Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Alfred Vint Svent (Alvin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Alfred Vint Svent (Alvin)   Mar 7 Juil - 6:49

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Gaïa
• Prénom : Alvin
• Nom Complet: Alfred Vint Svent
• Âge: 26 ans
• Avatar utilisé: Alvin (Tales of Xillia – Image Officielle)

Description

• Alignement: Guerrier du Néant

Alvin• Description physique: Ah, Alvin. Quel jeune homme fringant ! Très classe, beau gosse, vingt-six ans et encore toutes ses dents ! … Mince, ce n’est pas ici pour les annonces des sites de rencontre ?
Ahem. Restons sérieux, même s’il n’est pas faux qu’à son âge, les gamins ont l’audace de lui dire que c’est un vieux. Vous voulez une description claire, nette et précise ? Vous allez l’avoir.

Bien. Du haut de son mètre quatre-vingt-deux, c’est sans surprise que je peux vous affirmer qu’Alvin est un homme à la carrure plutôt imposante. Et c’est sans vous cacher qu’il n’y a que du muscle là-dedans ! Pas très étonnant, pour un mercenaire qui a l’habitude des combats rapprochés – autant qu’éloignés d’ailleurs. Cela dit, les biscottos vilains et trop voyants, ce n’est pas pour lui. A vrai dire, c’est même difficile de deviner d’un premier coup d’œil qu’il est bien musclé, son style vestimentaire habituel laisse à penser qu’il est juste bien foutu.

La plupart du temps lorsqu’il est en voya- … euh non pardon, en mission plutôt. Bref, la plupart du temps lorsqu’il est en mission, il fait en sorte de bien se couvrir tout en essayant, au possible, de garder une tenue décontractée et peu gênante pour lui. Ainsi, il ne sera pas rare de le voir habillé d’une chemise blanche, avec une longue veste marron, au grand col et aux motifs divers – dans un ton plus clair – dans le dos. C’est son manteau préféré, gare à celui qui l’abîme. De même pour son écharpe qui le quitte rarement, il y tient ! Ah cette écharpe noire … et une jolie et épaisse bande orange à l’extrémité. Très simple en somme mais il l’aime bien. En fait, il serait même surprenant qu’il s’habille sans porter une écharpe. Enfin, n’oublions pas l’élément important de son métier : les gants ! Pourquoi est-ce important ? Bah … Vous savez, quand on manie un pistolet d’une main et une épée lourde de l’autre, il ne faut pas s’abîmer les mains ! Un mercenaire qui ne peut plus se battre à cause d’un défaut à ses mains, ce n’est plus un mercenaire. Très important donc, les gants. Pour finir, le bas du corps, rien de plus simple, un pantalon noir bien tenu par une ceinture et de grandes bottes pour marcher, courir, se battre, dans toutes les circonstances.
Ca, c’est la tenue décontractée version voya- … mission ! Mais il sait s’adapter en toutes circonstances, allant jusqu’à s’habiller en costard s’il le faut s’il est convoqué quelque part. Le principal, c’est de toujours avoir la classe.

Mais vous allez me dire … et sa tête alors ? C’est bien beau de parler de son style vestimentaire, on ne sait même pas à quoi sa tête ressemble ! Oui ben, c’est normal. Le meilleur pour la fin, comme on dit, n’est-ce pas ? Quoi ? Ne me dites pas que ce jeune homme est une horreur, sa tête à elle seule est remplie de charme ! Ce petit sourire à la fois taquin mais ravageur, ce nez bien taillé, ses yeux à la couleur si particulière, située entre le marron et le rouge, et cette chevelure brune rebelle, avec des mèches partout, qui font craquer toutes ces dames ! …  Ou presque.
Bref, en résumé, il est bien dans sa peau, le « petit » Alvin.

• Description psychologique:

Alvin est un jeune homme assez complexe, même s’il n’est pas difficile au bout de quelques conversations avec lui de deviner qu’il n’est pas du genre à parler de lui ni de son passé. Pas facilement du moins. Il sait partager ses expériences passées pour donner des conseils, mais jamais sans faire comprendre distinctement qu’il a déjà vécu une situation similaire à laquelle il est en train d’évoquer.
De la même façon, il est très rare qu’il montre ce qu’il ressent vraiment, préférant se cacher derrière un masque plutôt que divulguer ses véritables sentiments. Par ailleurs, contrairement à ce qu’on pourrait penser en lisant ce début de description, il n’est pas du genre à se renfermer sur lui-même, à rester dans son coin comme un loup solitaire. Bien au contraire, Alvin est une personne sociable, et la meilleure façon pour lui de ne pas montrer ses émotions, c’est généralement d’enquiquiner les autres ! Et ouais messieurs dames, vous avez devant vous probablement l’homme le plus taquin de l’univers. Il se plaît à se moquer des personnes qui semblent être « les plus faciles à embêter » avec des histoires et des conversations ridicules dont il n’en pense pas un mot en général. Gare à ceux qui se retrouvent dans ses filets, car une fois qu’il tombe sur la personne idéale, elle devient sa victime favorite !

Cela dit, n’allez pas avoir une vision enfantine de lui sous prétexte qu’il aime s’amuser avec ses « proies ». Alvin pourrait vous surprendre de par sa maturité lorsque la situation l’impose, et son job, en fonction des contrats, l’oblige presque à se montrer réfléchi pour se sortir des pires situations tout en menant à bien sa mission. N’allez pas croire, il est très compétent dans son métier … mais reste tout de même très pointilleux avec même ses supérieurs, et la Néo-Shinra en général. Hors de question d’accepter un contrat si l’argent n’est pas assuré d’être donné !

Après avoir lu tout cela, je doute que ceci vous surprenne, mais il est un menteur crédible et sait se montrer parfait manipulateur lorsqu’il le faut … Ce qui fait de lui à la fois un objet de confiance pour la Néo-Shinra – il n’ira jamais révéler pour qui il travaille à quiconque ni même les projets de ses supérieurs – mais aussi un objet de méfiance. Qui dit qu’il ne pourrait pas trahir lentement mais sûrement ceux qui font son gagne-pain s’il trouve mieux à faire ailleurs ? Et que tout le monde ne s’en rende compte que trop tard ? Difficile de savoir dans quel camp il est, ni même quelles sont ses intentions véritables … Alors qu’en réalité, Alvin cherche à oublier un passé douloureux pour se reconstruire et trouver un nouveau but à sa vie. Et s’il ment si souvent à son sujet, c’est bien pour ne plus avoir à en reparler.

Qui sait ! Son voyage sur Héméra grâce à ses diverses missions lui permettra peut-être de trouver les réponses à ses questions. Mais une chose est sûre, il n’a pas envie de passer par les Cristaux pour sauver sa propre peau. Il n’est pas bête, tout le monde court après, posséder un Cristal ne fera de lui que la cible numéro un de toutes les personnes à leur recherche. Et puis, il sait que la réponse à ses questions et le sens de sa vie, il doit les trouver lui-même.

Histoire


Il était une fois … Non. Un beau jour … Non. Tout commença un jour de printemps … Non. C’est compliqué dites-moi de savoir comment commencer une histoire sans que ca ne fasse trop cliché ! J’imagine qu’il faut faire simple pourtant … Bon alors, allons-y ! L’histoire qui va vous être contée est celle d’Alvin, ou de son véritable nom, Alfred Vint Svent. Voilà vingt-six ans maintenant qu’il a vu le jour, même si son enfance n’a rien de très extraordinaire à raconter. Il est né à Midgar dans une famille aisée. Pas aussi riche que les hauts placés de la Shinra, mais très loin d’être pauvre également. Ses parents travaillaient dans les bureaux de la Shinra, son oncle bossait aussi pour cette entreprise, qui autrefois était surtout une force militaire … Et dans quelques années, ce serait son cousin Balan qui travaillerait chez les scientifiques.

Ah qu’ils étaient proches tous les deux, même s’ils aspiraient à des activités et passions différentes. Balan était un génie des sciences et des technologies, là où Alvin se plaisait à aller cogner du monstre dans les taudis pendant son temps libre. Les deux cousins se retrouvaient souvent, même si notre protagoniste avait tendance à bouder car Balan racontait toujours les pires histoires sur lui à tous les jeunes de leur âge … surtout les filles ! Outre leurs parents, les deux complices vivaient « à part » par rapport au reste du monde, pourtant très vite ravagé par les guerres et les actes terroristes d’AVALANCHE.
Non, rien ne prédisait que la  vie d’Alvin allait être chamboulée par la suite. Grâce à son propre père, Balan put devenir assistant – puis scientifique à part entière – pour les chercheurs à la Shinra. Alvin était âgé de dix-sept ans à ce moment-là et avait une certaine admiration, comme beaucoup, pour les membres du SOLDAT, surtout les 1ères classes ! Qui ne connaissait pas Sephiroth ? Angeal ? Ou encore Genesis ? Et bientôt Zack ! Il voulait s’y engager, mais grâce à son cousin, il put apprendre quelles odieuses manipulations se faisaient sur les membres du SOLDAT pour les rendre « si » forts. Hors de question que son corps subisse quoi que ce soit !

Comme il refusait de rejoindre l’infanterie – trop peu gratifiant pour un homme de sa trempe – il voulut rejoindre les Turks … Sans vouloir être prétentieux, il pensait être un excellent membre. Ses talents de combattants, sa capacité à manipuler et mentir avec une crédibilité déconcertante, son charisme naturel … Yep, à peine la majorité atteinte qu’il était engagé.
Sauf qu’être un Turk, ce n’est pas ce que ca paraît être. Les missions sont parfois … hum … comment dire … Euh … Disons qu’on comprend parfois le terme « classé secret défense » ou encore « dossier confidentiel ». Bref. Ce n’était pas un grand Turk et n’avait pas les missions les plus importantes non plus, mais un jour, un événement se produit qui poussa toute la Shinra à se mobiliser. SOLDAT et Turks joignirent leurs forces pour chasser la menace. Plus tôt ces derniers mois, des membres du SOLDAT avaient déserté, dont le 1ère classe Genesis Raphsodos … présumé mort. Faux. Un mensonge de la Shinra pour le cacher à la population. Alvin n’était pas assez haut placé même au sein des Turks pour avoir accès à ces informations.

Toujours est-il qu’il attaquait la ville en envoyant ses propres clones. Sa cible ? La tour Shinra, mais il y en avait un peu partout dans les secteurs de Midgar. Alvin était envoyé avec d’autres soldats pour faire le ménage. Malheureusement lors de l’attaque dans la tour Shinra, ses parents perdirent la vie, son oncle disparut dans la nature, et son cousin se retrouva blessé. Il dut subir par la suite plusieurs soins et opérations pour retrouver ne serait-ce qu’un peu l’usage de l’une de ses jambes. Depuis ce jour-là, il boitait. Les clones de Genesis furent repoussés non sans laisser quelques dommages au QG de la Shinra, et bien sûr, Alvin exigeait des explications plus claires, au même titre que bien des employés. Il venait de perdre ses parents à cause de déserteurs bordel !

Bien sûr, la Shinra divulgua les informations pour laisser cette attaque comme étant un supposé acte de terrorisme mais Alvin n’y croyait pas un mot. Aussi décida-t-il de mener secrètement son enquête, avec la complicité de son cousin. Si ce dernier restait pour travailler « normalement » à la Shinra, et grimpait quelques échelons par son excellent travail, Alvin prétextait vouloir partir en mission de par le monde afin d’y chercher des indices.
C’est ainsi qu’il fut envoyé à Wutai après la fin de la guerre, dans la plus grande discrétion, afin de s’assurer de la situation. Bien sûr, il n’y avait rien à signaler, Wutai était tellement secoué par toutes ces batailles que les habitants ne pensaient qu’à une chose : se reconstruire. Alvin restait en contact par téléphone avec son cousin, qui avait appris effectivement qu’il y avait eu des SOLDAT qui avaient déserté au cours d’une bataille dans le village ninja. Malheureusement, il était trop difficile de se renseigner auprès des anciens combattants de Wutai, qui étaient leurs adversaires autrefois. Si Alvin se faisait repérer, il était foutu. Qu’il mente ou pas au sujet de sa personne, de son travail, il était un étranger aux yeux de ces ninjas, et les étrangers étaient très mal vus pour le moment.

Bref, pas facile de trouver des indices sur cette histoire. Pas même sur le Continent de Corel. Alvin chercha naturellement dans les secteurs où se trouvaient les réacteurs Mako, mais sitôt approcha-t-il de Nibelheim que son supérieur l’appela pour lui offrir avec « générosité » quelques vacances à Costa Del Sol. La vérité, c’est qu’il était surtout sur le point de mettre les pieds dans un endroit clé de la Shinra avec des dossiers plus que confidentiels dont seules une poignée de personnes avaient accès. Le jeune homme eut tout juste le temps de se reposer à l’auberge que le lendemain, on venait le chercher pour l’emmener à Costa Del Sol. C’est à partir de ce jour que la méfiance d’Alvin s’accrut davantage au sujet de la Shinra. Et le pire, c’est qu’il n’arrivait plus à joindre son cousin pour le moment.

Non, on ne pouvait pas dire que le jeune homme passait de bonnes vacances. Jusqu’à ce qu’il rencontre une charmante jeune femme à Costa Del Sol, une magicienne à l’apparence des plus … étranges. Elle se plaisait à se déguiser en animal, en canidés plus précisément. Elle arrivait à coiffer ses cheveux de sorte à former deux oreilles, et il y avait une queue à son déguisement. Elle était bizarre oui certes, mais une fois qu’Alvin commença à faire connaissance avec elle, il la trouva … charmante. Sauf qu’il s’abstenait de dire qu’il bossait chez les Turks. Pourquoi ? Elle lui avait révélé venir de Corel, un village à l’ouest qui avait été détruit suite à un incendie provoquée par la Shinra. Cette femme était venue offrir ses talents à Costa Del Sol dans l’espoir de se reconstruire. Mais si Alvin lui révélait qui il était vraiment et ses véritables intentions à l’heure actuelle, elle partirait … Bizarrement, il n’avait pas envie qu’elle parte. Aussi il se fit passer pour un mercenaire.

Elle était magicienne … elle était magique surtout oui ! Ils se voyaient tous les jours et elle arrivait à lui faire oublier tous ses soucis, à oublier jusqu’à son cousin dont il n’avait plus aucune nouvelle. Presa – telle qu’elle s’appelait – était tombée amoureuse de lui … et il y avait fort à parier qu’Alvin l’aimait aussi, mais il était rongé par la culpabilité de lui mentir.
Plusieurs fois les semaines suivantes, même avec la reprise du travail – il prétextait trouver des clients ici et là pour voyager – il finissait par revenir à Costa Del Sol. Non pas pour prendre des vacances, mais pour passer du temps avec elle, et plus le temps passait, plus ils se rapprochaient. Jusqu’à passer des moments intimes entre eux. Malheureusement, la séparation s’imposa à nouveau par une nouvelle mission de toute urgence à Junon.

Une fois de plus, Genesis et toutes les personnes liées à lui – un scientifique répondant au nom d’Hollander – frappaient cette fois la ville de Junon, surtout les quartiers militaires. Encore une fois, Turks et SOLDAT furent appelés à se battre ensemble … même l’infanterie avait rejoint le combat ! Enfin, la majorité des Turks étaient là oui, mais les plus haut placés tels que Tseng gardaient surtout à l’œil Zack Fair, fraîchement promu au rang de 1ère classe. Du côté d’Alvin, il avait répondu présent, prenant le premier bateau pour s’y rendre … mais il ne s’attendait clairement pas à ce que sa dulcinée le suive.

Elle finit par le surprendre en ville, dans son uniforme de Turk, et là, elle comprit qu’il lui avait menti depuis tout ce temps. Il faisait partie de ces scélérats qui avaient conduit sa ville à sa perte, ceux qui avaient tué des tas d’innocents pour à peine une pincée de survivants ! Mais ne comprenait-elle pas qu’il avait menti pour la garder près de lui ? Parce qu’il ne voulait pas la perdre ? C’était trop tard, il l’avait perdue maintenant. Dans tous les sens du terme. Car au milieu des combats, même une pauvre magicienne qui n’avait que quelques matérias à disposition ne pouvait rien faire face aux clones et armes de pointe. Elle fut assassinée sous ses yeux, et ce jour-là, Alvin ne l’oublia jamais. Il avait perdu la femme dont il était tombé amoureux sans pouvoir lui dire vraiment qui il était, à quel point il était désolé, tout ce qu’il aurait pu faire pour se faire pardonner et surtout, combien il l’aimait.

Tout ca encore, par la faute de ces clones dont il ne savait toujours rien et qui livraient encore bataille. Encore par la faute de la Shinra qui refusait de dévoiler la vérité ! Pour avoir mené son enquête et avoir rencontré Presa, Alvin commençait à se rendre compte à quel point les « autres » avaient raison. Lui qui était né à Midgar dans une famille aisée, qui lui avait fait rentrer dans le crâne ô comme la Shinra était les meilleurs de l’univers … Mais les habitants de Wutai … de Gongaga aussi dont le réacteur avait explosé également et avait réduit le village en poussières, forçant les habitants à vivre dans la misère absolue … les habitants de Corel, comme Presa … La Shinra avait fait des dégâts partout et cachait bien des choses. Et si c’était les autres qui avaient raison ? Et si AVALANCHE avait raison de vouloir détruire la Shinra, ennemie principale de la planète ?

Très vite lorsqu’Alvin rentra à Midgar, il posa sa démission. Chose peu aisée une fois qu’on a travaillé pour les Turks, on sait parfois des choses qu’il ne vaut mieux pas répéter à quiconque, et il savait que même s’ils acceptaient son départ, il se retrouverait sous surveillance dans un premier temps. La bonne nouvelle dans tout ca, c’est qu’en retournant dans sa ville natale, il put retrouver son cousin … Il avait été surpris en train d’essayer de pirater les données informatiques et compagnie pour essayer de percer le secret du projet des clones. S’il n’avait pas été grandement puni pour ca – ils avaient besoin de ses talents – en revanche, il avait été placé sous surveillance et ne pouvait pas appeler Alvin comme bon lui semblait. En dehors de ses heures de travail, il travaillait sur deux téléphones confectionnés par lui-même qui échapperaient à tous les réseaux de la Shinra. Un pour Alvin, un pour lui. Mais ce n’était pas aisé de faire avancer la chose si on le surveillait. Ca allait être doublement compliqué s’ils étaient tous les deux espionnés !

Bref, de toute manière, Alvin n’avait pas le cœur de faire quoique ce soit pendant bien des jours, même semaines … Il était profondément marqué par la disparition de Presa, dont il avait tout raconté à Balan. Ajoutez à cela qu’il se sentait enragé envers la Shinra, non, il n’avait vraiment pas la forme. Il fallut que son cousin le secoue un peu, il n’avait plus de travail, et il n’avait finalement même pas d’amis pour se changer les idées, il fallait qu’il se bouge ! Mais que savait-il faire au juste ? A part mentir, manipuler, et se battre ? Après maintes réflexions, le jeune homme décida de faire de son mensonge à Presa une réalité : il devint mercenaire. Il devint son propre chef, car après tout, on dit bien qu’on ne peut et ne sait faire confiance qu’à soi-même, n’est-ce pas ?

De plus, il gérait ses horaires comme bon lui semblait et peu importe que la Shinra le surveille encore, il ne faisait techniquement rien de mal. On lui donnait une ou plusieurs cibles, il se rendait sur place, il s’en débarrassait, il retournait voir le client pour recevoir sa prime. Ni plus, ni moins. Peu importe si la personne est bonne ou mauvaise, si ses intentions sont louables ou non, il s’en foutait. Depuis les cachoteries de la Shinra, il se refusait à se mêler à nouveau à des affaires qui ne le regardaient pas. Et l’avantage d’être mercenaire dans un monde où les monstres pullulent, c’est qu’il n’était pas rare de trouver des clients. Cela dit, Alvin faisait en sorte de rester proche de Midgar tant que Balan n’avait pas achevé son projet de téléphones intraçables. Et ce ne fut que lorsqu’il réussit que notre mercenaire quitta cet endroit sombre pour étendre son champ d’action et proposer ses services à une plus grande clientèle.

Et ainsi, il fonctionna de cette façon pendant plusieurs années. La Shinra l’avait lâché depuis puisqu’ils se rendaient bien compte qu’ils perdaient leur temps et qu’Alvin ne chercherait pas à les nuire malgré tout ce qu’ils avaient fait. Balan aussi était plus tranquille, quand bien même il travaillait pour Hojo, mais restait sur ses gardes, prêt à informer son cousin d’un quelconque événement s’il se trouvait à proximité d’une activité de la Shinra.
Cette entreprise avait davantage pris le rôle de fournisseur d’énergie contrairement à avant où elle se tournait surtout sur le plan militaire, mais ne s’était pas débarrassée de ces SOLDATS, Turks, et compagnie, pour autant.

Fonctionnant en solitaire, il fallait quand même admettre qu’il manquait quelque chose à Alvin même s’il se refusait à trop y penser pour ne pas être désespéré : il n’avait toujours aucun véritable ami … Un petit duo, voire trio sur un contrat des fois, ce serait tellement plaisant ! Bon ca nécessiterait de diviser la prime à la fin mais … quand même. La présence de quelqu’un lui manquait.
Mais aurait-il l’occasion de rencontrer tout de suite d’autres mercenaires pour l’épauler ? Un jour, tout commença à s’enchaîner … Ca débuta par un nouvel acte terroriste à Midgar de la part d’AVALANCHE, puis bientôt, alors qu’il était à Junon pour rencontrer un nouveau client, il reçut un coup de fil de Balan. Sephiroth avait refait surface et se déplaçait. Ah, ce SOLDAT de 1ère classe si réputé et dangereux. Il n’avait plus fait parler de lui depuis un moment. Alvin devait rester prudent s’il le croisait. En soit, il n’avait pas peur de lui, mais il n’était pas non plus assez fou pour tenter d’affronter ce colosse à la Masamune. Par ailleurs, ce dernier avait assassiné le président Shinra – bien fait – mais son fils se rendrait très vite à Junon pour sa cérémonie de bienvenue.

Hors de question de se retrouver dans les filets de la Shinra une fois que les soldats pulluleraient en ville, il préférait carrément refuser son contrat pour prendre le premier bateau pour Costa Del Sol et s’éclipser.
Aaaah Costa Del Sol, que de souvenirs … cette ville était censée amuser les habitants du monde entier et pourtant, elle était synonyme de malheur pour le jeune homme avec ce qu’il avait vécu. Bref, de toute manière, même sans avoir eu de détails au sujet de Sephiroth, avec le fils Shinra qui allait se rendre à Junon, Alvin n’avait pas besoin d’en savoir plus. Sephiroth était sujet d’une expérience – même si à ce moment, Alvin ignorait tout au sujet de Jenova, il pensait aux expériences récurrentes sur les membres du SOLDAT – en plus d’être un ex première classe, ce n’était pas n’importe qui. Il était évident que la Shinra se lancerait à sa poursuite pour le retrouver et l’éliminer, lui qui était devenu la menace principale avant même AVALANCHE.

Alvin n’avait ainsi aucune idée de la direction que Sephiroth devait prendre mais tout cela ne lui plaisait pas. Et puis zut ! Il s’était juré de ne plus se mêler de tout ca, Balan ne l’avait pas appelé dans ce but, mais bien pour le prévenir et lui suggérer d’être prudent. Lui-même devait l’être, il bossait à la Shinra encore hein, mais Alvin lui faisait confiance, il était malin. Allez, on arrête de se prendre le bec sur ces idiots qu’il se disait à cet instant … Et il partit pour le Gold Saucer ! Un parc d’attraction fraîchement ouvert et il se mettait en grève pendant deux semaines ! Oui bon ok, techniquement avec son job actuel, il peut se mettre en vacances quand il veut de toute façon … Mais voilà, il voulait se changer les idées.

Ou presque. Car plusieurs jours après, il y eut un fou furieux au Battle Square qui tira sur des innocents comme ca … Et un groupe fut emmené en prison par conséquent puisqu’un des membres correspondait à la description faite par les témoins. A ce moment, tout le monde ignorait pourtant que les gens qu’ils avaient envoyés à la prison de Corel seraient bientôt les héros de Gaïa. Bouarf, une vilaine mésaventure, les gens esquivèrent un peu cette partie du parc pour l’instant … sauf Alvin. Dans un premier temps du moins car il était tout seul et combattre se faisait seul, mais finalement à force de séjourner dans l’hôtel, il avait rencontré quelques « copains de vacances » comme on appelle ca et le groupe se retrouvait souvent pour aller faire des parties dans les arcades ou ailleurs. Ce parc était magique, même les adultes les plus âgés retombaient en enfance !

Le séjour terminé, Alvin reprenait les affaires ! Mais la Shinra n’avait pas fini de faire parler d’elle car la chasse au Sephiroth était loin d’être terminée. En soit, la population n’était pas vraiment au courant, si ce n’est juste que Rufus Shinra avait été nommé président de l’entreprise du même nom. Mais n’oublions pas que Balan et Alvin restaient en contact malgré tout et que les deux cousins se tenaient informés de tout. Grâce à son cousin, notre mercenaire savait exactement quels coins il ne devait pas fréquenter sur le moment.

Mais les choses s’enchainèrent à nouveau et bientôt, le monde subirait le chaos sans qu’il s’y soit attendu. Il y eut le réveil des ARMES d’abord, Alvin se trouvait à Kalm à ce moment-là. Et très vite l’une d’entre elles s’était mise en marche pour Midgar – qui avait transféré le canon de Junon sur la tour Shinra. Des gens avaient bien tenté de l’arrêter, mais vainement. Et même si la puissance du canon avait réussi à détruire la menace, celle-ci avait contre-attaqué juste à temps pour mettre en pièce la Shinra. Des morts ? Il y en avait eu plein oui. Mais certains avaient réussi à s’échapper avant la bataille, dont Balan, qui l’avait rejoint à Kalm. Ah ca faisait bien longtemps qu’ils ne s’étaient pas vus face à face, et ce fut autant un plaisir qu’un soulagement de voir l’un et l’autre sains et saufs. Mais ce n’était pas comme si ces bons sentiments allaient rester longtemps, car en attendant, un météore était en train de chuter droit sur la planète …

L’œuvre de Sephiroth, et depuis le jour où il l’avait invoqué, ce fut comme si un compte à rebours avait commencé. Il y avait les gens qui paniquaient en sentant la fin approcher. Et ceux qui restaient sereins jusqu’au bout en essayant de profiter au maximum du temps qu’il leur restait. Sauf que le jour où le pire arriva et bien … Ce fut la surprise générale. Le point d’impact fut à Midgar – comme c’est curieux – mais la planète elle-même avait décidé d’agir pour repousser la menace. La Rivière de la Vie surgit du cœur de Gaïa pour repousser ce météore gigantesque qui faisait hurler toutes les femmes et les enfants ! Et même si Midgar ne fut pas sauvée, le reste du monde, oui. Il y eut d’abord la surprise, l’incompréhension, et pour finir, le soulagement de constater que tout était fini et que la planète était encore bien là.

D’autant plus qu’ils apprirent par la suite que Sephiroth n’était plus, et si les malheurs semblaient être derrière eux, de nombreuses familles durent trouver de nouveaux foyers maintenant que Midgar était en ruines.
Les deux cousins s’étaient installés à Junon, même si Alvin continuait son travail pour gagner de l’argent. Mais un an à peine après tous ces événements, les choses changèrent et un nouveau monde fut créé, bientôt nommé Héméra. Ce qui avait changé ? Beaucoup de choses pour Gaia, la Rivière de la Vie semblait avoir disparu et les matérias avaient perdu leurs pouvoirs, je ne vous raconte pas combien Alvin était ravi, lui qui en utilisait pour son travail de mercenaire hein ?

Heureusement, ce trou fut comblé par les gemmes par la suite. Comme tout le monde, Alvin se posait énormément de questions sur Héméra mais lui y voyait là un intérêt professionnel. Un monde plus grand : plus de chances d’avoir des contrats ! Le mercenaire quitta son cousin pour aller visiter Dol en premier, un choix fait au hasard mais en réalité, c’était le monde le plus proche du sien technologiquement parlant.
Oh bien sûr il se tenait informé de toutes les nouvelles : le retour des calamités, les représentants nommés sur chaque monde, et bien sûr les rumeurs sur les Chimères et les Cristaux … Mais il n’en avait que faire, jugeant que ces choses ne lui apporteraient rien. Il s’en désintéressait complètement. Aussi lorsque même la Prison du Désert fut attaquée par Sephiroth – Alvin était encore sur Dol à ce moment-là – il s’en fichait pas mal.

Non, en revanche le voyage fut plus ou moins interrompu lorsque notre protagoniste eut des nouvelles de son cousin par téléphone. Scientifique ayant fait preuve d’éloges au sein même de son équipe à la Shinra, Balan avait été recontacté par ce qui semblait être la Néo-Shinra aujourd’hui … La vermine semblait vouloir renaître de ses cendres comme un phénix et Balan comme Alvin voulaient savoir ce qu’ils manigançaient. Balan accepta de travailler pour l’organisation en tant que scientifique, mais son but premier restait de les surveiller. Il ne manqua pas de préciser à Alvin qu’ils avaient installé une base dans les sous-sols de Deling City.

Alvin se rendit sur place afin de fouiller les égouts, finissant par tomber en plein dans le mille – même si pour le coup, il avait failli se faire arrêter par la sécurité de la Néo-Shinra. Heureusement que son cousin était là-bas, finalement, puisqu’il put sauver sa peau ainsi et se faire engager … Ses talents de mercenaire, le fait qu’il était un ancien Turk et donc doué pour accomplir n’importe quelle mission dans la plus grande discrétion … Bref, l’entretien d’embauche avait une bonne conclusion pour lui puisque son profil semblait plaire aux supérieurs.

Ainsi, Alvin avait rejoint la Néo-Shinra en jouant les agents doubles. Il comptait rester l’homme de main le plus fidèle possible et accomplir n’importe quelle mission qu’on lui confiait … mais d’un autre côté, il préférait garder un œil sur les manigances de la Néo-Shinra. Pour faisait-il cela ? Bonne question, sûrement pour éviter que les erreurs – et horreurs - du passé se reproduisent, ou peut-être pour se retrouver lui-même dans ce nouveau monde.

Quoiqu’il en soit par la suite, on lui donna un coéquipier … ou plutôt une coéquipière. Une certaine Lily – ou qu’il allait se plaire à l’embêter celle-là ! Ils n’avaient que des travaux basiques au sein de l’organisation à la base, mais leur véritable première grosse mission fut de retrouver Genesis lorsque celui-ci se fit retrouver une première fois par la Néo-Shinra. Il avait réussi à leur échapper, et Alvin était très bien placé pour savoir pourquoi ce type était recherché … C’était entre autre à cause de lui qu’il y avait eu cette attaque à Midgar, puis à Junon, là où il avait perdu son premier véritable amour. Alors un contrat pour le retrouver quitte à devoir lui cogner dessus pour l’assommer, vous pensez bien qu’il était le premier à se lancer !

Alvin et Lily se rendirent d’abord sur Spira au niveau de la Route des Mycorocs, là où il avait été vu pour la dernière fois, mais évidemment il n’y était plus. Il fallut interroger les soldats qui lui avaient parlé pour avoir une piste, mais difficile de rattraper une cible en perpétuel mouvement … Mais au moins voyager sur Spira permit au duo de découvrir un autre projet de la Shinra, celui de recréer les anciennes Chimères de Spira. Pourquoi souhaitaient-ils les ramener ? La question intriguait Alvin, néanmoins, leurs supérieurs ne leur avaient pas donné l’ordre de s’en mêler, aussi ils durent continuer leurs recherches …

Mais Genesis demeurait introuvable ou du moins parfois ils le loupaient de peu, et ce, jusqu’à l’organisation du tournoi de la Néo-Shinra qui décida de se révéler au grand jour. Malgré tout, Alvin persistait à vouloir ne pas révéler qu’il bossait pour eux à quiconque – sauf à Lily évidemment – ca ne ferait qu’attirer la méfiance des habitants sur eux. En tout cas Genesis était au tournoi et le temps que le duo se rende sur place, c’était déjà trop tard. Ultimécia venait d’attaquer le stade et de toute manière, Genesis avait agressé de lui-même la Néo-Shinra, ca leur fit un bon prétexte pour l’arrêter et l’enfermer afin de l’interroger.

Le contrat sur sa tête disparut donc car la Néo-Shinra, grâce à une puce électronique, pouvait désormais traquer l’ex SOLDAT où qu’il soit. Mais Lily et Alvin ne demeuraient pas sans travail pour autant. Très vite, un nouvel avis de recherche fut mis en place sur la tête …. D’une gamine. Clémence Lenfant, une gamine d’Alexandrie en possession de l’orbe de la lumière. Pas besoin de faire un dessin à partir de là pour savoir pourquoi la Néo-Shinra la voulait hein ? Quoiqu’il en soit, c’était leur travail … Gamine ou non, Alvin et Lily savaient ce qu’ils leur restaient à faire …

RP

Alvin a débuté le rp sur Gaïa - Junon

Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Sheli
• Votre âge? 20 ans
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? Un compte supplémentaire pour Sheli, Eléonore et Ruka.
• Autre chose ? Re-désolée pour la taille, décidément je ferai mieux de me taire quand je dis que je fais court … Et au passage, si un admin peut avoir l’amabilité de changer mon adresse mail pour mettre celui de Sheli, ce serait très gentil heart



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Alfred Vint Svent (Alvin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Svent, DK 85 [givre?]
» [RP] Arrivée d'Alfred
» Alfred Chicken - Fiche de jeu
» ALVIN AND THE CHIPMUNKS (Comics Spain) 1986
» Topikaflood !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives