Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Litchi, un ancien invokeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Litchi, un ancien invokeur   Mar 17 Nov - 16:19

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Spira
• Nom: x
• Prénom: Litchi
• Âge: 22 ans
• Avatar utilisé: Licth Faye-ling, Blazblue

Description

• Alignement: Guerrier de Lumière

• Description physique:
Litchi Ne passons pas par quatre chemins, Litchi est une bombe. Assez grande – 1,82m – athlétique, de longues jambes interminables et une silhouette de rêve, inutile de se demander pourquoi tant de gardiens avaient souhaité la soutenir au temps où elle était invokeur. Sa peau pâle lui donne une apparence assez fragile et délicate, pourtant elle est loin de n’être qu’une jeune et frêle jeune femme. Entraînée au combat au bâton, elle a une silhouette athlétique, tout en muscles fins et bien dessinés, il vaut mieux éviter de se prendre un coup de pied de sa part au mauvais endroit, ça peut faire très très mal !

Litchi fait bien plus jeune que son âge. Son visage arbore des traits assez fins, des yeux en amande d’un noir aussi profond que la couleur de ses cheveux, de longs cils et un sourire fin et doux. Ses cheveux sont incroyablement longs, lui arrivant jusqu’aux chevilles, c’est pourquoi elle les attache en une queue de cheval la plupart du temps, et elle ferme également l’extrémité avec une boucle en forme de cercle représentant le Yin et le Yang. Ainsi ils ne sont pas un problème dans ses mouvements. Elle porte une peluche au niveau de l’attache sur le haut de son crâne, celle-ci est une arme à part entière, telle les peluches des mages noirs, elle peut s’animer pour amplifier les pouvoirs de la jeune femme lorsqu’elle use de magie noire – note : ceci n’est qu’une description purement rp, ses techniques ne seront pas amplifiées sur le plan de sa fiche de combat.

Adepte des arts martiaux, la jeune femme porte des vêtements destinés à ne pas trop la gêner dans ses mouvements. Elle porte donc la plupart du temps une simple brassière noire et un short de la même couleur, mais par pudeur, elle ajoute également une tunique rouge par-dessus aux bordures dorées qui va recouvrir partiellement le haut de son corps avec des demi-manches, mais qui laisse malgré tout ses jambes libres. Une bonne paire de bottes rouge et blanche, confortables aussi pour pouvoir faire de longues marches, comme lorsqu’elle effectuait ses pèlerinages.

Afin d'accomplir sa mission, la Néo ShinRa a offert à Litchi une paire de lunettes capable de lui donner les forces et faiblesses des monstres qui sont inscrits dans la base de données de l'organisation. Elle ne les porte que lorsqu'elle risque de croiser un ennemi, sinon la plupart du temps, elle ne les met pas.

• Description psychologique:
Difficile de décrire correctement le caractère de Litchi dans la mesure où les récents événements l’ont grandement déboussolée. À l’origine, elle était une jeune femme forte et profondément dévouée à Yevon. Vouant sa vie à son rôle d’invokeur, elle n’éprouvait nulle envie ni désir sur autre chose. Consciente que sa vie était destinée à être courte par le choix qu’elle avait fait pour son avenir. Aussi, elle était même plutôt froide autrefois, préférant ne pas se lier à qui que ce soit en sachant bien qu’elle était destinée à tout perdre.

Sauf que voilà, aujourd’hui, les choses sont différentes. Aujourd’hui, il n’y a plus de chimères, plus de pèlerinage à accomplir et surtout, il n’y a plus Sin à vaincre. Aussi, sa nouvelle vie ne se présente pas de la même manière, et même si on lui a promis la possibilité de retrouver les chimères, l’objectif est désormais différent puisqu’il n’y a plus lieu de se sacrifier pour amener la paix sur le monde. Aussi, la jeune femme est encore assez perdue, peu consciente de ce qu’elle peut vraiment faire pour aider cet étrange nouveau monde, tout en gardant les idées claires.

Litchi n’est pas du genre naïve à croire tout et n’importe quoi. Elle écoute, étudie, analyse les points qu’on lui évoque. Aussi, si elle reste fidèle à Yevon par rapport à ses convictions propres, elle ne les suit pas aveuglément non plus et garde une réserve sur ce que l’église est devenue. Ce qui ne l’aide pas vraiment à avoir les idées claires et peut l’amener à entrer dans une certaine confusion, passer du rire aux larmes en un instant, bien que la plupart du temps, elle sait garder calme et réserve. Il va surement lui falloir du temps pour savoir qui elle est désormais, trouver sa voie aussi et si la Néo ShinRa lui a offert un premier objectif, elle n’est pas sure que ce soit la meilleure voie qui s’offre à elle et souffre encore de nombreux doutes qui peuvent donc altérer sa personnalité. Difficile tout ça.

Histoire

Il y a un peu plus de cinq cents ans, sur Spira, dans la grande et belle ville de Luca, une petite fille aux cheveux d’ébène venait au monde. Famille sans histoire, adeptes de Yevon bien que n’ayant jamais eu de rôle à jouer au sein de l’église, le père était marchand d’armes et forgeron, la mère couturière. Rien ne laissait présager que l’enfant pouvait avoir le don d’invocation, il n’y en avait jamais eu dans la famille, pas plus que des adeptes de la magie. Pourtant, alors qu’elle n’avait que cinq ans, la petite Litchi attrapa l’une des peluches de mages que son père fabriquait, un tout petit panda qu’elle avait trouvé simplement adorable, et dans ses petites mains, la peluche s’anima, créant un sort de feu qui manqua de faire flamber la boutique ! Heureusement que tout était en pierre par ici et qu’il n’y avait pas grand-chose qui conduisait la chaleur. Mais à partir de ce jour là, les talents de l’enfant furent évidents, bien que ses parents demeuraient persuadés qu’elle ne serait alors qu’un mage noir, donc probablement apte à devenir gardien d’un grand invokeur !

C’est ainsi que Litchi fut entraînée dans son premier pèlerinage à l’âge de 16 ans, comme gardien du grand invokeur Omana. Il avait déjà un gardien, un guerrier qui maniait un marteau faisant presque sa taille. Le pèlerinage commençant à Luca, le premier temple à visiter allait être le temple de Djose. Pendant toute la traversée de la route de Mi’ihen et de la route des Mycorocs, Griam, le gardien, enseigna quelques passes d’arts martiaux à Litchi pour améliorer ses techniques de combat, afin qu’elle ne se cantonne pas qu’à un rôle de mage noir. Pour le cas où sa magie soit inefficace, il jugeait intéressant qu’elle soit capable de se battre. En s’arrêtant au comptoir de Rin de la route de Mi’ihen, il lui offrit  son premier bâton.
Ainsi, Litchi s’améliora grandement pendant le trajet, jusqu’à arriver au temple de Djose. L’épreuve fut assez pénible, mais pas insurmontable, et le trio arriva donc au niveau de la chambre du Priant pour laisser Omana passer sa propre épreuve. Malheureusement, tout ne se passa pas comme prévu, car l’invokeur échoua. Sur l’instant, Litchi ne comprit pas, l’homme était sorti de la chambre, épuisé et démoralisé, en s’approchant de la chambre pour l’aider à tenir debout, elle sentit comme une force qui l’appelait… Griam attrapa son maître pendant qu’elle se dirigea vers la chambre du Priant, sans savoir pourquoi, et elle parvint à la franchir.

Une fois à l’intérieur, elle observa un temps la stèle, puis le Priant lui apparut… dans un premier temps, elle ne comprit pas ce qui lui arrivait, mais rapidement les explications vinrent, et le Priant fusionna avec elle pour lui offrir sa première chimère : Ixion. C’était un véritable choc pour elle, sortant de la salle, elle titubait, comme vidée de ses force… elle regarda avec effroi Omana, mais celui-ci ne lui reprocha rien, juste heureux qu’un nouvel invokeur vienne à naître, même s’il aurait préféré avoir ce rôle. C’est ainsi que les choses changèrent. Omana devint le gardien de Litchi avec Griam, et ainsi le trio continua sa route jusqu’au prochain temple dans la Forêt de Macalania.
Mais à peine la jeune femme parvint à obtenir Shiva que le sol se mit à trembler, la Plaine Félicité s’ébranlait une nouvelle fois alors qu’un Grand Invokeur appelait l’Ultime Chimère pour vaincre Sin. Une nouvelle félicité débutait, le pèlerinage de Litchi touchait à sa fin.

Les années qui suivirent furent calmes, mais la jeune femme savait que tôt ou tard, Sin reviendrait, aussi elle se perfectionna tant à la magie noire qu’au bâton avec Griam, afin de se préparer à son prochain pèlerinage. Elle se rendait régulièrement au temple de Djose pour prier, tout en aidant les gens qui avaient perdu des êtres chers lors de la dernière attaque de Sin, particulièrement pieuse, elle suivait les préceptes de Yevon à la lettre. Sans pour autant haïr les al-bhed, elle préférait les éviter à cause de leur utilisation un peu trop insistante des makinas malgré les préceptes.

Lorsqu’elle eut 21 ans, Sin était de retour, aussi elle entama son nouveau pèlerinage. Disposant déjà d’Ixion et Shiva, elle prit directement la route de la Plaine Félicité avec Griam et Omana. Sauf qu’en chemin, elle croisa une jeune femme. Une errante qui répondait au nom de Belgemine. Celle-ci chercha à la défier une première fois avec la chimère Ifrit, et avec son expérience déjà acquise de son premier pèlerinage, Litchi n’eut aucun mal à la vaincre. Mais Belgemine semblait voir quelque chose en elle, et lui promit qu’elles se reverraient. Elle la retrouva d’ailleurs sur les rives du Sélénos où elle utilisa cette fois Ixion contre la jeune femme, mais connaissant bien cette chimère et ayant appris à Shiva quelques sorts d’eau, il ne lui fut pas difficile de la vaincre.

Après avoir obtenu Bahamut à Bevelle, elle rencontra Belgemine sur la Plaine Félicité où l’errante lui demanda de la rejoindre au Temple de Remiem, jugeant qu’elle était digne de l’ultime épreuve qu’elle souhaitait lui confier. Mais avant, elle lui demanda malgré tout de récupérer Ifrit et Valefore, ce qui obligea la jeune femme à faire un énorme détour pour se rendre aux îles de Besaid et Kilika. Le groupe était donc retourné à Bevelle pour prendre un bateau qui leur permit d’obtenir les fameuses chimères, mais elle avait perdu un temps précieux et craignait encore qu’un autre invokeur n’apporte la Félicité avant elle. Mais lorsqu’elle arriva aux portes du Temple de Remiem, Sin venait toujours juste d’attaquer les alentours de la route de Mi’ihen, signe que la Félicité n’était pas encore arrivée.

Le combat contre Belgemine fut bien plus redoutable que les précédents. Il ne s’agissait plus seulement d’affronter une chimère, mais toutes celles que l’errante avait pu obtenir dans sa vie d’invokeur, il y en avait qu’elle ne connaissait pas, un samouraï  avec son chien, et surtout trois étranges femmes à l’apparence d’insectes. Le combat fut violent, Valefore et Ifrit n’étaient pas avec elle depuis assez longtemps pour l’aider, fort heureusement, Ixion et Shiva étaient redoutables, plus puissants encore que Bahamut et ils permirent d’arracher la victoire de justesse à Litchi qui put ainsi obtenir le droit de rencontrer le Priant des Sœurs Magus et les obtenir.

De là, la jeune femme put reprendre son pèlerinage. Elle se sentit très vite proche des Sœurs, sans savoir pourquoi. Elle faisait appel à elles le plus souvent possible, parvenant ainsi à braver le Mont Gagazet, traverser les grottes sombres et peuplées de monstres dangereux, jusqu’à rencontrer le fameux gardien aux portes de Zanarkand.
Jamais elle n’avait croisé pareil colosse, et malgré ses efforts, malgré la puissance des Sœurs Magus, le gardien avait la faculté de la priver de sa capacité à invoquer, et sa carapace était trop épaisse et résistante pour son bâton, même Griam parvenait avec difficultés à l’amocher.
Omana fut le premier à tomber, alors qu’il était celui qui garantissait les soins à tous. Puis Griam se sacrifia afin de protéger Litchi d’un rayon mortel, malheureusement le rayon en question atteignit la jeune femme qui périt sur le coup, n’ayant même pas le temps de réaliser ce qu’il lui arrivait.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux, Litchi se trouvait allongée sur un lit, en fixant le plafond, elle reconnaissait les branches entremêlées de Guadosalam et se demandait bien comment elle était arrivée là. Se redressant, elle constata que ses vêtements étaient intacts, sa peluche la regardait avec des yeux ronds, elle paraissait bien plus petite qu’avant, comme si elle avait perdu une part de ses pouvoirs. De même, son bâton paraissait ordinaire… elle qui l’avait fait améliorer dans une forge pour qu’il offre des compétences particulières, il semblait avoir perdu tout pouvoir. Elle l’attrapa et se leva, cherchant comme à son habitude Griam du regard qui n’était jamais très loin, mais elle tomba sur un guado qui la salua respectueusement avant de lui expliquer qu’elle venait de sortir de l’Au-Delà.

Sur l’instant, elle fut frappée d’horreur, persuadée d’être une errante… elle était morte face au gardien et il n’y avait surement eu aucun invokeur pour l’envoyer dans l’Au-Delà, mais le guado la rassura et lui expliqua la situation. Ainsi, l’Au-Delà avait été perturbé par une fusion avec d’autres mondes, et désormais, les défunts avaient parfois une chance de revenir à la vie pour tenter de se forger une nouvelle destinée. D’abord perdue et ayant du mal à y croire, elle fut conduite auprès d’un homme qui semblait être le chef de ce village désormais, bien qu’il soit hybride. Seymour Guado écouta alors son histoire, et il sembla particulièrement intéressé par le passage avec Belgemine. Il lui expliqua qu’il n’existait que bien peu d’invokeurs ayant réussi à passer son épreuve, et qu’il avait grandement besoin de quelqu’un ayant eu le pouvoir des Sœurs Magus pour un grand projet pour Spira.

Fidèle à ses convictions et souhaitant se rendre utile auprès de Yevon, Litchi fut donc conduite à Bevelle où elle rencontra Sire Loan d’une organisation appelée Néo ShinRa. L’homme lui expliqua que les chimères disparues ne pouvaient être une fatalité pour ce monde, et qu’ils cherchaient un moyen de les ramener. Ainsi, il interrogea longuement la jeune femme sur ses chimères et plus particulièrement sur les Sœurs Magus,  leur apparence, leurs pouvoirs, il fallut du temps pour qu’elle parvienne à donner tous les détails qui lui revenaient en mémoire. Elle fut autorisée à sortir du temple pour aller assister au tournoi de la Plaine Félicité, elle regarda tous ces combattants avec envie, se souvenant de l’époque où elle aussi savait se battre ainsi. Mais avec la perte des furolucioles, elle avait tout perdu, ce n’est que grace à Sire Loan qui avait bien voulu lui offrir deux gemmes qu’elle avait pu retrouver quelques aptitudes de combat, mais rien de bien méchant par rapport à ce qu’elle était avant. Elle assista, impuissante à l’attaque de la nécromancienne et aida du mieux qu’elle put la Néo ShinRa à évacuer les civils, elle fut blessée par une explosion créer par un individu en manteau rouge qui ne visait pas la sorcière, mais bel et bien ces soldats ! Elle ne comprit pas la raison de cette haine à leur égard alors qu’ils aidaient les gens à s’enfuir, et lorsqu’elle vit qu’il était fait prisonnier et emmené au temple, elle ressentit comme une bouffée de justice à l’égard de la Néo ShinRa. Elle rentra au temple, sans savoir ce qu’il était advenu de cet homme en rouge, Sire Loan avait plus ou moins disparu aussi, l’on disait qu’il était occupé et elle n’avait pas fait le lien entre les deux. Elle avait du retourner à ses occupations, à savoir continuer de rédiger un rapport le plus précis possible à propos des Sœurs Magus.

Pendant qu’elle travaillait, quelques jours plus tard, le temple de Bevelle fut attaqué par deux terroristes… elle était en lieu sûr dans les locaux de la Néo ShinRa, mais l’idée que des gens puissent s’en prendre ouvertement au Grand Maître avait de quoi l’inquiéter, mais aussi la faire réfléchir. Est-ce que les intentions de ce nouveau Maître étaient vraiment justes pour Spira ? Elle avait entendu parler de la victoire de cette Lady Yuna qui aurait fait disparaître totalement Sin, mais Monseigneur Asran semblait croire que ce n’était que du vent, et que Sin reviendrait tôt ou tard.

Ainsi, Litchi demeurait assez confuse et se cherchait une place dans ce nouveau monde. La Néo ShinRa semblait vouloir lui confier une mission, récupérer des éléments importants pour tenter de ramener les Sœurs Magus. Ce devait être une quête longue et difficile, et il lui faudrait surement quelqu’un pour l’accompagner. Elle restait donc au temple en attendant de pouvoir se lancer dans cette mission, sans savoir vraiment où elle la mènerait…

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Mystère !
• Votre âge? Groumph
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? je suis un gros caillou magique
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? j’espère que j’ai bien tout saisi sinon ça craint ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Litchi, un ancien invokeur   Mar 17 Nov - 18:14

Coucou petit caillou Very Happy

Après une analyse minutieuse et approfondie de ta chère Litchi, tu es validée ! (encore et encore, c'est que le début d'accord d'accord...)

Bonne histoire, bonne contextualisation avec la Neo-Shinra, les événements précédents, bref. niquel chrome !


20 points de statistiques à distribuer, deux techniques de combat, le nom de ton arme et de ton équipement ! Sans oublier un super rang pour la demoiselle Very Happy

Fiche validée et verrouillée

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Litchi, un ancien invokeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La colère du roi Litchi
» La mère de Yuna et son père.
» Les bonnes séries de Tonton Haga : Blazblue
» Blazblue: Chrono Phantasma
» BBCP - Locktest 1 (06>12/08/12) : Système, changement, movelist, nouveaux persos.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives