Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Plage et Blitzball

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Plage et Blitzball   Mer 8 Jan - 18:17

Provenance de Davis & Wakka : Besaid


Si Botta ne décolérait pas, ce n’était surement pas Wakka qui allait le freiner. Enfin, peut-être que si, si ça venait à dégénérer. C’est que le capitaine n’aimait que ça parte en bagarre générale… D’ailleurs il ne trouvait jamais la solution dans la violence. C’était son caractère, un grand tranquille de nature ! Mais gare à l’eau qui dort, elle est souvent bien plus dangereuse qu’on ne le croit. Bref, Wakka put donc ajuster les derniers détails pour l’inscription de l’équipe au championnat puis ce fut le moment de se mettre en route pour la plage. Avant ça, Davis rétorqua aux propos du rouquin sur l’âme de sportif.

Ohhh !Le jeune capitaine prit à part Davis pour lui glisser deux-trois mots alors que le reste de l’équipe récupérait ses affaires.Va falloir te faire discret, gamin, hein. Il fallait prendre ça comme un conseil. Wakka était certes le capitaine mais il était aussi garant de la bonne cohésion d’équipe et il pouvait sentir une tension depuis ce fameux réveil. Fais gaffe sur la plage, tu vas te prendre quelques balles… «mal-reçues »… Autrement dit, watch your back Davis ! Les joueurs allaient sans doute se venger en le canardant de deux trois tirs pendant l’entrainement.

Puis, Wakka commença à avancer en voyant que tout le monde semblait prêt. Il ne répondit pas tout de suite à la dernière question du ténébreux. Jetant un dernier regard sur Besaid, Wakka eut presque l’automatisme de faire le salut de Yevon. Mais il se rattrapa rapidement en se remémorant tout ce qu’il avait vécu lors du pèlerinage de Yuna. Yuna… Lulu…. Pfff, il avait complètement zappé d’aller les voir ! Non, en fait il y avait pensé, mais Davis était apparu… Connaissant la mage noire, Wakka pouvait déjà se préparer à recevoir ses foudres… « Tu ne penses qu’au Blitzball ! » Cette phrase, il l’entendait déjà dans sa tête. Bref, un peu perdu dans ses pensées, c’est dans la petite montée qui suivait la sortie du village que le capitaine finit par répondre à Davis.

- T’as déjà vu mon Sphere Shoot ? Wakka s’était arrêté pour mimer les gestes qu’il faisait pour réaliser ce tir plutôt difficile à apprendre. En fait, il s’agissait d’une retournée qui consistait à tirer le moment où il fallait, à un certain angle, pour décupler la force qu’acquérait la balle sur sa trajectoire. C’était un peu un quitte ou double. Le tir pouvait être parfait comme pitoyable. Pour tout dire, ce tir, il s’en était inspiré du Jecht Shoot de Tidus. On pouvait dire que c’était une version plus « light » du fameux tir du blondinet.

Est-ce que cette démonstration sur la plage suffirait ? Pas certain mais Wakka n’aimait décidemment pas être attaqué sur son terrain et d’un coup d’un seul il démarra au quart de tour en faisant de grands gestes de la main destinée à son équipe !

- Allez les gars, au trot jusqu’à la plage ! Il prit donc le lead et ouvrit la marche en slalomant entre les arbres, rallongeant même les chemins lorsque ceux-ci s’avéraient pentus. Une fois au plus haut point de l’ïle, Wakka stoppa sa course tout en continuant à courir sur place, attendant alors Davis. Je comprendrais que tu veuilles marcher gamin. Cet entrainement, c’est pas pour les mauviettes hein… Et c’est ainsi que tout le groupe se mit en route à une très bonne allure.

Arrivé au niveau de la grande cascade qui surplombait le lagon de Besaid. Wakka se positionna sur un pilonne qui servait de barrière de sécurité pour ne pas tomber. D’un geste du doigt, il désigna le lac à plusieurs dizaine de mètres en dessous. La chute allait être… exceptionnelle si Davis n’était pas habitué.

Allez gamin ça ne fait que commencer… Dis-moi pas qu’un sportif comme toi a peur de ça hein ? Clairement c'était du foutage de gueule. En tout cas, tout le monde attendait le premier pas du jeunot. Derrière, on pouvait entendre les joueurs imiter des poules pour agacer Davis.

La matinée allait être rude. Pour tout le monde !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Plage et Blitzball   Jeu 9 Jan - 14:15

PNJ
Visiblement le pauvre rouquin n’avait pas finis de mettre en garde le petit Davis. À peine avait-il répondu à Wakka sur sa propre provocation que celui-ci ne perdit pas de temps à le prendre à part pour lui expliquer quelques petites choses. En clair ? Il devait rester discret et faire gaffe à lui en arrivant sur la plage, car bizarrement des balles allaient prendre sa tête pour cible. Croisant les bras tout en affichant un air blasé, le jeunot soupira longuement avant de poser une de ses mains sur ses hanches. Sérieusement ? Il croyait franchement que ce genre de chose allait l’arrêter ?

« T’en fais pas pour moi vieux. J’ai la tête dure depuis le temps. Il s’arrêta pour montrer sa tête avec son index avant de continuer sur un ton assez neutre. Tu ferais peut-être mieux de t’inquiéter pour ton équipe. Parce que sérieusement, s’ils ne savent pas viser convenablement je doute que tu réussisses à remporter le prochain tournoi. Je dis ça…Je dis rien hein ? »

Ça, ça sentait mauvais pour le capitaine. Visiblement le jeune ténébreux avait décidé de n’en faire qu’à sa tête. Comme d’habitude en fait. Ne perdant pas de temps à se séparer de Wakka, Davis lui tourna brièvement le dos, avant de tourner sa tête vers lui pour voir ce qu’il foutait. Le capitaine des Aurochs Besaid était prêt à faire le salut de Yevon avant de se reprendre au dernier moment. En le voyant faire, les sourcils de Davis se froncèrent doucement. Le jeunot n’avait jamais compris cette lubie qu’avaient les gens avec ce signe. Surtout que maintenant, il ne signifiait plus rien à part la supercherie des dirigeants de ce monde. Haussant les épaules tout en se tournant vers le groupe de bras cassés, le jeune homme ne tarda pas à mettre ses bras derrières la tête, essayant de reprendre une expression neutre, pour ne pas trahir son ressentis. Le jeune roux ne tarda pas à le rejoindre, ou du moins d’arriver à sa hauteur pour lui poser une simple question. Est-ce qu’il avait déjà vu son Sphere Shoot ? Davis lui lançant un air intrigué avant de lever les yeux au ciel comme pour réfléchir. S’il s’en rappelait ? Ouais peut-être. Ce n’était pas non plus le premier match qu’il voyait de Blitzball. Ni le premier joueur qui effectuait sa technique de la mort qui tue. Grattant doucement sa joue blanche, le jeunot ne tarda pas à regarder Wakka lui faire une démonstration de sa technique. Enfin, pas une vraie démonstration, ce n’était que les gestes de base, mais ça permettait de mieux visualiser la scène.

« Si tu l’as effectué au tournoi de Luca j’ai dû l’entrevoir. Sinon t’aura qu’à me faire une démonstration sur la plage. Après tout, tu comptes t’entraîner à fond non ? »

Bon à voir si ça serait aussi exceptionnel qu’il le disait. D’après Davis ça ne devait être pas « trop mal », encore fallait-il faire ses preuves. Voyant qu’une abeille venait de piquer le jeune roux, le jeune ténébreux le regarda un bref moment avant d’afficher un sourire satisfait. Un trot sur la plage ? Il aurait pu au moins déclarer une guerre avec une bonne course, mais bon, au moins c’était déjà ça. Suivant donc le capitaine des Besaid Aurochs dans une allure un peu moins rapide de façon à s’échauffer correctement, Davis suivait les pas de celui-ci tout en admirant les lieux qui l’entouraient. L’île de Besaid avait gardé cette même flore que quand il était petit, de quoi raviver quelques souvenirs d’enfances. Voyant que Wakka avait freiné sa course tout en sautillant sur place, le jeune homme aux cheveux noirs fit de même, lançant un grand sourire presque troublant avant de toiser le jeune roux d’un air arrogant.

« Sérieusement, ta crus que t’arriverais à me faire lâcher prise avec ce genre de choses ? C’est mal me connaître mec. Bon t’attends quoi ? Ne me dis pas que t’es déjà croulant à ton âge ! »

Pour une fois, c’était plus de la moquerie gentillette que de la pure provocation dont il en avait le secret. Il était plutôt content de se défouler dans un de ses sports préférés. Certes, il n’avait pas prévus de courir avec l’équipe, mais au moins, il se sentait revivre montrant même sans le vouloir son bon côté. Attendant quand même les autres avec le capitaine, Davis reprit une allure un peu plus soutenus, bien que parfois, il eut envie d’accélérer la cadence, il préféra ne pas semer les petits vieux. Ça leur ferait bien trop plaisir de semer le petit con qu’il était et il n’avait pas franchement l’envie de leur donner ce plaisir. La course fut assez longue et Wakka qui avait pris les devants jusqu’ici, s’arrêta à nouveau vers une barrière de sécurité qui donnait une vue incroyable vers le lagon de Besaid, qui se trouvait quelques mètres plus bas. S’arrêtant tout en essuyant son front avec son poignet, Davis fut assez étonné de voir que Wakka tenait à lui laisser la place pour sauter le premier. Intrigué, le jeune homme se rapprocha des barrières avant de regarder le contrebas. Le vide avait de quoi tourner la tête à ceux qui en avait la phobie. C’est vrai que le jeune homme n’était pas rassuré, mais c’était hors de question qu’il l’avoue devant l’équipe, surtout que les autres semblaient se foutre littéralement de sa gueule en le traitant de poule mouillée. Regardant d’ailleurs cette bande d’abrutis d’un air neutre, le jeune homme se tourna vers le rouquin tout en haussant les épaules. S’il fallait faire ses preuves, alors okay. De toute façon, ce n’était pas comme s’il y avait rien en bas.

« Ce qu’il faut pas faire pour satisfaire des vieux. D’ailleurs, je pensais que t’avais une équipe à entraîner. Pas un poulailler ! »

Adressant un air mauvais aux autres membres de l’équipe, ce n’était pas avec ce genre de comportement puéril que le jeune con allait se laisser impressionner. Davis ne tarda pas à enjamber la rambarde d’un air confiant. Il s’approcha du rebord en regardant un bref instant le ciel et son horizon. Prenant une grande inspiration, le jeune petit con se prépara à sauter quand son regard sembla rester fixe sur le lagon. Se tournant vers Wakka tout en lui faisait signe de venir voir, Davis posa doucement une de ses mains sur sa hanche avant de montrer de son pouce quatre petits points qui semblaient se balader au-dessus de l’eau.

« Eh wak. Ce n’est pas des monstres ça ? Tu donnes souvent des gens en pâture à ce genre de choses ? Posant sa main sur son front, Davis soupira longuement avant d’approcher sa main d’un bâton qui se tenait accroché à sa ceinture. Appuyant sur un bouton qui se trouvait dessus, l’arme ne tarda pas à s’allonger, laissant découvrir une lance assez longue et fine. Se tournant cette fois vers l’équipe, le jeune homme toisa les hommes d’un air moqueur, avant de leur adresser la parole sur le même ton. Mesdames ! Vous feriez mieux de ne pas vous aventurer en bas. Du moins, pas tant que le ménage ne sera pas fait. Eh Wak ? T’es de la partie où tu me laisse m’en charger ? Vu que tes un ancien gardien de dame Yuna tu dois savoir te battre non ? Prenant un peu d’élan ; le jeune homme commença un prendre une nouvelle inspiration avant d’adresser une dernière parole à l’adresse de Wakka. On se retrouve en bas mec ! »

Sautant sans attendre dans le vide, Davis ne tarda pas à rapprocher sa lance de lui, illuminant celle-ci avant de se mettre à crier dans un hurlement roque et cassant. En entendant le cri, l’attention des monstres ne tarda pas à être retenu. Bien que la chute fût terrifiante et longue, le jeunot sentait en lui une montée d’adrénaline qui n’était pas désagréable. Visant un des monstres qui semblaient être en retrait, Davis lança sans attendre sa lance sur celle-ci, laissant son corps s’enfoncer dans l’eau tiède du lagon alors que sa lance s’enfonça dans le corps du sahuagin. Cette démonstration semblait être un peu péteuse, mais après tout, il s’agissait là de Davis. Comme dit plutôt, il ne faisait rien comme les autres et il fallait toujours qu’il en fasse un tantinet trop. Sortant rapidement de l’eau tout en s’approchant de sa lance, il en avait tellement trop fait qu’il se retrouva vite encerclé par les sahuagin, prêt à se défendre contre des éventuels assauts en attendant un coup de main de la part du rouquin.

« Bon il fout quoi le vieux ? Il veut vraiment me laisser la vedette ou quoi ? »

Ne faisant pas gaffe aux créatures autour de lui, Davis regretta bien vite son erreur quand les griffes de l’une des créatures s’enfoncèrent dans son bras droit. D’un geste défensif, le jeune prétentieux donna un coup vif et rapide sur la tête de son ennemi, l’obligeant à échapper un cri contrarié qui ne tarda pas à lui faire monter la colère. Bon, il pouvait s’en sortir tout seul contre ses trois monstres, mais au fond, le jeune homme voulait voir les capacités de l’ancien gardien. Après tout, s’il avait été l’un des défenseurs de dame Yuna, il devait être sacrément balèze.

_______________________________________________
À titre informatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Plage et Blitzball   Jeu 9 Jan - 16:21


Si Davis était un provocateur né, il semblait qu’il ne résistait pas lui-même à la provocation. Et pour preuve, les derniers mots de Wakka eurent l’effet escompté, si ce n’est que l’attitude du jeunot énervait au plus haut point les joueurs des Aurochs. C’était sans doute pour que ces derniers se foutaient ouvertement de sa gueule. Tout cela n’allait pas bien finir mais étrangement, ça amusait le capitaine d’équipe qui voyait déjà là quelques avantages à cette situation. Bref, les résultats viendraient en temps voulus.

En attendant, si le plongeon allait être haut et vertigineux, Davis ne laissait rien transparaître. Sa lenteur auprès du vide donnait à Wakka tous les indices dont il avait besoin. Ce jeune péteux n’était pas à l’aise mais il ne le montrait pas. Son visage était toujours aussi énervant, son sourire était toujours aussi narquois… Si cela faisait sourire Wakka, celui-ci aurait bien poussé Davis dans l’eau pour lui ficher la frousse de sa vie. Mais le garçon était trop têtu et ne voulait pas passer pour ce que les membres de l’équipe essayait de faire croire. D’ailleurs, ce fut une nouvelle provocation du jeune homme qui fit bondir de fureur Botta, l’arrière gauche de l’équipe.

Mais avant même de sauter, Davis s’arma d’une lance assez spéciale qui était en réalité accrochée à sa ceinture sous forme de bâton. Wakka écarquilla grand les yeux alors qu’il croyait reconnaitre ce qui était pour lui le mal il y a encore quelque temps… Une machine ? Etait-ce une lance Al bhed ? Un truc hybride de la sorte ne pouvait qu’être un engin créer par ce peuple. Même si le capitaine avait eu le temps de reconnaître ses jugements trop mal placés durant son périple à travers Spira, il n’arrivait pas à se détacher facilement des principes de Yevon…

- Woooh ! Ils ont pas l’air commodes à tourner en rond, hein! Sous-entendu, il faudrait peut-être ne pas s’aventurer dans le lagon pour le moment. Mais il était déjà trop tard, le gamin avait plongé en criant sans même attendre une réponse de Wakka. Le capitaine aurait bien voulu le retenir en lui empoignant le bras, mais il était trop vif ce crétin. Bon sang, mais qu’est ce qu’il est…
- Je te l’ai dit, c’est vraiment un crétin ce type. Fit Botta avant même que le capitaine ne finisse sa phrase.
- Mhhhh. Ce gamin cherche à vous provoquer… Tombez pas dans le panneau, hein ? Tous les Aurochs hochèrent alors la tête, essayant de calmer leur rancœur envers Davis. Mais Botta n’arrivait toujours pas à comprendre ce qu’il faisait là avec eux.
- Ce n’est pas une bonne idée de l’amener à la plage… Il va faire que nous emmerder Wakka… Sur le coup, tout le monde semblait d’accord.
- Ouais ouais je sais… J’ai peut-être mal fait de l’amener… Essayez de l’ignorer hein ? Le plus important, c’est l’entrainement ! Et ça, Wakka le pensait vraiment. En attendant, il fallait s’occuper du cas « Davis » qui venait de plonger droit le banc de sahuagins, ces espèces de poissons aux dents affutées. Wakka les connaissait que trop bien et savait absolument tout sur ces monstres. Bon… Fit-il d’un ton peu enjoué, se passant la main derrière la tête comme si le sort l’avait choisi lui pour plonger. Je m’occupe du gamin, continuer la course le long des cascades. On se rejoint à la plage. Wakka arracha alors une balle de Blitzball à l’équipe et lui fit signe de se mettre au trot.

Personne n’allait contredire le capitaine, c’était certain ! Les joueurs de Blitz allait pouvoir profiter d’une « pause » au loin de Davis alors que Wakka allait décidemment devoir lui porter assistance. Il ne vit pas sa fameuse attaque qui embrocha un premier sahuagin… Mais ce que le capitaine pouvait voir, c’est que les monstres avaient adopté une tactique d’encerclement, parfait pour dérouter rapidement une proie. Prenant de l’élan, Wakka prit une grande impulsion pour plonger dans le lagon. Normalement, le capitaine adoptait une posture proche du saut de l’ange lorsqu’il plongeait, mais cette fois-ci, il se redressa légèrement pour anticiper l’arrivée dans l’eau. Il arqua bras et jambes en arrière, même si sa vitesse rendait la chose difficile, afin de positionner sa balle derrière son dos. S’il voulait réussir son plan, le capitaine devait absolument tirer lors de sa chute. L’air freinait nettement moins sa balle que l’eau, il devait alors en profiter pour lui faire prendre une grande vitesse tant qu’il le pouvait. Ramenant ses mains et ses pieds vers l’avant, Wakka déploya toute sa force pour lancer un véritable missile en direction des sahuagins.

La balle siffla dans les airs avant de pourfendre la surface de l’eau et se diriger directement vers le monstre qui venait d’attaquer Davis. Le choc fut tel que la cible n’eut même pas le temps de crier sa douleur qu’elle coulait déjà au fond du lagon. La balle de Blitz toucha elle aussi le fond du lagon, mais remonta très vite au niveau de Davis, entrainée par la main du capitaine qui avait eu le temps de nager jusqu’au jeunot. D’un pouce levé, Wakka fit comprendre à Davis qu’il était à présent là pour l’épauler. N’ayant pas encore remarqué que Davis était blessé, Wakka fit un signe de tête à l’intéressé pour lui signaler de s’occuper du monstre sur sa droite. Le capitaine s’occuperait du reste. Contournant le groupe de monstres, Wakka se positionna à plusieurs mètres de con coéquipier de combat, juste en face en fait. Si ces sahuagins n’étaient pas bêtes, ils allaient se séparer. Et c’est ce qui se passa ! L’un suivit le capitaine d’une folle charge pour lui rentrer droit dedans.  Wakka s’était mis en boule pour encaisser le choc et secoua la tête pour reprendre ses esprits. Ca l’avait sonné un pendant un bref instant mine de rien…

Puis, s’assurant d’avoir le regard de Davis, le rouquin lui fit signe de se décaler un peu pour pouvoir aligner les deux monstres. Une fois ceci fait, Wakka arma sa balle en la faisait tournoyer rapidement sur un doigt. Il la lança devant lui et lorsqu’elle fut à hauteur de ses pieds, il tira de toute ses forces. La balle entraina derrière elle un sillon qui témoignait de la force qu’avait mis Wakka dans son attaque. Le troisième sahuagin fut libéralement transpercé par la balle, explosant presque dans l’eau… Mais ce n’était pas tout ! Si Davis n’avait pas réussi à se débarrasser de sa cible, il pourrait toujours compter sur la balle du capitaine qui continuait son chemin pour achever le dernier sahuagin. Certes, elle avait grandement perdu de sa vitesse, mais même si l’ennemi était ne serait-ce qu’amoché, cela pouvait suffire !

Wakka restait donc à sa position en observant la scène se dérouler. Heureusement qu’il n’y avait pas plus d’ennemis cette fois-ci, sinon ça aurait été une toute autre histoire ! D’ailleurs, il ne s’était toujours pas aperçu que le jeunot avait été blessé. C’est donc une fois que le combat terminé – peu importe comment – que Wakka se mit à nager vers Davis pour lui faire signe de remonter à la surface. N’étant pas un joueur de Blitz, Wakka avait du souci à se faire sur le souffle du péteux. Combien de temps pouvait-il rester sous l’eau en apnée ?

- Terminé ! Finit-il par déclarer tout content en retrouvant la surface du lagon. Ils ont l’air intelligents comme ça, mais ils se font toujours avoir par leur propre jeu hein… Rajouta Wakka en voyant Davis revenir à la surface. C’était plus un conseil à son attention plutôt qu’une tentative pour étaler sa science. Ca va gamin ?

La nage n’allait bien évidement pas se terminer ainsi… Disons qu’il restait quelques bornes à faire avant de vraiment arriver à la plage. Restait à voir si le jeunot était aussi performant dans l’eau que sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Plage et Blitzball   Ven 10 Jan - 13:31

PNJ
Ce n’était pas une balle qui était venue à la rescousse, mais plutôt un boulet de canon. La puissance de l’attaque était telle que le Sahuagin se laissa couler au fond de l’eau dans un silence plutôt pesant. Deux en moins, à ce tarif-là, ses monstres n’allaient pas faire long feu. Ne répondant pas au coup de pouce de Wakka, Davis hocha néanmoins la tête pour lui faire comprendre qu’il avait compris sa tactique Séparer les ennemis étaient donc un jeu d’enfant, car bien que ses créatures semblaient intelligentes, elles n’étaient pas si futés que ça. Préférant se confronter à son propre ennemi tout en laissant le roux se charger du sien. Le jeune homme usa d’une brève provocation pour attirer les foudres de sa prochaine cible sur lui de façon à être sûr qu’il ne s’intéresse pas à son coéquipier de combat. Attaquant de front, tout en essayant de se défendre avec des parades bien placées, le jeune ténébreux se tourna un bref instant vers l’ex-gardien de dame Yuna, remarquant que celui-ci lui donnait des conseils d’un signe de main. Se décalant donc sans attendre tout en essayant de ne pas se faire poursuivre par les monstres de façon à ce que le biztballer puisse exécuter son attaque. La balle tournoya un bref instant sur l’index du rouquin avant de se retrouver à nouveau éjectée contre les monstres, tuant les seuls ennemis qui se trouvaient dans le sillage. Levant le pouce en direction de Wakka comme pour le complimenter sur sa performance, Davis ne s’attarda pas pour remonter à la surface, profitant d’être encore dans l’eau pour rendre à sa lance sa forme initiale. En retrouvant l’air pur de la surface, le jeunot pris une grande bouffée d’air frais. Un peu plus et il risquait de se noyer. Fallait bien avouer, l’apnée n’était pas son domaine de prédilection au contraire. Il pouvait tenir quoi ? Cinq minutes tout au plus ? Il n’avait jamais pris le temps de compter, en tout cas ce qui était sûr, c’est que maintenant il profitait d’être à la surface pour cracher le peu d’eau qu’il avait dans les poumons, laissant Wakka s’exprimer avant de lui adresser un coup de pouce assez ironique.

« Ouais ça va impec ! La grande forme…Oh merde ! Fouillant rapidement dans la poche de sa tenue, le jeune prétentieux ne tarda pas à sortir un paquet de cigarette qui était complètement trempé. Grimaçant le jeune homme regarda l’état de ses clopes avant de râler ouvertement. Putain non ! C’était le seul paquet que j’avais en réserve ! Rah fait chier, puis-je parie qu’il n’y en a pas sur cette île ! Ça m’apprendra tiens. »

Rangeant quand même son paquet avec soin, le jeunot n’aurait plus qu’à essayer de les faire sécher au soleil en espérant que cette technique soit fructueuse. Bon ce n’était pas non plus un super accroc à la nicotine, mais parfois, il aimait bien s’en griller une de temps à autre. Soupirant tout en se tournant vers le capitaine d’équipe, Davis regarda rapidement l’endroit avant de sentir des picotements venant de son bras droit ce qui le rappela à l’ordre. C’est vrai qu’il s’était pris un bon coup de griffe tout à l’heure. Regardant la plaie, le jeune homme soupira avant de se tourner vers Wakka tout en adressant une expression lasse.

« Bon on y va ? Pas que l’eau ne soit pas bonne, mais faudrait peut-être songer à aller à l’entraînement non ? Je suis sûr que ton équipe va tirer au flanc sinon. »

Oui bien que c’était littéralement de sa faute, Davis continuait à se montrer présomptueux, décidant d’avancer dans l’eau avec une brasse assez soutenue de façon à ne pas perdre de temps et ne pas se faire tirer les bretelles par l’ex-gardien. L’eau était d’un bleu lipide presque scintillant. Il était possible d’y voir le fond de celle-ci qui était d’une propreté exemplaire. Un vrai paradis pour ceux qui aimaient la plongée, mais pour le moment le jeune péteux n’avait que faire de ce petit coin paradisiaque. Pour le moment tout ce qu’il voulait s’était sortir de l’eau de façon à ne pas perdre le peu de clope qu’il lui restait. Ça serai quand même con que le tabac se disperse dans cette eau claire. En voyant la bordure d’une terre abordable, Davis n’hésita pas à effectuer cette fois un crowl de façon à atteindre la rive plus rapidement. Sortant de l’eau tout en essayant de s’essorer, les plumes de son col ne ressemblaient plus à rien. Passant rapidement sa main dans ses cheveux collés de façon à les remettre en arrière, le ténébreux leva rapidement le regard avant de poser sa main sur sa hanche tout en se tournant vers son compère de route.

« En tout cas, je dois avouer que c’est bien la première fois que je vois quelqu’un se battre avec un ballon. Mordus de Blitzball jusqu’au bout hein ? J’aurai quand même crus que tu possédais une arme. Fin remarque…Ce n’est pas la belle Lulu qui se bat avec des peluches ? D’ailleurs elle est toujours sur Besaid avec dame Yuna ? Parce que bon, avec ce qu’il se passe en ce moment, vaut mieux essayer de se faire petit. »

Le jeune homme parlait clairement du seigneur Asran et de la fusion des mondes. Depuis que ces deux événements étaient arrivés, Spira était en train de revenir aux vieilles méthodes de l’ancien temps, ce qui n’était pas pour plaire à tout le monde. L’église était en train de reprendre du pouvoir et les al-bheds continuaient à être des bêtes noires aux yeux du peuple. D’ailleurs en repensant à tout cela, Davis repensa à la scène ou Wakka avait faillit refaire le signe de Yevon. Maintenant qu’ils étaient seuls, c’était peut-être l’occasion de lancer le sujet. À moins que le capitaine des Besaid Aurochs ne voyait pas l’intérêt d’énoncer ce sujet.

« D’ailleurs, t’es toujours aussi accrocs à l’église ? Je t’ai vu tout à l’heure quand tu voulais reproduire le fameux signe là. Tout en parlant, Davis fit quelques mouvements de main pour le représenter à la va-vite. À ta place, je m’en décrocherais. Tu sais que t’es mal vu par eux j’espère ? Non parce que bon, je dis ça, mais je dis rien hein, je veux bien croire qu’on peut-être stupide, mais y a des limites. »

Ce n’était pas vraiment des reproches, plus une mise en garde, bien que le jeune insolent ne fût pas vraiment doué pour choisir les bons mots. Fourrant les mains dans ses poches, le ténébreux regarda un instant Wakka avant de soupirer lentement, reprenant la marche pour rejoindre la plage qui ne devait pas être loin. Ils pouvaient très bien discuter tout en marchant après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Plage et Blitzball   Ven 10 Jan - 15:14


La stratégie de Wakka s’était donc révélée payante puisqu’au final, c’est plutôt sans trop de mal que le duo se débarrassa des sahuagins restants. Comme le capitaine l’avait si bien dit, ils avaient beau être nombreux, ce n’était pas les monstres les plus robustes de l’île, ni les plus intelligents d’ailleurs. Bref, Davis et Wakka regagnèrent la surface et comme à sa grande habitude, le capitaine pouvait laisser apparaitre sa joie d’avoir défait les opposants. On aurait pu croire qu’avec son voyage, cette fierté se serait envolée à force, mais nan ! Comme au premier jour du pèlerinage de Yuna, Wakka prenait à cœur de protéger les gens qui étaient à ses côtés… Mêmes si ces gens pouvaient parfois être des emmerdeurs !

Alors que le jeunot se disait aller bien, son ton changea vite pour revenir à la vulgarité. Wakka pencha la tête de côté, comme le faisait un chien qui ne comprenait pas ce qu’on lui demandait. A vrai dire, il ne savait plus à quoi s’en tenir avec un mec comme Davis. Ce dernier commença d’ailleurs de se plaindre pour ses cigarettes. Sans même dire un mot, Wakka commença alors à nager afin d’inciter le péteux à en faire de même.

- Ca t’apprendra hein. Ce qui voulait dire « Non, sur Besaid on en consomme pas de tels trucs ! » . A croire que Wakka se donnait un malin plaisir de jouer le rôle de moralisateur depuis le début. En même temps, Davis n’était pas blanc comme neige. Et t’es tombé sur la tête de plonger comme ça alors qu’il y avait des monstres ?T’es inconscient gamin. Il s’était arrêté pour attendre le jeunot. La prochaine fois, tu te débrouilles tout seul hein.

Ensuite, le duo finit par se mettre en route vers les plages. Et c’est vrai que pour quelqu’un qui n’avait pas l’habitude de voir de tels paysages, le lagon de Besaid était tout simplement un petit coin paradisiaque. Davis semblait avoir hâte d’assister à l’entrainement, même si les mots qu’il utilisait ne l’exprimait pas très clairement. Au fond, il n’avait pas tort… Les Besaid Aurochs n’étaient pas encore assez confiants dans leur jeu pour s’entrainer de manière « volontaire », sans quelqu’un pour les observer et les conseiller… Wakka devait alors incarner cette personnalité d’entraineur… Qui plus est, depuis qu’il était parti en pèlerinage avec Yuna, le niveau de l’équipe n’avait pas bien augmenté… La balade de santé se poursuivit pendant une bonne demi-heure avant que les deux hommes ne puissent toucher terre à nouveau.

Une fois hors de l’eau, il ne restait plus qu’à marcher quelques mètres dans les hautes herbes avant de pouvoir flirter avec le sable. D’ailleurs, les grande façades rocailleuses perdaient en hauteur plus le duo avançait. En plus, l’iode se faisait de plus en plus présent dans l’air, un fait qui ne pouvait pas trahir : les plages étaient à présent à portée de vue ! La team était déjà sur les chapeaux de roue, en train de s’échauffer à coups de grandes transversales qui allaient d’un bout à l’autre de la plage. C’est sur le chemin pour rejoindre les gars que Wakka décida de répondre aux nombreuses questions de Davis, espérant ne pas en avoir zapper une.

- C’est pas une simple balle, hein. Wakka frappa dessus plusieurs fois. En effet, contrairement aux balles classiques de Blitz, on pouvait remarquer que celle du capitaine était recouverte d’une couche supplémentaire de cuir – certes fine – mais bien présente. En fait, ça permettait à la balle de moins subir la résistance de l’air et de l’eau et donc capter plus de vitesse. Je ne vais pas me servir d’une épée ou d’une lance alors qu’avec ça, je peux atteindre n’importe quoi ! Il arbora un petit sourire et se rappela les nombreuses fois où sa balle avait été plus qu’utile… Contre des monstres ailés, des dragons ou encore des ennemis qui faisaient trois fois sa taille. Et puis bon, Wakka aimait tout ce qui était rustique, fallait juste regarder sa tenue… Lulu ? Il leva les yeux au ciel afin de se remémorer son espèce de peluche affreuse. Je me suis toujours demandé comment elle assumait ce truc, hein… Puis il se rappela des moments où le simple fait d’évoquer ce «sujet » pouvait rendre la mage complètement hors d’elle. Elles sont toujours au village ouais… Enfin je crois… Hum pas forcément très précis cette réponse, mais pour être honnête, Wakka ne les avait pas vu depuis son voyage à Luca.

Rholalala, Wakka marquait presque quelques pauses pour se souvenir en détails de toutes les questions posées par Davis. Fallait dire qu’il hésitait pas à torpiller ! Il s’arrêta alors un moment en laissant tomber sa balle à terre. Il mit un pied dessus et plongea son regard dans celui de Davis.

- Hey tu sais, c’est pas facile de faire une croix sur une habitude qui te suis depuis ta naissance, hein. Wakka avait cette année 25 balais, et faire un trait sur plus de 20 ans de prières à Yevon, ce n’était pas simple. Surtout qu’avec l’arrivée de cet Asran, les choses tendaient à revenir ce qu’elles étaients. Ouais ouais, on est les traitres qui ont causé la fusion des mondes et la creation de Héméra, je sais hein. Fit-il en dernier comme pour faire comprendre que Davis n’avait pas besoin de lui rappeler. Il avait eu assez de mal à se faire de cette affaire pour inscrire les Aurochs au tournoi. Wakka voulait juste ne pas entendre parler de ça aujourd’hui. D’un signe de main, il fit comprendre à Davis de laisser tomber le sujet. C’est l’heure du Blitzball !

Il avait tiré d’un grand coup de pied dans sa balle au sol. Celle-ci se détourna légèrement vers la gauche pour longer le reste de la falaise qui restait hors du sol. Sa trajectoire se poursuivit ensuite jusqu’à atteindre Keepa, le gardien de but, qui l’arrêta d’une main sûre.

- Hey, pas mal ! Cria t-il en direction de l’intéressé. Puis, le capitaine se retourna vers Davis en adoptant un air sérieux. Je te rappelle le contrat : tu observes, c’est tout hein ? Pas de provocations, pas de commentaires, nada ! Wakka voulait prévenir le jeunot car il savait d’ores et déjà que ça allait possiblement dégénérer à un moment… Entre cette tête brûlée et les joueurs qui voulaient l’allumer plutôt, Wakka n’avait pas fini de jouer au gendarme… D’un petit coup dans le dos, Wakka poussa le péteux vers l’avant pour le forcer à avancer, et surtout pour l’avoir dans son champ de vision afin de le surveiller un peu quand même.

- V’là le meilleur… Fit Botta à l’attention de ses coéquipiers en parlant du jeune ténébreux évidemment.
- Mhhh, commencez pas, hein. Wakka ne s’était pour le moment pas montrer trop autoritaire, il espérait que le sport allait calmer tout le monde. Bon, ça a donné quoi les frappes en chaines ? Demanda le capitaine pour voir ce qu’avait fait l’équipe durant son absence.
- Pas trop mal, mais Datto a pris un rocher pour une balle… Le concerné tenta alors de s’expliquer comme il le pouvait en inventant une excuse bidon ! Comme quoi le soleil l’avait ébloui et qu’il n’avait pas vu que la balle était partie juste avant. Wakka roula des yeux en s’empêchant de soupirer.
Et l’exercice de déviation ? Le capitaine s’attendait au pire …
- Keepa a développé une nouvelle technique ! Hum comment dire… C’est le gardien qui développe des capacités d’interception alors qu’il doit se concentrer sur les arrêts plutôt… Enfin, bon, ça pouvait toujours servir et au vu de l’arrêt de Keepa tout à l’heure, Wakka avait un bon espoir de le voir encore évoluer.
- Faut vraiment qu’on s’améliore là-dessus hein… Tout le monde en était convaincu, mais le faire, c’était autre chose. On va déjà travailler ça, ensuite on verra les tacles… Wakka laissa s’installer un petit moment de silence. Ce sujet des tacles était plus que primordial pour lui et les Besaid Aurochs ne s’était jamais vraiment entrainés pour ça. J’ai pu voir quelques techniques intéressantes à Luca en observant les Goers s’entrainer.

L’équipe hocha de la tête et recréa son mouvement d’encouragement qu’elle avait déjà fait devant Davis lorsque le capitaine avait annoncé la bonne nouvelle. Chacun se mit donc à son poste pour cet entrainement des interceptions. Tout commençait déjà sur terre, pour que Wakka puisse expliquer de pleine voix quelle trajectoire il fallait prendre en fonction des déplacements adverses. Il avait un petit bâton dont il se servait pour dessiner de grands trucs dans le sable… Y avait pas à dire, plus rustique, tu meurs !

- Bon, on doit garder notre formation avec le pivot, c’est risqué mais ça peut vraiment payer, hein. Ainsi, 4 joueurs étaient dispersés sur la plage, alors que Keepa restait à l’arrière pour arrêter les balles. Wakka alla donc chercher l’intégralité du stock de balles et en moins de 5 secondes, il tira toutes les balles à travers le terrain en direction du gardien. Il prit soin d’ajouter quelques effets dans ces tirs afin de bien faire travailler le gardien de but par la même occasion. Ce dernier récupérait autant de balles qu’il pouvait pour effectuer un gros dégagement vers Wakka. Si les premières minutes étaient pittoresques, le capitaine ne semblait pas baisser les bras. Après un certain temps, les joueurs comprirent les intentions de Wakka et commencèrent à dévier des balles, pour finir par en intercepter quelques-unes. Wakka levait son pouce à caque réussite pour les féliciter sans pour autant se réjouir trop vite. C’était loin d’être gagné !

- On file dans l’eau ! La suite ? Exécuter le même plan mais en vraie condition de Blitzball, c’est-à-dire dans l’eau fraiche de l’océan !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Plage et Blitzball   Lun 13 Jan - 20:25

Hrp:
 

PNJ
La terre ne tarda pas à se transformer en sable fin. Sable doré qui se colla littéralement contre les semelles humides de notre chevalier dragon et de son acolyte le joueur de blitz. Au loin, les Besaid Aurochs s’entraînaient doucement à leur rythme, échauffant le reste de leurs muscles avant de viser le véritable entraînement. C’était presque étonnant de les voir se démener ainsi, mais pour une fois, Davis préféra s’abstenir de commentaire, marchant vers eux d’un pas nonchalant en fourrant ses mains dans ses poches. Jusqu’ici, la balade s’était faite silencieuse. Du moins, le jeune prétentieux en avait profité pour poser quelques questions avant de laisser le libre arbitre à Wakka de répondre ou non. Les questions étaient diversifiées, passant de la technique de combat, aux armes pour ainsi finir sur la fusion d’Héméra et de la religion de ce monde. Prenant son courage à deux mains, tout en espérant ne rien oublier, le jeune rouquin répondit à chacune des interrogations, se montrant plutôt claire sans donner trop de détails. Parfois le jeune ténébreux n’était pas d’accord avec lui, surtout pour les armes. Une lance pouvait se montrer pratique dans n’importe quelle situation. Que ça soit pour de la courte ou longue distance, elle pouvait être une arme bien plus dangereuse. Bien sûr, il fallait pour ça s’y connaître et ne pas faire n’importe quoi, mais après tout, à chacun son truc n’est-ce pas ? Posant ses mains derrières sa tête tout en se donnant un air cool et détendu, le jeunot écouta les dires de Wakka sans rien ajouter, essayant de se remémorer la belle Lulu dans son esprit. Dans le groupe, elle était assurément la plus jolie et la plus pulpeuse, bien que dame Yuna n’était pas non plus désagréable à regarder. Sa timidité et son calme lui donnait un charme irrésistible. Dommage qu’elle soit déjà prise, mais pour Lulu, il y avait peut-être un espoir. Quoique, elle semblait un peu proche de Wakka, ce qui fit sourire brièvement le jeune arrogant. C’est vrai qu’il y avait des rumeurs comme quoi ses deux là avaient une relation ambigüe, mais pour le moment ça ne semblait pas trop se confirmer. Ils semblaient être proches, mais sans plus. Si le rouquin ressentait quelques choses pour la belle, il devrait justement faire gaffe, car elle risquait de s’envoler à force. M’enfin, sur ça Davis n’avait rien n’à dire là-dessus. C’est donc pour ça qu’il garda le silence, se concentrant sur d’autres paroles plutôt que de penser à cette histoire.

Soudainement, Wakka semblait vouloir marquer une pause. Posant son ballon à terre tout en regardant franchement le jeunot dans les yeux. Il n’était pas facile de faire une croix sur ses croyances hein ? Pourtant, avec la vérité qui avait éclaté au grand, il n’était pas difficile de faire abstraction à tout cela. Cette religion avait pris des gens pour des moutons voir même pour des jambons pour être moins correcte. Au fond, Davis comprenait ou voulait en venir Wakka, mais quelques choses en lui semblait vouloir croire le contraire. Ce sentiment de contradiction était pour le moins dérangeant, mais au fond il en avait l’habitude et c’est sur cette pensée assez amère qu’il préféra ne pas répliquer et de toute façon, le rouquin avait laissé sous-entendre qu’il ne voulait pas continuer sur ce sujet épineux. Est-ce que c’était une façon de fuir ? Probablement, mais de toute façon, le jeune arrogant n’avait pas envie de lui en tenir rigueur. Haussant les épaules — pour lui-même — tout en suivant la balle des yeux, Davis lança un sifflement admiratif avant d’affronter une nouvelle fois le capitaine qui lui rappela sa part de contrat. Haussant à nouveau les épaules, le jeune ténébreux soupira longuement avant d’adresser un sourire moqueur, bien que franc à Wakka. Pas la peine de s’affoler, il avait promis qu’il se tiendrait à carreaux non ? Alors il comptait bien respecter ses engagements.

« Ouais chef ! Tu me laisses aller dans un coin ? Ou faut que je fasse un rapport de tout ce que je fais pour que tu te sentes plus tranquille ? »

Bon visiblement c’était presque le cas, vu que le capitaine des Besaid Aurochs ne tarda pas à pousser ce crâneur en avant le plaçant lui-même à un endroit où il était sûr de voir ses faits et gestes du coin de l’œil. Soupirant devant ce comportement presque paternel, Davis en profita pour s’installer sur le sol, sortant son paquet de sa poche pour essayer de faire sécher ses pauvres cigarettes trempés, ne faisant même pas gaffe à la remarque que lui avait lancé Botta. Ses cigarettes étaient bien plus importantes, qu’une remarque plutôt gratifiante, bien qu’elle fût moqueuse. Sa technique pour récupérer son bien pouvait paraître conne, mais qui ne tentait rien, n’avait rien. Au pire, le tabac aurait un sale goût, mais ça serait mieux que rien. Puis le soleil était assez fort donc autant en profiter non ? Écoutant d’une oreille distraite les dires de l’équipe, le jeunot avait retenu un rire moqueur en entendant que l’un d’entre eux avait pris un rocher pour la balle. Décidément, ils n’étaient pas très fins. Le pire s’était les explications de celui-ci. Si Davis n’avait pas promis qu’il serait sage, il se serait sûrement écroulé de rire sur le sable, mais il ne fit rien. Posant juste sa main en poing devant ses lèvres, pour cacher tout sourire sarcastique. Adoptant une position en tailleur pour être installé un peu plus confortablement, le chevalier dragon, regarda un moment les membres du groupe tout en analysant ce qu’ils se disaient sur les techniques et les performances à retravailler. Il était évident qu’il y avait pas mal de lacune à améliorer, mais ça ce n’était pas au jeunot de le dire, mais bien au chef de l’équipe des Besaid Aurochs. Admirant le fameux roux en pleine action, Davis regardait la scène qui se déroulait devant lui d’un air attentif, croisant les bras tout en penchant la tête de temps à autre, comme s’il essayait d’analyser avec soin les mouvements des autres joueurs. Jusqu’ici, il respectait à la lettre son contrat. C’était comme s’il n’était pas là, à l’exception prés que certaines personnes pouvaient sentir son regard sérieux sur eux, mais le jeu avait plus raison d’eux, faisant même oublier ce détail presque insignifiant. Les exercices étaient plutôt bons, mais il manquait quelques choses. Davis était convaincu que Wakka en était conscient. Attendant que tout ceci se termine pour finir dans l’eau, le jeune arrogant, se releva sans attendre, nettoyant rapidement les grains de sable qui collaient à sa tenue avant de s’approcher du capitaine d’équipe tout en posant sa main sur son épaule pour attirer son attention. Le regard du jeune ténébreux était toujours aussi sérieux, bien qu’il puisse paraitre froid à première vue.

« Tu ne crois pas que tu devrais t’y mettre à fond avec ton équipe ? Tu les prépares trop. Dans un match ce n’est pas comme ça que ça se passe. Tu devrais je ne sais pas moi…Faire des feintes à ton goal par exemple. Il doit s’attendre à bloquer toutes sortes de tir et pas ceux auquel il s’attend. Les autres ne vont pas lui montrer ce qu’ils complotent, ils vont justement essayer de l’avoir par surprise en le déstabilisant au maximum. Frottant l’arrière de sa tête, le jeunot soupira doucement avant de continuer tout en croisant les bras. Travaille t’es tacles aussi. Ce n’est pas à prendre à la légère. Joue sur les effets de surprises, travailler les passes longues et resserrées. Essayer de se démarquer et de trouver une solution pour se défaire de son adversaire. Fin moi je dis ça, je dis rien, c’est juste un constat que j’ai fait. Libre à toi de faire ce que tu veux. C’est ton équipe après tout. »

Bon certes, c’était stipulé qu’il ne devait pas faire de commentaire, mais dans cette situation, ce n’était pas des commentaires provoquant, juste de quoi aider un peu l’équipe à s’améliorer. Après, peut-être que Wakka en était conscient, mais il valait mieux prévenir que guérir. Laissant le rouquin réfléchir surtout ça, le jeune homme se rapprocha du large tout en posant ses bras derrières sa tête. Peut-être que dans l’eau, l’équipe allait se montrer plus performante et plus battante. Au fond, ce n’était pas vraiment la même chose et le blitz se jouait mieux en apnée que sur terre. Se postant sur un rocher tout en regardant l’état de ses clopes, Davis en tira une pour l’approcher de sa bouche. Maintenant qu’elles étaient secs, il pouvait se permettre d’en griller une. Il était hors de question pour lui de plonger dans l’océan pour voir le spectacle marin. D’une, il n’avait pas envie de se fouler après le lagon et de deux, il n’avait pas non plus l’envie de se noyer. Faut dire, il n’avait pas une durée aussi faramineuse que les joueurs de Blitz et il valait mieux éviter les allers-retours entre la flotte et la surface. De toute façon, sa présence n’apporterait rien à l’équipe. Au pire, il déciderait après sa clope ce qu’il ferait, pour le moment, il comptait bien profiter de la terre ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Plage et Blitzball   Lun 13 Jan - 20:27

→ Wakka passe au niveau 2 et gagne 150 gils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Plage et Blitzball   Lun 13 Jan - 21:58


La première partie de l’entrainement s’était donc passée plutôt bien. Ca avait permis à tout le monde de s’échauffer un peu sur la terre ferme sans trop se donner à fond pour le moment. Bon, c’est clair, point de vue interception il y avait encore beaucoup de travail ! Mais ça progressait un peu ! Wakka était d’ailleurs étonné des arrêts de Keepa qui se démarqua pendant cette première phase. Le capitaine ne tarda pas longtemps et n’accorda même pas une pause à son équipe avant de  l’envoyer à la flotte d’un ordre presque autoritaire. En se dirigeant vers l’eau, Wakka fut rejoint par Davis qui lui attrapa le bras.

Ainsi, ce dernier ne pouvait pas s’empêcher de faire des remarques. Et aux premiers mots du prétentieux, Wakka amena automatiquement sa main sur son front en secouant celle-ci. Bon sang, ce gamin était fait pour désobéir hein ? Même lorsqu’on se mettait d’accord, le jeune arrivait à trouver un moyen pour se défaire de ses engagements. Etrangement, Wakka ne dit rien et laissa le jeune homme s’exprimer pleinement alors qu’il sentait déjà sa présence nécessaire sous l’eau. Le roux prit néanmoins la peine de se retourner vers Davis en lui tapotant sur la tête.

- Pas de commentaires hein… Fit-il en haussant les épaules. Puis il se remit à marcher vers les vagues tout en continuant son discours. Je sais … On a une bonne marge de progression sur beaucoup de points…. Puis il s’arrêta pour fixer le soleil presque à son zénith. Les remarques du ténébreux à propos de Keepa – le gardien de buts – n’étaient pas fausses. Wakka devait l’avouer, c’était un point dont il devrait s’occupe rapidement pour ne pas perdre son rythme d’évolution.Keepa a bien progressé depuis ses débuts, hein… Fit-il en cherchant à le défendre. Mais comme tu dis, il a besoin de plus !

Est-ce que ça lui aurait arracher la bouche de dire « merci » ? Surement pas, mais Wakka s’estimait peut-être trop titillé sur son terrain et comptait bien garder la situation en mains. S’il y avait bien un domaine où il ne voulait pas qu’on lui apprenne à faire son job, c’était bien dans celui du Blitz. Néanmoins, il n’avait pas pour autant jeté Davis. Il avait entendu ses remarques sans trop forcément s’étaler dessus. Le fait est que Wakka voyait bien les défauts des Aurochs, il les voyait même trop… Sa mentalité le poussait à agir en ne parlant pas de ces défauts à longueur de temps. La positive attitude hein.

D’un signe de main pour lui signifier « A plus », Wakka plongea dans l’eau, laissant Davis seul sur son rocher pour se griller la pilule et une clope. Une fois en condition réelle, Wakka demanda à Jasu et Datto de venir de son côté. Ce serait donc un match de 3 contre 3. En regardant bien, des cages en bambous avaient été aménagées de part et d’autres pour que les Aurochs puissent s’entrainer convenablement. Evidemment, cette zone marine était interdite à tout navire afin de protéger et les joueurs et le peu d’infrastructure qui faisaient le terrain. Wakka leva le pouce et balança la balle vers le terrain adverse. Le match allait commencer !

Botta se montrait le leader de l’équipe adverse car c’était surement le plus expérimenté même s’il était l’un des plus jeunes. En tout cas, c’est lui qui donna ses consignes afin de faire appliquer les précédents gestes réalisés sur terre. Le match dura une bonne demi-heure, alliant tirs décevants et passes trop imprécises. Wakka ne manqua d’ailleurs pas de sortir de ses gongs quelques fois pour rebooster un peu l’équipe et la forcer à se dépasser. Cette phase d’entrainement s’arrêta lorsque Wakka fut trompé par une ruse adverse : alors que Botta jouait le rôle de pivot, Datto s’était fait la malle dans la défense de l’autre équipe. Mimant une feinte au dernier moment, Bottta transforma son tir en passe bien appuyée qui atteignit sa cible. Wakka fut dépassé et laissé loin derrière la scène de l’action. Datto récupéra la balle et effectua un tir basique qui trompa le gardien « improvisé » de l’équipe de Wakka.

Enchainement très simple mais c’était un bon début de stratégie. Le rouquin en était persuadé, ils devaient garder cette formation en pivot. Après s’être arrêtée cinq minutes à la surface de l’eau, l’équipe replongea pour cette fois-ci travailler les tacles. C’est avec les mêmes équipes que se fit l’entrainement. Tout contact devait à présent se faire à l’aide de tacle, sans tenter quelconque autre type d’interceptions. Wakka prit néanmoins la peine de montrer une nouvelle technique qui lui tenait à cœur : le tacle Tsé-Tsé. Se positionnant à l’horizontale, Wakka se donna un peu de vitesse avant de tourner en vrille et de foncer sur Botta ! Le choc avait été plutôt violent et assez dure pour plonger le joueur dans un sommeil temporaire.

Arborant un énorme sourire, Wakka croisa les bras, fier de sa prestation et surtout fier de voir que ses gars voulaient absolument apprendre cette technique. Le capitaine réveilla Botta à l’aide d’une bonne passe dans sa tête et l’entrainement pu reprendre. Le secret de ce tacle était de bien « vriller » afin d’emmener avec soi l’effet du sommeil. Plus loin, vers les côtes abandonnées, se trouvaient des mannequins disposés là pour les tacles justement. Wakka avait mis un temps fou à la faire et à les installer sous l’eau mais il savait qu’un jour ou l’autre, cela allait servir. C’était le grand jour. Il emmena donc les Aurochs devant les mannequins faits de lianes, feuilles et autres trucs rembourrants. Maintenant, chacun pouvait s’entrainer à souhait sur les punching balls afin de travailler cette technique. Certes, le mannequins n’allaient pas s’endormir ! Ce n’était donc pas le meilleur moyen de voir les effets du tacle, mais ça permettait dans un premier temps d’en saisir les mouvements et de comprendre comment bien vriller. Si ne serait-ce que l’un des Aurochs pouvait obtenir cette compétence, le court d’un match pouvait alors être changé !

Et une bonne nouvelle se fit rapidement connaître ! Car c’est le défenseur Letti qui fit preuve le plus d’application et qui capta – non sans maintes et maintes reprises – les secrets de la techniques. A le voir vriller, Wakka pouvait reconnaître cette envoutante lueur bleutée qui plongeait les cibles dans le sommeil. D’ailleurs le capitaine s’agita dans tous les sens en voyant un tel spectacle et vint féliciter Letti pour son travail. Avec Wakka, ca faisait deux sur 6 qui maitrisaient cette technique, un bon point ! Mais le reste de l’équipe aurait encore besoin de s’entrainer longuement pour arriver aux résultats de Letti. Chaque chose en son temps… C’était ce que pensait le roux à cet instant.

Car oui, les minutes défilaient et il restait tout juste le temps pour faire un match sans aucun travail particulier. Pas d’effort appuyé sur les interceptions ou les tacles, non rien ! C’était un jeu libre, où chacun pouvait travailler ce qu’il le souhaitait en fonction de la stratégie de l’équipe. Le but-là était clair : gagner son match ! Les équipes furent reformées et le match put commencer. Il ne fallut pas longtemps avant que quelques dormeurs fassent leur apparition sur le terrain ! Enfin, pour clôturer le match, aux derniers instants, Wakka se plaça devant les cages de Keepa – à une dizaine de mètres – et effectua un de ses tirs préférés, le Sphere Shoot : plaçant la balle sur sa tête, il l’envoya valser haut au-dessus. La balle sortit de l’étendue marine pour venir surplomber la surface de deux bons mètres. Le capitaine suivait de près et effectua une retournée à la surface. La balle prit une vitesse fulgurante et se dirigea droit vers les cages du gardien. Mais le plus de cette technique, c’était ce qui venait ! La balle se mit à zigzaguer de droite à gauche pour venir tromper l’œil du gardien. Même si le tir n’était pas ultra-méga puissant, l’effet de la balle laissa Keepa sans bouger. La balle venait de rentrer sans que le gardien puisse faire quoi que ce soit !

Si Wakka avait fait une belle démonstration, cela lui avait surtout permis de vérifier les commentaires de Davis. Le rouquin avait voulu tester le gardien de l’équipe pour savoir comment l’entrainer ensuite. Il venait de trouver !

Mais tout cela devrait attendre car c’était l’heure de déjeuner. L’équipe sortit alors de l’eau sous les quelques explications de Wakka qui donnait encore des conseils pour bien effectuer le fameux tacles Tsé-Tsé. Alors que l’équipe commençait sa marche pour revenir au village pour le midi, Wakka se laissa tomber dans le sable avant de s’assoir. Wooouuh… Fit-il le souffle court. Il attendait en fait le jeune prétentieux. Ce dernier avait profiter un peu du paysage – et de l’entrainement espérons-le ! – sur son rocher. De sa position, le capitaine fit signe à Davis de venir. Peut-être qu’il avait lui aussi faim ? Dans tous les cas, Wakka devait retourner au village pour ce midi.

Mais ce qui allait arriver n’allait surement pas plaire au prétentieux ! Car à peine Wakka eut le temps d’appeler Davis, que trois balles de Blitzball se dirigèrent comme des fusées vers le ténébreux. Trois bons tirs bien poussés qui, si même arrêtés, pouvaient faire mal. Wakka ferma un œil sous le spectacle. Il était un peu crevé et préférait ne pas intervenir dans le conflit… Sans doute que Botta et un autre joueur étaient derrière tout ça… C’était même certain !

- Esquive gamin ! Finit par dire Wakka en pregnant une grande inspiration pour remplir ses poumons. En attendant de voir comme Davis allait prendre ça et surtout comment il allait s’en sortir, Wakka arborait un petit sourire amusé. Au final, les joueurs n’avaient pas été si méchants que ça. Le pire du pire pour Davis, ce serait qu’il tombe à l’eau… Rien de bien grave pour Wakka donc !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Plage et Blitzball   Mer 15 Jan - 15:48

PNJ
Visiblement, Wakka avait lui aussi sa fierté, ce qui fit brièvement sourire Davis. Au moins, il était d’accord avec lui sur certains points. Bon il n’avait pas dit que le goal était mauvais. Au contraire, il se défendait bien, mais il fallait plus lui apprendre à suivre le ballon, que suivre les mouvements de ses adversaires. Répondant à son tour d’un bref signe de main, Davis regarda un moment le ciel avant de recracher une fumée blanchâtre de ses lèvres. Il s’accordait un petit temps de répit et de calme avant de se décider pour la suite. La brise marine avait un petit goût salé qui n’était pas désagréable. De toute façon sur Spira, il était presque impossible de ne pas avoir affaire à ce genre de vent. La mer enveloppait la moitié du continent, peut-être même un peu plus que les autres terres. Bien sûr, il y avait des villes qui en étaient éloignées, mais celles-ci se comptaient sur les doigts de la main. En tout cas, Besaid n’échappait pas à cette règle, au moins elle était connue pour être un vrai petit coin de paradis, à défaut d’être vue comme un endroit paumé loin du monde civilisée. Regardant d’un air vide les bulles qui s’échappaient à la surface de l’eau, le jeune ténébreux soupira longuement avant de s’étirer tout en crachant une nouvelle fumée bourré de nicotine. Il avait l’impression de se ramollir ici. Heureusement pour lui, il n’allait pas rester longtemps sur cette île. C’était juste histoire de passer quelques jours et encore, il risquait de partir aussi sec s’il se disputait avec son paternel. C’était toujours comme ça de toute façon, à un moment donné, que ça soit au cours de la journée, ou le soir tombant, les deux hommes se querellaient. Parfois, c’était à cause d’une discussion sans vraiment de réelle importance, mais visiblement le père du jeune homme n’appréciait pas réellement le caractère de son fils, ne comprenant même pas comment il avait pu devenir ainsi. Soupirant de lassitude avant d’écraser les cendres de sa cancéreuse, Davis ne se gêna pas pour jeter le mégot sur la plage, regardant à nouveau l’immensité de l’océan avant de mettre les pieds dans celle-ci. S’avançant d’un pas tranquille pour mieux se mouiller de façon à voir l’entraînement de la fine équipe qu’était les Besaid Aurochs. Au moment ou l’eau lui arriva jusqu’à la taille, un cri derrière lui l’interpella, l’obligeant à se retourner pour voir à qui il avait à faire. Se tenant près du rivage, un jeune garçon se tenait droit comme un piquet avec quelques choses en main. Son regard se voulait dur et moralisateur. Bizarrement, le jeune prétentieux le toisa un regard amusé avant de ressortir de l’eau pour s’approcher de lui. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas vu ce petit homme.

« Eh Boris ! Qu’est-ce que tu fous là ? Tu n’es pas censé être au village à t’amuser avec les autres marmots ? »
« Change pas de sujet ! Fumer c’est mal est encore plus quand tu laisses traîner tes mégots partout ! »
« Eh ! Tu me causes meilleur ok…Mais bon ta raison. Aller donne moi ça, je vais le ranger va. Un air satisfait s’afficha sur le visage du petit garçon. Préférant ne pas se prendre plus de réflexion et surtout pour montrer l’exemple, Davis rangea avec soin son mégot dans son paquet avant de poser sa main sur la tête du jeune homme. Éparpillant ses cheveux avant de se baisser à sa hauteur. Bon sinon…Qu’est-ce que tu fous là ? Tu as un rencard ou quoi ? »
« Non, t’es fou toi ! Je suis venu voir l’entraînement des Besaid Aurochs ! Mais on dirait que j’arrive trop tard. Ils sont dans l’eau hein ? »
« Ouah, c’est que tu deviens perspicace toi ! Ouais, j’allais justement plonger pour les voir. Tu veux venir ? »
« Je ne peux pas…Je ne sais pas encore bien nager. Je t’attends ici. Laissant le jeune ténébreux s’enfoncer à nouveau dans l’eau, Boris l’interpella à nouveau avant de mettre ses deux mains en porte-voix pour mieux se faire entendre. Eh Davis ! Je peux jouer avec ta lance ? S’il te plait, je ferais gaffe ! »
« Tu plaisantes gamin ? Je ne veux pas de problème avec tes darons ! »
« S’il te plait ! Promis je serais prudent ! »
« …Ouais bon okay, mais gare à toi hein ! Tu ne me l’abîme pas. Déjà que j’en ai une en réparation… »

Lançant le petit bâton tout en surveillant que le jeune garçon le rattrape au vol, le jeunot salua le gamin d’un geste de la main avant de prendre une grande inspiration et de plonger aussitôt dans l’eau salée. Avec le temps qu’il avait perdu à la surface, il avait dû rater pas mal de choses. Préférant rester éloigner du groupe pour ne pas déranger à sa simple présence, Davis regarda d’un air sérieux l’équipe qui semblait avoir repris des bases plus concluantes. Visiblement Wakka avait décidé d’entraîner ses petits protégés à effectuer des tacles. La technique était un peu bizarre d’un point vu extérieur, mais assez concluante quand on voyait l’effet quelle infligée. Aussi étonnant que ça puisse l’être, cette fameuse technique fut effectuée à la perfection par l’un des défenseurs. Comme quoi parfois, les membres pouvaient se débrouiller quand ils s’y mettaient à fond. Le rouquin semblait être ravi de cette performance. On aurait dit un gamin qui découvrait un trésor extraordinaire, ce qui fit doucement sourire le chevalier dragon. Malheureusement pour lui, l’air commença à lui manquer dans les poumons et c’est en voyant l’équipe se reformer pour un autre match que le jeunot remonta à la surface, appréciant le soleil, mais surtout l’air environnant qui regonfla aisément ses poumons. Crachant un peu d’eau, Davis se tourna sans attendre vers la plage où il voyait le jeune garçon qui était toujours présent sur celle-ci. Le jeune ténébreux aurait bien voulu revoir l’équipe en action, mais il préféra retourner sur le sable chaud, de façon à surveiller le petit qui, au fur et à mesure ou le chevalier dragon s’approchait tirait une tête à faire peur les morts.

« Eh Boris ! C’est quoi cette tête ? T’as vu un béhémot dans la forêt ou quoi ? »
« Ta lance…J’arrive pas à la plier. »
« Non ! Tu déconnes ? Purée Boris…T’avais promis de faire gaffe ! »

Reprenant sans attendre son bien, Davis regarda un moment sa lance, avant d’appuyer sur le bouton, mais rien ne se passait. Soupirant tout en posant son regard sur le gamin, celui-ci afficha un air dépité ce qui fit un peu sourire le jeune arrogant. Bon au moins, il avait l’air désolé, c’était déjà ça. Ébouriffant les cheveux de l’enfant, tout en lui indiquant que ce n’était pas grave, le lancier ne tarda pas à s’installer à nouveau sur son rocher, essayant de voir par lui-même ce qui pouvait bloquer sa lance. Est-ce que c’était à cause du sable ? Une saleté qui s’était incrustée dans le mécanisme ? Il avait tellement de possibilité que le jeune homme ne savait plus ou en donner la tête. C’est d’ailleurs à ce moment-là, qu’un bruit s’extirpa hors de l’eau. En levant le regard, Davis pouvait voir qu’il s’agissait de Wakka et de sa superbe technique la Sphere Shoot. Le petit garçon afficha son admiration, lançant un cri qui montrait toute sa surprise. L’homme vaniteux lui, regarda la scène d’un air neutre, se tournant parfois vers le gamin pour s’amuser de sa réaction. Quand on est petit, tout nous émerveille et c’est malheureusement une qualité que les adultes perdaient en grandissant.

« Wouah ! Moi aussi je veux être aussi puissant que Wakka. T’as vu ce qu’il a fait ? C’est géant ! »
« Quoi ? Tu veux intégrer les Besaid Aurochs ? »
« Oui…Mais pour ça, il faut que je sois fort à la nage. Tu crois que j’aurais le droit de leur parler ? Surtout au capitaine ? »
« Bah, ils arrivent bien à me supporter. Ils peuvent bien te supporter ! Donc tente ta chance. »

Un sourire satisfait se dessina sur les lèvres de l’enfant qui semblait être assez heureux de cette nouvelle. Il ne fallait pas grand-chose pour rendre un gamin heureux. Reportant son attention sur sa lance, l’équipe de Blitz ne tarda pas à sortir hors de l’eau turquoise. Intimidé de voir autant de monde d’un coup, le jeune garçon fila se cacher derrière un arbre ce qui amusa Davis qui préféra retenir son rire moqueur. Après tout, c’était toujours stressant de voir ses modèles. Le rouquin ne tarda pas à s’effondrer sur le sable, lançant un bruitage court qui marquait sans cacher la fatigue. La pause repas venait de sonner et pour ça, il suffisait de voir la position du soleil pour s’apercevoir de l’horaire. Se relevant sur son rocher après avoir entendu son prénom dans la voix du roux, Davis entendit un bruit assez étrange qui semblait pourfendre l’air. Une première balle le frôla de peu, tandis que l’une d’elle le frappa au bras et l’autre à la hanche. La vengeance était un plat qui se mange froid et visiblement l’équipe des Besaid Aurochs comptait se venger dés maintenant. Écoutant le conseil de Wakka, le jeune ténébreux se mit à sourire avant de placer sa lance devant lui en signe défensif. Sa main s’avança à son tour elle aussi, marquant la provocation qu’il avait l’habitude de faire envers ses ennemis. Avec les chocs causés par les balles, sa lance arriverait peut-être à se remettre en marche. Du moins, c’est ce qu’espérait ce jeune suicidaire.

« C’est tout ? Je m’attendais à mieux venant de votre part ! Allez les mecs ! Je ne mords pas. Du moins pas encore ! »
« Tu vas déguster petit ! »

Est-ce vraiment étonnant de voir Davis jouer sur la provoc ? Pas vraiment et c’est en se préparant contre les assauts de ses nouveaux ennemis que le jeune homme se tenait prêt. Heureusement pour lui qu’il était armé de sa lance. Sinon, il n’aurait pas vraiment fait long feu sur son rocher. Bien qu’il lui arrivait d’esquiver pas mal de balle. Le jeunot était bien obligé d’admettre que la force qui était insufflée en celle-ci était assez impressionnante. Il avait bien faillit tomber plus d’une fois dans l’eau, mais il se rattrapait à temps à chaque fois. Regardant la scène depuis son arbre. Le jeune Boris était plutôt déçu de voir que l’équipe de Blitz avait du mal à avoir ce sale crâneur. Prenant sur lui pour mettre sa timidité de côté, le jeune homme sortis sans attendre de sa cachette, portant ses mains en porte-voix pour se faire entendre de Davis est ainsi donner une victoire à son équipe préférée. Il connaissait bien mieux le combattant que les autres et ainsi, il pouvait jouer de ses connaissances pour lui faire perdre ses moyens, ainsi que l’équilibre.

« Davis ! J’ai oubliée de te dire que Prine est arrivée sur l’île ! »
« QUOOOOI ? Qu’est-ce que tu viens de dire ? Sans même faire gaffe aux attaques qui venaient sur lui, le jeunot se tourna brutalement vers le petit qui se mit à sourire grandement en voyant que celui-ci s’était pris un ballon en pleine poire. Wouuaaah ! Basculant en arrière, l’homme vaniteux ne tarda pas à faire le pont, plongeant sa lance dans l’eau pour lui donner un appuie, sauf que c’est à ce moment précis que la lance décida de se débloquer, se transformant rapidement avant de faire tomber le jeune con dans l’eau. Putain  mes clopes ! »

Sans attendre, le lancier  lança avec une rapidité exemplaire son paquet non loin du sable fin. L’eau douce ça pouvait aller, mais l’eau de mer était plutôt déconseiller. Devant la chute plutôt ridicule du jeune homme, l’équipe ne tarda pas à rire aux éclats, tandis que Davis se massa sa tête qui lui faisait plutôt mal. S’approchant du lancier, le petit homme lança un grand sourire narquois avant de tirer la langue envers le jeunot pour l’irriter un peu.

« Je plaisante ! Prine n’est pas sur l’île. Je savais que ça te ferait réagir si je te disais ça. »
« Sale petit con ! La prochaine fois que tu me fais une frayeur comme ça, je te le fais payer ! »
« En tout cas ! C’est les Besaid Aurochs les meilleurs ! Même toi tu ne fais pas l’affaire contre eux ! »

Râlant tout en arrosant le sale gamin, le ténébreux se redressa hors de l’eau, vérifiant à nouveau le fonctionnement de sa lance avant de la ranger soigneusement tout en s’approchant de l’équipe avec le jeune Boris. Le jeune garçon semblait d’un coup intimidé, n’osant pas lever le regard vers ses stars qu’il adulait tant. Préférant prendre les devants, Davis posa doucement sa main sur l’épaule de l’enfant avant de faire les présentations.

« Bon je vous présente Boris ! C’est l’un de vos plus grands fans. Son rêve ça serait d’intégrer votre équipe plus tard. Alors, donnez-lui confiance en lui hein ? Pour le moment, il pense que ça ne peut pas être possible parce qu’il ne sait pas bien nager. »
« Eh ! Tu n’étais pas obligé de leur dire… »
« On se tait quand un ainé parle. T’en pense quoi Wak ? Si tu lui expliquais comment ça marche-toi ? Tes le capitaine après tout ! »

En voyant le rouquin, les yeux du jeune garçon commencèrent à s’illuminer, ce qui fit rire Davis qui attendit que l’équipe avance avant de faire de même. Vu que c’était l’heure du repas, autant ne pas perdre de temps et rentrer. Il fallait bien reprendre des forces, surtout pour les sportifs. De plus, rien n’empêchait Wakka d’expliquer les fonctionnements du blitz tout en marchant jusqu’à cette petite ville qu’était Besaid.


Dernière édition par Heartly le Mer 15 Jan - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heartly
Ancienne Mère Fondatrice

Ancienne Mère Fondatrice

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Plage et Blitzball   Mer 15 Jan - 15:49

→ Wakka gagne 50 gils

Davis et Wakka reviennent sur: Besaid - Vivre d'air pur et d'eau fraiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plage et Blitzball
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plage et Blitzball
» Cérémonie d'ouverture de l'exposition universelle de Ieyasu-Plage [Retransmission]
» Ieyasu-Plage : saison 03 annulée
» [deck mélée] Martell - Béric s'en va à la plage de sable
» LeLapin à la plage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Île de Besaid-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives