Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Voyage en rêve inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Voyage en rêve inconnu   Jeu 16 Juil - 11:31

HRP : :
 


Je ne sais même pas comment j'ai pu m'endormir ce soir. Mais me voilà étrangement au même point de départ, d'il y'a quelques nuits. C'est assez perturbant le fait qu'on ne sache pas tellement se situer chronologiquement quand on rêve. On ne sait parfois même pas que l'on rêve. Et ce serait certainement le cas si il n'y avait pas eu cet endroit comme hall principal avec tout ces chocobos et ces portails. 

Avais-je pris des somnifères ? Avais-je réussi à me concentrer tellement fort ou à m'assommer contre un mur pour arriver à ce résultat ? Allez savoir...

La réponse était tout autre. Et elle ne tardait pas à se manifester à grands coups de Kupo. 

En effet, Patrick le Mog se matérialisa devant moi. Je n'avais pas fait très attention à lui aux ruines de Centra mais il était changé, différent. Et vachement foncé pour un Mog. Comme si, il avait foncé, cramé, été enduit de charbon. Bon, peut être pas quand même, mais un truc du genre quoi... 

En temps normal, j'aurais dégainé mon arme, mais là j'en avais pas, et puis, ce n'était qu'un Mog...

"Kupo ! Ne m'en veux pas, mais je ne peux te parler qu'ici ! 
Tu veux dire que c'est toi qui m'as fait venir là ? 
Oui, kupo ! Certains Mogs peuvent faire ça...
Et le cauchemar, l'autre nuit, c'était toi aussi ? 
Oui, je voulais te prévenir de pas venir... 
C'est raté... 
Je pensais qu'il allait vraiment te...
Tuer ? Mais dans quel camp es-tu du coup ? 
Oh, ce serait long à expliquer, mais disons que je suis obligé de le servir... Mais ne nous occupons pas de ça... Pour te montrer ma bonne foi, je vais pouvoir faire venir Ruka dans tes rêves pour que vous puissiez vous voir et...
Je n'ai pas tellement la tête à ça... 
Il faut se changer les idées et... 
Tiens, voilà Lyte, tu tombes bien, je voulais te remercier, tu m'as, en quelque sorte, sauver la vie, l'autre jour...

En réalité, il ne manquait plus que ça... Le monde des rêves devait être gigantesque... Mais non, il suffisait que je tombe sur... 

Justin... C'est marrant, moi j'ai faillit perdre la mienne. 
Allez, trêve de cynisme, profites-en, t'es en plein rêve, moi c'est rare que je vienne ici. T'as une petite copine à brancher ce soir, si j'ai bien compris, viens suis-moi.

Avais-je vraiment un libre arbitre ? Je ne crois pas. En effet, le jeune blond, se foutant littéralement du peu de considération que je lui portais, m'emmena vers un portail. Le Mog, lui me hurlait qu'il s'occupait de tout... Ne pouvais-je donc pas être seul ? 

_____ 

On se retrouvait dans une sorte de bar lounge, Justin m'avait affublé d'un costard en s'extasiant "Suit Up !". Sans trop comprendre, pourquoi, il prit ses deux mains et me les plaqua sur les deux joues pour me faire regarder ce qu'il voulait me montrer. Des jeunes filles en tenues de soirée. Des blondes, des brunes, des rousses, des chauves, des grandes, des petites, des tatoués, des poilus... 

"Alors, dis moi, déjà à quoi elle ressemble... 
D'une, ça ne te regardes pas, de deux, à aucune de celle-là...
Aucune physiquement ? 
Ce n'est pas que physique, tu sais ? 
Raahh... t'es encore un peu jeune, je vois. Bref, tu sais, on peut pas toujours miser sur notre physique. 'Fin, surtout toi... Mais, dans tous les cas, fonces, on sait jamais sur un malentendu. Mais dans tous les cas, dès qu'elle voit qu'elle t'intéresse, à ce moment là, snobes là, tu verras... Elle se pliera en quatre, et c'est souvent prat...
Mais peut être que tout le monde se trompe ? Je l'ai vu qu'une seule fois ? Ca a peut être pu joué dans ma presque fin de vie et je la connais à peine. Arrêtez de créer ce qui n'existe peut être pas ! "

C'en était trop... Je pense que j'en avais suffisamment attendu et je profitais d'un autre portail pour le prendre et le semer. Quel relou, je te jure ! 

________

Je voulais fuir loin. Du Mog, de Justin. Peut être même de Linoa, de Ruka, de tout le monde, à l'heure qu'il était... Etre tranquille, pouvoir me rendre compte de la chance et de la malchance englobée que j'ai eu ces derniers jours et de comparer cela à l'insignifiance d'une seule vie humaine. Je venais d'arriver sur la plage de Balamb. Enfin, un endroit désert ! Je jetais la veste de smoking sur la sable et m'asseyai dessus. Sérieux, la chemise blanche, le pantalon en toile... Pas certain que ça m'allai. Je passais aussi ma main dans mes cheveux, histoire d'y remettre un peu de désordre. Il voulait pas me faire une raie, non plus ? 

Je regardais en face de moi, l'infinité de l'océan et la ligne de l'horizon, frontière imaginaire entre l'eau et l'air, entre la mer et le ciel. Le soleil se couchait. Cela avait-il un rapport avec l'heure qu'il était en vrai ? Après tout, y-a-t-il une notion du temps dans le paradis des chocobos. Peut être juste que je voulais voir un coucher de soleil. J'étais persuadé qu'ici, ni Justin, ni Patrick le Mog ne pourrait me repérer. C'était peut être sous estimé Patrick. Il avait dit qu'il ferait venir Ruka, ça j'en doutais. Peut-on vraiment faire ça ? Après tout, il l'avait un peu déjà fait puisqu'il m'avait fait venir... Bref... Ne plus penser à tout ça... Ne plus penser à ce qu'il s'est passé sur Centra. 

Juste regarder en face et perdre son regard dans l'infinité du panorama. 

Est-ce lorsqu'on pense à rien que l'on est triste ? Ou est-ce que c'est lorsque l'on pense être triste que l'on pense pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Ven 17 Juil - 12:20

Ce monde incroyable où l’on a conscience de rien, où l’on ne pense à rien et que tout se passe et s’écoule naturellement sans que l’on réfléchisse et se prenne la tête. Ce monde qui peut prendre l’apparence d’un doux rêve féérique … ou de votre pire cauchemar. Je ne me prenais pourtant pas la tête sur ce détail, je m’étais endormie et me voilà dans un décor plus que familier. Si je me retournais, je pouvais apercevoir la BGU au loin, et devant moi, c’était simplement la plage où je voyais une silhouette sur le sable. En temps normal, je me demanderai ce que je faisais là. Là, ca ne m’effleurait pas l’esprit. C’était l’instinct qui parlait, et cet instinct me poussait à avancer là où il y avait quelqu’un. Tel était la nature humaine, quoiqu’on dise, qu’on soit solitaires ou non, il y a toujours quelque chose dans nos gènes qui nous poussent à rejoindre un autre membre de notre espèce.

Mais plus je m’approchais, plus il s’avérait que la fameuse silhouette m’était plus familière, beaucoup plus familière, que je voulais bien le croire. Mes pas étaient si légers – je les voulais discrets – que je ne suis pas sûre qu’il m’entendait, mais lorsque je reconnus définitivement qui c’était, je ne pouvais m’empêcher de sourire bêtement. J’allais jusqu’à me mettre à côté de lui, quoiqu’un poil en retrait pour ne pas être dans son angle de vue et je mettais les mains dans mon dos tout en me penchant pour siffler d’admiration – le but étant de le faire sursauter, évidemment.

- Bah alors ? On a un rencard pour que tu te mettes sur ton 31 ?

Je ne pouvais pas en dire autant, pour ma part, j’étais habillée normalement. Toujours dans cette tenue écarlate qui allait de pair avec la couleur de mes yeux. Je ne réalisais pas que mes propos pouvaient porter à confusion. Le « on » pouvait qualifier « lui et moi » mais j’en faisais une globalité en fait. Et je pense qu’il allait comprendre lorsque je rajoutais le :

- T’attends qui ? Cette fameuse Linoa dont tu m’as parlé dans ton message ?

Et de toute évidence cette femme que j’avais vu au tournoi qu’il protégeait d’Ultimécia … La première dame de Dol qui avait été la victime d’une vilaine sorcière. Bah oui je sais qui c’est ! Enfin bon, mon sourire un poil espiègle trahissait combien je ne perdais pas les bonnes habitudes pour embêter Lyte. Je venais m’asseoir à côté de lui, ramenant mes jambes contre moi pour les enlacer et regarder droit devant.

- La plage, le coucher de soleil … Tu sors le grand jeu, il manque plus que le champagne.

Non plus sérieusement : qu’est-ce qu’il faisait ici tout seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Sam 18 Juil - 19:21

Vous savez ? Vous devez connaître ce moment où le temps semble s'arrêter, que vous êtes figés devant un panorama souvent le genre un peu particulier. (Ca le fait jamais devant une bouche d'égout, par exemple). Quand vous semblez vous être arrêté pour contempler la vie. A moins qu'en réalité ce soit la vie qui vous contemple ? 


Même si je savais qu'à un moment ou un autre, Ruka devait arriver, il fallait avouer qu'elle avait réussi à se faire discrète pour son arrivée. Je sursautais à peine, mais sursautais quand même à l'écoute de cette voix qui m'était encore inconnue bien qu'étrangement familière.

J'avais oublié que j'étais en costard, bien que je n'avais gardé que la chemise puisque la veste me servais de coussin. Justin m'avait assuré qu'il fallait que je porte ce style de chemise assez proche du corps. J'imagine que l'on peut se permettre quand notre quotidien était ponctué d'exercices physiques. Pour cela, que Ruka m'imaginait aller à un rencard. Avec Linoa ? 

"Je ne suis qu'à demi surpris de te voir. Je n'attends pas de rencard même si tout le monde imagine le contraire. Et cette fameuse, j'appuyais bien sur le fameuse, Linoa ne devrait pas être là ce soir. Tu la connais ?

Je l'encourageais à venir me rejoindre et de s'asseoir auprès de moi. Elle croyait vraiment que j'avais tout organisé ici. Autant lui dire... 

" En réalité, c'est pas tellement moi qui ait préparé tout ça. Désolé de te décevoir. On a un nouvel ami apparemment et c'est lui qui a décidé de nous réunir ce soir... Le mot réunir était-il approprié ? Enfin de faire en sorte qu'on se croise quoi...

Je tâchais de la regarder quand je lui parlais mais évitais son regard pour plutôt admirer le paysage qui nous faisait face, les reflets de l'astre rougeoyant dans son déclin se réverbérait dans les douces vagues de l'océan. J'avais envie de rester là et en même temps, semblait presser par le temps. J'accusais beaucoup plus le poids de la vie depuis je sais quoi... Je ne sais pas trop si elle me regardait ou si elle fixait l'horizon tout comme moi. Mais je ne devais pas rester silencieux, ce ne serait pas agréable. 

"Je... Je suis content de te voir quand même. Aïe, quand même, c'était pas cool ça... Je veux dire, et je passais ma main opposée à Ruka dans mes cheveux, ça a été mouvementé ces derniers temps, je vais pas être de la meilleure des compagnies ce soir. Enfin, cette nuit quoi.

Difficile à dire, dans le rêve on était le soir, dans la vie, on était la nuit. La notion du temps était compliquée. 

Je la regardais droit dans les yeux...

"J'ai ptêt un truc pour nous changer les idées ?


HRP : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Sam 18 Juil - 20:58

Spoiler:
 

Oh ? Si je m’attendais à faire une sacrée surprise à Lyte, il m’avouait m’attendre à moitié. Du moins de ce que je comprenais, ou alors mon plan était complètement foireux … Mais lorsque je mentionnais le mot « rencard » et « Linoa » dans la même phrase, sa réponse me fit sourire avec amusement. Si je connaissais Linoa ? J’arborais un sourire mesquin, presque sadique comme un psychopathe le ferait en préparant un plan machiavélique.

- Hum oui, je suis terriblement jalouse et je prévois de la torturer en cachette lorsque tu auras le dos tourné. Je restais silencieuse quelques secondes avant de pouffer de rire et reprendre. - Non relax’ c’est pas vrai. J’ai vu la finale du tournoi avec l’intervention d’Ultimécia, c’est comme ca que j’ai su que … que tu existais vraiment. Et Linoa était forcément dessus aussi hein. C’est la première dame de Dol c’est ca ?

Ou de Deling City, peu importe. Lyte était un SeeD, du moins, c’est ce qu’il m’avait dit avant qu’on me dise à la BGU que ce n’était plus le cas … et il ne m’a toujours pas expliqué par SMS non plus ce qu’était cette histoire. Mais dans tous les cas, il ne m’était pas difficile de faire un certain rapprochement : il assurait sans doute sa protection … Je pense.
Aussi je ne restais pas sur ce sujet bien longtemps, m’installant plutôt en commentant le décor autant que l’ambiance, mais Lyte m’affirmait que c’était un « ami » qui avait fait en sorte qu’on se retrouve à nouveau. Euh…

- « On » a un nouvel ami ? Je le connais ? Je levais les yeux vers le ciel orangé en réfléchissant. Qui sait que j’ai rencontré Lyte dernièrement ? Je ne voyais qu’une seule personne à qui j’ai parlé de lui et avec qui j’avais été à la BGU pour ca. - Ne me dis pas que c’est un coup d’Axel !??? Ouuuh le vilain il va m’entendre celui-là de faire des plans bizarres dans mon dos !!

Sauf que je suis complètement à côté de la plaque sans vraiment le réaliser – on ne réalise pas grand-chose dans le monde des rêves, à vrai dire … Si j’y réfléchissais bien, comment aurait-il pu faire cela ? C’était impossible. Mais il faut dire que je ne voyais pas de qui Lyte pouvait bien parler. Et j’avais beau chercher, je ne me rappelle pas comment j’ai atterri devant cette plage … Bref. Je fixais Lyte même s’il ne me regardait pas, cette histoire me rendait curieuse et mon regard trahissait combien j’avais envie d’en savoir plus. Mais je pris un air plus serein lorsqu’il disait être content de me voir. On ne se connaissait pas beaucoup mais la première fois tout de même il était bien plus … coincé ? Sérieux ? Enfin, le genre de personnes à qui on ne s’attend pas qu’il dise ca un jour.

Mais ce fut de courte durée lorsqu’il m’expliqua qu’il n’était pas très en forme en ce moment … et qu’il ne risquait pas de l’être ce soir. Je me mettais à ramper derrière lui. Je réalisais que je ne lui avais pas répondu même si j’étais contente de le voir … m’enfin en général, je ne le dis jamais à personne quand je suis contente de le voir. Mais des signes le trahissent rapidement. Avec moi, l’expression « qui aime bien châtie bien » me collait à la perfection. Plus je taquinais, plus ca signifiait que j’appréciais la personne. Et on peut dire que je n’avais pas épargné Lyte depuis notre premier rêve …

- Pour « nous » changer les idées !? Pour TE changer les idées !! Moi je vais très bien, et puis zut, pas de dépression quand je suis là. Viens par ici toi, oh hiiiiiiisse !!

Pendant que je parlais, je m’étais placée à genoux derrière lui et j’avais passé mes bras sous ses aisselles pour essayer de le tirer d’un air de lui dire qu’il fallait se bouger un peu. Rien à cirer de son costard moi !!! Mais bon, j’arrivais à le faire bouger de quelques centimètres avant de le lâcher et me laisser m’écrouler dans le sable derrière, les bras écartés, et les genoux toujours pliés … Je me bénissais d’être souple quand même.

- Mpff, t’es lourd en fait … Non j’ai juste pas de force mais passons. Je me redressais après avoir repris un peu mon souffle. - Mais tu ne vas pas rester là à déprimer ! Puis je suis sûre que c’est pas si dramatique que ca … Si ? Raconte-moi un peu ce que tu es devenu depuis le tournoi.

Puisque c’est là que nous avions fait notre premier rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Lun 20 Juil - 17:37

HRP : :
 

"Un bon poète, c'est celui qui connaît les mots mais surtout les paysages menant à l'inspiration " June - Etudiante de la GGU 

"En quoi serais-tu jalouse ? Ou plutôt pour quelle raison ?

Certes, j'avais relevé la mesquinerie de son intervention, n'empêche qu'elle avait utilisé un terme qui ne m'avait pas laissé indifférent. La jalousie, c'était pas spécialement quelque chose que je connaissais et donc j'avais fait l'expérience, ça m'intriguait pas mal. 

"Oui, c'est la fille du Major Caraway. Quelqu'un de très important. Elle aurait pas tellement besoin qu'on la protège, en réalité. Mais sa fonction et son talent à s'attirer des ennuis font qu'il le faut. Je suis pas non plus le garde du corps idéal, tu sais...

Ou comment ressasser les événements du jour... Je préférais mentionner notre deuxième "rencard". Je voulais lui parler de Patrick mais elle me parlait d'un certain Axel. Mon coeur se serra, je ne sais pas pourquoi. C'était bête, elle avait juste mentionné son nom, mais alors qu'elle en parlait, je ne me sentais pas bien.

"Euh... Axel ? Non, je ne connais pas..." Et avais-je vraiment envie de le connaître. Heureusement que je ne savais rien de lui... "Il s'agit d'un Mog. Je pense que tu sais ce que c'est. Il peut nous faire retrouver des personnes dans les rêves. Enfin, c'est comme ça que tu serais arrivé là. Je sais pas si on peut parler d'ami, mais c'est assez utile, je crois.

De pouvoir revoir Ruka toutes les nuits. C'est sûr que ce ne serait pas négligeable. Comment expliquer, le fait que de la revoir puisse lui faire plaisir. On ne se connaissait pas tant que ça après tout. Je m'en voulais  de pas pouvoir chasser mes idées noires maintenant. Mais Ruka semblait avoir un plan, et essayer de me soulever. En vain, il faut de la force pour me soulever si je n'aide pas un peu. La voilà maintenant sur le dos. Elle avait tout juste réussi à me soulever et me faire tourner un peu. Je décidais de me relever de moi même et lui tendais les bras pour qu'elle fasse de même. 

En l'aidant, les forces de nos quatre bras la passait de sa position horizontale à une position verticale. Mais j'avais peut être trop tiré et c'est à quelques centimètres de moi qu'elle s'était redressé. 

Bizarrement, je n'arrivais pas à regarder ailleurs que dans ses yeux. Mais pour interrompre ce moment silencieux et gênant, je prétextait vouloir lui enlever du sable dans ses cheveux en repassant une mèche de cheveux derrière son oreille. La sensation de mes doigts sur sa joue me firent rapidement rougir et je m'écartais d'un pas pour lui tourner les épaules de l'autre côté de l'océan. La nuit tombait, les étoiles commençaient à faire leur apparition. 

"Désolé... Et si je te racontais en t'emmenant là bas ? On s'était dit qu'on irait tous les deux, non ? Pourquoi pas ce soir ?

Alors je lui racontais tout sur la route. Le tournoi, l'attaque d'Ultimecia, ma fausse destitution du SeeD, le Laser ball à Esthar, le collier, le crash en vaisseau, la chute dans l'eau... Au fur et à mesure qu'on avançait jusqu'aux lueurs de la BGU. Je ne sais pas si ça l'intéressait vraiment, mais jamais, j'avais autant apprécié de parler à quelqu'un. Le labyrinthe, le village, la rencontre avec Zébal, le parapente, les textos... * Parfois Ruka répondait, intervenait ou réagissait à ce que je disais. Cela m'avait au moins fait du bien, j'espère juste ne pas avoir été trop assomant ! 

"Heureusement que les candidats étaient venus nous aider, sinon, j'aurais pas donné cher de notre peau ... [...] et il nous a donné un collier pour pas qu'elle puisse la contrôler [...]  Je ne sais même pas  comment on a survécu au crash... [...] Le même labyrinthe que dans notre rêve [...] Et il parlait de nous deux, c'est là que j'ai compris que t'existais même si en fait, c'était un fake... [...] Le roi noir dont les gardes parlaient... "

Mais j'avais gardé le plus important. Je ne sais pas si je devais en parler, si je voulais en parler. De ce moment où j'ai cru que ma vie s'arrêtait. Non, où ma vie s'est arrêté. Et où par chance, elle semble avoir repris... 

Alors qu'on marchait, je m'arrêtais, l'incitais à faire de même en lui prenant sa main des deux miennes. Je sais que les larmes qui me montaient aux yeux ne couleraient pas.

"Je ne sais pas comment t'expliquer ce que j'ai vécu. Mais c'est comme si j'étais mort... J'ai vu mon propre corps inerte sur le sol... ... ... ...

Je lui ai tout raconter en fait avant qu'on reprenne la route. Je ne savais pas comment elle réagirait. 

Mais maintenant que j'y repenses. Au fil de la discussion, la BGU semblait à la fois si proche, et parfois si loin, est-ce que le rêve ne se calait pas sur notre discussion ? 

"Mais bon, changeons de sujet... Ton message m'avait redonné le sourire. Moins que les autres, je suis convoqué à la BGU pour tapage, je ne sais pas si tu avais vu quelque chose. Mais d'ailleurs, t'es venu à la BGU que pour mon numéro ou ?

C'est vrai quoi... Assez parler de moi je crois. Et puis, pourquoi maintenant, je suis presque sûr qu'elle sait quelque chose de ma convocation en conseil de discipline !?

*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Mar 21 Juil - 13:00

Spoiler:
 

Patrick le Mog ? Non, je ne connais pas … Le dernier mog que j’ai vu, c’était celui qui avait jeté ce drôle de sort sur Axel pour lui donner la mentalité d’un gamin. A moins que c’était lui le fameux Patrick ? Bon enfin, je suppose qu’il fallait être reconnaissant d’une certaine manière à ce mog si c’était à lui que je devais mes rêves avec Lyte … Mais si c’était lui, pourquoi nous avoir réunis une première fois alors qu’on ne se connaissait ni d’Adam, ni d’Eve ?

M’enfin. Pas la peine de se prendre la tête non plus, je suppose que nous n’aurons jamais la réponse à moins de tomber sur lui dans le « monde réel » et de lui poser directement la question. A la place, je ne voulais pas d’un Lyte déprimé, aussi j’avais essayé de le tirer pour le forcer à se lever … En vain. Résultat, c’est moi qui me retrouvais étalée par terre, dans le sable, mais il se leva quand même pour m’aider à faire de même. J’attrapais ses mains et c’est là qu’on voit la différence de force quand même ! Il me propulsait avec une telle puissance que nos visages n’étaient séparés que par quelques malheureux petits centimètres. Sur le coup j’étais surprise, mais je finis par étirer un sourire amusé. C’était moins une. Mais je ne sais pas ce qui m’amusait le plus. La position bizarre dans laquelle on se retrouvait, ou le fait qu’il fixait mes yeux. Soyons francs, ce n’était pas le premier – ni le dernier – qui me regardait de cette manière. De mon point de vue, ils étaient d’une couleur si atypique qu’ils attiraient forcément le regard et la curiosité … mais je ne réalisais sans doute pas que c’était peut-être autre chose.

Non, mais en revanche, je me figeais lorsqu’il toucha à mes cheveux et à ma joue. Alors ca, c’était probablement la première fois que ca arrivait … « de cette façon », dirais-je. Mais ne voulant nullement paraître perturbée, je reprenais un air amusé lorsqu’il commença à se tourner.

- Dis donc toi, t’as gagné un peu d’assurance depuis la dernière fois que je t’ai vu. A Centra tu semblais un peu plus coincé que ca !

Mais il s’excusait et me proposait de me raconter ce qu’il était devenu tout en allant à la BGU. J’approuvais d’un hochement de tête, et on se mit en route. En fait, Lyte avait plein de choses à raconter ! Et je comprenais notamment ce qu’était alors cette histoire du SeeD où on m’avait dit qu’il n’en faisait plus partie. Ce n’était qu’un prétexte. Evidemment, c’est le genre de nouvelles où je ne peux pas m’empêcher de faire un commentaire en les traitant d’abrutis, parce que je n’étais pas une militaire et ne pouvait pas comprendre réellement ce genre de décisions. Mais bon. Je comprenais mieux bien des choses même si la partie sur Centra me laissa bouche bée. Pourquoi ? Parce que pour moi, ce que nous avions vu la première fois n’était qu’un rêve. Je ne m’attendais pas à ce que certaines choses soient vraies … C’est tellement bizarre. Mais vers la fin, Lyte m’attrapa la main pour m’arrêter et je me stoppais donc pour le regarder dans les yeux. Il ne pleurait pas, mais je voyais l’humidité à l’intérieur de ses yeux azurés et lorsqu’il m’expliqua, je comprenais bien que ce soit troublant … apeurant, même traumatisant.

- Ca a dû être horrible … Je baissais les yeux, je ne savais pas trop quoi dire pour le coup. - Comment peut-on infliger une telle chose à quelqu’un … La mort n’est pas un jouet.

C’était l’événement qui marquait la fin d’une vie. C’était ce que tout le monde craignait, quoiqu’on dise. Comment peut-on jouer avec ca ? Il y a vraiment des gens timbrés. Mais bon. Lyte changea de sujet, si je souriais au sujet du SMS, le reste était moins joyeux ! Oups ? Je commençais à me gratter la tempe de mon doigt.

- En fait j’étais venue à la base à la BGU pour te voir. Je me disais que tu y retournerais peut-être après le tournoi, mais comme on m’a expliqué que tu étais « renvoyé », j’ai piqué ton numéro. Mais il y a eu un petit accident pendant notre passage … Mon coéquipier – le fameux Axel – a un peu pété les plombs, je n’ai toujours pas vraiment compris pourquoi. Il a blessé une étudiante de façon assez sévère. C’est elle qui … hum, m’a donné ton numéro. Je lui avais surtout volé pendant qu’elle était inconsciente à l’infirmerie mais chut. - Le truc c’est qu’Axel lui-même ne se souvient pas avoir blessé cette fille, donc on a dû lui faire quelques tests psychologiques … J’espère que ca ne lui reprendra pas. Mais dans tous les cas, ca ne concerne que lui et moi, alors je ne vois pas pourquoi on te convoquerait toi pour ca ?

Parce que j’avais mentionné être à sa recherche et qu’ils croyaient donc que Lyte avait un lien avec nous ?

- Je parlais à un de tes professeurs à ce moment-là, il a dû croire que tu avais un lien avec ca … J’espère que tu ne payeras pas de lourdes conséquences par notre faute … Je détournais le regard, cette idée ne me plaisait pas trop mais … mais oh ? Eh dis donc !! J’y suis pour rien moi dans tout ca !! - Enfin, par SA faute !! Moi j’ai blessé personne et je n’avais pas l’intention de le faire ! De toute manière t’as bien vu comment je suis foutue !! Je suis qu’une petit gringalet sans force, j’ai pas la carrure d’un terroriste ! Je suis sûre que si je mets un coup de poing à une mouche, je lui égratignerai même pas une aile !

Je prenais une moue boudeuse, un peu énervée. Je crois que ce rêve me permettait de me lâcher aussi et je me rendais compte qu’en y repensant, j’en voulais peut-être plus à Axel pour cet incident que je ne voulais bien le croire moi-même. Même s’il persistait à croire que ce n’était pas de sa faute. Mais je l’ai vu de mes propres yeux et c’est moi qui ai dû lui mettre une gifle digne de ce nom pour qu’il reprenne ses esprits. Au final, je faisais comme si tout allait bien, je lui faisais confiance sur le fait qu’il n’y avait pas de raison que ca se reproduise si je ne l’énervais et ne l’insultais pas comme cette étudiante l’avait fait … Mais d’un autre côté, si je n’étais pas intervenue, il l’aurait tuée sans le moindre scrupule, ni regret … sans la moindre émotion si ce n’est le sadisme. Est-ce qu’il serait capable de m’infliger la même chose si jamais ca venait à se reproduire ?

Je me rendais compte qu’à réfléchir sur la question, je m’étais plongée dans un silence assez pesant et je relevais les yeux vers Lyte en prenant un sourire gêné.

- Euh désolée. A part ca, je ne peux pas dire d’avoir vécu des choses aussi … remuantes que toi. Depuis la fin du tournoi, je n’ai fait que prendre un bateau jusqu’à Balamb, on est passés à la BGU comme je te dis donc … Puis on a fait un tour dans la Mine de Soufre et fouaaaah !! Vous vous entraîniez vraiment dans un endroit pareil !? J’ai cru que j’allais étouffer avec la chaleur ! … Et après on est restés un peu à Balamb pour se reposer, on a même participé à un tournoi de pêche. C’était sympa … Et là on va essayer de visiter un peu les coins enneigés.

J’avais beau dire tout ca, je me sentais quand même un peu mal tout à coup. Cette histoire de convocation me mettait mal à l’aise, ca me ferait vraiment de la peine s’il venait à payer le prix pour les conneries d’Axel, et un peu des miennes aussi …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Mar 21 Juil - 13:40

C'était à parier que mon geste ne passerait pas inaperçu et je sentis une seconde de crispation chez Ruka quand je lui remis une mèche derrière l'oreille.

"Désolé... mais t'avais du sable, c'est tout..."

Mouais, de l'assurance, tu parles...

On commençait donc à prendre la route, l'écoutant réagir. Elle eut quasiment la même réaction que Linoa sur la décision de la BGU. En fait, ça me passait un peu au dessus car je savais que c'était temporaire mais maintenant que je savais que Ruka ou que d'autres personnes pouvaient l'apprendre, ça me dérangeait un peu. J'espère que ma famille ne sera pas au courant. Ca reste trop obscur et compliqué à expliquer, c'est sûr...

"Imagines-moi comme une sorte d'agent secret, ahah..."

Pourtant j'étais loin d'avoir une formation d'agent secret, loin de là... Mais les plaisanteries allaient un peu retombés quand je devais lui annoncer pour... vous savez-quoi. Je n'ose même plus me le mentionner, en fait...

"Autant se dire que je ne suis pas mort. Le prendre du bon côté quoi... Mais, en m'apercevant que c'est si "facile" de mourir, tu peux me promettre que tu prendras soin de toi...?"

Ca pouvait paraître hyper louche comme demande, mais c'est surtout la réaction imaginaire de Linoa qui m'avait fait mal au coeur. Et je n'avais pas envie de vivre ça avec quelqu'un d'autre, d'imaginer perdre quelqu'un.

"Bref, changeons de sujet..."

Ruka me racontait à son tour les événements de ces derniers jours pour elle. Le T Rex, la mine de souffre. Mais aussi, ce qu'il s'était passé à la BGU. Je comprenais mieux maintenant. Je la sentais crispée et désolée de ce qui venait de se passer. Moi, je m'attendais à pire donc forcément.

"Ah ce n'est "que" ça... Oups, je veux dire, c'est pas cool pour la jeune fille mais, je m'attendais à pire en fait. Ne t'en fais pas... Et puis, si jamais, je suis viré, on voyagera ensemble, ahah..."

Sur le coup, égocentriquement, ça me soulageait de savoir à quoi m'attendre à mon retour. De l'autre, c'était certainement pas cool pour les autres. En fait, y'avait deux trucs qui me gênait...

"Mais dis moi... ce Axel, tu l'as connu comment ? T'es sûr que t'es en sécurité avec lui ? Et cette fille, elle était comment ? "

J'allais enfin savoir qui il était. Et son âge devrait me rassurer certainement..? Je lui décrivais enfin la jeune fille à qui je pensais et, cela correspondait. Je savais enfin qui m'envoyait ces textos et qui était donc concernée...

"C'est bizarre, je n'arrive pas à me souvenir son nom. Mais elle n'arrête pas de m'envoyer des messages, parfois sans texte. Tu sais pourquoi ?"

Ce qui paraît évident, parfois, ne l'est pas... Mais maintenant que j'avais vidé mon sac, et qu'elle aussi, apparemment, on pouvait enfin, beaucoup plus légèrement, commencer notre visite. Car, oui, c'était un peu magique mais, c'est à la fin de la discussion qu'on arrivait devant le portail de mon bahut.

"Mais dis moi... Tu es venu jusqu'ici, rien que pour moi ? Je dois être flatté, alors, non ? "

On allait pouvoir commencer la visite, mais je voulais ma réponse avant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Mar 21 Juil - 17:08

Chacun à notre tour, nous savions ce que l’autre avait fait. Outre le petit passage à la BGU, on ne pouvait pas dire que j’avais vécu des événements mouvementés contrairement à Lyte, mais d’un autre côté … je ne l’envie pas vraiment pour le coup, ce n’était pas rose du tout ce qu’il venait de me dire. Mais au cours de son « aventure », il avait réalisé ô combien la vie humaine était fragile, et sa demande de prendre soin de moi me fit battre des cils un instant avec je ne me mette à rire.

- Aha, ne t’en fais pas … Je ne suis peut-être pas costaud, et j’ai l’air insouciante d’apparence, mais j’ai plus d’un tour dans mon sac ! Depuis le temps que je voyage, je serai morte bien avant sinon.

Quant aux événements de la BGU, si je craignais qu’il puisse mal le prendre et qu’en prime ils payent de lourdes conséquences par notre faute à Axel et moi, sa réaction me fit hausser un sourcil. Ce n’est « que » ca, qu’il disait. Mais il s’en rendait compte bien vite et se rattrapait mais je pouffais de rire lorsqu’il disait que s’il était viré, il viendrait avec moi.

- Mais avec grande plaisir, il y a toujours de la place ! Et deux mecs rien que pour moi, je ne vais certainement pas me plaindre.

Evidemment, le sujet tourna rapidement sur Axel. Avec ce que je venais de dire, il était évident qu’on puisse le juger et le qualifier de dangereux individu. Lyte semblait s’inquiéter pour ma sécurité, mais comme je venais de lui dire, j’avais plus d’un tour dans mon sac.

- Axel est un adolescent que j’ai rencontré à Costa Del Sol, j’y suis retournée quand … quand j’ai reçu un message comme quoi un de mes coloc’ a eu un accident, donc bon. Mais il est vivant hein t’inquiètes ! Je baissais les yeux le temps de réfléchir. Comment expliquer ca à quelqu’un qui ne vient pas de Gaia ? - Comment dire … Il a des traits communs avec Sephiroth. Même s’il n’a aucun lien avec, enfin … je ne crois pas. Il est amnésique, il ne se souvient de rien de son enfance. Bref. Sur Gaia, ce type de personnes, les cheveux clairs, les yeux turquoises, sont souvent assez mal vues. Je ne sais pas. Je crois que j’ai eu pitié de lui alors je l’ai emmené avec moi. A la base pour l’emmener à Deling City et qu’il se refasse une meilleure vie sur un monde où il ne serait pas jugé. Mais finalement il a décidé de rester avec moi. Je crois qu’avoir une présence avec lui le rassure …

Ce qui était ironique, c’est qu’il n’aimait pas que je le qualifie de « gamin » ou que je le traite comme un enfant, mais dans sa tête, sans le vouloir, il se comportait comme tel. Il m’avait fait comprendre qu’il voulait rester avec moi, à croire que si je le lâchais seul quelque part dans la nature, il serait totalement perdu. Comme un enfant le ferait s’il perdait un de ses parents. Je m’arrêtais et posais une main sur ma hanche en regardant l’imposant bâtiment qu’était la BGU. Mais ce qu’il avait fait à la BGU n’était pas digne d’un enfant. Juste d’un profond psychopathe.

- Je ne sais pas. Il m’a demandé de lui faire confiance, je lui en ai accordé une partie. Mais je crois qu’inconsciemment, et quoiqu’il dise, j’ai peur qu’il pète à nouveau un câble et qu’il s’attaque à moi. Je tournais les yeux vers Lyte. Oups ? Je venais de lui promettre de prendre soin de moi. - Mais ne t’en fais pas ! Je t’ai dit que j’ai plus d’un tour dans mon sac, personne ne me fera pas de mal. Hum. Euh, et la fille oui …

En la comparant tous les deux, on se rendait compte qu’il s’agissait de la même : celle qu’Axel avait blessé et celle de Lyte connaissait. Visiblement elle lui envoyait des messages sans contenu mais j’ignorais pourquoi moi aussi donc je haussais les épaules en hochant la tête pour dire « non ». Nous arrivions enfin à la BGU, et Lyte réalisait alors que j’étais venue pour lui. J’étirais un sourire amusé en plongeant mon regard dans le sien.

- Bah ouais ! Pour qu’une jolie fille vienne jusqu’ici juste pour toi, si tu me disais que tu t’en foutais, je serai vexée ! Bah quoi c’est vrai non ? - Si les rôles avaient été inversés tu n’aurais pas fait pareil ? Je ne sais pas quoi ! Tu rêves d’une personne que tu n’as jamais vu par le passé, puis le lendemain tu l’aperçois à la télévision et tu réalises qu’elle existe bel et bien et en plus tu sais où elle étudie ! Ca ne te viendrait pas à l’esprit de vouloir la rencontrer pour de vrai ? Même pas un touuuut petit peu ?

Je me mis à rire doucement, lui mettant une pichenette sur le nez avant de passer devant pour passer les grilles de la faculté mais je le laissais très vite repasser devant moi.

- Bon et bien … Je te suis, cher guide !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Mer 22 Juil - 13:53

"Me fais pas dire ce que je n'ai pas dit... Je te demandes juste de faire attention, voilà tout...

Je tenais à elle, de qui, quoi, où, comment, ça je n'en savais fichtre rien, mais c'était comme ça. Je ne serais pas viré de la BGU dans tous les cas, mais j'étais curieux de savoir si elle pensait me supporter en vrai. 

Je ne suis pas certain que tu aurais besoin du deuxième. Encore moins, si tu dis qu'il a des tendances psychopathes. Si il te cause du tort, appelle moi maintenant, et je m'occuperais de lui.

Ce qu'on pouvait lire dans mon regard à ce moment là ? J'avais du mal à le savoir, certainement une once de jalousie, d'orgueil (et préjugés) et une pincée de défi voire d'inquiétude ? Belle recette pour paraître cinglé aussi, peut être ? 
Est-ce volontaire ou non ? Mais le sujet changea du tout au tout pour parler de la victime. J'étais loin de me douter que cette fille pouvait être tarée. Parce qu'elle l'était, oui... Je ne le savais peut être pas encore. Et c'était quoi son nom déjà ??

Pour l'instant, je ne dis pas trop de conneries à voir les réactions de Ruka. Mais j'avais l'impression qu'elle ne se livrait pas sincérement, pas tout le temps, en tout cas. 

Si... j'aurais tout fait pour en savoir peut être un peu plus, mais je pense que je me serais résigné. Après tout, rien me disait que je ne t'avais pas inventé et que toi tu n'aurais pas de souvenirs d'un rêve avec moi. Je dois pas être le premier garçon dont tu rêves, tu vois ? Bon quoiqu'il en soit, nous voilà. Je sais pas si je ferais un très bon guide mais on s'était dit qu'on irait ici tous les deux.

Et puis heureusement, car je ne voulais pas tellement avouer que non... Je n'y aurais pas cru et que j'aurais peut être laissé filer ma chance. Peut être que je suis reconnaissant envers Patrick et envers elle aussi après tout. 

____ ____ ___

Nous étions arrivés dans le hall de la BGU, je ne savais pas tellement par où commencer la visite mais elle m'avait dit qu'elle avait déjà vu les salles de classe, le plus gros du 1er étage en somme. Autant le boucler et passer au rez de chaussée après. L'ascenseur était disponible directement, trop beau pour être vrai. Arrivé au 1er, on traversait la passerelle qui nous donnait accès à la couronne qui donnait accès aux salles de classe. 

"Bon, tu as quasiment tout vu à cet étage où il n'y a presque que des salles de classe... Mais... il y'a le balcon de ce côté-ci. C'est sympa, mais il paraît que c'est encore plus grisant quand la BGU vole. Je ne l'ai jamais vu voler encore. Et de ce côté-ci, voilà... " 

Je poussais les deux grandes portes de la grande salle qui nous faisait face. Je m'étais longtemps demandé ce qu'il pouvait se trouver ici. Mais quand on y pense, sous la coupole principale, ce ne pouvait être que : 

"Voici la salle de bal. Elle sert de réception, notamment quand un commanditaire vient visiter les locaux. C'est aussi là qu'on fait le bal juste après l'annonce des nouveaux SeeD. Sauf que cette année, avec tout le remue ménage, j'ai pas eu le droit au mien.

Je faisais un peu la moue. Bon, je ne sais pas si j'aurais profité du bal à 100%, mais ça m'embêtait un peu de pas avoir eu ce moment de gloire. La salle était magnifique, mes parents auraient été là, m'aurait vu en uniforme, ça aurait été la classe. En plus de cela, la BGU avait un dispositif qui permettait de diffuser la musique adéquate à chaque instant, réussissant à placer l'ambiance avec les jeux de lumières et de tonalité musicale pour chaque instant, et ce, pour une bibliothèque musicale quasi illimitée. 

Je me doutais que ça pourrait intéresser la danseuse qu'était Ruka et je me demandais... Non... Mais, était-ce mon silence qui me trahissait ou la musique qui s'était activée ? Peut être que le système avait lu en moi comme dans un livre ouvert. Après tout, j'étais là, quasi en costard, elle toujours aussi magnifique... 
Je m'approchais d'elle, j'étais un peu nerveux, ça se sentais...

"Dis... du coup, on pourrait... enfin si tu veux bien, et que tu acceptes... pas faire un bal mais, du coup, m'accorder une danse, ça fera comme si... enfin, c'est surtout qu'on est là et qu'on est seul, enfin, que ...

Pitié mais faites moi taire !!! 


HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Jeu 23 Juil - 14:20

Discuter comme ca faisait du bien. Mais c’était étrange aussi. C’était comme si nous étions de vieux amis qui s’étaient perdus de vue, et on se tenait au courant des dernières nouvelles … Il m’avait parlé de ce qu’il avait vécu depuis le tournoi, et ce que j’avais fait de mon côté. Il s’intéressait à Axel, et lorsque je lui expliquais certaines de mes impressions, sa réaction me surprit un peu. Il serait prêt à se débarrasser de lui ? Pourquoi ?

- Tu sais, j’ai peut-être des craintes, mais ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit. Je ne compte pas me débarrasser de lui. Il a peut-être pété un câble à la BGU je ne sais pas exactement pourquoi, mais il n’est pas comme ca en temps normal … Il est même très gentil. Le Dr Kadowaki a bien des idées mais elle nous a assurés que ca ne recommencerait pas si personne ne venait le provoquer et l’insulter comme cette étudiante l’a fait. Je ne sais pas comment tu l’as connue d’ailleurs mais elle a un vrai pet au casque celle-là pour agresser des inconnus.

Bref. C’est ce côté « bizarre » de la chose qui m’a permis de lui accorder une partie de ma confiance malgré tout. Et je ne lui avais pas parlé du coup du baiser ni même de cette manie de jouer au chat et à la souris – ca ne le regardait pas vraiment dirons-nous et à voir déjà ses réactions, ca ne me demandait pas trop envie d’en parler non plus.

Quoiqu’il en soit, on arrivait à la BGU en terminant cette conversation, et aussi cette mention comme quoi j’étais venue à la BGU pour lui. Il avait raison sur un point, il n’était pas le premier mec de qui je rêvais … mais c’était le premier mec inconnu de qui je rêvais et dont je réalisais qu’il existait vraiment ! Pour Lyte, il se serait sans doute résigné. Même s’il avait toutes les preuves devant lui que j’existais vraiment ? Si les rôles avaient été inversés et que c’était lui qui m’avait vue à la télé ? Enfin bon.

Une fois à l’intérieur, Lyte m’emmenait au premier étage, mais on passait très vite les salles de classe dans la mesure où j’étais déjà passée par là à mon premier passage dans le « monde réel ». Et une fois qu’on a vu une salle de classe … bah on a vu toutes les autres hein ? Mais il me parlait aussi d’un balcon assez spécial par ici, et surtout, on arrivait dans une immense pièce qui n’était autre que la salle de bal. Très honnêtement, le sourire sur mes lèvres en disait long : cette école, elle claque !

- Mais c’est génial !! Je ne suis même pas sûre que les trois quarts des grandes écoles sur Gaia dispose d’un bal pour les promos des diplômés.

Bon je ne peux pas vraiment dire d’un autre côté, ce que je sais niveau scolarité sur Gaia, je le dois à mes colocataires vu que je n’avais pas vraiment d’études de ma vie … Pendant longtemps, ce fut ma tante qui m’enseigna son savoir à Wutai, et lorsque j’ai fugué de chez moi … bah j’ai tout appris sur le tas dirons-nous. Toujours est-il que Lyte me faisait part de sa déception, il n’avait pas eu le plaisir de participer à son propre bal lorsqu’il était devenu SeeD. Alors ca c’est moche, mais j’étais prête à lui demander de rattraper le coup tant que c’était possible – c’est-à-dire là maintenant tout de suite – mais la musique se mit en route toute seule, et mon oreille musicale ne put s’empêcher de se laisser distraire sur le coup. Et finalement, ce fut Lyte qui s’approcha pour faire une demande qui me fit sourire avec amusement. Pourquoi étais-je amusée ? Probablement parce que je m’y attendais … ou bien c’était sa façon de se sentir tendu et stressé qui me faisait sourire ! Je lui attrapais la main pour le traîner vers le milieu de la salle.

- Mais oui ! On va rattraper ce que tu as manqué ! T’es tombé sur la bonne personne pour ca, mais j’espère que tu sais danser … Enfin tant pis, si c’est pas le cas je t’apprendrai !

A la base, je n’étais pas trop habillée pour ce genre d’événements. Mais nous étions dans un rêve, il suffisait d’y penser pour que les choses changent, et d’un claquement de doigt, je me retrouvais dans une robe plus appropriée. Oh elle n’était pas longue et digne d’une princesse, en fait elle était plutôt courte – elle m’arrivait un peu au-dessus des genoux - à bretelles, décolleté, évidemment, et le bas était ouvert un peu en tulipe. Bref, le genre de trucs qui me ressemblait en somme, pour certains, être habillé court, c’est vulgaire, pour d’autres, ca veut dire qu’on a affaire à une personne dynamique … ca me ressemblait beaucoup non ?

Je m’arrêtais pour me retourner, pas de chichi avec moi, s’il voulait danser, il devait tout assumer ! J’attrapais une de ses mains pour la mettre sur ma hanche, et j’attrapais l’autre dans la mienne. Je me retrouvais là dans mon propre élément, alors on ne pouvait pas vraiment dire que j’étais gênée pour ma part. Et alors que je commençais à faire quelques pas – et je m’assurais que Lyte suivait bien – je me mettais à sourire doucement.

- Je n’ai jamais vraiment participé à un vrai bal. Des fêtes, quelques petits événements, ca oui.

Mais je connaissais la danse. En revanche même pendant les dits événements, j’étais souvent dans l’orchestre ou alors je chantais, mais j’étais rarement parmi le public. Et lorsque je l’étais dans les fêtes bah euh, on ne pouvait pas dire qu’on faisait des slows et compagnie hein ?
Bref. Un pas sur la droite, un en arrière … par-ci, par-là … Tu me fais tourner et je reviens. Je trouvais ca bizarre tout de même de faire une danse sans qu’il n’y ait personne autour, et il fallait croire qu’il suffisait que j’y pense pour que la salle se remplisse de personnes en tout genre … Des couples qui dansaient, mais des gens sans visages, comme dans un véritable rêve, aussi je n’y faisais pas plus attention que cela.

- Et si tu avais pu participer à ton bal ? Tu aurais invité qui ? La fille cinglée dont tu ne te souviens pas du nom ? Je suis sûre qu’elle aurait été trèèès contente. Je me demande si elle n’en pince pas pour toi et si ce n’est pas pour ca qu’elle s’est énervée quand j’ai dit que je te cherchais !

Danser ne m’empêchait pas de parler … Mais j’espère qu’il n’est pas trop gêné pour me répondre, héhéhé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Jeu 23 Juil - 21:06

"On a le droit de rêver 
Quand ça me prend plus rien ne peut m’arrêter 
Je te fais exister , 
Si fort que moi je crois que ce vrai. "              Tal

Il fallut peu de temps en compagnie de Ruka pour qu'elle puisse me changer les idées. Je ne pensais plus aux récents événements mais je prenais plaisir à lui faire visite mon nouveau chez moi qui l'avait tant intrigué lors de notre dernière rencontre. Mais lorsqu'on parlait d'Axel, je ne sais pas pourquoi j'ai dit ces mots. Et je voyais que ce n'était peut être pas approprié. 

" Désolé, disons que je ne te souhaites pas de tomber sur le même genre de taré que moi. Mais je te crois quand tu me dis que tu sauras être vigilante.

Et puis, elle m'assurait que tout se passerait bien. Après tout, je ne connais pas ce Axel, et qui suis-je pour avoir autant de préjugés sur quelqu'un ? Un humain, voilà tout ! 

Mais il n'en était plus question dans la salle de bal, cela semblait éclater Ruka et c'était un peu l'effet recherché, je dois avouer. C'était son élément après tout. Mais je ne comprends toujours pas pourquoi je n'ai pas réussi à lui faire cette invitation sans passer pour un crétin. Ruka avait d'ailleurs changer de robe pour l'occasion. 

N'importe qui, qui lirait dans mes pensées depuis le début de mes aventures, pourrait se demander ce qu'il se passe dans ma tête à ce moment là. En fait, je ne savais pas très bien. Pour Linoa, c'était facile, la relation était définissable. Pour Ruka, c'était différent, peut être parce que tout se passait dans le monde du tout est possible, ou peut être parce que c'était ambigüe. Le temps s'arrêtait lorsque j'étais avec elle notamment là où on se tient si collé et où j'essaye tant bien que mal de suivre les pas qu'elle semble m'indiquer avec les siens. Elle était sûre d'elle, pleine de vie, on s'amusait bien. Tout ça me plaisait. Mais me plaire dans quel sens ? 
Avec Ruka, je passais de bons moments, je me suis même déjà confié, c'est dingue. Est-ce que pour autant j'ai envie d'autre chose, de plus ? Je ne sais pas. D'un côté, on se taquine, on se cherche, mais c'est peut être notre amitié plus que naissante qui veut ça. Peut être autre chose... En réalité, est-ce que je veux vraiment le savoir. Non, je veux juste vivre l'instant présent, et profiter de la vie. Et avec Ruka, je savais que j'en profitais quoi qu'il arrive. Alors autant que je m'applique sur cette danse, merde ! 

"Heureusement que tu es là, ça paraît si simple. Ca ne l'est pas, n'est-ce pas ?

Ou alors, j'étais un gros nul le reste du temps... 

"Tu sais, je suis content que tu aies accepté mais il ne fallait... désolé... pas que tu te sentes obligée !

Oui, j'avais pas réussi à parler et à ne pas manquer mon pas en même temps. Je ne suis qu'un homme, hein ! On continuait de discuter, enfin, moi, j'essayais...

"Bah, je sais pas trop. J'imagine que si elle m'avait demandée, j'aurais accepté. Mais, maintenant, je sais plus trop. Je me serais arrangé...

Attention, s'arranger voulait pas dire payer quelqu'un, genre une escort-bal-girl. Mais il avait pensé à Sunie et son groupe. Elles étaient deux filles pour un mec, Arashi, et, ils avaient été nommés SeeD aussi. 

"Y'aura ptêt un bal plus tard. Mais, tu crois qu'elle en pince pour moi ?

Mec, qu'est-ce que t'étais crédule à cette époque là. Oui, je m'en rendais pas compte à l'époque. 

La chanson se terminait, les gens aux alentours disparaissaient tour à tour comme si ils s'en allaient avec la musique... Mais, ce n'était pas ça qui m'avait choqué. C'était ce grand boom. 
Le rêve allait devenir... bah rêve pour Ruka. Car, ce qu'elle attendait arrivait, la BGU décollait. Mais, en temps normal, une annonce était faite et tout le monde se préparait à des secousses. Là, pas trop. Heureusement que je me raccrochais à Ruka... Non mais quelle andouille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Jeu 23 Juil - 23:32

Spoiler:
 

Je ne sais pas si c’est moi qui suis trop concentrée sur ce que je fais ou non, mais j’avais l’impression qu’au fur-et-à-mesure des pas, Lyte se détendait, comme s’il en profitait. C’était un peu la manœuvre aussi, ca ne sert à rien de faire une danse si on est tétanisés par la gêne. Heureusement que je suis là qu’il disait … J’étirais un rictus moqueur.

- Ca l’est. Ce qui est difficile, c’est de ne pas se laisser envahir par le stress et la peur. C’est ca qui nous rend maladroit en général.

Ou alors un homme est maladroit parce qu’il ne sait pas faire deux choses à la fois comme Lyte venait de me le prouver ! Parler et danser en même temps, c’était une nouveauté pour lui ! Je pouffais de rire lorsqu’il s’excusa, mais je tenais à le corriger sur un point.

- Je ne me suis sentie obligée à rien. Il va falloir que tu comprennes avec moi que je ne suis pas une fille coincée ! Si j’ai pas envie de faire un truc, je ne le fais pas !

Je lui parlais de son vrai bal, celui qu’il n’avait pas pu faire lorsqu’il a été promu SeeD. Je me demande qui aurait-il pris pour cavalière. Je plaisantais au sujet de la fille un peu cinglée qu’Axel avait blessé, et qui harcelait Lyte de SMS aussi, j’étais persuadée qu’elle en pinçait pour lui, et visiblement, il était naïf – ou aveugle – pour ne pas l’avoir vu plus tôt. Aussi lorsque la musique s’arrêta, je le lâchais le temps de me tordre un peu de rire.

- Fiouuu désolée mais … Vous les mecs, vous êtes tous pareils !! Vous ne remarquez jamais quand une femme a des vues sur vous ! Je sais, on va me dire « tu peux parler ». Détrompez-vous, je ne suis pas aveugle. - Ca crève les yeux enfin ! Tu m’as dit qu’elle te harcelait de messages … même si je trouve complètement débile qu’ils n’aient aucun contenu mais passons. Et puis zut, je te jure c’est quand j’ai dit que je te cherchais qu’elle a agrippé Axel dehors pour l’insulter – et moi aussi au passage. Ca pue la jalousie.

Je gardais mon sourire moqueur, me rapprochant à nouveau de Lyte pour le fixer avec un sourire plus qu’amusé.

- N’oublie pas à qui tu parles. C’est ma spécialité. Homme ou femme, par jalousie, nous nous énervons toujours lorsque notre cible est visée par quelqu’un d’autre. Je restais comme ca quelques secondes avant de reprendre. - Et c’est bizarre, j’ai eu l’impression de lire cette même expression sur ton visage tout à l’heure.

Sauvé par le gong – ou pas – la BGU se mit un peu à trembler et Lyte m’utilisait comme sa bouée de secours. HEY c’est pas moi qui suis censée être surprise là et qui me raccroche à lui !?

- Euh il se passe quoi là ? Ca va exploser ?

Non pas vraiment. Rêve ou pas, il y eut comme une sensation de mouvement qui m’intrigua au point que je lâchais Lyte une fois habituée, afin de m’éloigner pour sortir par la porte vitrée et atterrir sur le balcon de la salle de bal. Je me penchais et remarquais que la BGU volait … Cette université est vraiment GENIALE ! Bon par contre question …

- Et elle va nous emmener où ta fac là ?

Non parce que bon, c’est bien de voler, mais pour aller où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Ven 24 Juil - 13:24

"Je ne suis pas une fille coincée". Okay, je m'étais pas montré des plus perspicaces jusque là, mais ça, je pensais quand même que je l'avais remarqué ! Mais ce n'est pas ça qui m'avait le plus marqué. C'est que quelque temps après, alors qu'on parlait de fofolle, (mon dieu que ce surnom est laid), elle râlait contre les hommes car ils ne voyaient pas quand ils plaisaient à une femme. Ca veut dire que ? 
Okay, on ne parlait pas de Ruka à ce moment même, mais peut être que justement, c'était un signal... Ou alors que ça n'en n'était pas un. Valait-il le relever ou pas ? 

"Soit, peut être que c'est évident. Mais, tu sais, c'est pas facile de voir si un geste ou... une parole peut vouloir dire plus que ce qu'elle est... A quoi, je peux repérer que quelqu'un a des vues sur moi ?

Au moins, à défaut, d'en savoir plus, peut être que j'apprendrais à repérer les filles qui m'affectionnent ? Mais voilà qu'elle me chargeait sur la jalousie. 

"Si tu penses que j'éprouvais de la jalousie, tout à l'heure, alors oui. Je ne vais pas le cacher. Je pense que ça en était. Ce Axel passe son temps avec toi, et j'imagine que ça me plairait aussi.

Après, qui sait... Peut être que c'était le fait qu'on se voyait dans nos rêves qui faisait que cette relation était si plaisante car on savait qu'elle était éphémère et qu'on voulait en profiter au maximum, laissant, ainsi de côté, les perturbations que l'on repère en vie normale ? 

Mais la danse était finie, déjà... Le stress s'était dissipée pour profiter du moment. Sans arrière pensée, sans autre chose que cette danse, qui signifiait quand même pour moi. C'était un peu mon bal, en somme... 

"Mmh, je crois plutôt qu'on vient de décoller...

Ruka se précipitait sur le balcon de la salle de bal pour voir cela de ses propres yeux, je la rejoignis aussitôt, c'était mon baptème de l'air en BGU pour moi aussi ! L'anneau qui ornait l'université s'était transformé en sorte d'anneau de flottaison procurant ainsi la faculté de lévitation à la faculté. 

"Je n'en sais rien du tout, mais il paraît que le voyage peut être long selon la destination." 

Qu'est-ce que c'était grisant cette sensation d'air et de vent sur nos visages. Instinctivement, j'ouvrais grand ma main pour sentir le vent parcourir les extrémités de mes doigts. Si, la séance de danse avait plutôt été la spécialité de Ruka, nous voilà dans mon truc à moi. 

Je prenais la main de Ruka dans la paume de la mienne, la paume vers la source de vent qui luttait contre le mouvement de la BGU. Je n'avais pas réfléchi à ce que je faisais, et si, Ruka me faisait la réflexion parce que j'osais faire ça, je lui rétorquerais un truc du genre : " C'est bizarre, que tu t'étonnes à chaque fois que je m'approche, on dirait que tu as peur de moi" ou autre chose.

Je passais mes doigts entre les siens et repliais un peu ses doigts. 

"Tu ressens ? On dirait qu'on peut toucher l'air et le posséder au creux de sa main. Alors qu'on ne pourra jamais l'attraper" Je refermais ma main sur la sienne, nos deux mains jointes à poings fermés avant de les rouvrir. 

"Maintenant, regarde...

Je rassurai mon emprise sur sa main et fermai les yeux. Elle était toujours à côté de moi, seuls son poignet et sa main était en contact de la mienne. Je ne sais pas si j'allais réussir mais j'essayai de maîtriser le vent avec ma magie. Peut être que j'allais pouvoir lui faire ressentir ce que j'éprouvais quand j'arrivais à capter le pouvoir de l'élément le plus présent autour de nous. Lui faire ressentir mon affinité avec les rafales. 

"J'imagine que ça doit faire cet effet là quand on tient le cristal de l'air dans sa main... J'adorais faire ça quand j'étais gamin, comme quand t'es en voiture et que tu passes ta main par la vitre, avoir l'impression de pouvoir posséder le vent alors que tu ne fais que légèrement barrage. Tu ne lui fais que changer de direction. Il va où il veut au final.

Je gardais ma main encore un peu au dessus de la sienne, j'essayais d'augmenter la magie de vent qui allait en sens contraire pour qu'elle puisse constater la différence, puis j'enlevais sa main, reposant les deux miennes sur le balcon et essayer de deviner par où on allait, en vain... 

"En attendant, on peut continuer la visite si tu veux ?

Je ne savais pas si la mention du cristal allait entamer une conversation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Dim 26 Juil - 11:52

C’était à croire que Lyte avait saisi comment je fonctionnais en à peine deux rêves. Comme s’il savait que je cherchais à le déstabiliser à chaque fois et donc il me répondait le plus franchement possible, comme s’il savait que je ne m’attendais pas à ce qu’on soit aussi franc avec moi quand je taquinais. Mais la BGU avait décollé et les secousses m’empêchèrent de rétorquer, j’étais plutôt partie  à l’extérieur pour voir ce qu’il se passait. Voir une université qui vole, ce n’était pas commun. Mais où la BGU comptait-elle aller ? Lyte n’en avait pas la moindre idée … mais alors que l’air nous fouettait le visage, il m’attrapa la main et sur le coup je haussais un sourcil. Non, je n’avais pas peur, c’est juste que je ne comprenais pas ce qui lui prenait tout à coup.

Mais il voulait me faire ressentir l’air au travers de ma main et la sensation que ca procurait. De toute évidence, c’était son élément – dans tous les sens du terme – et je me laissais donc faire docilement. Oui, Lyte avait de toute évidence une certaine affinité avec le vent, il semblait le contrôler un tant soit peu … C’était étrange comme sensation, celle du vent qui vous caresse la main, de la paume jusqu’au bout des doigts. Mais mes doigts se crispèrent très légèrement à la mention du Cristal de l’Air. Je ne relevais pas tout de suite … mais je souriais en l’écoutant et je tournais la tête vers lui.

- Je viens d’apprendre quelque chose alors. Je ne te savais pas si proche de cet élément. Mais chacun son truc ! Je me sens proche de la musique, et toi du vent. Mais j’approchais ma tête pour le regard d’un air suspicieux, quoiqu’avec un sourire moqueur en coin. - Me prendre la main, me dire que t’es jaloux, ca ressemble presque trop à de la romance. Soit t’étais vraiment trop timide à notre première rencontre soit tu as beaucoup changé … Mais dans tous les cas j’ai l’impression que tu te lâches un peu plus maintenant !

Je jetais un regard vers l’horizon avant de me tourner pour faire dos à l’horizon, m’accoudant sur le balcon pour regarder la salle de bal avec un regard neutre, j’étais presque songeuse en fait. Il y avait autre chose qui m’avait interpelé dans ce qu’il avait dit, les Cristaux … Je baissais les yeux, j’étais à leur recherche, mais je n’étais plus sûre pour quoi depuis qu’on en avait parlé avec Axel. Pour un but purement égoïste qui détruirait peut-être des relations, amicales comme amoureuses … ou pour les protéger et empêcher quiconque avec de mauvaises intentions de mettre la main dessus ?
Lorsque Lyte proposa de visiter le reste de la BGU, j’approuvais d’un signe de tête, mais lorsqu’on se remit à marcher, je ne pus m’empêcher de poser la question.

- Pourquoi tu as mentionné le Cristal de l’Air ? Les SeeDs cherchent les Cristaux ? Je ne pensais pas que les militaires voyaient un intérêt pour ces choses-là … A moins que vous souhaitiez les protéger ? Vous en avez déjà trouvé !?

Mouais, pas sûre d’être très subtile pour le coup. Rah Ruka ! Bon d’un autre côté dans un rêve, difficile d’être subtile … Une force mystérieuse nous pousse à dire tout ce qui nous passe par la tête sans y réfléchir à deux fois. Oh puis au pire s’il m’interroge je pense que je peux quand même lui avouer que j’étais à leur recherche … Après tout, selon moi, je n’avais pas de mauvaises intentions. Je ne comptais pas détruire le monde en les utilisant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Dim 26 Juil - 23:11

"Oui, j'ai cette affinité depuis tout petit.

J'avais répondu à la première partie de la question automatiquement, la suite de la question me laissai un peu plus perplexe. Que cherchait-elle au juste ? Mais, je n'avais rien à lui cacher après tout...

"La première fois qu'on s'est vu, je ne savais pas d'où tu sortais, ce qu'il se passait, on ne savait pas où on était et ce qu'on y faisait. C'était un peu logique que je suis sur la défensive, non ? Maintenant, je sais pourquoi on se voit. Une très bonne amie m'a dit un jour :"Un lien invisible relie toujours des amis entre eux"

Mais de là, à parler de romance, sérieux... Surtout que cette main à Centra, c'était presque elle qui me l'avait donnée après tout. Oui j'étais romantique, peut être même que je l'avais trop été puisque ma copine de l'époque n'était pas restée avec moi mais là, je ne pensais pas l'être. 

"Quand à la romance, désolée de te décevoir. Mais cela n'en est pas." Mon ton avait changé, passant un peu plus sur un air de défi. " On s'est bien tenu la main dans le labyrinthe, non ? J'aurais voulu être dans la romance, j'aurais plutôt fait ça.

Je claquais des doigts. Je ne savais pas trop si ça avait un impact dans les rêves mais dans une série, la femme usait de pouvoir comme ça. Un bouquet de fleurs venait d'apparaître dans mes mains et je les offris immédiatement à celle qui se trouvait en ma compagnie. Je maîtrisais pas trop ces phénomènes d'apparition inhérents aux rêves. Les fleurs étaient magnifiques ressemblant presque à celles que j'avais imaginé spontanément. Mais je voyais une carte... Qu'est que mon subconscient y avait fait écrire, ça... 

La discussion par la suite partait sur un sujet un peu plus "sérieux". Le sujet qui commençait à faire couler pas mal d'encre dans le registre des légendes urbaines ou chez les mégalomanes. 

Je devrais être méfiant de ce soudain intérêt aux cristaux et aux actions des SeeDs mais je pense l'avoir dit à plusieurs reprises, je n'arrivais pas à me méfier de Ruka, autant lui dire une partie de ce que je savais. 

"Les SeeDs ne recherchent pas les cristaux en tant que tel. Il s'agit surtout de vérifier qu'ils ne tombent pas entre de mauvaises mains. Un cristal en sécurité, ce serait l'idéal, mais l'avantage des orbes c'est qu'on peut déjà vérifier les mouvements des différents cristaux."

Voilà, j'en disais suffisamment sans trop en dévoiler. Je préférais ne pas parler de l'orbe que j'avais en ma possession avec son énigme que je n'arrivais pas à résoudre. Du moins, jusque là. Je la regardais maintenant. En réalité, j'avais du mal à regarder ailleurs, mon regard voulant toujours croiser le sien. Mais là, il fallait que je sache.

"Et donc, toi aussi tu t'intéresses aux cristaux ? Dans quel but ? C'est pour ça que t'es parti en vadrouille ?


C'était dommage, certainement, pour ses talents artistiques. Elle aurait peut être pu faire parti de l'un de ses grands groupes de chanteuses et chanteurs qui se limitait à l'acapella pour faire aussi bien les instrumentales, que les choeurs et les voix. 

Mais je soutenais son regard, je voulais savoir si elle allait me dire la vérité comme je l'ai fait. Il était évident que sa raison de diviser les mondes me chagrinerait. J'attendais sa réponse mais j'espèrais que cette discussion ne créerait pas de tension. Et maintenant, si Ruka voulait de la romance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Mar 28 Juil - 12:31

Spoiler:
 

L’art de se contredire ? Ou alors je n’avais pas bien compris qui était vraiment Lyte. Je ne pouvais pas lire dans ses pensées non plus, mais me dire que non, il n’y avait rien de romantique, mais m’offrir juste après un bouquet de fleurs c’était … un peu contradictoire. J’avais haussé un sourcil intrigué. Bon certes, c’était pour me montrer ce qu’il « aurait fait si c’était le cas », mais quand même.

- T’es vraiment bizarre des fois ! Mais merci pour les fleurs.

Je ne lisais pas la carte – je ne l’avais pas vue – mais par contre, le sujet allait devenir plus sérieux à présent puisque je m’avançais sur le terrain des Cristaux. Evidemment … Protéger les Cristaux, j’aurai dû m’en douter.

- C’est sûr que s’ils tombent entre les mains de Sephiroth ou d’Ultimécia, je préfère ne pas savoir ce qu’ils comptent en faire …

Ils avaient tous un pet au casque de toute manière ceux-là. Mais lorsqu’il fut question de moi, je regardais Lyte droit dans les yeux, moi aussi. Bah, autant ne pas lui mentir.

- Oui, c’est en partie pour ca que je suis partie de chez moi. Disons qu’à l’origine, j’aurai aimé dissoudre les mondes. Ils clament la paix entre eux, mais des fois, il suffit d’un accident diplomatique pour que tout parte en sucette. Il suffisait de voir la tension qui venait de naître entre Gaia et Spira avec tous les événements à Bevelle et pendant le tournoi. - Mais, je ne voyais que le côté négatif des choses. Disons qu’après en avoir discuté avec mon camarade de voyage, je ne suis plus très sûre de ca. Et ne serait-ce que parce que je t’ai connu, il a raison, séparer des mondes, ce sera séparer des amis, voire des couples, qui se sont formés depuis la création d’Héméra. On m’a suggéré de les protéger à la place ces Cristaux mais bon … Je ne suis pas sûre d’avoir la carrure d’une « gardienne » ou je ne sais quoi. Je ne saurai pas protéger un objet d’une si grande valeur.

Mais autre chose m’avait interpelé dans ses propos et je croisais les bras pour réfléchir.

- Je n’ai jamais trouvé une Chimère à ce jour en revanche. Alors je ne sais pas ce qu’est cette histoire d’orbes.

Mais de ce que j’avais compris c’est ce qui permettait de trouver un Cristal …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Mar 28 Juil - 13:33

Spoiler:
 


Elle m'avait trouvé bizarre... Venant d'elle, je ne savais pas comment je devais le prendre, car si il y'en avait une qui sortait du lot ici, c'était bien elle. Je ne le pris qu'avec un sourire, du coup. Avant de passer sur un touuuuuut autre sujet ! Je l'écoutais assidûment exposer son point de vue puis poser les contre arguments qui l'avaient fait changer d'avis. Mais, voilà que maintenant elle exprimait des doutes quant à sa capacité de pouvoir mener à bien ce projet.

"Mmh... je comprends ton point de vue mais... il y'aura toujours des guerres et des points de vue incompatibles, et si ce n'est pas Spira qui fera la guerre à Gaïa ou la Shinra avec Yevon, ce serait peut être une guerre entre Costa Del Sol et Junon ?

Je ne connaissais pas des masses de ville de Gaïa pour lui situer en exemple, et ne voyait pas si ce cas de figure était plausible ou non. 

"Et puis, si les mondes ont fusionnés ensemble, il y'a peut être une vraie raison à découvrir ? "

A vrai dire, en l'écoutant, je me demandais aussi si j'étais capable de trouver le cristal de l'eau et de le protéger. Même si ce n'est que pour le ramener à la BGU... 

" C'est compliqué de protéger quelque chose quand on y accorde une si grande valeur... Et quand d'autres accordent une valeur équivalente, ça peut susciter des convoitises. Posséder un cristal, ça doit certainement vouloir dire se méfier de chacun autour de soi. Tu pourras toujours le confier, ou le cacher précautionneusement.

Mais, je me rendais compte que plus je continuais, plus j'en disais trop. Après tout, est-ce qu'au fond de moi, je ne souhaitais pas qu'elle ne les trouve jamais. On sait jamais, elle pourrait changer d'avis ou tomber sur quelqu'un qui les cherche et le payer de sa vie. 

"Si tu ne sais rien sur les orbes, alors je préfère ne rien t'en dire. Comprends-moi, je n'ai pas tellement envie que tu tombes dans quelque chose qui te dépasse, même moi, je ne sais pas où toute cette histoire va aller...

Après tout Ultimecia, Sephiroth et compagnie se faisait de plus en plus oppressant. Sans se doute que Kuja faisait des siennes encore plus. 

"Et si on parlait d'autres choses ? Ou qu'on continue de visiter ?

J'étais prêt à lui faire visiter le rez de chaussée maintenant, mais j'avais peur qu'elle ne m'en veuille de ne pas être très coopérant. Ca avait jeté un peu un froid. Enfin, du moins, de mon côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Mer 29 Juil - 23:08

De toute manière quoiqu’il arrive, le sujet des Cristaux était si sérieux qu’il jetait toujours un certain froid. J’avais demandé à Lyte ce qu’ils – les SeeDs – comptaient en faire, il était normal qu’il me retourne la question. Il ne fallait pas être stupide pour comprendre que si je m’y intéressais, ce n’était pas par simple curiosité. Je lui avais expliqué alors mes premières motivations, celles de séparer les mondes, avant que je n’aie cette discussion ici même, à la BGU, avec Axel – avant l’accident avec l’étudiante. Maintenant, je n’étais plus très sûre de ce que je voulais en faire, mais j’estimais ne pas être assez forte et solide pour les protéger.

- C’est sûr qu’ils n’ont pas fusionné par pur hasard. Je doute qu’il existe un phénomène physique ou scientifique qui dise que non pas deux, ni trois, mais quatre planètes complètement différentes fusionnent ensemble. Mais qui pourrait nous donner la réponse ?

Les Cristaux ne parlaient pas à priori, du moins je ne pense pas … A moins qu’une fois qu’on les possède tous ca ne nous permette pas de faire un vœu mais ca nous montre des images sur le comment c’est arrivé !? Oui non je pars dans mon trip là. Je ne sais pas, je n’en sais rien, et ce n’est pas ici, dans un rêve, de toute manière, qu’on trouvera la réponse aux questions de l’univers et d’Héméra. Quant aux orbes, Lyte savait quelque chose, mais refusait de me le dire … Evidemment que j’étais déçue sur le moment, mais je finissais par soupirer.

- Garde tes secrets, ma quête ne s’arrête pas là pour autant. Tu verras ! Je compte bien chercher les Chimères et les Cristaux, tôt ou tard, je saurai ce que c’est ces orbes !

J’affichais finalement un air de défi qui prouvait ma détermination. Non, je ne comptais pas me laisser freiner par ce qu’il disait. Je suis consciente que le monde regorge de dangers, que des guerres peuvent éclater, que des gens pourront essayer de m’attaquer si j’ai un Cristal, ou même le moindre indice pouvant mener à l’un d’entre eux … Mais je ne me voyais tellement pas tout plaquer maintenant pour retourner chez moi et reprendre ma vie d’avant. Je voulais en voir plus. Je voulais en savoir plus. Mais Lyte changea de sujet, du moins il souhaitait changer de sujet, sûrement estimait-il que ce n’était pas un bon sujet de conversation, et dans le fond, il n’avait pas tort.

- On peut faire les deux en même temps, non ?

Lui suggérais-je avec un sourire. Aussi je l’invitais à avancer, même si techniquement, c’était à lui de me faire visiter, donc à lui de passer devant pour m’inviter mais passons. Nous quittions tout doucement l’immense salle de balle pour nous retrouver dans les couloirs et lorsqu’on se retrouvait dans l’ascenseur – encore libre bien sûr – je croisais les bras pour réfléchir.

- Je ne sais plus si je t’ai déjà posé la question … Qu’est-ce qui t’a poussé à devenir SeeD ? Je regardais un peu partout. De ce que j’avais compris, la majorité des étudiants dormait sur place, car je doutais sincèrement que tous venaient de Balamb et qu’ils pouvaient rentrer chez eux le soir. - Je ne sais pas si j’aurai réussi à aller dans une école qui m’aurait séparée de ma famille. ‘fin … Je ne peux pas trop juger en fait … Je n’ai jamais connu mes parents et ma tante m’a tellement soulée que je suis partie de chez moi. Donc niveau famille on va dire que … bah en fait j’aurai pu devenir SeeD et être 100% dispo puisque je n’aurai pas eu à m’absenter pour aller voir mes parents !

Je tentais de prendre ca avec le sourire mais mes parents restaient pourtant un sujet sensible que je n’aimais pas aborder en temps normal. J’étais l’une de ces orphelines, une des nombreuses victimes de la guerre, une de ces personnes qui n’avaient jamais connu leurs parents et qui pourtant auraient adoré pouvoir les connaître. La seule chose que je savais, c’est que ma mère était de Wutai, et mon père était un soldat de la Shinra qui avait déserté pour pouvoir filer le parfait amour avec elle … Même si ca n’avait pas duré. Ma tante me parlait souvent de lui en mal, et je n’avais jamais pu supporter ca.

- C’est strict comme école ? ‘fin je veux dire, ca a l’air cool vu comme ca mais en tant qu’étudiant, et SeeD, c’était difficile pour toi ?

On était à la BGU, autant en apprendre plus dessus, c’était le but de la visite aussi non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Jeu 30 Juil - 11:54

"Mes secrets ? Tu ne veux pas non plus que je te mâche tout le travail ? Je t'en ai déjà dit bien plus que je ne le savais il y a quelques jours. Et puis, je suis pas très intéressé de te compter comme une rivale dans cette course là.

Finir sur une note de défi, avant de passer à un autre thème parce que qui sait où cette conversation va les emmener. Peut être que l'origine de toutes les guerres est une quête de pouvoir, mais que son vecteur est à chaque fois différent ? L'argent, la technologie, le sexe, les cristaux. A chaque fois, il y'a une origine du pouvoir dans les conflits. Si on ne parlait pas de pouvoir, alors on n'initierait pas de conflit entre nous deux ? Encore fallait-il l'espérer. 

"Oui, on peut faire les deux. Mais sois indulgent, je ne suis qu'un homme.

Gros cliché évidemment comme quoi les hommes ne seraient pas capables de faire plusieurs choses en même temps. Il était évident qu'une était parfois compliqué pour certains. Mais c'est le genre de réflexion que n'hésiterait pas faire Ruka, peut être ? 

Alors qu'on sortait de la salle de bal, une dernière musique se mettait en marche. De là, à savoir à quelle pensée de qui, elle avait démarrée, ce serait un mystère. Mais je reconnus la voix, à défaut de la chanson, c'était celle de Justin. J'appris plus tard que la chanson s'appelait Mirrors*. 

L'ascenseur était resté à notre étage. C'était toujours une question que je m'étais posé. Un ascenseur reste au dernier étage desservi ou alors il a une position en cas de non utilisation ? Il y'a de ces questions idiotes que l'on se pose parfois... 

En vrai, peut être que si je me pose ce genre de question dans ma tête, c'était pour éviter d'être tenté de dire d'autre âneries à voix haute. Ou de regarder avec trop d'insistance mon interlocutrice. Mais c'est elle qui trouva le prochain sujet. Elle allait vraiment tout savoir de moi, à ce rythme là. 

"Oh, la raison est simple. Les SeeDs sont venus sauver ma ville, et je les ais trouvé trop classe. J'avais envie de faire comme eux. Mais ça fait pas longtemps que j'y suis, peut être six mois maintenant ? Et je suis déjà SeeD, c'est fou... "

Ruka réagissait en se demandant si elle aurait été capable d'étudier ici. Mais pas, par rapport à ses capacités en fait, plus pour couper le lien. Elle avait parlé spontanément de ses parents et de sa tante, de ce qu'elle avait traversée. C'était pas très courant à la BGU. Tous n'étaient pas orphelins, non. Mais, par respect, personne ne parlait de sa famille pour ne blesser personne. C'était un peu, un sujet tabou ici. Mais ça n'avait pas l'air d'être un sujet privilégiée par Ruka aussi. Elle se dévoilait un peu, enfin ? Je ne savais pas si je devais continuer sur le sujet avec elle ou non.

" Je pense que tu en as toutes les qualités en tout cas. Ou, c'est ce que tu sembles prétendre." Je souriais, je savais qu'elle noterait ce faux sarcasme. 

"Ici, ça devient comme une sorte de famille aussi. C'est différent, mais les plus vieux s'occupent des plus jeunes. Ils attachent de l'importance au bien être de tout le monde et c'est aussi pour ça que le réglement est ce qu'il est. Je veux dire, même pour quelqu'un qui a encore sa famille. C'est... c'est le cas pour moi, mais je me sens aussi chez moi ici, en fait... Ma soeur t'adorerait je suis sûr...Enfin, aucun rapport...

Qu'est-ce que j'avais pas lâché encore comme énormité. Qu'est-ce que ma soeur vient foutre dans la discussion... Alors je me rattrapai à sa prochaine question pour noyer le poisson...

" Strict, ouais, ça reste quand même une académie "militaire", hein ? Y'a un couvre feu, des règles bien définies, mais dans l'ensemble ça se passe bien. Avant y'avait des sortes de mecs en toges rouges avec des chapeaux, on les appelait les Templiers. Eux, étaient hyper stricts apparemment. Maintenant, ça a un peu changé. Quand t'es SeeD, c'est différent. C'est plus souple, mais tu te dois de montrer l'exemple si tu veux pas perdre de grades. C'est ptêt pire, en somme...

L'ascenseur sonnait en ouvrant ses portes sur le rez de chaussée. 

"Je vais te montrer le campus, c'est vraiment l'endroit où se détendre après les cours. Bon, moi j'y allais très peu ou alors pour réviser au soleil. J'avais pas mal de retard à rattraper, donc je peux t'en dire que très peu sur la vie "extra scolaire".

Même sans guide, la BGU était quand même suffisamment bien faite pour s'y retrouver, entre le fléchage de couleur et le grand panneau du hall, il fallait en vouloir pour se perdre ! Ou être daltonien ? 


*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Jeu 30 Juil - 22:57

Ah oui, cette histoire de SeeDs qui étaient venus sauver une ville, elle m’était familière, donc je me demande si je ne lui avais pas déjà demandé en fait ! Et en six mois, il était diplômé … Je ne suis pas sûre de faire mieux un jour dans n’importe quel domaine, ca méritait des applaudissements – et je ne me faisais pas prier pour les faire. Malgré tout, la BGU paraissait cool au premier abord, je me demandais si c’était facile d’être ici tout de même. Les gens devaient vivre sans leur famille, bien que me concernant, ca n’aurait pas été un souci en fait si ma vie aurait été la même, mais sur Dol. Même Lyte semblait approuver mes dires, quoique son ton sarcastique en disait long aussi ! Meh.
Enfin bon, je l’écoutais attentivement … Cette histoire de grande famille, les grands qui s’occupent des petits … Ca faisait un peu rêver. Je me disais que si j’avais étudié dans une école similaire, l’ambiance m’aurait bien plu. Par contre je n’avais pas compris pourquoi Lyte mentionnait sa petite sœur ! Je levais un sourcil amusé à son attention, je n’allais pas passer à côté !

- Wahou, tu comptes me présenter ta famille ? Tu brûles les étapes dis-moi !

J’affichais un air purement moqueur mais on revenait assez vite à nos moutons au sujet du règlement. Oui strict, c’est bien ce que je pensais. Jolie ambiance, mais un règlement à suivre malgré tout. Je n’étais pas sûre que j’aurai apprécié le couvre-feu – moi qui aimais faire la fête ! – mais je suppose que c’est normal dans un tel établissement … Quant aux SeeDs qui doivent montrer l’exemple … Je me mettais à rire de bon cœur en fait.

- Donc non, s’il faut montrer l’exemple, je n’aurai pas été du tout une bonne SeeD ! Je dois avoir un problème psychologique mais j’adore faire tout l’inverse de ce qu’un règlement peut m’interdire de faire !

Ca s’appelait un peu de la rébellion … ou de l’arrogance, ou de l’inconscience, ou de la folie encore, selon les points de vue !
Quoiqu’il en soit, Lyte voulait commencer par me montrer le campus, un endroit bien convoité par les étudiants après les cours, même si lui-même n’y était pas souvent.

- Y aller pour réviser … Je ne sais même pas ce que ca fait. Tu dois me prendre pour une imbécile ignare et complètement débile qui ne sait rien parce qu’elle n’a pas fait d’études. Quand j’habitais à Wutai c’était ma tante qui m’apprenait des trucs … mais même quand je suis partie de chez moi, je n’ai pas pu faire de grandes études, je n’avais pas l’argent pour.

J’étais partie pour vivre mon rêve. Ma tante voulait que je devienne soit une parfaite kunoichi au service de Wutai … soit l’une de ces petites femmes parfaites qui vouerait corps et âme à un mari que je n’aimerai pas à cause d’un mariage forcé et qui servirait de boniche à ce dernier. Non merci. J’avais toujours aspiré à la musique, j’avais enchaîné les petits boulots insignifiants à Costa Del Sol, et je m’étais servie de mon argent pour me loger, me nourrir et utiliser seulement ce qu’il me restait pour prendre des cours de chant, de danse, de piano et de guitare … Finalement d’une certaine façon, j’avais réussi car après j’étais sur scène. Mais sinon oui, je ne connaissais pas trop l’univers des facultés et des universités.

- Et même si j’avais pu, je crois que je n’aurai pas aimé en fait. Je suis une fêtarde, ca se voit. J’aspire à m’amuser. Je me serai laissée distraire trop facilement et j’aurai foiré mes études.

Je me rendais compte que je m’ouvrais beaucoup. Outre mes colocataires, et peut-être Axel à l’avenir, je crois que je n’avais jamais parlé de moi comme ca. En général je ne parle pas trop de mon passé … Je me fiche bien de ce que les gens peuvent penser de moi, aux yeux de tout le monde de toute manière, parce que je n’ai pas fait de grandes études, je suis une imbécile. Pensez ce que vous voulez, moi je sais que je me suis battue dans mon parcours et je me suis battue pour avoir ma propre vie, faire ce que j’aimais, et être celle que je suis aujourd’hui. Et ca j’en étais fière ! Car les études ne faisaient malheureusement pas tout des fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Ven 31 Juil - 20:56

Ruka m'applaudissait, je ne savais pas vraiment comme je devais le prendre. Je ne faisais que ça pour moi, après tout. Un acte aussi égoiste, même impressionnant, doit-il des applaudissements ? Allez savoir... Mais c'était moi qui avait voulu passer le test du SeeD aussi vite et vouloir brûler les étapes... 
C'est peut être cette gêne qui me fit parler de ma soeur... Ce qui me gêna encore plus. 

"Nan, je disais ça pour... Rah, oublies s'il te plaît...

Je n'avais pas d'arguments... Aucun. Comment faisait-elle pour sauter sur chaque occasion où je l'ouvre alors que j'aurai dû me taire. Par chance, je réussissais à noyer le poisson en continuant mes explications tout en y repensant. Lui présenter ma famille, mais que va-t-elle imaginer ou chercher à me faire dire... En tout les cas, il paraîtrait y'avoir peu de chances qu'elle puisse s'asseoir sur les bancs de la BGU, j'essayai de comprendre pourquoi elle avait un problème avec l'autorité.

"T'aurais même pas été capable de faire semblant ? Juste pour faire bonne figure ? Un réglement est pas forcément néfaste, tu sais..? 

Je la regardai interloqué. Certes, certains éléments du règlement était un peu old school, mais la majorité se comprenait assez bien dans la logique. Et puis, ça restait de la théorie aussi... 
 
"Un réglement n'empêche pas la fête ou le divertissement. Ca sert à ce que tout le monde puisse en profiter." 

Je n'avais pas l'impression d'être rabat-joie quand j'affirmais cela. Je pouvais même certainement être capable d'affirmer des exemples pour étayer cette thèse. 

"Réviser ? Tu ne sais même pas ce que ça fait ? Bah, tout dépend des matières. Après, si t'assimiles déjà en cours, t'as plus de la moitié de... Enfin bref, on va peut être pas trop parlé de ça. Et j'essayais surtout d'assurer niveau combat, en fait.

La théorie, ça se rattrape avec du boulot, pour le combat, j'avais vraiment du retard, même si l'affinité avec le vent permettait un peu de me démarquer. 

"Et puis, ne pas faire des études ne t'as pas empêché d'être celle que tu es, non ? Tu as l'air... Excuse moi si je te paraît trop franc, mais tu as l'air de vivre ta vie, c'est pas ça le principal ? Et crois moi..." je m'arrêtai un instant pour marquer ce que j'allais dire. "... elle peut être plus courte qu'on ne le croit...

Ca y'était on était au campus, les zones herbeuses, le vent de l'extérieur, la grande scène qui reste toujours montée maintenant. On s'approchait d'elle, d'ailleurs.

"Au fait, je repensais à ce que tu me disais tout à l'heure... Mais, si jamais y'a un bal et que t'es dispo, ça te ferait plaisir de m'y accompagner ? " 

Ca faisait déjà 10 mètres que je ruminais cette question, je pensais me résigner à la poser mais je me lançais. Et j'étais flatté d'avoir réussi sans trop tourner autour du pot comme pour la danse. Je regardais ailleurs et les instruments sur la scène pour pouvoir changer de sujet rapidement, pouvant zapper la réponse, si elle me prenait encore pour cible. 

"Dis... je ne t'ai jamais entendu chanter, tu penses que je pourrais en avoir cette chance aussi ?

Cette question était déjà beaucoup plus spontané et permettrait de dissiper le malaise dans laquelle je m'étais plongé juste avant... L'entendre chanter, j'étais curieux d'entendre cela. Mais, je m'attendais surtout à ce qu'elle remette ceci à une autre fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Dim 2 Aoû - 22:29

Spoiler:
 

La question des études. Je devais être l’une des rares personnes sur Gaia – et Dol – à n’en avoir jamais fait. Mais je n’étais pas sûre que ca m’aurait plu, au final. Lyte semblait surpris de mes propos mais bon, la façon dont je le regardais disait clairement que je m’en moquais et que je vivais très bien sans ! Et oui, comme il le disait, ca ne m’avait pas empêché de faire ma vie.

- Exactement ! Et je me porte très bien figure-toi, de toute manière les études ne servent à rien. Elles te parlent de choses théoriques, alors que le plus important dans la vie, c’est ce que tu mets en pratique …

Et dans ma vie, j’avais surtout fait de la pratique … dans tous les domaines, héhéhé. Non je plaisante, pas tous quand même. Nous poursuivions notre visite du campus, jusqu’à ce que Lyte me demande quelque chose qui me fit sourire. Il revenait sur cette histoire de bal, proposant que je l’accompagne une nouvelle fois si ca devait se reproduire, un jour, dans la vraie vie.

- Monsieur m’honore par sa demande. Répondis-je avec un ton clairement amusé. - Bien sûr. Tu m’enverras un message ou tu m’appelleras et je te rejoindrai ! Enfin sauf si je suis coincée dans un trou paumé …

Vu que j’avais tendance à aller dans des coins un peu isolés comme la Mine de Soufre à la recherche d’une Chimère, il était possible que je n’ai pas de réseau ! Mais je doute qu’il me préviendra à la dernière minute non plus – il a même intérêt – sinon ce sera cuit.

- Et sinon tu demandes à Linoa.

Vu qu’elle semblait l’accompagner. Ou plutôt, elle était escortée par notre très cher SeeD ici présent. Nous continuions d’avancer, je trouvais ce coin bien sympa et je comprenais que les étudiants se plaisaient à venir ici pour se détendre. Je voyais une scène au loin, bien que je sois incapable de dire si elle était vraiment là dans la BGU « réelle » ou si c’était le fruit de mon imagination, puisque je ne m’étais pas rendue dans ce coin-là de la BGU lors de notre passage avec Axel. Je ne sais pas si c’est ca qui a finalement poussé Lyte à me demander si je pouvais chanter quelque chose, spontanément, là maintenant tout de suite. Je suppose que savoir que je suis chanteuse mais ne pas m’avoir entendu chanter jusque maintenant devait pousser à la curiosité d’entendre ma voix mise à l’honneur.

- Oui viens, on va s’asseoir sur la scène. Et profite, d’habitude il faut payer pour ca.

Lui fis-je remarquer avec un sourire amusé. Je lui attrapais le poignet pour le traîner jusqu’à la scène, afin qu’on s’assoit au bord. Je levais les yeux pour réfléchir un instant. J’ai cette sensation d’être observée, ce qui en soit était toujours normal dans ce genre de moments. Je me souviens que la première fois que j’ai chanté devant quelqu’un, j’avais un peu le trac. Maintenant, ca m’était égal, j’avais l’habitude.
Ca y est, je sais. Je ne comptais pas partir dans un truc vachement rythmé, c’était tout l’inverse en fait. Comme s’il fallait clore le spectacle en douceur. Je n’avais pas spécialement de chanson précise en tête, c’était de la pure improvisation.

Je fermais les yeux, et je commençais à chanter. Non pas que je fuyais le regard ou quoique ce soit, mais dans ce genre de moment d’impro totale, ca me permettait de mieux me concentrer et de mieux trouver mes mots. La voix douce et mélodieuse … C’est dans ce genre de moments que j’ai l’air le plus sereine en réalité, et en fait, ce n’est pas une simple impression. Moi aussi, ca m’apaisait, de chanter. Cette musique était une histoire, celle d’une petite fille perdue et malheureuse là où elle vivait, qui s’est enfuie pour trouver la liberté … En quelques sortes, je m’inspirais de ma propre vie, peut-être était-ce pour cela que les mots étaient si faciles à trouver. L’histoire banale de la fille qui s’est enfuie de chez elle pour ne pas devenir ce que les autres souhaitent qu’elle devienne, pour se débrouiller seule et construire sa propre vie comme elle l’entendait … La vie de celle qui donne l’air de s’amuser en permanence, qui se fiche de tout et qui pourtant, fait surtout le strict nécessaire pour oublier qu’on peut avoir des problèmes à gérer, pour masquer ce qu’il ne va pas, qui préfère être libre comme l’air plutôt que s’enfermer dans une bulle de soucis.

Bref … Ca ne paraissait pas joyeux au premier abord, mais je soupçonnais presque l’air doux et calme d’endormir Lyte … Mais pouvait-on vraiment s’endormir dans le monde des rêves ? Alors que nous étions déjà endormis ? Je ne sais pas, mais j’avais l’impression que ces retrouvailles touchaient à leur fin … aussi toujours en chantant, je lui disais que j’avais hâte qu’on se revoit …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   Lun 3 Aoû - 18:25

Indication:
 

Je ne répondais à rien à son laïus sur les cours qui seraient inutiles. Enfin, la théorie. Peut être avait-elle raison, je ne cherchais pas tellement à rentrer dans ce débat et j'avais autre chose en tête, à vrai dire.

Ruka avait accepté tout naturellement mon hypothétique invitation en soulignant bien le fait qu'il faudrait l'avertir en avance et qu'elle puisse venir. Mais ça restait un oui. Et elle me suggérait un plan B que je réfutai.

"Non, je n'inviterais pas Linoa. Je leur demanderai de reporter à une date où tu serais là. "

Oui, non bien sûr que non. Mais ça aura peut être le mérite de la faire rire et de lui faire comprendre que je n'irais pas avec Linoa. Qui, elle, irait certainement avec Squall après tout.

Elle me fit un deuxième honneur, même si c'était un peu son métier, j'avais le droit à un morceau de concert privé. Et gratuit, messieurs dames ! On s'asseyait sur le rebord de la scène, je l'écoutais chanter. Ecouter, était-ce vraiment le verbe le plus adapté, disons qu'au bout de quelques notes, j'étais déjà emballé par la chanson, j'ai bien compris d'où elle puisait son inspiration sur le coup même si cela semblait de l'improvisation. Sa chanson finissait même par une sorte d'au revoir. Je sentais la même chose que lors de notre dernier rêve, comme si on arrivait à la fin d'un film.

______

Alors qu'elle venait de finir sa chanson, je lui remettais une mèche de cheveux derrière l'oreille. Point de sable, cette fois-ci, j'avais vraiment envie de sentir sa peau sous mes doigts. Volontairement ou pas, je rapprochais mon visage du sien, on se regardait droit dans les yeux, mes doigts toujours sur sa joue. Mes lèvres pressèrent les siennes puis, c'était les siennes qui pressèrent les miennes. Je continuai de l'embrasser, me rapprochant d'elle, ma main venant parcourir le haut de sa nuque, mes doigts écartés passant dans ses cheveux pendant que mon autre main passait derrière son dos. Je sentais ses mains faire de même comme si elles cherchaient une prise pour accentuer encore plus la passion son baiser. Nos deux langues se touchèrent. L'étreinte continuait alors qu'elle commençait à disparaître.
J'étais incapable de dire combien de temps ce baiser avait duré. Une seconde ou peut être une éternité. Ma vraie réponse serait d'avouer que ce moment était hors du temps. Ce genre de moment qui passe trop vite alors qu'on voudrait qu'il dure.

____

Mais Ruka s'était volatilisé...

____

Si il y'a parfois des rêves où l'on a du mal à les dissocier de la réalité, savoir si ce qu'il s'est passé dans le rêve n'était en fait pas réel ou si la réalité ne faisait pas partie intégrante d'un rêve. Il en était aussi la question pour le paradis des chocobos. Cet endroit où les rêves semblent réels et peuvent être liés à la réalité. Après tout, Ruka et moi nous nous sommes rencontrés en rêve pour continuer à nous chercher dans la réalité. 

Ce qui est un peu plus rare, c'est ce sentiment que j'hébergeais. De ne pas savoir, si ce qui venait de se passer était réellement dans le rêve ou si c'était mon esprit qui l'inventait. J'avais réellement l'impression d'avoir eu le contact de ses lèvres sur les miennes au moment de notre au revoir. Mais mon esprit me montrait aussi des images d'un au revoir, un peu plus formel... C'était dur de ne pas savoir ce qu'il en était vraiment. Allais-je pouvoir lui demander, une fois réveillé par sms ? Jamais de la vie. Si elle me dit que c'est faux et qu'en réalité, je me suis inventé ça, au delà de notre rêve... Ce serait un très dur retour à la réalité. Et si, ce baiser n'est rien de plus qu'une image d'un souhait personnel, que se serait-il passé si je l'avais embrasser ? Cela se serait-il déroulé ainsi, ou m'aurait-elle repoussé ?

C'était terrible de se réveiller avec autant de questions... J'avais tellement envie de la revoir, pour le coup. Mais, je n'aurais jamais la certitude qu'un jour on se revoit. J'hésitais à lui envoyer un message. C'est à ce moment là que je me rendais compte que j'étais en retard, très en retard.

Tout ceci n'était qu'un rêve. C'était sûr. Mais jusqu'à quel point ?


Fin du 2nd rêve de Ruka et Lyte.

HRP : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Voyage en rêve inconnu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage en rêve inconnu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voyage au bout du monde
» Voyage et Histoire n°1
» Descent, Voyage dans les Ténèbres
» Voyage au bout de la nuit (titre de Céline)-paroles du Baron
» Voyage d'un grain de sable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Le Paradis des Chocobos-