Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 A la recherche de ma calamité !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: A la recherche de ma calamité !   Dim 2 Fév - 21:57

Après une grande partie de la journée à chevaucher Mikhail pour traverser le continent, Eryvia s'arrêta. Le dragon se posa dans une grande plaine, près d'un lac, dans lequel il s'abreuva. La jeune femme aux cheveux d'argent en profita pour se dégourdir un peu les jambes et aller chercher de quoi manger dans la forêt. Certes, elle ne ferait pas long feu avec quelques fruits mais c'était déjà ça. Elle se dirigea donc vers la forêt qui entourait la clairière et se mit à la recherche de ce qui pourrait la nourrir un minimum. Elle ne s'inquiétait pas pour Mikhail. Il avait beaucoup grandit ainsi il y avait très peu de gens qui osaient réellement l'approcher.

La jeune guerrière pensait souvent à la calamité qu'elle voulait rencontrer... Et s'imaginait toujours des trucs impossibles. Le genre de choses dont on ne peut que rêver et encore. Peut-être qu'un jour il accepterait de la prendre sous son aile... Haaa, que ce serait génial ! Ce jour là, Eryvia sera sûrement la femme la plus heureuse de la terre. Bien que tout son rêve ne se résume pas seulement à servir humblement sa calamité. Ce dont elle rêve, c'est de non seulement avoir sa confiance mais aussi son amour. Comment ça c'était trop demandé ? Après tout Eryvia était une bien jolie femme et aussi sadique que son idole, alors rien ne pouvait les séparer réellement, n'est-ce pas ?


La jeune femme, toujours en train de songer à son histoire impossible, cueillait de quoi caler sa faim. Elle trouva par chance un verger et décida de se servir. De toute façon si quelqu'un osait s'opposer à elle ou lui faire quoi que ce soit, elle n'en ferait qu'une bouchée ! Il ne fallait jamais s'opposer à Eryvia. Jamais. Malgré son air de petit bout de femme bien charmante elle n'hésitera jamais à vous trancher la gorge ! Bref, elle retourna aux côtés de Mikhail et lui donna quelques fruits qu'elle avait ramassé, qu'il avala sans même prendre la peine de les mâcher. Ensuite, le dragon s'inclina devant Eryvia comme pour la remercier. Elle lui sourit et s'allongea dans l'herbe. Il faisait très beau ce jour et un vent frais venait refroidir l'atmosphère un peu trop chaude de cette saison. Elle ferma les yeux et décida de piquer un petit somme. Si quelqu'un s'approchait elle l'entendrait... Ou Mikhail ferait en sorte qu'elle l'entende.
Revenir en haut Aller en bas
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A la recherche de ma calamité !   Lun 3 Fév - 20:32

PNJ
Le continent fermé était un endroit où peu d’aventuriers osaient s’aventurer. Il n’y avait rien pour accoster et à part les aéronefs et les chocobos dorés, rien ni personne ne pouvait y poser les pieds. Personne à part cette jeune femme aux cheveux argentés, son dragon et cette autre créature aux cheveux noirs corbeaux qui regardait cette humaine bien loin dans sa tour d’ivoire. En haut des montagnes à l’abri des regards, Darkane observait cette pécheresse qui avait osé fouler ces terres arides parfois dénuées de vie, parfois accueillant une flore et une faune pour le moins hostile. Heureusement pour la jeune étrangère, celle-ci avait trouvé un coin plutôt sympa, avec de quoi s’abreuver et de quoi manger. Quoique, gare aux mauvais fruits. Certains pouvaient vous emporter bien plus vite que la mort. Souriant en voyant l’insouciance de cette petite demoiselle, la ténébreuse se releva doucement, admirant la scène pendant quelques secondes avant de disparaître du paysage, comme si elle n’avait jamais existé. Son objectif ? Partir à la rencontre de cette enfant qui semblait perdue, à moins que des rêveries ne l’aient conduite dans cet endroit. Auquel cas, elle venait de faire une erreur. Il n’y avait rien ici. Pas la moindre parcelle de village et encore moins de personne malveillante, à part peut-être notre présumé coupable. Ses pas étaient légers et silencieux, se rapprochant presque de ceux qu’un chat, qui guettait sa proie pour ne pas que celle-ci s’échappe. Le dragon risquait de devenir un problème majeur, mais au pire des cas, ce n’était pas réellement important. Ce n’était pas comme si elle cherchait à rester discrète. Au fur et à mesure qu’elle approchait de la jeune demoiselle, son sourire se faisait de plus en plus carnassier. De loin, cette jeune femme aux cheveux d’argent semblait aussi innocente qu’une petite poupée de chiffon. Son allure et son accoutrement lui donnait un air angélique et pourtant, il n’était pas impossible de sentir cette aura malfaisante qui se dégageait de son corps. C’était tout bonnement délicieux, presque exquis. Cette beauté lumineuse n’était en fait qu’une image pour attirer l’insouciance de ceux qui la sous-estimaient. Cette petite avait un grand avenir qui se dressait sur son chemin, encore fallait-il qu’elle est conscience de sa propre force, mais aussi de son pouvoir. N’être qu’une marionnette ou soumettre ses propres désirs à autrui ? Que voulait donc cet être humain ? Celle qui dormait d’un œil, prête à sauter à la gorge au premier venu qui oserait l’attaquer ? Le dragon ne tarda pas à s’agiter, indiquant à sa maîtresse la présence de Darkane sur les lieux. En voyant la jeune femme se relever, la ténébreuse se mit à rire. Un rire froid et intense, loin d’exprimer la joie et le bonheur.

« Rangez-donc cette arme. Celle-ci sera inutile contre ma personne. À moins que vous ne vouliez mettre votre propre vie en danger ? Dans ce cas, je ne pourrais m’y opposer. »

Sa voix était calme, sans peur. Il y avait juste ce sourire narquois qui déformait ses lèvres rosées. Ce rictus sadique n’avait rien de bien enviable et quand bien même son adversaire était armé, Darkane continuait à avancer. Ce n’était pas une lame qui allait lui faire peur et encore moins les flammes brûlantes de son dragon — pour le peu qu’il crache du feu —. La ténébreuse n’avait peur de rien et encore moins de ce corps de chair et de sang qui risquait de se briser en un rien de temps. Le corps humain était parfois si fragile, tout comme le verre il pouvait se briser au moindre choc, à la moindre éraflure le sang coulait et en une attaque mortelle, la vie il perdait. Ainsi était le cycle de cette espèce et bien que la jeune femme n’en ait peut-être pas conscience, Darkane elle savait ce qu’il en était.

« Que fait une jeune femme comme vous dans un endroit aussi perdu que le continent fermé ? Recherchez-vous quelque chose en particulier ? À moins que votre sottise vous oblige à sacrifier votre vaine vie contre les monstres d'ici ? »

Il fallait bien tester cet état d’esprit en face d’elle. Beaucoup d’humains se prenaient pour des dieux. Vantant les mérites de leur force qui n’étaient en fait que balivernes et mensonges. Ils pensaient avoir le pouvoir de gouverner sur les cieux et les terres, se prenaient pour les rois du monde, se permettant d’user de leur débilité pour envahir les autres royaumes ainsi que des peuples étrangers. Combien de fois, Darkane avait vu ces êtres s’entretuer comme des bêtes ? Ils étaient tellement faciles à manipuler, mais un rien  pouvait suffire pour vous mettre à dos toute une colonie. Voilà pourquoi les calamités avaient finies par disparaître de la circulation. Il suffit d’une erreur, aussi infime soit-elle pour que tout échappe de notre contrôle. Bien que parfois ce n’est pas un peuple entier qui se rebelle, il suffit de quelques téméraires pour mordre facilement la poussière. L’être ténébreuse se moquait bien du sort de ses prédécesseurs. Elle, elle comptait bien arriver à ses fins. À commencer d’ailleurs par cette petite qui semblait être un candidat de choix pour atteindre doucement ses objectifs. Peut-être qu’au fond, elle serait bien plus facile à contrôler qu’il n’y paraissait. Encore fallait-il connaître son point faible. Gagner sa confiance, c’était là le but majeur, car quand bien même si cela pouvait la répugner, il fallait bien commencer par un commencement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A la recherche de ma calamité !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Recherche] Technic 8292: l'élévateur à nacelle
» [Recherches] Recherche Bionicle 8942 Jetrax T6.
» Recherche de joueurs pour Axis & Allies Miniatures
» [Recherche] Borne arcade type Arcades 25 / N'STYL 25
» [RECHERCHE] Big Jim collection SPY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: RP-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives