rire à l'évocation des torpilles, il valait mieux pas qu'il y en ait car là, je ne risquais pas de pouvoir les éviter!

Bref, je m'approchais de la paroi, elle paraissait solide de toute manière donc je ne voyais pas pourquoi je m'en inquiéterais! Surtout qu'elle parla de coffre à trésor ce qui m'incita à me coller encore plus le nez sur la paroi, les yeux brillants à regarder partout jusqu'à sursauter lorsqu'elle se mit à crier

«Hein quoi qu'est-ce qui se passe?» elle s'était limite accrochée à moi et je regardais dans la direction qu'elle désignait pour voir un énorme requin s'approcher à toute vitesse vers nous!

«Ouaah! Il est énorme!!» j'affichais un énorme sourire avant de me tourner vers mon épouse, mettant une main sur la hanche avec un air amusé «ben alors? Madame serait prête à adopter un loup aux dents plus grosses que ma main, et elle a peur d'un requin?» je lui tirais la langue avant de la prendre dans mes bras pour la rassurer quand même, la vitre était bien épaisse et on ne risquait rien. Le bateau n'avait pas bougé ni rien, preuve que les gars savaient que la bête n'aurait rien pu faire.

Lorsqu'elle fut un peu calmée, on continuait de regarder, mais elle ne semblait pas très à l'aise malgré tout...

«C'est un peu glauque, oui. Je suppose que c'est quand même le genre d'attraction qu'il vaudrait mieux faire en plein jour. Ils ont beau dire qu'avec la lumière, c'est joli, à mon avis avec le soleil, ce sera encore mieux.» c'est alors qu'un drôle de masse s'avança vers nous et j'écarquillais les yeux avant d'éclater de rire en montrant les nombreux tentacules collés à la paroi et leurs belles ventouses qui nous faisaient de l'œil

«MOUAHAHAHAHA! On dirait Zénobie celui-là! Il est tout violet en plus!» j'étais pris d'un véritable fou rire, une main sur le ventre, j'avais du mal à me contenir et j'en avais même les larmes aux yeux! Je les essuyais doucement en essayant de reprendre mon souffle avant de regarder mon épouse et me pincer les lèvres pour le cas où elle le prenne mal! Mais sérieusement quoi! «oh allez! Reconnais que j'ai pas tort!» j'essuyais une nouvelle larme au coin de mes yeux alors que l'on pouvait voir un balai bizarre apparaître de nulle part au-dessus de nous, il frottait la paroi du verre pour essayer visiblement de dégager le poulpe de la vitre! J'avais encore plus envie de rigoler sur le coup, les bras croisés, je regardais le combat du pauvre marin qui s'acharnait à essayer de décoller les tentacules un par un - sauf qu'évidemment, dès qu'il en décollait un, il revenait à son point de départ, limite on pouvait entendre le poulpe râler qu'il était en train de le faire chier!

«Zénobie 1, balai 0!» j'allais finir par me prendre une baffe à force, moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Ven 27 Nov - 15:50

J’avais tiré la langue à Yusuke lorsqu’il se moqua de moi au sujet du loup et du requin. Un loup c’est plus mignon qu’un requin d’abord ! – Répartie en mousse. Bref. Je n’étais pas trop à l’aise là-dedans. Oui je pense que l’obscurité n’aidait pas à se sentir décontracté dans la mer … Dommage qu’on nous ait proposé de faire ca de nuit. Mais les choses finirent de toute façon par basculer lorsque Yusuke fit pris d’une crise de fou rire parce qu’un poulpe venait de se coller à la vitre … Ah tiens, ca me rappelle la pieuvre qui s’était accrochée au pare-brise de mon sous-marin à Junon. C’est une mode, sûrement. Mais Yusuke ne pouvait plus se contrôler – je le soupçonnais de se pisser dessus d’ici cinq minutes – et il le comparait même à … Zénobie !???? J’avais haussé un sourcil avant de prendre une moue presque blasée. Mon poing me démangeait doucement et je crois qu’il remarquait bien que ca ne me faisait pas rire !

- Non ce n’est pas dr-

On voyait le balai tenter de dégager vainement l’animal de la vitre, mais la bestiole n’était pas décidée à bouger. Je me tournais vers Yusuke, il n’était vraiment pas décidé à s’arrêter …

- Groumph. Zénobie ne montrait pas son trou du cul à tous les passants contrairement à celui-là ! Et je ne montre pas le mien non plus !!

Non mais l’autre il a vraiment les larmes aux yeux. Sur le coup, il me gonflait tellement que je fis passer carrément un éclair à côté de lui pour calmer ses ardeurs. Le flash provoqué par l’éclair effraya le poulpe qui s’échappa à vitesse grand V – en nous balançant de l’encre à la gueule l’enfoiré – et sur le coup, il fallait avouer qu’on avait de la chance que ce qui nous entourait était du verre et donc un isolant électrique. Sinon j’aurai pu faire griller le bateau et le moteur et ca aurait été notre veine tiens ! J’avais les bras croisés et une moue boudeuse en plus de taper du pied par terre.

- C’est bon, t’as fini ? Je me tournais pour voir le petit nuage d’encre à l’extérieur. - Demain, je mange des pâtes à l’encre de seiche ! Bon une seiche n’était pas un poulpe mais soit ! - Oups, par contre j’ai fait fuir tous les poissons …
- C’est pour ca que les flashs des appareils photos sont généralement interdits dans les aquariums ou sur ce genre d’attraction. Ca perturbe la faune locale.


Venait de dire un mec qui nous avait rejoints. Visiblement il cherchait la cause de ce bordel …

- Bon, je cherchais la source de cette agitation, je suppose que j’ai ma réponse maintenant. Evitez de refaire ca, ok ?

Je me mettais à rougir de honte alors qu’il partait. Meh. Je me tournais vers Yusuke et je croisais une nouvelle fois les bras.

- Non mais j’y crois pas ! Tu fais des conneries et c’est moi qui paye !

Comment ca c’est l’hôpital qui se fout de la charité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Ven 27 Nov - 18:36

Rooooh allez! Je suis sur que si on voyait un poisson hérisson - si si je suis sur que ça existe - elle se serait foutu de ma gueule aussi! Bon c'est vrai que ces derniers temps, je me coiffais un peu différemment pour éviter qu'on fasse trop le rapprochement avec le "terroriste" de Bevelle, mais l'idée était bien là!

Cependant, l'humour ne semblait pas être à son goût, et c'était pire lorsque le poulpe s'accrochait comme un dément à la paroi pour éviter le balai, je vis un éclair et je me redressais rapidement en cessant tout de suite de rire, le poulpe avait pris la fuite en crachant un nuage d'encre avant de disparaître!

«T'es mignonne quand tu boudes!» je lui mettais une petite pichenette sur le nez alors qu'elle disait qu'elle mangerait des pâtes au déjeuner de demain! Oui pourquoi pas? Ça doit pas être mauvais? Je croisais les bras en prenant un air amusé, mais je prenais soin de cesser de rire pour ne pas qu'elle tente de m'électrocuter à nouveau! D'ailleurs, elle avait fait des bêtises en agissant ainsi car à cause de son éclair, les poissons avaient déguerpi et on se faisait gronder par l'un des membres de l'équipage!

«Qu'est-ce que tu veux, j'ai une gueule d'ange, on ne peut pas m'en vouloir! T'es bien placé pour le savoir!» je lui lançais alors un regard charmeur et je m'approchais d'elle pour l'enlacer, la cherchant encore un peu avant de l'embrasser sur la tempe, puis sur la joue, puis au creux du cou et je venais passer derrière elle pour la serrer quand même contre moi et qu'elle puisse encore voir le "paysage", mais visiblement, on rentrait au port!

«Allez, je crois qu'on a fini pour ce soir! Désolé pour cette histoire de poulpe, mais reconnais quand même que c'était drôle! » mais je supposais qu'elle ne voulait pas l'avouer... on allait pouvoir descendre du bateau et aller se coucher! La soirée avait été plutôt bonne, surtout pour moi faut le reconnaître mais bon, si elle avait pas un caractère de merde aussi hein? Mais je l'aimerais pas autant peut être si c'était pas le cas! Enfin, on remerciait quand même les gars de l'équipage et on descendait, sauf qu'il fallait retrouver le chemin de l'hôtel maintenant, mais heureusement, j'ai un bon sens de l'orientation et on arrivait à bon port rapidement... je tenais la main de Sheli en essayant de la faire cesser de bouder quand même

«Allez, dis toi que demain, on sera à Esthar et après-demain normalement, on sera dans une fusée ou un vaisseau pour aller dans l'espace! D'ailleurs, s'il y a bien un endroit où on a jamais fait l'amour, c'est bien dans l'espace!» ni dans un vaisseau d'ailleurs, mais je me disais que ça serait surement un petit peu compliqué quand même non? On risquait d'être surveillés tout de même là dedans, mais dans l'espace par contre hein, ça promettait d'être énorme! Je voulais une chambre d'hôtel avec vue sur les étoiles, ce serait juste génial!

On arrivait donc à l'hôtel et une fois dans la chambre, je me changeais pour remettre mes vêtements de la nuit, puis j'attendais que Sheli fasse sa montagne de coussins pour pouvoir me caler quelque part et m'installer à mon tour... je tendais le bras pour qu'elle vienne se blottir contre moi avant d'embrasser son front avec tendresse

«Désolé de m'être moqué de toi... promis, la prochaine fois qu'on tombe sur un monstre qui ressemble à un hérisson, t'auras le droit de le comparer à moi!» en espérant que le marché lui convienne? Sur ce, dodo!


====================
Dodo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Ven 27 Nov - 22:51

Quoi ? Yusuke dit une connerie, je réagis, et c’est moi qui me fais engueuler ! Groumph. Et en plus il vantait sa « gueule d’ange » qui l’innocentait d’absolument tout, ce qui me fit encore plus bouder ! Il avait beau m’embrasser partout, je n’avais pas décroisé les bras et je ne réagissais pas du tout ! Bon. Puisque nous n’avions plus rien à voir dans les parages – de toute façon j’avais fait fuir tout le monde – le bateau rentrait à Horizon. Rien à faire, Yusuke pensait toujours qu’il avait été drôle.

- Meh !! Je vais te jeter à l’eau si tu continues !

Depuis quand on compare un monstre sanguinaire à un vulgaire animal tentaculaire qui lâche de l’encre quand il a des gaz ? Quoiqu’il en soit, la mauvaise humeur me guettait encore un peu, et nous rentrions dans le calme à l’hôtel. Yusuke sentait bien que j’étais en train d’humeur maussade puisqu’il essayait de me faire sourire en parlant de la journée de demain.

- Ouais. S’il y a une activité en apesanteur, faudra qu’on essaie de s'envoyer en l'air là-bas, ca doit être sportif !

Le pire c’est que je disais ca avec un ton tellement sérieux à cause de la mauvaise humeur que ca avait de quoi le convaincre de se foutre encore de ma gueule.
Une fois dans la chambre, j’enfilais assez vite une tenue pour la nuit avant de plonger sur le lit pour préparer les oreillers, et lorsque Yusuke revint, il daignait enfin s’excuser au sujet de sa blague. Je soupirais un peu avant de me décider à venir me loger dans ses bras. Contrairement à ce qu’il pensait, je n’avais rien à avouer : ca ne m’avait pas fait rire, et ca ne me ferait jamais rire.

- Disons que peu importe à quoi Zénobie ressemblait … Je trouve que c’est une créature qui a été trop horrible et cruelle envers les Hommes pour qu’elle puisse faire l’objet de telles moqueries. Bon ok, on peut déjà se foutre de sa gueule sur la façon dont elle est morte. Dont JE suis morte. Mais c’est tout ! Bref. Je m’approchais un peu pour l’embrasser quand même, un peu plus détendue après avoir entendu ces quelques mots. - Ne t’en fais pas, demain ce sera déjà oublié ! Je ne vais pas te demander le divorce pour si peu !

Si on devait divorcer à chaque fois qu’on s’est taquinés mutuellement … Bah il y en aurait beaucoup à notre compte déjà ! Je l’embrassais une nouvelle fois, et cette fois, dodo ! Même si j’avais un peu de mal à m’endormir après une telle journée. Cette petite balade m’avait changé un peu les idées, mais maintenant que nous étions au calme, je repensais un peu à tout et à n’importe quoi. J’avais hâte d’aller dans l’espace … mais je me rendais compte que j’avais encore plus hâte d’aller à Alexandrie pour percer le mystère de cette comédienne de théâtre ! Mais la fatigue finissait par avoir raison de moi, et j’avais fini par m’écrouler …

~

Le lendemain matin au réveil, impossible de me souvenir de ce dont j’avais rêvé à peine quelques instants avant d’ouvrir les yeux … Et j’étais de toute façon bien trop dans le gaz pour essayer de me souvenir. La lumière du jour avait percé les fenêtres pour baigner l’intégralité de la pièce d’une certaine luminosité, nous avions oublié de nous plonger dans l’obscurité totale avant d’aller nous coucher. Tant pis. Je bâillais à m’en décrocher la mâchoire avant de me tourner vers Yusuke, forcément réveillé par mon agitation.

- Salut toi. J’attendais qu’il se redresse pour l’embrasser rapidement du bout des lèvres. - J’espère que tu as bien dormi ! Je te propose qu’on s’habille et qu’on aille manger dehors avant d’aller voir pour les trains ? Histoire qu’on ne perde pas de temps.

Je n’avais pas spécialement faim cela dit, alors pour ma part je risquais surtout de me contenter d’un seul café pour commencer la journée, et je mangerai mieux à midi. Ou ce soir, dépendant de l’heure où on arrivera à Esthar, car si on doit manger le repas de midi dans le train, je doute qu’on ait du luxe ! Je me levais donc pour aller me débarbouiller un peu et surtout m’habiller, puis j’attendais que Yusuke fasse de même pour qu’on puisse libérer la chambre et qu’on quitte l’établissement. Sauf qu’à peine dehors, je remarquais déjà les boutiques ouvertes à côté de la gare et quelque chose m’interpela tout de suite alors que je n’y avais pas fait gaffe la veille.

- Il n’y a pas un truc bizarre selon toi ? Horizon est pour le pacifisme et donc contre la violence … Mais ils vendent des gemmes qui servent pour le combat ? Et d’assez puissantes de ce que je vois, si je ne m’abuse.

Comment dire. Oui, c’était un peu bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Sam 28 Nov - 10:42

Rien à faire, même en laissant passer un peu de temps, Sheli n'arrivait pas à rire de ma blague, et même si elle avait raison à propos de Zénobie, la laissait ainsi lui pourrir la vie même maintenant, c'était... un peu triste. Mais je ne pouvais pas lui en vouloir, il faut dire que c'était quelque chose que je ne pouvais pas comprendre. Pour moi, Sheli et Zénobie étaient deux entités différentes, mais je savais au fond que pour mon épouse, elles étaient une seule et même personne, et c'était surement ce qui lui faisait peur et l'empêchait de rire lorsqu'on se moquait de l'une ou l'autre de ces entités...

Enfin, je m'en excusais finalement, espérant détendre l'atmosphère bien que je fronçais légèrement du nez lorsqu'elle parla de divorce!

«De toute façon, je ne compte pas te laisser partir aussi facilement!» en gros, elle peut toujours demander le divorce, je ne l'accepterai pas, et toc! Je la laissais se blottir dans mes bras avant d'attendre qu'elle ne s'endorme pour faire de même. Je la sentais encore un peu nerveuse, sans savoir pourquoi. Si c'était encore cette histoire de poulpe ou autre chose, mais lorsqu'elle s'endormit enfin, je fis de même.

Le lendemain matin, je n'avais pas osé me lever, elle était tellement blottie contre moi que je savais qu'en essayant de m'extirper, elle se réveillerait, donc j'en profitais pour rester un peu au lit, jusqu'à ce que le soleil soit assez haut pour illuminer la chambre et la réveiller, nous incitant ainsi à nous lever. Je lui souriais et acceptais tendrement son baiser avant d'approuver le petit programme du matin.

«Ça me va très bien!»

Pendant qu'elle se préparait, je faisais un peu les comptes... j'avais accumulé pas mal de gils à force de faire les poches à droite et à gauche, et je regardais rapidement mon petit tas de gils en réfléchissant, mais je préférais ne pas en parler tout de suite à Sheli. Je rangeais donc le tout avant d'aller m'habiller, puis on allait prendre un thé et un café avant de se diriger vers la gare.

Il y avait déjà pas mal de boutiques, je regardais les différentes gemmes avec envie alors que Sheli remarquait justement que c'était plutôt bizarre qu'une ville pacifiste en vende[/i]
«On peut aussi soigner avec des gemmes, peut être pour ça? En tout cas, ils ne vendent pas la moindre arme...» ni équipement d'ailleurs, mais passons. Le prochain train partait dans moins d'une demi-heure, donc on n'allait pas attendre très longtemps. Cette fois, on ne pouvait pas attendre à l'intérieur, car il n'était pas arrivé, Horizon n'était qu'une escale, les trains ne restaient jamais en gare ici... aussi on attendait simplement sur le quai en attendant qu'il arrive. Et j'en profitais pour parler un peu de nos finances

«Dis... à force, j'ai réussi à récolter un peu plus de 10 000 gils... vu qu'on va à Esthar, je me souviens de cette histoire de vaccin que l'on peut y trouver, et j'avoue que j'aimerais bien m'immuniser contre le mutisme. Même si je suis un ninja, la plupart de mes attaques utilisent mon chakra, et j'ai besoin de ma voix pour l'incantation. Au moins, on peut m'aveugler ou me paralyser, tant que j'ai ma voix, je pourrai attaquer. Mais ça risque de plomber le budget pour l'Espace...» qu'elle ne vienne pas croire que je lui tapais du fric, juste qu'il fallait qu'on réfléchisse à une certaine organisation

«Donc, soit on attend encore un peu à Esthar que je récolte encore un peu d'argent pour le voyage dans l'espace.... soit va falloir qu'on partage, ma chérie!» oui bon là j'avoue qu'effectivement, pas le choix, fallait bien que je lui demande! Mais en même temps, cette histoire de vaccin serait importante pour la suite de notre aventure, et visiblement, on ne pouvait en trouver qu'à Esthar. Sauf que de son côté, peut être qu'elle voudrait aussi acheter un vaccin et qu'elle serait donc également dans la panade... il fallait donc s'assurer qu'on ne se retrouve pas trop à court d'argent. Là pour le billet de train, celui qu'on avait acheté à Dollet était encore valable, donc on n'avait pas de souci à se faire, mais fallait faire gaffe pour le reste quoi...

Le train finissait par arriver, on montrait donc nos tickets et on allait s'installer dans une cabine, pour être tranquilles. On pouvait voir quelques personnes descendre pour faire des achats, fouillés pour être débarrassés de leurs armes le temps des boutiques, et ça me faisait penser que nos armes étaient encore dans notre sac. Mais je les sortirai une fois à Esthar, et encore... rien ne dit qu'on ne sera pas fouillés là bas.

Puis le train repartait, la vue était plutôt jolie, l'océan à perte de vue, mais ça allait très vite changer. La gare d'Esthar offrait une vue sur le Lac Salé qui n'était pas terrible à voir, mais ensuite, une fois qu'on serait vraiment en ville, ça allait tout changer! On allait en avoir pleins les yeux!
===============================

Direction: Esthar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Sam 28 Nov - 15:41

sushi rider sushi rider sushi rider

Le couple gagne 350 gils chacun !

sushi rider sushi rider sushi rider

Mister Hérisson et Poulpe-Sama descendent à Esthar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan
Héros vitruel

Héros vitruel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Lun 30 Oct - 14:22

Enlil et Quentin viennent du Lac Salé
===========================
Décidément, chaque minute qui s'écoulait ajoutait presque un truc à faire sur leur liste! Si Quentin avait espéré trouver rapidement un remède pour sa sœur, il allait devoir prendre son mal en patience... mais en même temps, il trouvait aussi de nouvelles idées et opportunités auxquelles il n'avait pas pensé! Et en ça, cette aventure lui plaisait déjà.

Au delà de la personnalité propre, tant du robot que d'Eve, il se sentait assez à l'aise avec eux et s'estimait déjà fort chanceux qu'ils aient accepté qu'il se joigne à eux! Quant à ce que pouvait trafiquer le scientifique de son côté, après tout, ça ne le concernait pas hein? Quentin ignorait clairement ce que voulait faire Eve vis à vis de la Néo ShinRa, mais c'était son travail à lui après tout, qui était-il pour le juger? Il était surement trop jeune pour comprendre tout ce qui était derrière.

Ils approchaient de la ville d'Horizon et Quentin devait admettre que la ville avait sacrément changé!

«Ben dis donc... la dernière fois que je suis venu, c'était encore un taudis avec juste le grand cercle en panneaux solaires... maintenant, c'est une ville presque aussi grande que... ben Dollet ou encore Timber. Je suis sur qu'ils sont même plus développés que Balamb!»

Il n'y avait pas ces plate-formes de forage, il n'y avait pas autant de maison, et la gare? Sérieux, chaque fois qu'il avait pris le train pour rejoindre Esthar, il devait dormir ou ne pas être près de la fenêtre, car il n'avait jamais réalisé à quel point la gare était devenue chouette!

Eve lui indiqua qu'il avait eu des infos comme quoi, les SeeD n'étaient pas bien vus? Ah?

«Tu fais bien de me le dire, je ne le savais pas... il s'est passé quoi encore? On est intervenus alors qu'ils voulaient pas qu'on les sauve?» le jeune homme avait entendu parler d'une histoire similaire mais qui datait d'il y a longtemps, à l'époque où Esthar et Galbadia était encore en conflit et qu'Horizon n'était vraiment qu'un petit taudis... il rangea son épée dans son générateur de trou noir et le planqua dans son dos, sous son t-shirt et son manteau au cas où il serait fouillé. Il sortit son téléphone cependant pour consulter rapidement des archives du SeeD et fut surpris que.. ah ben oui, c'était exactement ce qu'il s'était passé!

«Des réfugiés à Horizon? Original comme choix.. mais ça explique pourquoi la ville s'est tellement agrandie.» il se déconnecta du réseau SeeD et rangea son téléphone avant d'arriver à la gare qui servait d'entrée à la ville. Des gardes étaient postés, mais ils ne ressemblaient pas non plus à ce dont Quentin se souvenaient. Ils portaient d'épaisses bandelettes autour de leurs bras et leurs jambes, ce qui lui faisait penser à certains combattants de type moine dans les jeux vidéos, il porta un regard sur des affiches qui proposaient des cours d'arts martiaux, et le jeune homme n'eut pas trop de mal à imaginer que la ville avait su palier à son problème de sécurité tout en gardant ses principes envers les armes!

«Bonjour, papiers, s'il vous plaît.» le jeune homme s'avança et donna donc sa pièce d'identité, ne montrant pas son insigne du SeeD évidemment
«Esthar, très bien. Motif de votre visite?»
«Juste une petite halte avant de poursuivre notre route jusqu'à Timber.»
«Vous ne prenez pas le train?»
«Disons qu'on essaie de faire des économies... et comme il n'y a pas trop de monstres sur la voie ferrée, ce n'est pas trop dangereux.»
histoire de justifier qu'ils n'aient pas d'armes sur eux.
«Vous permettez que je vous fouille?»
«Oui, bien sur!»
le garçon écarta les bras, sa coopération semblait rendre le garde assez détendu car il le fouilla à peine avant de se tourner vers Eve pour les mêmes raisons, bien qu'il risquait d'avoir quelques questions vis à vis de Forgeron...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enlil
Alien

Alien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Lun 30 Oct - 18:59

Spoiler:
 

Enlil visitait Horizon pour la première fois. La réaction de Quentin ainsi que sa remarque lui permettaient toutefois de comprendre que la ville avait changé de manière assez radicale. Visiblement la cité connaissait des améliorations majeures, passant de l'état de taudis à celui d'une ville de la taille de Dollet. Le sélénite n'était jamais allé à Balamb et ne pouvait pas faire de comparaison avec le niveau de vie de cette autre ville portuaire. Il trouvait l'aspect du lieu assez attrayant. Le scientifique comptait bien profiter de son passage ici pour faire une petite visite touristique. Forgeron semblait aussi enthousiaste que son concepteur en songeant à la tranquillité qui semblait régner ici.

"Je ne sais pas d'où viennent ces réfugiés, mais leur présence ici semble plutôt bénéfique. Je suppose qu'ils ont tout fait pour améliorer les conditions de vie sur leur terre d'accueil."

L'extraterrestre ne put s'empêcher de sourire, cette situation lui rappelait un peu celle de son peuple. Il ne put s'empêcher d'observer la ville un bref instant avant de s'avancer en direction de la gare. Des gardes étaient présents pour contrôler l'identité des voyageurs et ils ne tardèrent pas à interpeller le trio.

"Bonjour..."

"Bonjour ! Votre ville a l'air très jolie !"

Le droïde ne laissait pas le temps à son concepteur d'ajouter quoi que ce soit après ses salutations et salua à son tour les gardes. Eve cherchait ensuite son portefeuille dans la poche de sa tunique. Les gardes semblèrent surpris face à l'aplomb de la machine qui affichait une certaine sympathie à leur égard. Le sélénite présenta machinalement une carte d'identité de Midgar. Quentin répondait aux questions du garde puis se laissait fouiller. Le scientifique n'avait rien à cacher et en fit de même. Forgeron ouvrit sa cape, laissant voir son squelette fait de métal blanc.

"Votre machine n'est pas dangereuse ?"

Enlil parut un peu surpris par la question, mais elle était légitime. Il prenait le temps de réfléchir à la manière dont il allait présenter sa conception.

"Il a été conçu afin de m'aider dans mes travaux, c'est une sorte d'assistant doté de sa propre personnalité."

Eve ne mentait pas. Il avait créé Forgeron afin que celui-ci serve de base de données regroupant des informations de tout Héméra ainsi que d'assistant lorsqu'il travaillait sur les conceptions de vaisseaux. De plus, le droïde n'était pas particulièrement agressif. Il n'avait recours à la violence que lorsque la situation l'exigeait vraiment. Le garde inspectait brièvement Forgeron, qui se dandinait. Le robot ne cachait pas son empressement à vouloir visiter les lieux. Le ciel commençait seulement à s'obscurcir et les lueurs de la cité l'intriguaient.

"Elle ne possède aucun dispositif d'armement ?"

Le garde cherchait du regard des dispositifs qui auraient pu dissimuler une arme, mais il ne trouverait rien de ce genre. Forgeron ne portait véritablement aucun mécanisme destiné au combat. Il ne cachait aucun tireur laser ou quoi que ce soit d'autre.

"Bien sûr que non, il est inoffensif."

Enlil mentait un peu, mais cette fois-ci c'était pour la bonne cause. Il espérait bien que sa création puisse l'accompagner dans les rues de la ville. La réponse du sélénite satisfaisait moyennement le garde, mais il s'en contentait. Le trio ne paraissait pas vraiment dangereux et après les avoir tous fouillés, les gardes décidaient de les laisser entrer. Le scientifique paraissait soulagé et Forgeron sautillait gaiement en direction de la rue principale.

"Ça semble plutôt tranquille par ici."

"Lily m'a dit que les gens qui vivent ici sont profondément pacifistes."

Le scientifique parlait tout en envoyant un message à la blonde, afin de lui indiquer qu'ils étaient arrivés à la première étape du voyage.

"On peut visiter ? Oui ?"

La machine regardait Kirito et Eve. Sa voix de synthèse trahissait une certaine impatience. Le sélénite hochait la tête en guise de réponse et attendit celle de Quentin avant de s'aventurer dans la ville. Il profiterait de ce passage en ville pour acheter quelques provisions supplémentaires pour le voyage.


Dernière édition par Enlil le Lun 30 Oct - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan
Héros vitruel

Héros vitruel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Lun 30 Oct - 21:12

Spoiler:
 


La ville d'Horizon avait tellement changé! Mais en bien hein? C'était juste incroyable à quel point la fusion des mondes avait déjà contribué à améliorer les choses ici... le fait que Galbadia et Esthar aient fait la paix déjà, ça avait pas mal aidé à reconstruire la ville à l'époque, puis y'avait eu la gare qui avait également permis d'enrichir la ville, et maintenant ces réfugiés qui avaient tout fait pour être bien installés et contribuer encore au développement de la ville!

Une fois passés le poste de garde, sans trop d'encombres, le trio commença à s'avancer. Évidemment, Forgeron souhaitait visiter!

«Euh... oui, on peut visiter, mais je ne peux pas être le guide. La ville ne ressemble en rien à ce que je connaissais avant!»

Malgré tout, ça valait clairement le coup d'œil! La ville était tellement plus vivante qu'avant! Les ports de pêche étaient propres, il y avait des bars, des restaurants, des clubs un peu partout, des hôtels aussi, même si ça restait encore simple en comparaison d'Esthar, c'était tout de même un endroit où l'on aimerait bien vivre!

Bon, l'odeur de poisson était toujours là par contre...

«On a qu'à essayer de faire le tour de la ville en longeant le port?» c'était une certaine manière de visiter sans se perdre, car forcément en faisant tout le tour, ils finiraient par revenir à leur point de départ! Ainsi, le trio se mit en marche, tranquillement, histoire de clôturer un peu cette journée qui avait été longue! Qui aurait idée de vouloir encore marcher après avoir passé la journée à ça? Des curieux sans doute!

Ils passaient également devant quelques dojos qui, si Quentin lisait bien les affiches, n'enseignaient que des arts martiaux sans armes. La boxe, le judo, et d'autres techniques aux noms qui lui échappaient!

«Je ne sais pas si le combat à mains nues peut vraiment être efficace face à des armes... mais d'un autre côté, avec de bonnes gemmes, je suppose qu'on peut faire un peu tout et n'importe quoi?» après tout, certains mages pouvaient être redoutables parfois hein?

Ils longeaient le port avec les immenses éoliennes qui continuaient d'apporter leur part d'énergie, le jeune homme désigna alors une plate-forme plus loin

«Je me demande ce que c'est?»
«C'est un forage de gemmes... on pensait qu'il n'y avait de ces pierres que dans les mines? Ben non! Y'en a aussi sous l'eau!»
Quentin se tourna vers un solide gaillard à la peau bronzée... clairement pas originaire du coin, peut-être l'un de ces fameux réfugiés...
«Oh? Intéressant! Comment vous y avez pensé?»
«Sous l'eau, y'a de la terre et de la roche comme partout. Même si ça n'avait pas été des gemmes, on aurait forcément trouvé quelque chose...»


Pas faux, mais intéressant en tout cas! Quentin se tourna vers Eve pour voir s'il souhaitait continuer, ou peut être demander une auberge ou un hôtel pour se reposer. Le soleil commençait à se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enlil
Alien

Alien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mar 31 Oct - 1:24

Spoiler:
 

Horizon était une ville pleine de vie. L'odeur de sel et de poissons qui planaient au-dessus de la cité ne le dérangeait pas. Comme Quentin le proposait, le trio longea le port. Au cours de la visite, Eve eut l'occasion de voir de nombreux bars, des restaurants et autres commerces de ce type. Il faisait un peu de repérage pour la suite. Le sélénite comptait en effet se balader un peu en ville lorsque la nuit serait tombée, mais il ne voulait pas obliger son compagnon de voyage à le suivre. Forgeron ne put s'empêcher de regarder les différentes affiches vantant les mérites de tel ou tel dojo. Chacun pratiquait des arts martiaux différents et le garçon en noir fit un commentaire à ce sujet. Forgeron s'empressa de répondre.

"Les gens d'ici doivent être trop forts !"

Le droïde se voyait déjà prendre des cours dans l'une de ces écoles spéciales. Il aurait pu apprendre quelques techniques utiles afin d'aider son ami et son concepteur à combattre les monstres. Le trio ne resterait pas assez longtemps pour permettre au robot de l'envisager. Enlil avait déjà entendu parler de combattants qui favorisaient les arts martiaux aux armes et il trouvait cela admirable. De son côté, il ne pensait pas avoir la force et le mental nécessaires à cette pratique qui nécessitait des entraînements rigoureux.

"J'imagine que c'est un peu comme faire de son propre corps une arme."

Le sélénite put constater que la ville utilisait astucieusement l'énergie solaire ainsi que l'énergie éolienne. Les gens avaient véritablement su s'adapter à la vie au beau milieu de l'océan. S'il devait retenir une chose à propos des humains, c'était leur facilité à s'acclimater à divers environnements. Ils prospéraient dans tous les mondes, recouvrant une grande partie de la surface du globe. Les autres espèces se montraient toujours plus discrètes et faisaient preuve de moins d'adaptabilité. Quentin désignait ensuite une plate-forme, s'interrogeant sur son utilité. Enlil ne pouvait répondre à l'interrogation du garçon en noir, mais un homme au teint bronzé fournissait quelques explications.

Le scientifique écoutait attentivement la brève discussion entre Quentin et l'inconnu. Apparemment, les plates-formes servaient au forage des sous-sols marins, permettant d'extraire des gemmes des abysses. Cela soulevait de nombreuses questions dans l'esprit de l'extraterrestre. Il se demandait comment ils avaient pu y penser et si cela ne représentait pas des risques pour la stabilité de la ville. Eve préférait ne pas se faire remarquer ou offusquer les habitants du coin et garda le silence. Il ne doutait pas des compétences des ouvriers et finissait par se convaincre que des études avaient sûrement été menées avant que les travaux ne commencent. Tout ceci ne pouvait qu'être bénéfique à l'économie d'Horizon.

Ils avaient fait le tour du port et le droïde jugea qu'un petit moment de repos ne lui ferait pas de mal.


"J'ai vu un petit hôtel pas loin, si vous voulez vous reposer."

Enlil décidait de réserver une chambre dès maintenant.

"Bonne idée, une bonne douche ne me fera pas de mal !"

La machine attendait la réponse de Quentin avant d'entamer la marche et de les guider en direction d'un bâtiment coquet à l'ambiance feutrée. L'hôtesse d'accueil se tenait prête et souriait, derrière son pupitre. Elle accueillait les visiteurs en les saluant poliment. Enlil saluait la demoiselle et réservait une chambre double avec lits séparés, payant les cent gils requis. Il récupérait les clés de la chambre. Il guidait ensuite le garçon en noir et Forgeron, montant des escaliers puis traversant un petit couloir avant de rejoindre le lieu de repos. Le sélénite ouvrait la porte pour constater que le la chambre était plutôt grande, mais bien moins luxueuse que la suite qu'il avait connue à Esthar. Cela ne le dérangeait pas pour autant. La pièce était aménagée afin qu'elle soit chaleureuse et confortable.

"Je compte faire un petit tour en ville après, si tu veux rester ici Forgeron pourra en profiter pour te parler un peu de mes travaux."

Le sélénite se dirigeait vers la salle de bain. De son côté, le droïde ne se montrait pas très bavard. Il s'était installé sur une chaise et commençait à griffonner sur un papier. La machine brisa le silence en posant une question à Kirito.

"Tu as eu des messages de la part de ta sœur ?"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan
Héros vitruel

Héros vitruel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mar 31 Oct - 8:17

Spoiler:
 

La visite de la ville ne leur apporta pas non plus un flot d'informations fantastique, mais l'endroit était devenu quand même agréable. Les gens semblaient heureux de vivre ici, les réfugiés s'étaient bien adaptés, on les reconnaissait quand même par leur différence de peau, d'où pouvaient-ils venir? D'un de ces autres mondes d'Héméra? On racontait qu'il existait un campement quelque part sur Héra qui en accueillait déjà... Quentin ne s'était pas davantage penché sur le sujet, puisque d'une certaine manière, ça ne le concernait pas, mais maintenant...

Malgré tout, il n'osa pas poser directement la question, et le trio se rendit plutôt dans une petite chambre d'hôtel tranquille. Au départ, Quentin fut gêné qu'Eve réserve la chambre, d'autant que ce fut une chambre commune, il n'était pas trop habitué à partager son espace de vie en fait. Du moins, plus depuis qu'il n'était plus avec sa sœur.

Eve comptait ressortir, le jeune homme non. Il avait à faire évidemment.

«Oui, pourquoi pas!» dit-il à l'idée de passer une partie de la soirée avec Forgeron et en apprendre plus que les travaux du scientifique! C'est pour ça aussi qu'il partageait cette aventure hein?

Lorsque son ami partit pour la salle de bain, le robot s'était mis à faire des petits dessins... Quentin s'assit juste sur son lit après avoir retiré son boîtier toujours planqué dans son dos. Il rougit un peu lorsqu'on lui demanda des nouvelles de sa sœur

«Elle... elle n'a pas de téléphone. Elle ne peut pas m'envoyer de message.» il n'avait pas encore trouvé le moyen de connecter le jeu à un numéro de téléphone. Après tout, il n'était pas programmateur hein? Les messages du jeu allaient dans le jeu, et il ne pouvait pas bidouiller le code source du jeu pour ça, ça risquerait de provoquer des mises à jour problématiques et ça perturberait sa sœur plus qu'autre chose

«J'irai la voir toute à l'heure, si ça ne t'embête pas.» voilà pourquoi il préférait généralement les chambres solo. L'idée de s'allonger sur son lit et qu'il y ait quelqu'un d'autre dans la pièce le dérangeait un peu. Cela lui rappelait de mauvais souvenirs suite à quelques incidents sur un autre jeu, le jeu d'où venait Sinon d'ailleurs, GGO... bref. Il supposait quand même qu'avec Forgeron, il ne risquait pas grand chose. D'ailleurs, le jeune homme sortit son casque et le posa délicatement sur la table de nuit, branchant ensuite les câbles, il sortit aussi son téléphone pour s'assurer qu'il y ait bien une connexion internet

«C'est bien qu'ils se soient un peu développés... y'a même internet dans les chambres maintenant...» c'est alors qu'il eut une petite idée «Tiens, Forgeron... ça te dit de voir un peu le monde? Si je branche l'ordinateur, j'ai un autre avatar sur le jeu, tu peux le prendre et te joindre à nous? Bon toi, tu suivras depuis l'ordinateur, ça ne fera pas comme si tu étais réellement dedans, mais tu pourras parler à Yuuki et aux autres?»

Pas de gros combats de prévus encore. Ils n'étaient pas prêts à affronter un autre boss! Donc juste des promenades de routine surement, histoire d'explorer le nouveau plateau qu'ils avaient débloqués!
«Enfin, après manger... quand Eve ira faire son tour!» de toute manière, il ne resterait pas longtemps, il faudrait bien travailler d'abord! Même s'il avait hâte de revoir sa sœur et s'assurer de son état, il ne voulait pas négliger la chance de voir les travaux du scientifique...

Lorsqu'Eve sortit de la salle de bain, le jeune homme se leva, laissant son ordinateur portable sous le casque, sur la table de nuit

«Une bonne douche ne me fera pas de mal non plus! On ira manger ensuite?» pas pour dire, mais le casse-croûte du midi l'avait laissé sur sa faim quand même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enlil
Alien

Alien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mar 31 Oct - 10:40

Forgeron se sentit un peu idiot lorsque Kirito lui répondit que sa soeur n'avait pas de téléphone et qu'elle ne pouvait donc pas envoyer de message. Il était un peu déçu, même si cela ne se voyait pas. Le droïde continuait de dessiner, la feuille était remplie de symboles sous lesquels figuraient des lettres ou des associations de lettres. La machine tentait de créer une traduction de cet étrange alphabet qu'elle avait vu dans sa base de données. Ce petit moment de répit était une occasion pour lui de faire quelques recherches au sujet des Chimères. Sa base de données était ainsi remplie d'information sur ces créatures. Par la même occasion, il en profitait pour se documenter sur les peuplades liées à ces entités mystiques et la manière dont elles se manifestaient autrefois.

Quentin sortait son casque et le posait sur la table de nuit. Le robot quittait sa feuille des yeux pour observer le dispositif avec une certaine curiosité. Il lui suffisait d'un coup d'oeil pour voir ce qui composait le casque de réalité virtuelle. Son nouvel ami lui fit alors une proposition qui le fit littéralement sauter de joie. Il bondissait alors que Kirito l'invitait à se joindre à lui et ses camarades dans le monde virtuel.


"Oui ! Oui ! Super !"

Forgeron ne pouvait s'empêcher de manifester sa joie. Il n'avait jamais pu jouer aux jeux vidéos, mais il participait parfois aux jeux des enfants du refuge. Bien souvent il était considéré comme le monstre qui cherchait ou attrapait les autres et ces jeux avaient fini par le lasser. La machine était lasse de jouer la méchante bestiole et aurait aimé pour une fois qu'on le considère véritablement comme un enfant humain.

"Je pense que je n'ai pas besoin de me connecter sur l'ordinateur. Si je peux télécharger le jeu dans ma base de données, je pourrais vous rejoindre."

Le robot possédait un système plus évolué que celui d'un simple ordinateur, mais il possédait tout ce qui était nécessaire pour le jeu. De plus, en procédant de cette manière, il n'aurait pas à suivre l'action tout en restant derrière l'écran. Il comptait toutefois procéder d'une autre manière concernant l'intégration de son personnage. Le droïde ne voulait pas utiliser un personnage créé par quelqu'un d'autre et il préférait grandement réfléchir à l'apparence qu'il aurait s'il était un humain.

"Tu crois que je pourrais faire mon propre avatar ?"

La machine ressemblait véritablement à un enfant. Sa voix de synthèse, ses intonations et son attitude, tout laissait croire qu'il n'était qu'un gamin. Il faudrait néanmoins attendre que son concepteur et son ami aient mangé pour s'essayer à la réalité virtuelle et rencontrer des gens puissants, et en particulier son héroïne. Enlil quittait ensuite la salle de bain pour les rejoindre. Le sélénite s'asseyait sur son lit. Il avait changé de vêtements, tout en gardant le même style. Les autres étaient bons pour la poubelle, déchirés et tâchés de sang. Il avait pris le temps de désinfecter sa plaie et de la couvrir d'un pansement.

"Je meurs de faim et sur le chemin j'ai vu un petit stand qui vend du poisson frit et des pommes de terre frites. J'ai bien envie d'y goûter, mais on peut toujours aller dans un vrai restaurant si tu veux."

Son sandwich était un peu léger pour un vrai repas. Il allait d'ailleurs devoir réfléchir à une manière de prendre de vrais repas pendant le voyage. Enlil avait appris à cuisiner lorsqu'il était à Midgar, mais il n'avait pas très souvent l'occasion de le faire. De manière générale il mangeait à la cafétéria de la Néo-ShinRa et il n'avait pas à se plaindre de la qualité des repas. Le scientifique fut ensuite intrigué par la feuille de papier posée sur le sol. Il comprit rapidement que la machine avait découvert l'alphabet sélénite dans sa base de données. L'extraterrestre ne s'inquiétait pas pour cela, il se doutait que sa conception fouillerait. Il ne fit aucun commentaire à ce sujet.

Dès lors que le garçon en noir serait prêt, Eve l'invitait à le suivre. Il mettait une petite veste rembourrée de fourrure. Les nuits automnales pouvaient être fraîches, surtout au beau milieu de l'océan. Il lui laissait le choix concernant le lieu à choisir pour le dîner, se doutant que de nombreux restaurants proposaient du poisson frits et des frites à leurs menus.


"Que penses-tu de cette première journée de voyage ? Plutôt épuisante, non ? J'espère que notre compagnie, à Forgeron et moi, n'est pas trop désagréable."

L'extraterrestre espérait que Quentin se sentait un peu plus à l'aise à présent. Ils ne se connaissaient pas depuis très longtemps, mais ils voyageraient ensemble pour un bon moment encore. Enlil préférait s'assurer que tout allait bien pour le garçon en noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan
Héros vitruel

Héros vitruel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mar 31 Oct - 15:25

Honnêtement, Quentin ne s'était pas du tout attendu à un tel enthousiasme de la part de Forgeron. Quelque peu figé alors qu'il le regardait réfléchir déjà à la manière dont il allait pouvoir intégrer le jeu, le garçon finit par sortir de son boîtier le jeu sous format CD

«Ben... je suppose que oui? Tu peux lire ce genre de choses? C'est le CD d'installation, sinon, il faudra que tu trouves le programme sur mon ordinateur...» se grattant un peu la joue, il en savait tellement peu sur Forgeron qu'il s'inquiétait quand même sur la question et le procédé «il faudra quand même demander à Eve s'il est d'accord, je ne voudrais pas que ça pose problème.»

En tout cas, le petit robot paraissait vraiment content à cette idée, ce qui ne pouvait que le faire sourire à son tour... quant à l'idée de l'avatar
«Oui, bien sur! De toute manière, tu n'auras pas le choix puisque tu ne vas pas rejoindre une partie en tant que joueur existant, mais en tant que nouveau. C'est l'étape obligatoire! Tu as une idée du style de combattant que tu voudras être?»

Eve était sorti de la salle de bain, il proposait bien d'aller manger, ce qui convenait tout à fait au gamin
«Oui, un petit truc comme ça, ça me convient! Je ne voudrais pas qu'on rentre trop tard...» histoire de pouvoir jouer après manger et ne pas se coucher trop tard.

Il alla rapidement à la douche, puis il en sortit avec un pantalon de jogging noir et un t-shirt gris... il s'approcha ensuite pour s'asseoir sur son lit et enfiler une simple paire de baskets avant de secouer la tête pour chasser les dernières gouttes dans ses cheveux

«Allez! À table!»

Descendant les marches, ils saluèrent l'aubergiste avant de se retrouver dehors et être de nouveau agressés par l'odeur de poisson! Et plus ils approchaient de la petite bicoque qu'Eve avait repéré et plus l'odeur était forte!
«On peut dire que ça sent la friture!» souriant doucement, ils s'approchèrent du comptoir, il y avait des petites tables disposées en fer forgé légèrement rouillé, mine de rien, même si ça rappelait la récupération de l'ancienne Horizon, ça donnait un petit côté vacances sympa!

Quentin prit donc le poisson frit avec des frites - tant pis pour les calories! Fallait bien compenser tout ce qu'ils avaient perdu aujourd'hui hein? - avec de l'eau par contre, il n'allait pas jusqu'à prendre un soda!
En attendant que ce soit prêt, Eve s'interrogeait sur ce début de voyage, mine de rien, Quentin fut touché de voir qu'il s'y intéressait

«Ça va bien! Je suppose que je ne pourrai pas obtenir toutes les réponses que je cherche en quelques minutes, mais je suis plutôt bien tombé avec vous deux! Pas toujours évident de joindre l'utile à l'agréable!» il affichait un large sourire tout en se tournant vers Forgeron qui semblait guetter les poissons au bord de l'eau. «Forgeron est vraiment exceptionnel, et adorable! C'est tellement facile de lui parler, on a l'impression que tout ce qu'on dit est passionnant!» il pouffa un peu de rire alors que le patron de la bicoque approchait pour leur donner leur commande, lorsqu'il s'éloigna, le gamin en profita pour l'interroger sur le jeu «d'ailleurs, Forgeron aimerait s'inscrire sur ALO... même s'il ne pourrait normalement pas être en immersion dans le jeu, puisqu'il n'a pas le casque, mais au moins avoir la vidéo et le son? Avec son propre avatar» la réalité virtuelle impliquait de nombreux capteurs qui permettait justement de ressentir la douleur, le goût, les odeurs, ce genre de choses. Sans le casque, Forgeron ne pouvait pas ressentir tout ça - et d'ailleurs, le pouvait-il tout court en étant un robot? Quentin ne s'était jamais posé la question de savoir s'il ressentait la douleur...

Il préférait tout de même avoir l'accord d'Eve avant de se lancer là dedans. Il supposait que Forgeron pouvait prendre certaines décisions tout seul, mais au cas où...

En attendant, ils mangeaient tranquillement, discutant du programme du lendemain, à savoir donc, continuer par la voie ferrée jusqu'à Timber, ensuite ils iraient probablement à Dollet un peu, et ensuite, il faudrait probablement décider de la prochaine étape!

Le repas fini, Eve allait donc faire son petit tour, Forgeron resterait avec Quentin, à voir s'ils allaient jouer un peu, ou si le jeune homme irait juste faire un petit coucou à sa sœur. Au final, tout dépendait du scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enlil
Alien

Alien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mar 31 Oct - 16:50

Forgeron ne possédait pas de lecteur pour un CD, mais il pouvait effectivement extraire le code source et le programme d'installation du jeu via l'ordinateur de Kirito. Le droïde fut toutefois d'accord avec son nouvel ami. Son concepteur devait avant tout donner son avis. Il prenait toutefois le temps de réfléchir à ce qu'il voudrait faire dans le monde virtuel, parce qu'il n'avait absolument aucune idée. En réalité, il était surtout occupé à imaginer une apparence humanoïde qui lui correspondrait le mieux. Le robot éprouvait quelques difficultés à conceptualiser cette idée. Tandis que Quentin partait dans la salle de bain, l'entité mécanique observait son concepteur avec un certain intérêt.

Le sélénite s'était d'ailleurs aussitôt redressé quand le garçon fut prêt à partir manger. Ils se dirigèrent ensuite vers le petit stand et l'odeur de friture stimulait d'autant plus l'appétit du scientifique. Ils commandèrent tout en discutant et s'installèrent à une table. La réponse de Quentin fit sourire Enlil. D'une certaine manière, il espérait que le jeune homme se plaise en leur compagnie. Forgeron se tenait debout, penché au-dessus de l'eau à la recherche de mouvements qui trahiraient la présence de poissons. Cela lui rappelait un peu lorsqu'il allait à la pêche en compagnie de Kentaro sur l'île de Bikanel. Eve ne put s'empêcher de rire à la remarque du garçon en noir et gris concernant l'attitude de sa création. On leur apportait les commandes et Enlil remercia chaleureusement le patron.

Il entamait déjà ses frites, mangeant avec les doigts. Il trempait parfois sa nourriture dans une sauce rougeâtre et épicée qu'il n'avait encore jamais goûté, mais qu'il trouvait particulièrement bonne. Quentin évoquait alors l'envie de Forgeron de s'inscrire sur le fameux jeu pour lequel il semblait se passionner. L'extraterrestre réfléchissait un moment, mais il semblait quelque peu réticent. Il terminait sa bouchée et répondait à Quentin.


"Forgeron est un être particulièrement gentil, c'est vrai. Je n'ai jamais pensé que sa personnalité se développerait autant lorsque je l'ai conçu. Je ne peux pas m'opposer à son épanouissement."

Eve avalait une gorgée d'eau.

"S'il a envie de jouer, alors il le peut."

La machine, qui écoutait attentivement la conversation, ne put s'empêcher de faire une petite danse de la victoire.

"En revanche, il n'a pas été programmé pour ressentir la douleur ou le goût et les odeurs. Je ne sais pas si cela fonctionnera."

Le droïde n'avait jamais évoqué l'envie de pouvoir ressentir la douleur ou le goût. Il avait toutefois rapidement compris que le monde était composé de diverses odeurs et avait manifesté l'envie de pouvoir sentir les fleurs. Avant sa promotion, le sélénite effectuait des recherches sur des capteurs à ajouter, mais il n'avait pas eu le temps d'aller jusqu'au bout. Il lui faudrait certainement de l'aide à ce sujet et il comptait bien profiter de ses voyages pour trouver quelques améliorations à effectuer sur Forgeron.

Ils parlaient ensuite du programme du lendemain qui serait tout aussi chargé qu'aujourd'hui. Enlil savourait son poisson frit avec une certaine délectation. Cela lui changeait un peu des recettes de Bikanel et le sélénite affichait une certaine préférence pour la malbouffe. Une fois le repas terminé, le sélénite décidait de se lever.


"Prenez votre temps, je vais faire un petit tour de la ville et essayer de voir ces fameuses plates-formes de plus près."

Le scientifique profiterait de sa visite pour faire un peu de repérage afin de pouvoir faire quelques achats le lendemain matin. Forgeron se retrouvait seul avec Kirito. Il comptait demander quelques conseils à Quentin pendant qu'ils rentraient à l'auberge.

"Je pense choisir un combattant de la race des Leprechauns, ça semble me correspondre. Qu'est-ce que t'en dis ?"

Le droïde tenait la porte à Quentin et le laissait entrer le premier dans l'auberge. Ils retournaient ensuite dans la chambre. Forgeron laissait Kirito allumer son ordinateur avant de s'y connecter à l'aide d'un câble USB caché dans l'un de ses doigts. Il se contentait d'extraire ce dont il avait besoin et laissait son ami se connecter et parler avec sa sœur. L'entité mécanique comptait laisser à Kirito et Yuuki un petit moment d'intimité avant de les rejoindre. Elle devait encore créer son personnage en partant de rien. Il choisissait le même pseudonyme que son véritable nom et entamait ensuite les formalités d'usage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan
Héros vitruel

Héros vitruel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mer 1 Nov - 8:25

Cela faisait du bien de manger! Même quelque chose de pas super diététique! De toute manière, ce n'était pas comme si Quentin était un habitué de la haute gastronomie! En dehors du riz ou des pâtes, il ne mangeait pas souvent quelque chose de raffiné! À part peut être dans ALO quand Asuna préparait à manger!

Concernant Forgeron, il est vrai qu'il était exceptionnel, mais limité concernant certains sens, son immersion dans le jeu ne pourrait pas être totale

«Ce n'est pas grave s'il ne ressent pas tout. De toute manière, il aurait fallu qu'il assimile totalement le programme du casque pour ça, et ce serait illégal. Il est sous brevet! Autant pour le jeu, c'est pas trop grave, mais pour le casque, je préfère éviter!»

Résultat, il valait mieux qu'il se contente du programme brut, comme un jeu vidéo normal, avec l'image et le son! Il aurait quand même l'impression d'être dans le jeu, mais sans toutes les sensations
«De toute manière, je ne songe pas le faire combattre! Il va juste visiter quelques étages...» hors de question de mettre le robot en danger! Même s'il ne sentait pas la douleur, il pouvait avoir peur.

Eve alla faire un tour, aussi ils retournèrent à l'hôtel avec Forgeron qui avait bien réfléchi à la race qu'il souhaitait incarner! Ce qui fit sourire le gamin sur le coup

«C'est une bonne idée! Si tu créés un leprechaun, tu vas surement apparaître dans la région du Nord, dans la neige... je viendrai te chercher!» la race des forgerons, c'est vrai que ça lui allait comme un gant!

Une fois dans la chambre, Forgeron utilisa un câble relié à son doigt, Quentin avait inséré le CD dans son ordinateur et ainsi, ils retiraient les différentes sécurités pour qu'il puisse installer intégralement le jeu! Cela prit quelques minutes, mais le robot semblait être prêt. Alors qu'il mettait son casque, prêt à s'allonger sur le lit, le garçon donna une dernière information au robot

«Je vais t'envoyer Yui, c'est une intelligence artificielle qui m'a beaucoup aidé quand je suis arrivé dans ALO, elle a l'apparence d'une toute petite fée, et elle t'aidera pour créer ton avatar!»

Il s'allongea alors, le casque sur les yeux, le cœur battant
«Link Start...»

Un ensemble de couleurs flashs, et la seconde d'après, il se retrouvait avec son apparence elfique! Regardant autour de lui, il se trouvait sur la grande place de départ, le cristal de téléportation derrière lui pour gagner les différentes zones débloquées du jeu

«Yui?»
«Kiritooooooo!»
la petite fée sortit de nulle part et se jeta sur lui! Toute contente de le revoir visiblement «comment ça va?»
«Ça va! Je suis venu avec un ami qui est en train de créer son personnage, un leprechaun. Je ne sais pas le nom qu'il a choisi, mais tu devrais le reconnaître facilement, il a un code spécial!»
«D'accord, Kirito, je vais aller l'aider!»
«Merci! Je vais au 17ème étage voir Yuuki, tu le conduiras jusque là? N'oublie pas de lui apprendre à se servir de ses ailes»
«Oui!»
se mettant au garde à vous, la petite fée disparut comme par magie, le garçon eut un regard amusé en la voyant partir, puis il se retourna pour aller vers le cristal de téléportation pour rejoindre l'étage où se trouvait la ville de Yuuki.

Il n'eut pas besoin de marcher longtemps avant de frapper à la porte de son petit appartement, la jeune fille ouvrit la porte et se jeta au cou de son frère - décidément, toutes les filles lui sautaient au cou dans ce jeu!

«Salut Yuuki! Tu vas être contente, j'ai un ami qui va bientôt nous rejoindre...»
«Forgeron?»
elle avait l'esprit encore bien vif. Il hocha de la tête, toute contente! Il entra dans la maison et ils commencèrent tranquillement à discuter en attendant que Forgeron arrive. Ils ne pourraient pas rester longtemps, ils avaient encore une longue journée demain! Mais ce qu'il y avait de bien, c'est que comme Yuuki était seule chez elle, ils pourraient en profiter pour discuter des travaux de Eve en même temps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enlil
Alien

Alien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Jeu 2 Nov - 1:54

ForgeronALOSource :9S de NieR:Automata. Fanart de Shikaama.

Forgeron avait choisi une apparence inspirée par celle de son créateur, mais plus jeune. Il ressemblait à un adolescent plutôt frêle et mesurant un peu moins d'un mètre soixante. Si le sélénite voyait l'apparence du droïde dans le monde virtuel, il aurait sans doute pu distinguer quelques-uns de ses traits. Enlil avait toutefois les cheveux bien plus longs par le passé et il les coupait fréquemment depuis son arrivée sur Héméra. Un fin bandage noir cachait les yeux azurés de l'avatar de l'entité mécanique et il portait une veste et un short noir brodés de fils dorés. Ses gants ainsi que ses bottines semblaient faits d'une matière semblable au cuir. Le robot observait scrupuleusement les détails de son physique humanoïde.

Il avait finalement réussi à s'en sortir seul avec le menu du jeu lorsqu'une petite créature ailée apparut comme par magie à ses côtés. La fée se présentait sous le nom de Yui et venait de la part de Kirito. La machine ne put s'empêcher de l'observer un petit moment en lui tournant autour. Elle était chargée de lui enseigner quelques bases et notamment la manière dont il pouvait se servir de ses ailes. Le droïde se montrait particulièrement étonné lorsqu'elle lui apprit qu'il avait la possibilité de voler dès le départ, même le temps de vol était limité. Il avait cru qu'il lui faudrait atteindre un certain niveau avant de pouvoir le faire. Yui mettait du cœur à l'ouvrage et malgré toute sa bonne volonté et son enthousiasme, Forgeron eut quelques difficultés à décoller et à voler droit. Il avait chuté et touché le sol à plusieurs reprises avant de réussir à se maintenir et ses mouvements aériens étaient encore malhabiles.

La fée le guidait ensuite vers le lieu où vivait Yuuki. Tout en avançant, elle lui expliquait encore quelques détails au sujet du monde dans lequel ils se trouvaient. Fasciné par le monde qu'il découvrait, Forgeron éprouvait quelques difficultés à rester concentré. Il ne pouvait s'empêcher de tout observer et en oubliait parfois la présence de Yui. Il avait perdu son guide de vue à plusieurs reprises et la pauvre petite créature devait parfois faire demi-tour pour retrouver le leprechaun. Afin de ne pas user la patience de Yui et de se retrouver avec une fée en colère sur les bras, le droïde décidait de la suivre plus assidument et d'éviter de se perdre à nouveau. L'attrait de la nouveauté restait tout de même très fort, mais il ne succombait pas aux tentations sur son chemin. Ils arrivèrent finalement là où Kirito et sa jumelle les attendaient.

Un peu intimidé à l'idée de rencontrer sa nouvelle héroïne, le robot eut un petit moment d'hésitation avant de frapper à la porte. Il attendait ensuite qu'on l'invite à entrer ou qu'on lui ouvre la porte pour pénétrer dans l'appartement.


"Heu... salut ! Ravi de te rencontrer."

Il faisait un petit signe de la main avant de s'incliner. L'entité mécanique se montrait un peu plus discrète qu'à son habitude. Elle ne savait vraiment pas comment réagir.

"Je ne vous ai pas trop fait attendre ?"

Il souriait timidement. Son visage humanoïde lui permettait d'afficher de nombreuses expressions faciales, ce qui le changeait radicalement de son grand sourire habituel. Il pliait ensuite les bras et mettait les mains derrière sa nuque.

"Vous avez prévu de faire quelque chose ? Ou bien vous voulez que je vous parle un peu des recherches de mon créateur ?"

Forgeron semblait se détendre un peu. Il regardait Yuuki avec de grands yeux emplis d'admiration, par chance son regard était caché par la bande.

De son côté, Eve parcourait les rues de la ville. Il prenait parfois quelques photographies à l'aide de son téléphone mobile. Le scientifique n'osait pas vraiment aborder les passants. Il fit une petite pause, se penchant sur une rambarde. Il observait tour à tour la lune puis le reflet de celle-ci sur la surface ondulante de l'océan. Un peu plus loin, il remarqua un couple qui marchait dans sa direction. Les deux amants discutaient tout en se baladant main dans la main. Cette vision lui rappelait de nombreux souvenirs. La nostalgie le poussa à entamer la conversation. L'homme venait de faire sa demande en mariage et ils semblaient tous deux aux anges. Ils racontèrent brièvement leur rencontre et quelques petites anecdotes au sujet de leur histoire. Enlil apprit ainsi que le jeune homme était originaire de la région tandis que la demoiselle était l'un de ces réfugiés. L'extraterrestre en profitait pour satisfaire sa curiosité, leur demandant de quel endroit elle et les siens venaient et les raisons qui les avaient poussés à rejoindre Horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan
Héros vitruel

Héros vitruel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Jeu 2 Nov - 10:28

Spoiler:
 


Yuuki était tellement contente que Kirito ait pu venir que les deux jeunes gens discutèrent avec un certain enthousiasme
«Tant que je suis sur Dol et que j'ai une connexion internet, j'essaierai de venir te voir! Mais si je dois me rendre sur un monde où la connexion est limitée, ce sera plus difficile...» quoi qu'il se demandait si Forgeron ne pourrait pas développer certaines capacités à se connecter à internet où qu'il soit? Il devait bien avoir moyen de trouver les satellites en orbite autour de tout Héméra pour pouvoir capter les signaux? Il lui suffirait ensuite de brancher le casque sur l'un des périphériques du robot pour pouvoir se connecter?

C'était à prévoir!

Il fallut quelques minutes de discussion avant qu'on ne frappe à la porte. C'est Kirito qui alla ouvrir et il tomba nez à nez avec un leprechaun aux yeux bandés? S'il n'y avait pas eu Yui derrière - qui paraissait lessivée - il n'aurait pas fait le rapprochement

«Hey Forgeron! Sympa ton avatar! Entre! Tu as fait vite»
«On aurait pu arriver avant s'il ne s'arrêtait pas devant chaque fleur du décor...»
dit Yui sur un ton fatigué mais pas méchant! Quentin sourit en la laissant entrer alors qu'elle allait s'affaler sur un fauteuil de l'appartement.

«Tu es très beau, Forgeron! Et tu sais quoi? Vu que tu veux visiter, on va aller se balader tout en discutant des travaux? De toute manière, tout ce qui est dit ici est enregistré dans un dossier dialogues du jeu! Kirito pourra les récupérer pour les étudier après!» dit Yuuki avec un large sourire! Autant dire qu'elle n'avait pas forcément envie de rester enfermée ici alors que son frère était présent!

Résultat, ils sortirent pour visiter d'abord la ville du 17ème étage où vivait Yuuki, cela ressemblait à un petit village sympathique, des marchés, des aires d'entraînement, des monuments tout en pierre... cela ressemblait vaguement à Winhill en fait!

Ils discutaient ainsi, puis ils s'aventurèrent à l'extérieur, dévoilant de magnifiques paysages, des lacs, des forêts à la végétation luxuriante! Parfois, ils parcouraient les zones en volant, aidant Forgeron à se perfectionner dans le vol et le suivant toujours quand il voulait regarder quelque chose! Puis ils faisaient des pauses près d'une jolie zone, une belle clairière fleurie avec des animaux originaux, des lapins bleus, des papillons et autres, ou au bord d'un lac, etc. tout en discutant des projets.

Mais l'heure avançait, aussi ils durent souhaiter une bonne nuit à Yuuki, lui promettant de revenir la voir rapidement! De là, ils se déconnectèrent, Quentin retira le casque, de retour dans la petite chambre d'hôtel, Eve n'était pas encore revenu, mais ça ne saurait tarder

«Alors? quel effet ça fait?» demanda t'il à Forgeron tout en prenant son ordinateur, il chercha le dossier des communications afin de faire le tri dans les conversations et ne garder que les éléments relatifs aux recherches d'Eve sur les intelligences artificielles, il se créa un petit dossier pour tout ranger proprement, puis alla se changer pour enfiler un pyjama pour la nuit, la fatigue commençait à se faire ressentir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enlil
Alien

Alien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Jeu 2 Nov - 12:40

Spoiler:
 

Forgeron disposait en effet la capacité de se lier aux satellites du monde entier afin de pouvoir se connecter à internet de manière sécurisée partout où il allait. Son concepteur ignorait si cela fonctionnait dans les zones les plus reculées du monde ou même sur Héra, mais le droïde était équipé d'une technologie de pointe lorsqu'il s'agissait de connectivité et il n'avait aucun mal à capter les divers signaux et réseaux. Enlil ignorait évidemment que cette capacité était considérée comme une forme de piratage informatique, car la machine ne possédait aucune autorisation. Quentin l'apprendrait en étudiant un peu avec l'entité mécanique.

Les joues du leprechaun s'étaient empourprées lorsque Yuuki lui fit remarquer que son apparence était plaisante. Il ne put cacher sa joie lorsque la demoiselle lui proposa de discuter des travaux de son concepteur tout en visitant l'univers virtuel. Il fit un large sourire en hochant aussitôt la tête de haut en bas. Le petit groupe quittait la demeure de la demoiselle pour s'aventurer dans le monde du dehors. L'endroit ressemblait à un petit village bucolique, avec ses monuments en pierre et ses marchés. La machine avait finalement retiré son bandeau, même si elle pouvait voir en partie à travers, elle jugea qu'elle pouvait le retirer pour admirer le paysage. Ses yeux étaient d'un bleu très clair, presque lumineux.

Durant sa visite, Forgeron tâchait de rester concentré. Même s'il ne pouvait s'empêcher de profiter de la vue, il racontait la manière dont Eve l'avait conçu. Il évoquait d'abord la création de son squelette et la manière dont les nanomachines avaient été placées dans son squelette afin de simuler un système nerveux au sein de fins câbles qui servaient de muscles. Il en vint ensuite à évoquer ce que le scientifique considérait comme son véritable chef-d'oeuvre. Dans les grandes lignes, l'unité centrale de la machine ressemblait fortement à des réseaux neuronaux reliés à de petits boitiers contenant des disques durs et un assemblage complexe de nanomachines. Tout ceci permettait au droïde de développer une personnalité, ce qui le différenciait des machines au raisonnement froid, logique et rationnel.

Tandis qu'ils volaient au-dessus de magnifiques paysages simulant la nature, Forgeron évoquait des algorithmes complexes qui lui garantissaient une capacité d'apprentissage automatique. Certaines informations ne seraient probablement pas très utiles pour Kirito. Le droïde se montrait précis sans pour autant évoquer la totalité de ce qui faisait ce qu'il était. On sentait néanmoins dans le timbre de sa voix, qui était elle aussi plus humaine pour l'occasion, qu'il souhaitait vraiment aider du mieux qu'il le pouvait. De temps à autre, le leprechaun observait la faune de cet univers. Il était fasciné par leurs apparences extravagantes. Il avait brièvement poursuivi un lapin bleu, mais ne put le rattraper tant l'animal était rapide. L'entité mécanique abandonna rapidement, se disant qu'elle pourrait essayer une autre fois.

Le temps passa trop rapidement selon le robot et il fut bientôt temps de retourner à la réalité. Ils quittèrent Yuuki en lui souhaitant bonne nuit et en lui promettant de revenir. De retour dans la chambre, Quentin interrogea Forgeron sur ses ressentis. Le droïde bondissait du lit pour retourner au sol en levant les bras.


"C'était génial !"

Il faisait entendre sa voix de synthèse, usant d'un ton très clairement enjoué. La machine retournerait sans aucun doute dans le monde virtuel. Elle s'y était grandement amusée. Le robot voulut alors interroger Kirito au sujet de Yuuki. Il se demandait si elle aussi pouvait quitter le monde virtuel puisqu'elle semblait vraiment vivre là-bas. Le droïde attendait que son ami soit revenu après s'être changé pour lui poser la question, mais il n'en eut pas l'occasion. Eve pénétrait dans la chambre au même moment. Le sélénite discuta un peu avec le charmant couple. Il mit fin à la conversation en souhaitant tous ses voeux de bonheur aux fiancés avant de s'éclipser. Il semblait véritablement heureux de constater que malgré leurs différences, ces deux personnes étaient tombées amoureuses l'une de l'autre.

"Votre soirée s'est bien passée ?"

La question s'adressait autant à sa conception qu'au jeune garçon en pyjama.

"Oh oui !"

Forgeron montrait son entrain en sautillant tandis qu'il rejoignait le siège où il passerait la nuit. L'extraterrestre attendit la réponse de Quentin avant d'aller, à son tour, se mettre en tenue de nuit. La fatigue le gagnait peu à peu et il ne tarderait certainement pas à s'endormir. Une fois en pyjama, il gagnait son lit. La machine se fit plus discrète, murmurant à l'intention des deux futurs dormeurs.

"Je vous souhaite une bonne nuit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan
Héros vitruel

Héros vitruel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Jeu 2 Nov - 15:12

Spoiler:
 


Ce fut une très bonne soirée! Yuuki avait tout simplement adoré Forgeron, et si elle n'avait pas tout compris lorsqu'il parlait de ses processeurs et autres, Quentin lui semblait particulièrement attentif et passionné! Et autant dire qu'elle adorait quand son frère était comme ça! Même si elle ignorait si ce serait utile, elle sentait que ça lui plaisait. Il faudrait du temps au jeune homme de faire le tri dans tout ce que le robot lui racontait, et probablement qu'il devrait aussi demander à Eve de lui montrer certains des nanorobots qui semblaient composer le système nerveux de Forgeron. C'étaient ceux-là qui l'intéressaient le plus!

Quittant tous deux le monde virtuel, le jeune homme sourit en voyant l'enthousiasme de son nouvel ami face au jeu! Il était allé se changer mais en revenant, Eve était de retour..

«Très bonne soirée! Forgeron s'est créé un super avatar, et Yuuki l'a trouvé adorable!» il sourit doucement avant de ranger ses affaires, son ordinateur et tout, dans son boîtier, puis se glissa sous la couette avant d'éteindre les lumières

«Bonne nuit!» répondit-il autant à Forgeron qu'à Eve «d'ailleurs, tu as un programme de sommeil?» c'est vrai, qu'allait-il faire pendant la nuit? Est-ce qu'il s'ennuyait? Même un ordinateur doit être éteint de temps en temps, il avait un mode veille, ce genre de chose? Il fallait espérer, mais d'un autre côté, il serait logique de penser que certains éléments de son "organisme" ne puissent se reposer. Du moins, c'est ce que Quentin recherchait puisqu'il fallait qu'il puisse créer des nanorobots qui fonctionneraient en permanence avec une durée de vie assez longue pour repousser en permanence tout virus qui s'attaquerait à sa sœur.

Tout le monde s'endormit assez vite, la journée ayant été longue aussi bien physiquement qu'intellectuellement, un bon repos était de rigueur!

Le lendemain matin, Quentin avait fait un semblant de grasse matinée, il était neuf heures passées quand il ouvrit les yeux. Il lui fallut un peu de temps pour émerger et réaliser l'heure en fixant sa montre

«Oh zut! Déjà!» il regarda alors autour de lui pour voir s'il était le dernier levé... il espérait ne pas avoir fait perdre de temps à tout le monde du coup!
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enlil
Alien

Alien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Ven 3 Nov - 1:19

Le sélénite semblait heureux d'apprendre que sa création savait se faire apprécier des autres. Depuis qu'il l'avait mis en état de fonctionnement, la machine n'avait cessé de le surprendre. Il était plutôt curieux de savoir quel type d'avatar avait choisi le droïde, mais il attendrait de le voir de ses propres yeux s'il le pouvait. Enlil tenait absolument à respecter l'intimité du robot et n'avait jamais cherché à espionner ses faits et gestes.

"Bonne nuit."

Eve avait répondu machinalement tandis que le sommeil le menait vers le pays des rêves. La question de Kirito fit réfléchir Forgeron pendant de brèves secondes. On ne l'avait jamais interrogé à ce sujet et il était incapable de décrire le sommeil humain.

"J'ai été équipé d'un système de veille que je suis le seul à pouvoir contrôler. Cela me permet de consulter la totalité de ma base de données ou de visionner mes propres souvenirs."

Durant ces moments, il n'était pas pleinement conscient du monde autour de lui et il était incapable d'agir. Le droïde n'utilisait ce mode qu'en cas d'ennui extrême, ce qui arrivait souvent la nuit lorsqu'il n'avait personne avec qui interagir. En ce sens, on pouvait considérer que la machine dormait même si une partie de son système fonctionnait en permanence. Ce fut d'ailleurs ce qu'il fit lorsque tout le monde s'endormit. Il consultait sa mémoire récente, observant minutieusement les souvenirs de son voyage dans le lac salé puis son passage dans le monde virtuel. Il utilisait certaines images afin de créer des sortes de photographies qu'il pouvait transférer sur un ordinateur et même faire imprimer.

La nuit se déroula dans un calme total et le repos du scientifique ne fut en rien troublé. Il se réveillait pleinement reposé, constatant que Quentin dormait encore et Forgeron semblait encore profondément plongé dans sa base de données. Eve se levait discrètement, rejoignant la salle de bain pour se préparer au voyage. Une fois prêt, il quittait la chambre sur la pointe des pieds et fermait la porte le plus doucement possible. L'extraterrestre descendait les escaliers et quittait l'auberge. La fraîcheur matinale le fit greloter et il fermait aussitôt sa veste. Enlil rejoignait ensuite la boulangerie la plus proche et y choisissait un assortiment de petites pâtisseries avant de prendre le chemin en sens inverse.

La voix de Quentin tirait Forgeron de son semblant de sommeil. Il se levait aussitôt de son fauteuil pour observer le décor autour de lui. La machine constatait que son concepteur n'était pas présent. La poignée de la porte tournait et le sélénite pénétrait dans la chambre. Il laissait derrière son passage l'odeur des pâtisseries toutes chaudes qu'il portait dans un petit sac en papier.


"Bonjour ! Bien dormi ?"

La question s'adressait uniquement à Quentin. Il déposait le sac sur le bureau puis commençait à faire bouillir de l'eau dans une bouilloire électrique sortie de son générateur de trou noir. Il versait alors un peu de poudre de café instantané dans une tasse et le reposait sur la table, laissant au garçon la possibilité de se servir s'il en voulait.

"Je ne sais pas pour toi, mais j'ai quelques achats à faire avant notre départ."

L'eau frémissait déjà dans l'ustensile et le sélénite se servit aussitôt. Il mélangeait ensuite la boisson chaude et attendait un peu avant de boire une gorgée.

"Tu devrais grignoter un petit quelque chose avant de partir."

Il souriait à Quentin avant de prendre un petit pain au chocolat dans le sac. Il n'en fit qu'une bouchée et décidait de goûter un petit pain aux raisins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Swordan
Héros vitruel

Héros vitruel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Ven 3 Nov - 9:00

Au final, Quentin ne savait pas trop quoi penser du mode de repos du robot. Il avait l'impression que le pauvre devait quand même s'ennuyer, mais il espérait que son petit séjour dans le monde virtuel lui aurait donné de quoi s'occuper. Après tout, il devait avoir tout enregistré, le connaissant, et pourrait surement revoir certains passages qui lui avaient plu? Dommage qu'il ait choisi un leprechaun, on ne pouvait pas dire que cette race était très utile en combat, probablement ne pourraient-ils pas l'emmener en combat, mais il pourrait la présenter à Lisbeth qui était un forgeron hors pair? ça pourrait peut-être lui plaire d'en apprendre plus sur les aptitudes de sa race après tout, puisqu'il l'avait choisie? Il verrait en temps voulu, pour l'heure, il avait bien besoin de dormir.

Il fit un peu la marmotte, mais pas trop! Se levant un peu paniqué de voir le soleil levé, il vit Forgeron sauter de son fauteuil comme s'il l'avait lui-même réveillé, et à peine s'eut-il un peu frotté les yeux qu'Eve passait la porte

«Hein? Euh oui mais... désolé si j'ai trop dormi...» mais la mine calme et réconfortante du scientifique le rassurait un peu, signe qu'ils n'étaient pas si pressés que ça. Il est vrai que le trajet jusqu'à Timber était un chouilla moins long que depuis Esthar, mais il ne faudrait quand même pas trop tarder, ou alors passer une journée de plus à Horizon peut-être? À voir.

Le regardant préparer un café soluble, le garçon attendit un peu avant de se lever, les draps ramenés contre lui, puis lorsque le scientifique eut le dos tourné, il fila vers la salle de bain
«Je vais m'habiller!!!» il lui avait un peu mis un vent, mais bon, petit souci technique de bon matin, même s'ils étaient entre hommes, lui restait un adolescent pas encore trop à l'aise avec tout ça! Il alla aux toilettes puis s'habilla rapidement avant de revenir dans la chambre, finissant de mettre un pull noir qui ébouriffait ses cheveux

«Des achats? Quel type d'achat? Des gemmes peut-être? C'est vrai que moi aussi, il faudrait que je puisse améliorer mes capacités...» il ne se voyait pas apprendre des techniques élémentaires, aussi utiles que cela puisse être, il n'était pas à l'aise avec ça! Mais peut-être continuer à se développer sur l'affaiblissement de ses ennemis... certes, leur efficacité ne serait vraiment intéressante qu'avec le temps et l'entraînement, mais parfois, affaiblir certains ennemis était toujours pratique!

«Je crois qu'il me faudrait des lapis me concernant... c'est un peu cher, mais c'est ce qui correspond le mieux à mon style de combat.» le garçon sourit en prenant un croissant, il se servit aussi du café en regardant la bouilloire avec amusement

«Vous avez pensé à tout!  C'est chouette! Au cas où, j'ai pris une casserole et des couverts moi aussi, pour le cas où on doive camper en plaine...» et des épices aussi, il adorait quand ça piquait! Il prit donc un bon petit déjeuner avant de vérifier qu'il n'avait rien oublié. Il se tourna tout de même vers Forgeron, histoire de s'assurer qu'il allait bien aussi

«Au fait, Forgeron... je me disais que je pourrais te présenter une amie à moi, Lisbeth... elle tient une forge dans le village où s'est installée Yuuki, comme je sais que tu aimes fabriquer des armes en tout genre ici, peut-être qu'elle pourra t'inspirer?» c'est vrai, de ce qu'il voyait, il ne doutait pas que Forgeron serait apte à reproduire certaines armes de ALO dans le monde réel. Et lui-même pouvait trouver ça très pratique qu'il lui fournisse parfois une arme supplémentaire...

Ils quittèrent l'hôtel, non sans remercier la patronne pour son hospitalité, puis ils se rendirent vers une boutique de gemmes, il y avait désormais des forgerons ici aussi, même s'ils ne forgeaient que des équipements! Il y avait vraiment des trucs chouette, mais le jeune homme n'avait pas les moyens, et pas les aptitudes adéquates pour ça!

«Hum.. un objet qui améliore la vitesse, ça pourrait m'intéresser un jour ça...» mais pour l'heure, il n'avait pas assez d'argent pour faire des folies! «je voudrais un lapis, s'il vous plaît!»

Le vendeur lui lança un regard un peu renfrogné, il faut dire que si une gemme, de façon générale, n'indique pas si l'on compte s'en servir avec une arme ou non, il y en avait qui annonçait la couleur! Et le lapis en faisait partie, c'était le genre de gemme qui n'était compatible qu'avec une arme! Le gamin rougit un peu et se dépêcha de payer avant de ranger la gemme dans sa poche, il ne comptait pas l'utiliser tout de suite, il ne pouvait pas sortir son arme ici!

Il se tourna vers Eve en attendant qu'il effectue ses achats, à voir ensuite ce qu'il souhaitait faire? Après tout, mais il ne faudrait probablement pas trop tarder quoi...

=========================
Achats: Lapis de Force 1!

Note: je ferai le bilan après ton poste, si tu veux savoir combien de sous tu as exactement, tu dois compter 50 gils par poste en ville et déduire les 100 gils pour le repos (puisque tu as dit que tu m'invitais tongue )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enlil
Alien

Alien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Ven 3 Nov - 11:35

Enlil ne montrait aucun empressement. Il faisait preuve d'un certain calme et l'attitude de Quentin le fit sourire. Le jeune garçon s'excusait pour avoir dormi un peu plus que le scientifique. Il ne répondit pas à cela et se contenta de hausser les épaules, indiquant ainsi que cela lui était égal. Après tout, si son compagnon de voyage était bien reposé, il serait certainement plus efficace que si Eve l'avait sorti du lit. Quentin filait ensuite s'habiller tandis que l'extraterrestre appréciait son petit déjeuner. Lorsqu'il revenait, le garçon l'interrogeait sur ses futurs achats. Le sélénite prit un moment pour réfléchir avant de répondre sur un ton enjoué.

"Je dois acheter quelques ustensiles pour cuisiner en plein air et quelques ingrédients. J'ai peur de me lasser des sandwichs si j'en mange trop fréquemment."

Ainsi, il comptait prendre le temps de cuisiner pendant leur voyage. De cette manière, il pourrait préparer de bons repas nourrissants durant les moments où ils campaient. Forgeron intervenait à son tour, puisque Kirito évoquait ses capacités il en profitait pour évoquer sa propre ambition.

"Moi je veux prendre un lapis aussi !"

Il doutait toutefois que son nouvel ami ait eu la même idée lui. Le robot avait prévu de se servir d'une technique qui lui permettrait de soulager les blessures de ses alliés tout en renforçant un peu leurs corps. Forgeron s'inspirerait d'anciennes techniques thérapeutiques et il savait déjà à quoi ressemblerait sa première compétence. Le sélénite eut un petit sourire lorsque le garçon en noir lui fit remarquer qu'il avait tout prévu pour les déplacements.

"Je n'ai aucun mérite, je n'ai fait que respecter la liste soigneusement préparée par Lily."

En réalité, si la jeune femme n'avait pas été là, le scientifique n'aurait certainement pas emporté autant de matériel pourtant indispensable à ses yeux. Il parlait de la demoiselle avec une certaine tendresse. Heureusement qu'elle était là pour l'aider. Depuis qu'il la connaissait, la belle avait été un soutien indéfectible. Elle lui rappelait sa propre mère, lorsqu'il n'était encore qu'un enfant assoiffé de découvertes. Elle veillait sur lui sans rien attendre en retour. Kirito attirait l'attention du droïde sur un sujet qui l'intriguait. Forgeron était passionné par les armes en tout genre et la proposition du jeune garçon le fit littéralement sauter de joie. L'idée d'en apprendre davantage sur la conception des armes auprès d'une véritable professionnelle, même au sein d'un univers virtuel, lui plaisait énormément.

"Je veux que tu me la présentes, oui ! C'est génial !"

Le droïde avait toujours voulu voir en direct la manière dont un artisan expérimenté travaillait les métaux pour en faire des armes. De plus, cela augmenterait certainement le panel d'armes qu'il pouvait invoquer. Le robot quittait donc la chambre, tout guilleret en pensant aux nombreuses possibilités que sa rencontre avec Lisbeth lui offririait. Eve vérifiait qu'ils n'avaient rien oublié dans la chambre. Ils saluèrent la patronne et Enlil ne put s'empêcher de lui offrir une pâtisserie avant de jeter le sac vide et de quitter les lieux. Le scientifique s'éclipsa un bref instant, laissant Quentin et Forgeron tous les deux tandis qu'il entrait dans une petite boutique où il achetait un grill portatif et quelques ustensiles supplémentaires avant de les ranger dans son bracelet générateur de trous noirs. Pour tout ce qui concernait la préparation des repas, le trio ne manquerait de rien. Il prit quelques provisions supplémentaires avant de rejoindre rapidement ses deux compagnons dans la boutique de gemmes.

"C'est vrai que c'est très intéressant."

L'extraterrestre se disait qu'une amélioration de vitesse lui serait utile à lui aussi lors des combats. Pour le moment, il ne possédait pas les capacités requises pour s'offrir un tel objet et se contenta de l'envisager pour l'avenir. Forgeron intervenait à son tour, bien moins dérangé que Quentin par l'attitude du vendeur.

"Je veux la même chose s'il vous plaît !"

Tant qu'il ne l'utilisait pas en ville, cela ne poserait aucun problème. En plus, le vendeur ne pouvait pas vraiment se plaindre qu'on lui achète des marchandises quand même !

"Merci !"

Le droïde était particulièrement de bonne humeur. Selon lui, la journée commençait bien et ce n'était pas l'attitude renfrognée d'un marchand qui la lui gâcherait. Lorsqu'ils eurent tout ce qu'il faut, la machine décida de les guider jusqu'à la sortie de la ville. Tandis qu'ils avançaient, Enlil sembla avoir une révélation.

"Ha ! Forgeron t'a transmis des informations intéressantes au sujet de mes recherches ?"

La veille, il n'avait pas voulu se lancer dans une telle discussion qui aurait pu durer des heures.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Ven 3 Nov - 12:18

Bilan

Enlil et Quentin passent au niveau 4

Gains: + 400 gils [chacun]
Achats: Lapis X01 [Chacun] > -700 gils [Chacun]
Repos: -100 gils [Enlil], restauration à 100% HP-MP [les deux]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Quentin Swordan
Héros vitruel

Héros vitruel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Ven 3 Nov - 19:37

Spoiler:
 


L'enthousiasme de Forgeron à l'idée de rencontrer Lisbeth faisait plaisir à voir, au moins, ça signifiait que le robot aurait encore bien des choses à voir, bien des gens à rencontrer dans ALO avant qu'il ne puisse assimiler toutes les données! À défaut de pouvoir se battre et vaincre les boss des différents étages, au moins pourrait-il se familiariser avec la vie elle-même!

Après un bon petit déjeuner, tout le monde sortit pour aller faire quelques achats. Eve préférait faire des achats complémentaires pour pouvoir cuisiner lorsqu'ils seraient en dehors de la ville, même si bon, avoir les ustensiles ne suffisait pas toujours! Il fallait trouver un endroit stable, de quoi faire un feu souvent, et puis un point d'eau aussi! Trouver toutes les conditions pour camper dans de bonnes conditions n'était pas toujours évident, alors autant prévoir quand même des sandwichs!

Malgré tout, il trouva des boîtes de soupes instantanées, le genre de soupes de nouilles, il suffisait juste d'ajouter de l'eau chaude et ça faisait un repas! Ça pouvait toujours dépanner et ça changerait des sandwichs.

Par la suite, ils allèrent chez le forgeron où ils achetèrent des gemmes qui faisaient légèrement grimacer le marchand, car cela impliquait des armes et qu'il devait surement se demander où ils les avaient planqués! Une fois hors de son champs de vision et des oreilles indiscrètes, le garçon se permit quelques commentaires

«Groumph... je peux comprendre qu'ils soient pacifistes, mais quand même, pas besoin d'avoir l'air aussi furieux juste parce qu'on envisage d'utiliser une arme... j'aurais très bien pu être le genre à me battre à mains nues avec une paire de gants!» enfin bon, il faut dire que Quentin n'était tellement pas le genre à juger qu'il était un peu déçu d'être jugé lui-même.

Enfin bon, ça lui passa vite et le groupe se dirigeait donc vers la sortie de la ville désormais

«Je suppose qu'on économise toujours le train? On suit la voie ferrée jusqu'à Timber?» oui, c'était surement le plus simple! D'autant que ça leur éviterait au maximum les monstres, du moins, tant qu'ils étaient sur le pont. Une fois dans les plaines, les bêtes pourraient les sentir et les attaquer quand même!

Ils n'étaient plus très loin de la gare à présent, et Eve s'interrogeait un peu sur ce que Quentin avait pu apprendre sur ses travaux

«Oui, même si je me demande si je n'aurais pas encore davantage à apprendre concernant les nanorobots qui ont été utilisés pour le système nerveux même de Forgeron. Je pense qu'ils sont assez proches de ce que je cherche... mais je dois déjà faire le tri avec ce que j'ai appris! Pas trop eu le temps de m'y pencher sérieusement!» on ne pouvait pas assimiler comme ça tant de données en peu de temps, surtout que voilà, ils avaient discuté, ce n'était pas comme s'ils s'étaient sérieusement penchés sur la question! Quentin avait tout enregistré et allait devoir faire le tri proprement.

Ils traversèrent la gare et durent attendre d'être assez loin pour que Quentin sorte à nouveau son épée ainsi que le lapis qu'il avait acheté. S'il comptait s'améliorer sur les altérations d'état, il allait donc devoir travailler sur un affaiblissement utile!

«Essayer d'aveugler un ennemi qui utilise surtout la force, essayer d'empêcher un ennemi de lancer des sorts...» assez rare qu'un ennemi ait les deux capacités à la fois, mais ça peut arriver!

Il se concentra quelques secondes avant d'insérer la gemme dans son épée, il y eut un petit éclat sombre, puis plus rien! Un sourire satisfait sur les lèvres, le gamin rangea son épée dans son dos avant de regarder Eve

«Allez, direction Timber!! Ensuite, on pourrait aller à Dollet non? Même si la ville elle-même n'est pas très scientifique, elle vaut le détour!» après, c'était comme il voulait!

=========================

Utilisation du lapis pour créer Silence 1 (Force 1) > Quentin concentre une aura sombre autour de son épée et vise la gorge de son ennemi dans l'espoir de le priver de sa voix > -100hp {20% Mutisme} [cible], - 5mp [Kirito]


Direction: ??? (selon le choix d'Eve ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers de nouveaux horizons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelle aventure, nouveaux horizons
» Un départ vers de nouveaux horizons ... mais GO IT !
» Halo 4 Ever RPG, ou comment découvrir de nouveaux horizons.
» Nouveaux horizons
» [Rol] Second ouvrage : Vers un nouvel horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Balamb :: Horizon-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives