Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Une simple visite?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Dim 24 Juil - 22:56

Ruka et Lyte viennent de la Forêt de Kilika

A l'énonciation de sa nuisette blanche, je détournai le regard. C'était traître et j'avais effacé ce genre de souvenir gênant de ma mémoire. Peut être que je n'aurais pas dû mais en même temps, je n'avais pas à profiter d'une telle situation pour me rincer l'oeil et avoir ce genre de souvenir physique de ma partenaire. 

Mais je me concentrais sur toute autre chose puisque le comportement des deux gardes ne me plaisaient guère, je n'avais pas tellement réfléchi en lui prenant la main mais je la gardais et ce geste paraissait assez naturelle de surcroît. Mais, une fois passé et quelques marches montés jusqu'à ne plus être à la vue et à l'écoute des gardes, Ruka faisait part de son ressentiment. 

"J'ai hésité entre ça ou les assommer, j'ai trouvé ça plus diplomatique. Excuse moi de penser que tu ne mérites pas ce genre de regard. Je me mêlerais de ce qui me regarde, à présent..." 

En vrai, c'était ma seule justification, je ne sais même pas pourquoi ça me mettait autant hors de moi, je réfléchissais pas et me laissais submerger par mes émotions. 

On arrivait désormais à une nouvelle esplanade, l'occasion de laisser nos jambes soufflées un peu avant une nouvelle ascension. Ruka observait la place et voyait bien que la place n'était pas neuve. 

"Oui, ça a pas l'air tout jeune pourtant... Un monstre, une chimère, une révolte, une guerre... Peut être la colère d'une femme contre son mari infidèle, ça peut faire des dégâts aussi, ahah ! Bon, on continue ?" 

J'avais peur qu'en restant ici, on perde notre élan et notre énergie suffisante pour monter les prochaines marches. On se remit donc en route, on était à plus de la moitié avant d'arriver sur une autre esplanade, on passait sous une espèce d'arche, des globes entourés de flammes jonchait les différentes pierres du temple qui semblait s'enfoncer plus loin. A notre vue, un prêtre arrivait rapidement vers nous, mais avec un accueil différent de celui de Besaid. 

"Bonjour, ceci est l'uniforme de cette école sur Dol, non ? 
Oui, je suis un SeeD. 
Alors, je vais devoir vous demander de partir. Cette zone est sous le contrôle de Yevon. 
Nous sommes juste là par curiosité. 
Et la curiosité est un vilain défaut. Vous ne souhaiteriez pas que cela soit considéré comme un différent diplomatique entre nos deux institutions ?

Il avait pas tort, mon uniforme m'interdisait de pouvoir aller à l'encontre de la BGU même si cet homme avait sans doute que des mauvaises raisons d'agir ainsi. Je regardais Ruka, essayant de lui faire comprendre qu'on ne pouvait rien faire d'intéressant ici sans mettre en péril mon rôle. Alors qu'elle garde son calme, j'espérais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Lun 25 Juil - 11:37

Roh la la ! Faites une remarque et monsieur s’en vexe tout de suite ! Du moins, le ton sur lequel il m’avait répondu, ne m’avait pas plu sur le moment.

- Lyte, j’en ai l’habitude tu sais. Les gens ne me connaissent pas, ils se fichent de ce que je mérite et de ce que je ne mérite pas.

Et moi, réciproquement, je me fichais pas mal d’eux. Comme je l’avais dit juste avant, du moment qu’ils ne touchent qu’avec les yeux et pas autre chose. Mais je me souvenais de ses « aveux » sur le bateau suite à son petit jeu et si lui ne comprenait pas d’où lui venaient ses réflexes, moi, je pensais comprendre. Mais je n’en rajoutais pas davantage, mon regard se portait sur la place où nous étions et Lyte en profitait pour faire une mauvaise blague sur une dispute conjugale. Je ne répondais pas mais mon regard dans sa direction en disait long, l’air presque blasée, et on se remettait en route. Rien que l’idée de savoir qu’on avait encore des marches à monter me démotivait mais pas le choix … Et une fois en haut, même pas le temps de s’en remettre qu’on se faisait déjà chasser par les prêtres ! Sérieusement, directement la menace de créer des tensions entre les deux mondes ? Lyte me regardait mais je n’aimais vraiment pas le ton employé pour le coup, ca ne cachait que de mauvaises choses.

- Sérieusement ? Vous ne pensez pas que les problèmes c’est vous qui les cherchez là ? On s’intéresse justement à votre religion pour étancher notre soif de curiosité, on n’est pas là pour vous chercher des problèmes.
- Et vous êtes ?
Son regard dédaigneux me donnait envie de le gifler. Je fronçais juste légèrement les sourcils.
- Sa consultante.
- Bien. Alors j’imagine que vous n’essayerez pas non plus à attirer les ennuis à son égard ni même à celui de votre monde ?


Je grinçais des dents et serrais le poing, ne regardant pas Lyte, je fusillais plutôt du regard ce fanatique. Vous iriez faire la peau à Dol juste parce que deux individus mettent les pieds dans votre temple hein ? Ca ne vous suffit pas d’attaquer et provoquer la guerre sur Gaia en les accusant à tort ?
Mais je me souvenais avoir promis à Lyte à Costa Del Sol que je ne chercherai jamais à faire quoi que ce soit qui nuirait à son travail et à son rôle, ni à son école, encore moins à son monde. Alors je prenais sur moi et me calmais.

- Non, vous avez raison. Ce n’est pas dans ce but que nous sommes venus ici. Laissez-nous juste je vous prie quelques minutes pour reprendre notre souffle et nous partirons.
- Faites donc.


Répondit-il d’un ton sec avant de tourner les talons pour s’éloigner. Je croisais les bras et allais m’installer sur les rambardes de pierre près des escaliers pour souffler un peu, observant un peu l’architecture des lieux. Les flammes étaient mises à l’honneur ici. Comme s’il ne faisait pas suffisamment chaud déjà sur l’île ! J’attendais que ce prêtre soit suffisamment loin, mais même une fois installé à son poste de prédilection, il se retourna pour nous garder à l’œil. Sûrement pour s’assurer qu’on allait bien quitter les lieux, comme convenu.

- Si ton uniforme est le problème qui nous empêche d’enquêter ici, on reviendra demain mais fais-moi plaisir, habille-toi autrement. Au moins si on revient et qu’on a d’autres problèmes, tu ne seras pas là officiellement en tant que SeeD et ils n’auront aucune raison d’attaquer les SeeDs et la BGU gratuitement. Nous serons des cas isolés.

C’était une idée comme une autre. On pouvait tout aussi bien abandonner l’idée de vouloir en savoir plus sur Ifrit et la Néo-Shinra, et même si ces sujets me mettaient de mauvais poil, ce qui me mettait encore plus de mauvaise humeur, c’était l’idée d’être venue quelque part pour rien !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Lun 25 Juil - 13:11

Si, je savais prendre sur moi dans ce genre de situation, j'avais un peu d'appréhension envers celle de Ruka. Elle était franche et disait généralement ce qu'elle pensait. C'était une de ses qualités mais comme toute chose, cela dépendait aussi des situations. 

Je l'avais vu ce matin lorsque nous parlions de la situation de Kilika avec le prêtre de Besaid où quand nous avions parlé de la Néo Shinra. Je pense que c'est parce qu'elle avait souffert, elle ou ses proches, de ce genre de manipulation et de mégalomanie. Tout aussi curieusement qu'elle ne semblait pas faire d'égard à l'avis que les inconnus lui portaient par leurs paroles ou leurs actes déplacées. 

Par contre, quand moi, maladroitement, j'avais joué d'elle à Costa Del Sol, elle l'avait vraiment mal pris... Oui, je l'avoue, j'avais encore du mal à la cerner mais à aucun moment, ça n'a été un obstacle entre elle et moi... Enfin, je veux dire que, je ne sais pas si c'était la curiosité ou si je l'acceptais tout bonnement telle qu'elle pourrait être. Elle le disait elle même, on semblait se connaître depuis si longtemps et si bien, et en fait, pas tant que ça. Y'avait toujours cette part de mystère autour de nous deux, pourtant... dont je ne me suis jamais méfié. 

Mais Ruka ne répondit sans trop d'animosité. Je sentais pourtant que la situation l'embêtait et la frustrait mais elle agissait de manière réfléchie. Alors qu'elle demanda l'autorisation de prendre son souffle avant de repartir, je la regardais, reconnaissant de la voir se contenir. Le prêtre retourna à son poste en guettant bien sûr que nous restions à l'orée du temple. 

Ruka n'avait pas dit son dernier mot et souhaitait remettre à demain notre escapade en tentant une approche différente. 

"Je suis content que tu dises ça. Plus on m'interdit, plus je trouve ça louche et devient curieux, pas toi ? Pas besoin d'être des cas isolés, on ne sait pas non plus ce que les gardes et les forces en présence sont capables. Reprends ton souffle..." 

Je regardais le temple, tentant de comprendre si des failles de sécurité, il y'avait. L'escalier central et principal semblait descendre vers le temple, quant aux deux salles sur le côté, elles semblaient être le même genre de salles qu'à Besaid. Si les temples étaient construits à l'identique, alors, il y'aurait une salle avec des statues et un escalier menant à la salle qui nous intéresse. 

Les gardes et prêtres semblaient identifier toute personne accédant au temple principal sauf les prêtres. Les habitants de Kilika eux, avaient tout accès aux succursales sur les côtés. Tous les autres étaient refoulés comme nous, apparemment. Mais si le temple se voulait assez privés, ce serait absurde de repousser les habitants de Kilika qui viennent prier leur religion. 

"Okay, je pense avoir éventuellement une idée pour demain... Je t'exposerai ça sur la route. On redescend dès que tu en es prête. Maintenant, en plus, on connaît la route dans la forêt."

Je commençais à descendre quelques marches en attendant qu'elle m'affirme être prête. Je me retournais vers elle. 

"Oh, et je ne viendrai pas te tenir la main devant les gardes. Désolé de prendre du plaisir à voir la jalousie dans leurs yeux, ahah !" 

Ruka et Lyte retournent à la Forêt

HRP :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cronos
Chaton à la retraite

Chaton à la retraite

avatar
Fiches du joueur : Personnages :
Julian Quinn - Lily Hunter - Aaron - Jonah

Niveau : 12
HP : 2200/2200
MP : 65/65

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Lun 25 Juil - 18:43




Ruka gagne 50 Gils
Lyte gagne 100 Gils

Ruka passe au Niveau 21 !
Limite Niv.3 à définir.

Lyte passe au Niveau 22 !
Rappel : Limite Niv.3 à définir.


Fiches Modifiées

Le duo retourne dans la Forêt de Kilika

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Sam 6 Aoû - 12:06

Ruka et Lyte sont revenus du Port de Kilika

J'étais peut être parti un peu sèchement et rapidement, je sais. Mais, je savais aussi que j'étais rarement aussi furax. Je comprenais pas trop pourquoi je réagissais excessivement comme ça. Mais j'avais peur que je dise quelque chose qui me dépasse à Ruka alors j'ai préféré me la jouer solo. 

J'étais armé de ma lance et je peux vous dire que je ne ressentais plus aucune gène du bras gauche, au point qu'hostile ou pas, les créatures qui m'approchaient de trop près se prenaient un coup de lance ou une rafale. Je ne pensais pas avoir touché autre chose que ces monstres et je me rendais peut être pas compte de mon "rendement" non plus, à vrai dire. Mais ça me permettait de m'apaiser un peu au fur et à mesure de ma progression, relâchant un peu une tension. J'étais arrivé à l'esplanade et n'avait même pas rechigné à monter les nombreuses marches m'y amenant. 

De là, on avait une vue sur l'horizon et la forêt dense de Kilika. Certaines zones étaient même totalement vierges de présence de l'homme. Je regardais mon téléphone, celui qui m'avait annoncé une mauvaise nouvelle. Pour le coup, je regardais seulement le fond d'écran que je m'étais amusé à changer. On y voyait le selfie de Ruka et moi dessus. Je crois que j'étais tellement concentré que je n'avais pas entendue la personne arriver derrière moi. Si c'était Ruka, elle avait fait vite. Mais non, ce n'était pas elle. C'était une femme dans une longue tunique blanche ornée de liserai rouge. Sa capuche m'empêchait de voir son visage mais de toute façon, je continuais de regarder l'horizon. 

???? Elle s'était approchée et semblait faire la même chose que moi. Elle avait gardée une certaine distance notamment. Peut être qu'une inconnue soit là, me forçait à contrôler une partie de mes émotions. 

"Bonjour, moi aussi, j'aime bien venir ici, le paysage y est magnifique. 
...." 
Je ne répondais rien, je ne savais pas trop quoi dire, je l'avais salué de la tête sans un mot. 

"Moi aussi, j'avais une personne que je ne voulais pas quitter mais avec laquelle, je ne devais pas être. 
Qu'est-ce qui vous fait dire que c'est mon cas ? 
Vous semblez tourmenté, le même tourment qui m'animait à cette époque, pourtant je gardais toujours le sourire.
Et qu'est-ce que vous avez fait ? 
Et bien même si on m'a déconseillé que cette personne reste avec moi, je l'ai pourtant fait. Profitant ainsi de chaque moment partagé avec lui. Je savais déjà que cela ne durerait pas, alors autant en profiter, vous ne croyez pas ?" 

Je réfléchissais, non pas sur la raison pour laquelle cette femme semblait savoir ce que je traversais mais plutôt sur la similarité avec ma situation. 

"Vous voulez dire que j'aurais raison de rester avec elle, plutôt que d'obéir aux ordres ?
Faites comme vous le sentez... Ou faites les changer d'avis, qui sait ?

Je me mordais la lèvre, je ne savais pas trop à vrai dire... Je me rappelais de la soirée de la veille avec Ruka, quelques bons moments... 

"Je sais que vous ferez le bon choix, mais, il faut toujours garder le sourire, il amène l'espoir" 

Puis, elle était repartie. Je ne savais pas d'où elle était arrivée, ni d'où elle repartirait... Je ne l'avait même pas tellement remercier. A moins que mon dernier sourire soit un remerciement, en fait ? 

D'un côté Ruka, de l'autre, ce coup de téléphone. J'essayai de peser le pour et le contre, mais quand on parlait du loup, j'entendais de nouveaux pas derrière moi. Curieusement, cette fois-ci, je l'avais entendu arriver. Ou alors je l'avais "sentie" ? 

Je me tournai et celle-ci leva les bras. Elle avait mis, comme moi, la tenue des habitants de Kilika. J'avais fait l'effort d'en trouver une qui masquait son ventre, c'était pas évident sur cette île là. J'espère qu'elle avait apprécié le geste. 

"Non, je ne te ferai rien... Désolé pour ça... Je m'énerve jamais d'habitude... Enfin... pas comme ça...  " 

Je souriais. A croire que son conseil était contagieux... Je rattrapais la gemme que m'envoyait Ruka, elle était froide, certainement une gemme de magie de glace, je ne les utilisais jamais et je n'avais pas pensé à me préparer en fonction avec tout ça... 

"Je les ais pas sur moi, mais tu les auras, ne t'inquiètes pas. Si je suis parti c'est pas contre toi, ne t'inquiète pas. Mais, j'étais vraiment énervé et je voulais pas trop que me vois comme ça, je suis aller me calmer et je vais tout te dire... Sache juste que si ce que je vais te dire, tu le trouves injuste, et bien, je le trouve aussi..." 

Je soupirais, je crois que le sourire s'était effacé à force. C'est pas de la honte mais j'avais pas vraiment envie de lui annoncer cette mauvaise nouvelle, ça la rendait encore plus vraie...

"J'ai eu la BGU ce matin. Ils refusent ta candidature en tant que consultante. Oui, je sais, je comprends pas trop, t'avais été validée et ils sont revenue en arrière. J'ai même reçu l'ordre de ne pas voyager avec toi sans leur aval vu le caractère protégé de ma mission... " 

Ce qui allait dire qu'on ne pouvait plus voyager ensemble elle et moi. Alors même que je lui avais promis la veille que je ne la lâcherai pas... Je crois que ça, c'est ce qui m'embêtait le plus... 

"Je suis un SeeD, je suis obligé de leur obéir... Et je peux pas choisir entre eux et toi. C'est même pas ça la question... Je ne sais pas si c'est ce qu'il s'est passé à la BGU ou parce qu'on recherche les orbes... Je ne sais même pas si tu serais bien accueillie si tu revenais à la BGU...

J'observais la réaction de Ruka, je m'attendais à ce qu'elle le prenne pas bien. Je ne sais pas si elle protesterait ou si ça l'attristerait. Mais, ça me confortait dans l'idée que je voulais pas que ça arrive non plus. 

"Alors, ça m'a énervé et je suis venu ici." Je n'allais pas lui parler de ma discussion improvisée avec la femme à la capuche. "Et comme pour nous narguer, ils organisent un bal pour les SeeDs des dernières promos..." 

Je soupirai... Ca me rappelais même que Ruka s'était proposé pour m'accompagner... Et je crois que c'est là que je souriai, car peut être que j'avais repris espoir. Je regardai Ruka, observant sa réaction... 

"A moins que... Je t'ai fait une promesse hier soir, non ?" 

Pour le MJ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Sam 6 Aoû - 14:28

Il avait plutôt intérêt à me les rendre les mille gils, oui ! Il faut bien se rendre compte que ca fait presque une paye ces trucs-là ! Mais on arrête la plaisanterie, il était l’heure pour moi de comprendre ce qui avait poussé Lyte à se mettre dans un tel état. Ce qu’il me disait comme amorce ne me plaisait déjà pas trop alors je m’arrêtais devant lui pour écouter, la main sur la hanche. Ah. Candidature refusée. C’est sûr que ca fout un petit coup de massue et remettait en cause bien des choses … Lyte lui-même ne savait pas trop d’où venait ce changement de décision aussi brutal qu’inattendu et il semblait partagé entre obéir aux ordres, tel était son devoir de SeeD, ou de tenir sa promesse. Son sourire était bizarre, et si je sentais mon cœur se resserrer dans ma poitrine après cette annonce, je m’efforçais de garder le mien, même si je baissais les yeux une fraction de secondes.

- Lyte, ils ne m'ont que brièvement interrogée quand je suis venue à la BGU la première fois … Après des recherches plus poussées en voyant mon nom complet, ils ont dû se rendre compte que j’étais la fille qui accompagnait Axel le jour où … où il y a eu l’accident. Ils ne doivent pas me croire très fiable après ca, même si certains SeeDs s’étaient montrés compréhensifs ce jour-là à mon égard.

Je n’aimais pas trop la situation, et dans le fond, je pense que j’avais un peu peur de la suite, mais une chose était sûre, je ne comptais pas les laisser gagner ! Mon optimiste légendaire et ma détermination semblaient reprendre du poil de la bête, je croisais alors les bras.

- Prochaine étape, la BGU ! Je suis sûre à 99% que c’est à cause de ca et qu’ils doivent me prendre pour une terroriste, ou je ne sais pas trop ! Mais le Dr Kadowaki avait examiné Axel ce jour-là et je suis sûre qu’avec son appui, elle pourra témoigner auprès de tes supérieurs que je n’avais rien à voir avec ca et que c’était aussi inattendu qu’indépendant de ma volonté, cet événement ! Et puis s’ils ont envie de m’interroger et passer de tests pour savoir si je suis une partenaire fiable, et bah soit.

Je levais la tête vers le ciel en réfléchissant, j’avais envie de sortir une connerie, un truc qui redonnerait le sourire, mais même si je n’étais pas revenue dessus, cette histoire de bal n’était pas passée dans l’oreille d’un sourd. Je n’avais pas pris ce qu’il fallait pour ce genre d’événements dans mes affaires, mais je savais comment y remédier !

- Et puis tu verras qu’on va y aller à ce bal et qu’on va tous les rendre vert de jalousie ! J’ai encore le numéro de mon ancien patron de Deling City et il me doit un service, je ne vais pas manquer l’occasion d’en mettre plein la vue ! Tu as oublié à qui tu parles ?

J’avais ce petit sourire espiègle au coin des lèvres. J’avais déjà hâte de prendre mon téléphone, mais j’allais attendre la réaction de Lyte avant tout … et attendre qu’on en ait fini ici aussi ! A moins que Lyte ait envie de tout annuler du coup pour aller voir directement à la BGU ? Si ca pouvait m’éviter de m’énerver après la Néo-Shinra, je n’étais pas contre, honnêtement. Enfin bon, je tapais gentiment sur son épaule, reprenant un air plus serein mais surtout plus sincère.

- Tu m’as peut-être promis de ne pas me lâcher hier, mais moi aussi, je t’ai dit que maintenant que j’étais là, je ne te lâcherai plus. Je ferai ce qu’il faudra pour les convaincre, sans que ca n’ait à te nuire. Je te le promets.

Voilà que je me mets à faire des promesses aussi maintenant …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Sam 6 Aoû - 14:48

Ruka avait des éléments de réponse, sa venue et ce qui en avait résulté à la BGU pouvait être la raison pour laquelle, ils seraient revenus sur leur décision. Je sais que peu de temps était passé entre les deux mais je restais sceptique, n'empêche. Si c'était ça, ils l'auraient vu tout de suite et auraient refusé bien avant, non ? Ils font toujours un travail d'investigation dans ces cas là. Enfin, c'est ce que je pensais. Là, ça sonnait vraiment comme un retour en arrière... 

Et puis, si c'était effectivement Linoa qui avait fait la démarche, je ne pensais pas qu'ils pouvaient y redire quelque chose, en fait... Ca me stressait davantage de ne pas comprendre, à moins que je sois totalement dans le déni de la situation. Mais, ce n'était pas ça qui semblait inquiéter Ruka, à moins qu'elle s'efforçait d'y croire à ma place. 

"Oui, tu as raison. Dans tous les cas, nous devrions y aller. Officiellement, tu viendras avec moi comme cavalière à la BGU, ça, ils ne pourront rien y redire. Enfin... Si ça te gêne pas. " 

C'était une façon déguisée de l'inviter, mais ça en était une quand même, après tout... 

"Et puis, ça devait être toi, non ?" 


Mais pour ce qui était de la suite des événements et de leur décision, ça, on en saura plus que sur place. J'espérais un dénouement plutôt heureux en tout cas. 

"Je m'inquiète pas de ce que tu pourras dire ou faire, tu sais ? C'est d'eux, je comprends pas du tout, ce revirement de situation. Je crois que je mènerai mon enquête là bas. Et puis, j'espère pouvoir te présenter à Linoa. Vu qu'elle a pas mal entendu parler de toi." 

Oui, j'avais parlé d'elle, il n'y avait pas de raison de le cacher, je lui avais déjà plus ou moins dit. J'avais pas prévu de rentrer si tôt à la BGU alors je ne me rendais peut être pas encore compte, mais Ruka était même à déjà pensé à sa robe et à vouloir les rendre vert de jalousie. 

"Bon, j'imagine que Kilika attendra, hein ? On se met en route, je te laisserai des monstres, si tu veux, ahah..." S'il en restait... "Tu sais, j'ai vraiment pas envie qu'on s'en arrête là..." Ohlà, attention terrain miné..."Qu'on continue de voyager et bosser ensemble, je veux dire..." J'avais l'impression que dès qu'on allait dire ce qu'on pensait l'un ou l'autre, on allait retrouver ce moment silencieux et chargé d'une certaine tension entre nous deux comme hier soir. Surtout si je restais là, planté dans son regard. 

"Dis, tu... disais vouloir les rendre jaloux. Mais qui et en quoi ça nous aidera, tu penses ? " 

A moins que je n'avais pas compris qu'elle venait de me dire quelque chose en disant cela ? Mais elle m'avait promis de faire de son mieux pour les convaincre. C'était peut être ça qu'avait voulu me dire la fille à la capuche. C'était avec Ruka que je devais composer pour nous sortir de cet imprévu. 

"Je suis sûr que tu les convaincras, y'a pas de raisons..." 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Sam 6 Aoû - 17:57

La suite était incertaine, surtout quand on ne savait pas ce qui nous attendrait à la BGU. Je supposais que c’était toujours à cause de cette histoire avec Axel et l’agression de cette élève, et même si ce n’était pas ca … bah tant pis, j’improviserai, je ferai le nécessaire, on fera le nécessaire, mais j’étais bien déterminée et motivée à leur prouver que je remplissais toutes les conditions pour être la consultante de Lyte. Enfin bon. Les points mis sur la table, je ne suis pas sûre que ca ait suffit à le rassurer – normal, il y aurait toujours une part de stress tant qu’on ne serait pas fixés – Lyte préférait que je l’accompagne à la BGU en tant que « cavalière », pour être sûr de ne pas avoir de problèmes de ce côté-là. J’affichais un petit sourire malicieux en coin, jolie, la demande masquée.

- Oh si, ca me gêne terriblement, je préfère demander à un autre étudiant tiens ! Ne te vexe pas, Lyte, je ne fais que te charrier ! - Je plaisante. Je sais. Je te l’avais dit.

Je savais très bien qu’il avait fait allusion à notre deuxième rencontre, dans le monde de Morphée. Enfin bon. On revenait au vif du sujet, Lyte comptait tout de même mener son enquête là-bas et je hochais la tête d’un air entendu. C’était normal après tout, et si les rôles étaient inversés, je serai dans le même état d’esprit. Même sans être une SeeD, j’étais aussi curieuse quelque part de savoir si les raisons étaient celles que je pensais, ou non. Par contre le sujet de Linoa me fit hausser un sourcil amusé. J’avais envie de faire un commentaire bien embêtant pour le gêner mais, je me rappelais qu’il pourrait m’en envoyer plein dans la figure. J’avais bien parlé de lui à Katty et à Axel aussi, à l’époque. Ce n’était pas trop un sujet à cacher quand on se rendait compte qu’une personne que vous avez rencontré dans vos rêves, est vraiment réelle.

Bon en tout cas à la mention de ma robe, Lyte semblait vouloir mettre de côté l’opération au temple. On était venus ici pour rien alors, mais d’un autre côté, je comprenais qu’à ses yeux, il était plus urgent d’aller régler ses affaires à la BGU. Le temple de Kilika ne bougerait pas et je doute qu’Ifrit va déménager d’ici à ce qu’on revienne, un jour. Peut-être même que ca nous laisserait davantage de temps pour nous y préparer, si on souhaitait y revenir. N’oublions pas que déjà, pour rejoindre Dol, et la BGU, il nous faudrait je dirai entre trois et cinq jours, dépendant de la météo, et de notre navire – et de notre sens de l’orientation aussi.

Bref. Je me mettais à sourire face aux commentaires de Lyte et ses envies, il s’était rattrapé assez vite pour ne pas laisser un moment de flottement. Je n’avais même pas eu le temps de répondre qu’il en revenait à cette histoire de jalousie et je levais les yeux vers le ciel, pleine de malice.

- Bah attends on est trop parfaits pour les autres !

L’art et la manière de se lancer des fleurs tout en, en lançant à l’autre. Bon ca ne répondait pas vraiment à sa question, mais bon.

- Roh je disais ca pour te faire sourire, idiot.

Je lui mettais une pichenette sur le nez et soupirais, même si je souriais toujours. Il y eut un bref instant de silence avant qu’il ne reprenne la parole et je regardais à mes pieds.

- Tu sais. Quand on veut vraiment quelque chose, on finit toujours par l’obtenir. Il suffit juste de ne pas baisser les bras et d’abandonner au premier obstacle croisé. De toujours persévérer et insister, se motiver, et le reste suit. Et puis l’administration, la hiérarchie, tout ca, ca me passe toujours au-dessus de la tête, alors si tu penses que la BGU va m’arrêter !

Je lui attrapais le bras et commençais à le tirer en direction de la forêt pour qu’on retourne au port, chercher notre navire.

- En route, monsieur Swarley ! Nous avons plusieurs jours de navigation avant d’arriver à Balamb ! Et après tout ca on ira voir ta famille à Dollet, mais si on n’y va pas maintenant, ca va te tourmenter jusqu’au jour J ! Autant être fixés tous les deux le plus rapidement possible, tu ne crois pas ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Sam 6 Aoû - 18:13

Aussi loin en arrière que je pouvais réfléchir, j'avais toujours redouté ce bal des SeeDs. Peut être plus que mon exam' en lui même. Car bien que j'aurai pu peut être trouver une cavalière, ça m'embêtait un peu. Et encore à cette époque là, plus de Demi en vue ou quoi... Je trouvais ça juste malsain de se forcer à être en couple pour l'occasion. Et puis, danser quoi... Enfin, là, c'était Ruka, et j'étais bien content, parce qu'au pire, si ça nous barbait, on pouvait s'en aller. 

J'étais content qu'elle le prenait comme ça, et de là, à rendre jaloux tout le monde, même ses justifications me faisait sourire. Mouais, si elle le disait. J'espérais au moins que ce sera le bal qui nous permettrait de fêter que tout s'arrange, sinon, j'aurais pas forcément le coeur à ça. 

"Et à ce moment précis, ce dont t'as envie, c'est ?" 

Un seul regard échangé. Je sais pas pourquoi, j'avais l'impression que placé à ce moment de la conversation, cette phrase était horriblement ambigüe. Je ressentais réellement le même malaise qu'hier. Moi, je l'avais déjà trop dit juste avant. J'avais juste envie de rester avec elle. Mais je sais pas si ça se disait. Ou du moins, si ça se disait comme ça. 

Mais par chance, c'était elle qui changeait de sujet et qui annonçait notre départ d'ici. Tant pis pour l'esplanade et le temple. Ruka avait raison, on pourra toujours y revenir même si on était pas sûr que ça ferait avancer notre schmilblick à nous. 

"Euh, t'es sûr que tu veux qu'on aille voir mes parents. Je ferais mieux de les prévenir peut être ?" 

J'aurais mieux fait de les prévenir, je crois. En tout cas, on était reparti pour se changer, prendre nos affaires à l'auberge et repartir en bateau. Le trajet allait être long, hein ? 

Ruka et Lyte prennent la mer jusqu'à Balamb

Pour le MJ : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Sam 6 Aoû - 20:07

Spoiler:
 


Ruka gagne 100 gils !
Lyte gagne 150 gils !

Lyte utilise son Bon de Transport.
Ruka paie 300 gils le trajet.

Lyte rend les 1000 gils à Ruka. ♥️

Direction : Balamb - Dol


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azura Lucem
Mélopée Azurée

Mélopée Azurée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 725/950
MP : 0/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Ven 22 Sep - 12:17

Elepir et Azura viennent de la Forêt de Kilika

Déguster un fruit était agréable – surtout quand c’était une découverte pour moi – mais hélas il fallait garder les pieds sur terre : la forêt grouillait de monstres et j’étais affaiblie par mon manque d’énergie. Elepir rejoignait mon avis, non sans lâcher un commentaire propre à lui, je m’étais contentée de rouler des yeux sans pour autant m’en vexer. Oh ce n’était pas la remarque en elle-même qui me gênait mais ce petite … insouciance ? De toute manière je changeais de sujet sur le trajet. J’avais déduit que mon camarade devait venir de Gaïa puisqu’il connaissait les lois un peu trop bien pour être un étranger, et je semblais avoir mis le doigt sur un sujet sensible. Il craignait que quelqu’un ici découvre ses origines et que ca lui attire des problèmes. Sa gêne et ses appréhensions me firent étirer un petit sourire moqueur.

- Ce serait presque tentant à te voir d’aller leur dire.

Il m’était rare de taquiner quelqu’un, mais c’était une petite marque d’affection. A ma manière. Je reprenais un air plus naturel suite à cette pique pour le rassurer.

- Je n’ai aucun intérêt à aller le hurler partout, j’ai beau être sur ce monde, je suis indépendante de toute nation.

Et qu’est-ce que ca m’attirerait de créer des problèmes à quelqu’un, en y réfléchissant ? Mais je comprenais sa crainte. C’est vrai que certaines personnes seraient prêtes à malheureusement émettre de mauvais jugements sur sa personne avec pour seul argument ses origines … Mais il ne fallait jamais juger trop vite quelqu’un. Nous continuions notre marche jusqu’au temple. Quelque chose attirait ma curiosité dans cette histoire tout de même.

- Mais si tu viens de Gaïa et que votre pays est en guerre contre celui-là … comment se fait-il que ton travail t’envoie faire des livraisons dans ce secteur ?

Est-ce que malgré tout il y avait des acheteurs encore sur Spira qui se fichaient de la guerre du moment qu’ils avaient leurs fournitures ? Quelque part, ce serait beau … autre part, ca me faisait encore penser à cette histoire d’argent, et ca, c’était plus triste. J’écoutais alors les propos d’Elepir avant qu’on arrive devant de grandes marches de pierre : le temple nous attendait tout en haut. Un peu d’exercice …

- Bon. On dirait que nous ne nous sommes pas trompés de chemin. Il n’y a plus qu’à trouver la caserne.

Et puisque le temple n’était pas inhabité non plus, nous n’aurions pas de mal à demander notre chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela
Pour vous servir

Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 650/950
MP : 10/25
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Sam 23 Sep - 19:26

Je souriais à la remarque d'Azura. Evidemment qu'elle n'allait pas le crier sur tous les toits, mais bon... On est jamais trop prudent. Surtout que ça pique m'avait arraché un petit rire nerveux. Comme quoi, même elle pouvait être taquine, à sa façon.


Nous prîmes alors la direction menant au temple. La forêt était dense, mais les chemin restait suffisamment dégagé pour nous permettre de progresser sans trop nous aventurer dans le domaine des monstres. Puis, la demoiselle posa une excellente question. Elle voulait connaître la raison qui poussait ma boîte à m'envoyer en terrain ennemi en dépit de mes origines. Il est vrai que cela constituait un handicap par rapport à d'autres livreurs, ceci dit, ma réponse était assez simple.


" En fait, je travaille pour une entreprise située sur Dol. Je suppose qu'il se moque de qui achète leurs gemmes du moment que ces derniers payent. En revanche, depuis cette histoire de guerre, les livreurs sont assez réticents à l'idée de s'aventurer dans cette partie du monde. "


Je levais alors mes yeux au ciel avant d'ajouter :


" J'avais besoin d'un travail qui paye bien et qui m'éloignait un peu de Gaïa... Alors j'ai sauté sur l'occasion. "


Nous poursuivîmes notre route jusqu'à parvenir au Temple. Les mains dans les poches, j'admirai l'architecture de l'édifice. Ses colonnes, ses voûtes, la végétation qui se mêlait à la pierre... Honnêtement, je trouvais un tel lieu magnifique. C'était bien loin de ce que l'on trouvait sur notre monde technologique.


" Ouaip. " dis-je pour lui répondre. " Bon... Le dernier en haut à perdu! "


Et je me mis à courir vers le temple à grandes enjambées. Mon coeur commença à souffrir, mais je me forçais en dépit de mon manque de cardio'. Il fallait que je m’entraîne pour garder la forme, et surtout pour atteindre le niveau de cette prêtresse. Que se passerait-il si l'on devait tomber sur d'autres monstres?


A la moitié du chemin, je fis une pause pour voir si elle suivait, lui laissant par la même occasion la possibilité de me dépasser. Je jetais un regard en contre-bas pour admirer la vue sur l'océan. Le vent soufflait fort et la chaleur du soleil me réchauffait lentement. C'était vraiment un bel endroit. Mais nous avions fort à faire.


Je parvins donc en haut des marches, puis nous nous dirigeâmes vers le temple. Je vis alors plusieurs personnes habillées de longues tuniques ressemblant à s'y méprendre à la tenue de mon amie. Des Invokeurs? Peut-être bien... J'admets ne pas saisir toutes les subtilités de Spira, aussi ne puis-je le confirmer. Je fis donc quelques pas vers l'un d'eux, l'interrogeant sur l'emplacement du "commissariat" ou tout autre équivalent. On me désigna du doigt l'entrée du temple. Ha? Vraiment?


" Apparemment, ils se trouvent à l'entrée du temple, dans une pièce annexe. "


Je respirai encore un peu fort suite à la course. Décidément, je manquais vraiment d'endurance.


" Allons-y! "


Gardant mon air joyeux en dépit des circonstances, je m'aventurai dans cet édifice vieux comme le monde. Puis, après quelques pas, nous débouchâmes sur un couloir dans lequel plusieurs gardes se tenaient. Ils nous invitèrent à les suivre après avoir décliné notre identité et la raison de notre venue. Là, nous fûmes placés en salle d'attente. Apparemment, le Big Boss allait nous recevoir...


" Cet endroit est assez beau. C'est dommage qu'on y soit uniquement pour un interrogatoire. Est-ce que cela ressemble à ton monde? "


J'attendais sa réponse avant d'ajouter :



" J'espère que cela va bien se passer... "

_________________________________________________

Azura:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azura Lucem
Mélopée Azurée

Mélopée Azurée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 725/950
MP : 0/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Jeu 28 Sep - 18:13

Au moins, nous avions trouvé le temple sans nous perdre. J’avais questionné mon camarade au sujet de son travail, maintenant que je connaissais ses origines, il était curieux de se dire que son travail l’oblige à venir en territoire « ennemi ». Mais il me donna une bonne explication : il travaillait pour une entreprise dolienne … donc indépendante du conflit. Hum … Je rejoignais son avis, sur le fait que de toute manière, les acheteurs et les livreurs se moquaient des origines, du moment que le travail était fait et que l’argent circulait. Mais je tus ce commentaire. De toute manière une fois devant les escaliers du temple, Elepir me prit de court en commençant à se précipiter dans les escaliers. Je pris une moue comme embêtée.

- Tu vas tomber à courir ainsi !

Chassez le naturel, il revient au galop comme on dit. Il allait vraiment me traiter de mère poule à force. Même pour un jeu, je préférais y aller à bonne allure de mon côté : les marches étaient nombreuses, nous sortions d’un combat et d’une marche en forêt, et un entretien stressant nous attendait. Autant s’économiser un maximum. Pas d’autres choix que de m’attendre à mi-chemin, j’aperçus mon camarade en train de profiter de la vue. Je fis de même une fois à la même hauteur mais hélas, je ne pus en profiter davantage : on nous attendait toujours.

Une fois tout en haut, je reluquais le temple sous tous ses angles, l’architecture était drastiquement différente de celle du village, preuve que ce lieu était très important pour Spira. Il y avait un grand cercle de verre au centre de la « place » avec une immense flamme qui brûlait en-dessous. J’ignorais que ce cercle servait aux nouveaux Invokeurs de tester leur première Chimère et prouver à Kilika entier qu’ils avaient passé un pacte avec le Priant. Elepir s’était éloigné quant à lui pour interroger une personne, et revint vers moi pour m’indiquer que la caserne se trouvait dans une pièce annexe à l’entrée du temple. J’approuvais d’un hochement de tête seulement avant de le suivre à l’intérieur et qu’on soit pris en charge par la sécurité des lieux, après avoir décliné notre identité et le motif de notre venue. Avec Ifrit qui était de retour, ils devaient faire plus de contrôle pour ne pas laisser entrer n’importe qui … surtout dans la Salle de l’Epreuve ! Pendant notre attente, Elepir reprit la discussion.

- Je n’ai vu que mon temple sur mon monde, je ne sais pas à quoi ressemble celui de la prêtresse du feu, du vent ou encore de la terre. Mais … l’architecture est à peu près similaire, oui. La différence avec le village est flagrante, ce lieu est d’une importance cruciale à Spira, c’est certain.

J’appuyais cet argument en ayant le regard porté sur les grandes statues qui ornaient le temple. Elles devaient représenter des personnalités importantes de Spira. Des Invokeurs peut-être ? Je m’approchais de l’une d’elles et levais la tête pour la regarder de plus près. Comme si l’observer allait me donner la réponse … c’était bête, mais ca piquait ma curiosité. J’entendais mon camarade stresser au fur-et-à-mesure que le temps passait, et que l’attente se fit un peu plus longue à chaque fois.

- Nous le saurons bien assez vite. J’étais consciente que je n’étais pas la plus rassurante de l’univers à répondre ceci, mais je n’aimais pas affirmer « ca va bien se passer » alors que je ne savais pas moi-même ce qui allait nous tomber dessus, concrètement. - As-tu une idée de ce que sont ces personnes ? Puisque nous sommes dans un temple, ce doit être des Invokeurs … Mais ils ne devaient pas être si peu nombreux, si ?

Je ne savais pas que là étaient représentés les « Grands Invokeurs » qui avaient réussi à vaincre Sin, au prix de leur sacrifice … Eux par contre se comptaient à peine sur les doigts de la main.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela
Pour vous servir

Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 650/950
MP : 10/25
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Sam 30 Sep - 23:27

Mais quelle mère poule celle là! Quoique ça me fait marrer quand j'y repense. C'est assez adorable de la voir agir comme ça avec moi. Qui ça? Azura bien sûr! D'habitude, c'est surtout moi qui me préoccupe des autres. D'ailleurs, c'est ce qui faisait qu'on voyageait ensemble aujourd'hui! Et, si j'étais d'ordinaire du genre à refuser l'aide des autres, l'expérience m'avait convaincu de faire une entorse à mes propres règles dans de rares occasions. C'est surement pour ça que je m'étais arrêté dans cette montée... Et aussi parce que la vue était magnifique! La beauté de la nature est dingue quand on y pense! Enfin... Ma parole n'est que celle d'un petit gars de Midgar qui n'a connu que la grisaille des murs et la noirceur du ciel. Je suppose que n'importe quel brin d'herbe me semble exceptionnel à mon niveau. Et encore! Vous m'auriez connu lors de mes excursions à Junon... Ok, je m'égare! Reprenons!


Nous étions tous deux dans ce temple, admirant son architecture particulière en attendant l'heure de notre jugement. Bon, un jugement peut-être pas, mais vous me suivez hein? La discussion qui suivit nous permit de patienter sans trop stresser. J'appris d'ailleurs des choses intéressantes : notamment le fait que la belle azurée n'était pas sortie de son temple avant. Wait... Sérieusement?!


" Tu n'as sérieusement rien vu de plus que ton temple? "


J'arquais un sourcil, plutôt circonspect, avant de poser mon menton dans la paume de ma main tout en regardant droit devant moi. Mon regard se perdit dans le vide.


" C'est triste. "


Je laissais un petit blanc avant de poursuivre en la regardant avec un sourire en coin.


" Enfin, je juge pas... Mais je t'avoue que je ne pourrais pas. J'ai goûté à l'immensité du monde et je ne me vois pas rester tout le temps chez moi. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui m'ont fais choisir ce métier. "


Bref! La discussion dériva encore, nous emmenant sur le doux terrain des Invokeurs de Spira. Wouah! Comment dire à quel point j'allais être inutile ici! J'avais bien quelques bases, mais rien d'aussi précis à lui répondre! Je gonflais ma bouche d'air avant de faire un bruit montrant clairement qu'il ne fallait pas compter sur moi.


" Pouf~ Si je savais... J'aurai tendance à dire que tu as raison. Il faudrait vérifier cela auprès des locaux. "


Je m'interrompis alors, remarquant l'homme de la veille. Et par l'homme, je voulais le supérieur. Il avait les mains dans le dos et marchait bien droit. Bon... Rien qu'à sa moustache et à son allure, j'eus des gouttes de sueurs sur le front. Je ne montrais rien hein! Mais intérieurement, je n'étais pas serein.


" Je vous remercie d'avoir fais le déplacement. " dit-il en s'adressant d'abord à ma partenaire. " J'espère que vous avez pu récupérer un peu de sommeil malgré le désagrément de l'autre nuit. "


J'étais surpris. Son timbre de voix était si posé et agréable! Loin des militaires que l'on connaissait à l'époque de la Shinra!


" Suivez-moi s'il-vous-plait. "


Je jetais un regard à la prêtresse, haussant légèrement les épaules en lui souriant. A croire que ça allait bien se passer finalement... Non? Nous fûmes conduis dans une salle plus petite et plus propice à une discussion. Il nous pria de nous installer avant de nous faire porter une boisson à base de fruits exotiques. Mais c'est qu'il était grave sympa le papy en fait! Il sortit alors quelques fiches avant de les déposer devant lui et de s'adresser à Azura.


" Madame, je vous prie tout d'abord d'excuser cette fois encore le comportement de mes hommes. Beaucoup d'entre eux ont perdus de la famille lors de l'attaque de Junon. Bien que cela ne justifie pas leurs gestes, je pense que vous comprendrez qu'ils puissent être sous tensions. "


Il marqua alors une légère pause avant de poursuivre.


" Je vous ais fais venir ici pour régler quelques détails. Rien de bien méchant, ne vous en faites pas. Disons simplement que plusieurs choses nous étonnent. "


Il prit alors une gorgée de sa boisson – excellente d'ailleurs puisque j'avais déjà fini mon verre! - et reposa sa tasse lentement en nous observant.



" D'après la dame présente à l'accueil de votre auberge, vous seriez arrivés hier soir de Luca. Puis-je connaître les motifs de votre visite dans notre petit village? "


Spoil!:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azura Lucem
Mélopée Azurée

Mélopée Azurée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 725/950
MP : 0/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Lun 23 Oct - 11:47

Spoiler:
 

Je ne me vexais pas de la remarque d’Elepir au sujet de mon mode de vie, j’étais même restée sérieuse et lui répondais le plus naturellement du monde à ses propos.

- Une fois que l’on goûte à la liberté et aux voyages, il est normal de ne pas pouvoir s’imaginer une vie enfermée. Je vivais ainsi alors j’en avais l’habitude, dis-toi que mon premier voyage vient seulement de débuter. Depuis que je suis revenue à la vie.

Bon, j’en avais fait un rapide le jour où j’ai dû … abandonner Léviathan. Mais ce n’était pas pareil, bien entendu. Là je ne me déplaçais pas pour faire un acte concret, je le faisais juste pour découvrir. Bref. Notre attention fut retenue ensuite sur les diverses décorations du temple, les statues notamment, mais ni lui ni moi ne savions de qui il s’agissait, je ne pouvais qu’émettre l’hypothèse qu’il s’agissait d’Invokeurs. J’avais bien compris qu’ils étaient des personnalités importantes sur Spira. C’est alors que l’homme de la veille vint à notre rencontre, celui qui avait calmé le jeu et de toute évidence, l’une des têtes supérieures du corps armé de Kilika. Il nous invita à le suivre pour qu’on puisse s’installer confortablement. J’avais arqué un sourcil en voyant qu’il nous apportait des boissons mais je ne buvais pas, de mon côté. Il entra ensuite dans le vif du sujet, sans même se présenter, et lorsqu’il demanda de pardonner ses hommes, sous tension à cause de la guerre, je fronçais légèrement les sourcils.

- Sauf votre respect, bien que je partage la peine de la perte d’un proche et que la guerre me désole, trouver un bouc émissaire pour rejeter ses émotions négatives n’apportera rien de bon et ne fera que ternir votre image.

Comme il l’avait si bien dit, cela ne justifiait pas leurs actes, mais je préférais appuyer le fait qu’il fallait tenir ses hommes en laisse s’ils venaient à recommencer. Je ne m’étais pas montrée hostile pour ma part, mais ils pourraient bien tomber sur quelqu’un qui serait clairement moins aimable. J’avais conscience de ne pas avoir ma langue dans ma poche mais je préférais être franche tout en restant polie – mais ferme – au possible pour faire passer le message. Chose dite, les interrogations commencèrent et je me mis à soupirer discrètement lorsqu’il fut question de savoir ce que je faisais ici. J’en venais à me demander si tous les touristes étaient soumis à cet interrogatoire à leur arrivée en ville ou si nous avions juste été malchanceux. J’échangeais juste un regard avec Elepir pour voir et je prenais la parole la première en plantant mon regard dans celui de l’officier.

- Je suis revenue à la vie il y a deux jours par ce que vous appelez l’Au-Delà. Je ne suis originaire d’aucun monde qui compose Héméra. Comprenez ma confusion d’arriver dans un milieu qui m’est inconnu, mais je suis consciente que ce monde est désormais mon nouveau foyer. Et puisque je suis contrainte d’y vivre, j’entreprends d’apprendre vos us et coutumes, ainsi que votre histoire, pour pouvoir m’adapter. Vous possédez ce temple qui est un fort symbole de votre culture, n’est-ce pas un bon moyen d’étudier la chose ?

Le plus beau dans tout ca, c’était de glisser un léger mensonge qui pouvait s’avérer être aussi la vérité … Certes, à la base, il n’était pas prévu que je me serve de ce temple comme moyen d’apprentissage, mais tout le reste était vrai. Non. Je devais être franche jusqu’au bout pour avoir la confiance de cet individu et qu’il nous laisse tranquille plus vite.

- La vérité, c’est qu’il n’était pas prévu que je vienne ici à l’origine. J’ai rencontré Elepir ici présent hier à Luca et son travail l’a contraint à devoir se rendre ici. J’ai fait d’une pierre deux coups.

Il allait sûrement s’intéresser davantage à Elepir tout à coup, notamment savoir en quoi consistait son travail, mais je doutais qu’avouer qu’il livrait des gemmes pour faire tourner le commerce ici serait un motif pour le pénaliser …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela
Pour vous servir

Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 650/950
MP : 10/25
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Jeu 26 Oct - 22:35

Son premier voyage hein? Pas étonnant qu'elle ignore encore l'ivresse de la découverte, le plaisir des promenades sans fin, le mystère de l'inconnu et le délicat bonheur d'accomplir un défi que l'on pensait irréalisable. Repousser ses limites, braver montagnes et forêts, pluies et tempêtes, voilà la chose qui m'excitait le plus dans mes aventures. Mais bon... Je n'étais pas un aventurier, tout juste un livreur. Azura avait maintenant la possibilité d'aller bien au delà de mes rêves, mais elle ne le réalisait pas encore... Enfin! Pas le temps de me prendre la tête là dessus, il y avait plus important à faire! Et par plus important, je parlais de régler ce problème judiciaire!


Le leader des forces de l'ordre vint bien vite à nous, nous proposant même un petit jus de chez eux. Son hospitalité eut pour mérite de me décontracter un minimum, ce qui n'était pas de refus pour quelqu'un comme moi. Aller chez les flics, même à mon âge, ça reste impressionnant! Je ne sais pas pour vous, mais je ne vis pas cette expérience tous les jours!
J'étais très étonné de voir Azura lui donner le change ainsi. A sa place, j'aurai gentillement acquiescer en courbant l'échine et en faisant de grands sourires amicaux dans le but d'éviter tous conflits. Puis bon... On parlait à un mec de cinquante piges. Pas dis que notre avis de jeunots soit pris en compte.


Fort heureusement, notre interlocuteur ne sembla pas mal prendre la chose. Il buvait sa boisson en écoutant la demoiselle et enchaîna bien vite sur la première question de cet interrogatoire. La femme aux cheveux d'azurs lui expliqua alors toute son histoire plutôt que de répondre simplement. J'admets que la voir aussi confiante me rassura quelque peu, diminuant mon stress de façon drastique.


" Je vois. Je comprends mieux votre point de vue à présent. Il est vrai qu'il doit être désagréable de vivre pareille expérience deux jours seulement après votre renaissance. "


Il prit une nouvelle gorgée de son nectar avant de poursuivre de son ton doux de senior.


" Ce qui est arrivé est regrettable, néanmoins vous devez comprendre que, dans notre pays, la religion fait loi. A vrai dire, il n'y a pas de séparation des pouvoirs entre l'Eglise et l'Etat. Le blasphème n'est pas toléré, surtout pour les habitants de Spira. Or, vous avez le malheur de ressembler à une race très particulière d'humanoïdes vivant sur notre continent. Il s'agit des Guados. L'un des plus connus d'entre eux est certainement Seymour, l'un des plus grands serviteurs de notre religion. Il est le bras droit d'Asran, notre leader politique et spirituel. "


Le commissaire – ou du moins son équivalent Spiréen – amena sa main à sa moustache, jouant avec celle-ci en regardant attentivement ma coéquipière. Jaugeait-il la vérité qui sortait de ses lèvres? Probablement.


" Si je devais uniquement vous définir par votre tenue, je dirai que vous êtes l'un de nos Invokeurs. Il s'agit de personnes se dévouant à collecter les chimères présentes au sein des temples éparpillés sur Spira. Ces personnes sont dévouées à leur cause et donc très respectées. Quelque part, ils sont des exemples de foi et de vertu. Je ne connais pas les circonstances qui ont poussé ce jeune homme à vous insulter de païenne. Mais comprenez que si nous tolérons les autres religions, apparaître comme un Invokeur et blasphémer est vécu comme une insulte à notre culte. Quelque part, cela revient à violenter chacun des habitants. "


Il n'y avait pas à dire, la différence de mentalité entre un athée comme moi et un religieux était violente. Placer quelque chose comme la religion au dessus de tout était impensable pour moi. Pourtant, je comprenais son point de vue. Quelque part, j'espérais qu'Azura s'en rendrait compte et jouerait l'apaisement afin de nous tirer plus vite d'ici. Faire oui de la tête et se barrer... C'était le but! Malheureusement, l'homme avait encore une chose dont il voulait parler. Une chose inscrite sur un petit bout de papier sorti tout droit de sa poche. Une nouvelle goutte de sueur apparue sur mon front.



" Vous vous êtes présentée comme une prêtresse d'après la déclaration de ce Joseph. Vous auriez également vu un cristal si je ne m'abuse. Est-ce la vérité? Pourriez-vous m'en décrire les circonstances exactes? "


Et merde... C'était peut-être ça qui les intéressait au final.


_____________________________________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azura Lucem
Mélopée Azurée

Mélopée Azurée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 725/950
MP : 0/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Lun 6 Nov - 11:02

Spoiler:
 

Jouer la carte de l’honnêteté semblait fonctionner, cet homme ne s’énervait pas et se montrait plus que compréhensif vis-à-vis de la situation. De ma situation. Il ne s’était pas encore penché sur le cas d’Elepir, mais cela ne saurait tarder. Pour l’heure, il m’expliquait les grosses lignes du fonctionnement de Spira, et la moitié ne me surprenait pas entre ce que j’avais déjà pu apprendre, ou ce que j’avais pu constater. La religion au-dessus de tout … Je n’étais pas du genre à juger puisque chaque pays avait ses propres lois, je regrettais juste ce manque d’ouverture envers les étrangers. Je ne pouvais pas cacher une certaine surprise toutefois lorsqu’il me compara à une Guado, je n’avais pourtant aucune caractéristique Guado, je n’étais pas bien grande, je n’avais pas d’oreilles légèrement pointues, ni de grandes mains … Rien. Ma seule ressemblance avec ce Seymour – bien que je l’ignorais – c’était la couleur atypique de mes cheveux, et cet homme avait une ressemblance humaine également puisque sa mère l’était.

Puis il me compara à un Invokeur, oui, la comparaison avait déjà été faite hier, surtout lorsque nous étions à Luca où je n’étais pas vraiment passée inaperçue … Mais sa façon d’expliquer les choses me fit plisser des yeux en soupirant.

- Là n’est que ma façon de m’habiller là d’où je viens et les seules affaires que j’ai récupéré depuis ma renaissance. Vous dites qu’apparaître comme un Invokeur et ne pas se comporter comme tel provoque le blasphème. Je comprends ce que vous voulez dire et je suis navrée de provoquer cette confusion. Néanmoins votre monde est le premier exposé aux étrangers avec sa particularité de posséder l’Au-Delà. La population devrait apprendre à ne pas juger au premier abord, cela ne ferait qu’attirer les soucis, comme pour mon cas, ou à l’inverse, des gens pourraient en profiter pour se déguiser et se faire passer pour un Invokeur auprès de vos fidèles pour s’attirer les faveurs de l’Eglise. Après ce large speech, je finissais par étirer un léger sourire. - Enfin, je suppose que je parle d’un mirage, là où il y aura des personnes comme vous pour faire attention, il y aura aussi toujours des personnes naïves et accrochées à leurs habitudes.

Changement de sujet ensuite, voilà que les Cristaux venaient sur le tapis. Je roulais des yeux sans m’en cacher, ce Joseph avait décidément décidé de comprendre ce qu’il voulait bien comprendre. Il allait falloir être vital de préciser que les Cristaux de mon monde n’avaient à priori rien à voir avec ceux d’Héméra.

- J’ai vu le Cristal de l’Eau à maintes reprises parce que je suis la prêtresse désignée à sa protection. Du moins, j’étais. Je crois surtout que votre témoin a voulu entendre ce qu’il voulait entendre, les Cristaux de mon monde n’ont rien à voir avec les vôtres.

Je grimaçais un peu devant la bêtise de ce garçon, mais je commençais à croire aussi que la raison de notre convocation ici n’était pas si innocente, mais surtout intéressée. Il allait donc vite déchanter.

- Quatre Cristaux maintiennent l’équilibre de mon monde natal, si l’équilibre vient à être rompu, les Cristaux offrent leur bénédiction à des élus pour … disons résoudre le problème, pour simplifier la chose. Puisqu’ils sont la clé, chaque Cristal possède sa gardienne pour les protéger. Peut-être vos Cristaux maintiennent-ils aussi un certain équilibre, mais j’ai surtout cru comprendre que les gens s’y intéressaient pour faire un … vœu. Les mieux ne permettent pas un tel miracle. Par ailleurs quelque chose me dérangeait dans sa question, et je tenais à le souligner, une nouvelle fois. - Je le répète, cela ne fait que deux jours que je suis ici et on m’a à peine décrit les grandes lignes de ce sujet, pensez-vous réellement que j’aurai pu approcher votre Cristal de l’Eau en si peu de temps ?

Autant mettre les choses au clair tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela
Pour vous servir

Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 650/950
MP : 10/25
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Mar 7 Nov - 1:42

" Hahahahaha! "


Le rire de l'homme me surprit au plus haut point, me faisant reculer en arrière. Y avait-il quelque chose de drôle dans le speech de ma partenaire? Bon sang... Espérons qu'il ne nous trucide pas!


" Il est vrai que nous devrions faire un effort. Malheureusement, je ne suis qu'un exécutant. "


Je soupirai, soulagé. Mes nerfs étaient mis à rude épreuve... Je n'avais pas coutume de me faire interpeller de la sorte par les forces de l'Ordre. Cependant, il soulevait un point évident : il ne faisait qu'appliquer la loi, il ne la faisait pas. Mais bon... Ce bonhomme me paraissait bien agréable et j'étais content que nous soyons tombé sur quelqu'un comme lui plutôt que sur un borné. Il y en avait plusieurs sur Spira. Je m'assis donc au fond de mon fauteuil, mais pas bien longtemps. En effet, le commissaire aborda bien vite l'histoire des cristaux... Bordel, on risquait gros!


Azura aborda alors ce thème sensible. Comme toujours, elle joua la carte de l'honnêteté. Elle avait une confiance assez dingue en elle pour ne pas être déstabilisée... J'étais limite admiratif. L'écoutant attentivement, notre interlocuteur griffonna quelques notes sur une espèce de calepin, le rangeant ensuite dans ses effets.


" Fort bien. Votre déclaration est intéressante. Bien que troublante, je vais considérer que vous dites vrai. Je ne tiens pas à vous embêter plus longtemps. Ceci dit... "


Il se tourna alors vers moi. Mon dieu... Je pâlis légèrement, déglutissant avant de sourire nerveusement. A quelle sauce allais-je être mangé?


" J'aimerai que votre ami m'explique certaines choses. Monsieur...? "
-" V-Virela."
-" Virela donc... Pouvez-vous me dire exactement depuis combien de temps livrez-vous des gemmes aux quatre coins du monde? "


Son ton était doux, mais je craignais l'éclat de ses yeux perçants. J'avais l'impression qu'il sondait mon âme, chose qui me fit transpirer.


" De-Depuis deux, non, t-trois ans...? "
-" Et bien! Vous ne semblez pas bien sûr de vous! Hahaha! "


Je souris de nouveau, un peu tendu tout de même. Qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir me demander?


" J'ai contrôlé vos autorisations de circuler... Elles sont en règles. Néanmoins, je tiens à vous prévenir : il est hors de question que vous utilisiez votre moto sur cette île. Que ce soit maintenant, ou à l'avenir. "
-" O-Oui, bien sûr! "


Je n'osais en dire davantage. Dans tous les cas, il n'y avait pas de réelles raisons d'utiliser mon bolide ici... Mais était-ce vraiment tout?


" De plus, je vois que vous avez plusieurs colis intrigants... Pouvons-nous les inspecter? "
-" J-Je ne sais pas. Mes clients risquent de ne pas apprécier et... "


Un garde, jusque là resté à l'entrée, s'approcha alors en posant plusieurs paquets sur la table. Je les reconnus de suite grâce au logo de ma boîte... C'était ceux se trouvant dans le coffre de ma moto.


" Je suis heureux de voir que vous livrez les magasins de Spira en gemmes. Nous avons d'or et déjà remis le paquet destiné à Kilika au marchand de notre ville. "
-" Ha! Heu... Et bien, merc- "
-" Cependant, ce colis à destination d'une installation de la Néo-Shinra dans le Désert de Bikanel me semble préoccupant... "
-"C-Comment ça? "
-" Et bien... La Shinra est une compagnie issue de Gaïa. Elle a beau collaborer avec Spira, la récente guerre entre Junon et Bevelle nous pousse à des contrôles réguliers. De plus, je suis inquiet concernant cette installation près du village Al-Bheds..."
-" Ha... Je... Je vois. "
-" De même, je vois que vous avez des colis à destination de Dol, mais également à destination de Gaïa... "
-" Oui... "


Je baissais les yeux, me sentant fautif alors que je n'avais aucune raison de l'être.Toujours calme, l'inspecteur sortit un petit couteau de poche.


" Nous allons procéder à l'inspection des colis devant vous pour éviter tout litige. Comprenez que nous ne pouvons risquer qu'une bombe ne soit en circulation sur notre territoire. "


Je ne dis rien, laissant couler. Mince... J'espère que je vais pas perdre mon job suite à ça! Il saisit le paquet de la Néo-Shinra et l'ouvrit en faisant glisser le couteau sur le côté, ne risquant pas d'en abîmer le contenu. Il déballa alors l'objet.
Un vif éclat envahit la pièce. Plusieurs gemmes de grosses tailles se tenaient là, exposées sur le bureau. Sur le papier, on pouvait voir qu'elles venaient d'Héra. Apparemment, elles avaient été collectées là-bas. Je fus moi-même surpris : il y avait là de quoi créer des sorts qu'une éternité ne me permettrai pas de maîtriser! A vrai dire, je n'avais jamais vu des pierres d'aussi belles qualités. On aurait pu les croire pures!


Le commissaire les emballa grossièrement et les confia à son assistant. Ce dernier sortit de la salle, tandis que l'homme se tournait vers nous. Mon visage affichait clairement un air interrogatif. C'était mes gemmes après tout, ou plutôt ma livraison.


" Ne vous en faîtes pas, il est parti les emballer de nouveau. Il est cependant étrange que la Néo-Shinra ait transférée des gemmes de la sorte en Spira... "


Il griffonna sur son calepin avant de procéder à l'ouverture d'un paquet pour Junon. Autant dire que ses sourcils se froncèrent à la vision de l'adresse. Cette fois, nul éclat, nulle gemmes, nul trésor. Il y avait un papier dans le colis. Une note, ainsi qu'un chèque. Je me mis instinctivement à compter le nombre de zéros. Un, deux, trois, quatre, cinq... Six zéros!!!! Mais c'est quoi cette somme!


" A l'attention de la ville de Junon, pour en finir avec les réparations et permettre de loger les victimes de guerre. ", je vois... Et il n'y a pas d'expéditeur. "


Il se tourna vers moi en soupirant.


" Un généreux donateur... Bien. Je vais faire comme si je n'avais rien vu. Cela sera notre petit secret, tout comme cette interview, n'est-ce pas? "


Je me contentais d'acquiescer, les yeux brillants. Yes! Il allait nous rendre l'argent! Pfiu!!! Qu'on avait de la chance d'être tombé sur ce bon petit vieux! Quel Homme! Quelle humanité!


Le chèque fut amené avec les autres gemmes dans une salle à part. Bientôt, le policier – ou équivalent de Spira – revint vers nous et nous remit les colis. Instinctivement, je me mis à les remuer. Dans chacun, j'entendis un son caractéristique me faisant dire qu'ils étaient pleins. Je me tournais vers Azura, rassuré.


" Vous pouvez y aller jeunes gens. Profitez de votre séjour pour visiter le temple si l'envie vous en prend. Après tout, la chimère Ifrit y est de retour à présent. Pour ma part, je vais prévenir mes collègues de Luca et Besaid. Vous pourrez vous y rendre sans crainte. "



Tout c'était bien passé au final, non?

_______________________________________________

Azura-chan:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azura Lucem
Mélopée Azurée

Mélopée Azurée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 725/950
MP : 0/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Sam 11 Nov - 18:40

Mon cas étant passé, l’officier ferma les yeux sur mon cas et se concentra ensuite sur Elepir. Ce dernier était tendu mais je ne me permis pas d’intervenir, déjà parce que je ne savais pas tout non plus le concernant, mais également parce que je ne voulais pas jeter de l’huile sur le feu inutilement. De toute manière, notre interlocuteur semblait être bien plus compréhensif que le reste de ses collègues. Par protocole toutefois, il dut inspecter l’intégralité des colis que transportait mon camarade et semblait intrigué en particulier par un don pour la ville de Junon et un qui devait aller à la Shinra dans le Désert de Bikanel. Puisque je ne savais pas ce qu’étaient tous ces noms, je ne réagissais pas vraiment de mon côté, le principal étant qu’au bout du compte, tout soit rendu à Elepir pour qu’il puisse poursuivre son emploi. L’officier nous invitait même à visiter le temple, mais une fois dehors, et seuls, je me tournais vers Taï.

- Une bonne chose de faite. En revanche, bien que je sois curieuse de savoir à quoi ressemble cette Chimère, j’ai cru comprendre que seuls les Invokeurs en étaient concernés. Je doute qu’on puisse vraiment entrer dans le sanctuaire de la Chimère. L’antre, la chambre, ou peu importe comment ils appellent ca.

Alors inutile de se faire arrêter une nouvelle fois sous prétexte que nous avons mis les pieds là où nous n’avions rien à faire. Je me demandais cependant comment Elepir prenait tout ceci.

- Vas-tu devoir faire un rapport à ton chef pour ce qu’il vient de se passer ? Après tout il a dû ouvrir la majorité de tes colis, et même s’ils les ont remballé …

Enfin disons que ce n’était pas honnête quelque part de faire comme si rien ne s’était passé, et qui sait, les contrôles étaient peut-être réguliers et son patron ne dirait rien, si ce n’est juste être satisfait de l’honnêteté de son employé ?

- Enfin … Même si cette histoire s’est arrangée, j’admets que je n’ai plus vraiment envie de profiter de cette île. Pas toi ? Ta prochaine destination est le désert, c’est cela ?

Il ne fallait pas rester sur un mauvais souvenir certes, mais rien ne m’empêchait de revenir un jour ici non plus pour repartir d’un bon pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elepir Virela
Pour vous servir

Pour vous servir

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 650/950
MP : 10/25
Statistiques :




Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Une simple visite?   Dim 12 Nov - 20:01

ENFIN SORTIS DE LA!


Purée! Ça fait du bien quand ça s'arrête! Sorti d'affaires, innocenté, libre, haha! Grand sourire, je bombe le torse et je dis merde à la vie! Je ne me fis pas prier pour partir! Et bon dieu que ça faisait du bien! Mes colis m'avaient été rendus, aussi les avais-je attachés à ma ceinture. Ce n'était pas bien lourd et j'avais de toute façon l'impression de pouvoir tout porter après être sorti de là! Que la vie était belle et juste! Que l'air était frais! Que le chant des oiseaux était beau! Que les rayons me réchauffaient!


Vous l'aurez compris, je retrouvais quelques couleurs après toutes ces aventures. J'avais déjà été contrôlé à mon arrivée sur Spira, mais jamais dans ces conditions! J'étais donc heureux que tout soit fini! Azura me parla alors de l'impossibilité de visiter la cache de la chimère. Alors oui, elle n'avait pas tord. Le vieux avait surement du parler des parties décoratives et donc pas en lien avec la chimère. Mais... Mais on s'en fout, non? On se CASSE d'ici maintenant! Et ça, CA c'est beau!


" Ha! Parce que tu comptais y retourner? "


J'avais un léger rire qui montrait bien que je la vannais. Elle était drôle cette petite Azura. Enfin petite... Moi et ma tendance à infantiliser les autres!


Elle marqua cependant un point quand elle parla de mon boss. Bonne ou mauvaise idée, cela eut le mérite de me calmer dans mon élan de joie. Elle n'avait pas tord : je devais surement en parler. Je mis ma main droite sur mon front et commença à imaginer les différents cas de figure.


" Hmmm... Surement. Les contrôles sont habituels, mais mieux vaut-il que j'en informe la société. Au moins saurons-nous d'où vient le problème si un client se plains. "


Je tiquais alors sur un détail.


" Hey! Mais... Je te trouve bien au courant de ce genre de procédure. Tu t'habitues vite! J'aurai pas cru, haha! "


Je venais de lui donner un petit coup de coude – doucement bien sûr – comme pour appuyer l'humour que je venais de faire.


On dériva alors sur notre prochaine destination. Evidemment, on voulait partir d'ici. Néanmoins, il y avait plusieurs choses dont je voulais m'assurer. On descendit les marches et je m'arrêtai de nouveau, la vue était belle quand même.


" Le désert est une bonne idée, mais je dois livrer à Besaid d'abord. Ensuite, il y aura la livraison dans le désert. Mais avant toute chose, j'aimerai aller voir le vendeur. Ils ont fais une livraison à ma place et je tiens à savoir si tout a été bien fais... "


Je me tournais vers elle, chose plus sympa quand on parle à quelqu'un.


" ... Disons que je veux avoir l'esprit tranquille. "


Je pointais alors un point en face de nous. C'était l'horizon, bleu et vide, immense et inatteignable.


" Besaid est notre prochaine destination! C'est une petite île sympa, tu verras. Mon seul regret, c'est de ne pas avoir eu le temps de trouver cette petite plage secrète dont ils nous ont parlé hier. Ça aurait pu être sympa de s'y baigner! Enfin, une prochaine fois. "



Et je me remis en direction de la ville. Il restait juste à espérer qu'on ne soit pas embêter lors du retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une simple visite?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Méditation, prière, recueillement ou... simple visite
» Simple API Utility & Weather Service
» [Vidéo] Visite guidée de AKIHABARA.
» *lettre simple, à écriture rouge sang sur fond noir* Chers Gardes.
» Doom II - Map 07 : Dead Simple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Sud :: Temple de Kilika-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives