Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Jurassic Plaines !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Jurassic Plaines !    Lun 4 Mai - 22:44

Axel et Ruka viennent de Balamb


AxelNous voilà donc sortis de la belle ville de Balamb. Nous suivons consciencieusement la route de la plaine, pour plus de sécurité et afin d'éviter autant que possible les mauvaises rencontres.

- Du coup, tu veux qu'on fasse un tour dans cette grotte au passage? Tu ne voulais pas qu'on cherche une chimère de glace plutôt?

Parce que pour le coup, ma tenue est très adaptée aux environnements chauds... même si je n'ai jamais vraiment testé à quel point la lave pouvait être brulante. Suffisamment pour que l'on nous déconseille vivement d'y toucher en tout cas.

- N'empêche, c'est vraiment nul qu'on n'ait pas pu prendre un véhicule ou un chocobo. On va encore se taper toute la route à pieds! Tu parles d'une galère...


Enfin, je suppose que nous n'avions pas vraiment d'autre d'alternative dans le cas présent.

- Dis-moi, ton histoire de portes qui s'ouvrent et qui se ferment... ça veut dire qu'il se peut que je retrouve mes souvenirs un jour?

Avec le temps j'en suis venu à oublier complètement qu'il était possible que je me rétablisse et que mes souvenirs reviennent. A quoi bon espérer quelque chose qui n'arrivera sans doute jamais?

- Au passage, j'ai une autre question. Tu n'en as pas parlé tout à l'heure mais je suis bien curieux de savoir ce que tu comptes faire des cristaux.


Pas dit qu'elle me réponde, ou même qu'elle me dise la vérité. Mais bon, ça vaut toujours le coup d'essayer. Manquerait plus qu'elle souhaite exaucer un voeu complètement stupide! J'ai pas vraiment envie de risquer ma peau pour des prunes moi ! Puis bon, en tant que compagnon de fortune, ou d'infortune suivant son point de vue, elle se doit quand même de m'informer un peu de ce qu'elle compte faire!

Après quelques minutes de marche, nous apercevons un véhicule partiellement détruit sur le bord de la route. Personne à bord, ni aux alentours. Finalement, c'était pas une si mauvaise idée de faire le chemin à pieds...

- Mon dieu... qu'est-ce qu'il s'est passé?

Je m'approche lentement de l'engin et je remarque au sol une empreinte gigantesque. Ce n'est pas celle du conducteur...

- Ruka, viens voir... c'est quoi ce truc..?
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Mer 6 Mai - 20:47

Pas le choix, nous devions faire la route à pied pour rejoindre la BGU. En sortant de Balamb, on ne la voyait pas à l’horizon car il y avait des forêts qui trônaient ici et là au beau milieu des plaines, mais en suivant la route, on finirait par apercevoir l’imposant bâtiment qu’était l’université de Balamb. On avait appris en plus qu’il y avait une caverne de lave près d’ici, certes oui, je visais la Chimère de la Glace en souhaitant aller dans les zones glacées, mais si on a une infime chance d’en rencontrer une autre juste à côté, autant la saisir.
Je ne répondais pas vraiment à la plainte d’Axel, j’étais d’accord pour dire que c’était chiant de se taper le trajet à patte, mais que pouvions-nous faire ? Il fallait avoir le permis pour emprunter une voiture, et ni lui, ni moi, n’en avions un. Bref, il revenait sur le sujet de son amnésie et ce que je lui avais dit et je me mettais à sourire.

- J’en suis même certaine. Si ca se trouve en voyageant, tu vas peut-être voir ou revivre des événements que tu as déjà vécu par le passé. Tu auras peut-être des sensations de déjà-vu … et peut-être que ca fera resurgir certains de tes souvenirs.

Nous verrons bien en voyageant. Je l’espérais quand même, ca doit être difficile de vivre en s’interrogeant parfois sur son passé, on cherche à se souvenir de qui on était avant et ce qu’on a vécu, sans y parvenir … Je pense que je deviendrai folle – plus que je ne le suis déjà – si je perdais la mémoire. En tout cas, en parlant de retrouver « peut-être » des souvenirs en voyageant, ca semblait faire penser autre chose à Axel, puisqu’il me demanda ce que je comptais faire si un jour j’obtenais tous les Cristaux. Je soupirais, s’il reste avec moi, je devrais bien lui dire tôt ou tard … Oh et puis zut, ce n’est pas comme si c’était un vœu si personnel que cela, je suis sûre qu’il y a des gens qui pensent la même chose que moi et qui souhaitent la même chose.

- Je veux dissoudre Héméra. Que les mondes soient séparés comme ils l’ont toujours été. Je ne sais pas ce qui est à l’origine de la fusion mais bon … Disons qu’avec nos différences, je sens que les problèmes vont finir par arriver tôt ou tard. Gaia a déjà eu son lot de malheurs, on commençait à enfin connaître la paix …

Je sais, on peut me dire que même s’il y a des différences, il y a aussi des points communs. Mais disons que l’Homme ne prend jamais en considération les points communs, ce n’est qu’accessoire. Il retient surtout les différences, et s’en sert comme argument pour déclarer la guerre. Même si certains de nos pays s’entendent bien, même si deux peuples s’entendent bien, il y aura toujours quelqu’un pour venir casser cette entente. La Shinra a créé trop de malheur sur Gaia, je me refuse à vivre un autre enfer pendant des années. J’ai perdu mes parents pendant la guerre, je refuse d’en connaître une autre pour perdre d’autres proches.

Bref, je me fis silencieuse après cette déclaration, et le regard probablement un peu dur, alors que nous continuions de marcher. Je regardais droit devant moi, suivant la route comme le type l’avait dit à Balamb … Mais l’attention d’Axel se reporta sur autre chose assez rapidement et lorsqu’il me le désigna, je m’arrêtais pour regarder. Un véhicule abandonné … et en piteux état. On s’en approchait pour évaluer l’étendue des dégâts, et très vite, le jeune homme m’appela pour me montrer une empreinte animale très large, qui n’a effectivement rien à voir avec une trace humaine …

- Ca, c’est le signe qu’on n’est pas en sécurité ici.

Répondis-je en fronçant des sourcils. Sérieusement, on nous fait comprendre qu’il est plus dangereux de voyager à pied qu’en voiture, et la première chose qu’on trouve en quittant Balamb, c’est un véhicule qui a été, de toute évidence, attaquer par un GROS monstre ? La bonne blague. En tout cas je n’aimais pas ca et je regardais l’horizon un instant, avant que mes yeux ne s’attardent sur la forêt la plus proche.

- Nous ne sommes pas en sécurité sur la route. Tant pis si on s’écarte, peu importe ce qui a attaqué ce véhicule, nous sommes à découvert en plein milieu de la plaine et des proies faciles. On va couper par la forêt.

C’était peut-être l’antre des monstres, mais avec les arbres et la végétation, on pourrait semer plus facilement d’éventuels assaillants. Et oui, je sais me servir de mon cerveau, l’air de rien. J’attrapais le poignet d’Axel pour le traîner avec moi, guettant partout alors que je me dirigeais vers la forêt d’un pas ferme et déterminé … mais dans le fond, je n’étais pas rassurée. Si vous aviez vu la taille de cette empreinte ! Je n’ai clairement pas envie de me frotter au propriétaire de cette marque, ce doit être un animal gigantesque. Le type à Balamb avait parlé de T-Rex, j’espérais qu’on n’en croiserait pas … Nous n’étions pas en état de combattre une trop puissante créature, nous manquions encore cruellement de repos et les côtes d'Axel guérissaient tout juste.

Lorsque nous arrivions à la lisière de la forêt, je prenais une profonde inspiration et m’enfonçais dedans, marchant d’un pas plus lent tout à coup et surtout plus léger. Si nous faisions trop de bruits – prions pour ne pas faire craquer trop de branches sur le sol – on allait attirer tout de suite l’attention sur nous et la faune locale nous localiserait trop vite.

- Allons-y doucement et essayons de ne pas nous perdre surtout.

Ca aussi, c’était un problème … Nous ne connaissions pas la région, alors si on se paume, on sera dans de beaux draps, je vous le dis ! Mais je me figeais rapidement en entendant un puissant rugissement résonner au loin … Je confirme, ce sont vraiment de sales bêtes qui vivent sur ces terres. Quand je pense que Lyte a été entraîné sur ce continent de fou ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Jeu 7 Mai - 20:17

AxelLa réponse de Ruka sur ses objectifs m'a laissée sans voix jusqu'à ce que je constate l'accident qui a eu lieu sur la route.
Séparer les mondes d'Héméra? Bah tiens manquerait plus que ça! Cela reviendrait à me faire retourner à la case départ, ou à vivre sur un de ces mondes... sans mon père.

Et puis pour qui se croit-elle pour se penser apte à décider de ce que doit faire ou être l'humanité? A l'écouter, elle sait tout sur le futur, elle croit que la paix sur Gaïa va perdurer, que les humains et autres espèces sont condamnés à se faire la guerre éternellement! Quelle vision pessimiste...
Il faut être réaliste. Si l'on suit un raisonnement similaire, Gaïa ne sera pas en paix pour si longtemps que ça. Prendre une décision pareille toute seule... c'est juste stupide.

Combien de couples, de familles se sont formés depuis la réunification des mondes? Je n'en sais rien. Mais il est certain que les gens de Dol ne se sont pas mariés uniquement avec les habitants de Dol, pareil pour Gaïa...
Cela reviendrait à leur imposer un choix qu'ils ne souhaitent pas faire: choisir un monde où habiter au lieu d'avoir la possibilité d'aller sur l'un et l'autre.

Ruka me dit que nous ne sommes pas en sécurité et qu'il vaut mieux passer par la forêt. Elle m'attrape aussitôt le poignet et nous guide pendant quelques minutes. Je me laisse faire et en profite pour lui donner mon avis.

- Honnêtement, je pense que quoi que tu fasses, quoi que tu dises et quoi que tu penses, les hommes sont voués à s'affronter, à avoir des opinions différentes. Que cela soit sur Gaïa ou sur les autres continents.
Une paix temporaire ne prouve absolument pas que tu as raison de vouloir dissoudre Héméra. Si tu ne veux laisser aucune chance aux peuples de s'entendre et cohabiter, soit. Mais dans ce cas, ne t'imagine pas que je vais te laisser faire. Je compte bien te faire changer d'avis.


Une fois arrivés à destination, je récupère mon poignet et me mets à scruter les environs. Les arbres sont grands, trop grands. Les palmiers de Costa ainsi que les arbres alentours font pâle figure à côté.

- Tu es certaine qu'on est en sécurité ici..?


La visibilé n'est pas terrible, on ne peut pas savoir ce qu'il se trouve derrière chaque arbre. En somme, nous ne sommes plus à la merci des bêtes, mais si une d'entre elles se cache dans cette forêt, on ne le saura qu'au dernier moment.

Un rugissement retentit et le sol tremble légèrement après que Ruka ait parlé. Je ne pense pas que la peur de se perdre doive être une priorité.

Je ne sais pas si c'est par curiosité ou par pure folie, mais je m'approche lentement de l'origine du bruit, tout en essayant de me dissimuler du mieux que je peux. Ruka est sur mes talons et alors que le rugissement se fait de plus en plus proche, une grande secousse nous oblige à nous accrocher à l'arbre le plus proche. Je me retourne vers Ruka.

- Finalement je pense qu'il vaut mieux retourner sur la route.

Le bourdonnement qui suit ma phrase est aussi soudain qu'insupportable. Mes tympans souffrent le martyre. Je me bouche les oreilles du mieux que je peux et je ne peux que rester immobile devant ce qui est en train de foncer sur nous.

Une nuée d'insectes, mesurant pour la plupart une taille phénoménale se dirige dans notre direction. Cependant, à ma grande surprise, ils n'ont pas l'air de nous viser personnellement. Je m'écarte du mieux que je peux et vérifie que Ruka en ait fait de même. Elles passent devant nous sans même adresser un regard à de potentielles proies.
Ils se contentent de suivre leur course et de s'enfoncer un peu plus dans la forêt.
Quelques secondes après, le bourdonnement disparaît finalement... mais le rugissement est à présent tout proche.

Un animal monstrueux percute et abat un arbre à une centaine de mètres de nous. Il ne nous a pas encore remarqué mais ça ne saurait tarder si nous restons ici. Je plisse les yeux pour mieux apercevoir la forme de ce mastodonte. Ses canines, sa queue, sa tête, ses pattes... le rapprochement avec l'empreinte se fait en moins d'une seconde.

- Ruka! C'est un T-Rex! Cours!!!
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Ven 8 Mai - 21:15

J’ai presque l’impression de regretter d’avoir voulu mettre les pieds sur cette île quand on sait ce qui vit dessus. Nous voilà dans la forêt plutôt que sur la route. Certes, d’un certain point de vue, ce n’était pas pratique. Si on pouvait se servir des arbres pour se cacher, les monstres pouvaient en faire autant et nous surprendre. Mais je préférais cette alternative plutôt que rester à découvert en plein milieu des plaines. Avec prudence, nous avancions, et Axel me fit enfin part de son avis concernant mes objectifs. Des propos qui me firent froncer les sourcils. Il n’a pas tort concernant les ambitions des Hommes et leur nature, c’est exactement pour cela qu’Héméra n’est pas une bonne chose, dans le fond. Cela dit, l’idée qu’il décide tout à coup à se mettre en travers de ma route, ca me plaisait moyennement.

- T’as raison. Je devrais peut-être faire comme Sephiroth qui est revenu  « mystérieusement » à la vie depuis la fusion d’Héméra, et tenter de chercher les Cristaux dans le but de tuer tout le monde ? Il préfère ca ou dissoudre Héméra en laissant les gens en vie quand même ? S’il l’ignorait – et moi aussi, je ne connaissais pas tout le monde non plus – plusieurs personnes pensaient pourtant la même chose que moi. - C’est toi qui as souhaité rester avec moi. Si mes projets ne te plaisent pas, libre à toi de partir.

Lâchais-je froidement, mais pas une seule fois je ne l’avais regardé tandis que je parlais. Je regardais surtout le décor et la forêt, n’ayant guère envie de me faire surprendre. Surtout avec les rugissements qu’on entendait au loin, je n’étais pas très rassurée … Je ne répondais même pas à sa question, évidemment que non, nous n’étions pas en sécurité ici. Entre cette conversation énervante et cette appréhension du danger, la Ruka déjantée et pleine de vie, c’était fini. J’étais plus que sérieuse et je n’avais guère envie de rire pour l’instant.
Il est drôle lui. Il veut que j’en fasse quoi des Cristaux s’il ne veut pas me laisser faire ? Que je les trouve et les cache pour justement empêcher des calamités comme Sephiroth ou Ultimécia de mettre la main dessus ? Je n’ai pas l’étoffe d’une gardienne.

Bref, de toute façon, la discussion était close pour le moment, ce n’était pas le bon endroit pour parler d’un sujet si sérieux. Un nouveau rugissement et des tremblements me rappelèrent à l’ordre, on se cachait quelques instants derrière les arbres … C’était de plus en plus proche. Comme Axel, je me bouchais les oreilles car un autre bruit se faisait entendre … Tout un nuage d’Elmidéas passa à côté de nous sans même nous prêter la moindre attention. Je connaissais ces insectes maintenant, il y en avait un peu partout sur Dol et surtout … Je ne pouvais pas m’empêcher de penser à celui qu’Alphonse et moi avions affronté au Lac Salé. Si la situation n’était pas aussi sérieuse, j’aurai sûrement éclaté de rire en me rappelant de la façon dont il s’était tué. Au bout de quelques instants, Axel jeta un œil dans la direction opposé que prenaient ces créatures, pour constater qu’un T-Rex était tout proche. Je me félicite de ne pas mettre des talons lorsque je voyage, car là pour courir, ca m’aurait posé bien des problèmes !!

Pas besoin de me le dire, je me mettais à courir à toutes jambes, dans un premier temps, je m’assurais qu’Axel suivait mais rapidement, c’était chacun pour soi. Notre précipitation attire plus l’attention qu’autre chose et le T-Rex s’est rapidement mis à notre poursuite ! Chacun de ses pas faisait trembler la terre, couplés à son rugissement, c’était la catastrophe. Je visais la lumière, il fallait quitter la forêt finalement … Utiliser les arbres comme moyen de fuite était vain dans un moment pareil, l’animal les détruisait avec une facilité déconcertante. On ne pouvait pas se permettre un combat devant une bête pareille, mais on pouvait toujours essayer de la déstabiliser pour nous permettre de fuir et rejoindre la BGU plus vite.

- Axel, on quitte la forêt !

Il fallait faire vite, il nous rattrapait !! Nous ne nous étions pas trop enfoncés dans la forêt, donc elle n’était pas loin. J’ai bien une idée en tête pour essayer de nous donner une chance de lui échapper, mais la probabilité que ca fonctionne était mince … Tant pis, qui ne tente rien n’a rien !! Dès qu’on débouche à nouveau sur les plaines, je crie à Axel.

- Cours et t’arrête pas !

Moi, je m’arrêtais et une aura rouge pâle m’entourait. Il me restait assez d’énergie pour exploiter une capacité de mes gemmes, il fallait croiser les doigts pour que ca fonctionne ! Je me fiche que je commence à donner un show sensuel en plein milieu de la plaine, c’est ma technique, c’est ma magie, et si elle peut nous sauver la vie, je suis preneuse !! La même aura commença à envelopper le T-Rex, mon cœur battait à tout rompre au point que je croyais que j’allais mourir d’une crise cardiaque avant de me faire dévorer … Si le T-Rex subit quelques dommages qui le freinèrent un tant soit peu, la Folie n’avait pas fonctionné … ou il était immunisé, je n’en sais rien !! Bordel !!!

Du coin de l’œil, j’apercevais l’immense bâtiment qu’était la BGU au loin. Les SeeDs ne peuvent pas se ramener MAINTENANT par hasard ? Le T-Rex s’arrêtait devant moi et je ravalais ma salive. Allez Ruka, ne perds pas pied ! T’es une danseuse, tes pas sont souples, et avant cela, tu as été élevée parmi les ninjas de Wutai !! Si je ne pouvais pas compter sur ma force pour m’en sortir, je pouvais jouer sur mon agilité. Le T-Rex tenta de me balayer avec sa queue pour me faire tomber par terre – et me bouffer plus facilement je suppose – mais je sautais par-dessus et je reprenais ma course en direction de la BGU avec Axel. Qu’il nous rattrape ou non, peu importe – enfin si, je ne veux pas me faire manger !! – mais j’avais bon espoir que si on l’attirait jusqu’à la BGU, les SeeDs interviennent pour s’en débarrasser. Il devait bien y avoir des personnes à l’entrée pour surveiller les portes non !?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Lun 11 Mai - 12:33

AxelLes pas de danse de Ruka, couplés à la puissance des gemmes... Jamais je n'aurais cru voir pareil spectacle.
Cette chorégraphie mettait en valeur tous ses charmes, sa souplesse et sa grâce. Elle était bien différente de celle qu'elle avait faite sur le bateau. J'avais la sensation de perdre la raison au fur et à mesure que je l'observais...

Heureusement, le hurlement du T-rex me ramena à la réalité et sans m'attarder plus longtemps, je me suis mis à foncer en direction de la sortie de la forêt.
Mon premier réflexe une fois dehors est de regarder aux alentours. La BGU nous fait face mais semble bien trop loin pour que l'on puisse y parvenir en un seul morceau. En forçant un peu sur ma vue, je parviens tout juste à distinguer quatre formes foncer dans notre direction.

Plus nous courrons et plus il semble évident qu'il s'agit d'une patrouille provenant de la BGU. Deux hommes et deux femmes, armés chacun d'un fusil différent. Un genou à terre, en position de tir, ils semblent parés à envoyer une première salve. Je ne connais que très peu la puissance de ce genre d'armes, mais mon père m'avait dit qu'il fallait énormément s'en méfier. Une seule munition bien placée peut tuer un homme. Espérons qu'ils visent correctement... mourir à cause d'une balle perdue ne serait pas vraiment une fin des plus glorieuses.

On parvient à entendre quatre détonations et le bruit des balles qui fusent dans l'air. Je me retourne un instant et me rends compte que le T-Rex gagne du terrain et que nous sommes pratiquement à portée de sa gueule. Il ralentit soudainement lorsque les quatre bouts de métal se plantent dans sa chair. La douleur a dû couper son élan, alors que nous poursuivons notre foulée.

Une deuxième salve, puis une troisième... Nous sommes pratiquement au niveau des quatre individus.

- Placez-vous derrière nous, vite!


Le T-Rex a déjà fait demi-tour depuis un bon moment. Pourtant, ils ne semblent pas décidés à arrêter de vider leur chargeur. Il disparaît progressivement dans la végétation et le quatuor arrête le carnage pour se concentrer sur nous, une fois leur arme à l'épaule. Un grand brun aux yeux verts prend la parole.

- Ça va vous n'avez rien? On nous a alerté pour un accident sur la route. Un appel anonyme apparemment... on a accouru dès qu'on a pu!

Je regarde en direction de Ruka et laisse échapper un long soupir de soulagement. Je lui réponds tout en essayant de reprendre mon souffle

- Je pense... qu'on peut dire... que la situation... aurait pu se terminer... de façon plus tragique sans votre aide. Merci infiniment.

Je me laisse tomber au sol et m'allonge dans l'herbe. Mon corps est en feu et je tuerais pour pouvoir boire et manger un morceau.

- On va vous escorter jusqu'à la BGU, ce sera plus prudent. Vous avez vraiment eu de la chance. On a retrouvé le cadavre du chauffeur et je vous assure que c'était pas beau à voir.


~ ~ ~ ~ ~


Le petit petit Axel, fuit comme une petite fille frêle
si je n'étais pas intervenu, il t'aurait mangé tout cru ♫


Un homme à la chevelure noire comme la nuit et au teint pâle comme la mort continue sa route... toujours en suivant la trace de la jeune femme et du garçon à la chevelure argentée.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Mar 12 Mai - 17:11

Si j’avais réussi à esquiver la créature, j’avais l’impression que la fin était proche, le T-Rex courait beaucoup trop vite, il nous rattrapait facilement. Notre seul espoir, c’était la BGU et nous continuions de courir en direction de l’imposante université. Et rapidement un groupe de SeeDs se présenta pour tirer et stopper la bête dans son élan. Je m’étais placée rapidement derrière eux et je soupirais de soulagement et reprenais tant bien que de mal mon souffle après une telle course ! Fiouuuuuuu !!

- C’était … moins une … Pfeuh …

Je me laissais tomber à genoux pour respirer un bon coup. J’ai eu le coup de flippe de ma vie là, j’aurai pu me faire dévorer tout à l’heure si je n’avais pas eu le réflexe d’esquiver le coup de queue de ce dinosaure. Sinon je serai tombée et il aurait eu le champ libre ! Bref. La patrouille nous proposa de nous accompagner jusqu’à la BGU et franchement là, ce n’était pas de refus. Même si on ignorait toujours que nous étions suivis. Je levais la tête, le type aux yeux verts me tendit la main et je l’attrapais pour me relever, puis frottais mes vêtements pour retirer la saleté qui venait de s’y installer.

- Ce n’est vraiiiiiiiment pas de refus !!! Je refuse de faire la course une seconde fois avec une de ces choses !
- Ca ne risque pas avec nous à vos côtés !


Pouffa-t-il de rire. Je souriais à sa réponse avant de me tourner vers Axel pour lui tendre la main à mon tour pour l’aider. Cette petite histoire semblait m’avoir déjà fait oublier notre altercation au sujet des Cristaux. Même si je ne doute pas que le sujet reviendrait tôt ou tard sur le tapis. Bref, avec ces quatre soldats, nous prenions la direction du Garden, mais bien sûr, ils étaient intrigués de savoir des civils à l’approche de leur université.

- Sans vouloir être trop indiscret, que font deux jeunes voyageurs aux abords de la BGU ? Vous avez une demande à faire auprès du SeeD ?
- Hum non. Sauf si le SeeD peut m’aider à retrouver un étudiant originaire de cette fac ?
- Euh … Qui ?
- Lyte … Euh … Je sais plus son nom de famille …
Même pas sûre qu’il me l’ait dit en fait. Mais les mercenaires se regardèrent. Avec, entre autre, le tournoi, et Ultimécia, il n’était plus vraiment inconnu par ici.
- Lyte Swarley ? Il est passé avec la Première Dame mais je ne sais pas s’il est encore là.

En réalité, non, il était reparti rapidement pour Esthar, donc je devrais uniquement trouver son numéro de téléphone, il devait bien être indiqué dans son dossier non ? Dans tous les cas j'étais toute excitée à l’idée de le voir pour de vrai – même si je n'allais pas le croiser – mais aussi de découvrir ce gigantesque établissement. D’ailleurs je me rapprochais d’Axel pour l’attraper par l’épaule et le ramener contre moi alors qu’on arrivait presque à l’entrée.

- T’as vu ce truc immense !??? Dis-toi que c’est un vaisseau en réalité et qu’il peut voler ! Lyte me l’a dit, ca doit être quelque chose d’étudier là-dedans !

Et encore, nous n’avions pas vu l’intérieur ! Par contre je crois que je lui ai déjà dit mais tant pis ! Je suis trop excitée ! Mais mon estomac se mit à gargouiller et me rappela à l’ordre… Pourtant nous avions pris des bretzels pour le petit-déjeuner, mais bon. Notre course avait dû creuser un trou dans mon estomac. Je me tournais alors vers un des étudiants avant que nos routes se séparent.

- Euh dites, on peut manger ici ?
- Oui sans problème. La cafétéria se trouve sur la gauche lorsque vous serez dans le hall circulaire, le chemin avec la bande rouge.


Hall circulaire, le chemin avec la bande rouge … Ok. On fit encore un peu de chemin ensemble et ensuite, ils retournaient à leurs activités, mais je ne manquais pas de les remercier une nouvelle fois pour leur aide. Bon, nous, on va manger maintenant !! Lyte attendra que je me remplisse l’estomac ! Et après tout ca … Je me demande si on ne peut pas visiter un peu avec Axel ? Ce n’est pas tous les jours qu’on voit une telle université.

Direction : La BGU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Jeu 14 Mai - 23:24


Axel gagne empoche 150 Gils, Ruka gagne 150 Gils.

Ruka perd 10 Mp en utilisant Sensualité sur le T-Rex.





Allons chercher Lytounet à la BGU!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Mer 24 Juin - 16:07

Axel et Ruka viennent de la Mine de Soufre

Spoiler:
 

Nous étions d’accords sur un point : cette expédition nous avait fatigués. Nous commencions à rebrousser chemin avec tous les deux la même frustration, celle de n’avoir rien trouvé d’intéressant en ces lieux. Lorsqu’on apercevait enfin la lumière au bout du tunnel – pour une fois j’étais bien contente de la voir – c’était limite si on ne piquait pas un sprint pour quitter cette mine infernale. Ah bon sang ! L’air semblait si froid dehors ! Le sentir me caressait le visage était la sensation la plus délicieuse et agréable que j’avais ressenti depuis un lustre ! C’est dans ce genre de moments que les détails les plus insignifiants prennent leur plus grande valeur.

Cependant, Axel finit par repérer un cours d’eau qui passe près de la plage de l’île plus loin, et je n’ai même pas le temps de réagir qu’il s’y précipite ! Je le suivais rapidement mais … ca y est, il s’est déjà déshabillé pour se jeter dans l’eau. Ah bah oui, il ne perd pas son temps lui ! Je m’approchais du bord de la rivière alors qu’il faisait la planche en me demandant de le rejoindre. Je haussais un sourcil en étirant un sourire amusé. Puis je me mettais à siffler d’admiration, on peut dire que la vue était belle ouais !

- T’aurais deux ou trois ans de plus je sauterai volontiers pour aller toucher tout ca ouais ! Tu m’avais cachée ca coquin !

Ou pas, je l’avais déjà vu en lui faisant le bandage de ses côtes … Mais d’un autre côté à ce moment-là, je n’avais pas la tête à ca puisqu’il était sous l’emprise du sortilège du mog et qu’il se comportait comme un gamin insupportable ! Enfin qu’il ne rêve pas par contre, je ne vais pas me mettre à poil pour me baigner moi. Je retirais mes chaussures et m’approchais du bord de la rivière avec dans l’idée de mettre juste mes jambes dans l’eau pour commencer mais à voir Axel prendre son pied à se rafraîchir les idées, je finissais par hausser les sourcils avec un air espiègle sur le visage. J’attrapais ma chaussure pour la remplir d’eau et lui balancer à la tronche comme on lancerait un seau d’eau à quelqu’un.

- Oups ?

Ou comment prendre un faux air désolé de la fille maladroite mais qui a pourtant fait ca de manière complètement volontaire ! Je sens que ca va partir en chamaillerie débile mais c’est justement ca qui est fun ! Je finissais en totalité dans l’eau, trempée de la tête aux pieds en portant encore tous mes vêtements. Mais je dois bien reconnaître que ca faisait un bien fou cette fraîcheur après avoir eu la sensation de brûler en enfer … Et puis ca nous lavait de toutes les saletés et de la suie !

- Ca fait un bien fou … On rentre à Balamb à la nage finalement ? J’affichais un sourire amusé, c’est que je n’avais plus envie de sortir de l’eau là ! - Enfin bon. Je crois qu’on va bien dormir cette nuit avec cette journée éprouvante …

Je tournais la tête vers Axel, je parlais autant du passage dans la Mine de Soufre que de ce qu’il s’était passé à la BGU. Je prenais un air plus sérieux tout à coup.

- Comment tu te sens maintenant ? Tu sais … Vis-à-vis de tout à l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Mer 24 Juin - 22:30

AxelEncore une fois, la voilà qui fait référence à mon âge. C'est qu'elle fait une véritable fixette dessus, c'est dingue.

- Deux ans de plus, deux ans de moins... Ça change quoi au final ?

Tout en prononçant ma phrase, Ruka en profite pour tremper ses jambes dans l'eau et pour m'attaquer par surprise en me tirant de l'eau dessus grâce à sa chaussure qui lui sert d'arme de jet.

- Tu n'aurais jamais dû faire ça ! Sale peste !

Je me dépêche de sortir de l'eau avant de l'attraper par la jambe alors qu'elle essaye de s'échapper avant de la jeter dans l'eau sans une seule once de culpabilité. Après tout, elle l'a bien cherché !
Ses vêtements sècheront comme les miens !
Je retourne à mon tour dans l'eau et lorsque Ruka sort la tête de l'eau, elle me propose en souriant de rentrer à la nage.

- Mais oui bien sûr, pourquoi pas rentrer à dos de T-Rex pendant qu'on y est ? On a vraiment besoin de repos tous les deux, rien ne va plus ...

Pourtant, ce genre de moment d'insouciance, après les événements récents, ça ne pouvait pas tomber mieux. Ruka décide tout de même de reparler de l'incident de la BGU, comme pour en finir avec cette histoire et la laisser derrière nous.

- Je me sens en pleine forme ! De toute manière, je pense que si j'écoute les conseils de la doc', je ne devrais plus perdre la tête . J'ai quand même toujours autant de mal à croire que je suis responsable de ce qui est arrivé à cette pauvre fille.

Elle n'oubliera sans doute jamais ce que je lui ai fait... ou plutôt ce que mon autre moi lui a fait.
Enfin, abordons plutôt un autre sujet. Je n'ai pas envie de me morfondre sur cet épisode. Je prends un sourire espiègle en pensant à ce que je vais dire. Elle veut jouer la provocation, alors on va être deux.

- Donc si j'ai bien compris, deux-trois ans suffiraient pour que tu t'intéresses à moi ? Puis je savoir ce que cela change concrètement ? Je ne pense pas être différent en si peu de temps ! Et puis d'ailleurs, rien ne t'empêche de me toucher ! Tu l'as déjà fait quand tu m'as soigné. Et je ne suis pas du tout pudique, donc tu peux y aller... A moins que mon corps ne fasse trop "gamin" pour toi !

En vérité, j'ai beau faire le fier, je n'ai pas le souvenir qu'une autre femme m'ait touché à part elle. Mais bon, il est peu probable qu'elle tombe dans le panneau. Elle va juste me dire que tout cela est stupide et nous reprendrons la route, comme si de rien n'était. Pas besoin de t'inquiéter donc Axel !
J'espère quand même qu'elle sera gênée ou je ne sais pas moi, qu'elle se sentira bête d'avoir cru que quelques années d'écart pouvait faire une énorme différence.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Jeu 25 Juin - 22:14

Oups ? Aurais-je mis Axel de mauvaise humeur en faisant mention une nouvelle fois de notre différence d’âge ? Je sais qu’il m’a demandé de faire attention, mais là c’était sorti tout seul ! Puis il me cherche aussi à s’exposer comme ca ! – Ou la réaction de la fille qui n’assume totalement pas. Enfin bon, après quelques conneries, et maintenant que nous étions vraiment au calme, je prenais des nouvelles d’Axel. La journée avait été fatigante, mais il m’affirme se sentir en pleine forme malgré ce qu’il s’était passé à la BGU. Bah tiens, j’espère bien qu’il ne va pas péter un câble comme là-bas à l’avenir, je ne tiens pas à mourir moi hein ?

Par contre par la suite, ce petit sourire espiègle qui venait de se dessiner sur son visage ne me disait rien qui vaille … Jusqu’à ce qu’il prenne à nouveau la parole et je haussais un sourcil amusé. Monsieur essaie de me provoquer ? Il avait intérêt à faire attention, s’il y tenait tant que ca, je pouvais me mettre à jouer, et il regretterait sans doute très vite de se lancer dans ce genre de jeu ! Je m’amusais à faire quelques brasses autour de lui, ses tentatives me font rire intérieurement … et lorsque j’arrivais derrière lui, je m’arrêtais pour me tourner dans sa direction. Il ne veut pas être traité comme un gamin ? Ainsi soit-il.

Je me rapprochais alors avec un sourire malicieux … si malicieux qu’on pourrait presque croire qu’une psychopathe était à l’approche ! Sans la moindre gêne, je me pressais contre son dos et le capturais de mes bras, les mains posées désormais sur son torse comme pour le ramener en arrière et m’assurer qu’il n’échappera pas à mes filets. Vu qu’on faisait sensiblement la même taille – il faisait à peine un voire deux centimètres de plus que moi à tout casser – je pouvais poser mon menton sur son épaule sans problème et retrouver mes lèvres à quelques centimètres de son oreille à peine.

- Si tu veux que je te traite en adulte, je peux le faire … Je le serrais plus fort contre moi, un main remontée sur son torse alors que l’autre, au contraire, était descendue. Et je cherchais son regard en tournant les yeux dans sa direction avec toujours ce petit sourire provocateur. - Veille juste à ne pas le regretter.

Pauvre Axel, s’il espérait me mettre en mauvaise posture et me rendre victime de la gêne en me provoquant sur ce genre de sujet, il se trompait complètement ! Je n’avais pas une seule once de culpabilité pour ce que je faisais, ni même mes gestes de plus en plus déplacés et sûrement un peu pressants, mais pas de quoi s’inquiéter non plus. Je ne comptais pas aller trop loin non plus. Je finissais par presser mes lèvres le plus loin possible sur sa joue avant de le relâcher complètement en pouffant de rire.

- Allez, faudrait pas aller jusqu’à s’envoyer en l’air ici. Mais je me plaçais à ses côtés et penchais la tête pour le regarder avec un air amusé. - Mais fais gaffe, la prochaine fois que tu me tendras la perche comme ca, je ne te lâcherai plus ! Je ne compte pas repartir perdante à ce genre de petit jeu.

Et même si je perdais, je serai trop fière pour en rester là, me connaissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Ven 26 Juin - 0:01

AxelQuelle pensée stupide de croire que Ruka se contenterait d'en rester là... Avec du recul, je me rends compte d'à quel point je me suis fait prendre à mon propre piège. Elle semble bien plus familière que moi avec ces choses-là... Il est vrai que j'ai dit que les années n'avaient aucune importance, mais il n'empêche que l'expérience est quelque chose qui me manque cruellement, surtout dans le domaine de la séduction.

Néanmoins, je n'esquisse aucun geste lorsqu'elle commence à me tripoter et à toucher mon torse, mon ventre, tout en plaçant son visage tout près du mien et ses lèvres à proximité de mon oreille.
Chacun de ses mots est prononcé d'une façon bien différente de d'habitude. Je me sens peu à peu coincé dans sa toile tandis qu'elle prend un malin plaisir à me provoquer. Ses mains se baladent tranquillement sur mon corps, comme s'il était un instrument de musique qu'elle savait parfaitement manier.
Je n'arrive pas à prononcer le moindre mot, surtout lorsque ses lèvres se posent tout près des miennes. Finalement, elle s'écarte un peu en riant, montrant bien qu'elle a la situation bien en main et qu'elle n'a pas été déstabilisée le moins du monde par ce que j'ai dit.

Au final, rien n'a changé... Je suis toujours dépassé par les événements et je n'arrive pas à lui tenir tête. C'est horriblement agaçant ! Si seulement je pouvais juste la surprendre un peu ! Lui montrer que je ne suis pas un gamin qui flanche dès qu'on le pousse dans ses retranchements!

Après que Ruka m'ait provoqué une dernière fois en me disant qu'elle n'en resterait pas là la prochaine fois, elle commence à s'éloigner pour s'étendre un peu dans l'eau et profiter de ces derniers instants avant notre retour à Balamb. Sans réfléchir une seconde, je l'attrape par la main avant de la coller contre moi, avec suffisamment de force pour qu'elle soit complètement contre moi, mais sans pour autant lui faire mal.
Mes lèvres se posent lentement sur les siennes. Durant ce baiser, je réalise peu à peu ce que je suis en train de faire, afin de lui montrer que je ne suis pas un enfant qui prend peur dès qu'on le bouscule un peu.

Je suis en train de vivre des choses complètement dingues, depuis seulement deux jours que nous sommes partis. Tout ça avec cette fille. Pourquoi me suis-je senti obligé de faire ça ? Avais-je envie de voir jusqu'où je pouvais aller ? J'aurais pu me contenter de la provoquer oralement et de lui rétorquer qu'elle n'aurait pas le courage d'aller plus loin... Mais non, j'ai préféré agir comme cela.

Mes lèvres quittent celles de Ruka. Je n'ose rien ajouter de plus. Pas de provocation, pas de moquerie, rien. Je sors de l'eau progressivement avant de me jeter dans l'herbe, allongé sur le dos. Tout en regardant le ciel, je commence à faire le bilan de tout ce que j'ai traversé et de tout ce que je vivrais à ses côtés. Mes paupières sont lourdes et je ferme les yeux, sans pour autant m'endormir complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Ven 26 Juin - 15:28

Les hommes. Ils sont tous pareils. Dès qu’on les provoque et joue avec leur égo, ils se sentent obligés de faire le nécessaire pour reprendre le dessus et avoir le dernier mot. Et parfois, on ne s’attend vraiment pas aux mesures qu’ils sont prêts à prendre pour cela … Si Axel n’avait pas bougé ni dit un mot depuis un moment, j’avais bon espoir d’avoir remporté cette manche. Mais je me trompais. Je  commençais à m’éloigner pour sortir de là, il fallait qu’on rentre à Balamb, mais il faut croire que mes derniers propos ont frappé comme un marteau dans sa tête.

Je n’ai pas le temps de réagir lorsqu’il m’attrape la main, en une fraction de seconde, je me trouvais contre lui sans avoir même la possibilité de m’échapper. De toute manière même si je le pouvais, je ne suis pas sûre que je le ferai, j’étais prise au dépourvu, je devais bien le reconnaître. Mais je l’étais encore plus pour la suite.
C’est toujours un poil déstabilisant, surtout lorsqu’on est pris par surprise … Cette sensation, celle où deux souffles se mélangent par une certaine proximité, jusqu’à ce qu’ils se confondent complètement lorsque deux lèvres entrent en contact … Si Axel voulait me surprendre, il avait réussi, mais je n’étais pas idiote. Je me doutais qu’il ne faisait ca que dans l’unique but de me prouver qu’il pouvait le faire.

Et au bout de quelques secondes qui parurent être une éternité, il se recula … et sortit sans dire un mot de plus. Je regardais droit devant moi en haussant un sourcil, je n’ajoutais rien de plus non plus … pour le moment. Il n’y a pas à dire : les mecs sont juste incroyables des fois ! Je finissais par lâcher un soupir en me grattant l’arrière de la tête, puis faisais demi-tour pour sortir, il fallait qu’on retourne à Balamb. Mais je voyais surtout Axel qui avait visiblement envie de faire une sieste et je venais m’accroupir derrière sa tête. Je ne vais pas en rester là, moi aussi j’ai un égo, et je n’aime pas perdre ! Je prenais un air amusé et le « réveillais » avec un bon commentaire.

- Pas mal. Mais t’as des progrès à faire en matière de baisers !

Ok j’ai été prise par surprise, mais qu’il ne croit pas que je vais rentrer dans ma coquille pour autant ! Je me mis à rire doucement avant de me redresser et fixer l’horizon, puis tourner la tête vers l’Ouest, en direction de Balamb.

- Le soleil décline. Il vaut mieux retourner en ville avant que la nuit tombe.

Surtout que nous devions nous coltiner le chemin à pied puisque nous n’avions pas de moyen de transport. Sauf si on retournait à la BGU pour cela, mais je doute qu’on soit beaucoup les bienvenus … Bref. Je me penchais pour attraper le maillot d’Axel et lui lançais, sauf s’il voulait en enfiler un sec … Moi j’allais devoir sécher sur le chemin du retour, je n’allais pas me changer comme ca devant lui. Je le ferai après une bonne douche à Balamb et j’avais déjà hâte d’y être en réalité ! Après cette excursion fatigante dans la mine, la marche me paraissait pénible. Je croisais les doigts aussi pour ne pas croiser de monstres, je n’avais plus l’énergie pour lutter.

- Je te préviens, demain, je fais la grasse mat’ ! Je me mets à bâiller de façon peu discrète, ce qui m’oblige à mettre ma main devant ma bouche pour l’étouffer un peu. Puis je me tournais vers Axel en haussant un sourcil amusé. - Mais ne rêve pas trop, je ne dormirai pas dans le même lit que toi, même après ce qu’il vient de se passer !

Si ca se trouve je ne fais qu’enfoncer le clou encore plus loin. Qui sait, il regrette peut-être son geste désormais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Sam 27 Juin - 17:24

AxelLa voix de Ruka me tire de ma torpeur et son commentaire me fait sourire.

- Je n'ai pas eu la chance de travailler ce genre de talent, contrairement à certaines !


Je ne saurais pas dire si elle embrasse bien, vu que c'était ma première fois, mais la sensation était agréable et elle semblait totalement à l'aise, malgré la surprise.

- Oui tu as raison, on devrait pas tarder. Je n'ai pas vraiment envie de croiser un autre T-Rex... Surtout de nuit !

Ruka me tend ensuite mon haut, que j'enfile malgré l'humidité. Au moins, ça me tiendra au frais et ça soulagera un peu mes brûlures. Elles sont superficielles, mais elles auraient bien besoin d'être nettoyées... Peut-être devrais-je demander à Ruka de s'en occuper, elle s'est bien débrouillée la première fois.

- Ah ça c'est clair qu'il est hors de question que l'on parte aux aurores ! Cette expédition dans la mine a été vraiment éprouvante.

Ruka se met à bailler de fatigue, ce qui me donne à moi aussi l'envie de le faire. C'est vraiment communicatif ce truc ! Ruka se tourne alors vers moi avant d'afficher une expression plutôt taquine.

- De quoi as-tu peur ? Que je te tue ou que je me comporte comme un mâle en chaleur?

Je lui lance un grand sourire, fier de ma réplique.

- Dans le premier cas, je pense que tu ne risques rien tant que tu ne te comportes pas comme l'étudiante de la BGU ! Et dans le second cas...

Je réfléchis un peu plus longuement à ce que je vais répondre. Ai-je envie de la provoquer, au risque d'aller plus loin sans retour possible ? Plus je réfléchis, plus l'attente de ma réponse va lui paraître étrange. Bon allez, comporte-toi comme d'habitude ! Tu n'as pas besoin de réfléchir à ce que tu vas dire normalement !

- ... Tout dépend de ta tenue et de ton comportement !

Mouais... je ne suis pas persuadé que c'était la meilleure chose à dire ... Mais bon tant pis ! Je croise les bras derrière la tête tandis que nous prenons la route en direction de Balamb. Le soleil tape assez fort et nos tenues sèchent rapidement. Dans le cas de Ruka, je dois dire que c'est un peu un soulagement pour moi.
Son haut, déjà serré en temps normal, est encore plus collé à sa peau avec l'humidité. Il m'est difficile de ne pas remarquer ses formes généreuses et cela me gêne un peu. Mais bon, je ne me vois pas lui faire de remarque sur ce genre de détail.

Je me contente donc d'éviter de la regarder directement, de peur qu'elle ne pense que je la mate comme le dernier des pervers.

- On devrait arriver un peu avant la nuit si on continue à ce rythme ! On va bientôt dépasser la BGU !
Revenir en haut Aller en bas
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Mar 30 Juin - 17:20

Direction Balamb ! J’étais exténuée et j’avais hâte d’arriver, le seul problème, c’est que je n’avais pas tellement la volonté de marcher. En chemin, je taquinais Axel au sujet de la chambre, qu’il ne compte pas sur moi pour dormir dans le même lit que lui et sa réponse m’amusa. Il ne se comportera pas comme un mâle en chaleur selon mon comportement ET ma tenue, qu’il dit. Bah !

- Ouais bah peu importe comment je me comporte et quel pyjama je porte, je suis trop fatiguée pour faire des conneries de toute manière.

Où va aller jusqu’où à ce petit jeu ? Aucune idée, mais qu’il ne s’attende pas à ce que je finisse par céder. Je ne suis pas comme ces filles qui se mettent à rougir, à bégayer, à fuir les regards d’un mec et se retrouver simplement gênée en sa présence sous prétexte qu’ils se sont embrassés ou qu’ils parlent d’un sujet décrit comme « sensible ». Moi, je suis d’un « je m’en foutisme » énorme sur la question, ce n’est pas parce que wouh, ca y est, un mec m’a embrassé alors que je vais me retrouver coincée comme si j’avais un balai dans le derrière.
Bref. Selon Axel, nous arriverons à la tombée de la nuit à Balamb si nous n’avions pas d’encombres. Je me tournais en direction du nord pour apercevoir la BGU au loin, et je baissais les yeux un instant.

- On va suivre la route.

Et je ne croyais pas si bien dire. Si pendant un moment, nous nous contentions de marcher le long de la route en voyant Balamb se rapprocher lentement mais sûrement de nous – enfin c’est l’inverse mais passons – j’étais vraiment crevée. Mes pas étaient lourds, et me demandaient un effort considérable que je n’avais pas à faire en temps normal. Jusqu’à ce que j’entende un bruit derrière moi, proche de celui d’un moteur, et je me retournais pour voir une voiture au loin qui avait de toute évidence quitter la BGU pour rejoindre la ville portuaire. Oh oh oh, moi je ne rate pas cette occasion si ca peut m’éviter de continuer à marcher ! Sans attendre, je me place en plein milieu de la route en me tournant vers la voiture qui n’a plus d’autres choix que de freiner et s’arrêter lorsqu’elle arrive à mon niveau. Le conducteur n’a même pas le temps de sortir la tête par la fenêtre pour me demander ce que je fais que j’avais déjà attrapé le poignet d’Axel pour nous entraîner vers la voiture, ouvrir la porte, et m’installer dedans sans crier gare !

- Merci de nous laisser monter là-dedans ! On va à Balamb nous aussi !
- Euh non mais ca vous prend souvent de faire ca ?


Oui je sais je suis gonflée pour le coup ! Je me contentais d’étirer mon plus grand sourire. Le type me reluque un instant, vu que j’étais encore trempée, inutile de dire que j’avais une tenue plus que convaincante et il finit alors par soupirer et redémarrer.

- Bon ca ira pour cette fois, puisque nous allons dans la même direction …
- Merci bien !
Je me tournais vers Axel qui n’avait pas eu d’autres choix que d’aller à l’arrière. - Prends-en de la graine !

Bon s’il cherche à séduire un mec en faisant son sourire le plus ravageur, pas sûre que ca fonctionne, mais avec une femme, qui sait ! En tout cas le reste du trajet fut plus silencieux, j’étais crevée et si je m’écoutais, je pouvais m’endormir dans la voiture. Mais on arrivait bien plus vite que prévu à Balamb et une fois hors du véhicule, je me tournais vers Axel.

- Je crois que nous sommes passés devant l’hôtel ce matin, il est juste avant le port. Ca te dérange si on mange directement dans la chambre en se commandant un truc ? J’ai pas trop envie de vadrouiller partout, je suis trop crevée.

Je rêve juste d’une bonne douche, d’un bon repas, et d’un bon dodo !

Direction : Balamb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Jurassic Plaines !    Jeu 2 Juil - 0:39



Axel gagne empoche 150 Gils, Ruka gagne 200 Gils.

Axel passe au niveau 8, Ruka passe au niveau 10! *tire des confettis*



Axel et Ruka retournent à Balamb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jurassic Plaines !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collection Membre] Jurassic Park.
» Jurassic Park
» flipper the lost world jurassic park
» Jurassic : The Hunted
» Commémoration de la bataille des Plaines d'Abraham

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent de Balamb :: Plaines de Balamb-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives