Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Contes et légendes d'Héméra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Contes et légendes d'Héméra   Mar 4 Aoû - 19:25

Ce petit topic est réservé à celles et ceux qui ont une imagination débordante et qui se disent que "ça aurait pu arriver". L'idée est de raconter une histoire d'un ancien personnage ayant vécu sur Gaïa, Dol, Héra ou Spira. Ça peut être quelqu'un dont on sait qu'il a existé via les jeux et dont vous avez envie de résumer l'histoire ici pour ceux qui ne la connaissent pas, comme un personnage inventé de toutes pièces.

Avant de raconter son histoire, n'oubliez pas de préciser à quel endroit les joueurs pourraient entendre parler de son histoire (dans une bibliothèque de tel monde, en parlant à certaines personnes, en visionnant des sphères de Spira etc.)

Vous êtes libres de présenter l'histoire comme bon vous semble, avec des images, du texte, de la musique, bref.. vous pouvez agrémenter comme vous le souhaitez. La seule contrainte est de faire un poste par légende.

Vous pouvez les poster directement à la suite de ce sujet, je vous donnerai un exemple avec une petite histoire dès que j'aurai fini de la mettre en page ^^

Amusez-vous bien! N'oubliez pas qu'il vaut mieux que votre histoire soit ancienne pour ne pas qu'il y ait d'incohérence avec le fait qu'il n'y a pas grand monde pour en avoir entendu parler ^^




Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️


Dernière édition par Crystal le Sam 24 Oct - 8:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Contes et légendes d'Héméra   Mar 4 Aoû - 19:54



Cette histoire n'est que très très peu connue, même sur Héra l'on ignore si elle est réelle ou fictive. Elle est extraite d'un journal en possession de Maître Totto à Tréno, qui lui-même le tient d'Eiko qui l'a ramené de Madahine Salee. La version du journal est incomplète, elle est cependant connue de quelques mogs de Madahine Salee qui se transmettent cette histoire de génération en génération.


La légende de Krendel Aragog
Krendel Aragog en lui-même est un invokeur dont le nom est resté dans l'histoire de Madahine Salee.... il faut dire qu'il était particulièrement exceptionnel dans la mesure où.. il n'avait pas de corne. Cependant, ce n'est pas forcément pour cette raison qu'il est resté dans l'histoire - du moins dans l'histoire des invokeurs dont il ne reste plus grand chose - mais surtout parce qu'il ne pouvait invoquer qu'une seule et unique chimère: Odin. Il n'en demeurait pas moins puissant, mais cette particularité lui avait donc valu de rester dans certaines mémoires, mais seulement pour ces faits: un invokeur sans corne qui ne pouvait invoquer qu'une seule chimère.

Là où commence la légende, où seuls des murmures et des rumeurs ont demeuré au fil des siècles, c'est à propos de sa naissance. Pour quelle raison n'avait-il pas de corne? Pourquoi ne pouvait-il invoquer qu'une seule chimère? Seuls quelques mogs ont peut être une réponse, dont un en particulier du nom de Moglon, petit fils de Mogrio qui tenait aussi cette histoire de son grand-père et ainsi de suite...

La légende raconte que Krendel serait né d'une femme invokeur dont le nom n'a malheureusement pas survécu aux affres du temps... cette femme vivait recluse dans le village de Madahine Salee, ne se mêlant pas aux autres, et si elle était surement capable d'invoquer Ifrit ou même Bahamut, elle n'avait jamais appris qu'à invoquer Odin.
On ne sait rien de cette femme, si ce n'est qu'un jour, les habitants de Madahine Salee qui la prenaient un peu pour une folle, se rendirent compte que son ventre grossissait, qu'elle attendait un enfant. La femme déclara alors porter le fils d'Odin, ce que personne ne sembla croire et elle fut alors simplement ignorée jusqu'à la naissance de l'enfant.

Ce sont les seules idées qui circulent encore aujourd'hui, pourtant, Krendel Aragog n'est pas vraiment entré dans l'histoire comme étant le fils d'Odin, il semblerait qu'il ne s'en soit jamais vanté. Soit parce qu'il ne croyait pas sa mère, soit parce qu'il préférait taire cette liaison peu conventionnelle... et il demeurerait à ce jour, le seul dans l'histoire à avoir été le fruit d'une telle union. Mais de nombreux ouvrages demeurent encore perdus et qui sait ce que l'histoire pourrait encore apporter?



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️


Dernière édition par Crystal le Sam 24 Oct - 8:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Contes et légendes d'Héméra   Jeu 6 Aoû - 20:08

LA LÉGENDE DE LA CHIMÈRE DÉCHUE


L'histoire que je vais vous raconter pourrait être un tissu de mensonges comme la vérité sous son apparence la plus sincère. Il n'en reste que le témoignage d'un vieillard que l'on peut croiser errant sur la route des Mycorocs, principalement par temps pluvieux.

Celui-ci raconte comment un priant prometteur s'est retrouvé contraint à errer par monts et par vaux sans pouvoir trouver le repos.

Il y'a de cela un peu moins d'un millénaire, les premières chimères firent leur apparition pour permettre aux premiers invokeurs de lutter contre la menace suprême: Sin.
Les priants responsables de l'apparition de ces créatures n'avaient le droit d'accorder leur soutien qu'à ceux qui en étaient dignes et qui montraient une résolution sans faille. Toute intervention en faveur d'un autre être humain que celui possédant le pouvoir de les invoquer serait punie sévèrement et sans discussion possible.

Horo, un jeune priant d'un peu plus d'une vingtaine d'années croyait dur comme fer qu'il pouvait devenir la chimère la plus puissante et surtout, la première capable de vaincre Sin sans avoir recours à l'invocation ultime.
Il sacrifia sa vie sur Spira pour pouvoir atteindre son objectif, malgré les suppliques de sa famille et de sa compagne, Yuki. Offrir sa vie pour atteindre l'éternelle félicité semblait pour lui bien plus important que de laisser sa famille vivre dans la peur de Sin et de ses ravages.

Malheureusement... Horo était un homme d’exigence et ne reconnaissait aucun invokeur digne de ses talents. Frustrés, ils délaissèrent progressivement son temple et firent naître la rumeur que celui-ci était en réalité maléfique, hanté par un priant amer et cruel. Les années passèrent et le temple fut détruit, jugé inutile dans la lutte contre Sin.

Horo comprit ce jour-là qu'il avait tout perdu à cause de sa fierté. Ses proches, la confiance des hommes et leur foi, ainsi que la possibilité de détruire Sin. Après plusieurs siècles, la ville qu'il avait connu depuis son enfance avait totalement disparu, ses proches avaient rejoint l'au-delà et Sin demeurait toujours...
Son chagrin le rongea à un tel point qu'il ne s'aperçut pas qu'en l'espace d'une seule année, Sin avait été vaincu par Yuna et ses gardiens.

Ce sont Nil et Darkness, les deux divinités responsables de la création d'Héméra qui vinrent le sortir de l'oubli.

- Si d'aventure tu souhaites racheter tes pêchés, nous t'offrons l'occasion à toi aussi de rejoindre le monde que nous avons façonné.


La suite de cette histoire demeure très floue, mais le vieil homme affirme qu'Horo accepta la proposition des dieux et fut ramené à la vie en tant que chimère déchue au service des hommes. Les seuls détails qu'il a pu me fournir sur l'apparence de cet homme furent ceux-ci:

Ses yeux perçants lisent dans votre cœur comme on lit dans un livre
Son sourire malicieux cache un cœur plein de remords
Bien qu'assagi par le passé, il est toujours dur à vivre
Sa tenue est la même que celle du jour de sa mort


Dernière édition par Chaos le Ven 22 Jan - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Contes et légendes d'Héméra   Ven 7 Aoû - 18:07

LA LÉGENDE DE LA PREMIÈRE LARME SÉLÉNITE

Dans une légende se cache toujours une part de vérité. En réalité, c'est toujours ce que l'on m'a dit. Pourtant, je doute de l'existence d'un tel homme dans le passé. Peut être que la raison des chutes des larmes sélénites vient d'un phénomène similaire. 


Bon, je connais déjà la légende du Roi Noir dans les grandes lignes. Je l'ai consulté ici, sur une sorte de forum, voilà le lien : www.hémérapedia/LeRoiNoir, légende ou vraie leader trop dark ?  


Le Roi Noir avait toujours pour objectif de réunifier le corps d'Hyne, le créateur de Dol pour récupérer tous ses pouvoirs. Par malchance, il se fit berner puisque la moitié de corps qu'il possédait était celle dénuée de pouvoir. Et l'autre se serait volatilisé et aurait donné naissance aux pouvoirs des sorcières.


Mais ce que beaucoup de gens ont oublié en transmettant la légende, c'est que le Roi Noir et tout le continent de Centra disparurent peu après à cause de la Larme Sélénite. La toute première apparemment. Ou la toute première de cette ampleur. 


La lune, grouillant de monstres, catalysait la densité des monstres sur sa surface par l'intermédiaire de piliers cristallins au nombre de seize. Dès qu'il y'en avait trop, une partie de ces monstres disparaissait dans l'espace. Les larmes devaient être infimes à l'époque... 


Notre bon monarque noir, enragé de s'être fait dupé, aurait lancer sa lance si fort vers le ciel et en direction de la lune, qu'il réussit à casser la fondation de l'un de ces piliers cristallins. L'un de ceux pointé vers la terre. La destruction et l'instabilité de ce pilier déséquilibra totalement l'équilibre de la lune et les monstres se rassemblèrent à l'endroit où les piliers étaient les plus faibles. 


Ce qui devait arriver, arriva, la concentration de monstres fit décrocher le pilier cristallin et la première larme sélénite s'abattait sur terre. Le Roi Noir aurait réussi à repousser une partie de la larme, éjectant des monstres sur tous les continents de Dol, mais son pouvoir avait une limite et la larme s'écrasait, rayant la population de la surface de Centra. 


Quant au pilier, il fut bien vite retrouvé et assimilé dans le Lunatic Pandora... Mais ça... c'est une toute autre histoire. 
Revenir en haut Aller en bas
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Contes et légendes d'Héméra   Dim 9 Aoû - 2:16

Le mystère de l'héritier des Anciens peuples

Si vous voyagez vers Gongaga, Mideel ou même Canyon Cosmos, vous pourriez bien entendre une curieuse histoire. En effet, on raconte souvent aux gens désireux de trouver un remède pour leurs cœurs meurtris ou leurs maux à l'âme, qu'un érudit vivant sur une île sacrée proche de Mideel serait apte à les guérir.

Il se dit sur cet être qu'il s'agirait d'un vieil homme avec une très longue barbe et cachant toujours son visage... Ou un beau jeune homme emmitouflée dans une cape bleu de mage... Ou encore un esprit se matérialisant quelques fois dans les forêts de ce lieu saint, cela dépend de l'endroit où vous entendrez cette légende. Mais qui est-il donc? Personne ne le sait.

Il y a quelques années, un homme atteint d'une peste incurable qui nécrosait son corps et se répandait peu à peu en lui se serait rendu sur l'île en question. Il en serait revenu métamorphosé, plein de vigueur et sans la moindre trace de son mal. C'est de là qu'est né le mystère sur cet homme. L'événement ayant eu lieu non loin du temple des Anciens, on a associé ce personnage à ce peuple inconnu et merveilleux. Détient-il un savoir perdu? Est-il vraiment le digne héritier de cette ethnie disparue? Nul ne le sait.

Mais si vous désirez un jour être en paix avec votre âme, ou si vous désirez vous délivrez d'un mal qui vous ronge, rendez-vous sur cette île boisée. On dit qu'il apparaît souvent au lever du soleil. Soyez patient et peut-être le rencontrerez-vous? Reste à savoir ce qu'il pourrait bien vous demander en échange de ses services...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Contes et légendes d'Héméra   Dim 9 Aoû - 2:51

Le  Miðgarðsormr

Vieux sage à son petit fils :

" Tu sais mon petit ninja, il est vrai que Léviathan est la divinité gardienne de notre belle ville d'Utaï et de ses traditions, mais ce n'est pas pour autant qu'il est le plus grand seigneur des océans. Vois-tu, notre Planète est faite de telle sorte que toutes choses reviennent à elle un jour ou l'autre. C'est un équilibre sans fin et nul ni échappe, pas même le grand Léviathan. C'est la Planète qui a donné vie à ce serpent comme à pleins d'autres et elle pourra reprendre cette vie un jour si elle le désire. Tout comme toi mon petit-fils, elle t'a donné la vie et te la reprendra quand ta tache au sein du village sera accompli.
Ne sois pas irréfléchi mais pense d'abord avant d'agir. Suis tes maîtres et apprend d'eux. Sinon une chose terrible pourrait bien arriver. 

On dit qu'un jour le grand Léviathan se crut être le seigneur des océans et du monde lui-même. Il déchaîna les flots pour recouvrir toute la terre par de l'eau et ainsi étendre son domaine. La planète n'eut d'autres choix que de répondre à ses agressions. S'il luttait contre sa mère, contre sa propre patrie, contre son propre foyer, il allait devoir en assumer les conséquences. Voilà pourquoi tu dois toujours suivre le village et le chef du village mon petit. Il ne faut jamais se mettre en travers de sa famille ou de sa maison pour son intérêt personnel. Jamais.

Si Léviathan nous transmet aujourd'hui sa sagesse, c'est parce qu'il commit cette faute irréparable et fut changé en une simple matéria d'invocation alors que ses écailles furent déchirées et éparpillées sur notre continent. Son corps magnifique porterait encore les stigmates de ce jour où sa mère n'eut d'autre choix que de créer un monstre plus grand encore. Une créature gigantesque capable de détruire une chimère... Si horrible que son réveil annoncerait notre fin à tous :  Miðgarðsormr.

Un serpent géant qui encerclait le monde et brisa de ses crocs l'enveloppe charnelle de notre Seigneur, reformant les terres submergés en fendant de son corps les eaux. On dit que cette créature gigantesque dormirait depuis des millénaires sous le sol de Midgar, très profondément dans une nappe phréatique inexplorée. Ces œufs seraient entraînés chaque année jusqu'au lac où les Midgars Zolom naissent. "

" Mais Papi, papi! Il va pas se réveiller dit! "

" Tant que tu seras sage mon enfant, et que le monde tournera comme le désire notre Planète, il n'y aura rien à craindre. Puis le père de mon père m'avait dit qu'une prophétie annoncerait son retour. Je ne l'ai toujours pas comprise, mais elle dit ceci :

Le  Miðgarðsormr se révélera quand le Saphir et l’Émeraude ne seront plus, et qu'aucun être ne pourra être Sacré à leur place.
Il engloutira les dieux et ramènera ce monde perdu à un monde de glace. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Contes et légendes d'Héméra   Ven 21 Aoû - 14:40

Le Chimeromicon.

RisePar de là les âges, il existe un livre doté d'une magie ancienne et puissante. Cet ouvrage, aux allures simples et délabrées recèle les plus grands secrets de tout un univers.

Nul ne sait d'où il vient, ni même comment il a été créé. Certains disent qu'il est la création même des dieux. Et en plus de ça, il semblerait que le livre soit doué d'une volonté propre. Il se déplace à travers l'espace et le temps. Et si, par le plus grand des hasards, vous parvenez à mettre la main dessus, il ne vous révélera pas ses secrets si facilement. Il ne réagit qu'à un pouvoir qui lui est familier : celui des chimères. De nos jours, il existe très peu de personnes sur Héméra qui ont lien avec les chimères, donc il vous sera presque impossible d'en découvrir ses secrets.

Mais si vous avez la chance d'avoir un quelconque don chimérique, alors le livre vous révélera son savoir accumulé à travers les âges. Vous apprendrez qui sont les chimères que vous connaissez et celles qui vous sont inconnues, et à quoi elles ressemblent, et quelles sont leurs facultés.

Peut-être qu'un jour, en vous baladant dans des bibliothèques comme celle de Daguéréo, d'Alexandrie, de Maître Totto à Tréno, ou même sur d'autres continents, le livre vous attendra. Il choisira toujours de se montrer à une personne importante pour lui. Car son seul but est son propre intérêt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Contes et légendes d'Héméra   Ven 23 Oct - 22:51


Peu de monde connaît les traditions et le culte religieux de Gaza Est sur Héra. Seuls les pèlerins osent faire le voyage jusque ces terres enneigées et isolées, dans le but de rencontrer le Grand Prêtre et tous les sages qui constituent la hiérarchie de Gaza Est et sa religion. Mais également pour apercevoir l’Île de Lumière, au caractère sacré pour le temple. Si vous vous rendez dans le grand monastère qu’est Gaza Est, au pied du Pic du Goulg, vous n’aurez aucune difficulté à apprendre toutes les choses qui suivent si vous posez ces questions à un des croyants du temple.

Gaza Est et ses croyances …

Le Culte de Gaza Est remonte à bien des siècles, probablement à l'époque suivant la fusion entre Terra et Héra. Avec le temps, les peu de récits au sujet de Terra ont disparu mais les rumeurs persistent et ont donné naissance à de nouvelles croyances. Ainsi, l’Île de Lumière est devenue un caractère sacré pour le monastère, dans la mesure où Gaza Est demeure le seul endroit sur la terre ferme où l'on peut apercevoir cette île mystérieuse, ce qui attire de nombreux pèlerins.
Les religieux, prêtres, sages, et vestales, affirment que lorsque le pilier de lumière surgit de l’île – un phénomène particulièrement rare – cela signifie qu’un événement de taille se prépare. Le pilier de lumière est décrit comme étant un chemin où circulent les âmes, les croyants le prennent donc comme un moyen pour leur propre âme de connaître l’illumination et l’ascension.

Mais au vu de la rareté de l’événement – des millénaires séparent les deux derniers piliers en date - nul ne sait s’il s’agit d’un bon ou d’un mauvais présage, au final. Depuis l’apparition de la Brume sur le globe entier d’Héra quelques temps avant la fusion des mondes, et le fait que le monastère ait été emprisonné par les racines de l’Ifa, certaines vestales peinent à croire que le pilier de l’Île de Lumière est signe d’heureux événements. Contrairement à ce que son nom laisse présager.

L’Île de Lumière, c’est bien beau … Mais le Pic du Goulg ? En quoi est-il important pour les prêtres ?

L’endroit a été scellé il y a de cela très longtemps, et la clé pour rouvrir la porte de la montagne a été emmenée dans un lieu lointain et mystérieux où la magie est prohibée. Mais avec le temps, trop peu de personnes au monastère se rappellent du nom de cet endroit.
Quoiqu’il en soit, autrefois, les sages de Gaza Est étaient les gardiens du peuple qui vivaient dans le Pic du Goulg. Les gens les surnommaient « les Taupes » à cause du lieu où ils avaient décidé de vivre. Mais le village subit une violente attaque, et aujourd’hui, cette civilisation est éteinte.

Les Taupes avaient une grande importance pour les moines de Gaza Est dans la mesure où ce peuple semblait avoir un lien avec ce qui fut nommé « les Chimères » par le peuple des Invokeurs à Madahine Salee. Si vous avez la possibilité de pénétrer dans le Pic du Goulg, en descendant dans les profondeurs, vous remarquerez qu’un autel dédié aux personnes capables d’invoquer est présent.

Depuis les événements avec Kuja et la Reine Grenat à Alexandrie, beaucoup de personnes pensent que les Invokeurs de Madahine Salee étaient les seules personnes sur Héra capables de communiquer avec les Chimères et pouvoir faire appel à leurs pouvoirs. C’est faux. Les Taupes du Pic du Goulg avaient ce même pouvoir, mais il n’existe malheureusement aucun descendant à ce jour de la lignée de ce peuple pour pouvoir en témoigner. Seules les ruines du village à l’intérieur du volcan éteint pourront vous donner les preuves que vous cherchez.

Voilà pourquoi le Pic du Goulg est vu d’un œil sacré du point de vue des prêtres. Incapables eux-mêmes de faire appel aux Chimères, ils considéraient les Taupes comme des demi-dieux. Même après leur extinction, leur siège de vie est resté un lieu vénéré.

Et du côté de la hiérarchie ? Ca se passe comment à Gaza Est ?

On trouve un peu de tout, comme dans toutes les religions. Les prêtres, les moines, les sages, les fidèles, les abbés, et on en passe. Mais certaines personnalités se démarquent plus que d’autres.
A la tête du monastère, nous avons le Grand Prêtre. L’équivalent du Pape, du grand chef, celui qui est l’incarnation même de la sagesse et le guide suprême. Il donne volontiers des conseils à quiconque a besoin de son savoir et est d’une extrême bonté – sauf si vous venez faire trop de bruit au monastère. Il fait son maximum afin d’être disponible pour ses fidèles, mais certaines obligations le poussent à devoir rester enfermés dans sa chambre parfois. Lorsque le Grand Prêtre meurt, un nouveau est choisi par délibération parmi les prêtres prétendants au poste. Généralement ce sont les Vestales et les Sages qui débattent sur la question.

Les Sages donc. Ce sont de puissants mages dont la magie est pure et sacrée. Cette magie les différencie des prêtres lambdas. Mais également leurs connaissances qui sont largement plus supérieures aux autres croyants. Ils servent de guides autant auprès des pèlerins et croyants que de guides pour les Vestales. Il est primordial pour eux de les protéger, de les élever et de leur enseigner l’intégralité de leurs savoirs.

Agnès Une Vestale ? Qu’est-ce que c’est ?

Une prêtresse chaste au cœur pur. Elles sont au nombre de quatre et chacune représente l’un des quatre éléments principaux qui composent notre monde : l'eau, le feu, la terre, et l'air. Elles possèdent également le rôle de guide mais à un cran bien plus important dans la mesure où les croyants pensent qu’elles ont un lien direct avec la lumière.
Lorsque l’Île de Lumière est apparue, l’existence de quatre sanctuaires élémentaires fut révélée dans le même temps. Qui ? Quand ? Où ? Comment ? Cela date de plusieurs millénaires, il vous sera trop difficile d’obtenir des détails à ce sujet. Mais une chose est sûre, lorsque le culte est né, il semblait évident que les sanctuaires et l’île avaient un lien étroit entre eux – et on ne croit pas si bien dire. Les quatre éléments sont signe d’équilibre pour permettre à la vie de prospérer, et s’ils avaient un lien avec le pilier de lumière, ce n’était pas par hasard. Ainsi, les Vestales furent nées il y a de cela des tas et des tas de générations plus tôt. Les fidèles étaient et sont toujours persuadées qu'elles peuvent mener, ensembles, les gens vers la lumière.

Mais pourquoi ? Comment nomme-t-on une Vestale ? Elles doivent être spéciales si les croyants pensent qu’elles ont un lien avec la Voie de Lumière, non ?

Personne ne sait d’où viennent les Vestales, leurs contrées natales sont un secret, elles ne doivent pas le savoir elles-mêmes. Lorsqu’elles arrivent en fin de vie, des sages partent aux quatre coins d’Héra afin de chercher des bébés de sexe féminin. A leurs yeux, seule une femme peut avoir le cœur suffisamment pur pour assumer le rôle de guide vers la lumière, et la sagesse de maintenir l’équilibre avec ses éléments confrères. Nous ignorions comment les sages font pour ressentir quel bébé sera le bon, mais leur sixième sens les trompe rarement. Ils savent quelle fille sera suffisamment pure pour assumer ce rôle.

A partir de là, les futures Vestales sont ramenées à Gaza Est et prennent le nom de famille « Oblige ». Pourquoi ce nom ? C’est leur devoir que de servir le culte et de guider les croyants, de jouer le rôle des épouses et gardiennes des éléments. Elles suivent une éducation considérée comme stricte à l’extérieur du monastère, on leur inculque tout ce qu’il y a à savoir sur la religion, leurs droits et devoirs quotidiens, jusqu’à ce que les Vestales décèdent et que la jeunesse puisse prendre la relève.

Une Vestale garde ce rang jusqu’à la fin de sa vie, ou, très rares cas, si le Grand Prêtre décide de la remplacer si elle ne sait pas tenir son rôle correctement. Elles ne sortent jamais de Gaza Est, sauf si le Saint Père leur confie une tâche particulière à l'extérieur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Contes et légendes d'Héméra   Dim 12 Juin - 22:54

Le Chaos


Il y a longtemps sur Spira, du temps où Zanarkand brillait encore de milles feux, on pensait que la Lune abritait un peuple aujourd'hui disparu. 


Si d'aventures, un voyage vous menait dans les ruines de l'ancienne cité, vous trouveriez peut-être des gravures à ce sujet. Le peu de choses lisibles raconte ceci :


Il fut un temps où la Lune était habitée. Un temps lointain et reculé où Zanarkand elle-même était encore jeune. Sur ce monde, quatre cristaux contrôlaient les éléments et assuraient la stabilité du monde. L'eau, la terre, l'air et le feu. Chaque habitant vivait en harmonie avec les éléments de son monde... Jusqu'au jour maudit. Ce jour là, une princesse avait été capturée par un chevalier noir. Le Mal primaire, le premier être maléfique de l'histoire. Il désirait simplement une rançon, mais malheureusement, il fut vaincu par un héros aux bonnes intentions. 


Le problème fut que cet être maléfique fut vaincu au point exact où convergeait la magie des cristaux. A ce moment, les cristaux eux mêmes devinrent maléfiques. Leurs gardiens suivirent et le mal s'étendit petit à petit aux hommes. 


Le héros béni par la lumière fut bientôt le seul être bon en ce monde. Il brava mille dangers et affronta les terribles gardiens : La Liche de la terre, Malyris des flammes, Le Kraken de l'eau et le souverain Tiamat de l'air. Les défaire lui permit de restaurer l'éclat des cristaux, mais il avait perdu quatre anciens amis. 
Il se rendit alors à l'ancien lieu où son premier ennemi était mort, corrompant le monde. 
Ses craintes furent confirmées : Son plus grand ennemi avait survécu. Il était le Chaos.


Le Chaos dans sa forme la plus pure et absolue. Le monde entier était en guerre à cause de lui. Le mal et les monstres s'y multipliaient. Les Hommes s'entre-dévoraient. Tout était Chaos. Lui, en était l'incarnation.


Le combat s'engagea, mais le guerrier, seul, ne pouvait espérer une victoire. Il réussit à blesser gravement son ennemi mortel mais fut amoindri en retour. La guerre éclatant entre tous les peuples finit par réduire la Lune en l'astre que l'on connaît aujourd'hui : dénué d'atmosphère et stérile. 


Il ne reste aujourd'hui plus rien de ce monde. On raconte toutefois que le guerrier survécu à l'aide d'un château voyageant dans l'espace. Il serait venu jusqu'à Zanarkand et son histoire conté à travers les générations. Il serait reparti dans son château et attendrait que d'autres héros le rejoignent dans sa quête. 


Le Chaos n'aurait pas disparu. Lui aussi attendrait son heure, sceller au centre même de la Lune... Qui sait quand il s'éveillera?


source image all ennemi FF1 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ringu Ju-On
Démon Abyssal

Démon Abyssal

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 11
HP : 400/2000
MP : 30/60
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Contes et légendes d'Héméra   Dim 12 Juin - 23:51

La Sorcière de la Mort 


Si vous vous rendez à Esthar, vous pourriez tomber sur certaines personnes qui vous parleront d'une jeune femme terrifiante. En effet, il se raconte depuis le jour de la formation d'Héméra qu'une jeune sorcière serait apparue près du Lac Salé. Il se dit même aujourd'hui que cette jeune femme est la Mort elle-même.

Elle apparaîtrait les nuits noires, quand aucun bruit ne résonne. Là, elle enverrait de pauvres innocents traînant près de l'endroit dans une autre dimension où le sol, les murs et la plafond sont tous quadrillés! Comme dans un jeu d'échecs! Elle commencerait alors à compter! Et si vous n'êtes pas cachés quand elle a fini... Ou si elle vous trouve... Vous disparaîtrez... 

Cette histoire aurait pu être une farce, mais voilà : des personnes ont bien disparu au Lac Salé dernièrement. On pensait d'abord que les concernés avaient utilisé la rumeur pour avoir une nouvelle vie, mais il n'en est rien. 
Plusieurs éléments du Seed ont été envoyés vérifier cette rumeur. La moitié n'a rien vu et l'autre n'est jamais revenu. Le mystère plane donc. La rumeur a enflé jusqu'à devenir une légende en deux ans seulement.

Comment peut-on avoir autant de détails cependant, surtout sans aucun survivant? Et bien, comme pour renforcer la légende, depuis l'attaque de Sephiroth et Ultimecia sur Esthar, on peut trouver des affiches apparemment postées par la dites sorcière! Si vous tombez dessus, surtout n'allez pas au Lac Salé de nuit! Qui sait ce qu'il pourrait arriver?!

 

Enfin, on raconte que le Seed abrite un survivant, mais l'information semble étouffée! Mais existe-t-il seulement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Contes et légendes d'Héméra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contes et légendes de Kirin Tor
» [Fraouctor 642 - SM X] Contes et Légendes
» Contes et Légendes du Monde des Douze.
» Salle des contes et légendes
» Contes et Légendes .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Pour commencer... :: Tout autour du RP :: Chroniques d'Héméra-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives