Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Une petite visite rapide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 25
HP : 4390/5000
MP : 127/145
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   Dim 17 Sep - 15:56

Vilal avait ramené de la viande, mais il promit que ce n’était pas un lapin : c’était un meiden. Suri crut se souvenir que c’était quelque chose qui rôdait dans la Forêt Maudite, aussi put-elle le croire, surtout en voyant la taille du bestiau… Non clairement, ce n’était pas un lapin ! Ni un lièvre, bien que ceux-ci pouvait devenir très gros. Même s’il nota qu’elle avait le droit de ne pas en manger, Suri pinça un peu les lèvres dans une moue boudeuse, sachant bien que rien qu’à l’odeur, elle aurait envie de mordre dans la viande grillée.
En ce qui concernait les champignons, ils étaient à peu près tous bons. Certains n’étaient pas comestibles mais ils étaient rares ! Du coup, Suri était bien contente d’avoir ramené tout ça. Ils auraient largement de quoi se remplir la panse, surtout avec la viande en plus et les quelques herbes que Vilal avait ramenés. Elle le laissa faire cela dit pour la cuisson. Elle n’avait jamais cuisiné en plein air comme ça.

Sagement assise près du feu, elle observait la chair de la bête cuire alors que le chevalier lui expliquait ce qu’ils feraient le lendemain. Visiblement, ils auraient beaucoup à faire à Lindblum ! Rien qu’à l’entendre, Suri était convaincue qu’elle pourrait y apprendre énormément de choses, ne serait-ce qu’avec la bibliothèque… Elle devrait pouvoir se débrouiller maintenant qu’elle savait un peu lire, même si ça promettait d’être maladroit.
« Ça me va comme programme. » Déclara la jeune femme en recevant une brochette de champignons. « J’aimerais bien essayer de monter un chocobo toute seule cette fois. En espérant ne pas tomber sur un oiseau aussi caractériel que celui que vous avez eu tout à l’heure ! » Rit-elle avant de manger, honnêtement, avec appétit. Même le meiden, malgré sa chair assez ferme, fut délicieux. Elle mangea tant qu’elle sentit un coup de fatigue lui piquer le nez peu après, et la chaleur du feu avait quelque chose de soporifique.

Elle laissa Vilal aller se coucher le premier, et attendit un peu, surtout parce qu’elle était un peu intimidée à l’idée de dormir à une telle proximité de lui – enfin, d’un homme quoi. Elle fixa un moment le feu, avant de finalement cesser de lutter contre la fatigue. Ce ne serait pas le mieux… pas très malin clairement… Elle renifla donc, et se leva pour aller se coucher. Ménée semblait dormir déjà, quelque part, peut-être niché entre deux chocobos ? L’image la fit sourire alors qu’elle se couchait sous la tente, à l’abri du vent extérieur. Parfois, des brindilles craquaient au dehors, ou le vent sifflait, mais rien de trop dérangeant ne surgit alors qu’elle s’endormait.

Un sursaut la réveilla, comme à Bloumécia. Ces yeux… Encore ces yeux rouges…
Toujours allongée sur le côté, elle fixa la toile de la tente avant de risquer un regard derrière elle. Vilal dormait toujours. Ce n’était donc pas encore l’heure de se coucher. Ah ! Même pas besoin d’un réveil ou d’une horloge, le chevalier était une indication suffisante. Cette pensée la fit sourire avec amusement alors qu’elle changeait de position pour se mettre sur le dos. Chassant ce rêve imprécis de son esprit, elle referma les yeux mais n’eut pas le sentiment de vraiment se rendormir. Le moindre son l’angoissait. Probablement des restes de ce fichu cauchemar… Son regard se tourna vers le dos du commandant. Calme, immobile, toujours serein. C’était à se demander comment il faisait. Comment pouvait-on être si relaxe en tout temps ?

« Certains ont de la chance… » Chuchota-t-elle, un peu envieuse. Le sommeil perturbé et le vent frais de la nuit laissa une fraîcheur déplaisante entrer dans la tente, la jeune femme hésita un moment, puis se tourna sur le côté, cette fois du côté de Vilal. Allez zou, au pire elle blâmerait un sommeil agité, et elle se colla contre son dos, les bras serrés contre elle. Déjà, elle eut moins froid. Certes il était compliqué d’enfoncer une couverture dans un sac sans compromettre l’emplacement d’autres objets plus importants mais là, ça n’aurait pas été de refus… Elle referma les yeux pour se rendormir, après tout rassurée grâce à cette proximité qu’elle s’autorisait. Hey au pire, c’était tout à fait crédible de dire qu’elle avait bougée en dormant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 4240/5250
MP : 135/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   Dim 17 Sep - 17:56

Un bon repas, un programme intéressant pour le lendemain, et une journée qui avait été tout de même fatigante, Vilal ne mit pas longtemps à se rendormir.

Pendant la nuit, il avait senti du mouvement, il était de ceux qui se réveillaient assez vite quand même à cause de sa formation de soldat, mais ce ne fut que lorsque Suri se colla contre son dos qu'il se réveilla. Il ouvrit un instant les yeux, mais n'osa pas bouger, pas par gêne, mais par peur de la réveiller. Il attendit quelques minutes, sentant que la respiration de la jeune femme se calmait et se faisait régulière, puis il se retourna doucement et attrapa l'une de ses mains, effectivement, elle était gelée. Réfléchissant quelques secondes, il faut dire qu'il n'était pas trop habitué à ça, il finit par retirer le haut de sa combinaison, essayant maladroitement de la mettre aussi sur la jeune femme puis il passa son bras pour la ramener contre lui, peau contre peau, on disait que le corps humain était la meilleure source de chaleur qui soit, pas sur que ce soit vrai, mais sur le moment, il n'avait rien de mieux à faire.

N'étant pas un frileux de service, mine de rien, la jeune femme le réchauffait aussi, il se rendormit sans trop de mal.

Le lendemain matin, il la secoua doucement pour la réveiller - elle avait un peu bavé sur son torse mais passons! - et il attendit qu'elle ouvre les yeux pour s'assurer qu'elle allait bien.

«Bonjour... je crois que vous avez eu froid pendant la nuit...» elle allait surement trouver ça bizarre de se retrouver avec une sorte de t-shirt sur les épaules et de le voir lui torse nu finalement! Mais bon, au regard qu'il arborait, on sentait davantage d'inquiétude que de gêne. Il ramena sa main sur le front de la demoiselle, il espérait qu'elle n'avait pas attrapé froid

«J'ai essayé de vous réchauffer comme j'ai pu, ça va?» oups? ça pouvait faire penser à bien des choses ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 25
HP : 4390/5000
MP : 127/145
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   Dim 17 Sep - 18:38

Facile de dormir comme ça. Tellement facile que Suri ne se bouscula même pas lorsque Vilal se réveilla et entreprit de la réchauffer convenablement. Ou du moins, convenablement selon lui ! Cela ne fit qu’accentuer la profondeur du sommeil de Suri qui, comme bercée, se blottit naturellement, comme le ferait un chaton. Du coup, elle dormit sec jusqu’au lendemain, jusqu’à être bousculée, un peu. Habituellement, c’était une voix qui l’appelait, mais là, on la secouait. Zut quoi, ne pouvait-elle pas dormir ?

Boudeuse, elle eut du mal à émerger. Même si ses jambes étaient fraîches, à peine couvertes de son manteau écarlate, le haut de son corps était si chaud qu’elle avait le sentiment d’avoir une couverture sur elle. Où était-elle, dans une auberge ? Nah. Non elle se souvenait de la forêt. Oh, peut-être que Vilal était partit et avait récupéré un truc, une couverture ? Charmant ! Heureuse de ne pas se réveiller frigorifiée, elle ouvrit les yeux et…

Oh.

Ses joues virèrent au rouge pivoine alors que Vilal la saluait comme si de rien n’était en mentionnant qu’elle semblait avoir eu froid au courant de la nuit. Ah ? Ah ! Hahaha, oui… Oui, euh… Non, elle n’eut même pas le courage de se justifier sur le coup, encore un peu enfarinée dans la très sympathique nuit qu’elle venait d’avoir finalement. Et heureusement qu’elle ne s’était pas rendu compte qu’elle avait bavée tiens, manquerait plus que ça… Sa main alla toucher son front pour s’assurer qu’elle n’était pas malade, mais il devait forcément y sentir une certaine chaleur. Pas dû à quelque maladie évidemment.

Lorsqu’il demanda si elle allait bien, elle rit – nerveusement – avant de répondre.
« Euh, oui ça va, je pense que je suis assez chaude… J-J’ai chaud, oui assez chaud je veux dire. » Oh la gourde. « Merci ? » Peut-être ? Quand même ? Zut. Et ça n’allait pas tant mieux de se demander combien de femmes auraient voulu être à sa place tiens. Ni de repenser à cette rencontre hasardeuse dans les douches mixtes de Bloumécia non plus ! Et puis zut, zou le cerveau, zoooou !

Le pire c’est qu’honnêtement, elle était assez bien là où elle était. C’était sécuritaire, chaud, comme si rien ne pourrait l’atteindre là. Mais quelque part, elle avait l’impression étrange que ce n’était pas trop sa place. Dans l’esprit de Vilal, c’était basique, juste réchauffer quelqu’un, lui permettre de bien dormir, et éviter qu’elle ne tombe malade et que, du coup, ça gêne le reste du voyage ! Mais pour Suri forcément, c’était un peu plus… osons le terme "intime". Et forcément, ça rendait la situation un peu plus embarrassante – pour Suri. Vilal, lui, nada. En tout cas, elle ne le notait pas trop.

« Ehm, mais du coup je vous… Je vous aie pas dérangé quand même ? » Non parce que ça voulait dire qu’elle l’avait réveillé, aussi involontairement que ce soit, quand elle s’était mis contre son dos pendant la nuit ? Et dire qu’elle voulait prétendre que c’était en dormant qu’elle avait bougée, du coup, c’était un peu raté… Non pas que ça semblait le perturber, au moins, nota-t-elle dans un coin de son esprit, elle pourrait toujours recommencer sans trop que ça gêne ? Hehe. Ou… non. Elle n’oserait probablement pas en fait. Même si c’était drôlement confortable. « Désolée si c’est le cas. C’est vrai qu’il faisait vachement froid cette nuit, eh. » Admit-elle, non pas sans un léger rire nerveux à nouveau.

Non parce que "j’ai fais un cauchemar et c’était plus rassurant comme ça", c’était moins vendeur.
Et pis, il faisait froid aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 4240/5250
MP : 135/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   Lun 18 Sep - 11:44

Difficile de savoir la différence entre un malaise du à la proximité et la gêne de l'avoir peut-être réveillé. Vilal prit la seconde option puisque justement, elle en venait à lui demander si cela ne l'avait pas dérangé

«Non ça va. Au final, vous m'avez tenu chaud aussi, c'était peut-être mieux ainsi.» elle s'en excusait malgré tout, mais de toute évidence, ça ne l'avait pas dérangé. Il la laissait se lever, mais avant, il désigna quelque chose sur ses épaules «Par contre, pourriez-vous, je vous prie, me rendre mon haut?» car oui, elle n'avait peut-être pas fait attention, mais elle avait encore sa tunique sur ses épaules... il la récupéra et se rhabilla donc avant de sortir.

Il s'approcha d'un arbre et donna un coup de poing dedans, quelques pommes tombèrent au sol, puis il alla vers un autre et recommença l'expérience pour faire tomber cette fois ce qui ressemblait à des poires, il les ramassa et alla ensuite vers le cours d'eau pour les rincer et revint vers la jeune femme

«Je suppose que vous ne voudrez pas de viande froide pour le petit déjeuner?» dit-il en désignant les restes du meiden de la veille. Lui par contre comptait en prendre, il attrapa un petit couteau qu'il gardait toujours sur lui au cas où, et découpa de fines lamelles de viande froide qu'il grignota tranquillement en laissant la jeune femme manger ses fruits - si elle voulait de la viande, elle pouvait se servir aussi - puis il attendit quelques minutes en fixant une direction dans les arbres

«Ménée, si tu veux des fruits, tu peux te servir...»
«Coubo?»
le petit mog était friand des fruits, mais il avait peur d'aller les cueillir dans les arbres de peur de s'en prendre un sur la tête! Il devait donc attendre qu'ils tombent tous seuls... et là bon, mine de rien, il y en avait près d'une dizaine entre les pommes et les poires, peu probable que Suri mange tout ça! donc il s'approcha timidement et attendit que Suri l'autorise à prendre une pomme

«Merci, coubo.»
«De rien... il va nous falloir deux chocobos pour rejoindre Lindblum, si possible, un doux pour Suri, elle ne doit pas trop forcer sur sa main.»
«D'accord, coubo. Et toi coubo?»
«Tu peux me donner un caractériel, je devrais m'en sortir.»
le petit mog approuva et lui tendit aussi un petit légume tout blanc
«Tiens, coubo, ton chocolégume blanc, coubo!»
«Merci»
il sortit la somme nécessaire à l'achat du chocolégume, puis ils terminèrent leur petit déjeuner avant que Ménée ne file et revienne avec au final, les deux chocobos de la veille. Chacun allait monter celui qu'il avait eu pour la course! Le chevalier s'assura que le campement était bien rangé, sa tente était repliée, le foyer éteint et il avait jeté les restes de viande plus loin pour que ce soit mangé par les charognards ou autres prédateurs, il s'était rincé les mains avant de mettre le reste de son armure, puis grimpa sur le dos du chocobo avant de se tourner vers Suri

«Prête? nous devrions être à la porte du Dragon Terrestre en quelques heures...» qu'elle ne force pas trop surtout!



====================
Si nécessaire (je ne sais plus si on a besoin de restauration HP-MP): utilisation d'une tente
Achat d'un chocolégume blanc

Direction: Lindblum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karma
Modo Impartial

Modo Impartial

avatar
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   Sam 23 Sep - 9:42


Comme convenu, il n'y a pas de gain en gil dans la forêt.


Suri monte au niveau 13.

Vilal monte au niveau 15. Achat d'un Chocolégume Blanc -500 gils.

Restauration Hp/Mp > -1 utilisation d'une tente.


Suri et Vilal se voyagent jusqu'à Lindblum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 25
HP : 4390/5000
MP : 127/145
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   Sam 10 Fév - 12:57

Like a Star @ heaven Vilal et Suri viennent de la Grotte des Glaces

Evidemment, Vilal prit la réponse la plus rationnelle en disant que oui elle pouvait rester comme ça, la chaleur humaine étant plus efficace pour se réchauffer. Elle se retint de rire de façon sarcastique tiens, mais eh… peu importe. Au moins elle pouvait rester comme ça et elle ne pipa mot pendant les prochaines minutes, jusqu’à ce que le chevalier ne recommence à parler – heureusement parce qu’elle était en train de piquer du nez – pour expliquer qu’ils iraient camper dans la forêt de chocobos. Ils avaient déjà fait ça une fois, donc elle s’attendait déjà à trouver un bon festin de champignons et de fruits sauvages avant de dormir une bonne nuitée.

Elle acquiesça juste, permettant à Vilal de retourner sur le sujet des chimères et sur les endroits où ils pourraient en trouver. Surtout celle de glace. Ne serait-ce que sur Héra, ils pourraient toujours aller vers les terres d’un endroit qu’il appelait le continent fermé, quoi que tout dépendait du désir de Suri : bifurquer, ou directement aller vers la Tour de Babil ? Toutes les pistes étaient bonnes de toute façon. Tant qu’ils bougeaient, ils arriveraient peut-être à le croiser.
« J’avoue que si on arrive à retourner sur mon monde… il y a un endroit que j’aimerais vérifier… » Ils quittèrent ensuite la grotte, et c’est avec un certain soulagement qu’ils se retrouvèrent dans un endroit plus tempéré et bien plus agréable ! Suri garda pourtant son manteau, encore un peu frileuse après cette petite escapade.

Ils atteignirent la forêt des chocobos. Elle crut repérer l’un d’entre eux d’ailleurs lorsqu’ils entrèrent. Il fila directement toutefois, effrayé par la présence d’étrangers dans les parages. La jeune femme resserra son manteau et explora un peu les bois pendant que Vilal montait la tente pour la nuit. Il faisait déjà sombre, si bien qu’elle fit un feu pour les éclairer un peu et les réchauffer. A deux, ils ramenèrent de quoi manger, même si bien sûr, plus compétent qu’elle dans le domaine, Vilal dû trier ce qu’elle avait ramenée. Il ne fallait pas manger quelque chose qui les rendrait malade non plus…

Après un bon repas, et alors qu’il serait l’heure d’aller dormir, Suri se sentit poussée d’ajouter quelque chose.
« Je voulais vous dire… » Elle chercha ses mots avant de juste y aller sur l’instinct. « Merci pour tout à l’heure. Vous avez beau dire que vous n’êtes pas doué pour vous exprimer, mais c’est bien d’avoir quelqu’un qui garde la tête froide quand on broie un peu de noir… » Elle sourit, un sourire soulagé et honnête. « Donc voilà, merci. Ça m’a aidé de vous avoir avec moi. » Toute seule, elle aurait put juste tourbillonner dans ses pensées sombres jusqu’à ce que ça parte tout seul, et ça pouvait être long !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 4240/5250
MP : 135/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   Dim 11 Fév - 21:36

Rester un peu comme ça, ça faisait du bien, ça réchauffait, et après sa mésaventure dans l'eau glacée, oui, ça faisait du bien. Bon, pour Suri, c'était pour des raisons un peu plus profondes, mais Vilal ne pouvait pas être contre puisqu'il y gagnait un peu aussi.

Ils finirent cependant par se remettre en route, un peu déçus de ne pas avoir croisé la chimère des glaces - si ça avait pu leur permettre de ne plus retourner dans ce genre d'endroit, ça aurait été bien- mais rassurés de se retrouver dans des températures plus supportables.

Malgré tout, ils étaient en hiver, et les températures n'étaient pas pour autant si chaudes, même hors de la grotte, alors le duo se dépêcha d'aller se mettre à couvert dans la forêt des chocobos où il faisait tout de même moins humide, il y avait de quoi monter la tente, et surtout de quoi se nourrir! C'était un endroit idéal pour camper.

Suri était allé chercher des champignons, Vilal avait été pêcher cette fois - il s'était souvenu que la jeune femme avait eu un peu de peine vis à vis du lapin - et il le fit donc griller au-dessus du feu qu'elle avait créé par magie, il sortit la couverture et la mit sur la tente pour la réchauffer et finir de la sécher avant qu'ils ne s'installent enfin pour manger.
Un silence calme et tranquille s'installait, mais la demi-chimère semblait avoir quelque chose sur le cœur et se décida à en faire part au chevalier, qui fut un peu surpris

«Vous êtes bien la première à me le dire... mais j'en suis... heureux. Sincèrement.» il eut un léger sourire, qui était quand même plus large que les quelques rares qu'il pouvait faire d'ordinaire «vous savez, je sais que je ne suis pas des meilleures compagnies, donc savoir que pour une fois, j'ai été un peu à la hauteur dans le domaine euh... sentimental. Je suppose que je dois vous remercier aussi, vous semblez être la première à réussir cet exploit.»

Enfin, il y avait Clémence aussi, mais ce n'était pas pareil. Avec la petite, on pouvait, on devait même, dire les choses telles qu'elles étaient. Sans emballage, sans douceur, elle préférait en fait. Donc son manque d'empathie était bien vu de la part de la petite qui savait ainsi qu'il n'était pas hypocrite avec elle.

Hochant de la tête, il finit de manger, puis ils se glissèrent dans la tente. Comme pour la fois précédente, ils n'eurent pas d'autre choix que de se serrer l'un contre l'autre, d'autant qu'il faisait bien plus froid qu'à l'époque. Il avait même invité Suri à venir contre lui en tendant le bras. Sans geste romantique ici, c'était bien pour avoir de la chaleur, rien de plus.


«Bonne nuit...» demain, ils iraient rapidement à Daguéréo pour faire le plein de fournitures pour affronter la tour de Babil, ils auraient surement besoin de quelques jours pour bien se préparer, mais dans l'ensemble, ça leur ferait du bien.


=====================

Utilisation d'une tente!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 25
HP : 4390/5000
MP : 127/145
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   Lun 12 Fév - 12:42

Suri ne souhaitait qu’être honnête en offrant ses remerciements au chevalier, question qu’il sache que sa tête un peu trop froide et son manque de réactivité émotionnelle n’étaient pas forcément des mauvaises choses ! Pas en toutes circonstances en tout cas.

Et étonnamment, en tout cas à l’étonnement de Suri, il eut un sourire, un vrai, léger mais vrai, en lui disant qu’elle était la première à lui dire une chose pareille. Et qu’il en était même heureux. Ah ! Vrai…ment ? Elle eut pendant trois secondes l’impression d’avoir mal entendu tellement elle ne s’y attendait pas, mais ça faisait plaisir, et elle sourit également alors qu’il admettait ne pas être de la plus agréable des compagnies, et en être bien conscient. Il la remercia aussi d’ailleurs, vu qu’elle était la première à réussir à le pousser à s’exprimer un peu plus !
« Ah ! Ben… de rien… ? » C’était un peu embarrassant, qui s’attendrait à se faire remercier pour quelque chose d’aussi simple ? Enfin, pour Suri c’était tout bête, mais peut-être que pour Vilal, c’était quelque chose qui sortait vraiment de l’ordinaire. Au moins il semblait en être heureux, et ça ne pouvait que la faire sourire.

Après un bon repas, et du poisson plutôt que du lapin – Suri apprécia l’attention, elle se souvenait avoir eut de la peine pour ce pauvre animal injustement chassé et tué pour sa viande – le duo alla se coucher. La tente était serrée et encore assez fraîche, si bien que Vilal l’invita à dormir contre lui, une attention charmante qui lui permit de somnoler confortablement et plus au chaud que si elle avait été recroquevillée dans son coin en solitaire. Elle savait que ça n’avait rien de romantique, mais eh quelque part… ça faisait chaud au cœur.

Le lendemain matin, elle se fit réveiller par des mouvements. D’abord, elle crut que c’était Vilal qui était réveillé mais non, il dormait encore… la mésaventure dans l’eau gelée avait dû le fatiguer un peu plus que d’habitude. Donc c’était quoi en fait ? Suri se redressa pour remarquer une grosse silhouette devant la porte de la tête. Une grosse tête. Avec des plumes et un bec. Et deux petits yeux qui la dévisageaient, une bourse dans le mec.
« H-hé !! Lâche-ça ! » Et zou, le chocobo fila avec la bourse pleine de gils !! « Reviens ici !! » S’exclama-t-elle inutilement en sortant de la tente illico, bousculant assez sévèrement Vilal au passage sans le faire exprès. Elle sortit et entendit un KWAAH ! qui semblait… moqueur ? Sérieux ?! Maudit oiseau ! Elle le vit disparaître entre quelques arbres et s’arrêter pour la regarder. Cherchait-il à la mener quelque part ou, plus probable, à se jouer d’elle en la faisant courir jusqu’à la tourner en bourrique ? Humpf !

« Vilain chocobo ! C’est mon argent ! »
« KWAAH ! »
« Ça te servira à rien de toute façon ! Donne ! »

Il secoua la tête de gauche à droite. Suri grogna un coup.
« Si je t’attrape, je… hmpf. » Elle ne se sentait pas de plaisanter en disant qu’elle le boufferait ou un truc du genre, ça ne se faisait pas du tout. En plus, ils n’avaient pas de chocolégumes pour faire un échange ou un truc du genre, en tout cas, pas qu’elle sache… Bordel, bonjour le réveil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vilal Rannveig
Commandant Brutos

Commandant Brutos

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 26
HP : 4240/5250
MP : 135/153
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   Lun 12 Fév - 18:56

Camper dans la forêt de chocobos était tout de même un moment tranquille et simple. Vilal aimait bien ce genre de moment, quand il n'y avait rien à penser, rien à douter, rien à se méfier. Les chocobos tenaient naturellement les monstres à distance, il n'y avait donc aucun risque à se balader ici et à camper dans les parages. Même en usant d'une simple toile de tente, on ne risquait rien, à part le froid!

Auprès du feu, Suri avait remercié Vilal d'avoir réussi à trouver les mots pour la réconforter. Il s'était étonné lui-même d'y être parvenu, et l'avait donc remerciée à son tour, car c'était surement parce qu'elle le forçait à s'ouvrir qu'il agissait ainsi. Il tenait à faire des efforts, elle n'était pas n'importe qui. Ce n'était pas vraiment parce qu'il craignait les éventuelles représailles de son père, mais disons qu'il se devait de la protéger, mais il était conscient que si elle ne voulait pas qu'il la suive, elle partirait et pourrait alors être menacée. Il n'avait donc pas trop le choix que de faire des efforts pour qu'elle ne s'enfuit pas en courant. C'était peut-être mieux, peut-être qu'ainsi, le jour où il rencontrerait la fameuse femme dans sa vision du futur, il ne la laisserait pas partie et Clémence n'aurait pas à hurler et pleurer sur sa tombe. Ce souvenir risquait de le hanter toute sa vie.

Ils s'endormirent l'un contre l'autre, même s'ils étaient à l'abri, il faisait froid en cette saison, et ainsi, ils pouvaient mieux supporter la température. Mais l'épreuve de la journée semblait avoir bien fatigué le chevalier qui ne fut pas le premier à se réveiller le lendemain... mais Suri à cause d'un étrange invité!

«Hmm?» il se redressa en prenant une posture défensive avant de voir Suri se faufiler hors de la tente à toute vitesse «SURI?» il se leva aussi d'un bond pour se lancer à sa poursuite avant de réaliser qu'elle courait après...

«Un chocobo?» il poussa un profond soupir de soulagement en voyant qu'il ne s'agissait là que d'un petit voleur!

«Ne partez plus comme ça en courant... s'il vous plaît. J'ai cru qu'il vous arrivait quelque chose.» Suri lui expliqua rapidement la situation vis à vis du sac dans le bec du chocobo, après avoir réfléchi une seconde, il se dirigea vers un buisson et ramassa plusieurs baies avant de tendre la main vers le volatile «hé mon gros, regarde... ne me dis pas que tu préfères ce sac à ça?»

Le chocobo le regarda d'un air un peu agacé, on sentait qu'il était partagé entre son envie de jouer et la gourmandise! Vilal se décida à prendre une baie et à l'envoyer en l'air, cette fois, l'instinct prit le dessus et le chocobo lâcha le sac pour sauter et attraper la baie en vol! Histoire de le maintenir occupé, le chevalier en lança d'autre, l'une après l'autre «Profitez-en pour récupérer votre sac!» oui bon, il l'avait surtout dit pour la forme car il était évident que Suri en avait déjà profité hein? Mais comme il avait les yeux rivés sur le chocobo pour lancer les baies dans sa direction...

Lorsqu'il eut épuisé toutes ses baies, il s'approcha de lui pour lui caresser le bec

«Ce n'est pas bien de voler! Il va falloir te faire pardonner!»
«Kweeeh...»
il lui caressa doucement les plumes, il était violet, il pouvait donc se rendre à Daguéréo
«On a besoin de traverser la mer pour rejoindre Daguéréo, tu vas donc nous y emmener!»
«Kwouuu»
sentez l'enthousiasme! Le chocobo le regarda d'un air blasé, mais ne semblait pas pour autant décidé à fuir, Vilal sourit - c'était ce genre de moment où il souriait vraiment, ce sourire que Sarah et Clémence avaient toujours remarqué - tout en continuant de caresser l'animal

«Bien.. au moins, cette petite mésaventure nous aura permis de nous trouver un moyen de transport!» il se tourna vers Suri en reprenant son air plus sérieux «allons replier la tente, on va prendre encore quelques baies pour le motiver à rester avec nous jusque là! Ensuite, nous partirons. Autant prendre notre petit déjeuner directement là bas.» et si elle avait vraiment faim, elle pouvait picorer des baies elle aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suri Hawthorne
Fille du Dragon

Fille du Dragon

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 25
HP : 4390/5000
MP : 127/145
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   Lun 12 Fév - 19:43

Après avoir filé un sacré coup de flip à Vilal qui sortit en catastrophe en s’attendant à la voir au combat avec une créature sortit de nulle part, Suri le vit soulagé de s’apercevoir de la présence d’un simple chocobo un peu trop téméraire. Il lui demanda de ne plus partir si précipitamment et du coup, la demi-chimère se sentit bien embarrassée.
« Ah… ah, désolée. J’y ai pas vraiment pensé sur le coup. » En même temps, comment aurait-elle put prévoir de se faire dérober son argent ! Par un chocobo en plus quoi ! Il fallait bien admettre que c’était fort comique comme scénario, et très peu probable.

Maintenant donc, ils devaient gérer la situation, et Suri n’était pas vraiment adepte des chocobos. Elle ne savait pas trop ce qu’elle pourrait faire ou offrir pour qu’il lâche sa bourse. Mais Vilal avait des idées : il proposa des baies. Le chocobo parut fâché de la situation, comme s’il venait de trouver son point faible ! Et il misa juste parce que le chocobo vint dévorer les baies, laissant Suri récupérer son argent et prudemment l’enfoncer dans ses affaires, loin de vouloir qu’on le lui vole à nouveau. C’était un joli sac rouge avec quelques billes dessus, donc ça avait dû intriguer l’oiseau, mais… ce n’était pas une raison !

Le chevalier gronda le chocobo, avant d’expliquer qu’ils pourraient justement l’utiliser comme monture pour rejoindre Daguéréo puisqu’il fallait traverser la mer pour en arriver là. L’oiseau ne sembla aucunement enthousiaste, mais pendant tout cet échange, Suri fut surtout concentrée sur un détail : Vilal qui souriait sincèrement.
« Ça se voit que vous aimez les chocobos. » Il lui avait dit les apprécier certes, mais elle ne pensait pas que ce serait si.. évident ? Oui voilà.Ce n’était pas qu’elle ne les aimait pas honnêtement. Parfois, ils étaient mignons, surtout lorsqu’ils étaient bébés ! Les petits poussins chocobos étaient adorables, mais une fois adultes, ils étaient parfois fourbes, comme celui-là le prouvait si bien. « C’est drôle, on ne le devinerait pas en vous voyant. » Sourit-elle en se risquant à cajoler l’encolure de leur prochaine monture. Ses plumes violettes étaient très douces. Bon allez, elle lui pardonnait… pour cette fois !

Ils prendraient donc ce chocobo pour rejoindre Daguéréo où ils mangeraient leur petit déjeuner. Résignée à être patiente, Suri alla ranger la tente à la demande de Vilal pendant qu’il apprivoisait plus ou moins la bête, avant de tout ramener et de tout ranger. Ils pourraient donc partir, si bien qu’ils grimpèrent sur l’oiseau qui semblait quand même faire la tête, mais vraisemblablement, il comprenait qu’il devait payer pour ses crimes !

« C’est loin, Daguéréo ? » Demanda-t-elle en s’assurant que sa bourse était encore là…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karma
Modo Impartial

Modo Impartial

avatar
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   Mar 13 Fév - 23:12



Utilisation d'une tente: HP/Mp 100%


Le duo chevauche jusqu'à Daguéréo


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une petite visite rapide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite visite rapide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Petite visite à tonton Otomaï
» _Une visite inattendue... #Julian&Cudy
» Petite visite du secrétaire de l'Archevêque
» Petite visite amicale ...
» Présentation rapide d'une petite Peste au bon coeur :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Forêt de Chocobos-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives