Salut
Accueil

Partagez | 
 

 La "grande" maison dans "le désert"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Dim 12 Juin - 20:41


Puisque Emi était convaincu de se mettre au travail, autant ne pas freiner son envie, maintenant qu'elle ressemblait à n'importe quelle vassa Al Bhede, elle allait attirer moins les regards que dans sa tenue dans laquelle il l'avait retrouvé à Esthar. Une fois débarqué, il avait oublié que son amie était du genre à l'aise avec le soleil. Ce n'est pas parce qu'une de ses techniques est basée sur la lumière que c'est forcément le cas de ses attributs mais dans un sens, tant mieux alors. En arrivant, aucun contrôle ou autre malgré l'état de crise mais quoi de plus normal, le pilote avait dû avertir ses compagnons que tous ceux ici présent étaient venue dans le but de prêter main forte aux siens. Même si devant le Refuge, on pouvait y voir des traces d'explosions sur les parois, certains étaient déjà en train de réparer cela et même dedans, c'était le même genre de travail, les gens se bousculaient presque pour venir aider ici et là.

Concernant Emi, elle pouvait aider aux soins mais préférait rester près de lui pour aider, ce qui n'était pas plus mal. Puis ce petit clin d’œil la rendait charmante comme tout. En même temps un rien féminin suffisait à Gippel pour lui donner un petit sourire aux coins des lèvres.

« Ok alors allons voir ce qu'on peut faire. »

Tout deux venaient poursuivre leur route, se rendant compte plus ou moins de la panique dans les lieux ainsi que la maîtrise de la situation. Certaines personnes venaient aider ceux et celles qui éraient dans les couloirs pendant que d'autre rejoignaient leur poste afin d'aider au plus vite. Gippel gardait un œil sur Emi pour poursuivre leur route afin d'arrivée dans ce qui était l'un des réfectoire du Refuge. On y mangeait et participait à quelques activités en tous genre d'habitude ici mais là, il y avait un coin pour ceux qui étaient sous le choc, ceux qui cherchaient à se rendre utile, bref, c'était le cœur du Refuge pour le moment. Avec sa camarade, il venait à la rencontre d'un Al Bhed qui semblait gérer la crise comme il pouvait.

« Excuse-moi, on viens d'arriver et je pourrais avoir un rapide résumé de ce qu'il y a faire qu'on puisse se rendre utile ? »

Le gars en question soupirait, non pas que ça l'agaçait mais on lui avait demander ça un nombre incalculable de fois aujourd'hui alors à force, ça devenait lassant, effectivement.

« Vous avez des compétences particulières ? » demanda-t-il sans attendre de réponse puisqu'il enchaîna en jetant un œil à sa feuille de note pour voir où l'aide avait le plus besoin de bras. « Il y a les infirmeries des divers blocs qui sont surchargé, l'attaque a blessé beaucoup de mondes malheureusement, petite ou grosse blessure, voir pire, bref, ce genre de situation demande toujours pas mal de main d’œuvre. On a les parois du Refuge à bouché d'abord provisoirement pour éviter que le sable ne s’installe dans les couloirs avec la nuit qui arrive plus vite qu'on ne le crois. En moins urgent il a quelques installations à revoir car forcément, on a dû couper le courant à divers endroit le temps de réparer certaines parois, certaines makinas afin d'éviter plus de blesser. Sinon vous pouvez toujours trouver quelqu'un qui a besoin d'un coursier, que ce soit en infirmerie ou à la réparation, on manque toujours d'un quelque chose sous la main mais bon, c'est plus utile si vous connaissez les lieux. »
« Il y a eu combien de victimes avec l'attaque ? » la question semblait une fois de plus agacé le type mais c'était plus de la tristesse dans son regard comme dans sa voix.
« Trop. »

Puis il tourna les talons pour aller donner d'autres directives dans le coin. Pour les deux arrivants, il restait encore bien des choses à faire. Gippel se tourna vers Emi, loin de rayonner de bonnes humeur comme on s'en doute mais gardant espoir malgré tout.

« On va faire un saut à l'infirmerie, toi tu pourras aider et moi je verrais si des makinas ont besoin de réparation dans le coin. »

Ils ne seront pas trop séparer comme ça et tout deux sauront se rendre utiles. Et méfiance si des soldats de la Néo-ShinRa traînaient dans le coin, Gippel avait remarqué quelques tenues étranges, idem pour leur apparence, un Al Bhed se reconnaît facilement avec ses cheveux blonds et ses yeux verts mais eux...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Lun 13 Juin - 17:50

Bon, au moins, j'avais réussi à pas passer pour un boulet auprès de Gippel qui acceptait volontiers mon soutien. Je le suivais en essayant de pas trop ralentir le pas en découvrant ce nouveau paysage et une architecture totalement différente encore. La technologie et la culture Al Bhed ne m'avait jamais intrigué auparavant, mais c'est peut être parce que j'en voyais pas encore la totale étendue, à vrai dire ?

Malgré tout, on voyait ça et là, les désastres causées... On attribuait cette attaque à un seul homme... A un homme que je connaissais... Mais c'était tout bonnement impossible... Je connaissais sa dextérité à l'épée... Mais je connaissais aussi son comportement, son coeur... Je mettais mes lunettes Al Bhed pour ne pas que mes yeux embués soit repéré par Gippel avant de les enlever une fois que j'avais réussi à chasser ces pensées... 

Gippel nous guidait alors que certains blessés nous regardaient passer, certains le regard hagard et vide... Ca faisait froid dans le dos, et je me jurais un peu plus de découvrir ce qui s'était passé alors. 

On arrivait devant un homme à qui Gippel s'adressait pour savoir où ça en était même si son interlocuteur n'avait pas franchement l'air enclin à coopérer. Allez savoir pourquoi... Mais je restais aussi discrète que possible, il me semblait même avoir entendu des soldats de la N-S parler... Un long frisson dans le dos avant de me concentrer sur l'échange. Il y'avait l'air d'avoir des tonnes de blessés... C'était fou... 

Arrivés à l'infirmerie, c'était l'hécatombe, il n'y avait pas assez de lits pour tout le monde alors on avait fait avec les moyens du bord, des tables, des coussins, des casiers couchés, pour pouvoir allonger tout ceux qui le devaient. D'autres se contentaient de s'étendre du mieux qu'ils le puissent sur des chaises. Les gémissements et l'odeur de produits pharmaceutiques rendaient l'ambiance et l'atmosphères insupportables. 

" Il y a trop de peu de lumières ici... La luminosité impacte sur le moral et la durée de guérison, hein ? Tu penses qu'on peut demander à ouvrir les volets ?" 

Je savais aussi que ça allait augmenter la température qui était déjà assez élevés compte tenu de toute la chaleur humaine présente dans la pièce. Gippel allait voir les makinas qui pouvaient aider et les remettre en état pendant que j'allais voir les infirmières. Certaines étaient exténuées, les stocks de potions étaient presque épuisées et la magie n'était pas le fort de ces gens là. Je fermais les yeux, et en écoutant la lame d'Hélios vibrer, je tentait de répartir la lumière du soleil sur le maximum de victimes et atténuer leur douleur. Ca me demandait beaucoup d'effort et je ne réussissai pas du premier coup. 

J'allais m'y remettre quand les deux hommes de la Néo Shinra revenaient. 

"Hey toi, t'es nouvelle ? "

Je restai figé en les regardant... Moi qui pensais que j'allais pas me faire repérer tout de suite. 

"Mheifko Ajejgk" Je disais n'importe quoi et j'espérais que les sonorités allaient les faire tomber dans le panneau.

"Roh, encore une de ces filles qui savent pas parler notre langue... 
Si ça se trouve, elle fait exprès pour pas te causer...
Ah ah très drôle, ça m'étonnerait, t'as vu ses yeux, elle dirait pas non même en Al Bhed pour que je la fasse crier un peu... Bon, allez, on rentre...

Je serrais le poing mais le rangea rapidement dans mon dos. Je lui aurait bien fait bouffer une tête de lit moi, mais il devait pas repérer que je comprenais ce qu'il disait. Finalement, il repartait d'ici... et je relâchai toute la tension dans mes muscles... 

"Fiou..." 

Je ne sais pas si Gippel avait assisté à la scène mais au moins, il n'y avait pas eu d'incident...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Dim 19 Juin - 20:26

S'ils voulaient se rendre utiles, il y avait de quoi faire ici. Gippel ne pensait pas que cette attaque avait fait autant de dégât mais après tout, si c’était bien ce gars qui était l'auteur de ce massacre, il y avait des chances pour que ce soit plus que de simples dégât matérielle pour que l'info' passe en boucle à Esthar. Mais maintenant sur place, il n'y a pas de temps à perdre à rêvasser, chaque seconde, chaque action peut compter pour ceux et celles qui ont besoin d'aides. Arrivant à l'infirmerie, il y avait bien trop de monde d'un coup, Gippel regrettait même de ne pas avoir un sort de soin sur lui pour les aider mais tant pis, il aidera comme il pourra. Emi lui demandait conseil concernant les volets, ce à quoi il n'en savait rien et demanda dans sa langue natale à une des services de soin s'ils pouvaient ouvrir les volets ? Pour seule réponse dans la même langue, il apprenait qu'ils avaient mieux à faire que ça. Mouai, ok pour la raison et donc ok pour Emi.

« Si tu veux, ils sont tellement débordés qu'ils n'ont pas une seconde à eux. Fait comme tu peux pour aider, certaines personnes ici parlent la langue commune, même un peu donc n'hésite pas à demander, ils pourront t'aider. »

Du moins s'ils comprenaient ce qu'elle voulait dire. Gippel venait s'occuper d'une des makinas qui avaient trop été utilisé, cela gérait la température de la pièce en envoyant un peu d'air frais. D'autres personnes bricolaient un peu dans leur coin en espérant que leur aide saura être précieuse pour ceux qui en ont besoin, chacun sa tâche. Par chance, il y avait déjà des pièces utiles ici et là, quant à lui, il usait de ce cadeau que le Mog lui avait offert et sortie de sa boule noire les outils sont il va avoir besoin. Il bossait dans son coin en gardant quand même une oreille pour Emi à défaut d'avoir deux yeux. Alors évidemment que des gars de la Néo ShinRa se rapprochaient d'elle en répondant de manière infecte à Emi en supposant qu'elle comprenait pas, il laissa traîner sa boule à outil non loin des pieds de ce type qui en tomba à la renverse.

« Uibc, yddahdeuh ui juic saddaw mac beatc, ypnidec. »

Il disait cela avec son grand sourire, l'air de dire de faire attention, ce qui provoqua quelques jurons de la part du soldat qui reprenait sa route. Il était conscient que se faire remarquer d'une mauvaise façon ne serait pas une bonne idée, surtout en temps de crise comme ça. Une fois parti, il leva le pouce en souriant à Emi, la voilà vengée de ce crétin ! Pendant que Gippel réparait cet engin et qu'Emi s'occupait des gens comme elle pouvait avec sa lumière, ce fut quand même une petite aide pour tout le monde. Surtout une fois que la clim semblait revenir. Ça plus la lumière d'Emi, voilà qui aidait bien des gens. Mais même ainsi, ils avaient encore du pain sur la planche, Gippel venait à aider dans la même pièce en s'occupant d'une makina, celle qui gérait l'eau afin de la rendre plus fraîche car là, elle était un peu... tiède. Tiède, par cette chaleur, ce n'est pas agréable. Mais Emi allait vite être un peu plus occupé car une des personnes en charges des blessées venait la voir avec une maîtrise de la langue... moyen.

« Vous. Nous avoir besoin de aide. Tu pas peur du, hmm... cyhk ? »

Elle montra du doigt une des blessures d'un homme où le tissu était rouge.

« Tu avoir magie soin, non ? Tu aider ? »

Chacun sa tâche dans cette dure épreuve.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Mar 21 Juin - 15:45

Gippel était très attentionnée envers moi mais pas que. Envers tout ceux qu'il aide en rétablissant des makinas qui aident au confort de tous ces gens. Envers moi parce qu'il a très vite compris ce qui s'était passé et m'a obtenu une petite vengeance personnelle en faisant tomber sa trousse outils sur les pieds du soldat. Je lui adressais un sourire alors qu'il levait les pouces vers moi. 

Je sentais quelque chose bouger dans ma sacoche, cela ne pouvait être ce petit bébé chocobo. Il n'avait pas encore assez grandi pour se déplacer de lui même, mais par chance, il était encore assez petit pour se nicher confortablement dans cette sacoche fait d'un matériau assez rigide que je pouvais accrocher à ma ceinture. Il serait parfois trimbalé dans tous les sens mais j'avais organisé ça comme il le fallait pour qu'il se sente à l'aise. 

Un Al Bhed venait vers moi et essayait de me faire comprendre qu'il avait besoin mais sans pouvoir retrouvé un mot. J'avais vu la personne et il me semblait comprendre que ce mot signifiait sang. Je hochais la tête pour faire la réponse la plus compréhensible possible et m'approchai de ce blessé. 

L'homme pointait du doigt la plume de chocobo, l'insigne que j'avais acheté pour me protéger. Il reconnut pourquoi j'avais ce choix et j'étais curieux de voir que l'homme n'était pas du tout Al Bhed et semblait content de trouver quelqu'un à qui parler plus simplement. 

"Monsieur, je ne suis pas sûr que médicalement, on ait ce qu'il faut pour vous soigner dans les règles de l'art. Mais, je pense pouvoir cautériser votre plaie et ça vous fera beaucoup moins souffrir et évitera les risques d'infection. 
Je croyais que la Cavalerie Chocobo n'existait plus ? 
Oh, vous parlez de mon insigne... Oui, mais j'en faisais partie et je le garde en souvenir. 
Vous savez, quand la Cavalerie était là, on se sentait en sécurité. Je vous fais confiance pour faire ce qu'il vous semble juste..." 

Ca me faisait plaisir et en même temps, mon coeur se serrait. Après tout, j'avais bien changé de voie depuis cette époque là même si je ne pense pas que je l'aurai quitté si l'histoire de Spira s'était déroulée autrement. Mais cet homme, lui, avait toujours connu cette institution et ça faisait chaud au coeur. Je m'attelais à concentrer la lumière avec ma lame sur sa plaie assez profonde et si je lisais la souffrance dans son regard, je sentais une certaine sérénité chez cet homme malgré tout.

"Dites moi, comment vous vous êtes fait ça ? 
C'est cet homme et sa rapière... 
J'aimerais avoir votre version des faits. 
Cet homme est arrivé en volant, il avait des ailes. Il était vêtu de rouge et semblait déterminé... Mais... Je ne sais pas, il semblait avoir des hésitations dans son regard. Il a tué plusieurs hommes de sang froid et semblait intouchable. Tout le monde était pris de court... 
Il a dit quelque chose ? 
Il marmonnait, c'était inaudible mais sa voix semblait en désaccord avec ses gestes beaucoup plus puissants et affirmé. Et puis, il est reparti comme il est venu. On ne sait même pas ce qu'il est venu chercher...

L'homme ferma les yeux. J'avais fini le sort mais la souffrance l'avait épuisé. Au moins, il serait sain et sauf, du moins, je l'espérais. Je rejoignais Gippel, le temps de voir si quelqu'un d'autre m'appelait au secours. 

" Je fais de mon mieux mais il y'a énormément de blessés ici... Tu t'en sors ?" 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Dim 26 Juin - 20:30

Chacun sa tâche, Gippel n'était pas du genre à tourner de l’œil en voyant une goutte de sang mais lui et la magie, ce n'était pas trop ça à l'époque où il n'y avait que Spira et même si cette histoire de gemme était plus simple à comprendre et à manipuler, il n'était pas trop à l'aise... pour ça que le peu de magie qu'il avait passait avant tout par son arme, ce n'est pas dans sa paume que naissait la magie mais dans son arme. Bref, il laissait le soin aux personnes qui savait l'utiliser, lui, il s'occupait de soigner les makinas, voilà qui était plus son rayon mine de rien. S'occupant d'une seconde makina après avoir vengé Emi des deux abrutis de soldats, il se concentra ailleurs sur un engin qui allait lui donner un peu plus de fil à retordre. Il gardait Emi à l’œil. Comme elle ne semblait pas avoir trop de soucis pour le moment, il se concentra un peu mieux sur son travail.

Mais ce n'était pas aussi simple que l'autre, cette makina était assez vieille et elle avait besoin d'un peu plus de soin, certains câbles étaient user, certaines pièces semblaient en bout de route, le bon vieux Gippel va avoir du pain sur la planche ! Il se concentra pour échanger certaines pièces, réparer certains câbles si possible, bref, il n'était pas au bout de ses peines. Quand Emi revint vers lui, il avait les deux mains occupées en tenant un câble de rechange dans sa bouche. Évidemment, la makina était éteinte, il va pas se blesser quand même. Il leva rapidement son œil sur elle en lui souriant comme il pouvait malgré le câble dans sa bouche et sa concentration à son maximum.

« 'en fort... un peu réchis'ance mais... en 'oi l'bout ! »

Il libéra une de ses mains pour prendre le câble et le changer en retirant un ancien bien usé par le temps où le plastique autour semblait bien rongé avant de manipuler l'intérieur de la makina avant de refermer le capot et mettre cette dernière en route. Bien qu'il y eu quelques petits bruits bizarres mais en essayant, il prit un gobelet d'eau et elle était bien fraîche ! Voilà qui pourrait aider !

« Bon, pour ça, c'est régler ! Après je ne sais pas s'il y a d'autres makinas qui ont besoin d'aide ici ? Au pire, on peut toujours aller se rendre utile ailleurs si tu veux ? »

Emi savait bien faire autre chose de ses mains que de pouvoir guérir les blesser, même sans jouer les gros bras, elle pouvait bien aider à réparer le refuge, ne serait qu'aider les gars qui bossent pour réparer le Refuge dehors ou dedans. Le soleil cogne bien fort donc un peu d'eau ne serait pas de refus. Peu importe où ils se rendent, recevoir de l'aide est toujours bon, peu importe où ils donnent cette aide. Ici, les gens semblaient savoir ce qu'ils faisaient pour soulager les blessées, il restait bien des makinas qui ont besoin d'aide et Emi pourrait se rendre utile aussi, y a bien des volontaires qui plus ou moins de bonnes qualifications pour aider alors pour elle ne pourrait pas elle ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Lun 11 Juil - 11:52

HRP ::
 

Je m'étais occupé de l'homme qui, malgré tout, avait pu me donner des infos ou plutôt des indices sur ce que je devais appréhender comme découverte sur le massacré perpétué ici. Je rejoignais Gippel affairé à réparer une de ces machines servant de l'eau lui demandant si ça allait, par commodité. 

Il me répondit alors qu'il avait un câble dans la bouche, j'avoue ne pas avoir vraiment compris ce qu'il avait dit même si j'en avais compris le sens. J'avais l'impression qu'il gérait vraiment avec ce qui était technologique, tout comme Cixi. C'était quelque chose dans lesquels les Al Bhed étaient baignés apparemment. Une fois, la machine réglée, il regardait autour de lui, si autre chose était utile. Aucun homme en souffrance directe et du matos venait d'arriver pour s'occuper des blessés au mieux. Je voyais pas non plus de machines en mauvais état.

"C'est rigolo, certaines de ces machines ont un petit air de celles du Fort Condor ! " 

J'aurais peut être dû éviter de dire ça... Peut être que Gippel ne voulait pas entendre parler de Gaïa, à l'heure qu'il était. Et le mot "rigolo" était peut être à proscrire également ?

"Je pense qu'on sera plus utile autre part. Ne m'épargne pas, hein ? Je peux faire des trucs plus compliqués ou dangereux, tu sais ? Je te suis." 

Car au final, je ne souffrirais jamais autant que les gens d'ici, hein ? J'avais déjà oublié la tenue dans laquelle je me trouvais, peut être parce que d'autres étaient habillés relativement pareille. Et pour meubler sur la route, j'avais deux trois questions à lui poser.

"Ne vois pas ça comme indiscret ou pour critiquer, hein ? Mais comment ça se fait que vous vous y connaissiez autant en mécanique et tout ça ? Et surtout, pourquoi les filles portent des trucs aussi moulants ? En vrai, y'a d'autres vêtements pratiques mais qui sont moins... "pervers" ? Je veux dire... Elles ont le choix au moins ?" 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Mar 19 Juil - 20:27

Bon, au moins voilà qui était réglé ici pour le moment. Les makinas semblent ok, les blessées, ça va ils peuvent gérer sans Emi, ce n'était que peu de chose mais c'était un soulagement pour les patients comme le personnel ici. Ils pouvaient bouger un peu pour voir si on avait besoin d'eux ailleurs. Le duo pouvait donc continuer sa route et voir où leur service pourrait rendre service à bien des gens ? Côté makina en panne, ça ne devait pas manquer dans le coin mais un endroit où Emi pourrait user de sa magie, de ses soins, sachant que Gippel voulait garder un œil sur elle ? Il n'était pas rassuré de la savoir rechercher par la Néo-ShinRa alors même si elle était différente de son avis de recherche – surement – il préférait rester tout près, au cas où. SI elle pensait avoir fait une gaffe en évoquant Gaïa, c'est raté car d'une part, Gippel sait que c'est a priori la faute de ce Genesis et non de tout un monde et de deux, il ne savait même pas c'était où ce Fort Condor, il ne se privait pas pour le signaler d'ailleurs.

« Aucune idée, j'y ai jamais mis les pieds. »

Avec Eli', ils avaient visité quelques endroits en cours de route, que ce soit Dollet pour Eli' ou d'autres endroits principalement sur Dol, Gaïa, il n'y a eu que peu de choses là-bas au final ? Même pour Héra d'ailleurs. Mais pour ce qui était de mettre Emi dans une situation dangereuse, autant éviter ! Cela ne lui ressemblerait pas s'il acceptait une telle demande !

« Pas question. Si on doit sortir ou faire quelque chose de plus physique pour aider, tu risques d'attraper un coup de chaud. Les gens pensent toujours que sous prétexte que le Refuge est bien frais, ils ont rien à craindre du soleil. Tant que tu n'es pas habitué, autant éviter. »

Et puis qui dit dangereux dit accident, qui dit accident dit attirer l'attention et dans le lot, il peut y avoir la Néo ShinRa qui recherche Emi. Eh oui, le Gippel pensait à tout, mine de rien, il ne faut pas croire, il gère quand il veut. Mais en continuant leur chemin à travers les couloirs, ils cherchaient toujours où se rendre utile en passant pr-s des autres personnes toujours aussi débordé à courir à droite et à gauche. Dur dur de se montrer en tant que leader mine de rien ! Pour ce qui était de l'avalanche de questions, cela le faisait sourire et il s'arrêta même en cours de route pour pousser un petit rire avant de reprendre.

« Pour tenter de te répondre en ordre, ce qui est makina, on n'a pas vraiment choisi, c'était comme ça puis c'est tout. J'ai grandis en voyant ma famille, mes amis chercher des makinas dans le désert, sous l'eau, tenter de les faire fonctionner en espérant que cela soit le point faible de Sin. Même nos armes les plus puissantes n'ont pas réussi à le tuer. Cela dit, on a au moins le mérite de l'avoir amputé de ses deux pattes avant quand lady Yuna nous en débarrasse. Comme quoi, Yévon critique mais sans nous, si ça se trouve, il serait toujours là... »

Ha, Yévon et Al Bhed, c'est comme les Chocobos et les Cjocobogres, ils ne sont pas fiat pour s'entendre. Pourtant d'après Rikku, Bevelle a tout de même pleins de makina dans son temple alors pour des gens qui crachent sur les makinas, y en a quelques-uns qui sont bien content de les avoir. Sinon Gippel ne connaissais pas l'origine de ses racines, les Al Bheds ont toujours défier Yévon en usant des machines, après, il ne connaît pas le commencement et ainsi de suite.

« En réalité, on invente très peu de makinas. Tout ce que tu vois, neuf makinas sur dix sont juste des vieux trucs qu'on a réussi à faire fonctionner. Nos ancêtres étaient bien meilleurs que nous pour avoir réussi à faire tout ça, nous, on est peu de choses face à leur talent. La moindre des choses pour les honorer, c'est de réussir à faire fonctionner les makinas et qu'elles servent pour le bien commun. »

Difficile à croire que tout ce qui se trouvait autour d'eux n'avaient pas le moindre plan, même si certains tentaient d'en faire actuellement, c'était moins fidèle que les vrai. D'autant plus que certaines makinas sont dur à démonter alors... Ce n'est pas gagné. Et enfin, pourquoi les filles portaient des tenues sexy ? Il n'y a jamais vraiment pensé, pour lui, il n'avait rien à redire sur cela. C'était très bien comme ça. Même si c'est vrai que les tenues de Spira ont aussi de beaux atouts pour le séduire, il reste fidèle à ses racines.

« Je te rassure, elles ont le choix de porter ce qu'elles veulent. Mais si cela peut te paraître débile ou illogique de porter ce genre de chose en plein soleil, sache que c'est toujours mieux que les trucs trop léger, trop ample. Le soleil ne passe pas à travers pour commencer et puis si on trouve une oasis ou qu'on est près de la mer, c'est agréable de piquer une petite tête dans l'eau sans en ressortir avec des vêtements dix fois plus lourd. Le tissu et la matière ne retiennent pas l'eau ou très peu alors on peut se rafraîchir sans se faire cuire avec les vêtements quand on va sécher au soleil en travaillant. De même que face à une tempête de sable, c'est pratique de ne pas être entraver dans ses mouvements. Le sable qui nous arrive dessus dans une tempête peut faire mal parfois, c'est exagérer mais crois moi, ce n'est pas loin de la vérité quand je dis que certaines tempêtes te donne l'impression de te faire caillasse. Alors crois moi, tu préférais avoir ça sur toit que ton ancienne tenue en étant dans le coin. Puis je te l'ai déjà dit, non ? Moi, je trouve que ça te va plutôt bien ! »

Eh oui, les chats ne font pas des chiens. Tout les Al Bheds n’étaient pas comme lui mais Gippel cachait peu ses pensées. Loin d'être un pervers, c'était un gentleman mais qui savait apprécier ce qu'il avait sous l'œil quand le hasard faisait bien les choses. Arrivant près d'un des trous sur le Refuge, cet endroit pouvait avoir besoin de son aide ? Rien de trop mécanique mais il faut souder le trou pour éviter les tempêttes nocturnes et que le Refuge ne soit trop froid. S'il fait très chaud sur l'île le jour, la nuit, c'est tout le contraire.

« Bon, je pense qu'on peut aider ici. Tu vois ses grands trucs, on va me hisser pour que j'aide à bloquer le trou, toi, tu as juste à m'envoyer les outils, ce qu'on aurait besoin. »

Pas besoin de viser, il y avait aussi des petits paniers accrochés pour envoyer cela en tout sécurité. Une chance, car si Emi envoie une clé à molette en visant mal et qu Gippel la reçoit avec sa tête, Emi va avoir un blessé à soigner en plus. Voilà qui ne devrait pas être compliqué et puis dans ce coin, il y avait beaucoup de personnes non-Al Bhed donc ça devait parler la langue commune. Le trou dans la paroi était quand même grand, cinq mètres de longueur enivrions. Même si les autres ont déjà bouché une partie, autant finir ça avant la nuit.

« Tu te sens capable de jouer le rôle de mon assistance personnelle ? »

Ne voyez pas de message caché, il parlait sérieusement malgré le ton employé et le large sourire déployer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Mer 20 Juil - 13:57

On avait donc quitté ce qui servait d'infirmerie géante pour continuer dans les couloirs à la recherche d'une aide quelconque à apporter. Je ne quittai pas Gippel d'une semelle car j'avais vraiment peur de me perdre. J'étais incapable de m'orienter ici. Il ne connaissait pas le Fort Condor, ce n'était pas très étonnant après tout car même sur Gaïa, de ce que j'avais compris, c'était rare que les gens s'y aventurent sans raison. Beaucoup y faisait escale parfois pourtant. 

Mais, si je proposais d'aller voir dehors, Gippel m'en dissuada à cause des températures vraiment chaudes. Je faisais la moue quand il semblait me le déconseiller, j'avais un peu l'impression qu'il voulait me surprotéger... Bon, okay, c'était mignon mais je veux pas qu'il me sous estime non plus ! Alors, j'observai autour de moi et lui posais des questions sur les Al Bhed. Les makinas, c'est une sorte de partie intégrante de leurs cultures. Il semblait me convaincre que les Makinas étaient une bonne chose mais je n'en doutais pas...

"Tu sais, je... va pas croire que j'idôlatrais Yevon ou quoi que ce soit, hein ? C'est juste que tout le monde faisait comme ça et qu'ils ignoraient la technologie, j'ai eu le temps et les occasions pour m'apercevoir de leurs bienfaits. Enfin, pas toujours, ça dépendait. N'empêche... comment t'arrives à expliquer que la Néo Shinra aide autant les Al Bhed que Yevon, je trouve ça un peu bizarre, pas toi ?" 

Mais je revenais sur une touche moins grave, en parlant des tenues. 

"Mouais, tu sais que tu arriverais à me convaincre ? Par contre, j'espère bien que ça me va bien ! Je l'aurais mal pris si tu m'avais dit le contraire ! Pour que ce soit équilibré, tu pourrais être torse nu, hein ? Non, bon, j'ai rien dit..." 


Puis, on arrivait à un endroit que Gippel savait que l'on serait utile. Il m'expliqua la manière dont il procédait avant de me demander si la tâche qui m'incombait me semblait jouable... Sérieux, je devais lui donner les outils, encore heureuse que je savais le faire ! 


"Sinon, moi, je suis peut être plus légère que toi pour me hisser là haut ? " Mais je me ravisai de continuer mon idée puisque même si ce serait moins compliqué pour moi d'accéder là haut, je ne saurais pas trop comment procéder. Je confirmai donc que je m'acquitterai de ma tâche et je continuai de lui parler. 


"Dis, moi, tu es un leader ici, non ? Parce que tout le monde court dans tous les sens, on dirait que tout le monde est volontaire mais que l'organisation n'est pas votre fort... Peut être que tu pourrais faire un discours, ou aider à la cohésion ?" 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Mar 26 Juil - 20:11

Il ne faut pas dire que les makinas sont forcément le bien, certaines makinas étaient des armes et si pour Gippel, ça veut avant tout dire se défendre contre un monstre ou Sin à l'époque, cela peut aussi servir à faire le mal entre de mauvaises mains. Mais pour suivre ce qu'Emi lui disait, honnêtement, il ne savait pas comment la Néo ShinRa était aussi copain avec eux qu'avec Yévon ? C'est vrai que c'était louche car ce n'est pas comme si ce dernier avait tout fait pour rapprocher les deux camps afin de faire la paix, non ? Il ne savait pas trop, tant sur cette question que leur alliance car Gippel avait beau diriger les Pro Makinas, il n'était pas pour autant le chef ici donc ce choix n'était pas sa faute. Même s'il se posait quelques questions à ce sujet, il n'avait pas vraiment de réponse. Il ne pouvait donc que supposer certaines choses. Il vérifia quand même autour de lui avant de donner sa réponse, au cas où.

« Je trouve ça bizarre aussi mais ce n'est comme si c'est moi qui avait décidé cela ? Puis ils avaient peut-être leur raison d'accepter leur aide ? »

Il est vrai que quand on voyait le Refuge avant son attaque, c'était super beau et super classe comparé à ce qui restait de l'ancien Refuge qui avait sauté pour éliminer Guados et monstres encore dans leur ancienne maison. Continuant leur chemin vers leur prochain objectif, ils bavardaient un peu du reste, comme du fiat que sa tenue lui allait bien et était avant tout pratique. Et qu'avait-il entendu ? Un défi ? Gardant un certain sourire amusé, il aurait vraiment pu la prendre au mot s'ils n'avaient pas encore une montagne de choses à faire pour se rendre utile. Mais une chose à la fois.

« S'il n'y a que ça pour te faire plaisir, rappelle le moi plus tard, ok ? »

Était-il sérieux ? Qu'Emi repose sa question une fois au calme, elle verra bien s'il était sérieux ou non en disant cela. Mais pour ce qui était de leur nouveau job, il n'était pas fan de son idée. Malgré son côté gentleman, n'allez pas croire que ce qu'il pensait était sexiste mais Emi qui répare cette paroi, il n'y croit pas. Il connaissait des femmes Al Bhedes capables de faire ça donc ce n'était pas une question de sexe mais faut-il rester au soleil près des soudure, déployant plus de chaleur encore et fixer les plaques provisoires pour boucher les trous. Il ne doutait pas qu'elle fût plus légère que lui mais c'était une question de matériel et de compétence avant tout.

« Pour le coup, je préfère compter sur toi pour m'épauler, une chance que le soleil ne soit pas à son zenith mais bon, ce sera déjà une fournaise. »

Même si Emi proposait qu'un discours pouvait aider, ce n'était pas faux mais ce n'était pas totalement vrai non plus. Ne pas mélanger les makinas.

« Si tu veux, au sein du Refuge, il existe plusieurs factions Al Bheds, chacune aidant dans un domaine plus ou moins précis. Non seulement mon groupe est récent et petit en plus donc je pourrais peut-être aider si mon discours est bon, sinon, ce ne sera pas très motivant... On verra cela pour ce soir ou demain matin, ce sera peut-être une bonne idée ? Mais avant ça, exhaussons ton souhait. »

Qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour une demoiselle ? Il retira ses bretelles avant d'en retirer ses vêtements pour le haut de son corps du moins avant de remettre ses bretelles tout en conservant ses mitaines. Il n'était pas aussi musclé qu'un grand et fort Ronso mais il avait quand même de belles formes. Et les plus attentifs remarquaient une cicatrice qui laissait sa peau plus clair au niveau de son ventre mais cela n'est pas le genre de chose qu'il aime parler. Quand on lève les yeux, on remarque que les hommes Al Bheds déployé pour cette tâche étaient en majorité torse nue mais il faut dire qu'il fait sacrément chaud et que sans leur peau bronzée, ils crameraient bien là-haut !

« Suis-moi, je vais aller me préparer pour grimper là-haut, quant à toi, va falloir que je t'apprenne quelques signes pour ton boulot. Si je tends les deux mains, paume ouverte, c'est que j'ai besoin d'une nouvelle réserve de gaz pour le chalumeau, si je fais le signe de boire, évidemment, c'est pour avoir de l'eau, si je baisse le bras, c'est pour descendre un peu. C'est que ça chauffe là-haut. Ha et si je dessine un carré avec mes doigts, c'est pour avoir une nouvelle plaque à fixer mais ça, tu auras besoin de l'aide des autres. Et si ta un soucis, n'hésite pas à tirer sur la corde pour attirer mon attention. »

Emi n'aura pas besoin de la retenir à la force de ses bras, il y avait une makina pour ça mais son aide sera évidemment la bienvenue. Emi pouvait toujours demander conseil aux autres si elle avait un doute sur le code ou sur autre chose. Rien ne l'empêchait de se faire des amis. C'est juste qu'il faut éviter de côtoyer la Néo ShinRa mais sans ça, elle était libre de faire ce que bon lui semble. Maintenant bien protéger pour son job, Gippel n'avait plus qu'à expliquer comment fonctionnait la makina, ça n'avait rien de bien sorcier.

« La flèche gauche et droite, c'est pour me rapprocher d'ici ou de la fissure, quant aux flèches haut et bas, c'est pour me faire grimper ou descendre plus bas, c'est pas compliqué. Allez, en avant Emi, fais moi grimper là-bas ! »

Harnais attaché, il ne lui restait plus qu'à rejoindre ses camarades pour bosser un peu.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Jeu 28 Juil - 12:24

Mouais... Bon, Gippel avait peut être pas la même aversion envers la Néo Shinra que moi. Faut dire que moi, je m'étais enrôlé dans la faction ennemie, qu'ils n'avaient rien fait pour moi et que maintenant j'étais une des ennemies numéro 1. Gippel, même s'il reste méfiant, voit peut être un côté un peu moins obtus de la situation. Je savais que ce débat pourrait être éternel et qu'il fallait peut être pas trop discuter de la Néo Shinra dans des locaux qu'ils avaient financés... 

Même si pour le coup... Il n'en restait plus le côté flambant neuf que le refuge avait lors de sa restauration. C'était pas la première attaque que les Al Bheds avaient à essuyer, je m'en rendais davantage compte maintenant que j'avais acquis un oeil plus critique sur les événements et de ne plus me fier à la seule source d'information que j'avais, comme le font encore énormément de gens... 

D'ailleurs, le trou béant dans la paroi, en face de nous, en était une preuve formelle. L'attaque de Genesis (dont je n'avais toujours pas recoller les morceaux) avait fait des dégâts autant physique que matériel. Je voyais que Gippel était un peu peiné alors je tâchais de changer de sujet, en parlant des Al Bhed. J'avais dit que c'était pas équitable, si lui, n'était pas torse nue... MAIS QUELLE CRUCHE d'avoir dit ça ! Et il l'avait pris au pied de la lettre en me disant de lui rappeler. Arf, réfléchis avant de parler, des fois... 

J'embrayais sur un tout autre sujet maintenant qu'il m'avait dit cela et qu'il m'avait aussi expliqué les raisons de ce que j'avais à faire pour lui donner un coup de main. J'avais répondu en demandant si son statut ne lui permettait pas de faire un discours. Peut être qu'à sa réponde, j'allais dire quelque chose en regrettant de l'avoir dit. 

"Je comprends pas trop... J'ai l'impression que les Al Bhed manquent vachement d'unité. Y'a ceux qui parlent que Al Bhed, d'autres qui parlent couramment. Y'a ceux comme toi, très ouverts sur le monde extérieur et d'autres, reclus dans leurs idées. Mais... Après ce genre de catastrophes, vous ne devriez pas être tous unis. Je... Désolé, ça peut paraître facile de dire ça pour moi..." 

Et ça me rappelait la bêtise que j'avais fait à Deling City, pour ce qu'il me semblait être le bien de tous, j'avais clamé notre appartenance à la Néo Avalanche. Depuis, même s'il me semblait que ce serait le cas autrement, Victorique et Cixi en pâtissaient... Peut être qu'il fallait que je sois moins spontané parfois, au risque de blesser ou d'entraîner des choses néfastes... 

Mais là, j'étais surtout surprise par ce qu'allait faire Gippel. J'avais entendu que le mot "souhait", alors perdue dans mes pensées. Et je le vis retirer le haut, juste devant moi... Je rougissais et détournait les yeux, je commençais à comprendre... Qu'est-ce que je lui avais laissé s'imaginer... Bon, pas mal d'Al Bhed autour de nous, l'étaient aussi. Alors peut être qu'il se jouait de moi en faisant croire que c'était "mon souhait" de le voir ainsi. Mais, faut dire ce qui est, je regardai un peu... 

Bah quoi, j'allais pas forcément le revoir ainsi, de toute manière. Je le suivais pour qu'il me montre les différents gestes et procédures à effectuer pour être le meilleur soutien possible. J'espérais me montrer à la hauteur même si je pensais avoir tout compris à ses consignes. Car quand il commençait à me montrer plusieurs signes, j'avais un peu paniqué. Mais après coup, la plupart m'avait semblé logique. 

"Compris !" 

Gippel s'était attaché au câble le reliant à la machine avec une espèce de poulie. J'appuyais sur le bouton du haut pour le faire monter. J'appuyais timidement mais, pensant que la réaction serait immédiate et qu'il ne se passait rien, je réappuyais davantage. Je voyais alors Gippel monter un peu puis faire un grand saut en l'air... Ouch, j'espérais que je lui avais pas fait mal. 

"Oh désolé... Je pensais pas avoir appuyer si fort..."

Plus haut, un autre Al Bhed affairé à la même tâche que lui, lui parla en Al Bhed. Il semblait connaître Gippel même si dans ma tête, tous les Al Bhed se connaissaient, allez savoir pourquoi. 

"Amma acd byc sulra dy huijamma lubeha Gippel" 

C'était assez perturbant de voir des gens parler une langue qu'on connaissait pas. Du coup, je me concentrais sur ma tâche. J'attendais que Gippel me confirme qu'il était à la bonne hauteur et d'ajuster sa position pour qu'il puisse commencer à travailler. Autour de moi, ceux qui étaient à terre, s'affairaient et me désignait une première tôle que je puisse les aider à la monter. 

C'était assez lourd mais à plusieurs, le côte encombrant ne paraissait pas l'être tant que ça. Je commençais à piger le coup au fur et à mesure. Et même si les premiers lancers d'outils n'étaient pas tous réussis, je n'avais pas visé Gippel ni blessé quelqu'un. C'est ce qui m'aurait le plus gêné, je crois. Je comprenais qu'il fallait qu'on finisse le plus tôt possible car la nuit est assez traître ici. Alors, je donnais toute ma réactivité possible. Mais, je crois que j'aurais bien mérité qu'on se pose, une fois que ce serait fini !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Mar 2 Aoû - 19:46

C'était marrant de la taquiner mais c'était marrant de taquiner ce genre de fille tout court. Même Eli' autant qu'Emi', après, ça dépend des filles. Il y aurait celles comme cette Erza qui lui aurait surement coller un poing pour le faire taire, le genre trop timide qui aurait été dans un coin se calmer ou celle comme elle, qui détournait le regard même si Gippel savait qu'elle allait jeter quelques coups d'œil, pas forcément pour se rincer l'oeil mais par curiosité. Est-ce qu'il avait des tatouages, des cicatrices, ce genre de chose. Une fois sa petite leçon sur les commandes, il semblerait que tout soit ok pour elle. Gippel n'avait pas vraiment réagit à ce qu'elle avait dit sur l'unité entre eux, c'était vrai et faux et à la fois. Pour ce qui est de la langue, chacun faisait comme bon lui semble. C'était mieux d'apprendre la langue commune surtout depuis Héméra, tout le monde semblait parler la même langue, après pour le reste, il faut mettre ça sur le dos de la crise actuelle. C'était dur à gérer et de parler en même temps en êtant tous sur la même longueur d'onde.

Commençant à se mettre au travail, Emi prenait en main les commandes non sans quelques acrobaties de la part de Gippel mais rien de casser donc ça allait de ce côté là. Commençant le travail, un de ses camarades prenait Emi pour une de ses conquêtes, il est vrai qu'il avait ce genre de réputation surtout auprès des Al Bhed/es mais ce n'est pas forcément le cas. Il ne saute pas sur tout ce qui bouge non plus et puis, il préférait agir doucement, mais surement.

« L'acd byc sy lubeha, zicda iha ysea xie sa vema ih luib ta syeh. »

Autant dire la vérité mais après, va-t-il déclarer sa flamme à Emi ? Trop tôt pour être fixé sur ça, il ne la connaissait que depuis quelques heures – enfin vraiment connaître – alors il ne savait même pas s'il avait des sentiments pour elle, c'est pour dire. Bref, il se mettait au travail en mettant des lunettes sur son nez afin d'éviter d'être trop illuminé par les flammes du chalumeau, surtout que ce serait dommage de se blesser le seul œil qui lui restait. Continuant de bosser sous le soleil de plomb qui chauffait les parois du Refuge, Gippel alternaient entre boulot et une bonne rasade d'eau, tant pour sa bouche que son corps et bon sang que ça faisait du bien ! Ce fut de longues minutes voire une bonne heure qu'il avait passé sur ce trou avec les autres, il ne restait qu'une partie à boucher mais cela va se faire de l'intérieur du Refuge et pas la peine d'être aussi nombreux, sa partie était finie ici. Redescendant doucement, il revint sur la terre ferme et cela faisait aussi du bien de pouvoir se tenir sur ses jambes et non rester en l'air. Mais forcément, être aussi en l'air et revenir comme ça, sur la force de ses jambes, il tanguait un peu et se tenait à une makina. Non, pas avec l'aide d'Emi, il était couvert d'eau et de sueur alors... il a vu plus romantique comme aide, là, si elle le fait, ça va vite passer de romantique à écœurant...

« On en as terminé ici, ils peuvent gérer ça seul... »

Le trou était assez grand pour une plaque et encore, donc ils pouvaient gérer à deux ou trois grands maximums. Gippel se reposait un instant en buvant un peu d'eau fraiche sans retenue, ça faisait un bien fou, il avait l'impression de cuire sur place.

« Vu l'heure, je pense qu'on pourra aller souffler et manger un morceau... »

Pour la douche par contre, avant ou après ? Temps normal, il dirait bien avant mais il n'était pas le seul avoir beaucoup transpiré alors ils vont tous se jeter dessus et l'attente risque de se faire ressentir, tant chez les hommes que chez les femmes. Rien ne les empêchait de souffler dans un coin avant de songer à manger ou à se laver. Il gardait ses affaires dans une de ses mains, même s'ils allaient finir au sale, il ne voulait pas les remettre de suite, sinon ça allait coller. Il prenait une des serviettes disponibles pour s'essuyer un peu quand même avant de se redresser doucement en étant toujours aussi crevé.

« Tu veux qu'on aide un peu ailleurs une dernière fois ?... Ou tu veux qu'on aille dans un coin pour pas trop les gêner ? »

Faut bien les laisser bosser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Mer 3 Aoû - 13:11

"Fiouu... Il avait pas l'air si grand que ça ce trou au départ..." 

Mais ça y'est, la manoeuvre pour enclencher la descente de Gippel était en cours. On avait passé du temps sur ce trou béant dans la façade de l'Abri. J'avais envoyé plusieurs bouteilles d'eau que j'étais allée remplir au point d'eau non loin, envoyé bon nombre d'outils et déplacer Gippel du mieux que je pouvais. J'avais vite choper le coup de main même si je restais sur ma faim. Durant ces moments à terre où on n'avait besoin de rien, je me sentais désoeuvrée, c'était pas agréable. J'avais pourtant senti un message sur mon portable, j'avais vu le destinataire et quelques mots mais je n'avais pas réussi à me concentrer sur ce que ça disait. Je le lirais plus tard, mais ça voulait dire que j'ai raté de peu Cixi ici alors. Elle avait dû venir avec son vaisseau directement, même si on ne savait pas forcément qu'on prenait la même direction. 

Je n'avais peut être pas eu envie de venir avec elle, en fait, un coup à avoir des remords ou je ne sais quoi... Même si nos objectifs étaient sensiblement les mêmes.

Gippel venait de poser pied à terre et j'imaginai qu'à sa place, je serais heureuse de retrouver le sol sous moi. 

"Ca a l'air physique comme opération..." 

Je ne pus m'empêcher de regarder son torse en parlant de physique, il en avait pas forcément l'air mais il était beaucoup plus costaud qu'il n'en a l'air. J'avais vu le poids que faisait ces grandes plaques de tôles et il arrivait à les porter sans appui au sol pour les fixer au "plafond". C'était assez étrange de voir qu'alors, il se servait d'une arme à distance. 

"Tu as l'air costaud, c'est bizarre que tu te battes avec un pistolet... J'aimerais bien en connaître cette histoire là pendant qu'on fait cette pause..." 

Et ça répondait à la question de trouver le self pour se rafraîchir et reprendre des forces. Par contre, il était trempé, je ne savais pas s'il allait rester torse nu longtemps mais le malaise lié à sa tenue se dissipait peu à peu, je m'y habituai. N'empêche, c'était peut être pas agréable pour lui. 

"Tu veux peut être aller prendre une douche ou te reposer un peu ? Je peux me faire oublier un peu aussi, hein ? Je vais peut être pas te suivre jusqu'à ta chambre comme un boulet que tu te traînes, tu sais ? " 

D'ailleurs, oui, en parlant de sa chambre, et quand je voyais la pagaille dans tout le refuge, je commençais enfin à paniquer un peu de la logistique. J'étais partie la fleur au fusil sans aucune idée d'où dormir, quoi manger ou comment me balader. J'avais croisé Gippel qui m'avait proposé son aide mais ça n'allait pas être éternelle si ? Et puis, je savais même pas comment j'allais glâner des infos qui m'intéresserait moi. 

"Oh, sur la route, j'aimerais bien que tu me parles des moyens de défense ici ? Parce que j'imagine qu'il y'en a... Ca me paraît encore fou qu'il ait fait tout ça tout seul..." 


Et Genesis ne m'avait jamais semblé aussi surhumain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Jeu 4 Aoû - 19:48

Voilà une bonne chose de fait. Gippel reprenait doucement ses forces en se reposant un peu une fois au sol, pour aujourd’hui, ils avaient bien bossé, lui, plutôt dans ce qui était Makina – logique – et elle plus dans le social avec ses soins. Il ne restait plus qu'à se reposer pour la soirée, au pire des cas, il voulait bien aider pour un petit truc à faire mais il ne fallait pas trop en demander non plus. Emi se rendait compte à quel point ce job pouvait être épuisant, oui, c'était physique mais c'est aussi ça qui lui plaisait. S'il fallait trop faire fonctionner son cerveau, il ne serait pas si doué ? Pour entretenir les makinas, c'est l'habitude et la chance mais pour le reste, c'est une autre histoire.

Profitant de cette pause, la demoiselle se demandait pourquoi ce choix d'arme ? Elle semblait juger cela aux formes que son corps indiquait mais tout n'est pas forcément question de muscle.

« C'est simple, avoir des muscles, c'est bien mais si je prends une arme de corps-à-corps, une épée par exemple, faut encore savoir taper assez fort pour passer une carapace ou assez rapidement si l'ennemi est vif. Alors que là, me suffit de bien viser et si ça rate, soit l'ennemi est trop rapide pour que je le vise, soit sa carapace est trop dur. Pas besoin de courir jusqu'à lui au moins. »

Question de confort donc. Il est vrai qu'il faut faire gaffe à ne pas trop se fatiguer en combat à trop courir derrière un ennemi, si ensuite, il ramène ses copains qui sont plus fort ou pus rapide encore, il aura tout dépensé dans sa course et son acharnement à le vaincre avec une épée – pour garder cet exemple. Même si Gippel n'avait pas été contre mangé un morceau, il se disait que finalement, se laver un peu avant ne serait pas plus mal, ça éviterait les mauvaises odeurs à table. Il gardait cependant le sourire à la remarque d'Emi.

« Oh ça me dérangerait pas tu sais mais pour rester sérieux deux secondes, tu ne me déranges pas du tout. Par contre puisqu'on parle de douche, ici, c'est collectif. Y a des cabines pour avoir un minimum d'intimité mais ne t'attend pas à avoir ta propre salle de bains. Si tu veux, je peux demander à une amie de veiller sur toi au cas où une fille de la Néo-ShinRa traînerait dans le coin ? »

Il gardait un œil autour de lui, aucun risque pour le moment. Passant dans le coin chambre, Gippel prenait une chambre pour eux avec deux lits séparés. Se dirigeants donc vers les salles d'eaux communes, Emi se questionnait cette fois sur le système de défense et là... Bah, il n'en savait pas grand-chose ? Autant l'ancien Refuge, il savait ce qu'il y avait pour se protéger mais ici, il faudrait sûrement demander à Cid ? Ses affaires sur l'épaule, il tentait quand même de réfléchir au cas où cette info serait stockée dans son cerveau mais introuvable pour le moment ?

« Hum pour ça faudrait que je voie avec Cid... Autant avant qu'on change de Refuge, je savais comment on se défendait, mais là... j'ai pas eu le temps de demander la dernière fois... Bon, pour ce qui est des douches, c'est par là et si tu as besoin d'une autre tenue, n'hésite pas à te demander, les filles t'aideront pour ça. »

Reste à savoir si elle avait besoin d'une escorte féminine ou non ? Gippel va s'en sortir tout seul mais étant donné qu'injustement il n'a pas le droit d'aller dans les douches des filles pour surveiller Emi afin de lui éviter les problèmes, il faut bien que quelqu'un d'autre veille sur elle en son absence. Après ça, ils pourront manger et vraiment se reposer. Avec de la chance, ils pourront aller sur le toit avant qu'il ne fasse trop froid. Quand le désert passé du chaud et froid, du jour à la nuit, ça restait beau. Il faudrait aussi penser à aller voir les Pro Makinas mais si ce n'est pas ce soir, ce sera demain. Puis Nadhala ne devrait pas tarder à le trouver vu qu'il avait prévenu de son retour. Elle lui accordera bien ce petit retard s'il a aidé pour remettre le Refuge un peu plus rapidement sur pied.

Gippel paie chambre pour lui et Emi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Ven 5 Aoû - 12:47

HRP : :
 

Oui, Gippel avait raison, le physique ne faisait pas forcément le style de combat. Mais d'attaquer à distance me semblait pratique mais pas autant que le fait de pouvoir se défendre. Je voyais mal comment correctement se défendre avec un flingue. Qu'importe, si on avait à se battre, je prendrai la première ligne, un point c'est tout. Mais il ne semblait pas y'avoir beaucoup de monstres dans les environs du Refuge. Et fort heureusement, d'ailleurs !

Gippel nous trouva une chambre. J'y posai mon sac. Je ne savais pas si les Al Bheds étaient des fouineurs alors je pris soin de planquer mon sac entre le matelas et le sommier. Bon, c'était la cachette la plus simple du monde mais, valait mieux ça que pas planquée du tout, non ? Je prenais des affaires pour ma toilette même si je n'avais pas besoin de prendre de vêtements pour le moment. Gippel me proposait alors de me trouver une fille pour me guider. 

"Oh, c'est gentil mais t'inquiètes pas, je sais me débrouiller un peu quand même. Je saurais même demander moi même des affaires de rechange pour la nuit, tu verras." 

Je sais que c'était gentil de sa part, mais fallait pas qu'il me prenne pour une gamine, non plus... C'était peut être mes cheveux blonds qui donnaient cet effet là ? J'espérais pas ! Je le remerciais donc, sachant qu'il voulait se renseigner pour mes questions. Il allait me trouver curieuse. Bon, okay, je l'étais en même temps, hein ? Curieuse, pas gamine... 

"Merci, t'es chou mais ça ira, promis. On se retrouve ici juste après ? " 

Je prenais donc congé. Bon, effectivement, la pudeur n'était pas de mise ici, on se croyait dans des genres de vestiaires de piscine. Certaines se déshabillaient totalement devant les autres sans contrainte. J'essayai de ne pas regarder. Manque de bol, les indications étaient écrites en Al Bhed, j'avais pas pensé à ça... 

"Oh bonjour, excuse moi, tu sais si je pourrais avoir d'autres fringues ?" 

Les deux premières que j'avais dérangé ne me répondaient pas, elles ne semblaient parler qu'Al Bhed, pas de bol. Mais je sentis mon bras agrippé par une autre personne. 

"Salut, t'es celle qui traîne avec Gippel, non ?
Euh oui...
Tiens, si t'as besoin d'affaires, mets ça. Dis, tu le connais d'où Gippel ? 
Je l'ai affr... croisée au tournoi et recroisée à Esthar. Je l'ai suivi pour venir donner un coup de main ici. 
Oh... mouais okay. Tiens les cabines sont par là...  Je te récupère ça, tu pourras en récupérer en laverie. A toute ! " 

Un peu bizarre cette fille, mais au moins, j'avais les informations qu'il me fallait et elle m'avait filé des vêtements propres. Elle était partie avec mon ancienne tenue, à peine changée dans la cabine. C'était trop gentil de sa part même si son sourire me faisait me méfier, un peu... Allez, quoi, Emi, je voyais le mal partout, je crois... 

La douche me fit du bien... Mais au moment, d'enfiler la nouvelle tenue, je me rendais compte que je m'étais fait avoir... La tenue était bien une tenue Al Bhed, donc forcément gênante mais celle-ci était encore un poil plus provocante... Et je n'avais pas le choix de sortir ainsi. Je me rendais compte que cette fille avait voulue être tout sauf sympa avec moi pour le coup. 

Je sortais donc dans le couloir, croisant les doigts pour ne rencontrer personne. Mais devant Gippel, j'aurais honte, on voyait une partie des mes hanches, de mon ventre et de mon nombril. Je trouvais ça presque même pire que d'être en bikini. Je voyais un mec me reluquer, un autre me siffler. Par chance, je trouvais Gippel...

"Pardon, j'aurais dû t'écouter, je suis tombé sur une fille qui m'a filé ça au lieu d'une tenue plus normale. Pourquoi elle aurait fait ça, hein ? Tu peux me montrer la laverie ? Et interdiction de me regarder... Roh... j'en ai marre..." 

Oui, j'en avais marre et j'étais loin de me douter que la fille en question avait juste été jalouse de moi et du fait que j'étais avec Gippel. Elle devait s'imaginer une tonne de trucs qui n'étaient pas vrai. 

Allez, direction la laverie.

"Oh, j'oubliais, tu penses que je pourrais trouver Rin ce soir ? " 

Enfin, si c'était le cas, pas dans cette tenue ! C'est mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Dim 7 Aoû - 19:48


Spoiler:
 

C'était son devoir de veiller sur elle, outre le fait que la Néo-ShinRa ai Emi dans le viseur, seule au milieu de ses compagnons, elle ne craignait rien mais pour se faire comprendre, c'est autre chose. Comme elle voulait se montrer comme une grande fille et ne pas avoir besoin d'aider de la gente féminine, Gippel en restait là. Il espérait qu'elle n'aurait pas de soucis et quand bien même elle pourrait en avoir, ce ne serait pas grand-chose d'important, juste des petits soucis du quotidien. Ignorant ce qui se passait du côté des filles, Gippel allait se changer, et avant cela, se laver. Adieu transpiration, poussière et autres petits détails qui le rendraient moins propre et bonjour propreté ! Il laissait sa tenue actuelle de côté pour la mettre à laver et piocha dans sa taille, une tenue qui lui convenait. Dans les douches, rien de spécial, chacun se lavait en restant silencieux. D'ordinaire ils échangeaient quelques broutilles mais avec ce qu'ils traversaient, c'était moins drôle...

Une fois propre et change – sa tenue ressemblait à celle de Frangin sauf qu'il portait quelque chose sur le haut de son corps, seul ses bras étaient découverts. Il patientait près de la chambre quand Emi était de retour dans une tenue charmante, oui, charmante. Mais même si Emi ignorait pour une fille lui avait refiler cette tenue, elle interdisait Gippel de regarder.

« Tussyka... Mais suis-moi, je dois y déposer mes fringues de toute façon. »

Oui, dommage. Après la raison à cette tenue n'était peut-être pas malintentionné ? Soit cette fille avait pioché le premier truc qui lui tombait sous la main, soi elle faisait en sorte qu'Emi charme Gippel. Mais pas besoin de ce genre de choses pour le charmer, le charme naturel d'une fille suffit amplement. En cours de route, Emi remit Rin sur le tapis, c'est vrai qu'il y avait quelque chose entre eux, question de marché apparemment.

« Je verrais après la laverie pour savoir s'il est dans le coin ? Vu la situation je pense qu'il doit être quelque part à aider ? »

Sûrement avec Cid ou ailleurs ? Même si Rin été connu à travers Spira pour tous ses comptoirs ô combien utiles aux voyageurs, il n'en oubliait pas ses racines, il était sûrement dans un coin du Refuge à aider comme il pouvait ? Arrivant à la laverie, Gippel y déposait ses affaires avec son numéro de chambre afin qu'elles soient déposées devant sa chambre d'ici demain, il laissait Emi en faire autant ou se trouver autre chose si elle voulait. Lui il aimait bien ce qu'elle portait mais chacun ses goûts. Pendant que sa partenaire du moment se changeait, il en profitait pour savoir si déjà Rin était présent et d'après la fille qui gérait la laverie, il lui semblait que oui, même si elle ne savait pas où il était. Quant au Refuge, il tentait de savoir côté défense comment ça s'était passé et il sentait bien qu'il abordait un sujet sensible puisque la défense, ça, ils en avaient. Bien des choses pour divers cas entre les boucliers magiques, les galtings pour éloigner les monstres un peu trop courageux ou les missiles pour les gros morceaux mais lors de son attaque, rien de tout cela ne fonctionnait. Il semblerait qu'il y a eu un sabotage au Refuge... mais de qui? Quand ? Comment ? C'est ce qui était en train de parler entre Cid et les autres Al Bheds qui l'entouraient, le mystère restait entier...

Selon la jeune femme, elle disait à voix basse qu'elle pensait à la Néo-ShinRa, ce Genesis était de Gaïa après tout et même si leur aide pour le Refuge fut précieuse, elle pensait que du fiat que les Al Bheds gardaient certains secret non partagé avec eux, ça aurait pu être comme une sorte d'avertissement après l'aide qu'ils avaient donné aux Al Bhed. Ça pouvait se tenir mais après il ne connaissait pas trop ce Genesis et puis bon... Est-ce la véritable raison ? Il n'en savait rien, il pourrait penser à tout cela avec Cid qu'il connaissait bien ou bien voir de son côté mais pour le moment, ça lui faisait au moins quelques pistes. Il n'allait pas quitter cet endroit rapidement, pour sûr, on a attaqué sa maison, il faut au moins trouver le fin mot de cette histoire avant son départ. Le temps de réfléchir en silence à tout cela, Emi était de retour et Gippel perdait son côté serieux pour lui sourire et paraitre plus sympathique.

« Prête à manger un morceau ? Au fait, Rin est bien ici, reste plus qu'à savoir où exactement. Il est peut-être en train de manger lui aussi ? »

Oui sauf que trouver un Al Bhed précisément au milieu de tous les autres, ça va être compliqué... Mais pas impossible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Mer 10 Aoû - 13:29

"Ca a l'air de te contrarier. T'imagines ce que c'est pour une fille d'avoir à autant exhiber devant des inconnus ! Toi, tu t'en fiches, hein ? Mais bon, ça veut dire que la vue te plaît et que je dois m'en sentir flattée, hein ? " 

Sur ce petit coup d'humeur, je suivais mon hôte et demandai des nouvelles de Rin, penser à notre projet me remontait un peu le moral après ce coup sournois et la désolation de l'environnement dans lequel on était arrivé. 

Alors que je me changeais pour reprendre des vêtements similaires à ceux que je portais pour travailler l'après midi (avec un matériau un peu plus confortable, je trouvais), je revenais auprès de Gippel qui semblait en avoir profiter pour obtenir des informations sur mes questions. Pas de rapport de sa part, et je n'avais pas pu entendre de façon audible la conversation, donc, j'attendais de voir si il avait des réponses qui pouvaient m'intéresser. 

"Oui, j'ai grand faim et maintenant, je suis à l'aise. J'ai hâte de voir ce qui va y'avoir à manger..." Je me taisai assez rapidement... C'était peut être pas très bien vu de montrer autant d'enthousiasme après tout... Mais j'étais rarement à rester à me morfondre très longtemps, en fait... "Tu viendras avec moi si je vois Rin. Je sais qu'il parle couramment les deux langues mais j'ai hâte d'avoir un avis extérieur. Je sais que tu peux garder un secret, je me trompes." Clin d'oeil. 

Bon, pour l'heure, c'était faire la queue et se mettre à manger. Les Al Bhed avaient adoptés le fonctionnement d'une sorte de self, un peu comme au Fort Condor, ça permettait de mobiliser moins de monde, j'imagine et de permettre à tous les goûts d'y trouver le sien, je pense. Je me servais donc avec ce qui me paraissait quelque chose que j'aimais et que je connaissais. Malgré tout, je demandais l'avis de Gippel. La Gastronomie Al Bhed n'était pas très connu et répandu, mais sait-on jamais que je passe à côté de LA spécialité ? 

"Tu me conseilles quelque chose de particulier, peut être ? " 

En tout cas, on allait manger sur une table. Pas le chic d'un restaurant mais vu la faim que j'avais, du moment que je pouvais manger, ça m'allait. Je zieutais un peu partout pour essayer de trouver "ma cible" puis je regardais Gippel qui était un peu silenieux. 

"Au fait, je parle beaucoup des Al Bhed, mais j'en sais assez peu sur toi, qu'est-ce que tu pourrais me dire d'autres ?" 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Jeu 11 Aoû - 21:16

Emi prenait la mouche quand il parlait de sa tenue, dis comme ça, c'est sûr que ce n'était pas la joie mais vu que certaines filles portaient ce genre de tenue, ça ne les gênait pas elles. Mais Emi, oui. Bon ok, il ne dira rien concernant ceci. Une fois changée et prête, direction le réfectoire pour y manger un peu, l'occasion aussi pour savoir que sa partenaire espérait voir Rin mais aussi compter sur la présence de Gippel, ne serait-ce que pour avoir un avis extérieur concernant ce fameux projet secret ? C'était possible évidemment. Il haussait les épaules en continuant leur route avec son petit sourire en coin, face à ce clin d'œil. Non, il n'allait pas profiter de ce petit signe pour profiter de la situation et jouer les dragueurs d'opérettes.

« Si tu veux mais si tu comptes un peu sur moi, c'est que ça concerne une ou des makinas ? »

C'était trop en demander ? Quoi qu'il en soit, Gippel ne cherchait pas plus loin, il ne demandera rien en retour, Emi a déjà fait beaucoup en l'aidant lui et les siens à aider le Refuge comme elle pouvaient. Un détail pour vous vu ce qu'Emi à fait seule mais pour toute cette communauté, ça voulait dire beaucoup. Elle a pu aider les gens dans une des infirmeries et elle l'avait aidé pour colmater un des trous sur la paroi. C'était déjà beaucoup mine de rien. Une fois arrivé à bon port avec la queue à faire avant de se servir, Emi se faisait curieuse vis-à-vis des plats présents. Une chose à conseiller ? Ça dépend de ses goûts.

« Disons que si tu aimes manger épicé, y a du choix et si c'est le cas, choisi quelque chose à base de jus de Pampa. C'est assez clair comme chair, assez vert clair, tu en trouves soit en morceaux, soit en sauce. Mais le mieux, c'est de prendre du jus de Pampa. Si sa chair est plutôt épicée, le jus est super doux et délicieux, ça calme de suite la sensation piquante sur la langue. »

Ce qui revient à boire son sang ? Dis comme ça, ce n'est pas très ragoutant mais évitons de s'arrêter à ce genre de détail... Mais il n'y avait pas que ça !

« Sinon il y a du Zu, c'est une sorte de gros oiseau vorace. À comparé, ça a un peu le goût du poulet mais en plus tendre, après tu en as pour tous les goûts, donc, n'hésite pas à te renseigner sur les sauces ou accompagnement. »

Vu le nombre d'aide extérieur, côté service, il y avait surtout des Al Bheds qui savaient parler la langue commune, cela allait pouvoir aider. Ce genre de question, ça dépendait surtout des goûts d'Emi, s'il lui conseille des choses qui arrachent la langue alors qu'elle n'aime pas ça, ça ne va pas le faire. Tous les plats Al Bheds ne sont pas des pièges pimenté mais ils sont beaucoup à aimer les choses qui piquent dont Gippel, c'est peut-être pour ça qu'il a le feu aux fesses en voyant de jolies femmes. De vraies bombes n'est-ce pas ? Gippel avait justement pris un peu de Mushussu, une viande assez épaisse et dur à mâcher mais qui était très bon, ça valait quelques coups de crocs en plus ! Avec une petite sauce de Pampa, forcément. Allant de trouver une place, il avait la chance de voir une table de libre, pas entièrement mais il y avait au moins deux places pour les deux compagnons de route. Ainsi en s'avançant, la chance leur avait fait un gros clin d'oeil car une des personnes à table n'était autre que Rin ! Le Rin ! En chair et en os !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Ven 12 Aoû - 13:29

"Non... Enfin, si y'aura peut être des Makinas dans l'histoire mais c'est que je veux voir si je me sens capable de faire une explication claire à quelqu'un qui n'est pas du tout au courant."

Le mystère restait entier donc, mais n'allait pas le rester longtemps car après que Gippel lui ait donné des conseils et des informations sur ce que consommait les siens, je décidai de tester le jus de Pampa et la viande de Zu. Pour le reste, je tentait pas de partir sur un truc épicé, il faisait déjà assez lourd en journée pour se rajouter le feu à la bouche en soirée. 

Je le suivais donc jusqu'à des places de libres, je zieutais pour voir ce que lui avait pris, peut être que j'aurais dû être plus curieuse mais je n'étais pas sûr de tenir le coup face aux spécialités locales, je le poussais donc légérement du coude. 

"Au pire, si je picore pour goûter ce truc dans ton assiette, tu m'en voudras pas trop ?" 

Je regardais un peu partout depuis que j'étais arrivé dans le self mais j'avais rapidement abandonné l'idée de trouver Rin dans cette cohue. Et puis, c'était assez fatigant d'entendre autant de conversations qui ne me parlait pas car dans une autre langue. Et puis, pas de sous titrage ici... 

Mais on s'asseyait pas trop loin de Rin, et je croisa le regard de Gippel quand il s'agissait de lui. 

"Pardon, mais vous êtes bien Rin ?" 

Je ne l'avais vu qu'une fois, et si je me trompais c'était la honte, j'espère qu'il m'en voudra pas d'être hésitante. 

"Oh, vous devez être l'agent dont on m'a parlé. 
Oui, c'est moi, je me demande comment vous m'avez reconnue...
C'est rare que des non Al Bhed se baladent en tenue et je vois que vous êtes bien accompagnés. 
Oui, je voulais vous voir, pour savoir si notre projet avançait. 
Oh que oui, je suis assez excités par tout cela. Je vous laisse manger. Gippel, pourrais-tu l'emmener dans la salle de réunion près du hangar ?" 

Et en nous souhaitant bon appétit, il repartait débarrasser son plateau. De toute façon, je me voyais mal parler de tout cela dans ce brouhaha et en public.

"Ce n'est pas top secret, mais on veut garder l'effet de surprise" expliquai-je à Gippel qui ne devait pas comprendre pourquoi ne pas en parler ici. "Je suis contente de l'avoir trouvée, je te remercie." le remerciai-je en commençant à manger. 

Je me tenais prête à répondre à ses questions si jamais il en avait, après tout, il ne m'en avait pas assailli autant que moi, je l'avais fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Sam 13 Aoû - 20:38


Après l'effort, le réconfort ! Rien de mieux que de manger un morceau pour reprendre des forces et se détendre. Vu qu'ils avaient fini leurs petites affaires pour le moment, autant se remplir la pense ! Emi avait besoin de son avis mais c'était surtout pour voir si cela était compréhensible, même si cela pouvait avoir un petit rapport avec des makinas, c'était apparemment quelque chose de pas dangereux ou trop secret ? Reste à savoir de quoi il s'agit en réalité mais il aura bientôt sa réponse. Un peu de patience donc. Concernant les plats, si Emi ne savait pas quoi choisir, il n'avait rien contre le fait qu'elle picore dedans, du moment qu'elle ne lui dévorait pas toute son assiette. Quoi qu'il en soit, il se contentait de lui sourire, qu'elle picore si elle veut mais espérons qu'elle n'a rien contre les choses pimentées sinon, si elle n'aime pas ça et qu'elle n'y est pas habituée, ça ne va pas aller pour elle...

« Comment je pourrais en vouloir à une fille ? »

Allant se poser à une table, la silhouette de dos de la personne lui disait quelque chose mais après, était-ce vraiment lui ? La chance leur souriait grandement car oui, c'était bien lui ! Rin ! En chair et en os ! Voilà qui devrait plaire à Emi et pour Gippel, de récolter quelques petites informations sur la suite. Mais ça l'étonnait un peu de voir que Rin ne semblait pas connaître Emi ou juste de nom plutôt. Bizarre ? Bah après il ne jugeait pas, cela semblait normal entre eux et ça continuait même de rester mystérieux, pas moyen de savoir ce qui se passait en les écoutants échanger quelques mots. Mais comme Rin semblait avoir fini et qu'il voulait leur laisser le temps de manger, avant de se revoir plus tard à l'endroit convenu.

« Pas de souci. »

Dit-il en gardant le sourire. Au final, malgré ces courtes retrouvailles, pas de nouvelles informations sur ce mystérieux projet ? Voilà de quoi titiller un peu plus sa curiosité mais il ne pouvait pas faire autrement pur le moment que de prendre son mal en patience. En plus ça lui donnait l'impression que ce projet va l'étonner et dans le bon sens bien sûr.

« Je comprends, moi aussi cet effet de surprise m'intrigue mais pas besoin de remerciement. Non seulement on l'a trouvé un peu par hasard et ce n'est pas comme si j'avais fouillé tout le Refuge. »

Un peu grâce à lui mais surtout au hasard donc. Pour ce qui était du projet, il allait attendre de retrouver Rin pour en savoir plus, non seulement car il aurait bientôt les réponses mais en plus, Emi voulait garder l'effet de surprise alors avec tous les gens autour, pas sûr qu'elle souhaite lui répondre même s'il posait la question. Mangeant doucement son repas, il se demandait quand même s'ils allaient rester ici encore demain – pour l'aide ou faire avancer leur projet – mais il verra bien tout à l'heure avec plus de détail sur ce projet secret. Si ce n'est pas annoncé, il ira demander où en est les réparations, les plus urgentes, où ça car tout ne va pas se faire en une journée mais depuis leur arrivée, d'autres vaisseaux avec de la main d’œuvre était arrivée. Étranger à cet endroit comme Emi ou bien d'autres Al Bheds éparpillés un peu partout sur Héméra. On avait attaqué leur maison, quoi de plus normal de les voir revenir pour aider après tout.

« Sans trop m'en dévoiler pour le moment, ce projet prévoit de rester sur place un certain moment ou bien on peut continuer de voyager ? C'est pour savoir si après avoir assez aidé ici, on devrait continuer pour toi, enfin, vous ou alors si on peut allier nos deux projets durant le voyage ? »

Il ne faut pas oublier que Gippel avait pour but d'aider autant que possible les autres villes et villages isolés, cible parfaite de détraqués qui voudraient tout détruire alors autant que possible, si l'aide des Pro Makinas va retenir les méchants ou les éloigné, ce sera déjà une belle victoire pour leur groupe. Ils ne recherchent pas la gloire ou l'arme absolue, juste à sauver le plus de vie possible.

« Par contre si ce n'est pas indiscret, comment vous êtes entrée en contact avec Rin s'il ne semblait pas vraiment te connaître de vue ? »

Peut-être via Néo-Avalanche mais après, c'est peut-être autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Mar 23 Aoû - 14:03

Comment pourrais-je en vouloir à une fille, c'était ce genre de phrase prononcé au tournoi qui ne m'avait pas fait hésiter à l'attaquer en premier. Il en faisait parfois trop. Okay, j'ai bien compris que c'était un gentleman et compagnie mais fallait pas en faire trop. Je ne disais rien sur le coup mais je lui ferais la réflexion, la prochaine fois, si le contexte s'y prête davantage. Faut pas qu'il fasse trop de différence entres les garçons et les filles, du moins, avec moi, ça me blesse un peu.

Mais Rin me faisait rapidement changer de préoccupation que l'attitude de Gippel. On prenait donc rendez-vous pour plus tard et forcément, ça intriguait Gippel à qui j'avais demandé d'être présent et il voulait surtout savoir si ça m'impliquait de repartir ou non, bien que j'avais cru comprendre que ça le mettait dans le lot. Après tout, l'aide des Pro Makinas pourraient certainement permettre une forte avancée du projet même si j'avais un doute que ce soit une priorité pour lui.

"Disons que je devrais certainement approcher d'autres structures capables de nous aider. On pense que si c'est moi, vu que j'ai une image un peu connue sur Héméra, ça passerait mieux pour "négocier". Après, ce sera à toi de me dire si notre projet est compatible avec le tien. "

Je ne savais pas trop si ça répondait à son interrogation, je ne savais pas encore où nous irons par la suite, de toute manière, et j'aimerais avoir des réponses avant de partir d'ici. Néanmoins, maintenant qu'il m'en parlait, oui, ça pouvait avoir un intérêt et pour ce qui était de Rin...

"On s'était eu uniquement par appel avec Rin pour convenir de ce "rendez-vous" et lui parler de notre projet. Il a dû reconnaître ma voix, j'imagine, pour le reste, c'est la Néo qui a pris contact avec lui, je ne suis que la "vitrine" en fait..."



Mais, je préférais limite ce rôle que celui de mettre des gens en péril dans des attaques ou des infiltrations dans les sous sol de Deling City, hein ? D'ailleurs, il faudrait peut être repasser par le Fort pour ce disque dur même si j'avais conseillé à Cixi d'y aller pour avoir les informations le plus tôt possible.

"Bon, si tu as fini de manger, je te propose d'y aller, tu me guides ?" 

Car oui, j'avais toujours autant de mal à me décrire les lieux et à m'y repérer alors que pour Gippel, la salle lui semblait être familière. Rin nous y attendait et me tendait la main, on m'avait envoyé une clé usb pour un diaporama, j'avais pour mission de le compléter au fur et à mesure mais j'étais pas très fortiche là dessus... Toujours est-il qu'il était en l'état brut au moment où j'éteignais la lumière. Rin savait que je devais lui présenter de manière plus explicite ce dont il s'agissait et ce qu'il restait à faire.

"J'ai demandé à Gippel de se joindre à nous pour avoir un avis extérieur, et son avis en tant que professionnel des machines. C'est la première fois que je le présente alors, j'imagine qu'il faut que je rôde mon discours, hein ?" 

Rin était au courant du truc, donc ça allait bien se passer et Gippel ne chercherait qu'à comprendre ce dont il s'agit, j'imagine. 

"Le Chocoball, ou le Chocball, on hésite encore sur le nom. On le sait tous les trois que le Blitzball, sport fétiche de Spira a toujours su se montrer rassembleur sur tout Spira malgré les différences ethniques, Ronsos, Al Bhed, Guados même certains Hypellos participent aux différentes compétitions. C'est de ce constat rassembleur et à la vue de la réussite du tournoi organisée par la Néo Shinra qu'on s'est dit qu'il fallait, pour Héméra mais aussi comme coup marketing, je vous cache pas, qu'on trouve le Blitzball d'Héméra. Un sport dans laquelle tous les mondes soient logés à la même ensemble. " 

Je respirais un grand coup après avoir débité cette brève introduction à un très grand flot de paroles. 

"Pour que tout le monde soit capable d'exceller dans ce sport, il faut que cette nouvelle discipline réunisse des domaines de chaque monde où alors des choses que l'on a en commun. Pas toujours évident, mais parmi ceux-ci, nous avons les Chocobos !" 

Je souriais, forcément parler des chocobos était un plaisir. 

"D'où le principe du Chocoball, un sport qui se joue à dos de chocobo où les sportifs doivent marquer des buts. " 

Je montrais donc des visuels de deux hommes sur des chocobos habillés de deux couleurs différents luttant sur un ballon... Je m'interrompais une première fois. 

"Jusqu'ici vous suivez ? " 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Ven 26 Aoû - 21:08

Ok donc elle devrait aller ailleurs – même s'il ne sait pas encore où – et qu'elle avait le rôle de présenter ce projet aux autres si elle avait bien compris ? Cela serait surement possible, même sans connaître les grandes lignes, c'est plutôt faisable. Puis que ce soit l'idée d'Emi ou d'un autre, mettre une fille en avant était un bon point, mignonne avec l'air sympathique, c'est de suite plus attirant, plus vendeur. Cela serait surement possible, même sans connaître les grandes lignes, c'est plutôt faisable. Reste à savoir maintenant si tout se déroulera comme prévu, Gippel espère que oui mais il n'est pas le seul à décider de cela. Se mettant à diriger Emi à travers les couloirs, elle fut arrivée à bon port un peu plus tard, de retours auprès de Rin, cette fameuse réunion pouvait donc commencer.

Il restait attentif, écoutant ce qu'Emi avait donc à raconter pour son mystérieux projet, ce n'était qu'ensuite, une fois le tout bien expliqué qu'il donnait son avis par la même occasion sur ce qu'il avait déjà compris.

« C'est comprit. Je trouve même que c'est une bonne idée, le Blitz était un des rares moments où on nous fichait la paix à l'époque de Sin alors un sport qui pourrait se jouer sur tout Héméra, c'est une bonne chose ! Cela dit je ne suis pas très calée en Chocobo mais j'espère qu'il existe des Chocobos plus gros et robuste car sans tout connaître des différentes ''races'' sur Héméra, les Ronsos risquent un léger désavantage dans ce sport si on prend des Chocobos normaux. »

Quand on voit la taille des Ronsos et celles des Chocobos, les pattes de Ronsos risquent de toucher le sol en chevauchant un de ses derniers. Après, ça irait peut-être ou bien, il faudrait voir avec des Chocobos plus gros mais à part ce petit souci, le reste était une bonne idée pour lui. C'était allez plus vite que la musique mais Gippel cherchait déjà à piocher de nouvelles informations à ce sujet de ce nouveau sport.

« On pourra faire des équipes mixtes ou bien juste par ''clan'' ? Dans le sens, les Ronsos d'un côté, les Al Bheds de l'autre, Bésaid ici, et ainsi de suite. »

Quand il disait mixte, il ne pensait pas au sexe, ça, c'était d'office pour lui un sport mixte mais ce seriat drôle de voir des équipes bien différentes et mélangée de tout Héméra et pas seulement une équipe de ci, une équipe de ça. Gippel n'était pas super fan de Blitzball, il encourageait son équipe mais voilà tout. Après c'était aussi car il n'avait cessé de voir toujours la même chose, après, le Chocoball – tiens ça lui donnait une chanson en tête – était tentant par son aspect inédit. Faut voir à quoi ressemblera les tenues par la suite et les terrains, est-ce tous les mêmes ou bien il y avait des terrains en pente ou avec des petites collines, rocailleux, bref, savoir si les terrains seront plus varié qu'une simple sphère d'eau.

« Enfin, continue, je t'en pris. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Sam 27 Aoû - 16:47

Gippel semblait ravi de l'idée sur le papier déjà. Pour ma part, je zieutais vers Rin qui jusque là ne semblait pas très étonné car tout cela, il le savait déjà. C'était plus au niveau des détails que je devais convaincre. Et Gippel en avait justement un à me faire parvenir. C'était toujours bon d'avoir des avis extérieurs. 

"Pas faux pour les Chocobos. Mais, je ne sais pas si tu es un fin connaisseur ou pas, mais je pense que ça le fera. Sur Gaïa, il y'a un grand élevage de chocobos, ils semblent capable d'en élever des plus robustes, s'il le faut. On les as approché et semble prêt pour un éventuel partenariat. De toute façon, ça ne peut qu'être bénéfique pour eux." 

Et notamment pour l'exploitation familiale. Même si je ne sais pas si mes parents seront au top de la pointe sur le Chocoball, ils subiront forcément des retombées avec l'engouement que le sport devrait provoquer, si tout marche comme prévue.

"Pour ce qui est des équipes, rien n'est vraiment prévue. Peut être que s'il y'a des compétitions officielles sur Héméra, on pourrait imaginer une sélection représentant les différents mondes ou continents. Pour le reste, s'il y'a un championnat ou quelque chose du genre, je pense qu'on peut laisser le soin à chacun de faire comme il le veut. "

Sur le principe, ça restait donc ouvert. Après, difficile de croiser une équipe composée d'un Shumi, d'un Hypello, d'un Mog et d'un SeeD de Galbadia si ils ne peuvent pas s'entraîner ensemble, non ? 

"L'avantage du Chocoball, c'est qu'il sera pas très coûteux et donc non élitiste. Pour le Blitz, seule Luca avait la chance d'avoir un stade. Les Luca Goers étaient donc avantagés de pouvoir s'y entraîner alors que les autres équipes devaient s'entraîner en milieu naturel. C'est pour ça que les terrains de ce sport seront naturels ! On pourra donc s'y entraîner partout mais aussi en organiser dans tout Héméra. On travaille actuellement à des sortes de barrières magiques pour pouvoir délimiter les terrains. Mais imaginez-vous les possibilités entre un match dans la Plaine Félicité, dans les rues d'Esthar, dans les sillons accidentés près de Canyon Cosmos, la plage du Lac Obel, des matchs de nuit à Tréno, et j'en passe... Pour le matériel, il faut qu'on trouve encore des accords. J'aimerais bien aller voir le fabricant des ballons de Blitzball pour qu'il nous crée un modèle, aller à la Mog Poste pour leur proposer à certains, une reconversion dans l'arbitrage, et même imaginer avec un armurier, des tenues capables d'utiliser la force des gemmes et uniquement celles-ci pour apprendre des techniques utiles en match..."

Je reprenais un peu mon souffle. 

"Alors, oui, Rin, il reste encore du boulot, on le sait mais nos idées s'affinent et c'est donc pour ça qu'on réitère notre désir de travailler avec vous, parce que vous avez le côté pratique qui nous manquerait presque... ... Je suis allée trop vite peut être ?" 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Mar 30 Aoû - 20:58

Il était donc temps de parler de Chocoball ! Gippel restait les bras croisés, écoutant ce qu'elle avait à lui raconter à ce sujet, que ce soit dans les grosses lignes ou en détail, il la laissait parler, évitant de trop intervenir pour la couper à longueur de temps. Si pour le moment le seul souci qu'il voyait était un souci de Chocobo selon la taille et le volume des gens, ils semblaient avoir déjà prévu le coup en s'approchant de spécialiste de ses gros oiseaux dans le coin de Gaïa. Bon bah si ce souci est réglé, va pour la suite. Concernant les équipes, même si rien n'était gravé dans le marbre, actuellement, ils pensaient qu'en cas de championnat, soit ce sera des villes ou continent ou alors des équipes totalement libres de faire leur propre équipe. C'est vrai que parfois ça pourrait sembler farfelu et difficile de les voir gagner mais justement, parfois y a de bonnes surprises. De même, s'ils ont une bonne entente, ça peut toujours aider à mieux progresser.

L'idée des terrains partout dans le monde était bonne mais à l'entendre parler et évoquer l'histoire des gemmes de forces, ça lui donnait une idée qui pourrait embellir le jeu, reste à voir ce que Rin et Emi en penserait. Après tout, il restait encore aussi cette histoire d'armure ou du moins, tenue officielle pour les futurs joueurs.

« Pour le moment, je comprends, mais je profite que tu reprennes ton souffle pour ajouter une ou deux idées. Je sais pas si c'est ce que tu entendais en évoquant les différents terrains mais je pense que faire des terrains unique pourrait être une bonne chose. Avec différent obstacle sur le terrain, naturel ou non, ce serait mieux qu'un terrain tout plat ou trop liquide. »

Pour évoquer que le Blitzball. Mais outre cela, voici sa nouvelle idée qui arrivait juste après.

« Mais parlant d'armure et de gemmes de forces, outre les techniques spéciaux dedans comme au Blitz, on pourrait aussi y voir des balles spéciales ? Que ce soit aux joueurs ou à différente occasion, il pourrait y avoir des balles élémentaires, sans pour autant blesser. Une balle de flamme qui est difficile à maintenir trop longtemps dans une même main, une balle de glace ou d'eau qui glisserait, une de foudre qui pourrait risquer de nous donner un petit choc en la tenant trop longtemps, ce genre de choses. Ça pourrait pimenter le match et laisser une place un peu plus grande au hasard, de quoi avoir de beaux retournements de situation. »

Après, rien ne dit que c'est simple à faire, il ne s'y connaît pas trop en ballon ni même en balle de ce genre, de même pour l'équipement donc à voir comment les gens qui gèrent ce genre d'équipement peuvent faire pour en arriver là ? En tout cas, maintenant ses idées lancées, il attendait de voir ce qu'Emi avait à rajouter sur ce sport qui l'intéressait de plus en plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Ven 2 Sep - 13:34

Techniquement, je ne pouvais pas dire à combien de pourcentage on avait avancé sur le projet. Mais dans ma tête, tout semblait déjà prêt ou presque, alors d'y ajouter de nouvelles idées ne me posait vraiment pas de problèmes, mais il faudra voir ce qui sera jouable. Gippel semblait pas avares en proposition et je notais dans un coin de ma tête les deux bonnes idées proposés auxquelles je répondais tranquillement.

"Pour la première, oui, on envisageait cette option de terrains à particularités. On a pas de listes encore ou autre mais étant donné que les contraintes liés à l'endroit seront les moins lourdes possibles, ça ne devrait pas poser de soucis." 

Mais pour la seconde, c'était du nouveau.

"Pour les ballons d'éléments, c'est pas bête du tout. Je proposerai cela en tout cas, car ça me semble vraiment intéressant, peut être pas en l'état. En fait, on a pas encore rencontré le constructeur de ces ballons, ce sera peut être à lui de nous dire si c'est faisable." 

Je voyais Rin qui souhaitait prendre la parole. Pour résumer, il semblait aussi assez intrigué par tout cela et me demandait de le tenir au courant régulièrement assurant qu'il mettrait son savoir faire à notre service. Cette nouvelle me faisait chaud au coeur et me rassurait vraiment. Puis, il s'excusa d'avoir à faire et il ne restait que Gippel. 

"Contente de voir que ça t'ait plu et que tu ais eu autant de bonnes idées. Mais, il faut qu'on voit encore les différents protagonistes de tout ça. Pareil, j'avais une idée pour les tenues mais cela dépendra des prototypes au Fort Condor... Je ne sais même pas quelle heure il est avec tout ça... " 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   Dim 4 Sep - 19:54

Bien, tout cela était intéressant, un nouveau sport qui mettrait tout le monde sur un pied d'égalité à travers Héméra serait une bonne chose. Ça changerait du Blitzball où Spira a clairement une avance et aux courses de Chocobos. Même si le plus gros reste à faire, ce n'est pas vraiment un souci, quand on a de bonnes idées bien solide, le reste peut se dérouler lentement, ça devrait fonctionner, il faut juste savoir être minutieux et motivé. Comme Emi le disait, il fallait voir la suite avec le fabriquant de balle, celui pour les tenues, bref, ils avaient du pain sur la planche encore mais le tout était au moins là. Il y aurait entre-temps peut-être encore quelques idées en plus mais l'essentiel était réuni. Rin finissait par partir car il avait du travail qui l'attendait, c'était en quelque sorte un leader, pas au même titre que Gippel mais plutôt comme Cid, son argent reste important pour les réparations mais pas seulement. Ses idées, que ce soit pour améliorer l'endroit ou sa petite enquête sur ce Genesis et les possibles personnes qui tirent les ficelles dans son dos. Ce type n'avait jamais crié haut et fort détester les Al Bheds alors pourquoi cette soudaine attaque ? Bonne question car ça restait louche...

« Difficile à dire sans fenêtre mais je suppose que la nuit est en train de tomber ? Ou alors elle ne va pas tarder. »

L'un comme l'autre mais en quittant l'endroit, ils pourraient se rendre compte que l'ambiance était plus calme, certains étaient partis se reposer après une dure journée de travail, d'autres parlaient dans leur coin de chose et d'autres, dans le réfectoire, on parlait de certains travaux à faire pour le lendemain en privilégiant ce qui était bien sur le plus urgent. Le Refuge ne va pas se réparer en une journée, même si le plus gros a été fait, il reste encore bien des choses à faire. Étant donné qu'ils n'allaient pas travailler de nuit, autant allez se reposer, Gippel conduisait donc la demoiselle à leur chambre commune.

« Merci pour tout Emi, c'est sympa de nous aider, ça paraît peu mais ça compte beaucoup pour nous. »

Après avoir passé tant de décennies à presque se faire cracher dessus par une grosse majorité de gens – il ne faut pas faire de généralité, certains étaient humains avec eux – ça faisait du bien de trouver une personne de Spira qui ne loue pas une haine sans nom à son peuple. Se posant sur son lit, il se massait un peu le cou, non pas qu'il a mal ou autre mais c'était pour se préparer à dormir.

« Je sais que je t'en demande peut-être beaucoup mais si demain il reste encore des choses urgentes à réparer, ça ne te dérange pas qu'on y reste un peu pour aider ? Promis, si tu dis oui, en quittant cet endroit, tu décides de notre première destination ! »

Vu qu'ils avaient tout deux leurs objectifs, autant se partager les tâches, tantôt il aide Emi, tantôt elle aide Gippel et ainsi de suite. Lui, ça ne le dérangeait pas et même si aidé le Refuge ne faisait pas partie de ses objectifs, ça faisait partie de son devoir d'aider son peuple, ses amis, sa famille. Quoi qu'il en soit pour sa réponse, il était temps de se reposer et donc, de reprendre des forces pour la suite. Gippel souhaita une bonne nuit à Emi avant de se déshabiller dans le noir et surtout, retirer son cache-oeil et le poser sur une petite table de nuit avant de faire face au mur. Ce n'était pas une honte mais il n'aimait pas montrer sa cicatrice aux autres, même Eli' avait mis du temps avant de l’apercevoir.

Gippel se repose

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: La "grande" maison dans "le désert"   

Revenir en haut Aller en bas
 
La "grande" maison dans "le désert"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [R 24/05/14] [Sims3]Une grande maison.
» Grande cible dans une unité
» Vente Grande maison sufokia 2 coffre 3 piece
» Vos creations sur Minecraft
» Maison dans le jeu de cartes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Refuge des Al-Bhed-