Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez|

Qui part à la chasse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Qui part à la chasse... Lun 29 Oct - 11:06

male T-ckilla et Angelo viennent de Lindblum.

Leurs pas les menaient vers ce que T-ckilla avait appelé Pinnacle Rocks juste alors que la conversation tournait vers les éventuels autres alliés du nihiliste. Il annonça qu'objectivement, il n'avait pas d'autres compatriotes, qu'Angelo était le seul qui avait vraiment de la valeur puisqu'il pouvait manipuler avec bien plus d'aisance un élément avec lequel il était très familier. Oui, bon, ce n'étaient pas vraiment les mots qu'il avait utilisé, mais Angelo appréciait se flatter en tournant la chose comme il le voulait dans son esprit.

Aussi, il ne fut pas du tout gêné lorsqu'il affirma que si cela pouvait le réconforter de se sentir privilégié, alors soit ! Il le pouvait ! L'archer eut un sourire satisfait avant d'hausser les épaules.
« Fort bien, je ne vais pas m'en priver. » Il crut presque entendre son frère soupirer, tiens. Aha, oui eh bien, il lui proposait de se sentir privilégié s'il le voulait et il appréciait ce sentiment, il n'allait pas refuser hein ? On était ce qu'on était, pourquoi le nier ?

Ce qui se présenta devant eux, bientôt, s'avéra être un chemin tortueux, de rochers couverts de mousses et de verdure, avec des ruisseaux et des petites cascades qui venaient embellir le paysage. Angelo retroussa le nez. C'était pratiquement idyllique, voilà pourquoi il n'appréciait pas des masses, mais quelque chose ici lui plaisait quand même... peut-être l'ambiance isolée... Il était vrai que ça devait être assez tranquille dans le coin, en dépit de la proximité avec la ville.

Il fléchit légèrement les genoux, et de cet unique effort, il bondit un peu plus haut, sur un tronc d'arbre en hauteur, couvert de mousse, de champignons et de petites bêtes dont quelques unes se retrouvèrent écrabouillées sous ses pieds. Il resta accroupit et admira les alentours un moment, un peu comme un prédateur le ferait naturellement pour se familiariser avec son environnement.
Pour le moment, aucun monstre. Enfin... sauf eux.

« Il n'y a pas beaucoup de gros gibiers dans le coin. Excepté peut-être un... quatre pattes, des sabots, massif. » A force de vivre par lui-même, isolé du reste du monde, il avait apprit à chasser avec une expertise remarquable. Il ne voyait pas le phacoche pourtant, mais il repérait ses traces sur le sol, de là où il était. Lourdement appuyé, la forme, le nombre de marque, on voyait bien que c'était gros et à quatre pattes.

Spontanément, il tira son arc de son dos et décocha une flèche dans une direction. Un malheureux volatile chuta sur le sol, pourfendu à mort. Hmpf. Trop aux aguets. Ce n'était pas bon ; il avait tendance à réagir au quatre de tour. Bon, tuer un innocent pigeon ne l'importunait pas... Sa flèche s'évapora de la bête comme par magie. Car techniquement, il créait ses flèches grâce à ce pouvoir que la nihilite lui donnait, donc pas besoin de s'embêter à la récupérer...

Il se posa assis sur le bord du tronc, laissant une jambe tomber dans le vide.
« Que veux-tu que je tue ? Indique-moi une cible, et elle se retrouvera dans ton assiette dans le temps de le dire. » Façon de parler, parce qu'on ne mangerait pas du pigeon... Quoi qu'il n'était pas dédaigneux. Tout était comestible avec les bonnes épices et un peu de sel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 8
HP : 1550/1550
MP : 45/45
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse... Mar 30 Oct - 11:35

La sortie de Lindblum fut des plus tranquilles. Bien que mon apparence attira une attention qui m’était familière, je ne fis aucune vague justifiant qu’on agisse à mon encontre. La garde me regarda donc m’éloigner avec mon camarade… Pour un temps seulement. Nous allions chasser, mais plus encore : nous observer l’un l’autre. Il était nécessaire, dans cette relation nouvelle, que nous déterminions nos places respectives. Aussi jugeais-je bon de lui montrer l’étendue de mes capacités. La force demeure, depuis la nuit des temps, la plus simple des inspirations au respect.

 

La lumière quitta les pavés de la cité pour se perdre dans les sentiers sinueux menant à Pinnacle Rocks. La végétation se manifesta sous de multiples facettes, émergeant du sol pour clamer haut et fort un territoire qui était le sien depuis la nuit des temps. Les arbres gagnèrent en taille, atteignant des hauteurs faisant pâlir leurs cousins des autres mondes. Le vert était omniprésent, sous toutes ses teintes. Pas un morceau de terre n’était recouvert de ces herbes invasives qui couvraient jusqu’aux racines gargantuesques de ce jardin d’Eden. Quelques touches de peintures égayaient ce tableau, dansant avec le vent qui emportait avec le plus grand soin leurs pétales de feux. Les rochers, couvert de mousse et autres champignons d’ébènes, créaient ci et là d’innombrables jeux d’ombres et lumières. Et c’est dans ce décor chargé de vie que notre ombre s’étendit.

 

Angelo était confiant. Il est vrai qu’insister sur sa condition d’être « à part » avait fait mouche, confirmant sa prédisposition à la flatterie. Ce trait de caractère singulier était précieux à bien des égards, puisqu’il pouvait autant s’agir d’une force que d’une faiblesse. Il me convenait donc d’en faire bon usage.

 

Alors que nous approchâmes d’un court d’eau ruisselant abondamment sur ces terres idylliques, le jeune homme se prit la soudaine envie de sauter aux arbres. Bien que la manœuvre était impressionnante et, je dois le concéder, hors de ma portée, je doutais de sa réelle utilité. Néanmoins, je dus bien me raviser lorsqu’il mentionna la possible présence d’un Phacoche dans les environs. En effet, si je n’avais jamais vu pareille créature, j’avais ouïe dire que ces spécimens étaient particulièrement robustes et puissants. Combattre l’un d’eux était peut-être trop pour l’archer, en dépit de sa bonne volonté. Je me mis en tête de le prévenir, mais il tira avant que je n’ouvre la bouche, témoignant d’une célérité plus que délicieuse. Pourtant, cette spontanéité risquait de se retourner contre lui. Heureusement, la chute d’un objet léger me renseigna sur la victime malheureuse de sa flèche. Simple volatile ? Chauve-souris ? Qu’importe, du moment que c’était faible et mort. Je poussai un léger soupir en prenant de la hauteur sur un rocher me donnant une vue sur la forêt en contre-bas. Il me demanda de lui indiquer une cible, mais encore fallait-il que j’en trouve une.

 

Soit, je ne vais pas m’amuser à pister un animal comme ce dernier semble le faire. Je préfère attirer à moi nos futures victimes. Je lève donc ma tête vers Angelo et lui adresse un message clair et aussi neutre que possible.

 

« Bien, dans ce cas, contente-toi de tuer tout ce qui approche. Nous verrons si tu parviens à tenir la cadence…. »

 

Je souris alors, tandis que mes yeux demeurent plantés dans les siens. L’air ondule soudainement autour de moi. Il se gonfle, se charge d’un quelque chose d’effrayant, puis éclate et se répand. La nature ne réagit pas lorsqu’il la traverse, mais les nombreux bruits présents dans la forêt se taisent. Le silence succède à l’effervescence de sons. Je dépose ensuite mon regard devant moi, patient. Ils l’ont ressenti, mon aura. Nul moyen qu’ils l’ignorent. Je suis un monstre après tout, je sais quelle frustration habite ceux qui défendent leurs territoires. Qu’ils viennent.

 

Des bruits d’ailes se font entendre. Une, deux, non… Trois bêtes. Ais-je menace leur nid ? Voilà qui demeure plus que certain. Elles viennent d’en face. Bien Angelo… Et si tu me montrais à présent l’étendue de tes capacités ?
 

« Si jamais tu penses ne pas pouvoir y parvenir seul, n’hésite pas à demander mon aide. »
 

Il pourrait le prendre comme une provocation, mais mon ton demeura volontairement neutre. Je ne voulais pas le rabaisser, loin de là. Néanmoins… Je pense qu’après avoir fanfaronné, il va être sous pression. Et c’est la gestion de cette pression qui m’intéresse justement ici.

 
 *******************
 
3x Jeunes Cernolophes engagent le combat contre Angelo !
(T-ckilla demeure hors combat pour le moment)
 
Jeune Cernolophe :
LV : 1
Hp : 50
Mp : 10
Techniques : Attaquer (-10 Hp), Impact Ultrasonique (-25 Hp, 5mp).
Faiblesses/Resistances : ImmuTerre, Ventx2, Feux2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse... Mer 31 Oct - 11:14

Si Angelo pouvait effectivement ressentir la présence d'un énorme mammifère dans les parages, celui-ci n'était pas là. A en juger par la profondeur de ses empreintes dans la terre tantôt humide, tantôt sèche, il était partit se réfugier un peu plus loin dans les forêts— et tant mieux, parce que même s'il s'estimait très doué dans son art du combat, Angelo ne pourrait pas prétendre pouvoir descendre un tel bestiau seul.

Dorénavant prêt à passer à l'attaque, Angelo demanda à T-ckilla ce qu'il voulait qu'il lui ramène dans son assiette ; façon de parler évidemment ; ce qui poussa le nihiliste à proposer qu'il s'occupe de "tout ce qui approcherait" avant de propager une aura néfaste autour de sa personne, ce qui attira l'attention de quelques bêtes avoisinantes.
« Aucun problème. » Il se redressa sur son tronc d'arbre et demeura attentif aux environs pour voir ce qui allait sortir d'entre les branches des feuillus qui les entouraient. Ce qui fini par pointer le bout de son nez, ce fut trois petites chauves-souris - quoi que plus volumineuses que la normale pouvait-on dire - indubitablement attirées par l'aura noire du mage du néant.

De suite, Angelo eut le réflexe de tirer une flèche, mais si celle-ci fit mouche, il ne tua pas son adversaire du premier coup. La chauve-souris fut un peu désarçonnée par contre, ce qui l'empêcha d'attaquer en guise de représailles... C'était une bonne chose cela dit, comme ça, il avait un adversaire à moins à se préoccuper.

T-ckilla mentionna, entre temps, que s'il avait besoin d'aide, il ne devait pas hésiter à le dire. Angelo repoussa une mèche de ses cheveux blancs qui tombait devant son visage à l'aide de son souffle, se la jouant hautain et clairement désintéressé.
« Ce n'est que du menu-fretin. Rien que je ne puisse gérer seul. » L'une des bestioles ne sembla pas apprécier la provocation, et lui fonça dessus pour l'attaquer de sa misérable force brute. Le coup ne fit que piquer un peu, et alerté, Angelo parvint à esquiver la prochain d'un bond sur le côté.

Sachant bien qu'il serait idiot de répartir ses coups, le jeune homme préféra retrouver sa cible précédente et lui décocher une nouvelle flèche. Il frappa l'aile, l'empêchant de vraiment continuer de voler, mais même s'il s'était échoué sur le sol, il combattait encore, luttant pour sa misérable vie. L'archer retroussa le nez avec agacement. Visiblement, en perdant sa vie, il avait aussi perdu de sa puissance... c'était terriblement frustrant...
Il allait devoir y remédier rapidement.

« Pas trop ennuyé ? » Ce n'était pas qu'il estimait que le spectacle n'en valait pas la peine, mais lui-même pouvait confirmer qu'il préférait trucider ces petites bestioles insignifiantes plutôt que de rester sur la touche.


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 8
HP : 1550/1550
MP : 45/45
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse... Mer 31 Oct - 13:42

Le jeune homme s’était redressé, soulignant que l’exercice ne lui causerait aucun problème. Belle confiance, mais pour combien de temps ? S’il est évident qu’il sait se battre, je ne puis dire s’il est encore sous l’emprise des méfaits de l’au-delà. Certes, sa technique de combat peut lui permettre de s’en sortir, mais elle ne compensera jamais son manque de force brute. Et c’est bien cette force que la résurrection vole aux damnés revenus hanter cette terre. Il s’en rendra bien vite compte.

Pour le moment, je demeure simple spectateur, lui proposant mon aide, bien qu’en retrait. Jouant de mon aura, je la distille dans sa direction afin que les monstres ne le prennent pour cible. Il serait bien trop aisé de canaliser leur attention. S’il combat, autant lui fournir le risque que la lutte engendre. Mon but est de le former, pas de l’assister. En cela, le fait qu’il se passe de mon intervention est bienvenue. Plus vite ce dernier sera autonome, moins j’aurai à me préoccuper de son sort une fois dans la nature.

 

La comparaison qu’il fait entre ces créatures ailées et du menu-fretin me laisse dans une situation de doutes. Certes, j’apprécie cette confiance en soi dont il fait preuve et cette autonomie qu’il démontre, mais je crains qu’il ne sous-estime ses adversaires. Les cernolophes sont à sa portée, mais c’est bel et bien parce que ces derniers sont jeunes. Si nous devions nous enfoncer plus profondément dans Pinnacle Rocks, même ma présence ne saurait suffire à nous éviter de sacrés ennuis. Pour l’heure, mon aura n’a tout au plus attiré que les bêtes des taillis, fuyant les dominants de la montagne. Je ne l’ai volontairement propagée que sur une centaine de mètres, m’assurant qu’aucun gros gibier ne nous repère.

 

La seconde flèche fut décochée. Elle frappa l’ennemi déjà blessé, sans toutefois parvenir à lui arracher son dernier souffle. Un choix judicieux, bien qu’il révèle à notre ami son incapacité à faire preuve de létalité. Il me lance alors une nouvelle phrase que je prends avec grand soin. Son air arrogant ne semble plus présent. Il est donc sérieux. Est-ce une manière détournée de me demander mon aide ? Je crains que non. Peut-être se préoccupe-t-il vraiment de moi ?

 

« Nullement. »
 

J’hausse le ton pour m’assurer qu’il m’entende. Puis après un instant trop fugace pour que le combat n’évolue, je poursuis.
 

« Que penses-tu de ton niveau en combat actuellement ? En es-tu satisfait ? »
 

Je croise les bras et observe sa réponse, ainsi que sa réaction physique. Le fait qu’il puisse me parler montre qu’il est à l’aise. Peut-être trop justement, bien que ce ne soit pas un problème face à pareil insecte. Je continue de l’observer, si tant est que mes yeux peuvent le suivre dans les feuillages, puis continue.
 

« La résurrection par le biais de l'Au-delà est assez spéciale. Si elle replace ton âme dans ton corps et le restaure, elle ne le ramène pas dans son meilleur état, mais parfois plusieurs mois après le trépas. »




Ce n’est qu’une hypothèse, mais inutile de l’embarrasser de ce genre de détails.




« Il fonctionne parfaitement, puisque régénéré, mais les muscles ont eu le temps de s’atrophier. Il va donc falloir les faire travailler. »
 

En d’autres termes, les revenants ont besoin d’une rééducation.

Pas dans le sens ces derniers doivent réapprendre jusqu’à la marche, mais plutôt retrouver un cardio suffisant pour les exigences liées au métier d’aventurier. Ainsi leur vitalité augmente progressivement au fur et à mesure du temps et leurs muscles se renforcent. La vitesse de récupération dépend de l’intensité de cette rééducation. Et j’étais pour le moins… Exigeant.



 

Les ailes battirent alors que le trio de monstres s’apprêtait à repasser à l’offensive. L’une au sol et deux autres en l’air, le regard rivé sur Angelo, elles allaient fondre sur lui. Toujours capable de t’en sortir seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse... Ven 2 Nov - 12:19

Ça n'allait pas exactement être un combat très passionnant, mais au moins, cela offrait un semblant d'exercice pour l'archer... Cela dit, Angelo ne pouvait pas s'estimer entièrement contenté de ses performances. Il réalisait que son retour d'entre les morts avait considérablement ramené ses compétences à un niveau pour ne pas dire pathétique, et qu'il allait devoir s'entraîner à nouveau pour s'estimer redevenir le prédateur qu'il était autrefois, sur les terres mortes de Nabreus, avant que cette chipie de nièce ne vienne lui pourfendre la poitrine avec une arme blanche.
« Elle t'a rendu service. » Fit une voix dans sa tête. Tsch ! Bordel, ce qu'il détestait quand il lisait dans ses pensées... Il manqua de répondre, mais puisqu'il n'avait aucune envie de faire comprendre à T-ckilla qu'il n'était pas forcément seul entre ses deux oreilles, il se contenta de le maudire sans mot dire, et continua son combat en tâchant de se concentrer.

Peu de temps après, il demanda, pour alléger l'atmosphère, si T-ckilla s'ennuyait, et celui-ci indiqua que ce n'était pas du tout le cas. Il devait sans doute analyser tout ce qu'il faisait, non pas que cela l'intimidait en toute franchise. Il se rendait bien compte qu'il avait perdu en niveau, qu'il aurait besoin de bosser pour y retourner, mais l'idée qu'on le lui fasse remarquer ne l'importunait pas.

Il tira une nouvelle flèche, qui exécuta la première chauve-souris. Avec un ennemi en moins, ce serait déjà plus facile. Tandis qu'il allait se concentrer sur une seconde, l'avatar du néant lui demanda s'il était satisfait de ses performances. Quoi, arrivait-il à lire dans ses pensées, lui aussi ? Il avait déjà assez d'une personne qui le faisait... Angelo prépara une flèche, qu'il ne put décocher car une attaque le frappa. Rien de trop douloureux, mais ça semblait différent d'avant... Les monstres se mettaient en colère visiblement.

T-ckilla lui parla de l'au-delà, mais il avait déjà fait le lien.
« Non, je ne suis absolument pas satisfait. Je sens que j'ai perdu énormément d'entraînement. Rien qui ne puisse être rattrapé, néanmoins. » Il mettait un point d'honneur là-dessus, il refusait de passer pour faiblard ou quoi. D'ailleurs, comme pour seconder ses paroles et prouver qu'il était encore tout à fait capable de se débrouiller avec classe, il concentra davantage l'une de ses flèches. Elle devint rouge vif avant qu'il ne tire et ne transperce complètement une autre chauve-souris, la tuant sur le coup. Son corps ne pourrait même pas être récupéré tant il vola loin.

Tout de même bienheureux de ce résultat, il étira un léger rictus, avant de recevoir une petite attaque de rien du tout au niveau de son épaule. Ah ! Oui, il en restait un... Non pas qu'il vivrait encore assez longtemps pour avoir l'opportunité de l'enquiquiner de trop.

Alors qu'il tournait son attention vers ce misérable ennemi, il repassa les paroles de T-ckilla dans son esprit et s'interrogea à propos d'un détail qui s'avérait tout de même intriguant maintenant qu'il y pensait.
« Et toi hm ? Tu as subis le même sort ? » Était-il revenu d'entre les morts ou venait-il de ces contrées ? Quelque chose lui disait qu'il était entièrement étranger à ces lieux, sans doute parce qu'il manipulait une magie qu'il avait indiqué lui-même comme étant quasiment introuvable dans les parages...


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 8
HP : 1550/1550
MP : 45/45
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse... Ven 2 Nov - 14:14

Angelo était rapide, c’était bien là l’un de ses points forts. Son agilité lui permettait d’aisément se mouvoir parmi les branchages et les racines. Ainsi livrait-il bataille à armes égales avec ce trio volant des plus déplaisants. Son maniement de l’arc impitoyable abattit le monstre blessé malgré l’opulence de la végétation en cette zone montagneuse. Cette précision chirurgicale… Je l’enviais presque.

Il faut dire que, pour ma part et bien que ma force brute surpasse actuellement la sienne, je demeure grossier dans nombre de mes approches physiques. Je pouvais si aisément me téléporter par le passé que j’ais négligé certains aspects du combat qui m’aurait été précieux. Le tournoi me l’avait bien démontré. Si ma magie demeure une arme létale, mes assauts manquent cruellement de rigueur. En cela, ils ne valent guère plus que la charge irréfléchie d’un Béhémoth.

 

J’expliquai brièvement à Angelo sa situation. Cet état de faiblesse qui devait l’affecter en ce moment même était la résultante de son retour à la vie. Le droit de passage pour renaitre en d’autres termes. Et il me signifia bien vite que cela l’irritait que d’être ainsi rabaissé par sa condition physique. Cependant il restait confiant à propos de l’avenir, ce qui était, tout de même, la moindre des choses. J’avais besoin d’une personne qui ne se découragerait pas pour un si petit obstacle.

 

Peut-être désira-t-il me prouver quelque chose en décochant cette flèche cramoisie, réduisant au silence l’une des jeunes créatures qui volait dans ses pattes ? Quoiqu’il en soit, je ne réagis pas, pensant que si c’était là le mieux qu’il puisse faire pour l’heure, nous devrions songer à éviter les zones les plus dangereuses. Heureusement pour lui, je connaissais un peu la région maintenant. Je saurai le guider dans des zones correspondant à son niveau. De plus, j’avais vu nombre de missions en ville. Ces dernières étaient variées et permettraient sans nul doute d’endurcir notre jeune ami. Mais, alors que mon esprit cavalait aussi vite que l’argenté dansait avec la nature, mon apprenti me questionna. Hmmm… Je n’aimais pas forcement devoir révéler cela, mais si nous devions travailler ensemble, il devait comprendre que je ne pourrai pas le pouponner.

 

Toujours les bras croisés, je pris mon temps pour répondre. Parlant à voix haute et intelligible afin que le son lui parvienne malgré ses déplacements.
 
« Pas exactement. »
 

Je réfléchis une demi-seconde supplémentaire avant de formuler ma phrase.
 

« L’étendue de mes pouvoirs demeure aujourd’hui scellée. Je n’en ai qu’une fraction à disposition. Je ne suis donc pas venu sur cette terre par le royaume des morts, bien que je n’en sois pas originaire. »
 

Je laissais un léger blanc avant de livrer le fond de ma pensée.
 

« Je compte récupérer mes pouvoirs. Je ne peux le faire dans l’immédiat, mais cela n’est qu’une question de temps. J’ai juste besoin de plus d’informations. »
 

La notion de temps est relative à chacun. Il y a peu encore, une année m’apparaissait comme un battement de cils. A présent, je conçois la chose différemment. Si je veux obtenir les cristaux, ou à défaut prendre le contrôle de cette planète pour la modeler selon mes désirs, il m’est nécessaire de le faire à l’échelle d’une vie humaine. Le temps me presse plus qu’il ne l’a jamais fait.
 
« Hum… ? »
 

Je descends mes yeux vers le lointain dans cette zone rocailleuse, quittant la cime des arbres pour me concentrer sur un cours d’eau. Du mouvement y attire mon attention. Je souris.
 

« Tu ferais bien d’arrêter de jouer, Angelo. Il y a autre chose qui approche. Et cela semble bien plus gros. »
 

A vrai dire, la bête en question se dirigeait vers le cadavre du premier monstre dont il avait dû flairer le sang. Nous pouvions aisément tuer le dernier cernolophe et le laisser à son repas… Mais nous étions venus nous entrainer, pas vrai ? Alors, jouons le jeu à fond.


 ___________________________________



A la fin du prochain tour, un scorpion (Niveau à déterminer) se joindra au combat. T-ckilla te rejoindra également. Tu pourras le voir en action Cool (et te moquer de lui, mais chuuuut siffle )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse... Lun 5 Nov - 10:19

Ce n'était pas "exactement ça" qu'il disait. Était-il donc toujours aussi vague ? Angelo attendit la suite, estimant qu'il y en aurait une, et heureusement ce fut le cas. T-ckilla expliqua en fait que ses pouvoirs étaient scellés, et non pas perdus en partie, comme pour l'archer. A vrai dire, il ne venait pas d'ici effectivement mais... il n'était pas revenu via le royaume des morts ? Hm ? Comment était-ce possible ?
Il ne put vraiment poser la question en fait. T-ckilla clôtura le sujet en disant qu'il récupérerait sa puissance un de ces jours, mais que ce n'était simplement pas possible pour l'instant. Angelo lui jeta un coup d’œil avant d'entendre un sifflement à proximité qui le poussa à tirer une flèche qui fila directement dans le crâne de la chauve-souris qui lui tournait autour depuis un moment... le coup fut quasiment fatal, et il l'acheva de suite avant quelque représailles de sa part.

« Serais-tu donc à la recherche d'acolytes avec des pouvoirs similaires pour t'aider à achever cet objectif ? » Ce serait logique, non ? Il s'était intéressé à lui parce qu'il manipulait le néant selon lui. Angelo ne pouvait pas vraiment le nier, il savait très bien que les nihilites avaient un pouvoir de ce genre, hors de ce monde et si particuliers... Mais devait-il s'attendre à ce qu'il s'approprie cette puissance, sitôt qu'il l'aurait aidé à l'exploiter ? Il préférait ne pas s'imaginer ça de suite, sait-on jamais ! Peut-être cherchait-il simplement des compagnons de semblables puissances simplement pour avoir du soutien dans cette quête, et pas pour les dérober de leurs atouts nouvellement acquis sitôt ceux-ci en poche.

Seul le temps le dirait.

En attendant, un nouveau problème pointa le bout de son nez ; un ennemi un peu plus volumineux, sans non plus avoisiner l'énorme phacochère qu'Angelo avait put repérer via les traces de sabots par terre. T-ckilla lui indiqua d'arrêter de jouer car un véritable défi se présentait à eux. L'archer décocha une flèche, un sourire aux lèvres.
« Arrêter de jouer ? Allons. Il n'y pourtant pas meilleur jeu que celui-ci. » Il visa juste lorsque le scorpion jaillit sur place, l'accueillant d'une flèche dans les crocs ! Il se protégea de ses pinces malheureusement, mais l'impact fut là, la salutation aussi, et cela ne sembla pas trop lui plaire, naturellement...

Il ne demanda pas d'aide, il ne comptait pas le faire, mais il lui semblait que T-ckilla pourrait montrer ce qu'il pouvait faire. Maintenant que le scorpion était bien alerté de leur présence, il délaissa le cernolophe qu'il avait eut l'intention de grignoter, et se dirigea vers le duo. Angelo bondit de sa position, encore une fois un saut assez remarquable, et tomba à côté de l'élémentaire.
« Bien, et si tu me montrais ce qu'il te reste de tes pouvoirs ? » Proposa-t-il avec un sourire arrogant. Il était curieux à vrai dire, ce n'était pas tant une pique qu'une suggestion. Il avait vu ce qu'il pouvait faire, lui, après tout, non ?


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 8
HP : 1550/1550
MP : 45/45
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse... Lun 5 Nov - 12:20

L’archer me demande si je suis à la recherche d’acolytes pour assouvir mon dessein : la récupération de mes pouvoirs. J’explore donc les différentes possibilités de réponses qui s’offrent à moi. Au fond, c’est en partie vrai, mais ce n’est pas la seule raison.
 

«En effet. »
 

Une réponse courte et fermée, comme toujours. Cependant, elle se retrouve vite complétée après un léger temps d’attente.
 

« Cependant, je n’ai pas besoin qu’ils possèdent des pouvoirs similaires aux miens. Ton cas est un peu à part. Tu disposes d’un potentiel dont je connais la source. Si je t’aide, c’est aussi pour te montrer les bienfaits que le néant saura t’apporter. Et plus tu voudras en savoir, plus la récupération de mes pouvoirs sera une évidence à tes yeux. »
 

Oui, je jouais cartes sur table. Quoique, pas tout à fait. Il y avait d’autres raisons au fait de me faire des alliés. Non seulement la multiplication des rats suite à la destruction de Dali faisait de moi une cible isolée, mais j’avais également reçu mes ordres. Apres tout, ne suis-je pas que l’ange du Néant ?

 

Un bruit inquiétant s’échappa des fourrés, un cliquetis répétitif, martelant mes tympans de son infatigable symphonie. Boucan dans cette nature déjà trop bruyante, il trahissait l’approche d’un arachnide dont l’appétit le conduisait inlassablement vers notre position. Le cadavre du cernolophe gisait sur le sol calcaire de Pinnacle Rocks, tel un succulent met servi sur un plateau d’argent. Evidemment, la créature était là pour s’en repaitre, et non pour nous, pauvres âmes égarées dans cette montagne isolée. J’aurai donc pu l’ignorer, mais je vis là une belle occasion de dévoiler mon potentiel à ma nouvelle recrue. Aussi pris-je la décision de prévenir Angelo de l’arrivée de cet incongru spécimen. Il prit relativement bien la chose, puisqu’il y vit un nouveau jeu. Soit, dans ce cas, jouons.

 

Angelo tenta sa chance en premier, décochant une flèche que la bête intercepta de ces deux pinces. Elle releva ce qui lui servait de boite crânienne dans notre direction avant d’accélérer. Ses huit pattes s’agitèrent, tandis que le cliquetis de ses mandibules retentissait. Quel bourdonnement insupportable…

 

Contrairement à Angelo, j’étais relativement lent. Je ne pourrai pas enchainer les coups comme lui l’avait si bien fais jusqu’à présent. Cependant, je n’en avais pas besoin. Pointant mon index de métal devant moi, je ne dis qu’un mot.

 
« Void. »
 

Une sphère noire se créa au bout de mon doigt, courbant l’espace-temps en un déchirement de petits éclairs violacés. Le sort était de faible taille, mais sa létalité ne fit aucun doute. Ressentant visiblement le danger, la bête usa d’un sort de feu. Cela me surprit, ne m’attendant pas à voir un vulgaire scorpion user de magie. J’encaissai sans broncher, restant de marbre face à la chaleur qui caressait ma peau, puis tira au travers de cet écran infernal. Ce dernier s’évanouit au passage du Void. Le projectile fila alors sur la bête, et explosa une fois encore sur la pince de la créature. La seule différence avec Angelo, fut que la pince avait à présent un énorme trou en son sein, si bien qu’elle se déchira et tomba en lambeau sur le sol.

 

« Comme tu peux le voir, il est vain de se défendre face au Néant. »
 

Et même si mon attitude était aussi neutre que possible, on pouvait sentir une certaine assurance dans mes propos. Peut-être même de l’orgueil ?
 
______________________________________________________________
 
Scorpion : Brasier > {Blocage} -38hp [T-ckilla], -5mp (Scorpion)
T-ckilla : Void > -200hp [Scorpion], -5mp (T-ckilla)

============
 
Angelo : 605/650hp • 10/15mp
T-ckilla : 1512/1550hp • 40/45mp

Scorpion : 590/800hp • 15/20mp

Cernolophe A : 0/50hp • 10/10mp
Cernolophe B : 0/50hp • 5/10mp
Cernolophe C : 0/50hp • 10/10mp


Scorpion
LV : 3
HP : 800
MP : 20
Techniques : Attaquer (-30hp), Brasier (-75hp, Type Feu, -5mp), Griffes (-75hp, -5mp)
Faiblesse/Résistances : Absorbe Eau, Glace X 2

Jeune Cernolophe
LV : 1
Hp : 50
Mp : 10
Techniques : Attaquer (-10 Hp), Impact Ultrasonique (-25 Hp, 5mp).
Faiblesses/Resistances : ImmuTerre, Ventx2, Feux2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse... Mer 7 Nov - 10:34

T-ckilla semblait être d'une certaine honnêteté. Il répondait à toutes ses questions sans aucun embarras ni gêne. Peut-être cachait-il des informations cruciales - non en fait, très certainement même - mais Angelo s'en fichait un peu pour être franc. Il lui divulgua sans cérémonie que même si c'était un facteur, le fait qu'il ait des pouvoirs similaires aux siens était un cas à part. Il souhaitait juste l'aider, et plus il voudrait en savoir, plus il se rendrait compte du pourquoi il voulait tant récupérer ses pouvoirs.
« Soit. » C'était la réponse fétiche, la réponse facile. Il verrait, oui, il verrait bien. En attendant, il était vrai qu'ils avaient du pain sur la planche. Donc autant prendre les choses une à la fois, comme elles venaient.

Ce monstre donc ne serait sans doute pas trop difficile, même si c'était un chouïa plus que les chauve-souris alentour. C'était une grosse bestiole pataude, qui agissait lentement... Non, pas T-ckilla, le scorpion. Néanmoins, elle prouva avoir une certaine réactivité en lançant une boule de feu dans la direction de l'élémentaire, qui bloqua le coup avec une aisance notable, avant de répondre avec une magie qui utilisait le néant comme racine.

Angelo ressentit comme un frisson lui passer dans le dos. Mais rien d'horreur, ça non. Plutôt une certaine excitation. Les nihilithes étaient les seules traces du néant sur Ivalice, mais il était improbable de penser faire naître de ses mains une sphère de néant par exemple, même avec une nihilithe de greffée dans le corps. Là pour le coup, voir ça en action, ça avait de quoi être fascinant.
A côté de ça, T-ckilla lui indiqua qu'il était inutile de penser résister au néant. L'archer arqua un sourcil amusé. Oh, il commençait à crâner maintenant qu'il montrait ce qu'il savait faire ? OK. Il pouvait comprendre ça.

« Effectivement. » Il émit une pause, avant de faire apparaître l'une de ses flèches dans sa main et de la regarder de plus près. « Il faudrait que je vois pour en imprégner mes flèches. Avec ma vitesse, je suis persuadé que ça ferait des ravages. » Ses yeux scintillants quittèrent la pointe de sa flèche pour se diriger vers le scorpion, qui n'était toujours pas mort. Il tendit cette même flèche et la tira dans sa direction, et cette fois, il n'eut pas le temps de bloquer ! Le projectile, qui avait prit une légère teinte verdâtre, s'immisça dans la carapace du monstre qui émit un couinement.

Mécontent, il répliqua d'une gerbe de flammes qu'il envoya sur l'archer. Ce dernier ne put esquiver le feu qui vint s'écraser sur son avant-bras - il avait prit soin de protéger son joli minois et sa tignasse hein, quand même ! C'était du feu ! - sans qu'il ne grimace outre mesure. Ça piquait un peu, mais c'était trois fois rien.

Sa peau légèrement brûlée l'embêta par contre et plus qu'un peu. Agacé, Angelo s'empressa de riposter de deux flèches si promptement décochées qu'on ne distingua que brièvement la première de la deuxième. Quoi qu'il en soit, les deux frappèrent la bête, qui eut un frémissement peu de temps après. Aah... Angelo sourit, satisfait. Son poison avait fonctionné.


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 8
HP : 1550/1550
MP : 45/45
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse... Jeu 8 Nov - 11:19

Il est bien de partager certaines informations, parfois personnelles, pour établir un minimum de confiance entre deux individus. Mon expérience à Treno m’a appris cela, bien que je ne l’ai compris que tardivement. Bien entendu, je ne divulgue pas tous mes secrets. Certains d’entre eux sont difficiles à accepter et feraient plus fuir que rallier. Aussi me contentais-je du minimum syndical concernant mes objectifs.

 

Angelo acquiesça mes dires. Il faut dire qu’il n’y avait pas grand-chose à ajouter. Je poursuivais ma route et ce jeune homme suivait mes traces afin de gagner ce pouvoir qui repose entre mes mains. Du moins, je me plais à admettre que la réalité est aussi simple : Il est l’élève et j’en suis le Maitre. Et comme tout bon professeur, je choisis de lui manifester l’étendue de ma puissance : Son objectif actuel, en somme.

 

Le void avait oblitéré l’un des membres proéminant de l’arachnide. J’en profitai alors pour vanter le potentiel destructeur de ma magie, là où les flèches de l’archer peinaient à percer l’exosquelette de la créature. Sa réaction fut digne d’un brillant étudiant puisque, au lieu de simplement désirer disposer de la même technique, il réfléchit à un moyen de se l’approprier. En imprégner ses flèches disait-il ? L’idée n’était pas mauvaise, bien que je préfère de loin mes propres armes tirées du vide. Mais encourageons-le, cette manière de penser ne pourra que le pousser en avant.
 

« Brillante idée. Cela te donnera un avantage certain face à tes futurs adversaires, sans pour autant te faire dépendre entièrement de cet élément. »
 

En effet, même si le néant imprégnait sa flèche, la flèche en elle-même demeurait mortelle et bien physique, n’est-ce pas ?
 

« Le Néant peut aussi renforcer le corps et le pousser dans ses retranchements. Ce n’est pas recommandé d’en faire un usage prolongé, mais il pourra ainsi décupler ta force sans restreindre ton agilité actuelle. »
 

Contrairement à la gonflette qui, si elle tonifie les muscles sur le court terme, fait perdre en agilité… Et j’en savais quelque chose. Certes, il restait le risque que le Néant affecte irrémédiablement la santé mentale de l’utilisateur, mais je ne me plaindrais pas si Angelo devenait aussi annihilateur que je l’étais.

 

Concernant la suite du combat, j’eus le plaisir de voir mon jeune allié faire preuve de créativité. Usant d’une nouvelle technique, ce dernier toucha de plein fouet la bête qui arrivait à portée. Il s’éloigna alors, mais cela attira l’attention du monstre qui cracha une gerbe de flammes dans sa direction. Le choc avait de quoi ébranler une personne tout juste sortie de l’au-delà, mais il en faudrait plus pour le tuer. Aussi ne m’inquiétais-je pas de son sort, demeurant droit devant le scorpion qui portait enfin son attention sur moi. Il sembla gêné, et montra bien vite une crispation de ses membres, indice caractéristique d’un empoisonnement. Etait-ce là le but de l’archer ? Magnifique. Deux autres flèches sortirent des fourrés pour atteindre la bête qui se redressa d’un coup et se rua sur ma position.

 

Allons, allons, me prenait-il pour l’instigateur de cette attaque ? Je ne me cache pas, il est vrai, mais peut-être devrait-il se méfier des hautes herbes. Mon élève, même blesse, est loin d’être vaincu.

 

Je pointai alors la bête hideuse de mon doigt crochu en y concentrant une nouvelle sphère aussi sombre qu’une nuit sans étoile. La pince du scorpion se jeta sur mon bras et la pince se referma dessus. Comptait-il me l’arracher ? Grossière erreur.

 

La sphère dans sa pince éclata et fissura de part et d’autres le membre alors que la chair molle du monstre vint couler à mes pieds. Le sang verdâtre recouvrait le sol et, bien que sa pince soit toujours en un morceau, elle demeurait dans un bien triste état.

 

Je dégageais mon bras et fis un léger bond en arrière afin de dégager un angle de tir a Angelo. La bête avait une poigne efficace, si bien que je devrais ménager mes efforts avec ce membres dans les heures a venir. J’avais une belle marque sur ma peau, mais, heureusement, je ne ressentais pas la moindre douleur. Cet animal est bien loin du niveau d’Edna…
 

« Je pense qu’il est temps de lui attribuer le coup de grâce qu’il mérite. »
 

Simple phrase destinée aux ombres planant dans les arbres. Angelo n’avait qu’à tirer une ultime salve avant que le poison n’achève ce pitoyable adversaire. Cela lui donnerait confiance en lui et, je l’espère, le motivera à redoubler d’ardeur pour retrouver cette force d’antan qui fut la sienne un jour. A moins que je ne surestime encore un peu trop notre jeune ami?



__________________________



Scoprion : Griffe > -75hp [T-ckilla], -5mp [Scorpion]
T-ckilla : Void > -200hp [Scorpion], -5mp [T-ckilla]



*Les degats du poison de ce tour ont deja ete attribues!


============

Angelo : 530/650hp • 5/15mp
T-ckilla : 1437/1550hp • 35/45mp

Scorpion : 300/800hp • 5/20mp. Poison (2)

Cernolophe A : 0/50hp • 10/10mp
Cernolophe B : 0/50hp • 5/10mp
Cernolophe C : 0/50hp • 10/10mp


Scorpion
LV : 3
HP : 800
MP : 20
Techniques : Attaquer (-30hp), Brasier (-75hp, Type Feu, -5mp), Griffes (-75hp, -5mp)
Faiblesse/Résistances : Absorbe Eau, Glace X 2

Jeune Cernolophe
LV : 1
Hp : 50
Mp : 10
Techniques : Attaquer (-10 Hp), Impact Ultrasonique (-25 Hp, 5mp).
Faiblesses/Resistances : ImmuTerre, Ventx2, Feux2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo nol Daemari

Flèche Vermeille
Flèche Vermeille

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse... Lun 12 Nov - 16:52

L'idée d'utiliser le néant pour imprégner ses flèches fut rapidement adjugé par T-ckilla. Bien, il faudrait donc qu'il investisse... dans quoi déjà ? Des gemmes ? Oui, il lui semblait bien que c'était des gemmes. Il n'avait pas trop fait attention, quand bien même il en avait utilisé deux pour obtenir la capacité de lancer ses flèches justement. Elles n'étaient pas réellement physiques, et pourtant elles l'étaient. Il n'avait aucun carquois, ses flèches apparaissaient "comme par magie", pour dire ça grossièrement. Aussi, y mettre un brin de néant ne serait pas hors de question et ne ferait que venir complémenter l'agilité et la précision qu'il possédait déjà.

Il eut un léger rire néanmoins quand l'élémentaire précisa que ce n'était pas recommandé de faire un usage à long terme du néant... Ce n'était sans doute pas très bon sur le corps, mais Angelo fit remarquer un détail.
« Cela fait des années que je vis avec un nihilithe à la place du cœur. Je pense pouvoir encaisser le coup. » Il disait ça sans connaître, sans savoir, T-ckilla était bien plus professionnel dans le domaine que lui, il possédait des connaissances qu'il n'avait pas, mais soit ! Il estimait que les nihilithes étaient la source suprême de la puissance pure, et puisqu'il avait une chose aussi intensément magique dans la poitrine, pourquoi devrait-il craindre le néant ? Était-ce pire ?

Était-ce plus puissant.. ? Hm. Voilà qui pouvait s'avérer intéressant.

Entre temps, le maître du néant se fit attaquer par le scorpion qui semblait avoir crut que les flèches venaient de lui. Mécontent, il se jeta sur son adversaire, toutes pinces dehors, prêt à en découdre avec son ennemi. C'était sans compter sur la magie de l'individu aux yeux écarlates, qui lui montra de quoi il était capable dans le temps de le dire. Si c'était là un morceau de ce qu'était son pouvoir jadis, Angelo devait bien admettre que c'était d'un certain intérêt. Qui sait ce qu'il pouvait faire autrefois ? Il était bien curieux de le savoir...

T-ckilla l'intima alors d'achever l'ennemi, ce qui le fit sourire.
« Considère que c'est déjà fait. » Il chargea puissamment une flèche, qui d'abord normale, prit bientôt une taille plus conséquente en adoptant une couleur rougeoyante menaçante. Le scorpion ne le voyait pas, aussi il lui fut très facile de relâcher cette puissante attaque et de transpercer la carapace du monstre. Ça fit si mal qu'il l'entendit pousser un cri strident et déplaisant. Quant à lui, il sentit poindre une migraine sur sa tempe, il n'avait plus de mana, et ne pourrait donc plus utiliser ces techniques spécifiques... Il devrait se contenter de flèches basiques jusqu'à avoir prit du repos... Tsch.

Enragée, la bestiole tenta de s'attaquer à lui d'une gerbe de flammes à nouveau, que l'archer ne put esquiver puisqu'il se sentit momentanément immobilisé. Il comprit rapidement qu'il s'agissait de son frère qui avait profité de ce petit moment de faiblesse, dû au manque de mana, pour le maîtriser et l'empêcher d'esquiver.
« Tsch, salaud... » Oh il avait beau adorer son jumeau, il avait le don d'être un connard quand il décidait de lui mettre des bâtons dans les roues. Il espérait juste l'avoir grogné suffisamment bas pour que T-ckilla ne l'entende pas et ne s'interroge pas - quoi qu'il aurait put penser qu'il insultait le scorpion à la rigueur.

Il répondit de deux flèches rapidement décochées, et esquiva une attaque ennemie avant de profiter d'une seconde ouverture pour lui en tirer deux nouvelles, dont une qui alla se loger dans la profonde blessure précédemment infligée. L'insecte géant s'anima d'une volonté de vivre, mais le poison lui arracha son dernier souffle, le laissant s'effondrer et finalement mourir. Pas de doute possible, car la créature se dissipa en morceaux cristallins.

« Hmpf. J'ai vraiment perdu beaucoup... Il va falloir y remédier rapidement. » Il regarda sa main, couverte d'un gantelet violacé sombre aux extrémités crochues servant à protéger ses doigts. C'était frustrant, très frustrant. Il se sentait terriblement bridé. Le fait qu'il se sente déjà vidé ne l'aidait pas à se sentir mieux, à vrai dire.

Abaissant sa main, il s'intéressa à l'élémentaire avec un léger sourire intrigué.
« Plutôt intéressant, tes sphères. Je me plais à imaginer ce que tu dois pouvoir faire sans être scellé. » Et peut-être qu'un jour, il aurait le plaisir d'en être témoin.


Récapitulatif :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M

Rokumeikai
Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 8
HP : 1550/1550
MP : 45/45
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse... Mar 13 Nov - 11:11

La jeunesse est si amusante. Elle pense pouvoir dompter ce pouvoir fabuleux qui se présente à elle avec sa volonté, comme si bander son esprit était suffisant pour contrôler et asservir une force que ni le temps ni l’espace n’affectent. Ils sont nombreux à avoir essayé de le conquérir, ce néant si séduisant, mais tous ont irrémédiablement fini sous son emprise. Esclaves de cette puissance qui les submerge, ils propagent la ruine jusqu’à ce qu’il ne reste rien, ou qu’ils périssent. Le néant est l’antithèse de la matière, l’antithèse de l’âme, l’antithèse de l’existence. Il est donc naturel qu’aucun ne le supporte. Angelo a trouvé bien des avantages à troquer son cœur contre ce bijou démoniaque, je n’en doute pas une seconde. Puissance, longévité, vitesse, esprit… Tout doit lui sembler bien plus facile. Pourtant, il n’en demeure pas moins minuscule face à l’étendue du pouvoir contenu dans cette gemme.

 

Je la ressens, moi, cette toute puissance. Un soupçon de changement, une altération quelconque, pourrait embraser le corps de mon jeune allié et consumer tout ce qui se trouve autour de nous sur un bon kilomètre. La nihilithe, quelle arme fabuleuse ! Ce jeune homme doit apprendre à puiser plus profond encore dans cette gemme s’il veut un jour se montrer aussi destructeur qu’il semble le désirer. Je le vois bien, ce désir qui monte en lui. La force, qui ne la désire pas ? Tant de choses deviennent faciles quand on la possède.

 

Nous verrons donc bien vite si tu tiens le coup, ou si ton corps se rompt avant cela. Dans les deux cas, ce que ton avenir me servira.

 

Angelo répondit favorablement à ma demande, se dressant face au scorpion pour lui assener l’ultime coup de grâce. Il lui fallut quelques bonds et quelques flèches pour y parvenir, mais sa grande agilité lui permit sans mal d’éviter les quelques coups de la créature. Dans un dernier spasme, elle se retourna sur son dos et se recroquevilla. Le poison avait eu raison d’elle, finalement. Mon regard, bien loin d’être amusé ou même heureux de notre victoire, témoigna d’une morosité surprenante.

 

Nous étions pathétiques.

 

Jadis capable de raser un village sans le moindre mal, commandant à une immense légion de subjugués, je me trouvais à présent réduis à former un petit homme à affronter de pitoyables scorpions et autres cernolophes qui m’auraient simplement fuis en temps normal. Tch, la chose est pathétique, grotesque et folle. Ce maudit sceau me rapetisse au niveau de ces singes que j’imite pour éviter de finir dans leurs fosses de combat. La comparaison est peu flatteuse, mais on ne peut plus vrai.

Le vent emporta avec lui le corps du monstre qui se changeait en poudre de cristal. Mon regard sombre suivit un instant la trajectoire de ces paillettes avant de se reposer sur Angelo.

 

Il venait de se plaindre de la perte de ses pouvoirs d’antan ? Bien, il ne comprendrait que trop bien la frustration qui m’habite. Il le démontra bien vite d’ailleurs, témoignant d’une curiosité bien agréable à mon égard.

 

« Content d’apprendre qu’elles te plaisent. Sache cependant qu’il ne s’agit là que de l’un de mes sorts les plus basiques. Je possède encore de nombreuses cordes à mon arc. Tu t’en rendras bien vite compte. »
 

Je m’approchais de la carcasse et ramassais les quelques poussières de cristal au sol.
 

« De nos jours, nous, aventuriers, récoltons les poussières que laissent les créatures, quand elles ne sont pas de chairs et de sang. Nous les revendons ensuite en échoppe pour nous faire des gils. »
 

Oui, puisque les monstres qui se changent en poussières ne laissent pas de gils derrière eux et, puisqu’il faut bien vivre, chacun avait trouvé une manière d’exploiter ces dernières. Le plus souvent, les marchands les reprenaient pour les vendre à des artisans capables de les changer en gemmes magiques par certains procéder de fusion délicats. La technique exacte m’était inconnue ceci dis, mais cela ne m’intéressait pas. Je me tournai vers Angelo, le fixant de toute ma hauteur.
 
« Bien que tu demeures faibles, tu possèdes une agilité hors pair. Je m’inquiétais de devoir t’entrainer longtemps avant de devoir passer à plus costaud, mais peut-être que les choses vont aller plus vite que je ne l’espérai. »
 

Je tendis ma main de chair sur le côté. A cet instant, un portail noir, de petite taille, s’ouvrit, semblable a une brèche dans la réalité. Un rouleau s’en extirpa jusqu’à atterrir dans ma main, puis le dit portail se referma. Je dépliais ce papier et en dévoila l’annonce à l’argenté.
 

« Voici une publicité pour la fête de la chasse ayant lieu à Lindblum. Il s’agit d’une compétition amatrice consistant à chasser des monstres qui seront lâchés en ville. Bien évidemment, le royaume organise cela dans le but de divertir le peuple, tout en mettant en avant les meilleurs chasseurs. »
 

Je fis quelques pas sur le côté, plongeant mes yeux de sangs sur le parchemin.

 

« Je vois plusieurs objectifs à notre participation. Tout d’abord, si nous gagnons, cela nous donnera une petite renommée que nous serons à même d’utiliser à notre avantage pour dégoter des contrats juteux… Bien que je présume que le terme de quête doit davantage te parler ? »
 

Je continuai à réfléchir, avant de poursuivre.
 

« Ensuite, cela me permettra de repérer d’autres individus talentueux et de les… Disons convaincre de nous rejoindre. Je pourrai, par la même occasion, te montrer un pouvoir plutôt intéressant à ma disposition… »
 

Autrement dit, mon petit oiseau, tu verras bien vite que je subjugue les individus de bien des manières…
 

« Enfin, je me dis que quelqu’un disposant de ton talent devrait apprécier de se démarquer de la foule. Ta victoire t’apportera récompenses et prestige. Cela sera l’occasion d’exercer tes sens et de retrouver cette force dont tu déplores la perte. »
 

Ou, avec des termes plus mesurés, voit cette compétition comme un test d’aptitude visant à améliorer ton entrainement. Apres tout, ne désires-tu pas retrouver cette force qu’il te manque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Qui part à la chasse...

Revenir en haut Aller en bas
Qui part à la chasse...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chasse rapide aux ballasts.» La chasse au trésor de l'été» La chasse à l'ours» Départ pour la Finlande!» Ecole royale de chasse et diplômes afférants.
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Pinnacle Rocks-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives