Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Départ pour Luca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Départ pour Luca   Ven 4 Avr - 22:49

Dalmas arrive de Bevelle

Après un long voyage, Dalmas était sur le point d'arriver à la route de Mi'ihen, une route célèbre qui porte le nom du fondateur des bannisseurs, mais aussi celui d'un Invokeur sacrifié, il y a longtemps, et qui comme les autres Invokeurs, avait eu pour but d'amener la félicité et d'apporter l'espoir à Spira. Bien sur, cette paix, c'était la disparition de Sin dont il s'agissait... mais pourtant, ce sacrifice fut vain avant que l'Invokeur Yuna apporte le calme éternel. Depuis son départ de sa ville natale qu'est Bevelle, il emprunta les transports locaux, voyant progressivement le paysage des différentes régions défiler et changer sous ses yeux. Il avait également profité d'une halte au temple de Djose près de la route des Mycorocs, pour se reposer, et avait demandé à visiter les lieux, bien qu'il ne s'y attarda pas de trop à cause de la haine de l'église qu'il portait toujours en son sein. Ce n'est qu'après quelques jours que l'homme arriva du côté sud de la fameuse route, suite au mouvement des continents provoqué par la fusion du monde, et qui permettait l'accès à Luca, l'objectif ultime de ses longues recherches. Il décida de continuer le reste du chemin à pied, et de toute évidence, il n'y avait pas trop de distance à parcourir avant d'arriver en ville. De plus, les monstres qui peuplaient l'endroit n'étaient pas très actifs ces derniers temps, et de part son aptitude au combat, il pourrait très bien s'en débarrasser en solitaire. Seul une brise légère et le gazouillis des oiseaux se faisaient entendre. Au loin, un groupe de quatre cavaliers montés sur des chocobos venaient dans sa direction. Lorsqu'ils arrivèrent à son niveau, ils passèrent sans s'arrêter puis disparurent rapidement au détour d'un virage camouflé par les broussailles. Les chocobos étaient des bêtes dociles et vives, et ces patrouilleurs utilisaient régulièrement ces animaux comme véhicule rapide pour sécuriser au maximum l'endroit. Mais les pieds usés de l'ex-Yevonite l'obligèrent à faire une pause. Heureusement la route disposait d'un comptoir pour les voyageurs fatigués. Sans plus attendre, Dalmas, après une petite marche, s'en approcha et lu l'écriteau du dessus qui annonçait "Comptoir de Rin" puis entra dans le bâtiment.

A l'intérieur, la pièce d'accueil n'était pas bruyante, ni bien grande mais suffisante pour s'y mouvoir. A sa gauche se présentait tout un étalage de fruits, certains posés dans des caisses et d'autres pendouillant au ras du mur, ainsi qu'une femme qui en admirait quelques-uns d'un regard appétissant. Probablement une cliente. Sur sa droite, une table ainsi qu'une rangée d'étagères renfermait une multitude d'ouvrages sur les connaissances de Spira. Devant lui se trouvait le comptoir ou un homme pourvu de lunettes et d'une tenue légère, s'y tenait. Ce dernier lui lança un accueil chaleureux, mais Dalmas ne prêta pas vraiment attention à l'homme qu'il regarda d'un air vidé de toute émotion et préféra l'ignorer, bien que pourtant sa tête lui revenait étrangement, mais il n'arrivait pas à s'en souvenir. De toute façon, il n'avait besoin d'aucun renseignement, juste un petit repos qui lui permettrait de repartir en forme. Puisque la table dans le coin droit de la pièce était libre, il s’avança ensuite en direction des étagères pour rechercher un livre. Bien évidemment, aucun ouvrage ici ne pouvait le renseigner sur les cristaux car un seul en était capable, et il était à Luca. Ses yeux s’arrêtèrent net sur le dos d'un manuscrit ou il était inscrit "Cleahla ad socdànac ta M'Ym Prat" (Science et mystères de L'Al Bhed en Al Bhed). Jusqu'à présent, il avait porté peu d'intérêt à cette langue étrange qui peuplait le monde depuis des siècles, bien qu'il l'eut étudié en secret par le passé. D'ailleurs, lui-même n'avait aucune idée du pourquoi son cerveau avait réagi de la sorte pendant la seconde ou sa main saisit la couverture. Il s'assit alors sur l'une des deux chaises libres devant la table puis se mit à consulter le livre.

L'Al Bhed était une forme de communication complexe, certes mystérieuse mais elle restait fascinante, au point que son doigt effleura chaque phrase, chaque ligne, chaque mot qu'il poursuivait dans sa lecture. En feuilletant les pages, il comprenait environ 75 pourcent du texte rédigé dans la langue, bien que certaines formes d'expressions étaient encore bien trop floues à déchiffrer, même pour des esprits supérieurs. Le temps passait progressivement, et finalement, il pourrait rester des heures ainsi sans bouger à s'abreuver de cette lecture qui s'avérait être passionnante. N'était-ce pas aussi le meilleur moyen d'éviter de penser à celle qu'il avait aimé autrefois, dont la disparition avait soulevé une vive douleur dans son cœur...
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Départ pour Luca   Mar 29 Avr - 12:29

S'il y avait un peuple de Spira qui était bien organisé, c'était les al-bhed. Ils avaient réussi à s'éparpiller un peu partout sur Héméra, créant un moyen de communication unique qui permettait à chacun d'entre eux de communiquer rapidement des informations souvent confidentielles, y compris sur des continents peu évolués comme Héra. Ainsi déjà, la majorité d'entre eux était au courant de l'endroit où se trouvait le cristal de la foudre, grace à un al-bhed infiltré à Bevelle qui avait pu avoir le précieux indice de l'orbe en la possession de Monseigneur Asran.

De même, ils savaient aussi qu'un certain Kuja avait attaqué la ville d'Alexandrie, tout comme ils étaient donc au courant que Sephiroth s'en était pris à la prison du désert sur Dol, et qu'il avait récupéré le cristal de la terre.
Mine de rien, Dol était probablement le monde qui intéressait le plus les al-bhed, leur technologie était assez similaire à la leur, et ce monde n'était pas spécialement hostile à partager avec eux, si bien que ce jour là, dans le comptoir de Rin, un petit groupe souhaitait se rendre à la prison du désert pour apporter leur aide afin de réparer les dégâts occasionnés par Sephiroth, et peut être aussi les aider à améliorer le système de défense.

C'était de quoi parlaient justement deux al-bhed qui se préparaient à partir, pas très loin de là où se trouvait l'inconnu

«C'est bon, tout est prêt.. on a tout le matériel nécessaire pour se rendre sur Dol!» étrangement, ils ne parlaient pas en al-bhed, d'un autre côté, à force de côtoyer les autres mondes justement, ils avaient pris l'habitude de parler comme les humains
- «C'est dingue quand même... ça fait à peine quelques mois qu'on a entendu parler des cristaux, et il y a déjà quelqu'un pour avoir mis la main dessus!»
- «Espérons qu'il n'arrive pas à avoir les autres... en tout cas, je me demande si on pourra aller voir le temple où se trouvait le cristal! Il a peut être une architecture particulière?»
- «Nous n'avons pas l'orbe, je doute qu'on puisse y entrer...»


Tant pis. Les deux hommes se préparaient donc à partir à bord de leur aéronef, direction la prison du désert donc! Ils ne seraient pas contre prendre un passager supplémentaire, ça ne leur coûterait rien!



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Départ pour Luca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Départ pour la Finlande!
» Mauvais départ pour Rayman Origins
» Départ pour Mexico
» Départ pour l'étranger
» Un nouveau départ pour le RP?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Route de Mi'ihen-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives