Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Visite de la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Visite de la ville   Mer 13 Mar - 22:33

Irvine et Sheli viennent de Costa Del Sol
============================
Qui aurait cru qu'Irvine Kinneas, le tombeur de ces dames, décide de se caser? Même temporairement? Après l'épisode de Selphie Tilmitt, certaines étudiantes avaient tenté le coup aussi, et il s'était évidemment laissé tenté mais chaque fois il avait fuit lorsque ça risquait de devenir sérieux. Alors que là... il faisait les choses en sens inverse. Il s'était d'abord attaché à la demoiselle au point qu'il avait compris qu'il s'agissait déjà d'une histoire sérieuse, et maintenant il devait se freiner pour ne pas abuser de la situation. C'était le monde à l'envers.

C'est à Costa Del Sol que tout s'était joué, elle lui avait avoué avoir des sentiments pour lui, et n'ayant pas envie de la blesser, il avait été obligé de reconnaître qu'il l'aimait bien aussi. Oh, pas l'amour avec un grand A, ce genre de chose n'est pas pour lui, du moins ça lui prendra du temps et honnêtement, il était presque sûr que la jeune femme n'était pas non plus amoureuse de lui. Il fallait à présent voir s'il s'agissait juste d'un béguin ou si ça finirait vraiment par être sérieux. Mais en tout cas, Irvine se refusant de lui faire de mal, il ferait son possible pour être sérieux et ne pas la blesser. Quant aux sentiments, il aviserait au fur et à mesure. C'était plutôt nouveau pour lui, puisque la seule personne qu'il n'ait jamais aimé était Selphie, et avec elle c'était facile puisqu'elle avait été dans son cœur dès l'orphelinat, alors apprendre à aimer une autre fille ne serait pas facile.

Surtout que bon, maintenant, il se rendait compte qu'il avait certaines envies qui n'étaient pas évidentes à contrôler, surtout lorsqu'elle s'était endormie contre lui la veille au point qu'il n'en avait pas fermé l'œil. Et ils étaient maintenant là, sur un bateau qui les conduisait à Junon alors qu'elle essayait de le convaincre que tout irait bien, et qu'il suffirait qu'elle lui dise lorsqu'il irait trop loin. Oui enfin bon... si elle allait trop vite de son côté, lui ne résisterait pas et il le savait... donc vu qu'il ne la repousserait pas - au contraire hein? - est-ce qu'elle lui en voudrait de ne pas l'avoir arrêté?

«Raaaaah!» il ne s'était pas rendu compte qu'il était resté perdu dans ses pensées pendant un sacré bout de temps et Sheli allait se dire qu'il était totalement fou! Il avait même du la faire sursauter à râler comme ça... il se tourna alors vers elle et poussa un profond soupir «Désolé... je pense à un peu trop de trucs...» il se mit à bâiller à s'en décrocher la mâchoire avant de se tourner vers elle avec un petit sourire «je suis trop fatigué... je vais aller me trouver une petite cabine pour dormir un peu...» il ne savait pas trop s'il devait lui dire de venir avec lui? D'un côté, ce serait normal et il ne voulait pas qu'elle croit qu'il la fuyait, mais d'un autre, il n'était pas sûr de réussir - ni de vouloir - dormir. Fichu esprit pervers mine de rien, et en manque surtout!

Enfin, il alla donc demander à l'un des marins s'il y avait un endroit où il pourrait se reposer et on lui désigna un dortoir, mais il y avait pleins de lits de camps accrochés au mur, donc même s'il avait voulu sauter sur la demoiselle, ils n'étaient pas seuls, donc ça l'aiderait à rester calme probablement.

Il avait finalement réussi à dormir tout le reste du trajet, et lorsque le bateau accosta à Junon, il se sentait un peu mieux, même s'il restait totalement perdu vis à vis de cette situation. Probablement qu'il avait juste besoin de se faire à cette idée, déjà il allait recommencer à plaisanter un peu, ça voulait donc dire qu'il se sentait mieux vis à vis de ça.

Les mains dans les poches, il regarda un peu la ville. Contrairement à des années plus tôt, il n'y avait pas de traces de pollution, mais ça gardait un côté très militaire pour le moment. En gros, la ville n'était pas très jolie à voir.

«Bon... il est midi passé. Est-ce que tu veux aller manger d'abord ou bien on cherche l'endroit où se trouve ton amie d'abord pour manger avec elle?» car après tout, ils pouvaient aussi faire comme ça non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Mer 13 Mar - 23:48

SheliVisiblement, on était tous les deux un peu perdu dans nos pensées. J’avais essayé de faire une plaisanterie au sujet des pêcheurs et les films, mais finalement, Irvine n’avait pas réagi, sans doute encore bien préoccupé par cette histoire de couple. Moi j’étais en train de réfléchir à comment Eléonore allait-elle le prendre ? Que je sorte avec son directeur ? Je ne voulais pas cacher, à personne, que j’étais avec, et si je me fichais de ce que les autres pourraient penser, étrangement, je m’intéressais quand même au comportement de mon amie, même si, quoi qu’elle pense, je resterai avec Irvine. Ce dernier me fit d’ailleurs sursauter à râler d’un seul coup, comme ca, sans raison, et je me tournais brusquement vers lui avec les yeux écarquillés. Mais il expliquait rapidement qu’il passait à trop de trucs, lui aussi, et je relâchais alors mon attention. Il était fatigué et voulait dormir aussi dans une cabine – ou un dortoir, j’sais pas comment c’foutu ici – et je me mis à hocher la tête.

« Oui, si tu as mal dormi cette nuit, il vaut mieux que tu te reposes. »

Contrairement à ce qu’il pouvait penser, je ne le prenais pas mal, par contre, j’espérais que lui ne prendrait pas mal que je reste sur le pont. Je n’étais plus fatiguée finalement, je le laissais filer, et je me contentais de fixer le paysage d’un air songeur. Plus les minutes passaient, et plus je sentais que je stressais un peu. Je n’y ai toujours pas réfléchi mais … qu’est-ce que je vais bien pouvoir lui dire en la voyant ? Par où vais-je commencer ? J’avais beau chercher, je ne savais pas, et je risquais de paniquer intérieurement lorsqu’elle se trouvera devant moi. Si elle était là bien sûr. Depuis le temps qu’on voyage pour rejoindre Junon, elle avait peut-être eu le temps de finir sa mission ? Enfin, ca dépendait de la mission aussi … On verra bien. A force de m’interroger, on était arrivés à Junon sans que je ne me sois réellement rendue compte du temps qui était passé et j’attendais qu’Irvine revienne du dortoir pour quitter le navire. Visiblement, il était midi passée et le jeune homme me proposa deux choses, mais je baissais les yeux avec un air embarrassé.

« Je … Je ne sais toujours pas par où commencer, et si ca se trouve elle a déjà manger … On ferait mieux d’y aller aussi et la chercher après. »

On cherchait donc un petit restaurant pour s’y installer, et lorsqu’on nous donna la carte, je désignais la photo de légumes à Irvine pour lui rappeler qu’on avait un petit défi à relever ! Le mieux serait d’avoir un menu végétarien, malheureusement, il n’y en avait pas ici, il y avait toujours un morceau de viande ou de poisson dans l’assiette. Ce serait difficile de résister à l’appel de la viande mais tant pis, je prenais une assiette de légumes avec une entrecôte, même si je ne devais pas y toucher. Ca allait être très dur de se concentrer là, et ca allait être encore plus dur car tandis qu’on attendait nos plats, mon téléphone sonna. Pas d’appel, seulement un SMS de ma mère qui souhaitait savoir si j’étais arrivée à destination et si ca allait. Elle a un radar ou quoi ?? Elle envoie un message de ce genre PILE le jour où on atterrit à Junon ! Je me dépêchais de répondre, mais avant de ranger le téléphone, je me rappelais d’un truc et je levais alors les yeux vers Irvine.

« Hey au fait ! Tu ne m’as même pas donné ton numéro depuis le temps ! »

A voir s’il voulait le donner ou non, en tout cas, le serveur revenait et … ah douce torture … Je dois être vraiment la pire masochiste qui existe pour me priver de viande mais oser me coller un beau morceau sous les yeux. Je grimaçais un peu mais bon, j’ai lancé le défi, j’assume ! Je mangeais les légumes, mais avec un petit appétit car je pensais toujours à mon amie, et d’ailleurs, je me demandais si Irvine resterait avec nous ?

« Dis ? Quand on aura trouvé Eléonore, tu resteras avec nous ? Enfin, je ne veux pas te chasser, loin de là, mais tu sais comment sont les filles hein ? On risque de pas mal bavarder et peut être que ca ne t’intéressera pas ? »

Ou justement si, au contraire. Car il savait que ca faisait depuis des années que je ne l’avais pas vue, j’allais forcément devoir parler de moi et en apprendre plus sur mon passé pourrait l’intéresser ? Allez savoir, en tout cas, s’il préférait faire un tour de son côté, je n’allais pas l’en empêcher. J’espérais juste ne pas le surprendre en train de séduire une nana, hm ?
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Jeu 14 Mar - 18:48

Une bonne petite sieste, ça faisait du bien, surtout que comme Sheli n'était pas venue avec lui, elle n'avait pas été une source de distraction cette fois-ci. Irvine avait donc dormi comme un loir et se sentait presque en pleine forme, bien qu'encore un peu la tête dans le gaz.

Ils descendirent donc du bateau pour gagner le port, on pouvait dire que cela n'avait rien à voir avec Costa Del Sol ici, c'était un peu plus moderne en rappelant un peu Esthar avec ses hauts buildings et ses routes goudronnées. Prenant la main de la demoiselle, le jeune homme se rendit compte qu'il avait plutôt faim, et demanda donc à Sheli ce qu'elle préférait, à savoir appeler son amie maintenant pour qu'ils mangent ensembles ou plus tard. L'embarras de la jeune femme était assez perceptible, aussi Irvine n'insista pas lorsqu'elle demanda à ce qu'ils mangent avant.

Au premier restaurant qu'ils trouvèrent, on leur proposa une carte après leur avoir demandé de quel monde ils venaient

«De Dol, pourquoi?»
«Tenez, dans ce cas.»
le serveur leur donna la carte avec l'écriture de leur monde avant de partir. De toute manière, il y avait des photos des aliments et des plats, donc facile de savoir quoi prendre et Sheli lui rappela de prendre un plat végétarien. Si elle se risqua à prendre une entrecôte, lui choisit plutôt le poisson. Un peu moins de tentation de devoir le laisser de côté.

La jeune femme sortit son téléphone pour répondre à un message de sa mère, ce qui lui fit penser qu'il ne lui avait pas donné son numéro encore

«Ah oui c'est vrai, donne...» il posa son verre d'eau sur la table après en avoir bu une gorgée puis prit le téléphone de la jeune femme pour rentrer lui-même le sien avant de le lui rendre. Puis on leur apporta leurs assiettes et avec sa fourchette, il repoussa le poisson au bord alors que Sheli semblait avoir un mal fou à résister à sa viande! Quelle idée aussi...

Pendant qu'ils mangeaient, il pouvait voir que la jeune femme semblait songeuse, et finalement, sa demande vint rapidement et il eut un léger sourire en coin

«Je vais plutôt vous laisser entre filles! Comme ça tu pourras lui parler de moi sans gêne! Moi je dois aller voir le dirigeant de ce monde, Reeve Tuesti...» en fait, techniquement, c'était plutôt Nanaki le responsable de Gaïa, mais n'étant pas un humain, il était tout de même plus facile de joindre ce Reeve pour avoir des renseignements. Surtout que voilà, il ne savait pas où trouver Nanaki alors qu'il se trouvait à Canyon Cosmo... c'est un peu bête de penser qu'ils y étaient il y a quelques jours à peine! «Je dois me renseigner sur les armes dont ils disposent ici. Normalement, on n'a pas le droit, Squall préfère qu'on ignore les systèmes d'armements de chacun pour éviter que ça donne des idées de guerre, mais je voudrais juste me renseigner sur les munitions dont ils disposent pour les recherches de Geyser.» c'est pour cette histoire de munitions infinies. Après, il était plus que probable que Reeve refuse tout de même de lui donner ces informations mais ça ne coutait rien d'essayer quand même.

Lorsqu'il eut terminé tous ses légumes, le jeune homme laissa de côté l'assiette où il ne restait que ce pauvre poisson, puis il commanda une salade de fruits en dessert histoire de rester encore dans le défi. Malgré tout, il voyait bien que la jeune femme était angoissée à l'idée de revoir son ancienne amie, aussi il lui prit la main pour lui sourire

«Tu veux que je vienne avec toi au moins jusqu'à ce que tu la retrouves? Je vous laisserai une fois que tu te sentiras rassurée?» et puis bon, se retrouver avec deux filles pourraient être sympathique? Euh... oui non mauvaise idée de penser à ça en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Jeu 14 Mar - 22:16

SheliEt d’un numéro de pris, un ! Il fallait que je songe à lui filer le mien, ou alors il l’enregistra lui-même si je me décide à l’appeler ou lui envoyer un message – surtout si on se sépare par la suite avec Eléonore, il faudra bien se fixer un point de rendez-vous pour se retrouver. D’ailleurs c’est ce que je pensais, il ne resterait pas avec nous une fois qu’on l’aurait trouvée, mais j’étais loin de me douter qu’il devait aller voir le « dirigeant » de Gaïa, Reeve Tuesti, qui se trouvait ici même. Je continuais de manger tout à l’écoutant, et je me souvenais surtout qu’il voulait effectivement se rendre à Junon pour en apprendre plus sur l’armement. Ca ne m’étonnait pas de Squall d’interdire ce genre d’échanges d’informations d’ailleurs, tout était bon pour éviter une guerre. Irvine voulait ces renseignements seulement dans le but d’aider Geyser dans ses recherches, car à ce train-là, les munitions infinies, ce ne serait pas pour demain. Déjà que je pensais que créer ce genre de choses était impossible, il fallait croire que je sous-estimais trop ce vieux fou de Geyser.

Je terminais enfin mon assiette, ou du moins, je terminais les légumes pour laisser la viande, et je trouvais ca bien dommage mais tant pis, je devais assumer le défi ! Le serveur allait s’interroger par contre à voir qu’on avait laissé les protéines de côté, il allait nous prendre pour des végétariens, pour sûr. Je prenais aussi une salade de fruits pour le dessert, bien que je mangeais doucement à cause du stress qui me gagnait de plus en plus à chaque minute qui passait, et ca ne passait pas inaperçu non plus. Irvine proposa de m’accompagner et rester avec moi jusqu’à ce que je la retrouve, et que je me sente mieux.

« Je risque d’avoir du mal à me sentir mieux tout de suite mais si tu peux au moins m’accompagner, je ne dis pas non. »

Je baissais la tête, jouant nerveusement avec ma cuillère et finalement, je ne finissais même pas mon dessert. Cette fois, je me chargeais de la note avant de reprendre mes affaires et attraper la main du jeune homme en essayant de sourire. Si elle était en mission en tant que SeeD, elle devait forcément être dans ce qui semblait être la zone militaire. Quoi que ? On avançait un peu jusqu’à arriver au niveau des boutiques, j’essayais de me rappeler son visage. Des yeux d’or, une longue chevelure blonde et … une poitrine plus qu’opulente, elle était impossible à louper. Je croyais reconnaître sa silhouette d’ailleurs au niveau de la boutique d’armes, et je me figeais quelques instants. J’attendais qu’elle se mette au moins de profil et … oui, c’était elle. Elle était encore là. Je me risquais à m’approcher, ayant une énorme boule au ventre, je savais qu’elle allait me reconnaître, pendant toutes ces années elle ne m’a jamais oubliée, elle m’a reconnu du premier coup lorsqu’on s’est retrouvées, alors bon … Je faisais en sorte de passer derrière elle, serrant un peu plus fort sans m’en rendre compte la main d’Irvine, et de ma main libre, je finissais par lui tapoter l’épaule. Effectivement, lorsqu’elle se retourna, elle afficha ce sourire qui signifiait clairement qu’elle m’avait reconnue, et pourtant, c’était bizarre, car elle posait quand même la question …

« Sheli ? »

Elle ne devait probablement pas s’atteindre à ce qu’on se croise dans une ville sur un autre monde – enfin continent si je puis dire maintenant. Tout comme elle ne devait pas s’attendre à voir son proviseur non plus ! En effet, elle baissa rapidement les yeux en constatant que je tenais la main à quelqu’un, et en relevant les yeux vers le coupable, elle se mit à sursauter et à balbultier.

« M-M-M-M-Monsieur le Directeur ! »

Comme le voulait la procédure, elle fit le fameux salut du SeeD, même si je me doutais qu’Irvine s’en serait volontiers passé. En tout cas, il était évident à son regard qu’elle ne comprenait pas grand-chose, ce qui en soit était un peu normal … Elle tourna à nouveau les yeux pour me regarder, cherchant des réponses à ses questions, bien sûr.

« Mais … Qu’est-ce que tu fais ici ? … Avec mon directeur … main dans la main ?? »
« Je suis passée à la GGU lors de mon jour de congé pour te voir, mais on m’a dit que tu avais été envoyée ici. »


Ca ne répondait pas pour Irvine, mais chaque chose en son temps. Elle semblait un peu confuse à l’idée que je sois passée et qu’elle n’était malheureusement pas là. Mais j’essayais de sourire pour la rassurer.

« Quant au reste, c’est une longue histoire. Je vais te raconter. Enfin … si tu as le temps ? »
« Avec plaisir, depuis le temps, on en a des choses à se dire !! T’en fais pas, je n’ai rien à faire jusque 16h. »


Elle me rendit un sourire, visiblement très contente de recevoir une telle visite, mais je me tournais vers Irvine, qui devait un peu se sentir à part pour le coup.

« Tu vas y aller toi je suppose ? »

Image d'Eléonore (à noter qu'on le voit pas sur cette image, mais dans l'anime elle a une poitrine beaucoup, beaucoup plus grosse ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Ven 15 Mar - 0:21

Serrant la main de la jeune femme dans la sienne, Irvine lui sourit en approuvant le programme. Il allait donc l'accompagner jusqu'à ce qu'elle soit suffisamment à l'aise avec son amie.

Elle paya l'addition et ils se mirent en route. Apparemment, elle était suffisamment anxieuse pour ne pas dire le moindre mot, et même, elle n'avait pas terminé son dessert. Sur le chemin, il se demandait bien comment ils pourraient la trouver, elle semblait penser qu'elle serait en train de faire les boutiques puisqu'il pouvait voir qu'elle regardait systématiquement derrière les vitrines. Mais finalement, elle la retrouva et évidemment, il ne pouvait pas s'empêcher de siffler en admirant la beauté de son amie avant de se racler la gorge en regardant ailleurs pour éviter le regard de Sheli. En revanche, il n'avait pas lâché sa main et essaya de reprendre son sérieux alors qu'elle l'appelait directeur...


«Repos jeune fille... j'suis en vacances!» pas la peine de faire le salut du SeeD, pour le reste, il laissait faire la demoiselle, sa main libre dans la poche en attendant de voir comment elle se sentait, mais vu qu'elle lui broyait la main, il supposait qu'elle était encore nerveuse et restait donc bien sagement en espérant qu'elle irait bien. Puis elle se tourna vers lui afin de lui dire qu'il pouvait y aller indirectement

«D'accord. Tu as mon numéro de téléphone. Envoie moi un message quand tu as fini et je te rejoindrai.»
Sans se soucier de son amie - et peut être aussi pour lui prouver que lui non plus ne voulait pas se cacher, il se pencha pour l'embrasser avant de ramener juste son index sur sa tempe afin de saluer cette Éléonore. Puis il sortit en regardant à gauche, puis à droite avant d’interpeller le premier passant

«Excusez-moi. Savez-vous où je peux trouver Reeve Tuesti?» d'un simple geste, le gars lui désigna le plus haut bâtiment et Irvine s'y dirigea donc. Il espérait qu'avec l'information sur le cristal de la terre, il pourrait obtenir des renseignements sur le système d'armement de ses hommes. Il ne cherchait pas à connaître les grosses armes, tout ce qui est canon et bombes ne l'intéressait pas, il ne cherchait qu'à obtenir des renseignements sur les armes à feu, fusils et autres.

Il arriva donc dans le grand building où il demanda s'il était possible d'avoir un entretien, dommage, c'était un homme à l'accueil - y'a que des mecs dans cette ville ou quoi? - et il ne pouvait donc pas faire du charme pour arriver à ses fins, mais après avoir décliné son identité et ses fonctions sur Dol, le réceptionniste réussit tout de même à transmettre l'information à Reeve qui le convia dans son bureau. Le jeune homme sortit son téléphone de sa poche, Éléonore avait dit qu'elle était libre jusqu'à 16h, normalement cet entretien devrait durer moins longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Ven 15 Mar - 4:54

SheliEléonore semblait choquée, presque outrée lorsqu’elle vit qu’Irvine et moi échangions un simple baiser avant de se quitter. Je pense que pour le coup, elle avait du mal à reconnaître son propre directeur au vu de sa réputation. Elle se gardait bien de demander ce que je faisais avec, elle préféra m’entraîner sur la plage pour qu’on discute tranquillement, sur le sable chaud. Et finalement, les choses se déroulèrent plus facilement que prévu, petit à petit je me détendais. La demoiselle me demanda directement ce que j’étais devenue depuis toutes ces années, depuis qu’on avait été séparée, donc forcément, j’avais de quoi parler … Mes études, mes relations avec les autres qui étaient bonnes lorsque j’étais plus jeunes, jusqu’à ce que tout le monde se sépare en deux catégories : ceux qui oublient leurs amis pour se concentrer uniquement sur leur carrière, et ceux qui trouvent mieux ailleurs. Et c’est pour ce dernier cas d’ailleurs que je signalais que mon ex m’avait laissée tomber, il avait trouvé mieux. M’enfin, pour finir, je parlais de l’examen du SeeD que j’ai du passer deux fois, j’ai été tellement rebelles au premier – il faut dire qu’on m’a casée dans un groupe merdique – qu’ils ont refusé mon admission au sein de l’élite.

De son côté, elle fit de même et visiblement, la conclusion était la même ou presque au niveau relations amicales. Lorsqu’on est petits, on s’attache plus facilement aux autres et surtout, on n’a pas conscience de ce que sont les mots « travail » et « carrière », mais une fois qu’on le réalise, les gens changent. Elle-aussi avait connu des pertes phénoménales dans ses amis à cause de leurs carrières mais elle semblait encore bien s’entendre avec beaucoup d’étudiants de la GGU. Je ne lui avais même pas dit que je l’avais oubliée à cause des GF et finalement, je ne le disais pas, de peur de la blesser. Le principal, c’était qu’on s’était reconnues toutes les deux et qu’on s’étaient retrouvées non ? Bref. Les sujets de conversations volèrent à tout va, l’heure défilait sans qu’on y fasse attention, et pour finir, on arrivait au sujet d’Irvine. La question devait lui démanger depuis tout à l’heure pour savoir ce que je faisais avec. Rebelote, je me mis à raconter comment je l’ai rencontré à la GGU lors de mon passage et tout ce qu’on a fait jusque là, mais ca ne lui expliquait pas le baiser d’un peu plus tôt ! Bah ! Disons que je suis tombée sous son charme finalement ? Elle accepta cette excuse en rigolant, mais je suis sûre qu’elle était encore surprise, car son directeur n’arrivait jamais à se caser. Tiens, en parlant de directeur au fait …

« Au fait, je risque d’être transférée à la GGU en retournant sur Dol. Irvine m’a proposé de finir ma formation là-bas et vu les soucis que m’a causée la BGU, j’ai accepté … »
« Mais c’est génial ! On pourra se voir tout le temps ! »


Oui enfin, si elle termine sa mission d’ici là. Elle m’avait chopée par le cou de son bras pour me coller contre elle en souriant des plus sincèrement. Je me rappelais à ce moment-là pourquoi on était si proches lorsqu’on était gamines : elle avait de cette énergie à revendre … Une vraie pile électrique parfois, comme moi ! En tout cas, elle reprenait la parole avec un air amusé qui annonçait déjà une connerie.

« En plus si t’es toujours avec Irvine d’ici là, ca va être pratique ! »
« Hein ? »
« Bah oui, si tu te tapes une sale note à un devoir, tu vas te « plaindre » chez lui, tu passes sous le bureau et hop ! Ca remonte d’un coup ! »
« Roh ! »


Je ne l’imaginais pas aussi perverse par contre ! M’enfin. Elle semblait non seulement heureuse de recevoir ma visite alors qu’elle ne s’y attendait pas – elle me le disait clairement en plus – mais elle l’était tout aussi d’apprendre qu’on allait se retrouver dans la même faculté, chose qui aurait du avoir lieu il y a des années de cela. Malheureusement, quatre heure approchait et elle devait filer. Je ne lui avais même pas demandé ce qu’elle faisait d’ailleurs ici mais tant pis, ca devait être en rapport avec les militaires. Elle me fila son numéro de téléphone au cas où je veuille l’appeler – deux numéros en une journée ! – avant de me serrer dans ses bras et partir. Je la regardais s’éloigner, et dès qu’elle eut disparue, j’envoyais un message à Irvine pour lui dire que je l’attendais sur la plage. Je ne l’appelais pas, au cas où il soit encore avec ce Reeve, ce serait malpoli d’interrompre leur conversation. Bref, maintenant j’étais détendue, et très contente, ca faisait du bien de reparler à une amie d’enfance, même si on avait toutes les deux beaucoup grandi depuis …
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Ven 15 Mar - 22:48

La rencontre avec Reeve s'était plus ou moins bien passée. Irvine n'avait pas pu apprendre grand chose sur le système d'armement, mais malgré tout le dirigeant avait accepté de lui faire visiter l'usine et le jeune homme avait donc seulement pu jeter un coup d'œil aux fusils sous le regard avisé de la peluche en forme de chat. C'était plutôt étrange de marcher aux côtés d'une poupée, mais le plus important aux yeux du tireur était d'avoir une petite idée sur la façon dont sont montées les armes.

On lui avait donc mis un fusil dans les mains avec la possibilité de le tester dans une salle de tir, une arme plutôt bien équilibrée mais n'ayant rien d'extraordinaire non plus. La conclusion du jeune homme était donc que finalement, les deux contrées se valaient de ce point de vue là. Comme promis, il n'avait pas cherché à savoir s'il y avait des différences sur les armements plus poussés, seules les armes à feu de base l'intéressaient et il était plus ou moins rassuré à l'idée qu'il n'y aurait pas vraiment de concurrence dans ce domaine.

Certes, ce ne serait pas intéressant pour Geyser puisqu'ils utilisaient également des balles normales, mais c'était peut être mieux ainsi. Revenant dans le bureau de Reeve, ils discutèrent un long moment concernant les cristaux et les chimères. Le jeune homme expliqua que Titan se trouvait dans les plaines de Canyon Cosmo, essayant de préciser au mieux son emplacement exact tout en expliquant en quoi consistait son épreuve. Ils essayèrent alors de voir s'il serait possible d'imaginer les autres emplacements et Irvine expliqua que sur Dol, il y avait une mine de souffre où le feu et la lave étaient vraiment importants, et depuis que les G-Forces ont disparu, les étudiants n'y sont plus envoyés. Le tireur supposa que peut être, une chimère de feu y avait élu domicile. Reeve de son côté parla du Cratère Nord pour la chimère de glace, mais n'avait pas vraiment d'idée pour les autres éléments.

«Bien.. je vais prendre vos coordonnées et... attendez j'ai un message.» il le consulta, c'était Sheli qui avait terminé, aussi il leva les yeux vers le dirigeant avec un léger sourire «dès que je peux, je vous donne des renseignements sur les emplacements des chimères. Il est évident que j'enverrai également ces informations à Squall Leonhart, et il faudra aussi les envoyer aux autres dirigeants pour éviter qu'il n'y ait des secrets...»

Cependant, Reeve ne semblait pas d'accord de transmettre l'information au monde de Spira à cause du dirigeant qui ne s'était pas montré très coopératif la dernière fois. C'était plutôt dommage dans un sens, mais il comprenait.
Finalement, il prit congé, plutôt satisfait de l'entretien et se dirigea donc vers la plage où Sheli lui avait dit de la rejoindre. En cours de route, il acheta deux glaces à l'eau, à la fraise! Souvenir du petit péché mignon de la demoiselle selon sa mère. Il la trouva rapidement et lui tendit directement la glace avec un petit sourire en coin

«Tiens! Elle est à la fraise et à l'eau, ça va pour notre petit défi non?» il suça doucement la glace avant de déposer un baiser frais sur les lèvres de la jeune femme, la regardant avec un sourire amusé avant de fixer l'horizon «Ça a été avec ton amie?» il était encore tôt, il se demandait ce qu'elle voudrait faire? Un petit tour en plaine pour se défouler? Un tour dans un bar? Une main dans la poche, l'autre tenant toujours la glace, il attendait un peu de voir comment elle se sentait pour la suite, après tout, elle pouvait aussi être fatiguée, même s'il était tôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Sam 16 Mar - 15:22

SheliMaintenant qu’Eléonore était partie, j’avais envoyé un message à Irvine pour lui signifier que je l’attendais sur la plage. En attendant qu’il revienne, je réfléchissais à la suite. Une partie de ce voyage consistait seulement à atteindre Junon, car lui voulait se renseigner sur les armes, et moi je voulais simplement retrouver mon amie. Mais maintenant que c’était chose faite ? On allait continuer à voyager comme prévu ? Ou on allait retourner un peu sur Dol pour cette histoire de transfert avant de reprendre cette exploration des mondes ? Ou du moins, des mondes qui formaient les continents de cette planète fraîchement formée. Je me rappelais qu’Irvine avait dit qu’on retournerait sans doute retrouver Titan après le passage dans cette ville, alors sûrement qu’on allait passer par là avant d’entreprendre quoi que ce soit … Et je me disais que quitte à faire, si on voulait voyager, autant chercher les autres gardiens par la même occasion ? On s’était donnés pour mission de protéger les cristaux non ?

Irvine finissait par revenir, et avec des glaces à l’eau en plus, n’ayant pas oublié que j’adorais la fraise, je pris celle qu’il me tendit en le remerciant, bien que je n’y touchais pas tout de suite. J’accueillais d’abord son baiser, frissonnant légèrement parce que ses lèvres étaient froides, puis il me demanda comment ca s’était passée avec la miss. Je me mis à sourire doucement, c’est clair que par rapport à tout à l’heure, j’avais bien meilleure mine, maintenant que tout le stress et l’angoisse s’étaient évaporés.

« Oui … On a beaucoup parlé. Ca fait du bien de retrouver une amie que j’avais perdue de vue depuis bien des années. »

Lui-même devait savoir ce que c’était d’une certaine manière puisqu’il avait plus ou moins vécu la même chose avec les enfants de l’orphelinat. La seule réelle différence, c’est que Squall et les autres l’avaient oublié à cause de l’action des G-Forces sur leur mémoire. Ca avait été mon cas aussi il y a un an, je n’ai pas reconnu Eléonore tout de suite, mais son visage, ou du moins ses traits, me disait quelque chose, et ce fut en pleine bataille que j’avais du me mettre à réfléchir avant de la reconnaître. Mais forcément, depuis que je l’avais revue, je me souvenais parfaitement d’elle, et puisque les G-Forces ont disparu aujourd’hui, je n’avais pas pu l’oublier depuis l’année dernière. M’enfin, je me mis à déguster un peu ma glace avant de me tourner vers Irvine.

« Et de ton côté ? Ca s’est passé comment avec ce Reeve ? »

Pour l’instant, je n’avais pas trop envie de bouger, je préférais déguster cette glace à l’eau ici tout en discutant un peu, surtout que je n’avais pas oublié cette histoire de programme, et je comptais bien en parler avec lui. J’attendais d’abord qu’il finisse de me raconter, puis ensuite seulement je reprenais la parole.

« Tu es toujours d’avis de retourner essayer l’épreuve de Titan maintenant qu’on a fait ce qu’on avait à faire ici ? »

Bon, ce ne serait pas pour aujourd’hui non plus hein ! On pouvait profiter d’être dans cette ville pour l’explorer un peu et y dormir, essayer de gagner de l’argent aussi puisqu’on n’était pas vraiment riches. C’était juste histoire de vérifier que ce point restait dans le programme.

« Et ensuite on fera quoi ? On retournera sur Dol ? Ou tu veux qu’on continue de voyager ? Car je me disais … Si on voyage … quitte à faire, on pourrait essayer de trouver les emplacements des autres chimères, non ? »

Trouver tous les gardiens sur une planète si vaste ne serait pas chose aisée, réussir toutes les épreuves non plus, et protéger tous les cristaux le serait encore moins. Ca allait demander de la patience et beaucoup de courage, mais après tout, on voulait juste éviter que les cristaux tombent entre de mauvaises mains …
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Sam 16 Mar - 19:28

Mine de rien, une petite glace faisait du bien. Ne manger que des légumes ne l'avait pas beaucoup calé à midi et c'est pourquoi il avait tout de même un petit creux. Fixant l'horizon aux côtés de la demoiselle, il lui demandait si tout s'était bien passé avec son amie. Rassuré d'entendre que c'était bien le cas, elle venait lui retourner la question et il hocha donc de la tête

«Honnêtement, oui. Ce Reeve Tuesti est plutôt sympathique en soit... il a bien voulu que je vois quelques armes, et de ce que j'ai vu, elles n'ont pas grand chose à envier aux nôtres, on dirait qu'on est sur un pied d'égalité.»
Il lécha encore un peu sa glace, penchant la tête sur le côté, il aurait juré voir un dauphin bondir hors de l'eau au loin. Il se demandait s'il venait de Dol ou bien de Gaïa? Avec la fusion des mondes, il était difficile de savoir si les espèces s'étaient mélangées, éparpillées ou si elles étaient tout de même chacune restée dans leur coin.

La discussion tourna finalement sur la suite du programme et la perspective de retourner voir Titan. Irvine hocha de la tête afin d'approuver

«Oui, il faudra qu'on aille le trouver à nouveau. Mais en discutant avec Reeve, on s'est rendu compte que l'on ignorait l'existence des chimères... en tout cas, lui n'était pas au courant non plus. Grenat Di Alexandros a parlé des cristaux, mais elle n'a jamais mentionné qu'il y avait des chimères pour les protéger. Hors, t'as bien vu que Titan nous a dit qu'il était impossible de savoir où se trouvait un cristal tant qu'on n'avait pas l'orbe de la chimère qui le protégeait?» il attendit de voir la réaction de la jeune femme avant de poursuivre «ça veut donc dire que la Reine d'Alexandrie tient justement ses informations d'une chimère... c'est obligé.»

Il laissait donc le temps à la demoiselle de comprendre où il voulait en venir. Grenat Di Alexandros connaissait l'emplacement d'au moins une chimère, celle qui lui avait parlé des cristaux. Donc s'ils voulaient savoir quel cristal cette chimère garde, ils allaient devoir se rendre sur Héra.

«Donc je pense qu'on ne va pas retourner sur Dol tout de suite. On devra faire un petit tour sur Héra avant...» il termina sa glace et s'approcha d'une petite poubelle pour jeter le bâtonnet avant de revenir vers la demoiselle, les mains dans les poches en souriant

«Donc bon... notre quête me semble encore bien longue! Avec Reeve, on a essayé de savoir si l'on pouvait concentrer nos recherches en fonction des éléments... je lui ai parlé de la mine de Souffre de Balamb pour le feu, lui a mentionné le Cratère Nord pour la glace, mais nous on a également les environs de Trabia ou du Village Shumi pour cet élément, sans oublier les possibilités sur les autres mondes. Donc le mieux qu'on ait à faire, c'est se renseigner sur des endroits où certains éléments dominent.»

Des recherches sur les autres mondes risquaient donc de s'imposer! Il affichait ce petit sourire malicieux de celui qui est tout impatient à l'idée de partir à l'aventure! C'est un peu bête qu'il n'ait pas profité du moment où ils étaient sur Dol pour aller à la Mine de Soufre, mais ils auraient d'autres occasions, surtout qu'il pouvait très bien y avoir d'autres points chauds sur les autres mondes. D'un signe de tête, il fit mine à la jeune femme de le suivre

«Reeve m'a parlé d'une bibliothèque où ils avaient déjà pu stocker des informations sur les autres mondes. Y'a pas grand chose, mais au moins une carte de ce que je sais... ça pourra peut être nous être utile?» ils ne pourraient pas les emporter, mais peut être en faire des photocopies. S'ils voulaient quitter Gaïa, ils allaient forcément devoir louer un autre aéronef de toute manière, donc bon... ils allaient avoir besoin d'argent aussi. Il prit la main de la jeune femme pour l'entraîner vers le grand bâtiment, au moins, ça les occuperait pour le reste de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Sam 16 Mar - 22:11

SheliAu moins, ca s’était bien passé des deux côtés, mais le plus surprenant pour moi, c’était cette histoire de chimères. J’avais essayé d’établir la suite du programme avec Irvine, mais il me signalait avoir justement parlé des gardiens des cristaux avec Reeve ? A croire qu’une conversation en rejoint une autre ! En fait, les deux hommes s’étaient surtout rendus compte de quelque chose en abordant le sujet des chimères. Comme le disait Irvine, il était impossible de trouver un cristal sans passer par son gardien, or, qui a tenu au courant les mondes de l’existence des cristaux ? Grenat di Alexandros. Je clignais des yeux quelques instants, l’air surprise … elle tenait donc ses informations d’une chimère comme il le disait, elle connaissait donc l’emplacement d’au moins une chimère, sur Héra, et on savait qu’on pourrait aller fouiller dans le royaume de la reine pour trouver ce gardien.

« Pourquoi aurait-elle caché l’existence des gardiens aux autres dirigeants ? »

Pour une question de sécurité j’imagine, mais quand même, elle était démasquée à présent. Dol ne serait sûrement pas notre prochaine destination après une telle découverte, nous allions devoir mettre le cap sur Héra – plus précisément Alexandrie mais bon, je ne le savais pas. Après être retourné sur le lieu où se trouvait Titan, bien sûr. M’enfin, je continuais de manger ma glace pendant qu’Irvine m’expliquait les hypothèses qui avaient été faites avec Reeve concernant l’éventuel emplacement d’une chimère. Je grimaçais en entendant parler de la Mine de Souffre. J’osais espérer qu’on n’irait jamais fouiller là-bas, et que la chimère du feu, ou le cristal du feu, ne s’y trouvait pas ! Pourquoi ? Parce que j’ai la phobie de la lave. Lorsqu’on m’a obligée à aller chercher la G-Force Ifrit pour passer l’examen du SeeD, j’ai cru que j’allais faire une crise cardiaque. C’était de la torture mentale, et un peu physique aussi, les monstres et Ifrit ne se laissent pas faire hein … Bref.

Je finissais ma glace à mon tour, mais je n’allais pas jeter mon bâton car Irvine était en train de me parler. A son sourire, ca se voyait qu’il était impatient de commencer cette quête, quoi qu’elle avait déjà commencé dès lors que nous avions rencontré Titan, mais bon. En tout cas, Irvine finissait par me parler d’une bibliothèque qui contenait des informations de tous les mondes, il pensait trouver une carte pour nous aider dans nos recherches, et je voyais bien qu’on allait passer le restant de l’après-midi là-bas. Aussi je hochais la tête en souriant et attrapais sa main pour qu’on puisse se rendre dans cette fameuse bibliothèque.

Elle était immense, et chercher de nous-mêmes les bons livres nous prendrait une éternité, alors je stoppais un bibliothécaire pour qu’il nous amène jusqu’aux bons livres directement. On devait traverser une bonne partie de la bibliothèque pour ce faire, mais il finit par fouiller un peu partout jusqu’à nous montrer une carte complète d’Héméra. Avec les reliefs dessinés et tout ca … Je désignais directement du doigt le centre du planisphère à Irvine pour qu’il y jette un coup d’œil.

« Regarde, pour la glace, il y a tout ca à fouiller. »

Une très vaste zone glacière, comprenant ce fameux Cratère Nord dont avait parlé Reeve. Il y avait la région de Trabia et du Village Shumi pour Dol, le Continent Perdu d’Héra, et toute la partie Sud de Spira – comprenant le mont Gagazet.

« Si on se met à fouiller toutes ces régions, j’ai intérêt à acheter des vêtements plus chauds … »

Petite pensée dite à voix haute, mais qui était vraie ! Ce n’est pas avec mes petites jupettes et mes T-shirts que je vais avoir chaud là-bas moi ! Je n’avais pas vu Macalania aussi pour la glace mais tant pis. Il y avait aussi plusieurs déserts qui étaient représentés et j’en désignais un – toujours sur Spira, Bikanel – à Irvine.

« Tu crois qu’il pourrait y avoir la chimère ou le cristal du feu dans un désert ? »

Il faisait suffisamment chaud dans ce genre d’endroits pour y attirer les créatures et autres qui symbolisaient le feu. Il y avait aussi tout simplement le Sanctuaire du Feu sur Héra mais bon, sur une carte entière comme celle-là, seuls les éléments dits « importants » d’Héméra étaient notés par manque de place, on allait devoir fouiller des cartes plus précises des continents pour faire de meilleures recherches et surtout … demander s’il y avait des trucs dans notre écriture car là, je comprenais rien !
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Dim 17 Mar - 12:28

=============================

Irvine et Sheli passent au niveau 14

=============================
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org En ligne
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Dim 17 Mar - 18:29

Pour quelle raison la reine Grenat avait-elle omis de parler des chimères? Irvine ne savait pas trop, mais peut être que c'était justement pour éviter que des personnes mal intentionnées ne se lancent dans la quête des cristaux. C'était même la raison la plus probable.

Aussi, le petit couple se dirigea vers la bibliothèque que Reeve lui avait désignée afin d'obtenir des renseignements concernant les autres mondes et les possibilités d'endroits où pouvaient se trouver les chimères. Ils durent demander à quelqu'un pour savoir où fouiller car elle était tout simplement énorme, mais finalement ils se contentèrent d'abord d'une carte histoire de faire les premières recherches.

Sheli repérait déjà toutes les zones de glace qui se trouvaient au centre de la carte d'Héméra, et le jeune homme se mit à soupirer en ramenant son menton dans sa main

«La vache... autant chercher une aiguille dans une botte de foin...» sérieusement, explorer toutes ces contrées serait bien difficile, surtout si le sanctuaire de la chimère de glace se trouve sous terre comme pour Titan! C'est un peu du petit bonheur la chance en fait. Et comme le disait Sheli, fallait prévoir un bon équipement et des vêtements chauds.

Ils cherchèrent d'autres zones élémentaires, et la jeune femme montra une île qui semblait être entièrement faite de sable, demandant si le cristal de feu pouvait être là

«Oui, peut être. Si c'est le cas alors, il peut y avoir un cristal de feu aussi dans le désert au Sud... euh non maintenant c'est à l'Ouest de Deling City...» les changements d'orientation étaient encore plutôt perturbants pour le jeune homme, car Dol avait vu ses pôles pivoter depuis la fusion des mondes, le Nord était devenu l'Est, pas évident de se repérer et bon nombre de SeeD se perdaient en mission au départ.

Il soupira alors avant de se tourner vers la jeune femme avec une légère grimace de dépit
«Le problème, c'est qu'on a déduit que les chimères se planquaient dans une zone où leur élément domine parce que Titan se trouvait dans une sorte de désert de terre... mais s'il le faut, c'était juste un hasard! Rien ne nous dit que ça a un rapport.» car au final, de la terre, y'en a partout non? Donc Titan aurait pu être n'importe où.

Le jeune homme ramena ses mains sur sa tête en râlant avant de chercher d'autres livres. Le problème, c'est qu'ils étaient tous rédigés dans la langue de Gaïa et par conséquent, ils ne pouvaient que regarder les images. Donc ça n'aidait pas beaucoup pour avancer. Ils demandèrent tout de même à un employé de les aider par moment, mais ils ne pouvaient pas l'accaparer tout le temps et le jeune homme finit par soupirer avant de se tourner vers la demoiselle.

«Bon... essayons quand même de résumer par étapes. Pour le feu, on a soit la mine de soufre, soit les différents déserts. Mais il faudrait quand même demander sur les autres mondes s'il n'y a pas de zones en rapport avec le feu. Reeve m'a garanti qu'il n'y en a pas sur Gaïa, mais on ne sait pour les autres mondes.» ça impliquait de s'y rendre, donc «pour la glace, on a toute cette zone.» il montrait à nouveau la zone centrale d'Héméra «pour l'eau... ben tous les océans. Mais on pourrait peut être aller voir vers le Centre de Recherche de Deep Sea? Après tout, c'est un truc paumé dans l'océan? Ou peut être les toutes petites îles aussi...» honnêtement, l'eau serait probablement l'élément le plus difficile à trouver... il prit une profonde inspiration avant de poursuivre «pour la foudre, aucune idée. Je doute qu'il existe un endroit où il y ait plus d'orages qu'ailleurs... espérons qu'il y ait un truc sur les autres mondes. Il reste quoi encore comme éléments?»

Car là, son cerveau commençait sérieusement à chauffer. Ils allaient probablement faire une copie de la carte puis quitter cet endroit. Ça ne servait à rien de continuer encore, le mieux qu'ils avaient à faire était de se rendre sur les autres mondes pour en apprendre plus.[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Dim 17 Mar - 20:14

SheliComme le disait si bien Irvine, les recherches concernant les chimères, c’était à l’image d’une aiguille dans une botte de foin qu’il fallait chercher. Il y avait tellement de possibilités ne serait-ce que pour un seul élément. J’avais suggéré toute la partie centrale d’Héméra pour la glace dans un premier temps car c’était la partie la plus flagrante de la carte et c’était des zones gelées. Pour le feu, on avait le choix entre les déserts et la mine de Souffre finalement – oh pitié non … - pour le reste, on n’avait ni une connaissance élaborée sur les différents mondes, ni la capacité de lire les instructions du livre, donc on ne pouvait pas savoir s’il existait d’autres endroits où le feu et/ou la chaleur dominait. Pour l’eau, il se disait que ce serait le plus difficile puisqu’il y avait tous les océans à fouiller et je me mettais à inspecter la carte plus en détail.

« Les océans … ou les lacs aussi non ? Le centre de Recherche de Deep Sea est une bonne idée, mais pourquoi commencer à chercher dans le plus grand s’il y a plus petit ? Il y a le lac Obel pour nous et regarde. On dirait qu’il y en a un entre les montagnes sur le continent de Corel, et ici, au nord de Héra, là où il y a apparemment une ville … »

C’était Alexandrie mais bon, je ne pouvais pas lire, en tout cas, ca ressemblait à un lac à voir la carte mais bon. En parlant du Continent de Corel, je sortais la carte qu’on avait achetée, car celle-là, elle était dans notre écriture !

« Ah oui voilà, pour le continent de Corel, regarde, c’est juste au sud-est de Nibelheim. »

Flûte, je me demande si un chocobo bleu suffirait pour y aller ? Ou si cette fois on n’aurait pas d’autres choix que de prendre un chocobo capable de monter les montagnes ? Le rouge non ? Peu importe, pour la suite, Irvine n’avait pas d’idées pour la foudre et moi non plus, on allait devoir se renseigner dessus. Et pour le reste des éléments il n’avait pas d’idées.

« Et bien … On a vu qu’il existait la terre, donc je dirais qu’il y a forcément son opposé, l’air. Mais de l’air, c’est comme l’eau et les océans, il y en a partout ! Et pour le reste … euh … je ne sais pas. Je pense que c’est tout ? »

Il y avait lumière et ténèbres aussi mais bon, comme je n’ai jamais maîtrisé aucun de ces deux éléments par le passé, je pensais qu’ils n’existaient pas, tout simplement, et c’est là que je me trompais d’ailleurs. Je continuais à feuilleter le livre pour constater qu’il y avait des cartes plus détaillées des continents d’Héméra et des « sous-continents » mais comme je ne pouvais pas lire, j’interpelais à nouveau le bibliothécaire.

« Excusez-moi ? Vous n’avez cet exemplaire dans la langue de Dol ? »
« Désolé mademoiselle, toutes nos recherches sur les autres mondes sont uniquement dans notre écriture pour le moment. »
« Je vois, tant pis … On peut au moins photocopier la mappemonde ? »
« Oui bien sûr … La photocopieuse est près de l’entrée. »


Puis il retourna à ses occupations et je me tournais dans la direction opposée. Bref, en gros, on avait toute la bibliothèque à traverser en sens inverse ! Mais avant de me mettre en route, je me tournais vers Irvine en prenant une moue assez embêtée.

« Ca sert à rien de se tracasser à faire des recherches si on ne peut pas lire. Autant conserver la carte pour nous aider à nous orienter et puis c’est tout. »

Si on voulait des renseignements sur des endroits où tel ou tel élément domine, on devrait se renseigner une fois sur le bon monde. On connaissait tous les deux Dol par cœur pour notre part. Irvine avait pu tirer quelques infos de Reeve pour Gaïa, mais si on voulait apprendre des choses sur Héra ou sur Spira, ben on devrait se rendre tout simplement là-bas ! Mais vu qu’on avait démasqué la reine Grenat, je pense qu’on ira sur Héra pour commencer car c’est là où on risquait d’avoir le plus de chance de trouver facilement une chimère. Mais encore faut-il que la reine accepte de nous dire où se trouvait la chimère avec qui elle était entrée en contact ?

Enfin bon, pour l’heure, direction la photocopieuse où je prenais soin de ne pas faire un, mais deux exemplaires de la carte du monde. Pourquoi ? Bah par précaution. Si l’un de nous doit perdre la sienne, au moins, l’autre l’aura encore – du moins je l’espère. Chose faite, je tendais une carte à Irvine, puis je pliais l’autre pour la ranger dans mes affaires, quant au bouquin, je n’avais pas envie de me faire chier à retraverser toute la bibliothèque pour aller le poser. Je le mettais sur le comptoir à l’accueil, les bibliothécaires se démerderaient pour le ranger ! Puis j’attrapais la main d’Irvine pour le traîner dehors, où le ciel commençait à prendre une teinte orangée pour signaler le crépuscule, la soirée commençait.

« Ca va ? T’as pas trop la migraine à réfléchir à tout ca ? Parce que si tu veux on peut chercher l’hôtel pour se reposer … »

Entre le voyage, mes retrouvailles avec Eléonore et son entretien avec Reeve, puis ces recherches qui n’aboutissent quasiment à rien tellement il y avait de possibilités, on méritait bien un peu de repos non ? Sauf s’il préférait aller manger tout de suite pour qu’on soit tranquilles le reste de la soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Dim 17 Mar - 20:53

Ah ben oui, l'air... il était bête aussi. Cette fois, Irvine avait carrément ramené sa tête sur la table, les mains bien à plat par dépit
«Mais oui bien sûr! Un endroit où l'air est dominant? On n'est pas sorti de l'auberge...» pour le coup là, il n'avait qu'une envie, celle de boire un verre. Il releva donc la tête alors que la jeune femme allait demander pour faire la photocopie de la carte. Bonne initiative. Il en profitait pour regarder leur petite carte de Corel puisqu'elle avait embarqué celle d'Héméra toute entière, et il regarda le fameux petit lac dont elle parlait.

Impossible d'y accéder autrement qu'avec un chocobo rouge selon lui, car s'il se souvenait bien des montagnes autour de Nibelheim, elles étaient bien trop hautes pour espérer s'y rendre à pied. Seulement voilà, la jeune femme n'avait-elle pas refusé justement de monter sur les volatiles rouges de peur de tomber? Pour se rendre dans un endroit pareil, pour sûr qu'ils auraient bien du mal dans ce cas là. Avec un petit vaisseau peut être, mais fallait avoir l'argent, un chocobo coûtait toujours moins cher.

Il se leva finalement, se pinçant l'arête du nez face à son mal de crâne alors que la jeune femme revenait vers lui pour aller ranger le livre, puis elle lui tendit un exemplaire de la carte qu'il rangea soigneusement dans sa poche. Elle lui demanda alors ce qu'il voulait faire et là franchement, avec son mal de crâne, il avait vraiment envie de boire un coup. Mais il savait que Sheli n'aimait pas trop qu'il boive, aussi il passa sa main derrière sa tête en prenant une mine plutôt embarrassée

«Hum... euh... j'aimerais bien aller boire un coup en fait. Tout ce travail m'a crevé...» car oui, rappelons qu'Irvine n'était pas trop le genre à travailler en temps normal! De toute manière, ils pouvaient toujours aller dans un bar et il prendrait un cocktail sans alcool mais bon, il avait tout de même envie de se prendre un truc assez fort sur le coup!

Ils sortirent donc de la bibliothèque et cherchèrent le premier bar qui avait un semblant de bonne tête. Il y avait une télévision qui diffusait des clips de musique, la plupart des clients portaient un uniforme ce qui signifiait qu'ils devaient être des soldats du coin. Ils s'installèrent à une de ces petites tables très hautes où il faut grimper sur des tabourets pour être au même niveau, ce qui n'était pas un problème pour Irvine qui était grand. Il commanda un double scotch, se raclant légèrement la gorge en espérant que la demoiselle ne lui en voudrait pas trop, avec des petites cacahuètes pour grignoter.

Il soupira doucement en posant ses coudes sur la table avant de lever les yeux vers la jeune femme en se pinçant légèrement les lèvres

«Bon... nos réserves d'argent étant plutôt... maigres, faudrait peut être qu'on réfléchisse à un moyen de se faire un peu d'argent pour pouvoir louer un aéronef non?»
Il ne savait pas trop où il était possible d'en louer un, il supposait que c'était possible ici puisqu'il avait repéré des hélicoptères qui se posaient plus loin. Ils pouvaient peut être essayer de visiter les environs, et surtout essayer de demander à des gens s'il y avait des endroits où certains éléments dominaient. Il y avait des grottes à proximité, et s'ils l'ignoraient encore, ils avaient l'élément des ténèbres à rechercher, et quoi de mieux que ce genre d'endroit pour un tel élément?

Enfin, le serveur apportait leurs commandes et il leva donc son verre en souriant bien qu'il bâilla par la même occasion en ramenant son poing devant sa bouche. Lorsqu'il eut fini, il se tourna vers la jeune femme pour reprendre
«Bon... et bien... si on trinquait à l'aventure qui nous attend? La.. LONGUE aventure par contre!» c'était le cas de le dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Dim 17 Mar - 22:26

SheliQue quoi ? En soit, ce n’était pas le fait qu’il demande à aller boire un coup qui me surprenait, mais le fait qu’il dise que « tout ce travail » l’avait épuisé. On avait à peine regardé une carte pour essayer de se faire une idée des endroits potentiels où l’on pourrait trouver une chimère, ce n’était pas énorme et faramineux comme travail quand même !

« Si « ce » travail t’éreinte déjà, j’ose même pas imaginer ce que ca doit être lorsque tu as vraiment un gros travail ! »

Enfin bon, pour le bar maintenant, je ne refusais pas, depuis le temps qu’il se tient à carreaux avec l’alcool pour me faire plaisir, la moindre des choses serait de lui faire une petite exception de temps en temps non ? Du moment qu’il ne m’oblige pas à le traîner dans la rue par la suite pour rentrer à l’hôtel … Il m’avait bien dit qu’il tenait bien l’alcool mais ne sait-on jamais hein ! Une fois qu’on y était, je m’installais à un tabouret à côté de lui mais comme j’étais son parfait contraire sur la chose et que je ne tenais absolument pas l’alcool, je me contentais de prendre un bon cocktail fruité. Et sans alcool naturellement. Pour la suite, Irvine me rappela pour la je-ne-sais-combientième fois qu’on possédait un budget assez maigre et qu’il allait falloir trouver un moyen de gagner de l’argent pour louer un aéronef, qui fonctionne cette fois de préférence et je me tournais vers lui brusquement.

« Je croyais qu’on allait devoir retourner voir Titan après ? On aura qu’à taper du monstre en chemin et on gagnera de l’argent, non ? »

Et s’il nous manquait vraiment beaucoup d’argent et bien … On pourra tenter de chercher un petit job pour gagner un peu d’argent ? Comme pour le forgeron de Deling City qui avait paumé ses affaires au tombeau ? Cependant pour retourner voir Titan, il va falloir qu’on achète encore des chocolégumes pour passer les rivières … mais si on doit acheter deux ou trois chocolégumes, ca reviendra bien moins cher que de louer un aéronef. C’était à méditer. En tout cas, je réfléchissais à cette histoire de gardiens et cristaux, et tandis que je trinquais avec Irvine, j’avais une soudaine illumination ! Je me tournais violemment vers Irvine pour lui choper le bras et le secouer un peu !

« Eh mais attends !! Tu ne m’avais pas dit qu’il existait huit cristaux en tout ? Et il y a un gardien par cristal ? On a trouvé le feu, la glace, la foudre, l’eau, la terre et l’air … Ca fait six, il nous en manque deux ! »

Evidemment, je n’avais jamais maîtrisé ni lumière ni ténèbres auparavant, alors ca ne me venait pas à l’esprit tout de suite, jusqu’à ce que je me rappelle l’existence de la G-Force Alexandre, ainsi que du sort Sidéral dont je n’avais eu que quelques échos.

« Mais oui ! L’un des deux doit être la lumière … et donc par logique, le second serait son opposé … les ténèbres donc ? »

Le pauvre allait avoir la tête qui allait exploser si on continuait à réfléchir là-dessus, mais j’étais contente de ma déduction et je prenais l’air de celle qui est toute fière de sa trouvaille.

« Hey ! Je mérite des applaudissements là, non ? »

Ou pas, s’il se met à applaudir, toute l’attention va être tournée vers moi et euh … non. Juste non. Je risquais de me sentir horriblement gênée ! En tout cas, on avait une idée de tous les éléments concernés dans cette histoire, le plus dur maintenant serait de trouver les gardiens, et de réussir leurs épreuves. Maintenant, buvons !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Lun 18 Mar - 0:56

Et bien oui, c'était difficile pour lui de travailler autant! On ne lui demandait jamais de se servir de sa cervelle lui! En général, on lui apportait les papiers sous le nez, il faisait plus ou moins semblant de les lire et hop! C'était fini il pouvait passer à autre chose. Enfin, il tira juste la langue à la jeune femme qui se moquait de lui avant de sortir de la bibliothèque pour aller dans un bar.

La jeune femme le suivit sans rechigner, ce qui le surprit un peu mais le soulagea surtout! Il put donc se commander un petit scotch avant de voir un peu ce qu'il convenait de faire par la suite. Il avait mentionné un aéronef car mine de rien, même s'ils voulaient retourner voir Titan, le trajet jusque là bas était long non?

«Tu veux qu'on refasse tout le trajet en sens inverse à pieds???» sur le coup, le jeune homme grimaça, puis il essaya de réfléchir un peu avant de faire une petite moue boudeuse «d'un autre côté, ça nous permettra de nous renforcer d'ici là. Après tout, Titan nous a dit qu'on n'était pas encore prêts, mais peut être qu'en faisant le chemin en sens inverse et en se battant encore un peu, on sera un peu plus dignes de recevoir cet orbe?»

Flute, ça l'agaçait un peu quand même, il n'était pas non plus le genre à aimer la marche à pied. Bon, ils pourraient encore acheter des chocolégumes pour faire le plus gros du voyage sur le dos d'une monture à plumes mais bon quand même, c'était crevant et ça donnait mal aux fesses!
«Je te préviens, si on doit encore passer des heures sur un chocobo, je veux un massage des fesses!» il rougit alors avant de ramener son chapeau devant ses yeux en se rappelant que ce genre de blagues n'était plus vraiment d'actualité. Surtout qu'elle pouvait bien le prendre au sérieux à présent!

Il toussa un peu alors qu'on leur apportait leurs verres et des cacahuètes, mais c'est là que la jeune femme se souvint qu'il lui avait parlé de huit cristaux - ah bon? il ne s'en souvenait même plus, ben bravo - et en faisant un compte basique, elle comprit qu'il leur en manquait deux. Et en souvenir de la G-Force Alexandre et du sort Sidéral, elle en déduisit qu'il devait y avoir un cristal de la lumière...

«Euh... c'était plutôt sacré non? Et je ne suis pas sûr qu'on puisse considérer les ténèbres comme un élément. En revanche, Reeve m'a parlé du poison, apparemment sur Gaïa, c'est un élément à part entière.» malgré tout, elle n'avait pas tort, et lorsqu'elle demanda des applaudissements, il les mima tout de même «en tout cas, chapeau pour t'être souvenu de ce détail, moi je l'avais totalement oublié... mais on devrait garder ces idées d'élément dans un coin de nos têtes au cas où: sacré, lumière, poison et ténèbres.»

C'était assez pénible finalement lorsqu'on n'avait pas toutes les informations. Il espérait que la reine d'Alexandrie pourrait les renseigner aussi à ce sujet. Ou alors simplement, ils demanderaient à Titan lorsqu'ils le trouveraient. Il but alors son verre, écoutant la musique qui se jouait à la télévision et ils restèrent là un peu à discuter encore des éventuelles possibilités avant de finalement sortir pour aller dîner. En chemin, ils tombèrent sur l'hôtel et ils en profitèrent donc pour se renseigner sur les prix et évidemment, ce n'était pas donné...
«J'ai à peine les moyens pour la chambre double avec un seul lit, mais je ne peux payer que ma part»dit-il un peu embarrassé sur le coup. En gros s'il devait payer la chambre, il faudrait qu'ils en prennent une avec deux lits séparés pour 200 gils en tout, sinon ils devraient payer chacun leur part, et il devait reconnaître que ça l'agaçait un peu! Mine de rien, il avait parfois besoin de se montrer galant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Lun 18 Mar - 4:17

SheliJ’avais bêtement souri à sa petite blague concernant le massage, même si lui se gêna tout seul et se cacha en rougissant. Eh, je ne suis pas idiote non plus, ce n’est pas parce qu’on était ensemble maintenant que je ne sais plus reconnaître une plaisanterie du sérieux, m’enfin bon … Par ailleurs, j’étais vite passée à autre chose en me rendant compte que sur les huit cristaux, il nous manquait deux éléments, et en utilisant Alexandre et Sidéral comme références, je n’avais pas eu de difficultés à retrouver l’élément lumière et ce qui selon moi était son opposé : les ténèbres. Lumière, sacré … Pour moi, ca revenait exactement à la même chose : les deux exploitaient le pouvoir de la lumière ! En revanche, Irvine signala un point que Reeve lui avait mentionné. Autrefois sur Gaïa, le poison était un élément à part entière ? Voilà qui était bien curieux pour quelqu’un comme moi qui était natif de Dol, mais bon, il serait possible d’avoir un cristal du poison et non des ténèbres ? Oui mais … Où est-ce qu’on trouverait un gardien pour un tel élément ? Dans une zone polluée ? Finalement, on se posait des questions, mais chaque réponse entraînait de nouvelles questions, c’était comme un cercle vicieux, ca ne finissait jamais !

On finissait de boire nos verres avant de quitter les lieux et nous diriger lentement vers l’hôtel et après s’être renseigné pour le prix des chambres ben … Inutile de dire que je grimaçais un peu. Irvine était carrément fauché car il ne pouvait se payer que la chambre double et encore, seulement sa part. Moi je pouvais payer la chambre double, mais pour nous deux, mais je n’avais pas assez pour avoir la classe d’au-dessus. Tant pis j’allais devoir payer celle-là, même si ca me dégoûtait à l’idée qu’on doive dormir séparément.

« Bon, bah je vais payer … On va prendre la chambre double, s’il vous plaît … »
« Ca fera 400 gils mademoiselle »


Je commençais à fouiller dans mon portefeuille, donnant à contrecœur ces 400 gils avant de prendre les clés de la chambre et traîner Irvine jusqu’à destination. Deux lits séparés, une salle de bain n’ayant même pas de baignoire, seulement une douche et un lavabo … Bon bah on va s’en contenter, le seul souci, c’était les lits !

« On dirait qu’on va devoir dormir chacun de son côté … »

J’allais poser mon sac dans un coin, et je mettais mon arme juste à côté avant de m’approcher des lits pour m’asseoir au bord. Je baissais un peu les yeux, prenant une petite mine assez triste sur le coup avant de daigner prendre la parole, d’un ton très bas.

« Tu dois m’en vouloir à ce sujet … Si je n’avais pas voulu avoir une bonne suite à Costa Del Sol, on n’aurait peut-être pas ce souci d’argent … »

Et ce, même si on avait payé qu’une fois – la deuxième, on jouait surtout les squatteurs. Il n’avait pas intérêt à me dire que je n’avais pas à m’excuser, c’était faux, c’était entièrement ma faute si on était dans cette galère et d’une certaine manière, ca me servirait de leçon. A vouloir tout l’or du monde, on finit par se retrouver fauché, j’allais faire attention par la suite. Maintenant, pour l’heure, on était obligés d’improviser sur tout pour pouvoir continuer, et si on retourne voir Titan, on va devoir passer une nuit directement à Costa Del Sol non ? Je pense que j’aurai assez pour payer une chambre comme celle-ci mais après, je n’aurai plus assez pour payer un chocolégume bleu. Irvine avait assez pour en acheter seulement un, et donc, une nouvelle halte à Gongaga devra être prévue pour en acheter d’autres, et il fallait espérer qu’entre temps, les monstres acceptent de nous lâcher une bonne somme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Lun 18 Mar - 4:18

Payement de la chambre > - 400gils [Sheli]
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Lun 18 Mar - 11:07

C'était tout de même assez frustrant de devoir se faire inviter par sa copine pour pouvoir dormir à l'hôtel, d'ailleurs sur le coup, Irvine se demandait d'où elle tenait tout cet argent, est-ce qu'elle avait joué sur le bateau pendant qu'il dormait? Peut être avait-elle plumé les marins qui sait? En tout cas évidemment, ils étaient dans la panade au point de devoir prendre une chambre simple où ils devraient dormir sur deux lits séparés.

La jeune femme paya avec une mine plutôt triste, mais d'un autre côté, Irvine se disait qu'il réussirait peut être mieux à dormir si elle n'était pas dans ses bras puisque bon, elle le perturbait grandement à se coller à lui en poussant des soupirs. Mais il n'aimait pas la voir triste tout de même et prit donc sa main avec douceur pour la conduire jusqu'à la chambre. De là, il se rendit compte que ce n'était vraiment pas le grand luxe, sauf que la bonne nouvelle, c'était que les lits étaient du genre lits de camps, donc assez faciles à déplacer!

Mais déjà, Sheli allait s'asseoir et baissa les yeux en s'accusant d'avoir dépensé tout leur argent. C'est vrai qu'elle avait voulu dormir dans une suite royale à Costa Del Sol, mais bon, il en avait profité aussi non? Il s'approcha et se mit accroupi devant elle pour poser une main sur ses genoux en lui souriant

«Hey! C'est pas grave. On va se débrouiller. Je pense qu'on pourra essayer d'avoir un petit boulot sur le bateau qui nous mènera à Costa Del Sol demain! Il y a toujours des trucs à faire sur un bateau après tout non?» ah c'est sûr que ça ne risquait pas d'être un boulot prestigieux, laver les sols, faire la vaisselle, éplucher les pommes de terre, mais ce serait toujours ça de pris. Et si ça leur permettait de toucher un petit salaire en plus du transport, ce serait toujours ça de pris.

Il attrapa sa main pour l'aider à se relever
«Allez, debout! On va rapprocher ces lits!» dit-il avec un petit sourire. Il s'exécuta rapidement, puis une fois qu'ils furent bien l'un contre l'autre, il alla vers la petite armoire où il y avait à peine... deux robes de chambre. C'est tout. Même pas de quoi se changer comme à Costa Del Sol, tsss. Mais il s'en foutait, ça suffirait, il prit juste les ceintures des robes de chambre pour s'en servir afin d'attacher les pieds de lit ensembles deux à deux, puis de là, il s'installa sur le matelas en se rendant compte que les lits étaient si petits qu'il dépassait. Pour Sheli, ça devait aller mais lui se retrouvait clairement avec les pieds dans le vide.

«Tu sais quoi? Quitte à avoir les pieds qui dépassent, autant qu'on dorme en travers.» ça éviterait surtout qu'ils glissent entre les matelas. En se mettant dans l'autre sens, ils auraient la démarcation au milieu ce qui ne les dérangerait pas plus que ça. Il défit donc les draps pour ensuite mettre les coussins dans l'autre sens et refaire un lit à peu près convenable! Plutôt content du résultat, il se tourna vers la demoiselle pour voir si elle était tout de même rassurée à l'idée qu'ils pourraient finalement dormir ensembles

«Alors? Heureuse?» dit-il avec un ton à la fois amusé et séducteur. Ils allaient donc pouvoir sortir pour dîner cette fois-ci, leur programme pour la journée de demain était établi à présent, et ils allaient donc devoir filer vers le port pour connaître l'heure à laquelle le prochain bateau pour Costa Del Sol partirait. Ensuite, il se disait que quitte à aller voir Titan, ils pourraient retourner au village fusée afin de louer un aéronef là bas? Ou même simplement récupérer le leur, même si Sheli risquait fort de refuser de monter à nouveau là dedans!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Lun 18 Mar - 22:25

SheliJ’étais en partie responsable de ce qui nous arrivait là, au sujet de notre argent et notre bien maigre budget. Repenser à ceci venait clairement de me plomber le moral car mine de rien, pour voyager, se nourrir, dormir et s’acheter de quoi survivre, il en fallait, de l’argent, et j’avais clairement flingué nos réserves à Costa Del Sol. Irvine essayait de me rassurer, qu’on chercherait de quoi s’occuper sur le bateau demain contre un salaire, aussi petit soit-il, pour avoir quelques sous de côté pour la suite. Oui d’accord, on essayera …

Je ne restais cependant pas bien longtemps assise au bord du lit car le jeune homme voulait en rapprocher deux afin qu’on puisse quand même dormir ensemble, et je l’aidais donc à pousser les meubles jusqu’à entendre ce petit bruit de collision qui dit que ca y est, c’est bon. Mais il y avait toujours un problème pour le jeune homme : les lits étaient petits, il allait avoir les pieds à l’air. Bon, alors on change de sens pour les oreillers et les couvertures, on déménage tout, et tant pis si ca râle avec la femme de chambre, on a payé – j’ai payé plutôt – on fait ce qu’on veut, le client est roi ! Irvine se tourna vers moi ensuite pour voir si j’étais contente du résultat et je plongeais donc mon regard dans le sien en souriant un peu plus sincèrement cette fois.

« Oui, merci. »

Je me rapprochais un peu plus pour chercher à l’embrasser, et diantre, j’avais oublié que je devais me mettre sur la pointe des pieds … C’est qu’il fait une vingtaine de centimètres de plus que moi quand même ! Mais j’y arrivais ! Sur la pointe des pieds, mais j’y arrivais ! Puis je restais dans ses bras quelques instants, l’enlaçant des miens pour soupirer un bon coup et évacuer la petite peine passagère d’il y a quelques minutes. De quoi je devais me plaindre au juste hein ? L’argent c’est important oui, mais ca ne fait pas le bonheur comme on dit. J’étais loin d’être riche, mais je l’avais lui, non ? C’est plus important, ca. Malheureusement, la scène fut subitement coupée par le grognement de mon estomac qui manifestait clairement son mécontentement, et qui allait être déçu aussi car on devait encore manger des légumes pendant quatre repas !

« Euh … Bah je crois que tu as compris le message hein ? On va manger ? »

Je prenais les clés de la chambre ainsi que mon portefeuille et mon téléphone au cas où, ma mère a le chic de me contacter pendant l’heure du repas donc bon. J’attrapais ensuite la main d’Irvine pour qu’on sorte de l’hôtel et trouve un petit restaurant sympathique où on nous demandait une fois de plus nos origines pour nous donner les bonnes cartes. Je ne me tracassais pas la tête, je prenais un truc qui ressemblait vaguement à ce que j’avais pris à midi, quoi que la portion était plus petite mais plus alléchante, et ca, je ne m’en rendis compte que lorsqu’on nous ramena nos assiettes. Viande tendre, saignante, visiblement bien assaisonnée à voir les épices par-dessus … Et je n’avais pas le droit de la manger. La regarder, la toucher, oui, la manger, non.

« Qu’est-ce qu’il m’a pris de lancer un défi pareil … C’est trop tentant … »

Je soupirais en fixant une dernière fois – ou pas – la viande et je commençais à taper dans les légumes. Non bon d’accord, je louchais de temps en temps sur la viande aussi ! Bien rouge, bien juteuse, pleine de sang, miam !!

« Rah tant pis !! T’auras gagné mais moi je craque déjà ! Il me fait les yeux doux ce morceau de viande !! »

Et je tapais dedans un bon coup ! Que de merveilles pour mes papilles ! J’avais craqué assez tôt mais tant pis ! Moi vivre sans viande, je ne peux juste pas, impossible ! Il me faut ma dose ! Et puis tant qu’à faire, puisqu’Irvine continuait sur sa lancée, poisson ou viande, je m’en fiche, je me servais chez lui et je lui piquais carrément son morceau !

« Bah quoi ? »

Quelle belle allure, la demoiselle sanguinaire psychopathe en manque de viande bien rouge et bien saignante !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Mar 19 Mar - 11:29

Bon au moins, il avait plus ou moins réussi à retirer ce regard triste du visage de la jeune femme. De toute évidence, le fait de dormir contre lui lui tenait vraiment à cœur et ce, même s'il s'était toujours dit que ça devait avoir un côté inconfortable. Après tout, dormir sur le côté n'est pas toujours pratique, du moins pas toute la nuit, avec un bras coincé en dessous de soit, il avait du mal à s'imaginer qu'elle ne puisse pas avoir des fourmis partout par la suite. Enfin, le principal était que ça lui fasse plaisir, et lui devait juste rester sur le dos de toute manière, un peu dérangeant de ne pas pouvoir bouger mais il s'y habituerait? Il l'espérait.

Elle était venue se réfugier dans ses bras, et sur le coup il ne savait pas trop quoi faire dans la mesure où cette sensation le perturbait encore! Il ne pouvait pas s'en empêcher, dès qu'elle était trop près de lui, ses pulsions reprenaient le contrôle et il devait donc serrer les dents pour garder son calme. Elle ne se rendait pas compte de l'effet qu'elle pouvait lui faire, après il fallait savoir que ça n'avait peut être pas de rapport avec elle en particulier, mais qu'une fille qui se jette ainsi dans les bras d'un homme - en mini jupe en prime - aura souvent tendance à lui faire un certain effet! Vive les jean' comme on dit, tissu suffisamment épais pour qu'elle ne se rende compte de rien, et le bruit de son estomac brisa la glace et donna donc une bonne excuse pour qu'ils se séparent. Il espérait qu'à force il s'y habituerait, mais au fond de lui, il savait que tant qu'ils ne franchiraient pas le cap, il ne se calmerait pas. C'est comme tout, ce n'est pas seulement le désir qui le travaille, mais aussi l'inconnu et la nouveauté, la curiosité, l'idée de savoir comment ça se passerait entre eux - et honnêtement, sa mère n'avait pas arrangé les choses avec le tableau qu'elle avait peint des prouesses de sa fille !

Enfin, ils sortirent donc de la chambre pour rejoindre le premier restaurant qu'ils purent trouver en espérant qu'ils servent des légumes, mais il fallait croire que ce monde était loin d'être végétarien, car aucune trace de plat composé que de légumes. Il n'avait pas non plus envie de prendre une simple salade de crudités car il avait quand même faim et il leva donc les yeux vers la jeune femme

«La pomme de terre, c'est bien un légume hein? Ça compte?» heureusement oui, donc il demanda un pot au feu. Il y avait surtout des légumes là dedans et au moins, le bœuf ayant mariné dans le bouillon, il en aurait le goût même sans le manger.

On porta les plats et il commençait déjà à faire le tri, mais au bout de quelques minutes à peine, Sheli craqua et se jeta sur son morceau de viande telle une affamée!

«Tiens tiens tiens... et je gagne quoi si je tiens jusqu'au bout moi?» non parce qu'il fallait désormais lui donner une bonne raison de continuer non? Il la laissa prendre son morceau puisque lui voulait tenter d'aller au bout du pari, mais effectivement, il voulait quand même savoir ce qu'il avait à gagner dans l'histoire! Il avait bien une idée en tête, mais ce ne serait pas très sérieux, surtout que voilà, on ne fait pas une première fois sur un pari hein? Dommage car au fond de lui, il ne savait pas comment amener la question. Il savait que Sheli n'était pas le genre prude, mais il n'avait plus couché avec une fille de façon «sérieuse» depuis Selphie et ne savait donc plus vraiment comment amener le sujet, surtout que voilà, pour Selphie, il l'aimait sincèrement, pour Sheli... c'est encore flou. Va t'il donc devoir attendre de l'aimer pour de bon? Faudra t'il attendre qu'il lui dise «je t'aime» pour qu'ils passent à l'action? Si c'était le cas, il n'était pas dans la merde, ça risquait d'être difficile de résister car les sentiments et lui, ça n'a jamais fait bon ménage et il ne sait pas vraiment faire le tri là dedans!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Mar 19 Mar - 21:45

Hors-RP:
 

SheliJ’avais vraiment voulu plaisanter avec cette histoire de défi, et finalement je me rendais compte que c’était sans doute la pire idée qui avait pu me passer par la tête ! J’aurai du seulement obliger Irvine à en manger, car moi face à un morceau de viande bien beau et bien saignant, je ne peux pas lutter, c’est plus fort que moi, mon estomac m’ordonne de le manger ! J’avais même piqué la viande du jeune homme en prime, c’est que je devais avoir un sérieux manque de protéines ! Evidemment, la situation l’amusa, le fait que j’ai craqué aussi vite l’amena à réclamer une récompense s’il venait au bout de ce défi. Ah oui tiens … Je n’y ai pas vraiment réfléchi à ca … Euh … Vite, on improvise !

« Euh … On va dire que tu pourras faire un vœu ! N’importe lequel ! »

Drôle de récompense me diriez-vous mais bon, tant qu’il ne me demande pas l’impossible hein ? Enfin bon, je continuais de manger, savourant avec grand plaisir mes deux morceaux de viande. Si j’avais les yeux bandés, j’aurai reconnu quel morceau avait appartenu à quelle assiette. On sentait quand même tous les arômes du pot-au-feu d’Irvine sur sa viande, et la mienne était simplement assaisonnée de plusieurs épices. Cependant, là, il y avait quelque chose qui me dérangeait. Le silence. Ce n’était pas un silence habituel, et en levant les yeux vers Irvine, j’avais l’impression qu’il était assez songeur, aussi je baissais mes couverts pour me libérer, et chercher ce qui n’allait pas ?

« Il y a un problème ? »

Ne me dites pas que c’est cette histoire de vœu qui le perturbe ? Si !? Je penchais un peu la tête sur le côté, cherchant à le regarder droit dans les yeux comme si je souhaitais trouver les réponses simplement à travers son regard, mais bien sûr, c’était chose impossible. Il ne semblait pourtant pas aller mal tout à l’heure, pourquoi est-ce qu’il paraissait autant dans ses pensées maintenant ? Les cristaux ? Les gardiens ? Non, on avait suffisamment réfléchi sur la question pour aujourd’hui, et notre programme était prêt. Je me souvenais alors du passage dans la chambre, lorsque j’étais venue contre lui. Maintenant que j’y pense, il ne m’avait même pas rendu mon étreinte. Je me reculais alors pour appuyer mon dos sur celui de ma chaise, prenant une petite mine sur le coup.

« C’est à cause de moi, n’est-ce pas ? »

Ca ne pouvait être que ca … Il était trop perturbé à chaque fois qu’on réagissait comme un « vrai » couple. Et là, il y avait donc deux possibilités : soit il avait encore beaucoup de mal à s’adapter à tout ca, soit il ne m’aimait vraiment pas. Le problème, c’est qu’il serait difficile de retourner en arrière maintenant, et si j’avais raison concernant le deuxième cas, je me demandais bien jusqu’où on pourrait bien aller … Un couple où l’une des deux personnes n’aime pas l’autre, est-ce qu’on peut vraiment parler d’un couple ?
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Mar 19 Mar - 22:59

Un vœu? Ou comment le rendre encore plus taré la concernant tiens! Il eut un léger rire jaune avant de fouiller légèrement dans ses légumes, se perdant dans ses pensées plutôt perverses en essayant surtout de penser à autre chose, mais la jeune femme réalisa que quelque chose clochait, ce qui le fit sursauter lorsqu'elle lui posa la question la concernant!

Son regard plein de peine et de déception eut de quoi le décomposer et Irvine secoua la tête d'un air embarrassé

«N... non! C'est pas toi, c'est moi...» il soupira alors en commençant à tapoter sur la table, puis finalement il déplaça sa chaise de façon à se placer juste à côté d'elle et posa même sa main sur la cuisse de la jeune femme, gardant justement les yeux baissés sur cette main, il attendit de se calmer un peu avant de reprendre

«Sheli... tu ne me connais pas. Je suis peut être un beau parleur, un coureur de jupons, tout ce que tu veux, mais la vérité est là! J'ai... des pensées... pas très... romantiques je dirais...» il retira sa main pour la poser sur la table avec l'autre, ainsi il pouvait jouer un peu avec ses doigts d'un air embarrassé, l'avantage d'être à côté d'elle, c'est qu'il pouvait murmurer pour que personne d'autre ne l'entende «tu es sexy Sheli, très sexy! Et quand on est trop proches, j'ai juste du mal à garder mon calme. Et quand tu me fais ce genre de propositions, c'est pas facile non plus!»

Voilà, c'était dit. au moins maintenant, elle savait à quoi s'attendre! Elle sortait avec un pervers et elle était peut être la seule à ne pas le savoir ou ne pas vouloir le reconnaître «désolé» il se redressa de manière à se replacer devant son assiette, puis il commença à jouer encore avec ses légumes comme un enfant apeuré et au final, c'était un peu ça. Ce n'était pas évident de se dévoiler ainsi et pourtant, il avait souvent montré qu'il était capable de s'ouvrir ainsi lorsque la situation l'exigeait, et là justement, ça semblait être le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Mer 20 Mar - 17:36

SheliComment suis-je censée deviner que ma proposition de faire un vœu allait l’embarrasser davantage moi ? Je ne suis pas devin, la seule chose que je constatais, c’est que quelque chose n’allait pas, et à bien y réfléchir, je me doutais que ca venait de moi. Pourtant non, lorsque je posais la question, il déclarait plutôt que c’était lui, et je me mis à le regarder d’une façon blasée, l’air de dire « tu te fous de ma gueule ou quoi ? ». Il commençait étrangement à avoir tous ces mimiques qui prouvent que quelqu’un est nerveux. Je penchais alors la tête, cherchant son regard comme pour trouver les réponses au travers de ses yeux, mais il finit par bouger pour se mettre à côté de moi et … posa sa main sur ma cuisse ? Je haussais un sourcil sur le coup, c’était quoi le problème franchement ?

Boum, il annonça la couleur au bout de plusieurs secondes et lorsqu’il déclara qu’il avait des pensées pas très catholiques à mon égard, évidemment, je haussais un sourcil, ne sachant pas comment le prendre d’abord mais au final … ca reste un homme hein ? Enfin, il retira sa main pour continuer à jouer nerveusement avec ses doigts, profitant de notre proximité pour pouvoir continuer de parler sans que les autres ne nous entendent. Ou du moins l’entende lui, car moi, je ne disais rien. Moi sexy ? Je rêve, on me l’a jamais faite celle-là. Du moins on ne me l’a jamais balancé comme ca. Les seules fois où on me l’a dit, c’était en pleine séance de câlins avec mon ex alors hum bon … Forcément … En tout cas, je comprenais mieux pourquoi cette histoire de vœu venait de le gêner mais comme je l’ai dit, à la base, je ne pouvais pas le deviner moi !

Si je ne répondais pas, pas même à ses excuses, je gardais une mine parfaitement neutre. Pas l’air vexée, pas l’air triste, ni énervée, rien. La seule chose que j’avais envie de faire pour lui répondre, c’est de partir dans un coin tranquille car là, avec toute la foule autour, je me voyais mal parler à ce sujet. Du coup, tant pis pour le dessert, de toute façon pour ma part, je n’avais plus faim, et je doute qu’Irvine ait encore de l’appétit, donc je payais la note et je l’entraînais dans un coin tranquille de la ville. Autrement dit, au bord de la plage, près d’un escalier. Outre quelques romantiques qui se promenaient sur le sable, il n’y avait personne, donc on pouvait parler librement. Il y avait une sorte de petite murette, donc je me mettais assise dessus, fixant un point devant moi tout en cherchant par où commencer.

« Tu peux t’excuser autant que tu le veux pour ce que tu m’as dit, mais je préfère te remercier d’être au moins honnête avec moi … »

C’est vrai, même si ce n’est pas évident, même si ce n’est pas joyeux, j’ai horreur qu’on me cache quelque chose. S’il y a un truc qui gêne, surtout si ca me concerne, il faut le dire, que ca plaise ou non à l’un ou à l’autre. Seulement voilà, ce qu’il m’avait dit avait clairement annoncé la couleur sur ses envies, ses pulsions, appelez ca comme vous voulez, seulement moi, il y avait quelque chose qui me tracassait dans tout ca.

« Pour avoir vécu une autre relation par le passé, je sais très bien que ce n’est pas facile d’aborder le sujet, mais là … Là je me pose une question, une seule, et je veux que tu m’y répondes sincèrement, en me regardant droit dans les yeux. »

J’étais devenue un peu plus sérieuse d’un coup. Car oui, il y avait une différence entre mon ancienne relation et celle-ci. Avec mon ex, on a abordé la question vraiment tard et lorsqu’on était sûrs de ce qu’on ressentait l’un pour l’autre, mais là ? Moi j’étais sûre que de jour en jour, plus le temps passait, plus je sentais qu’il y avait cette petite attirance à son égard qui grandissait, mais et lui ? Je levais les yeux vers le jeune homme, puisque je lui avais demandé de me regarder dans les yeux, il valait mieux que je fasse de même non ? Je pris une légère inspiration, et je me décidais enfin à la poser, cette question …

« Est-ce que … Est-ce que tu m’aimes ? »

C’était bien beau de parler de tout ca, mais à quoi bon s’il n’y avait même pas d’amour dans tout ca ? Seulement des pulsions incontrôlables qu’il fallait calmer ? Je n’étais pas une prostituée, si je devais faire quelque chose avec lui, ce serait par amour, et c’est tout. Sinon, ca ne m’intéresse pas … Je trouverai ca même gonflé. Enfin, inutile de dire que mon regard s’était un peu assombri suite à cette demande, car j’avais énormément d’appréhension sur la réponse. J’avais peur d’avoir fait une erreur …
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   Mer 20 Mar - 19:40

Ce n'était jamais facile de parler de ce genre de chose, d'admettre qu'on avait un côté pervers et intéressé alors qu'il n'y avait pas vraiment de sentiments encore. Oui, comme elle le pensait, il était un homme après tout et c'était sûrement normal qu'il ait ce genre de pulsions et de pensées, seulement de la même manière, il était un homme et les sentiments ne prenaient pas une place aussi importante dans le sexe que pour les femmes. Il avait souvent couché avec d'autres femmes sans les aimer, ça avait été finalement le cas pour toutes celles avec lesquelles il avait fait l'amour en dehors de Selphie.

Bon, il n'y en avait pas eu tant que ça non plus, mais voilà, il se doutait que pour Sheli, tant qu'il ne serait pas sûr de ses sentiments, il ne se passerait rien et forcément, ça rendait en même temps les choses plus difficiles.
Elle le remercia d'abord de sa sincérité, il est vrai que le jeune homme est un beau parleur, mais il sait tout de même être honnête quand il le faut, et en l'occurrence avec Sheli, il avait le sentiment qu'il avait plutôt intérêt à se tenir à carreau.

Ils ne prirent pas de dessert, se levant pour gagner la plage, un petit coin tranquille ou personne ne les écouterait. Il avait les mains dans les poches, son chapeau rabattu sur ses yeux alors qu'elle s'installait sur un petit muret. C'est là qu'elle lui demanda de répondre à une question en étant le plus sincère possible tout en la regardant dans les yeux, et déjà il savait qu'il n'aimerait pas cette question.

Et il eut raison. Soupirant doucement, il tapa dans le sable du bout du pied, pour le moment il ne la regardait pas, mais il le ferait lorsqu'il se déciderait à répondre. Il avait juste besoin de trouver les mots justes, mais il savait au fond de lui qu'il n'y avait rien de bien dans ce qu'il s'apprêtait à dire. Il finit par soupirer une nouvelle fois avant de se tourner vers elle, relever un peu son chapeau et la regarder dans les yeux

«Je ne peux pas vraiment te répondre. Aussi je te dirais juste «pas encore»...» c'était probablement con comme réponse, et sûrement qu'elle allait en être triste aussi il s'approcha et se mit accroupi pour poser ses mains sur les genoux de la demoiselle pour la regarder à nouveau puisqu'elle avait baissé les yeux «Sheli... on se connait depuis une semaine! Je suis désolé mais... j'ai besoin de plus de temps pour tomber amoureux.»

C'est vrai quoi! D'accord, y'a le coup de foudre tout ça, mais tout de même! Il fallait qu'ils apprennent un peu plus à se connaître avant non?
«Je t'aime vraiment beaucoup. Tu... tu es tout ce que j'apprécie chez une fille et je sais que tu me plais, il y a quelque chose, mais c'est trop tôt pour que je te dise que je t'aime. Je suis désolé.»
Il savait aussi qu'il venait un peu de se griller, c'était fichu s'il espérait pouvoir passer le cap dans les prochains jours. Elle allait sûrement lui faire remarquer qu'il ne se passerait rien tant qu'il ne lui dirait pas qu'il l'aime sincèrement

«Tu m'as demandé d'être honnête, je le suis. Je ne vais pas te dire que je t'aime juste pour que tu acceptes qu'on couche ensembles. Je suis pas comme ça.» voilà, ça c'était dit. Il se tourna alors sur le côté pour regarder le soleil se coucher sur l'océan, c'était plutôt joli mais il avait le cœur lourd. Ils allaient peut être devoir séparer les lits dans la chambre finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Visite de la ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
Visite de la ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Erreur pour visiter une autre ville via internet
» ville "parfaite"
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?
» Comment construire l'Hôtle de ville ?
» [Tuto] Créez une ville en mode Expert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Junon-