Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Yumi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Yumi   Ven 22 Mai - 9:18

Fiche d'identité

• Monde d'origine: Spira
• Nom: x
• Prénom: Yumi
• Âge: 18 ans
• Avatar utilisé: Gou Matsuoka de Free !

Description

• Alignement: Guerrier du Néant

• Description physique:

Je passais une main dans l’eau claire. Mes doigts, longs et fins, prenaient des formes étranges à cause du léger mouvement du liquide froid. Quelques instants plus tard, en sortant mon bras, j’observais sur ma main, les quelques gouttes qui scintillaient grâce aux rayons du soleil. Certaines, glissaient le long de ma peau, qui malgré le temps, avait conservé une certaine douceur. Cependant, à cause de la forte luminosité, cette dernière paraissait très pâle ce qui faisait un énorme contraste avec la couleur de mes cheveux.

Après un bref moment d’hésitation, je plongeais un premier pied. L'eau n’était pas extrêmement froide, mais un frisson remonta le long de ma jambe, me procurant une sensation maintenant familière. Lors des journées de grandes chaleur, je venais souvent me rafraîchir pour oublier un peu la vie et repenser aux nombreuses après-midi que j’avais passé ici avec mon frère.
J’aimais bien mes jambes, elles étaient menues et assez longues pour me donner une silhouette élancée. J'étais d'ailleurs plutôt grande, aux alentour d'1m69 et particulièrement fine. Ces quelques points n'échappaient pas aux hommes, qui attardaient quelques fois leur regard sur mon corps. De ce fait, il était rare que je ne me plaigne de mon physique.

L’eau m’arrivait maintenant jusqu’aux hanches, je regardais mon ventre, appréhendant l’instant où il devrait pénétrer entièrement dans l’eau. Il était plat et à mon plus grand bonheur, je n’y étais pour rien. Je n'étais pas du tout aussi sportive que mon frère, ce qui expliquait aussi le peu de force que je possédais et la finesse de mes bras. Au contraire de Dante, mon corps ne donnait vraiment pas l'impression d'avoir été sculpté pour accomplir quelque chose de particulier. J'étais délicate, mais trop peu pour espérer utiliser cette caractéristique en atout.

Je pris une grande inspiration en fermant fortement mes yeux. Finalement, je laissai glisser entièrement mon corps dans l'eau pour me retrouver complètement immergée. Après quelques secondes pour m'habituer à la température, j'ouvrais un œil pour observer le nouveau paysage qui m'entourait. Sur ma droite, je remarquais une mèche de mes cheveux écarlate qui se déplaçait lentement au gré du courant. Ils étaient plutôt lisses et très longs. J'appréciais particulièrement leur couleur que je trouvais unique. Seul mon frère possédait cette teinte si particulière qui allait d'un rouge bordeaux profond à un violacé plus mystérieux et étrange. Mes yeux vermeilles commençaient à s'irriter et je  décidai de remonter tranquillement à la surface pour reprendre ma respiration.

Je me tournais alors pour vérifier que mes affaires étaient toujours sur la plage. Une jupe noire et une simple chemise blanche reposaient sur le sable chaud. Je trouvais que j'étais une personne qui avait un style plutôt féminin et je profitais particulièrement de toutes les nouvelles créations auxquelles nous avions droit grâce à la fusion des mondes. Je suivais donc le fil des saisons et des intempéries tout en restant féminine et à l'aise dans mes vêtements.

• Description psychologique:

Indépendante est certainement l'adjectif qui définit le mieux Yumi. Pourtant, ce n'est pas par choix que la jeune femme a du se forger un tel caractère mais plutôt par obligation.

Autour de sa onzième année, Dante, son frère, s'est lancé dans une carrière de blitzeur. Si leurs parents ne prenaient d'abord pas au sérieux cette décision, le talent indéniable de l'enfant et les remarques de leur entourage les incita à le faire persister dans cette voie. C'est cette même année, que peu à peu, Yumi disparaissait de leur zone de priorité. Aveuglée par la fierté qu'elle avait pour son frère, qui représentait déjà à ses yeux un héros, la petite fille qui n'avait alors pas plus de sept ans, ne se rendait même pas compte de l'absence d'une quelconque autorité parental à son égard.

Doucement s'installait donc un mode de vie bien particulier qui tournait en majorité autour de la carrière et la réussite de son aîné. Yumi apprenait donc à se faire discrète ainsi qu'à se taire, pour ne pas gêner ses parents et ralentir l'ascension de son frère. Cependant, toutes ces façons d'être lui paraissaient normales, étant beaucoup trop petite pour se rendre compte du manque flagrant d'attention que lui portait ses parents.

Grâce à Dante, la petite apprenait tout de même à s'amuser ainsi qu'à se sociabiliser. Cela lui permit, bien plus tard, de réussir à se faire des amis sans grandes difficultés. Alors que son frère focalisait l'attention de leurs parents, Yumi devait se débrouiller seule, jusqu'à ne plus dépendre du tout de sa mère comme de son père.

Aujourd'hui en dehors de chez elle, c'est une jeune femme souriante qui sait s'exprimer et aller vers les autres. Avec le temps, Yumi s'est rendue compte du problème relationnel qui bloquait tout avancement entre elle et ses parents. Elle a donc pris pour objectif de combler cette relation autrement et de ne jamais suivre l'exemple de ces deux personnes. En prenant pour modèle son frère, elle tâchait d'être une personne agréable et  toujours attentive à ce qu'on lui disait.

On peut ajouter que c'est une jeune fille qui aime prendre soin des autres et qui a tendance à s'inquiéter de façon démesurée lorsque cela concerne quelqu'un quelle aime.

L'un de ses plus gros défaut reste l'absence totale de projet pour son avenir. Ce qui a le don d'énerver royalement ses parents qui depuis le départ de Dante, s'acharnent sur la jeune fille. Une pression alors toute nouvelle fait face à Yumi, qui ne sait pas vraiment comment gérer cette situation.


Histoire


- ET UN POINT DE PLUS POUR LES BEVELLE ABES !!! Encore une fois une performance incroyable de la part des joueurs de la cité de Bevelle !

Nous étions tous les trois assis devant la télé, mon père, ma mère et moi. Un immense sourire plaqué sur le visage, les yeux brillants d'admiration, je frétillais de joie face au spectacle que nous offrait l'écran. Mon frère venait de marquer une nouvelle fois, assurant la victoire de son équipe.
Parfois, ses tirs étaient d'une telle précision, que Dante donnait l'impression que gagner était la chose la plus simple au monde. Chacune de ses actions provoquait une immense frénésie dans les tribunes, remplies d'un grand nombre de ses fans, toujours présents pour le supporter. Les commentaires des deux hommes qui s'occupaient d'animer le match ne faisaient que renforcer la fierté que j'avais pour mon frère qui avait un avenir des plus prometteurs dans le Blitzball.  

- Yumi, le match est quasiment fini, tu ne penses pas que tu as autre chose à faire plutôt que de rester là ? A ton âge, ton frère était beaucoup plus actif et faisait déjà quelque chose de sa vie ! Tu devrais prendre exemple sur lui.

Je baissais la tête et sans un mot, je me relevais pour quitter la pièce. Ma mère avait parlé avec autorité et froideur, ce qui signifiait qu'elle n'attendait aucune protestation de ma part. Pourtant, je tenais à voir la fin du match, d'autant plus que les présentateurs avaient promis d’interviewer mon frère. J'étais particulièrement attachée à ce genre de moments. Cela faisait presque deux ans que je ne l'avais pas vu. Le meilleur moyen d'avoir de ses nouvelles était de regarder ses matchs. Certes, il nous arrivaient de communiquer grâces aux sphères vidéo, mais son emploi du temps était tellement chargé que cela était bien plus compliqué que prévu.
Avant que Dante ne quitte la maison, j'étais très proche de lui, contrairement à mes parents, pour lesquels j'étais presque invisible. La réussite de leur vie se résumait à Dante et pendant de nombreuses années ils s'étaient contentés de suivre l’ascension fulgurante de mon frère sans réellement se soucier de moi. Au départ, cela me paraissait paradisiaque, je pouvais faire quasiment tout ce que je souhaitais sans qu'ils ne fassent attention à moi. Pourtant, ce manque d'attention restait pesant pour une petite fille de moins de 10 ans.

J'avais maintenant atteint la majorité. J'étais une jeune femme autonome qui manquait pourtant cruellement d'un but précis dans sa vie. Cela faisait maintenant deux ans que mon père et ma mère daignaient se demander ce qu'il se passait de mon côté. Cela faisait aussi deux ans que mon frère nous avait quitté pour s'installer à Luca, faisant comprendre très clairement à nos parents, qu'il n'avait plus besoin d'eux pour se débrouiller. Leur petit prodige étant parti, il ne leur restait que la pauvre fille esseulée qui ne savait même pas quoi faire d'elle-même.

Je soupirais en me plaçant discrètement dans l'encadrement de la porte, de sorte que mes parents ne me remarquent pas. Un léger sourire nostalgique s'invita sur mes lèvres lorsque mon frère se mit à parler. Il avait l'air épanoui depuis qu'il vivait son rêve et cela me rendait heureuse. Pourtant, sa présence et sa bonne humeur constante me manquaient et quelque chose semblait avoir changé chez lui. Je n'osais pas lui en parler car je n'avais toujours pas trouvé d'où cette impression pouvait venir, d'autant plus que je m'étais déjà assez inquiété lorsqu'il était sorti d'un match à cause d'un mauvais tacle. A ma grande déception, l'interview fut courte et ne m'apprenait rien de plus qui puisse répondre à mes questions.

Sans un bruit, je me dirigeais donc vers ma chambre pour m'étaler sur mon lit à côté d'une énorme peluche en forme de requin. Je la regardais longuement avant de lui tirer la langue sans aucune raison. Je tournais finalement la tête vers une de mes fenêtres qui donnait directement sur Bevelle. La vie avait tellement changé depuis ces dernières années. Pourtant, avec le retour de Maître Seymour, j'avais l'impression que nous étions toujours à notre point de départ. Que cette ville restait figée dans son éternelle réticence à tout type de technologie. La fusion des mondes avait pourtant montré que ce n'était pas si dangereux que ça. Je ne comprenais pas pourquoi Bevelle, ainsi que mes parents et de nombreuses autres personnes, restaient campées sur leurs positions, refusant de prendre en considération toutes les nouvelles possibilités qui s'offraient à eux. Trop de choses avaient changé. Avec l'apparition d'Héméra, il n'était plus possible de vivre comme avant.

- Yumi ! Bon sang, cesse de ne rien faire à longueur de journée ! Bientôt, nous parlerons avec ta mère de ton avenir. Viens l'aider pour le repas je te pris.

Mon avenir... ou l'avenir qu'ils souhaitaient m'imposer ?

~~~


J'étais à table, face à mes deux parents. Un silence bien plus qu'étrange planait dans la pièce. Plusieurs jours avaient passé depuis le dernier match de Dante et je n'avais aucune nouvelle. De l'autre côté de la table, j'étais stoïque, je ne bronchais pas, attendant qu'ils se décident à m'annoncer le programme qu'ils avaient décidé pour mon avenir. Ma mère ne me regardait même pas, concentrée sur les dernières statistiques de jeu de l'équipe Bevelle Abes.  Mon père, lui, avait ses yeux dénués de toute expression posés sur moi depuis plusieurs minutes. Je n'avais aucun don particulier et je me demandais bien ce qu'ils me réservaient. Aussi étrange que cela puisse paraître, j'en étais même curieuse.
Finalement, ma mère redressa la tête en soupirant. Son visage froid se tourna quelques secondes vers moi, puis elle se releva.

- Dans la semaine, tu quitteras Spira pour rejoindre une université. Là bas, tu apprendras à être utile.

Cette annonce me fit froid dans le dos. Quitter Spira... Il est vrai que j'y avais déjà réfléchi à plusieurs reprise, mais cela signifiait s'éloigner de Dante et ça, je m'en sentais incapable. Au fur et à mesure que je réfléchissais, mes yeux se voilèrent lentement d'un rideau de larmes. Toutefois, mon père se trouvait toujours en face de moi, un air sévère sur le visage, guettant, tel un rapace affamé, le moindre faux pas de ma part pour me recadrer si besoin. Je serrais les dents et clignais plusieurs fois des yeux pour chasser les larmes. Je savais que je ne pouvais pas m'opposer à leur décision.
Ce fut à ce moment précis que quelqu'un se manifesta à notre porte d'entrée. Je savais d'avance que j'étais celle qui devait aller ouvrir et cela me soulageais. Échapper au champ visuel de mon père quelques instants sonnait pour moi comme une délivrance.
Une jeune femme rousse se trouvait à notre entrée. Elle était accompagnée d'un homme plus âgé qu'elle qui semblait pourtant être à ses ordres. La rouquine tenait dans une de ses mains plusieurs feuilles vierges posées sur une sorte de support en bois, dans l'autre de quoi écrire. Un sourire immense arborait son visage qui pourtant ne me rassurait guère.

- Vous êtes Yumi ? La petite sœur de Dante ?
- Oui, c'est moi... Pourquoi ?
- Nous venons vous poser des questions par rapport aux dernières décisions qu'a fait votre frère, en particulier pour compléter les informations du deling24.gbd !


Je fronçais les sourcils, ne comprenant pas de quoi elle pouvait bien parler. La jeune femme semblait remarquer mon incompréhension et se mit à fouiller dans son sac pour finalement sortir une nouvelle page qu'elle me tendit. Au fur et à mesure que je lisais, la panique s'infiltrait peu à peu dans toutes les parcelles de mon corps. Presque mécaniquement, je relevais la tête vers la rouquine en m'excusant de ne pouvoir la recevoir pour le moment. Pendant un bref instant, elle secouait la tête en balbutiant quelques phrases pour m'empêcher de refermer la porte. Pourtant, c'était déjà trop tard. Je verrouillais la maison et me dirigeais vers ma mère pour poser à côté d'elle l'article que j'avais gardé. Notre vie allait-elle être bouleversée ?

~~~


Cela faisait deux jours que nous avions appris pour mon frère. Nos parents étaient furieux et avaient même décidé de retarder mon départ pour l'université. Seule dans ma chambre, j'observais le ciel nocturne. J'étais pensive. Nous n'avions toujours pas eu de nouvelles de mon frère et l'inquiétude ne cessait de grandir.
Un élan de folie traversa mon esprit. Je me relevais, attrapais un sac, plongeais quelques affaires à l'intérieur ainsi que l'uniforme que nous avions reçu quelques jours plus tôt. J'empruntais quelques gils et avant de quitter la maison endormie, je laissais un bref message sur la table.

Je pars pour Dol, à bientôt.


RP

Yumi a débuté le rp à Luca - par ici


Et pour finir...

Quelques questions vous concernant:
• Votre vrai prénom dans la vraie vie? Lucie
• Votre âge? 17 ans (mais bientôt 18 héhé)
• Comment avez-vous connu FF Rebirth? c'est parce que je suis sur un joli double compte (de Winry)
• Avez-vous lu toutes les règles? Y a t'il des choses que vous n'avez pas comprises? évidemment que j'ai tout lu



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
Yumi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation nouvelle equipe : Yumi Yumi!
» [DICO] pourquoi ces noms de classe
» *** Le topic des dernières acquisitions *** (partie 4)
» Yakuza
» Sashimono pour ashigaru Teppô / Yumi !?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: Fiche de présentation-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives