Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Bienvenue à Alexandrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasie
Gamine en fugue

 Gamine en fugue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Bienvenue à Alexandrie   Jeu 9 Fév - 20:52

Enfin elle était arrivé ! Elle avait craint pendant un moment de ne pas réussir à s'enfuir de la maison mais elle avait finalement réussi et elle avait pu arriver sans encombre à Alexandrie. C'était vraiment une ville très différente de Tréno. Pour commencer il faisait jour, et ça pour une fille de Tréno qui n'en était presque jamais sortie c'était très inhabituelle. En fait elle trouvait que le soleil tapait un peu trop fort sur sa peau délicate habituée à une nuit éternelle. Elle aurait probablement quelques coups de soleil les premières semaines jusqu'à ce que sa peau s'habitue. Et puis Alexandrie était beaucoup plus grande que Tréno ce qui voulait dire qu'il y avait beaucoup de gens dans la rue. À Tréno outre les quartiers pauvres les rues étaient plutôt tranquilles, sauf peut-être lors des grands événements comme le tournoi de cartes par exemple.

Ici c'était complètement différent. Taz se sentait un peu perdu avec toute cette agitation autour d'elle. Elle était déjà venue à Alexandrie bien sûr, mais en carrosse et toujours avec ses parents. Elle ne s'était jamais retrouvé seule dans la rue. Autant la jeune fille ne savait plus ou donné de la tête avec tout ce bruit et ces distractions autant elle savourait l'immense sentiment de liberté qu'elle ressentait. Elle était libre, seule, elle pouvait aller ou elle voulait, faire ce qu'elle voulait, sans que personne ne tente de la retreindre ou lui dise que ce n'est pas convenable pour une fille de son rang. Elle réalisa alors que la peau de sa nuque picotait un peu. Mouais, si elle continuait à rester planté là elle attraperait vite un coup de soleil, si elle bougeait aussi d'ailleurs. Mieux valait qu'elle aille faire un tour dans une boutique pour acheter une crème qui protégerait sa peau sensible, ne serait-ce que les premiers jours.

Justement il y avait une boutique d'onguent juste à côté d'elle. Elle y entra alors et expliqua au vendeur quel était son problème. Elle s’apprêtait à payer la crème qu'il lui avait conseillée quand elle réalisa que quelque chose de terrible s'était produit. L'argent qu'elle avait volé à ses parents avant de partir lui avait été ironiquement volé à son tour. Ça c'était sans doute produit dans l'aéronef qui l'avait amené de Tréno jusqu'ici. Elle sortit donc de la boutique sans crème, et sans argent, et elle s'assit sur un banc, l'air dépité. Sans argent elle ne pouvait rien faire, elle ne pourrait même pas aller voir la pièce qu'elle était venue voir car elle ne pourrait pas payer son billet. Qu'est-ce-qu'elle allait faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rydia
Enfant des Brumes

Enfant des Brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Sam 11 Fév - 14:22

Spoiler:
 

Rydia vient, après plusieurs jours, de Spira

Et ce qui devait arriver, arriva. Malgré l’aide apportée par Lucius dans ce monde où Rydia avait tout à apprendre, leurs opinions avaient finalement trop divergé pour permettre une entente sur le long terme. Il fallait s’y attendre, ils étaient têtus tous les deux : Lucius voulait s’occuper seul de son « demi-frère » là où Rydia savait par expérience qu’il ne fallait jamais laisser quelqu’un accomplir une vengeance ou un devoir seul, face à un individu aussi dangereux. Seymour n’était pas à prendre à la légère, il avait tout de même osé mettre les pieds au Royaume des Chimères pour récupérer une invocation des plus dévastatrices : Junon en avait fait les frais. Mais Rydia avait une parole, ils s’étaient rendus à la Grotte du Priant Volé dans l’espoir de trouver un indice pouvant les mener aux mondes des éons, mais il n’y avait rien eu, une fois sur place … après une ultime dispute, l’heure des séparations avait sonné.

Rydia avait fait demi-tour pour se rendre à Macalania, elle avait ouï dire qu’autrefois Shiva s’y trouvait, ca pouvait constituer une bonne piste pour espérer retrouver son amie éon, mais la découverte fut de taille : cette Néo-Shinra avait réussi à y implanter une nouvelle Shiva … Encore une Chimère créée de toutes pièces, c’était vraiment inadmissible pour une invocatrice telle que Rydia. Plus ca allait, plus Spira avait le don de lui déplaire … Et c’était sans compter son étrange rêve où elle rencontra ce Zébal … Elle avait appris plein de choses, et retint notamment l’existence des Cristaux sur Héméra dont apparemment, les éons qu’elle avait perdu, s’avéraient être en réalité aujourd’hui les gardiens. Ce rêve avait eu l’air plus que réel … mais le doute était bien présent dans son esprit : était-ce seulement le fruit de son imagination, ou tout ceci avait été vrai ?

Toujours est-il que Spira ne lui apportait rien et les Invokeurs de Spira étaient de toute manière, bien loin des invocateurs de la Planète Bleue … En revanche, elle avait fini par apprendre l’existence de deux Invokeurs sur Héra : Grenat et Eiko, et les Invokeurs d’Héra étaient bien plus proches de ce que Rydia avait toujours connu. D’autant plus que les rumeurs couraient que la souveraine d’Alexandrie avait un lien intime avec une Chimère, alors sa décision était prise : Rydia se mettait en route pour Héra. En joignant leurs efforts, d’Invokeur à un autre, et si en prime une Chimère était là, elle pourrait sans doute retrouver plus facilement le chemin vers le Royaume des Chimères. Elle devait y retourner, elle devait aller voir Anima et la convaincre de ne plus prêter sa force à des Hommes qui l’exploiterait à des fins catastrophiques. Ce n’était pas dans ce but que les Chimères avaient brisé la barrière qui séparait leur monde de celui des Hommes …

Alexandrie. Après plusieurs jours de voyage en bateau, la voilà sur place. Héra était, au premier abord, un monde relativement proche de celui de Rydia. Et le château était magnifique. Mais pour l’heure, la voilà mêlée à toute la foule de la ville … C’est que le royaume était bien plus actif qu’elle ne le pensait ! Beaucoup d’enfants jouaient dehors, les ouvriers travaillaient d’arrache-pied pour réparer des maisons ou des façades, les nobles se prélassaient, et il y avait beaucoup de petites représentations en plein milieu des rues par des comédiens lambda, mais rien à voir avec du grand théâtre.

La première halte de Rydia se fit à la boutique de gemmes. Dans sa précipitation sur Spira, elle avait oublié d’y faire un détour mais un voyage en mer et la visite parfois malvenue de monstres lui avaient rappelé qu’elle se devait de refaire son panel de techniques. Mais les gemmes coûtaient cher et elle ne put en acheter que deux … Il lui restait tout juste un peu d’argent pour faire un arrêt chez l’apothicaire pour y prendre des potions et onguents en tout genre – à défaut de posséder des sorts de soin – mais au moment d’entrer dans la boutique, elle remarqua une jeune adolescente aux airs enfantins, qui semblait assez triste et dont le teint laissait à croire qu’elle n’allait pas très bien – ou c’était les yeux de Rydia qui lui jouaient des tours. La demoiselle aux cheveux verts s’approcha d’elle après quelques secondes de réflexion, la jeune fille semblait être seule. Rydia se mit à sourire doucement.

- Bonjour. Tu n’as pas l’air très bien, tu as besoin de quelque chose ?

De plus les gens semblaient l’ignorer, c’était quand même affolant. N’y avait-il personne pour remarquer qu’elle était là, ou tout le monde estimait que chacun avait ses problèmes ? Rydia regarda par la fenêtre de la boutique pour apercevoir un couple qui était en train de payer le vendeur.

- Oh, à moins que ce soit tes parents qui soient à l’intérieur et tu les attends dehors ?

Oui … sauf que ce n’était pas ses parents.

Achats de Rydia:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephilim
Modo Futé

Modo Futé

avatar
Fiches du joueur : Personnages
Alphinaud Leveilleur - Hartemission - Ignis Scientia - Sir Zephirin - Suri Hawthorne - Trisha Ornstein - Zelda Nohansen

Niveau : 2
HP : 222/222
MP : 22/22

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Sam 11 Fév - 15:01



Bonjour ! Je serai votre MJ. Ravie de faire votre connaissance ♫

Rydia et Anastasie gagnent 50 gils chacune

Rydia achète un Rubis pour 500 gils
Rydia achète une Lunalithe pour 700 gils

Techniques ajoutées à la fiche !






Merci à Fulgora pour cette précédente signature ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasie
Gamine en fugue

 Gamine en fugue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Mer 15 Fév - 7:44

- Bonjour. Tu n’as pas l’air très bien, tu as besoin de quelque chose ?

Anastasie sursauta malgré elle lorsqu'une jeune femme inconnue lui adressa la parole. Il est vrai qu'elle ne l'avait pas vraiment vu arrivée.

- Oh, à moins que ce soit tes parents qui soient à l’intérieur et tu les attends dehors ?

Ses parents ? Oh non ils étaient resté à....Une minute, elle ne pouvait pas vraiment lui dire que ses parents étaient à Tréno. La jeune femme en face d'elle lui demanderait certainement pourquoi elle était toute seule à Alexandrie ! Elle ne pouvait pas lui dire non plus qu'elle avait fugué, la femme pourrait facilement la dénoncer aux brutos ou aux amazones pour qu'ils la ramènent chez elle. D'ailleurs ça faisait un moment que la jeune fille l'observait et elle pouvait déjà dire que la femme en face d'elle était sans doute une voyageuse ou une aventurière. Elle avait aussi vu que sa bourse semblait un peu vide, ce qui soit voulait dire qu'elle avait déjà dépensé tout son argent dans les boutiques ou soit qu'elle était fauchée. Hors Anastasie ne volaient jamais les pauvres. Elle ne pouvait donc pas vraiment compter sur l'inconnue pour la sortir de son mauvais pas. Lui voler son argent n'avancerait pas beaucoup la jeune adolescente. Par contre elle avait remarqué que le couple dans la boutique de l'apothicaire était de toute évidence des personnes plutôt aisées. Ce ne serait pas très grave pour eux s'il se faisait malencontreusement détrousser non ? En fait ça faisant un moment qu'elle y réfléchissait jusqu'à l'arrivée de la jeune inconnue. Bien sûr elle avait songé à des moyens plus honnêtes de gagner de l'argent. Mais elle savait que personne ne voudrait donner de travail à une gamine comme elle et mendiée était hors de question, elle voulait éviter de trop attirer l'attention. Même si commettre un vol n'était pas le meilleur moyen de passer inaperçue non plus. Mais bon elle était encore très jeune après tout. Elle se servirait donc de l'inconnue pour arriver à ses fins. Tasie savait bien juger les gens et elle voyait bien que cette femme semblait être très gentille. Peut-être pourrait elle la manipuler avec un bon gros mensonge... Réalisant qu'elle avait passé un bon moment à réfléchir sans répondre à la jeune femme elle prit une expression craintive, espérant ainsi faire passer son silence pour un excès de timidité maladive.

- Je...je suis désolée...d'habitude les gens m'ignorent alors je m'attendais pas vraiment à....enfin bref...

Tout en parlant elle gardait la tête baissée, se dandinant un peu sur ses pieds, et gardant ses mains derrière son dos. La parfaite petite fille timide et un peu effrayée. Elle se servait aussi du fait qu'elle ne faisait pas vraiment son âge pour paraître plus jeune qu'elle ne l'était.

- Pour répondre à votre question...non ce ne sont pas mes parents dans la boutique....mes parents sont morts....mais ne vous inquiétez pas hein j'ai ma grand-mère pour prendre soin de moi hein !

Rien de tel qu'un petit numéro d'orpheline éplorée pour susciter la compassion d'autrui. Puis pour parfaire la comédie elle releva la tête vers l'inconnue avec une expression toute triste, presque les larmes aux yeux.

- Mais ma grand-mère ne va pas bien du tout, elle a attrapé une maladie de peau terrible qui lui fait très mal et qui l'oblige à rester au lit. Alors elle m'a envoyé aussi lui chercher un onguent pour la soulager. Mais un vilain garçon m'a coincée contre un mur et a volé l'argent que ma grand-mère m'avait donné. Je peux pas le récupérer parce que je sais pas où il est parti et personne ne veut m'aider ! Qu'est-ce-que je dois faire ?

Elle avait préféré éviter de parler de son problème de peau car elle voulait éviter que quoique ce soit la relie à Tréno. Et puis de toute façon il ne s'agissait pas là du seul apothicaire de la ville. Si elle avait bien réussi son coup l'inconnue serait tellement touchée par son histoire qu'elle irait lui acheter l'onguent pour sa "grand-mère". Elle n'aurait alors plus qu'à profiter de ce que l'attention de l’apothicaire et des clients soient momentanément détournés pour s'emparer de l'argent convoité et filé aussi vite que l'éclair. Un vrai jeu d'enfant. Parfois elle s'effrayait de voir la capacité qu'elle avait pour mentir aux gens et les manipuler. Mais il est vrai qu'à Tréno les nobles se mentent tout le temps entre eux alors elle avait eu de bons professeurs. Par contre elle se sentait un peu mal pour la femme en vert. La pauvre, elle ne savait pas sur qui elle était tombée...Ah et puis s'était de sa faute aussi, elle n'avait qu'à pas venir la voir en pensant qu'elle n'était qu'une pauvre petite fille sans défense. À Alexandrie ont savait bien que les voleurs les plus retords étaient souvent des enfants seuls et semblant en détresse. Elle aurait dû le savoir si elle voyageait beaucoup. Et puis porter autant de vert était une faute de goût impardonnable ! Rien que pour ça elle méritait bien ce qui allait lui arriver. Par contre que ferait elle si l'inconnue ne tombait pas dans le panneau ? Bah elle improviserait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rydia
Enfant des Brumes

Enfant des Brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Dim 19 Fév - 13:42

C’était d’un air et un sourire rassurant que Rydia s’était approchée de la jeune fille. Elle pensait qu’elle attendait seulement ses parents mais elle avait l’air si triste … Seulement voilà, la demoiselle lui avoua que ses parents étaient morts … Et Rydia ne se doutait pas un seul instant qu’elle était en train de se faire berner par un énorme mensonge. L’invocatrice de Mist prit une mine désolée. Elle avait été orpheline quand sa mère avait été tuée. Mais depuis, elle l’avait retrouvée en tant que Dragon de Mist, et puis, il y avait eu Asura et Léviathan qui l’avaient adoptée aussi. Rydia avait eu de la « chance ». Mais cette chance n’était pas donnée à tout le monde. La jeune fille semblait avoir encore sa grand-mère mais voilà l’explication de sa moue désespérée : on lui avait piqué son argent servant à acheter un remède. Par empathie et par principe, Rydia ne pouvait pas la laisser comme ca.

- Hum je vois … J’ai encore un peu d’argent, ca ne me dérange pas d’aller te le chercher si tu m’indiques quel onguent il te faut précisément. Je ne viens pas d’ici, alors je n’arrive pas à lire vos étiquettes.

Et les magasins et établissements qui proposaient des produits dans toutes les langues étaient souvent des endroits luxueux et de haute gamme … mais ca ne changeait rien pour Rydia puisqu’elle ne venait d’aucun monde d’Héméra !

- Et je t’accompagnerai chez ta grand-mère ensuite, je ne tiens pas à ce que d’autres voleurs s’amusent à prendre tout ce que tu as. Je dois aller voir la reine mais ce n’est pas pressé, je peux bien faire ca pour toi, ca te va ?

La nièce de Cid ne savait de toute manière pas qu’une autre invocatrice voulait lui demander une audience aujourd’hui. Alors ce n’était pas comme si le rendez-vous avait été fixé ! La jeune fille en revanche ne devait pas s’attendre à ce que Rydia propose de la raccompagner. Elle lui tendit la main comme pour l’aider à se relever, toujours avec ce sourire bienveillant sur les lèvres.

- Je m’appelle Rydia au fait. Et toi ?

Bon, et après les présentations, elles pourraient chercher ce remède !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasie
Gamine en fugue

 Gamine en fugue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Mar 21 Fév - 21:11

- Hum je vois … J’ai encore un peu d’argent, ca ne me dérange pas d’aller te le chercher si tu m’indiques quel onguent il te faut précisément. Je ne viens pas d’ici, alors je n’arrive pas à lire vos étiquettes.


Elle était vraiment tombé dans le panneau ! C'était...fou ! Elle s'en sentait presque coupable...presque... La jeune inconnue lui prit la main et entra dans la boutique avec elle. Comme l'avait pensé la jeune fille dès qu'elles entrèrent dans la boutique tous les regards se tournèrent vers la fille en vert à côté d'elle. Il est vrai que son apparence et ses habits avaient de quoi surprendre en ville. Surtout que Héra n'était pas encore vraiment habitué à voir des gens d'un autre monde se balader chez eux. Car il était clair qu'elle n'était pas d'Héra. Même une fille de noble qui ne connaissait pas grand-chose à la vie comme Tasie pouvait le voir.

- Et je t’accompagnerai chez ta grand-mère ensuite, je ne tiens pas à ce que d’autres voleurs s’amusent à prendre tout ce que tu as. Je dois aller voir la reine mais ce n’est pas pressé, je peux bien faire ça pour toi, ça te va ?

Hum ça, ça n'allait pas du tout. Son mensonge allait tomber en miettes si elle laissait la fille en vers la raccompagner chez sa "grand-mère". En plus en lui tenant la main comme ça Anastasie ne pouvait pas dépouiller le couple riche comme elle l'avait prévu au départ.

- Je m’appelle Rydia au fait. Et toi ?

Rydia, c'était un nom bizarre. Mais il fallait bien qu'elle réponde. Allait elle lui donner son vrai nom ? Surement pas ! Après rien ne dit si Rydia n'était pas allé à Tréno avant de venir à Alexandrie. Elle était certaine que ses parents avaient déjà lancé quelques avis de recherche. Si elle avait eu connaissance de sa disparition à Tréno elle pourrait peut-être la reconnaitre en entendant son nom. Elle se dégagea alors doucement de la main de Rydia, joignit ses mains ensemble, puis répondit timidement.

- Moi ? Je.....je m'appelle Hildegarde, comme la reine de Lindblum...enchantée !

Bon d'accord elle avait dit la première chose qui lui passa par la tête mais elle espérait que Rydia la croirait. D'un côté sa timidité n'était pas totalement feinte, en fait Taz était plutôt mal à l'aise, ce qui pouvait passer pour de la timidité. Elle avait quatorze ans quand même ! Mais elle se comportait comme une petite fille stupide. C'est vrai que c'était un peu humiliant pour une adolescente de son âge. Mais elle n'était pas certaine que Rydia serait tombée dans le panneau aussi facilement si elle c'était montré sous son vrai âge. Apercevant un onguent à bas prix elle indiqua à Rydia que c'était celui qu'elle cherchait. Même si en réalité elle n'avait pas la moindre idée de ce à quoi il pourrait servir. Rydia non plus d'ailleurs car elle prit le médicament sans se faire prier et se rendit à l'avant de la boutique pour payer. Tout le monde la regardait. Maintenant qu'elle y pensait c'était des regards un peu étrange, presque choqué. Anastasie se demanda soudain quel genre d'onguent elle avait demandé à Rydia d'acheter. Bah de toute façon son plan marchait comme sur des roulettes alors elle s'en fichait un peu. Elle se déplaça donc discrètement vers le petit couple, et sortant une petite dague de sous ses vêtements coupa la corde de la bourse de l'homme. Avant de s'enfuir aussi vite que possible de la petite boutique, ricanant tout bas au détour d'une ruelle. Rydia ne dut comprendre ce qui s'était passé que lorsque le malheureux dépouillé s'écria.

- Et mais ? On m'a volé ma bourse ! Où est passé la gamine qui était là tout à l'heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rydia
Enfant des Brumes

Enfant des Brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Dim 26 Fév - 21:12

A vouloir jouer au bon samaritain, Rydia ne voyait pas qu’elle était en train de se faire avoir. Les bons cœurs se faisaient rares et il était inquiétant de voir avec quelle facilité les gens réussissaient à s’en servir pour manipuler les gens … surtout à un si jeune âge. Mais Rydia comprendrait bien assez vite la raison pour laquelle il y avait eu si peu de gens pour proposer leur aide à Anastasie : ils l’avaient bel et bien vue, mais s’en méfiaient comme la peste. A raison, pour le coup. L’invocatrice de Mist s’était présentée à la jeune fille qui lui donna le faux nom d’Hildegarde. Comme la reine de Lindblum. Bien sûr, Rydia lui fit confiance et ne voyait pas de raison de se méfier : après tout, ca arrivait que deux personnes aient le même prénom … Mais pour une reine et une personne du jeune âge de la demoiselle, c’était peut-être autre chose.

- Oh je vois. Tes parents t’ont appelée comme ca en hommage à la reine ? … Oh je suis désolée, viens !

Elle avait bien dit que ses parents étaient morts, inutile de remuer le couteau dans la plaie en les mentionnant. Toutes les deux, elles entrèrent dans la boutique pour que la jeune « Hildegarde » puisse montrer à Rydia ce dont elle avait besoin. Une fois de plus, avoir affirmé ne pas pouvoir lire l’écriture de ce monde n’était pas passé dans l’oreille d’une sourde puisque la fille des brumes ne put vérifier que le baume n’en était pas un. Ce ne fut qu’au moment de payer qu’elle eut la réponse de la part du gérant du magasin.

- Oh cette potion fait furie en ce moment ! Elle donne un peps hallucinant, tous mes clients en sont satisfaits !
- Une … Attendez, ce n’est pas un ongu-

Trop tard, le couple d’un peu plus tôt cria s’être fait voler sa bourse et Rydia n’apercevait plus la jeune fille. Elle fronça les sourcils, et il n’en fallut pas plus pour qu’elle quitte la boutique en laissant la fiole au magasin. S’il y avait bien une chose qu’elle n’appréciait pas, c’est qu’on la prenne pour une idiote. Le problème, c’était qu’elle ne pouvait pas trop courir sur les pavés d’Alexandrie à cause de ses talons, ce serait un coup à se tordre la cheville ! Mais deux Brutos étaient en patrouille alors elle les attrapa presqu’au vol, essoufflée.

- Excusez-moi !! Vous avez vu une fillette courir par-là ? Avec une peau pâle et des cheveux roux ?
- Eh ouais, elle courrait dans cette direction, je crois qu’elle jouait.
- Non, elle ne jouait pas, elle a volé quelqu’un ! Aidez-moi à la rattraper !

Bon en temps normal elle se serait sûrement fait envoyer valser – surtout s’il était question des Amazones – mais non seulement les Brutos avaient la réputation de manquer de réflexions, mais en plus, ils avaient l’air de se tourner les pouces et de se ravir d’avoir enfin du travail pour faire leur rapport ce soir.

- Eh beh c’est pas trop tôt ! La ville est beaucoup trop calme depuis qu’Alexandre est apparu ! On y va !

Alexandre ? Bon peu importe, ils se mirent tous les trois en traque pour retrouver la jeune fille dans le secteur où elle semblait s’être rendue après son vol. Les Brutos se séparèrent mais l’un d’eux resta avec Rydia qui ne connaissait pas la ville comme sa poche … Elle n’avait pas pu aller bien loin et les regards parfois outrés de certains passants – et témoins – étaient des preuves suffisantes de son passage. Ce n’est qu’après un certain moment qu’ils réussirent à la coincer dans une ruelle qui était en réalité, une impasse. Rydia était un peu essoufflée, elle n’était plus habituée à courir partout.

- Halte, gamine ! Le vol est puni par la loi dans ce pays, tu vas devoir répondre de tes actes deva-
- Attendez s’il vous plaît.

Rydia s’approcha un peu de la jeune fille, sur le moment, elle n’avait pas l’air fâchée, mais ce n’est qu’en s’arrêtant près d’elle qu’elle plaça une main sur sa hanche en affichant un air mécontent.

- Je n’aime pas trop qu’on se moque de moi quand je propose mon aide. Ta grand-mère n’est pas malade, tu m’as juste utilisée comme outil en faisant les beaux yeux pour voler une personne innocente ! Il faut rendre cette bourse à son véritable propriétaire, Hildegarde. Encore faut-il que ce soit ton vrai prénom ?

Après tout, si elle avait menti pour sa grand-mère, pourquoi n’aurait-elle pas menti sur son prénom aussi ? Et sur ses parents, tant qu’on y est. Cela dit, c’était encore une jeune fille, à son âge, on volait rarement par pur plaisir et par pure méchanceté. Il y avait forcément une raison derrière tout ca. Même si Rydia était en colère, elle préférait lui laisser le bénéfice du doute. L’autre Brutos était venu les rejoindre entre temps, elle les avait presqu’oubliés sur le moment.

- Il faut qu’on l’emmène, un crime est un crime et il ne doit pas rester impuni.
- Mais ca reste une enfant, elle doit avoir une bonne raison de l’avoir fait, vous ne croyez pas ? Vous allez l’emmener voir la reine ?
- Quoi ? Sa Majesté serait bien débordée et lassée si on devait emmener les voleurs devant elle à chaque fois qu’un vol est commis en ville. Nan, elle va voir le Commandant !

Un homme en plus, pas dit qu’il ait la même pitié qu’une femme ! Rydia plissa des yeux un instant.

- Je m’appelle Rydia, je suis une invocatrice du village de Mist, sur un monde qui n’est pas relié à Héméra. Je dois justement aller voir votre reine et je suis persuadée qu’elle saurait gracier cette fillette si elle s’explique.
- Une invo …

Et les voilà qui se retournaient tous les deux pour parler tout bas comme pour se concerter sur ce qu’ils devaient faire. Rydia en profita pour s’accroupir devant Anastasie.

- Ecoute, si j’étais vraiment méchante et rancunière, je les laisserai volontiers te jeter en cellule ou te couper la main. J’ignore pourquoi tu as volé cet argent mais une part de moi veut croire que tu en avais vraiment besoin pour une bonne raison. Profiter qu’ils parlent pour prendre la fuite ne fera qu’aggraver ton cas et j’ai entendu dire que la reine était quelqu’un de compatissante. Je suis sûre que si tu es honnête avec elle, tu seras libre de repartir. Ca te va ?

En espérant que ca lui serve de leçon ensuite … pas sûr ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasie
Gamine en fugue

 Gamine en fugue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Mer 1 Mar - 21:14

Ah zut elle était coincée. Cette Rydia était plus coriace qu'elle en avait l'air. En plus elle avait rameuté les brutos avec elle. En plus elle voulait l'emmener voir la reine Grenat pour que cette dernière puisse l'aider. Il en était hors de question. Elle n'avait jamais eu l'occasion de parler à la reine lorsqu'elle était encore une simple princesse mais elle était sûre qu'en la voyant la jeune femme devinerait immédiatement qu'Anastasie venait de Tréno. Elle n'aurait alors qu'à faire quelques recherches pour découvrir la vérité et comme Grenat était une personne responsable elle la ferait surement raccompagné chez elle. Hors Taz ne voulait pas rentrer à la maison, il en était hors de question ! Son grand voyage venait à peine de commencer alors elle ne voulait pas qu'il prenne fin de manière aussi abrupte ! Élaborant une nouvelle stratégie un sourire narquois se dessina sur ses lèvres et elle s'adressa à Rydia.

- Tu as raison, je t'ai menti sur mon nom ! Mais je ne te le donnerai pas le vrai na ! Et puis je t'ai aussi menti sur mon âge, je ne suis pas une petite fille. J'ai quatorze ans ! Je suis presque adulte !

Son visage prit alors une expression ahurie, presque effrayé et tout en pointant du doigt quelque chose derrière Rydia et les brutos.

- Mais qu'est-ce-que....!?

Et alors que tous trois se retournèrent pour voir ce dont se passait elle lâcha un petit rire sournois.

- Poisson !

Puis elle se faufila entre les trois adultes avant de reprendre sa course. Ils étaient vraiment trop crédules. Alors qu'elle tournait au détour d'une ruelle elle fut stoppée net par un individu à l'air particulièrement louche.

- Pas mal gamine, j'avoue que je suis impressionné par ton talent à voler et manipuler les autres. Maintenant donne moi tout ton argent si tu ne veux pas qu'il t'arrive malheur.

Quoi ce type voulait voler ce qu'elle avait elle-même durement volé ? Mais pour qui il se prenait ? Anastasie n'avait pas fait tout cela pour finalement se retrouver au même point que tout à l'heure. Alors que le malfrat se jetait sur elle pour lui prendre son argent de force elle se pencha pour l'esquiver. Ensuite elle donna un violent coup de pied au derrière de ce dernier qui se retrouva alors dans une bien mauvaise posture. Juste à côté de l'endroit où il l'avait interceptée il avait une petite grille avec une porte en fer qui semblait donné soit sur l'entrée arrière d'un magasin soit sur l'entrée arrière d'une maison. Le voleur avait maintenant la tête coincée entre les barreaux de la grille et il ne pouvait pas se déprendre.

- Alors tu veux toujours mon argent imbécile !

Pour toute réponse le voleur se contenta de lâcher un chapelet de jurons d'une vulgarité impressionnante. Tasie appris au passage quelques nouvelles insultes à utiliser plus tard. Elle mit ensuite en route la deuxième partie de son plan. Sortant la bourse qu'elle avait volée elle en retira une petite somme d'argent, juste assez pour payer la pièce de théâtre, un onguent, et pour assurer sa survie pour quelques jours. Puis elle déposa la bourse sur le sol, hors se porter du voleur, avant de remettre la sienne sa poche. Elle espérait comme ça que Rydia et les brutos arrêteraient ainsi de la poursuivre, surtout que même avec son "emprunt" la bourse restait encore quand même bien pleine. C'était désespérant de voir comment certains avait de l'argent alors qu'il avait tant de pauvres dans le monde... Elle savait que ses poursuivants n'auraient aucune difficulté à retrouver la bourse puisque l'ont pouvait entendre le malfrat à plusieurs mètres à la ronde. Elle donna donc un nouveau coup de pied au derrière au criminel, déclenchant une nouvelle vague de juron, puis reprit sa fuite dans les ruelles. Elle ne connaissait pas vraiment la ville mais elle savait ou se trouvait le café-théâtre de Rubis. Elle avait l'intention d'aller s'y planquer jusqu'à ce qu'on l'oubli. Ce qui ne serait pas difficile vu que c'était des brutos qui en avaient après elle et non des amazones... Pour Rydia par contre ça elle ne savait pas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rydia
Enfant des Brumes

Enfant des Brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Sam 11 Mar - 13:45

Spoiler:
 

Rydia était peut-être trop patiente et gentille pour vouloir tendre la main à une enfant qui l’avait embobinée. N’importe qui l’aurait laissé partir voire aurait voulu lui faire du mal pour se venger de sa mauvaise farce. Mais ce n’était pas la solution à adopter … pas pour elle. La jeune fille laissa de côté sa frimousse innocente et fit tomber le masque laissant apparaître sa vraie personnalité : celle d’une adolescente fourbe et presque mal élevée. Une adulte à quatorze ans hein ? L’idée aurait pu faire sourire n’importe qui. La demoiselle feinta ensuite le trio en faisant mine d’apercevoir quelque chose de grave derrière, Rydia s’était retournée, mais se fit finalement bousculer par la rouquine qui prenait à nouveau la fuite.

- Cette sale gamine ! Encore une qui n’a pas reçu assez de fessées de ses parents !
- Vous allez bien mademoiselle ?

- Oui.

Rydia s’était relevée et épousseta sa tenue avant de soupirer. Elle avait comme un mauvais pressentiment mais elle ne pouvait pas poursuivre indéfiniment une adolescente qui ne voulait en faire qu’à sa tête. Elle avait mieux à faire aussi de son côté et sa rencontre avec Grenat devait se faire.

- Vous devriez la poursuivre. Je vais me rendre au château.
- Accompagne-la, je vais chercher la gamine !

Que l’un des gardes disait à son collègue. Même s’il n’était pas dit que seul, il retrouve Anastasie. Ainsi, escortée par un Brutos, Rydia prit le chemin pour revenir dans les rues principales de la ville, même si elle s’était retournée plus d’une fois, comme si elle espérait retrouver la jeune fille du regard. Et bientôt, elle arrivait à l’embarcadère où une Amazone attendait avec une barque pour emmener les personnes d’une rive à l’autre, du château à la ville, et vice versa. Original, il fallait admettre que ca donnait un certain charme à ce royaume. L’espace d’un instant, Rydia avait vraiment l’impression d’être sur la Planète Bleue …

Rydia se rend au château d’Alexandrie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasie
Gamine en fugue

 Gamine en fugue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Jeu 16 Mar - 1:00

Après avoir couru pendant une dizaine de minutes la jeune fille finit par devoir s'arrêter, complètement essoufflé. Elle se plaqua alors contre le mur et regarda attentivement tout autour d'elle. Constatant que plus personne ne la suivait elle poussa un soupir de soulagement et elle reprit sa route, en marchant cette fois-ci. Son plan avait parfaitement fonctionné, elle avait de nouveau les poches pleines d'argent et elle avait réussi à semer ses poursuivants. Mais c'est vrai que maintenant qu'elle y pensait elle avait bien failli se faire prendre. La faute sans doute à sa méconnaissance de la ville d'Alexandrie. À Tréno elle n'avait presque jamais eu de problème comme ce qu'elle venait de vivre, il est vrai qu'elle connaissait sa ville par cœur alors c'était facile de s'enfuir et de se cacher, et puis elle connaissait bien la mentalité des habitants et des gardes de la ville, ils étaient faciles à duper.

Encore une fois elle se dit qu'elle avait eu de la chance de n'être poursuivi que par des brutos, si ça avait été des amazones elle aurait eu de bien plus gros ennuis. Maintenant restait plus qu'à savoir ou elle se trouvait, elle avait bien pris la peine d'étudier une carte d'Alexandrie avant de partir ça n'empêchait pas le fait que les choses puissent être très différentes une fois sur place. Heureusement elle tomba sur un bon samaritain qui répondit à toutes ses questions et ragaillardit elle se dirigea gaiement vers l'endroit auquel elle voulait aller depuis le début. Le café-théâtre de Rubis. Elle arriva juste à temps, encore quelques minutes de plus et elle aurait raté la représentation de l'après-midi. Elle aurait été obligé d'attendre jusqu'au soir. Elle paya donc son billet et se dénicha une bonne place à une table juste devant la scène. Elle était très excité et elle avait hâte que la pièce commence. Elle se surprit alors à repenser à l'étrange jeune femme qu'elle avait rencontré devant la boutique de l’apothicaire. Ou était-elle maintenant ?

Elle allait vraiment voir la reine Grenat ? Est-ce-qu'elle avait réussi à rentrer dans le château ? Qui sait, peut-être qu'elle avait été arrêtée par les gardes et qu'elle croupissait maintenant dans un cachot. Tasie ne put s'empêcher de ricaner à cette pensée mesquine. Ses réflexions durent soudainement prendre fin car la pièce venait de commencer. Deux heures plus tard Taz sortit du café plus que contente de son expérience. Elle n'avait jamais rien vu de tel. À Tréno les pièces de théâtre étaient toujours excessivement compliquées, avec un protocole et une étiquette précise, elles racontaient toujours des histoires de nobles, et en plus le langage des acteurs était si fleuris que Tasie ne comprenait presque jamais ce qu'ils racontaient. Ici pas de ses bêtises, c'était la première fois qu'elle voyait des acteurs aussi crédibles et une histoire aussi haletante. Ce n'était certainement pas à Tréno qu'elle aurait pu voir une pièce parlant d'un voleur au cœur d'or qui volait aux riches pour donner un pauvre. Non ça aurait fait un scandale terrible. Mais cela ne semblait pas être le cas à Alexandrie et c'était tant mieux.

Commençant à avoir faim Anastasie se mit en quête d'une auberge pas chère où elle pourrait manger un morceau et aussi y rester pour la nuit. Il y avait beaucoup de belles auberges à Alexandrie mais elle n'avait pas les moyens de se les offrir, elle devait donc entreprendre la tâche quasi impossible de trouver une auberge pas chère mais aussi pas trop malfamée et pas trop insalubre. C'est finalement son don pour la mécanique qui la sauva. Elle avait découvert au hasard des rues une petite auberge proprette toute simple et peu fréquentée. Elle était tenue par une gentille vieille dame très souriante et chaleureuse et qui ne semblait pas s'étonner du fait qu'une fille de l'âge de Tasie voyageait seule. Les prix étaient malheureusement légèrement au-dessus de ses moyens mais elle avait remarqué que l'horloge de la tenancière était cassée. Tasie avait donc réussi à négocier un petit rabais en se proposant pour réparer l'horloge.

Elle était donc maintenant assise à une table du fond et après avoir eu une bonne soupe bien chaude elle s’escrimait depuis prêt d'une heure maintenant à réparer l'horloge. Ce truc était une véritable antiquité, pas étonnant qu'elle était cassée. Taz n'était pas même pas sûre de pouvoir la réparer. Mais bon elle s'était engagée à le faire alors elle devait bien au moins essayer. Avec tout ça elle avait complètement oublié de s'acheter de la crème pour sa peau fragile. Bon tant pis elle s'en achèterai demain si elle le pouvait. Sinon de toute façon après Alexandrie elle avait l'intention d'aller visiter le royaume de Bloumécia elle n'en aurait donc plus besoin. Elle avait toujours été intriguée par l'idée qu'il existait dans le monde un endroit ou il pleuvait presque constamment et elle était très curieuse de voir cela de ses propres yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rydia
Enfant des Brumes

Enfant des Brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Mar 11 Avr - 14:42

Rydia revient du Château d’Alexandrie

Une bonne partie de la journée était passée plus vite qu’elle ne l’avait pensé. La rencontre avec Grenat ne s’était pas aussi bien passée que prévu, Rydia s’en voulait toujours de lui avoir fait de la peine en parlant du Royaume des Chimères, mais elle en retenait du positive. Si les circonstances étaient différentes, il serait fort probable qu’elles seraient devenues amies. Au moins, elle avait pu faire la connaissance d’Alexandre, la Chimère protectrice de ce royaume – elle comprenait mieux d’où venait le nom d’Alexandrie – et obtenir l’Orbe de la Lumière, en plus d’avoir un avant-goût de son futur. Les propos d’Alexandre, cette vision, ainsi que les conseils de Grenat, allaient l’encourager à poursuivre sa voie et ses convictions, et faire en sorte que les choses marchent sans que ca ne dégénère.

Pour l’heure, il était toujours question de se rendre au Royaume des Chimères et Rydia se devait d’enquêter sur cette histoire de royaume et de roi du ciel pour savoir de quoi il était question. Il ne serait pas bien difficile de trouver la réponse, mais pour une étrangère comme elle, ca demandait quelques recherches. De retour en ville, elle chercha un endroit où elle pourrait avoir des renseignements et son choix se porta sur la librairie d’Alexandrie. Elle aurait eu plus de chance à la bibliothèque du château peut-être, mais il était trop tard pour y retourner. Comme toujours, il y avait un silence de mort à l’intérieur, mais un libraire hippopotame – c’était toujours aussi troublant ces races – était en haut d’une échelle en train de ranger des livres.

- Excusez-moi ? Vous avez une minute ?
- Hum ? Oh, bonjour. Il descendit de son échelle et se frotta les mains avant de se retourner vers elle. - Je peux vous aider ? Vous cherchez un livre ?
- Pas vraiment, mais j’ai besoin d’une information et je pensais pouvoir l’obtenir ici.
- Laquelle ?
- On m’a parlé d’un célèbre inventeur qui rêvait de conquérir le ciel … et qui serait le roi d’un château qui surplombe la Brume. Ca vous parle ? Il se mit à rire de bon cœur d’un rire si bruyant que les quelques lecteurs souhaitant un peu de calme lui jetèrent un regard noir !
- Vous, vous n’êtes pas d’ici, n’est-ce pas !? Ca ne peut qu’être le Roi Cid de Lindblum ! C’est un mordu du bricolage, le plus célèbre des ingénieurs, celui qui a inventé l’aéronef qui fonctionne à la vapeur d’eau ! Rydia eut comme une absence en entendant le nom de Cid mais sourit d’un air bête.
- Ah euh … merci. Effectivement, je ne suis pas d’ici, je l’ignorais. Lindblum est loin ?
- Non c’est le royaume voisin, il vous faudra passer par la Porte Sud pour vous y rendre. Je vous conseille de prendre un aéronef pour vous y rendre.

Elle le remercia et quitta les lieux. Quelle drôle de coïncidence … Encore un Cid mordu des aéronefs ! Comme celui de son monde … De toute évidence, « l’énigme » d’Alexandre semblait donc désigner la bibliothèque du château de Lindblum. Rydia se demandait bien ce qu’elle pourrait trouver là-bas comme indice pour le Royaume des Chimères.

Le soir venait, elle se chercha une petite auberge pour pouvoir se reposer après cette journée mouvementée et riche en émotions. Elle demanda une chambre qu’elle put se payer avec le reste de ses économies, ainsi qu’un repas chaud, et l’aubergiste lui conseilla d’aller s’asseoir pour qu’on le lui apporte. Sauf qu’en se retournant, Rydia reconnut un visage familier croisé en début de journée. Elle fronça légèrement les sourcils, visiblement, elle avait réussi à échapper à la sécurité. Prenant une profonde inspiration, l’invocatrice s’approcha d’elle et s’arrêta devant, en croisant les bras.

- Tu es toujours là à ce que je vois. Combien d’autres personnes as-tu volé aujourd’hui ?

A croire qu’elle lui parlait comme si elle était sa mère, mais une chose est sûre, ca n’allait pas plaire à l’aubergiste de savoir une voleuse sous son toit ! Mais bon Rydia ignorait qu’Anastasie avait réparé l’horloge de son « hôte » aussi …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasie
Gamine en fugue

 Gamine en fugue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Lun 17 Avr - 21:30

Finalement ! Enfin ! Après près d'une demi-heure à s'acharner dessus elle avait enfin finit par réparer cette satanée horloge. Pfiou, elle avait bien cru ne pas y arriver, mais d'un côté elle était la meilleure et ça aurait vraiment été surprenant qu'elle ne parvienne pas à réparer ce tas de ferraille. Elle alla remettre l'horloge à sa propriétaire qui très heureuse se dépêcha de replacer cette dernière à sa place sur le mur, d'où elle inonda ensuite la pièce de son doux cliquetis caractéristique. Pour la remercier elle fit à Anastasie un délicieux chocolat chaud et franchement la jeune fille pouvait dire sans la moindre hésitation qu'il s'agissait du meilleur chocolat chaud qu'elle n'avait jamais. À Tréno comme toujours le chocolat chaud était compliqué, ont utilisait du chocolat rare venant d'on ne sait où, et on s'amusait à y mettre tellement d'épice précieuse et bizarre qu'au final il ne goutait même plus le chocolat chaud. Ce n'était pas le cas à Alexandrie, ici du bon vieux chocolat tout ce qu'il y a de plus classique, du lait tout chaud et un peu sucré dont elle ignorait la provenance, et une tonne de mousse moelleuse à souhait. En fait pour elle ce chocolat chaud n'était pas très loin de la perfection. C'était une belle récompense pour son travail acharné. Par contre elle avait un problème.

Même si elle pouvait se prélasser en sirotant un bon chocolat chaud maintenant que l'horloge était réparée elle n'avait plus rien à faire. Et ça c'était un gros problème pour Tasie étant donné qu'elle avait toujours eu du mal à rester tranquille. Il fallait qu'elle s'occupe sinon elle allait devenir folle. En plus il était encore bien trop tôt pour monter à sa chambre se coucher. Elle remarqua alors dans un coin de la pièce commune une bibliothèque. Curieuse elle se leva et parcourra un instant les livres. C'était tous des livres qu'elle n'avait jamais vus, sans doute considérer comme trop populaire par les nobles de Tréno et inutile de dire que cela intriguait beaucoup l'adolescente. Elle finit par arrêter son choix sur un recueil de conte de fée, curieuse de connaître qu'elles étaient les histoires que l'ont racontai aux enfants à Alexandrie pour les endormir. Elle était encore plongée dans son livre quand un nouveau client entra dans l'auberge. Curieuse Taz releva la tête et alors elle crut que son cœur allait arrêter de battre. Non ce n'était pas possible, pas ici dans cette petite auberge perdue dans la grande ville d'Alexandrie. Rydia ne pouvait pas vraiment venir de passer la porte pour demander une chambre à l'aubergiste. Taz décida de se faire discrète, avec un peu de chance la femme en vert ne la remarquerait pas et elle monterait directement à sa chambre. Mais la chance ne devait pas être avec Anastasie ce soir-là car la jeune femme non seulement la vit mais vint en plus s’asseoir à sa table.

- Tu es toujours là à ce que je vois. Combien d’autres personnes as-tu volé aujourd’hui ?

Anastasie ne put s'empêcher de virer au rouge. Non mais pour qui elle se prenait ? Et c'était quoi ce ton condescendant ? Tasie détestait qu'on lui parle ainsi. Elle reposa son livre, prit une dernière gorgée de son chocolat chaud puis elle lança avec toute la morgue dont elle était capable.

- Non je ne vole que quand c'est nécessaire, et seulement à ceux qui le méritent. Comme toi par exemple, si tu n'avais pas eu ta pauvre petite bourse désespérément vide.

Si elle était assez stupide pour tomber dans ses pièges Rydia méritait largement d'être volé par Anastasie.

- Sinon comment ça s'est passé au château ? Ils ont dû te jeter au donjon comme une mal propre, tu dois juste venir d'être libéré. Dommage pour moi. En plus cette auberge a beau avoir de nombreuses tables c'est la mienne que tu viens parasiter. J'ai une bonne idée pour toi. Et si tu allais t’asseoir ailleurs que je puisse finir mon livre en paix .

Ce n'était pas très gentil et elle le savait mais elle s'en fichait. Elle n'aimait pas Rydia point. Elle ne méritait pas mieux d'elle. Restait à savoir comment Rydia réagirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rydia
Enfant des Brumes

Enfant des Brumes

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 10
HP : 1850/1850
MP : 55/55
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Lun 24 Avr - 15:17

Spoiler:
 

Rydia n’y était peut-être pas allée avec le dos de la cuillère en abordant la voleuse, mais il faut dire que l’histoire n’était pas vraiment réglée non plus. Elle n’avait pas apprécié être embobinée par cette jeune fille plus tôt dans la journée, et pourtant dans son éternelle bonté – ou naïveté, selon les points de vue – Rydia persistait à croire qu’Anastasie avait volé pour une bonne raison. Mais celle qu’elle lui donna vraiment par la suite fit hausser un sourcil à l’invocatrice. Voler à des gens qui le méritent ? Comme Rydia ?

- Tu dois avoir des critères assez particuliers dans ce cas pour estimer que ceux qui souhaitent te venir en aide doivent être volés. De même que je doute que ces gens à qui tu as volé la bourse chez l’apothicaire t’aient vraiment fait quelque chose de mal pour le mériter.

A moins qu’elle ait voulu jouer les Robins des Bois mais même là, Rydia n’était pas sûre de la croire sur paroles puisqu’elle venait quand même de la mettre dans la catégorie des gens malhonnêtes pour une raison … illogique. Elle ne devait pas avoir beaucoup d’amis, à se comporter ainsi. Au final, Rydia n’avait donc pas relevé son commentaire au sujet de sa propre bourse. D’une part, c’était puéril et ca se voyait qu’Anastasie n’avait répondu que par mécontentement, d’autre part, Rydia n’était pas une personne qui courrait après l’argent. Le sien qu’elle gagnait et trouvait – légalement – ne lui servait qu’à se faire des provisions pour ses voyages. Elle n'était pas ce genre de personne qui se vexerait quand on lui ferait remarquer qu'elle n'était pas riche.

L’adolescente ne répondit rien d’autre à cela, si ce n’est pour envoyer balader la jeune femme aux cheveux verts comme une gamine mal élevée. Rydia fronça des sourcils, mais d’où elle sortait qu’elle avait été obligatoirement jetée en prison !? Elle s’apprêta à lui répondre que l’aubergiste vint les interrompre en apportant un bol de ragoût à Rydia. Forcément, à force de hausser le ton, tout le monde avait entendu.

- Jeune fille, je te suis reconnaissante pour l’horloge que tu as réparé tout à l’heure, mais je ne te trouve pas très polie de parler ainsi à mes clients. Si vous avez des différends à régler toutes les deux, je vous prierai de le faire à l’extérieur. Rydia se retourna et attrapa délicatement le bol fumant, en souriant.
- Ne vous en faites pas, j’en ai fini ici. Je suis désolée pour le dérangement. En revanche, si vous pouviez m’aider … Je dois aller au château du roi Cid, vous pourriez m’indiquer où se trouve le hangar des aéronefs ici, et à quelle heure ils partiront ?
- Euh, l’heure précise je n’en suis pas sûre, mais ils partent aux aurores en général pour arriver au plus vite à Lindblum. Mais venez, je vais vous expliquer.

Rydia s’éloigna sans daigner offrir un dernier regard à Anastasie. Elles s’installèrent à une table pour que l’aubergiste lui explique rapidement le trajet qu’elle aurait à faire pour se rendre à l’aérogare, en la mettant en garde que les contrôles aux frontières étaient renforcés depuis les derniers attentats en date sur le territoire d’Héra. Ce ne serait pas un problème pour elle, elle n’avait rien à se reprocher et ne voulait de mal à personne …

Puis l’aubergiste était retournée à ses occupations puisque d’autres clients étaient arrivés. Rydia termina son repas et monta dans sa chambre en s’enfermant à plusieurs tours, et en laissant la clé sur la serrure pour éviter toute intrusion au cours de la nuit. Ce ne fut qu’une fois dans la bain qu’elle souffla un bon coup, quelle journée éprouvante ! Et elle ne pouvait pas s’empêcher de penser à Grenat, en espérant qu’elle tiendrait le coup après les révélations d’aujourd’hui. Mais derrière son apparence frêle et jeune, elle semblait être une souveraine forte, elle ne doutait pas que la reine arriverait à surmonter cette épreuve. Avant d’aller se coucher, elle examina une nouvelle fois l’Orbe de la Lumière confié par Alexandre, mais en se rappelant surtout de ses dires au sujet des visions de Rydia.

Une nouvelle aventure commençait aujourd’hui.

EDIT : Rydia quitte le RP mais reste à Alexandrie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephilim
Modo Futé

Modo Futé

avatar
Fiches du joueur : Personnages
Alphinaud Leveilleur - Hartemission - Ignis Scientia - Sir Zephirin - Suri Hawthorne - Trisha Ornstein - Zelda Nohansen

Niveau : 2
HP : 222/222
MP : 22/22

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   Mar 9 Mai - 19:11



Anastasie gagne 250 gils
Rydia gagne 250 gils


Rydia quitte le RP et rejoint Prompto autre part à Alexandrie





Merci à Fulgora pour cette précédente signature ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Bienvenue à Alexandrie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue à Alexandrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à CONDOR
» Bienvenue a Zombieland!
» [Ville] Bienvenue à Péritif !
» Bienvenue Eloane
» Bienvenue en Palogne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Alexandrie-