Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Ayane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Ayane   Ven 28 Juil - 14:55

Note : Je précise que j'ai repris l'ancienne présentation que j'avais faite en complémentant l'histoire pour la faire aller jusqu'à maintenant ^^

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Gaïa
• Nom: Hiragana (Mais elle ne le connaît pas)
• Prénom: Ayane
• Âge: 22 ans
• Avatar utilisé: Ayane (Dead or Alive – Ninja Gaiden)

Description

• Alignement: Guerrier du néant

• Description physique:
AyaneD’apparence générale, Ayane n’est pas une personne bien grande, atteignant le mètre cinquante sept, elle reste donc relativement discrète par sa taille. Ce n’est pas pour autant qu’elle pourra passer inaperçue avec les formes plus que généreuses qu’elle possède. D’une carrure plutôt fine, renforçant encore sa poitrine, mais laissant deviner une certaine force tout de même, elle ne pèse pas bien lourd non plus ce qui lui permet d’avoir une agilité de chat, très pratique dans le cas d’une kunoichi autant l’avouer. Bien qu’elle soit généralement vue comme une guerrière, elle ne porte aucune marque des batailles qu’elle aurait pu livrer de par son corps : aucune cicatrice ne vient entacher sa peau plutôt claire et difficile à teinter de bronzage.

Son visage prouve à lui seul qu’elle est encore jeune mais ses yeux sont pour leur part comme une flamme devant son ambition. Leur couleur rouge reste quelque en soit une démarcation pour elle qui la rend unique et qui vient en complément d’une chevelure claire aux teintes violettes encadrant parfaitement son visage rond. Ses cheveux sont très fins et ne sont pas faciles à coiffer, pourtant ils sont tous placés tels que ça ne la dérange pas pour se mouvoir ou pour se battre : finissant leur chute juste au niveau des yeux pour l’avant et contre sa nuque pour l’arrière, recouvrant ses oreilles sur les côtés. Ces dernières ne sont d’ailleurs pas percées, ce genre d’artifice qui ne servira qu’à aguicher selon elle. Son nez est autrement au centre de son visage, au dessus de sa bouche d’une taille inférieure à la moyenne. Ne démontrant aucune marque non plus sur son visage, Ayane est du genre à effacer un bouton avec des produits de beauté afin de garder une apparence soignée malgré ce qu’elle fait de ses journées.

Sur son front, passant sous ses cheveux et donc presque invisible s’il n’y a pas de vent, un bandeau la marquant officiellement comme une ninja lui passe tout autour de la tête pour se nouer derrière celle-ci. L’attache est d’ailleurs ornée d’une boucle rappelant un papillon aux ailes longues mais fines. Niveau vestimentaire, Ayane ne fait pas dans le couvert bien qu’elle dispose d’un long manteau noir qu’elle abandonne toutefois assez facilement. Elle porte à la base une jupe très courte, serrée par un élastique au niveau de la taille et s’ouvrant au niveau de la cuisse droite où elle est rattachée par cinq croix de haut en bas. Au vu de la taille de cette jupe, elle porte bien heureusement une culotte en dessous pour éviter tout accident mais il est bien visible qu’il s’agit du seul sous vêtement qu’elle porte puisqu’elle porte sur le haut du corps d’une tenue de la même couleur pourpre que la base qui se met de la même manière qu’un manteau et qui reste ouvert sur le centre du corps permettant ainsi de voir son nombril entre autre ainsi qu’une bonne partie de sa peau.

Ce vêtement est bordé par couche métallique se pliant facilement sous la force afin de rester dans la position qu’on lui donne et ainsi tenir sur la hauteur contre les seins de la demoiselle. On peut aussi remarquer un papillon dans la même matière et la même couleur que ce métal au niveau du sein gauche d’ailleurs. Le vêtement est attaché à la base par une épingle solide afin qu’il ne s’ouvre pas inopinément. Le problème pouvant arriver sur le haut, un ruban rose très épais passe sous sa poitrine pour lui entourer le corps et serrer fermement ce qu’elle porte autour de son corps. Le ruban est fermé en une boucle majestueuse à l’arrière d’Ayane et il est lui-même maintenu solidement par un cordage orangé sur tout le contour de la kunoichi.

Afin de combler le vide présent au dessus de son torse, elle porte une épaisse écharpe noire qui est nouée dans sa nuque et qui se perd dans deux longues bandes soyeuses derrière elle, arrivant jusqu’au niveau de ses genoux lorsqu’ils ne sont pas portés par le vent. Ayane ne marche pas pieds nus pour autant et elle porte donc des chaussures de la même couleur pourpre que son équipement disposant d’un talon imposant pour une ninja supposée courir et sauter comme elle. Elle a aussi des jambières métallique pour la protéger tout autant que des brassards mais comme la couleur ne s’agence pas au reste, elle les enroule dans un tissu noir afin de les camoufler sans pour autant en être moins protégée. Ses mains sont protégées par des mitaines pourpres sous le même modèle que les chaussures mais laissant voir ses doigts pour une meilleure sensibilité sur ses armes.

Ces armes sont pour leur part de longues dagues d’environ quarante centimètres se rangeant dans des fourreaux attachés à des cuissières de fer également dont celles sur la jambe droite est prolongée par un morceau de tissu similaire à ce qu’elle porte pour lui complémenter son style. Cet ajout s’étend jusque sous la jambière pour s’achever en dessous du genoux, laissant ce dernier dans un trou afin de ne pas l’handicaper dans ses mouvements. Un dernier détail sur son apparence : même si elle ne porte pas de bijoux, elle a tout de même un bracelet qu’elle a mis sur sa chaussure gauche afin de ne pas être gênée par ce dernier et de l’avoir sur elle d’une quelconque manière tout de même. Un cadeau ne se refuse pas et permet aussi de ne pas oublier.

• Description psychologique: Le trait de personnalité qu’on voit le mieux chez Ayane est son manque de dialogue. Elle est si peu loquace qu’on ne peut même pas parler de silencieuse mais de froide dans ce cas. Malgré tout, elle n’en reste absolument pas timide puisque si elle a son mot à dire, elle ne le mâchera pas. Bornée sur ce qu’elle pense, il est très difficile voir impossible de lui faire changer d’avis. De plus, elle est si effrontée qu’elle ne possède aucune gêne non plus à s’opposer aux règles si elle en ressent le besoin. L’arrogance et l’orgueil ne sont pas deux mots inconnus pour la kunoichi puisqu’elle peut même se montrer très hautaine dans certaines situations ce qui la rend méprisable sur beaucoup d’aspect et très peu sociable… Si on ajoute à tout ça un certain égoïsme ainsi qu‘un cynisme accentué, on peut affirmer qu’Ayane semble cumuler tous les défauts possibles et imaginables !

Néanmoins, lorsqu’on fait plus attention à elle, si on apprend à la connaître, on remarquera que tout ceci n’est qu’une couverture provoquée par son enfance et qui est très difficile à briser pour constater le fond qu’elle a, meilleur que ce qu’elle ne souhaite montrer. Ayane est une personne très sensible derrière son caractère plutôt fort mais son égo est si grand qu’elle ne se permettra jamais ou presque de laisser une larme couler en public. La voie du ninja interdit de toutes façons à toute émotion de se manifester sur le terrain et elle suis rigoureusement cette règle. Lorsque le bouclier qu’elle s’est construit cède cependant, elle devient bien plus fragile et rappelle cette enfant qu’elle fut autrefois.

Compte tenu de tout ceci, on ne peut dire qu’Ayane ait beaucoup d’amis. Plus encore, sa naissance a été considérée comme une malédiction ce qui ne lui permet pas de se faire des amis facilement encore maintenant. Bien qu’elle soit très seule, elle ne le démontre pas et veut prouver qu’elle l’accepte et vit facilement avec. Son intelligence est un atout qu’elle sait utiliser bien mieux que ses charmes pour arriver à ses fins. Elle s’adapte aussi très rapidement à toute situation ce qui la fait se déplacer aussi rapidement que son esprit ne peut lui permettre de la porter dans ses pensées. Recoupant donc son tempérament froid et discret, le fait qu’elle n’ai personne à qui parler ne l’a jamais aidé à changer.

Malgré qu’elle ai suivi l’enseignement des ninjas, elle ne porte pas le même jugement que tous les autres à vouloir apporter la gloire à son pays. Elle ne cherche qu’à le protéger et critique même les intérêts de Godo à vouloir en faire du Wutai, un pays riche. La richesse apporte de l’intérêt des autres et mène à la guerre. La perte de matérias ne l’a donc pas trop affectée mais le village étant solidaire, elle doit donc elle aussi participer à contre cœur à la restructuration du système économique. Tout ceci pour dire qu’elle a beau être une shinobi, ça ne fait pas d’elle une personne similaire à Yuffie et cherchant à tout prix rendre le prestige à sa patrie.

Discrète tel un chat, Ayane prend parti pour la nature et se fonde à cette dernière pour ne pas se faire remarquer. Mais si elle a une mission ou qu’elle doit tuer une personne. Elle le fera sans la moindre pitié et sans l’ombre d’une hésitation. Elle n’a aucune crainte de se tacher de sang au sens propre du terme autant qu’au sens figuré mais elle ne se mettra jamais à l’avant de la scène non plus. C’est pourquoi elle reste neutre sur ce qu’il se passe dans le monde et n’a pas entendu parler des cristaux et de leur temple. Soit qu’on ne veut pas la mettre dans la confidence de peur qu’elle n’interfère dans l’histoire, soit ils supposent à juste titre que ça ne serait qu’une chose qui lui prendrait plus la tête que ça ne pourra effectivement lui donner quelque chose à faire. Vivant pour elle, son seul objectif est de rester en vie. Mais elle porte tout de même un intérêt à ce qu’il s’est passé et cherche tout de même à comprendre pourquoi le monde a changé comme ça aussi brutalement.

Histoire
Sa naissance non désirée fut une malédiction. Beaucoup au village l’appelèrent donc en conséquence l’enfant maudit malgré qu’elle ne sache pas pourquoi, malgré qu’elle ne le sut jamais puisque ce sujet était tabou et personne n’osait lui en parler. Alors que sa mère revenait dans le village de Wutai, elle fut attaquée par un monstre d’apparence humanoïde. Les hommes qui la retrouvèrent constatèrent l’évidence: elle avait été violée par cette créature qui disait-on était un démon, bien que certains continuaient de dire qu‘il ne s‘agissait que d‘un homme qui aurait été banni du village quelques temps avant. Malheureusement pour elle, elle tomba enceinte de cette chose, peu importe ce que c’était. Jugée inapte de s’occuper d’un enfant au vu de sa vulnérabilité et de son instabilité, une famille recueillit le bébé qu’elle mit au monde. Elle n’eut que le temps de lui donner un nom avant de ne plus jamais pouvoir voir sa fille: Ayane.

Grandissant dans l’ignorance de tout ceci, Ayane n’avait que très peu de monde avec qui jouer puisque les parents des autres enfants ne voulaient pas qu’ils s’en approchent de peur qu’elle ne se montre méchante avec eux. Ses cheveux pourpres et ses yeux rouges sortaient de l’ordinaire et bien qu’elle attirait l’attention, elle restait seule la majeure partie du temps. Cette famille avait déjà deux enfants plus âgés qu’elle. Mais même ces derniers ne s’intéressaient que très peu à elle. Ils ne la craignaient pas mais ils ne la négligeaient pas non plus. Ils ne la voyaient simplement presque pas. Répondant si elle leur parlait, mais n’agissant que très peu avec elle. Moins ils avaient de contacts avec Ayane et mieux ils se portaient. Finalement, c’est surtout auprès de son père adoptif que Ayane se réfugia.

Lorsqu’elle fut en âge de comprendre ce qu’il se passait, on lui expliqua ce qu’il y avait à savoir du monde : l’emprise que la Shinra tentait d’étendre sur le monde avec les réacteurs mako, la menace qui planait sur le visage quand Godo Kisaragi refusa la première fois d’installer un réacteur à Wutai. Mais la Shinra n’abandonnait pas et risquait de revenir. Cependant, comme Godo ne cèderait jamais, il était évident que ça se terminerait en guerre et les prémices de la guerre arrivaient déjà lorsque Ayane avait six ans. Son père voulut la former pour qu’elle suive l’entraînement réservé aux ninja et elle passa à partir de ce jour toutes ses journées dans la pagode à suivre une formation où elle se démontrait brillante, très assidue et très rapide à comprendre ce qu’elle devrait faire. Le village était soit disant assez riche pour se permettre de ne pas polluer leur honneur et leur réputation avec l’emprise que la Shinra aurait sur eux et surtout avec un réacteur mako.

Ce genre de réacteur était réputé pour forger de la matéria mais le village n’en avait pas besoin, les matérias était leur marché puisque dans le monde, ils étaient probablement ceux avec les matérias les plus rares. Certains ninja pillaient les matérias des visiteurs aussi ce qui aidait à l’enrichissement du village. L’entraînement d’Ayane dura approximativement quatre ans mais fut coupée par un ultimatum à peine trois ans après alors qu’elle n’avait que neuf ans. La guerre commençait déjà et des soldats envahirent l’île pour contraindre Godo à signer l’accord pour implanter un réacteur mako sur l’île. Wutai perdit beaucoup de valeur, beaucoup d’argent aussi mais jamais Godo n’abdiqua jusqu’à ce que la Shinra ne se retrouve confrontée à un problème majeur au sein même de son entreprise : une mutinerie. La guerre s’acheva non pas sans laisser un nom ressortir : Sephiroth. Ayane n’avait jamais eu la chance de le rencontrer pendant la guerre, quoi que ce fut certainement une chance pour elle dans le fond puisque personne ne pouvait se venter l’avoir rencontrer sans être mort au final.

Pendant cette guerre, la jeune adolescente avait versé son premier sang et elle avait même admis aimer ça. Assassinant des soldats de la Shinra dans l’ombre, elle n’avait jamais été remarquée mais elle savait ce qu’elle valait. La guerre se termina lorsqu’elle avait douze ans mais il fallut ensuite le temps au village de se reconstituer alors que des problèmes mineurs revenaient pour reprendre la majorité. Ruiné, Wutai n’était plus du tout attirant et vivre devenait maintenant difficile. Pour faire ressurgir la gloire du village, il fallait de la richesse et le vol fut ce que la majorité du monde choisi de faire pour contribuer à l’enrichissement. Ayane était fermement contre et manifesta son désaccord en commençant par cesser de suivre les entraînements. Elle avait néanmoins été voir son maître pour qui elle vouait un profond respect pour lui affirmer ses raisons. Aussi nobles pussent-elles être, ces raisons n’étaient pas plus reconnues qu’elle dans le gouvernement de Godo si bien qu’elle ne devrait pas avoir à s’en faire mais qu’elle ne devrait pas se manifester. Son maître nota appuyer les mêmes valeurs qu’elle néanmoins ce qui lui fit presque vouer un culte pour lui.

Au cours de cette période morne et calme, les nouvelles comme quoi la Shinra perdait de la puissance arrivaient tandis que le nm de Yuffie Kisaragi entra sur scène comme étant le meilleur ninja de Wutai après son père Godo. Il était clair qu’elle était pistonnée pour atteindre ce niveau mais qui donc s’en soucierait dans le fond ? La Shinra déclinait de plus en plus surtout lorsque la mort de Sephiroth fut annoncée peu de temps après la guerre. Le soldat légendaire venait de tomber pendant une mission d’investigation à Nibelheim. Il avait emporté avec lui un autre soldat de première classe et un milicien qui aurait son importance par la suite.

S’entraînant seule comme elle le pouvait, Ayane recevait parfois la visite de son maître pour exercer ses talents encore davantage. Excellant dans la vitesse et la discrétion, il ne put que lui décerner le rang de kunoichi. Cependant, ce ne fut pas fait de sorte à ce qu’elle soit reconnue avec une grande cérémonie. Elle restait comme elle l’avait toujours fait : dans l’ombre. La voix du shinobi était tracée dans l’ombre qu’il lui disait et donc elle jouerait parfaitement son rôle jusque là. Il lui disait que tôt ou tard, elle aura besoin de s’en servir même si elle était trop jeune pour réellement en faire usage pendant la guerre. De nombreuses fois, Ayane pensa quitter son village pour chercher une raison de vivre, une raison d’exercer ses talents. Mais peut être que le simple fait d’être un ninja du Wutai lui permettait d’avoir une raison d’exister : protéger son village natal même si elle devait mourir dans l’ignorance de sa vie, ignorée de tous, sans jamais avoir pu laisser quoi que ce soit de son passage dans le monde des vivants ? Elle y était résignée et personne ne pouvait lui faire changer d’avis.

Les nouvelles continuaient d’affluer jusqu’à ce que la Shinra ne soit officiellement considérée comme tombée lorsqu’une personne s’avérant être Sephiroth - revenu des morts - avait pris la vie du président de la Shinra. Même si Rufus prit de suite la présidence, Wutai ne vit pas ça comme étant une menace puisque junior ne dominerait pas l’entreprise comme son père l’aurait fait. Il ne resta cependant pas à la présidence bien longtemps puisque d’après les rumeurs, Sephiroth serait à la recherche de la terre promise : celle dont les cetras seraient à la recherche depuis près de deux millénaires. Et pour parvenir à la trouver, il était prêt à tout même si le monde devait être détruit. Une autre personne qui était supposée être morte avec ce soldat, Cloud Strife, se fit connaître également puisqu’il le prit en filature pour le tuer. Les nouvelles furent rapporter par la fille de Godo en personne qui disait avoir réussi à s’infiltrer dans le groupe de Cloud. Elle ne cessait de dire attendre le bon moment pour le dépouiller de toutes ses matérias mais si certains disaient que ce n’était que du bluff, d’autres mentionnaient que cette petite allait les rendre riches.

Dès qu’elle en eut l’occasion, Yuffie mena Cloud vers le village où Ayane put l’apercevoir. Visiblement, il était à la recherche de Yuffie à ce moment là et au vu de sa puissance, Ayane ne souhaiterait pas être à la place de Yuffie lorsqu’il la trouverait sans quoi la fessée allait faire mal: elle avait réussi à tout lui dérober. Finalement, ils repartirent tous ensemble, Yuffie lui ayant rendu ses matérias pour qu’il puisse arrêter Sephiroth, mais elle garderait un œil dessus quand même qu’elle disait… Leur escapades les menèrent au nord, dans le grand glacier puis dans le cratère nord d’où des armes furent projetées. Au nombre de quatre, même de Wutai ce fut visible bien qu’il faisait nuit. Sephiroth s’était enfermé dans le cratère nord pour invoquer un météore alors que les armes avaient été invoquées pour protéger la planète.

L’envie de quitter le village fut encore maîtrisée par Ayane puisqu’elle aurait aimé pouvoir rencontrer l’une de ces armes, pouvoir aller au cratère nord et constater ce qu’il s’y passait. Mais la Shinra était encore active et avait la main mise sur le monde ou presque… Cependant, une nouvelle arriva bien plus vite que d’habitude lorsque les armes prirent d’assaut la Shinra elle-même. Le QG de Junon fut attaqué par l’une d’entre elles tandis que le QG de la Shinra à Midgar fut attaquée par une autre arme elle aussi sortie de l’eau. Les tirs de l’arme diamant avait tués Rufus Shinra et détruit la Shinra ce qui signait la fin définitive de cette entreprise. Il n’y aurait donc plus d’activité dans aucun des réacteurs mako du monde et Wutai pourrait désormais redevenir le petit paradis qu’il avait difficilement réussi à redevenir. Pour couronner le tout, la menace qui planait sur la planète avec Sephiroth et son météore fut annihilée. Le météore fut contré avant qu’il ne touche la surface de la planète bien que la fin des temps eut été crainte pendant un moment et Sephiroth lui-même fut vaincu par le groupe de Cloud.

Bien évidemment, Yuffie revint en héros avec toutes les matérias du groupe ce qui eut le don d’agacer Ayane au plus haut point et Wutai devint certainement la ville la plus riche du monde. Qu’ils profitent de leur gloire car elle ne serait que de courte durée… La guerre contre Jénova et Sephiroth était peut être terminée mais quelque chose d’étrange se passa. Il semblerait que le monde se soit déplacé brutalement. Ayane put sentir des vibrations dans l’air, des couleurs différentes dans le ciel, des séismes profonds. Tous ses sens étaient en alerte… Et le lendemain, la crise arriva : toutes les matérias n’étaient devenues que des pierres banales, sans le moindre pouvoir, sans la moindre capacité. Sur le coup, Ayane ne crut pas à son bonheur en se disant que leur soit disant magie serait détruite mais elle demanda à vérifier en entrant dans la pagode et put se rendre compte que c’était le cas. C’était le coup le plus dur que Wutai avait à supporter depuis des années mais peut être que ces valeureux ninja allaient comprendre maintenant que vivre du vol ne fonctionnerait plus beaucoup…

A l’inverse, d’autres choses semblaient se répandre : les monstres laissaient parfois des gemmes sur leurs passages et des visiteurs se renseignaient sur certaines d’entre elles concernant un prix même par moment… La valeur de ces bijoux était moins hautes que celle des matérias mais le marché fonctionnait aussi. Bien entendu, Yuffie sauta sur l’occasion pour tenter d’en trouver le plus possible. Elle disparut rapidement pour rejoindre Cloud au sujet de cristaux. Bien qu’Ayane sentait le changement, elle n’eut la confirmation que plus tard que de nouvelles villes étaient apparues. De nouvelles civilisations étaient présentes, de nouveaux horizons s’offraient à elle. Et comme le village ne changeait toujours pas, qu’il n’avait que remplacé les matérias par les gemmes, elle préféra ne pas rester avec eux. Elle venait de prendre dix huit ans lorsqu’elle put enfin avoir la liberté qu’elle désirait de quitter l’île et son foyer, elle ne se le ferait pas dire deux fois !


Dès le début de son voyage, elle rencontra une jeune femme qui lui paraissait avoir son âge – elle n'avait qu'une décennie de plus finalement – et qui s'appelait Cixi. Elles purent très vite s'apprivoiser l'une à l'autre et entreprirent de faire la route ensemble. Étant donné qu'elle venait de Spira et Ayane de Gaïa, elles pouvaient s'aider mutuellement sur les deux parties de cette nouvelle planète afin de s'orienter mais aussi se renseigner. Le premier sujet à avoir fait vriller leurs oreilles était évidemment les cristaux et la manière de les obtenir. Sans aucun doute était-ce lié au pourquoi le monde était devenu ce qu'il était maintenant et l'occasion était trop belle pour passer à côté.

Comble du bonheur, les deux filles eurent la chance de tomber sur une chimère, Titan, qui leur expliqua les grandes lignes de ce que les cristaux faisaient et comment les obtenir. Elles pourraient demander ce qu'elles souhaitaient si elles parvenaient à récupérer tous les cristaux mais, ne cherchant que des informations sur le pourquoi le monde était comme ça, Ayane n'était pas intéressée de réunir les cristaux. En outre, rencontrer les chimères pourrait s'avérer intéressant, surtout si c'était pour connaître l'avancement de l'emplacement des cristaux grâce aux orbes ainsi obtenus. Le premier cristal semblait être sur un autre monde mais, par l'intérêt de rencontrer une personne qui pourrait les aider, leur voyage se dirigerait plutôt vers la reine d'Alexandrie.

Leur route les amena cependant à Esthar où Ayane se sentit bien paumée au travers toutes ces machines. En s'informant sur le monde, elles purent découvrir l'emplacement du premier cristal en suivant la description de Titan ; il leur fut également possible de projeter des hypothèses sur comment découvrir l'emplacement des chimères. Il faudrait suivre l'emplacement où ils furent jadis présents – chose fonctionnant très bien sur ce monde mais qui aurait davantage de difficulté sur Gaïa où les invocations étaient surtout des matérias. Ainsi, elles misèrent sur la mine de souffre pour Ifrit et le centre de recherche Deep Sea pour Bahamut. C'était l'endroit où Ayane voulait aller en tout cas, même si son emplacement était assez difficile d'accès, autant le dire.

A Balamb, la mine de souffre fut une véritable épreuve en soi, mais l'instinct de la kunoichi lui avait permis de dégoter un nouveau cristal ; elles furent cependant presque sûres que Bahamut n'était pas à l'emplacement qu'elles suspectaient mais rien n'empêcherait d'aller voir non plus. A leur sortie, elles furent cependant vite suspectées parce qu'elles avaient tout bonnement disparu pour simplement réapparaître comme ça. Elles durent partir assez rapidement mais avec toute la délicatesse d'Ayane, elle laissa quelques traces de brûlures dans l'auberge – sans pour autant dire qu'elle l'avait simplement faite sautée – et furent arrêtées dans les minutes suivantes. La prochaine destination n'était autre que l'emplacement du cristal de la terre. C'était plus facile d'y entrer que d'en sortir étant donné qu'il s'agissait de la prison du désert.

Ici, elles eurent confirmation que l'orbe disait vrai puisqu'elles purent voir une personne tristement célèbre s'en emparer en semant la panique : Sephiroth lui même venait de dérober le cristal et s'était échappé avec, laissant une faille dans la sécurité permettant aux deux femmes de fuir la prison sans difficulté. En utilisant l'essence dérobée à Balamb, Cixi put réalimenter son vaisseau et filer de cette partie du monde, direction Héra. Sans détour, Ayane put atteindre de cette manière Alexandrie. Et, encore une fois, la chance devait jouer en leur faveur puisqu'elles eurent l'opportunité de rencontrer Alexandre, la chimère de lumière. Son épreuve n'était pas difficile et, Ayane supposa même qu'elle n'était pas possible d'être échouée puisqu'il suffisait de revoir des parties de sa vie. C'était mentalement délicat mais le résultat était le même : l'orbe entrait en leur possession.

Désireuse de couper l'herbe sous le pied de Sephiroth, Ayane prit tout de suite l'initiative d'aller récupérer ce cristal et tout les mènerait vers l'Ifa. D'autant plus qu'il s'agissait d'un village d'invokeur et qu'il serait possible de trouver une trace de Bahamut peut être. La route fut longue et nécessita de passer par différents tunnels jusqu'à arriver à Condéa. De là, sans grande difficulté, elles purent passer outre la surveillance des prêtres pour atteindre la passe de Condéa et ainsi rejoindre l'Ifa mais elles eurent la surprise de rencontrer un troll sur des racines établissant un pont entre deux points. Afin de protéger Cixi, Ayane s'interposa face à ce troll et se retrouva à chuter de plusieurs dizaines de mètres en contrebas. Elle ne sut jamais si Cixi était arrivée à destination mais fut soulagée de savoir que par sa chute, elle avait put sauver la vie de son amie.

Néanmoins, elle savait qu'elle perdrait la sienne et, le cœur serré par la crainte de ce que l'avenir lui réserverait, elle s'éteignit en frappant l'eau de son dos. La vie continua cependant à faire tourner le monde. Il se passa de nombreuses choses, les épreuves pour Cixi furent bien plus difficiles à surmonter mais comme pour tout, en allant de l'avant, elle oublia ses peines. Pour Ayane, il ne s'écoula qu'à peine quelques secondes et, lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle n'avait plus aucune douleur, c'était comme si elle venait de faire une bonne nuit de sommeil sans pourtant se souvenir de s'être assoupie ici... Les alentours étaient différents, elle ne reconnaissait pas l'endroit jusqu'à retourner au sommet des lieux. Là, elle reconnut Guadosalam et comprit alors qu'elle était revenue par l'au delà. Sans même une question à poser, elle sut que cette chute lui avait été fatale et qu'elle était revenue de cette manière. Un coup du destin ou une chance d'accomplir ce qu'elle n'avait pas eu le temps de faire ?

Pour elle, c'était surtout un nouveau départ puisque si elle n'avait plus rien, elle avait encore la possibilité de reprendre une place dans ce monde... Néanmoins, elle ignorait encore que trois ans s'était écoulée pendant ce qu'elle pourrait caractériser d'une nuit... Et en trois ans, il s'en passait des choses !
Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Josué
• Votre âge? 29 ans
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Reprise d'un ancien perso
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? C'est tout bon !



Cristal dessiné par la plus belle des étoiles: sa galerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Ayane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Section fan: Ayane
» Ayane
» Kasumi en Vidéo + un perso guest !
» Hitomi vs Ayane
» Jeux des images

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Pour commencer... :: Tout sur vos personnages :: Présentations Validées-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives