Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Le retour de Sephiroth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Le retour de Sephiroth   Sam 5 Déc - 18:11

Sephiroth
Quelques bruits de pas, encore imperceptibles par les premières unités dépêchées sur place, annoncent la venue des ténèbres.
Sa lame racle légèrement le sol d'Esthar, faisant fuir les quelques civils encore sur les lieux. Les chemins se suivent et se ressemblent, mais il avance encore, avec en tête une idée bien précise.


- Plus un geste ! Tu n'iras pas plus loin ! Pose ton arme.


Un soldat d'Esthar, poussé par l'adrénaline et le courage de ceux qui ne lui ont jamais fait face. Il pointe son arme dans sa direction, intimement convaincu de l'avoir à sa merci. A côté de lui, une autre jeune recrue.

- Tu connais les ordres, on ne doit pas discuter ! Tire ! Tire bon sang !

L'hésitation de celui qui n'a jamais tué est facile à ressentir. Des tremblements, de la sueur, une voix chevrotante... Des détails qui ne peuvent lui échapper.

- Ta peur disparaitra dans un instant.

Lorsque l'ex-soldat se retourne, deux voix bien distinctes s'élèvent à l'unisson. Les hurlements précèdent un silence significatif. Le sol normalement bleu de la cité se retrouve teinté de rouge.

La calamité poursuit sa route, sachant pertinemment que les cadavres ne cesseront de s'accumuler jusqu'à ce qu'il atteigne les sous-sols de la ville.


- J'espère qu'elle a dit vrai. Il serait regrettable que ces hommes meurent en vain... je suppose ?

Les renforts arrivent rapidement, alertés par les deux hommes tombés au combat.

- Il est là, abattez-le !


Ward
~~~~~~~


L'alerte est donnée. Après les récents événements de la GGU, la première apparition de Sephiroth à Esthar... Son retour ainsi que celui d'Ultimécia sonnent à mes oreilles comme une énorme farce.
Cette journée s'annonce épuisante.

Je donne les premiers ordres par de simples gestes. Les plus aguerris et les plus anciens comprennent mes directives au quart de tour. Pour les autres, je me vois contraint d'user de ma voix et de l'amplifier pour me faire entendre. Cela faisait bien longtemps que je ne m'en étais pas servi. On s'habitue rapidement au mutisme lorsqu'il ne se passe rien.


- Comme vous le savez, nos générateurs anti-magie sont tous H.S. Notre ennemi, ou plutôt nos ennemis maîtrisent parfaitement la magie et c'est avec elle qu'ils feront le plus de dégâts. Je veux tous les techniciens disponibles sur les différents générateurs ! Ils doivent être remis à neuf en un temps record.

Ma gorge est déjà sèche... quel calvaire. Kiros s'en sortirait sans doute bien mieux que moi.

- Il nous faut gagner du temps tout en protégeant ceux qui seront vulnérables, occupés à réparer les dégâts. Je me fiche des moyens utilisés pour piéger ces deux plaies, je veux que vous les arrêtiez ou au pire, que vous les gêniez le plus longtemps possible. Des borgs seront là pour vous assister et ils seront en première ligne.

Je termine de donner les directives avant de rejoindre le poste de commandement. Cette opération sent le roussi et je ne dois pas en perdre une miette. La moindre erreur peut être fatale avec ces deux-là. Surtout Ultimécia.


===============================
Participants:

Keiji: Soldat pour protéger les techniciens
Aini: Experte en pièges
Miya: Experte en pièges et femme à tout faire Very Happy
Miwa: Seed: chargé de la protection des techniciens.
Winter Schnee: Directrice Technique de la Schnee Company - Responsable d'unité de déploiement de pièges.
Liliane Mikaelis : Représentante de la White Forest Corporation - Technicienne anti-magie, formée à la BGU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Lun 7 Déc - 17:06

WinterWinter Schnee
Une journée normale, dans une vie tranquille. Rien de tout ce que j'avais pu vivre dans ma vie monotone et simple n'aurait pu me préparer à cela. Et ce, quoi que j'aurai pu en décider.

Il faut bien l'avouer, mon histoire reste des plus remarquables. Née dans une famille aisée, où un père affairé a su tirer partie de son intelligence et de sa notoriété pour bâtir un empire industriel dans un monde nécessiteux et craintif. Notre premier client, le laboratoire Geyser raffolait de nos trouvailles et de nos études sur la para-magie si bien qu'une collaboration étroite était effective depuis des années. Depuis toute petite, j'ai vécu entourée de gens puissants politiquement parlant, si bien que père avait été l'un des premiers à suivre le rebelle Laguna dans la reprise d'Esthar.

Esthar, la ville où j'ai grandi, vécu, travaillé, et où j'ai décidé de terminer ma vie. Il est évident que personne n'est clouée sur place, il n'y a qu'à voir ma petite soeur, Weiss, qui s'en est allée, seule, alors qu'elle n'était même pas majeure. J'ai fait le choix de vivre ici, et c'est ce qui m'amène, aujourd'hui à défendre ma ville, mon pays. Bien que brillante dans les études et dans la travail, mon habileté au combat fait de moi une combattante hors pair, ce qui explique pourquoi j'ai été dépêchée ce matin pour la défense de la ville. Inutile de dire qu'à mon réveil, je ne m'y attendais pas.

Me voilà donc, en plein cœur du siège de la Schnee Company, à attendre de recevoir les ordres d'un supérieur. La seule information que j'ai reçu pour le moment n'est qu'une alerte maximale, car les deux calamités Sephiroth et Ultimécia ont été aperçus aux abords de la ville. La meilleure chose à faire pour le moment, réfléchir. Que puis-je faire ? Sans ordre, je ne peux savoir ce que l'on attend de moi, mais je suis déjà en mesure de réfléchir à une marche à suivre, mais laquelle. Voilà la question. Très vite, je fus interrompue par un bruit d'appel sur ma ligne personnelle. Des nouvelles de l'organisation de la bataille, je vais très vite le savoir.


- Madame Schnee ? Ici le palais présidentiel, sur ordre du Responsable de la Sécurité, Monsieur Zabac, vous devez soutenir la ville de l'assaut de la manière la plus judicieuse possible. Nous vous faisons confiance sur votre bon sens et votre discernement.

- Très bien.

La conversation est terminée, il n'y a plus personne à l'autre bout du combiné. Ils doivent être débordés, mais me voilà bien avancée. Mon regard s'assombrit et mon sourire se ressert. Je sais qu'à ce moment, nul ne serait à même de me faire fléchir ne serait-ce que d'un degrés mon visage. La concentration est de rigueur, il faut trouver une solution. Je m'avance sur mon bureau et appuie sur un petit bouton bleu, et un petit bruit retentit alors dans tout le bâtiment.

- Ici Winter, ce message s'adresse à tout le personnel administratif présent dans le bâtiment. Par mesure de sécurité, veuillez stopper toute activité et vous retrouver dans le grand hall. Ne tentez pas de rentrer chez vous, les rues de la ville ne sont pas sûres pour le moment, restez calmes et surtout, ne tentez pas l'impossible. Il me faut cependant un coup de main technique. A toutes les équipes techniques, votre travail est requis et impératif. Préparez des cargaisons de dispositifs X-V05-AP, ainsi que les versions larges du ZT-4F, ZT-4S ainsi que du HF-78ß.

Ces noms sont imprononçables, il faudrait changer cela, il est difficile de se repérer avec une nomenclature aussi compliquée. Mais soit, ce n'est pas le problème, je dispose des outils mais pas des hommes, il me faut absolument des équipes capables de manipuler ces outils sur le terrain. Dans ces cas là, je ne vois qu'une seule solution.

- Ceci est un appel d'urgence de la part de Winter Schnee, de la Schnee Company. Nous préparons en ce moment même divers armements visant à poser des pièges pour ralentir l'avancée des calamités, il me faudrait des équipes expertes en pièges pour s'occuper de les positionner dans des points stratégiques de la ville. Je pourrai, à distance, leur communiquer les positions clés en temps réel.

En espérant que ce message soit entendu et exploité. Je ne dispose pas du corps armé pour installer ces pièges. Mais alors que je me plonge dans mes tourments, un petit boîtier, bijou de technologie commence à briller. Posé sur mon bureau depuis ce matin, il n'a toujours pas bougé. Cet objet qui s'agitait, dont je m'en empare rapidement. Je passe ma main dessus pour le déverrouiller et sa couleur vire au vert, signe que la conversation est initialisée. Une demi seconde après, un hologramme apparaît devant moi, une femme avec de fines lunettes s'exclame à ma vue. Un léger sourire se dessine sur mon visage.

- Bonjour Eve, cela faisait du bien de voir un visage familier en cette période trouble. Puisque tu le demandes, je me retrouve à préparer une guerre sans avoir de soldat, lâchais-je avec une pointe d'ironie, je suppose que si tu m'appelles, c'est que toi aussi tu as été dépêchée pour la bataille ?

Cela faisait du bien de parler avec Eve, elle qui a toujours été à mes côtés depuis tant d'années. Je ne suis pourtant pas une sentimentale, et mes relations personnelles sont très peu développées. En dehors de la famille, ce doit être la seule personne à qui j'accorde du crédit et de la considération. Son avis compte beaucoup pour moi, autant que son amitié.

- Je pense que c'était ton idée, mais je suis d'accord pour rester en contact aussi longtemps que nous le pourrons. Nous avons besoin de nous coordonner au maximum durant toute la durée des opérations.

La journée s'annonce longue, très longue.

────────────
Récapitulatif :


  • Mobilisation des techniciens pour préparer l'installation des pièges à distance.

  • Préparation de divers pièges pour une équipe de terrain.

  • Demande urgente d'une équipe de terrain afin de poser les pièges.

  • Contact établie avec Eve : échange d'informations concernant l'avancement des tâches assignées.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Lun 7 Déc - 18:09

MiyaMiya
Quelque chose me disait depuis le moment où on avait mis les pieds dans cette ville que la visite allait être intéressante. On ne restait jamais très longtemps sans rien faire. Et moi j'avais trouvé un petit boulot, question de refaire une santé à notre porte monnaie...

Les habitants d'Esthar avaient une manière bien à eux de s'habiller, il était très facile de reconnaitre les étrangers. Aini et moi étions des étrangères en bonne et due forme. Il fallait dire qu'avec notre manière de nous habiller... on ne passait pas inaperçues dans les lieux publics. Les regards se faisaient un peu plus farouches ou au contraire insistants sur notre passage. Mais je peux vous assurer d'une chose, à partir du moment où ils voyaient nos armes et mon sourire... personne n'osait vraiment nous ennuyer.

Eh... en parlant d'ennuis ! J'entendais quelque chose qui me donnait froid dans le dos. Une alarme. Bon... je continuais à marcher, mais je commençais tout de même à me demander si quelque chose d'étrange ne se passait pas, j'entendais des cris... Ce n'était pas vraiment des appels au secours, mais plus les échos d'une dispute...  « Ai ? Je me demande ce qui se passe, là... les gens avaient l'air calme ici, jusqu'à maintenant. »

Je n'avais pas encore l'air de m’inquiéter, mais quelques secondes plus tard, c'était autre chose. Une bonne quantité de gens couraient dans le sens inverse de nos pas. Je regardais ma sœur... quelque chose n'allait pas... Un peu plus loin, dans l'agitation et la précipitation de la foule, un enfant venait de tomber, je m'approchais d'elle. C'était une petite fille, elle devait avoir 12 ou 13 ans peut-être. « Ça va ? Qu'est-ce qui se passe !? Tu es toute seule ? »

Elle était déjà essoufflée: « J'étais avec ma sœur mais... mais... tout le monde est arrivé et puis... je l'ai perdue. C'est... l'homme au cheveux gris. Celui de la télé ! Il va tous nous tuer ! »

Fort heureusement, les rues d'Esthar étaient très propres et lisses, avec ce “truc” qu'ils avaient par terre, il était quasiment impossible qu'elle se soit blessée. Mais quelqu'un aurait bien pu lui marcher dessus. « Calme toi... je comprends rien ! C'est par là ? »

La gamine acquiesçait, avant de se mettre à pleurer. « Ah ! Nononon ! Pleure pas ! »

Je regardais Aini. Sans qu'un mot ne soit dit, je lui faisais signe qu'on devait aller voir ce qui se passait. « Écoute, file, cours vite chez toi, et si tu peux pas, si tu vois quelqu'un avec un enfant, alors reste avec eux !

Ai ! On y va ?
»

Réaction inconsidérée ? Non. Devant cette situation, on avait deux choix : soit on restait et courait comme les autres... soit on fonçait pour essayer d'agir ! Moi, fuir ? Non ! Pas question. Alors en avant ! Il semblait que les fuyants étaient moins nombreux au bout de quelques centaines de mètres. Je voyais deux soldats au loin, en contrebas, ils entouraient... Séphiroth ! Les mots de la petite venaient de tilter ! Un cri affreux suivi d'un silence comme si tout venait de s’arrêter dans la ville. Puis d'autres cris, un mélange de cris de colère, d'ordres d’obtempérer et d'effroi... le rouge n'allait pas du tout sur les rues d'Esthar.

Résolument verte de rage, je ne perdais pas de temps pour réagir. Je prenais une bouteille de fumigène et le la lançais sur le chemin de cette saletés. Ça pouvait être un désavantage pour les soldats, mais ça pouvait aussi leur faire gagner du temps... et puis... « Hier soir, quand on est partie chacune de notre côté... J'crois bien qu'on m'a dit que les soldats ici étaient pas tous des humains ! Tu crois qu'un peu de fumée va les gêner ?

... Par contre... je voudrais pas dire... mais j'ai pas envie de me frotter à ce malade ! T'as un plan?
»

« Eh vous deux! J'ai vu ce que vous avez fait, bien joué... mais, si vous voulez vraiment aider, suivez moi, on a des joujoux pour vous! »

Je regardais Aini... on avait pas vraiment l'habitude de suivre des instructions, à part celles des commanditaires... mais l'heure était grave...  « Ai? »

~~

Action de Miya :
 shield  Aider une enfant... (bah oui y'a pas de petites actions)
Weapons  Lance un fumigène vers Sephiroth pour faire diversion et gagner du temps... (pour que les Borgs s'en occupent)


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Lun 7 Déc - 19:46

AiniAini


C'était pas cool... Ca faisait déjà un petit moment que je traînassais des pieds derrière ma soeur, toujours aussi active, on enchaînait les petits boulots en ce moments et j'aurais vraiment apprécié m'accorder un moment de repos... On s'était levé tôt et ça faisait plusieurs jours qu'on avait un rythme effrénée et même si je tapais du poing pour qu'on s'attaque à plus gros, cela ne semblait pas convenir à madame. 


Et quand l'alarme sonna, je peux dire que je rêvais de me retrouver ailleurs, peut être même chez nous, alors que l'aventure j'aimais ça ! Une horde de personne courrait dans tous les sens, complètement paniquée. Il fallait bien s'écarter de leur passage car, cela semblait être un instinct de survie qui parlait et dans ces cas là, il ne faisait pas bon être sur leur itinéraire d'urgence. 


D'ailleurs, une jeune fille semblait en avoir fait les frais et ma soeur ne perdit pas de temps à aller s'enquérir à son sujet. Elle parlait d'un homme aux cheveux gris et de sa soeur qu'elle avait perdue... Moi, perso, les cheveux gris, ça me choquait pas, c'était un gène héréditaire dans la famille, après tout... Mais, à priori, la personne dont elle nous causait était à craindre. 


Si ma soeur lui conseilla brillamment des consignes avant qu'elle puisse partir se réfugier, son regard qui anticipait sa question me glaça le sang... Son instinct prenait le dessus et je ne pouvais m'empêcher de pester. 


"Argh, t'avais dit qu'on allait manger en ville...


Oui, pour nous récompenser, on vadrouillait dans Esthar afin de faire plaisir à notre estomac et nos papilles. Miya savait mon affection pour la bonne nourriture, et Esthar me faisait saliver de gastronomie locale. Manque de bol... le spectacle qui s'annonçait devant nous me faisait présager que les restaurants avaient fermés... 


Avec un peu de chance, la vue du sang allait me couper l'appétit ? 


Ni une ni deux, je suivais ma soeur au pas de course pour ne pas me laisser distancer, nous n'avions pas fait le plein encore de fournitures pour nos diverses missions et notre venue était aussi pour ça. Même si ma priorité avait été la nourriture. Miya n'avait eu d'autre idée que d'user d'une des dernières grenades fumigènes en stock. Je n'étais pas sûr que ce soit suffisant... Mais, c'était une idée instinctive. 


En général, je faisais office de tank, dans le jargon, cela voulait dire que j'attirais l'attention de la cible et que j'encaissais les coups. Ma grosse épée à deux mains était l'outil idéal pour ce genre de rôle et ma soeur gérait un peu le reste. Mais à deux, on faisait pas le poids contre toutes les cibles, surtout quand il s'agissait de monstre un peu plus volumineux ou nombreux. En général, on planifiait le terrain pour en tirer le maximum d'avantages. Attaquer des ennemis en contrebas, dans des vallées encaissées ou laisser des pièges. 


Malheureusement, contre un adversaire de cette trempe, je ne me risquerais pas le moins du monde en première ligne et on avait pas pu planifier à l'avance. Mais il y'avait un truc que j'avais tout de suite remarquer... 


"Hey, t'as vu comment elle est longue et fine la sienne ? " Et je ne savais pas qu'elle était aussi légendaire que son détenteur. J'avais bien reconnu le mec, maintenant. Et fallait pas s'y frotter ! Surtout avec ce que je venais de remarquer sur son épée ! Mais ma soeur me demandait si j'avais un plan... Pas le moins du monde, enfin, pas encore...


On se faisait alpaguer par un officier, je savais pas trop ce qu'était cette uniforme, d'ailleurs, mais il nous encourageait à rejoindre leurs rangs. Il y'avait de quoi s'équiper avec des pièges bien plus high tech que ce qu'on utilisait souvent. Mais, les effets devaient bien être les mêmes, non... 


Et en parlant de plan, il semblait important de commencer comme pour la traque d'une bête sauvage... En général, on lançait un marqueur sur nos ennemis quand ils avaient tendance à fuir ou à continuer leur route, cela nous permettait de le suivre. C'était surtout pratique avec des ennemis aériens mais, ce serait peut être une bonne chose. 


" Hey toi ! " Oui, si on nous avait demandé de rejoindre les rangs de leurs troupes de je-ne-sais-quoi pour rester tranquille, ils comprendraient bien pourquoi on est mercenaires à notre compte ! 
" Tires avec ça !


C'était marqué GPS, ça devait bien servir à le localiser, non ? Le sniper s'exécuta, en espérant que ça puisse atteindre sa cible et avoir l'effet escompté ? 


"Bon, c'est quoi le délire alors ? Nous c'est Aini et Miya !




_____________________________
Aini a faim...


Aini fait tiré au sniper une balise GPS pour essayer de tracer Sephiroth


Aini commence à baliser... 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Mar 8 Déc - 0:06

KeijiKeiji

Ayant encore trainé assez tard dans un bar qui lui rappelle celui de sa vie précédente, Keiji a eu un peu de mal à rentrer chez lui à une heure correcte, malgré qu'il ne consomme pas d'alcool vu son âge. Toujours à se déplacer en skate, il ne tarde pas à rejoindre son petit appartement qu'on lui loue pour peu cher vu qu'il est devenu soldat pour Esthar, malgré qu'il vient à l'origine de Spira. Tout ceci est une longue histoire, mais son retour à la vie ne l'a pas vraiment rassuré, c'était d'ailleurs plutôt terrorisant et d'après les scientifiques, dans son cas, il devait mieux éviter de retourner à des endroits qu'il connait trop bien, ça l'affecterait énormément, un syndrome du "Revenant" qu'il aurait identifier sur certaines personnes de retour via l'Au-Dela de Guadosalam.

Quoi qu'il en soit, il se trouve chez lui après minuit et s'allonge sans même retirer ses vêtements ou son bonnet, s'endormir est souvent un calvaire car il voit sans cesse des images de son passé dans ses rêves, même sa mort, surement les pires images de toutes. Il doit prendre un petit traitement pour être légèrement plus calme et trouver un sommeil stable. Aussitôt il va fermer les yeux qu'il va les rouvrir, le matin est déjà présent, il a eu un sommeil éclair pour une fois, mais son coeur bat à pleine vitesse, un sentiment de danger à proximité, comme si quelque chose de grave allait se produire. Il sort de chez lui en mangeant brièvement un croissant de la veille et traverse la ville à toute vitesse sur son skate avant d'arriver non loin du QG et de voir les hommes s'affoler en parlant d'une attaque. Une attaque? Apparemment de deux calamités? Mais c'est complètement du délire! Pourtant, c'est la dure réalité qu'ils sont en train de vivre.

Il est revenu à la vie il y a plus d'un an mais le voilà à nouveau dans une situation qui pourrait le renvoyer de là où il vient. Il considère sa nouvelle vie comme une seconde chance et il fera tout pour la préserver, mais il sait d'hors et déjà que ce n'est pas en se tournant les pouces qu'il changera les choses. Après avoir écouter les ordres distribués, il réfléchit rapidement à quel endroit il peut rejoindre et aider le plus facilement. Les techniciens qui font les réparations ont besoin d'être défendus, et c'est surement des cibles qu'ils n'oublieront pas, en envoyant des monstres peut-être, ou les attaquant directement. Sautant sur son skate à toute vitesse, il sait que plus vite il sera là bas pour organiser la défense, moins les techniciens seront exposés au danger!

Une fois arrivée sur place, avant n'importe quel autre soldat bien sur vu l'agilité et la technique dont il fait preuve avec son skate pour se déplacer, sans compter sur la vitesse, il profite de son arrivée très rapide pour reprendre son skate en main et se présenter aux techniciens:

« Soldat Keiji! Je suis venu ici pour vous protéger et vous donner un coup de main à avancer plus vite les réparations le temps que nous ne sommes pas encore menacés! Enchanté de vous rencontrer malgré les circonstances!
- Eh ben, v'là un drôle de gamin mais qui se bouge lui au moins. Va nous chercher nos outils dans la salle au bout du couloir à droite, fais le plus vite possible, on doit récupérer les cinq caisses avec tout l'équipement et les sources d'énergies! »


Sans aucune hésitation, Keiji relance son skate au sol et après quelques acrobaties pour gagner du temps en sautant par dessus deux barrières pour accéder au couloir indiqué, il fonce à toute vitesse et explose la porte avec sa batte de baseball qui lui sert d'arme, qu'il peut déployer à partir d'un simple bâton grâce à la technologie de Dol. Il entre dans la pièce et parvient à prendre deux caisses d'équipements avant de prendre la route du retour, faisant bien attention aux outils qu'il tient dans les mains, ça pourrait être dangereux de les abimer ou autre. Il les dépose sans hésiter auprès du scientifique un peu âgé qui lui a répondu tout à l'heure, demi-tour aussi sec pour retourner en chercher deux autres, mais finit par caler la troisième caisse sur son skate, bien que cela réduit considérablement sa vitesse.

Une fois tout cela exécuté, le jeune homme se propose de filer un coup de main, mais l'homme lui déconseille de le faire, autant qu'il reste à proximité pour gérer d'éventuels problèmes et qu'il est pour l'instant le seul soldat qu'ils ont pour les protéger. Au moment de cette déclaration, chaque scientifique se retourne un instant vers Keiji: ils ne sont pas désespérés de la situation mais dans leur regard, on sent qu'ils comptent quand même sur ce jeune homme aux cheveux rouges sous son bonnet noir en cas de soucis. A ce moment là, le courage rempli le coeur de ce skateur qui dit avec assurance:

« Vous en faites pas! J'ai pas l'intention de vous laisser tomber! Prévenez moi si je peux vous aider le temps qu'on n'est pas emmerdé! Je vous fait confiance pour les priver de leurs pouvoirs magiques, alors faites moi confiance pour assurer vos arrières!

La bataille sera longue et pénible, mais il est hors de question que le jeune homme se laisse faire!
----------------------------------------------------------------

Actions de Keiji:

♦ Arrivée près des techniciens qu'il doit protéger
♦ Récupère les outils pour que les techniciens répare la barrière anti-magie
♦ Est déjà prêt à combattre si des intrus viennent essayer de s'en prendre aux techniciens, se trouvant seul à défendre pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1250/1400
MP : 35/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Mar 8 Déc - 0:11

Liliane MikaelisLiliane Mikaelis

Au travers de la vitre de son véhicule, Liliane pouvait voir la panique s’étendre rapidement au travers de la ville, les trop nombreux habitants de la capitale empruntant les voies d’évacuations menant vers les abris tandis les cortèges de véhicules de police, les ambulances et camions de pompiers parcouraient les rues adjacentes en croisant parfois leur chemin. C’était la première fois qu’elle était au cœur d’une telle crise et malgré son appréhension quant à ce qui allait se passer, elle tentait de garder la tête froide. Pour faire honneur à sa famille, à ses amis mais surtout, pour faire honneur au blason qu’elle arborait fièrement dans le dos de sa tenue.

« Le point de rendez-vous est à deux minutes de route, mademoiselle. Vous êtes prête ?
-Il le faut, Julius. Il le faut. »

******

« Tu y vas vraiment ? »

Liliane referma la mallette à outils sécurisée, qui se verrouilla automatiquement pour empêcher son contenu d’en sortir sans l’accord de son possesseur.

« Je dois y aller, maman. Ils ont besoin de quelqu’un pour les aider, là-bas.
-D’autres sont sûrement déjà en routes. Plus expérimentés, plus à l’aise. Tu sais qu’ils peuvent se débrouiller pour réparer les équipements défaillants.
-Ils ne connaissent rien de la menace à laquelle nous faisons face. Je peux me rendre utile si j’y vais, j’ai été formée pour ça ! Tu sais que c’est ce qu’il y a de mieux à faire.
-Ton père n’approuverait pas. Nous étions déjà réticents à l’idée que tu intègres le Jardin de Balamb, ce n’était sûrement pas pour que tu partes au combat après en être enfin sortie.
-C’est la voie que j’ai choisie. Je veux vous rendre fiers de moi, mais pas en restant cloîtrée entre quatre murs. Papa a choisi de rester au siège pour mener l’effort d’évacuation avec nos autres employés et nos machines. Moi, j’ai choisi de vous protéger, vous et la ville. C’est ce que veut dire cet uniforme, pour moi. » déclara la jeune femme en plaçant une main sur sa poitrine, laquelle arborait sa tenue orange marquée des écussons du SeeDs sur les épaules et d’Esthar dans le dos.

Sa mère afficha un léger sourire, sachant pertinemment ce que sa fille voulait dire par là, se souvenant encore du jour où Liliane avait pris son courage à deux mains pour demander la confection de cette tenue, après avoir été reçue pour entrer à la BGU. Il avait été difficile pour ses deux parents de savoir leur enfant risquer de se blesser lors de sa formation, mais les efforts que l’adolescente avait prodigués montraient sa détermination et au terme de trois ans de sueur et d’encre versées, elle avait enfin atteint son but : devenir SeeD.

La paix n’était plus qu’un lointain souvenir aujourd’hui, et qu’ils le veuillent ou non, le monde devait leur enlever leur petite fille une nouvelle fois. Tout ce qu’elle et son mari espéraient, c’était qu’elle revienne en bonne santé.


« Sois prudente, ma chérie. Promets-le-moi.
-Je te le promets, maman. A tout de suite. »

La porte d’ascenseur se referma sur le visage se voulant rassurant de la jeune femme, qui espérait bien revenir vers ses proches en un seul morceau.

******

La voiture aux vitres teintées s’arrêta devant le bâtiment qui avait été désigné comme centre de commandement des opérations. Plusieurs hommes en combinaisons de maintenance, équipés de leurs ceintures et sacs à outils se trouvait encore rassemblés sur les lieux, prêts à intervenir lorsque l’ordre leur serait donné. Il était temps d’entrer en scène pour l’héritière de la White Forest.

« Ne m’attendez pas pour rentrer, Julius. ordonna la jeune femme en sortant du véhicule. Foncez au siège et avertissez mon père de ce qu’il se passe. »

Le chauffeur acquiesça silencieusement, préparé à ce que Walter lui en tienne certainement rigueur, et attendit que le coffre de la berline ne soit refermé pour repartir.

Valise renforcée à la main, Liliane prit une grande inspiration avant de s’avancer vers le groupe de techniciens arborant les couleurs de l’entreprise de son père. Une fois à bonne distance, elle haussa la voix pour annoncer sa présence à tous, déclarant :

« La White Forest Corporation m’envoie, Liliane Mikaelis, fille de Walter Mikaelis, pour mener ses opérations sur le terrain en qualité de représentante de la compagnie et de ses intérêts ! Tous à vos postes, messieurs ! La situation requiert toute votre expérience et votre professionnalisme. Esthar, mais aussi Dol et Héméra, comptent sur vous pour arrêter ces Calamités ! »

Passée la surprise de voir apparaître la fille chérie de leur patron, les hommes en tenues de protection marquées des trois arbres blancs affichèrent de larges sourires, rassurés de voir que leurs employeurs étaient prêts à mettre leur nom en jeu pour cette opération. Un bon vieux discours comme celui-ci avait toujours le même effet de motivation, et le moral était donc remonté à bloc. Un cri de guerre général vint accompagner la mise en route des techniciens, parés pour leur propre combat.

------
Situation actuelle :

-Liliane a rejoint les techniciens de la White Forest Corp au point de ralliement.
-Les employés du père de Liliane sont remontés à blocs, parés pour l’opération et se mettent déjà en route vers leurs stations de travail pour intervenir sur les générateurs.
-Liliane mène la première équipe vers le générateur le plus proche et se tient prête à tout changement de situation. On lui a fourni un appareil pour communiquer avec les autres unités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby Rose
Originaire de Dol
Originaire de Dol

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Mar 8 Déc - 23:22

MiwaMiwa

Miwa Shûji, Seed de Trabia depuis quatre ans déjà, était de ceux qui avait enchainé les missions pour réunir les fonds nécessaires à la reconstruction de la faculté.
Bien que n'ayant que dix neuf ans, Miwa avait effectué seul , par manque d'effectif, un très grand nombre de mission ce qui lui donnait une grande expérience.

Il venait de finir une mission dans les plaines d'Esthar et avait obtenu un jour de congé offert par la TGU, dans la mesure du raisonnable, et se retrouvait dans le centre commercial d'Esthar lorsque l'état d'urgence s'enclencha.

"ça n'est pas mes affaires"
telles furent les pensés du Seed qui ignorait allègrement les consignes d'évacuation, il était de congé aujourd'hui et Esthar avait bien suffisamment de robots pour se gérer seule. Sa journée fut définitivement gâchée lorsque son portable se mit à vibrer.

La nouvelle directrice de la TGU avait, bien évidement, tout les numéros de tout les Seeds et étudiants de la fac de Trabia, c'était plus pratique pour inviter tout le monde à ses fêtes. Sauf qu'il s'agissait d'un numéro spécial urgence mis en place par la directrice pour éviter une nouvelle tragédie des missiles. Ce numéro avait pour but de mettre rapidement les Seeds au courant pour que des décisions rapides soient prises.
"Aidez la ville d'Esthar à repoussez les calamités" que ça disait.

"Et Merde!"s'exclama le jeune homme tout en donnant un coup sur une des machines qui servait de boutique, plus moyen d'ignorer ça maintenant qu'il s'agissait d'un ordre direct de la directrice.

Ainsi Ultimécia attaquait la ville, Miwa souhaitait plus que toute chose la mort de cette sorcière pour les missiles qu'elle avait fait tirer mais n'était pas assez idiot pour se lancer dans un face à face contre elle sans limite de magie.

Le Seed n'allait nulle part sans son pistolet , Viper, et son sabre, Kôgetsu, il était donc prêt au combat et s'élança à contre sens des gens qui évacuaient jusqu'à être arrêté par deux borgs chargés de l'évacuation.

" Tout les civils doivent évacuer la zone."

"Je suis un Seed de la TGU on a pas l'temps, donnez moi la situation!"

"Nous avons besoin de personnes pour protéger les techniciens qui remettent les générateurs en marche"


"Où? Grouille toi on a pas l'temps bordel!" Miwa avait engueulé le borg, il mettait trop de temps à répondre à son gout.

"Il... Il y en a un à l'entrée de la ville." le borg avait reprit sa phrase après s'être pris un coup du Seed qui bouillonnait sur place. Certains pourraient penser que le jeune homme paniquait mais en réalité il était furieux de ne pouvoir rien faire de plus pour arrêter les calamités qu'il savait trop dangereuses pour lui.


à peine le borg finit sa phrase que le Seed était parti à toute vitesse, l'entrée de la ville n'était pas bien loin. Il arriva rapidement au générateur mais ne voyait personne à première vue.
"HEY! Y'a quelqu'un? J'suis un Seed de la TGU pour protéger les techniciens qui doivent réparer ça!"

Récapitulatif:


-Reçoit l'ordre de Selphie d'aider les forces d'Esthar dans la lutte contre les calamités

- Arrive au générateur à l'entrée de la ville prêt à défendre les techniciens s'ils sont déjà présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Mer 9 Déc - 14:04

Sephiroth
Des borgs, des hommes armés jusqu'aux dents alignés en rang pour bloquer toutes les voies, des unités en contre-haut. Tout semblait parfaitement se mettre en place. Sephiroth s'était immobilisé et n'esquissait aucun mouvement.

- A mon commandement... Tirez !


Pendant une dizaine de secondes, le silence était remplacé par d'incessants coups de feux. Un sniper profita de ce brouhaha et de l'agitation pour tirer une balise GPS qui ne manqua pas sa cible et s'accrocha au bas de la tenue de la calamité. En revanche, les balles n'avaient aucun effet sur lui. Ou plutôt, elles ne parvenaient pas à l'atteindre.
Imperceptibles pour de simples êtres humains, ses mouvements étaient d'une rapidité effrayante. Masamune, son épée, déviait une à une les munitions susceptibles de blesser son possesseur et certaines d'entre elles étaient directement renvoyées à leurs expéditeurs, ce qui causa de nouvelles pertes dans les rangs.

Alors que l'ex-soldat s'apprêtait à entrer dans la mêlée, une jeune femme en hauteur lança un fumigène qui atterrit entre lui et les soldats.

- Dispersez-vous et laissez passer les borgs ! Récupérez autant de blessés que possible.


L'unité 1 battait en retraite, tandis que les autres se mettaient à l'abri en attendant la suite des événements, parés à prendre le relai lorsque la fumée se serait dissipée. Durant plusieurs minutes, les seuls sons que l'on pouvait entendre étaient des bruits des lames qui s'entrechoquent.
Et enfin... Plus rien.

Lorsque tout le monde retrouva une parfaite visibilité de l'emplacement présupposé de Sephiroth, il avait disparu sans laisser de traces, si ce n'est les cadavres sans vie d'une centaine de borgs.
Ward
~~~~~~~


Tout le monde est sur le qui-vive. Depuis les écrans de la salle de contrôle, j'ai une vue d'ensemble sur la quasi-totalité des unités envoyés sur place. Au total, plus d'une cinquantaine de soldats par générateur, qu'ils soient SeeD, originaires d'Esthar ou encore d'autres horizons.
Contrairement à ce que je pensais, beaucoup se sont portés volontaires pour aller en première ligne... Je n'aime pas me réjouir de ça, mais c'est un mal nécessaire.

- Ward, on a perdu la trace de Sephiroth ! Il a massacré une centaine de borgs et on a également des pertes humaines.

- Il n'est sur aucune caméra ?

- On fait de notre mieux pour retrouver sa trace.

- Je l'ai trouvé ! Mon dieu...

- Où ça ?

- Il va bientôt arriver au niveau du second générateur...

- Branche-moi sur le haut-parleur le plus proche de la zone.


Je ne me souviens pas avoir autant donné de la voix depuis des lustres. Je préviens les unités chargés de protéger les techniciens de se tenir prêts, tout en rassurant le mieux possible les techniciens pour qu'ils ne paniquent pas et continuent de s'occuper des réparations.

- Ward ! La Schnee Company vient de nous contacter ! Ils vont poser des pièges et envoyer une unité spéciale pour nous soutenir. La White Forest Corporation nous a également averti qu'ils allaient bientôt être sur place pour augmenter la vitesse de réparation des générateurs.

- Parfait. J'espère que ça suffira...

Récapitulatif:

- Sephiroth met à terre plus d'une centaine d'unités et s'approche dangereusement du générateur n°2, proche de l'entrée de la ville et des sous-terrains.

- Ward donne des directives aux unités protégeant le générateur n°2 et rassure les techniciens.

- La Schnee Company et la White Forest Corporation vont entrer en action.

- La balise GPS tirée par Aini est fixée au bas de la tenue de Sephiroth et lui donne sa position en temps réel.

- Le fumigène tiré par Miya a permis à Sephiroth de s'échapper sans être vu par quiconque dans le secteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Ven 11 Déc - 0:04

KeijiKeiji

Les efforts combinés du jeune homme au skate et à la batte de baseball ainsi que des techniciens du QG qui s'occupent du générateur de ce secteur semblent portés leurs fruits vu que tout avance à grande vitesse! Bien évidemment, beaucoup de choses se passent à l'extérieur, mais Keiji n'hésite pas à faire des allers retours pour obtenir de nouvelles informations et les apporter à l'équipe qu'ils protègent, en plus de pouvoir quelques fois les aider dans leur manipulation afin de faire accélérer les choses. Sa force et son agilité lui permettent de combler certains défauts que peuvent avoir de simples techniciens et c'est d'autant plus appréciable de se savoir utile lorsque des milliers de vies sont menacés non pas par une, mais deux calamités.

Le commandant avait été très clair dans ses instructions, aussi le troisième générateur était peut-être le plus difficile à atteindre, vu qu'il était situé de façon annexe au QG, c'est pour ça que Keiji s'y était rendu aussi vite d'ailleurs. Il entretient la conversation avec les techniciens pour s'assurer que tout va bien, mais à un moment donné, certains remarquent qu'un composant est abimé et qu'ils ne disposent de rien pour le ressouder, ils doivent le faire fondre suffisamment et d'une façon correcte pour que ce dernier puisse reconnecter une partie du système de configuration, ce qui avancerait encore à nouveau la procédure. Le jeune homme sentait que ce qu'il va faire est un pari risqué, mais il le propose:

« Si vous voulez... Je suis un très bon mage de feu malgré que je sois surtout combattant, si je me concentre suffisamment... Peut-être que je pourrais m'occuper de réparer ça pour vous! »

Deux techniciens veulent l'en empêcher, non pas par manque de confiance, mais surtout car il est possible que s'il fait fondre de façon trop importante le composant, toute l'énergie électrique qu'il transmet se retrouvera déchargée dans le corps du garçon aux cheveux rouges, et sa vie s'achèvera dans un tas de cendres. Peu importe les risques, il va tout de même prendre son courage à deux mains et s'en approche pour se mettre à genoux devant, inspirant profondément. L'homme qui l'a soutenu dès son arrivée parmi eux se trouvent près de lui, l'air confiant et un sourire aux lèvres, il peut le faire! Sa concentration est tellement intense qu'on peut voir une flamme se créer dans ses mains, sa couleur est d'un rouge très vif et la condensation de l'énergie est plus qu'incroyable, ça lui demande surement une partie de ses ressources magiques de faire cela et de le maintenir. Il prend lentement le composant entre ses mains, le faisant fondre minutieusement...

L'alerte retentit avec la voix qui se répand un peu partout, faisant sursauter quelques uns des techniciens, mais la concentration de Keiji est telle qu'il transpire des gouttes de sueur sans se plaindre, pensant de temps à autre à reprendre sa respiration. Lorsque le composant atteint le stade critique, l'homme un peu âgé qui dirige les techniciens reprend le composant via une partie sécurisée et le rebranche d'un coup sec. Quelques étincelles font surface et puis... rien... Ça semble un échec malgré les efforts du jeune homme, jusqu'à ce que ce dernier donne un coup de pied d'énervement dans la machine qui se remet automatiquement en marche. Comme quoi, la violence résout parfois bien des problèmes!

Avec cela de fait à présent, il devient nécessaire de prévenir les commandants et autres personnes haut gradés que de ce côté là de la barrière anti magie, ce n'est qu'une question de temps avant que ça ne réussisse à revenir! Le beau garçon saute sur son skate et trace sa route le plus rapidement possible pour arriver près de soldats en garde non loin d'une entrée du QG, il réclame un appareil de communication pour pouvoir parler rapidement à des supérieurs. A peine activé, il se met à sélectionner un périmètre assez restreint pour éviter de surcharger les ondes et annonce sans plus tarder:

« Ici Keiji, soldat d'Esthar auto-affecté à la défense des techniciens du générateur à proximité du QG. Nous avons presque terminés de le réparer et nous sommes sans problèmes apparents! Je me permettrais de rejoindre l'endroit qui n'hésite le plus d'aide avec ses techniciens, si vous avez besoin d'aide, prévenez moi et je ferais mon possible selon ma mission. Nous sommes loin d'avoir perdu tant que nous combattons ensemble, serrons nous les coudes et repoussons ces enfoirés de calamités! »

Le langage soutenu n'est pas le fort de Keiji, aussi, il préfère être franc et parler avec des mots qui viennent du coeur, ça a toujours plus d'impacts en général que des balivernes fraîchement moulu. En arrivant près des techniciens, ces derniers lui annoncent qu'ils en sont à plus de 75% de la réparation globale de ce générateur. Plus que jamais, le skateur est sur ses gardes pour intercepter le moindre problème, surtout si les "civils hypnotisés" viennent à se pointer ici en masse!
----------------------------------------------------------------

Actions de Keiji:

♦ Aide les techniciens comme il peut et parvient à ressouder un composant abimé pour permettre la configuration de la barrière anti magie.
♦ S'équipe d'une oreillette pour prévenir les unités à proximité de l'avancée importante des réparations de ce générateur.
♦ Reçoit la nouvelle que les techniciens en sont à plus de 75% de la réparation de ce générateur et se tient près à se battre si nécessaire, ou à partir au plus vite prêter main forte à des alliés dès que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby Rose
Originaire de Dol
Originaire de Dol

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Sam 12 Déc - 18:20

MiwaMiwa

Le Seed avait finalement atteint le deuxième générateur où venaient d'arriver des techniciens pour réparer. Il se présenta à eux et commença à quadriller le périmètre affin d'identifier toute menace potentielle.

Il rencontra un drôle de robot, rien à voir avec les borgs, qui sembla le reconnaître. Ils étaient vachement avancé comparé à Trabia quand même...

des bruits se firent entendre du centre commercial où avait lieu une partie de l'évacuation et des civils qui était, il pouvait le voir d'un seul coup d’œil, sous l'emprise d'un technique ou d'un sort.

" Et merde mais c'est quoi ce bordel?" avait-il dit en sortant son pistolet de son étui

Avant même qu'il n'agisse, le Robot abattit une route qui se situait au dessus pour bloquer l'arrivée des envahisseurs, au moins cela leur faisait un endroit en moins à surveiller.

D'autres civils arrivaient néanmoins et Miwa se devait d'intervenir. Viper, son pistolet était une arme anti-monstre pas anti-émeute cela dit en ajustant correctement la puissance de ses tirs et leurs trajectoires...

Il activa le mode 'tir paralysant' de son pistolet et tira une salve de tir lumineux qui atteignirent la jambes des civils ce qui eu pour effet de les clouer au sol incapable d'utiliser leur jambe. Il ne s'agissait pas de vrais balles et ainsi aucuns civils n'avaient subit de réel dommage mais il préférait ne pas à avoir à trop l'utiliser à l'avenir.

Apparemment, une des calamités s'approchait de la zone, aussi le Seed dégaina Kôgetsu un sabre à la lame lumière. Il était prêt. Il n'avait aucune chance en un contre un mais il était plus puissant qu'une unité de borg et il pourrait occuper la calamité quelques minutes s'il le fallait.

Il prit une profonde inspiration, ses pensées vinrent vers sa sœur décédée le jour de la chute des missiles. Lorsqu'il rouvrit ses yeux, ils étaient remplis de rage et de détermination. Il ne les laisserait PAS faire ce qu'ils voulaient.  



Récapitulatif.


- Protège le générateur à l'entrée de la ville.

- Utilise 'Salve de tir paralysant' sur les civils qui s'approchaient du générateur les clouant au sol

- Se prépare à intercepter la calamité si elle se montre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina Hartford
Inquisitrice Enchaînée

Inquisitrice Enchaînée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 7
HP : 1250/1400
MP : 35/40
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Dim 13 Déc - 0:42

Liliane MikaelisLiliane Mikaelis

« Allez, pas de temps à perdre ! Tous à vos stations, les gars ! Remettez-moi ce générateur en état ! »

La première équipe de la White Forest venait enfin d’arriver pour aider aux réparations du générateur situé à l’entrée de la ville. Sans plus attendre, les employés se mirent au travail, sortant leurs torche à fusion pour ressouder ce qui devaient l’être, leurs appareils pour effectuer la maintenance des systèmes qui le nécessitaient et les diverses pièces détachées qui pouvaient servir pour la remise en état du générateur de barrière.

« Mademoiselle, contactez les autres équipes. Je veux que nos hommes nous tiennent au courant de tout ce qui se passe dans les autres secteurs. On va devoir coordonner nos actions avec celles des autres groupes dépêchés sur les lieux pour plus d’efficacité !
-Compris, chef ! J’établis la liaison ! » répondit Liliane.

Ressortant le communicateur qui lui avait été fourni lors du départ de la zone de rassemblement, la jeune femme s’équipa du casque qui complétait le set et alluma l’appareil, le signal des deux autres équipes se faisant capté presque instantanément.


« WF-02 et WF-03, vous me recevez ? Ici Liliane Mikaelis. WF-01 demande un rapport sur votre situation. A vous !
-WF-02, Phobos. On vous reçoit haut et fort, équipe 1 ! La réparation du générateur de l’aérodrome avance bien, grâce aux autres équipes arrivées avant nous. On n’a pas encore rencontré de grosses difficultés mais on reste sur nos gardes avec les soldats présents sur place. De votre côté, vous autres ?
-Jett du groupe 3. On vous entend sans problème, mademoiselle. La zone autour du palais présidentielle nous était bloquée par une foule victime des sortilèges d’Ultimécia mais les borgs ainsi que les soldats nous ont libérer un passage. On est encore loin du compte avec la sorcière qui rôde par ici mais on devrait pouvoir commencer les réparations dans peu de temps. Comment ça se passe, pour vous ?
-Lubbock et notre groupe venons d’arriver au niveau du générateur en bordure de la capitale et commençons les réparations avec l’aide des autres arrivés juste avant nous. On reste en contact avec vous via la radio et on vous tient au courant de notre avancée. Bonne chance à tous ! »

Les deux chefs d’équipe de la White Forest lui répondirent en cœur par les mêmes encouragements avant que Liliane ne range l’appareil de communication à sa ceinture.

Elle récupéra sa valise en acier et retrouva le dénommé Lubbock un peu plus loin, le vieil homme en tenue de travail s’affairant à donner les indications nécessaires pour que ses hommes s’organise efficacement. Liliane lui transmit les nouvelles concernant leurs camarades, ce à quoi répondit le chef d’équipe par un large sourire.


« Heh ! Ils savent gérer les problèmes logistiques autant que les ennuis techniques. On va les retrouver en un seul morceau, une fois que tout sera fini. Faisons-leur confiance. Vous savez ce que vous avez à faire, Mademoiselle ?
-Laissez-moi faire, je m’en occupe !

Liliane se retira en emportant ses affaires avec elle, parcourant rapidement la distance qui la séparait des stations de travail en l’espace de quelques instants. Elle rejoignit un premier groupe de techniciens, dont elle contrôla l’avancée à l’aide d’un terminal de données miniature. Lorsque ce fut fait, elle ouvrit sa mallette renforcée pour en sortir deux dispositifs qu’elle confia aux membres du groupe devant elle, avant de passer au suivant.
Elle répéta cet enchaînement d’action autant de fois qu’il y avait d’équipe de la White Forest dispersées autour des équipements, avant de finalement retourner auprès du chef Lubbock, à qui elle remit le terminal. L’homme ajusta l’appareil pour passer en revue les données qu’avait récoltées la jeune fille, avant de pousser un soupir.


« Quelle misère ! Ces sales monstres nous l’ont bien amoché. Il va nous falloir plus de temps qu’on ne l’espérait pour réparer tout ça. Je n’imagine même pas ce que ça va coûter à la ville et à notre compagnie. Si avec ça, on ne finit pas en banqueroute, on pourra s’estimer heureux.
-Ne vous inquiétez pas, Chef Lubbock. On va y arriver ! J’en suis certaine !
-Vous avez raison, Mademoiselle. Si ce n’est pas nous qui le faisons, personne ne le pourra.
-Aleeeerte ! On vient de recevoir un message urgent du poste de commandement ! Le taré au sabre se dirige droit sur nous ! » s’écria tout à coup un soldat en charge de la protection de la zone.

Liliane réprima un hoquet de surprise suite à cette annonce soudaine, encore persuadée il y a quelques instants que le combat se déroulait dans le centre-ville. Elle se tourna vers l’homme qui venait de hurler pour s’enquérir de plus de détails, ce à quoi on vint lui répondre que le nommé Sephiroth avait échappé à la vigilance des soldats en train de l’affronter pour foncer vers leur secteur, proche de l’entrée des souterrains. Son objectif avait dès le début été défini comme de vouloir accéder à cette partie de la ville, pour une raison qui leur échappait encore. Il n’hésiterait pas à s’en prendre à eux s’il les surprenait en train d’essayer de lui barrer la route d’une quelconque manière.


« Comme si on avait besoin de ça, encore maintenant ! Bon sang, quelle salle journée !
-Chef, avertissez vos hommes de la situation ! Dites-leur de se préparer à utiliser les modules que je leur ai confiés en passant les voir. Si la situation se dégrade, dites-leur de partir se mettre à l’abri.
-Bien compris. Et vous, que comptez-vous faire ? Vous ne comptez quand même pas essayer de le retenir avec les autres ? Avec tout le respect que je vous dois, c’est du suicide de vouloir s’opposer à un individu pareil. Votre père ne le supporterait pas, et vous le savez !
-Ne vous en faites pas pour moi, je ne comptes pas combattre une Calamité comme lui de front. Il y a d’autres moyens pour gagner contre eux, c’est ce pour quoi j’ai été formé. Faites-moi confiance. »

La jeune femme lui lança un regard empli de détermination, qui convainc l’homme de la laisser faire ce à quoi elle pensait. Liliane l’en remercia d’un sourire avant de se retourner en sortant son téléphone portable, appelant un numéro composé à l’avance.

« Bonne chance… Patronne. »

------
Situation actuelle :

-La White Forest Corp. a rejoint les secteurs des générateurs.
-Bilan des dégâts et de l’avancement sur le générateur de l’entrée de la ville effectué par Liliane. Actuellement à 37% de réparations.
-Les employés de la White Forest disposent de générateurs portables de bouclier pour se protéger en cas d’attaque, deux par groupe de techniciens répartis sur le secteur.
-L’alerte concernant l’arrivée de Sephiroth a été donnée et les consignes de sécurité ont été transmises aux techniciens de la zone.
-Liliane se prépare à la protection des employés de son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Sam 19 Déc - 18:32

Sephiroth
Sephiroth approchait à présent dangereusement du générateur n°2, tout proche de celui qui se trouvait à l'entrée de la ville. Les réparations avaient beau avancer plus rapidement, rien n'était encore achevé lorsque l'ange noir arriva sur les lieux.
Tout le monde retenait son souffle, tout en se demandant ce qu'il avait l'intention de faire.

- Toujours rien... Vais-je devoir mettre la ville à feu et à sang pour obtenir ce que je veux ?

L'incompréhension gagnait l'assemblée et bien que les soldats se mettaient en formation pour protéger les techniciens, personne n'osait vraiment s'opposer à la calamité.
Une lumière aveuglante s'échappa soudainement du long manteau de Sephiroth. Une lueur significative, la résonance d'un orbe avec un cristal.

- Enfin. C'est donc ici.

Il se tourna vers les tunnels les plus proches, ceux menant aux souterrains d'Esthar, rarement fréquentés par les civils. Sans un regard pour les soldats qui le mettaient en joue, il continua sa course jusqu'à disparaître dans les profondeurs obscures de la ville.
Ward
~~~~~~~


En voyant ce monstre devant tout ces gens, je me mets à prier intérieurement pour qu'il les épargne, pour que quelque chose l'empêche de commettre l'irréparable. Lorsque les caméras qui fonctionnaient jusqu'à présent à merveille se mettent à grésiller en affichant un écran blanc, je réalise avec effroi ce qu'il est en train de se produire.

- Lancez l'état d'alerte maximal ! Maintenant ! Je veux que chaque unité, chaque soldat qui ne soit pas déjà en train de traquer Ultimécia poursuive Sephiroth !

- Mais Ward, les techniciens..?

- S'il avait voulu leur faire du mal, il aurait déjà décimé toutes les personnes présentes dans la zone, alors fais ce que je te dis.

- D'accord... mais tu es sûr que c'est nécessaire ? Tu as une idée de ce qu'il cherche ?

- Possible... Et si c'est bien ce à quoi je pense, on a plutôt intérêt à l'empêcher de mettre la main dessus.


Le cristal de la terre... S'il parvient à s'en emparer, je ne pourrais plus me regarder en face... et encore moins Kiros et Laguna.


Récapitulatif:

- Sephiroth rentre dans les souterrains pour trouver le cristal de la terre.

- Ward ordonne l'état d'alerte maximal et demande à ce que tous les combattants se lancent à la poursuite de Sephiroth

- Les réparations continuent et s'accélèrent avec l'arrivée des renforts de la White Forest Corporation

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Lun 21 Déc - 10:15

WinterWinter Schnee
Depuis mon appel radio, aucune équipe, aucun bataillon n'est venu récupérer tout l'attirail que je pouvais leur mettre à disposition. L'état de la ville devait être tellement en alerte que mon signal a dû être à peine décelé parmi tout le vacarme. Dans ce genre de situation, il faut réfléchir de la manière la plus posée, et la plus saine possible. Et ne pas commettre de faux pas. A ce moment je me pince les lèvres d'inquiétude, mais la voix de ma grande amie, Eve, me tire de mes songes.

- Vraiment ? Un maléfice qui prendrait possession des civils ? Quelle stratégie abjecte... Mais à la fois appropriée.

Ma gorge se serra, mais je gardais mon calme. Malgré les avertissement de mon amie, je ne devais pas céder, à n'importe quelle forme de panique. A la différence de Eve, je savais me battre, et c'était là l'une de nos plus grandes différences, bien que nous soyons toutes deux brillantes, je dispose d'une aisance au combat qu'elle n'a jamais eu. Je tourne mon regard en direction de son hologramme, que je vois affairé à distribuer des ordres et à contacter une multitude de personnes. Je m'avance alors vers l'Holotrans et avance ma main jusqu'à effleurer ce bijou de technologie.

- Eve... Je suis désolée...

Un petit bruit de coupure, et l'image de mon amie disparut dans grésillement. Je savais, à ce moment, qu'elle était occupée, mais que dès que l'occasion le lui permettrait, elle fera tout ce qu'elle peut pour me venir en aide. Mais pour le moment, il n'est pas question de la mettre en danger, ni qui que ce soit qui ne soit pas un minimum qualifié. Toujours aucune équipe n'est parvenue jusqu'ici pour récupérer ce que nous pouvions mettre à disposition, seules deux femmes se sont présentées à moi et je ne peux décemment pas les laisser partir seules sans une escouade. dans ce cas... Je m'en chargerai moi-même.

- Mesdames, nous partons en direction des souterrains. Equipez-vous de ces dispositifs, et voici une carte de la zone, ainsi qu'un GPS.

Je leur tends donc les différents pièges, notamment les dispositif à composite lunaire. ZT-4F et ZT-4S. Il s'agit de large barrière protégeant une vaste zone. F pour un effet similaire à Carapace, et S pour un effet semblable à Blindage. Pour ma part, je m'occuperai de placer des cages paralysantes, ce qui permettra de stopper l'ennemi. J'invite les deux femmes à me suivre dans un véhicule pour qu'il nous mène le plus rapidement à l'entrée des souterrains.

~*~

Je n'ai pas été dans les souterrains d'Esthar depuis des années. Il me semble que la dernière fois c'était pour retrouver ma sœur qui s'y était perdue. Je ne pense pas que ça ait changé tant que cela. De toute manière, je dispose d'un radar, d'une carte, et de suffisamment d'arsenal pour pouvoir me défendre, ainsi que de ralentir ce Sephiroth.

L'odeur et l'ambiance qui planaient dans cet endroit pouvaient en faire fuir plus d'un. Je n'ai strictement aucune idée de où peut bien se diriger l'ennemi, et dans ce genre de cas, je pense qu'il faut jouer stratégique. Si j'en crois les données du localisateur, la calamité se trouve actuellement à l'extrémité Nord de la ville. Et il se déplace à une vitesse fulgurante ! Il faut que nous fassions vite pour ne pas nous faire distancer. Heureusement nous avons de quoi nous déplacer rapidement, même si ça reste moins que lui. Soit, au vu de ses déplacements, il a l'air de suivre une direction bien précise.


- Mesdames, dernier débriefing. Si j'en crois ma carte et les données GPS, l'ennemi se dirige vers le palais présidentiel. Nous allons donc former deux unités. Vous deux, partirez au plus proche de la destination afin d'y déposer un maximum de pièges. Le but est de le ralentir le plus possible le temps que des équipes d'interventions arrivent. Je m'occuperai de poser des balises paralysantes afin de le ralentir en amont. Je vous rejoindrai à cet endroit.

Mon doigt était placé sur un point central de la carte, situé non loin du palais présidentiel. Je donne une carte magnétique qui permet de piloter un des hoverboard à disposition. Je leur donne également de quoi communiquer entre nous, au cas où l'une de nous venait à être en mauvaise posture.

Je prends donc mon véhicule et file à toute vitesse, de mon côté, au premier point stratégique. J'arme une première instance de piège composite. X-V05-AP. La première déclinaison de nos armements. AP, pour antipersonnel. V05, pour la version, il s'agit de la cinquième génération de ce dispositif. Et X, car il agit sur toute forme d'énergie. Magique, Physique, et même spirituelle... En théorie. Je n'ai aucune idée de l'efficacité de ce piège mais essayons tout de même. A son déclenchement, une cage d'énergie plasmique similaire au bouclier protégeant des sorcières du Dr Geyser bloque quiconque se retrouve à l'intérieur.

Je reprends la route en direction des autres points stratégiques, il faut que je fasse vite, car l'homme recherché dans toute la ville a déjà parcouru une bonne partie du chemin qui le sépare de son but. Il m'a fallu une bonne dizaine de minute pour me retrouver à un autre endroit stratégique. Je n'ai presque plus de quoi amorcer des cages, et à ce moment, j'espère que les deux jeunes femmes arrivent à s'en sortir. Je regarde mon GPS de nouveau et je vois que la cible se déplace toujours aussi vite, et qu'il se rapproche du palais. Je vais continuer d'en déposer dans tous les carrefours environnent, mais je n'ai que peu de temps. Je m'attèle donc à la tâche le plus rapidement que je puisse le faire, et une fois fini, je reprends la route pour rejoindre les deux mercenaires. Mais une question reste en suspens sommes-nous suffisamment fortes pour faire face à une telle terreur des hommes...
_____________________

Récapitulatif :


  • A fournit pièges, GPS, carte, véhicule à Miya et Aini.
  • Les trois sont à présent dans les souterrains. Mais sont séparées pour le moment.
  • Mise en place de pièges paralysants à mi-chemin.
  • En direction du palais présidentiel pour rejoindre Miya et Aini.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Mar 22 Déc - 16:02

MiyaMiya
Allez hop ! Un bel écran de fumée... avec les robots qu'on avait ici, ça devait pas être un problème d'avoir la calamité, terreur, cauchemar en ligne de mire... mais après avoir fait tout ça. Ce fichu Sephiroth s'était fait la malle ! Et en plus, les Borgs n'avaient rien fait du tout !

« Stupides machines ! Ouvrez vos yeux artificiels ! » Ah bon, c'était de vrais hommes, encostumés ?

Non mais c'est pas vrai ! Quelle honte ! Ca m'aurait pas étonnée, si dans un autre contexte, on se mette a rire en voyant le résultat désastrophique de ce que je venais de faire ! Comment je pouvais reconnaitre des vrais hommes de leurs machines moi ?!  Ils sont des portraits crachés ! T-Borg, S-Borgs ! Pourquoi pas Skateboard, tant qu'on y est !? Heureusement que Sephiroth n'avait pas de vision supersmog ; et il semblait que les hommes venaient d'échapper à une mort certaine. Alors qu'on s’apprêtait à passer au mouvement suivant, oui, j'avais pas encore tout à fait mis au point... un type nous indiquait qu'on pourrait avoir besoin de nous, vue ce qu'on trimballait et la manière dont Aini avait géré l'affaire.  

Wowowow ! Il fallait dire que le bonhomme qui nous avait promis des jouets dignes de ce nom ne nous avait pas roulées ! On se retrouvait devant un bâtiment d'où sortait une femme, mais pas n'importe qui, hein ? Non elle était distinguée, je dirais. Mais on voyait bien qu'elle était pas fait du même bois que nous, celle-là !

Elle semblait être du genre à mettre les petits plats dans les grands... nous on mettait simplement la nourriture dans les plats ! D'ailleurs... valait mieux éviter de parler de nourriture ou Ai allait surement me reprocher d'avoir foncé tête baissée alors qu'on avait pas encore mangé. Mais pas sur qu'on puisse manger si Sephiroth mettait la ville à sac ! Alors c'était parti. On était entrées dans ce véhicule avec madame... euh elle s'appelle comment, blanche neige ?

En fait, elle s’appelait Neige d'hiver, pour de bon... je jetais un oeil à ses inventions le temps du voyage en véhicule. Je laissais Ai s'occuper de lui expliquer ce qu'elle avait fait, ça pouvait surement servir de le suivre à la lettre ! Apparemment il fallait poser les boitiers à différents endroits pour quadriller une zone et protéger les soldats alliés, nous et je ne savais quoi d'autre.

« La débrouille et la rapidité, ça nous connait ! Comptez sur nous. T'es OK, Ai ?! »

Pendant le reste du voyage, on avait mis au point une stratégie de mise en place des pièges. On pouvait peut-être y ajouter notre petite touche personnelle. Enfin, si cette fois ça fonctionnait ! On nous lâchait un peu avant Winter. Je prenais une grande inspiration... on avait pas l'air comme ça, mais des odeurs pareilles, c'était pas dans nos habitudes.

« Tu vois, Ai, si on avait mangé avant ça... je pense qu'on mènerait pas large. On se retrouve au point de rencontre?! »

J'allais de mon côté. Le point que je devais trouver était indiqué sur le GPS que m'avait donné Winter. Pour l'instant, le sous sol était calme et j'entendais que le sifflement du truc volant qu'on nous avait donné. Une fois qu'on aurait quadrillé ce périmètre, on allait se rejoindre pour le reste. Si ces petites machines fonctionnaient, Sephiroth se retrouverait coincé. Alors peut-être qu'on pourrait mieux organiser la défense.

Alors que j'avais mis le premier des mes pièges, je m'assurais qu'il n'était pas trop visible et facilement accessible. Vous avez déjà vu quelqu'un foncer dans un piège qu'on voit aussi bien que le nez au milieu de la figure ?! Pas moi.

C'était un vrai labyrinthe la dessous, y'avait plus qu'à espérer que contrairement à nous, Sephiroth n'avait pas de GPS et de carte aussi précise. J'avais continué de mettre les boites surprises sur tout mon secteur, je devais rejoindre les autres au point de rencontre. Mais aussi, on devrait s'assurer de ne pas être prises dans le piège nous même, ça ça serait bête! Je me mettais en route pour rejoindre les autres sur le chemin du palais.

Ah... je vous l'avais pas dit ? On avait bricolé un petit truc une fois, avec ma sœur, on avait réussi à faire une sorte de tapis foudroyant, on s'en servait parfois pour chasser. Bien sur, quand on avait décidé de voyager, on en avait apporté et même amélioré... on en trouvait de ces choses parfois... comme l'effet "caméléon" qu'on avait pu donner à nos tapis! Ni vus, ni connus... et j'avais pu mettre une des petites caméras qu'avait la société Schnee pour guetter l'approche de ma proie! Voyager a vraiment de bons côtés! Ah oui, pour en revenir à nos Chocobos! Il suffit de le recharger le tapis avec un simple sort de foudre... une petite pression et flash !!! Avec un peu de chance, ça allait le sonner!

Peut-être que j'avais mis un peu plus de temps pour arriver à mes points de bases, mais avec ce truc volant, impossible de me souvenir du nom, j'étais arrivée jusqu'à elles en moins de deux! Mais ça paraissait quand même trop long.

~~

Action de Miya :
Après prise de contact avec Winter Schnee :
 shield Mise en place des dispositifs de défense de la société Schnee.
Weapons  Mise en place de pièges (tapis) électriques de fabrication artisanale.  
Revenir en haut Aller en bas
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Mar 22 Déc - 19:24

AiniAini

Manger... Je ne pensais qu'à ça, et la faim vous fait faire parfois de drôles de choses, comme accoster ce régiment militarisé de je ne sais quel armée privée ou d'Esthar, qu'est-ce que j'en savais au juste... Mon ventre gargouillait autant que ma soeur fulminait de rage sur l'invraisemblance de son échec.

Tout ce qui s'en suivit était assez flou, on avait suivi un groupe puis un autre pour arriver devant une femme qu'avait l'air importante. Elle avait trop la classe mais des vêtements aussi blancs et apprêtés ne m'irait... pas plus de 10 minutes avant que ça devienne le chantier.

Quand y'avait trop de mots dans les discours et les ordres, j'arrivais pas à suivre et à connecter mon cerveau suffisamment longtemps et assidûment, c'était un peu pour ça que j'étais obligé de faire équipe avec ma frangine, car j'avais une fâcheuse tendance à pas pouvoir me débrouiller seul et suivre des consignes. C'est pas que je m'en fiche, mais toutes ces formalités pour passer à l'attaque. Je veux bien suivre des plans mais après tout, on ne décide jamais si ça marche ou pas... Moi, je dis, gagner du temps c'est le meilleur moyen de... gagner du temps !

On était vite parti avec la "patronne" des lieux pour piéger le chemin des souterrains... Sephiroth semblait convoiter un de ces fameux cristaux dont tout le monde parlait et je ne savais pas comment il aurait pu arriver là et comment il aurait pu le savoir... Je demanderais quand mon cerveau sera capable d'assimiler, c'est à dire pendant la mastication d'aliments succulents...

"J'ai faim quand même..." étaient les seuls mots que j'avais à répondre à Miya quand elle inspecta les lieux où nous avions atterris. "Même ici, j'ai faiiiiiimmm...."

Mais j'avais ma part de boulot à faire aussi, et si je n'appréciais pas ces plans où nous devions nous séparer car nous pouvions veiller l'une sur l'autre, je m'exécutai et passai à l'action. Ces pièges étaient si simples à poser que n'importe qui aurait pu le faire. Il est où le plaisir d'être une experte quand tout est simplifié au possible ? Limite, il te filait la notice avec... 

Non,non,non ! Une experte en piège, c'est comment rendre le piège optimal, et le grand méchant va se douter qu'il y'a un piège peut être, si jamais il passait par là ! Alors je décidai de mettre un autre piège, un des nôtres. On l'appelait Podb'anaN. C'était trop flagrant pour être dissimulé avec ce jaune pétant mais quand on le lance à la dernière minute sur un adversaire qui vous charge, celui ci glisse de plus belle et perd le contrôle de sa trajectoire. 

Du coup, si Sephiroth passe, il glisse et se prend le vrai piège en pleine poire. Ou alors, il le remarque et l'esquive sans se douter qu'un autre piège attend derrière ! J'étais pas si bête en fait ! 

__________________________

Action de la belle Aini : 

Suis sa soeur...
A trop la dalle...


Mise en place des dispositifs de défense de la société Schnee
Mise en place d'une Podb'anaN, piège glissant, suffisamment visible mais qui peut attirer l'attention de Sephiroth autre part (ou se le prendre ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Mer 23 Déc - 11:28

SHELL-BSHELL-B

-Les dégâts structurels sont... Superficiels. Cette unité est prête à être renvoyée au combat.

Même en tant que machine, ce SHELL-B semblait bien piètre menteur. Un trou dans la poitrine ne laissait personne indifférent, pas même une machine. Kiros pouvait se faire insistant pour exiger une réparation de terrain, et même les tendances récalcitrantes de l'automate avait ses limites, et finit par se laisser examiner par ses techniciens du laboratoire. Il rassura de son mieux la compagnie en leur faisant un pouce, et contre un toute attentes, un grand smiley ''=)'' s'illumina sur son écran holographique. Drôle de modèle en effet. Si le logo de la Néo-ShinRa n'avait pas déjà éveillé des soupçons, les sarraus blancs chuchotèrent un moment entre eux en voyant du sang sortir de la plaie. Aussi près d'humains pouvaient-ils paraître, les borgs ne saignaient pas, non? Peu importe après tout, il avait montré son utilité, bien qu'il ne semblait pas partager le même intérêt à éviter de briser des objets pour ce faire. Son épaule droite toute cabossée et éraflée se souleva pour poser sa main sur son torse dont l'ouverture était refermée de leur sorte de résine de polymère, un mot élégant pour vouloir dire un plastique pour figer le tout en place et éviter que les dégâts n'empirent. C'était bien peu pour le protéger en comparaison de sa carlingue blindée. Un second coup à cet endroit ne pardonnerait pas. Le machinoïde avait eu énormément de chance que le coup n'était pas allé plus loin, car contrairement à Sadheart, il portait une véritable bombe à l'intérieur de lui, du moins un bon équivalent.

Une Calamité avait battu en retraite, mais visiblement ils n'étaient pas au bout de leurs peines puisque l'autre du nom de Sephiroth semblait donner tout autant de fil à retordre. Une mission suicide n'en attendait pas l'autre il faut croire. Les borgs normaux ne suffisaient pas à les contenir, et ils craignaient que leurs soldats réguliers ne se fassent massacrer face à la menace. La crainte était justifiée, et l'ajout de l'automate dans l'équation semblait rééquilibrer un peu les choses. Difficile à dire qui de la force brute ou du talent pur l'emporterait là-dessus. Dans tous les cas, ces sous-terrains avaient de quoi le rendre nerveux. Il n'avait pas été conçu pour les endroits restreints... Au moins il pouvait se considérer chanceux d'avoir reçu les informations des autres commandants pour pouvoir discerner les pièges. Logiquement, il pouvait se voir atterrir tout près du générateur du laboratoire, une bonne position à partir de laquelle il pourrait se rendre partout où il devra dans des délais acceptables.

-Unité prototype antiémeute SHELL-B au rapport. Où dois-je être déployé?

La réponse ne prit pas longtemps à venir. La Calamité parcourrait les sous-terrains et ignorait vraisemblablement les générateurs pour chercher autre chose. Il demeurait une menace pour les civils et les soldats désorganisés sur son chemin. Si l'hybridé pouvait au moins faire gagner quelques secondes, voire minutes aux autres, il fallait espérer que ce serait suffisant pour permettre de le mettre en mauvaise posture. Encore fallait-il qu'il le rattrape. Comme un buffle qui voyait rouge, et d'ailleurs l'écran qui apparaissait face à son visage était toujours bel et bien de cette teinte, il s'élançait dans les sous-terrains à la recherche de la menace argentée en suivant les mouvements des autres déjà sur place. La carte des lieux s'affichait devant lui alors qu'il cherchait l'itinéraire le plus direct. Direction l'entrée de la ville à nouveau semblait-il.

-Suggestion de protocole; cette unité peut défendre les tireurs pour organiser un tir de barrage contre l'élément hostile.


======================


@SHELL-B a reçu une réparation de terrain, mais a toujours une faiblesse au centre du torse.
@Entre dans les sous-terrains à la recherche du modèle de pub pour shampoing à partir du laboratoire de Geyser dans l'espoir de lui bloquer la route.
@Propose d'organiser un tir en salve avec lui devant pour protéger les tireurs pour accueillir la Calamité.
Revenir en haut Aller en bas
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le retour de Sephiroth   Dim 27 Déc - 21:20

Sephiroth
Camouflé par l'obscurité qu'offraient les souterrains, Séphiroth était uniquement visible grâce à la lumière émise par l'orbe de la terre qui le guidait à travers ce labyrinthe de tubes. Sans personne pour lui barrer la route, il progressait à une vitesse fulgurante et finit par trouver au bout de quelques minutes une étrange salle. L'entrée semblait renforcée et parfaitement sécurisée, signe flagrant qu'elle contenait quelque chose de précieux...
Plutôt que de faire parler son épée, Séphiroth profita de la puissance de sa magie pour faire littéralement exploser la porte. Une fois la fumée dissipée, difficile de manquer le cristal posé en évidence sur son socle au centre d'une pièce entièrement vide.


- Le voilà... tu es à moi.

Sans hésiter, il se saisit de l'objet convoité et alors qu'il s'apprêtait à quitter les lieux, une cage métallique tomba du plafond pour condamner l'endroit. Elle avait été forgée par les plus grands ingénieurs de Dol afin de supporter une puissance colossale grâce à un acier modifié.

- Les humains me sous-estiment. Vous le regretterez.

Masamune n'était certainement pas assez solide pour faire face à la résistance des barreaux, mais encore une fois, la magie de Séphiroth ne semblait pas avoir de limites dans ses applications. Entourée d'une énergie maléfique, sa lame trancha l'acier net et il se débarassa du piège sans aucune difficulté.

Le chemin de retour s'annonçait bien plus périlleux que l'aller. Les nombreux pièges tendus par la société Schnee et ses alliés étaient imperceptibles et d'une efficacité redoutable. Un seul d'entre eux suffirait largement à tenir en échec Séphiroth et à le paralyser suffisamment longtemps pour qu'il soit une cible facile.
Cependant, c'était sans compter Ultimécia qui avait averti la calamité de ce genre de procédés.


- La sorcière m'a conseillé de couper les canalisations de la ville...

S'il existait bien un domaine dans lequel Séphiroth excellait, c'était la destruction. Rapidement, il coupa canaux après canaux, laissant se déverser un flux important d'eau et de pétrole. Il suivait le courant et ne se souciait pas vraiment du fait d'avoir de l'eau jusqu'aux genoux, à vrai dire, cela ne semblait même pas entraver ses mouvements.
Il ne se souvenait pas vraiment des intersections qu'il avait empruntées, mais il retrouverait forcément son chemin à un moment ou un autre. Les minutes passaient et il croisa d'abord la route du trio composé de Miya, Aini et Winter. Les trois jeunes femmes s'étaient préparées à l'affronter, mais elles ne pensaient pas qu'il se contenterait de les ignorer en passant à côté d'elles à toute vitesses. Il mit un coup d'épée au plafond pour provoquer un éboulement et les empêcher de le suivre.
A présent proche de la sortie, il fut surpris par l'accueil que lui avait réservé SHELL-B, qui parvint à le blesser sérieusement au cours d'un bref affrontement qui lui coûta ses deux membres inférieurs et ses deux bras.

Néanmoins, il fut tout de même capable de sortir et la salve de tirs des centaines de militaires qui étaient en position à l'extérieur lui fut presque fatale.
Il fit en sorte que les balles ne touchent aucun de ses points vitaux et après avoir crée une brèche dans la mêlée, il ne s'attarda pas et prit la fuite tout en laissant se déchainer sa magie à divers endroits de la ville et sur les hommes qui tentaient de le poursuivre.

Ward assista impuissant à la perte du cristal de la terre et à l'échec de l'opération pour arrêter Séphiroth... Il parvint néanmoins à se réjouir un peu de la capture d'Ultimécia mais eut du mal à digérer son échec cuisant.





Fin de l'évent

Séphiroth a récupéré le cristal de la terre et s'est enfui, non sans avoir été blessé grièvement. Il sera fortement affaibli si vous croisez sa route prochainement.


Vous pouvez poster une dernière fois après ce post et je clôturerai ensuite le sujet ! Merci à tous pour votre participation en ces périodes de fêtes où nous sommes tous bien occupés ! Smile

Récapitulatif des Gains:

Terra gagne 200 gils
Justin et Emi gagnent 100 gils
Chris gagne 200 gils
Seth et Ryuchi gagnent 100 gils
Mélina gagnent 200 gils
Ruby gagne 200 gils
Shellie gagne 100 Gils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le retour de Sephiroth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli
» Retour au Pays Imaginaire(libre)
» Euh,C'Thun le retour ?
» [Event PvP Serveur] Retour a Hautebrande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Dol :: Continent d'Esthar :: Esthar :: La Bataille d'Esthar-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives