Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Tenshi Hattori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Tenshi Hattori   Lun 26 Juin - 18:32

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Gaïa
• Nom: Hattori
• Prénom: Tenshi
• Âge: 12 ans
• Avatar utilisé: Roan (Grandia 2)

Description

• Alignement: x Guerriers du néant

• Description physique:
TenshiFille ou garçon ? Si quelqu'un pouvait répondre à cette question au premier regard, c'est vraiment qu'il ou elle a de bons yeux. Car bien qu'il soit un garçon, Tenshi ressemble beaucoup plus à une jeune fille... Une adorable jeune fille en fait, trait auquel nombre de gens s'arrêtent généralement de l'observer.

La première chose qu'on repère de loin en le voyant n'est autre que ses longs cheveux blonds soleil tombant sur ses épaules et étant en général coiffés n'importe comment dans la mesure où ses mèches volent un peu dans tous les sens quand il y a du vent. L'une des constantes étant cependant la queue de cheval présente au niveau de sa nuque et deux petites queues visibles également devant chacune de ses oreilles. Cela dit, ses cheveux ne sont que la première qu'on voit de loin, car lorsqu'on se rapproche, le reste du visage apparaît clairement. Un visage aux traits fins, délicats et doux qui affirme d'autant plus l'impression de féminité.

Orné de deux grands yeux turquoise étincelants, eux-même surmontés par des sourcils aussi blonds que ses cheveux, ce visage se reconnaît à son teint clair, sans pour autant être complètement blanc et un petit nez en bouton clairement visible, contrairement aux lèvres fines et pâles souvent étirées dans un doux sourire. Ses pommettes légèrement rebondies se teintent souvent de légères rougeurs... Quoi que s'il est vraiment troublé, son visage entier vire souvent à l'écarlate. On pourrait se demander si Tenshi est bel est bien originaire de Wutai dans la mesure où n'a absolument pas les traits d'un membre de l'ethnie en question, la plupart ayant en effet des cheveux bruns, seul son teint indiquant plus ou moins l'appartenance à ce peuple.

Concernant le reste de son corps, Ten est très fin, léger et raisonnablement élancé, quoi que sa taille ridicule pour un enfant de douze ans (un mètre trente) fasse sérieusement douter sur son âge. Plus que son visage, son corps augmente incroyablement l'impression de féminité quand on le voit, sachant qu'il démontre une certaine grâce mêlée de fragilité, donnant l'impression qu'un simple mouvement trop brusque dans sa direction suffirait à pulvériser son corps tout entier. Il ne démontre pas vraiment de musculature au sens propre du terme, quoi que son entraînement ninja transparaisse, n'ayant en effet pas les douces rondeurs enfantines ou légèrement osseuse de nombre d'enfants. Cependant, il garde une légère marque d'un autre incident, ayant lui eu lieu lors de sa septième année : une petite coupure au bras gauche, laissée accidentellement par un kidnappeur, comme une promesse de le retrouver un jour. Si Ten ne garde aucun souvenir de l'enlèvement en dehors d'un cauchemar, il cache la marque constamment, quelque chose lui indiquant un quelconque danger.

Pour le reste de son corps, Ses mains sont très fines, quoi que caleuses à cause du temps passé à s'entraîner. Elles ne sont pas osseuses pour autant, mais paraissent tout de même fragiles au premier abord, quoi que lorsqu'il dort ou combat, on se rend compte que leur étreinte peut parfois être difficile à briser. Ses jambes ne sont pas vraiment très longues, mais elles sont loin d'être petites non plus ce qui lui donne une allure élancée en dépit de sa petite taille. Ses pieds sont petits, quoi que pas à l’excès.

Concernant sa tenue, Tenshi porte généralement un simple Yukata d'enfant customisé. Quoi qu'on pourrait s'attendre à des couleurs plus ou moins vives pour compléter son apparence pour le moins solaire, le jeune garçon déteste se faire remarquer et porte ainsi des tenues plus neutres. Par conséquent, son yukata de prédilection est noir avec quelques frises blanches apparaissant aux épaules, à la poitrine et au ventre, retenu à à la taille par une ceinture blanche cependant attachée de travers : le nœud est sur la gauche du corps au lieu d'être au centre de sa taille. Il porte également un pantalon (ou plutôt un Hakama) noir et des chaussettes courtes blanches par dessus lesquelles sont enfilées des sandales traditionnelles de Wutai. A noter un détail amusant : Le yukata est probablement ce qui lance le plus gros doute sur son sexe dans la mesure où normalement, les manches du vêtement sont censées être marquées de fissures apparaissant aux poignets pour les garçons et aux aisselles pour les filles. Malheureusement, à force de repriser lui-même ses tenues, Ten s'est un jour trompé et a accidentellement comblées les fissures, empêchant donc quiconque de clairement l'identifier, même en connaissant cette particularité. Sachant que les fissures aux aisselles sont parfois difficiles à voir, Ten est ainsi pris régulièrement pour une fille en grande partie à cause de ce trait par ceux qui connaissent la tradition, chose qui peut provoquer des situations assez amusantes. Naturellement, lorsqu'il se trouve dans une zone plus froide, il change son Yukata pour un kimono d'hiver, beaucoup plus épais, mais ce dernier ressemble tellement à l'autre tenue qu'on ne voit pas vraiment de différence.

Cependant, il ne porte pas que ces vêtements là : En plus de ses Yukatas ou kimonos, on le voit aussi arborer un foulard orange passé autour du cou, derrière lequel on peut voir un collier traditionnel composé d'un filin sur lequel ont été fixés quelques petits morceaux de bois, chacun encadrés par une petite pierre rouge. Ses deux poignets sont également cernés, chacun par un bracelet blanc orné d'une sorte de pierre bleue. Enfin, sa queue de cheval "principale" est retenue par un petit bandana noir à carreaux rouges.

Concernant sa gestuelle, Tenshi combat de manière assez particulière dans la mesure où il n'a pas de garde précise en combat. Il se tient en effet dans une position toujours relâchée, l'avant-bras droit posé sur la poignée de son épée, laquelle est en règle générale fixée à sa ceinture au niveau de ses reins, l'extrémité du fourreau arrivant à son genou gauche et celle de la poignée à son coude droit. Son bras gauche demeure généralement sans vie le long de son corps. Il est cependant bondissant et extrêmement vif, se montrant particulièrement efficace en matière de feintes et de brusques changements de rythmes. Sa manière de dégainer violemment son épée sans le moindre avertissement, frapper du même mouvement et de rengainer ensuite manque certes de finesse, mais est diablement efficace, rendant ses attaques difficiles à prévoir. Sa façon de lancer des sorts quand à elle est assez amusante dans la mesure où il semble entrechoquer nerveusement les pointes de ses index l'un contre l'autre, ses pieds décollant un bref moment du sol avant qu'il n'écarte d'un coup les bras, laissant le sortilège partir. On le voit aussi fréquemment entrechoquer ses index tout en baissant complètement la tête à la fin à la fin d'un combat, démontrant sa forte timidité presque constamment.

En dehors des combats, il est très rare qu'il daigne relever la tête et son manège avec ses doigts se produit si fréquemment que ce n'est même pas drôle. Il rougit comme une pivoine dès qu'on le regarde avec trop d'insistance et bien que son petit sourire soit toujours là, son refus de croiser le regard des gens peut être assez pénible par moments... Ou troublant.

Un dernier détail intéressant : Tenshi souffre, tout comme Youfie et Cloud, d'un sérieux mal des transports qui l'handicape lourdement, quoi qu'il est légèrement plus limité dans la mesure où il n'agit que lorsqu'il est sur un bateau ou un aéronef. Il supporte raisonnablement bien les véhicules terrestres du moment qu'il n'essaye pas de lire et garde les yeux clos.


• Description psychologique:  Pour beaucoup, Ten pourrait paraître comme une mauvaise blague pour un ninja dans la mesure où son incroyable timidité le rend virtuellement si vulnérable qu'on s'attendrait presque à le voir s'évanouir de terreur au premier éclat de voix venu.

Au premier abord, on a en effet beaucoup de mal à l'imaginer comme un guerrier, même avec l'épée dépassant parfois dans son dos. Incapable de parler sans bafouiller, n'élevant jamais la voix au delà du simple murmure et démontrant une préférence presque sordide pour l'obscurité, Ten n'est réellement un ninja que dans le sens où se cacher n'a plus aucun secret pour lui, son incroyable talent pour disparaître sitôt qu'il sent un regard peser trop franchement sur lui laissant pantois pas mal de gens. Le jeune garçon a en effet appris tout ce qu'il pouvait apprendre sur la furtivité et se sert de ses connaissances fréquemment. Il est cependant incapable de parler sans bafouiller et se montre, contrairement à son ancienne protectrice, d'une politesse franche, vouvoyant en effet tout le monde, y compris ses proches. De plus, il utilise généralement les pronoms et appellations respectueuses d'usage (comme par exemple appeler Godo "Godo-sama") et le faire tutoyer quelqu'un demande de sérieux efforts dans la mesure où à part en faire un ordre direct, il n'y a que peu de chances de le convaincre d'oser le faire.

Bien que d'une timidité plus que maladive, Tenshi n'est cependant pas un lâche. S'il ne croit pas vraiment en ses capacités actuelles et a une très nette tendance à se montrer gêné par les compliments qu'on pourrait lui faire (aussi bien sur son apparence que ses facultés), le simple fait qu'il ait osé braver Godo en abandonnant Wutai sans la permission expresse de ce dernier montre clairement que quand il le veut, le petit ninja sait passer outre ses peurs, même les plus grandes. S'il imite Youfie en quittant le village sans permission tout comme elle le fit, om ne le fait cependant pas pour les mêmes raisons, la jeune femme l'ayant fait par patriotisme et lui, par dégoût. Le problème, c'est que son très jeune âge fait qu'il n'a pas toujours conscience des dangers du monde, contrairement à la jeune femme et donc, ignore parfois que certaines personnes peuvent avoir des intentions toutes aussi mauvaises que les monstres... Quoi qu'il arrive toujours instinctivement à savoir quand quelqu'un lui veut du mal.

En effet, peut être des suites de deux kidnappings successifs, bien qu'il était drogué lors du premier, Tenshi a développé un étrange instinct qui lui indique plus ou moins quand une personne mal intentionnée est là. Agissant comme une peur instinctive qui augmente en intensité à mesure que l'ennemi se rapproche, il ignore généralement d'où vient l'impression, du moins jusqu'à ce que la cible soit vraiment très proche, si bien que s'il tente de fuir, il peut aussi bien se jeter tête baissée sur le danger que parvenir à s'en éloigner. En dehors de ça, sa colossale timidité l'empêche de toutes manières de faire réellement confiance aux gens, quoi que sa manière de joindre des zones désertiques pour échapper aux regards peut éventuellement le mettre en danger.

Bien que timide, il est aussi d'un naturel patient, quoi que ce trait soit limité. Bien que parfaitement capable d'attendre plusieurs heures pour embusquer un adversaire ou pour rechercher un objet important, sa patience est beaucoup plus limitée s'il n'a rien à gagner, comme l'a prouvé son départ hâtif de Wutai. Prêt à attendre des années pour quitter légalement le village, il a finalement abandonné ce dernier à l'âge de neuf ans par pur dépit (et peur) lorsque les matérias dont il avait besoin pour sa protection ont perdus leurs pouvoirs.

Concernant ses relations, Tenten respecte énormément les gardes de la pagode de Wutai, en particulier le leader, Godo. Bien qu'il soit partit sans autorisation, enfreignant ainsi les règles les plus ancestrales de Wutai, ce fait n'a jamais changé et la seule raison pour laquelle il n'a même pas tenté d'accomplir l'épreuve de combat avant son départ étant qu'il savait pertinemment que jamais un enfant de douze ans n'aurait été accepté. Il respecte et apprécie énormément Cloud Strife pour les avoir secouru lui et les autres enfants du gang de Kadaj, mais la personne qu'il aime le plus demeure probablement son ancienne protectrice, Youfie Kisaragi pour laquelle il a le plus profond respect... Ce qui ne l'empêcha pas de la fuir. De fait, il imite inconsciemment la jeune femme, fuyant Wutai pour devenir plus puissant, même si le but primaire est surtout de se mettre en sécurité...  En dehors de ce but il préfère chasser les trésors n'appartenant plus à personne ou fouiller diverses ruines à la recherche de gemmes ou armes au lieu d'en voler aux voyageurs, même si l'influence de Youfie se voit clairement dans certains de ses coups.

Par ailleurs, Tenshi semble éprouver une profonde aversion pour ce qui reste de Midgar qu'il appelle "le cauchemar de Gaïa". Bien que la nature recommence lentement à reprendre ses droits, l'air dans les parages portent toujours une odeur épouvantable couplée à une impression de vice qui le rend facilement malade, sans s'approcher pour autant des ruines proprement dites, parfaitement conscient du danger représenté par la rivière de la vie qui y coule désormais. Même l'air de Kalm est assez lourd pour lui, raison pour laquelle s'il doit se rendre sur le continent de Midgar, il ira plutôt à la ferme Chocobo, ce qui d'ailleurs ramène à son amour pour les créatures. Comme beaucoup d'enfants, il aime en effet beaucoup les pseudo-volatiles et passe le plus clair de son temps à les câliner lorsqu'il parvient à les approcher, nullement troublé par leur odeur caractéristique. Vu qu'il n'avait jamais vu les créatures avant de quitter Wutai, son amour pour elles est pour ainsi dire normal, à plus forte raison quand elles lui rendent les câlins qu'il leur fait.

En ce qui concerne ses goûts, Tenshi "souffre" d'une incroyable addiction aux roulés à la cannelle qui sont de très loin ses pâtisseries favorites. Cette addiction est si grande qu'il suffit de prononcer le nom à voix basse dans ses environs directes pour le réveiller en sursaut et le faire bondir sur le malheureux citateur. Il n'est ainsi par rare de le voir foncer ventre à terre vers la première pâtisserie venue dès qu'il entre dans une ville pour essayer de s'en procurer. Il ne mange pas que ça cela dit, chassant pour se nourrir lorsqu'il est loin de tout (en dépit de la culpabilité qu'il ressent à chaque fois qu'il tue un animal) et mange volontiers des lasagnes ou divers légumes, le seul plat qu'il refuse d'avaler étant le poisson.

Au fil de sa fugue, Ten s'est également pris d'affection pour la lecture, tout particulièrement Loveless dont il trouva par hasard un exemplaire en fouillant une maison abandonnée à Gongaga. Déplorant le fait que le livre soit malheureusement incomplet. L'un de ses objectifs est donc de trouver une version complète du livre, mais surtout, son esprit tortueux d'enfant le pousse à questionner l'existence de la déesse décrite dans l'oeuvre... Et si l'existence en question est réelle, la rencontrer un jour.

Peu d'autres choses à dire, excepté le fait qu'il éprouve une certaine aversion pour les personnes aux cheveux platine... Enfin, parler d'aversion est un peu exagéré : c'est plus une lourde appréhension lui venant de sa mauvaise expérience avec les trois incarnés de Séphiroth... Et un très très lointain souvenir de ses sept ans. Il souffre aussi d'une grave phobie des kunais, chose handicapante pour un shinobi, mais hélas compréhensible pour lui... Il est en effet difficile d'oublier son premier meurtres, bien qu'involontaire...


Histoire
Né environ un an avant la fin du conflit entre Wutai et la Shinra, Tenshi est l'un de ces enfants qui ne gardent que très peu de souvenirs du village au sommet de sa puissance et ont littéralement grandit dans une attraction touristique, ne connaissant que le passé plus glorieux de leur patrie que par les adultes ou adolescents nés bien avant eux. Enfant né dans un village désormais sans violence, Tenten, comme autrefois surnommé par ses parents n'aurait jamais du rien connaître d'autre qu'une vie tranquille, chose qui fut malheureusement bouleversée lors de son quatrième printemps, ses deux parents (dont il ne se souvient même plus du nom) périssant tous deux dans un accident alors qu'ils tentaient de désactiver une ancienne machine de guerre sur le Da-Chao. De son propre aveu, il ne se souvient même pas de ce jour, se contentant d'indiquer froidement qu'il ne se rappelle que "d'un coup de tonnerre, des cris retentissant dans le village... Et de Dame Chekhov venant le voir deux heures plus tard". Suite à l'incident, le jeune garçon fut envoyé à l'orphelinat du village où il passa les six années suivantes en compagnies d'orphelins de guerre, étant l'un des six derniers enfants restant en ce lieu lors de sa fuite, bien plus tard.

Pendant les trois années suivantes, Tenshi n'eut pas vraiment une vie difficile, mais ne put que se rendre compte d'une chose : la guerre devait vraiment être l'une des plus immondes choses que les adultes avaient pu inventer. Enfant très timide, mais curieux, il entendit en effet nombre de conversation dans son enfance, beaucoup d'enfants plus âgés que lui pleurant encore leurs familles des années après le conflit qui les emporta. Beaucoup maudissaient cette guerre stupide pour leur avoir arrachés leurs parents. D'autres maudissaient l'ennemi : la Shinra, nom dont il n'apprit la nature que bien plus tard. Et de rares exceptions maudissaient même le village pour avoir "forcé" leurs parents à se battre. Si le personnel de l'orphelinat faisait tout pour rendre le séjour des enfants le plus confortable et amusant possible, les plaies laissées par le conflit étaient énormes... Et en tant qu'enfant né hors du dit conflit, Tenten n'était pas toujours bien vu par ses condisciples. Cela n'alla jamais jusqu'à une hostilité franche. Aucun coup ne lui fut jamais donné, mais l'enfant sentit toujours que ses camarades le voyaient comme un intrus incapable de comprendre ce qu'ils ressentaient. Jamais invité pour jouer avec quiconque, il en souffrit secrètement pendant longtemps, sa timidité, légère au début tournant lentement mais surement à quelque chose de beaucoup plus fort. Arrivé à ses six ans, le blondinet sembla disparaître complètement, se fondant de le décor, une seule chose lui venant en tête : puisque les autres enfants ne voulaient pas le voir, ils ne le verraient pas...

A six ans, certains orphelins se virent invités à rejoindre l'école de Wutai, avec l'idée de devenir plus tard des membres des forces ninjas du village... Forces désormais réduites à une simple unité de maintien de l'ordre, pâle reflet de ce qu'elle fut pendant la guerre. En dépit de sa très forte timidité et du désaccord du personnel de l'orphelinat, Tenshi décida d'intégrer le programme, désirant selon lui apprendre à se défendre. Originellement peu doué dans le combat de par son aversion naturelle pour la violence, il attira cependant l'attention pour son incroyable talent en furtivité, démontrant une avance incommensurable par rapport à ses condisciples. Bien que les deux premières années soient censées être orientées vers les matières "normales" (lire, écrire, compter...), il montra ses talents pendant les heures de récréation où, invité pour la première fois à jouer avec des enfants de son âge, il prouva son talent lors de plusieurs parties de cache-cache, parvenant à se cacher dans les endroits les plus incroyables et nécessitant fréquemment l'intervention des adultes pour aider ses camarades à le retrouver... Ou à le faire descendre, parvenant en effet une ou deux fois à se cacher sur un toit. Un talent plutôt incroyable pour un enfant de cet âge... Ce qui trois mois plus tard, manqua mal à se terminer...

Une nuit, un homme aux cheveux blancs parvint à se glisser dans l'orphelinat à la recherche d'une personne en particulier. Parvenant à droguer Tenshi, il l'emmena pratiquement à l'extérieur du village, mais fut pris sur le fait par le plus puissant guerrier de Wutai : Godo Kisaragi, lequel venait de sortir de la Pagode des épreuves et rentrait chez lui. Le vétéran de guerre défia l'inconnu, mais ce dernier,refusant le combat préféra lâcher l'enfant et s'enfuir, disparaissant encore plus furtivement qu'il était venu. Quoi que plusieurs membres des forces de sécurité furent immédiatement lancés à sa poursuite, l'inconnu disparut sans laisser la moindre trace. Le fait est qu'apprenant l'existence d'un enfant de six ans aussi avancé dans les arts furtifs sans le moindre entraînement, la Shinra décida d'envoyer un agent hautement qualifié pour kidnapper ce dernier et l'entrer de force dans l'un de leur programme : Deepground, une unité hautement secrète connue de quelques rarissimes élus. L'agent, un certain Weiss échoua sa mission de justesse, quoi qu'il blessa l'enfant à un bras avec une de ses lames afin d'avoir une chance de le retrouver un jour... Il n'en eut cependant pas le temps : entre sa punition pour son échec, puis un autre incident se produisant un an plus tard, le guerrier aux cheveux blancs ne put avoir de seconde chance d'accomplir sa mission... Chose qui dut certainement le contrarier pour les années à venir.

Tenshi lui-même se réveilla le lendemain au sommet de la pagode sous la garde de Chekhov et deux membres des forces de sécurité. Ne gardant aucun souvenir de l'incident, il fut ramené à l'orphelinat l'après-midi même, quoi qu'il nota inconsciemment le fait que l'homme qui lui tenait la main fixait les environs avec une certaine nervosité... Une main étrangement proche de l'arme fixée à l'une de ses jambes. Cependant, il était plus préoccupé par le cauchemar qu'il avait fait la veille. La drogue n'avait en effet pas agit tout de suite et juste avant de perdre connaissance, il s'était réveillé un bref instant, apercevant juste une masse de cheveux blancs en bataille et deux yeux de chat verts phosphorescents se penchant sur lui, étincelant de cruauté. Quoi que pensant uniquement à un cauchemar, la coupure récemment bandée à son bras gauche et le comportement de son "garde" le troublèrent fortement, mais son esprit d'enfant oublia vite l'évènement lorsque le personnel de l'orphelinat, bien qu'étrangement nerveux, détourna rapidement ses pensés de l'évènement à grands coups de pâtisseries et de jeux. Par ailleurs, les autres orphelins changèrent aussi de comportement à son égard, certains commençant à le fixer plus que régulièrement, chose qu'il tenta de stopper en utilisant ses capacités... En vain les trois quarts du temps, les deux enfants les plus âgés allant même jusqu'à lui tenir la main sur le trajet de l'école, détournant ses questions à chaque fois. A son insu, le personnel de l'orphelinat indiqua en effet que "quelqu'un lui voulait du mal et que si jamais les enfants voyaient un individu suspect le fixer de trop près, ils devaient prévenir les adultes sur le champ". Si nombre d'orphelins le jalousaient toujours pour avoir connu ses parents, tous s'étaient en fait mis d'accord sur un point : Tenten était un orphelin tout comme eux... Et entre orphelins, on se serre les coudes. Il était malheureusement beaucoup trop tard cela dit... Habitué à être seul, Ten fut incapable de profiter de l'occasion pour essayer de se rapprocher de ses camarades et le surveiller d'autant plus difficile, l'enfant améliorant d'autant plus ses compétences furtives pour échapper aux regards. Son agresseur ne revint plus jamais cela dit... Quoi que quelque chose se produisit environ un an après. Quelque chose qui manqua d'anéantir le monde entier.

Même à Wutai, le retour de Séphiroth, l'un des plus dangereux guerriers jamais créés par la Shinra fit un sérieux remue-ménage. Tenshi venait à peine d'atteindre son huitième printemps lorsque Youfie Kisaragi, récemment partie du village sans autorisation revint, accompagnée, ou plutôt poursuivie par un groupe de guerriers auquel elle avait apparemment volé des matérias. Aux premières loges pour voir la poursuite et s'en amuser devant les stratagèmes de la princesse , Ten apprit par la suite que la kunoichi avait été prise en otage par un homme vêtu de rouge, puis sauvée par le groupe qui lui courait originellement après, mais alors qu'il tenta, par curiosité d'observer le groupe en question, il fut surpris d'entendre dire que la jeune femme avait décidé de tenter l'épreuve de la pagode afin de pouvoir quitter le village, cette fois officiellement. N'ayant lui-même pas le droit de rentrer à cause de son âge, il ne put que se rendre compte de la victoire de la "princesse" quand cette dernière quitta le bâtiment avec ses nouveaux compagnons, mais très rapidement, les choses tournèrent mal... Moins d'une semaine après le nouveau départ de la kunoichi, une énorme boule de feu apparut dans le ciel, semblant se rapprocher de plus en plus et diverses créatures de grande taille, dont un dragon noir titanesque, commencèrent à se montrer ça et là.

Pour parachever l'ouvrage, le kidnappeur aux cheveux blancs revint, mais ne put cette foi-ci même pas entrer dans l'orphelinat, surpris par les forces de sécurité. Il prit la fuite en tuant trois personnes, Tenshi n'étant officiellement pas inquiété... Officieusement, l'enfant détecta l'inconnu en regardant par la fenêtre au mauvais moment. Quoi qu'il ne vit pas le combat, il reconnut l'homme qu'il croyait autrefois être un tour de son imagination et comprit ainsi à quoi il avait échappé des années plus tôt. Sa peur de rester à Wutai commença dès lors à prendre lentement racine, quoi qu'il fallut attendre un certain temps...

Cependant, une semaine plus tard, la boule de feu, en fait un titanesque météore fut détruit lorsque la rivière de la vie éclata au dessus de Midgar, aidant un sortilège de grande puissance à anéantir la menace de justesse... Le monde fut sauvé et la paix s'installa, aussi temporaire soit-elle... La Shinra fut presque anéantie ce jour là cependant, la rivière de la vie détruisant Midgar et la transformant en zone beaucoup trop dangereuse pour les humains et animaux et pour la première fois depuis longtemps, Wutai commença à relever réellement la tête lorsque des pourparlers éclatèrent entre Godo et l'un des rares fonctionnaires restants : Reeves Tuesti. Pourparlers à la fin desquels Wutai se vit autorisée à utiliser à nouveau des matérias. Cependant, la paix n'est jamais définitive. Tôt ou tard, quelque chose finit toujours par se produire... Pour Tenshi, cela se produisit sitôt le retour de Youfie.

Sitôt son retour, la jeune femme se vit en effet "convaincue" par son père de commencer à entraîner la nouvelle génération, certainement par punition pour son premier départ non autorisée. Formé par la kunoichi en même temps qu'une dizaine d'autres enfants, Ten se fit remarquer par un talent certain en furtivité, cette dernière n'ayant fait qu'augmenter depuis le retour de Weiss. Cependant, l'enfant avait un corps étrangement... Féminin, plus taillé pour la grâce et l'agilité que les ninjas plus masculins, raison principale pour laquelle il fut formé en priorité par la princesse de Wutai, provoquant un lien d'une étrange complicité. Tenshi poursuivit également un entraînement au maniement du katana ou plutôt, du wakizashi, entamé quatre ans plus tôt, sa grâce naturelle lui donnant un talent assez intéressant dans le domaine des feintes et brusques attaques de Iaijutsu (art de dégainer vite). Malheureusement, son entraînement allait porter ses fruits plus tôt que prévu... Beaucoup trop tôt selon certain...

En effet, tout juste trois mois après le début de son entraînement, Un ninja d'une redoutable puissance nommé Ranzou tenta l'épreuve de la Pagode des cinq dieux, échouant cependant à vaincre Godo, lequel lui administra une monumentale défaite, au grand soulagement des quatre autres gardiens, en particulier des deux femmes. En effet, malgré sa force, Ranzou était un paria à Wutai du fait de certaines rumeurs... Comme des regards trop insistants sur des filles plus jeunes et la mort mystérieuse de son épouse, retrouvée assassinée pendant qu'il était en exploration. Tenshi lui-même haïssait cet homme, l'ayant vu plusieurs fois regarder Youfie... Ou lui. L'enfant en plus vit le ninja noir se disputer avec son épouse la veille de l'assassinat de cette dernière, mais lorsqu'il tenta d'en parler avec le personnel de l'orphelinat, ils ne le prirent pas au sérieux, quoi qu'il se vit tout de même recommandé d'éviter l'homme, dans le doute. Toujours est-il que Ranzou, aigri de sa défaite vit l'enfant passer face à lui et perdant toute retenue,  tenta de l'agresser.

Ten ne facilita cependant pas la tâche... Quoi que l'adulte ait été beaucoup plus puissant que lui, l'enfant fut sauvé par son agilité innée qui empêcha la double-épée du ninja de l'éventrer. Si on lui demandait de nos jours ce qui arriva ensuite, il serait complètement incapable de le dire, fortement traumatisé par l'incident, mais lorsqu'il se débattit après que le ninja l'accula contre un mur, une de ses manches accrocha l'un des kunais fixés au manteau du traître. Le dernier souvenir conscient de Ten fut le sang giclant sur son visage et ses mains alors que la lame, accidentellement sortie de sa sacoche se ficha jusqu'à l'anneau directement dans la gorge de l'homme. Gorki, attiré par les cris ne le trouva que deux minutes plus tard, prostré à côté du corps.

Bien que l'enfant soit par la suite ramené à l'orphelinat où le personnel autant que les autres enfants tentèrent de l'aider, l'incident laissa une germe... Entre ça, sa timidité et son enfance, Ten ne tarda pas à arriver à la conclusion qu'il n'était en sécurité nulle part et encore moins à Wutai. Après tout, L'homme en blanc avait réussit à pénétrer dans le village deux fois... Et à présent, un villageois, aussi corrompu soit-il venait de tenter de le tuer, juste pour perdre la vie de ses propres mains ? Wutai n'était pas une maison... Après tout, une maison était un endroit où on était censé être en sécurité... Chose que le village n'était clairement pas.

Pendant les six mois qui suivirent, Ten s'entraîna d'arrache-pied sous la férule de Youfie, ). Quoi que ses capacités ninjas furent toujours, originellement basées sur l'agilité et la furtivité, il démontra également une rage d'apprendre qui se basa rapidement sur les épées courtes, en particulier les Wakizashis. Le traumatisme de son premier "meurtre" l'accompagnant, il démontra tout de même un manque flagrant de talent dans l'utilisation des Kunais, son corps semblant tout bonnement refuser en bloc d'en tenir un. Par ailleurs, la simple vision du sang, aussi infime soit-elle lui provoqua plusieurs fois d'énormes frissons, signes évident trouble de stress post-traumatique qui, quoi que ne disparaissant pas complètement, fut assez facile à ignorer... Si on ne le cherchait pas...

Malheureusement, quelque chose changea un jour... Il y a environ trois de cela. Sans raison apparente, le monde changea du jour au lendemain. Des continents entiers apparurent, littéralement de nulle part, la planète atteignant une taille démesurée. Des peuples complètement nouveaux ou plus ou moins familiers apparurent également. La rivière de la vie se volatilisa, emportant avec elle la puissance des matérias et très rapidement, divers troubles commencèrent à agiter le nouveau monde. Quoi qu'épargnée plus ou moins par les troubles de par son éloignement, Wutai ne fit pas exception aux problèmes et seule l'influence d'un certain Nanaki, Reeves et naturellement Godo, l'hystérie aurait très probablement frappée les lieux. Cela dit, les désirs de Ten s'évaporèrent en même temps que la puissance des matérias : sans elles, comment se défendre efficacement contre ses potentiels poursuivants ? De dépit et refusant de rester plus longtemps, il prit la fuite trois semaines après le phénomène, tirant partie de la confusion. Le temps que la situation ne redevienne plus ou moins normale et que son absence soit constatée, l'enfant avait déjà trois jours d'avance... Plus qu'il n'en fallait pour que les traqueurs envoyés à sa poursuite rentrent bredouilles.

Désormais lâché seul dans un monde complètement hostile, le petit ninja nouvellement âgé de neuf ans commença à rôder où il le pouvait, désirant trouver un moyen d'accéder à la magie, d'une manière ou d'une autre. Les nouvelles de la réincarnation de Séphiroth furent un choc on ne peut plus violent, les nouveaux pays indiquant également les retours de divers "criminels" de leurs propres zones, le contraignant ainsi à utiliser la pleine portée de ses talents furtifs pour passer complètement inaperçu. Ce ne fut que par hasard, lors de ses errances qu'il tomba sur une gemme dégageant un fort potentiel magique au village des ossements. Comprenant immédiatement la portée de cette découverte, il se mit en tête d'en trouver d'autres, commençant ensuite à s'entraîner... Du moins, jusqu'à ce que les nouvelles indiquant la présence des chimères disparues ne lui parvint... Ainsi que celles sur les cristaux qu'elles étaient censées garder. Peu intéressé par les objets cependant, un sourire illumina son visage lorsqu'il apprit que Shiva faisait partie des chimères en question. De par sa préférence pour la glace, son apparence et le fait que les cheveux bleus de la créature lui faisaient autrefois penser à ceux de sa mère, comme un lointain reflet, il se sentit en effet beaucoup plus proche de la créature que du Léviathan censé être le gardien de Wutai... Il décida dès lors de se mettre en quête de Shiva, non pas pour le trésor qu'elle possédait, mais dans l'espoir que la créature puisse lui enseigner comment utiliser la magie sans dépendre des gemmes. Il reprit son entraînement à l'épée de plus belle pendant les deux années qui suivirent, bien décidé à au moins pouvoir se défendre contre l'homme aux cheveux blancs avant de reprendre ses recherches

Désormais âgé de douze ans, et continuant à développer ses talents à l'épée et en para-magie, Ten est à présent un Shinobi en fuite, bien décidé à trouver la créature dont il se sent le plus proche... Guidé par son envie de se sentir en sécurité et craignant d'être rattrapé par Wutai ou pire, par l'homme aux cheveux blancs présent dans ses cauchemars, Shiva est son objectif ultime... Objectif le poussant à se rendre aux endroits les plus froids d'Hemera dans une vaine tentative de retrouver celle qui le fit autrefois penser à sa mère.

Malheureusement, son périple solitaire fut mis en suspens au Canyon Cosmo lorsque sa sensei parvint à le retrouver. Forcé d'affronter cette dernière pour avoir le droit de rester seul, il fut vaincu par la jeune femme au bout de quelques heures suite à un manque d'endurance. Naturellement, la jeune femme retint probablement ses coups pendant le combat pour le faire durer si longtemps. Cela dit, quoi qu'incapable de la toucher, il parvint à éviter nombre de ses attaques ce qui lui permit de prouver ses progrès et ne fut donc pas ramené au village... Ce qui se termina mal. Un glissement de terrain alors qu'ils visitaient la forêt ancienne les sépara et Tenshi se retrouva à nouveau seul, complètement perdu.

Son coeur balance à présent : doit-il continuer à chercher Shiva seul et fuir sa sensei ? Ou doit-il tenter de retrouver la jeune femme ? Bien que lié par son serment de la suivre s'i elle le battait au combat, l'appel du voyage en solitaire devient de plus en plus dévorant... et pour la première fois de sa vie, l'enfant se prend à envisager sincèrement de couper définitivement ses liens avec son ex-village.

Test rp

x (seulement pour les personnages prédéfinis)

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Kévin
• Votre âge? C'est un se-creet
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? C'est un retour
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? Lues, approuvées et rien à rajouter



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Tenshi Hattori
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bokusatsu Tenshi Dokuro-chan
» Zoë Tenshi
» Clan Hattori
» Les jeux flash de Touhou
» La liste des jeux de baston :D - versus -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Pour commencer... :: Tout sur vos personnages :: Présentations Validées-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives