Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez|

L'éther des riches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sire Zephirin

Le Juste
Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: L'éther des riches Dim 28 Oct - 12:36

shield RP reboot. Zephirin & Camilla viennent d'Alexandrie.

Un sifflement chantant, des paroles murmurés, le tintement d'un verre, l'écoulement d'un éther, les oreilles qui sifflent, des regards déplacés... Décidément, peu importe à quel comptoir on s'accoudait, les histoires et les rites étaient les mêmes. Avec une fine odeur de tabac dans l'air et l'alcool qui coulait, cet endroit rappelait presque le Chevalier Oublié, ce petit bar d'Ishgard où les petites gens comme les plus riches se perdaient dans un fond de verre, en quête d'amour, de vérité, ou de noirceur pour oublier leurs propres ténèbres...
Une pratique à laquelle Zephirin ne s'était jamais adonné, naturellement.

Tréno était une grande ville colorée, empreinte d'une ombre indéchiffrable. Cet endroit avait rapidement attiré l'attention du guerrier qui avait désiré y poser sa main. Cependant, quelque chose avait gêné le procéder de ses actions. Une autre personne qui bossait dans les abîmes, là où les pauvres ratissaient le sol à la recherche de la moindre pièce. L'élézen ne pouvait pas dire être à l'aise avec ces lieux où se mélangeaient les arômes nauséeux d'humidité, de sueur, de sang et de nourriture en décomposition. Tout lui inspirait dégoût sous les hauts placés de Tréno. Qui plus était, il n'avait rien à faire avec ces chiens...

Néanmoins, il n'aimait pas l'idée qu'il y ait de la compétition dans ce qu'il entreprenait. Dans ce monde si nouveau pour lui, il avait dû lutter pour se forger une place et essayer de récupérer une armée qui lui permettrait de mettre la main sur tous ces cristaux. Ce vœu, il le voulait, il pourrait ainsi ramener ses frères d'armes ainsi que Thordan, et gouverner Héméra.
Mais pour ça, il faudrait trouver les chimères, et pour ça, la première chose à faire était simple : trouver des informations. C'était bien pourquoi il essayait d'avoir la main-mise sur une ville comme Tréno. Globalement connue, avec une pluie de ragots en permanence, il y avait de quoi être tenu au jus des dernières rumeurs dans un coin pareil.

Aussi, son premier objectif était de grimper dans la hiérarchie de la Garde de Tréno. Malheureusement, ce n'était pas si facile. Il devrait se faire un nom d'abord et petit à petit se hisser... Hm. Soit, tout vient à point à qui veut attendre. C'était une bonne chose, car Zephirin était un homme très patient. Un jour, il aurait ce qu'il voulait, il le savait bien.

« Je vous sers quelque chose ? »
Zephirin leva ses yeux ambres vers le barman qui s'interrogeait sur sa présence depuis de nombreuses minutes. Même assis sur ce tabouret, il faisait plus grand que lui. Il n'avait pas peur de s'adresser à ses clients... De toute manière, il n'était pas là pour faire des histoires. Zephirin secoua lentement la tête.
« J'attends quelqu'un. » Oui, Camilla. Cette ravissante sorcière était partit en reconnaissance dans la ville à sa demande. Après l'épisode d'Alexandrie, elle s'était retrouvée dans un sale état, mais depuis, elle avait retrouvée un semblant de force... Elle avait eut la gentillesse de l'aider lorsqu'il était sortit de l'Au-Delà, légèrement déboussolé mais toujours aussi fier, cela dit. Il lui rendait plus ou moins la pareille en ayant promit de la protéger depuis qu'un chasseur de sorcière l'avait attaqué.

En échange néanmoins, il attendait d'elle une certaine aide. Comme de récupérer des informations.

Le barman laissa Zephirin à ses affaires, négligeant de lui dire que s'il ne commandait pas, en théorie, il ne pouvait pas rester ici à flâner. De toute façon, avant qu'il ne rassemble son courage pour daigner dire une chose pareille à l'homme aux oreilles pointues, celui-ci se retrouva accompagné. Il tourna son attention vers la donzelle.
« Alors ? » De tout et de rien. Des chimères, des cristaux, de cet homme qui s'occupait des pauvres sous leurs pieds, de tout. Il savait qu'il n'y avait pas plus précieux que les informations pour comprendre et ensuite appréhender un monde, alors autant commencer par ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Dante

Sorcière du Passé
Sorcière du Passé

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches Dim 28 Oct - 14:48

Quelle ville pathétique. Sérieusement, c'était à se demander lesquels étaient les plus misérables, les pauvres qui se lamentaient sur leur sort, ou les riches qui étalaient leur fortune à la vue de tous? Elle était passée dans les quartiers chics, éprouvant du dégoût devant ces gros lards qui s'empiffraient d'un jambon entier là où un enfant crevait de faim trois mètres plus loin, mais elle avait souri en voyant le dit-enfant se mettre à courir après avoir chipé une pièce d'or à l'un des morfales en velours rouge.

Malgré tout, il y avait de l'amélioration de ce qu'on disait, il y avait moins de pauvres en ville car ils s'étaient presque tous installés en dehors de la ville pour cultiver les champs et travailler dans les mines, améliorant les conditions de vie au final. Et même les soldats semblaient un peu plus sereins maintenant qu'ils avaient "un peu moins" de petits larcins à élucider. Ils pouvaient se concentrer sur leur vrai rôle, juste protéger la ville des attaques extérieures.

Après son petit tour, vêtue d'un long manteau noir à capuche, ouvert devant pour laisser sa poitrine libre de mouvements, mais ses cheveux dissimulés dans l'obscurité, elle prit un nouveau chemin pour revenir vers le quartier résidentiel, traversant une ruelle, puis une autre, jusqu'à arriver enfin à une taverne, surtout fréquentée par des soldats, là où Zephirin pouvait passer le plus inaperçu.

Elle rejeta sa capuche en arrière, lança un regard dédaigneux à un soldat qui la siffla en passant, puis sans un mot revint vers le guerrier d'Azur pour s'asseoir. Le serveur était venu très très vite en la voyant arriver, ses yeux étaient un peu trop au sud de la sorcière, mais après tout, si elle ne voulait pas qu'on la regarde, elle ne porterait pas de décolleté. C'était toujours très utile, surtout dans ce genre d'endroit où les hommes faisaient n'importe quoi pour un battement de cils

«J'aimerais un petit cocktail avec trois fruits pressés différents, une touche de rhum, un peu de sucre et si vous pouviez faire en sorte que le mélange apparaisse violet, ce serait parfait  Coeur2» d'abord perplexe, le serveur vira au cramoisi lorsqu'elle lui fit son plus beau sourire, puis il prit la commande en bégayant auprès de Zephirin et elle le regarda partir avec un petit geste de la main et un sourire de minette.

Dès qu'il eut le dos tourné, elle reprit son air sérieux et même blasé pour revenir vers Zephirin

«Pitoyable... bon. J'ai fait un peu le tour, de toute évidence, la prêtresse de Gaza Est est intervenue auprès de la Reine d'Alexandrie pour placer des pions dans la ville...» elle sortit un petit calepin où elle avait pris toutes ses notes «Apparemment, un certain Dague Sombre a énormément contribué avec le Juge Von Karma pour améliorer les conditions de vie des pauvres... mais honnêtement, ce Dague Sombre est un crétin, je pense que tu avais raison sur le fait qu'il y a quelqu'un derrière qui tire les ficelles... et après une petite enquête auprès de soldats, il se trouve que Dague Sombre aurait été vu avec ta petite prêtresse blonde, mais aussi un étranger, blond, bizarre, du nom de Vlad.»

Elle eut un regard malicieux, elle connaissait le nom d'Edna, mais ça l'amusait de faire comme s'il était lié à elle d'une manière ou d'une autre! Cette prêtresse l'avait aidé pour se faire des relations, elle semblait bien l'apprécier en tout cas, mais elle savait aussi que si Zephirin la tolérait, ce ne serait que parce qu'elle pourrait lui être utile
«Malheureusement, ce Vlad n'est plus à Tréno pour le moment. Mais je pense qu'en titillant un peu Dague Sombre, on devrait pouvoir en apprendre plus. Toujours est-il qu'Edna ne doit pas l'apprécier, car elle a volontairement évincé Dague Sombre des responsabilités de la ville, malgré tout ce qu'il a fait. C'est un certain Borero qui supervise les travaux des gens dans les champs et dans les mines...»

Elle se tut alors que le serveur revenait avec leur boisson, elle sourit en voyant la magnifique substance violette! On aurait pu croire à du poison, mais elle ressentait bien l'odeur de la myrtille et de la fraise, qui donnaient surement cette belle couleur
«Merci» dit-elle en faisant exprès d'effleurer sa main quand il posa son verre
«Je... c'est la maison qui offre!»
«Vous êtes adorable.»
elle agita cependant la main, elle n'avait pas envie de jouer à ce petit jeu trop longtemps, c'était barbant. Il s'éloigna et elle but une gorgée, c'était bon.

«Bref, tout ça pour dire qu'il faudra se méfier de ce Vlad... mais te concernant celui qui t'intéresse, c'est Vladimir Marvig, on pourrait dire que c'est le nouveau Maire. C'est un ancien militaire d'Alexandrie, et je suis sure qu'il doit se chercher un bon conseiller militaire, car j'ai cru comprendre qu'il n'avait pas une si longue expérience que ça!» un petit sourcil haussé, commencer à être dans les petits papiers du maire pour le conseiller sur les meilleures manières de protéger sa ville, ça pouvait sacrément aider à prendre du galon, non? Surtout de la part d'un type qui avait commandé toute une armée sur son monde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Zephirin

Le Juste
Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches Mar 30 Oct - 10:52

Dans une taverne fréquentée principalement par des soldats aussi bien lassés de leurs journées qu'en mal d'amour, il était très facile de noter l'arrivée de Camilla. A vrai dire, Zephirin n'eut pas même à se retourner. Il sentit son parfum sitôt qu'un militaire mal élevé daigna lui offrir un sifflement d'admiration à son passage.
Lorsqu'elle l'eut rejoint, il la regarda séduire le barman avec une facilité tout à fait digne d'elle dans le but d'obtenir le très exact cocktail qu'elle désirait. Néanmoins, son sourire mielleux et son regard scintillant s'évaporèrent sitôt l'idiot partit en quête de quoi faire un breuvage violacé pour la si magnifique donzelle.

Abaissant son masque, elle dévoila au Chevalier de l'Azur ce qu'elle avait récupéré comme informations dans la ville. Il écouta attentivement en fixant continuellement un point imaginaire sur le comptoir en acajou. Il ne tiqua pas quand elle parla de "sa" prêtresse, mais retint surtout qu'un autre homme tirait les ficelles dans l'ombre comme il l'avait pensé, un certain Vlad, mais que son intérêt ne devrait pas non plus se diriger par là pour commencer... bien qu'il serait sage de chercher des informations sur cet individu tôt ou tard...

Non, sa priorité devrait être une sorte de maire, un certain Vladimir Marvig. Un ancien militaire en plus, qui serait à la recherche d'un conseiller en la matière. On put deviner un léger rictus qui vint fendre l'expression si neutre du chevalier.
« Voilà qui tombe à point nommé. Nous rendrons visite à ce maire pour lui proposer mes services. Je présume que mon expertise lui sera utile. » Ses intentions n'étaient évidemment pas louables. Il n'était pas là pour devenir le toutou d'un gamin qui jouait aux soldats. Cependant, en devenant le conseiller militaire, il pourrait très bien le pousser à faire certaines choses dans son propre intérêt par exemple, une fois la confiance installée... Hm. Il faudrait y aller une étape à la fois.

Mais maintenant, il y avait aussi ce problème de Vlad, sans parler des soucis qui accompagnaient Camilla aussi... ce chasseur de sorcière savait maintenant qu'elle était l'une de ces magiciennes, et s'ils venaient à recroiser son chemin, sans doute essaierait-il de l'éliminer. Zephirin n'avait ni nom, ni apparence en tête, si ce n'était qu'une brève description de la part de la jeune femme alors secouée par les récents événements. Bien, il ne risquait pas d'être ici de toute manière... sinon, il serait un problème supplémentaire sur leur échiquier.

Il repensa aux paroles de la dame et repassa le nom de Dague Sombre dans son esprit.
« Si Edna a évincé cet individu de sa position récemment, c'est le moment parfait pour lui soutirer des détails concernant ce Vlad... Sais-tu où je pourrais le trouver ? » Sans doute était-il chez les pauvres, un endroit où Zephirin préférait s'abstenir d'aller, mais soit. S'il devait tenter de récupérer une armée et de gouverner les hauteurs de Tréno d'un point de vu militaire, il devrait faire l'effort de savoir ce qui se tramait chez les rats... hors de question d'être surpris par une attaque venue d'en dessous après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Dante

Sorcière du Passé
Sorcière du Passé

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches Mar 30 Oct - 16:54

Les hommes sont si faciles à manipuler. Malgré tout, Camilla n'était pas de celles à pouvoir jouer ce petit jeu éternellement, malgré ses atouts, elle n'aimait pas trop en jouer. Un peu ça va, trop ça devient très lourd et c'est chiant. Un coup de hache dans la tronche peut parfois avoir le même effet qu'un battement de cils.

Elle prit le petit parasol qui avait été mis dans son verre pour mélanger un peu le cocktail, les glaçons faisaient un léger tintement pendant qu'elle racontait à Zephirin ce qu'elle avait pu récolter comme renseignements. Le plus important était de rencontrer le nouveau Maire, un jeune homme, probablement fort en soit avec une certaine expérience de la gestion et des finances de part sa famille, un poil soldat aussi, un peu touche à tout au final ce qui lui a valu ce poste. Mais pas un si grand soldat que ça non plus et c'était là où Zephirin pouvait prendre l'avantage! Il faudrait la jouer malicieusement évidemment, tout en subtilité, mais ça, la sorcière savait que le chevalier d'Azur en était tout à fait capable.


«Figure toi que ce cher Maire organise une petite fête ce soir, avec une vente aux enchères dont les bénéfices sont censés revenir à la reconstruction de Dali! Une méthode maligne de faire participer ces riches qui ne savent pas quoi faire de leur argent!» elle lui tendit un petit carton d'invitation, il n'y avait pas de nom dessus, les lettres d'or d'une écriture manuscrite et élégante indiquaient le lieu et l'heure, pour deux personnes «et il se trouve que quelqu'un a malheureusement perdu son invitation... dommage, ça fait un donateur de moins..» oui, la séduction faisait vraiment faire pleins de bêtises aux hommes!

À voir s'il acceptait de procéder ainsi, ou essayer plutôt d'obtenir un entretien dans son bureau, mais l'en n'empêchait pas l'autre après tout? Par la suite, la jeune femme revint sur un certain rival, quelqu'un qui semblait aussi vouloir avoir la main sur cette ville. Ils n'avaient peut-être pas les mêmes objectifs, la jeune femme ne pouvait le savoir pour l'heure, mais en tout cas, il devait tirer les ficelles quelque part lui aussi.


«Ils seraient tous deux partis pour Alexandrie il y a plusieurs semaines déjà. La prêtresse est revenue il y a quelques jours à peine, lui par contre, aucune nouvelle. Je pense qu'Edna sera présente à la fête de ce soir, elle semble avoir à cœur de rétablir l'équilibre de cette ville si j'ai bien compris, faire en sorte que les riches soient moins riches, ça devrait l'intéresser non?» elle agita la main, elle aurait presque pu paraître jalouse si c'était son genre «enfin, tu la connais mieux que moi. Je présume que tu devrais savoir où la trouver au pire?»

Avec ses pouvoirs liés à la terre, elle était surement encore plantée dans les champs hors de la ville non? Camilla ne savait pas trop si elle voulait la rencontrer, avec ses pouvoirs diminués, faire face à une nana probablement plus forte qu'elle ne lui plaisait pas. Son égo en prenait un petit coup, déjà qu'elle avait encore du mal à digérer d'avoir perdu ses pouvoirs... bref.

Elle but une nouvelle gorgée de sa boisson pour voir ce qu'en pensait Zephirin. Avait-elle bien travaillé finalement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Zephirin

Le Juste
Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches Mer 31 Oct - 11:38

Il serait difficile de parler avec ce Dague Sombre, néanmoins, le maire demeurait accessible : Camilla lui parla d'une soirée qui aurait lieu le soir même, organisée par le maire. Sans doute faudrait-il dénicher une tenue adaptée dans ce cas. C'était dans le cadre d'une vente aux enchères, où les riches venaient jeter leur argent parce qu'ils ignoraient complètement quoi en faire. Une activité à laquelle Zephirin n'avait jamais participé, mais il pouvait dire connaître le principe, puisque ce n'était pas étranger aux plus hauts placés d'Ishgard qui s'adonnaient à ce type de dépense quelques fois par année.

Il n'y avait en plus aucun problème pour s'y rendre, car la sorcière possédait une invitation. Le Chevalier de l'Azur ne chercha même pas à savoir où et comment elle se l'était procuré. La connaissant, elle avait dû faire de belles façons à quelqu'un et l'avait dérobé, ou se l'était vu offerte, à l'extrême.
« Je te souhaite que tu n'aies pas eu à te déshonorer pour une si petite chose. J'aurais pu me débrouiller autrement sinon. » Il aurait trouvé un moyen d'entrer avec ou sans invitation, mais il devait avouer que c'était plus facile et plus utile ainsi. Evidemment, peu lui importait ce que Camilla ait put faire pour récupérer ce petit carton si joliment décoré, mais soit. Bref, c'était tout de même une bonne idée, qu'il s'empressa de saluer après tout. « Quoi qu'il en soit, bonne initiative. Cela nous facilitera la tâche. » Et de beaucoup.

Selon la sorcière aux cheveux violacés, Edna serait peut-être à la fête... C'était une bonne chose. Comme ils se connaissaient et étaient en bons termes, Zephirin supposait qu'elle pourrait peut-être parler positivement en son nom à ce cher maire. Avoir une prêtresse vantant ses mérites pourrait certainement ajouter du poids à ce que cette personne penserait de lui... Néanmoins, tout dépendait de son niveau de crédulité.
« Aussi petite soit-elle, elle ne passe pas inaperçue. Ne t'inquiètes pas pour ça. » Il regarda un instant le carton d'invitation, avant de le rendre à Camilla, lui accordant ainsi une confiance somme toute silencieuse puisqu'il lui laissait un laisser-passer assez important. « Je suppose que nous allons devoir nous trouver une tenue plus élégante. Crois-tu qu'il te sera possible de conserver mon armure avec ta magie ? Je préférerais ne pas m'en éloigner de trop. » Il fallait toujours être prêt à toutes éventualités. Toujours.

Sitôt dehors, en compagnie de la demoiselle, il considéra l'horizon.
« Une vente aux enchères... Je suis persuadé qu'il faudra y mettre un prix afin de ne pas éveiller les soupçons. Ils risquent de se douter de quelque chose si je ne participe pas. » Il croisa les bras en réfléchissant un instant à ce souci. Il n'était pas aussi bien fortuné qu'il ne l'était sur Hydaelyn. En perdant sa vie, il avait tout perdu. Son influence, son argent, son armée. Autant dire que la situation lui déplaisait. « J'improviserai sur place. Mon intérêt pour l'aspect militaire de la ville devrait guider l'attention des plus curieux ailleurs. »

« Bien, une chose à la fois. Commençons par nous trouver une tenue distinguée. » Connaissant Camilla, elle devait déjà avoir ça dans la poche, ou plutôt sous ses paillettes de magie... Mais sauf si elle l'aidait, il allait devoir se trouver une boutique où s'habiller. Fort heureusement, il n'était pas étranger à ce type de soirée, aussi saurait-il parfaitement quoi choisir pour un événement pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Dante

Sorcière du Passé
Sorcière du Passé

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches Mer 31 Oct - 20:07

Se déshonorer? Et puis quoi encore? Si l'individu n'avait ne serait-ce qu'essayé de la toucher, il y aurait perdu une main au minimum, sa virilité au mieux. D'un haussement d'épaule, la jeune femme préférait ne pas répondre et partit plutôt sur les petits détails de cette soirée. À savoir qui serait présent, ce genre de choses. Notamment Edna.

Zephirin lui rendit l'invitation en expliquant qu'il faudrait se vêtir pour l'occasion, la jeune femme approuva, si elle avait repéré quelques robes sur le chemin du retour, elle n'avait pas eu le temps de s'y attarder histoire de ne pas le faire trop attendre

«Et bien... en soit, trouver des vêtements ne sera pas difficile, le problème sera surtout de trouver ta taille. Quand je vois le gabarit de ceux d'ici...» il fallait voir, Zephirin était grand, fin, élancé! Les nobles de Tréno n'étaient que des petits grassouillets..., pour elle aussi d'ailleurs, ce serait délicat mais bon.

«En revanche, pour ton armure, je la garderai avec moi, oui... dans cette ville où out le monde semble jouer double jeu, il vaut probablement mieux se méfier.» ce serait pareil pour elle de toute manière, avec la perte de ses pouvoirs, elle ne pourrait pas téléporter son armure sur lui s'il était trop loin d'elle, mais le temps d'une soirée, cela devrait aller.

Alors qu'elle terminait son cocktail, ils se préparaient à partir et Zephirin mit l'accent sur les enchères à venir... il comptait voir ça plus tard, mais la jeune femme eut un léger sourire
«Il sera peut-être plus... facile de proposer plutôt quelque chose à mettre en vente? Je suis sure que ce genre de donation sera très appréciée!» elle sortit alors une gemme irisée de ses affaires et la montra au chevalier avec un certain intérêt

«Trouvée dans une mine de Gaïa quand j'y ai fait un petit tour pour chercher des chimères il y a quelques mois... qu'en penses-tu? As-tu déjà vu pareille beauté? Je suis sure que les enchères vont grimper au plafond avec un objet pareil et le Maire sera plus que ravi de cette contribution, tu ne penses pas?» elle la lui donna avec un haussement des épaules

«J'avoue que je ne sais pas trop pourquoi je la gardais. Le forgeron m'a dit que je ne pourrais rien en faire, mais il semblait quand même vouloir me l'acheter. J'ai senti qu'elle devait valoir plus qu'il ne voulait le dire alors j'ai préféré la garder. Au moins là, elle aura son utilité?»

Ramenant sa capuche sur sa tête, elle lui emboîta le pas et sortit dans la rue. C'était la fin de l'après-midi, les boutiques seraient encore ouvertes. Ils entrèrent dans une de ces boutiques chic où l'on vend justement des tenues de soirées. Trois grosses dames étaient déjà en train d'essayer des tenues, l'une n'arrivait pas à fermer son corset et la pauvre vendeuse suait sang et eau pour réussir à l'aider. Levant les yeux au ciel, Camilla aurait aimé pouvoir téléporter de la graisse ailleurs, ça aurait fait du bien à tout le monde.

Elle trouva finalement son bonheur, une magnifique robe violette, des manches longues et un bustier doré légèrement décolleté - moins que d'habitude dirons nous... elle ne s'occupait même pas de la vendeuse et alla l'essayer toute seule, lui lançant un regard lui disant bien qu'elle ne s'occupe pas d'elle et continue avec ses laiderons. Elle se regarda dans le miroir, la robe était bien ajustée. Le prix était ignoble par contre, pour une soirée, c'était ridicule. Elle remit sa tenue et dissimula la robe dans un trou noir, Puis, elle prit une légère inspiration et un portail apparut sous ses pieds. Quelques secondes plus tard, elle était dans l'arrière ruelle et rejoignit Zephirin dans la boutique pour homme. Si besoin, elle pourrait faire le même tour de passe-passe! Ce serait presque excitant qu'elle se retrouve dans sa cabine, non? [/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Zephirin

Le Juste
Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches Ven 2 Nov - 17:03

Il était vrai que ce serait difficile de lui trouver une tenue adéquate, sachant que les gens ici avaient une corpulence somme toute petite et replète... Zephirin risquait d'avoir de la difficulté à se trouver quelque chose d'élégant, mais assurément, ils avaient mis à jour leur sélection depuis la fusion des mondes - ou du moins il faudrait l'espérer ! Au moins, Camilla pourrait conserver son armure, donc il n'aurait pas à se préoccuper de ça.

Quant au problème avec l'enchère, Camilla suggéra de donner quelque chose à mettre en vente à la place... avant de lui montrer une superbe pierre précieuse qu'elle avait trouvé dans une grotte de Gaïa. Ce serait une bonne contribution effectivement et même Zephirin devait admettre que c'était une belle trouvaille.
« En effet. Espérons que ces grassouillets ne soient pas encore lassés des pierres précieuses. » A ce moment-là, un gros bonhomme bien gras passa, leur adressa un sourire de politesse, et poursuivit sa route. On pouvait entendre tintinnabuler ses lourdes chaînes, où de nombreuses pierres scintillaient.

Bref, ils se dirigèrent vers les boutiques. Ce n'était pas l'activité préféré du chevalier, mais pour être honnête, il n'était pas contre non plus. Il fallait se faire remarquer et avoir belle allure dans ce bas-monde pour avoir une influence et une place conséquente.

En allant dans la boutique pour hommes, il vit effectivement quelques messieurs qui essayaient des tenues souvent trop petites pour eux, comme s'ils vivaient perpétuellement dans l'illusion d'être plus maigre qu'ils ne l'étaient vraiment.
On bondit très rapidement sur Zephirin, sitôt qu'il mit une seconde de trop à regarder les rayons. Puisqu'il n'était pas bien bavard, le vendeur décida de lui suggérer certaines choses en se basant sur la couleur de son armure, ce qui plut au Chevalier de l'Azur. Au final, il se retrouva à essayer une tenue entièrement blanche, avec ses épaules recouvertes d'un manteau bleu azur avec des broderies argentés dessus. C'était aussi bien seyant qu'élégant, si bien qu'il considéra garder la tenue même après l'enchère. Cela pourrait être utile.

Lorsqu'il quitta la cabine d'essayage, le vendeur manqua de chuter à ses pieds pour le complimenter. En même temps, c'était une tenue très onéreuse alors forcément, s'il l'achetait, ça ferait un sacré chiffre d'affaires.
« Tu as eu le même traitement niais ? » Demanda-t-il à Camilla qui se trouvait là. Il avait apprit à ne plus être surpris par ses soudaines apparitions... Sa magie lui était encore inconnue pour la majorité mais il savait qu'elle pouvait se téléporter, donc.

Ignorant le vendeur qui comprit devoir se taire pour ne pas l'embêter davantage, il se posa devant un miroir et acquiesça. L'employé jubila alors que Zephirin retournait mettre son armure en attendant, laissant l'homme récupérer la tenue et si soigneusement la plier qu'on aurait juré qu'elle était en cristal. Il récupéra ses achats sans rechigner sur le prix avant de se tourner vers la sorcière qui s'assurerait sans doute de tout récupérer.
« Bien, c'est un problème de réglé. » Ils quittèrent la boutique, avec le vendeur qui le noyait de remerciement et de bonne journée et tout ce qui va avec. « Tu as trouvé quelque chose pour toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Dante

Sorcière du Passé
Sorcière du Passé

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches Dim 4 Nov - 10:26

Faire les boutiques de cette manière était à peu près supportable. Autant le dire, Camilla n'avait jamais été très portée sur le shopping. Disons qu'elle était plutôt le genre à entrer dans un magasin parce qu'elle avait vu quelque chose qui lui plaisait dans la vitrine, mais alors passer des heures à chercher et essayer, c'était d'un pénible. Heureusement au final, dans sa boutique, elle avait trouvé rapidement et avait pu sortir ni vue ni connue en laissant la pauvre vendeuse avec ses clientes grassouillettes.

Retrouvant Zephirin dans la boutique pour homme, elle leva les yeux au ciel devant le vendeur qui devait être ravi d'avoir enfin un bel homme comme client, à l'allure distinguée. Il lui faisait clairement les yeux doux, s'il aurait pu léché ses chaussures, nul doute qu'il ne s'en serait pas privé.

«Je n'ai pas eu droit à ce privilège, non. La vendeuse chez moi était trop occupée, je me suis débrouillée toute seule.» les bras croisés, elle tourna les yeux vers le vendeur qui avait embarqué le costume pour aller le plier et l'emballer soigneusement «très élégant en tout cas!» dit-elle avec un sourire.

Il récupéra son achat, elle ne s'offusqua pas du prix à vrai dire, à l'époque où elle était issue de famille riche, mettre autant d'argent dans un costume était normal. Même si elle avait passé ensuite le reste de son temps dans une cage, ça ne l'empêchait pas de garder certains souvenirs de son passé. Une fois hors de la boutique, il lui demanda si elle avait trouvé son bonheur, et elle approuva d'un signe de tête

«Je ne serai peut-être pas aussi éblouissante que toi, mais après tout, il vaut mieux que tu sois celui le plus mis en avant de nous deux!»

Nouveau sourire aux lèvres alors qu'ils prenaient la direction de l'auberge où ils séjournaient. Il fallait se préparer correctement pour le gala après tout, mais en chemin, Camilla se renseigna sur la manière de faire un don pour la vente aux enchères, il fallait normalement le remettre un peu en avance, mais elle posa innocemment la question si c'était possible de proposer un objet au dernier moment, et de toute évidence, même si ce n'était jamais arrivé, c'était possible. Revenant vers Zephirin qui était déjà arrivé à l'auberge, elle hocha de la tête d'un air entendu

«Normalement, il faut remettre les dons à l'avance, mais c'est possible de proposer un objet à la dernière minute! Je pense que ça ferait un plus bel effet que tu proposes la gemme directement au Maire!» enfin après, il pouvait aussi préférer la jouer discret, peut-être que ça ferait trop "m'as-tu vu" d'agir ainsi. Ce serait à lui de prendre la décision finale après tout!

Une fois à l'auberge, ils se reposèrent un peu, puis elle s'habilla et se coiffa. Elle aurait aimé avoir le pouvoir de changer d'apparence à volonté, même si elle pouvait téléporter ses vêtements pour s'habiller et se déshabiller en un clin d'œil, elle ne pouvait pas se coiffer ou se maquiller instantanément.

SoiréeSortant enfin de la salle de bain, elle tourna sur elle-même avant de faire une révérence de princesse

«Et voilà, cela vous sied-il Monseigneur?» elle pouffa de rire avant de le regarder habillé de pied en cape «Bien. Je pense que nous pouvons y aller? Ou bien peut-être as-tu d'autres préparatifs à faire avant?»

Autant ne pas se précipiter pour rien, la vente ne commencerait pas tout de suite, bon nombre de nobles allaient arriver en retard juste pour le plaisir de se faire désirer.
Mais là bas, une jeune femme était déjà arrivée, la prêtresse de Gaza Est regardait les différents prix exposés, elle n'avait fait aucun effort pour se vêtir pour la soirée, portant son éternelle petite robe blanche avec ses bottines et ses gants. Elle avait cependant laissé son ombrelle pour le moment. Le Maire faisait aussi partie des premiers arrivés et s'inclina poliment à son arrivée


«Bonjour, Dame Edna. Comment allez-vous?» la prêtresse se retourna, ne souriant pas vraiment comme à son habitude
«Ça peut aller. Et vous? Comment vivez-vous vos nouvelles fonctions?»
«Et bien, je viens à peine d'arriver. Ce n'est pas évident pour les habitants de cette ville de voir qu'un gouvernement à part entière se développe ici, ils étaient habitués à être sous la tutelle unique d'Alexandrie sans aucun représentant.»
elle eut un sourire amusé, ça ne leur ferait pas de mal à ces gros richards d'avoir quelqu'un pour les surveiller un peu...
«Et pour la sécurité?»
«Et bien, ce n'est pas évident non plus. La garde était essentiellement composée de familles nobles jusqu'à présent, et ils ne sont pas vraiment motivés à assurer la protection des gens dehors. Il faudrait que je revois tout ça aussi...»
elle comprit vite qu'il devait avoir des petits soucis d'organisation, mais elle n'était pas là pour jouer les nounous après tout hein? Les invités commençaient à arriver et le Maire dut s'éclipser. Sur le coup, la prêtresse se demandait si elle n'allait pas partir? Enfin, elle voulait quand même voir l'argent que ces idiots allaient dépenser pour la reconstruction de Dali, ça c'était important!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Zephirin

Le Juste
Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches Ven 9 Nov - 7:22

Camilla adjugea la tenue qu'il avait sélectionné, notant qu'il serait bien plus élégant qu'elle mais que c'était le mieux vu leurs objectifs. Il acquiesça, loin d'être modeste, mais ce n'était pas la beauté la question pour lui. L'intérêt, c'était surtout de se faire remarquer pour attirer l'attention de ce maire ou peu importe... En ayant l'air sophistiqué et avec une certaine droiture, normalement, il devrait pouvoir se faire une certaine prestance et ne pas passer inaperçu.

Une fois à l'auberge, Camilla vint le voir pour lui donner la gemme et suggérer qu'il la donne directement au maire. Ce serait une bonne manière de se faire remarquer... Certes, mais quelque chose déplaisait à Zephirin dans cette initiative. Il trouvait que ça faisait un peu... comment dit-on ? Lèche-bottes ? Ce n'était pas vraiment l'objectif.
« Il serait mieux de déposer la pierre au préalable. Mets un point d'honneur à savoir qui a posé cet acte de charité et je pense que cela suffira. L'autre option risque de faire trop tape-à-l’œil à mon avis. » Ça aurait put être une bonne idée en d'autres circonstances, mais pour le coup, le chevalier n'était pas convaincu.

Ils allèrent se préparer, et juste alors que Zephirin ajustait cette cape bleu azur qui n'était pas sans lui rappeler ses frères d'armes, Camilla sortit de la salle de bain, tout de robe vêtue. Elle était ravissante, ça allait sans dire. Elle demanda si cela lui convenait et il hocha simplement de la tête, stoïque comme d'habitude. Ils purent ensuite partir pour rejoindre la salle où cette petite fête semblait avoir lieu.

Ils arrivèrent juste au moment où le maire s'éclipsait pour aller discuter avec d'autres invités qui étaient arrivés juste avant eux. Zephirin le guetta un moment avant de se diriger automatiquement vers la petite silhouette avec laquelle il entretenait une conversation juste avant. Edna était arrivée dans les premiers à priori. C'était à se demander mine de rien ce qu'elle faisait ici, connaissant son affection peu notable pour les lieux de ce genre. Du moins, c'était l'impression qu'elle avait toujours donnée au chevalier de l'Azur.
« La première chose à faire serait d'en apprendre davantage sur cet homme sans directement lui adresser la parole. » Et quoi de mieux que d'aller voir sur quel sujet il s'entretenait avec Edna ? Comme ils se connaissaient en plus, la tâche n'en serait que plus aisée.

Une fois dans le champ de vision de la demoiselle, Zephirin se couvrit d'une attitude élégante en faisant une courbette devant la petite prêtresse.
« Dame Edna, heureux de vous revoir. J'ignore si vous connaissez déjà ma cavalière, aussi je vous présente Camilla. » Les bonnes formes, en bonne et due forme, quoi de mieux pour entamer une conversation. Il ignorait à vrai dire si Camilla l'avait simplement espionnée de loin ou si elles se connaissaient donc... au cas où... « J'ai remarqué à mon arrivée que vous discutiez avec le maire. Le brave homme doit être très occupé avec un événement pareil. Avez-vous participé à la vente en offrant quelque item ? » Cela l'étonnerait, mais sait-on jamais.

C'était juste une discussion basique, mais il ne pouvait pas non plus simplement l'interroger sitôt qu'il la rencontrait, ce serait louche... et il fallait tout faire pour ne pas éveiller le moindre soupçon dans une salle où les ragots et les rumeurs allaient bon vent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Dante

Sorcière du Passé
Sorcière du Passé

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches Sam 10 Nov - 16:45

SoiréeZephirin était d'une subtilité et d'un raffinement sans égal, aussi la sorcière prit sa gemme et se rendit à la salle des ventes pour la remettre tout en prenant soin de faire noter qu'elle était gracieusement offerte par Sire Zephirin De Valhourdin.

Elle revint ensuite à l'auberge pour rejoindre le chevalier et s'habiller. Une fois prêts, ils purent se rendre à la soirée, sans être trop en avance, ni en retard. Sur place, ils trouvèrent Edna qui n'avait pas fait d'effort pour s'habiller de façon chic, avec sa petite robe blanche et ses grosses bottes, elle observait les objets mis en vente avec un air qui supposait clairement qu'elle allait partir.

Zephirin comptait donc aller lui parler, la sorcière approuva sans trop d'enthousiasme. Une fois à sa hauteur - enfin sa hauteur, c'était relatif, elle lui mettait presque son imposante poitrine sous son nez à la petite prêtresse - elle croisa les bras en restant en retrait pour laisser le chevalier s'exprimer. Le visage de la petite blonde semblait un peu plus animé d'un coup

«Ah, Zephirin...» elle ne s'embarrassait pas d'intitulé visiblement, se tournant vers Camilla, elle hocha juste de la tête «je ne sais pas pourquoi, votre tête me dit quelque chose. J'ai du vous voir passer en ville je suppose?»
«C'est possible, en effet. J'ai pas mal visité la ville ces derniers jours.»
elle ne voulait pas dire qu'elle l'avait espionnée non plus et s'en voulait d'avoir été grillée! M'enfin peut-être qu'effectivement, elle l'avait juste aperçue.

Attrapant une coupe de champagne en passant, Edna lui lança un regard en biais sans rien prendre de son côté, un truc de riche surement que la prêtresse n'approuvait pas, mais elle ne semblait pas pour autant mal la juger, écoutant plutôt Zephirin qui s'intéressait au Maire

«Non, je n'ai rien offert pour ma part. Il faut dire que je n'ai rien qui pourrait intéresser qui que ce soit. En revanche, le Maire semble se donner du mal, ça fait plaisir à voir quand même.» elle croisait les bras alors qu'un gros type au loin ramenait un horrible tableau pour le proposer à la vente, il semblait tout fier de son don, le Maire grimaçait de son côté, se demandant surement qui voudrait une horreur pareille. Il sembla s'arrêter devant la gemme et y resta un moment devant

«Hum? On dirait que le Maire apprécie votre gemme, Sire Zephirin De Valhourdin? Je ne connaissais pas votre nom entier.» elle eut un sourire amusé, mais ne semblait pas surprise non plus, il était évident qu'il était issu de la haute société «c'est gentil à vous en tout cas, cette gemme va surement rapporter une fortune! Et je sais que le Maire s'en servira vraiment pour améliorer les plantations et les maisons autour de la ville...»

Il se tourna vers eux un moment d'ailleurs, elle lui fit un petit signe de la main alors qu'il regardait Zephirin d'un air curieux, mais n'avait pas encore le temps de s'approcher
«Le pauvre homme a un mal fou avec la garde de la ville. Ce sont que des snobs, des jeunes fils de riches issus des familles nobles qui savent à peine tenir une épée et qui ne se sont engagés que pour le prestige. Il aimerait bien avoir une vraie sécurité, mais je crois qu'il ne sait même pas par où commencer.»
«Alexandrie ne lui a donc pas envoyé de soldat digne de ce nom pour le conseiller?»
«Vous, vous ne connaissez pas les Brutos. Y'en n'a pas beaucoup qui sont assez intelligents pour prodiguer des conseils, ce sont presque tous des tas de muscles sans cervelle. À la limite, il y aurait eu plus de choix à Lindblum ou même Bloumecia, mais Tréno est rattachée à Alexandrie...»


Camilla se tourna vers Zephirin pour voir sa réaction, il est vrai que de ce qu'elle avait pu voir des soldats d'Alexandrie, ils n'avaient pas l'air de lumières..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Zephirin

Le Juste
Le Juste

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 9
HP : 1700/1700
MP : 50/50
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches Hier à 10:56

Zephirin et Edna avaient un peu le même modus operandi sur la manière de se parler. Stoïque, simple et presque froidement, le tout sans aucun sentiment négatif pour autant. C'était comme une relation professionnelle, si on le voulait.
Les présentations faites entre elle et Camilla - Zephirin remarqua que la jeune femme avait été remarquée pendant ses escapades en ville, mais il n'en fit pas tout un plat, estimant qu'elle aurait très bien put passer pour une simple touriste au pire des cas - ils purent discuter un peu de ce fameux maire qui représentait pour le moment l'élément central de l'intérêt de Zephirin grâce aux informations rapportées par la sorcière aux cheveux violets.

Le chevalier s'intéressa plutôt aux enchères, en sachant que cela mènerait forcément au maire d'une manière ou d'une autre. Edna n'avait rien donné, mais elle mentionna que le maire était bienheureux de sa donation - sans omettre de dire son nom au complet, s'étonnant de celui-ci avec un sourire. Elle précisa que c'était gentil de sa part et que cela aiderait certainement à améliorer les constructions et plantations hors de la ville.
« Tant mieux. C'est en tout altruisme que ce geste fut posé. » Dire ça avec une tête si stoïque n'était pas très convaincant peut-être, mais Zephirin n'était pas du genre à vraiment exprimer du bonheur ou de la gratitude ou qu'importe... Juste un discret sourire en coin qui s'effaça dans la minute après.

Éventuellement, Edna commença à parler de ce dont Camilla avait fait mention plus tôt : la sécurité de la ville. Le maire avait du mal à tout gérer. L'homme cherchait quelqu'un qui connaisse véritablement le domaine. Zephirin regarda le maire alors que la sorcière demandait pourquoi Alexandrie n'avait pas envoyé de gardes, mais à entendre Edna, la majorité étaient des incompétents.

Zephirin ramena son attention sur la petite prêtresse. C'était l'occasion.
« Hm ? C'est malheureux. Croyez-vous que je puisse lui suggérer quelque aide ? Là d'où je viens, j'étais à la tête d'une armée fort entraînée... Peut-être que mon expertise pourra lui être utile d'une certaine manière. » De suite proposer d'entrer dans la garde ou quoi, ce ne serait pas malin. Une étape à la fois. Il ignorait exactement comment effectuer cette approche, mais déjà, mentionner l'évident était une bonne chose... Car ce n'était guère là un mensonge ; oui, il était le bras-droit de l'Archevêque mais aussi celui considéré comme étant à la tête des Chevaliers de l'Azur, bien qu'ils fonctionnaient essentiellement comme un tout plutôt que comme un groupe avec un alpha.

« Si bien sûr le fait que je ne sois pas d'ici ne l'importune guère. » Un léger sourire pour noter que c'était souhaité comme une petite plaisanterie, pure comédie que voilà, avant qu'il ne tourne le regard vers le gros bonhomme qui venait de donner un très onéreux et très hideux tableau aux enchères. Il avait remarqué Camilla et s'était approché.
« Oh-oh gente dame, bonsoir ! Quel joli minois vous apportez à ce sombre décorum... Puis-je me permettre de vous demander ce qui vous emmène dans notre somptueuse ville ? » Il alla jouer avec sa moustache en attendant qu'elle réponde, tout sourire qu'il était, bedonnant et gras, franchement, pas de quoi attirer l'intérêt - sauf pour son argent. Zephirin n'eut aucune réaction, il savait bien que Camilla pourrait s'occuper de ce gros bonhomme. Elle n'était pas de ces femmes qui grelottaient devant un peu de flirt déplacé.

Il préféra continuer à parler avec Edna, ce qui donnait peut-être l'illusion au noble à côté que Camilla n'était pas accompagnée, d'où son approche indiscrète. Le noble d'Ishgard détourna son regard de la sorcière pour baisser la tête vers Edna - rappelons qu'il faisait près de deux mètres quand même.
« Vous n'êtes que de passage ? » Il savait qu'elle souhaitait aider les pauvres gens qui essayaient de se bâtir une vie dehors, mais il ignorait si elle campait en ville un moment ou si elle s'en retournerait là d'où elle venait... Le savoir serait utile en cas de nécessité plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camilla Dante

Sorcière du Passé
Sorcière du Passé

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 5
HP : 1100/1100
MP : 30/30
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches Aujourd'hui à 19:40

EdnaCette petite soirée s'annonçait aussi intéressante qu'énervante. Camilla s'était un peu éloignée, mais gardait malgré tout une oreille attentive à ce que pouvaient se dire Zephirin et Edna. La prêtresse ne semblait pas dans son élément ici, elle paraissait blasée mais savait que ce genre d'événement était nécessaire pour permettre de développer à son maximum cette ville sans qu'une moitié n'écrase l'autre.

Après avoir remercié le chevalier pour sa donation, la conversation avait tourné vers le Maire. En soit, Edna n'était pas si surprise que Zephirin s'y intéresse, mais elle n'y voyait pas de mal non plus. Elle n'avait jamais décelé de mauvaises intentions chez cet homme - contrairement à l'autre - elle avait juste pu constater combien il était intelligent. Et l'intelligence n'était pas forcément à condamner, il fallait parfois en tirer profit. Et elle savait que même s'il avait peut-être une idée derrière la tête, il pourrait aussi apporter beaucoup dans cette ville. Il fallait juste espérer qu'il n'ait pas "trop" d'ambition, et c'était surement là qu'elle se trompait. À voir un jour peut-être.

Ainsi, lorsque le chevalier proposa son aide, elle se contenta de hausser des épaules

«Ça ne coûte rien de demander. Et puis, peut-être qu'un entraînement nouveau ne fera pas de mal. Les armées se connaissent toutes par cœur, si un jour, sur un coup de tête, Lindblum décidait d'envahir Bloumecia et Alexandrie, ils n'auraient pas grand mal puisqu'ils connaissent toutes leurs faiblesses. Mais ça, je suppose que personne n'y pense.» trop confiant à l'idée que les dirigeants ne se retourneront plus les uns contre les autres, comme l'avait fait la Reine Branet il y a quelques années. Les idiots.

Du côté de Camilla, une espèce de gros pleins de sous s'approcha d'elle, posant ses yeux pour le scruter de haut en bas, elle manifesta un certain dédain tout en croisant ses bras sous sa poitrine pour la mettre en valeur

«À question idiote, réponse idiote. Je suis ici pour cette vente aux enchères... je suis venue de Lindblum pour essayer d'apporter ma pierre à l'édifice de ce délicieux projet qui est de rétablir un peu de dignité à cette ville.» l'homme se raidit un peu, mais probablement était-il habitué à se faire éconduire vu son apparence grotesque, car il ne se laissait pas déstabiliser

«C'est tout à votre honneur! J'ai proposé l'une de mes toiles à la vente, j'espère qu'elle vous plaira!»
«J'ose espérer que vous achèterez quelque chose. Le but est tout de même que cette vente récolte des fonds, non?»
«Euh je... oui oui bien sûr, évidemment.»
«Pour ma part, je ne m'intéresse pas aux tableaux. J'ai repéré une gemme magnifique, on dirait une améthyste, mais elle a un petit quelque chose de particulier, une aura plus sombre, comme si elle avait un pouvoir plus puissant que les améthystes classiques! J'ose espérer que j'aurai pris assez d'argent avec moi pour me l'accaparer!»
le gros homme se tourna pour chercher la gemme en question, Camilla affichait un léger sourire satisfait avant qu'il ne finisse par voir l'objet de sa convoitise

«Oh oh!! En effet, quelle pierre splendide! Vous savez quoi? Si jamais vous n'aviez pas assez sur vous, j'enchérirai afin de vous l'offrir!»
«C'est fort aimable à vous, vous remontez dans mon estime...»
elle tendit la main pour à peine effleurer le bras du noble et s'éclipsa, comme pour aller voir les autres œuvres exposées. L'homme ajusta son col et gardait toujours un œil sur la belle, se disant surement qu'il pourrait l'avoir à coup de cadeaux? Visiblement, Camilla avait réussi à trouver un beau pigeon prêt à mettre de l'argent sur la table!

Du côté d'Edna, elle avait souri en voyant le manège de la sorcière

«Votre amie est douée. Enfin faut dire que ce type a l'air idiot en passant.» elle prit un verre d'eau auprès d'un serveur qui passait par là - elle lui en avait déjà demandé un alors il savait qu'elle ne prendrait pas de champagne - avant de revenir vers le chevalier

«Oui et non. Je vais rester quelques jours pour m'assurer que les champs sont toujours fertiles et bien protégés. Avec le départ de Vlad, Borero a repris les commandes mais je ne suis pas sure encore qu'il arrive à se faire respecter. Je préfère rester dans le coin.» son regard se perdit et elle se tourna de nouveau vers Zephirin, l'air songeuse

«Vous avez dit... "là d'où je viens". Mais vous venez d'où exactement? Vu vos manières, vous ne venez ni de Dol, ni de Gaïa, ni de Spira. Et si vous dites avoir été à la tête d'une armée, il est évident que vous n'êtes pas de Héra non plus sinon vous seriez connus. Les grands chevaliers, on s'en souvient, y'a qu'à voir la Générale Beate...» machinalement, elle jouait avec le petit anneau accroché à son collier à son cou, Zephirin ne l'avait peut-être pas remarqué, mais là où il n'y avait vraiment qu'un anneau, maintenant se trouvait une petite pierre dans les tons roses ressemblant un peu à une fleur fermée... elle jouait avec tout en attendant sa réponse. Un nouveau tic?

Du côté de Camilla, elle s'était approchée du Maire pour entamer la conversation, simplement et sans arrière pensée. Elle ne faisait vraiment que discuter, car elle estimait que ce serait à Zéphirin d'agir. Au pire, elle pourrait être un intermédiaire pour faire les présentations. D'ailleurs, elle en profita juste pour montrer l'élezen du menton pour le désigner comme le donateur de la gemme, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'éther des riches

Revenir en haut Aller en bas
L'éther des riches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ils pillent les riches pour remplir leurs coffres!» On ne plaint jamais assez les petits enfants riches» [RP] A la recherche de l'Ether - Consécration de l'Eglise de Fourvières» Test de Grande guerre de l'Ether en publique» Screen de la team Earth/Ther/Archet !
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Tréno-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives