Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Vers de nouveaux horizons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Vers de nouveaux horizons   Mar 11 Nov - 21:06

Alphonse
Le train venait d'entrer en gare. Alphonse avait hésité à descendre, se demandant s'il n'était pas préférable de se rendre de l'autre côté du continent. Mais finalement, l'idée de faire une escale dans la petite ville portuaire dont il avait entendu parler sur le trajet ne lui déplaisait pas. Horizon, c'est comme cela qu'elle s'appelait. Descendant du train sans un bagage – contrairement à tous les autres passagers ou presque -, il commençait par regarder autour de lui. L'alchimiste n'était pas encore rentré en ville qu'il trouvait déjà l'endroit apaisant, reposant. S'arrêter ici quelques temps ne semblait pas être une mauvaise idée. Le garçon en armure s'imaginait déjà une petite ville tranquille, dans laquelle il pourrait s'éloigner quelques instants du danger. Ce n'était pas plus mal, car lors de son dernier combat contre des bestioles volantes, le garçon avait bien cru qu'il finirait en morceaux. Et qui sait, peut-être trouverait-il des informations sur les cristaux ?

Et... Edward, par la même occasion. Son frère commençait à lui manquer un peu. Globalement, c'est la compagnie qui lui manquait. Il voyageait seul depuis trop longtemps, sans nouvelles de son frère, et cela commençait à l'inquiéter. Sans que le garçon en armure ne s'en rende réellement compte, une file d'attente s'était formée. Tout comme lui, certaines personnes semblaient se demander pourquoi. Avant d'entrer dans la ville, tout le monde avait l'air d'être fouillé. Alors que son tour approchait, Alphonse remarqua que le garde prenait les armes des quelques aventuriers qui voulaient pénétrer dans l'enceinte de la ville. L'alchimiste trouvait la situation plutôt étrange. Quelle en était la raison ?  Soit il s'était passé quelque chose récemment et si c'était le cas il ne tarderait sûrement pas à l'apprendre, soit ce principe était mis en place depuis longtemps, et il fallait s'interroger sur ce qui les avait poussé à vouloir faire ça par le passé.

« Ah... Désolé ! »


En voulant diriger sa main vers le casque qui lui servait de faciès, Alphonse venait de percuter quelqu'un avec son coude. Se reculant subitement comme pour s'écarter, il bouscula également l'homme qui se trouvait devant lui, auquel il présenta également ses excuses. L'alchimiste était si imposant dans cette armure que les maladresses avaient parfois tendance à s'enchaîner. Étrangement, l'adolescent fit plus attention à la première personne qu'il avait percuté, craignant un peu sa réaction. Il s'agissait d'une jeune femme aux yeux rouges comme le feu. La comparaison était un peu effrayante... Alphonse s'imaginait déjà finir en un gros tas de cendres, alors que l'idée venait à peine de lui traverser l'esprit. Enfin, peut-être n'était-elle pas si méchante après tout. D'ailleurs, elle n'avait pas le regard d'une personne capable de faire ce à quoi il avait pensé.

« Vous... Vous savez ce qu'il se passe ici ? »


La façon dont il l'avait rencontrée était un peu brutale... Alphonse pensait qu'elle ne lui répondrait même pas. Mais ça ne coûtait rien d'essayer. Et puis, il se posait réellement la question. Dans le pire des cas, il pourrait toujours demander au garde. En parlant de lui, ce dernier n'avait pas l'air de le quitter des yeux depuis qu'il s'était fait remarquer au milieu de la file. Il le croyait dangereux ? Mais... l'adolescent n'était même pas armé. Peut-être était-ce l'armure qui posait problème ? L'alchimiste espérait qu'il ne lui demande pas de l'enlever, car cela risquait d'être problématique. Il n'avait pas assez de Gils pour payer un autre ticket, et il se voyait mal croupir à l'entrée de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mer 12 Nov - 12:25

Spoiler:
 

Fouah ! Ca fait du bien de reprendre un peu le voyage, je crois que je commence à y prendre goût. Toutes ces années où je me suis concentrée pour vivre mon rêve de la musique, je n’avais pas voyagé des masses, mais là … Honnêtement, j’étais très méfiante – et je le suis toujours un peu – au sujet de cette fusion des mondes, mais quelque part, je trouve ca très intéressant de découvrir des terres différentes, avec une culture différente. J’avais déjà visité l’intégralité du continent de Galbadia, mais là, j’avais entendu parler d’Horizon, une ville paumée au milieu de l’océan où vivent des hippies … Enfin je crois, on m’a dit qu’ils n’aiment pas la bagarre ni les armes. Quoiqu’il en soit, pour moi, une ville au milieu de la mer, je me disais que c’était peut-être une piste pour trouver la Chimère de l’Eau ? J’avais mis plusieurs jours à atteindre Horizon en partant de Deling City, et ô combien la surprise fut là lorsque je vis que tout le monde devait être fouillé à l’entrée.

La ville semblait charmante pourtant – elle n’était pas comme autrefois où elle ressemblait à une décharge – aussi je ne comprenais pas cet accueil. Il y avait un homme super grand devant moi en plus, en armure, aussi j’essayais de me mettre sur la pointe des pieds, ou sur le côté pour essayer de voir. J’en voyais un qui venait de se faire prendre son arme. La blague !? Ils prennent les armes !?? C’est n’importe qu- aouch ! Et maintenant je me prends un coup par celui qui est devant ? Sérieusement, pour une femme je suis déjà grande, mais alors lui c’est un géant. Je crois que c’est la première fois que je me dis que je me sens petite à côté de quelqu’un. Bon au moins il se retournait pour s’excuser et je me mettais à sourire malgré tout, même s’il y a un truc qui sonnait bizarre : sa voix. Il semblait assez maladroit et si ca me faisait sourire, j’étais surtout en train de réfléchir à cette incohérence entre sa taille et le timbre de sa voix.

- C’est pas grave. Eh dis par hasard, t’es pas un de ces mecs qui se font enlever les cacahuètes pour garder une voix enfantine même adultes ? Tout en finesse et délicatesse, je sais, j’ai toujours été cash dans ce que je disais. C’était à double tranchant d’ailleurs, quelqu’un qui dit ce qu’il pense, ca peut avoir de bons effets … comme les mauvais. - Enfin euh … désolée de mon manque de discrétion, ta voix est vraiment bizarre pour quelqu’un qui fait au moins vingt centimètres de plus que moi.

Il devait souvent entendre cette réflexion d’ailleurs, enfin, je pense. C’était vraiment quelque chose d’anormal et de troublant au premier abord. Je me demandais d’où il venait pour porter une telle armure, à part pour des déguisements de théâtre ou de film, je n’ai vu personne ni sur mon monde, ni sur Dol encore, qui portait un tel accoutrement. C’était peut-être ca d’ailleurs !? Enfin allez savoir, la file avançait et il me demandait si je savais ce qu’il se passait ici.

- Je me posais la même question, attends je peux demander si tu veux.

Sans même lui demander son avis, je lui passais devant alors qu'on arrivait au niveau de la sécurité de la ville.

- Eh dites !! Il se passe quoi ici ?
- Vous êtes pas au courant ? Une folle furieuse est passée en ville récemment, on croit que c’est une sorcière. Désolé mais si vous avez des armes, il va falloir vous en séparer le temps de votre séjour.
Ah oui, ces fameuses sorcières. On m’avait parlé de l’histoire de Dol lorsque je suis arrivée ici. - Si vous permettez …

Il commença à me fouiller … pour le peu de tissus que je portais sur moi et je me mis à hausser un sourcil amusé. Petit coquin !

- Evitez de trop me tripoter, je suis chatouilleuse.
- Désolé mademoiselle, mais ca, on vous le prend.
Ok, complètement insensible le mec, il préférait me montrer mon couteau que je portais à la ceinture.
- Vous déconnez ? C’est un couteau de cuisine, me dites pas que vous avez pas de couteaux dans vos cuisines ! Vous coupez la viande avec vos doigts ?
- Suivant.


HEY !! Non mais je rêve ! Mpff. Bref. Forcément le mec en armure se fit VRAIMENT fouiller de partout, ils le prenaient pour un soldat et pensaient qu’il avait une arme planquée quelque part … j’étais restée plantée là comme une idiote, ce type m’intriguait … mais de toute évidence, il n’avait rien sur lui et pourtant les gardes continuaient de chercher.

- Non mais c’est bon, vous voyez bien qu’il a rien sur lui. Si ca se trouve c’est qu’un costume ou alors c’est la façon de s’habiller sur son monde. Vous allez pas lui demander de se foutre à poil non plus. C’est un costume hein ?

Demandais-je à cet inconnu. Parce que là il était bien dans l’embarras !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Jeu 13 Nov - 11:03

Alphonse
L'alchimiste pouvait souffler. La jeune femme qu'il avait percuté ne compter pas le transformer en barbecue. Mais sa façon d'aborder les gens n'en restait pas moins étrange... Et un peu directe. Alphonse était un peu gêné, mais plus encore, il venait d'apprendre qu'une telle opération était possible. C'est un peu comme si elle avait sali son cœur pur de jeune adolescent. Plus important, elle s'interrogeait sur sa voix, et autant dire que ce n'était pas la première. Depuis un moment tout le monde avait tendance a le lui faire remarquer.  Un homme portant une armure aussi large et haute ne pouvait pas avoir une voix pareille, il l'avait compris. Mais que pouvait-il y faire ?

« Je viens d'avoir seize ans, je, je suis grand pour mon âge. »

Alphonse se pointait lui même du doigt pour se désigner en parlant. Il avait à présent prit l'habitude de donner cette excuse, et puisqu'elle marchait, il ne trouvait pas nécessaire d'en donner une autre, ça ne servait à rien de chercher compliqué. Maintenant que le « problème » était réglé, il fallait s'interroger sur le plus important. Pourquoi tout le monde était fouillé. La jeune femme se posant la même question, comme elle venait de le dire, elle se décida à aller demander directement plus d'informations au garde. Apparemment, quelqu'un avait attaqué la ville... Une sorcière ? L'alchimiste en avait vaguement entendu parler, il paraît qu'elles n'étaient pas très bien vues sur Dol. Pour éviter les problèmes, ils avaient décidé de prendre les armes de tout le monde à l'entrée d'Horizon.

C'était plutôt compréhensible. Attaquer un endroit qui semblait si calme... ça n'avait pas grand sens aux yeux d'Alphonse. C'était à la femme aux cheveux bruns de se faire fouiller, et son petit couteau ne fit pas exception. C'est d'ailleurs la seule chose qui semblait préoccuper le garde au grand désarroi de... ?  Ah oui c'est vrai, il ne lui avait pas demandé son prénom. Les présentations seraient pour plus tard car c'était maintenant à l'armure vide de se faire fouiller. Voilà le moment qu'il redoutait. Alors que les fouilles commençaient à devenir gênantes – le garde donnait l'impression de vouloir vérifier à l'intérieur – l'armure vide qu'il était recula subitement, et la jeune femme prit la parole de nouveau, lui sauvant complètement la mise...

« Oui, c'est ça, ce n'est qu'un costume... Alors... Arrêtez monsieur le garde, c'est un peu dérangeant. » S'approchant de l'oreille de ce dernier, il lui chuchota qu'il ne portait rien d'autre. Il avait souhaité s'assurer que personne ne l'entende car c'était un peu gênant comme excuse... Ce n'était pas dans son habitude de dire des choses pareilles.

« Oh... Je comprends... Suivant ! »

Alphonse soupira longuement, s'empressant de passer avant que le garde ne change d'avis. Son droit de visite, il le devait à cette fille. En parlant d'elle... Il ne l'avait même pas remercié. Regardant à droite, à gauche, derrière et... En contrebas, il remarqua qu'elle était juste derrière elle. Heureusement qu'ils étaient passer en même temps, sinon la retrouver aurait peut-être pu s'avérer difficile. Quoi que... Tout comme une armure de deux mètres de haut, une jeune femme aux yeux et et à la chevelure rouge passait difficilement inaperçue.

« Merci pour m'avoir aidé, je crois que je ne serais jamais rentré sans vous. Je suis Alphonse. Et vous ? »

Tout en parlant, le garçon avait commencé à avancer, il était plutôt pressé de découvrir cette ville. Pour l'instant l'endroit n'était pas pour lui déplaire, c'était calme, et la vue était plutôt jolie, une fois passée la gare. Il venait à peine de rentrer et remarquait quelques personnes avec une canne à pêche sur le dos. Une ville de pêcheurs ? Alphonse n'aurait pas été contre un peu de poisson si seulement il le pouvait.


Dernière édition par Alphonse Elric le Ven 14 Nov - 2:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Jeu 13 Nov - 13:28

Pour un accueil, celui-là, il était plutôt inattendu. Mais j’avais du mal à savoir sur le moment ce qui était le plus bizarre : se retrouver dans une ville pacifique qui dégage toutes les armes à notre arrivée, ou rencontrer un mec qui dit avoir seize ans et qui mesure deux mètres de haut, dans une armure blindée, avec une voix enfantine ? C’est sûr qu’il avait l’air d’un colosse comme ca, mais sa voix et ses gestes me laissaient à penser qu’il n’était pas du tout agressif, bien au contraire. Mais rien à faire, aux yeux des gardes, il représentait une menace par la seule présence de son armure et je craignais qu’ils finissent par lui demander de la retirer … Je ne savais pas si c’était vrai ou non, mais je supposais que c’était un costume et je préférais jouer sur un pseudo-mensonge pour essayer de le faire entrer malgré tout, le pauvre. Quand on est nés à Wutai, on sait mentir, ca, je peux vous l’assurer.

Finalement, l’adolescent se penchait à l’oreille du garde pour lui chuchoter quelques propos et pour être franche, je n’avais même pas besoin de tendre l’oreille pour essayer d’écouter car je me doutais assez du bobard qu’il allait sortir. Bon en fait ce n’était pas vraiment un bobard, il n’avait vraiment rien sous son armure mais je n’étais pas censée le savoir hein ? Résultat, on avait quand même réussi à rentrer tous les deux, mais j’étais assez frustrée qu’on m’ait piqué mon couteau ! Oui c’était vraiment un gros couteau de cuisine en fait mais à l’époque où j’ai voulu me mettre à voyager, je ne me voyais pas me battre avec une grosse épée ou même une arme à feu … encore moins un bâton même si mes « pouvoirs » sont d’une nature magique grâce aux gemmes, les poings, n’y pensons même pas avec la force de moucheron que je possède. Un couteau me semblait être un bon compromis, si je perds ma voix, ce sera d’un bon secours, c’est léger, ca se manie facilement, le tout était de ne pas avoir peur de venir frapper en combat rapproché.

Bref, j’avais commencé à avancer mais le jeune homme me rattrapa bien vite pour me remercier et se présenter sous le nom d’Alphonse. Sauf qu’un truc me gênait quand même :

- Oh, c’est rien. Mais tu peux me tutoyer hein, quand on me vouvoie, j’ai l’impression de prendre trente ans d’un coup. C’est vrai quoi, on n’avait que quatre petites années qui nous séparaient ! Mais ca montrait qu’il était poli et respectueux. - Sinon moi c’est Ruka !

Un nom assez typique de Wutai, si encore il connaissait. Je tendais la main pour serrer la sienne comme il se devait normalement lors des présentations … mais j’avoue que je n’avais pas vraiment l’habitude de lever la tête pour regarder quelqu’un, généralement, j’étais aussi grande que les autres ! Voire plus grande. J’observais un peu la ville, avant de soupirer en voyant de la méfiance dans les yeux des passants.

- S’ils ont vraiment été attaqués par une sorcière, c’est un peu bête de confisquer des armes à cause de ca. Elles utilisent la magie, elles n’ont pas besoin d’armes pour attaquer si elles le souhaitent vraiment.

Même moi je pouvais utiliser mes pouvoirs si je le voulais, ils étaient basés sur le chant et la danse, et ca, personne ne pouvait m’empêcher de le faire sauf si on me couper les bras et les jambes ainsi que la langue. Cela dit, je parlais des sorcières mais je n’étais pas sûre qu’Alphonse sache ce que c’est pour Dol ?

- Je sais pas si tu viens d’ici, mais l’une des premières choses que j’ai apprises en venant sur Dol, c’est que les femmes qui utilisaient la magie étaient assez mal vues et même pourchassées par le passé.

Quelque part, j’avais posé la question indirectement : d’où venait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Sam 15 Nov - 15:15

Alphonse
Effectivement, Alphonse ne pensait pas s'être trompé. La jeune femme n'avait pas l'air bien méchante, et ce même si elle avait eu du mal à se séparer de son couteau, et l'avait aidé à se débarrasser d'un garde un peu trop méfiant. Il pouvait en déduire qu'elle était débrouillarde, mais aussi qu'elle devait être doué quand il s'agissait de jouer un rôle, de mentir, en quelque sorte. C'est peut-être le seul point auquel il fallait faire attention pour le moment... Ce n'était pas bien différent de d'habitude, en somme. Dans un monde ou le centre d'intérêt n'était autre que les cristaux,  , rares étaient les gens qui se faisaient réellement confiance. C'était un peu triste d'ailleurs, même si lui n'était pas différent si l'on excluait Edward. Pour le moment toutes ces questions ne se posaient pas, ils n'en étaient qu'aux présentations. La jeune femme au regard ardent se prénommait Ruka.

Elle souhaitait également que l'adolescent la tutoie, mais elle devait comprendre que ça n'allait pas être pour tout de suite. Toujours aimable et respectueux envers ces aînés – qu'ils soient bons ou mauvais – il ne risquait pas de perdre cette habitude aisément... Ce n'était pas vraiment le plus important, de toute façon. Pour le moment il se contenta simplement de lui serrer la main, en essayant de doser sa force. Ce n'était pas toujours évident lorsque l'on ne pouvait plus sentir ses muscles se contracter, mais c'est une habitude qu'il avait prit avec le temps.  Après tout, cela faisait un peu plus de trois ans maintenant, qu'il avait perdu son corps.

La remarque suivante de Ruka fût des plus pertinentes. Si c'est une sorcière qui avait été à l'origine du problème, confisquer les armes de tout le monde n'était pas d'une grande utilité. Il ne connaissait pas grand chose de Dol, mais  il n'était pas sans avoir jamais entendu le nom d'Ultimécia, une femme terrible aux pouvoirs hors normes. D'une certaine façon Alphonse aussi été capable d'utiliser la « magie » grâce aux gemmes, mais malgré son armure imposante personne en dehors du garde – pour l'instant - ne l'avait regardé d'une façon déplaisante. Peut-être était-ce parce qu'il était un homme ? Personne ne pouvait croire qu'une femme se trouvait à l'intérieur d'une telle armure. Non, personne.

« Les autorités ont du céder à la panique, d'où l'interdiction de porter une arme sur soi dans l'enceinte de la ville. Les décisions prises ne sont pas toujours logiques... Mais si elles peuvent rassurer les habitants, personne ne va s'en plaindre ici. »


C'est ce qu'il imaginait en tout cas. Intelligent pour son âge, il lui arrivait souvent d'émettre ce genre de déductions et de propos parfois profonds. En l'occurrence, peut-être que l'alchimiste était dans le faux. Tout du moins vis à vis des autorités, car il restait persuadé que les gens vivants ici ne pouvaient que se sentir rassurés par une telle mesure. Alphonse ne connaissait pas l'ampleur des dégâts, mais l'on parlait de sorcière, quelque chose qui ne faisait que naître la peur dans le cœur des gens d'ici. C'était un peu comparable à Sephiroth et à la ShinRa, en ce qui le concernait. D'ailleurs, il était peut-être temps de lui dire qu'il venait de Gaïa, puisqu'elle lui avait indirectement posé la question.

« J'ai vaguement entendu parler des sorcières moi aussi... Mais je ne suis pas un expert en la matière. Je viens de Gaïa, un monde ou l'usage de la magie était presque une norme pour les combattants. Et vous, d'où venez vous ? J'ai cru comprendre que vous n'êtes pas de Dol. »


C'est vrai, tout le monde ou presque arrivait à se procurer des Matérias  par le passé. Alphonse n'avait eu aucun mal à s'en procurer au sein même du bâtiment de la ShinRa, mais à l'époque où elles n'étaient pas de simples pierres sans le moindre pouvoir magiques, certains commerçants en avaient même fait leur marché. Dans sa petite sacoche, l'armure vide en avait encore une sur lui. Elle était inefficace, mais il l'avait gardé, comme un souvenir de l'époque où il les utilisait encore, avec son véritable corps. Un souvenir triste ? Pas vraiment, cette petite boule lui rappelait chaque jour sa volonté de mettre la main sur les cristaux pour récupérer son corps et celui de son frère.

« Vous connaissez Horizon ? Je crois que c'est une ville de pêcheurs, quelques personnes en parlaient dans le train. »

Autrement dit, il ne devait pas y avoir grand chose à faire ici... Pourquoi s'était-elle arrêtée ? Lui aussi, aimait poser des questions de façon détournée. De toute façon, il ne se voyait pas lui demander ce genre de chose directement.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Dim 16 Nov - 16:24

Je ne comprenais pas trop cette histoire d’armes confisquées si c’était bel et bien une sorcière qui était à l’origine de tout ce bazar. Elles savaient utiliser la magie, il n’y avait pas besoin d’arme pour cela, c’était un peu stupide, selon moi. Mais ce Alphonse faisait preuve d’une intelligence insoupçonnée pour son âge, selon lui, c’était peut-être une décision inutile, mais elle apaisait et rassurait sans doute les habitants. Je levais la tête vers lui en haussant un sourcil avant d’étirer un fin sourire, c’est qu’il visait assez juste en réfléchissant bien.

- C’est pas faux. Il y en a dans cette boîte de conserve à ce que je vois !

Comment ca elle est pourrie ma blague ? Bouarf, peu importe. J’en venais à justement parler des sorcières, pensant qu’Alphonse n’était pas originaire d’ici et qu’il n’était peut-être pas au courant. Indirectement, je lui avais demandé aussi d’où est-ce qu’il venait, et je fus surprise d’entendre qu’il venait de Gaïa. J’avais un peu écarquillé les yeux avec un air stupéfait sur le visage, sérieux ? Donc sa tenue c’était vraiment un costume hein ? Parce que franchement, je n’avais jamais vu un mec se balader en armure dehors, sauf en temps de guerre. Et encore.

- Et ben je viens de Gaïa aussi ! Je suis née à Wutai, même si j’ai passé ces dernières années de ma vie à Costa Del Sol.

Annonçais-je fièrement en pensant qu’il allait peut-être me reconnaître ! Si encore il était allé à Costa Del Sol et … qu’il a fréquenté les établissements où j’ai fait ma carrière musicale … Ouais non, Ruka, tu t’y crois à fond, t’es pas une célébrité non plus. En revanche, j’espérais que lui dire venir de Wutai n’allait pas le rendre méfiant. On est réputés pour être des ninjas là-bas … mais aussi de sacrés voleurs ! J’avais bien volé facilement quelques trucs dans ma vie mais je n’en faisais pas mon métier non plus, il n’avait pas à craindre que je lui pique quoi que ce soit. De toute manière ca va être un peu difficile de voler un truc sur cette armure.

Cela dit, si je vivais paisiblement à Costa Del Sol, je me disais qu’Alphonse, visiblement doté d’une bonne intelligence, allait se douter qu’il était étrange que je sois dans une ville aussi paumée qu’Horizon, là où j’avais vécu dans une ville animée par le tourisme. Et que je ne manquais techniquement de rien là-bas. La question ne loupa pas, même si elle était indirecte, j’avais bien compris qu’il me demandait surtout ce que je faisais ici. Et il me vouvoie encore, rah !

- Je ne connais pas vraiment Horizon, on m’a juste parlé de cette ville comme étant portuaire au milieu de l’océan. J’étais assez intriguée, mais je suis déçue de l’accueil …

Bah oui hein. Même si ce n’était pas faux, je n’étais pas là que pour le tourisme, je cherchais les Chimères, et les Cristaux. Je me disais que s’il y avait une Chimère de l’Eau, Horizon serait un bon début ?

- La fusion des mondes a intrigué plus d’une personne, moi la première. J’ai décidé de découvrir ces nouvelles terres qui sont apparues. J’ai déjà visité les plus grands coins de Gaïa mais aussi le continent de Galbadia sur Dol ! Je trouve que ce monde est très proche du nôtre niveau technologie.

On passait devant un petit restaurant, ce qui faisait un peu gronder mon estomac, je n’avais pas mangé depuis que j’étais partie du continent donc je commençais à avoir assez faim. Je suppose qu’il fallait s’attendre à manger du poisson ici.

- Ca te dit de manger un bout ? J’ai pas mangé depuis que je suis partie pour rejoindre cette ville, j’ai la dalle. Je marquais un temps de pause en attendant qu’il réponde, oui, on entre, non, on continue. Oui « on », il m’intriguait ce bonhomme. - Et sinon toi ? T’es pas un peu jeune pour voyager seul aussi loin de Gaïa ? Et puis c’est quoi cette armure ? J’ai jamais vu quelqu’un de Gaïa se balader comme ca encore.

Ca faisait beaucoup de questions d’un coup, je sais. Faudra s’y habituer avec moi. Si encore il allait s’habituer à ma présence, si ca se trouve dans vingt minutes, on retournera chacun à nos occupations. Cela dit oui, son armure me laissait perplexe maintenant que je savais d’où il venait. Sauf s’il était fou – chose qu’il n’avait pas montré jusque-là donc j’y croyais pas trop – je ne voyais que la Shinra pour pondre des types pareils ... Et la Shinra, je ne les aime pas, même si elle est dissoute aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Lun 17 Nov - 17:46

Alphonse
Boîte de conserve... C'était un peu ça au fond : une âme conservée au sein d'une armure vide. L'alchimiste ne se sentait pas blessé par la comparaison, puisque Ruka ne pouvait de toute façon pas être au courant de sa situation. En fait, elle lui avait même fait un compliment juste avant, visiblement son raisonnement lui avait paru correct. Son rire était l'équivalent d'un merci, mais il ne s'attarda pas plus que ça sur le sujet. À quoi bon, de toute façon ? L'adolescent avait toujours fait preuve d'humilité, il n'était pas du genre à s'extasier sur ses quelques qualités – certainement plus nombreuses qu'il ne le croyait. Plus important, il apprit que la jeune femme venait aussi de Gaïa... De Wutaï, plus précisément. La pauvre n'avait pas du connaître une enfance facile, avec cette guerre qui avait éclaté chez eux à cause de la ShinRa... ça ne servait à rien d'en parler et de le lui rappeler. Il était plutôt bien placé pour penser de la sorte.

« Tu as travaillée là-bas ? »

Non, Alphonse ne s'y connaissait pas en artistes, alors il ne risquait pas de la reconnaître, aussi fameuse soit-elle. Néanmoins, il savait que les gens passaient rarement leur vie là-bas, puisqu'il s'agissait plus d'un lieu de vacances qu'autre chose, d’où sa question. À moins qu'elle n'ait passée son temps à voler les gens riches, les ninjas du Wutaï étaient plutôt doués pour ça. Concernant l'alchimiste, il y était allé une ou deux fois mais ne connaissait pas vraiment le coin en dehors de la plage sur laquelle il avait passé son temps à jouer et se battre avec son frère pour un oui ou pour un non. C'étaient de bons souvenirs. Haha ! Le simple fait d'y penser l'amusait beaucoup.

Sur le chemin, l'adolescent découvrit que Ruka était un peu comme lui. La jeune femme aux yeux rouges semblait aimer voyager, et découvrir de nouveaux endroits. Elle avait ainsi visitée une grande partie de Gaïa, et semblait bien connaître le continent de Galbadia. Elle devait connaître Dol un peu mieux que lui, puisqu'il s'y était à peine attardé. Néanmoins, cela lui avait suffit à remarquer que les technologies de ce monde et du leur étaient effectivement très proches. D'ailleurs, il avait entendu des rumeurs à ce sujet...

« Tu as raison... J'ai lu ou vu quelque part que notre monde avait demandé de l'aide aux gens de Dol pour les aider sur le plan technologique. Il fallait remplacer l'énergie Mako, je suppose. »

Alphonse s'arrêta net de parler, et dans la foulée, Ruka lui proposa d'aller manger dans le restaurant devant lequel ils étaient. Au vu de la pancarte en forme d'espadon, leur spécialité était sans doute le poisson. Il n'était pas vraiment surpris... En temps normal, le garçon lui aurait dit non, puisqu'il ne pouvait pas manger. Mais étant également intrigué par la jeune femme – qui était en train de lui poser tout un tas d'autres questions – il pensait que s'arrêter une heure ou deux dans restaurant ne lui coûtait pas grand chose, et n'était bien risqué.

« Allons y, je répondrais à toutes tes questions à l'intérieur. »

Elle lui avait demandé tellement de choses que le garçon avait l'impression d'en avoir déjà oublié la moitié. Pour le moment, l'alchimiste se contenta d'observer l'intérieur de la bâtisse. Le plancher était en bois et couinait à chacun de ses pas, quant aux tables et aux chaises, elles n'avaient pas l'air bien solide. Gloups ! Dans cette situation, Alphonse aurait ravalé sa salive s'il avait pu. Les chaises allaient-elles supporter son poids ? S'installant doucement à l'une des tables, il soupira longuement en remarquant que les pieds de la chaise n'avaient fait que craquer sans se briser. Bref, en attendant le serveur, il était temps de répondre aux questions dont il se rappelait encore.

« Vous croyez vraiment que je suis trop jeune pour voyager ? Je ne devais pas être très âgé le jour ou j'ai quitté mon foyer pour me rendre à Midgar. » La jeune femme allait sans doute déduire d'elle même l'endroit où il s'était rendu. « Quant à cette armure, je l'ai trouvée à Héra, Haha ! » Il ne s'y était jamais rendu, mais avait croisé des gens habillés de la sorte venant de là-bas, peut-être que l'excuse passerait.

Le serveur arrivait à présent. « Monsieur ? Vous... Vous n'enlevez pas votre casque ? »
« Oh ! Euuh... Non, non ! Je n'ai pas faim, nous ne venons pas pour moi, j'ai beaucoup mangé dans le train ! »

Décidemment, ce n'était pas la journée... Néanmoins, l'adolescent aurait du s'en douter. Encore une fois, il supposait qu'il allait s'en sortir. Pour le moment il ne se posait pas la question et attendait simplement que Ruka n'ait terminée sa commande.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mar 18 Nov - 21:57

Spoiler:
 

Si j’avais travaillé à Costa Del Sol ? La réponse fut affirmative et la conversation se poursuivait. Je me doutais que dans une ville aussi paumée qu’Horizon, il y avait de quoi s’interroger sur le pourquoi quelqu’un s’y rendait, si ce n’était pas pour une question de travail – ou s’il n’habitait pas sur place. Pour ma part, si je m’avisais bien de faire remarquer que j’étais à la recherche des Cristaux, et des Chimères par extension, il y avait quand même une part de vérité dans mes propos. Héméra était devenu un monde de mystères aux yeux de toutes les personnes qui peuplaient ce monde nouvellement formé, et comme bon nombre de ces mêmes personnes, j’étais curieuse de découvrir ces nouvelles terres qui avaient rejointes la nôtre.

Je lui expliquais alors mon partir de ces deux dernières années, j’avais visité les endroits les plus connus de Gaïa avant de faire le tour du continent de Galbadia sur Dol jusqu’à maintenant, mais j’avais fait un mois d’arrêt en réalité que je n’avais pas mentionné. On m’avait embauchée à Deling City pour un contrat à durée – très – limitée afin de jouer du piano pour animer les soirées dans un grand hôtel. Je venais seulement de reprendre le voyage. Quoiqu’il en soit, la première chose que j’avais remarquée de commun entre Gaïa et Dol, c’était la technologie et Alphonse releva un point que j’avais également lu quelque part mais que je n’avais pas vraiment mentionné ici. A savoir, Dol avait aidé Gaïa à trouver de nouvelles sources d’énergie, il fallait avouer que depuis la perte de l’énergie Mako, ca avait été un vrai drame pour bien des habitants !

- Exact ! J’imagine que d’une certaine façon, Gaïa et Dol ont dû être les premiers à tisser de bons liens entre eux vu nos similarités.

En passant devant le restaurant, je proposais de manger un bout, mais surtout, je souhaitais à mon tour en apprendre davantage sur le curieux personnage qu’était Alphonse. Il accepta d’y répondre, à l’intérieur cependant. J’allais donc m’installer pour lire la carte … l’avantage de Gaïa et Dol aussi, c’est que l’écriture est assez similaire. Ils proposaient des trucs assez rustiques ici, d’ailleurs, l’établissement à lui seul semblait assez vieux et je voyais qu’Alphonse y allait avec minutie pour s’asseoir. Les armures et leurs inconvénients hein … Mais bon sang c’était quoi cette armure !?

Avant cela, il me répondait vis-à-vis de son âge et j’apprenais qu’il avait quitté le foyer très tôt pour aller à Midgar. Je l’écoutais tout en continuant de lire la carte, ou du moins, je faisais un peu semblant à ce stade de la conversation. Son armure me paraissait si louche, et le fait qu’il me parle de Midgar me laissait à croire qu’effectivement, ca avait peut-être un lien avec la Shinra … mais il était jeune tout de même pour avoir fréquenté ces imbéciles ... Je devais sûrement me faire des idées, et pourtant, lorsqu'il me disait que son armure venait d’Héra, ca piqua ma curiosité.

- Oh vraim-

Vraiment. Que j’allais lui demander. Mais le serveur nous coupa court et demanda s’il ne voulait pas retirer son casque. Mais Alphonse prétextait avoir déjà beaucoup mangé, donc je serai la seule à commander et manger ici ? Roh zut, c’est pas drôle ! Je prenais une moue boudeuse pour le coup, crotte, encore un peu et j’aurai pu tester l’excuse du « on partage la note hein ! » pour ne pas avoir à tout payer … Bon tant pis, pour ma part je prenais une assiette de poissons avec du riz, tout simplement, et puisque j’étais la seule à manger et boire ici, je ne prenais pas une bouteille de vin blanc ou quoi, je me contentais d’eau plate. Le serveur s’éloigna alors et je penchais la tête d’un air amusé vers l’adolescent.

- C’est dommage que tu ne retires pas ce casque, j’aurai bien aimé voir à quoi tu ressemblais là-dessous. Oh ma pauvre Ruka, tu risquais d’être bien surprise. En tout cas, je revenais bien vite sur le sujet d’Héra. - Sinon tu disais ? Ca vient d’Héra cette armure ? Je n’y ai jamais été, je n’ai même pas la moindre idée de ce à quoi ca ressemble là-bas ! Ils vivent comment là-bas ?

Est-ce que je venais de le piéger ou non ? En fait, mon intention n’était pas vraiment de le piéger non plus car j’ignorais s’il avait menti ou pas – même si son rire était un peu louche, il fallait l’admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mer 19 Nov - 18:30

Alphonse
Ruka devait avoir raison sur le fait que les représentants de Gaïa et Dol aient rapidement tissés de bons liens au vu des ressemblances entre les deux continents. L'alchimiste n'en savait trop rien en ce qui concernait le second monde, mais pour ce qui était du sien... Il avait tout à y gagner.  Petit à petit, des villes comme Midgar qui avaient été ravagées par le météore – et les Armes – allaient pouvoir se reconstruire, pour le bien des quelques personnes qui y vivaient encore. Ce n'était pas vraiment les affaires d'Alphonse, mais si quelqu'un lui demandait de l'aide à ce sujet, il n'hésiterait pas une seconde. Sa priorité restait les cristaux, mais ça ne l'empêchait de vouloir rendre service à ceux qui en avaient besoin. Peut-être avait-il trop bon fond, mais après tout, il n'était encore qu'un enfant. Même s'il avait seize ans aujourd'hui, sa façon de penser n'avait pas beaucoup bougé depuis ce jour maudit, au manoir de Nibelheim, si ce n'est qu'il connaissait mieux le monde – et Héméra – qu'auparavant à force de voyager...

Voyage qui l'avait amené jusque dans ce restaurant, en compagnie d'une jeune femme au regard peu commun. Alors que celle-si s'apprêtait visiblement à faire un commentaire sur son armure – il fallait s'en douter, qui ne serait pas curieux ? - le serveur était arrivé pour prendre les commandes. Elle fit la seule à prendre quelque chose, malgré que l'homme n'ait un peu insisté en ventant les qualités du poisson d'ici, apparemment bien meilleur que celui du restaurant voisin, l'Ordralphabétix. L'entendre hausser le temps à la seule prononciation de ce nom – d'ailleurs difficile à prononcer – laisser penser que la concurrence était rude. Enfin... L'alchimiste ne s'y intéressa pas, et l'homme s'éloigna pour faire de la commande aux cuisines.

Lâchant machinalement un long soupir de soulagement après avoir craint que le serveur ne le force à commander quelque chose – déjà qu'il n'avait pas beaucoup de Gils – sous peine de devoir quitter les locaux,  Ruka revint à la charge, mentionnant qu'elle aurait aimé voir le visage qui se cachait sous son casque. Elle risquait d'être surprise s'il l'enlevait... Et ce ne serait pas pour aucun d'entre eux. Alphonse s'imaginait déjà la scène. Tout horizon crierait à l'apparition d'une nouvelle sorcière contrôlant à distance une armure vide pour attaquer la ville... Elle risquerait d'être enfermée, et le jeune garçon complètement démantelé. Ou peut être qu'il ne se passerait rien. Mais vu le contexte actuel, il se permettait d'en douter. Il y avait de quoi en avoir la chair de poule,  mais après tout, il n'y avait pas de raison qu'une telle chose arrive, n'est-ce pas ?... Hein ? Plutôt que de penser à tout ça, répondre à la seconde question de la demoiselle paraissait nettement plus productif. Cela risquait d'ailleurs d'être compliqué, puisqu'il n'y avait jamais été...

« C'est un monde dans lequel on trouve princesses, chevaliers et châteaux, comme dans les contes de fées, ils vivent comme on peut le lire dans les livres ! » Dit-il en mimant un combat de chevaliers, et en faisant tomber le sel suite à un mouvement un peu trop brusque. « Ah, le sel ! » Déplaçant son poids avec prudence, toujours pour éviter de ne passer casser la chaise, l'alchimiste ramassa le sel et le déposa sur la table. La mission était un succès.

Il supposait que pendant ce temps, la jeune femme s'était interrogée sur sa description de Héra, et il espérait avoir tort car s'inspirer de la description d'un homme en armure qu'il avait croisé par hasard pour décrire un monde n'était pas une chose facile. Alphonse espérait également qu'elle ne s'y soit jamais rendu, au cas ou il était à côté de la plaque. Vu ce qu'elle avait dit, ça n'avait pas l'air d'être le cas, mais il se méfiait tout de même. Alors que le serveur revenait vers la table pour déposer son assiette à Ruka – toujours en ventant la qualité du poisson – l'alchimiste lui aussi commençait à se poser quelques questions à son sujet. Autant lui en faire part, après tout, il était là pour discuter, et non subir un interrogatoire.

« Tu ne m'as toujours pas dit ce que tu faisais à Costa Del Sol. Je me demandais quel genre de travail on peut avoir là-bas. » Alphonse était loin d'imaginer quelque chose tel que danseur ou chanteur. Laissant également la jeune femme entamer un peu ce qu'elle avait dans son assiette, il lui posa une autre question, qui pouvait paraître un peu étrange. « Et... Il est bon, le poisson ? » Elle prenait tout son sens, lorsque l'on savait que le garçon tenait un carnet dans lequel il notait toutes les choses qu'il voulait manger, une fois son corps récupérer. Pour le moment, seule la soupe de mamie Pinako et la tarte de Winry y étaient inscrits.

« TU CROIS QU'IL EST PAS FRAIS MON POISSON !!!?? » Oups... le restaurateur l'avait entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Ven 21 Nov - 17:43

A table !! Ou presque, il fallait attendre que le serveur revienne. Maintenant qu’il nous avait laissés, j’interrogeais ce jeune Alphonse sur Héra puisqu’il affirmait avoir trouvé son armure sur ce monde que je ne connaissais pas encore. Lorsqu’il décrit ce monde comme étant celui d’un conte de fées, il fit tomber le sel, de quoi me faire pouffer de rire. Le pauvre, il semblait bien maladroit dans cette armure … Mais sérieusement, Héra … Le pire, c’est que je ne pouvais que le croire sur paroles à cet instant.

- Bah dès, faut absolument que j’aille voir ce monde, ca m’intrigue !

Je m’imaginais déjà en train de dévaliser les magasins pour trouver des robes de princesse !! Quoi ? Toutes les femmes ont ce genre de rêve de gamine. Ma commande finissait par arriver et je me jetais limite dessus, j’avais vraiment trop faim. Mais Alphonse, le pauvre qui me regardait manger, ne laissa pas le silence s’installer. Il revenait sur ma vie à Costa Del Sol, et je m’essuyais la bouche à l’aide de ma serviette et je buvais un peu d’eau pour faire passer le poisson afin de pouvoir lui répondre correctement.

- Oh Costa Del Sol propose toutes sortes de travail ayant plus ou moins un rapport avec le tourisme. J’étais jeune quand je suis arrivée là-bas, j’ai simplement commencé comme serveuse dans un bar. Et là niveau touristes, on en voyait de toutes les couleurs !! - Mais je voulais surtout me faire de l’argent pour apprendre à faire de la musique. J’ai appris la guitare et le piano, et en quelques années j’ai commencé ma carrière là-bas. Tantôt musicienne, tantôt danseuse … tantôt chanteuse … je participais à beaucoup de soirées !

Et dire que j’étais encore vachement jeune et que j’aurai pu atteindre les sommets si j’avais continué. Mais bon, la curiosité de découvrir Héméra est arrivée, et rien ne m’empêchait de reprendre tout ca si un jour je trouvais les Cristaux et que je « défusionnais » les mondes ! Ouais je sais, ce mot n’existe pas. Mais oui bref, il y avait beaucoup de jobs comme ca à Costa Del Sol. Les touristes se font souvent plaisir pendant les soirées, mais aussi dans la restauration en allant dans divers restaurants pendant leurs vacances … Commencer comme serveur là-bas, c’était une base pour bien des personnes comme moi. Bref. Nouvelle question cette fois, si mon poisson était bon ? Oui c’était une question naturelle à mes yeux, demander à l’autre si ce qu’il mange est bon, mais à cet instant, j’ignorais que c’était pour savoir si Alphonse le noterait dans son carnet ou pas. Cela dit, la chose à laquelle je ne m’attendais pas, c’était que le chef nous entende et gueule un coup ! Non mais ?

- DEGUEULASSE !!!!!

Que je lui répondais … Bon en fait ce n’était pas vrai, il n’était pas mauvais le poisson, mais il n’était pas excellent non plus. Sauf que je ne m’attendais pas à ce que le restaurateur prenne autant la mouche puisqu’il quitta carrément sa cuisine pour venir me gronder. Le gros mec bourru et obèse par défaut, comme ca ne m’étonne pas …

- PERSONNE CRITIQUE MON POISSON !! DEHORS VOUS DEUX !!!!! ET QUE CA SAUTE !!!

Bien sûr il n’osait pas attraper une femme pour la foutre dehors, mais par contre il essayait avec Alphonse … Sauf qu’avec sa grosse et lourde armure, c’était un peu peine perdue. Je me retenais de rire alors qu’il abandonnait pour nous montrer la sortie du doigt. Bon, on venait de se faire mettre à la porte …

- Bon. L’avantage, c’est que j’ai mangé et je n’ai pas payé.

Je finissais par pouffer de rire, la situation m’amusait assez alors que n’importe qui se serait retrouvé outré d’avoir été mis à la porte de cette façon. Ca me faisait davantage rire de penser à ce pauvre Alphonse.

- Il a eu un tout petit peu de mal avec toi par contre. Cette armure doit être lourde, ca ne te gêne pas pour marcher ?

Pour porter une armure aussi lourde à son âge, je m’imaginais déjà un adolescent bien musclé là-dessus à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Sam 22 Nov - 17:16

Alphonse
Alors il avait affaire à une artiste ? Peut-être l'aurait-il reconnu s'il avait prit le temps de s'intéresser à ce genre de chose. Mais puisque son frère et lui avaient passés le plus clair de leur temps à déprimer suite à la perte de leurs corps respectifs, ceux qui les entouraient était un peu passé à la trappe. Parfois même les catastrophes mondiales telles que la destruction pure et simple de la compagnie ShinRa. Visiblement, la jeune femme avait décidé de mettre fin à sa carrière prématurément – ou peut-être juste de la mettre en pause – pour visiter les quatre coins d'Héméra, comme le lui laissait penser son envie de mettre les pieds sur Héra, et plus simplement le fait qu'elle soit dans ce restaurant avec lui. Peut-être cherchait-elle à s'accaparer les cristaux elle aussi ? Ce ne serait guère étonnant, beaucoup avaient leurs raison de le faire. Enfin, le garçon préférait ne pas y penser, craignant au fond que la réalisation de son souhait empêche celui des autres de se réaliser, pour peu que leurs intentions soient bonnes.

« C'est génial ! Je ne savais pas qu'il y avait ce genre de spectacles à Costa Del Sol. » Pourtant il aurait du s'en douter, car c'était assez logique.

Lui s'intéressait plus à la science de manière générale, à toute découverte susceptible d'aider le peuple d'Héméra. Il comptait s'y atteler par la suite, après avoir accompli son objectif premier. D'ailleurs, il n'évoquait que rarement ses autres rêves, tant il était obsédé par l'envie de récupérer ce qui leur avait été arraché. Concernant sa question sur le goût qu'avait le poisson, l'adolescent fit plutôt surpris par la réaction de Ruka. Quoi ? Il était si mauvais que ça ? Non, ce n'était pas la vraie raison, elle l'aurait certainement dit plus tôt. Alphonse pensait qu'elle avait simplement voulue provoquer le Chef cuisinier suite à sa réaction quelque peu déplacée. L'homme en question ne tarda d'ailleurs pas à se montrer, et autant dire qu'il n'avait pas l'air facile... Ce n'était pas vraiment une surprise. Le garçon laissa s'échapper quelques mots – rien de compréhensibles – sous l'effet de la surprise, mais retrouva vite son calme. Ce n'est pas comme si il risquait vraiment quelque chose, si ?

Si. « WAAAH, qu'est-ce que vous faîtes ?! »

Le chef cuisinier venait de lui attraper le bras, et essayait tant bien que mal de le soulever. Se débattant un peu, il tenta de lui retirer son casque, Alphonse l'en empêchait comme si sa vie en dépendait. L'homme n'en pouvait visiblement plus, et finit par abandonner, alors que l'alchimiste s'apprêtait justement à le repousser. Il était patient certes, mais ne se laissait pas faire pour autant. Lui aussi s'énervait parfois, et ce n'était pas forcément beau à voir. Le chef se contenta finalement de leur pointer la sortie du doigt. Alphonse s'exécuta, ce n'est pas comme s'il comptait rester de toute façon. Ruka en fit de même, mais avait l'air beaucoup plus amusée que lui. Elle y voyait même un avantage, elle n'avait pas payée son repas grâce à ce qui s'était passé. Ahah... Pourquoi pas ? C'est le genre de réaction qu'aurait eu Edward, alors il n'était pas vraiment choqué. Il s'était même mit à rire un peu, lui aussi.

Alors qu'il se remettait doucement à marcher pour continuer la visite, Ruka mentionna de nouveau son armure, se demandant si elle n'était pas un peu encombrante... « Non, pas vraiment. » Elle devait d'ailleurs pouvoir s'en rendre compte en ce moment même. Alphonse marchait avec une légèreté impressionnante en comparaison avec son gabarit actuel. Enfin, ce n'est pas comme si il devait forcer ou quoi que ce soit après tout, alors il ne s'en rendait pas compte, il avançait normalement, rien de plus, rien de moins. D'ailleurs, le garçon n'était pas si maladroit que ça en temps normal – malgré ce qu'il avait l'air de faire croire, surtout en ce moment à force de multiplier les maladresses –, il s'était juste habitué à ce nouveau corps.

S'approchant d'un ponton, l'alchimiste s'arrêta quelques instants pour profiter de la vue. C'était magnifique, il n'y avait que l'océan, le ciel et quelques nuages. « C'est une belle ville, non ? » Puis tout d'un coup tout devint noir devant ses yeux. Une affiche emportée par le vent s'était plantée dans la pointe de son casque. Prenant le temps de l'enlever et surtout de lire ce qui était écrit dessus, l'armure vide venait d'avoir une idée en tête. « Oh regardez, un concours de pêche ! » S'exclama-t-il en pointant l'affiche du doigt. « Vous ne voulez pas essayer ? »

Selon ce qui était écrit, celui qui pêchait le plus gros poisson remportait un prix. Alphonse se demandait de quoi il pouvait bien s'agir... N'ayant jamais pêché auparavant, il ne comptait pas gagner, mais c'était un moyen de passer le temps aujourd'hui, et peut-être de rencontrer quelques personnages susceptibles de l'informer sur les cristaux.  D'ailleurs, il n'avait pas évoqué le sujet avec Ruka... Peut-être savait-elle quelque chose qu'il ignorait ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Lun 24 Nov - 18:55

Je crois que ca doit être l’une des premières fois de ma vie que je me fais mettre à la porte d’un établissement. N’importe qui se retrouverait frustré, et pourtant, ca m’amusait assez. J’avais provoqué le patron, et ca avait fait mouche, et après on dit qu’ils sont pacifiques dans cette ville hein ? Je ne perdais pas le nord au moins, si j’étais dehors, j’avais quand même englouti mon repas pour me rassasier, et sans payer en plus ! J’entendais Alphonse rire doucement à ma remarque et je me mettais à sourire avant de me rappeler que le restaurateur avait eu un petit peu de mal avec lui. Son armure semblait être lourde et pourtant, il affirmait que ca ne le gênait pas. Bizarre …

- Tu ne serais pas un gros tas de muscles là-dessous à tout hasard pour supporter ca aussi facilement dans ce cas ? C’est vrai quoi, même pour marcher, ca ne semblait pas le gêner plus que ca. - Sérieusement, je crois que si on me met un truc pareil sur le dos, avec ma carrure, je m’effondrerai tout de suite par terre !

Cela dit, aucune chance que je porte une armure de ma vie. Non mais vous avez vu mon corps ?? C’est un corps d’artiste ca ! Dans tous les sens du terme en plus. Tout tournait autour de la musique pour moi, même ma façon de me battre. Une armure me ralentirait beaucoup trop dans mes manœuvres et mes mouvements. Enfin bon, on continuait d’avancer et j’observais l’architecture des lieux lorsqu’Alphonse disait trouver la ville belle.

- C’est vrai que c’est sympa ici. Mais je garde quand même en tête que pour une ville qui se dit pacifique, l’accueil est vraiment à revoir. Et je parle aussi bien des fouilles à l’entrée que ce restaurateur un peu trop impulsif à mon goût.

Comment ca c’est de ma faute parce que je l’ai provoqué ? Je me demande bien ce qu’il y a eu de si graves à Horizon pour que les gens se comportent d’une telle façon. Ils ont dit que ca venait d’une sorcière, mais qu’est-ce qu’elle avait fait au juste cette sorcière ? Le temps que je m’interroge, Alphonse s’était pris une affiche sur la tronche et je pouffais de rire avant de m’approcher pour voir ce qu’elle disait. Un tournoi de pêche ? Je me mettais à grimacer. Et il me vouvoie encore, argh.

- Je n’ai jamais pêché de ma vie et le poisson ca pue. Pas envie de m’amuser là-dedans.

Dit celle qui a pourtant mangé un poisson il y a de cela quelques dizaines de minutes à peine. Pourtant ce que je venais de dire ne passa pas dans l’oreille d’un sourd puisqu’un vieil homme assis non loin de là au bord de l’eau me réprimanda !

- Vous savez, s’il n’y avait pas le pêche, vous ne pourriez déguster de succulents poissons dans votre assiette ! Mais qu’est-ce qu’ils ont tous avec leurs poissons aujourd’hui ??
- Oui mais moi la pêche ce n’est pas mon truc. Je ne me suis pas mise à voyager pour faire ce genre d’activités !
- J’aurai dû me douter que vous étiez des voyageurs …
Ca se voyait assez à l’armure d’Alphonse non ? D’ailleurs il ne manqua pas ce détail le vieux. - Vous avez réussi à passer les gardes avec une armure pareille ? Vous ressemblez à un soldat.

Pour le coup, je préférais laisser le jeune homme répondre. Je regardais un peu partout avant de m’interroger à nouveau, ce petit vieux pourrait peut-être m’éclairer un peu ? Nous éclairer un peu même …

- Euh dites, en parlant des gardes. Vous étiez là lors de l’attaque ? On nous a dit qu’une sorcière était venue mais pourquoi s’attaquer à une ville comme celle-ci ?
- Oh oui, elle avait tout d’une sorcière … des cheveux verts, des yeux dorés et un comportement cruel et sadique … Mais je ne sais pas ce qu’elle voulait. Moi je pense qu’elle voulait juste mettre la pagaille ici, en pensant que nous étions inoffensifs.
Evidemment, Horizon et sa réputation de ville pacifique … - Certains pensent qu’elle devait chercher quelque chose ici, vous savez, avec ces histoires de Cristaux et les rumeurs sur les Chimères hein …
- Et elle a trouvé ?
- Je ne sais pas si là était vraiment son objectif, mais elle n’a pas eu le temps de trouver non. Et même s’il y avait une Chimère ici, je pense qu’on le saurait depuis longtemps ! Non je ne sais pas, elle voulait juste semer la terreur. J’aurai bien rigolé qu’elle tente de le faire à Esthar tiens …


Esthar ? J’en avais entendu parler oui, cette ville avait la réputation d’être à la pointe de la technologie, et il me semble qu’elle se trouve à l’autre bout du pont … Cela dit, j’étais déçue d’entendre qu’il n’y avait rien ici à propos des Chimères ou des Cristaux. Je remerciais tout de même le vieillard pour ces informations avant de m’éloigner avec Alphonse … même si je ne comprenais pas moi-même pourquoi je restais avec lui, je suppose que c’est plus amusant quand on n’est pas seuls.

- Pffeuh, je suis déçue. S’il existe une Chimère de l’eau, j’aurai tendance à penser qu’elle pourrait éventuellement se trouver près d’une ville portuaire comme celle-ci mais je me trompe visiblement. Donc cette sorcière aurait été là juste pour le bon plaisir de mettre un peu le bordel ? T’en penses quoi toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mar 25 Nov - 21:39

Alphonse
Un tas de muscles ? C'est donc ça, ce que les gens pensaient de lui ? Rien qu'à se l'imaginer, c'est une description qui ne plaisait pas vraiment au jeune alchimiste. C'est l'image même qu'il avait de l'un des soldats de la ShinRa qui avait veillé sur lui et son frère durant leur entraînement, le SOLDAT seconde classe Alex Louis Armstrong. Cet homme était l'un des rares ayant travaillé pour la ShinRa qu'il respectait encore aujourd'hui mais... il ne souhaitait pas vraiment lui ressembler pour autant. Disons qu'il avait ses raisons, il fallait le voir pour le croire...  S'il avait eu une photo sous la main, il l'aurait montrée volontiers. Quoi que... Ruka aurait tout de suite compris que quelque chose clochait avec lui. Avec son vrai gabarit, il nagerait dans cette armure.

« Je ne crois pas être un tas de muscle... Je suis juste grand pour mon âge. » Essaya-t-il de dire avec modestie. Ce n 'était pas évident, mais il pensait s'en être bien tiré. « De toute façon, vous n'avez pas besoin de porter quelque chose d'aussi lourd, contrairement à moi. » Comme s'il l'avait choisi. Lui qui autrefois était agile comme un Sahaguin dans l'eau avait aujourd'hui opté pour un style de combat demandant un peu moins de mobilité.

Écoutant le commentaire qu'avait la jeune femme à faire sur la ville – visiblement l'accueil lui restait en travers de la gorge – malgré qu'elle trouvait l'endroit sympathique, il l'écouta également dire que le concours de pêche ne l'intéressait absolument pas. Oh... Dommage. Enfin, ce n'était pas très important. D'ailleurs, l'odeur du poisson et de la mer dominait ici, non ? N'ayant aucun odorat, l'alchimiste ne pouvait que le supposer. Mais si tel était le cas, il commençait à penser que lui aussi avait parfois du mal à comprendre la façon de penser du sexe opposé. Il aurait pu lui poser la question en essayant de ne pas l'offusquer, mais n'en eu pas vraiment le temps, puisqu'un homme avait décidé de se mêler à la conversation.

Après avoir sermonné Ruka en lui rappelant l'importance qu'avait la pêche dans cette ville, il s'intéressa au fait qu'ils étaient tout deux des voyageurs et se demandait – lui aussi – comment avait-il fait pour entrer avec cette armure car elle lui donnait une armure de soldat. « Une armure ne fait pas de moi un soldat. » Lui avait-il répondu sans réfléchir sur un air des plus froid et sérieux. Alphonse n'aimait pas vraiment cette comparaison. Il avait certes rejoint la ShinRa autrefois, mais ne s'était jamais vraiment senti soldat pour autant. Être un chien au service de l'armée ne lui avait pas particulièrement plu. Simplement, lui et son frère avaient été prêt à l'assumer, pour faire revenir leur mère à la vie. Tout comme aujourd'hui, il serait prêt à le supporter si cela pouvait l'aider à trouver les cristaux.

La discussion se poursuivait et la chanteuse réussit à lui faire évoquer ce qu'il s'était passé ici, avec la sorcière. Ne portant pas vraiment d'importance à la description cette personne – puisqu'elle avait déjà été arrêtée et enfermée -, l'alchimiste se montra en revanche beaucoup plus intéressée lorsque l'individu commença à évoquer ses objectifs éventuels. Les cristaux ? Cependant, elle n'avait apparemment rien trouvée ici. Et puis... Le vieil homme avait raison sur un point. Si une chimère était dans les parages... Ils le sauraient depuis un moment ici. Et le maire en aurait certainement demander à quelqu'un de l'éloigner d'ici. Il semblait assez craintif, ce contrôle à l'entrée de la ville parlait pour lui. Ruka avait l'air déçue. Une minute, elle cherchait les chimères ? Ce n'était pas des paroles à prendre à la légère, pas pour Alphonse. C'était le moment d'évoquer les cristaux, après avoir répondu à sa question, évidemment.

« Certaines personnes trouvent leur plaisir dans la souffrance des autres. Je... J'en ai fais les frais autrefois, alors je crois que c'est possible ici aussi. » Ne comptant pas en dire plus à ce sujet, il préféra rebondir en posant une autre question. « Vous cherchez la chimère de l'eau ? Et les cristaux ? » Reprenant la marche, il attendait évidemment quelques réponses mais... Il ne pouvait pas la forcer alors que lui même avait de nombreux secrets. « Vous n'êtes pas obligée de me le dire maintenant... Mais peut-être pouvons nous en parler sur la route. » Il l'invitait indirectement à faire un bout de chemin avec lui. Cela faisait maintenant trop longtemps qu'il voyageait seul... Encore fallait-il qu'elle dise oui.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mer 26 Nov - 13:36

Bon au moins, on en avait appris un poil plus sur cette attaque ici. On ne savait pas encore que la sorcière dont il était question s’était enfuie de la Prison du Désert, mais j’avoue que la description de cette personne me faisait froid dans le dos. Rien que physiquement parlant. Outre les perruques pour les spectacles, je n’avais jamais vu quelqu’un avec des cheveux verts naturellement … ni des yeux dorés non plus. Bon après on va me dire que j’ai les yeux rouges et ca n’a rien de très commun quand on n’est pas albinos hein ?
Bref. De toute manière, les habitants d’Horizon étaient partagés entre deux idées concernant cette femme : soit elle cherchait, au même titre que bien des personnes, un indice sur les Cristaux ici, soit elle avait juste mis un peu la pagaille pour son propre plaisir. Et lorsque je me tournais vers Alphonse pour lui demander son avis, sa réponse me laissa assez perplexe. Il avait connu ca par le passé ? L’empathie, ce n’était pas trop mon truc mais je prenais une moue désolée pour lui.

- J’aurai toujours du mal à comprendre la mentalité de ces gens-là mais oui, je suppose que des fous, on en voit partout, peu importe le monde où on est nés.

Des timbrés à la Shinra après tout, on en voyait pas mal aussi. Cela dit, mes propos avaient alerté le jeune adolescent au sujet des Chimères et des Cristaux, et je venais hausser des épaules avant de regarder par terre.

- Bof, j’imagine que ca sert à rien de garder ca pour moi de toute façon. Les Cristaux m’intéressent, comme bien des gens, je ne vais pas le cacher éternellement. On continuait d’avancer sur la route, même si je ne sais pas trop vers où on se dirigeait en fait ! Et je me tournais vers Alphonse, obligée de lever la tête pour regarder son casque. Ca me perturbait d’être si petite à côté ! - Et toi ? Ca ne t’intéresse pas ces choses-là ?

Qu’il ne me dise pas le contraire ! Un jeune adolescent qui voyage tout seul ne peut pas dire ne pas être un minimum curieux pour s’intéresser à des pierres au pouvoir grandiose. Bon cela dit, je n’avais pas dit ce que je voulais en faire de ces Cristaux mais même s’il me le demandait, ce n’était de toute façon pas personnel alors je pouvais bien en parler. Vouloir séparer Héméra pour que les mondes redeviennent comme avant … Oui, c’est ca que je voulais. M’enfin, j’attendais sa réponse avant de hausser à nouveau des épaules et soupirer.

- J’avais suivi les journaux papier et télévisés, je ne sais pas comment ca marche précisément mais ils ont noté un point curieux à propos du Cristal de la Terre et Titan qui se trouvait aux abords de Canyon Cosmos. De toute évidence, il faut passer par des Chimères avant de passer par les Cristaux… J’aurai bien voulu retourner à Canyon Cosmos pour voir ca de mes propres yeux, mais on dirait que Titan n’y est plus d’après certains témoignages.

Je continuais d’avancer, regardant un peu partout pour voir que les gens avaient repris des activités normales et ne semblaient pas se soucier au premier abord de ce qu’il s’était passé ici il y a quelques temps. Je suppose qu’Alphonse avait raison tout à l’heure en disant que les fouilles à l’entrée de la ville devaient rassurer un minimum les habitants. Bref, pour revenir à nos moutons :

- Si les Chimères protègent les Cristaux du même élément qu’elles, ca veut dire qu’il y a une Chimère par élément. Et oui je pensais trouver un indice dans une ville comme celle-ci, elle est paisible, au milieu de l’océan … mais je me suis trompée on dir- … hein ?

Je m’arrêtais devant des panneaux qui indiquaient les directions pour se diriger dans la ville. Gaïa et Dol avaient l’avantage d’avoir des écritures similaires, je n’avais pas de mal à lire ici. La direction de la gare était indiquée, ainsi qu’Esthar et … le Lac Salé.

- En fait, peut-être que je ne me suis pas tant trompée que ca, regarde ! Il y a un lac par là-bas. A l’autre bout du pont je pense.

Pont particulièrement long et je me demandais s’il n’y avait pas un transport comme le train qui permettrait d’aller plus vite sur la terre ferme. J’arborais un sourire malicieux, pensant que oui, un lac, c’était aussi un très bon refuge pour une Chimère de l’eau. Sauf que bon, je n’avais jamais entendu parler du Lac Salé par le passé, même si on m’avait parlé d’Esthar, on ne m’avait rien dit pour ca. J’ignorais qu’il s’agissait d’un lac asséché … et que les monstres y avaient élu domicile. Et pas les plus faibles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mer 26 Nov - 20:24

Alphonse
Alphonse aurait été surpris du contraire ! Qui pouvait comprendre ce genre d'individus ? Que ce soit cette sorcière qui avait attaqué Horizon ou bien même Sephiroth et d'autres fou alliés comme le professeur Hojo... Rien ne pouvait excuser leurs actes, pas même leur passé, aussi douloureux soit-il.  Néanmoins, il n'était pas du genre à vouloir les tuer lui même pour autant, à vrai dire, l'alchimiste se refusait catégoriquement d'ôter la vie de qui que soit. Il préférait essayer de les résonner – même si c'était souvent peine perdu. Plus important pour le moment, il avait commencé à discuter des cristaux. Contrairement à d'autres – comme lui – la jeune femme avait à peine hésité avant de lui dire qu'elle était effectivement intéressés par ces artefacts. Bien évidemment, elle lui retourna la question, il fallait s'y attendre. Bougeant la tête dans sa direction, il se disait que lui non plus, n'avait aucune raison de lui mentir à ce sujet.

« Je les cherche moi aussi.  J'aimerai découvrir les mondes dans d'autres circonstances,  mais je voyage avant tout pour mettre la main dessus. »


Inutile de dire pourquoi en revanche, cette triste histoire ne la concernait pas vraiment de toute façon. C'est pourquoi il avait décidé de ne pas interroger Ruka sur le sujet pour le moment. Elle aussi devait avoir ses raisons – forcément différentes des siennes – et ne voulait pas se sentir obligé de lui dévoiler ses secrets dans le cas ou elle se mettait à évoquer les siens suite à une énième question. Ce n'était que du bon sens, en tout cas, c'était son point de vue. Il y avait aussi une autre raison mais... ça ne servait à rien d'y penser. La chanteuse parla également de la chimère Titan, qui avait été trouvée aux alentours du Canyon, un endroit sacré que les habitants du coins n'avaient pas du aimer voir être souillé par tout un tas d'étrangers.

« Je ne me suis pas rendu sur place, mais je pense que ces témoignages sont vrais. »


Sephiroth en personne avait été aperçu là-bas selon certains, peut-être l'avait-il faite fuir ? Ou bien, pire encore. Alphonse l'imaginait   capable de défier et vaincre une chimère. Il ne l'avait que très rarement aperçu à l'époque ou cette homme était encore le héros du SOLDAT, mais sa puissance était déjà hors norme à l'époque... Qui plus est, l'adolescent supposait que son frère s'était déjà rendu là-bas. Et depuis le temps, sans doute aurait-il déjà trouvé un moyen de le contacter pour lui parler de ses éventuelles découvertes. Poursuivant son raisonnement dans le même temps, Ruka évoqua le fait qu'il y devait y avoir un cristal par élément, en supposant qu'une chimère protégeait effectivement le cristal qui lui était affilié. Alors, c'est pour ça qu'elle s'était rendue à Horizon ? Alphonse craignait qu'elle n'ait pas choisie la plus facile. C'est vrai, il y avait de l'eau un peu partout non ? Et les océans étaient particulièrement vastes... L'alchimiste espérait qu'il ne faille pas chercher si loin...

S'arrêtant dans sa lancée, la jeune femme remarqua que les écriteaux annonçaient la présence d'un lac salé un peu – beaucoup – plus loin, de l'autre côté de ce monde, sur le continent qu'il n'avait pas visité. « Vous voulez y aller, n'est-ce pas ? Je peux venir avec vous ? » Non seulement cela lui permettrait de ne pas voyager seul, mais il était persuadé de pouvoir être utile, une fois à l'extérieur d'Horizon. Ils ne serait probablement pas de trop en cas d'attaque de monstres... Même si elle savait se défendre. Se dirigeant finalement vers la gare – qui n'était pas très loin d'ici, l'adolescent souhaitait savoir quand partait le prochain train en direction du continent d'Esthar. Ils s'arrêtaient avant d'arriver là-bas, mais peu importe, c'était leur direction. « Je vous laisse allez récupérer votre arme, je vais voir quand est le prochain train » Se dirigeant vers un guichet pour demander un renseignement, une annonce parvint à ses oreilles.

« Prochain train en direction d'Esthar dans cinq minutes ! » Sacré timing ! Il n'y avait donc pas de temps à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Jeu 27 Nov - 0:41

Je n’étais pas si surprise que ca d’entendre de la bouche d’Alphonse qu’il cherchait les Cristaux. Le contraire m’aurait même étonnée à vrai dire, c’est bien ce que je pensais. La majorité des voyageurs comme lui et moi étaient intéressés par ces pierres mystiques au pouvoir si prometteur. Par la même occasion, je lui parlais de cette histoire de Chimères, dont Héméra entier avait commencé à entendre parler lors de la découverte de Titan aux abords de Canyon Cosmos. Mais d’après plusieurs témoignages, et après le passage de Sephiroth là-bas, il semblerait que la Chimère de la Terre n’y soit plus. Alphonse ne pouvait pas trop m’aider pour le coup, il n’y avait pas été mais pensait la même chose.

- Ce serait étonnant qu’une Chimère disparaisse définitivement après avoir rencontré quelqu’un … Soit elles se cachent et restent dans l’ombre après une visite, soit elles ont plusieurs sanctuaires …

L’un comme l’autre pouvait fonctionner après tout. Si ca se trouve, Titan n’avait effectivement pas bougé depuis la dernière fois, il se trouvait toujours près de Canyon Cosmos, mais refusait de se montrer. Ce qui serait un poil embêtant si je voulais trouver le Cristal de la Terre ! Je faisais des suppositions auprès d’Alphonse, du peu que j’avais vu avec lui, il semblait inspirer naturellement la confiance. C’est comme si je sentais que je pouvais lui parler librement de tout ca. Toutefois oui, la Chimère de l’Eau ne devait pas être la plus évidente à trouver et sur le coup, j’avais pensé à une mauvaise pioche en venant ici, jusqu’à apercevoir le panneau qui indiquait la direction du Lac Salé. Evidemment, n’ayant pas la moindre idée que ce lac était asséché, je pensais que ca pouvait être un bon début que d’aller voir … et à ma grande surprise, l’adolescent en armure me demanda s’il pouvait m’accompagner. J’avoue que s’il voulait chercher les Cristaux avec moi, je n’y voyais pas d’inconvénients, mais si on en trouvait, ce serait sûrement difficile de couper les choses en deux si nous avions des vœux différents … Cela dit, j’affichais tout de même un sourire amusé, j’ai toujours préféré la compagnie à la solitude, et puis il avait l’air mignon ce gamin !

- Bien sûr. A une condition, tu arrêtes de me vouvoyer ! C’est pas gagné. - Et puis … Vu ma carrure, avoir un garde du corps ne me dérangerait pas.

Je prenais un air malicieux, hum, du calme Ruka, ce n’est qu’un adolescent, un mineur ! Mais c’est vrai que du haut de ses deux mètres avec une armure aussi costaud, il devait donner un peu de fil à retordre à tout le monde. Bref, du coup, on se dirigeait vers la gare d’Horizon et Alphonse me rappelait que je devais récupérer mon arme. Ah oui, mon couteau !! Coup de pot, ils stockaient les armes qu’ils récupéraient non loin d’ici … quoiqu’en fait non, ce n’était pas un coup de chance mais de la logique, les voyageurs n’allaient pas s’amuser à traverser tout Horizon pour récupérer leurs biens alors qu’ils sont sur le point de quitter la ville. J’allais me présenter rapidement auprès de la sécurité pour récupérer mon bien, décrivant mon arme comme un simple couteau de cuisine bien aiguisé … et sur le coup je me tapais le front lorsqu’un garde s’éloigna pour aller le chercher. J’aurai dû dire que j’avais une dague, ca fait plus arme de combat, dans le même style en plus, et je l’aurai volée sans que le véritable propriétaire ne puisse me courir après !! Bon tant pis. Je me dépêchais de récupérer le couteau et je rejoignais rapidement Alphonse, même si un mec de la sécurité tenait à me suivre pour m’avoir à l’œil. Comme si j’allais agresser le premier petit vieux sur mon chemin alors que je n’ai qu’une dizaine de mètres à parcourir.

- Alors t’as les billets ? On doit attendre longtemps ou pas ?

Tu parles ! Le train était sur le point de quitter la gare et il fallait se bouger avant qu’il ne parte sans nous ! Heureusement que j’étais du genre rapide avec de bons réflexes car ni une ni deux, je fonçais en essayant tant bien que de mal de tirer Alphonse avec moi. Et on entrait de justesse dans le wagon car les portes se fermaient juste après notre passage !!

- Fiou, c’était moins une !

Le démarrage fut un peu violent par contre, si bien que s’il n’y avait pas eu la barre à côté de moi pour me rattraper, je me serai ramassée la tronche. Une fois habituée aux mouvements du transport, je me déplaçais pour pouvoir aller m’installer sur un siège, le pont d’Horizon était très grand. Même en train – qui allait plutôt vite -, à mon avis, on allait mettre une bonne heure avant d’arriver au bout. Donc s’il faut déjà une heure en train, je n’ose pas vous dire le temps qu’il aurait fallu à pieds … Vu qu’on n’avait plus qu’à patienter, autant tuer le temps à discuter.

- Bon alors, si tu dois venir avec moi, autant que j’en sache un peu plus sur toi. Ca te gêne pas si je t’appelle Al ? Ca va plus vite qu’Alphonse. Et ca me fait penser à Aladdin, un conte pour enfants mais passons. - T’as dit que t’étais parti de chez toi pour aller à Midgar ? C’est marrant ca… Quand je suis partie de Wutai, c’est le dernier endroit où j’ai souhaité me rendre.

Faut dire que c’était clair comme de l’eau de roche aussi. Wutai avait été en guerre contre la Shinra, il était assez rare d’entendre un habitant du village ninja déclarer vouloir aller vivre à Midgar ensuite alors qu’ils nous ont pourris la vie pendant des années. J’ai dû vivre dans les montagnes toute mon enfance à cause d’eux, mes parents sont morts et je ne me souviens pas d’eux – trop jeune – et quand je suis enfin retournée au village, tout était en ruines ou presque, et on ne comptait plus les morts … M’enfin. Tout va bien dans le meilleur des mondes, comme on dit.

- T’es allé faire quoi là-bas sans indiscrétion ? On m’a raconté qu’il n’y avait que les gens qui avaient de l’argent ou qui travaillaient pour la Shinra qui vivaient au-dessus de la plaque. En-dessous, c’est une véritable décharge … pas la vie idéale pour un adolescent comme toi.

Sauf si vivre dans les taudis lui plaisaient … Apparemment les gens qui y vivaient étaient malgré tout attachés à leur lieu de vie. C’est particulier comme mentalité.
Direction d’Alphonse et Ruka : Lac Salé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Jeu 27 Nov - 14:49

=========================
Alphonse passe au niveau 2
Gains: +400 gils [Chacun]
=========================

Alphonse et Ruka vont vers le Lac Salé



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Jeu 19 Nov - 20:58

Yusuke et Sheli viennent de Dollet

Spoiler:
 

Bon bah voilà. Après avoir fait sauter – involontairement – la Tour Satellite de Dollet, nous n’avions pas eu d’autres choix que de partir en urgence. Yusuke m’avait plutôt conseillé de faire un large détour pour débouler dans les plaines, et finalement retourner à Dollet par l’entrée principale pour éloigner tous les soupçons et diminuer les risques qu’on nous stoppe. Direction la gare pour quitter immédiatement les lieux où le mec semblait péter un câble avec sa télévision qui ne marchait pas. Je me mordais doucement la lèvre : pas de commentaire … Il faut juste avoir l’air naturelle, Sheli ! Reste naturelle !

Il a fallu attendre un quart d’heure pour qu’on puisse monter dans le train qui partait vers Horizon. Le trajet allait durer entre une et deux heures, donc il fallait nous montrer un peu patients. Une fois installés, et l’appareil en marche, je regardais par la fenêtre et je pensais à quelque chose.

- J’ai beau réfléchir, je crois que c’est le seul monde qui utilise des trains non ? ‘fin maintenant que j’y pense, nous n’avons pas vu de voies ferrées là où nous sommes déjà passés.

Le train était l’un des transports les plus utilisés sur Cocoon. Mais c’est vrai qu’à part Dol, nous n’en avons vu nulle part actuellement. Il y en avait autrefois à Midgar pourtant mais nous n’avions pas mis les pieds dans cette ville délabrée tous les deux. Enfin si, moi j’y ai été pendant la chasse au trésor mais je n’avais pas vraiment eu l’occasion de le remarquer, j’étais focalisée sur les ruines et l’ambiance lugubre des lieux. Sur Héra, je n’en avais pas vu non plus même s’ils utilisaient des trams à la Porte Nord et Sud pour transporter plus vite les gens au sommet ou au pied des passages.

Toujours est-il que je continuais de regarder le paysage défiler. Nous finissions par suivre l’océan en poursuivons notre parcours sur un immense pont qui donnait l’illusion de séparer l’océan en deux. Horizon hein ? L’étape obligatoire entre le Continent de Galbadia, et le Continent d’Esthar. Une ville au-dessus de la mer …

- Tu penses que la Chimère de l’Eau pourrait se trouver dans les parages ? A Horizon, je veux dire. Vu l’ambiance et le contexte, elle pourrait s’y sentir à l’aise ? Je me demande d’ailleurs comment elle s’appelle …

J’essayais de me rappeler la liste des G-Forces que nous avions vue sur l’ordinateur de Deling City. Léviathan était un nom qui ne nous était pas inconnu. Il était considéré comme une divinité à Wutai et il existait sous forme de matéria d’invocation autrefois … et sur Cocoon, ce n’était pas un Eidolon, mais un fal’Cie, et ce dernier était chargé de la circulation et de la pureté des eaux sur le cocon de Lindzei. Sur Gran Pulse, le fal’Cie des Eaux était Bismarck … Mais nous n’avions pas entendu ce nom depuis que nous étions sur Héméra.

Bref, le train poursuivait sa route. Bientôt, nous pouvions voir d’immenses panneaux solaires au loin. Hoizon s’était bien reconstruite, nous ignorions à quoi elle ressemblait avant, mais les panneaux pour l’énergie étaient toujours là. Avec le soleil, cela provoquait des reflets dessus, si bien qu’on croyait qu’ils étaient fluorescents. Ils fonctionnaient à l’énergie renouvelable donc … J’avais hâte de voir à quoi ca ressemblait en ville et s’ils étaient bien évolués. Mais on allait vite avoir un avant-goût de la règle du « pas de violence en ville », puisqu’à notre arrivée en gare, on allait très vite nous inviter à aller nous faire fouiller pour nous faire confisquer nos armes …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Jeu 19 Nov - 22:14

C'est moi ou plus le temps passe et plus on risque d'être recherchés? Au-delà des cristaux qui sont pistés par les orbes, il fallait reconnaître qu'on ne faisait pas les choses à moitié pour passer inaperçu! Honnêtement, Sheli qui participe à un tournoi et le remporte, le cambriolage du temple de Bevelle, l'arrestation de Kuja, le spectacle du combat de monstre sur une plage et maintenant on faisait sauter une tour radio. Oui, on était plutôt mal barrés, et encore je suis sur que s'il le faut, j'oublie des trucs! Heureusement finalement qu'on n'a pas gagné cette chasse au trésor tiens!

Bref, au moins là, on s'éloignait du continent de Galbadia, c'était surement mieux comme ça. De toute manière, on avait l'intention d'aller dans l'espace un peu, il était peu probable qu'il y ait grand monde là bas vu le prix du billet, on serait parmi quelques privilégiés, des bourges surement pour la plupart, pas le genre à s'intéresser aux conneries qu'on ait pu faire.
Le paysage défilait sous nos yeux, j'avais pris un magazine pour voir un peu ce qu'il y avait de nouveau, évidemment, il ne risquait pas d'y avoir déjà des infos sur Dollet, la presse semblait surtout s'intéresser à un couple connu de ce monde, Linoa Heartilly? J'ai déjà entendu ce nom quelque part... puis je tilte en voyant la photo, ah ben oui, elle était au tournoi. Et le gars avec qui elle est aussi, par contre, aucune idée de qui est ce Squall dont ils parlent, mais visiblement, il a l'air connu aussi, et maintenant que j'y pense, j'ai déjà le lire quelque part... mais je ne sais plus où.

Je levais les yeux de mon magazine lorsque Sheli mentionna les trains, il faut dire qu'on n'a pas encore eu l'occasion de bien visiter tous les mondes, même avec la chasse au trésor

«Je ne crois pas en avoir vu non plus... en tout cas, ça ne se voyait pas depuis les hauteurs....» et dans la mesure où je ne voyais pas trop l'intérêt de trains souterrains, je supposais qu'effectivement, Dol était le seul à en avoir? Enfin peu importe, je prenais un autre magazine, le coubo déchaîné - le nom me fit sourire - bien que je fronçais les sourcils au bout de quelques secondes... cependant, je n'allais pas avoir l'occasion d'en parler tout de suite à Sheli, car on arrivait à Horizon et comme elle s'interrogeait sur une chimère potentielle, je rangeais vite le magazine dans notre sac avant de regarder

«Il y a des éoliennes tout autour aussi, ça pourrait attirer une chimère du vent... quant au nom, peut être Ondine?» je parlais surtout pour la chimère de l'eau, car à ma connaissance, il n'y avait pas d'eidolon ou de Fal'Cie de vent, mais mes connaissances en la matière étaient limitées, c'était surtout Sheli qui était calée en histoire, elle connaissait même mieux Cocoon que moi! Petit cancre bonjour!

Alors qu'on arrivait, le contrôleur signala qu'il fallait laisser nos armes aux gardes à l'entrée, je venais hausser un sourcil, mais lorsqu'il nous laissa, j'ouvrais le sac et j'y mettais mes dagues

«Et puis quoi encore, tiens, mets ton katana là dedans! On sait jamais, si on doit déguerpir encore hein?» je lui tirais la langue, signe que je me moquais un peu d'elle puisque c'était un chouilla sa faute si on avait du dégager de Dollet! Puis je mettais le sac sur l'épaule et je prenais sa main pour qu'on puisse sortir du train.

Évidemment, on fut fouillés. Les gardes ouvrirent le sac mais ne pouvaient rien voir dedans, ils pensaient juste à un sac vide, ce qui leur parut suspect au premier abord, mais ils ne pouvaient rien prouver et nous laissèrent passer. La ville avait quelque chose d'accueillant et simple, de petites maisons de pêcheurs surtout, la disposition était assez amusante en fait, un large cercle qui descendait au fur et à mesure, comme si on se trouvait dans un bol! Et le fond était tapissé de panneaux solaires.

«On dirait un bol géant!» ils font comment quand il pleut? Ça doit se remplir non? Enfin, je ramenais ma main sur mon ventre, j'avais un peu faim, aussi on se dirigeait vers un petit restaurant pas trop loin des éoliennes - au cas où on tombe sur la chimère du vent au pif!

Pendant qu'on attendait le serveur pour qu'il nous apporte la carte, je sortais le magazine de mon sac et je le tendais à Sheli

«Dis.. tu ne m'avais pas dit que ta Terra, elle avait les cheveux verts? J'y ai pensé car l'autre folle du tournoi aussi avait les cheveux verts, mais j'ai l'impression quand même que cette couleur est pas super répandue... pourtant regarde cette fille...» je lui montrais alors le portrait, comme ça venait d'Héra, il n'y avait pas une photo à proprement parler, mais le dessin semblait assez réaliste, et en couleur qui plus est... on voyait clairement une belle jeune fille aux cheveux verts

«Alors? Elle lui ressemble?» après, ce serait quand même une sacrée coïncidence, mais le magazine est vieux de plusieurs jours quand même, donc ça ne date pas d'hier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Ven 20 Nov - 16:52

Nous discutions des Chimères avant d’entrer en gare. Ah oui, il y avait Ondine aussi en Chimère de l’Eau, ‘fin, il y avait une G-Force de ce nom-là sur Dol, et sur notre monde, Ondine était également un Eidolon qu’on pouvait voir au cours de la Pompa Sancta de Nautilus. En nous rapprochant, nous avions pu voir des éoliennes en plus des panneaux solaires, donc Yusuke supposait qu’on pourrait peut-être trouver la Chimère du Vent. Bref. Une fois en gare, on nous signalait qu’on allait être fouillés et que nos armes seraient confisquées. L’idée ne me plaisait guère, si bien que Yusuke prit mon katana pour le mettre dans notre super sac sans fond et qu’on passe sans trop de problèmes devant les gardes. Ils étaient bien sûr intrigués de ne rien voir à l’intérieur, mais bon, ils n’avaient pas d’éléments pour nous arrêter, alors on rentrait en ville. Je regardais l’architecture des lieux, ca avait l’air tranquille par ici alors je me demandais bien pourquoi autant d’agitation à l’entrée … mais en même temps, n’était-ce pas parce que l’entrée était contrôlée qu’il y avait tant de tranquillité ? Je commençais à m’interroger lorsque Yusuke attira mon attention en parlant des panneaux solaires qui formaient un bol géant ! Je me mis à pouffer de rire.

- T’imagines ? Les jours de pluies, ca doit faire office de piscine municipale.

Ce n’était que plaisanterie, j’imagine qu’ils avaient quand même pensé à installer des systèmes pour évacuer l’eau en cas de fortes pluies. On allait s’installer à un restaurant pour pouvoir manger un bout, et là, Yusuke me fit part d’une de ses découvertes dans l’un des magazines du train. Il me parlait de cette fameuse Terra et me montra une image. Mon cœur semblait rater un battement à ce moment-là. En soit, ce n’était une photo donc pas très précis, mais tout de même …

- Montre voir ? Je lui arrachais presque le magazine des mains pour mieux regarder. - Je … Oui. Elle avait les mêmes cheveux et elle portait aussi un ruban dans les cheveux comme celui-là.

Je lisais un peu l’article à ce sujet, j’étais presque sous le choc. Malheureusement, aucun nom n’était donné, ils ne parlaient que le nom des rôles que les comédiens avaient joué.

- Mince, ils ne donnent pas son prénom … Pourtant de ce que je comprends ils parlent de théâtre. Je n’ai pas vu de pièces de théâtre dernièrement donc pourquoi j’aurai rêvé d’une fille qui a joué dedans ? Et de l’associer à Marthym, en plus. - Hum … Tu sais qui est Rowell ? Apparemment ca a l’air d’être quelqu’un de connu, je suis sûre que si nous allons le rencontrer, il pourra nous dire qui est cette fille ! On sera fixés au moins …

Mais traverser le monde pour découvrir si la fille de mes rêves existe vraiment, ce n’est pas un peu fou ? Euh attendez là … Ma phrase a une tournure étrange ! Je ne suis pas amoureuse d’elle hein !??? Je me mettais à rougir en relevant les yeux vers Yusuke, me rendant compte de mes propres paroles.

- Euh désolée, c’est vraiment … pas correct … je suppose. ‘fin c’est … vraiment bizarre cette histoire.

Pourtant, ne sommes-nous pas les mieux placés pour faire d’étranges rêves ? Yusuke avait rêvé de moi la veille de notre rencontre alors que nous ne nous étions jamais vus de notre vie. Terra : qui es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Ven 20 Nov - 20:00

Visiblement, l'effet du magazine avait été plus frappant que je ne l'avais prévu. Sheli m'avait pratiquement arraché l'ouvrage des mains et regardait avec attention le dessin de la jeune femme. C'est sur que ce n'est pas évident de s'assurer que ça puisse être elle ou non, mais toujours est-il que ça faisait une sacrée coïncidence et que de toute évidence, Sheli était vraiment intriguée par cette fille...

«Je ne sais pas qui est ce Rowell, mais je n'ai presque pas été sur Héra faut dire... la pièce s'est jouée à Alexandrie, si tu veux, on pourra y aller pour essayer de se renseigner?» elle semblait plutôt gênée sur le coup, je ne pouvais pas deviner les pensées qui lui étaient passées par la tête après tout, et je me contentais de hausser un sourcil lorsqu'elle s'excusa

«Euh... ben pourquoi? Après tout, on ne sait pas trop ce qu'on fera après être allé dans l'espace, on ne connaît pas Héra et je crois qu'Alexandrie est la capitale.. on n'a qu'à s'y rendre pour essayer de découvrir des endroits où l'on pourrait trouver des chimères? Je crois que la Reine a un lien avec les chimères là bas... on pourra peut être lui demander?» après, c'était une idée comme une autre, on pouvait aussi visiter une simple bibliothèque pour trouver ces renseignements sur Héra!

Je m'approchais d'elle pour poser ma main sur la sienne, essayant de comprendre ce qui la tracassait

«Hey, ça va? Je vois bien que ça te tracasse cette histoire, et puis tu sais, je suis bien placé pour savoir que parfois, les rêves ont une importance bien plus grande qu'on le croit. Si cette Terra t'intrigue à ce point, c'est qu'il doit y avoir une raison!» le serveur apportait nos assiettes, mois j'avais pris un plat de pâtes au saumon avec une crème onctueuse au citron et aux herbes, ça avait l'air très bon en tout cas!

On commençait à manger, mais je voyais bien que toute cette histoire continuait à l'intriguer, je souriais doucement en penchant la tête sur le côté

«On finira bien par comprendre ce qu'il se passe... essaie de ne plus y penser. Demain, on prendra la route d'Esthar pour essayer de prendre un billet pour l'espace, on va passer un super moment!» et puis qui sait, on retrouvera peut être des gens qu'on connaît là haut hein? On ne sait jamais!

Je ne savais pas trop quoi faire pour lui redonner le sourire, déjà il fallait espérer que manger un peu lui ferait du bien, et après on pourrait aller faire un tour en ville pour essayer de voir si on rencontrait une chimère... il fallait croiser les doigts qu'entre le vent et l'eau, on ait un peu de chance aujourd'hui? Car bon, la Tour Satellites de Dollet avait été quand même un bel échec...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Sam 21 Nov - 21:52

Alexandrie hein ? Je n’y avais jamais été, pas même pendant la chasse au trésor. Mais si nous voulions rencontrer ce Rowell, il fallait qu’on se rende là-bas. Je prenais un peu la décision de façon précipitée et c’est pourquoi je m’excusais auprès de Yusuke, mais lui semblait plutôt d’avis qu’on y aille après s’être rendus dans l’espace. Il semblait que la Reine ait un lien en plus avec les Chimères donc on pouvait essayer de demander une audience … Oui, l’idée me plaisait bien, surtout qu’après l’espace, jusque maintenant, nous n’avions pas de projets particuliers !

- Ok ! J’ai bien envie de découvrir Héra aussi. A part Daguéréo lors de la chasse au trésor, mes énigmes ne m’ont jamais mené ailleurs sur Héra alors je ne sais pas grand-chose à ce sujet.

Il voyait bien néanmoins que cette histoire m’intriguait au plus haut point. Je baissais les yeux vers sa main, venue chercher la mienne dans un geste réconfortant, mais je ne savais pas trop quoi lui répondre sur le moment. Heureusement, le serveur venait nous apporter nos assiettes. J’avais à peu près la même assiette que Yusuke, à la différence que je n’avais pas pris de saumon mais des fruits de mer en accompagnement. Nous étions dans une ville de pêcheurs, plus frais comme poissons, on ne trouverait pas à mon avis et franchement ? Dès la première bouchée, ca se sentait au goût qu’on avait là de la qualité ! Yusuke semblait inquiet pour moi – qui avais le nez plongé dans mon assiette – et je relevais les yeux vers lui en battant des cils quelques instants.

- Yusuke ? Je ne suis pas triste tu sais ? Je suis juste intriguée. C’est vraiment surprenant cette histoire, je me pose mille questions, là maintenant tout de suite alors que je sais pertinemment que je n’aurai pas les réponses tout de suite.

A le voir et à l’entendre, c’est comme si j’étais déprimée ! Je continuais de manger, prenant une bouchée de pâtes avant de boire un coup et reprendre la parole.

- Je me souviens parfaitement de ce rêve comme si c’était le souvenir d’un moment que j’ai vraiment vécu dans ma vie. Cette fille était une Chimère, elle aussi … J’ai même cru à un moment qu’elle pouvait avoir un lien avec les Cristaux mais apparemment … Non. Mais bon ! Tant qu’on n’aura pas demandé à ce Rowell si cette fille était Terra à sa pièce, je ne saurai pas si c’était mon imagination … ou si c’était vrai.

Je reprenais une nouvelle bouchée avant de continuer.

- C’est encore plus bizarre que pour toi ! Le jour où tu as rêvé de moi … Tu ne m’avais jamais vu ni rien, tu ne connaissais même pas mon existence et je n’avais aucun lien avec tes proches et tes connaissances … Là, oui.

Ah non ne recommence pas Sheli ! Essaie de penser à autre chose. L’espace donc …

- Tu crois qu’il y aura une attraction qui proposera de voir l’espace tout entier ? Enfin entier non … Mais au moins une partie de cette galaxie ? A part dans les films, je ne sais pas à quoi ca ressemble vraiment … et je me demande si Gran Pulse est proche d’Héméra ?

Terra a dit qu’elle avait voyagé dans l’espace et que c’était une expérience aussi inédite que merveilleuse … Je me demande vraiment à quoi ca ressemble vraiment … Rah bah voilà, je me perds à nouveau dans mes pensées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Dim 22 Nov - 19:17

Oui bon, je voyais bien qu'elle n'était pas triste à proprement parler, mais je voyais quand même que ça la perturbait plus qu'elle ne voulait bien le dire, et à ma tête, elle voyait bien que je m'inquiétais
«Je sais que tu n'es pas triste, mais je te connais. Quand tu penses à un truc, tant que t'as pas résolu le mystère, tu vas le ruminer jusqu'au bout... et je préfère éviter d'avoir à parler de ça tous les matins pour savoir si tu as refait le même rêve ou non...» car bon mine de rien, je me doutais qu'elle-même aurait parfois du mal à s'endormir désormais en se demandant si elle allait rêver de nouveau de ça..

Toujours est-il qu'au moins, notre nouveau programme était établi! On pourrait aller sur Héra après notre séjour dans l'espace, et comme elle le disait, on n'avait rien de prévu jusque là, donc maintenant, on avait une piste!

On commençait à manger, je voyais bien que Sheli essayait de se sortir cette histoire de la tête, bien que je ne comprenais pas où elle voulait en venir en disant que "c'était pire"?

«Euh... je vois pas trop en quoi c'est plus bizarre. En soit moi, mon rêve était plutôt prémonitoire on va dire, mais ça peut être le cas pour cette fille aussi non?» j'avais du mal à suivre son raisonnement, elle n'a aucun lien avec cette fille, à part peut être Marthym, mais ça par contre, j'ai le sentiment qu'elle s'est un peu emmêlée les pinceaux dans son rêve, ça a du parler de chimère, et comme Marthym lui manque, elle a fait un amalgame... ou alors c'est pas le même remarque, on a vu qu'il y avait des chimères aux noms de nos Eidolons comme Alexandre ou Shiva, rien n'empêche que Marthym puisse être dans ce cas aussi.

Enfin elle préférait changer de sujet en revenant à l'espace, j'espérais bien qu'on aurait droit à un paysage à couper le souffle là haut vu le prix du billet!

«Tout l'espace, j'en doute... mais vu leur technologie, ils doivent déjà avoir des lunettes ou autres qui permettent de voir les étoiles, donc en étant placés là haut, on doit pouvoir les voir encore mieux?» quant à Gran Pulse, difficile à dire. Je suppose que non, s'ils avaient su qu'il y avait des planètes habitables dans le coin, ils les auraient trouvées non? Je suppose qu'on doit être bien plus loin encore qu'on ne l'imagine... enfin j'en sais rien, mes connaissances scientifiques sont aussi importantes que mes connaissances en Histoire!

J'avais fini mon assiette, Sheli n'était pas très loin de finir la sienne. Pour le dessert, je prenais une mousse au chocolat, simple et efficace, puis j'allais régler la note - mais cette fois, je ne pouvais pas faire les poches des clients... car il n'y en avait pas! Cette bourgade est tellement tranquille qu'il n'y a pas un chat à part les pêcheurs... groumph. Je revenais à la table avec une fausse mauvaise humeur avant de tendre la main à Sheli pour qu'on aille visiter la ville.

«On devrait longer le tour de la ville, non seulement on sera au bord de l'eau, mais en prime on sera près des éoliennes...» et donc, on augmentait nos chances de rencontrer une chimère s'il y en avait une dans le coin. Et ça nous permettrait de digérer aussi... la journée était bien avancée, je doutais fort qu'il y ait grand chose à faire dans les environs, donc on pourrait ensuite aller directement à l'hôtel et demain, on reprendrait le train pour Esthar... programme simple en fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheli Makunochi
Électromaster

Électromaster

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 41
HP : 11500/11500
MP : 275/275
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Lun 23 Nov - 21:59

Visiblement, Yusuke n’avait pas compris où je voulais en venir. Pour moi c’était bizarre car lui n’avait jamais entendu parler de moi lorsqu’il avait fait son rêve. Donc au réveil, il n’avait pas spécialement de quoi s’interroger … Moi, je savais qui était Marthym, et je lui avais inventé de façon plus ou moins crédible une fille … J’avais de quoi me poser des questions, et davantage maintenant que j’avais vu cet article au sujet de la pièce de théâtre. J’ai vraiment hâte d’aller à la rencontre de ce Rowell, du coup. Bref. S’il ne comprenait pas, moi je m’étais comprise, et je changeais finalement de sujet. Même si je ne le mentionnais pas, je pensais encore à Terra puisqu’elle avait dit dans mon rêve avoir déjà voyagé à travers l’univers. Je me demandais vraiment si ca ressemblait à ce qu’on voyait dans les films … et surtout si on pouvait voir Gran Pulse de là-haut !

- Ouais, on verra bien. En tout cas j’ai hâte d’y être. Je me demande vraiment comment ils s’y sont pris par contre pour réussir à construire un truc dans l’espace. Enfin construire n’est pas le plus gros problème, c’est surtout de s’y installer ensuite. Ils doivent forcément maîtriser la gravité et pour respirer ils doivent gérer l’oxygène, et tout … Esthar doit être vraiment un endroit à part par rapport au reste d’Héméra !

Et je ne croyais pas si bien dire. Lorsqu’on mettra les pieds là-bas, c’est limite si on n’aura pas l’impression d’être retournés sur Cocoon ! Eden avait quelques similarités avec Esthar. Quoiqu’il en soit, nous passions au dessert. J’avais pris une pâtisserie faite maison – ils avaient intérêt vous me direz – avant que Yusuke aille régler la note. J’attrapais sa main pour qu’on aille faire une balade, on longeait le bord de l’eau tout en restant proches des éoliennes.

- C’est dingue quand même de se dire qu’un pont géant a été bâti pour relier deux continents. Les travaux ont dû durer des mois, peut-être années, avant d’être finis …

Car si on voyait « l’extérieur » du pont, on ne voyait pas ce qui était sous la mer, et nul doute qu’il y avait encore des tas de fondations en-dessous pour s’assurer de la stabilité et du maintien du pont. Surtout avec une ville construite dessus, le poids était non négligeable ! C’était des génies quand même sur Dol, on ne peut pas le nier. On continuait notre balade, on s’éloignait quand même de la ville dans la mesure où je pensais qu’une Chimère s’éloignerait un peu de la foule, mais rien … Et vu la taille du pont, on n’allait certainement pas le traverser à pied hein ? On revenait tout doucement vers la ville, mais nous étions bredouilles …

- C’est horriblement frustrant quand même. J’ai toujours l’impression dans ces moments-là qu’on se lance dans des trucs pour rien ! L’art de perdre une journée ...

Je m’arrêtais pour regarder autour de nous un instant. Puis je haussais des épaules.

- Enfin quoiqu’il arrive, c’était une journée perdue, il n’y a rien à faire ici de toute façon ! Sérieusement, les habitants doivent s’ennuyer à mourir.
- Cela a toujours été ainsi, ma petite dame !


Je sursautais en entendant une voix derrière moi. Un pêcheur était assis au bord du pont. J’étais impressionnée par la taille de la ligne de sa canne à pêche … Je m’approchais de lui pour baisser les yeux vers la mer, ou plutôt pour essayer d’apercevoir son bouchon dans l’eau.

- La soirée approche doucement, ce n’est pas encore une heure pour pêcher vous savez ?
- Comme vous venez de le dire, il n’y a pas grand-chose à faire dans cette ville. Ce n’est qu’une étape entre Esthar et Galbadia, et pendant longtemps, un havre de paix pour les gens qui souhaitaient échapper à la guerre. C’est bien pour cela que la règle première d’Horizon est l’interdiction des armes et de la violence.
- Ah … C’est pour ca que les autorités fouillent les gens à l’entrée ?
- Pas que. Il y a eu de graves événements il y a quelques temps maintenant. Un homme à queue de singe et une femme cruelle et sadique aux cheveux verts et aux yeux dorés, se sont battus en ville. Nous la soupçonnons d’être une sorcière.
Je fronçais des sourcils un instant.
- Je vois. Toujours est-il que vous devriez songer à faire quelques activités pour les voyageurs qui font escale ici. Ca pourrait donner une seconde jeunesse à Horizon et satisfaire habitants comme touristes. Bonne journée.

Nous nous éloignions avec Yusuke à la recherche d’un hôtel. J’avais toujours les sourcils froncés et un goût un peu amer en bouche.

- La seule femme que je connais et qui correspond à cette description, c’est Kerta. Tu te souviens ? Cette folle au tournoi qui se plaisait à faire saigner les gens … Nous ignorions même les problèmes qu’elle avait causés dans les tentes à l’extérieur du stade. - Quant à l’homme à queue de singe, ca me rappelle ce … « génome » comme l’appelait Kuja. Même si je doute que ce soit le même s’il est question d’événements ne datant pas d’hier.

Je me frottais l’arrière de la tête de ma main libre – l’autre tenant la main de Yusuke – en soupirant.

- Sérieux ils devraient la foutre en prison cette fille. Je me demande même comment ils ont pu la laisser participer au tournoi si elle est capable d’égorger des gens par plaisir.

En fait, nous ne savions pas qu’elle avait déjà fait plusieurs fois un tour en prison …


Dernière édition par Sheli Makunochi le Mer 25 Nov - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi
Angel Thief

Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 42
HP : 12300/12300
MP : 285/285
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   Mar 24 Nov - 13:16

Cette ville avait quelque chose de.. glauque. En soit, on voyait bien qu'elle avait subit des dégâts par le passé, car pas mal de bâtiments paraissaient neufs, rien que la gare à l'entrée, mais sinon, c'était d'un calme, presque flippant. On marchait avec Sheli en faisant le tour, c'était quand même vachement grand mais la plupart de la ville était occupée finalement par les panneaux solaires installés en plein milieu, les maisons étaient disposées tout autour avec les éolienne comme une fleur géante.

Mais oui, le plus impressionnant restait ce pont qui était quand même gigantesque...

«Le pont en lui-même a l'air assez vieux, ça doit bien faire des dizaines d'années qu'il a été construit.. le chemin de fer dessus a l'air récent, je ne sais pas si le train passait là avant, ou peut être qu'ils ont rénové les lignes, mais ça a l'air d'avoir à peine quelques années... surtout la gare, elle est flambant neuve!» d'ailleurs, c'était surement le bâtiment le plus important de la ville, et on allait rapidement découvrir pourquoi.

On avait fait le tour, et toujours rien. Oui, c'était frustrant, mais d'un autre côté, il ne fallait pas espérer réussir à tomber dessus à tous les coups, mais ça commençait à faire un moment maintenant qu'on cherchait, même sans tenir compte de la chasse au trésor, mais rien à faire, à croire que les chimères nous fuyaient. Sheli n'hésitait pas à critiquer ce trou perdu et je ne pouvais qu'approuver, sauf que le vieil homme qui pêchait pas loin l'avait entendue et faisait donc une remarque au sujet de la ville et de son rôle entre Galbadia et Esthar.

«Pour ça que la gare semble être le bâtiment le plus important de la ville?»
«Oui. La plupart des commerces s'y installent, pour attirer les clients le temps de la pause du train. Petite escale pour faire des emplettes avant de rejoindre l'un ou l'autre côté.»
je vois.. mon épouse s'interrogeait surtout sur la sécurité, et on découvrait que s'ils étaient davantage sur les dents en ce moment, c'était aussi à cause d'une attaque d'une fille aux cheveux verts? Oui, moi aussi je faisais le rapprochement...

On s'éloignait et Sheli me faisait part de ses théories, j'approuvais plus ou moins

«Je pense que c'était un génome. Rappelle toi l'article sur Kuja, il avait envoyé toute une armée de ces génomes sur Galbadia, il doit y en avoir des dizaines, des centaines peut être. Et s'ils étaient prêts à attaquer Deling City, je ne vois pas pourquoi l'un d'entre eux ne chercherait pas à attaquer Horizon.» on arrivait au niveau de l'hôtel, pas compliqué, y'en a qu'un dans cette ville et évidemment, il est juste à côté de la gare! Je demandais une chambre, visiblement, ça ne se bousculait pas pour dormir par ici, je pouvais donc en demander une avec vue sur la mer et pas vue sur la ville.

On grimpait au deuxième étage pour s'installer, je soupirais en sortant quelques affaires pour les laver, notamment le fameux t-shirt de cette nuit sur lequel Sheli avait bavé!

«Tiens, je vais faire une lessive, je commence à avoir quelques affaires à laver, chaque fois j'oublie avec ce sac sans fonds...» je m'installais sur le lit et je le vidais totalement, je faisais le tri entre les affaires de Sheli et les miennes pour qu'elle puisse elle aussi voir ce qu'elle voulait laver ou non. Je retrouvais quelques perruques de notre braquage de Bevelle, j'avais plutôt intérêt à les garder, aussi quelques costumes, qui n'allaient servir à rien. Je les accrochais dans la penderie ceux-là, de toute manière, c'était des tenues traditionnelles de Spira, des kimonos tout ça, rien de compromettant à proprement parler. On ne les avait pas mis en plus ceux-là.

Puis je faisais donc le tri entre les vêtements propres et je mettais tout le reste au sale avant de plier soigneusement mon linge pour le ranger.

«Pfiou! Ça fait du bien n'empêche!» on frappait alors à la porte et j'allais ouvrir, l'aubergiste entra prudemment avec un air un peu timide
«Bonsoir... je voulais vous proposer ceci, c'est une nouvelle attraction qui n'a pas encore ouvert à Horizon, il s'agit d'un bateau qui a un fond transparent pour pouvoir voir les fonds marins, il ne va pas tarder à faire un tour des environs et je me disais que ça pourrait vous plaire de tester? Vu que l'attraction n'est pas encore ouverte, c'est gratuit!» ah? Pourquoi pas! Je me tournais vers Sheli, mais l'après-midi était quand même bien entamée
«Pourquoi pas, mais il commence à se faire tard non? On va y avoir quelque chose?»
«En fait, le fond du bateau est sous l'eau et il éclairera les environs, c'est souvent plus beau la nuit...»
je me tournais vers Sheli et finalement, on décidait de s'y rendre.

J'en profitais pour laisser le linge, puis on se dirigeait vers le port indiqué par l'aubergiste. Le bateau paraissait à peu près normal au premier abord, mais il avait comme une sorte de grosse bulle en dessous. On nous faisait descendre un petit escalier et effectivement, c'était comme se retrouver dans une bulle de verre! On voyait déjà les imposantes armatures d'acier du port, les algues et quelques poissons qui passaient par là, bon en soit c'était pas super joli les trucs d'acier rouillé partout, mais je supposais qu'une fois un peu plus loin, ce serait mieux!

«Ça a l'air sympa comme truc!» et puis qui sait? Peut être qu'en fait, la chimère de l'eau est plus loin?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Vers de nouveaux horizons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers de nouveaux horizons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelle aventure, nouveaux horizons
» Départ vers d'autres horizons [Tyhr] (Laboratoire, Hangar)
» Skylanders Trap Team emmène le phénomène du 'jouet vidéo' vers de nouveaux horizons
» Un départ vers de nouveaux horizons ... mais GO IT !
» Halo 4 Ever RPG, ou comment découvrir de nouveaux horizons.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Balamb :: Horizon-