Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez|

Dans l'attente du départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sona Buvelle

Mélopée Muette
Mélopée Muette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Dans l'attente du départ Jeu 1 Nov - 15:12

Passer un entretien alors qu'on ne pouvait rien dire, ce n'était pas la situation la plus facile à gérer. Une chance pour moi, j'étais attentive à ce qu'on me disait et je savais me faire comprendre malgré l'absence de voix. Et j'avais mine de rien été aidée par mes origines : si je n'aurais pas dit venir d'Esthar, je ne pense pas que j'aurais pu rencontrer cette Séléna Jones qui en était elle aussi originaire. Une charmante dame qui m'avait expliqué l'importance de ce qu'elle me confierait comme mission : non seulement je pourrais visiter les mondes mais je serais d'une aide précieuse à cette personne si je pouvais lui ramener des extraits de puissance de ce monde ; soit en gemme, soit en cristal.

Bien que je ne pourrais pas répondre à un appel ou appeler moi même, on m'avait donné un téléphone et expliqué le fonctionnement des messages texte. Mine de rien, c'était pratique puisque je pouvais contacter les personnes dont j'avais le numéro sans avoir besoin de dire quoi que ce soit, juste en écrivant.

Actuellement, j'étais à l'hôtel du secteur 6 dans l'attente que mon contact n'arrive. Je n'avais aucune idée de qui il s'agirait et j'appréhendais peut être un peu trop la situation... Ou pas en fait. Après avoir passé plusieurs jours à me demander à quoi elle pourrait ressembler, comment elle pourrait agir, si je m'entendrais bien avec elle, j'avais finalement trouvé d'autres occupations pour passer le temps. On m'avait dit que cette dame devrait arriver en moins d'une semaine puisqu'elle reviendrait d'une autre mission. On me contacterait sûrement pour retourner au QG quand elle arriverait et c'était pourquoi, aujourd'hui, j'étais en train de scruter toutes les fonctionnalités du téléphone qu'on m'avait donné.

Allongée dos sur le lit de ma chambre, je me fis surprendre par la vibration du téléphone qui m'avertissait que mon contact était passé par le QG et qu'il viendrait me rejoindre à l'hôtel où je résidais depuis ces derniers jours. Ca annoncerait donc mon départ et, bien motivée à enfin bouger d'ici, je ne perdis pas de temps pour me préparer et quitter ma chambre pour attendre cette personne dans le hall d'entrée. Si elle avait eu une description de moi, je supposais qu'elle ne devrait pas avoir trop de mal à me reconnaître. Je doutais que beaucoup de monde avait des cheveux bleus comme les miens après tout.

Malgré tout, je restais non loin de l'accueil au cas où. Je savais que si on me cherchait, ça serait par là qu'on passerait et je pourrais encore lui épargner de monter les quelques étages pour rejoindre la chambre que je venais de quitter. Par contre, je restai encore sur mon téléphone pour m'occuper puisque si je savais que mon contact arriverait, je ne savais pas dans quel délai ça serait fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra

Néo-Agent
Néo-Agent

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans l'attente du départ Ven 2 Nov - 8:38

La cabine vibrait gentiment sous l'effet des turbulences, laissant l'agent à l'intérieur terminer le rapport de sa dernière assignation. Un travail assez calme en somme, la chose la plus excitante qui s'était produite avait été de se faire surprendre par un écureuil territorial à Dali. En se remémorant cette fâcheuse rencontre, Sierra eu le réflexe de se passer le bout des doigts contre sa joue. Heureusement pour elle, pas de marques ou de cicatrices. Pour le reste, il y avait peu de choses qu'elle pouvait faire pour aider là-bas, et sa protégée avait décidé de rester pour leur faire cadeau de son savoir en ingénierie. Pour autant que l'idée de passer des vacances dans un charmant petit village rural avait fait son chemin dans sa tête, le travail l'appelait ailleurs. Garder une Turk derrière pour un travail que quelques soldats pouvaient amplement accomplir serait du gâchis, puis ce n'était pas comme si l'al-bhed avait des ennemis auxquels se méfier. Elle n'en avait pas fait mention en tout cas.

Tapant du pied au rythme d'une chanson qui n'existait pas, Sierra terminait de taper sa dernière phrase avant de l'envoyer. Elle s'étira par après en poussant ses épaules vers l'arrière, bras dans les airs et lâcha un court gémissement. Sur le point de se lever avec l'idée de se dégourdir les jambes, l'intercom du vaisseau grésilla pour annoncer qu'ils approchaient de leur destination. L'agent se jeta vers l'arrière dans son siège avec un soupir, optant plutôt pour s'occuper en regardant par le hublot pour changer pendant la descente. Midgar n'avait pas beaucoup changé depuis la fusion des mondes, du moins pas bien vite. Il restait tellement à faire après tout. Le secteur occupé par la Néo-ShinRa à part, ça ne faisait qu'un quartier de reconstruit, que ce soit devenu une petite ville relativement charmante par rapport au reste des décombres.

Sans piste d'atterrissage aménagée au secteur 6, ce sera au secteur 1 qu'elle touchera le sol. S'étirant à nouveau les jambes tel un chat, Sierra n'attendra pas son reste pour descendre. On lui avait déjà donné tous les détails en chemin. Les circonstances de l'embauche de la jeune femme qui allait être sa nouvelle protégée restaient quelque peu étranges. Difficile de dire si la chose avait été orchestrée une fois qu'ils s'étaient doutés avoir affaire à une sorcière ou bien s'il y avait réellement eu embrouille administrative. Ils seraient prêts à mentir, même à une Turk, pour sauver la face après une telle bévue. Le travail ne semblait pas trop différent de son dernier, ce qui rendait le débriefing assez court en somme. Le secteur 6 se faisait un peu loin par contre, mais il y avait le remède parfait pour. Après tout ce temps passé sur Héra, cela démangeait à la jeune femme de reprendre le volant. Dans le même état dans lequel elle l'avait laissé, avec des instructions claires aux têtes d'oeuf de ne pas y toucher pour y ajouter des gadgets, une voiture noire l'attendait pas trop loin de la piste d'atterrissage.

Dans la vie, il fallait prendre les petits bonheurs, et c'est comme ça qu'elle repartira en donnant un coup de volant, repartant sur la route où elle retrouvera bien vite les sentiers plus sommaires. L'un des avantages de sa position, c'est que les Turks pouvaient au moins se passer des entrevues et briefings à n'en plus finir. Après un court échange avec Séléna au téléphone, difficile de dire quelles étaient ses vraies intentions. Ses demandes, par contre, étaient claires. Enfin, cela allait plus de la recommandation que de la demande tant que ça ne venait pas du président lui-même, un détail qu'elle n'avait pas manqué de rappeler à la scientifique.

L'agent grimacera un peu en contournant un nid de poule. Des chemins avaient été dégagés pour aller d'un secteur à l'autre, mais ils étaient plus adaptés à la machinerie lourde qu'aux voitures. Du coin de l'oeil, elle se sentir épiée à plusieurs reprises, mais même des criminels semblaient avoir assez d'esprit pour éviter de prendre ce genre de combat. Finalement, elle pourra se détendre un peu plus en joignant le secteur 6 où elle pourra admirer l'état des travaux. De nouvelles maisons tenaient debout, et les routes se faisaient déjà plus accueillantes, même si les uniques véhicules sur roues dans les parages appartenaient surtout à la multinationale. Avec des directions claires, l'auberge à son centre était difficile à manquer, de même que cette jeune demoiselle aux cheveux bleus qui était occupée à explorer son téléphone quand l'agent arriva pour se garer proche.

Rien que la présence du véhicule noir fit tout de suite tourner les têtes, faisant s'arrêter des curieux, soldats comme civils. Même encore, une minorité de gens connaissaient l'existence des Turks, alors le complet noir ne fit pas tant de vagues d'inconfort autant que d'intérêt, ou alors c'était plutôt un intérêt pour se qui se trouvaient dedans. Si certains se contentaient de regarder de loin ou de chuchoter entre eux, il y avait bien deux ou trois sifflements à son approche qu'elle ne pouvait s'empresser assez d'ignorer. Sierra s'éloigna de la voiture pour arriver à la hauteur de la jeune demoiselle aux cheveux bleus, façon de parler comme elle la dépassait d'une dizaine de centimètres au moins, et lui présenta une main gantée de cuir noir.

-Sona Buvelle je présume? Bienvenue dans les rangs de la Néo-ShinRa, vous pouvez m'appeler Sierra.

Ses mouvements étaient secs et directs, et son expression neutre et détachée, difficile à sonder même pour la demoiselle en face qui devait être habituée de communiquer sans parler. Son regard, par contre, avait quelque chose de serein et calme, comme quoi elle était perçue comme une égale, et un sourire à peine perceptible finit même par s'esquisser sur son visage. En réflexe de militaire par contre, elle prit posture avant de continuer à parler. Les jambes un peu écartées et les mains jointes dans son dos, un effet secondaire se trouvait de mettre en valeur la prodigieuse poitrine qui, si elle ne faisait pas décolleté comme Sona, Leur définition amplifiée par le complet sur mesures qui collait à ses formes parlait d'elle-même, et plus bas que cela des hanches et cuisses avec une rondeur qui trahissaient une affinité pour les desserts dans ses temps libres. Elle reprit sa présentation avec un ton toujours un peu distant.

-Si jamais vous avez cure des longues entrevues, je comprendrai. Vous avez dût avoir votre lot là-bas, tout comme d'attendre ici. Si vous avez des questions ou des requêtes, n'hésitez pas à demander, je suis là pour vous porter assistance au mieux de mes capacités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sona Buvelle

Mélopée Muette
Mélopée Muette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans l'attente du départ Lun 5 Nov - 0:35

La seule chose contraignante à attendre comme ça, c'était que j'étais debout et que j'aurais bien aimé pouvoir me reposer les pieds. Au moins, je ne m'ennuyais pas en attendant non plus mais je n'avais aucune idée du temps que prendrait mon contact avant d'arriver ici.

La seule notion du temps qui passait venait de l'heure affichée sur le téléphone mais ça ne passait pas assez rapidement à mon goût. Heureusement qu'il y avait une multitude de jeux à essayer sur ces petites merveilles sans quoi j'aurais été tentée à retourner me coucher. C'est l'arrêt d'une voiture noire qui me décrocha du téléphone. La personne au volant était vêtue de l'uniforme des turks si bien que je l'identifiai sans trop de difficulté comme étant cette personne que j'attendais.

Je la regardais, comme beaucoup d'autres d'ailleurs, sans grande discrétion. En même temps, elle avait de quoi attirer les regards. Si les autres se demandaient certainement ce que ça pourrait donner sans l'uniforme, je m'étais surtout demandé comment elle vivait au quotidien avec un tel volume mais je passai rapidement à autre chose. La première rencontre avec une personne se jugeant sur les premières secondes, j'allais sans doute passer pour une perverse à regarder sa poitrine comme ça. Je supposais que de son côté, elle se demanderait certainement quel coiffeur m'avait fait ma teinture avec le volume qu'il y avait aussi ici et la couleur surnaturelle mais pourtant non retouchée de ma chevelure.

Elle s'approcha de moi et j'eus tout le loisir de me rendre compte à quel point cette femme était grande. Au moins une tête de plus que moi qu'elle faisait. Du haut de mon mètre soixante, moi qui me pensait être grande pour une femme, je me faisais surplomber en beauté là ! A la manière d'une bureaucrate, elle me tendit sa main gantée pour que je la lui serre tout en utilisant son accroche habituelle certainement, mentionnant mon identité complète et me faisant sourire par extension. Ce nom de famille étant celui de Geralt, je ne pourrais pas dire que ça soit vrai mais je me plaisais à penser que c'était officiellement le cas. Ce qui fut sûr, ce fut le signe de tête affirmatif que je lui adressai pour confirmer ses dires. Elle me souhaita la bienvenue dans l'entreprise que je venais de rejoindre et se présenta, confirmant son identité et la manière dont je pourrais l'utiliser.

En toute réponse, seul un sourire était présent mais quelque part en moi, je me disais que l'utilisation verbale de son prénom risquait d'être un peu difficile si ce n'était compromise par mon mutisme mais je ne manquerais pas de lui laisser des mots en l'appelant de cette manière effectivement. Accompagnant mon hochement de tête, j'étais allée saisir délicatement sa main. Je pouvais sentir le cuir de son gant alors qu'elle devait se rendre compte de la finesse de ma peau et de la petitesse de mes os rien que par ce geste. Pourtant, j'avais prouvé être assurée dans mon mouvement si ce n'était la douceur que ma lenteur avait ajoutée dans l'acte.

Plutôt sèche et particulièrement directe, Sierra prouvait un professionnalisme qui justifierait une longue carrière au sein de la Néo-Shinra. Elle tendait à le prouver à la manière d'aborder tel ou tel sujet et, surtout, lorsqu'elle me proposa de lui poser mes requêtes ou mes diverses questions : elle tenterait d'y répondre dans la mesure de ses capacités. Maintenant, elle n'était pas méchante et comprenait parfaitement que j'en ai eu ma dose d'attendre ici ou des longs discours de la Shinra. Pourtant, j'aimais entendre les autres parler à défaut de pouvoir leur répondre ! Maintenant, il faudrait que je trouve une manière de me faire comprendre parce que je notais parfaitement qu'elle était en position de repos avec ses mains dans le dos, et la posture qu'elle adoptait pour prouver que la balle était dans mon camp.

Le téléphone toujours en main, je le sortis de sa veille et allai dans le répertoire. Ici, j'ouvris le mode de création de contact et j'inscrivis sur la première ligne l'identité du contact : "Sierra". Je plaçai le curseur sur l'endroit où il faudrait écrire le numéro de téléphone et je le lui tendis. Elle comprendrait sans doute ce que ça signifiait. C'était pour pouvoir la contacter dans le cas où on se retrouverait séparées d'une tierce manière. Je pouvais utiliser les messages textes à défaut de répondre au téléphone oralement.

Bon, par contre, comme elle le disait, ce n'était pas la joie d'attendre et, plutôt que de rester plantées ici, je me disais qu'on pourrait aller dans la voiture. Les personnes qui nous regardaient ne m'impressionnaient en rien mais ça en faisait un peu trop qui lorgnaient soit sur la voiture, soit sur le morceau de jambon qui me parlait - voire peut être sur moi aussi d'ailleurs - donc j'attendis qu'elle me regarde et je lui pointai la voiture du doigt avant de m'y diriger, lui laissant alors mon téléphone dans les mains pour qu'elle me mette son numéro.

Sans me faire prier pour agir, j'entrai dans ce moyen de transport et claquai la porte sur moi en espérant bien pouvoir en faire un tour assez long quand même. On n'allait pas rester ici des lustres non plus, non ? On avait tout un monde à visiter et j'étais bien hâtive de commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra

Néo-Agent
Néo-Agent

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans l'attente du départ Mar 6 Nov - 22:40

Rien qu'à la poignée de main, Sierra put se rendre compte que cette femme pouvait effectivement avoir besoin de quelqu'un pour garder un oeil dessus. Ce n'était pas tant qu'elle était faible, mais elle lui avait prise la main avec tellement d'attention et de délicatesse que c'était plutôt ce qui avait fait tiquer la Turk. Si l'occasion arrivait où il faudrait se salir les mains, elle tenait là quelqu'un qui y aurait énormément de mal. Évidemment, Sierra était là pour que ce moment n'arrive pas. Le regard terne de l'agent reflétait celui pétillant de cette jeune femme, lui laissant jauger de l'ampleur de son travail. Malgré ce que l'on pouvait en penser, c'était elle qui choisissait ses assignations quand ses ordres ne venaient pas directement du président. Parfois, elle hochait de la tête en laissant les autres sous ses ordres croire qu'ils ont ce genre d'autorité, et parfois elle les remettaient en place. Qui sait vraiment ce qui la poussait à venir se faire gardienne de ces jeunots entrant dans la Néo-ShinRa.

Son premier échange ne commençait pas avec une question, mais une requête semblait-il. Sona lui présenta son téléphone. Le modèle était sans décorations ni fioritures, signe qu'elle venait à peine de le recevoir. Étrange, les Doliens venaient pourtant bien équipés là-dessus en temps normal. Le bienfait d'être en présence d'une autre qui parlait peu, elle comprit la nature de sa requête avant même de voir sur quelle application l'appareil était. La Turk hocha brièvement de la tête et commença à entrer les coordonnées sur lesquelles elle pourrait la rejoindre s'il le fallait. Avant d'avoir terminé par contre, sa protégée pointa vers sa voiture tout en se mettant en sa direction. Hâtive était le mot. Heureusement pour elle, Sierra déverrouillera les portières à distance avant qu'elle ne se retrouve à l'attendre devant comme une cruche. L'agent en profita du coup pour feuilleter un peu son téléphone, se rendant vite compte qu'effectivement, il était tout neuf, sans doute offert par la multinationale.

-Et on me disait pas très bavarde. Je vais devoir me mettre au langage des signes je crois.

Elle ne se fera pas bien longue à aller la rejoindre en posant les fesses sur le siège du côté conducteur. L'intérieur était essentiellement noir aussi, comme son uniforme. La Turk rendit son téléphone à la jeune femme, avec à l'écran une carte de Gaïa. Elles avaient beaucoup de terrain à ratisser toutes les deux et il n'y avait pas besoin là de faire route pour un autre continent encore. Il devait très bien se trouver une chimère ou deux sur Gaïa en ce moment après.

-Les chimères fréquentent souvent les coins reculés d'Héméra, avec une préférence pour ceux leur rappelant leur propre élément. Il y a la mine de mythril proche d'ici qui ferait un point de départ. Dans tous les cas se débarrasser de quelques monstres fera plaisir aux locaux.

Peu de chances d'y rencontrer une chimère après, mais il valait mieux éviter de laisser des questions en suspens. L'endroit demeurait peuplé de monstres, assez pour empêcher quiconque qui ne sait pas se défendre d'y mettre les pieds, et ils revenaient à mesure qu'ils nettoyaient la place. Quitte à ne pas trouver de chimère, la Turk tenait là un bon test pour sa partenaire, voir comment elle réagirait sous la pression et le danger, même s'il n'était pas bien élevé. La Turk laissa tout de même le sujet ouvert, elle lui avait bien ouverte une carte de tout Gaïa après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sona Buvelle

Mélopée Muette
Mélopée Muette

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 500/500
MP : 10/10
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans l'attente du départ Ven 9 Nov - 9:23

Cette voiture était très confortable, c'était indéniable ! Sierra se rapprochait en bidouillant sur mon nouveau téléphone. J'espérais qu'elle y inscrive son numéro de téléphone mais elle était surtout en train de me mettre une fonctionnalité qui ne me serait pas de la même utilité sans pour autant être dénuée d'intérêt.

Quand elle me rendit le téléphone, je fus de prime abord surprise de voir que c'était la carte de cette partie du monde mais je compris l'utilité de la chose quand elle me parla de notre destination par la suite : la mine de Mythril... Avec ce joujou, je pus rapidement la localiser et je pus donc voir que c'était juste à côté. Je fis un signe affirmatif de la tête même si elle ne me regardait peut être pas à ce moment là mais ce n'était que pour confirmer que j'avais saisi ce qu'elle me disait.

L'objectif de cette première halte serait de faire un peu de ménage mais, en second plan, il serait possible qu'on se renseigne sur la présence ou non d'une chimère. Ca me paraissait être un très bon plan d'attaque ! Il faudrait alors qu'on parte de Midgar pour se diriger vers ce qui était appelé la ferme chocobo d'après ce que la carte m'avait désignée. Carte que je fermai d'ailleurs pour pouvoir retourner sur mon répertoire et voir que le numéro de l'agent y était renseigné. Je fis donc le test pour voir si c'était le bon numéro. Ca pourrait aussi lui servir de réponse à tout ce qu'elle m'avait dit en lui envoyant un message texte.

" En avant vers la grotte ! "

J'avais commencé à écrire Mythril mais sans être sûre de l'orthographe, j'avais seulement parlé de la grotte en question. Ma poignée de main ne l'avait pas convaincue de ma force cela dit mais c'était surtout l'arme qui ferait tout dans les batailles... Elle allait vite se rendre compte que je venais peut être d'Esthar mais que je ne connaissais strictement rien de cette ville pour avoir vécu en permanence à l'extérieur de sa bordure. J'en connaissais certainement davantage sur le QG d'ici que sur la ville d'où je disais venir pour ainsi dire.

Prête à partir en tout cas, je répétai ce que Sierra venait de faire en allant chercher ma propre ceinture pour l'attacher et ainsi démontrer que j'étais prête au départ. Depuis le temps que j'attendais, je n'allais pas rester à ne rien faire davantage de temps. Parée pour l'action, je ne demanderais même que ça. A voir si elle serait elle même prête à partir ? Mon regard, trop expressif pour une personne normale, s'était dirigée sur elle pour pouvoir constater ce qu'elle ferait, si elle démarrerait la voiture ou si elle aurait autre chose à ajouter. Sans doute allait-elle sortir son téléphone en recevant mon message... C'était ce que j'espérais du moins sans quoi ça n'aurait pas une réelle utilité de lui en avoir envoyé un.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal

Admin Gardienne
Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans l'attente du départ Lun 12 Nov - 19:13

Bilan

Gains: + 150 gils [Sona], +100 gils [Sierra]

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Sierra et Sona vont vers les Plaines de Midgar


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans l'attente du départ

Revenir en haut Aller en bas
Dans l'attente du départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dans l’attente d’un rendez-vous officiel» Le diable» Profession de foi d'Alexandre.» Magic !» Probabilité d'avoir un nombres de land dans sa main de départ en T3
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Midgar-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives