Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Pas la mousse!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Pas la mousse!   Mer 15 Juil - 21:43

Shellie et Gradivus arrivent de la Forêt de Macalania

ShellieArrivées en lisière de la forêt, la makonoïde s'arrêta net, prêtant oreille en direction des bois. Ce prédateur était disparu aussi rapidement qu'il était venu. Cette menace invisible était en train de la rendre paranoïaque, elle ne pouvait croire qu'elles étaient en sécurité pour autant. Si c'était cela que de ne pas entendre la Voix des autres pour ces êtres humains, il était peu étonnant qu'ils aient une telle crainte de l'inconnu. Une menace qui pouvait venir à tout moment. Elle aurait aimé pouvoir répondre à la question de la moine, mais la réalité était qu'elle n'avait aucune idée de l'identité de cet intrus. jusqu'à maintenant, elle avait cru avoir une parfaite idée de ce qu'elle était, mais après y avoir été exposée, elle ne savait plus trop quoi en penser. Une telle sauvagerie, elle y avait eu un avant-goût une fois, mais ça avait été au nom de la survie. Si ça avait été pour vivre, cette chose s'y adonnait à coeur joie, elle vivait pour cette violence, et elle se faisait contagieuse. Elle voulait quitter ces bois au plus vite avant que cette cacophonie ne vienne n'ait plus d'effets néfastes sur elle.

La ville qui avait été un autre point de départ pour Shellie se dressait devant le duo. Une ville interdite et fermée en temps normal. Elle pouvait l'entendre pousser contre elle, lui ordonner de partir d'où elle venait. Et pourtant, malgré cette hostilité flagrante, Gradivus en faisait fit pour lui montrer la voie, l'inviter dans cette cité interdite. L'ambiance ne s'améliora pas en approchant la cité. S'ils n'étaient pas loin de pointer leurs armes sur elle en la prenant pour un nouveau monstre sortant de la forêt, seul un regard de sa gardienne suffisait à les faire reculer. Peu importe à quel point on pouvait voir en elle un monstre, ils semblaient avoir davantage peur de la moine et de ce qu'elle pourrait leur faire. Ça ne changeait pas le fait que toutes ces Voix l'assaillait à tout instant, lui communiquant clairement à quel point elle était une intrus. La tête basse, bien qu'elle n'était jamais bien bruyante, c'était bien l'une des rares fois où elle se faisait discrète, emboîtant le pas de Gradivus comme une prisonnière en promenade. Si Bevelle n'était pas bien hospitalière, le fait de ressembler à un monstre de foire échappé n'aidait en rien.

-Des aiguilles partout. Leurs lames sont déjà sur sa peau.

Elle secoua la tête comme pour se ressaisir. Ces villes étaient bien éprouvantes pour la makonoïde. Quand elles n'étaient pas une tempête de douleurs petites comme grandes qui virevoltaient, s'entrechoquaient, toutes ces voix si différentes se bousculaient dans un chaos sans nom. Cette fois, elle ne pouvait que se faire petite face à une présence aussi écrasante qui lui pesait dessus. Cette ombre la suivrait partout ici on dirait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Mer 19 Aoû - 3:25

GradivusBon, on en apprendrait pas plus sur cette chose qui était comme Shell-E qui rôdait dans les bois. Pas pour le moment en tout cas. Ce qui semblait être le mieux pour elle, vu comment elle semblait tendue comme un câble... Une visite à Midgar s'imposerait quand les deux dames auraient du temps et une bonne envie d'aller fracasser quelques dents. Enfin, fracasser, c'était surtout le job de Grad, Shell-E était plutôt du genre à réduire en copeaux.

Enfin, retour à Bevelle. Le temps de faire un peu d'achats et de décompresser et en route pour aller s'occuper du cas du cristal des ténèbres. Ca en ferait déjà deux, mais celui-ci resterait avec Gradivus. Quelque chose lui disait que ça serait plus sage de le garder.
Toujours est-il qu'il était agréable de revoir Bevelle ; pour le clampin moyen, c'était certes le pays des chauves de Yevon et de tous les coincés du cul de Spira (donc, l'endroit parfait pour Gradivus), mais ça restait sa ville natale, donc... Bien sûr, tout le monde avait un regard en coin pour Shell-E, mais le simple fait de voir qu'elle était près de Gradivus dissuadait tout le monde de faire une remarque ou poser une question quelconque. La plupart des gens qui la connaissaient savaient qu'il valait mieux se mêler de ses affaires avec elle, et le reste pouvait le deviner à la taille de son arme.

Ignorant la remarque de la makonoide, la moine partit directement vers ses appartements privés histoire de souffler un peu. Mais a peine l'arme rangée et l'armure enlevée que quelque chose heurta Gradivus... Shell-E puait. Soit elle ne s`était pas toilettée depuis un moment, soit baigner dans les viscères finissait par se ressentir, mais il n'était pas question de laisser ça comme ça. On ne pue PAS chez Gradivus...
Shell-E ne dut pas comprendre ce qui s'était passé quand son alpha disparut pendant dix minutes... Pour revenir armée de pied en cap avec double couche d'armure et casque vissé sur le crâne. Sans lui laisser de temps d'en placer une, la moine la chargea sur son épaule comme un sac de patates pour l'emmener vers la salle d'eau, ou un bain chaud et une myriade de savons l'attendaient. Soudainement, ce tas de métal était justifié au cas ou la bestiole et l'eau faisaient deux.



- Allez HOP, au bain !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Jeu 20 Aoû - 13:20

HRP:
 

ShellieArrivée prête à se battre, Shellie ne put que se mettre en position de défense en retour. La makonoïde n'était pas vraiment certaine de ce que tout cela voulait dire, mais si Gradivus s'attendait tant à la confrontation, elle ne pouvait répondre qu'avec une résistance proportionnelle. Déjà ses oreilles s'étaient dressées en entendant de l'eau couler dans une autre pièce de la maison, mettant un terme à son exploration des alentours. Prête à recevoir la première attaque, la jeune fille réussit presque à se défiler avant que la moine, avec son poids plus imposant, ne réussisse à l'emporter avec elle. Sourde à ses protestations sous formes de cris et hurlements, de même qu'à ses tentatives de lui griffer le dos qui ne résultait qu'au crissement aiguë contre le métal de son armure, et de lui faire mal aux oreilles au passage. Ce n'était qu'en arrivant dans la salle de bain qu'elle eut une meilleure idée de la situation. Elle put entrevoir la baignoire remplie d'eau de sa position, hurlant et se débattant de plus belle. Ses dernières expériences avec l'eau n'avaient décidément pas été des plus positives, et ce n'était pas un moyen de la réconcilier avec.

La moine de Bevelle devait en avoir eu l'impression que tout cela était trop facile, et avec raison car au dernier moment, avant de se faire jeter dans l'eau, l'enfant sauvage qu'elle transportait usa de ses mains et ses jambes pour se retenir sur les rebords de la baignoire. La force de l'adrénaline était chose surprenante, car même en poussant de toutes ses forces, il n'y avait rien à faire, du moins tant qu'elle aurait encore la force de résister. Peu à peu, elle glissait, toute la courte fourrure sur ses bras et ses jambes se dressa quand elle sentit l'eau sur son arrière-train. Animée par quelque chose de non loin d'un instinct de survie pur, sa jambe partit comme une balle pour asséner un coup de pied fulgurant au visage de la moine. Son casque la protégea heureusement, mais le métal lui résonnait encore de cette contre-attaque. Usant de cette confusion momentanée, la makonoïde étendit encore un peu la jambe pour enrouler son pied autour de son cou, se servant de son mouvement de recul pour se tirer hors de cette situation épineuse en se poussant de ses bras à la fois. Elle se laissa tomber avant de se faire attraper de nouveau, se faufilant entre les jambes de son assaillante.

Prenant perchoir sur un meuble proche, elle prenait avantage de la hauteur pour observer en vitesse les lieux. Shellie fixait Gradivus d'un air tout aussi affolé que confus. Elle lui montra les dents, ses griffes posées vers l'avant, prête à répliquer si elle tentant à nouveau de la saisir. Qu'essayait-elle de faire au juste? La faire bouillir pour la manger peut-être? Ses bois s'étaient illuminés d'une lueur jaune cette fois, montant plutôt à quel point elle était davantage apeurée qu'agressive. Ses oreilles abattues, ses yeux se posèrent sur la porte toujours ouverte par laquelle elles étaient entrées. Connaissait l'agilité de la petite, la moine ferait bien de la contenir à cette pièce si elle ne voulait pas qu'elle fasse à nouveau les journaux d'un autre monde!

Shellie attaque Gradivus!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Sam 19 Sep - 0:59

GradivusGrmblgr. Elle ne rendait pas les choses faciles, la Shell-E. L'eau lui avait piqué ses bonbons dans la cour de récré ou quoi ? Ses griffes n'avaient aucun effet sur la double couche d'acier de Gradivus, mais ses piaillements frénétiques tapaient bien sur le système... Soit c'était l'idée de se faire savonner qui lui déplaisait à ce point, soit elle devait vraiment avoir eu de sales expériences avec l'H2O dans le passé. Ou elle était en sucre.

Réussir à la trimbaler jusqu'à la salle de bains ne fut pas une mince affaire, mais comparé à ce qui allait se passer dedans, c'était une promenade de santé... A peine arrivée près de la baignoire, la chose à cornes partit en roue arrière et s'agrippa de toutes ses forces au bord de ladite baignoire avant d'asséner un high kick digne d'un jeu Capcom dans la tête de Gradivus. Merci le casque, la moine ne finirait pas chez le dentiste, mais ça faisait quand même relativement mal. Saloperie.
Et pour couronner le tout, voilà pas qu'elle allait se percher sur un meuble comme un chat.



- Mais c'est pas vrai...


Si Shell-E croyait s'en tirer à si bon compte, elle se mettait le doigt dans l’œil jusqu'aux tibias. Le meuble et la bestiole ne durent pas comprendre ce qui se passait quand Gradivus le souleva du sol comme un fétu de paille pour faire basculer la sale bestiole dans l'eau, ce qui arriva. Mission accomplie, Shell-E était à la baille. Attrapant une brosse et un savon, la moine retira sa robe à la bestiole en un tournemain avant de se mettre à la nettoyer. Au boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Dim 20 Sep - 0:56

PShellieensant à ce qu'elle vienne s'en prendre à elle directement, Shellie se tenait prête à se défendre, tendant ses griffes vers l'avant. Telle fut sa surprise quand Gradivus s'attaqua plutôt à la commode sur laquelle elle s'était perchée. Elle s'agrippa de ses quatre pattes aux recoins en bois, ne faisant pas attention à ses griffes qui risquaient de l'égratigner. Elle se retrouva jetée dans les airs, non pas sans qu'elle ait eu à tenter de la lancer à plusieurs reprises. La makonoïde était petite, mais coriace après tout. Ce n'est pas sans un hurlement étouffé par le contact de l'eau dont elle but la tasse avant de tenter de retrouver ses repères et d'en sortir. Avant d'y parvenir par contre, deux bras puissants la gardait en place en l'empêchant de se démener.

Ses bois prirent une lueur rouge vive, prête à monter une dernière défense acharnée avant de se laisser bouillir vivante. Les yeux fermés, la tête sous l'eau à plusieurs reprises, elle ne pouvait que se résoudre à griffer dans le vide, cherchant à dissuader la moine d'accomplir son forfait. Énorme était sa confusion quand, dans toute son agression et son agressivité, elle lui aurait davantage semblé qu'elle la mettrait au couteau plutôt qu'à la brosse, ou du moins simplement essayer de l'étrangler. Assommée par cette sensation étrange, ses débattements se calmèrent peu à peu. En fait, quand elle passa à la tête, elle ne put que se concentrer sur cette sensation. Ses membres s'engourdirent à cette sensation étrange qui lui grattait le cuir chevelu. Elle poussa un grognement suraigu, encore confuse entre ses intentions et ce qu'elle-même pensait de la situation.

Étrangement, l'amener à l'eau sembla être le plus difficile de cette entreprise. Maintenant qu'elle s'y trouvait, elle ne sembla plus y faire grand chose dans les faits, possiblement de celui qu'elle touchait le fond cette fois. Mais enfin c'était une telle façon de l'y faire entrer après tout. Elle se préparait à la guerre de sa vie, tout ça pour lui gratter la tête au final? Quelles étranges bêtes que sont ces humains. Peu à peu, ses bois prirent une autre teinte, s'allégeant jusqu'à passer au rosé. Elle tira la langue et cracha quand le goût du savon se retrouva dessus, mais elle se tint tranquille pour ce qui était du reste. En fait, elle était relaxée au possible, tant que Gradivus peut croire qu'elle allait s'endormir et glisser dans l'eau à quelques reprises. Elle se laissa tomber vers l'avant, atterrissant contre l'avant-bras de la moine, passant ses deux bras par-dessus au passage. Rêvait-elle quand elle l'entendit ronronner l'espace d'un moment? Sa voix se faisait certainement enrouée quand elle lui répondit.

-Elle se prépare à la guerre, et elle s'étonne qu'elle résiste. Drôle de créature.
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Dim 20 Sep - 9:28

~ Like a Star @ heaven ~

Shellie et Gradivus obtiennent respectivement 150Gils et 100Gils.
La Makonoïde passe au niveau 13.

N'hésitez pas à m'envoyer un mp en cas de besoins, quels qu'ils soient. Je me tiens à votre disposition. Merci.
Bonne continuation.

~ Like a Star @ heaven ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Lun 21 Sep - 23:46

GradivusEh ben, ça finissait plutôt bien en dépit du fait que Shell-E ne s'était pas vraiment laissée faire pour rentrer dans l'eau. Bien malin qui pourrait dire comment un tel rejet avait pu lui venir (à moins de lire les posts précédents), mais curieusement, une fois immergée et maintenue en place (histoire de lui faire comprendre qu'elle n'irait nulle part et c'était qui la patronne dans l'histoire), la bestiole se laissa frictionner presque comme si de rien n'était. Que ce soit savon, shampooing ou quoi que ce soit, la seule chose qu'elle se hasarda à faire fut de cracher un peu de savon arrivé dans sa bouche et lâcher une remarque mi-grommelée mi-ronronnée comme quoi Gradivus n'était pas très intelligente d'avoir débarqué en mode Havel et s'étonner qu'elle ne se laisse pas faire.


- Tu te serais laissée faire si je t'avais dit ce qui t'attendait ?


Difficile à croire avec sa phobie de l'eau qu'elle aurait calmement accepté ses ablutions. Cette armure bonus était on ne peut plus justifiée. Enfin, toujours est-il que maintenant, Shell-E sentait bon le mix fruit de la passion/aloé vera. Temps de lui mettre un bon coup de serviette.


- Ta robe y passe aussi, cette chose n'a pas vu une lessive depuis trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Mer 23 Sep - 2:36

Shellie-Et si ci, et si ça... Elle se prépare à recevoir ses coups, elle oblige.

Sa tentative d'esquiver la question était flagrante, il n'en restait pas moins qu'elle pointait bel et bien à Gradivus qu'elle parlait de situation hypothétiques. N'était-elle pas calme et coopérative maintenant qu'elle se trouvait dans l'eau? Elle en resta là, et franchement, ça ne semblait plus important à présent. Peut-être aurait-elle protesté, peut-être n'en serait-elle pas venue à répondre par la violence, ces questions n'avançaient pas à grand chose. Produit après produit, elle exprima par moments ses plaintes quand Gradivus se montrait moins délicate, chose ardue avec toute la ferraille qu'elle portait. Ce n'était qu'au moment du rinçage par contre qu'elle se recula quand l'eau l'aspergea. Elle en grogna encore un coup, mais se tut par après, sortant du bain d'abord sécher, secouant vigoureusement la tête et les membres pour en enlever le plus d'eau restée dans ses cheveux et sa fourrure que possible. Ses cheveux se dressaient sur sa tête, gardés en l'air par la statique et l'humidité. Il en allait de même pour ses mains et ses pieds, mais elle pouvait au moins être contente qu'il s'agissait de fourrure très courte, bien que ça ne l'aidait en rien à éviter à ce qu'ils frisent.

À nouveau seule, à nouveau dénudée. Gradivus s'était retirée avec son unique vêtement, bien qu'elle n'en retira pas un mot de protestation. Elle n'avait jamais réellement éprouvé le même besoin de porter des vêtements que les autres. Mis à part pour se protéger du froid, elle n'en voyait nullement l'utilité à vrai dire. La moine avait de la chance qu'elle ne trouvait pas que le morceau de tissu lui contraignait trop les mouvements, ou alors elle n'en serait pas au bout de ses peines pour faire en sorte qu'elle garde sa robe sur son dos. Elle pourrait la garder en souvenir qu'elle ne s'en sentirait pas plus à mal. Encore frileuse du bain qu'elle avait reçu, les courants d'air sur sa peau encore humide lui arrachait des frissons.

Toute cette mésaventure lui avait enlevée l'envie d'explorer cette demeure, et puis qui devait-elle mordre pour avoir mit ces planchers rigides partout où elle allait? Elle ne cessait de perdre appui dès qu'elle allait trop vite ou tentait de sauter. Elle trouva son refuge sur l'un des objets qui lui devenait plus faciles à reconnaître; un divan placé dans une large pièce ouverte. Elle y prit place confortablement, mais n'y trouva pas sommeil. Recroquevillée sur elle-même, elle traçait le long d'un coussin du bout de sa griffe. Beaucoup de vibrations diverses hantaient toujours cette demeure, même si elle n'avait pas vu d'agitation depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Mar 29 Sep - 1:41

GradivusRéponse à tout, la Shell-E. Le Mog l'avait rendue bien loquace, décidément. Ou alors elle avait choisi de ne pas piper un mot tant qu'elle n'avait pas trouvé quelqu'un à qui faire confiance, ce qui en disait long sur le semblant de relation qu'elle entretenait avec Gradivus. D'un autre côté, Gradivus pouvait-elle se targuer d'avoir des amis excepté pour Shell-E ? Difficile à dire.
Dans tous les cas, le problème était résolu vu qu'elle se laissait faire désormais. Peut-être que cette espèce de phobie de l'eau était résolue désormais. Excepté quelques chouignements quand la moine la malmenait un peu (en même temps, pas facile d'y aller mollo avec 40 kilos d'armure), mais tout allait bien sinon. Même le rinçage se passa sans accrocs, si on ne comptait pas le fait que Shell-E avait un peu inondé la salle de bains en s'étant secouée. Mission accomplie.


Ayant visiblement eu son compte d'émotions pour la journée, Shell-E partit Yevon seul ait où se remettre de ses émotions. Bon ben... Restait à laver la robe, mais ça pourrait bien attendre que Gradivus s'offre un break. Le temps de vider l'eau du bain de Shell-E et de s'en repréparer un... Ouais, ça faisait du bien de se relaxer, l'air de rien. Juste de l'eau, des sels de bain et du savon. Ca faisait combien de temps qu'il n'y avait pas eu un VRAI moment de détente dans sa vie ? De tête, pas depuis son départ pour Héra pour faire le facteur glorifié d'Asran. Temps d'en profiter... Avec un roupillon.



Gradivus et Shellie dorment à Bevelle (logement de Gradivus)
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Mar 29 Sep - 14:44

~ ~

Quelques coups de griffes et le voyage jusqu'à Bevelle ont fatigué SHELL-E et Gradivus.
Elles récupèrent intégralement leurs HP et MP après une bonne nuit de sommeil très étrange.
Shellie obtient 50Gils et Gradivus 100Gils.

Juste à noter: une gemme vous a été offerte récemment.
~  Like a Star @ heaven  ~


Dernière édition par Véga le Jeu 1 Oct - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Mer 30 Sep - 17:51

ShellieToujours dans un état à semi endormi, il était difficile de dire quand elle dormait vraiment, ou si elle dormait tout court dans le même sens que les gens l'entendent normalement. Quoiqu'il en était, la makonoïde, maintenant que l'heure tardive avait calmé en bonne partie ce brouhaha constant. Cela lui laissait avec les vibrations plus douces des rêveurs, dont Gradivus faisait partie. Le jeune monstre se leva de sa couche, cherchant le meilleur endroit pour pouvoir écouter. Elle trouva son comble sous la forme d'une fenêtre laissée entrouverte. En cherchant un peu, elle arriva à pouvoir se glisser à l'extérieur, cherchant un perchoir sur le toit. Celui lui procurait un endroit où elle pouvait réfléchir sur les événements qui avaient transpiré plus tôt dans la forêt. Elle l'avait clairement entendu l'espace d'une seconde, une Voix oppressante et remplie d'une violence rare avait cherché à l'atteindre, puis avait disparu aussitôt. Le fait qu'une Voix puisse se dérober à elle avait quelque chose de fort inquiétant. Dans tous les cas, elle n'était pas pressée de rencontrer cette entité.

De là où elle se trouvait, elle pouvait se compter choyée que tout ce qui se trouvait sous la lune était sa simple, mais douce harmonie. Tous ces chants séparés ressemblaient aux brins effilochés d'une même toile. Malgré leurs meilleurs efforts, ils ne parvenaient à se trouver les uns les autres, et cela c'était quand ils arrivaient à se trouver eux-mêmes. En voilà une cruelle ironie du sort pour ces êtres humains quand, plus nombreux ils étaient, plus seuls ils se retrouvaient au final. Levant lentement sa propre voix, une idée était venue à la tête de la makonoïde. Bien nombreux étaient ceux qui auraient peur en voyant ce petit monstre. Menacés, dégoûtés, apeurés, mais avec sa Voix seule, elle était capable de les captiver. Avec la lune pour seule complice, elle entreprit de guider toutes ces petites Voix de la sienne, les accordant ensembles une à une, suivant leur chant d'abord pour les trouver, et les menant les uns aux autres. Tous ces brins éparpillés, eux aussi, étaient faits pour se toucher, se connecter, s'entrelacer. Une chanson sans paroles, une musique sans notes était suffisante dans leur état pour calmer suffisamment les eaux troubles de leur esprit, ballottés par des émotions aussi éphémères que le vent. Une fois qu'ils pouvaient tous y voir la lune eux aussi, les mener ensembles le temps d'une nuit était d'une simplicité désarmante. Ils n'auraient aucun souvenir clair à leur réveil, pas même celui d'une Voix, seulement le vague réconfort d'aimer et être aimé.

Mais voilà qu'elle se tut subitement, car une Voix en particulier était devenue faible, presque prête à disparaître. Shellie descendit de son perchoir, retournant à l'intérieur de la demeure. Dans l'obscurité et ce terrain difficile, elle trouva son chemin jusqu'à la salle de bain où Gradivus l'avait forcée à en prendre un justement. Ce n'était certainement pas bon signe que son coeur avait ralenti. La makonoïde s'approcha suffisamment pour voir le visage presque aussi pâle que le sien. Ses lèvres bleues et raides en disaient long sur son état. Consciente qu'elle pourrait en avoir des problèmes plus tard, Shellie saisit le poignet de la moine et mordit pour tenter de la réveiller. Engourdie ou non par le froid, elle n'aurait qu'à resserrer plus la mâchoire jusqu'à ce qu'elle réagisse, car si elle dormait encore longtemps, elle ne se réveillerait plus. Elle n'eut d'autre choix que de la tirer hors de l'eau, que ce soit en l'aidant ou en la traînant. E

-Elle ne peut pas dormir. Elle ne vas pas se réveiller si elle dort. Elle a besoin d'un endroit chaud.

Elle regarda autour un moment, cherchant des yeux la serviette qu'elle avait utilisé pour la sécher plus tôt. Elle aurait sans doute moins froid comme ça. Fouillant à travers la pièce quitte à tout retourner, elle en chercha une autre pour l'enrouler autour de la moine. Son coeur ne ralentissait plus, mais il ne s'accélérait pas plus en ce moment. Pas d'autre choix, elle allait devoir utiliser son propre corps pour la réchauffer jusqu'à ce qu'elle se porte assez bien pour pouvoir bouger d'elle-même. Trop petite pour se glisser derrière elle, elle opta pour la garder en position assise, l'étant elle-même sur ses cuisses et cherchant à enrouler ses bras autour, plantant ses griffes, usant de la sensation inconfortable pour la maintenir éveillée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Mar 6 Oct - 0:30

GradivusPourquoi être toujours là ? Ça ne valait plus le coup de rester maintenant qu'il n'était plus là. Le quotidien se résumait à quoi excepté se battre, serrer les dents et obéir aux ordres ? Et tout ça pour se faire dire qu'il fallait recommencer le lendemain pour la gloire de Yevon. Pourquoi se prendre la tête ? D'ailleurs, pourquoi avoir commencé ? Depuis quand Yevon était-il si important pour elle... ?

Difficile de dire si c'était un simple cauchemar ou l'hypothermie qui commençait à agir, mais l'esprit de Gradivus partait dans de droles de directions. Allez savoir où elle serait partie si quelque chose ne l'avait pas soudain violemment piquée aux épaules. C'était très ténu comme sensation, mais suffisant pour sortir en partie la moine de sa torpeur. Si elle ne comprit pas tout de suite pourquoi Shell-E la tenait dans ses bras avec une serviette posée à la va-vite sur elle, le fait d'être dans le bain froid lui mit vite la puce à l'oreille. Somnolence, respiration presque inexistante et pas de frissons : l'hypothermie était bien partie. Même à la limite de la perte de connaissance, Gradivus gardait ses réflexes et savoirs de soldat, et gérer des situations comme ça en faisait partie. Au prix d'un énorme effort, la moine réussit à ouvrir le robinet d'eau chaude. Tant pis si le truc à bois couinait à cause de la chaleur ou que la procédure n'était pas optimale, mais la priorité était de se réchauffer, et la température corporelle de la bestiole ne suffirait jamais. Ce qui n'empêchait pas Gradivus de se cramponner à elle comme si sa vie en dépendait, ce qui était le cas.



- Ha, ha, haaaaaaaaaa...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Sam 10 Oct - 15:14

PShellieeu importe ce qu'elle pouvait affirmer, l'instinct de survie de Gradivus avait reprit suffisamment le dessus pour se glisser sous la douche pour tenter de se réchauffer. Shellie resserra à nouveau légèrement ses mâchoires sur l'épaule de la moine. Qu'il s'agissait d'un réflexe ou d'un geste conscient de se conserver et combattre, l'envie de vivre primait sur sur le reste. De son côté, la makonoïde combattait ses propres instincts qui reprenaient le dessus. Ses pupilles verticales avaient avec eux la même lueur prédatrice que quand elle bondissait sur ses proies. Le goût et l'odeur du sang, même dilués par l'eau, étaient d'une puissance inouïe, capable de la faire trembler toute entière. Si seulement Gradivus savait à quel point elle se retenait de s'abandonner et de simplement s'y attaquer. Son pouls qu'elle sentait s'accélérer et son coeur qui venait marteler son propre esprit.

Finalement, elle retira ses longues dents aiguës, non sans avoir à y mettre un effort considérable. Son menton appuyé sur l'épaule, elle se mit à fredonner un air pour elle seule. Si elle voulait entendre sa voix, elle y était probablement au moment le plus propice aux portes de la mort. Elle qui lui avait déjà demandée auparavant, elle pourrait mieux entendre  sa Voix en ce moment, peut-être même l'entrevoir, ou allait-elle lui montrer à quoi ressemblait la sienne quand elle ne se frappait pas aux parois de son armure? Gradivus pouvait se sentir au centre d'une galaxie qui fluctuait au moindre son de la voix de son compagnon. Les gouttes d'eau qui traversaient son champ de vision s'élançaient comme des commettes de toutes les couleurs, réfléchissant les unes et les autres et laissant leur trace dans l'air à leur passage. Quand les gouttelettes atteignaient sa peau, cette même couleur se répandait sur sa peau un instant avant de s'évaporer, alors qu'elle pouvait sentir ces chaleurs individuelles juste en-dessous, qu'elle pouvait presque les nommer chacune comme si chacune avait son propre nom.

Son monde se limitait tout bonnement à ce mètre et demi carré, et c'en était assez pour impressionner un humain au coeur rigide. Elle pouvait justement sentir celui de Shellie se réverbérer à travers le sien comme une vague qui la secouait quand elle se trouvait aussi proche. Le sien, d'abord faiblement, lui répondait de la même façon avec de plus en plus de conviction. Une forme presque plasmique semblait en émaner de leurs deux corps dès qu'elles furent séparées, deux forces subtiles qui entraient en collision avec chaque battement, où celui de la makonoïde l'emportait d'abord, jusqu'à ce que la moine réponde avec la même force. Elles disparaissaient presque aussitôt après avoir été entrevues. Dans ce monde minuscule, tout s’entrelaçait et vibrait en relation aux autres.

-A-t-elle entendu cette fois? Sa Voix? Secrète, silencieuse, incertaine, elle n'arrivera jamais à l'apprécier si elle l'enfouis dans son armure. Qu'il n'en reste pas qu'un écho là où elle se trouvait.

Libérée de cette influence étrange, le bruit de la douche lui retomba dessus comme celui de la foudre. Elle se retrouvait à nouveau dans son monde familier, beaucoup moins coloré et vibrant, mais au moins elle ne pouvait pas y craindre de perdre la raison. Même si elle le voulait, Shellie ne pourrait plus lui montrer aussi clairement à nouveau. Elle reprenait ses couleurs peu à peu, et avec cela, une température normale. La makonoïde se sépara d'elle, la regardant dans les yeux des siens qui avaient, heureusement, perdu leur allure prédatrice. Assise en face, son visage était en majeure partie caché par l'eau qui lui ruisselait dessus, et même à cela, son expression placide et neutre en disait peu sur ses états d'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Mer 21 Oct - 2:57

GradivusHoula, il se passait quoi maintenant. D'abord, Shell-E qui voulait se faire une épaule de moine au menu avant de se raviser (et grand bien lui en fit, car Gradivus ne se serait pas gênée pour lui fracasser les dents à coups de magie même si elle en mourrait). Et puis... C'est là que la musique commença. Au début, il s'agissait juste de Shell-E qui fredonnait un air, mais la musique partit vite dans... Quelque chose. Tout volait dans tous les sens et tout semblait fait de couleurs qui changeaient et s'éparpillaient partout. Il n'y avait pas vraiment de mots pour définir ce qui se passait en ce moment dans la tête de Gradivus ou dans son monde en général, mais... c'était apaisant. Pendant quelques temps, il n'y avait plus à se préoccuper de l'église, d'Asran, des cristaux ou tout ce barouf. Juste rester posée et savourer le calme.

La voix de Shell-E brisa un peu l'illusion. Ou la renforçait, difficile à dire. Toujours adepte des tirades alambiquées et presque prophétiques, la bestiole à cornes parla de voix (un concept décidément des plus importants à ses yeux) et comme quoi Gradivus ne devait pas ''enfouir [la sienne] sous son armure''. Cryptique en apparence, mais clair depuis l'épisode de la grotte. Shell-E devait vraiment considérer Gradivus au mieux comme dépressive et au pire comme suicidaire pour oser parler comme ça. Ou alors, le fait que la moine semblait être la seule personne à ce jour à traiter la cornue comme un être vivant normal devait jouer.
Peu à peu, le pitbull d'Asran, toute essoufflée qu'elle était, retrouvait ses couleurs... Avant de hurler en se tenant la poitrine. '''Triple abrutie''', pensa-t-elle. La douche l'avait réchauffée trop vite et le cœur n'arrivait plus à suivre. Survivre à l'hypothermie pour crever d'une arythmie ? Yevon devait être en RTT pour laisser tomber ses suivants de la sorte. Pas le temps de cogiter, Gradivus savait quoi faire pendant les quelques secondes qui lui restaient avant l'arrêt cardio-pulmonaire. A moins que Shell-E n'aie son brevet de secouriste.



- Sei... Gneur... Gandof. Soulagez mon... Fardeau, fer... Fermez mes blessures et... Et donnez-moi... La force de tr-tr-trav-verser les épreuves qui... m'attendent...


Le sceau magique guérisseur se matérialisa aussitôt au fond de la baignoire. Si les blessures externes étaient guéries par la magie, ça devait aussi marcher pour le reste. Et c'était le cas : sitôt le sort lancé, la douleur au cœur et les engelures disparurent. Fin des émotions pour la journée. Enfin, sauf pour Shell-E. Lui écartant une mèche de devant les yeux avec un faible sourire, Gradivus vérifia dans quel état devait se trouver la bestiole qui, il fallait l'avouer, lui avait sauvé la vie. Quelqu'un avait gagné un repas à volonté ce soir.


- J'ai dû te faire peur, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Sam 24 Oct - 21:43

ShellieLe regard de Shellie se fixa sur la poitrine de la moine, son coeur s'accélérant ne disait rien qui vaille. Alors qu'elle se préparait à chanter pour l'empêcher de faire une crise cardiaque, qu'elle se calme à nouveau, mais elle se fit devancer là-dessus d'une prière, une courte litanie qui se voulait le même effet que celui de la rivière de vie avait sur elle. Cependant, elle ne semblait pas chanter pour cette dernière, mais pour autre chose qui lui semblait plus important, même si l'on ne pouvait pas se plaindre des résultats malgré tout. Elle ne broncha pas quand elle lui déplaça une mèche de cheveux mouillée, fixant la moine dans son immobilité, toujours dotée de ce masque de marbre sur le visage. Elle tendit un doigt griffu à sa question, le faisant glisser contre la joue de Gradivus à sa question, pas assez pour qu'elle en saigne, mais suffisamment pour laisser une marque rouge. Autant dire qu'elle n'était pas amusée de ce manque de jugement, si d'autant elle était encore capable d'humour.

Gradivus hors de danger pour de bon, la makonoïde se détourna pour sortir de cette satanée douche. Elle secoua sa courte fourrure et ses cheveux dans l'effort d'en enlever l'excédent d'eau. Avec tout ce brouhaha, le temps avait assez passé pour que les premiers rayons de soleil percent à travers les fenêtres. Peu à peu, les habitants de la ville se levaient de leur torpeur, et comme elle l'avait envisagé, les graines qu'elle avait planté avaient porté fruit. Qui l'eut crut qu'il en fallait parfois si peu pour qu'ils se trouvent comme ça. Peu importe, au moins Shellie avait sa réponse à présent. Même s'ils ne pouvaient pas percevoir les Voix, ils n'étaient certainement pas exempts de ses effets. L'instrument qu'était ses cordes vocales recelaient donc un bien plus grand arsenal.

Le moment n'était cependant pas à ces expérimentations. Dans les affaires de la moine, une gemme lui appartenait. Une gemme dans laquelle elle pouvait projeter le chant qu'elle désirait avant qu'elle ne fasse partie d'elle. Il y avait fort à parier que cela allait leur servir avec la route qu'ils s'apprêtaient à prendre. Elle s'adressa à la yevonite sans détourner la tête dans sa direction, se levant tout en regardant les derniers fragments de la gemme se dissiper à l'intérieur d'elle. Une autre orbe se faisait toujours entendre clairement.

-La stèle de la capitale des morts. Elle nous y attend. Elle est familière, elle y est déjà allée. Elle doit y retourner. Beaucoup de choses qui ont perdu leur lumière y rôdent...


Gemme force 1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Dim 25 Oct - 3:01

GradivusCette journée était décidément des plus moisies. D'abord manquer de se noyer ou de mourir de froid, puis risquer la crise cardiaque, le tout dans sa propre baignoire. Dans le domaine de la mort conne, c'était pas mal. Grâce à Shell-E et ses réflexes, Gradivus resterait encore pour polluer Héméra de sa sale humeur pendant encore de nombreuses années. Super.
La makonoïde ne réagit pas à la question de Gradivus, se contentant de rester impassible et de lui gratter la joue avec un de ses doigts, possiblement pour l'imiter, ou parce qu'elle n'était pas contente de la frayer que lui avait faite la moine. Difficile à dire, mais la question n'était pas là. Avec toutes ces péripéties, le soleil venait de se lever, indiquant que la nuit entière avait été passée dans l'urgence et la panique. Il faudrait se reposer plus tard.
Cependant, Shell-E parla une nouvelle fois. Visiblement, elle voulait retourner vers ''la stèle de la capitale des morts''. Cryptique pour quiconque ne connaissait pas la bébête, mais Gradivus comprit le message de suite. Il était temps de repartir au chafrav.

Toujours engourdie mais en vie, Gradivus, après s'être séchée, repartit dans la pièce principale de ses baraquements pour y chercher des vêtements propres et, surtout, sa gunblade et son armure. Par contre, avec les aventures d'hier, les deux demoiselles en avaient oublié de se nourrir. Ce ne serait pas un problème : Bevelle ne manquait pas d'endroits où casser une croute contre une pincée de gils. Et en effet, il ne fallut marcher que quelques mètres pour trouver une échoppe dédiée. Un petit déjeuner complet pour Meryl avec soupe miso, riz a l’œuf et au soja, poisson grillé et une généreuse dose de thé vert, juste le poisson pour Shell-E. De quoi bien se caler pour la journée.
Une fois la bouffe finie, restait à trouver un moyen de transport. Gradivus ne trouva pas de bateau qui allait exactement où elle voulait, mais un navire marchand faisait la liaison entre Bevelle et une autre ville pas très loin. Un peu de marche ne tuerait personne.



Gradivus et Shellie vont sur l'océan entre Bevelle et Junon.

Achats et techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pas la mousse!   Lun 2 Nov - 15:01

~ ~

Shellie et Gradivus obtiennent 150Gils chacune.
Gradivus achète pour 3000Gils de gemmes.

Techniques apprises:
 

~  Like a Star @ heaven  ~

mini flèche Shellie et Gradivus prennent le Bateau pour Gaïa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pas la mousse!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mousse à valise
» Non mais c'est quoi ces serveurs en mousse?!
» Pierre qui roule n'ammasse pas mousse [RP libre]
» [Dessert] : La Mousse au chocolat Crémeuse
» D'écorce et de mousse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Nord :: Bevelle-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives