Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Xiah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xiah
Fleur du Désert

Fleur du Désert

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Xiah   Lun 1 Mai - 16:09

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Spira
• Nom: x
• Prénom: Xiah
• Âge: 22 ans
• Avatar utilisé: Xiah du jeu Xiah Online

Description

• Alignement: Guerrier du néant

• Description physique: D'une corpulence normale et en notant toutefois une certaine endurance physique avec, en bonus, des formes généreuses, Xiah est une jeune femme d'une taille avoisinant le mètre soixante dix. Plutôt grande pour une femme, elle se démarque aussi par une peau claire alors qu'elle a vécu toute sa vie dans le désert. On peut toutefois noter qu'elle doit passer du temps sous la chaleur du soleil parce qu'elle ne semble jamais avoir ni chaud ni froid malgré la tenue qu'elle peut arborer.

En se concentrant davantage sur son visage, on notera un regard pourpre des plus captivant et tout aussi brillant qu'une améthyste donnant l'air à la jouvencelle d'être parfaite. Autant par son nez au centre du visage que par sa bouche toujours étendue en sourire ou presque, on peut alors parler d'une perle de la nature, tout aussi belle que possible.

Encadrant son visage, sa chevelure est d'un noir profond et s'étend jusqu'en dessous de ses fesses. Généralement remontée en une queue de cheval assez haute et maintenue attachée par élastique de couleur lilas, elle garde une beauté qui s'adapte parfaitement au reste du corps de la demoiselle. Afin de ne pas trop recevoir les cheveux dans le visage, Xiah utilise aussi un serre tête de la même couleur que l'élastique et serti d'une améthyste bordé d'argent en son centre afin de rappeler ses yeux.

Ses oreilles sont prolongées par une boucle chacune, discrète mais bien présente lorsqu'elles ne sont pas cachées par ses cheveux. On notera aussi un collier d'or sur laquelle une nouvelle perle violette se trouve. Les bijoux sont ce qui habillent principalement cette jeune femme étant donné son manque d'appréciation pour tout ce qui peut la recouvrir. Ainsi, sa poitrine est camouflée par une armure qui fait office de soutien gorge. Assez solide pour parer des coups sans se détruire malgré le tranchant d'une épée mais restant esthétique avec son apparence générale avec les mêmes teintes violettes et argentées.

Sur la partie haute de son corps, il y a aussi un brassard sur chaque bras. Chacun de ces brassard est lié à une bague qu'elle a sur le majeur et à des voiles plus ou moins long lui donnant un air majestueux. Sur le haut de son bras, on remarque aussi un bracelet argenté présent davantage pour le visuel que pour son utilité.

La partie basse est, pour sa part, composée du minimum pour la couvrir mais surplombé d'une ceinture la camouflant un peu plus afin de donner un peu plus de respect à son apparence quand même mais sans trop en mettre puisque ça reste bien plus court qu'un pagne et bien plus libre qu'une jupe. Ainsi, l'avant et l'arrière de sa culotte ne sont pas visible lorsqu'elle est au repos par des petits voiles semi opaques dans les tons violets et argentés là où les côtés sont recouverts d'un voile plus grand dans les mêmes couleurs en remplaçant l'argenté par du transparent.

Ses jambes sont laissées à l'air libre jusqu'à des chaussures pour recouvrir ses pieds et lui permettre de marcher sur tout type de surface aussi. Si les chaussures sont dans une texture confortable et très légère, elles sont surmontée d'une partie métallique semblable à de l'argent et enlaçant le bas de la jambe tel un serpent dans des motifs agréables à regarder.

• Description psychologique: Toujours enjouée et motivée au maximum, Xiah est le genre de personne qui préfère camoufler ses peines par un sourire afin de réchauffer le cœur des autres. Empathique tout autant que sympathique, elle sera toujours une bonne amie pour quiconque malgré ses différences. C'est à croire qu'elle ne peut pas se démontrer méchante ou mauvaise et elle tentera toujours de faire le maximum pour que personne ne la voit comme une mauvaise personne mais ce n'est pas pour autant qu'elle a un cercle d'amis énorme, la majorité la voyant surtout comme le mouton noir du troupeau. Pourtant, elle adore ses parents et ces derniers le lui rendent parfaitement bien. C'est la seule raison pour laquelle elle n'a pas écouté sa soif d'aventures avant sa vingt deuxième année : rester avec sa famille lui semblait plus important.

Bavarde tout autant que curieuse, et aussi joueuse, elle a pourtant bien démontré de nombreuses fois tout ce qu'elle souhaiterait faire. Elle est avide de connaissances, elle cherche l'aventure et garde toujours son regard vers l'horizon afin de ne pas avoir de surprise. Pourtant, des surprises, elle aime en faire ! Que ce soit par son impulsivité ou par une certaine bipolarité, il est toujours très difficile de savoir ce à quoi elle pense ou ce qu'elle pourrait faire. Xiah n'a pas peur du danger et n'hésite pas à mettre les deux pieds dans le plat même lorsqu'elle sait très bien qu'elle n'y serait pas nécessairement désirée.

Tout aussi altruiste que possible, on peut aussi dire que Xiah cherchera à aider n'importe qui même si elle ne le connaît pas sauf si les antécédents de cette personne sont trop répréhensibles. Elle ne pourrait par exemple pas apprécier quelqu'un comme Seymour malgré tout ce qu'il pourrait faire de bien maintenant à cause du massacre qu'il a orchestré sur le refuge al bhed par le passé. Même si elle accepte de laisser une deuxième chance la majeure partie du temps, elle gardera alors dans ce cas une certaine méfiance à l'égard de ce maître de Yevon.

Comme tous les al bheds – bien qu'elle n'en soit pas une – Xiah a un très gros penchant pour tout ce qui est des machines et du bricolage et elle ne porte pas la religion de Bevelle à cœur. En outre, elle ne se bat pas avec une arme à feu ou quelconque machine, préférant rester discrète aussi et ne pas tout de suite se faire remarquer comme une hérétique utilisant des machines impies. Elle aime aussi beaucoup faire la cuisine même si elle n'a aucun talent pour, ce n'est que pour se sentir utile aux personnes à qui elle peut faire à manger et leur témoigner de son affection.

Au contraire, une chose qu'elle n'aime pas du tout est de se sentir compressée, que ce soit mentalement ou physiquement. S'il y a de la tension dans l'air, elle fera tout ce qu'elle peut pour l'alléger voire l'annuler selon ses possibilités. Et si elle se retrouve attachée ou dans l'impossibilité de bouger, elle en deviendrait vite folle, de même sur sa manière de s'habiller d'ailleurs et c'est pourquoi elle préfère l'absence de vêtements ou des trucs vraiment très amples pour ne pas le sentir contre elle.

Vis à vis des cristaux et des chimères, elle ne s'en intéresse pas du tout mais tendrait tout de même à vouloir les préserver de ce que les mauvaises personnes pourraient en faire si elle aurait le choix. La seule motivation qu'elle aurait au final serait de rendre le sourire à toutes les personnes qui l'ont perdu ou qui n'arrivent pas à le trouver. Elle a tendance à penser que le sourire est contagieux et c'est pourquoi lorsqu'elle n'arrive elle même pas à être joyeuse, elle le force afin de permettre de le donner à son entourage.

Histoire

Cette histoire commence comme toutes les autres : un enfant nait et commence à vivre sa vie. Néanmoins, cet enfant manqua de perdre sa vie aussitôt qu'elle l'obtint. Déjà, la mère fut sauvée miraculeusement d'un accouchement difficile dans le comptoir de la route de Mi'ihen. Elle avait manqué de temps pour se rendre à Luca et n'avait pas eu le choix que d'accoucher ici sans personnel médical ni matériel pour aider en cas de complication. Et tout se passa à la perfection, aussi étonnant que ça ne puisse paraître.

Mais ce miracle ne fut pas sans contre coup... Alors qu'elle se reposait pour reprendre des forces, la mère de cette petite ne put se rendre compte de ce qu'il se passait alors que tout le monde prenait les armes pour aller lutter contre Sin. Il attaquait avec bien plus de virulence ces derniers temps et ce jour là, il avait décidé de s'en prendre au comptoir de Rin. Presque l'intégralité du monde fut décimé ce jour là. Les jeunes parents furent tués dans l'écroulement de leur chambre, le comptoir lui même était en ruines et jonché des furolucioles de toutes les personnes qui avaient été tuées. Au travers ce désastre, on pouvait encore entendre les pleurs déchirants d'un enfant rescapé du drame.

Afin de se rendre compte des dégâts de son comptoir, Rin était passé et avait estimé le temps des réparations et les frais que ça allait engranger. C'était sans aucun doute l'un des hommes les plus riches du mondes malgré qu'il était al bhed. Mais il était aussi suffisamment connu et avec suffisamment de connaissances pour savoir quoi faire de ce petit être qui se déchirait l'âme à pleurer sans comprendre ce qu'il se passait. Personne n'avait connaissance du nom de la petite, les parents en avait sans aucun doute parlé à plusieurs personnes mais comme il n'y avait presque personne pour pouvoir en parler, Rin ne put que l'appeler bébé ou petite pendant tout le temps qu'il s'en occupa.

Il n'avait pas la fibre paternelle... Il n'était pas fait pour être parent... Et de nombreuses fois, l'enfant manqua de se faire emporter par un monstre ou de se faire oublier sur le comptoir d'une auberge où il passait. Son objectif était de se rendre jusqu'à son comptoir à Macalania où il trouverait deux personnes qui souhaitaient avoir un enfant sans avoir la possibilité d'en avoir un par eux même. Ces deux personnes étant des femmes, elles auraient eu bien du mal à faire elles même un enfant ! Rin n'eut besoin d'aucune explication pour leur proposer de garder le bébé.

Ce fut à cet instant qu'elle fut finalement baptisée. D'un accord commun, elles décidèrent de l'appeler Xiah et Rin étant le frère de l'une des deux femmes, il fut le parrain de cet enfant. Ce fut difficile d'accepter pour lui mais comme il avait déjà sauvé la vie de la petite une fois, il pourrait bien avoir un rôle dans cette même vie si jamais il arrivait quelque chose à ces deux jeunes femmes !

En tout cas, bien que les al bheds, n'étaient pas appréciés dans le monde et qu'ils menaient pour la majorité une vie de nomade, Xiah fut élevée avec l'amour de deux parents qui s'aimaient autant qu'ils ne pouvaient l'aimer elle même. Elle avait donc tout ce dont elle avait besoin pour grandir efficacement et de manière à ne manquer de rien. Elle pouvait même dire voyager énormément dans le monde puisque les deux femmes voyageaient beaucoup afin de passer de comptoir en comptoir. La menace que représentait Sin était toujours présente cependant, aucun endroit dans le monde n'était sûr sauf un que tous les al bheds appelaient Maison.

L'objectif de ces deux femmes, Kiyuri et Mayu, était de trouver une façon de s'y rendre étant donné qu'il fallait y aller par voie maritime. L'occasion se présenta suite à un tournoi de blitzball, lorsque les al bheds retournèrent chez eux. A partir de cet instant, la vie s'arrangea un peu et devint plus posée pour Xiah. Elle put grandir correctement au sein d'une petite famille plutôt spéciale mais que Yevon aurait sans aucun doute maudite pour la manière dont elle était composée.

La vie n'était cependant pas toujours rose non plus... Xiah était choyée par ses parents adoptifs mais en dehors de ces deux femmes, elle n'avait personne : les al bheds la voyait comme une personne normale et préféraient l'isoler. Il était vrai que les yeux pourpres et les cheveux noirs, c'était loin de faire al bhed... Mais lorsqu'elle eut l'occasion de rencontrer des personnes normales par la suite, c'était l'inverse ; elle vivait avec les al bheds, donc elle était forcément l'une d'entre elles... En même temps, elle ne savait parler que l'al bhed à ce moment là, n'ayant pas encore appris les autres langues.

Ca ne l'empêcha pas de vivre une vie paisible quand même. Elle manquait d'amis mais elle pouvait toujours compter sur ses mamans pour trouver du réconfort et retrouver le sourire. C'était dans ce genre de moment où elle se sentait le mieux : elle avait l'impression de pouvoir sourire et de trouver tout le bonheur nécessaire dans cette petite pièce qui leur servait de maison dans le refuge.

Débrouillarde, Xiah comprit un peu mieux ce qui faisait qu'elle n'était pas admise dans la majorité des cercles d'amis des lieux : ses yeux et ses cheveux. Elle entreprit alors de se faire un masque pour camoufler ces deux choses là. Les yeux, c'était très simple puisque des lunettes noires suffiraient. Le reste, elle dut trouver de l'aide auprès de Kiyuri afin de concevoir une sorte de casque qui pourrait lui tenir ses cheveux enfermés. Mais dans un désert, elle fut prévenue que ça risquait de lui donner chaud. Quelle importance si elle pourrait avoir des amies comme tout le monde ?

Mais duper des personnes qu'on connaissait déjà, ce n'était pas facile non plus. Elle put se rapprocher davantage des quelques enfants de son âge et parler avec eux même. Elle ne s'en fit pas des amis mais elle ne fut pas repoussée aussi rapidement qu'elle arrivait et c'était tout ce qu'elle désirait dans le fond. Cet endroit pour les al bhed, c'était comme un petit paradis où aucune limite n'était fixée par Yevon. Personne ne pouvait les atteindre et si jamais Sin était aperçu non loin, tout le monde retournait dans le refuge pour se protéger. Étant sous le sol, ce dernier était suffisamment solide pour contenir tout type d'attaque quand bien même, sans le voir, Sin ne pourrait pas l'attaquer au hasard.

Ainsi, isolée du monde, Xiah et sa famille put vivre une vie tranquille comme n'importe qui malgré que ça soit dans un désert. Les nouvelles n'arrivaient que très difficilement jusque là mais quand ça concernait directement leur peuple, ils étaient informés. Xiah eut notamment vent du décès de la sœur du chef dans le naufrage de son bateau pour revenir le voir ; Sin en étant le responsable, le mari de cette dame devint invokeur et parvint à le calmer quelques temps en laissant sa fille orpheline. Bien qu'elle ne s'intéressait habituellement pas à ces histoires, Xiah put apprendre que cette petite avait le même âge qu'elle mais elle oublia bien vite cette histoire par la suite, ce n'était qu'un aparté dans sa vie.

Pourtant, lorsque, dix ans plus tard, elle apprit que Yuna était devenue invoqueur à son tour, Xiah se souvint d'elle. Beaucoup d'al bhed tentaient d'arrêter les invoqueurs en jugeant que ce n'était pas la solution pour tuer Sin définitivement. Ce n'était qu'une tradition visant à tuer les plus fervents croyants de l'église sans cesse et sans que le problème ne soit réellement réglé puisque Sin revenait. De nombreuses opérations étaient organisées pour tenter de faire face à cet ennemi monstrueux avec les machines créées dans le refuge ou retrouvées dans les profondeurs de l'histoire de Spira. Cid, le chef al bhed, avait même réussi à trouver un vaisseau pour pouvoir s'aider et l'avait remis en état dans le refuge.

Comprenant tout l'enjeu de ce que son peuple faisait, Xiah cherchait toujours une manière de les aider sans quitter la sécurité de ce foyer. Cette fois, c'était la bonne qu'elle entendait souvent : ils parviendront à terrasser Sin avec leurs moyens et ce n'était qu'une question de temps. Mais, pour se faire, il ne fallait pas que les invoqueurs se sacrifient pour rien et plusieurs groupes furent envoyés pour les capturer. Derrière ce plan d'envergure se camouflait aussi une certaine affaire personnelle de Cid concernant Yuna, la fille de sa défunte sœur.

Bien qu'elle voulait parcourir le monde et aider les siens à mettre leurs objectifs en avant, Xiah ne pouvait partir du désert : le monde extérieur était terrible et ses mères veillaient à ce qu'elle reste en sécurité avec elles. Les aimant trop pour les décevoir, Xiah resta donc dans le refuge. Elle y resta jusqu'au moment où une alerte leur indiqua que des guados venaient chercher les invoqueurs et ils comptaient les récupérer par la force. N'ayant jamais été préparée à se défendre contre d'autres personnes, Xiah ne put aller aider les siens et resta avec ses parents adoptifs dans leur chambre jusqu'à ce que Rin lui même ne vienne leur dire qu'il fallait quitter le refuge au plus vite.

Alors que les deux mamans faisaient de son mieux pour protéger tout le monde, Xiah se rendait compte des horreurs du champ de bataille. Leur maison était en feu, des coups de feu retentissaient de partout, des monstres couraient dans les couloirs et attaquaient tout le monde sur le passage. Des invoqueurs avaient même péri pendant cette attaque ; la seule chose qui les intéressait finalement, c'était Yuna. Tout ça juste pour récupérer une seule des prisonnières ?

Xiah ne comprenait pas l'objectif d'une telle attaque. Sous le choc, elle ne réalisa qu'au moment du décollage qu'elle avait été emmenée dans un vaisseau et qu'elle quittait le refuge pour la première fois depuis qu'elle y était arrivée par le biais de ce moyen de transport. De cette position, elle constata que ce n'était que pour détruire tous les guados encore sur place qu'ils étaient partis mais le refuge fut détruit lui aussi. Rin n'avait pu se résoudre à laisser sa sœur mourir comme ça et avait préféré aller la chercher avant de lui même quitter les lieux. Il profita cependant du vaisseau pour faire un peu d'affaires avec les combattants qu'il y avait sur place : il avait toujours ce don de se faire de l'argent et restait donc tout à fait commercial.

A bord de ce vaisseau, quand elle commença à se sentir un peu mieux, Xiah se permit de se promener et rencontrer des joueurs de blitzball, différentes personnes qui n'étaient par moment pas même al bhed mais elle ne se permettait pas d'aller jusqu'à la salle des commandes : ses parents le lui avait formellement interdit de toutes façons : ça dérangerait les personnes qui s'y trouvaient.

De ce fait, toujours en mouvement, le vaisseau alla à l'attaque de Bevelle pour récupérer Yuna, il vogua dans les cieux de Spira en s'approchant par moment de Sin. Après un certain moment, il semblait qu'une manière de vaincre Sin serait de chanter l'hymne du priant pour l'apaiser. C'était une manière drôlement étrange pour vaincre une créature aussi méchante mais si ça permettait de le terrasser définitivement, c'était une chose à essayer. Pour le reste, il faudrait faire confiance à Yuna et ses gardiens... Et il ne fallut que quelques heures pour voir le résultat avec un Sin qui explosa au dessus de Bevelle dans des milliers de furolucioles, mettant fin à plus d'un millénaire de souffrances.

La suite fut bien plus calme. Xiah resta dans le vaisseau encore un moment auprès de ce qu'elle considérait comme son oncle – Rin étant le frère de sa mère adoptive – et perfectionna son apprentissage de la langue commune à ses côtés afin de pouvoir mieux s'adapter à la civilisation d'où elle était issue. Depuis qu'elle était dans le vaisseau, elle avait choisi de ne plus porter son masque et d'accepter ses différences : elle était bien assez grande maintenant pour pouvoir se débrouiller sans être comme les autres. Et comme Rin le lui avait dit : avec des cheveux aussi beau, il serait bête de les camoufler de la vue de ceux qui pourraient en profiter.

Maintenant que Sin n'était plus, le vaisseau était un peu plus vide mais Xiah entendait toujours des nouvelles de Yuna vu qu'elle était de la famille du chef et qu'elle avait vaincu Sin : il semblerait que ce n'était pas tout le monde qui la portait dans son cœur, notamment ceux qui avaient tout perdu majoritairement à Bevelle. Ca n'alla pas en s'arrangeant lorsque le monde subit un bouleversement total. A bord du vaisseau à ce moment là, ce fut comme si Spira venait de s'agrandir très brutalement et sans crier garde. Les faute fut entièrement mise sur Yuna puisque c'était elle qui avait détruit Sin et c'était donc elle qui avait forcément du provoquer tout ça. Un dirigeant fut donc choisi – s'il ne s'était pas imposé lui même – pour faire revenir la paix dans le monde, Asran qu'il s'appelait.

Conservateur à souhait, ce dictateur remit en place tout ce que Yuna avait réussi à abolir en vainquant Sin. Monseigneur Asran comme il se faisait appeler tentait de fermer Spira au reste du monde là où, dans leur vaisseau, les al bheds voyaient que c'était une opportunité pour évoluer plus rapidement. Évidemment, Xiah prenait le parti des al bhed et voyait toujours Yuna comme la libératrice de ce monde depuis qu'elle avait terrassé Sin. Ce qu'Asran avait fait en la faisant passer pour une hérétique était injuste et ça opposa tout le peuple al bhed à la nouvelle église de Bevelle sans attente.

Le monde ne fut pas le seul à changer. Son contenu changea aussi avec la disparition des furolucioles. Les morts ne se dirigeaient plus vers l'au delà... Et des personnes décédées revenaient même de là pour dire ! Au départ, ce fut difficile de croire que ça puisse être vrai jusqu'au moment où celui qui avait perpétrer le massacre au refuge ne revienne à la vie... Seymour...

Alors que certaines personnes voyaient ce monde comme une nouvelle opportunité de vivre des aventures, d'autres le condamnaient et le voyaient comme le mal absolu. Dans tous les cas, on ne parla alors plus de Spira mais d'Héméra pour parler de ce qu'il était devenu, Spira n'étant plus qu'un vaste continent de ce nouveau monde. Progressivement, d'autres choses furent découvertes, notamment des chimères et des orbes permettant de localiser des cristaux. Avec le vaisseau, Xiah était toujours aux premières loges pour suivre les nouveautés vu qu'ils pouvaient bouger un peu partout. Sa soif de découvertes était pour le moment parfaitement étanchée et elle pouvait rester avec ses deux mamans adoptives sans rien risquer.

Cependant, les plans de Cid étaient différents maintenant qu'il pensait que la paix était revenue : il envisageait déjà depuis un moment de récupérer des fonds afin de reconstruire le refuge et il demanda à tous les al bheds de travailler ensemble pour y parvenir. Le but serait donc de retrouver tout ce qu'ils pourraient pour la reconstruction du refuge si bien que Xiah et sa famille furent envoyé dans le désert, dans un campement où les bases de leur nouvelle maison sera construite.

Si certaines personnes tentaient d'aider financièrement Cid, d'autres faisaient des fouilles dans le désert pour directement avoir du matériel pour la reconstruction. Ce fut là où Xiah choisit d'aller travailler. C'était difficile mais elle avait le sentiment de pouvoir vraiment aider à faire quelque chose comme ça jusqu'à ce qu'une personne ne vienne directement se proposer pour financer l'intégralité des travaux à la seule condition de construire un centre de recherche sur cette île. Cid les vit comme des alliés sans trop de mal et communiqua donc la nouvelle à son peuple, annonçant que la Néo-Shinra les aiderait à reconstruire leur maison.

Cherchant à trouver sa place dans ce monde, Xiah s'intéressa à cette entreprise un peu davantage à ce qu'elle ne le devrait et sans tenir compte de ce que pensait ses parents de ce genre de firme qui s'assimilait un peu à Néo-Yevon rien que par le nom et la manière de faire mais si elle pourrait travailler pour eux, elle aurait certainement un avenir prometteur et pourrait en plus de ça en apprendre davantage sur les manières de vivre des autres mondes. Mais avant de partir, Xiah voulait s'assurer que ses parents ne manqueraient de rien non plus. Et passer un peu de temps avec elles serait la moindre des choses avant de partir à l'aventure. Bien qu'elles ne voulaient pas la laisser filer, Mayu et Kiyuri étaient bien conscientes que ça ne serait pas possible que de retenir un oiseau de s'envoler.

Pourtant, elles tentaient de la dissuader en lui parlant des différentes choses qui pourraient faire peur. Le nom de Sephiroth arriva sur le tapis par exemple. Avec la néo-Shinra dans le coin, il y eut aussi celui de Genesis qui se fit entendre mais ce n'était que des noms pour Xiah, rien ne l'empêcherait de faire ce qu'elle désirait vraiment faire et, pour elle, ce n'était pas vraiment son problème tant qu'elle ne croiserait pas sa route. Ironie du sort ? Genesis s'en prit au nouveau refuge quelques jours après et le détruisit partiellement, tuant tout le monde qui avait eu le malheur de croiser son chemin.

Bien que ce n'était pas vraiment ce qui l'avait dissuadé de partir, finalement Xiah préféra rester encore un peu à travailler dans le site de fouilles du désert plutôt que pour la Néo-Shinra qui avait visiblement beaucoup d'ennemis dans le monde. Mais ça donnait l'impression que le peuple al bhed était condamné à reconstruire encore et encore leur maison... Il ne fallut que quelques jours de plus pour apprendre que Spira accusait directement Gaïa d'espionnage et pour qu'une guerre ne soit déclenchée entre ces deux nations. Xiah se disait donc qu'elle ne pourrait être mieux que chez elle à cet instant... Estimant qu'elle avait probablement encore de la chance de ne serait-ce qu'être en vie.

Les temps furent plus calmes par la suite, du moins pour le désert où il ne se passa plus grand chose de notable. Ainsi, après en avoir bien discuté avec ses parents, Xiah prit la décision de contacter une personne de la Néo-Shinra afin de voir si elle pourrait travailler pour eux et, recherchant du monde plus que jamais pour parcourir les mondes à la recherche de nouvelles technologies, l'aide de la jeune femme serait la bienvenue. On lui suggéra de commencer par aller sur Dol en sachant bien que l'avancée technologique de Héra ne serait pas très glorieuse. Ce fut pourquoi après avoir pris le temps de bien se préparer, Xiah ne tarderait pas à partir à l'aventure seule, pour la première fois. Elle ne connaissait qu'à peine Spira qu'elle s'apprêtait à aller visiter les autres mondes...

Test rp

x

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Josué
• Votre âge? 29 ans
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? J'y suis déjà
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? C'est toujours Ok ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Xiah   Lun 1 Mai - 18:41

Bonjour et (re) bienvenue sur FFRebirth!

Une fille élevée par deux mamans, si c'est pas mignon ^^

Pas grand chose à dire concernant l'histoire. Les éléments du jeu sont présents et cohérents par rapport à là où doit se trouver Xiah à cet instant. Tu as bien lu les éléments du forum par rapport à la Néo ShinRa qui s'est installé à Bikanel pour aider à la reconstruction du refuge tout ça! Y compris les mises à jour par rapport à l'attaque du refuge par Genesis Smile

Y'a juste un petit bémol: contrairement à FFX-2, on n'a jamais baptisé la nouvelle église de Spira "Néo Yevon". Ça reste Yevon, point barre (Asran étant très conservateur n'a pas cherché à créer une nouvelle église, mais veut bel et bien maintenir l'éclat de l'ancienne ^^)

Juste un petit détail donc qui n'a pas trop d'importance ici Smile (surtout que je crois qu'il y en a d'autres qui ont fait l'erreur dans des rp, ce qui peut justifier que tu aies confondu)

Bref! Tu es validé! Tu connais la chanson maintenant, donc je te laisse te faire plaisir entre ta fiche, ton rang et ton anniversaire pour envoyer tout ça!

Fiche validée et verrouillée d'ici une petite semaine! (si j'y pense  siffle )



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Xiah   Lun 1 Mai - 23:17

Hello!

Re-bienvenue! ^^
Amuse toi bien, si j'ai bien compris... on va peut-être se croiser un moment en rp (ou pas? Neutral enfin peu importe... re-bienvenue quand même Razz )?... Alors à très bientôt!
Chien  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Xiah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Xiah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives