Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Entre Gaïa et Héra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Entre Gaïa et Héra   Ven 14 Aoû - 21:44

Clémence, Sara et Vilal viennent de Wutaï
============================
VilalFinalement, le séjour à Wutaï avait été de courte durée. Et la mission originale des Brutos venait d'être avortée à cause de Clémence et de son cristal. La petite fille semblait déterminée à trouver les cristaux, pour pouvoir faire un vœu, là où Vilal aurait préféré les mettre en lieu sûr pour que personne ne puisse s'en servir à mauvais escient.

Aussi, ils partaient tout de même avec un dilemme... Sara voulait récupérer les cristaux pour les donner à Beate, et Clémence voulait les garder pour elle. Il avait été convenu que la petite garderait son cristal à elle, mais que feraient-ils pour les autres?
Vilal y avait réfléchi tout le chemin, jusqu'à rejoindre le Port. Un bateau devait d'abord les conduire à Junon pour récupérer du carburant - et ils allaient devoir verser une petite contribution financière pour ça - et ils auraient donc tout le trajet pour y réfléchir, pendant qu'ils se rendaient à la destination indiquée sur le cristal de Clémence.

Avant qu'ils n'arrivent au Port de Junon, le chevalier s'approcha de l'enfant, le regard un peu grave... elle avait bien changé par rapport à la dernière fois qu'elle était venue, tant par sa tenue que par sa coiffure grace à Sara, mais ça n'empêchait pas qu'elle était surement recherchée encore.

«Lorsqu'on arrivera à Junon, je voudrais que tu ailles avec Sara dans une cabine, et que vous n'en sortiez pas. Je resterai sur le pont pour régler nos billets jusqu'à Héra. Si la personne qui t'a enlevée te cherche encore, je préfère que vous restiez ensembles, et en sécurité.»

Mais en attendant, ils pouvaient être tranquilles. Le trajet avait été calme, quelques monstres par moment, mais rien de méchant encore. Par contre, ils avaient mangé du poisson pendant deux jours encore, et surement que Clémence devait en avoir mare.
«J'irai aussi faire quelques courses pour acheter des sandwichs à la viande, j'ai l'impression que tu es lassée du poisson.» il prendrait surement des hamburgers, tiens. Il ne se souvenait plus de si Clémence en avait déjà mangé ou non. Lui par contre allait faire attention cette fois...

Ils étaient bientôt arrivés, mais avant, Vilal avait une dernière question à poser à la petite

«Dis moi, Clémence. Tu as dit vouloir les cristaux. Quel vœu tu voudrais faire?» il lui laissa le temps d'accuser le coup, probablement qu'elle ne voudrait pas le lui dire.. «je me dis que si ton vœu n'est pas dangereux, autant qu'on t'aide à récupérer les cristaux pour toi. Il vaut surement mieux faire en sorte qu'un vœu agréable soit fait plutôt que prendre le risque que quelqu'un en fasse un mauvais.» si elle voulait seulement une pluie de bonbons par exemple, pas comme si ce serait embêtant de l'aider... le monde n'en souffrirait pas beaucoup!
===========================
Note: il faudra prélever 500 gils par personne pour le trajet entre Junon et Lindblum Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Gaïa et Héra   Lun 17 Aoû - 21:44

SaraSara avait eu l'accord de Clémence pour lui couper les cheveux à sa manière... et avec les instructions qu'elle lui avait données. Elles étaient assez compliquées, mais Sara avait fait tellement d'expériences avec ses propres cheveux qu'elle avait fini par trouver des astuces. Pour ce qui était des plumes de Tio, ça il fallait lui demander à lui ! Il lui arrivait en vérité très souvent de perdre des plumes, Clémence trouverait surement de magnifiques plumes tôt ou tard. Concernant ses parents... et ce qu'ils disaient sur sa tenue... J'jamais trouvé qu'les robes m'allaient... J'ai toujours préféré les pantalons, c'est plus pratique pour grimper aux murs , pour dresser les Chocobos et pour s'occuper des champs ! Sara avait fait le décompte sur ses doigts. Mes parents tant que j'travaillais, y disaient rien !

Clémence était tellement ravie de sa coiffure qu'elle avait embrassé Sara, qui était presque devenue rouge comme une tomate trop mure ! Mais dans un même élan, elle s'était mise à courir pour aller vers le port. Sara avait demandé les premiers renseignements, mais demanda a Clémence de s'occuper de la suite. La jeune fille en fut ravie, d'ailleurs. Bien qu'elle avait quelques interrogations sur le suite du voyage, elle en avait clairement marre des bateaux ! J'comprends... t'sais... moi aussi j'préfère avoir les pieds sur terre ! Rien qu'à m'dire que j'vais d'voir passer une autre journée sur un bateau, j'suis malade ! Une fois sur Héra on pourra p'tet monter plus Tio. La bas y'a plein de chocolégumes !

Rien qu'à y penser, Sara avait des étoiles dans les yeux. Mais ils étaient arrivés près d'un homme qui s'occupait de son filet et Clémence lui demanda les renseignements dont ils avaient tous les trois besoin. Elle sourit à leur interlocuteur avec un hochement de tête lorsque Clémence précisa qu'elle n'était pas petite. Mission accomplie ! Wah, tu t'débrouilles bien Clémence. On d'vrait t’embaucher sur notre étal au marché !

Sara appela Tio et lorsqu'il arriva, le marin qui les avait accueillies sur le ponton pour entrer sur le bateau les regarda avec un air déconfit, il faudrait encore que Tio aille à la cale ! Sara émit un soupir. Le pauvre Tio serait lui aussi très heureux de retrouver la terre ferme de son monde d'origine. La bas au moins, les Chocobos étaient bien vus ! Puis Sara sortit son téléphone portable, et mit quand même quelques minutes pour écrire un court message à Vilal :

Commandant_on a trouvé 1 bateau on attendessu avec Tio.

Quelques petite fautes, mais rien de dramatique... et en plus, c'était une technologie bien barbare pour la jeune femme ! Il fallait espérer que Vilal comprenne. Mais ce n'était même pas sur qu'il regarde avant d'arriver par lui même. Est-ce que son téléphone était allumé au moins? Enfin... pas trop de questionnements... car Vilal arrivait bientôt. Le trajet déplaisait déjà à Clémence dès 5 minutes. Sara de son côté était résignée. Elle regardait l'horizon avec une certaine joie de repartir pour son pays, je vent fouettait son visage. Elle eut une idée... Clémence ! Regarde loin devant, t'verra ! Ca rend moins malade ! Vous aussi, commandant !

Les quelques monstres rencontrés ne les avaient même pas égratignés. Mais une fois qu'ils avaient le port familier de Junon en vue, Vilal vint faire quelques recommandations à Clémence et Sara. Sara suivrait les ordres, mais demanda si elles pouvaient plutôt aller dans la cale avec Tio pendant ce temps. Ils n'allaient rien décharger apparemment alors les deux demoiselle y seraient en sécurité. Sara regardait Vilal parler à Clémence... aujourd'hui, elle n'avait plus de colère. Mais était même un peu amusée de le voir aux petits soins pour elle, jusqu'à même s’inquiéter pour son confort alimentaire. Mais lorsqu'un peu plus tard, il parla du vœu de Clémence... la jeune femme leva les sourcils... bien sur qu'elle aimerait entendre la réponse de Clémence. Mais une fois qu'un vœu avait été réalisé, alors qu'est-ce que devenaient les Cristaux ? Elle écoutait avec attention ce que voulait ou pas dire Clémence. Et dès qu'elle trouva un moment, elle posa la question qu'elle se posait depuis un moment déjà : Au fait Clémence ! Faut que j'demande avant qu'j'oublie encore ! T'étais toute seule quand t'as eu c'Cristal ? T'es la seule à l'avoir ? Cette question devait aussi intéresser le commandant que Sara regarda comme pour avoir une idée de ce qu'il en pensait.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Gaïa et Héra   Ven 21 Aoû - 23:39

Clémence
Les voyages en bateau c'est rigolo un petit peu, mais pas trop longtemps. Avec Sara on a regardé des baleines et on a bien rigolé en parlant des trucs qu'on pouvait pas faire avec des robes de princesse. Avec tonton on se levait tous les matins pour monter sur le pont supérieur en courant. Il a dit que c'était pour l'entraînement, alors moi j'ai fait tout comme lui. Et ben c'est vachement fatiguant ! Mais comme je voulais qu'il voit que je suis une grande et ben je l'ai fait quand-même. On a vu des mouettes aussi, et pour une fois on n'a pas vu de truc vert tout moche venus attaquer le bateau. Bon y'en a eu d'autres mais Vilal il les découpait en rondelles plus vite que du saucisson !

Ensuite tonton il a voulu qu'on se cache à cause de Sierra. J'avais envie de sortir pour courir un peu dehors parce que j'en ai marre que le sol il bouge sous mes pieds tout le temps, mais bon. Comme j'avais pas trop envie de me retrouver la tête dans un sac ben j'ai préféré me cacher. En plus avec Sara pour me défendre, ben elle peut toujours rappliquer Sierra hein ! Par contre j'étais trop contente quand Vilal a dit qu'il allait nous ramener de la viande !

« Ooooh merci tonton ! Je veux ben des biscuits aussi, tu crois que tu peux en trouver ? »

Ils seront pas aussi bons que ceux de la boulangère de Alexandrie mais ce sera toujours meilleur que le poisson. Si je vois encore une écaille, je crois que je vais me transformer en poisson aussi. Déjà que je sens pareil à force. Et puis tout à coup Vilal il a voulu savoir quel vœu je voulais faire. C'est un peu un secret alors ça m'embêtait de lui répondre... en plus il va trouver ça nul je suis sûre. J'ai regardé Sara pour savoir si elle écoutait. C'est embêtant de dire ses secrets en vrai. Et tortiller ses doigts ça aide pas du tout. Je croyais que oui moi. Mais en fait non. Je voulais pas trop répondre au début, mais comme il a dit qu'il m'aiderait à trouver les autres cristals, bah du coup je me suis dit que ce serait mieux de lui dire. Alors j'ai un peu chuchoté pour que pas tout le bateau il entende.

« C'est pour que mes vrais parents ils soient plus morts... »

Après Sara a demandé un peu comment j'avais eu mon cristal. J'ai pas trop compris pour quoi mais tant qu'elle essaie pas de me le voler c'est pas très grave si je lui réponds, non ?

« J'étais avec un garçon qui s'appelait Noah, avec des cheveux tous blancs. Mais après Kuja a attaqué Alexandrie et on a été séparés. Et je me suis redressée pour pas qu'elle croit que j'étais qu'une gamine qui a besoin d'aide pour gagner un cristal. Mais je suis rentrée toute seule dans le palais ! Même que je me suis fait courir après par des Brutos mais que j'ai couru encore plus vite qu'eux. Sauf le dernier qui m'a attrapé par la culotte, mais ça je préfère pas le dire à Sara. C'est un peu la honte. Et j'ai fait l'épreuve de Alexandre toute seule aussi. C'était super dur, il avait plein de miroirs et il me montrait des trucs qui s'étaient passés quand j'étais petite et tout. J'espère que ce sera pas pareil pour les autres cristals... »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Gaïa et Héra   Dim 23 Aoû - 8:40

VilalUn sandwich avec de la viande, donc, et des gâteaux. Vilal approuva avant de s'interroger sur le vœu que la petite voudrait faire. Il mit un genou à terre, elle semblait embarrassée par sa question, et finalement, d'une toute petite voix, elle expliqua ce qu'elle espérait pouvoir faire... ramener ses parents à la vie. Le regard du chevalier s'assombrit, en temps normal, il lui aurait surement fait la morale, jugeant que les morts devaient le rester... qu'il fallait accepter ce genre de choses. Mais il savait que Clémence n'était qu'une petite fille et qu'elle avait donc besoin de ses parents. À cet âge là, c'était difficile de s'en passer, même si elle voyageait avec Sara et lui, ce n'était pas la même chose.

«Je vois. Cela reste en effet bien plus sage que ce que pourrait vouloir d'autres personnes mal intentionnées.» il était donc prêt à l'aider un peu, enfin à voir comment les choses allaient se dérouler par la suite.
Ils étaient arrivés au port et il descendit donc tout seul, laissant les filles avec Tio pour qu'elles puissent se cacher le temps qu'il fasse quelques achats. Le navire faisait le plein pour pouvoir naviguer jusqu'à Lindblum, ensuite il faudrait qu'ils aillent à la route des fossiles pour rejoindre le continent extérieur plus facilement.

Il acheta donc un sandwich avec des morceaux de rôti dedans, des chips, une salade avec de gros morceaux de poulet, bref, ce qu'il pouvait qui avait de la viande dedans et qui pourrait se conserver quelques jours pour qu'ils en aient assez pour une bonne partie du voyage. Il acheta aussi des gâteaux, des sablés et des madeleines aux pépites de chocolat, et des cookies aussi. Il prit également quelques pommes et se retrouvait donc avec un grand sac bien rempli de victuailles. De là, il revint au bateau et utilisa un ticket qui pouvait servir de bon de transport pour toute la petite famille, puis il revint en cale et tendit à chacun un sandwich


«Bon, apparemment tout va bien, je n'ai pas l'impression d'avoir été suivi.» de toute manière, la dernière fois, Clémence avait été vue surtout avec un chocobo, donc en sortant en ville sans Tio, ni Clémence, il avait permis d'éviter qu'on se doute qu'elle soit encore avec lui. Il fallait espérer que personne ne l'avait remarqué, lui.

Il y eut un bruit de corne de brume et le bateau se préparait à partir. Le voyage allait encore durer une bonne semaine car le continent de la brume était assez loin de Junon il fallait le reconnaître. Mais au moins, ils auraient à peu près de la nourriture comestible jusque là, bien qu'il faudrait bien se retrouver au poisson à un moment ou un autre.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Gaïa et Héra   Mar 25 Aoû - 20:33

SaraSara n'était pas vraiment emballée non plus de faire un voyage si long sur un bateau... déjà que deux jours à bord c'était très long... mais plus d'une semaine, c'était un cauchemar si on ne se disait pas qu'on allait enfin retourner chez soi. Et puis, Sara appréciait beaucoup la compagnie qu'elle avait. Même si Vilal était plutôt froid et distant, Sara l'aimait bien, et Clémence était de contact bien plus facile, la jeune femme aurait aimé avoir une petite sœur comme elle. Elle s'était donné pour mission secrète de la protéger, autant de ce qui pourrait lui arriver physiquement que pour les blessures morales. Surtout après ce qu'elle avait peut-être fait la veille... Et ce qui allait se passer plus tard dans la journée allait lui confirmer que c'était quelque chose d'important.

Le petit groupe approchait de Junon, où Vilal allait leur prendre de quoi ne pas se transformer en poisson à force d'en manger et Clémence en profita pour demander des biscuits. Sara avait souri à cette idée. Mais ne fit pas le caprice de demander quoi que se soit de spécial pour elle. Elle n'avait besoin de rien après tout. Ce qu'il ramènerait serait surement très bon. Puis, plus tard, alors qu'on pouvait déjà voir le grand canon approcher lentement, Vilal demanda à Clémence ce qu'elle voulait faire comme vœu. Cette question étonna vraiment Sara, elle avait fini par trouver le point faible de Vilal ? Les enfants ? Il faisait tellement pour faire plaisir à Clémence que s'en était vraiment très touchant. La petite demoiselle regarda Sara, qui lui fit de petite signes de tête comme pour l'encourager, sourire appuyant.

Cependant, la réponse qui avait un peu tardé fit frissonner Sara. Ses sourcils se rapprochèrent et la jeune femme regarda Vilal d'un air grave et affecté. Elle pensa à ses parents. Mais pourtant, Clémence était encore plus jeune qu'elle... c'était si cruel qu'elle ait déjà perdu les siens. Avec cette pensée en tête, Sara attrapa les mains de sa presque petite sœur, un petit sourire sans joie sur le visage. C'est un joli vœu... Clémence... Vilal avait presque approuvé ce vœu, à sa façon, pensait la jeune femme. Mais... elle aussi avait une question. Clémence eut un peu moins de mal à répondre cette fois. À la manière dont la petite raconta son intrusion dans le palais, Sara eut à nouveau un vrai sourire. Mais elle laissa Clémence terminer avant de commenter. J'suis impressionnée ! T'as réussit tout ça toute seule ?! V'z'entendez ça Commandant ! V'la une apprentie Brutos qui promet !

Sara n'avait pas insisté sur la pénibilité de cette quête. Il valait surement mieux oublier ça pour le moment et ne garder que le meilleur. Et puis... ils arrivaient à Junon. Si Sara voulait en profiter pour voir Ben, c'était raté ! Les deux filles devaient rester cachées sur le bateau pendant l'escale au cas où celle qui avait enlevé Clémence était encore là, à la rechercher.

Elles étaient allé avec Tio en cale. Le pauvre Chocobo était déjà bien triste de rester enfermé là... et il n'était pas au bout de ses peines. Sara demanda à Clémence si elle voulait le monter pour lui faire faire de l'exercice. Elle montra également quelques tours qu'elle avait pour habitude de faire à la ferme avec lui et d'autres Chocobos. Un jour, j'espère qu'tu va v'nir à la maison. T'verra, on a plein d'Chocobos, et puis papa, maman et Boby sont vraiment super ! J'suis sure qu'y vont t'aimer ! En plus, le matin on va toujours au marché pour tenir l'étal ! Et là tu cries "Chocolégumes! Ils sont ici les meilleurs Chocolégumes!" finit-elle par dire à Clémence avec force et gestes! À croire que tout ça lui manquait. Même si cette jeune fille avait plutôt grandi dans le luxe ( on pouvait le comprendre en l'écoutant et en voyant sa robe de dentelles fines) Sara était sure que la vie à la ferme lui plairait.

Vilal revint enfin de ses courses, ce qu'il avait ramené sentait bon la nourriture de la terre ! Sara le remercia et souhaita à tous un bon appétit avant de croquer dans son pain avec satisfaction et soulagement lorsqu'il dit que tout allait bien. Pour ce qui était des provisions, c'était simple, Sara s'était habituée à manger ce qu'il y avait quand il y avait, question quantité. Certaines périodes avaient été plus creuses que d'autres durant son enfance. Rationner ou même manger le poisson serait très bien.

Le voyage se passa sans encombres majeures jusqu'au continent de la Brume. Observer les baleines et les oiseaux, rendre visite et jouer avec Tio. D'ailleurs Vilal était invité à y participer, lui qui aimait tant les Chocobos. Mais surtout, la différence était frappante avec l'autre voyage en bateau, cette fois, des gardes étaient là pour assurer sa protection. Ils avaient payé le voyage après tout. Mais cela n'empêcha pas Sara de vouloir participer à l'extermination que quelques monstres marins. Faut pas s'rouiller non plus !

Puis, le dernier jour... elle se tourna vers Vilal, profitant que Clémence était endormie. Dites commandant. V'z'allez vraiment aider Clémence à trouver les Cristaux pour son vœu ? Clémence serait surement ravie de savoir à son réveil qu'ils arriveraient aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Gaïa et Héra   Jeu 27 Aoû - 11:47

Clémence
Au début j'étais pas trop contente de devoir me cacher dans le bateau, mais en fait avec Sara et Tio on s'est bien amusés. Je lui ait coiffé un peu les plumes et Sara m'a appris à lui faire des grattouilles derrière l'oreille. C'est bizarre parce qu'un chocobo ça a pas d'oreille en vrai, mais Tio il était trop content ! Il fermait les yeux et il faisait des petits bruits, on aurait dit un chat quand il ronronne !

« C'est où que t'habite ? Moi avant j'habitais à Lindblum mais quand Atomos a tout détruit on m'a emmenée à Alexandrie. Mais je préfère Lindblum. »

Déjà à Alexandrie ils se croient trop comme si ils étaient riches. À Lindblum c'est plus rigolos avec les ouvriers et les usines qui font des gros nuages de vapeur. C'est mon papa qui m'a dit que c'était pas de la fumée mais de la vapeur. C'est pas pareil. Enfin... tonton est revenu avec un sac rempli de pleins de gâteaux à manger et d'autres choses que j'avais jamais vu. Il y avait même des patates toutes plates et toutes sèches et salées, c'était trop bon ! Il a dû dépenser pleeeein de gils... Du coup les jours après quand on croisait des monstres ben j'allais aider pour essayer de ramasser des sous aussi. Comme ça quand on arrivera à Lindblum je pourrai leur acheter plein de trucs. Tonton et Sara m'ont appris plein de truc pour éviter les monstres, passer derrière et tout. Maintenant j'arrive à voir quand ils préparent un sale coup parce qu'ils se concentrent très fort. Bon sauf des fois où ils attaquent super vite sans prévenir.

Et enfin !!! On est arrivés à Lindblum. Et ben c'était pas trop tôt ! J'ai sauté sur le pont en bois, ça faisait trooooooop du bien de sentir autre chose que le sel et le poisson. J'ai pris tonton par un doigt (il est trop grand tonton, j'arrive pas à l'attraper) et Sara par une main. Pour pas qu'ils se perdent.

« Je vous montre la ville ? Vous voulez aller où ? Je la connais par cœur !!! »
Revenir en haut Aller en bas
Luciole
Admin à la retraite!

Admin à la retraite!

avatar
Niveau : 0

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Entre Gaïa et Héra   Ven 24 Juin - 20:46


Petit oubli de ma part...


mini flèche Clémence, Sara et Vilal se rendent à Lindblum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nideyleforum.free.fr
 
Entre Gaïa et Héra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors
» Connexion entre le lapin,une freebox hd et un mac os x

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Océans-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives