Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Voyageurs ensommeillés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Voyageurs ensommeillés   Sam 15 Aoû - 1:28

Il fait noir. Si noir. Comme si les étoiles s'étaient toutes éteintes, et la lune ne s'était pas levée. L'ombre a recouvert le monde, et les flammes qui l'illuminent n'ont rien de réconfortant. Elles brûlent, crépitent, faisant écho aux cris qui déchirent l'atmosphère. Elles apportent désolation et destruction, vomies de la gueule d'un dragon qui se fond dans l'obscurité...
Une Chimère !

« JE TE HAIS ! »

---

Quand elle ouvrit les yeux, Lyssandra ne fit pas tout de suite attention à l'endroit où elle se trouvait. Sa respiration était hachée, sa vision floue à cause du surplus de larmes et de son « réveil » brutal. Si on pouvait appeler ça réveil. La magicienne se redressa, et s'étant rendue compte que c'était simplement une part du passé qui avait embrouillé ses songes, se mit à regarder autour d'elle.

Elle ne connaissait pas cet endroit. Elle n'y avait jamais mis les pieds, et pourtant, il y régnait une paix et un calme qui apportait un incroyable sentiment de sécurité. Après un cauchemar pareil, il était à vrai dire difficile de faire pire pour accentuer les angoisses de la brune.
Un bassin était creusé devant elle, plein d'une eau fraîche et de quelques nénuphars flottant paresseusement, bercé la vagues d'eau qui coulaient d'un long toboggan qui remontait à elle ne savait où. L'architecture des lieux ne ressemblait à rien de ce qu'elle connaissait, mais un autre élément lui prouva qu'elle pouvait être tranquille : quelques chocobos vagabondaient çà et là, douces créatures aux plumages de toutes les couleurs.

L'un d'eux s'avança vers elle, comme s'il avait perçu son trouble. Lyssandra ne se retint pas de sourire, tendant les mains doucement vers le bec du chocobo pour le caresser. La créature émit un « kwoaa » serein, fermant les yeux sous les flatteries de la magicienne, dont le cauchemar devint très vite un lointain souvenir.

- Salut toi... merci d'avoir chassé mon cauchemar.

Elle pencha la tête pour venir la déposer sur le cou du chocobo, enfouissant son nez dans son doux plumage jaune. Pour qu'une de ces adorables bestioles soit si peu sauvage, c'était à se demander si l'endroit existait vraiment. Lys devait continuer à rêver.
C'était toujours mieux que de songer à la destruction d'Alexandrie.

Deux ou trois autres chocobos avaient plongé dans le bassin, dans un grand « plouf » joyeux. Le chocobo que caressait la magicienne les rejoignit très vite, et Lyssandra se décida à goûter aussi à la fraîcheur de l'eau. Sans pour autant avoir envie de se baigner ; elle retira seulement ses jambières et s'assit au bord du bassin, plongeant dans l'eau ses jambes meurtries.

Qu'il faisait bon ici.
Un vrai paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Sam 15 Aoû - 16:41

Les rêves, c’est quelque chose d’incroyable. Ils peuvent être beaux, tristes, horribles, merveilleux. Parfois on peut s’en souvenir, parfois, non. Mais le plus incroyable, c’est ce que l’esprit peut nous faire imaginer ! On change de décors comme de chemises, et des fois, on peut même faire des choses incroyables qu’on ne peut faire dans la vraie vie … Ainsi. Alvin n’avait pas du tout la moindre idée du pourquoi et du comment, mais il avait fini par atterrir dans un endroit que jamais, il n’avait vu. Un tour de son imagination ? Probablement … Ou probablement pas ! Depuis quand rêvait-il d’un espèce de parc pour chocobos ? Certes l’endroit était magnifique et apaisant mais … enfin les chocobos, ce n’était pas son truc quoi !

Alvin avait atterri dans les hauteurs du parc de son côté, aussi chercha-t-il à descendre. Il y avait de drôles de choses jaunes tourbillonnantes par endroit. Des portails … Si on regardait au travers, on y voyait d’autres endroits, certains, ils les connaissaient, d’autres, non. Mais dans tous les cas, il ne s’y aventura pas. Pas tout de suite, du moins. Notre mercenaire finit par trouver quelques marches de pierres pour redescendre là où se trouvait le bassin, l’air neutre sur le visage, jusqu’à apercevoir la silhouette d’une jeune femme qui caressait un chocobo. Sans gêne, il s’approcha, les mains dans les poches, avec ce petit sourire sournois qui le caractérisait si bien.

- Je commençais à me demander ce que je faisais ici et finalement je tombe sur une jolie jeune femme. C’est mon jour de chance.

Déclara-t-il à une voix suffisamment haute – même s’il était proche – pour attirer son attention. Puisqu’il était dans son propre rêve, il ne réfléchissait pas vraiment à ce qu’il disait. Les mots sortaient tous seuls et il n’en avait pas conscience. Il levait tout de même les yeux pour regarder à nouveau les alentours avant de plonger une nouvelle fois son regard dans les flamboyants yeux de son interlocutrice.

- Que fais-tu toute seule ici ? Et puis où sommes-nous au fait ? Je n’ai pas souvenir d’avoir déjà mis les pieds dans un tel endroit. Je ne savais même pas que les chocobos pouvaient vivre là-dedans. Pour moi, ils vivent dans des enclos.

Et autant le dire : ca ne ressemblait guère à un enclos de ferme. Les chocobos étaient libres et ils semblaient même s’amuser comme des enfants dans un parc d’attraction. D’ailleurs, un volatile jaune s’approcha du jeune mercenaire pour réclamer des câlins … De quoi le déstabiliser très légèrement dans la mesure où ce n’était pas son genre de faire des papouilles à ce genre d’animal, il n’avait jamais eu l’habitude de les fréquenter plus que cela. M’enfin. Il passa tout de même sa main sur l’encolure de la bête mais bon, ca se sentait qu’il n’en avait pas l’habitude …
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Dim 16 Aoû - 23:57

Avec toute son attention portée sur les adorables créatures qui nageaient dans le bassin, Lyssandra n'avait pas fait grand cas du reste de l'endroit, ni même ne s'était inquiétée de savoir si elle était seule ou pas. Du coup, elle n'avait remarqué ni les portails, ni le jeune homme qui se trouvait l'instant auparavant en amont des quelques marches qui bordaient le bassin, si bien que lorsque sa voix s'éleva, elle tourna vivement le regard, ses yeux un peu écarquillés par la surprise et la méfiance. Le sourire à peine suffisant qu'il arborait mit tout de suite la magicienne dans un léger état d'agacement.

- Et vu la facilité avec laquelle tu débites de tels mots, j'imagine que c'est souvent ton jour de chance !

Rêve ou réalité, au moins, la répartie de Lyssandra restait la même ! Le chocobo qu'elle caressait était allé rejoindre ses camarades, battant joyeusement des ailes et éclaboussant du même mouvement les deux seuls (?) humains présents. La brune rit brièvement, avant de se remettre debout, laissant l'eau de ses jambes couler jusqu'au sol.

- Aucune idée.  Je cau... je faisais un rêve et je me suis réveillée ici. Enfin, « réveiller » n'est peut-être pas le bon terme. Je sais pas. Mais je ne connais pas non plus cet endroit, alors désolée, je peux pas t'en apprendre davantage.

Elle profita que l'homme regardait en direction du bassin pour le détailler un peu plus : plus grand qu'elle, un peu baraqué avec des cheveux bruns mi-longs en bataille et toujours cet espèce de sourire sournois sur les lèvres. Agaçant. La magicienne secoua ses cheveux humidifiés, interloquée par les propos du nouveau venu.

- Des enclos ? Mais les chocobos vivent en liberté ! De quel coin du monde viens-tu ?

L'idée que cet homme ne venait pas d'Héra n'effleura même pas Lyssandra. Elle rêvait, non ? Alors autant cesser de réfléchir et laisser ses neurones tranquilles ! Ce songe était si beau et qui la faisait oublier son cauchemar, il ne méritait pas d'être gâché !
Bon okay, il y avait quand même un élément perturbateur, mais hein, ce n'était pas comme s'il n'était pas beau gosse.

La réponse d'ailleurs ne vint pas de suite : un nouveau chocobo, très tactile lui aussi, s'était approché de l'homme avec de doux kwoassements, avide de caresses que l'inconnu lui prodigua non sas une certaine gêne. Pour le coup, son petit sourire disparut, et Lyssandra éclata d'un bref rire franc.

- Quel enthousiasme ! Vas-y, il ne va pas te manger !

Avec un doux sourire, elle l'encouragea à donner un peu plus d'amitié à cette brave bête jaune, attrapant son autre main pour la glisser dans le plumage doré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Dim 23 Aoû - 17:02

Bah dis donc. En une phrase, la jolie demoiselle avait su rembarrer tout de suite notre très cher Alvin. Ah, une femme de caractère … sans aucun doute les préférées d’Alvin ! Celles qu’il se plaisait à taquiner car il savait qu’elles répliqueraient presque toujours. Malheureusement, la belle n’allait pas pouvoir l’aider, elle-même ne sachant où ils se trouvaient actuellement. Elle avait juste l’air de faire comprendre qu’elle ne savait pas trop comment elle avait atterri dans le coin. Voilà qui était problématique … car lui, il avait beau réfléchir – et encore, réfléchir était un grand mot – il ne se souvenait pas de ce qu’il faisait avant de venir ici. Quoiqu’il en soit, la jeune femme ne savait pas visiblement que plusieurs mondes existaient – ceci est cynique – puisqu’elle semblait presque choqué qu’il affirme que les chocobos vivaient dans des enclos. Les chocobos apprivoisés, il entendait bien. Mais il n’eut pas le temps de répliquer qu’un des volatiles venait de s’approcher de lui à la recherche de quelques caresses … Ah ! Elle pouvait bien se moquer de lui tiens, mais elle l’encourageait en même temps de s’occuper de cette brave bête en venant chercher son autre main afin qu’il y aille avec plus d’enthousiasme.

- Eh, je n’ai jamais été très chocobo. Je suis plus chien. Et même chat ! Si Balan et lui n’étaient pas en mouvement en permanence, ils en auraient sûrement pris un dans l’appartement. - Et pour répondre à ta question, je viens de Gaia. La seule fois que j’ai vu des chocobos, c’est lorsque j’ai fait une halte à la ferme du même nom, et oui, ils étaient tous dans un enclos ! Il en existait bien en liberté, mais ils sont trop sauvages et compliqués à attraper.

Plus vraiment depuis la fusion des mondes mais comme dit, Alvin n’était pas du genre à faire ses voyages à dos de chocobo. Avant, il fallait une matéria spéciale déjà pour les attirer, ainsi que des légumes pour les occuper car bien souvent, ils étaient accompagnés de monstres et il fallait distraire les volatiles le temps de se débarrasser des gêneurs. Tout était une question de timing et il fallait vraiment avoir le coup de main pour réussir. Pour Alvin, c’était juste une perte de temps. Enfin bon. Il continuait de passer ses mains sur le plumage de l’animal avant de se tourner vers cette mystérieuse inconnue.

- Au fait, je ne me suis pas présenté. Mon nom est Alvin. Et toi ? D’où viens-tu donc ? Pas d’un coin que j’ai déjà visité, j’ai l’impression.

Mais il pouvait se tromper aussi après tout ! Il ne faisait que juger par les apparences, ce qui était bien souvent trompeur, sachant que le concernant, les coins qu’il avait vu étaient Gaia et Dol, ainsi qu’une petite partie de Spira.
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Lun 31 Aoû - 18:04

Lyssandra ouvrit grand ses yeux dorés en entendant le nom du monde d'où venait le dénommé Alvin. Gaia... ce devait être un drôle de monde alors s'ils y élevaient des chocobos en ferme ! Elle-même n'avait jamais entendu parler qu'un tel endroit existait sur Héra.

- Gaia... quel genre de monde est-ce ?

Prodiguant quelques caresses supplémentaires au chocobo, elle s'en éloigna ensuite pour récupérer ses jambières près du bassin, tout en écoutant la réponse de son interlocuteur. Si elle essayait de feindre l'indifférence, c'était raté : la jeune femme ne le quittait pas des yeux, buvant ses paroles comme elle pourrait dévorer les pages d'un livre super intéressant.

La seule chose qu'elle ne comprenait pas, c'était comment deux individus de deux mondes différents avaient pu se retrouver ici...

Une fois ses pièces d'armurerie remises en place, la jeune femme se redressa et étira un large sourire sur sa figure, les yeux pétillants de malice :

- Moi, c'est Lyssandra. Je viens d'Alexandrie, une ville de Héra. Sans nul doute la plus belle ville qui puisse exister sur Héméra ! Si tu ne la connais, alors il faudra que tu t'y rendes un jour ou l'autre !

Un rire s'échappa de nouveau de sa gorge. Patriotisme quand tu nous tiens. Mais il est vrai que, n'ayant pas encore mis les pieds dans les autres monde qui composait maintenant leur univers, Lyssandra ne pouvait comparer sa ville natale à n'importe quelle autre située sur, par exemple, Gaia.

- Raconte-moi d'où tu viens ! As-tu déjà mis les pieds dans d'autres mondes ? Quels sont leurs noms ?

Et voilà Lyssandra partie dans sa jolie ribambelle de questions. Au moins l'intérêt faisaient pétiller ses yeux d'or et lui faisait un peu oublier cet air suffisant que se donnait Alvin. Peut-être n'était-il pas mauvais bougre au fond ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Mar 1 Sep - 15:00

Ok, donc à voir la réaction de la jeune femme, elle ne connaissait pas Gaia. Si elle se demandait de quel coin venait Alvin, il en allait de même pour lui, il n’avait pas la moindre idée d’où elle pouvait débarquer pour ignorer le nom d’un des mondes d’Héméra ! Il la suivait du regard jusqu’à ce qu’elle récupère son équipement, sans oublier de se présenter puisqu’il ne l’avait pas encore fait. Et la jeune femme fit de même. Lyssandra hein ? Un bien joli prénom, et s’il souriait simplement à cette mention, dans sa tête, le nom d’Alexandrie semblait le rappeler un peu à l’ordre. N’était-ce pas là que Clémence avait été aperçue ? Cette petite fille dont Lily et lui avaient eu la charge de la capturer vivante ou de lui subtiliser l’orbe de la lumière ? En tout cas, Lyssandra faisait des louanges de sa ville. Héra donc était son monde natal … Ceci expliquait cela. Alvin avait beau ne pas avoir mis les pieds sur ce monde encore, il savait d’informations sûres qu’il était de loin le moins développé de tous les mondes ayant fusionné pour devenir Héméra. Le manque d’informations de Lyssandra au sujet du reste d’Héméra était plus ou moins justifié.

- Et bien. On peut dire que tu es fidèle à tes patriotes. Mais lorsqu’elle posa des questions pour en apprendre plus sur les autres mondes, le jeune homme ne put s’empêcher de hausser un sourcil amusé. - Quoi ? Tu fais des louanges en déclarant ta ville la plus belle du monde mais tu ne sais même pas à quoi ressemblent les autres ?

Ce n’était pas un peu exagéré de lancer de tels propos lorsqu’on ignore tout du reste du monde ? Mais à voir les yeux étincelants de Lyssandra, impossible de résister, il devait en parler ! … Après avoir reçu un nouveau coup de boule affectueux du chocobo. Il se mit à rire discrètement en passant une main derrière sa tête.

- Héra est le seul monde sur lequel je n’ai pas mis les pieds encore. Mais je suis étonné que tu ne saches pas qu’Héméra est composé d’Héra, Gaia, Dol et Spira. Il marquait une très brève pause de même pas une microseconde entre chaque nom pour que Lyssandra les dissocie bien les uns des autres. - Je sais que des quatre, ton monde est le moins évolué, technologiquement parlant. Votre technologie la plus grande doit être les aéronefs, c’est ca ? Si tu devais venir sur Gaia …

Une lumière jaillit un peu plus loin alors qu’il prononçait ce simple mot. A croire qu’il avait « pensé » - peut-on parler de penser dans un rêve ? – un peu trop fort à ce monde, car un portail venait de s’ouvrir donnant directement sur son appartement à Junon, dans un immeuble des Hauts Quartiers avec une vue sur la mer … et le Sister Ray de Junon. Il s’était approché du portail pour reconnaître son salon au travers, et ne fut nullement surpris … une fois de plus, comment peut-on l’être dans un rêve ? Tout paraît si évident et naturel.

- Ah. Viens ! Ce sera plus simple de te montrer.

Il traversa le portail en s’assurant que la jeune femme le suivait bien et ce dernier se referma. Les voilà dans le salon avec une baie vitrée gigantesque, la cuisine totalement ouverte, télévision, frigo, toute la technologie et le confort maximal qu’on pouvait se permettre par ici et à son plus haut niveau. Ah bah, Alvin et son cousin n’avaient pas lésiné sur la qualité, leurs propres salaires permettant amplement de se faire plaisir.

- Nous sommes dans mon appartement à Junon. Une ville portuaire de Gaia comme tu peux le voir. Il croisa les bras un instant pour voir comment elle réagissait, mais il avait déjà le sourire amusé à l’idée de la voir dérouter par tout ca. - Dol ressemble beaucoup à Gaia sur ce point, nous sommes sur la même évolution je dirai. Et Spira, un peu moins, mais ils ont leur avantage … ils sont très tournés sur la religion par contre et cette dernière prohibe les machines.

Ce qui était un peu débile dans la mesure où Bevelle se permettait tout de même d’utiliser des machines pour le confort quotidien de ses habitants, et même leurs armes étaient des machines !

- Ca va ? Pas trop perturbée ?

La voilà au beau milieu d’un terrain inconnu … et en plus dans la maison d’un jeune homme qu’elle venait de rencontrer ! Mais eh, il n’était pas n’importe qui hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Mer 9 Sep - 0:20


À nouveau, un rire traça son chemin dans la gorge de la jolie brune, à la remarque d'Alvin. Certes, elle n'était pas impartiale, mais qui donc pouvait l'être quand on appréciait vraiment quelque chose au point de se dire que tout le reste ne tient pas la comparaison ?

- Que veux-tu ? J'aime ma cité, et je me fiche de savoir si les autres sont belles ou pas. Cela dit j'ai hâte de pouvoir me rendre dans les autres mondes un jour !

Lyssandra avait déjà entendu parler de Dol, grâce à Zébal. Alvin venant de Gaia, seul le dernier monde lui était encore inconnu de nom. Enfin, plus maintenant, puisqu'elle savait désormais qu'il se nommait Spira. Mais maintenant elle attendait d'avoir l'avis de son camarade du moment sur la différence entre les mondes, quoique Héra soit le seul où il n'ait jamais mis les pieds. Cependant, il n'avait pas tort sur le point qu'il souleva.

- J'ignore à quel niveau en est votre technologie, mais on ne t'a pas trompé : nos aéronefs font partie des machines les plus perfectionnées de notre continent... C'est même la plus grande fierté de Lindblum !

Venir sur Gaia ? À peine ces mots prononcés qu'une étrange spirale lumineuse apparut non loin d'eux. Surprise, Lyssandra tourna son regard vers ce qui ressemblait fortement à un portail... et ce qu'elle pouvait voir à travers ne ressemblait en rien à ce qu'elle connaissait de Héra. Cela donnait encore des questions à se poser sur la nature du lieu où ils se trouvaient. Une passerelle spirituelle entre les mondes ? Mais comment pouvait-on rêver de ce qu'on ne connaissait pas ? À moins que ce soit grâce à la présence d'Alvin...

Mais qu'importait ? Lyssandra était sur le point de découvrir en rêve une partie du nouveau monde. Au diable les questions !

Elle suivit donc Alvin à travers le portail et se retrouva... hé bien, c'était comme si elle se retrouvait dans le futur, d'une certaine manière. Tout, autour d'elle, était si différend de ce qu'elle connaissait sur Héra !

- Nom d'un mog...

Elle murmura cela alors qu'elle se rapprochait de la baie vitrée qui donnait sur la mer et un étrange canon qui surplombait la surface de l'eau... une sorte d'arme géante en quelque sorte. Le regard doré de la jeune femme se perdit dans les innombrables habitations en contrebas, sur cette quantité incroyable de métal qui se trouvait à ses pieds. Comme pour cacher son trouble, Lyssandra se remit à sourire et taquina le jeune homme.

- Une heure qu'on s'est rencontrés et tu m'invites déjà chez toi ! T'es plus rapide encore qu'un Pampa en fuite !

En riant, la jeune femme se retourna une nouvelle fois vers l'extérieur. C'était tellement étrange. Elle-même se sentait totalement hors contexte, avec sa tenue qui la définissait comme utilisatrice de magie. D'ailleurs...

- La... la magie a-t-elle sa place dans ton monde ? Et dans les autres ? Tu ne me parles que de technologie, mais elle ne fait pas tout... Et c'est quoi cette énorme chose, là bas ? Un canon ? Vous êtes menacé par une entité énorme ou quoi ?

Elle ferma les yeux baissa la tête pour réfléchir.

- Si mes informations sont exactes... vous n'avez pas de roi, n'est-ce pas ? Comment fonctionne votre gouvernement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Ven 11 Sep - 16:17

Bon et bien voilà. A discuter de leur « chez soi » mutuel, ils avaient fini par atterrir dans l’appartement d’Alvin et de Balan à Junon. Notre mercenaire voyait bien que Lyssandra était perturbée par cette différence cruelle entre son monde, et celui-ci. Mais ca l’amusait tout de même. Afin de ne pas montrer sa confusion, la jeune femme tenta de jouer une autre carte en lui faisant remarquer sa rapidité pour inviter une femme chez lui. Son expression sur le Pampa fit hausser un sourcil amusé à Alvin, alors celle-là, il ne l’avait jamais entendu !

- Sois en flattée, même ma coéquipière n’est pas venue ici avant un bon moment !

Bon il faut dire qu’ils étaient envoyés en mission sur Spira à l’origine, lorsque leur duo avait été formé, donc ils n’étaient pas trop dans le coin non plus ! Enfin bon, Lyssandra ne releva pas et s’interrogea plutôt sur la place de la magie au sein de Gaia. Une question intéressante, même si les choses étaient différentes depuis la fusion des mondes. Avant d’enchaîner sur d’autres …

- Wow, une question après l’autre ! Je ne suis pas une femme qui sait tout faire en même temps moi … Nous pouvions utiliser la magie sur Gaia grâce à des matérias. C’est … une longue histoire, mais pour faire court, il s’agissait d’un petit cristal, à l’image des gemmes, qui permettait d’exploiter une capacité, ou un élément. S’il devait développer d’un coup l’histoire de la Rivière de la Vie, la pauvre attraperait un mal de crâne – pouvait-on avoir mal à la tête dans un rêve, cela dit ? - Pour avoir bossé un moment sur Dol, je sais que la magie n’existait que chez certaines femmes qu’ils appellent des sorcières, et elles sont assez mal vues ... Mais les autres ont su développer la magie grâce aux G-Forces, disparues à ce jour. C’était des invocations. Quant à Spira, j’étais assez occupé là-bas et je ne me suis pas penché davantage sur la question. Marquant un instant de pause, il croisa les bras. - Mais ce n’est plus vraiment important maintenant que nos mondes suivent le même système. Nous utilisons tous des gemmes pour apprendre la magie, n’est-ce pas ?

Lui pouvait imaginer des techniques physiques, et exploiter la force des éléments s’il le souhaitait, mais il n’avait jamais été trop tourné sur la magie. Pas avec son gabarit et ses armes, il était clairement le type d’hommes faits pour l’effort physique. Bref, pour la suite :

- Quant à ce canon là-bas, c’est le Sister Ray, probablement l’arme la plus balèze de Gaia. Elle a su mettre KO un des monstres les plus gargantuesques de l’histoire, donc oui, on a été menacés à une époque !

Inutile de dire que de potentiels assaillants seraient vite décourager d’aller se frotter à Junon en voyant un engin pareil hein ? Quoique les armes Al Bhedes pouvaient aussi faire des ravages pour certaines. Mais Alvin l’ignorait. Et vas-y qu’elle continue avec ses questions …

- Non, pas de roi, pas de reine, pas d’empereur. Pendant plusieurs années, il y avait l’organisation Shinra, dont le Président se clamait être le maître du monde, mais aujourd’hui il n’y a plus de Shinra alors … Disons que chaque ville a quelqu’un a sa tête et c’est très bien comme ca ! Mais ce ne sont pas des rois pour autant. Pour beaucoup d’entre nous, le choix de notre « maire », ou gouverneur, peu importe comment tu veux l’appeler, se fait par votes, et non par héritage.

Bon voilà, il avait répondu à tout là. Mais il s’attendait à d’autres choses encore mais avant de lui demander, il alla s’asseoir sur le canapé.

- D’autres questions, madame la détective ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Dim 27 Sep - 21:30

Non mais quel macho celui-là ! Lyssandra haussa les sourcils mais écouta attentivement les explications d'Alvin. Elle avait encore du mal à assimiler qu'à présent, le mode de fonctionnement de la magie était partout le même sur Héméra. Toutefois, le jeune homme lui expliqua ce qu'il en était avant la fusion des mondes, et sur chaque monde différent : des matérias sur Gaïa, un héritage génétique uniquement féminin sur Dol et quant à Spira, il n'avait pu encore trouver comment cela se passait autrefois. Lyssandra secoua la tête, posa la main sur la gemme située sur son buste.

- C'est vrai... j'ai encore bien du mal à me dire que maintenant c'est partout pareil...

Se souviendrait-elle de tous ces détails à son réveil ? Rien n'était moins sûr. Et comment expliquer qu'elle se retrouvait dans un endroit inconnu en plein rêve alors qu'elle n'y avait jamais mis les pieds ? Plutôt que de s'embrouiller l'esprit avec cela, elle écouta la suite des explications.

- Vu sa taille, on dirait une arme capable de détruire le monde...

Une arme plus destructrice que les Chimères ?
La magicienne secoua la tête, perdue dans cette nouvelle pensée.

- Il est encore en état de fonctionner ?

Toujours plus de questions ! Mais Lyssandra s'arrêta là, écoutant les dernières précisions d'Alvin concernant la façon de gouverner qu'il y avait autrefois sur Gaïa. C'est vrai qu'à présent, deux représentants de chaque monde « dirigeait » pour ainsi dire Héméra... merci ses anciennes camarades Amazones pour l'information !

Lyssandra eut un fin sourire et vint se planter devant Alvin, mains sur les hanches.

- Ça ira pour l'instant. Je ne suis même pas certaine de me réveiller avec le souvenir de tes paroles, inutile de m'embrouiller davantage l'esprit ! Alors je vais simplement profiter du fait de pouvoir passer un peu de bon temps avec un beau gosse ! Parle-moi de toi. Qui es-tu donc pour avoir fouler déjà le sol de tant de mondes ? Un explorateur ? Un aventurier ? Un chasseur de primes ? Un marchand ?

Et sans même y avoir été invitée, Lyssandra vint s'asseoir tout près d'Alvin, sans retirer ses jambières d'acier. Mais bon, elle risquait d'abîmer le canapé en plein rêve, quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Sam 3 Oct - 11:47

Autant Alvin était du genre bavard, et à se sociabiliser, autant il n’avait pas souvenir d’avoir autant parlé en si peu de temps depuis longtemps ! Le voilà à discuter de la magie avec Lyssandra, mais aussi de la plus puissante arme fabriquée par l’Homme sur Gaia … et même du comment leur hiérarchie était organisée. La jeune femme semblait intriguer par le Sister Ray, s’interrogeant sur son état actuel.

- Bien sûr qu’il fonctionne encore. Mais les hautes autorités et les forces militaires ne s’en servent qu’en cas de force majeure. De très grosse force majeure. C’est-à-dire presque jamais.

De sa vie, Alvin n’avait vu la Shinra s’en servir que contre les Armes qui protégeaient la planète. Enfin, « vu ». C’était un bien grand mot, disons qu’il ne l’avait pas vu de ses propres yeux mais il s’était tenu informé des événements. Assis sur son canapé, en face de sa baie vitrée qui donnait justement sur le Sister Ray, Alvin perdait son regard dans le vide un instant en se rappelant de la triste époque qu’était celle de la Shinra. Ils avaient apporté bien des problèmes à bien des gens, et ce, de différentes manières. Mais Lyssandra vint le perturber en allant s’asseoir à côté de lui en lui posant des questions plus personnelles. Oho, mademoiselle cherche à séduire ? Elle lui plaisait, celle-là !! Il tourna les yeux – et non la tête - pour apercevoir Lyssandra à côté de lui, un petit sourire en coin qui se voulait taquin, mais ravageur pour conquérir le cœur de mademoiselle.

- Tu caches bien ton jeu, dis-moi. Elle voulait savoir ? Elle saurait. La seule chose qu’elle n’apprendrait jamais, même en rêve, c’est qu’il bossait pour la Néo-Shinra. - T’y étais presque. Je suis mercenaire. J’ai déjà eu des contrats un peu partout sur Gaia, mais mes horizons se sont élargis depuis la fusion des mondes.

Quel jeu de mots aussi pittoresque qu’involontaire. « Voir ses horizons s’élargir ». Ce n’était pas peu dire quand on sait que pas moins de trois mondes se sont reliés aux siens ! Mais c’est vrai qu’il n’avait pas eu l’occasion encore d’aller sur Héra. Et si Lyssandra pensait, en voyant cet appartement, qu’en changeant de monde, elle changerait d’époque en allant dans le futur, Alvin se disait qu’il serait de même pour lui lorsqu’il irait sur Héra : il fera un bond dans le passé !

- Être son propre chef, ne faire confiance qu’à soi-même, avoir ses propres horaires, et parfois un excellent salaire ! C’était un travail fait pour moi. Même s’il s’avère dangereux parfois.

Ca dépendait des cibles, des monstres à abattre. Plus la mission était difficile, plus le salaire était élevé, tout autant que le risque d’y laisser sa peau. Toujours est-il qu’il baissa enfin la tête vers la jeune femme en reprenant son sourire de séducteur.

- Et toi ? Tu n’as pas l’air d’être une jeune fille frêle et fragile. Tu fais quoi dans la vie ?

Ce n’était rien de le dire, elle avait un caractère bien trempé ! Il avait le chic pour rencontrer les demoiselles au caractère de cochon ou quoi ? Attention, les oreilles de Lily vont siffler …
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Dim 11 Oct - 15:56

Alors cette arme gigantesque fonctionnait encore ? C'était assez terrifiant en soi, et Lyssandra dut réprimer un frisson de malaise. Si ça se trouve, ce machin pouvait détruire toute une planète ! Elle l'observa un moment encore, avant de se détourner et de rejoindre son compagnon onirique pour lui poser des tas de questions personnelles, signe qu'elle voulait en savoir plus sur cet étrange inconnu dont la compagnie n'était pas désagréable ! Mais autant elle jouait les séductrices, autant Alvin marchait dans son jeu et se faisait, lui aussi, taquin et dragueur. Son sourire voulait tout dire, mais Lyssandra ne fondit pas pour autant. (Ou alors juste un peu.) Quoiqu'il en soit, elle prêta attention à ses propos. Mercenaire ? Ils n'étaient donc pas si éloignés que ça en terme de travail...

- Joli jeu de mots...

Au moins, Alvin avait pu fouler les autres territoires qui ne faisaient pas partie de son monde d'origine. Lyssandra jeta un nouveau coup d’œil à la baie vitrée : ça comptait ça, de voyager en rêve ? Sans doute pas... elle n'aurait jamais pu rêver de cet endroit sans Alvin. Restait à savoir si elle aurait l'occasion de s'y rendre un jour, mais dans la réalité cette fois !

- Je suis d'accord avec toi. Quant à la dangerosité, ça ne fait que rajouter un peu de piment... quel plaisir retirer de quoique ce soit s'il n'y a pas quelques risques à courir ?

Elle songeait à ses propres « chasses ». Parfois elle était tombés sur de sacrés numéros, fous et tordus, trempant dans des organisations plus louches les unes que les autres. Le risque d'y laisser ses plumes étaient toujours présent, mais cette sensation qui faisait battre plus rapidement le cœur de la magicienne était toujours délicieuse... Elle reporta son attention sur Alvin qui lui offrait un sourire ravageur en lui retournant sa propre question. La jeune femme laissa échapper un petit rire.

- Je suis une chasseuse de primes... est-ce que ta jolie frimousse est mise à prix ? Tu dois avoir quelques ennemis sans doute...

Lyssandra promena son index sur la joue d'Alvin, le visage dangereusement proche du sien. Son sourire était malicieux, ses yeux d'or étincelaient en scrutant ceux de son camarade. Amusée, la magicienne continua son petit manège encore quelques instants.

- Mais j'espère qu'on aura l'occasion de s'amuser un peu avant que je ne m'occupe de ton cas !

En riant, elle se redressa et se rassit à côté d'Alvin. Elle pointa la ville, de l'autre côté de la baie.

- Est-ce que tu me ferais visiter ta ville ? À moins que tu ne veuilles faire un tour sur Héra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Sam 17 Oct - 0:13

Spoiler:
 

Et le voilà qui se retrouvait à faire des éloges de son métier. Pourtant il n’y avait pas de quoi s’en vanter à cent pourcent, être mercenaire, c’était être conscient de prendre des risques en permanence lorsqu’on acceptait un contrat. Il fallait aimer l’adrénaline et être capable de se sortir de n’importe quelle situation. Les imprévus pouvaient être fatals, parfois. Mais maintenant qu’il avait fini de monologuer à son sujet, Alvin retourna la question à Lyssandra pour savoir ce qu’elle faisait dans la vie. Il ne la connaissait pas des masses mais du peu qu’il avait pu voir d’elle, il avait du mal à l’imaginer en femme au foyer, en bonne cuisinière ou même femme de ménage ! Lorsqu’elle lui expliqua qu’elle était chasseuse de primes, le sourire du jeune homme s’étira un peu plus. Au final, leurs deux professions se ressemblaient sous bien des points. Ca ne l’étonnait pas plus que ca. Elle semblait avoir le caractère pour.

- Je comprends mieux pourquoi tu dis qu’il n’y a aucun plaisir à en retirer s’il n’y a aucun risque à prendre. Désolé de te décevoir princesse, je n’ai rien fait qui puisse mettre ma tête à prix.

Enfin si, il en avait fait, des choses. Surtout lorsqu’il était Turk à la Shinra, mais quand on parle de la Shinra hein. S’ils devaient mettre la tête à prix de toutes les personnes bossant pour eux qui ont commis des actes illégaux, l’entreprise aurait été fermée bien avant, largement avant même, la chute du Météore à cause d’un manque cruel de personnel.

Quoiqu’il en soit, Lyssandra adopta une posture plus … osée, dirait-on. Gênante selon les points de vue. Mais vu de l’angle d’Alvin, il n’était pas du genre à se plaindre de la compagnie d’une femme, peu importe ce qu’elle faisait. Sans gêne, elle se mit à jouer de son doigt pour caresser la joue du mercenaire. Pas un seul instant, il n’avait détourné le regard d’elle, toujours les yeux en coin pour l’avoir dans son champ de vision. Pas une seule fois, il n’avait démontré un signe de soumission, ou de faiblesse. Non, mais son sourire était toujours là en revanche, même s’il sentait le souffle de la jeune femme au vu de la proximité de son visage.

Elle jouait. Rien de bien sérieux, elle ne faisait que jouer. Un caractère bien trempé, on ne pouvait pas dire qu’elle l’avait bien accueilli au Paradis des Chocobos avec sa façon de parler. Et maintenant ca ? C’était un sacré phénomène. Mais dans le fond, Alvin aimait beaucoup ce genre de personnes plutôt que les jeunes filles coincées, timides et naïves – bien qu’il adorait les embêter aussi, elles étaient d’excellentes victimes. Les personnes comme Lyssandra avaient tendance à être des personnalités bien plus colorées et moins ennuyantes. En tout cas elle finissait par se reculer après une dernière réflexion, le jeune homme ne put s’empêcher de laisser un rire discret s’échapper de ses lèvres.

- Le jour où tu devras me traquer, je te souhaite bonne chance pour réussir à me passer les menottes.

Mais lui passer les menottes pourrait avoir quelque chose d’assez amusant, dans un autre contexte. Lyssandra changea brutalement de sujet, exprimant le souhait de visiter un peu la ville de Junon. Ah la la, quel changement de sujet radical. Quelle femme, mais quelle femme … ! Elle le faisait sûrement exprès pour le faire tourner en bourrique. Bien essayé.

- Si tu veux, mais je te préviens, Junon est loin d’être la ville la plus romantique qui soit. Mais j’imagine que ca ne va pas te déranger tant que je suis là !

Les chevilles vont très bien, merci. Alvin se leva donc de son canapé et invita la jeune femme à le suivre pour quitter l’appartement, puis l’immeuble où il vivait. Ils durent descendre presque tous les étages pour atteindre le rez-de-chaussée, mais l’avantage d’un rêve, c’est qu’on ne ressentait pas l’effort ni la fatigue que cela entraînait de monter et descendre des escaliers. Le mercenaire fixa la route devant lui, ils étaient en hauteur dans la ville, et l’océan se dressait droit devant jusqu’à l’horizon. Comme dans ses souvenirs.

- Nous sommes dans les Hauts Quartiers de Junon. Si tu traverses et te penches pour regarder en bas, tu verras peut-être la Ville Basse. C’est plus … miteux.

Et encore, le mot était faible. Pourtant depuis la fin de la Shinra, les habitants et les entreprises travaillaient de main ferme pour éloigner la pollution et les ravages de l’organisation de Rufus. Malgré tout, même s’il y avait de l’amélioration, la ville était encore loin d’être en parfait état. Ca se voyait à son charme déplorable.

- Junon n’est pas un petit nid douillet comme tu peux le voir. Pendant longtemps, cet endroit était à 80% - que dis-je, même 90 – militaire. D’où le manque d’esthétisme.

Sur ces mots, il tendit le bras à la jeune femme. Si elle voulait faire un tour, c’était maintenant ou jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Ven 30 Oct - 22:07

Spoiler:
 

- Comme c'est dommage...

La lippe boudeuse de Lyssandra n'avait pourtant rien de sérieux. Elle mit fin bien vite à son petit numéro de séductrice, même si un jeu pareil n'était pas sans l'amuser beaucoup. Après tout, elle était sûre d'elle et de son charme, et pourquoi serait-il interdit de s'amuser dans un rêve ? Surtout qu'Alvin avait l'être d'être le genre d'homme à apprécier la compagnie des femmes. Mais s'il pensait que la magicienne était une fille facile, il était très, très loin du compte...

En tout cas, les propos du jeune homme la firent rire légèrement.

- Ce n'est pas précisément ce que j'avais en tête, mais maintenant que tu le dis, ce serait particulièrement alléchant.

Mais trêve de plaisanterie, il était temps de revenir à cet incroyable monde qu'était Gaia ! Rien que Junon représentait aux yeux de la magicienne une cité à explorer de fond en comble, quand bien même il ne s'agissait rien de plus qu'une ville militaire.

- Romantique ? Tu m'as prise pour une fille fleur bleue ou quoi ?

Elle avait le parlé acéré, la jolie jeune femme, minaudante un instant, sarcastique la minute qui suivait, pourtant, elle avait toujours le sourire aux lèvres. Alvin aussi était un peu trop arrogant, Lyssandra attarda même son regard sur lui comme pour s'assurer que sa tête n'avait pas gagné en volume.

Ils descendirent ensuite de l'immeuble. Soit dit en passant, Lyssandra n'avait jamais vu un bâtiment comportant autant d'étages. Sur Héra, ils ne dépassaient pas les 5 niveaux. Mais la vue, une fois dehors, était superbe. Une vue que Lyssandra ne connaissait pas sur son monde natal.
Mais apparemment, c'était moins beau en bas.

- Une ville basse ? La cité est divisée en deux partie ? Un quartier riche et un quartier pauvre ? On a une ville comme ça sur Héra... elle s'appelle Tréno.

Du coup, pour le dépaysement, on repassera.

- J'espère que les autres villes de Gaia sont plus colorées... allez beau gosse, fais moi découvrir ta cité !

La jolie magicienne agrippa le bras d'Alvin et lui lança un grand sourire.

- Alors, par quoi on commence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Mar 3 Nov - 13:06

Lyssandra une fleur bleue ? La bonne blague. Il ne la fréquentait que depuis peu qu’Alvin en avait suffisamment vu pour voir qu’elle n’était pas de ce genre-là. Il avait fait exprès de mentionner le manque de romantisme à Junon pour voir sa réaction, et une fois de plus, sa cible était tombée dans son piège. Lily était pareille, toujours à avoir de la répartie alors que c’était justement ce qu’il cherchait.
Quoiqu’il en soit, le duo avait quitté l’appartement, puis l’immeuble, où habitait notre mercenaire. Lyssandra souhaitait en savoir un peu plus sur cette ville, Alvin lui fournit les premières explications. Lorsqu’elle parla d’une partie pauvre, et une partie riche, le jeune homme haussa un sourcil.

- C’est à peu près ca, oui.

Apparemment, il y avait une cité similaire sur Héra répondant au nom de Tréno. Alvin ignorait s’il y avait un côté militaire comme ici mais déjà, il se doutait que la différence devait se voir au niveau de l’architecture. Il n’avait jamais été sur Héra mais il savait de sources sûres – Lyssandra, par exemple – que la notion de modernité était différente entre ce monde et Gaia.
Pour ce qui était des villes colorées …

- Si tu veux de la couleur, il faut aller à Costa Del Sol princesse. C’est en bord de mer également mais … c’est bien différent. Tu as une plage de sable fin, un océan bleu à perte de vue, des maisons, et villas à la couleur du sable et du soleil …. Sans oublier les maillots de bain de toutes les couleurs !

N’importe qui pourrait dire que cette ville convenait parfaitement à Alvin avec l’image qu’il donnait de lui-même. En soit, ce n’était pas faux, il aimait Costa Del Sol pour son ambiance et son décor paradisiaque. Mais chaque fois qu’il mettait les pieds dans cet Eden, il ne pouvait pas s’empêcher de repenser à Presa et ca le mettait mal à l’aise. Il commençait déjà à plonger dans ses songes lorsque Lyssandra l’attrapa en se demandant par quoi ils allaient commencer.

- Ca te dit de voir la plage ? Elle ne paye pas de mine mais c’est toujours mieux que ce décor triste.

Elle était en contrebas dans la Basse Ville et donc le coin « pauvre », mais la plage était le seul véritable bonus qu’ils avaient, en bas. Dommage que la baignade ne soit pas autorisée. Mais ils étaient dans un rêve, alors qui sait, l’eau était peut-être belle et pure ici ? Le duo se mit en route, ils allaient suivre la route jusqu’à atteindre l’un des ascenseurs principaux de la ville et descendre. En attendant, Alvin s’interrogeait lui aussi sur Héra.

- Alors comme ca vous avez une ville similaire à celle-ci sur Héra ? Si tu m’en disais plus ? Je doute que ce soit une « base » militaire comme ici, si ? Il marqua un temps de pause avant de reprendre. - De toute façon, chaque grande ville a son côté riche et son côté pauvre. Junon le met juste un peu trop en évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Sam 21 Nov - 22:57


Junon serait une pseudo Tréno ? En tout cas, avec Alvin qui affirmait que la ville avait deux quartiers bien distincts, Lyssandra ne pouvait s'empêcher de penser à la belle cité plongée dans une nuit éternelle. En attendant, pour avoir moins de métal et plus de soleil, son compagnon onirique disait qu'il valait mieux se rendre à Costa Del Sol, une cité située en bord de mer avec des plages de sable fin. Vu l'enthousiasme qu'il mettait à décrire cette ville, le mercenaire devait beaucoup l'apprécier. Lyssandra haussa néanmoins les sourcils en entendant un terme.

    - « Maillots de bain » ? Qu'est-ce que c'est que ça ?


Ce truc là ne devait pas exister sur Héra.

En attendant, aller voir la plage de Junon serait un excellent début à leur pérégrinations dans cette cité découpée en deux parties. Et pour se rendre à la plage, Alvin les conduisit tous deux à un ascenseur qui descendait dans les quartiers de la Basse-Ville, autrement dit le quartier pauvre. Et en effet, alors qu'ils descendaient, la jolie magicienne pouvait voir la décrépitude de cette partie de la ville. Était-elle aussi prononcée à Tréno ? Lyssandra regarderait peut-être la cité nocturne avec un nouvel œil... Elle leva les yeux sur Alvin et ses yeux brillèrent d'enthousiasme.

    - Tréno est la cité de tous les possibles. Il n'y a pas de base militaire là-bas, on peut même dire que les forces de l'ordre ne courent pas les rues ! C'est la ville des nobles, des riches, des brigands et des voyous. Fais gaffe à ta bourse le jour où tu t'y rendras ! Elle est plongée dans une nuit éternelle, c'est la ville du jeu, de la grandeur et de la décadence... donc vraiment rien à voir avec l'armée !


Elle finit sa tirade sur un rire franc.

    - Le mieux serait de voir pour le croire...


À peine ces mots étaient prononcés qu'un portail s'ouvrit face à eux, le même que ceux qui étaient dans le Paradis des Chocobos. Lyssandra adressa un clin d’œil à Alvin :

    - Et si nous retardions la balade à la plage ? Je t'emmène dans mon monde !


Elle attrapa la main d'Alvin et traversa le portail ; ils se retrouvèrent à l'entrée de Tréno, avec sa fontaine et ses deux escaliers qui menaient littéralement à deux mondes différents.

    - Bienvenue dans la ville qui ne dort jamais !


À gauche, un chemin éclairé, un escalier luxueux conduisant aux larges rues bordées de demeures de riches, où se promenaient des personnes vêtues d'étoffes précieuses et parlant un langage hautement soutenu. À droite, un escalier de pierre menant à des ruelles sombres, royaume des voleurs et des voyous en tout genre, où les bagarres étaient monnaie courante.

    - Alors ? Rien à voir avec Junon, pas vrai ?


Tréno était loin d'être une ville de métal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Dim 29 Nov - 16:40

Spoiler:
 

Ah, donc Héra ne connaissait même pas les maillots de bain ? Dommage … Mais était-ce si surprenant venant d’un monde dont l’évolution est en retard par rapport au reste d’Héméra ? Les petits bikinis deux pièces pour les femmes, ca devait être un concept tout à fait nouveau pour eux … Raison de plus de montrer ca à Lyssandra même si Alvin s’attendait à ce qu’elle n’accepte pas d’en porter un ! Les gens sont souvent effrayés par la nouveauté, ils trouvent ca choquant et indécent. Alvin décrit donc à Lyssandra ce qu’était un maillot de bain : une tenue légère – soyons honnêtes, qui ressemblait à des sous-vêtements ! – que les gens portaient pour se baigner. Chose faite, il emmena la jolie demoiselle en direction de la plage, tout en essayant d’en apprendre plus sur Tréno.

Rien à voir avec Junon, en somme, ca n’avait rien de militaire selon Lyssandra. Au contraire, le jeu et les activités nobles étaient à l’honneur. Alvin essayait de s’imaginer – si on peut dire, difficile de parler d’imagination dans un rêve – mais impossible de se faire une idée tant qu’on n’y a pas mis les pieds. Justement, un nouveau portail venait d’apparaître et Lyssandra traîna de force Alvin. Le jeune homme se laissa faire docilement, et le voilà plongé dans une cité nocturne à l’architecture clairement différente de celle de la cité militaire.

- La ville qui ne dort jamais hein ? Ca veut dire que la nuit ne disparaît jamais ? Ca me rappelle Midgar, il faisait nuit tout le temps aussi. Il fit quelques pas pour s’approcher et regarder un coup à gauche, un coup à droite … et un peu en contrebas. - Effectivement, ca n’a rien à voir avec Junon … Mais avec aucune autre ville de Gaia surtout.

Le style rappelait l’époque médiévale dont on parlait dans les histoires. Evidemment, Alvin n’avait pas trop envie d’aller faire un tour du côté des quartiers pauvres, surtout après la description faite par Lyssandra … L’autre côté l’intéressait un peu plus par contre, même s’il n’était pas sûre d’apprécier aussi les manières des gens.

- Je te laisse jouer le guide cette fois ! Par contre tu m’as dit que cette ville était une ville de jeu … mais à quoi jouent les nobles exactement ? C’est pareil que sur Gaia ? Elle n’allait sûrement pas comprendre, aussi il étira un fin sourire en apportant davantage de précision. - Je suis né dans une famille assez fortunée de Midgar … Et disons que la spécialité de ce genre de famille, c’est de jeter l’argent par les fenêtres.

Aussi, apprendre qu’il y avait une salle pour les enchères ici ne risquait pas de le surprendre des masses. C’est tout de même incroyable. Les nobles sont du genre radins quand il s’agit de donner aux démunis … Mais quand il s’agit de jeux, ce sont des professionnels pour ce qui est de dépenser en masse sans compter. C’est même surprenant en général qu’ils ne finissent pas eux-mêmes à la rue à force …
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Dim 20 Déc - 0:20

Tréno est riche, Tréno est pauvre, Tréno est belle, sous le ciel toujours noir et étoilé. Ici presque comme à Alexandrie, Lyssandra s'y sentait comme chez elle, et c'est en ce lieu qu'elle avait presque traîné de force le pauvre Alvin, quoique ce dernier se soit docilement laissé faire. Elle le laissa examiner la ville qui s'étalait sous leur yeux, les deux quartiers situés de part et d'autre de la place centrale, où se situait l'entrée.

- Hé non. Ici, la nuit est éternelle... c'est sans doute pour ça que les larcins sont commis à toute heure et que les établissement ne ferment jamais. J'ignorais qu'une ville semblable existait sur Gaïa aussi.

D'un signe de tête, la jolie magicienne lui fit signe de la suivre : elle allait les amener du côté riche de la ville, là où on pouvait longer le fleuve, en face duquel on pouvait voir la bâtisse qui accueillait le tournoi de Tetra Master ou encore la grande salle des enchères, qui ne désemplissait jamais. Les lumières,toujours allumées, dispensaient une ambiance chaleureuse, presque feutrée et aussi, quelque part, luxueuse. Mais cela était aussi sans doute du à la richesse des bâtiments longeant la rue principale. Elle sourit à Alvin : maintenant c'était à lui de poser des questions.

- Il y a des tas de jeux différents ici. Le Tetra Master – un jeu de cartes à l'effigie de monstres – les enchères... dans l'autre quartier, on peut même se battre contre des créatures emprisonnées, capturées par je ne sais quel chasseur... je doute que ce soit le tenancier de la boutique, il est si vieux ! Il y a toujours de quoi faire ici. Qu'entends-tu par « pareil que sur Gaia » ?

Elle pencha la tête en signe d'incompréhension, puis sourit effrontément.

- Voilà pourquoi tu es aussi arrogant ! Je comprends tout maintenant !

Elle éclata d'un rire franc et continua de longer avec lui le fleuve qui traversait la ville de la nuit éternelle.

- Mais effectivement, c'est à peu près pareil ici. La plupart des riches passent leur temps à dépenser de l'argent et à se chercher de nouvelles lubies. Mais les jeux ne sont pas réservés qu'aux plus fortunés. En l'occurrence, le jeu de cartes est extrêmement populaire !

Ses yeux d'or étincelèrent.

- Peut-être que je pourrais t'apprendre à y jouer si ça t'intéresse.

D'ailleurs, elle se réinscrirait peut-être au tournoi cette année

- Quelles sont vos occupations à vous sur Gaia, à part la guerre et la technologie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Lun 21 Déc - 13:58

C’était tout de même assez drôle de se dire qu’autant sur Gaia que Héra, il existait des villes à la nuit éternelle, dont le phénomène demeurait inexpliqué. Même sur Dol c’était le cas, Alvin en avait eu la preuve en allant à Deling City, toujours plongée dans l’obscurité. Et en réalité, il y avait aussi la cité séculaire de Zanarkand sur Spira, qui était réputée autrefois pour ne jamais dormir.
Quoiqu’il en soit, les rôles étaient inversés désormais. C’était à Lyssandra de jouer les guides dans la Cité des Nobles. Alvin s’intéressait aux activités de cet endroit, puisque sa camarade lui avait dit que c’était la ville du jeu. Ils commencèrent à se déplacer, laissant tout le loisir à notre mercenaire d’observer un peu mieux la structure et l’architecture des lieux. C’était à la fois classique de l’époque médiévale, mais aussi très raffiné. Ils étaient clairement dans les quartiers fortunés. Certaines sculptures sur les murs ou des statues, accentuaient cette sensation.

Pendant ce temps, Lyssandra lui expliqua comment les nobles occupaient leurs journées. Alvin ne fut vraiment pas surpris pour certaines choses, comme il l’avait dit juste avant, sur Gaia aussi, les plus riches avaient pour sale habitude de jeter l’argent par les fenêtres alors qu’il y avait des gens qui se battaient au quotidien pour avoir ne serait-ce qu’un centième de cet argent. En revanche, c’était plus plaisant d’apprendre que certaines activités n’étaient pas réservées qu’aux nobles. Le Tétra Master l’intriguait un peu dans la mesure où il avait déjà entendu parler d’un jeu de cartes, mais sur Dol. Mais bon. Lorsqu’Alvin apprit à Lyssandra qu’il venait d’une famille aisée, la réponse de cette dernière le fit sourire.

- Si tu cherches à me froisser en disant cela, c’est raté ma belle !

Mais bon. Curiosité oblige, la jeune femme s’intéressait à son tour aux passe-temps qu’on pouvait trouver sur Gaia.

- Il y a du choix. Trop, même. Pour ce qui est de jeter de l’argent par les fenêtres, la meilleure chose à faire est de mettre les pieds dans un casino. Ils savent ce que c’est au moins sur Héra ? - C’est une maison de jeu. Les jeux proposés peuvent permettre de gagner de très gros gains si on remporte une partie … mais en général c’est toi qui en perds le plus ! Ca se base souvent sur le pari.

Pas tous mais souvent. Après tout, la machine à sous n’était pas basée sur le pari, mais le hasard, mais bon. De la même façon, les plus accros passent leur temps à mettre des pièces dans la machine, plutôt que gagner des gains.

- La technologie aussi permet de créer des jeux tu sais ? C’est … difficile à expliquer en fait à quelqu’un qui ne connaît pas. T’as déjà lu des livres d’aventure ? Imagine que tu vois l’histoire en images plutôt qu’en mots, avec des personnages qui bougent comme toi et moi, et que tu peux contrôler toi-même les héros de l’histoire ? C’est un exemple de jeu vidéo. Tu te souviens de la télévision chez moi ? L’écran en face du canapé ? Ca se joue là-dessus, les images sont diffusées sur l’écran.

Il n’y avait pas que des jeux d’aventure cela dit ! Bref, il essayait d’expliquer du mieux qu’il le pouvait, mais c’était difficile. Héra était vraiment un peuple à part avec leur retard technologique. Si on ne leur montrait pas directement les choses, c’était dur de trouver les bons mots pour illustrer ce que l’on veut expliquer. Aussi, il espérait avoir été le plus clair possible. Continuant de marcher, il croisait les bras pour réfléchir à d’autres exemples de jeux qui pouvaient lui venir en tête.

- Sinon on connaît aussi des jeux de cartes. Mais pas à l’effigie des monstres. Par contre c’est marrant, sur Dol ils en ont un comme ca aussi. Le Triple Triad. Ca consiste en quoi ? Pour voir s’il s’agit du même.

Il doutait que ce soit pareil quand même, mais ne sait-on jamais. Héméra avait révélé bien des surprises à bien des gens lorsqu’ils ont découvert qu’ils avaient des choses en commun.
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Mar 5 Jan - 15:29


Lyssandra eut un fin sourire à la réponse d'Alvin concernant la petite pique qu'elle lui avait lancé.

- Au moins tu ne nies pas l'évidence !

Alors certes, à Tréno, ils avaient les enchères, les jeux de cartes, les combats... mais ailleurs ? Quels étaient les loisirs sur Gaïa ? Et Alvin de se mettre à lui expliquer que c'était à peu près pareil dans les autres mondes ; jeux d'argents, de cartes, la plupart se déroulant dans des endroits appelés « casinos »...

- Un... casino ? On dirait le nom d'une enseigne de commerce plutôt...

Mais non, en somme, il s'agissait de maisons de jeux, où la plupart semblaient être basés sur les paris, ou sur le hasard. Bizarre tout ça. En tout cas, ça ne ressemblait en rien à quoi que ce soit qui existerait déjà sur Héra.

Mais ce n'était apparemment pas tout ! Si la technologie sur Héra servait essentiellement aux véhicules ou au génie civil, elle était aussi utilisée pour les loisirs sur Gaïa... même si le concept que lui présentait Alvin était difficile à imaginer !

- Hmmm... ça me semble étrange. Comment veux-tu faire entrer des images qui bougent dans une boîte ? Il faudra que tu me montres !

Puis vint la question du Tetra Master. Une démonstration valant mieux qu'une explication, Lyssandra sortit son deck de cartes, et repéra une table sur laquelle se trouvait un tapis de jeu, comme s'il les attendait. Merci les rêves !

- Viens, je vais te montrer !

Ils s'assirent de part et d'autre de la table, et Lyssandra tria ses cartes avant de tirer dix cartes, pour former deux petit tas de cinq cartes.

- Le Tetra Master représente des combats entre monstres ou entités ; il existe des cartes très rares, et chaque carte possède des flèches, deux chiffres et deux lettres qui déterminent puissance, capacités et faiblesses. Quand deux flèches de deux cartes « ennemies » s'opposent, il y a combat. Et la carte qui perd passe dans le camp du joueur qui gagne la manche. En fait, une manche de Tetra Master consiste à remporter le plus de combats possibles pour qu'à la fin du match, tu aies un maximum de cartes dans ton camp. Tu choisis alors en récompense une carte du deck ennemi joué. Et dans le cas où toutes les cartes sont passées dans ton camp, tu les remportes toutes, et vice-versa ! Je ne sais pas si je suis très claire dans mes propos, c'est tellement une habitude pour moi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Mer 20 Jan - 21:49

Spoiler:
 

Oui bon, expliquer le principe des jeux vidéo à une personne qui ne connaissait rien à la technologie moderne de Gaia, c’était vraiment très compliqué. Il faudrait effectivement qu’à l’occasion, Alvin fasse une démonstration, les actes sont parfois plus parlants que les mots. A la place, le jeune homme s’était intéressé au Tétra Master que Lyssandra avait évoqué, rien que la brève description avait rappelé le Triple Triad à Alvin. Lyssandra avait sorti un deck de cartes et emmena son camarade jusqu’à une table où se trouvait déjà un tapis de jeu – ce qui ne choqua aucun des deux, vive le monde des rêves.

Alvin s’assit et laisse la jeune femme faire démonstration du jeu tout en expliquant comment cela fonctionnait. Le mercenaire avait un œil attentif sur les cartes et les oreilles bien tendues. Il faut dire qu’il était un peu joueur, ca l’intéressait forcément. Effectivement, le Triple Triad et le Tétra Master avaient des ressemblances … mais aussi des différences ! Les cartes de Tétra Master avaient vraiment des statistiques importantes à prendre en compte lors d’un conflit entre deux cartes … comme si elles étaient en véritable posture de combat !

- Je vois. Ca a l’air d’être un jeu vraiment complet ! Le Triple Triad y ressemble un peu mais il est différent.

Si Alvin ne possédait pas de cartes du Triple Triad « dans la vraie vie », ici, tout était permis. Plusieurs cartes apparurent dans sa main ressemblant à celles qu’il avait déjà pu voir. Et il les déposa sur le tapis de jeu, puisqu’il était assez similaire à celui du jeu de Dol.

- Comme tu peux le voir, il n’y a pas de flèches sur le bord des cartes. D’ailleurs, les cartes ne peuvent pas attaquer en diagonale contrairement au Tétra Master, de ce que j’ai vu. Les cartes n’ont pas de statistiques aussi précises que les tiennes, mais les chiffres définissent la puissance des cartes en fonction de la direction où elles attaquent. Hum, pas sûr qu’elle comprenne dit comme ca ? Il déposa la carte de l’Elastos en haut à gauche. - Regarde. Admettons que mon adversaire pose cette carte ici. Le 5 désigne sa puissance d’attaque sur la droite, le 4, vers le bas. Si je pose ce monstre à sa droite, le 6 à gauche sera le chiffre à prendre en compte pour l’attaque. Le 6 étant supérieur au 5, normalement, la carte de l’Elastos perd et devient temporairement « la mienne ». En revanche, si à la place je mets le Bombo en-dessous de l’Elastos, le 2 en haut attaque la carte au-dessus. Mais l’Elastos a une puissance de 4 vers le bas. Le 2 est trop faible pour vaincre le 4, donc la carte ne bougera pas, elle restera à l’adversaire.

Il espérait être assez clair, mais sinon elle pouvait toujours lui poser des questions !

- Mais sinon la règle principale est la même qu’au Tétra Master. Le but, après une série de combats entre cartes, reste de posséder à la fin de la partie le plus de cartes possibles dans ton camp. Si tu gagnes, tu peux prendre une carte du deck adverse pour qu’elle t’appartienne définitivement. Inutile de dire que c’est motivant de gagner quand tu sais que ton adversaire a une carte très rare, et donc très puissante, entre ses mains ! T’as des questions ?

Grille de Jeu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Jeu 28 Jan - 22:57

Deux mondes différents, l'un axé sur la magie, et l'autre sur un mélange de magie et de technologie, pourtant tous les deux avaient comme un élément en commun, à savoir un jeu de cartes très populaire. Bien que leurs noms différaient, leurs règles et leurs systèmes étaient très semblables. Après avoir montré à Alvin comment fonctionner une partie de Tetra Master, ce jeu qu'elle affectionnait particulièrement, au point de participer régulièrement à des tournois, Lyssandra écouta son camarde onirique lui expliquer le déroulement d'une partie de Triple Triad, le jeu de cartes de Dol.

Les cartes étaient dénuées de flèches, et possédaient seulement 4 chiffres différents à quatre points cardinaux qui définissaient la puissance de la carte selon la direction souhaitée. Cela différait du Tetra Master mais restait compréhensible aux yeux de la jolie magicienne. Elle rempilait et jouait avec son deck tout en observant la démonstration du jeune homme.

- Je comprends ! C'est très semblable au Tetra Master finalement, ça paraît même plus simple puisque sur nos cartes, il faut tenir compte des forces et faiblesses physiques et psychiques des cartes adversaires et adapter la stratégie...

Les yeux dorés de la jeune femme brillèrent de malice. Elle se pencha pour l'embrasser sur la joue, furtivement, mais avec douceur.

- Merci pour l'explication. Il faudra que nous fassions une partie. Mais retournons à notre tournée touristique ! Amène-toi beau gosse, je crois que tu me parlais de la plage de Junon, pas vrai ? Je vais t'emmener à celle d'Alexandrie en attendant...

D'un bond souple, elle se leva et attrapa l'écharpe d'Alvin pour l'emmener avec elle, dans les rues de Tréno qui changèrent à nouveau pour laisser place à une plage très ensoleillée, au sable clair qui, après les ténèbres de la ville nocturne, leur brûla les yeux.

Plus loin se trouvait le port de la ville, à flanc de falaise et protégé du soleil et du vent. La partie où ils se trouvaient était plein sud, l'eau était la température idéale, ainsi que pouvait le constater Lyssandra qui avait délaissé d'une simple pensée sa loure armure de protection pour tremper ses pieds dénués de meurtrissures dans l'eau salée. C'était tellement agréable qu'elle regrettait presque que ce ne soit pas réel...

- Voilà l'une des nombreuses plages du continent. On ne connaît pas les maillots de bain ici, alors je compte sur toi pour me montrer à quoi ça ressemble... mais qui sait ? Peut-être qu'un jour ça existera sur Héra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Sam 6 Fév - 22:01

Maintenant qu’ils avaient tous les deux présenté deux jeux de cartes connus, ils pouvaient se rendre compte des similitudes et comprendre le fonctionnement de chaque jeu … quoiqu’Alvin avait l’impression que le Tétra Master était bien plus complexe dans la mesure où les cartes avaient des caractéristiques bien précises comme s’il s’agissait de vrais monstres : une force, une faiblesse, un défense physique et psychique, etc. C’était particulier mais ca permettait de donner naissance à de vraies batailles et stratégies pour ce jeu.

La jeune femme remercia Alvin d’une façon bien étrange, puisqu’elle vint jusqu’à lui embrasser la joue. Ne s’attendant pas du tout à une telle réaction, notre mercenaire se retrouvait un peu surpris mais … il n’allait pas s’en plaindre pour autant hein ? A peine le temps de se remettre que Lyssandra le traînait déjà par l’écharpe – coquine – pour l’emmener ailleurs … Et plus précisément sur une plage aux abords du royaume d’Alexandrie. Passer de l’obscurité à une lumière vive, malgré qu’ils soient dans un rêve, Alvin dut plisser les yeux pour supporter ce changement brutal. Lyssandra prit ses aises de son côté, mais Alvin resta debout près de l’eau, les mains dans les poches de son pantalon.

- Crois-moi que c’est quand même plus joli que la plage de Junon. Pas de pollution ici, rien.

Elle revenait au sujet des maillots de bain, Alvin pouvait bien lui expliquer, mais il venait de penser à une chose à laquelle il n’avait pas pensé plus tôt lorsqu’il lui en avait parlé. Alvin sortit son téléphone – elle ne devait pas savoir ce que c’était – pour fouiller aller sur internet à la recherche d’images … Avoir son portable dans un rêve c’est une chose. Aller sur internet dans un rêve, c’en est une autre … Avoir les deux sur Héra dans un rêve, c’est encore plus étrange ! Mais c’était un rêve, justement. Alvin trouva une image d’un joli mannequin avec un maillot de bain une pièce rouge, et le montra à Lyssandra.

- Tiens, ca c’est un maillot de bain. Mais il en existe d’autres pour le plaisir des yeux de ces messieurs … Il fouilla à nouveau pour montrer un mannequin avec un deux pièces cette fois. Bien moins de tissus, forcément. - Et voilà. Ca c’est un bikini !

Il afficha un large sourire, passant sûrement pour un pervers à cet instant alors qu'il n'en était rien mais bon. C’était les filles qui choisissaient de si peu se vêtir hein ? Elles avaient pourtant le choix de la tenue qu’elles voulaient mettre !

- Ah oui et ca c’est un téléphone, ou un portable, comme tu préfères. Ca permet de communiquer en instantané avec quelqu’un qui en possède un aussi, même s’il est à l’autre bout du monde.

A condition qu’on connaisse son numéro de téléphone et qu’il y ait du réseau d’un côté comme de l’autre … Mais bon, ne pas trop en dire tout de suite, sinon elle allait choper une migraine et ne rien comprendre.

- Mais comme tu vois ce n’est pas sa seule fonction puisque je peux te montrer des images … Alors ? Toujours intéressée par les maillots de bain maintenant ou tu trouves ca trop indécent ?

Petit sourire taquin, il ne serait pas étonné qu’elle pense ainsi, quand on n’a pas l’habitude de voir ce genre de choses …
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Lun 22 Fév - 0:55

Oui, Lyssandra jouait la carte de la séduction, mais pourquoi s'en priver de toute manière ? C'était un rêve, on y faisait ce qu'on voulait d'amusant, et pour un peu que ce jeune homme soit réel, quelles étaient les probabilités qu'ils se croisent dans la réalité ? Bien faibles, surtout en sachant que tous deux venaient de deux mondes différents. Après tout, elle croisait rarement aussi joli spécimen.

Bref, rieuse et souhaitant passer à autre chose, la jeune femme attrapa son camarade par l'écharpe et l'entraîna sur quelques pas pour passer de Tréno à la plage d'Alexandrie, nettement plus ensoleillée et moins fréquentée également. Malgré la disparition de la Brume, la civilisation d'Héra, depuis des siècles habituée à vivre sur les hauteurs, ne s'était pas encore établie sur les plaines. Pourtant, maintenant que le danger avait plus ou moins disparu, la plage était très agréable... il en était de même pour Alvin qui la considérait en meilleur état que celle de Junon.

- Pollution ? Qu'est-ce que c'est que ça ?

Loin d'être habituée à marcher sur une plage, il ne fallait pas parler de la baignade, et ils n'étaient de toute manière pas vêtus pour. Revint alors sur le tapis ces mystérieux maillots de bain qui étaient inconnus à Lyssandra. Alvin eut alors recours à quelques manipulations qui surprirent la magicienne : sortant un petit appareil doté d'un écran, il tapa sur un clavier et des images défilaient sur l'interface.

- Qu'est-ce que c'est que ce truc ?!

La jolie brune observa tout ça avec les sourcils haussés, puis vit le résultat de la recherche du jeune homme.

- Oh, d'accord. C'est un justaucorps en fait. Les Amazones ont à peu près le même uniforme... l'armure en plus.

Mais ce n'était pas la seule version existante, et c'est un Alvin doté d'un large sourire niais et pervers à la fois qui lui montra une autre image avec un autre maillot. Qui s'appelait un bikini. Et qui, décidément, découvrait beaucoup trop de peau !

- Non mais quel pervers ! Arrête de sourire comme ça, tu es flippant !

Il lui expliqua brièvement ce qu'était qu'un téléphone, mais là, elle commençait à saturer. Le concept était hautement intéressant, cela dit. Elle se dit qu'elle aimerait en avoir un comme ça, quand ça existerait sur Héra.

- Instantanément ? C'est chouette pour les communications ; je crois que je vais débarquer sur Gaïa plus tôt que prévu, vu le nombre de choses que j'ai à apprendre de ce monde...

Elle étira une moue penseuse à la question d'Alvin.

- Je sais pas. Ça me paraît bizarre en fait, déjà qu'on se baigne pas sur Héra, alors mettre ça pour nager dans la mer, je n'imagine vraiment p... HEY ! MAIS !

Lyssandra était toujours vêtue de sa robe et de son manteau aux larges manches, tous les deux d'un rouge vif qui correspondait à sa maîtrise de magie.
Sauf qu'à présent, elle portait le même maillot que sur la deuxième photo montrée par Alvin, rouge vif également ! Après un instant de stupeur, Lyssandra plaqua ses bras contre elle, horrifiée de sentir son ventre dénudé, et se retourna, sa longue crinière noire offrant le mérite de cacher son dos. Malgré tout, son camarade onirique avait pu profiter d'une très belle vue durant quelques secondes, étant donné que la nature avait plutôt bien doté la jeune femme...

- Regarde pas ! Et interdiction de rire tu m'entends !!

Une sueur froide dans son dos : ses jambes... baissant les yeux, elle constata avec soulagement que ses cicatrices étaient absentes. Merci le rêve de lui accorder au moins ça.

- Okay. Soit le rêve se moque de moi, soit tu y es pour quelque chose... JE VEUX MES VÊTEMENTS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Sam 27 Fév - 22:11

Petit cours sur les maillots de bain ! En soit il était presque intéressant de savoir que les Amazones étaient vêtues d’un accoutrement si léger mais … ce n’était pas dangereux pour elles ? Des morceaux d’armures par-ci ; par-là, n’étaient pas suffisants pour assurer une bonne protection à un individu. Quant à la réaction de Lyssandra devant les bikinis – et le sourire d’Alvin – il s’y attendait un peu et ne put s’empêcher de rire doucement. Il avait expliqué ensuite ce qu’était son téléphone, mais la suite des événements devint aussi étrange qu’intéressante !
En effet, la demoiselle s’était retrouvée tout à coup en petite tenue et la voir essayer de se cacher amusait Alvin, comme le trahissait son sourire qui n’avait pas disparu. Evidemment dire qu’il n’avait pas profité de la vue serait un mensonge. Lyssandra était une très belle femme.

- Hey, arrête de crier ! Et arrête de te cacher aussi, t’as pas à avoir honte de ton physique, je suis même sûre que tu pourrais devenir mannequin avec une silhouette pareille !

Mais il reprit un semblant de sérieux lorsqu’elle l’accusa d’avoir volé ses vêtements. Non mais ca va, ce n’était pas un vieux pervers en rut qui arrachait les vêtements des filles en passant quand même ! Il écarta les bras pour bien montrer qu’il n’avait rien sur lui.

- Je n’ai absolument rien pris, miss. Je ne sais pas où sont tes vêtements mais si tu t’es mise dans cette tenue c’est que tu le désirais au fond, tu ne crois pas ?

Petit sourire sournois au coin des lèvres, ce qui le ferait sûrement passer pour un menteur, mais c’était vrai !! Il n’avait rien sur lui ! Enfin bon il soupira et retira sa veste. On pouvait mieux voir son t-shirt blanc qui le serrait un peu au corps mais soit. Il s’approcha doucement de la jeune femme pour mettre sa veste sur ses épaules afin qu’elle puisse se couvrir un minimum.

- Là, ca va mieux maintenant ? T’as pas intérêt à l’abîmer par contre, c’est ma préférée. Il marqua un temps de pause en lui lançant un regard suspicieux. - Et ne joue pas les sournoises qui veut en profiter en me demander de prendre mon pantalon pour couvrir tes jambes.

Non parce qu’on ne sait jamais hein ! Elle faisait la pauvre petite victime alors qu’elle s’était mise dans cette situation toute seule, mais elle avait quand même déjà prouvé être capable de pouvoir faire du rentre-dedans, alors qui dit qu’elle n’allait pas chercher à en profiter aussi, après tout ? De toute façon, son pantalon était trop grand pour elle !
Revenir en haut Aller en bas
Lyssandra
Flamboyante Magicienne

Flamboyante Magicienne

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 6
HP : 1250/1250
MP : 35/35
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyageurs ensommeillés   Mar 8 Mar - 22:31

- Mannequin ? Qu'est-ce que c'est que ça encore ? Je ne suis pas faite de bois !

Elle tourna les yeux sur lui, toujours recroquevillée sur elle, l'air un peu fâchée. Mais force était de constater qu'Alvin n'avait pas ses vêtements, et qu'ils n'étaient nulle part ! Non certes elle n'avait pas honte d'elle, mais de là à se montrer en petite tenue devant un inconnu, il ne fallait pas pousser ! Lyssandra se demandait si elle ne commençait pas à perdre pied.

- Je ne le voulais pas non ! Bon sang...

Elle sentit ses épaules se recouvrir d'un épais tissu, et regardant de nouveau derrière elle, constata qu'Alvin avait déposé son manteau sur ses épaules. Un peu trop grand pour elle, il recouvrait néanmoins parfaitement son corps, et elle put se redresser.

- Merci. C'est pas normal, il faut que je puisse les retrouver...

Ses yeux d'or roulèrent vers le ciel en entendant les autres propos de son acolyte onirique. Sérieusement. Elle planta ses yeux dans les siens, faisant de son mieux pour ne pas s'attarder sur les pectoraux que l'on pouvait facilement deviner sous son T-shirt blanc.

- Tu sais, si je tenais autant à ce que tu te déshabilles, je m'y prendrais d'une tout autre manière !

Mais allez, il n'était plus temps à la plaisanterie, Lyssandra voulait vraiment récupérer ses habits. Elle ferma les yeux et respira calmement.

- Concentre-toi...

Quelques instants après, le bikini avait disparu pour rendre la place à sa robe et sa veste. Soulagée, , elle rendit le manteau à Alvin.

- C'était intéressant. Mais drôles d'habits, vraiment, pour se baigner ! Je ne pense pas que ça voit de sitôt le jour sur Héra, les baignades ne font pas partie de nos loisi...

La magicienne s'était interrompue. En discutant avec Alvin, elle s'était avancée plus près du bord de l'eau, et son pied avait rencontré un obstacle. Et en baissant les yeux, son sourire disparut, son cœur rata un battement.

Anya.

- Non...

Effarée par la vision, Lyssandra avait oublié Alvin. Jusqu'à ce qu'un puissant souffle ne l'arrache à la contemplation de sa chère sœur, en tenue de soldate.
Il était là. Le monstre, le dragon. Bahamut.

- VA-T-EN !!

Pour qui criait-elle ? Pour Bahamut ? Qu'il quitte ce monde sans en arracher une seule vie de plus ? Ou pour Alvin ? Qu'il se sauve, se soustraie à ce danger mortel qu'était la Chimère ?

Elle ne le sut pas. Un brasier d'enfer s'élevait de la gueule de Bahamut, et se déversa sur eux.

Lyssandra se réveilla en sueur, peinant à respirer.
Les cauchemars étaient tenaces... tellement qu'elle ne savait plus ce qu'elle avait rêvé avant.
Il lui fallut bien du temps avant de replonger dans le sommeil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Voyageurs ensommeillés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Voyageurs ensommeillés
» La team "Les voyageurs du Firmament"
» LES VOYAGEURS DU TEMPS - LA MENACE
» Lieu de Lune d'Argent
» Jeux PC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Le Paradis des Chocobos-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives