Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Baptême du feu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Baptême du feu.   Mar 5 Aoû - 23:54

Sara et Vilal viennent d'Alexandrie.

~
Sara
Sara ne put s'empêcher de serrer son poing triomphant lorsque le commandant accepta que Tio les accompagne. Il arriva derrière Sara, qui lui fit un salut militaire. Tout en lui répondant:

Oui, mon commandant. Elle ne put s'empêcher de sourire à ces mots, malgré tous ses efforts pour se retenir. Elle avait toujours rêvé de servir le royaume d'Alexandrie. Elle ne se froissa même pas en voyant le regard sérieux (voire même dur à ses yeux) du commandant et écouta avec avidité ses recommandations. Elle était déçue de ne pas prendre l'aéronef finalement, mais bon.. quitte à choisir, elle préférait être sure que son grand amour reste à ses côtés. Elle caressa elle aussi le cou de son chocobo, toute fière de lui qu'elle était.

Vous s'rez pas déçu par Tio.

Cet animal était une des rares bêtes qui avaient permises à sa famille de s'en sortir un peu mieux. Ils pouvaient en effet louer leurs chocobos de temps à autres. Tout en mettant son pied sur l'étrier, elle dit au commandant:

V'savez, les chocobos sont capables de r'trouver leur route, quelqu'soit la distance qu'ils parcourent! Ils ont ça dans l'sang! Et un jour qu'on s'rait blessés, il pourrait même nous ram'ner ici! Lorsque le commandant Rannveig fut installé derrière elle, Sara se pencha en avant pour donner un chocolégume séché à Tio en lui murmurant: V'là mon grand! Vole!

Le chocobo s'envola, l'air était plus humide en bas... même s'il n'y avait plus de Brume. Pour Sara aussi, l'expérience était nouvelle. Qui sait ce qu'elle allait trouver en contrebas de sa chère ville? Ils survolèrent la foret maudite... Elle porte bien son nom, pensa Sara. Et ils atterrirent enfin, un peu plus loin sur les grandes plaines. Le voyage s'était passé sans encombres. Mais Sara allait tour de même directement vérifier si Tio n'avais pas souffert du voyage avant de se tourner vers le commandant:

J'vous suis, mon commandant. Je m'suis jamais éloignée d'Alexandrie, v'savez?  Mais j'crois... le fleuve! On m'en a djà parlé, ça va pas à la porte Sud comme vous voulez?

En commençant à marcher, la jeune femme ne put s'empêcher de poser des questions à son supérieur... Vous aimez les chocobos, pas vrai?! Je l'ai vu dans votre manière d'vous approcher de Tio! C'est que... j'm'y connais!

La route serait bien longue s'ils n'échangeaient aucuns mots. Mais Sara trouverait tout de même de quoi s'occuper, elle avait l'habitude de parler à Tio comme à un humain. D'ailleurs, puisqu'on y était, Sara parlait vraiment comme une paysage, peut-être pourrait-elle réapprendre à parler d'une manière plus raffinée en fréquentant le commandant, elle ferait surement plus d'efforts si jamais il le lui demandait... Mais pour cela faudrait-il encore qu'il parle, et c'était pas gagné gagné... En marchant, Sara pensait à pleins de choses, elle avait hâte de commencer l'entrainement à l'épée... Sa "formation" comprenait bien des leçons d'escrime, non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Mer 6 Aoû - 10:30

Vilal
Indifférent à l'idée que la demoiselle aurait préféré monter à bord d'un aéronef, le chevalier avait simplement été au plus pratique. À quoi bon déranger des ingénieurs avec un aéronef s'ils pouvaient s'en passer? Peu importe, en tout cas, ils avaient réussi à descendre et la demoiselle avait garanti que le chocobo serait à la hauteur, et il fallait reconnaître que c'était vrai. La bête dégageait une sacrée puissance et il pouvait sentir chacun de ses muscles sous ses cuisses, si bien qu'il lui était facile de s'accrocher sans avoir à s'agripper comme un forcené à la jeune femme.
Il regarda la Forêt Maudite en passant, elle n'était plus pétrifiée mais dégageait encore une aura plutôt sombre où peu de gens osaient encore s'aventurer. Le chocobo les posa près du fleuve et il flatta également l'encolure du volatile après être descendu avant d'ajuster son épée dans son dos et se tourner vers sa nouvelle co-équipière.


«C'est en voyageant que l'on développe le sens de l'orientation. C'est devenu un peu plus compliqué de se repérer depuis la fusion des mondes, mais oui, nous allons longer le fleuve, il est préférable de rester à découvert pour voir les éventuels monstres arriver de loin.» il n'y en avait moins depuis que la brume avait disparu, mais ils avaient surtout changé. Autrefois, ils ne faisaient que se transformer en brume avant de disparaître - exceptés ceux qui se mangent on va dire - mais désormais, une fois morts, ils se transformaient en poussière de cristal.

Ils se mirent donc en marche, et il allait devoir se rendre compte bien vite que la demoiselle était du genre à parler beaucoup. Il plissa légèrement les yeux avant de prendre une profonde inspiration à l'évocation des chocobos.

«Économisez votre souffle pour la marche.» autrement dit, elle avait visé juste, mais on ne pouvait pas dire que c'était le moment de parler de ça. Il ne la connaissait pas vraiment après tout et il ne risquait donc pas de se dévoiler ainsi à une quasi-inconnue, surtout quand on sait qu'il ne s'est jamais dévoilé à personne, pas même à son frère.

De toute manière, elle allait devoir économiser son souffle pour autre chose. Si le chevalier avait espéré que le chocobo puisse éloigner les monstres, il ne fallut pas longtemps pour qu'un petit groupe de bestioles déboule de nulle part! Juste des petits écureuils, mais bon, ils n'avaient pas vraiment de temps à perdre ici.


EskuriaxInfos:
Eskuriax X2
Niveau: 2
HP: 77
MP: 183
Craint: x
Immu: x
Résiste: x

==============================

Le chevalier dégainait donc déjà son épée. Ce genre de bestiole ne devait pas lui poser problème normalement, mais il ne comptait pas s'épuiser à les attaquer non plus. Ils avaient encore une longue route à faire et il avait donc autre chose à penser que de montrer toute l'étendue de ses capacités maintenant.

«Vous pensez que ça ira?» mine de rien, ils allaient devoir leur porter plusieurs coups avant de réussir à en venir à bout. Prenant un solide appui sur ses jambes, le guerrier s'avança vers le premier, il n'était pas très rapide, mais son katana couvrait une surface suffisamment large pour faire mouche et porter des coups simples et efficaces... trois coups portés sur le premier, et les coups de dents de l'écureuil n'effleuraient même pas son armure pour le moment, encore fallait-il qu'ils ne réussissent pas à viser les quelques points dégagés.
Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Jeu 7 Aoû - 21:42

Sara
C'était parti pour de bon, cette fois, ils étaient loin d'Alexandrie, et Sara n'avait pas vraiment l'intention d'épuiser ce pauvre Tio pour le faire remonter. S'ils avaient à le faire pour une raison obscure, le commandant allait devoir trouver une autre solution! Mais de toute façon, il n'en avait aucune intention.

Oui, commandant. V'savez j'ai entendu beaucoup de voyageurs parler de leurs parcours quand j'étais simple marchande. Y'avait des clients qui v'naient de partout dans Héméra! C'tait bien intéressant.

Le commandant venait de confirmer à la jeune femme qu'ils devaient en effet longer le fleuve jusqu'à La Porte Sud. Cette dernière était encore loin... Et le voyage serait long avec un homme qui parlait si peu. L'atmosphère était loin de rendre Sara à l'aise, elle qui était si bavarde, le commandant venait de lui dire gentiment de se taire.

D'accord. Sara boudait à-demi. Elle gardait en tête que ce grand bonhomme qui lui servait de chef était un amoureux secret des bêtes! Mais après tout comment ne pas l'être?! Sa majestueuse monture blanche, et qui plus est... son ami, Tio, était le roi des chocobos pour elle. Oh de toutes façons si Sara se résigna a se taire pour le moment, elle n'abandonnerait pas. Mais il fallait pas qu'elle commence mal sa relation avec le commandant, son objectif en pâtirait!

Tio se mit à se dandiner sur place quelques secondes... Oh! Oh! En parlant du loup! Sara tourna la tête dans tous les sens, cherchant d'où allait venir le danger. Ah voilà! Ils étaient deux... deux petits Eskuriax bleus... leurs yeux grenats luisant d'une malice sans bornes! Elle se tourna vers le commandant, puis dit, en dégainant sa Justice tout juste polie: Oui, ça ira. Ohhh p'tites bêtes... et c'est pourquoi qu'vous nous attaquez!?

Le commandant était déjà en place et s'occupait d'un des monstres. Pas moyen de faire autrement, l'autre se préparait déjà à sauter sur la jeune femme, Tio était furieux, mais Sara lança un chocolégume un peu plus loin pour l'occuper. Et ça avait fonctionné! Elle avait toujours une réserve de chocolégumes qu'on ne pouvait pas vraiment vendre sur elle, Tio en raffolait.

Sara évita de justesse une morsure de la bête, mais celle-ci s'agrippa a sa bote. Elle la secoua et alors qu'elle s'était défaite de son emprise, le fille au chocbo profita pour lui donner une bonne taillade! Ça lui brisait le cœur, mais... un monstre était un monstre. Il fallait bien se défendre. Si on les laissait faire, ces petites bête les rongeraient jusqu'à les tuer!

Ce s'rai mieux qu'tu fuit ptite bête!

Eh bien c'était tout le contraire! Cette sale bête était comme enragée, plutôt! Elle se ramassait sur ses petites pattes, bondissait, Sara avait juste le temps d'éviter ses attaques. C'est qu'c'est coriace ces trucs!

L'Eskuriax fit deux bond et atterrit sur l'épaule de Sara, cette dernière n'avait pas eu le temps de réagir et se retrouva à gesticuler pour essayer de le faire tomber mais en y parvenant, la bestiole lui griffa le dos, laissant une vilaine trainée de terre et de sang sur sa chemise blanche. Et une assez grosse douleur, mais qui s'estompa très vite.

Tu vas voir sale bête! Non, Sara ne parlait pas fort... elle avait dit ça entre ses dents, à présent elle était rageuse. Elle s'élançait vers l'Eskuriax et lui donna un coup d'estoc, la bête qui était rapide et agile esquiva. Elle préféra se rabattre sur la taille, elle aurait plus de chance de faire mousse. Elle lui donna un bon coup, mais la bête était encore loin d'être hors d'état de nuire. Elle semblait encore plus énervée à cause de ses blessures.
~~
Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Sam 9 Aoû - 10:26

Vilal
Net et précis. Le but d'un combat était de jouer le plus possible sur la défense et l'attaque combinée. Se faire toucher le moins possible tout en infligeant le plus de dégâts. Certes, les Brutos avaient l'habitude d'avoir un bouclier et une épée, mais Vilal avait toujours jugé que son épée pouvait être bien plus efficace qu'un bouclier si l'on savait la manier correctement.

Du coin de l'œil, il regardait la petite pour voir comment elle s'en sortait. Sur le moment, il avait plutôt l'impression qu'elle moulinait dans le vide mais au moins, elle parvenait à peu près à toucher sa cible. Il était évident qu'elle avait un petit souci de concentration, et il allait devoir faire en sorte d'arranger ça. Malgré tout, il ne fallait pas oublier qu'il ne l'avait pas trop engagée pour ses capacités au combat, et surtout il ne voulait pas qu'elle devienne comme lui non plus. C'était justement cette aptitude à être légère et insouciante qui était intéressante pour cette mission.


«Ne vous laissez pas attendrir par leur apparence. Ils vous tueront s'ils en voient l'opportunité.»
L'un d'entre eux se jeta sur lui mais le chevalier para habilement avec son épée une nouvelle fois, lâchant son arme pour donner un simple coup de poing sur le nez de la bestiole. Pour le moment, même s'il avait besoin de reprendre l'entraînement, il s'en sortait bien et n'avait pas grand chose à craindre de ces choses. Mais rapidement, elle allait se rendre compte qu'il valait mieux qu'elle fasse vraiment attention, car elle n'était pas aussi bien protégée que lui et elle se prit un mauvais coup de griffe dans le dos

«Avez-vous eu l'occasion d'obtenir l'une des nouvelles gemmes? Il semblerait que certaines d'entre elles puissent prodiguer des soins.» ce n'était pas vraiment son genre à lui de développer des aptitudes magiques, donc il valait mieux compter sur elle dans ces cas là et espérer que cela l'intéresse. Il donna un nouveau coup d'épée suivi d'un coup de poing, toujours au même écureuil et il se rendit compte rapidement qu'il était sur le point de succomber aussi il pivota sur lui-même pour donner un dernier coup d'épée et il disparut en une nuée de cristal...

Un de moins.
Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Sam 9 Aoû - 20:12

Sara
Sara venait de comprendre que sa blessure qu'elle croyait plus superficielle était en fait un peu plus sérieuse. La sueur qui avait commencé à perler dur son dos le lui avait fait comprendre.

Le commandant Rannveig, lui, s'en sortait bien. C'était peut-être cette aura puissante qu'il dégageait, mais en tous cas, il semblait que les petites bêtes étaient beaucoup moins excitées face à lui que face à Sara. Un des Eskuriax lui était même presque monté sur la tête. Me faut pas m'laisser faire! Il va croire qu'j'suis nule! , pensa Sara, elle devait à présent se montrer plus habile, il le fallait! Elle sentait tout le talent de son compagnon, il avait de l'assurance et de l'expérience. Ce qui n'était pas vraiment le cas de Sara. On ne devenait pas commandant en ouvrant un sac de chocolégume après tout.

Lorsque Vilal demanda à Sara si elle se servait des gemmes... elle fut prise au dépourvu.  Mais elle décida d'attendre d'en finir avec son opposant avant de répondre. Vilal, pour sa part, en avait finit rapidement avec le monstre qui s'opposait à lui.

La femme au chocobo pensa à son rêve... se campa et pris les choses en main. Plus question pour cette petite bête de lui tourner autour comme si elle était se jouait de la jeune femme. En plus, maintenant, le commandant avait tout à loisir de la regarder combattre. Sara donna a un coup du tranchant de sa lame, puis un autre. Enfin, elle termina le travail en donnant trois coups rapides mais puissants. Une poudre brillante tout aussi grenat que les yeux de la bête s'envola au vent. C'en était terminé du deuxième Eskuriax. Sara souffla bruyamment. Elle n'était pas essoufflée mais juste déçue de sa prestation. Sa blessure au dos picotait, mais il était temps de répondre au commandant:

J'en ai jamais eu, commandant. V'savez... dans ma famille on a l'habitude d'tout faire d'nos mains... on utilise plutôt des plantes, des onguents pour soigner ptits et gros bobos. Sara ne savait pas si sa réponse plairait au commandant... elle n'avait jamais considéré sérieusement la question d'apprendre la magie. Pour elle, juste l'escrime, c'était suffisant. Mais elle pensa que si c'était un ordre... elle devrait s'y mettre un jour prochain. Puis elle pensa que ce n'était peut-être pas vraiment la question..?

Oh! Mais vous parlez d'mon... de mon dos? Vous en faites donc pas! Ça va vite passer. Et vous, commandant, v'z'allez bien?

Sara était peut-être un peu trop naïve sur les raisons des questions du commandant Rannveig... Quoi qu'il en soit, elle voulait revenir sur un sujet qu'elle avait abordé avant que les deux rongeurs ne débarquent:

Dites! Je voulais vous d'mander... l'brutos de t'à l'heure m'a dit qu'il y a une formation... V'z'allez m'entrainer à l'épée?! Avant j'm'entrainais avec Hildebert mais... Et c'était reparti pour un tour. Enfin bien sur Sara était très curieuse d'avoir la réponse à sa question alors elle finit par laisser un peu d'espace au commandant Rannveig afin qu'il réponde.

V'z'ê...Vous êtes vraiment fort. J'aimerai beaucoup apprendre à manier l'épée comme ça! La demoiselle faisait de son mieux pour effacer un peu son accent paysan... mais ce n'était pas si facile.

~~
Combat:
 

Les deux Eskuriax ont été éliminés => combat terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Dim 10 Aoû - 18:24

Vilal
Parler en combattant n'était pas une bonne idée, mais maintenant que l'un des écureuils avait été transformé en poussière de cristal, la situation était un peu moins dangereuse et Vilal pouvait donc se concentrer davantage sur les aptitudes de la gamine. Plissant les yeux, il regardait la manière maladroite dont elle tenait son épée. Il était évident qu'elle avait reçu des bases de combat, mais qu'elle manquait cruellement de pratique et d'entraînement poussé.

Malgré tout, son objectif n'était pas tant d'en faire un vrai soldat, mais il pouvait déceler son enthousiasme et sa motivation dans cette voie, et ne se voyait pas lui refuser son aide alors qu'elle-même avait accepté sans la moindre hésitation de le soutenir dans cette aventure.

«Vous manquez de force et d'agilité encore. La magie pourrait être une bonne alternative dans un premier temps...» mais il avait cru déceler une pointe de déception sur son visage lorsqu'il parla de cela, vu la manière dont elle jugeait être apte à se débrouiller par elle-même. Elle verrait ce qui lui conviendrait le mieux, et il n'irait pas à l'encontre de ses choix.

Elle finit par achever le dernier écureuil et il rangea son épée dans son dos. Se baissant pour ramasser les quelques gils que laissaient généralement les monstres derrière eux, il les garda soigneusement au cas où il ait besoin d'acheter des chocolégumes pour Tio afin de traverser l'océan. Il ne comptait pas laisser la jeune Sara tout payer après tout. Mais de son côté, elle semblait vraiment vouloir s'améliorer, aussi avant même qu'elle n'ait vraiment fini sa phrase, il s'approcha d'elle et prit son poignet


«Si tu veux que je t'entraîne, il faut que tu décides d'abord le style de combat que tu veux apprendre. Ton épée, veux-tu la manier d'une main ou à deux mains?» il tendit la main pour qu'elle la lui donne d'elle-même, ne voulant pas la prendre par lui-même - bien qu'il aurait pu - puis il recula d'un pas pour laisser une certaine distance entre eux

«Le combat à une main nécessite une vitesse et une agilité que je n'ai pas. Malgré tout, je peux t'apprendre.» il ne s'était pas rendu compte qu'il avait commencé à la tutoyer. C'était assez rare chez lui, même s'il lui arrivait souvent de tutoyer ses disciples. Malgré tout, il n'avait jamais tutoyé personne aussi vite, peut être que le naturel de la jeune femme y était pour beaucoup, allez savoir «Il te faudra te muscler pour savoir manier ton épée à une main, aussi bien les bras, que le dos et les jambes. Le combat à deux mains est plus lent, mais beaucoup plus accès sur la défense et l'attaque. Là où un combat joue sur l'agilité et l'esquive pour ne pas être touché, entraînant également une certaine perte de force, le combat à deux mains nécessite de savoir encaisser les coups et frapper fort.»

Selon ce qu'elle voulait faire, la suite de la marche pouvait être ou non un premier entraînement. Il y avait largement de quoi faire dans de grandes plaines comme ça, surtout que petit à petit, ils s'approchaient de la porte Sud. Cela leur ferait une pause probablement dans la mesure où il y avait normalement une sorte d'auberge ou autres. En attendant, en route. Il lui rendit son épée le temps qu'elle réfléchisse au style qu'elle souhaite. Sachant qu'on ne parlait là que des bases. Elle pourrait encore s'améliorer selon les gemmes qu'elle pourrait acheter avec les gils récupérés sur les monstres en cours de route. Si Vilal n'avait jamais jugé bon de s'allier aux éléments, jugeant que les altérations d'état étaient plus intéressantes pour handicaper l'ennemi. Mais à ce jour, il n'arrivait pas à réussir à tous les coups une altération, et il savait qu'il devait s'entraîner à ce sujet. Depuis la fusion des mondes, bien des choses avaient changé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Dim 10 Aoû - 23:04

Sara
Sara n'était en effet pas vraiment sure que la magie soit son truc. Elle n'avait même jamais fait de magie « pure et simple »! Elle s'en servait pour des techniques mais toujours en utilisant son épée... Dans ces conditions, la fusion des mondes n'avait pas vraiment déstabilisé Sara sans sa manière de combattre. Elle pensait pouvoir devenir une Amazone sans avoir recourt à la magie... peut-être qu'elle se trompait? Mais une chose était sure, son commandant était une personne d'expérience et elle devrait l'écouter si elle souhaitait devenir un bon soldat.  

Sara laissa le soin à ce dernier de ranger la monnaie qui se trouvait à terre, elle pensa qu'il lui donnerait sa part si jamais le besoin se faisait sentir, c'était lui le chef et elle pensait pouvoir aisément se contenter du salaire qu'il lui donnerait. Il avait l'air d'être un homme de confiance et tous deux avaient signés un contrat. Elle se pencha et l'aida à ramasser ce qui restait dans la poussière de cristal qu'avaient laissés les deux petites bêtes.

Tenez.

Le jeune femme fut étonnée lorsque Vilal prit son poignet, l'arrêtant sec dans son mouvement. Sara leva alors les yeux vers son supérieur. Elle sourit quand il se décida enfin à la tutoyer... elle se sentait un peu mal à l'aise qu'on la vouvoie. N'avait-elle pas toujours été Sara la marchande, Sara la fille aux chocobos, Sara, juste Sara? Mais seules de très rares personnes s'étaient acharnées à la vouvoyer... et ces personnes étaient plutôt le genre antipathiques... elle était fière qu'il pense qu'elle en était digne, mais elle préférait largement qu'il la tutoie.

J'vous confie mon trésor. Elle avait dit ça avec un sourire qui, pour une fois, se montrait emprunt d'une légère touche de nostalgie. Ses sourcils légèrement haussés, ses yeux bleus ciel grands ouverts. Sara sortit Justice de son fourreau et tendit la poignée à Vilal. Elle était vraiment fière de son épée. C'était une arme d'une très bonne facture. Sans doute n'en changerait-elle jamais. Elle pourrait au pire passer entre les mains d'un forgeron pour l'améliorer un peu, mais elle tenait à cette arme comme à la prunelle de ses yeux. Justice était-elle une arme à une ou deux mains?

Mais v'z'avez dit que quoi? Vous manquez d'agilité?! J'le pense pas... non non! V'savez, j'l'utilise avec tantôt avec les deux mains, tantôt qu'avec une seule.... Sara aimait particulièrement se servir des deux mains pour une des techniques qu'elle avait inventée, mais s'en servait tout autant avec une seule main pour d'autres... quand elle attaquait, elle le faisait juste comme ça lui venait. Et puis, peut-être qu'elle n'était pas assez musclée, comme venait de le souligner le commandant. Son manque de précision venait surement de là, d'ailleurs. Elle récupérait son épée des mains de Vilal qui avait fini de parler pour le moment.

Uhm... Sara fit mine de réfléchir, posant son index ganté, déplié sur sa joue... À chaque mot de Vilal, Sara avait vu des combattants, tels des danseurs passer devant ses yeux... imaginant les avantages et les inconvénients des deux types de combats. Des étoiles dans les yeux, elle se décidait de plus en plus... P't'être que si on doit voyager ensemble, ça s'rai bien qu'on puisse être à la fois rapide, agile et... solide et puissant, pas vrai? Autrement dit, si Vilal voulait l'aider à avancer dans la voie du combat léger et rapide... ça serait surement un avantage pour tous les deux. La jeune femme recommença a marcher, elle suivrait le commandant, quelque soit son rythme de marche. Elle siffla Tio qui revint, se dandinant à leurs côtés. Sara tourna la tête vers le commandant:

Commandant Rannveig, merci! V'savez... euh... je savais pas vraiment où aller avant. Maintenant, j'vous suis! Elle recommença à marcher. On pass'ra bien à côté de c'que j'cherche! se disait-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Dim 10 Aoû - 23:15

~°~
Félicitations!
Sara passe au niveau 2, empoche 200 Gils.
Vilal passe au niveau 2, empoche 150 Gils et obtient un renais.

~°~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Lun 11 Aoû - 10:52

Vilal
Premier entraînement pour voir un peu ses capacités et surtout, savoir ce qu'elle voulait apprendre. L'art du combat est particulièrement diversifié. Vilal ne pouvait pas se vanter de connaître toutes les méthodes de combat, mais en voyageant il en avait tout de même appris un certain nombre. Il eut un très léger sourire en coin lorsque la jeune femme expliqua vouloir alterner entre le combat à deux mains et le combat à une main, et il hocha de la tête de gauche à droite
«Je présume que ce souhait vient de ta volonté de rejoindre les amazones. C'est ainsi que la Générale Beate combat le plus souvent. Elle manie principalement son épée à deux mains, puis sur certaines attaques ne l'utilise qu'avec une seule.» il n'était pas rare que les femmes veuillent se battre ainsi, principalement grace à elle et il ne pouvait que le comprendre.

«Même si on ne dirait pas au premier abord, Dame Beate se bat dans un style à deux mains. Elle est seulement assez forte pour savoir jouer de l'élan causé par son arme pour pouvoir lâcher une main et ainsi avoir un meilleur équilibre sur certains coups. Aussi, si tu veux pouvoir te battre ainsi, il te faudra d'abord maîtriser l'art du combat à deux mains.» cependant, ce n'était pas vraiment ce qu'elle avait dit. Elle pensait que Vilal était du genre agile et son regard s'assombrit quelque peu alors qu'il lui rendait l'épée pour continuer à marcher

«Tu commences à peine ton entraînement, c'est pourquoi tu penses que je suis plus agile, mais tu verras lorsque tu commenceras à t'améliorer. Ta silhouette et ton agilité correspondent bien mieux à un style à une main. Tu seras surement plus rapide que moi en peu de temps, et plus à même d'esquiver les coups par la suite.» et il en s'en vexait nullement. Ils reprirent la route alors qu'elle appelait Tio pour qu'il les suive. Le chevalier ne put s'empêcher de regarder le volatile en passant en se retenant de ne pas sourire.

Au bout d'un temps, la gamine le remercia et son regard s'assombrit l'espace d'une seconde

«Attends un peu avant de me remercier. La voie que tu as choisie ne sera pas facile, et je ne suis pas très tendre en entraînement.» il était même réputé être aussi dur que la Générale, c'était pour dire.

La Porte Sud était en vue, il s'approcha du train, qui était heureusement gratuit, avant de monter à bord pour pouvoir descendre et rejoindre les plaines qui les mèneraient avec le temps à Lindblum. Sauf que plus d'une demi-journée s'était déjà écoulée et ils allaient donc s'arrêter là un peu pour se restaurer avant de repartir.
Dans le train, il s'installa sur un siège, les bras croisés et la tête baissée en fermant les yeux. Il ne dormait pas, non. Il réfléchissait à la suite.

«Profite de chaque moment pour te reposer. Tu ne sais jamais quand tu pourras le faire la prochaine fois.» c'était peut être une façon de lui dire de se taire. Le chocobo avait été mis dans un compartiment séparé et il supposait qu'elle voudrait peut être aller avec lui plutôt que rester là. Si tel était le cas, elle pouvait, le trajet durerait à peine une demi-heure de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Lun 11 Aoû - 20:50

Sara
Lorsque Vilal parla de Dame Beate, les yeux de Sara brillèrent. Le commandant avait donc entendu ce qu'elle avait dit alors qu'elle sortait de la forge?!

Oh! Vous...avez entendu ça? En se rendant compte de cela, elle détourna un moment les yeux avant de regarder à nouveau son interlocuteur: La générale Beate, c'est la personne que j'admire l'plus au monde. V'savez commandant... Enfin, j'veux dire... elle est si belle, si forte et si courageuse...

Mais sans doute ces détails personnels n’intéresseraient pas un homme comme Vilal... Sara écouta ses enseignements, il lui donnerait surement des conseils des plus judicieux... d'ailleurs, elle nota quelque chose qu'elle voulut tout de suite rectifier:

J'l'admire beaucoup, mon commandant, mais j'cherche pas forcément à m'battre comme elle. Mais un jour j'aim'rai être aussi forte! J'suis sure que j'peux y arriver!

Sara était assez contente de l'analyse de son supérieur. Elle voulait croire qu'il avait raison sur toute la ligne. En marchant, elle remarqua le sourire du commandant qui regardait Tio. Elle ne s'était pas trompée. Cet homme si sérieux avait un faible face aux chocobos... il devait avoir bon cœur! Et en plus, Sara était heureuse que le voyage ne se passe pas dans le silence total, comme elle avait commencé à le craindre. Elle commença à chantonner de manière presque inaudible, pas de quoi avoir de raison de se plaindre, même pour son plus proche entourage. Alors qu'elle s'arrêta sec pour le remercier, le commandant sembla plus grave... avait-elle mis le doigt sur quelque chose qu'il ne fallait pas?! Mais ce dernier s'expliqua et finalement, ça semblait être moins grave que ce que la jeune femme avait pu craindre. Elle prit un air assuré avant de lui répondre:

J'vous demande pas d'être tendre, commandant!... je vous r'mercie bien d'vouloir me prendre comme disciple, pour une 'tite paysanne comme moi, c'est d'ja beaucoup v'savez?!

A mesure qu'ils approchaient de la porte sud, les voyageurs se faisaient de plus en plus nombreux sur la route. La Porte Sud se trouvait sur les sommets d'un chaine de montagnes qui séparait le Royaume d'Alexandrie et celui de Lindblum. Bien entendue Sara n'avait jamais mis les pieds aussi loin! Pourtant toutes les histoires qu'elle avait entendues faisaient qu'elle savait très bien tout ça. Pas dans le détail bien sur, mais elle se sentait si pressée de voir ce qu'il y avait derrière cette porte... Bientôt ils arrivèrent à l'entrée Nord de la Porte. Au loin, la grande porte était ouverte pour laisser les aéronefs passer, elle en observa un, ses hélices fouettant l'air. Elle était impressionnée de les voir voler par ce temps dégagé de toute brume...

Waaaaaw! Incroyable! Aux yeux de Sara tout était semblable à une fête foraine... Ils prirent les billets et elle se résigna a laisser Tio dans un des compartiments pour les animaux... quelle épreuve pour le pauvre Tio. Mais il ne sembla pas craindre plus que ça cette nouvelle expérience, il lâcha juste un petit 'kweee' alors que Sara lui donnait un chocolégume et elle repartit donc, le cœur tout de même assez léger.

Oui, commandant. Elle s'assied non loin de Vilal, mais près d'une vitre depuis laquelle elle pouvait voir l'ascension du massif montagneux. Le paysage était à couper le souffle. Elle regarda en silence le spectacle (oui elle savait se taire, aussi), tendant tout de même l'oreille au cas ou Tio donnait des signes d'un inconfort. Elle ferma les yeux et dut s'endormir un moment. Elle fut réveillée par les wagons qui tremblèrent alors qu'ils commençaient cette fois à descendre. Elle ouvrit les yeux et tenta d'entrer en contact avec le regard de Vilal. Elle commençait à se demander ce qu'ils allaient faire une fois arrivés à la citadelle de la porte Sud. Elle en avait entendu parler, on disait que c'est un endroit tout à fait charmant. Elle essaya de se concentrer pendant le reste du voyage sur sa manière de parler, c'était sans doute bizarre de voir autant de différence entre leurs façons de parler à tous les deux. Elle ne voulait pas porter préjudice à Vilal. Elle répéta quelque phrases dans sa tête et articula quelque mots silencieusement. Une fois arrivés, elle courut vers le compartiment ou se trouvait Tio avec la permission de Vilal. Puis aussi rapides que l'éclair, Sara et son chocobo revinrent vers le commandant, se rappelant des efforts qu'elle souhaitait faire quand à son langage:

Commandant Rannveig, qu'allons nous faire? Reprendre la route?

Son estomac commençait à gronder, elle sortit d'une des sacoches de la selle de Tio un petit sac rempli de délicieux beignets au miel, tout ce qui avait servi à leur préparation venait de sa ferme. Elle tendit le sac à Vilal avec un sourire, s'il en voulait, avant d'en prendre un elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Mar 12 Aoû - 18:41

Vilal
Non, Vilal n'avait pas entendu ce que la jeune femme avait pu dire sur la place. Il n'était pas le genre à écouter ce qui se disait comme ça dans la rue. Il laissait ce genre d'aptitudes aux voleurs et autres petits bandits de rue.
«Non, je n'ai rien entendu. Mais la grande majorité des femmes voulant intégrer l'armée, admire la Générale Beate. Il faut dire qu'elle le mérite, la plupart des femmes qui lui arrivent à la cheville ont été formées par elle, elle surpasse même la majorité des hommes de l'armée des Brutos» lui-même, avant la fusion des mondes, arrivait difficilement à son niveau. Sur la fin malgré tout, il n'avait pas été trop loin d'égaler sa puissance et pouvait même la surpasser sur le plan de la force brute. Mais elle était plus agile que lui et parvenait souvent à placer des coups qu'il ne pouvait parer. Mais avec la fusion des mondes et la perte des magikolithes, cela avait changé. Mais au final, il lui semblait que la générale avait perdu bien plus que lui, justement parce qu'il s'était toujours battu à la force brute là où elle utilisait de la magie sacrée dans ses attaques.

Enfin peu importe, il ne jugeait pas que ce soit un défaut que de vouloir être comme elle à l'avenir, sauf qu'il fallait s'accrocher, ce n'était pas à la porté de n'importe qui.

Ils arrivèrent à la porte Sud où le train devait leur faire traverser la montagne afin de rejoindre l'autre partie du continent de la brume. Tio fut mit dans un wagon à part avec un peu de foin de l'eau et quelques chocolégumes séchés, laissés par sa maîtresse, puis ils se dirigèrent vers un autre wagon où ils s'installèrent pour le trajet. Vilal lui suggérait de se reposer, et visiblement, elle suivit un peu son conseil ou du moins, elle ne prononça pas le moindre mot durant le trajet.
Une fois arrivés, elle s'interrogea sur la suite pour la journée, sur le coup, le chevalier plissa légèrement des yeux en la fixant. Quelque chose clochait, mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Il faut dire qu'il n'était guère un expert dans l'art du langage, même si lui avait toujours très bien parlé.


«Nous resterons ici pour la nuit. Autant profiter qu'il y ait une caserne ici pour que je puisse t'entraîner encore un peu. Il serait inutile de partir maintenant, nous nous retrouverions en plaine au beau milieu de la nuit.» il attendit malgré tout qu'elle aille chercher Tio avant qu'il ne désigne l'espère d'auberge aménagée pour les voyageurs

«Allons manger d'abord. Ensuite, tu auras quartier libre pendant une heure avant de te rendre à la caserne pour un premier entraînement.» il le lui avait dit, il ne serait pas tendre. Si elle voulait s'améliorer dans un combat à une main et donc, développer son agilité, elle allait devoir courir et esquiver des attaques venant de partout! Possible que Tio participe à l'entraînement en fait... en allant sur Spira, Vilal avait eu l'occasion de voir quelques cavaliers à dos de chocobos qui combattaient, et peut être qu'ils pourraient exploiter aussi cet avantage, même si ça risquait de mettre le chocobo en danger...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Jeu 14 Aoû - 0:42

Sara
Sara ne savait pas bien comment prendre ce que le commandant lui disait, bon au moins, il semblait la prendre au sérieux! Pas comme ces petits idiots de camarades d'Alexandrie... elle se sentait si seule depuis qu'elle avait perdu Hildebert, le seul qui la prenait vraiment au sérieux. Elle pensait que Vilal l'aiderait à atteindre son objectif, il semblait en être capable... non? Au moins, il reconnaissait les qualités de la générale tant aimée de Sara... et ça c'était un bon point.

Arrivés à la Citadelle de la Porte Sud, Sara fut curieuse de savoir la suite du programme, elle avait vraiment très envie de découvrir le village mais ne pouvait pas le faire sans l'autorisation de son commandant. La marche avait été longue jusqu'ici et les estomacs étaient surement creux à l'heure qu'il était. Elle fut donc ravie d'apprendre qu'ils allaient rester ici pour la nuit. Et en plus... superbe nouvelle qui mit une lueur de joie mêlée de satisfaction dans les yeux de la jeune femme, ils allaient s'entrainer tous les deux! Sara fit un salut militaire à son commandant, comme elle avait si souvent vu lorsqu'elle espionnait les militaires d'Alexandrie:

Entendu, commandant!

Puis elle se détendit un peu, elle faisait des efforts pour bien parler, mais ça allait s'avérer compliqué... Peut-être que le fait de devoir réfléchir quand elle parlait (ce qui était plutôt nouveau pour elle) allait lui couper un peu l'envie de sortir un flot impressionnant de paroles? Enfin... Vilal proposa d'aller manger et Sara en fut ravie, il fallait l'avouer... son gâteau au miel n'était vraiment pas suffisant. Elle devenait un vrai ogre à l'heure du repas.

Regardez... c't'au... cette auberge a l'air très bien! Ils ont du gratin de patates au facoche ce midi! Ma mère m'a appris à en faire! C'est très bon, v'savez! ... oups...  

Sara s'arrêta, ce n'était peut-être pas à elle de choisir où manger... elle suivit donc l'avis de son commandant. C'était lui le chef, après tout. Et elle n'était pas pointilleuse sur le sujet. Mais il semblait qu'il ait été du même avis qu'elle. De toute façon... est-ce que ce n'était pas la seule auberge? Elle avait l'air assez grande pour accueillir les voyageurs qui auraient décidés de s'arrêter là, même en grand nombre.

Après un bon repas, Sara comprenait mieux pourquoi il lui avait laissé quartier libre. S'entrainer avec l'estomac aussi plein aurait été une véritable torture. Elle salua le commandant et partit en gambadant vers la place du village, il devait bien y avoir quelques petites choses marrantes à faire?!  Elle chercha tout d'abord la trace d'un marché, étant elle même fille de marchands, c'était ce qui lui venait à l'esprit en premier. Elle ne trouva que deux petits stands, l'un de fruits et légumes et l'autre de divers outils, comme des couteaux, des vêtements et elle regarda plus précisément des petits liens pour cheveux ornés de plumes de chocobo dorées. Sara n'était pas vraiment fan de ce genre d'accessoires, mais ceux là avaient réussi à attirer son attention (sans doute à cause des plumes). Le royaume de Lindblum proposait des choses encore inédites pour Sara. À force de marchandage, elle finit par en avoir un deuxième gratuit! À croire que sa force de persuasion était grande. Quoi qu'il en soit, elle marcha un peu, gardant Tio à ses côtés. Il était habitué à rester près d'elle et à circuler en ville, malgré son imposante stature. Sara profita pour parler à quelques passants.

Mais elle était tellement pressée de commencer l'entrainement qu'elle ne tarda pas à aller s'assoir sur un muret près de l'entrée de la caserne. Pour tuer le temps, elle se fit une couette qu'elle noua avec un de ses nouveaux rubans. Attacher ses cheveux était sans doute mieux pour un entrainement, pensa-t-elle. Elle espérait que le commandant n'allait pas être déçu... car elle était loin d'avoir l'agilité d'un chat, comme il l'en pensait capable. Mais elle saurait se montrer persuasive, même si son dernier entrainement avait été contre un sac rempli de paille... Le temps passa vite puisqu'elle joua aux cartes avec un enfant qui trainait dans la rue. Eh oui, Sara n'était pas de ceux qui s'ennuient... elle trouvait toujours de quoi occuper son temps. Elle se demanda tout de même ce que le commandant pouvait bien faire en ce moment.

Quand le commandant arriva, elle était plus que prête. En entrant dans la caserne, Sara fut émerveillée, autant par le spectacle des hommes qui s'entrainaient dans leurs uniformes Lindblumiens si reconnaissables, que par le manque de femmes... à Alexandrie les femmes avaient une grande place dans l'armée... mais ça ne semblait pas être le cas ici... était-ce à cause du fait que le Royaume était gouverné par un homme? Sara regardait à droite et à gauche, elle ne remarqua même pas que Tio s'était arrêté et faillit s'encastrer dans un homme qui se tenait droit comme un piquet devant elle:

Pardon! C'était moins une... Elle regarda son supérieur, l'air un peu gênée... décidément, il aurait du boulot!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Jeu 14 Aoû - 18:19

Vilal
Direction l'auberge, donc. Le chevalier s'était tourné vers Sara, fronçant imperceptiblement les sourcils lorsque celle-ci se rattrapa pour parler mieux. Ce n'était pas forcément dans son intérêt qu'elle améliore son langage à vrai dire, aussi, il plissa légèrement des yeux avant de la reprendre
«Ne faites pas d'effort sur votre langage. Vous avez été engagée pour votre naturel, pas pour être le parfait petit soldat. Soyez vous-même.» hop, on repasse au vouvoiement, peut être pour bien lui faire comprendre que c'était justement parce qu'elle était elle-même qu'il avait eu plus de facilité à la tutoyer. Il comprenait pourquoi elle essayait, mais ici, ce n'était pas nécessaire «mais allons donc goûter ce gratin de phacoche donc.»

Et il faut dire que le soldat n'était pas en reste concernant son appétit. S'il savait se contenter de peu, lorsqu'il en avait l'occasion, il savait bien se remplir la panse, surtout lorsque c'était quelque chose d'aussi nutritif. En revanche, il ne prit ni vin, ni pâtisserie ou autre. Il semblait qu'il faisait attention à ce qu'il mange ait un intérêt nutritif pour son corps: féculents, protéines, vitamines en prenant des fruits en dessert. Par la suite, Sara avait quartier libre, et il demanda donc un lit pour la nuit - pas de chambres ici, c'était un immense dortoir. Le jeune homme ne retira même pas son armure, il s'installa sur un lit, mettant son sac sous son oreiller et son épée le long de son corps. Ainsi, il avait une main sous sa tête, et l'autre posée sur son épée, et il se reposa un peu, contrairement à la jeune femme qui se baladait un peu partout.

Comme s'il avait une horloge dans la tête, il ouvrit les yeux une heure plus tard et se leva pour s'étirer un peu et rejoindre la caserne. De là, il vit qu'elle était déjà fin prête à s'entraîner et il eut un léger sourire en coin en voyant qu'elle semblait bien motivée

«Échauffe toi.» hop, retour au tutoiement, comme si cela dépendait des circonstances. Il tutoie sa disciple et vouvoie la jeune femme. Possible oui, il est vrai qu'en dehors des autres soldats, il n'avait jamais eu de relation avec qui que ce soit en dehors de son frère, même amicale «Un tour de la salle. Ton épée dans le dos. Ensuite, tu feras un deuxième tour en courant le plus vite que tu peux. Tu auras ensuite 5mn de récupération avant de refaire un tour à ton rythme, mais en tenant ton épée en équilibre avec la paume d'une seule de tes mains»

Le premier tour l'échauffe, le deuxième teste son endurance, et le troisième va commencer à muscler le bras avec lequel elle va manier son épée, tout en améliorant son agilité ou autre. Faire tomber l'épée peut être dangereux et lui permettra donc par la même occasion de travailler son équilibre, sa précision, sa concentration aussi. Un exercice simple et qui pourtant, faisait travailler l'ensemble des aptitudes qu'elle souhaitait développer! Selon comment elle s'en sortait, elle recommencerait mais cette fois, sur le dos de Tio! Il comptait utiliser les aptitudes du chocobo pour le combat, il sentait que ces deux là étaient en telle harmonie qu'il y avait surement moyen de faire quelque chose de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Jeu 14 Aoû - 23:08

Sara
hrp:
 

Sara était soulagée que Vilal lui demande de ne pas faire d'efforts avec le langage, car c'était un vrai soucis de devoir faire attention. Mais elle était déçue par le retour du vouvoient... et en plus par la façon dont il avait formulé tout ça. Mais c'quoi qu'il nous fait là?! C'était comme s'il voulait la forcer à parler comme il le souhaitait, alors qu'on aurait pu croire plutôt que c'était pour lui éviter des efforts inutiles... Et puis finalement, le commandant avait repris un air moins grave pour confirmer qu'ils allaient bien y gouter, à ce gratin! Contente d'aller enfin manger, Sara avait laissé Tio dans l'écurie de l'auberge, mais juste  le temps de manger... mais c'était surement aussi l'endroit où il allait passer la nuit. Elle espérait juste qu'il s'entendrait bien avec les autres chocobos...

Après sa balade, Sara allait passer enfin à l'entrainement! En commençant bien sur par un échauffement! Et Vilal, un peu comme une girouette s'était mi à la tutoyer à nouveau... Sara le regarda les yeux ronds juste un instant. Ne pouvant cacher sa surprise, enfin pour être honnête, c'était à la limite de la confusion totale. Sara se disait que de deux choses l'une: soit le commandant était très maladroit en relations humaines, soit il se moquait d'elle... mais son tempérament positif lui dictait que c'était plutôt la première des deux options. Mais le temps n'était pas à tergiverser! L'entrainement commençait. Sara écouta ce que Vilal attendait d'elle, pour le troisième tour elle se posait des questions, mais elle n'allait même pas en parler:

Oui, commandant.

Sara s'exécuta. Elle commença par faire son premier tour, comme il avait dit. Sara était habituée à courir depuis toujours, car il fallait courir vraiment vite pour éduquer les jeunes chocobos qui parfois vous faisaient faux bond! Elle fit donc un deuxième tour à une très bonne vitesse même si elle était loin d'être aussi rapide qu'elle l'aurait souhaité. Elle n'était pas vraiment essoufflée au moins, mais c'était le maximum qu'elle pouvait faire pour le moment.

Elle s'arrêta une fois arrivée près de son commandant, posa ses mains sur ses genoux le temps de récupérer et regarda Vilal:

J'dois maint'nan faire le truc avec Justice... c'bien ça?! Ahh mais c'est vrai! J'vous ai pas dit le nom d'mon épée! Elle s'appelle Justice... j'ai jamais pu faire graver son nom... Elle était un peu triste à cette idée, mais déjà les « soins » qu'elle devait faire faire au forgeron pour son entretient c'est tout ce qu'elle pouvait se payer. Mais c'sur! Un jour j'le ferai!

Bon il était maintenant temps de passer à l'étape la plus délicate de cet échauffement: le truc avec l'épée! Sara commença par essayer de trouver le juste équilibre pour son épée en restant sur place. Les cinq minutes n'étaient pas encore passées, mais elle tentait au moins de faire tenir Justice sur la paume de sa main droite. Et c'était pas une chose aussi facile qu'elle paraissait, le fait de devoir trouver le centre de gravité de l'épée, c'était déjà une épreuve. Elle faillit faire tomber à maintes reprises son épée à terre, mais c'était au risque de la blesser, ou pire: abimer Justice! Elle se concentra donc de son mieux sur sa tache et finit enfin par trouver l'équilibre qu'elle recherchait. Elle commença alors à courir, mais son épée se délogea de sa jolie petite place:

Ah! Non! NONONON! Elle la rattrapa des deux mains de justesse, se félicitant de porter des gants. Elle regarda Vilal. Elle devait voir sa réaction, mais ne prit pas 10 secondes pour se reprendre et tenter à nouveau l'expérience. J'dois l'faire! Sara ne voulait pas décevoir Vilal. Elle fit un quart de tour de la salle et fit tomber une nouvelle fois son épée, cette fois elle ne regarda pas en arrière et reprit ses efforts de plus belle. Elle réussit enfin à finir son tour, mais elle ne s'en contenta pas, elle voulait faire un tour entier en la gardant sur sa main, elle enchaina donc le quart de tour manquant avant de revenir vers Vilal.

Voilà. Elle demanda a son maître l'autorisation de retenter l'expérience et fit donc un autre tour, puis s'interrogea sur la suite de l'entrainement et fut tout à fait surprise lorsque Vilal lui annonça qu'elle devait faire de même en montant Tio. Elle n'avait jamais rien essayé de la sorte. Combattre sur un chocobo?

Pourtant, elle acquiesça et siffla Tio pour qu'il vienne. Ils allaient faire cet exercice sur un sol sableux cette fois, au moins. C'était parti pour un autre tour. Mais cette fois, ce n'était pas seulement ses mouvements qu'elle devait maitriser, mais également ceux de Tio. Tio était une bon chocobo, mais il était jeune et fougueux. Il faisait parfois des mouvements qu'elle n'avait pas commandé. Elle devait donc être encore plus vigilante et concentrée. Et pour le moment, la concentration n'était pas son fort. Si tant est qu'au bout de quelques secondes, Tio changea de vitesse et elle fut désarçonnée.  Elle eut juste le temps de laisser tomber son épée sur le côté et fit une roulade au moment d'atterrir sur le devant. Ahhhhhhh~! Fffiou! Plus de peur que de mal... peut-être qu'elle n'était pas encore prête pour ça après tout... elle avait été sauvée par sa longue expérience d'espionnage d'entrainement des Amazones, elle avait très bien retenu la leçon sur « comment tomber ». Mais elle commençait aussi à se demander si elle ne pouvait pas utiliser ce qui venait de se passer... Enlevant la poussière de ses vêtements, elle essaya de se relever, tout le monde semblait sain et sauf à part quelques petits bleus peut-être dans son cas:

Dites, commandant... V'croyez que j'pourrais travailler ça pour faire une attaque? V'savez... ça pourrait faire effet surprise, l'enn'mi s'attend sur'ment pas à voir Tio s’arrêter et moi qui attaque devant?! Non? Et Sara pensait que s'il avait quelques astuces et pouvait l'aider à s'entrainer... Ça serait génial!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Jeu 14 Aoû - 23:36

Vilal
Spoiler:
 
Il l'avait prévenue, il n'était pas un professeur facile. Il fallait qu'elle s'améliore sur le plan du combat, car la voie qu'ils avaient choisie ne serait pas toujours évidente. Certes, avoir Tio avec eux pouvait les aider, car les chocobos avaient souvent tendance à faire fuir certains monstres, mais pas tous, et ils devaient donc être en mesure de se défendre. Depuis la fusion des mondes, le chevalier avait grandement perdu de sa force, et il ne pouvait prendre le risque de devoir la protéger à lui seul. Il fallait qu'elle s'en sorte par elle-même.

Malgré tout sur le plan personnel, elle n'avait rien à changer et c'est pourquoi il l'avait très vite reprise. C'était l'atout sur lequel il s'était basé pour l'engager, il ne fallait pas qu'elle le change.
L'entraînement allait donc commencer, basé sur plusieurs critères: l'endurance, la vitesse, l'agilité et l'équilibre. Les deux premiers exercices se passèrent bien, évidemment, c'était le dernier qui serait le plus compliqué.

Malgré tout, il ne s'était pas du tout attendu à ce qu'elle réussisse. Il s'attendait à devoir lui redemander cet exercice à de nombreuses reprises au cours de leur voyage - et il le ferait d'ailleurs, probablement même qu'il l'inciterait aussi à s'entraîner avec son autre main pour qu'elle soit en mesure de se battre même en étant blessée - et il fut vraiment surpris de voir qu'elle poussait jusqu'à vraiment faire un tour complet sans faire tomber son arme. Il eut un léger sourire en coin lorsqu'elle revint vers lui

«Tu es vraiment faite pour ce style de combat. Cela ne fait aucun doute.» il lui expliqua alors la suite de l'entraînement avec Tio, c'était évident qu'elle soit surprise à ce sujet, malgré tout, il savait toujours trouver les points forts chez chacun de ses apprentis, et il n'avait pas été difficile de comprendre à quel point ces deux là pouvaient s'entendre, et qu'il était donc évident qu'ils pourraient former une excellente équipe au combat.

Évidemment, l'exercice était d'autant plus difficile et il ne fut pas surpris qu'elle tombe, bien qu'il ne loupa pas le fait qu'elle soit très bien tombée. Lorsqu'elle suggéra de se servir de cela pour surprendre l'ennemi, son regard se fit sombre

«Cela pourrait, oui. Mais une roulade est une attaque périlleuse. Si ton ennemi a de bons réflexes, il te tranchera le pied avant même que tu ne te sois redressée.» surtout que même sans réflexes, il suffisait que l'ennemi prenne peur en voyant une masse foncer vers lui et il tranchera ce qui sera à sa portée sans se soucier que ce soit une jambe ou une tête.

«Dans le style de combat que tu sembles être prête à adopter, n'oublie jamais l'élément dominant» il s'approcha alors d'elle, près, très près au point que leurs nez se touchaient presque pour planter ses yeux aux reflets rouges dans les siens «ne quitte jamais ton adversaire des yeux. Jamais.» il se redressa et regarda Tio avant de leur tourner le dos un instant. Certains soldats qui s'entraînaient aussi dans le coin les regardaient, surement qu'ils n'avaient jamais assisté à pareil entraînement. Cela n'avait rien à voir avec le style de combat des armées de Lindblum

«Si tu veux pouvoir développer des techniques de combat avec Tio, il te faudra deux choses...» il se retourna et leva juste son index «déjà, des gemmes pour augmenter ta puissance de frappe» puis il leva son majeur pour former le chiffre deux «mais surtout une parfaite confiance entre lui et toi. Tu dois pouvoir regarder un point précis sans dévier de ta route, et il doit pouvoir savoir précisément où tu veux qu'il aille pour que vous soyez tous les deux en harmonie.» il ramena ses mains dans son dos avant de lui faire face de toute sa stature «Si je te propose cet entraînement, c'est que je pense que tu en es capable, mais je ne suis pas celui qui pourra t'entraîner à ça. Nous irons sur Spira où d'autres cavaliers chocobos pourront t'apprendre sous ma surveillance.»

Encore fallait-il qu'elle soit d'accord, en tout cas, pour l'heure, il fallait qu'elle continue à s'habituer aux mouvements de Tio pendant qu'elle était concentrée sur autre chose. Il désigna le chocobo du menton avec malgré tout un très léger sourire encourageant
«Recommence. Tu pars de ce poteau là, et il doit aller tout droit jusqu'à celui-ci. Tu ne t'arrêteras que pour boire, pour que lui puisse boire, et rien d'autre. L'entraînement cessera lorsque tu auras réussi» et ce, même si cela doit durer jusqu'à la nuit tombée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Ven 15 Aoû - 22:51

Sara
Sara n'avait pas encore bien compris sur quel pied danser avec son commandant. Mais son esprit direct lui permit de bien entendre une chose: « sois toi-même! » Plus question de faire de gros efforts pour se taire ou pour parler comme il faut. Il voulait qu'elle soit elle-même, hein?! Eh bien il l'aurait sa Sara! Mais ça... c'était bien évidemment si elle avait encore le souffle et l'énergie de parler  à la fin de ses entrainements!

La jeune femme avait réussi la première étape relativement facilement... La chance du débutant peut-être? Mais pas tout à fait, car Sara y avait mis tous les efforts du monde et une volonté à tout casser pour ne pas trop décevoir Vilal. Elle fut surprise d'entendre des éloges de la part de ce dernier, qui paressait si sévère. Peut-être qu'elle avait finalement fait quelque chose de bien?! Elle en était fière, mais ne s'attendait pas à recevoir un tel commentaire.

J'tiens vraiment à y'arriver, v'savez!

Vilal expliqua le prochain exercice à Sara et malgré quelques doutes elle s'y attela, c'était lui le maître, après tout. Un joli casse cou plus tard, de la poussière et une jolie peur, Sara avait fait part de son idée d'utiliser ce genre d'incidents pour en faire une attaque.. elle avait estimé qu'il serait possible, avec beaucoup d'entrainement de tirer avantage d'une telle expérience... quand on vous disait que ce bout de femme était d'un naturel optimiste... il fallait y croire. Vilal expliqua ce qu'il en pensait. Réaction plutôt mitigée... lorsqu'il parla de se faire trancher le pied, la jeune femme fit une grimace mimant la douleur, secouant la main Ouille ouille! .

Uh-uhm. C'pas faux. Dit-elle, essentiellement pour elle même, en regardant à terre, comme pour vérifier si ses pieds étaient encore en un peu morceau... puis elle regarda a nouveau vers Vilal alors qu'il reprenait la parole. Il parlait d'une chose importante: un élément dominant... hein? Que... quoi?! Vilal était à quelques centimètres de son visage, regardant une Sara éberluée dans les yeux. Elle pouvait sentir son souffle alors qu'il parlait. Elle aurait voulu détourner la tête mais ne se sentait pas capable de le faire; au lieu de ça, elle acquiesça, secouant la tête de bas en haut vivement. Elle ne risquait pas d'oublier ses mots... Il finit par se redresser et se retourner. Sara ne su rien dire pour une fois, elle porta sa main à son visage. Elle regarda elle aussi les soldats de Lindblum qui avaient pour certain cessé leur activité à quelques mètres d'eux... elle ne comprenait pas mieux qu'eux ce qui se passait. Et même si elle savait qu'elle n'était surement qu'un petit Brutos en entrainement et que lui était son commandant... elle se sentait rougir sans pouvoir y faire quoi que se soit. Heureusement qu'elle était déjà rouge avec tous les efforts qu'elle avait fait et qu'elle avait surement un peu de poussière collée au visage pour camoufler tout ça. Une telle réaction ne devait en rien gêner son entrainement... il s'agissait là de quelque chose de beaucoup trop important pour elle. Lui continuait son cours sur les techniques et ce dont elle aurait besoin. Elle se reconcentra et pu avoir meilleure contenance alors qu'il levait la main pour illustrer ses propos.

Vilal savait très bien de quoi il parlait et savait où il allait.

Gemme et confiance, uh? V'savez commandant... Tio est jeune encore. Faudra qu'j'l'entraine encore beaucoup pour qu'on y arrive! POur ce qui était des chocobos et de leur éducation, Sara savait aussi de quoi elle parlait. Vilal se dressa devant elle, les mains dans le dos et plein d'assurance. Il parla d'un entrainement spécial à Spira... Mais... quelque chose marqua Sara, qui ne tarda pas à en faire part, posant son index sur son sternum: Pour moi?!  puis elle posa son doigt sur son menton avec un air pensif: Mais vot' mission? Ça va pas nous r'tarder?

J'comprends rien... il ma jamais dit c'qu'on était sensé faire au juste! Mais Vilal montra a Sara la direction de son chocobo, elle devait recommencer... et jusqu'à ce qu'elle réussisse, encore! Bon il avait presque sourit, ce qui donna un peu plus de peps à une Sara qui voyait son courage trainer des pieds dans sa tête quelques secondes. Une fois le train passé, elle prit une grande inspiration, gonflant ses poumons d'air avant de rejeter tout le négatif à l'expiration:

Oui, mon commandant! Elle fit un salut avant de courir vers Tio, lui caresser les plumes du cou, sans oublier de lui faire un bisou au passage et de grimper en selle. Sara sortit Justice de son fourreau et chercha l'équilibre. Allez... Allez Tio! Droit devant.

Ainsi commençait son deuxième essai avec Tio. Elle avait intérêt à y arriver plutôt rapidement, vue les conditions pour se reposer. Elle fit donc de nombreux allers et retours entre les deux poteaux sans succès, sa lame perdant souvent l'équilibre, allant même jusqu'à lui échapper des mains, avec la fatigue qui s'installait. Elle fit une pause pour se réhydrater. Elle regarda son maître un peu plus loin, quelle patience il avait... il avait raison, cet entrainement était dur, surtout sous le soleil, car les nuages avec lesquels ils avaient commencés le voyage les avaient lâchés en cours de route et laissé un ciel parfaitement bleu sur la Porte Sud.

Allez Tio, on y r'tourne.

Sara continua donc ses tentatives... elle voulait y arriver. Malheureusement alors qu'elle arrivait à quelques mètres du deuxième poteau... quelque chose faisait toujours tomber Justice. Le jour commençait à baisser, quand le soleil tomba derrière les montagnes, bien qu'il ne faisait pas nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Sam 16 Aoû - 0:25

Vilal
Bien sur qu'elle avait encore beaucoup à apprendre, mais d'un autre côté, c'était aussi pour ça qu'il l'avait engagée. Elle ne correspondait pas aux soldats standards et c'est pourquoi elle ne passerait pas pour une menace aux yeux des autres armées, contrairement à lui qui dégageait trop de combativité pour passer inaperçu.
Alors qu'il lui expliquait où elle pourrait s'améliorer, à savoir Spira, le chevalier eut un sourire en coin avant de hocher de la tête doucement


«Au contraire. Je t'en dirai plus une fois cet entraînement terminé.» malheureusement, malgré tous ses efforts cette fois, elle ne parvint pas à faire une seule fois le trajet en maintenant son épée en équilibre. Malgré tout, il sentait qu'elle faiblissait trop, si bien que lorsque la nuit était sur le point de tomber et qu'il voyait les autres soldats le regarder comme s'il était un tortionnaire, il leva la main pour qu'elle s'arrête

«Cela suffit pour aujourd'hui. Je crois qu'il te faudra d'abord perfectionner cet exercice sur tes deux pieds avant d'y arriver sur Tio. Tu dois te reposer à présent.» certains soldats l'applaudirent tout de même timidement pour l'encourager. Il est vrai que ce n'était pas le genre de chose que faisait Vilal, et il ne se rendait pas compte qu'elle pouvait croire l'avoir déçu en ne réussissant pas cet entraînement. Pourtant ce n'était pas le cas, si elle avait réussi, elle aurait été un prodige, là elle était juste dans la normalité.

Malgré tout, il pouvait voir la déception de la jeune femme et alors qu'il s'approchait pour flatter l'encolure de Tio afin de le féliciter à sa manière, il se tourna vers la demoiselle

«Comment va ton bras? Avec les efforts que tu as fait, il doit être douloureux. Tu vas prendre une douche, laisser l'eau bien chaude couler le plus longtemps possible avant de passer à l'eau froide. Tu as bien travaillé.» pas le moindre sourire par contre, c'était le mieux qu'il pouvait faire. Il la laissa aller se laver, la suivant plus ou moins jusqu'aux dortoirs. Il allait devoir attendre qu'elle ait fini pour pouvoir se laver à son tour, puis ils iraient dîner à la même auberge que le midi.

Cette fois-ci, il se contenta d'un potage, d'un peu de pain et de fromage et toujours des fruits en dessert, il insista pour que la jeune femme boive beaucoup d'eau.

«Ne crois pas que tu vas me ralentir en suivant l'entraînement des autres armées. C'est aussi pour ça que je t'ai prise avec moi. Si tu avais été un soldat trop expérimenté, tu aurais attiré la méfiance. Là, tu vas pouvoir tester par toi-même leur apprentissage et je pourrai observer son efficacité sur toi. Ton naturel et ta naïveté seront les atouts qui nous permettront d'observer ainsi les enseignements des autres armées.» il avait parlé à voix basse, reprenant les craintes de la jeune femme. Elle allait ainsi comprendre pourquoi elle avait été choisie. Non pas qu'elle était nulle, mais parce que physiquement, elle ne paraissait en rien militaire. Ce n'était pas un défaut, et même si elle venait à être une experte en arme, son apparence innocente leur permettrait surement de continuer sur cette voie.

Tant qu'elle ne changeait pas sur le plan personnel, tout devait aller pour le mieux. Malgré tout, il fallait voir si elle était intéressée. Il y aurait des moments où les techniques des autres armées ne seraient surement pas dans son rayon, mais peut être qu'elle pourrait être suffisamment persuasive pour avoir au moins le droit de regarder, quitte à ce qu'il soit mis sur la touche. Dans ce cas, il lui apprendrait à regarder un entraînement pour pouvoir lui faire des rapports détaillés.

Enfin, tout ça n'était pas pour tout de suite, d'autant que Spira n'était pas du tout leur premier objectif. Ils devaient d'abord aller sur Gaïa, puis sur Dol, donc elle avait largement le temps de se perfectionner avant d'apprendre à combattre vraiment avec Tio.

«Surtout, ne te couche pas trop tard. Nous reprenons la route à l'aube.» et ainsi ils seraient à Lindblum avant la tombée de la nuit. Si tout se passait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Dim 17 Aoû - 0:06

Sara
Sara allait enfin en savoir un peu plus sur la mission de Vilal. Enfin, après son entrainement. Elle s'était donc remise en selle, tentant de faire tenir son épée sur sa main droite, alors que Tio filait vers le poteau...  Malgré tous ses efforts, Sara n'y était pas parvenue. Elle n'avait pas abandonné, mais alors que le jour sombrait tout doucement vers la nuit, Vilal la délivra enfin du supplice. Non qu'elle pensa que s'en était un, car elle était bien trop concentrée sur le fait qu'elle voulait faire tenir Justice en équilibre pour y penser. Pourtant c'était son corps qui arrivait à bout de force. Après une matinée de marche et un après-midi entier d'entrainement, Sara était au bout du rouleau. Elle, qui était pourtant habituée à monter les chocobos, se sentait comme écrabouillée. Et ne parlons même pas de son bras.

Sara arriva près de Vilal sur son chocobo et en descendit une fois à sa hauteur. Elle était déçue de ne pas y être arrivée, ça c'était une évidence. Tellement qu'elle évita soigneusement le regard du commandant qui lui disait qu'elle devait se reposer. La jeune femme ne prit pas ça pour un ordre et se contenta donc de faire un petit oui de la tête. Elle entendit les soldats applaudir... elle ne comprenait pas vraiment pourquoi mais elle se gratta la tête nerveusement.

J'ai pas réussi pourtant. C'est quoi qui leur prend?!

Un prodige... elle aurait aimé en être un... mais non, elle devrait suivre un entrainement qui s'annonçait dur et long. Elle cessa de penser à cela alors que Vilal venait caresser Tio et lui demander des nouvelles de son bras. Il n'imaginait pas que le reste était aussi douloureux, il semblait. Sara bougea son bras, estimant l'étendue des dégâts...

J'vous dit vraiment? J'ai l'impression que j'le sens plus, mon bras... merci d'me d'mander commandant! Sara avait retrouvé le sourire en entendant les recommandations de Vilal. Mais lorsqu'il lui dit qu'elle avait bien travaillé, son regard se porta au loin, essuyant une nouvelle vague de déception, toujours un sourire au lèvres, mais il était un peu moins joyeux. C'est qu'j'aurai aimé faire bien mieux... Sara ne s'était pas vexée du ton et de l'expression de Vilal. Il semblait l'accepter comme elle était... elle l'accepterait comme il était, lui aussi... bien qu'elle ne savait jamais à quoi s'attendre... l'épisode du nez à nez lui revint alors qu'elle marchait pour accompagner Tio aux écuries et vérifier que tout était en ordre de ce côté là, elle récupéra des affaires de rechange dans un sac de la selle de Tio.

Elle partit ensuite vers la douche, et plaça comme conseillé son bras sous l'eau chaude quelques minutes, puis l'eau froide... enfin, elle se délassa deux bonnes minutes sous le jet d'eau tiède, laissant l'eau couler de la tête aux pieds. C'était comme si toute sa fatigue et sa déception étaient lessivées. Sara se sécha et enfila une robe de coton bleu roi qu'elle noua dans le dos. La coupe était simple et même si la journée elle se sentait mieux en pantalon, le soir il lui arrivait de porter une robe. Elle passa ses doigts dans ses cheveux humides et voilà, elle était prête. Elle sortit et se présenta devant Vilal, lui faisant savoir qu'elle avait terminé avec la douche. Elle n'avait pas mi beaucoup plus qu'un quart d'heure... l'essentiel avait été utilisé pour délasser son bras endolori. Elle craignait ne plus pouvoir le bouger le lendemain. C'était absurde, elle était tellement habituée à travailler la terre... mais sans doute que l'exercice ne travaillait pas les mêmes muscles.

Sara faillit s'endormir alors qu'elle attendait Vilal... elle décida donc de faire quelques étirements. Les autres personnes utilisant le dortoir n'étaient pas là... Ils doivent être en train d'manger...

Et c'était l'heure de diner pour eux aussi. Et de boire pour Sara! Vilal donna enfin les explications tant attendues... mais... mais... comment ça ma naïveté?! Sara fit la moue en entendant ça et elle ne fit pas attention à parler à voix basse elle, par contre:   V'trouvez qu'suis naïve?! C'pour ça qu'vous m'avez choisie?! Il fallait reconnaître que sur ce coup là... Vilal avait manqué de tact. En même temps... est-ce que Sara lui avait donné des raisons de penser le contraire? Mais elle se rappela qu'elle parlait à son supérieur et baissa d'un ton. Euh... pardon. Faut dire qu'vous avez aussi dit qu'j'étais naturelle... et ça c'important. V'savez, j'ai une d'ces horreur d'ces gens qui sont faux... ah! Sara se souvenait du sujet principal de la discussion: sa mission à elle, elle n'y voyait aucun inconvéniant. V'pouvez compter sur moi commandant.

Il voulait que Sara soit elle même... il n'avait qu'à l'assumer. Car il ne fallait pas le lui dire deux fois. Sara reprit quelques bouchées de son plat. Elle avait voulu gouter à ce joli plat dont elle ne savait même pas le nom... mais qui semblait exquis. Elle n'était pas déçue! Et mangea avec appétit. Puis elle rassura Vilal au sujet de l'heure à laquelle elle allait dormir:

J'crois avoir retenu la leçon cette fois! J'me r'poserai dès qu'pourrai maint'nan. J'crois aller pour dormir comme une souche! Merci pour tout commandant, dormez bien!

Sara était partie pour dormir du sommeil du juste... Elle avait fait de son mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Dim 17 Aoû - 0:19

~~
Sara passe au niveau 3 et gagne 250 Gils.
Vilal passe au niveau 3 et gagne 250 Gils.

Tous deux dépensent 50 Gils pour une chambre à l'auberge. HP/MP restaurés.
~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Dim 17 Aoû - 10:27

Vilal
Peu importe qu'elle n'ait pas réussi, peu de personne aurait pu accomplir une telle tâche dès le premier jour d'entraînement, surtout sur le dos d'un chocobo. Malgré tout, si Vilal ne paraissait pas enthousiaste au premier abord, il savait reconnaître un bon potentiel lorsqu'il en voyait un. Il donna quelques conseils à la jeune femme qui semblait non seulement avoir mal au bras, mais également dans tout le reste de son corps, ce qui lui arracha un léger sourire. Tant mieux, c'était le but.

Il la laissa prendre sa douche la première, elle y passa un peu de temps puisqu'elle avait du se dénouer un peu les muscles, de son côté, Vilal attendit simplement bien qu'il se sentait légèrement ramolli. Il aurait du s'entraîner aussi. Il retira donc au moins son armure en attendant, se retrouvant dans une combinaison noire qui recouvrait presque tout son corps en dehors de ses mains et s'arrêtant au niveau du cou. Il fit alors quelques pompes et abdominaux histoire de s'entretenir jusqu'à ce que Sara sorte de la salle d'eau et qu'il puisse s'y rendre à son tour.

Il se lava rapidement, contrairement à elle, il n'avait pas trop sué, et puis ce n'était pas comme si c'était important d'avoir une hygiène irréprochable lorsque le lendemain ils arpenteraient à nouveau les plaines. Il ferait un plus grand effort une fois à Lindblum. Malgré tout, il avait été surpris de voir la demoiselle en robe. Mais c'était un bon point pour elle, encore un élément qui la faisait passer encore moins pour un soldat.

Pendant le repas, il lui expliqua brièvement en quoi consisterait sa tâche, elle fut un peu vexée vis à vis de sa naïveté et il pencha la tête sur le côté

«Tous les jeunes de ton âge sont naïfs. Vous pensez que le monde vous appartient, que rien ne vous arrêtera et que vous saurez braver toutes les épreuves! Mais peu d'entre vous savent vraiment ce qui vous attend. Mais tu sembles avoir l'avantage d'être courageuse et persévérante. C'est ce qui te permettra surement de braver ces épreuves malgré tout.» il but une gorgée d'eau avant de continuer son repas. La jeune femme, elle, était épuisée et comptait bien suivre son conseil sur le repos.

Il attendit un peu avant d'aller au lit pour sa part. Ce n'était pas bon de dormir juste après avoir mangé, il fallait laisser la digestion commencer un peu. Il s'entretint un peu avec d'autres soldats qui avaient assisté à l'entraînement de Sara, se demandant à quoi cela pourrait lui servir plus tard. Ils ne semblaient pas comprendre, jugeant que savoir tenir son épée à pleines mains était plus utile que de savoir la maintenir en équilibre. Mais le chevalier répondit simplement que tout le monde n'était pas fait pour employer la force brute, et il donna d'ailleurs pour exemple le jeune Djidane Tribal, ami de la Reine et héros de Héra, qui était surement capable de bien des prouesses avec ses armes sans pour autant être du genre à empoigner son épée à deux mains - lorsqu'il en avait une.

Cela sembla clouer le bec aux soldats, et il en profita pour aller se coucher.

Le lendemain, comme prévu, il fut levé à l'aube. Il alla rapidement enfiler son armure et vérifia tout son équipement avant de demander deux kafés. Avec une tasse à la main, il posa l'autre sur la table de chevet de Sara.

«Debout. Bois ça, ça te réveillera, ensuite tu vas reprendre une douche chaude suivie d'un jet d'eau froide avant de t'habiller pour le voyage, et nous partons.» directives pour atténuer les courbatures qu'elle devait avoir. Si elle ne se sentait pas bien au pire, elle ferait le trajet sur le dos de Tio. Mais pour l'heure, il valait mieux qu'elle suive ses instructions déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Dim 17 Aoû - 20:57

Sara
Si le but de Vilal était que tout le corps de Sara lui fasse souffrir, il avait réussit! Mais elle même le savait bien, si elle était dans un tel état, c'était surtout qu'elle n'était vraiment pas assez entrainée. Et cette douleur était le signe qu'elle avait bien travaillé, comme le lui avait dit son commandant. Elle s'était délassée avec assez de succès dans sa douche. Et était ressortie ressourcée. Et en robe qui plus est, bon une robe tout ce qu'il y a de plus simple fallait pas exagérer! Mais étrangement, même si elle était un véritable garçon manqué à ses heures, elle la portait plutôt bien. Avec ses cheveux lâchés et son éternel teint rosé. Vilal n'avait pas perdu de temps pour se doucher et ils allèrent manger sans plus tarder. Repas que Sara apprécia. Bien qu'il fut un peu gâché par le fait qu'elle se fit traiter de naïve... alors que Vilal lui faisait un sermon sur la jeunesse et la naïveté, quelque chose tilt dans la tête de la jeune femme; Bah quoi? V'z'avez pas l'air vieux pourtant vous!pensa-t-elle.

V'savez, sauf vot' respect... c'pas en croyant qu'on va pas y'arriver qu'on arrive à quec'chose. Et moi... j'fais d'mon mieux, vla tout.

Sara s'endormit très rapidement et très profondément. Si bien que lorsqu'au matin, quand Vilal vint déposer une tasse sur sa table de chevet, elle eut du mal à croire qu'il était bien l'heure de se réveiller. Elle était plutôt du genre à se lever plusieurs fois dans la nuit. Mais elle sortit de sa léthargie très vite... malgré le fait que de voir un visage boudeur à peine les yeux ouverts n'était pas le meilleur réveil qui soit...  enfin... elle essaya de se lever et poussa un petit cri de frustration et de douleur alors qu'elle tentait de s'appuyer sur son bras pour se lever. Elle tenta de se redresser en utilisant cette fois son dos et ses abdos... et ce n'était pas vraiment mieux. Elle se contenta de se redresser, posant ses pieds à terre et prenant sa tasse. Lorsqu'elle entendit les recommandations si précises... elle se demanda si elle n'avait pas affaire à son père. Douche chaude, jet d'eau froide, habille toi. Mais elle se résigna:

Bien, commandant Rannveig. Elle but son kafé et suivit les ordres de Vilal. Elle rangea vite ses affaires et courut (tant bien que mal) voir Tio. Son corps était douloureux, malgré la nouvelle douche. Il avait encore de l'eau et à manger. Tout semblait s'être bien passé. Elle le prépara pour la route et mangea un gâteau avant de partir, elle en proposa une nouvelle fois à Vilal, même s'il l'avait ignorée la dernière fois.

Voilà, j'suis fin prête commandant! Déclara-t-elle avec un large sourire. La douleur n'empêchait pas ça. Ça ne servait à rien de se laisser aller à se plaindre de toute façon. Elle pensait que le meilleur moyen d'atténuer les courbatures était de faire à nouveau travailler ses muscles, elle marcha donc.

V'pensez qu'on arrivera à Lindblum ce soir? C'est une très grande ville, non? Bien plus grande qu'Alexandrie à c'qu'on m'a dit. V'pensez qu'on trouvera des gemmes pour mon entrain'ment? V'z'êtes déjà allé souvent à Lindblum? Ah... pt'être j'devrai arrêter d'parler... Elle dit ces derniers mots sur un ton descendant... signe d'une crainte de déception à venir...  elle était partagée entre la peur d'ennuyer son commandant et la peur qu'il la rejette pour cause de « bavardages intempestifs ». Elle s'intéressait juste à la vie de Vilal, il était si mystérieux. Elle était surement un peu naïve, même si elle n'aimait pas se l'entendre dire... mais elle aurai raconté toute sa vie à Vilal s'il lui demandait. Elle savait qu'il ne serait sans doute pas intéressé. Mais peut-être qu'il aurait aimé en savoir plus sur Tio? Elle avait depuis le début compris le faible qu'il avait pour son chocobo.

Si v'voulez monter Tio, dites moi! On dirait qu'il vous aime bien. C'en était à croire que Sara n'aimait vraiment pas le silence..? Mais... c'était pas tout à fait ça... elle pensait aussi que Vilal aurait des choses vraiment intéressantes à raconter, lui qui semblait avoir tant voyagé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Lun 18 Aoû - 7:45

Vilal
Il y a une différence entre l'espoir et la naïveté. Elle reposait sur les capacités propres de chacun. Mais cela, Vilal n'avait pas envie de l'expliquer. Certaines personnes avaient du mal à comprendre que parfois malheureusement, la volonté seule ne suffisait pas. Pour Sara, ce n'était pas vraiment la même chose puisqu'elle avait le potentiel pour aller loin, mais ce n'était pas le cas de tous.

Toujours est-il que c'était largement suffisant pour aujourd'hui, et elle avait besoin de repos. Comme il s'y attendait le lendemain, elle était chargée de courbatures aussi, il n'y aurait pas d'entraînement aujourd'hui. La marche serait suffisante pour réchauffer ses muscles endoloris, et surement que les quelques monstres sur leur route lui permettraient de s'améliorer également.

Son épée dans son dos, le chevalier attendit qu'elle soit prête à partir. Elle s'était évidemment changé, la robe de la veille ne convenait pas vraiment au trajet. Et après s'être assuré que Tio était partant lui aussi, ils quittèrent la Porte Sud pour s'engouffrer dans les plaines autrefois couvertes de brume.
Il ne fallut pas longtemps à la demoiselle pour se remettre à parler. Vilal se tourna vers elle lorsqu'elle posa des questions à propos de Lindblum... oui, il y était allé souvent.


«Je pense qu'Alexandrie est tout de même plus grande. Mais il est vrai qu'elles doivent quelque peu rivaliser malgré tout. Les moyens de circulation sont simplement différents, on ressent bien la passion du Roi Cid pour la mécanique et l'évolution technologique un peu partout. Davantage de trains, d'ascenseurs et de taxairs, contrairement à Alexandrie. Ce sont des machines qui permettent de se déplacer soit d'un point à un autre, soit d'un étage à un autre.» si elle n'avait jamais quitté Alexandrie, nul doute qu'elle ne pouvait connaître ce type d'installation. Elle aurait une sacrée surprise une fois sur place. Lui-même avait eu du mal à y croire la première fois - et ne parlons pas de ses visites sur les autres mondes. «et ne t'en fais pas pour les gemmes. Tu en trouveras plus qu'il n'en faut. Encore faut-il qu'on puisse les acheter et garder un peu d'argent pour le voyage. Je te rappelle qu'il nous faudra prendre des chocolégumes pour Tio si l'on veut pouvoir gagner Gaïa.»

Il ne lui avait pas répondu concernant le fait qu'ils y seraient le soir même. Mais il faut dire qu'elle lui avait posé un flot de questions à la suite et il n'y était pas habitué. Aussi il continua d'avancer en restant sur ses gardes. Mais évidemment, la demoiselle n''allait pas garder le silence bien longtemps hein?
«Inutile de le fatiguer. En revanche, tu peux le monter si tu préfères, tu dois te reposer après ton entraînement d'hier.»

Son ton était toujours un peu sec, mais d'un autre côté, il avait toujours été ainsi, ce n'était pas contre elle après tout. D'ici une heure environs, ils arriveraient au niveau d'une forêt de chocobos. Le chevalier ne s'y était jamais arrêté, d'un autre côté, il ne croyait pas trop au fait que cette forêt abritait autrefois un mog qui jouait avec un chocobo à creuser partout pour trouver des trésors. Normalement, ce mog était désormais au Paradis des chocobos de toute manière, donc ce n'était plus d'actualité.

Mais pour une fois, ce fut lui qui brisa le silence

«Tu n'as jamais quitté Alexandrie? Même pas pour te rendre dans un village environnant comme Dali ou Tréno?» avec la route de la gorgone pourtant, on pouvait tout de même aller facilement ailleurs, bien qu'il fallait pour cela se rendre au château. Mais ce n'était pas si difficile en réalité. Donc il était plutôt surpris qu'une jeune femme comme elle qui semblait avoir soif d'aventure, n'ait jamais été tentée d'aller visiter un peu plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Mar 19 Aoû - 15:30

Sara
Bon la soirée s'était plutôt bien passé, malgré les courbatures et les mots qui passèrent de travers parfois... le repas lui, était très bien passé! Sara ferait surement de la publicité pour cette auberge si elle en avait l'occasion un jour. Notre jeune bavarde en trouverait surement le moyen!

Sara et Vilal quittèrent donc la Porte Sud, la jeune femme fit un signe de la main au marchand de la veille, signalant son départ. Ils ne se reverraient peut-être pas. Mais c'était pas une raison pour ne pas dire au revoir, ou adieu, peu importe. Elle tentait de cacher son mal alors qu'elle marchait, boiter n'était pas joli joli. Vilal répondit à ses questions sur Lindblum. Sara essayait d'imaginer la ville... mais elle n'y arrivait pas vraiment. Même avec les cours dont elle avait profité... qu'étaient des...

Des ascenseurs...? Et puis dites... c'quoi un… taxair? Le commandant lui répondit sans plus tarder... des machines qui permettaient de se déplacer d'un point à l'autre et d'un étage à un autre... bien étranges machines. Sara avait hâte d'en voir. Déjà elle qui se réjouissait de prendre un aéronef, même s'ils ne l'avaient pas pris finalement... Y'a trop d'choses à voir la bas! Et ch'suis sure qu'on d'vra r'partir trop vite! pensa-t-elle, un peu déçue.

Au fur et à mesure, Vilal répondait à ses questions... elle pensa aux gemmes dont ils avaient déjà parlé... fallait-il vraiment qu'ils choisissent..?

V'pensez qu'il y aura des chocolégumes assez énergétiques pour qu'Tio nous fasse voler jusque Gaïa?  

Sara regardait sa petite bourse, qu'elle venait de prendre dans son sac. Il ne lui restait que 550 Gils pour le moment... Elle n'avait pas la moindre idée du prix des marchandises à Lindblum... Et d'ailleurs... Mais Vilal proposa à la « petite bleu » des Brutos de monter Tio elle, vue sa fatigue. Mais la jeune femme préféra marcher pour le moment, elle pensait que ses muscles avaient besoin d'un peu fonctionner, encore, malgré son mal. Elle revint cependant sur cette histoire d'argent dont ils parlaient un peu avant:

Et dans les autres mondes, c'des Gils aussi? Bonne question... Sara n'en savait rien. Elle avait vu les passant utiliser des Gils, mais est-ce qu'ils n'avaient pas trouvé un quelconque moyen de les échanger...?

V'trouvez pas ça bizarre, commandant? Si les autres mondes, c'est aussi des Gils, qu'on parle pareil... on devait d'jà être lié quelq'part, non?

Sara regardait les alentours... est-ce qu'ils allaient encore rencontrer des monstres sur la route? Avec ses muscles endoloris, elle n'était pas sure de pouvoir être très performante en combat. Elle mima des coups avec une épée imaginaire... Aie aie aie... même sans le poids de son épée ces mouvements lui faisaient incroyablement mal... Avec une grimace, elle cessa son auto-torture. Elle commençait à comprendre ce à quoi pouvait servir la magie.

C'est vrai qu'là... j'aim'rai bien pouvoir faire d'la magie!

Mais la question se re-poserait surement lorsque son maître et elle passeraient devant une boutique de gemmes... Elle arrêta de parler un moment, réfléchissant à ce qu'elle pourrait faire avec de la magie... est-ce qu'elle aimerait utiliser la foudre? La vent? Le Sacré peut-être? Comme le faisait Dame Beate... Mais peut-être qu'elle apprécierait plutôt qu'une nouvelle recrue utilise un élément différent? Sara fut coupée dans sa réflexion par l'intervention de Vilal. Il lui posait une question... un peu plus personnelle?! Sara le regarda d'abord avec une expression étonnée, levant la tête les commissures des lèvres retombantes, clignant des yeux de manière exagérée. Puis elle lui sourit les yeux brillants, le regard perçant:

Jamais. Le plus loin que j'sois allée... uh... c'tait le 6ème arbre sur la route qu'on a pris hier matin. J'ai beaucoup entendu parler de Tréno... Mon ami Hildebert y'allait souvent. J'devais y'aller aussi une fois, mais... ahah! J'sais même plus pourquoi que j'suis restée. Mais j'connais Alexandrie comme ma poche! L'moindre passage n'a pas d'secret pour moi!

Sara se souvenait même de cette histoire d'arbres. Mais enfin, elle n'avait aucune raison valable de sortir d'Alexandrie. Son rêve était d'entrer dans les amazones et de protéger sa ville, pourquoi aurait-elle voulu la quitter? Mais depuis qu'elle avait été abandonnée par son ami et qu'elle avait appris l'existence des cristaux; elle avait décidé de partir à l'aventure, même si jusqu'alors elle n'en avait pas trouvé le moyen. Sa rencontre avec Vilal avait été l'occasion parfaite! Elle l'avait attrapée au vol, mais... est-ce que c'était ça le destin? Elle voulait voyager... et elle a trouvé Vilal qui semblait chercher justement quelqu'un comme elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Mar 19 Aoû - 16:12

Vilal
«Tu trouveras tout un tas de chocolégumes à Lindblum. C'est probablement l'une des villes les mieux approvisionnées avec Alexandrie.» en revanche, pour ce qui était du prix, c'était une autre histoire. Il la vit fouiller dans sa poche pour en sortir ses gils, il approuva seulement d'un signe de tête lorsqu'elle demanda si c'était une monnaie commune avec les autres mondes d'Héméra

«De ce que j'ai pu voir, oui. C'est la même monnaie partout. Et ce ne sont pas les seules similitudes. Il y a des noms de chimères communes, notamment Léviathan qui se trouvait aussi bien sur Héra, que sur Gaïa ou Dol.» pour Gaïa, il l'avait su en allant à Wutaï puisqu'ils le vénéraient là bas, pour Dol en revanche, c'était quelqu'un dans un bar qui lui avait parlé de ce qu'ils appelaient les G-Forces. Et encore, ce n'était pas la chimère la plus commune, mais le chevalier ne s'y était pas intéressé plus que ça.

«Même les chocobos, avant la fusion des mondes, il y en avait partout. Sur Spira comme je te l'ai déjà dit, ils utilisaient les chocobos comme montures pour des soldats... sur Gaïa en revanche, ils s'en servent surtout comme attraction je crois... sur Dol, je ne sais pas s'il y en avait.» c'était plus compliqué de les trouver là bas on pouvait dire. Et les gens ne lui en avaient pas parlé.

D'ailleurs, il fut surpris de voir qu'elle n'avait jamais quitté Alexandrie, la demoiselle lui expliqua brièvement qu'elle connaissait la capitale comme sa poche en revanche, et il eut un léger sourire en coin à cette idée

«Tu aurais pu rejoindre les Brutos bien plus tôt dans ce cas. Mon unité est responsable de la sécurité des habitants de la ville, elle se charge des systèmes d'évacuation des foules en cas de danger, et mes hommes se doivent de connaître la ville mieux que personne. Je me demande s'il y a des endroits que tu connais et qui me seraient inconnus.»

Petit défi peut être? Un jour qui sait, lorsqu'ils reviendront à Alexandrie. En attendant, ils approchaient de la forêt de chocobos, mais ce n'était pas leur objectif aussi ils continuèrent leur route. Plus d'une heure s'écoula lorsqu'ils arrivèrent enfin à la rivière, en cours de route, ils étaient tombés sur des meidens et le chevalier avait été blessé au bras. Aussi, il profita de la rivière pour nettoyer sa plaie correctement.

«Surveille les environs, je dois me défaire de mon armure.» il retira donc le haut de l'armure, sa combinaison en dessous était déchirée là où les griffes avaient réussi à passer au travers. Il fronça légèrement du nez, peu habitué à ce que des créatures puissent ainsi passer par les interstices de l'armure. Il la retira par le haut et la roula jusqu'à la taille, se retrouvant torse nu. Puis il se baissa pour prendre de l'eau et laver soigneusement la plaie jusqu'à ce qu'il n'y ait plus la moindre trace de saleté ou de nécrose...

Par la suite, il prit un bandage dans son sac - il en avait toujours sur lui - et en s'aidant de ses dents, il commençait à bander soigneusement son bras avant de se tourner vers la demoiselle

«Tu n'as pas été blessée?» la veille, elle s'était faite une vilaine coupure par un eskuriax, donc il fallait qu'elle se montre prudente tout de même. Il fallait encore qu'il se rhabille avant qu'ils ne reprennent la route, mais il attendait de sécher un peu, il s'était mis de l'eau partout pendant ses soins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Baptême du feu.   Mer 20 Aoû - 11:37

Sara
Le voyage avait repris de plus belle. Avec de belles douleurs également. Sara était assez contente que le voyage ne soit pas un long et silencieux pèlerinage... Les gils étaient donc la monnaie de tout Héméra... même avant l'étrange fusion qui avait eu lieux. Vilal parla également des Chimères et des chocobos.

Oh! J'avais pas pensé pour les chocobos! Mais c'vrai qu'vous m'avez dit qu'il y en avait à Spira. Ah!!! Comme chui pressée d'en voir v'nant d'autres mondes.  Et... en parlant d'Chimères! J'savez... j'y connais rien moi, aux Chimères. Mais... ça dit qu'elles gardent des cristaux avec de grands pouvoirs... J'suppose qu'faut pas qu'ils tombent dans d'mauvaises mains. Est-ce que Vilal avait entendu parler de cette histoire de cristaux? Sara pensait qu'il devait en effet en savoir plus, lui qui avait parcouru plusieurs mondes, qui était haut placé...

Ils avaient fini par changer de sujet. Sara éclata de rire quand Vilal expliqua qu'elle aurait pu rejoindre les Brutos avant.  

J'avais jamais pensé à entrer dans les Brutos avant hier! J'ai t'jours cru q'c'tait réservé aux hommes. Faut dire qu'« Brutos » c'est pas vraiment féminin, d'même qu'Amazone fait pas masculin...

Le sourire de Sara s'effaça quand elle pensa à Hildebert. C'était assez rare de la voir avec une telle expression. Son rêve était d'entrer dans les Brutos et celui de Sara d'entrer dans les Amazones. Et finalement voilà qu'elle même était « une Brutos », bien étrange statut. Mais Sara profita de cette occasion pour demander une chose à Vilal, l'expression toujours aussi sérieuse:

Commandant... v'mavez dit qu'les Brutos allaient souvent en dehors du Royaume d'puis qu'les autres mondes sont apparus... mais avant aussi? Y'avait des missions qu'pouvaient vous am'ner à voyager très loin?

Sara ne comprit même pas qu'ils s'approchaient d'une forêt de chocobo avant de se retrouver juste à côté, Tio était assez bien dressé et ne broncha pas. Il n'était pas très sociable et n'aimait pas vraiment la compagnie des autres chocobos. Mais elle entendit des cris de chocobos qui la mirent en alerte. Elle regarda tout autour d'elle, ne voyant pas d'où venait ces cris. Mais comme Tio, Vilal ne sembla pas s'y intéresser plus que ça et ils continuèrent leur route.

Une attaque de Meidens vint anéantir les espoirs de Sara de ne pas rencontrer de monstres. Elle sortit Justice et rien que ça... c'était une véritable torture. Pourtant elle donna le meilleur d'elle même. Mais ce n'était pas suffisant. Elle réussit à esquiver quelques coups et s'en prit un dans la jambe gauche, au niveau du genou, alors que la bête la chargeait. Mais pas de sang de son côté. Juste de la chair écrasée... et son articulation en avait pris un coup... de quoi arranger son cas pour la suite du voyage.

Le commandant avait dû faire plus d'efforts que la veille et fut blessé. Sale bête! pesta Sara, impuissante. Impossible quand ça veut pas, ça veut pas. Elle avait même du mal à tenir son épée droite. J'm'étais jamais rendu compte qu'elle était si lourde! C'pas possible! Lorsque les bêtes furent tuées, bien que Sara n'y était pas vraiment pour beaucoup, elle se tourna vers le commandant, en quête de nouvelles:

Ça va, commandant? J'suis désolée. J'étais lamentable. Sara s'attendait à un savon... mais il ne fallait pas oublier que c'était Vilal qui était responsable de son incapacité à se battre aujourd'hui. Elle préféra faire profil bas quelques minutes, mais elle suivit le conseil de Vilal qui était de monter Tio quelques temps. Elle regardait le bras du commandant de temps en temps, cherchant un moyen de le soulager. Il n'en montrait rien, évidemment. Mais elle se sentait un peu coupable... elle pensa à des herbes... dont elle aurait pu se servir pour l'aider à se soigner.

Une fois près de la rivière, Vilal lui demanda de surveiller les environs. Elle acquiesça et suivit son ordre. Laissant Tio aller boire. Mais comme l'ordre n'était pas tellement précis, elle boita jusqu'à un bosquet un peu plus loin pour y chercher des herbes qui pourraient les aider à récupérer. Elle en trouva, elle était habituée, vue qu'ils en vendaient au marché, avec ses parents. Elle en ramassa et en rangea une partie dans les sacoches de Tio avant de retourner vers le commandant qui se lavait le bras. Elle vit sa griffure et grinça des dents.

Vous avez besoin d'aide? Le commandant continua ses soins. Elle s'approcha et donna les herbes en lui expliquant ce dont il s'agissait. Ca d'vrai empêcher d's'infecter. Faut pas les coller à la blessure, mais v'pouvez les mettre entre les bandes. Est-ce qu'il allait l'écouter... aucune idée. Mais il ferait bien. Car Sara y connaissait un rayon en herbes médicinales. Il demanda à Sara si elle allait bien, elle répondit simplement:

Ohr! Cette sale bête m'a démonté l'genou! J'crois que devrai monter Tio encore un peu quand on r'partira. Mais c'vous qui m'inquiétez. C'était pas joli joli vot' bras.

Sara s'approcha de l'eau et se lava le visage. Puis elle s'assit elle aussi sur un rocher, elle aurait aimé y plonger son genou douloureux. L'eau était claire et elle vit même quelques poissons un peu plus loin. Elle finit par s'allonger sur les cailloux et regarda le ciel.

Vot' famille vous manque pas, à tout l'temps voyager comme ça?! Non pas que la sienne lui manquait tellement, mais... elle se demandait.
Revenir en haut Aller en bas
 
Baptême du feu.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» demande de baptême pour les von Frayner
» Demande de baptême
» [RP Saint André] Baptême de Mélisandel
» Confirmation de Servanne - Baptême de Tete08700
» Baptême de Viviemoi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Plaines-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives