Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez|

Quelque part en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ahri

Envoûtement Sauvage
Envoûtement Sauvage

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quelque part en ville Sam 21 Avr - 13:44

Oui, sur Héra, il y avait le tetra master mais je ne connaissais que les images sur les cartes sans jamais avoir vraiment cherché à en apprendre les règles non plus. Celui là avait été étendu à tout Héméra mais n'avait pas d'images de monstres d'une autre partie du globe que Dol. Le jeu venait donc d'ici à la base – c'était ce que j'en déduisais d'après ce qu'il me disait. Quant à la transformation, si ça durait environ une journée, il faudrait faire une grâce matinée pour pouvoir espérer ne plus être dans le sexe opposé au réveil. Ce fut avec cette idée en tête que je me convainquis de m'endormir...

Le réveil fut ponctué d'un son lointain. Une voix qui m'appelait... Une voix d'homme d'ailleurs. Étais-je avec un homme ? J'ouvris un œil pour voir les pieds de Yusuke mais il n'avait plus sa longue tignasse noire ni la poitrine qui faisait de lui une femme. « Oh ? » Je me mis assise aussitôt et, avant de voir ma propre poitrine, j'avais vu que je n'avais plus les manches qui couvraient mes épaules, preuve étant que mes vêtements étaient eux aussi redevenus normal. « Super ! » Ma voix était peut être encore un peu pâteuse mais on sentait bien que j'étais heureuse de ne plus être dans le corps d'un homme.

Contentée de pouvoir enfin sentir du volume sous mes mains quand je les pressais sur mes seins, je n'eus même pas à vérifier entre mes jambes pour constater une quelconque absence, je le sentais bien. « Ca fait du bien de retrouver son corps. » Que je lui dis alors que je m'aidais de mes mains justement pour me remettre debout. Il fallait bien que j'admette qu'il avait raison et que cette transformation n'était que temporaire. « T'avais raison finalement. Ca n'a pas duré. » Et je devrais en déduire qu'il devait être assez tard. « Il est quelle heure ? »

A en juger par l'extérieur, il était toujours tard dans la nuit mais cette ville avait la particularité de ne jamais voir la lumière du jour donc ce n'était pas comme ci je pourrais savoir l'heure qu'il était à regarder dehors. Mon estomac me disait par contre qu'il ne serait pas si mal d'aller manger et voir ce qu'il se passerait ensuite. Avec les courbatures que j'avais, il serait inutile de chercher à aller s'entraîner tout de suite mais je sentais bien que j'étais déjà plus forte que je ne l'étais hier matin. Et le fait d'être passé dans le corps d'un homme ne changerait rien à ça, j'en étais convaincue.

« Le tournoi se passera en dehors de la ville non ? » Je me disais qu'on pourrait toujours aller jeter un œil aux entourages du stade... Ou peu importe ce qui pourrait contenir tout ce monde...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yusuke Makunochi

Angel Thief
Angel Thief

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 15
HP : 2800/2800
MP : 80/80
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quelque part en ville Dim 22 Avr - 11:57

Et ben voilà! Au final, cette histoire n'avait pas duré trop longtemps, je supposais qu'aux informations, ils annonceraient rapidement la bonne nouvelle!

«Bon, tu veux quoi pour le petit déjeuner?» visiblement, j'avais mal visé hier, donc autant lui demander carrément aujourd'hui! Me passant la main dans mes cheveux, appréciant quand même ma bonne vieille tignasse, j'attendais son avis pour commander au room service. Quoi qu'on pourrait aller manger en bas maintenant qu'on avait retrouvé nos corps respectifs..

Au moins, elle pouvait songer au tournoi, l'esprit serein, alors que je raccrochais, on revenait un peu dessus

«Oui, ça fait des mois qu'ils construisent le stade, mais y'a le train qui y va direct, et des bus aussi. Ils ont tout prévu! On peut même y aller à dos de chocobo si tu veux, j'en ai un noir...» il fait régulièrement les allers retours entre Deling City et Winhill pour aller voir Sheli de temps en temps. Depuis qu'elle est enceinte, c'est un vrai chocopoule celui là!

Les jours qui suivirent, j'essayais d'entraîner encore un peu Ahri, malheureusement, elle avait quand même vachement de retard pour espérer aller loin. Malgré tout, ça ne coûtait rien d'essayer dans la mesure où tous les participants seront quand même sur un pied d'égalité.

«N'oublie pas, on a te donner des objets de soin pour le tournoi, mais ils ne sont pas renouvelables! Ils doivent te servir jusqu'à la finale, donc ne les gaspille pas bêtement.» pour le reste, ils n'avaient pas encore diffusé la liste des monstres ou des participants, je ne notais pas spécialement de mouvement dans les cristaux, les autres étaient toujours à Timber... rien ne me garantissait que ces personnes iraient bien au tournoi. Quelle poisse.

Le jour J était arrivé, je me demandais si Ahri était nerveuse?

«Tu es prête? Tu préfères qu'on y aille à dos de chocobo finalement?» elle n'avait pas eu l'air d'apprécier le trajet en bus, je doutais qu'elle aime les trains, donc bon. Sirius n'était pas loin.

Je m'assurais avoir toutes mes affaires, normalement, on ne pouvait pas se battre dans les gradins, donc même si je tombais sur des gens avec les orbes, j'étais en sécurité. Je prenais une profonde inspiration, me cacher ainsi dans la foule était dangereux, mais je ne pouvais pas rester éternellement dans un trou.


«Allez, on y va.» tournoi de Galbadia, nous voici!

=======================
Direction: le tournoi de Galbadia les Gradins (pour moi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephilim

Admin Futée
Admin Futée

avatar
Fiches du joueur : Personnages
Angelo nol Daemari ★ Ba'Gamnan ★ Floe ★ Sire Zephirin ★ Suri Hawthorne ★ Teemo

Niveau : 2
HP : 222/222
MP : 22/22

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quelque part en ville Lun 23 Avr - 13:12



Restauration pour le duo : -100 gils [Yusuke]

Yusuke gagne 250 gils
Ahri gagne 250 gils

Ahri et Yusuke se dirigent vers le Tournoi de Galbadia





Super Galaxy Gnar - League of Legends

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floe

Sage Blanche
Sage Blanche

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quelque part en ville Lun 15 Oct - 10:16

asterisk Floe et Prompto viennent du Tournoi de Galbadia
(RP post-reboot!)

Non franchement, il n'y avait personne en particulier à qui Floe voudrait parler avant de quitter cet endroit. La mage blanche balaya l'endroit des yeux, mais... non. Et certainement pas à cet étrange homme qu'elle estimait responsable de cette attaque à Dali.

Le duo s'apprêtait à quitter les lieux quand on apporta une récompense à Prompto pour avoir participé ; une coquette somme de gils ! Floe regarda la bourse en haussant les sourcils, surprise, tandis que Prompto s'enthousiasmait sans doute déjà de ce qu'il allait faire comme dépenses avec une telle somme !
Au moins, pour passer la nuit, ils auraient de quoi avoir une chambre et un repas.

La sage blanche vit son ami la rejoindre et l'écouta lui suggérer de rejoindre une ville à proximité pour s'y reposer. Après une telle journée, il était vrai que Floe ne voulait que trois choses ; se laver, manger, et dormir ! Confortablement si possible... Alors sa réponse fut rapidement énoncée.
« Excellente idée. Je suis exténuée, pour être honnête... Et pourtant je n'ai pas participé au tournoi ! Je n'ose pas imaginer à quel point tu dois être fatigué. » Tous les participants devaient être complètement épuisés à vrai dire. Elle repensa à cette jeune fille, étrange et si singulière, qui lui avait donné cette boîte à musique... Elle l'aurait bien remercié, mais elle avait le sentiment que c'était tout à fait inutile. Elle ne jeta qu'un regard en arrière en quittant le stade, s'interrogeant sur son état, l'espace d'un instant...

Mais ils ne marcheraient pas, ça non. Ils allèrent vers d'étranges boîtes qui laissèrent Floe dubitative. Elle avait vu ces choses sur Gaïa, avant d'en fuir, terrifiée par cette étrange technologie... Être sur Dol ne l'aidait pas à ne pas se sentir dépaysée, et voir Prompto attraper cette chose circulaire derrière la fenêtre la laissa plutôt interrogée. Elle avait remarqué ces engins à Dali, qui aidaient à reconstruire les maisons et les terrains, mais elle ne pouvait pas prétendre être à l'aise quand même.
« Une voiture ? C'est le nom de ce... cette... » Chose ? Elle ne voulait pas dire ça, c'était un peu maladroit et pour ainsi dire quasiment insultant. Elle ne termina donc même pas sa phrase et s'installa à côté de Prompto en suivant ses instructions pour attacher sa ceinture, même si elle se sentait très extraterrestre à tout ça !

Lorsqu'il enclencha le moteur, elle s'agrippa solidement à la porte de ses deux mains, cherchant la provenance de ce bruit. Prompto semblait être dans son élément mais elle ! Alors là, pas du tout ! Il parla qu'il ne pourrait pas faire de dérapage ou quoi, que du moogle pour Floe qui était un peu angoissée pour le coup !
« He-hein, quoi ? » Elle préférait ne pas demander ce que c'était et resta accrochée solidement à la porte jusqu'à ce qu'ils arrivent à Deling City, où des tonnes de lumières venaient remplacer ce soleil qu'ils ne voyaient presque jamais, si ce n'étaient douze jours dans l'année.

Sitôt sortie du véhicule, Floe dû repérer une poubelle dans laquelle elle rendit le peu de repas qu'elle avait mangé pendant la journée. Au moins, c'était fini !!! Le mal de la route lui tordait les entrailles et la panique n'avait pas aidé...
« Qu'est-ce que c'était que ça... » Se plaignit-elle en tirant la tronche. Elle ignora les quelques passants qui lui jetaient des regards aussi bien inquiets que curieux et sortit un mouchoir pour s'essuyer les lèvres. Le teint blême, elle se tourna vers Prompto. « Je suppose que ce genre de choses est courant sur ton monde... mais ça n'existe pas sur le mien... » Et elle n'était pas prête de remonter dedans !

Bon, le mal était passé. Elle se sentit rapidement mieux à vrai dire, maintenant qu'elle avait les pieds sur terre. Soulagée de marcher, elle fit signe que ça allait et ensemble, ils cherchèrent cet hôtel. Ce n'était pas difficile, il y avait écrit "Galbadia Hotel" sur la façade d'un immense bâtiment qui donna le vertige à Floe juste à le regarder !
« Pourquoi tout est si immense ici ? C'est étouffant... » Et Prompto pourrait bien lui faire remarquer que c'était pire sur Eos tiens ! Ce qu'elle se sentait perdue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prompto Argentum

Maniac du Clic!
Maniac du Clic!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quelque part en ville Dim 28 Oct - 23:02

Prompto avait tout de même de la chance d’être tombé sur une jeune fille aussi gentille et empathique. Floe savait bien se mettre à la place des autres et c’était une qualité rare à cette époque. Elle était fatiguée de la journée passée au stade mais déclara que le blondinet devait l’être encore plus car il avait combattu. Le photographe haussa les épaules.

« Hm, il en faut plus pour me fatiguer, déclara Prompto fièrement, puis ajouta tout de même. Je le sentirais passer sans doute demain.. je n’ai plus vingt-ans »*

Et surtout, ce qui redonna du peps au blondinet, c’était de conduire cette voiture. Il avait déjà conduit la Regalia en compagnie de ses frères d’armes. Mais il était curieux de voir ce que valaient les automobiles de Dol. Il expliqua alors à Floe comment s’attacher et elle semblait ne pas connaître du tout cet engin.

« Oui, c’est une machine en gros »

Prompto monta côté conducteur et attacha la ceinture sur sa gauche. Floe avait l’air stressée car le pistolero constata qu’elle s’était fortement agrippée à la porte**. Le blondinet voulut alors la rassurer même s’il faillit faire pire que mieux. Et même s’il avait une appréhension depuis l’accident mortel qu’il avait eut.

« En général on a pas d’accidents avec les voitures si on roule à la vitesse normale autorisée et si on est attentif aux éventuels obstacles. Sur mon monde y avait des monstres qui traversaient la route comme ça... c’est d’ailleurs comme ça que je suis m... euh, qu’une fois je me suis arrêté brusquement. Mais bon, ça n’arrive pas souvent »

Prompto se concentra donc sur la route pour éviter de trop remuer la voiture et ainsi, ne pas trop remuer Floe. Malheureusement, il ne pouvait rien faire de plus. La demoiselle une fois descendue se dirigea illico presto vers une poubelle qui accueillit prestement son haut le cœur. Le jeune blond avait garé la voiture selon les marquages et la laissa donc là, moteur coupé. Il se dirigea vers sa compagne de route et lui tapota doucement le dos.

« Eh ben, la voiture volante ce sera pas pour tout de suite hein ! Aha ! Remarque, Ignis devait tirer à peu près la même tête que toi quand je conduisais... mais bref ! Un bon repas et un bon thé vont te faire le plus grand bien »

Pendant que la jeune femme se remettait de ses émotions, Prompto regarda la ville. La ville était assez sombre car beaucoup de bâtiments bouchaient la vue mais paradoxalement il faisait  assez lumineux car la ville n’avait pas lésiné sur les lampadaires et les néons lumineux. Il y avait beaucoup de couleurs et comme le fit très bien remarquer Floe, tout était immense.

«Insomnia... »

Prompto avait pensé tout haut, son ton étant un peu bas, bourré de nostalgie. D’un coup, il ne se sentait plus très enthousiaste. Même s’il essayait d’être souvent joyeux, le photographe avait encore un deuil à passer. Son ami s’était sacrifié sur le trône et pistolero avait amené ses amis à la mort. Enfin, il y avait peut-être une chance que non mais la chute avait été tellement impressionnante. C’étaient des évènements qu’il devait affronter à présent qu’il était en vie et cela risquait de ne pas être facile tous les jours.

Le photographe mit les mains dans ses poches, l’air un peu fermé mais indiqua tout de même à Floe ce qu’il avait entendu sur cet hôtel avant de partir des plaines.

« Apparemment ce serait un bon hôtel, au stade l’on m’a dit qu’il était renommé. On va voir ce que ça en dit ? »

Le jeune homme entra en premier lorsque Floe fut prête pour regarder s’il n’y avait pas de dangers. Comme Prompto n’était pas chez lui, il se méfia quelque peu mais constata que cet hôtel valait bien ce qu’on lui en avait dit. La salle d’accueil était immense et le personnel très chaleureux. Le photographe demanda alors à la personne chargée des attributions deux chambres assez précises.

« Bonsoir ! Y aurait-il moyen de réserver deux chambres séparées pour cette nuit ? Si possible près l’une de l’autre avec un lit double dans chacune, une grande salle de bain et une télévision ?

-Très certainement Monsieur »

Après avoir réglé la note et attribué les chambres, l’accueillant donna les deux clés à Prompto. Il se retourna vers Floe, un grand sourire aux lèvres et lui montra le chemin vers l’ascenseur.

« Parce que bon, on est au rez-de-chaussée et nos chambres se situent au 15ème étage... Tu verras, ce n’est pas aussi flippant que la voiture »

Prompto appuya sur le bouton pour ouvrir les portes de l’ascenseur et entra une fois dedans quand Floe s’y faufila aussi. Quinze étages, cela n’allait pas durer longtemps. Il regarda alors le numéro des chambres la 234 et 235. Le blondinet, inconsciemment regarda son tatouage au poignet, à moitié camouflé par son gant. Son numéro de série se terminait par 234...

« Tu veux quel numéro ? La chambre 234 ou 235 ? »

Le duo arriva alors bien vite à l’étage souhaité et Prompto sortit, attendant une réponse de la jeune femme et lui donna la clé qu’elle souhaitait. Le blondinet déclara, un peu maladroitement, à Floe qu’elle pouvait compter sur lui, de manière indirecte, gêné qu’elle puisse penser qu’il l’abandonne en ayant pris des chambres séparées.

« Si tu as besoin de quelque chose, je suis à côté hein. Pour manger ensemble ou même si tu t’ennuies ! J’ai pas osé prendre une chambre commune... tu sais bien... euh... bafouilla Prompto puis continua plus pour lui-même et plus bas pour ensuite trouver la phrase qu’il cherchait au début. Après on va me prendre pour un pervers... Et comme ça on peut avoir notre intimité ! »

Le pistolero se gratta l’arrière de la tête avec un petit sourire en coin, embarrassé d’avoir cafouillé comme s’il avait dix ans de moins.


Hrp :
*Même si l’ellipse de 10 ans ne compte pas pour moi dans le jeu (il a juste une barbichette trop moche en plus et tjs le même caractère Razz) è_é
**Ca me rappelle un peu mon père quand je dois le conduire de rares fois... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floe

Sage Blanche
Sage Blanche

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quelque part en ville Mar 30 Oct - 11:41

Voiture... volante ?! Il y avait aussi des versions volantes de cette chose ? Floe réprima une réaction de surprise. Quoi que en y repensant deux minutes, on pouvait s'imaginer que c'était un peu comme un vaisseau. Elle pouvait un peu comprendre l'idée, même si quelque chose lui disait que ce n'était pas du tout pareil... c'était sans doute beaucoup plus bruyant, ou plus rapide... Non, elle ne pensait pas vraiment vouloir tester.

Maintenant un peu remise de cette aventure plutôt secouante, Prompto lui proposa un bon repas et du thé pour se remettre, et pour ça, direction l'hôtel ! Floe était habituée aux petites auberges confortables, mais là pour le coup, ce serait un bâtiment immense. Elle ne remarqua pas vraiment que le blondinet sembla se plonger dans une certaine nostalgie, mais l'espace d'un instant, elle crut lire une forme de mélancolie sur son visage habituellement si enthousiaste et lumineux.
« Ça ne va pas ? » Prompto néanmoins, de nature très optimiste, passa à autre chose et lui parla de cette bâtisse qui serait leur prochaine halte. Floe se sentit devenir toute petite... ils allaient devoir entrer là-dedans ? Elle serra un peu les lèvres dans une moue incertaine alors que le photographe suggérait d'entrer. Pas le choix, il faudrait bien aller dormir après une telle journée... et manger un bon repas aussi, même si le tour de voiture avait un peu coupé l'appétit de la pauvre demoiselle...

La mage blanche suivit la conversation, il demandait beaucoup de choses précises dans les chambres, une chacun au moins, c'était une bonne chose. Elle ne comprit pas trop tout ce qu'il demanda à l'accueil, même si elle croyait se souvenir de cette histoire de télévision et eut un frisson déplaisant. C'étaient ces horribles boites avec des images qui bougeaient dedans ? Prompto avait tenté de lui expliquer en la prenant en photo quand ils s'étaient rencontrés, mais elle peinait encore à comprendre le principe... Brrr, ça allait être une nuit difficile à passer.

Prompto se dirigea vers une toute petite pièce qui la laissa dubitative.
« Ce n'est pas une chambre, si ? » Non, c'était un ascenseur... Prompto expliqua que leurs chambres étaient au quinzième, alors autant accélérer le rythme comme ça. Floe connaissait les ascenseurs magiques mais là pour le coup, c'était un peu inconnu... Ce ne fut cependant pas aussi effrayant que la voiture, même si elle resta un peu nerveuse, jusqu'à enfin pouvoir surgir dans le couloir. Elle sélectionna, au hasard, la chambre 235 et écouta les directives de Prompto au cas où elle aurait un souci.

« Merci, mais je pense que ça ira. » Elle lui sourit, soulagée que ces voitures et ces ascenseurs soient terminés ! « Tu as combattu au tournoi, tu devrais aller prendre du repos. » Il était vrai que pour manger, ça aurait été sympa de le faire ensemble, mais Floe était complètement exténuée. Elle ne pensait même pas manger grand-chose...
Bon, elle eut besoin de l'aide du jeune homme avant quand même, parce que c'étaient des cartes qu'on utilisaient pour ouvrir les portes, et Floe n'avait aucune idée du fonctionnement ! Même si ce n'était que passer la carte dans la fente automatisée...

Une fois seule, Floe fut assez impressionnée de se retrouver dans une immense pièce, avec un grand lit, des meubles essentiellement décoratifs, une grande... boite noire ? Elle était toute fine, sur un meuble en bois sombre. Et une pièce avec des installations en céramique. Elle reconnut le WC surtout parce qu'il y avait pareil au stade, mais le gros espèce de bateau tout blanc avec des boutons, difficile de dire ce que c'était... ça ressemblait un peu aux bassines dans lesquelles elle mettait de l'eau chauffée par magie pour se nettoyer. Peut-être que c'était pour ça ?
En appuyant sur un bouton par curiosité, elle se fit asperger cash d'eau gelée, ce qui eut de quoi lui arracher une exclamation de surprise ! Rapidement, elle appuya à nouveau, fermant le jet.

OK. C'était là qu'on se lavait. Brrr...

Il lui fallut bien vingt minutes pour voir quel bouton faisait quoi avant de pouvoir se nettoyer et sortir de là. C'était bizarre mais, elle devait bien en saluer l'aspect pratique. Bien plus que de remplir une bassine d'eau chaude et de devoir s'embêter à la vider ensuite ! Niveau vêtement de rechange, ils avaient des vêtements en prêt dans un tiroir, donc elle récupéra un pyjama en soie bleu ciel avec de longues manches, trop longues, bon... en même temps, Floe n'était pas bien grande...

Plus tard, elle s'installa à tout hasard sur un fauteuil, où la télécommande était enfoui. Elle ne fit pas attention et alluma la télévision, ce qui la fit tellement sursauter qu'elle eut le malheureux réflexe de lancer un sortilège dans cette direction, faisant exploser l'engin ! Ça fit un sacré boucan d'ailleurs, et nerveuse comme tout, elle regarda son gâchis avant de trottiner hors de la pièce, rouge pivoine, et d'aller toquer à la porte de la chambre de Prompto.
« E-euh, je... je crois que j'ai fais une bêtise... » Et ils se retrouvèrent tous les deux, un peu bêtes, devant l'écran d'une télévision complètement explosé. L'électricité qui essayait de passer faisait parfois quelques petits éclats lumineux sur ce qu'il restait de l'appareil. « La boîte s'est allumée toute seule, et j'ai été surprise, je n'ai pas... e-enfin voilà, je suis navrée... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prompto Argentum

Maniac du Clic!
Maniac du Clic!

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quelque part en ville Lun 5 Nov - 20:17


Même si le ciel avait revêtu son plus sombre manteau, à l’intérieur des hôtels luxueux de Dol, l’on aurait dit que le jour venait de pointer le bout de son nez grâce aux lumières éclatantes. Insmonia manquait au jeune blond et Floe ne manqua point de remarquer son petit air différent. Le pistolero ne voulant point inquiéter la jeune femme changea de sujet rapidement.

Si la technologie était fréquente sur Eos, Prompto oubliait parfois que sa coéquipière ne venait pas d’un monde ou les machines étaient courantes. C’est donc d’un naturel qu’il demanda pour avoir une chambre avec une télévision et il avait bien sûr oublié que Floe en avait assez peur.

Alors qu’ils allaient prendre l’ascenseur, Floe émit une remarque à laquelle Prompto ne put s’empêcher de rire. Il lui expliqua donc ce que c’était de manière pas trop détaillée pour ne pas effrayer la jeune femme.

« C’est un genre de boîte rectangulaire qui monte et qui descend »

Une fois arrivés à l’étage souhaité, les deux jeunes gens parlèrent un peu avant de se séparer. Prompto confia les clés de la chambre 235 à Floe tout en lui disant qu’elle pouvait compter sur lui si elle avait le moindre problème ou la moindre envie. La jeune femme le remercia et lui conseilla d’aller se reposer après sa journée au tournoi. Le photographe lui montra alors comment ouvrir la porte avec la carte et s’en alla ensuite promptement dans sa chambre.

Le jeune blond, ravi, regarda l’immense pièce. Il y avait tout ce qu’il avait demandé. Le lit était double en prime, il aurait l’occasion de prendre tout l’espace s’il en avait envie. Mais la première chose que Prompto décida de s’occuper et était de sa toilette. Il prit soin de se laver, faisant péter le bidon de gel douche et de se rincer à l’eau froide pour ensuite se faire couler un bain bien chaud. Le blondinet ne put s’empêcher de lâcher un soupir d’extase en entrant en contact avec l’eau chaude.

Prompto laissa son esprit aller là où il voulait bien vagabonder. Revoir les journées ensoleillées était bien apaisant après avoir passé 10 ans dans les ténèbres. Il repensa à sa journée, au tournoi. Il avait rencontré bien de drôles de gens. Le blondinet se souvenait de cette fille qui avait gagné le tournoi. Elle était bien étrange pourtant, il avait senti émaner une certaine sagesse... et cette fille aux multiples queues était bien jolie.

Prompto aurait aimé connaître à nouveau l’amour et la douceur des courbes d’une femme. Il soupira. C’était un peu raté de toute façon. Il avait passé la majeure partie de sa vie à combattre. Il était loin le temps où il pouvait tenter de draguer les filles. Une fois, il s’était même sauvé en courant lorsqu’une fille avait abordé Noctis. Il sourit en y repensant. Noctis... Ignis... Gladio...

Le jeune blond s’enfonça un peu plus dans l’eau, plongeant jusqu’à sa tête. Remonta d’un coup et plaça ses paumes sur son visage, se recroquevillant dans la baignoire. En pensant ainsi à ses amis, il ne put s’empêcher de pleurer à chaudes larmes. Mais qu’est-ce qu’il avait foutu ?! Prompto se releva et s’essuya, même s’il en avait pas vraiment le souvenir et se retrouva à allumer la télévision, assis sur le lit, vêtu uniquement d’un boxer.

Le jeune blond était en colère contre lui. En colère contre Ardyn. Sans lui, personne ne serait mort ! Prompto prit un coussin et cria de toutes ses forces dedans. Il ne se sentit même pas mieux après cela. Il fouilla dans les armoires et trouva du cognac et s’en versa un petit verre qu’il but d’une traite. La chaleur du bain et l’alcool ne firent pas bon ménage car, lorsqu’il entendit que Floe venait de toquer à sa porte, il tenta d’enfiler des survêtements de sport. La première jambe passa mais la suivante rata son coup. Prompto sautilla un instant puis s’écroula par terre dans un fracas et lança d’une voix tonitruante.

« Putain !!!! »

Une fois habillé, le t-shirt légèrement remonté à ses abdominaux, parce que Prompto était à la ramasse, les yeux un peu bouffi et ayant complètement oublié de cacher son tatouage en forme de code barre à son poignet, il ouvrit la porte à Floe. Il sentit un courant d’air sur son ventre et baissa rapidement son vêtement, rougissant de cet instant de petite nudité. La blondinette était cramoisie. Elle avoua qu’elle venait de faire une bêtise. Le photographe suivit la jeune femme et constata les dégâts.

« Ah oui quand même... »

Prompto eut le réflexe de débrancher la télévision avant qu’un incendie ne se déclenche. Floe expliqua que la télévision s’était allumée toute seule et qu’elle avait pris peur. Le jeune blond chercha après la télécommande et la trouva enfin, légèrement enfouie dans le fauteuil.

« Tu as dû t’asseoir dessus et l’allumer »

Le blondinet posa son index sur sa lèvre et leva la tête pour réfléchir. Il ne serait pas vraiment sage de se faire remarquer en partant sans rien dire. Prompto soupira.

« Bon, je vais expliquer à l’accueil ce qu’il s’est passé. Je vais prendre une photo pour montrer. Je vais sans doute devoir les rembourser »

Prompto prit la photo et se dirigea vers l’accueil, expliqua la situation et montra la photo. L’hôtesse d’accueil ne put cacher sa surprise et appela une des employés calés en technologie. Elle regarda la photo.

« C’était un bon sort ! Mais elle est foutue... constata l’employée qui appuya sans faire exprès sur la touche « suivant » de l’appareil photo et fit semblant de rien. Je ne saurais pas réparer ça et rembourser cette télévision est relativement chère... mais je vois que vous êtes photographe !

- Euh... oui. Mais quel est le rapport ?

-Eh bien, un brûlage de culotte d’une personne fortunée va se tenir ici. Pour notre campagne publicitaire cela sera un bon atout. En plus, le photographe vient de nous faire faux bond. Il devait photographier pendant toute la soirée et ensuite nous transmettre les photos ainsi qu’à la personne pour qu’elle garde des souvenirs.

- Et cette soirée dure jusqu’à quelle heure ? demanda Prompto, sentant la demande de service arriver.

-Jusque minuit, ensuite, la personne ira ailleurs, cela ne sera plus de notre ressort et donc, de notre photographe non plus... si vous acceptez de le remplacer, nous fermerons les yeux sur cet incident ! »

Prompto ferma les yeux un instant puis les ouvrit à nouveau et regarda de biais Floe. Le jeune homme accepta cette mission et demanda un instant pour qu’il aille se mettre des vêtements plus adaptés. L’invité arrivait dans une vingtaine de minutes. Une fois remonté dans sa chambre, il invita Floe à rentrer et fouilla dans son sac de voyage. Heureusement, à l’hôpital de Luca, ils avaient gardé l’uniforme des lames royales de Prompto avec la belle et longue veste noire, un pantalon noir et une belle chemise. Il s’enferma dans la salle de bain tout en parlant à Floe.

« Tu peux aller te reposer si tu veux, je vais aller débrancher tout ce qui pourrait te faire peur dans ta chambre »

Prompto une fois prêt et endimanché débrancha les appareils qui pourraient ne pas inspirer confiance à la jeune femme et lui parla une dernière fois avant de devoir aller travailler.

« Sauf si tu veux venir et profiter de la fête incognito ! »

Le jeune blond se fit alors discret et commença à prendre des clichés. Visiblement ce brûlage de culotte ne durait que trois heures dans l’hôtel mais beaucoup d’activités y étaient programmées. La future mariée était déjà éméchée de la journée passée avec ses amies et cela amusa grandement Prompto. Normalement aucun homme ne devait être admis dans le groupe dans ce genre de fête mais le jeune blond sembla se fondre dans la masse au début. Il commençait à avoir chaud d’ailleurs et retira sa veste.

Prompto se fit cependant vite remarquer avec sa tignasse blonde et ses habits pompeux. Elles venaient de jouer à un jeu alcoolisé et la bonne humeur était au rendez-vous. La future mariée s’avança vers lui et s’écria, saoule, le tirant ensuite vers son amie.

« Eeeeh Luna !! Je t’ai trouvé un petit ami !!

- Euh hey ! Je suis en plein travail là, s’exclama Prompto, tiré par la future mariée »

Une fois devant cette Luna, le blondinet était rouge tomate et se demandait bien dans quoi il s’était embarqué. Et visiblement, la future mariée n’était pas la seule à être alcoolisée et ladite amie s’en donna à cœur joie, leva la chemise de Prompto et lança d’un air surpris.

« Wooooh ! Et tablettes de chocolat en plus ! »

Prompto se prit le visage dans une de ses mains. Il était partagé entre la honte, la fierté et la frustration. La honte de s’être fait ainsi « déshabiller » par une jeune femme, la fierté parce que dans un sens, il plaisait à cette demoiselle et la frustration parce qu’il travaillait et ne pouvait donc rien faire de plus.

La jeune femme lui tapa dans le bras gentiment en s’excusant, trop contente de pouvoir ennuyer un garçon aujourd’hui. Prompto haussa les épaules et continua de photographier la fête.

Le temps passa finalement assez vite et le groupe de demoiselles partit, l’une lançant un clin d’œil au photographe, une lui donnant un coup sur l’épaule, la future mariée le remerciant, son amie lui donnant un bisou sur la joue, dans une joyeuse fanfare. C’était allé si vite que Prompto haussa le sourcil.

« C’était quoi ça ? parla tout seul le blondinet une fois que le silence régna dans l’hôtel, mettant la main sur sa joue »

Le jeune homme se dirigea vers l’accueil une fois cette fête finie et transféra les clichés. L’hôtesse en fut ravie et Prompto put enfin aller s’endormir dans son lit double bien moelleux.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floe

Sage Blanche
Sage Blanche

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 3
HP : 800/800
MP : 20/20
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quelque part en ville Ven 9 Nov - 14:13

Comme une gamine qui venait de faire une grosse boulette, Floe alla chercher Prompto pour avoir de l'aide avec cette télévision. Elle se rendit rapidement compte qu'ils allaient devoir payer un remboursement comme le mentionna le photographe, ce qui la laissa rapidement rougissante. Elle avait un peu honte de se dire qu'elle avait fait une erreur et que c'était entièrement sa faute pour ne pas avoir réagit adéquatement... Ce n'était pas de sa faute si ces choses n'existaient pas sur son monde d'origine ! C'était si incroyable et tellement terrifiant, elle avait beaucoup de mal à s'y habituer...

Le blondinet ne sembla pas lui en vouloir, pas plus que ça en tout cas. Il débrancha le tout pour éviter un incendie et alla voir à l'accueil pour le remboursement. Floe, toute seule et embarrassée, joua avec ses doigts en se sentant bien coupable. Il fallait dire que c'était une bien belle boulette ! Cet appareil devait certainement coûter une fortune. Elle ignorait complètement la valeur des machines électroniques, ne connaissant pas du tout ce principe, mais elle se doutait, rien qu'avec la tête de Prompto, que ça devait être onéreux.

Il revint plus tard et sans mot dire, il alla se changer dans la salle de bain après avoir récupéré une tenue ébène, en lui expliquant qu'elle pouvait aller se coucher et qu'il débrancherait tout ce qui risquait de l'effrayer dans la chambre avant de partir.
« Mais où vas-tu ? » Il ne le lui avait pas vraiment dit, mais en sortant, il affirma que si elle voulait profiter de la fête et venir avec lui, elle le pouvait ! Elle aurait peut-être put, oui, mais... Elle n'avait aucune tenue adéquate. Même maintenant, elle n'avait qu'un pyjama en soie bleue, prêté par l'hôtel. Qui plus était, si elle savait ce qu'était une fête, ce n'était pas trop son genre.

« Oh non, ça ira... Amuse-toi bien ? » Elle n'avait pas tout à fait compris que c'était un deal pour pouvoir rembourser l'engin que Floe avait très involontairement cassé. Prompto la salua et quitta les lieux pour rejoindre la salle où cette "fête" avait lieu. Légèrement esseulée, la sage blanche regarda autour d'elle sans trop savoir quoi faire, après cet épisode, elle n'osait s'asseoir nulle part !
Après un moment, elle alla simplement se coucher, après avoir minutieusement tâtée son lit pour être certaine qu'aucun piège ne s'y trouvait ! Cette fois, il n'y avait pas cette étrange chose noire, fine et allongée, couverte de boutons... cette chose qui avait activée la boîte noire... Donc, normalement, pas de souci.

Elle eut du mal à dormir quand même. Toute cette agitation la laissa fixer un point imaginaire jusqu'à ce qu'elle ne s'endorme profondément. Pendant un moment, elle rêva à ses amis, à ce qu'ils faisaient, jadis, vaguement. Les rêves n'étaient jamais si précis, mais elle put les distinguer, comprendre qu'elle parlait avec eux... Sans elle pour les guider, s'en sortaient-ils ? Que devenaient-ils ? Des questions qui resteraient sans réponse, sans aucun doute, du moins pour le moment...

Le lendemain matin, elle se réveilla sans aucune luminosité dehors. En même temps, il faisait toujours nuit ici, mais ça, Floe ne le savait pas ! Elle ne pouvait pas voir l'heure, vu que Prompto avait comme qui dirait débrancher tout ce qui risquait de l'effrayer, donc tout ce qui avait une source électronique... Elle se leva, fit son lit, et alla vers la fenêtre avant de se faire surprendre par des coups sur la porte.
« Petit déjeuner ! »
Légèrement confuse, Floe alla ouvrir et se retrouva nez à nez avec un plateau. Du pain, une eau chaude avec au choix du thé ou du café en poudre, un fruit, une plaquette de beurre et de confiture, au choix.
« Petit déjeuner ? » Répéta-t-elle en jetant un coup d’œil à la fenêtre.
« Oui, madame, il est huit heures du matin. Le petit déjeuner est toujours à l'heure. »
« Huit.. ? Mais il fait encore nuit. »
Malgré lui, le serveur rit un peu. Il aimait bien ces voyageurs venus d'ailleurs !
« Il fait toujours nuit à Deling City, madame. »
« Oh ! Euh, bien, merci. »
Elle prit le plateau, il s'inclina, et s'esquiva.

C'était donc le matin ? Est-ce que Prompto était réveillé ? Il avait dû se faire livrer le petit déjeuner, lui aussi. Elle se souvint que la veille, il avait proposé de manger ensemble si elle se sentait trop esseulée dans sa chambre. Profitant de la porte ouverte, elle marcha jusqu'à la sienne, juste à côté, et remarqua que le plateau avait été laissé devant sa porte... N'avait-il pas répondu ? Elle toqua doucement et attendit un moment, avant de toquer à nouveau. Dormait-il encore ?
« Prompto ? Le petit déjeuner est arrivé. Je pensais qu'on pourrait manger ensemble ? »
En espérant qu'il n'était pas déjà partit ? Et si c'était le cas ? Oh la... Elle guetta les environs de ce grand couloir vide, comme si elle s'attendait à le voir surgir de quelque part. Peut-être était-il allé faire une course matinale ? Qui sait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Quelque part en ville

Revenir en haut Aller en bas
Quelque part en ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Il existe un paradis quelque part...» Quelque part, dans un tuyau de poële sous la mer» Guide du brigand (caché quelque part dans la bibliothèque)» Que l'Entonnoir pose un embout bienveillant quelque part sur vous !» C'est qui qui fête son anniversaire aujourd'hui ??
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Galbadia :: Deling City-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives