Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Repos pas au chaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Repos pas au chaud   Jeu 6 Aoû - 23:32

Chris, Justin et Anaryelle arrivent du Mont Gagazet

-----



Cette fois-ci le grand méchant n'avait pas pris que Chris pour cible. Pas QUE lui. Mais tous. Ça aurait pu être intéressant, enfin... si Chris n'avait pas été au bout de ses forces.
Si tous avaient été dans leur forme optimale... Était-ce seulement possible, après avoir affronté la nommée Ultimecia dans la matinée, puis Odin un peu plus tard... Pour finir face à une grande saucisse avec une pique géante. Déjà ce ne sont pas dans les saucisses elles-même qu'on plante ça ?!
Anaryelle aurait peut-être rit de cette pensée, si au moins elle avait réussi à planter le grand argenté avec sa lance, et s'il n'avait pas esquivé à chaque fois. Et là, c'étaient eux qui avaient été bien blessés.

Elle était bien trop en colère pour rire. Irritée contre Sephiroth évidemment, qui d'autre ? Déjà pour qu'il s'en soit pris à Chris, et puis il aurait pu ailleurs aussi.
Elle lui faisait bien savoir, par le sarcasme. Sûrement trop certes, et ce n'était sûrement pas la première personne à lui avoir parlé ainsi ? Soit, mais au moins, parler, ça faisait du bien. Garder la colère en soit n'est toujours bon non plus, dit-on.

La parole se retourna néanmoins contre elle, lorsqu'elle le vit lui envoyer un espèce de rayon noir vers le cœur.

*Que m'as-tu fait espèce de ... ?*

Ce fut un regard des plus haineux qu'elle lui lança avant d'aller retrouver Chris, se demandant toujours ce qu'il venait de se passer pour elle.

« Ne t'inquiète pas » souffla-t-elle à Chris, tout en partant au plus vite de cet endroit à présent pollué par l'autre laid au cheveux argentés.
Même avec l'aide de Justin, la fuite aurait pu s'avérer difficile, vu le terrain... Cependant, leur état d'angoisse les aida énormément. À espérer juste que l'autre ne s'amuse pas finalement à les suivre.

Pour couronner le tout le binoclard perdit connaissance à nouveau.
« Hééé Chriiiis ! Oh non, ce n'est pas le moment... Chriiiis ! »
Pendant que Justin vint se mettre les mains dans la neige, l'hybride se baissa vers lui afin de contrôler son état, avec des gestes comme par hasard très doux. Elle sentit en même temps une douleur au niveau de la poitrine, puis du corps entier. La fatigue ? Elle ne se doutait pas encore que c'était à cause de que Sephiroth lui avait infligée. Ne voulant pas écouter son corps plus que cela, elle se releva – avec un peu de peine tout de même – au moment où elle entendit deux voix arriver vers eux. Deux jeunes Ronsos.

« Oh merci beaucoup »

Anaryelle laissa les deux jeunes Ronsos s'occuper de Chris et les suivirent jusqu'à leur village, sans dire mot.
Le truc qui la gêna en revanche, c'est quand ils parurent douter du genre de Chris. Non mais sérieux, comment osaient-ils ?! L'hybride ne fit pourtant pas de commentaire. Là, les Ronsos étaient chez eux, et ils voulaient bien les aider. C'était la moindre des choses d'être un peu diplomate. Quand même.

Surtout qu'elle allait probablement avoir besoin de ce peuple félin aussi.
À peine Chris fut-il posé à terre afin de pouvoir récupérer quand elle sentit la douleur dans son corps un peu plus, la forçant à s'appuyer contre une paroi de la pièce où ils se trouvaient. Elle finit par s'assoir, tout en étouffant un râle de douleur.

Elle regarda Justin. Il devait - être fatigué lui aussi. Elle n'eut cependant le temps d'ouvrir la bouche pour lui que Milda vint vers elle.
« La fille aux oreilles pointues est blessée aussi. Elle devrait s'allonger – la petite fauve qui était en fait déjà grande lui désigna un autre coin au sol où étaient aussi disposés des tissus qui semblaient assez chauds
- Oh... merci... mais ça ira
- La fille aux oreilles pointues semble bien fatiguée, elle devrait vraiment se reposer »

Elle devrait en effet, car elle finit par s'affaler à terre à cause de cet état nouveau... Peut-être finirait-elle par s'habituer plus tard bien qu'elle aurait besoin de soins réguliers, mais là, c'était bel et bien nouveau en effet. Rien à voir avec ce que Dame Shantotto lui avait infligé. Mais qui sait, la vieille TaruTaru pourrait-elle avoir une filiale sur Hemera ?!
Peut-être que Chris saurait quelque chose à propos de cet état aussi ? Là fallait déjà qu'il récupère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Jeu 13 Aoû - 8:47

Chris
Chris n'avait pas bien compris si c'était une simple menace ou une véritable malédiction que Sephiroth avait envoyé à Anaryelle. Il avait pour l'instant compris qu'ils pouvaient partir. Alors il s'exécuta... enfin avec un peu d'aide ! Mais s'il avait tenu le coup et marché grâce au soutien de ses deux amis, arrivé à distance raisonnable de Sephiroth, il s'était évanoui. Et comme Justin n'avait rien trouvé de mieux que d'aller faire autre chose, Anaryelle se retrouva seule à essayer de le soutenir pour qu'il ne tombe pas lamentablement par terre. Ça aurait pu paraitre ridicule pour certains, mais il ne fallait surtout pas oublier que Chris n'avait d'une part jamais appris à se battre, qu'il n'avait pas non plus l'habitude d'endurer autant de pression physique. Il s'était battu pour rester éveillé, mais à présent que la pression baissait de 10 crans d'un coup, il ne tenait plus.

Heureusement, deux jeunes Ronsos avaient été attirés par le bruit (par les cris d'Anaryelle?) et arrivèrent pour leur porter secours. Justin était le plus vaillant encore, mais il s'était empressé d'aller anesthésier sa douleur... ne se souciant pas vraiment du sort ni de Chris, ni d'Anaryelle. Chris se sentit soulever, mais n'eut pas la force de réagir. Du sans coulait toujours de sa main, bien que le filet était bien moins épais que plus tôt, surement à cause de la vasoconstriction amplifiée par le froid. C'était une bonne chose pour l’hémorragie, mais bien moins bonne pour la guérison. Et bientôt ils furent au village Ronso. Cependant, il ne fallait pas compter sur Chris pour se réveiller maintenant. Il était plongé dans un bien étrange sommeil qui allait durer.... durer... durer ! Bien plus de trois heures en fait.  

Lui qui ne faisait jamais de <<rêve>> dont il se souvenait, il serait bien surpris d'avoir fait un tel mélange. Genesis l'avait menacé, enlevé, voulu le recoiffer à grand renforts de boules de feu, puis il y avait cette grotte... une Matéria et ... la Rivière de la Vie ? Le professeur Loan et le docteur Hollander, leur étrange machine... puis Genesis et lui allaient jouer Loveless, ils parlèrent de Sephiroth et rien qu'à cette dernière pensée, Chris se réveilla. Non, il aurait préféré oublier cet individu pour le moment. Et même à jamais. Même s'il avait montré qu'il pouvait faire autre chose que tuer.

Il faisait nuit, Chris était étendu dans une tente. Ils étaient sauvés. Le jeune chercheur regarda à côté sans se lever, il trouva ses lunettes et les posa sur son nez, Anaryelle était là, elle semblait dormir. Il n'allait pas la réveiller, il ne savait même pas ce qui avait pu se passer après qu'ils aient fuit. Il sortit de la large tente en poussant l'épais rideau et un Ronso tourna le regard vers lui, le saluant d'un signe de la tête avant de reprendre son apparente garde. Le chercheur l'avait imité et son regard se porta sur un immense feu de camp au centre de ce qui semblait être un village. Il allait falloir remercier ceux qui les avaient amenés ici. Une brise gelée souffla, forçant Chris à refermer la couverture qu'il avait sur les épaules. On est donc vraiment dans leur village...

Les enfants qui les avaient secouru devaient dormir eux aussi à cette heure. Chris n'avait jamais vraiment vu Justin dormir, même lors de ses propres veillées. Il ne l'avait pas non plus vu dans la tente, il pensa donc qu'il était allé un peu à l’écart, c'était un village bien gardé, ils ne devaient rien risquer à s'aventurer un peu plus loin. C'est ainsi qu'il trouva Justin. De là où ils étaient, on pouvait voir un ciel constellé d'étoiles. Chris cru voir quelques lumières artificielles bouger là haut. Sans doute cela avait affaire avec la station spatiale. Ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas pris le temps de regarder le ciel nocturne, même en vivant à Deling City où le jour ne se levait jamais. « Tu n'as toujours pas dormi, Justin ? ... Je n'avais pas autant dormi depuis des lustres. Comment on est arrivés ici? » Il leva à nouveau les yeux au ciel. Cette sensation était étrange. Il se sentait comme spectateur de ses propres mouvements, de ses propres émotions. Spectateur de sa vie. Les Ronsos les avaient soignés ? Il ne ressentait plus vraiment de douleurs pour le moment. Juste le froid.

« J'aimerai qu'on aille vérifier quelque chose. On pourra voir ce qu'en pense Anaryelle, mais... j'aimerai aller voir cet Au-Delà dont elle a parlé hier. » Il ne faisait aucun doute pour lui que Justin allait le suivre... pourtant ce garçon était toujours si détaché. Il ne semblait pas s'attacher à quoi que se soit dans ce monde.

De plus, Chris ne se doutait pas que Justin avait pu rencontrer une de ses connaissances ici même. Il était tellement secret, ce Justin. Allait-il en parler à Chris ? Et Anaryelle... que lui avait fait Sephiroth ? Chris lui avait pourtant dit de se taire... il était peut-être allé un peu loin, d'ailleurs. Mais qu'avait-elle en tête pour réagir comme ça? Même si elle n'était pas de Gaïa, elle n'avait pas pu passer à coté de la légende de Sephiroth, l'Ange à une aile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Jeu 13 Aoû - 16:54

JustinLes Ronsos déposèrent Chris dans une tente, et Anaryelle, prit d'un mal certain et d'une très lourde fatigue ne tarda pas à rejoindre les bras de Morphée, elle aussi. Je n'avais pas sommeil, mais les Ronsos insistèrent pour que je me pose dans la tente aussi, après avoir appliqué une sorte de baume verdâtre sur nos plaies. Quelle était cette chose, et ça puire, messire ! 

Au moins, les blessures ne me tiraillaient pas, et  quelque chose me dit que cela faciliterait aussi la cicatrisation. 

Je regardais Chris, son état stationnaire semblait se maintenir. Il avait été victime d'un court jus dans un sens. Du repos et ce truc visqueux devrait le requinquer, j'imagine. 

Pour ce qui est d'Anaryelle, son repos semblait moins léger. Est-ce que c'était ce sort que lui avait lancé Sephiroth ? Allez savoir. Je ne me doutais pas de l'incurabilité de son mal à vrai dire. Il fallait se reposer, c'était le seul moyen, hein... Je ne savais toujours pas dans quoi je m'étais embourbé... Et je ne pensais pas que ma vie de célébrité ou de livreur m'aurait manqué à ce point. Je me demandais même si ma motivation première était suffisante pour prendre autant de risques. Car en plus, de tous les combats et ennemis qu'on avait affronté, j'avais toujours le doute qui planaît sur ma couverture... 

Ma couverture... C'est en tout cas celle de Chris et d'Anaryelle que je remis sur eux avant de sortir de la tente. J'étais surpris de la rencontre que j'allais faire.

"Ah te voilà... "  

Un jeune brun, certainement de mon âge, était là au milieu de Ronso. Je ne l'avais vu ni d'Eve, ni d'Adam, mais au vu de son style, il devait être de Spira. 

"Je suis Téo, c'est moi qui vous ai trouvé cette tente... Il y'a des risques d'Avalanche dans ces montagnes...

C'était un peu évident et gros, mais il était de la Néo Ava, après tout, c'était logique, j'avais eu le temps de spécifier que j'allais dans les Monts Gagazet avec un orbe. 

"J'ai appris que vous étiez tombé sur Sephiroth, content que vous soyez indemne. Vous avez dû lui laisser vous savez quoi, alors, j'imagine... " 

L'homme semblait sincèrement soulagé qu'on aille tous "bien". De ce que j'avais compris, il gérait cette partie de Spira, entre autre pour le compte de la Néo Avalanche. 

"Ca fait deux missions sauvetage dans la journée, mais viens par là, on sera mieux pour discuter...

On s'était mis un peu à l'écart du camp, la nuit commençait à tomber, et il me faisait comprendre qu'il devrait repartir avant la tombée de la nuit. La Plaine Félicitée est un peu moins accueillante de nuit. Un peu à contrecoeur, je lui confiais l'orbe pour qu'il l'envoie au QG, et donc au chef, directement. C'était le plus sûr. En échange, il me fila un tuyau pour repartir d'ici. 

"Je te remercies, prends bien soin de ça... Les gens deviennent fou à cause de ces trucs..." 

Et j'avais même déjà oublié l'énigme, je crois... Tant pis, ce n'était pas grave. Il prenait congé, pendant que je restais là, la voûté étoilée se remplissait bien vite. Je surveillais la tente pour être sûr que personne n'allait déranger mes compagnons de route convalescents. Etait-ce raisonnable de laisser Chris en compagnie d'Anaryelle ? 

"Ah, non, le sommeil ne m'appelle pas encore... Deux jeunes Ronsos nous ont guidés jusqu'ici, et à nous trois, on vous a portés ici, toi et Anaryelle...

Oui, bon, ça s'est pas exactement passé comme ça, mais c'est ce qu'il voulait entendre, non ? Il souhaitait se rendre dans l'Au Delà, l'endroit dont lui avait parlé Anaryelle. 

"L'Au Delà de Spira ? Tu crois qu'on a pas assez cotoyés la mort comme ça ? On partira d'ici quand toi et Anaryelle serez sur pied. On pourra prendre des chocobos pour aller là bas... Ca va mieux ?

Je regardais la tente, les étoiles puis Chris... 

"Dis, ça te paraît pas bizarre qu'il nous ait laissé la vie sauve. Tu sais tout comme moi, toutes les atrocités qu'a fait Sephiroth, non ..? Je comprends même pas qu'il ait laissé Anaryelle en vie après tout ce qu'elle lui a dit... Elle a failli nous faire tuer tous les trois, tu crois pas ?

Bah, elle était excusable et en avait eu pour son compte, maintenant, non ?

Justin confie à Téo de la Néo Avalanche pour qu'il le transmette à Zébal Yami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Sam 15 Aoû - 4:05



La fatigue était bien là, difficile de lutter contre. Pour Chris, c'était plus logique, avec tout ce qu'il avait pris dans la face. En revanche, pour elle-même, Anaryelle comprenait moins. Elle avait tout de même une bonne foce et une bonne résistance en temps normal. Elle était moitié Elvaan après tout. Et là, la voilà qui se sentait faible, vraiment faible. Ou alors était-ce l'inquiétude pour ce que Chris avait enduré qui la travaillé ?

Afin de se rassurer un peu, Anaryelle rampa jusqu'à Chris. Elle voulait entendre son souffle. Peut-être pas uniquement pour se rassurer d'ailleurs. Allez savoir ce qui lui était passé par la tête à ce moment là.
*Il est beau !*

À vrai dire elle se retrouva même assez collée contre lui alors qu'elle s'endormit à ce moment là... l'enlaçant peut-être inconsciemment, à cause de ses rêves ou on ne savait quoi d'autres.
Et gare au premier ou à la première qui pense que ça avait lien avec le rêve que Chris eu à ce moment là. D'accord, lui se voyait en train de se faire agripper par un Genesis Rhapsodos en mode furibond et victime de dégradation cellulaire, et en réalité, elle, elle le collait vraiment et l'enlaçait avec ses bras tels des tentacules, tout en étant atteint de Geostigma. D'ailleurs dans une autre dimension ce sont là deux maladies un peu liées non ? À cause de cette calamité tombée des Cieux, on cite Jenova. Mais là ça ne compte pas puisqu'apparemment ce monstre n'existe pas sur Hemera, enfin... il n'est plus...
Toujours était-il que Non, Anaryelle et Genesis (dans le rêve ainsi que dans la réalité) n'avaient rien à voir, et surtout pas les même buts. En tout cas Anaryelle l'aurait espérer ainsi du coté de la part face à Chris. Et puis, pas qu'elle quoi ! Nul n'avait le droit de toucher Chris d'abord. Non mais oh !

En revanche, elle sentit un mouvement, elle. Était-ce dans son rêve ? Elle ne savait pas trop de quoi elle avait rêvé elle à vrai dire. Alors que le mouvement, lui, était sans doute réel. Chris n'était plus à coté d'elle !
Elle se frotta les yeux alors qu'elle venait de se réveiller.

« Chris ? T'es où ? »

Bein non il n'était pas là donc.

L'hybride fit une légère moue et malgré la fatigue qui était toujours là, bien qu'un moins forte, elle se leva doucement et sortit de la tente non sans faire un signe de tête de remerciement au Ronso à l'entrée de celle ci... Ce fut de là qu'elle vit Chris, au loin, avec Justin. Elle regarda un peu le ciel étoilé tout en les rejoignant, mais ses yeux étaient surtout sur le binoclard. Tout aussi beau à regarder.

« Ah vous êtes là. Mais euh... on repart déjà ? ».
Elle regarda Chris, assez longuement en fait.
« Tu vas mieux ? »

En revanche elle avait entendu quelques mots qu'ils s'étaient échangé alors qu'elle arrivait. Mais pas tout.
« Vous parlez encore de ce type là aux cheveux argentés ? Qu'ai-je à voir avec lui ? »
Son expression devint boudeuse.
« Si c'est par rapport au fait que je lui ai parlé, et bien désolée ».

L'ybride se tourna et s'éloigna finalement un peu, de deux ou trois pas, se disant que peut-être ils ne voulaient être que tous les deux.
« Euh voilà, je voulais vous dire. Désolée. Et contente de voir que tu va mieux Chris... et toi aussi... Justin ».

Elle bailla et regarda vers la tente d'où elle était sortie, tout en bâillant à s'en décrocher la mâchoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Jeu 20 Aoû - 19:04

Chris
La nuit avait été bien courte pour une fois. Chris avait dormi longtemps... très longtemps. Et apparemment très profondément. Il ne s'était pas rendu compte de ce qu'avait pris Anaryelle comme libertés alors même qu'il dormait. C'était une chance pour elle qu'il n'en restait pas une trace lorsqu'il se réveilla, tout de même encore un peu désorienté.

Il trouva quand même Justin dehors, comme prévu. Il ne semblait pas décidé à lui parler de son entrevue avec son ami. Mais continuait plutôt dans l’ironie. Mais Chris, de son côté était très sérieux. Il y avait bien quelques petites choses à vérifier dans l'Au-Delà. Côté vivants, bien sur. D'ailleurs : « Je trouve ça plutôt rassurant, moi. Dis toi bien qu'y aller en étant vivant est un bon signe. En plus, il semble y avoir des miracles qui se passent là bas. De mon côté, j'espère que je n'y verrai juste personne. »

Le jeune logisticien avait déjà son plan de voyage en tête apparemment, il avait déjà tout prévu, même les Chocobos. Sans doute devraient-ils profiter de l'hospitalité des Ronsos au moins un jour de plus. Mais une fois sur pieds, Chris n'avait pas l'intention d'en abuser. En attendant, il comptait bien profiter de cette convalescence pour en apprendre un peu plus sur les Ronsos. Si toutefois ils pouvaient éclairer sa lanterne. Justin lui demanda finalement si ça allait mieux. « Comme quelqu'un qui s'est battu contre une certaine Ultimecia, rien de moins qu'Odin et qui a eu l'immense chance de tomber par hasard sur Sephiroth et de s'en tirer, je suppose. Autant dire que pour les circonstances... je me porte comme un charme ! T'as l'air plutôt en forme, de ton côté. Tu payes pas de mine, mais tu t'en sors bien au combat. » Chris secoua la tête avec un air incrédule, un sourire tout aussi incrédule sur les lèvres. Mais c'était vrai, Justin semblait fait d'un autre bois que lui.

Chris reporta son attention vers Justin quand il parla de Sephiroth justement. Bizarre ? Bien sur que ça l'était. « Je ne comprends pas plus que toi, mais il faut croire qu'en dépit de toutes les apparences... on était sous une très bonne étoile aujourd'hui. Je sais qu'Anaryelle nous a fait prendre beaucoup de risques, mais je crois que même si elle n'avait pas dit tout ça, il ne nous aurait pas fait moins de mal. »

Chris regardait Justin dans les yeux, son air était grave cette fois. Ils avaient vraiment failli finir leurs jours hier et voir l'envers du décors de l'Au-delà. Et rien qu'à cette idée... Chris se sentait oppressé. Il reprit donc, pour chasser tous malentendus de la part de son camarade : « Mais je crois qu'il va vraiment falloir avoir une discussion sérieuse avec elle, si elle a l'intention de nous suivre encore. Je sais qu'elle ne vient pas de Gaïa, elle dit ne même pas venir d'Héméra... mais il va falloir qu'elle comprenne les règles de ce monde. Provoquer Sephiroth à ce point... Parler comme elle l'a fait au Ronso qui était avec Shell-E... » Tiens, il en avait presque oublié la Makonoïde avec tout ça. « Je sais qu'elle n'était pas des plus aimables. Mais je n'ai pas apprécié son comportement pour autant. ... Concernant Sephiroth, je peux juste te dire que ça m'a étonné autant que toi. Il ne nous a même pas pris nos orbes. »

Mais Anaryelle ne tarda pas à arriver, et si elle avait entendu ce qui venait de se dire, alors oui, elle avait de quoi bouder. Mais il sembla à Chris qu'elle n'avait entendu que la fin. Elle se demandait s'ils repartaient déjà. Chris se tourna vers elle. « Non, nous repartirons quand tout le monde sera tout à fait remis... si les Ronsos nous acceptent encore un peu. »

Anaryelle regarda Chris en silence un moment. C'est fou comme certains moments de malaise peuvent paraitre longs... mais elle finit par lui demander si il allait mieux. Il acquiesça. « Ca va, merci. Et on dirait que Justin aussi, au cas où tu te poserais la question. » Anaryelle était une inconnue encore. Mais son comportement vis à vis de Chris semblait assez étrange aux yeux du chercheur. Si encore elle montrait le même intérêt pour Justin, il l'aurait compris. Mais elle l’ignorait presque et c'était louche et cette situation ennuyait Chris, autant pour Justin que pour lui même. Mais fallait-il en parler maintenant ? Lorsqu'elle posa la question sur son rapport avec Sephiroth, Chris regarda Justin, les sourcils froncés. Si Justin commençait à connaitre un minimum son collègue... il comprendrait qu'il valait mieux qu'il réponde lui même. Après tout il semblait savoir faire preuve de plus de ce que Chris prenait pour de la souplesse.

Mais, après ça, lorsqu'elle s'excusa à nouveau, Chris ne put s’empêcher d'intervenir après avoir lancé un regard qui disait “ah non, j'en peux plus” à Justin. Il pensait qu'Anaryelle prenait tout ça un peu trop à la légère. « Anaryelle ! J'aimerai que tu m'explique quelque chose. On dirait que tu n'as pas bien compris ce qui vient de se passer. On a failli mourir, tu sais ? Cet homme... tu te rends compte de toutes les personnes qu'il a déjà tuées ? Moi même je ne pourrais pas te dire combien... Quand vous rencontrez quelqu'un de dangereux sur ton monde, c'est comme ça que vous réagissez ? » Heureusement qu'ils n'étaient pas trop près des campements, pour peu que les Ronsos avaient l'ouïe aussi fine que les autres espèces félines... ils allaient rameuter tout le village si ça haussait le ton. Chris en avait conscience, alors il parlait à voix basse. Pourtant si Anaryelle se mettait à pleurer comme dans la grotte alors pas sur qu'elle puisse se contrôler. Mais il n'avait d'ailleurs pas bien compris ce qui s'y était passé là bas non plus d'ailleurs. Mais pour lui, Anaryelle n'avait fait qu'anticiper le départ de Gradivus et de sa précieuse Shell-E.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Ven 21 Aoû - 12:45

JustinUn jour, à la télévision, un chroniqueur avait dit que le meilleur moyen de ne pas faire de cauchemar, c'était de ne pas dormir... Même si son intervention avait fait rire l'assistance, il n'avait pas tellement tort, je ne dormais jamais et je faisais très peu de cauchemar, et très peu de rêves non plus... Alors pour y déceler une trace chez Chris ou Anaryelle, c'était peine perdue... 

"De toute manière, c'est un peu sur notre route, donc autant y aller..." 

Direction l'Au Delà donc ? Nos intentions avaient bien changés en 24 heures. On suivait les instructions de la Shinra, on s'occupait de l'orbe des ténèbres pour eux et cherchait des traces de Shellie. Voilà que maintenant, on suivait une piste totalement... hasardeuse ? 

"... même si je ne comprends pas ce qu'on peut y trouver d'intéressant. Tu fais pas dans le vivant, normalement ?

Il existait des gens archi curieux dans la vie, Chris en faisait partie, il en existait certainement d'autres aussi, oui... 

Mais que Chris estime avoir été chanceux dans notre malchance, c'était du suroptimisme, que je ne partageais pas tellement sur le coup, même si ça m'avait permis de remplir en partie ma mission. 

"Au combat ? Tu plaisantes, je donnes pas cher de notre vie en vrai !
Et c'était pas de la modestie, vraie ou fausse. Aucunement ! 

Chris me rejoignait sur le fait que le comportement d'Anaryelle était abusément dangereux. Abusément, je sais que ça se dit pas, mais j'aibme bien ce genre de néologisme, ça se fait en ville. Et ça se savait que la ville me manquait. Surtout là, dans le froid, au milieu de nulle part. Rendez-vous en terre inconnue qu'il disait... 
Et pour Sephiroth, il n'avait pas nos orbes, de toute manière...

Anaryelle venait de nous rejoindre en contrebas, baillant de toutes ses forces, prouvant que la femme aux oreilles pointues venaient de sortir de son état de somnolence... Comme si de rien n'était...

"C'est surtout à toi qu'il faut demander ça... Tu t'es assoupie sans piper mot, c'était un peu... flippant !

Elle venait de s'excuser d'avoir commis une gaffe, je sentais Chris bouillir, bon, le fait qu'elle s'intéressait plus à Chris ne me désobligeait pas tant que ça, mais le concept de "gaffe" était pas assez fort, je crois... Je ne répondis pas, contrairement à ce qu'attendait Chris. Pas fait exprès... Mais, il ne put se contenir, je crois. 

"Ouhlà... L'important c'est qu'on soit sain et sauf, et, c'était pas gagné... Bon, je ne sais pas ce que vous en pensez, et je ne veux pas vous forcer si vous ne vous sentez pas d'attaque, mais on pourrait se mettre en route ? L'avantage du chocobo c'est que vous pouvez vous endormir au volant, ça n'est pas dangereux... Enfin, pas souvent...

On pouvait aussi rester là pour la nuit, et partir le lendemain, mais quitte à se reposer, autant se reposer dans un endroit avec la wi-fi, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Mar 1 Sep - 14:20

Chris
Une piste totalement hasardeuse... non, ça n'en était pas. Pourtant j'avais omis d'en parler à Justin cette fois. Ou peut-être n'en avais-je pas encore eu le temps, simplement ? « Dans le monde des morts... on doit en comprendre sans doute plus sur le vivant qu'on ne le pense, Justin... Et sur nous même, aussi. » j'étais perdu dans mes pensées, je fixais un point lambda dans le paysage neigeux qui nous entourait. Imaginer mon expression, alors même que mon regard était prisonnier du néant, m'amusait presque. Je m'imaginais comme dans cette scène où Gandalf prends conscience que cet anneau est bien l'anneau de pouvoir.

Peut-être bien que pour la première fois, j'allais faire quelque chose pour élucider un des grand mystères de ma vie... peut-être que je devrais y aller seul, d'ailleurs ? Je décrochais enfin mon regard pour le tourner vers Justin : « Si tu ne veux pas m'accompagner, je ne vais pas t'y forcer. Mais il faut que j'aille voir cet endroit de mes yeux. » Il pouvait rester à Guadosalam, par exemple. Pourtant, s'il voulait venir, il était le bienvenu, je n'avais rien à lui cacher.

Justin ne donnait pas chair de notre vie, disait-il, mais contrairement à moi ou Anaryelle, il semblait ne pas avoir eu besoin de récupérer. « C'était sans doute de la chance alors... si tu le dis. »

Lorsqu'Anaryelle arriva, je ne pouvais pas faire autrement que de ressentir une pointe de colère... et encore plus lorsqu'elle s'adressa à moi comme si la santé de Justin était secondaire. Je ne m'étais rendu compte de ma potentielle erreur qu'après coup. Elle avait peut-être déjà pris de ses nouvelles quand je dormais comme je n'avais pas fait depuis des années ? Enfin, ça c'était encore que le bouton ! Si bien que Justin intervint pour calmer le jeu. Je n'imaginais pas que des mots pouvaient faire de tels dégâts... surtout que ce n'était que la vérité et le besoin de comprendre un tel comportement.

Justin était pressé de partir. Est-ce que j'allais devoir faire semblant d'être encore souffrant pour rester ici un peu plus ? Justin ne voulait-il pas en savoir plus sur ce monde, lui aussi ? Sur les Ronsos et leurs coutumes ? Anaryelle s'était un peu écartée. Je pensais que c'était bien de la laisser un peu seule. Il y avait pas mal de choses à digérer dans ce que j'avais dit. Justin me l'avait mis sous le nez et il avait enchainé sur autre chose.

Je prenais mon téléphone. Tiens ? Il était éteint et ne s'allumait plus. Le froid, l'humidité ? Peut-être même la vapeur avait abimé l'appareil ? « J'ai fait un drôle de rêve... Mon téléphone faisait une chute d'une bonne centaine de mètres. Et voilà qu'il ne s'allume plus. » Mon hypothèse ? Je n'aurai surement jamais pensé qu'il puisse être “mort dans le rêve”. Mais comment savoir après tout. Il y a des choses dans ce monde que la science n'a pas encore décryptée.

Le soleil allait se lever. En montant un peu plus haut, on pourrait voir les ruines de Zanarkand d'ici peu. Ce monde semblait avoir une histoire bien singulière. Et ce monstre, Sin... il devait être vraiment très puissant. J'avais envie d'en savoir plus. Malgré moi, je regardais Justin comme un enfant qui ne veut pas rater la parade d'un parc d'attraction avant de rentrer. « Justin, j'aimerai bien qu'on reste jusqu'à demain, je veux remercier ceux qui nous ont amenés ici. Et puis... A dos de Chocobos, on sera arrivés en un rien de temps. Alors ? Je dois en savoir plus sur leurs chimères. Tu as déjà entendu parler d'un projet de re-création de Chimères à la ShinRa? » de plus, s'il a une raison valable pour partir sur le champ, il fallait aussi qu'il le dise clairement.

Et en fait, non seulement les deux jeunes qui nous avaient amenés jusqu'ici étaient faciles de contact, mais également très curieux de savoir à quoi ressemblait notre monde. Pas sur que les autres Ronsos apprécient cette curiosité, mais à mes yeux, même s'ils devaient garder leurs coutumes, la curiosité était importante. J'en avais donc appris un peu plus sur leurs Chimères, sur le “Mur des Priants” également. Justin avait dû trouver là un de mes défauts... j'arrivais facilement à m'éparpiller tellement beaucoup de disciplines me passionnaient.

Je regardais parfois Justin qui devait s'ennuyer sec. Le pauvre. Mais combien de fois dans une vie on a l'occasion de passer du temps au cœur du village d'une tribu de félins humanoïdes de montagne ? En avait-il seulement conscience ? Heureusement pour lui, son supplice ne durerait pas tellement. Et vu que nous n'étions pas de gros dormeurs... nous pouvions quitter le village le lendemain matin dès l'aube. Ils nous avaient emmenés faire un tour dans des endroits importants des montagnes, ils connaissaient les chemins surs. Anaryelle n'était pas venue et lorsque nous étions rentré le soir, autour du feu...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Jeu 3 Sep - 13:43

JustinChris avait le don de s'intéresser à tout et de s'extasier pour des choses qui me passaient tellement à côté. Etais-je trop hermétique au monde qui m'entourait ? Mmh, je sais pourtant apprécier la beauté de la nature quand elle se présente à moi, enfin quand je me présente à elles. 

Bref, Chris était un scientifique, était-ce là, la raison ou la conséquence de sa curiosité, je n'en savais pas. Je commençais tout juste à comprendre l'humain derrière un homme qui pour moi ne jugeait que par la science de prime abord. C'est pas son côté relationnel, le fort de sa personne, il s'emportait pour rien, n'exprimait pas forcément plus ses sentiments que moi, et n'était même pas capable de voir le mal qu'il pouvait faire à la personne qui l'admirait tapie dans l'ombre. 

Mon jugement avait bien vite changé sur lui, moi qui ne pensait au départ que ce n'était qu'un mec qui comptait beaucoup plus vite que son nombre. 

J'irais pas jusqu'à dire qu'on est devenu lié ou ami ou ces conneries qu'on pouvait trouver en faisant des tests sur Hémérabook. Mais, on avait partagé des choses, et ça, indéniablement, ça rapprochait les gens. Mais, pourtant, on donnait l'impression avec Anaryelle, que ce qu'on partageait, on le partageait symétriquement avec Chris, aucune vraie complicité ne se dégageait entre elle et moi. 

Je sais, je parle et pense beaucoup ce soir, faut dire aussi que le scientifique qui est à côté de moi, a commencé à parler de trucs barbants, de l'Au Delà, du monde des morts et de la tribu Ronso. Penser m'évite de bailler ouvertement peut être... Je suis persuadé que ça m'intéresserait, mais je sais pas moi, autour d'un verre ou via un documentaire à la télé, pas sous une nuit étoilée avec une demie elfe qui nous regarde hagard. On avançait pas plus vite comme ça. Et voilà qu'il me parlait d'un téléphone qui marchait pas et qu'il en avait rêvé... Rah... 

"Bah faudra t'en racheter un et ne pas rêver de le casser, voilà tout...

Changer de sujet me sauvera peut être... 

"Soit, on attendra avant de partir, si tu veux faire du tourisme, vas-y... Mais cette histoire de Chimère, ça ne me dit rien. C'est un nouveau projet pour nous ? Est-ce que c'est vraiment utile d'en créer ? Y'a pas déjà assez de trucs bizarres ?

C'est vrai quoi... A force de créer des trucs, on va ptêt arriver à saturation de trucs débiles dans le monde ? 

Chris se décida donc d'aller voir nos deux sauveurs, j'allai en aviser Anaryelle. Enfin, c'était plutôt un prétexte pour aller lui parler. Mais quand il fallait lever le camp pour une petite balade, je fus commis d'office pour suivre. Anaryelle, certainement en réaction de ce que je lui avais dit, n'étais pas venu. 

Bon, okay... Je serais de mauvaise foi si je dis que ce qu'on a vu et que les histoires qu'on a entendu n'étaient pas intéressantes. Le panorama était à couper le souffle quand le blizzard ne venait pas mettre le désordre, et les chemins empruntés étaient plus sympas aussi. Mais j'avais la tête ailleurs, j'y étais peut être allé un peu fort avec Anaryelle, n'empêche, il le fallait. 

A notre retour, elle n'était plus là, c'était à parier, mais c'était le bon choix, j'en suis certain. Je lui avais donné les coordonnées de mes contacts pour l'aider à trouver des infos sur son origine et une manière d'y retourner. Il fallait qu'elle retrouve des personnes capables de l'aider et de partager leurs informations. Je lui ais aussi dit qu'il était important que notre mission reste secrète et que dans tous les cas, il ne se passerait absolument rien entre Chris et elle. C'est peut être ça qui l'a faite pleurer, allez savoir. 

Toujours est-il qu'elle avait levé le camp, sans laisser d'autres traces que celle de ses pas dans la neige. Au moins, là où elle allait, elle ne recroiserait pas Sephiroth. Mais maintenant, que dire à Chris. 

"Hmm... Il me semble qu'elle est partie. Elle m'a dit qu'elle semblait gêner, j'ai été assez franc avec elle dans ma réponse, et je lui ai aussi dit de rentrer pour se soigner. Sa peau faisait des trucs bizarres. Bref... Désolé de t'avoir raté ton plan, mais nous voilà de nouveau tous les deux.

C'était peut être pas si malin, et je n'avais pas tout dit, mais on se passait d'une experte plus avancée que nous en combat. Mais non, je suis sûr que j'ai fait le bon choix !
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Lun 7 Sep - 16:15

~ Like a Star @ heaven ~

Justin et Chris obtiennent 150Gils chacun. Tous deux passent au niveau 10!
cheers Félicitations! cheers
Chanceux après leur malheur, ils sont tous les deux soignés par les Ronsos qui ne possèdent pas d'auberge.
~ Like a Star @ heaven ~


mini flèche Anaryelle quitte le groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Lun 7 Sep - 17:06

Chris
Je devais bien reconnaitre que je trouvais souvent que mon entourage manquait de curiosité. C'était assez compliqué de se rentrer dans la tête que les autres n'avaient pas cette même faim de comprendre les mécanismes que moi. Malheureusement, j'étais loin d'être une machine parfaite.

Justin avait l'air perturbé par quelque chose, mais quoi?! En tous cas... il ne semblait pas avoir compris la question sous la remarque... est-ce que son téléphone à lui fonctionnait ? Mais avec le peu d'enthousiasme qu'il avait montré, je préférais changer de sujet. « Ok... »
Enfin, au delà de notre addiction à ces outils technologiques, le sujet qu'avait relevé Justin de cette histoire de rêve me plaisait bien plus. A savoir cette histoire de Chimères. « C'est peut-être rien, mais pour une raison étrange, je pense que la Néo-ShinRa trempe dans des histoires un peu louches concernant les chimères. Tu crois qu'il te serait possible de trouver des infos là dessus ? C'est quelque chose en lien avec le professeur Loan. » Je claquais des doigts avec une grimace. Je pensais à Katina, si elle l'aurait bien voulu, elle aurait sans doute pu nous donner des informations là dessus... car après tout, elle en avait dans le disque dur ! Je regardais Justin, qui semblait toujours aussi blasé...  Je le comprenais, sérieusement. On invente tellement de choses “bizarres”. Tout allait bien si j'en voyais l’intérêt. Mais ce genre d'expériences, ça finissait souvent très mal.

Vous vous doutez bien que je n'allais pas partir d'ici comme ça ?! Une montagne sacrée de Spira avait bien trop de choses géniales à découvrir pour ça. En plus, discuter avec les jeunes Ronsos était très intéressant. Mais aussi sécurisant; eux savaient très bien où ils allaient, contrairement à nous trois qui errions comme des idiots la veille... avant de tomber sur la pire des surprises au monde... Sephiroth. D'ailleurs, qui aurait dit que Sephiroth aimait les bains de vapeur... ?

Bref.

Anaryelle n'était pas venue, j'avais une nouvelle fois haussé les épaules avant de me mettre en route. Justin n'avait pas insisté sur le pourquoi... enfin, jusqu'au soir. Où on constatait qu'elle était partie. Et ça... par contre... c'était un peu plus, comment dire ? Perturbant ? Elle n'avait pas laissé un mot ? Et chose encore plus perturbante... s'il en était : Justin ne semblait pas le moins du monde étonné.

« Mais elle n'a rien dit ? Elle n'a pas laissé de... ah non, on aurait sans doute rien compris à ce qu'elle aurait écrit... bref ! Donc, elle est partie comme ça ?! » C'était bien la deuxième à nous laisser de cette manière. D'ailleurs, je me demandais sérieusement si dans toute cette histoire c'était pas plutôt ÇA le plus dérangeant. Katina... maintenant Anaryelle. Bon, après tout tant pis ! Mais... pardon ? « Sa peau faisait “des trucs bizarres” ? Et tu l'as laissé partir dans ces conditions ? Et nooon ! Voilà d’où venait ce fichu rêve ?! Cette histoire de dégradation cellulaire... Elle doit être partie depuis un moment, ça ne sert à rien de partir à sa recherche je suppose, surtout si elle a pris un Chocobo. Espérons qu'elle s'en sorte. »

Je me posais trop de questions, et je savais que quand ce n'était pas dans le domaine scientifique, ces dernières ne m'apportaient pas grand chose de bon. Ce qui était fait était fait ! C'était l'heure de manger chez les Ronsos. Et apparemment, la soirée se passait autour du feu. Quelque chose qui n'était pas du tout pour me déplaire. C'était fascinant comme style de vie.

Puis, une fois le repas terminé, ils restaient autour du feu quelques temps... à discuter ou pas, d'ailleurs. Il semblait que les adultes n'étaient pas très causants. Au bout d'un moment, je prenais les notes que j'avais prises au tournoi. Une fois qu'elles seraient toutes rassemblées, il faudrait les traiter statistiquement... et le plus amusant viendrait ensuite ! Pour le moment, pas d'ordinateur, alors les possibilités étaient un peu limitées. D'ailleurs, Justin devait à nouveau bien s'ennuyer ici, pas de ville aux alentours, pas de possibilité de rencontrer une de ces 50 amies non plus. Enfin, je pouvais déjà faire un premier tri des données en les surlignant. Seulement quelque chose me revenait en tête : « Justin...  quand tu parlais d'Anaryelle, que voulais-tu dire par... faire rater mon plan ? »
Parce que franchement, pour son histoire de Ryu et de retour à Vana'diel, je n'avais vraiment aucune piste à suivre. Et Anaryelle était une personne assez dissipée qui ne répondait pas clairement aux questions.

Aussi... Les choses s'étaient un peu trop vite enchainées, mais : « Concernant Shell-E... après ce qu'elle a dit, je ne suis pas vraiment sur de vouloir l'ennuyer à nouveau. Tu dira que ça ne me ressemble pas... mais d'après ce que j'ai vu, je pense la laisser, sauf si elle voulait coopérer. Dommage que ce qu'on ait sur elle soit si ancien. Et puis, quand est-ce qu'elle a appris à parler ? »

Mais en voyant les réaction de Justin la plupart du temps, je me demandais bien pourquoi la Néo-ShinRa me l'avait envoyé... ce garçon ne semblait avoir aucun intérêt pour la science. Leur but était peut-être de me mettre des bâtons dans les roues ? J'étais prêt à parier que Justin maudissait la boite de l'avoir envoyé à mes trousses parfois. Et pas de chance pour lui, car comme il avait dit plus tôt, maintenant nous étions à nouveau tous les deux et Justin était la principale cible de mes réflexion verbalisées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Lun 7 Sep - 17:57

JustinCela faisait tellement de bien de l'entendre de la part de Chris. La Néo Shinra était plus que louche... J'espère au moins qu'il ne venait pas tout juste de s'en rendre compte, mais peut être que dans son labo, on lui avait laissé comme des oeillères ? 

" Y'a beaucoup de choses de louche et de secret à la Néo Shinra. Je me renseignerai si tu veux mais j'ai pas toutes les autorisations nécessaires. Et tu voudrais quand même pas que je hackes le système quand même ?

En vrai, je l'avais déjà fait une ou deux fois. La première pour créditer des repas gratos sur ma carte de cantine, la seconde... ça vous regarde pas, sérieux...

Mais le nom de Loan me disait rien du tout, je connaissais Loana, mais c'était loin d'être son pendant féminin car elle était loin d'avoir le même savoir scientifique. On est pas tous taillé pour la blouse blanche. Je tiendrais peut être même plus de la camisole, d'ailleurs... 

Et ça se confirmait quand on fit notre petit tour dans la montagne. Chris avait vu des trucs, il en avait appris d'autres. Et il est content. Chris est content. 

Mais Chris allait être moins content de voir le départ "forcée" d'Anaryelle. 

"Elle s'en sortira, sauf si elle provoque encore n'importe qui, tu crois pas ? Je te dis, ça va aller. Pense à nous, c'est peut être une bonne chose, après tout ?

J'attendais peut être d'être rassuré par une approbation de Chris à ce moment là, je ne sais pas trop si je l'aurais et, même si j'étais intimement convaincu que j'avais fait le bon choix, il restait toujours une part de doute au fond de moi. 

Mais par chance, le repas allait être servi. Bon, il faut l'avouer, je ne voyais pas cette tribu être une tribu connue pour sa gastronomie, mais ces morceaux de peau de bombos dans leur soupe, c'était drôlement amer et immonde... Je m'en fous que ce soit sain ou pas, je veux un burger, ou des nuggets, un truc qui est pané dans de la friture. Par pitié, y'a rien de gras là dedans, ils font comment des réserves pour l'hiver ! 

Et, même si le repas était long à cause d'un gros problème d'ambiance. Fallait pas s'en attendre à plus venant d'un peuple qui vit dans le froid, mais ils ont rien fait pour briser la glace, là ! Mais en plus, Chris savait s'amuser car il voulait commencer à traiter les infos du tournoi mystère. CHOUETTE ! 
C'était vraiment le genre de gars à s'amuser au Tribal Pursuit ce gars !?

Mais que voulez que je fasse d'autre ici, c'était désert, désert de glace et de neige tout autour de nous... J'avais plus de batterie sur mon portable, je pouvais même pas jouer à ce jeu Vrais Terriens Keeper Record, un jeu où on faisait combattre des humains qui venaient d'une planète appelée Terre, très original au passage, contre d'autres humains. On pouvait les faire monter de niveau, leur attribuer des pouvoirs, et on gagnait de l'énergie toutes les 3 minutes. C'était Shinra Games Industries qui l'avait crée et ça faisait un carton ! Et voilà que Chris me reparlait d'Anaryelle... Il était sérieux quand il ne comprenait pas mon sous entendu ? 

"Faire rater ton plan ? Bah, je sais pas, t'as pas remarqué un truc, peut être ? Elle et toi ? ca t'ait pas venu à l'idée ? Elle était love de toi, à croire même que t'étais son premier love. Tu sais comme ma chanson ! Chris, si t'as pas même pas vu ce qu'elle ressentait pour toi, alors que ça se voyait comme un Bombo sur le point d'exploser, bah... tu crains, non ?  Oh la pauvre, elle avait aucune chance, en vrai ?


Le problème de Chris c'était qu'il avait besoin de synergie pour l'aider à réfléchir. Un avis vaut mieux que deux était un dicton qu'il lui serait bien aller. Mais en quoi pourrais-je être utile, surtout à propos de Shel-E. 

"Donc, Shell-E, le dossier est clos ? On a une créature qui se balade en toute liberté, douée de paroles, et c'est tout ? Je pensais vraiment qu'on voulait l'aider ce... cette... enfin, t'as compris... Mais non, ça s'arrête là ?

Moi je savais pas si il y'avait vraiment quelque chose de possible à faire pour elle. Mais si c'était pas nous, y'aurait bien quelqu'un d'autres qui viendrait la persécuter ou l'enfermer... C'est ce que faisait les gens, avec les choses étranges, non ? Ils l'enferment ou ils s'enferment. Même un bernard l'hermite est plus malin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Jeu 10 Sep - 13:23

Chris
J'avais toujours su qu'il n'y avait pas que des choses nettes, il fallait pas croire. Mais j'avais surtout toujours dû ne pas y prêter attention pour pouvoir continuer à travailler. Et puis, il n'y avait pas que de mauvaises choses... mais le moment était mal choisi pour continuer là dessus. Pourtant, quand Justin avait parlé de pirater leur système pour avoir les infos dont on avait besoin, je riais sous cape. « Ce “Sir” Loan, il travaille à Bevelle je crois... »  

Calme, calme Chris... chaque chose en son temps. Bevelle ou l'Au-delà... il fallait choisir. Toujours choisir... ce qui me désolait, même si je savais ce que je voulais. C'est le problème quand on veut faire trop de choses en même temps. Enfin, je suppose que ce n'était pas Justin pour m'encourager à aller à Bevelle là, maintenant.

Quand à Anaryelle, à notre retour, elle était partie. Je ne savais pas si ce départ m'avait un peu soulagé ou alors s'il me désespérait. D'une part, je ne voyais pas ce qu'on allait pouvoir se dire et faire avec elle, Justin et moi. Mais en même temps, elle allait s'en sortir sur Héméra ? J'avais des sœurs et si elles étaient aussi perdues qu'elle. J'aimerai que quelqu'un s'en occupe. Justin se voulait rassurant. Sérieusement, je n'étais pas sur qu'il avait de grandes qualifications là dedans. Mais il faisait des efforts ! Même si son “pense à nous” était vraiment louche. Je le regardais par dessus mes lunettes avec un air un peu suspicieux. « C'est bien ce qui me fait peur. Mais après tout, si elle a pu s'en sortir en faisant ça face à Sephiroth, je suppose que ses chances de survie sont acceptables. Et c'est à elle de choisir ce qu'elle fait de sa propre vie. » Tant qu'elle ne nous met plus en danger, nous... Et pour ça j'avais confiance en Justin. Tout ça me faisait encore penser à elle, non, pas Anayelle... mais c'était pas du tout constructif. Je voulais penser à autre chose.

Le repas bizarre qui nous avait été servi m'y aida. Faire contre mauvaise fortune bon cœur... On devait avoir l'air d'avoir des estomacs d'oiseau, mais pas tout le monde est constitué pour ce genre de nourriture. Et je pensais avec soulagement à ce que j'avais à manger dans mon sac. Peut-être même que Justin serait plus ouvert à l'idée de puiser dans mes réserves de nourriture après ça?

Enfin, ce calme ne me dérangeait pas tellement, les Ronsos trouvaient sans doute une certaine quiétude dans ce silence, c'est que ça ne devait pas faire de mal. C'était l'occasion pour moi de m'abimer un peu plus les yeux à lire et traiter mes notes. Eh oui, je n'étais pas non plus en vacances, il ne faudrait pas l'oublier. Justin s'ennuyait comme un rat mort, ah tiens, Justin, justement. Il avait parlé d'un “plan” raté et je devais y revenir.

Remarqué un truc ? Non, quoi elle et moi ? Mes sourcils était froncés alors que je réfléchissais à ce qu'il disait, il tournait un peu autour du pot. Mais il finissait par être clair... mais les éclaircissements me laissaient un peu interloqué! (bon, okay... plus qu'un peu!) « Tu plaisantes, là, Justin... rassure-moi ? Mais, on ne se connaissait quasiment pas !!! » Et il disait que ça se voyait comme un Bombo sur le point d'exploser ? Oui ! Sur ! Le Bombo m'aurait explosé à la figure ! C'était tellement irréaliste ! Pourtant, à en croire Justin, c'était moi qui étais complètement à côté de la plaque. Je soupirais d'exaspération, et pour tout dire, j'étais pas sur de savoir si c'était envers moi même, le comportement d'Anaryelle, ou le fait que Justin venait de dire que je “craignais”. « C'est pour ça qu'elle réagissait comme ça , alors? »

Je n'avais pas trouvé de réponse satisfaisante concernant son comportement, ses crises, ses pleurs... mais si elle était du genre à pleurer pour rien, elle aurait été bien malheureuse avec moi, parce que si j'estimais qu'elle n'avait pas de raison de pleurer, alors ça risquait fort de ne rien me faire du tout ou pire... de m'agacer terriblement.

Vous savez pourquoi les chercheurs travaillent souvent en groupe ? Parce que deux cerveaux bien constitués pensent mieux qu'un... et que trois pensent mieux que deux. Et les pseudo-conflits, contrairement à dans beaucoup de situations, apportaient souvent un regard plus précis sur ce qu'on cherchait. J'étais persuadé que les réflexions de Justin pouvaient être très utiles, même si elles manquaient de certaines connaissances ciblée. Enfin, là il n'avait pas beaucoup fait avancer la science ! « Ah ?! Tu veux donc qu'on continues à lui courir après ? J'étais sur que tu étais capable de voir son potentiel Justin ! Mais, elle n'était pas vraiment d'accord pour coopérer. Tu as vu, si elle l'avait voulu, elle aurait pu me tuer hier. Mais elle ne l'a pas fait. Ahhhhhr ! Si seulement on avait eu plus de temps ! » N’empêche... cette Makonoïde m'avait fait réfléchir à la ShinRa.

« Chris et Justin doivent dormir aussi. Blessures de Chris... encore en voie de guérison. » Un Ronso était venu à notre rencontre, le village allait surement s'endormir peu à peu. Mais Justin et moi n'étions pas de très gros dormeurs. Moi, je comprenais. Mais pour Justin, ça restait un mystère. Je répondais et remerciais les Ronsos. On avait eu tout le temps pour remercier les deux jeunes de nous avoir porté secours, mais le village entier nous avait accepté et c'était un honneur.

On partait le lendemain, des Chocobos ne seraient prêté pour le voyage. Comme les pigeons voyageurs, ils étaient capable de revenir au village seuls. Il me tardait quand même d'être un peu plus loin du village pour pouvoir parler à Justin de cette histoire de Chimères. Le peuple Ronso semblait très respectueux de toutes ces histoires de Priants et de Chimères, parler d'expériences là dessus devant eux serait bien mal venu, surtout si on considérait ce qu'ils avaient fait pour nous aider. Ca devrait donc attendre. « Tu ne va pas dormir, Justin ? » C'était étrange, j'étais toujours celui qui dormait le moins, et voilà que quelqu'un semblait me battre à ce petit jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Jeu 17 Sep - 13:55

JustinJe soupirais à l'entendre dire qu'il ne comprenait pas la position d'Anaryelle, qu'ils ne se connaissaient pas mais qu'il comprenait peut être maintenant ses sautes d'humeur... 

"Hey, bien sûr, ça se verrait depuis le Météore sérieux ! Je ne sais pas, ça arrive beaucoup les filles qui flashent comme ça sur d'autres personnes... Le coup de foudre, jamais entendu parler ?.. " 

Après tout, c'est vrai que ça n'avait rien de scientifique, l'amour, c'était un domaine tellement incompris que les nerds dans le genre de Chris se forçait à tout décortiquer pour en comprendre le fonctionnement. Mais y'avait pas de mode d'emploi, comme pour pleins d'autres choses de la vie... On peut pas expliquer comment fonctionne la confiance, comment fonctionne pleins d'autres trucs du genre, y'a pas de fait scientifique qui tienne. On peut très bien dire que ça vient d'une hormone, c'est qu'une excuse, on pourra jamais le prouver sauf si on est scientifique et qu'on veut pondre une autre hypothèse futile... 

Il n'était plus temps de discuter de tout cela, Anaryelle était parti maintenant, et la vie suivait son cours, comme avant. Pas de quoi se faire du mourron, sauf peut être pour le repas qui nous attendait. Ensuite, l'un des Ronsos qui s'occupait de nous, nous encouragea à regagner notre abri de fortune pour s'y reposer, notamment pour les blessures de Chris. Il me regarda, et me posa une question si attendue.

"J'estime qu'il y'a d'autres moyens de se reposer... Si je m'endors, on sera ptêt pas parti demain, ahah..." 

Ca se voulait franc mais je préférait pas rentrer dans les détails, ce n'est pas que je n'étais pas fatigué, ce n'est pas que je ne voulais pas dormir. Mais je ne le pouvais pas dans ces conditions... Je ne dors que si je suis dans les bras de quelqu'un, un psy se ferait un plaisir avec moi... c'est sûr... 

Assis contre ce que je pouvais avoir comme dossier, je regardais Chris qui s'efforçait de se reposer, il allait surement lire ses notes, allez savoir... Je prenais, à défaut de mon portable déchargé, mon lecteur musical enregistreur... La musique me reposait dans ces absences de sommeil. Je mettais pas trop fort pour déranger Chris mais je n'entendais rien... 

"Chris, tu dors ? " 

J'entendais une sorte de chant très grave, mais pas un chant d'une personne, non, une sorte de chant qui jaillissait de la terre et qui rentrait en toi... C'était curieux, assez impressionnant, déroutant et fascinant à la fois... 

Oui quelque chose, qui n'est pas d'une plastique féminité pouvait m'attirer aussi parfois. 
Pas de nouvelles de Chris, je crois, je préférais sortir alors pour en avoir le coeur net... Difficile de suivre une piste  sans pouvoir vraiment deviner d'où elle vient. Alors je suivais mon instinct, sans réfléchir aux dangers jusqu'au bord d'un précipice.

En contrebas, des Ronsos debout, qui chantaient à l'unisson. Peut être que Chris savait qu'il s'agissait de l'Hymne des Priants. Les paroles, en tout cas, étaient incompréhensibles, mais l'harmonie et l'émotion étaient là. Je pris mon lecteur pour enregistrer cette mélopée... 

"Toi... devoir dormir..." 

J'avais été repéré en train de mater la scène, mais le Ronso ne semblait pas me vouloir du mal... Et, je n'arrivais pas à être sur la réserve...

"Mais c'est géant votre chant, là. J'enregistrais juste, ça pourrait faire un son d'enfer ? 
D'enfer ? 
Oui, enfin, façon de parler, on pourrait y rajouter des paroles dessus, en fond... 
Allez-y chanter...

Quelques Ronsos reprenaient le chant et j'essayais de psamoldier un peu dessus. Les seules paroles qui me venaient, provenait d'un truc que j'avais écrit avant de rencontrer Chris, sur la solitude, l'éloignement... Au fur et à mesure, tous les Ronsos suivaient leur rythme et j'enregistrais ma voix sur leur rythme, ça pourrait faire un truc génial. Mais c'était sûr qu'il ne me laisserait pas utiliser à des fins commercials, un truc pareil. 

"Les deux être jolis mais toi pas faire écouter chanson... 
Oui, je comprends, je l'effacerai quand je partirais demain, laissez la moi, juste pour la nuit. 
Si toi, essayer de dormir... 
Okay, bonne nuit !

Ce sont des brutes épaisses mais ce que j'avais vu ce soir et ce que j'avais pu partager avec eux m'avait fait grave changer d'avis. Ils n'avaient pas la même manière d'exprimer leur sensibilité, et ce qui s'est passé, le prouvait. 
Et j'avais ré-éprouvé une grande joie de chanter... En acoustique, à l'improviste, ça c'était le fun... Alors que je rentrais vers notre couchage, mon pied tapa dans un truc sous la neige... 

"Tiens...

Une gemme, par chance, j'avais retrouvé ça... Ca me faisait penser aussi que j'en avais une autre que je n'avais pas utilisé. On était plus que deux à assurer notre défense, et quelque chose me disait que l'aventure était loin d'être fini avec Chris. 

J'étais beaucoup plus zen, ce soir, et j'arrivais même à capter la beauté du paysage qui s'offrait à moi. Je croyais pas à ces histoires de bonne étoile... Peut être que je devrais, et qu'elle veille sur moi après tout... 

Maintenant, reste plus qu'à savoir si Chris dormait, et si, c'était le cas, j'essaierai, comme me l'a demandé ce Ronso, de dormir aussi... Apaisé...

Justin apprend Like a Star @ heaven  Mélodie étoilée  heart : Niv 1 Justin, en pensant fort aux Ronsos, chante un air qui apaise ceux qui l'entend. Soin multicibles (il manque qqchose ?) 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Lun 21 Sep - 16:35

Chris
Si j'avais jamais entendu parler de coup de foudre ? Bien sur que si, mais peu de gens en réchappaient ! Je préférais autant que ça ne m'arrive pas. « Si, bien sur, mais ce que je ne comprends pas... c'est qu'on puisse s'y fier. Une fois qu'on “flashe” sur quelqu'un, Justin, on ne cherche pas à mieux connaitre cette personne ? Une chose est sure, j'ai rien compris à ses “signaux”. »

Pour moi, la plupart du temps, il y avait bel et bien une explication scientifique. Dans la perception qu'on avait de l'autre par exemple. « Tu sais, je pense que même pour ces choses là , il y a une explication rationnelle... tu sais, ce qu'on voit et “sent” de l'autre, c'est guidé par la génétique pour beaucoup. Et puis même pour les hommes, je doute beaucoup de ce qu'on dit sur le fait qu'on ne perçoit plus les phéromones, etc. En plus, même notre voix dépend de notre taux d'hormones... Et puis, tu aura surement tendance à choisir ton partenaire selon des critères que tu considères comme avantageux... et va comprendre ce que des gens trouvent d'avantageux chez moi, je suis pas musclé pour un Gil et même si je me mettais à la musculation, ça ne serait jamais spectaculaire... j'ai des lunettes, donc une mauvaise vue, je suis pas adapté au soleil, j'épuise mes réserves de Glucose en un rien de temps... »

Je regardais Justin, en fait... je n'avais pas grand chose à lui envier pour tout ce que je disais, mais peut-être que lui avait une bonne vue ? ... ... « Enfin. 'hem, désolé. Bref ! Il faut quand même avoir plus que ça en commun, non ? »

Mais qu'est-ce que j'en sais, après tout ?! Enfin, la soirée était passée, comme ça. Et lorsqu'on nous incitait à aller dormir, à croire que les Ronsos avaient un côté maternant très prononcé, je demandais à Justin s'il ne dormait pas. Et il me répondait une chose qui était loin de satisfaire ma curiosité. Mais je le voyais bien, il ne souhaitait vraiment pas s'étendre sur le sujet. Eh, après tout, c'est ses affaires, j'avais demandé, à lui de savoir ce qu'il voulait en dire.

On avait du faire profil bas pour ne pas froisser les Ronsos, mais j'étais pas sur de pouvoir dormir. Rien que l'idée de le faire m'ennuyait à mourir ! Quelle perte de temps ! Mais en même temps, je savais que mon corps avait besoin de ça, alors je m'exécutais. Pourtant à force d'entendre le vent sur la tente, d'entendre Justin qui pourtant faisait de son mieux pour ne pas faire de bruit, j'avais fini par m'enrouler et plaquer les couvertures sur mes oreilles pour ne plus rien entendre. Dormir quand on est énervé par tout les stimuli externes autant qu'internes, c'était un combat perdu d'avance. Pourtant, j'avais fini par m'endormir, vu que je me réveillais surement quelques bonnes heures plus tard.

Et Justin, qu'avait-il fait tout ce temps ? Je me levais, ah, mais il était là, on dirait même qu'il dormait ? Est-ce que ça voulait dire qu'il dormirait longtemps, comme ça ? Le souvenir de ce qu'il avait dit me laissait l'imaginer. C'était aujourd'hui le grand départ, alors je prenais mon sac pour le ranger, entre l'orbe et le linge sale, les notes et l'ordinateur, les boites pour récupérer ce dont j'avais besoin... ça commençait à en faire des choses. Une fois le tout rangé à nouveau, je sortais pour voir où en était la nuit. Les Ronsos sortaient peu à peu de leur torpeur et le village prenait vie. Je voyais un étalage de Gemmes, je m'approchais pour voir ce qu'ils avaient et je prenais 3 Lunalithes. Une fois mes achats effectués, il fallait faire le point avec Justin.

Une fois qu'on nous avait remis des Chocobos, je me tournais vers lui : « Il faudrait qu'on trouve un endroit où on puisse recharger nos dispositifs électroniques. Je doute qu'on trouve ça à Bevelle et je ne suis pas sur non plus pour Guadosalam. Qu'est-ce que tu en penses, Justin ? Si la ShinRa cherche à nous contacter, ils devront attendre. Je ne pense pas qu'on en aura pour longtemps à visiter cet Au-delà, mais je dois en avoir le cœur net. Aussi, j'aimerai qu'on se renseigne sur cette histoire de Chimères artificielles, tant qu'on est sur Spira. » comment lui dire que ce qui m'avait mi ça en tête était un rêve ? Mais ce rêve n'avait rien de commun avec les autres que j'avais faits de toute ma vie. Il était bien trop précis et je me souvenais des moindres détails, comme si je l'avais réellement vécu. Justin allait me prendre pour un fou, c'est sur.

Et puis lui, est-ce qu'il verrait quelque chose de spécial dans l'Au-delà ? Je craignais un peu ce que je pourrai découvrir là bas. Enfin, je prenais les rennes de mon Chocobo et c'était parti pour le voyage. « Rien oublié Justin ? Ca devrait aller vite. »

Sur le chemin, je pensais à quelque chose, quelque part, c'était toujours en lien avec le rêve et ce qu'avait dit Shell-E hier... « Justin, quel est ton but dans la vie ? Pourquoi tu as rejoint la Néo-ShinRa ? »
~~
Chris échange ses bons (3) contre 1 Lunalithe, 1 Améthyste et 1 Opale.

Il apprend:
Dark Flare (Force 1) > Une aura sombre, semblable aux parties les plus sombres de l'univers, entoure l'ennemi et le plonge dans une obscurité. > -250 hp {type Ténèbres} [Cible], -5mp [Chris]
Blinding Blaze (Force 1) > Un éclat de lumière soudain s'abat sur les ennemis, pouvant provoquer des troubles de la vision à court terme. > -250 hp {type Lumière} [Cibles] / 20% {Cécité}, -10mp [Chris]
Zero absolu (Force 1) > Vous ne trouvez pas que l'ambiance est devenue... glaciale? Même l'eau qui se trouve dans l'atmosphère se gèle instantanément en une brume gelée, prémices d'une ère glacière mais éclaire. pendant l'espace d'un instant, on aurait pu croire que la cible a gelé. > -250 hp {type Glace} [Cibles], -5mp [Chris]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Lun 28 Sep - 18:25

JustinUne fois qu'on flashe sur quelqu'un ? Roh, Chris, allez... Je pensais que t'étais plus malin et ouvert que ça... Y'a des personnes pour lesquels on tombe sous le charme de sa personne, son identité, et y'a des attirances physiques, où ce ne sont qu'une histoire de pulsions et de désirs... Une chose est sûre, l'attirance physique était déjà majoritaire pour celle d'Anaryelle envers Chris mais je pense que maintenant, cela ne servait à rien d'en reparler tant que ça... 

Après tout, est-ce que des mecs comme Chris pensaient à fonder une famille ou juste assouvir des besoins tout autres ? Bref... 

La discussion s'acheva là dessus, avant de passer au repas et à la nuit... 
Oui, j'avais réussi à dormir ce soir là, peut être parce que le chant des Ronsos eurent l'effet d'une berceuse sur moi, allez savoir... 

Tout le village se réveillait dont Chris et moi, ils semblaient avoir fait des achats en prévision de combats potentiels à venir. Il me restait deux gemmes que je ne savais pas tellement comment utiliser mais Chris m'avait expliqué à quoi lui serviraient les siennes. Que des attaques offensives élémentaires, mmh, il fallait grandement que je réfléchisse aux miennes... 

Mais la priorité de Chris était la regénération de nos appareils électriques et électroniques... 

"L'info t'a peut être échappé mais Guadosalam est à côté d'une zone appelé la Plaine Foudroyée, un orage permanent y sévi. La Néo Shinra est en train de l'étudier pour en faire une source d'énergie viable, et quelque chose me dit qu'on pourra déjà y faire recharger nos appareils au passage. " 

Toujours mieux que de puiser dans l'énergie planétaire après tout, que de se servir d'énergie renouvellables, n'est-ce pas ? 

Une autre énergie propre et très utilisé sur Spira, notamment sur les bateaux, c'est celle des Chocobos. Nous pûmes en obtenir assez facilement à l'entrée de la plaine et nous démarrions donc en direction de l'autre côté de la Plaine Félicitée. Chris me posait une question avant de partir auquel il me fallait répondre... Sincérement ? 

"J'étais sous contrat avec la Shinra en m'inscrivant à ce concours, j'ai donc continué ma formation et chopé un boulot de livreur, j'avais pas spécialement envie de chercher plus loin, j'avais un job, je vis comme ça. Là, on m'a proposé celui-ci, je pensais pas trop aux risques sur le coup mais bon...


Je préférais encore préciser le fond de ma pensée, qu'est-ce que ça coûtait à présent...

"Je suis pas ici par vocation, Chris, je pense que tu l'as remarqué. Je suis pas un passionné, ni un curieux... Pas comme toi.  Je pensais jusqu'à très peu de temps que si les choses n'avaient pas d'explications, c'est que c'était ainsi et pas autrement... Mais tu remarqueras aussi que je suis le seul à ne pas t'avoir lâché jusque là..." 


Je parlais bien sûr de Katina, très fortement... La politesse me dirait de renvoyer la question... Après tout, ça passerait le voyage plus vite... 


"Et toi ? Qu'est-ce qui t'as amené jusque là ?" 


Nous nous enfoncions dans la forêt de Macalania, un embranchement se présentait à nous, d'un côté, l'écriteau désignait Bevelle, de l'autre, la route nous emmènerait vers le Lac de Macalania... Ou nous continuons la route pour déboucher sur la Plaine Foudroyée... 


"Mmh, on a toujours pas décidé d'où on allait, hein ? " 


Et Justin ne savait pas tellement par où commencer... 


Justin apprend 


Eruption volcanique (Rubis et Topaze Force 1) : Une activité volcanique très soudaine fait trembler la terre et jaillir des salves de lave de la terre {type Glace et Feu} [Cibles], -5mp [Justin]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Mer 30 Sep - 14:35

Chris
La soirée avait fini comme la journée avait commencé. Sur le dossier “Anaryelle”. Et puis, ça avait un peu dérivé sur une généralisation. Il était clair que nous n'étions pas du même avis, mais il semblait aussi qu'à la fin, Justin ne trouvait rien à redire de ce que j'avais établi... oh bien sur ça n'engageait que moi. Quand a lui, j'avais cru voir une pointe d’intérêt sur son visage, mais ça semblait finir en dépit. Je n'étais pas la personne le mieux placée pour savoir ce qu'il pensait juste en voyant sa tête, mais pour avoir observé ça de nombreuses années et puis, j'imaginais que Carline pensait comme lui sur le sujet... « Tu penses vraiment que je “crains”, n'est-ce pas ? »

Ce qui craignait pour les uns était une qualité chez les autres. La nuit était passée, une nouvelle fois, j'avais explosé mon record de sommeil des dernières années. Ça fatigue de se battre, surtout contre Sephiroth. Je n'avais jamais fait l'expérience des comas avant avant-hier. C'était quelque chose de très spécial. Je n'avais aucun souvenir, ni repère temporel, si Justin et Anaryelle n'avaient pas été là, qui sait ce qui se serait passé ? Alors effectivement, j'avais pensé bon d'étoffer un peu mon arsenal magique.

Justin m'annonçait que la ShinRa faisait des études pour utiliser la foudre dans les plaines. « Si c'est une plaine constamment frappé par la foudre... S'ils font ça, ils ne devraient pas tarder à faire une énorme centrale électrique là bas. Enfin, on devrait se mettre en route. » On prenait les Chocobos en remerciant encore les Ronsos pour leur incroyable hospitalité. Et puis, en route.

J'étais assez curieux en ce qui concernait Justin, il n'était clairement pas intéressé par ce que je faisais. Et je ne comprenais absolument pas pourquoi il avait accepté ce boulot. « Livreur, hein ? » Il y a vraiment de tout à la ShinRa... je me demande bien ce que tu pouvais avoir à livrer... En fait, quelque chose en moi me hurlait que ça n'allait pas... il parlait avec tellement de détachement alors qu'il s'agissait de sa propre vie... j'écoutais tout ce qu'il allait dire. Mais je finissais par rire, secouant la tête, soupirer même, alors qu'il parlait des risques. J'y avais pas vraiment pensé non plus, mon petit Justin...

Mais il ne s’arrêta pas là. Le plus intéressant allait arriver. Bingo ! Il mettait le doigt sur ce qui n'allait pas. Et il semblait me répondre avec tellement de franchise que j'en restais deux seconde à le regarder les yeux ronds (même s'ils lui lançaient un regard de biais à cause de la situation sur les Chocobos). C'était... simplement... incroyable. J'étais sincèrement impressionné. À tel point que :

« Tu sais Justin, c'est bien la première fois que pour moi, tu sembles vraiment croire en quelque chose que tu dis. J'avoue que la fin ne me plait pas vraiment. Et que tu remues un peu le couteau dans la plaie. Mais tu as raison. Et, je pense même que je dois sincèrement te remercier de pas avoir pris tes jambes à ton cou. Mais pour en revenir à ton cas, fais en ce que tu veux, mais je trouve ça terriblement triste de ne pas croire en ce qu'on fait... ou même ne pas faire ce en quoi on croit. »

Il me demandait ce qu'il en était pour moi. Ce qui m'avait amené jusque là. Oh c'était une longue histoire, mais résumable eu peu de lignes, finalement : « Moi, c'est tout le contraire de toi. J'ai fermé les yeux sur plein de choses pour faire ce qui me plait vraiment. J'ai pris, et je prends toujours, des risques pour pouvoir vivre de ce que j'aime faire. Je ne pourrai même pas te dire depuis quand j'ai décidé d'en faire mon métier. C'était évident. Le reste l'a toujours moins été. Ce que je peux te dire, c'est qu'après les évènements de Midgar, la Néo-ShinRa m'a sauvé de la folie. Alors quand on m'a de nouveau recruté, j'ai mis mes œillères et j'ai foncé. Et puis, c'est ce que je sais faire de mieux. Ils m'offrent du matériel, les moyens, et de l'espace pour mener mes recherches. »

Je faisais à nouveau ce que j'aimais, ça me permettait de répondre aux caprices de Carline (et même de Trudi, si elle me demandais), car après tout, à quoi me servirait cet argent ? Enfin, on avait traversé la plaine où avait eu lieu le tournoi. Et on avait bien avancé dans la Foret de Macalania. On avait chocoboché sans vraiment penser à notre direction jusqu'à ces panneaux. On devait choisir notre route à présent. J’arrêtais mon Chobobo qui en profitait pour essayer de picorer par terre, me trainant un peu avec lui jusqu'à ce que je lâche un peu les rênes. Et je regardais Justin, avec un air sérieux :

« Tu es prêt à t'embarquer dans une nouvelle aventure potentiellement périlleuse ?Il y a quelque chose au sujet des anciennes Chimères de Spira  et de la Néo-ShinRa qui me tracasse. Je pensais aller à Guadosalam pour aller voir cet Au-delà, comme je t'ai dit. Mais le travail passe avant. Et si ce que je crains est vrai, ça pourrait nous embarquer dans quelque chose de risqué. Qu'est-ce que tu en penses ? »

Tant qu'il ne me demandait pas d'où je sortais ça... Quoi qu'il en soit, peut-être qu'on était pas encore prêt pour ça ? Si on allait se jeter dans la gueule du loup... il ne fallait pas se plaindre de se faire mordre. Après tout, peut-être que ça pouvait attendre encore un peu. Je m'étais promis de me préparer pour “la prochaine fois”. La prochaine fois que quoi.. ? Ça !

Après avoir décidé de notre destination, je me permettais d'insister, on avait encore un peu de route à faire quelque soit notre objectif : « Tu ne m'a pas répondu, Justin. Il n'y a rien qui te passionne ? Rien que tu aimerais découvrir ou vivre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Lun 5 Oct - 20:38

HRP Technique :
 

JustinOn s'était arrêté donc à cet embranchement pour finir notre conversation avant de se décider sur notre destination immédiate. Il ne s'agissait plus de ce genre d'échange de courtoisie qui permet de faire passer le temps plus vite à ce stade. On parlait de nos motivations, de ce qui avait fait qu'on en était là aujourd'hui. De plus, nos chocobos ne semblaient pas trouver cela déplaisant de réduire le rythme. 

La science était devenu le sacerdoce de Chris, à n'en pas douter, je l'avais remarqué. Peut être que c'était cela qu'Anaryelle redoutait aussi... Il n'y avait pas tellement de places pour autre chose, c'était son leitmotiv', un point c'est tout... Sa famille semblait avoir une place aussi bien distincte et importante pour lui. Deuxième chose que je n'arrivais pas à comprendre chez lui, mais, je n'y étais pour rien là... 

La discussion semblait s'arrêter sur le choix de notre destination, quelque chose semblait gêner Chris dans cette thématique ? Ou peut être n'osait-il pas creuser davantage ? C'était tellement plus facile de parler de la pluie et du beau temps avec les choses, de rester en surface... Dès qu'il fallait se livrer, briser notre défense, rien ne devient pareil. Certains arrivent à transformer leurs soucis du quotidien, leurs histoires, leurs traumatismes en fait de tous les jours, en exposition permanente, quitte à se demander parfois si tout est vrai, après tout ? 

Mais était-ce le moment ? Etait-ce l'endroit, jonché de furoluciole et d'une sorte de mélodie scintillante de tous ces arbres, papillons et cristaux qui demeuraient en cette forêt ? Je n'aime pas trop les papillons, d'ailleurs... Mais, voilà bien, une chose que je me garde de dire usuellement... Mais Chris revenait sur ce qui me passionnait, enfin il souhaitait le savoir... 

Que lui dire ? Lui mentir commençait un peu à me gêner, ce bougre était pas méchant, bien au contraire... Mais pouvais-je lui dire des choses que je ne m'avouais même pas à moi même... 

"Qui me passionne ? Je crois que je commence à retomber en phase avec la musique... Pas ce côté industriel, dans lequel je me suis que trop bien illustré, la musique à son origine, cet assemblage de sons et de voix qui transportent des émotions... Et avant de me focaliser sur des choses à vivre, j'imagine que tu vas d'abord me conseiller de vivre ?

Qu'est-ce que je raconte... Je me surprenais moi même à lui parler de ça, à parler comme ça. C'était peut être le fait d'avoir été loin de la civilisation ou ..? 

"Je crois que je préfère aller à Bevelle..." Oui, j'émettais mon avis... " Je suis pas certain d'avoir le courage de refaire la route en sens inverse, on en profitera pour recharger nos gadgets. Y'a bien un QG là bas, non ?

Et si je pouvais le trouver pour remercier Téo, ce serait aussi ça de pris... 

Chris et Justin se rendent au QG de la Néo de Bevelle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Mer 7 Oct - 19:02

Chris
C'était primordial de savoir ce que voulait faire Justin, surtout après ce qu'il m'avait dit. C'est vrai qu'il était le seul à être resté après tout. C'est pas qu'il est indispensable à mon existence, mais bref. Il fallait dire que c'était bien mieux de voyager avec quelqu'un. Surtout quand on est aussi doué que moi pour le combat.

Pour ce qui était de ce qui me faisait avancer chaque jour, c'est sur: mes recherches c'était vraiment la base de ma vie, mais ça n’empêchait pas le reste, enfin, je crois. On avait parlé de la destination, Justin ne semblait pas encore prêt à choisir. Moi non plus je n'étais pas vraiment pressé de faire ce choix, car pour une fois j'étais tiraillé entre une chose strictement personnelle, mais qui d'une manière ou d'une autre était revenue me hanter... et mon travail. C'était assez rare pour être surligné en jaune. En général le vert et le orange étaient réservés aux faits un peu moins marquants.

Finalement, je choisissais d'insister au sujet de Justin, les Chocobos semblaient avoir besoin de repos, de toute façon. Et ici, aucun risque de prendre un coup de soleil au moins. Justin répondait cette fois, commençant surement par gagner du temps en répétant la question comme s'il n'avait pas bien compris de quoi je parlais.. ? Mais sa réponse me tirait un haussement de sourcil, j'avais croisé les bras. La musique. Je suppose qu'il n'entendait pas par là non plus ce que moi j'avais fait comme musique ? Je n'avais fait qu'apprendre à jouer et répéter des morceaux stéréotypés. Enfin, officiellement. Je mettais souvent mon casque pour faire du grand n'importe quoi parfois. N’empêche... pour en revenir à Justin, j'étais très satisfait de sa réponse, ça commençait presque à me plaire cette histoire. Même si je ne comprenais pas bien de quoi il voulait parler quand il disait “choses à vivre”.

« Je suis content pour toi. Je ne vais rien te conseiller du tout. Tu sais, c'est ce que me dit tout le temps Carline, elle pense que je ne vis pas. » Je riais de dépit à cette idée. Non, je ne comprenais pas du tout ce qu'ils voulaient dire par là. « J'ai pas l'air vivant ? Je vis, je fais ce qui me passionne et j'espère bien que ça servira à quelque chose. S'il y a bien un conseil que j'aurai à te donner, c'est de faire ce qui te plait. Le reste suivra, non ? Même la musique. »

Je restais un moment à attendre une possible réponse de Justin. Il était fort probable qu'il ne réponde pas après tout. Quand il se décida, il finissait par dire qu'il préférait Bevelle. Je le regardais et levais mon pouce avant de récupérer les rênes de mon Chocobo. Non sans mal, elles avaient glissé et ça méritait quelques contorsions. « Advienne que pourra. Oui, c'est bien au QG que je comptais aller, justement. Allons-y. »

On reprenait la route vers la capitale Spirenne. « Tu sais que tu es l'une des seules personnes à avoir le droit de critiquer un tant soit peu l'émission? » Cette phrase n'avait rien d'expectatif. D'ailleurs, bientôt on voyait se dresser les murs de la grande ville. Elle avait une architecture très particulière, à la fois raffinée et très étrange en fait, à nos yeux d’étrangers. C'était la première fois que je venais dans cette ville. Il y avait des gardes à tous les coins de rue. On devait à présent déposer nos Chocobos qui ne tardèrent pas à s'en aller. On devait faire les quelques mettre restants à pieds. Je m'approchais de Justin, il ne comprendrait peut-être pas. « J'espère que ça ne va pas se passer comme dans mon rêve... »

Mais c'était encore plus compliqué que je ne l'avais pensé. Dès notre arrivée, on se faisait fouiller pour être sur que nous n'étions pas des trouble-paix. Ca augurait d'un séjour des plus réjouissant... ceci était évidemment ironique. Et rien qu'à voir leur regards, il fallait éviter d'utiliser nos machines et il fallait peut-être quelques explications, vu le matériel que je transportais : « Nous avons des informations à partager avec les hommes de Sir Loan. »

Il fallait espérer que ça marche... ils étaient suspicieux, mais nous pouvions entrer au moins. Je n'avais pas d'armes, et apparemment notre profil était pas à faire suivre du titre “persona non grata”. On entrait donc dans la ville tentaculaire. La couleur dominante était le rouge... ça devait plaire à Justin ça. Il fallait trouver le Temple apparemment. C'était dans ses sous-sols. Quand je disais qu'on allait finir par avoir le style de vie des chauve-souris. Mais lorsqu'on devait entrer dans les locaux... je cherchais ma carte avant de me rendre compte... qu'elle n'était pas là. Je regardais Justin.
~
Justin et Chris vont au
QG Néo-ShinRa de Bevelle.
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Repos pas au chaud   Ven 9 Oct - 16:17

~ ~

Justin obtient 200Gils et Chris 250Gils.

Gemme Grâce à leurs gemmes cadeau, Justin et Chris apprennent les techniques:  Gemme


Mélodie étoilée (Force 1) > Justin, en pensant fort aux Ronsos, chante un air qui apaise ceux qui l'entendent et augmente leur constitution. > +250hp {-10% DegPhy} [cibles], -10mp [Justin]
Éruption volcanique (Force 1) > Une activité volcanique très soudaine fait trembler la terre et jaillir des salves de lave de la terre. > -250hp {Type Feu et Terre} [cibles], -10mp [Justin]

Dark Flare (Force 1) > Une aura sombre, semblable aux parties les plus sombres de l'univers, entoure les ennemis et les plonge dans une obscurité oppressante. > -250 hp {type Ténèbres} [Cible], -10mp [Chris]
Blinding Blaze (Force 1) > Un éclat de lumière soudain s'abat sur les ennemis, pouvant provoquer des troubles de la vision à court terme. > -250 hp {type Lumière} [Cibles] / 20% {Cécité}, -10mp [Chris]
Zero absolu (Force 1) > Vous ne trouvez pas que l'ambiance est devenue... glaciale? Même l'eau qui se trouve dans l'atmosphère se gèle instantanément en une brume gelée, prémices d'une ère glacière mais éclaire. pendant l'espace d'un instant, on aurait pu croire que la cible a gelé. > -250 hp {type Glace} [Cibles], -5mp [Chris]


~  Like a Star @ heaven  ~


mini flèche Justin et Chris vont au QG de la Néo-ShinRa de Bevelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Repos pas au chaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AU SANGLIER CHAUD -Petite auberge
» Tair : Ni Chaud, Ni Froid ! [Partie III]
» Une messe pour le repos d'une âme
» Salle de repos.
» [CDA#1 WHB] Les morts sans repos du Duc Mérovée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Nord :: Village des Ronsos-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives