Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Pour l'amour des volatiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pour l'amour des volatiles   Lun 13 Mar - 14:04

Pourquoi est-ce que Kagura avait choisi ce moment pour dire clairement ses sentiments? Il ne savait pas trop. Peut être pour apporter une preuve qu'il n'allait pas l'abandonner, qu'il tenait trop à elle pour ça. Il n'attendait pas spécialement de réponse en fait, et lorsqu'elle paraissait embarrassée à ne pas pouvoir lui apporter de réponse concrète...

Il lui sourit lorsqu'elle proposa d'en reparler plus tard, il posa sa main sur sa joue avec douceur

«On n'est même pas obligés d'en reparler un jour, Terra. Je ne te demande rien tu sais?» puis il essuya une larme au coin de son œil du bout du pouce avant de se relever et l'aider à rejoindre la table du buffet. Plus loin, Sylvia les regardait d'un air un peu déçu, mais surement avait-elle compris que même s'ils ne paraissaient pas vraiment en couple, qu'il y avait quelque chose et qu'elle ne pouvait pas s'immiscer. Elle ne revint pas parler à Kagura.

Ils mangèrent donc tranquillement, bizarrement, le jeune homme se sentait plus serein d'avoir enfin avoué ses sentiments, et ce même s'il n'avait rien eu en retour. Au moins maintenant c'était dit, il fallait juste espérer que Terra ne change pas de comportement à son égard à cause de ça.

La fête battait son plein, mais une autre course allait être lancée, aussi les gens commencèrent à ranger, les assiettes étaient débarrassées et remplacées par des nouvelles afin que la fête puisse recommencer après l'autre course, Kagura avait bien - trop? - mangé, aussi il proposa à Terra de marcher pour digérer

«Tout le commerce de cette ville semble tourner autour des chocobos, si on visitait un peu?» ils marchèrent donc tranquillement, regardant les boutiques par la même occasion, malheureusement, celles-ci étaient un peu trop rudimentaires et il n'y avait pas grand chose pour améliorer son équipement. Il aurait aimé trouver une gemme assez puissante pour pouvoir protéger la jeune femme des coups, mais celles proposées ici ne seraient pas suffisantes.

Ils passèrent aussi dans une boutique qui proposait des selles pour chocobo, mais Morrito passait quand même pas mal de temps en liberté et Kagura ne se voyait pas trop le laisser avec la selle en permanence, ni la récupérer à chaque fois. Donc ils laissèrent tomber l'idée. Il y avait enfin une sorte de petite fête foraine qui tournait aussi autour des chocobos avec pleins de peluches à gagner! Des jeux d'adresse, de hasard ou de force!


«On a assez de peluches je pense! Mais ça a l'air amusant!» dit-il en voyant un petit jeu de fléchettes.... mais oui, Terra avait déjà reçu une peluche représentant Marthym, elle prenait un peu de place dans ses affaires donc pas trop la peine d'en récupérer une autre! Même si l'une des peluches ressemblait à Morrito

«Tu veux qu'on se trouve un hôtel pour se reposer? La journée a été un peu longue...» et éprouvante aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pour l'amour des volatiles   Mar 14 Mar - 8:56

Les choses étaient dites, du moins pour Kagura qui avait enfin fini par avouer ses sentiments à la jeune femme. Le moment en lui même était très gênant, mais d'un autre côté, c'était une grosse épine retirée du pied du rouquin qui en avait gros sur le coeur. Avant de se diriger vers les tables, Kagura serra une nouvelle Terra dans ses bras en lui disant qu'ils n'étaient pas obligé d'en reparler. C'était gentil... Enfin, comme elle le disait, pour elle, ce n'était pas le moment.

Le buffet était grand et il y avait pas mal de choix, mais ce n'était pas non plus de l'opulence. Ils mangèrent dans une ambiance amusée générale, sans trop de prise de tête, même si Terra ne chercha pas trop la discussion, elle essayait de se changer les idées, et ça passait principalement par goûter les différents plats proposés, tant qu'ils n'étaient pas à base de viande.

Quand ils eurent terminé, Kagura lui proposa une balade dans la ville qui fût appréciée par la jeune femme. C'est vrai qu'il y avait quelques trucs à voir dans le coin. Très peu de boutique utiles pour eux cependant, ils faisaient tout de même un peu de tourisme. Dans un coin, il y avait quelques activités amusantes, et Terra était enthousiaste à essayer un jeu de fléchette où il fallait éclater des ballons. Pas très habile de ses mains, elle manqua tous ses tirs, mais ça leur aura permis de rire et de bien détendre l'atmosphère entre les deux.

Des instants qu'elle ne voudrait perdre pour rien au monde, elle était si bien avec ce jeune homme. Parfois, il y avait des moments difficiles, mais ce genre de petits instants précieux étaient aussi cher que n'importe quel trésor à son coeur.


- Ce serait une bonne idée, je commence aussi à fatiguer.

Ce qui n'était pas le cas de Morrito qui courait encore au loin, après une charmante chocobo qui lui avait fait des yeux doux après la course. Dans le coin, aucun luxe, il y avait beau avoir du monde, ils auraient droit à une auberge du même genre que celles qu'ils trouvaient à Lindblum. Au moins ce serait déjà plus sobre. Et surtout plus abordable niveau prix !

- Je vais prendre une douche, je n'en ai pas pour longtemps !

C'était juste histoire de se laver un peu le corps, surtout après leur combat contre les grosses autruches, et même la course avait brassé beaucoup de poussières. Elle ne se lava même pas les cheveux, juste le nécessaire. Sans oublier de nettoyer ses vêtements aussi avec un peu d'eau.

Quand elle ressortit, elle fila rapidement sous la couette car il y avait un léger courant d'air qui la faisait frissonner. Pas de quoi en tomber malade cela dit. Malgré la gêne occasionnée par la découverte des sentiments de son ami, Terra réussissant à en faire abstraction. Du moins, elle n'avait aucune raison d'agir différement selon elle. Si elle était comme ça depuis le début, pourquoi changer ses habitudes ?

Elle s'endormit rapidement, relativement épuisée par la journée. Elle avait été riche en émotions, et surtout, ils se rapprochaient petit à petit de leur destination. Tout n'était pas encore résolu, mais ce ne saurait tarder !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pour l'amour des volatiles   Mar 14 Mar - 10:35

Une épine dans le pied en moins, les deux jeunes gens pouvaient profiter tranquillement de la fin de journée. Celle-ci avait été plutôt fatigante, entre le trajet à pied, la course de chocobos et les émotions, ils allaient pouvoir profiter d'une bonne nuit de sommeil.

La petite auberge proposait le petit déjeuner, mais pas le repas du soir. Malgré tout, avec ce qu'ils avaient mangé dans l'après-midi, aucun des deux n'avait bien faim! Terra utilisa la salle de bain la première, pendant ce temps, Kagura avait allumé la télévision pour voir les informations, rien de bien nouveau. De temps en temps, ils passaient encore les images de la guerre de Junon, le rouquin était toujours autant terrifié en voyant Anima. Il avait l'air si réel, et pourtant, il était impossible que ce soit un gardien d'orbe comme les autres.. il ne se serait pas montré comme ça, si? Non... les chimères restaient dans leurs antres, même Alexandre semblait être dans une dimension différente bien que demeurant au château d'Alexandrie.

Il changea de chaîne et tomba sur un jeu télévisé où il fallait deviner les paroles des chansons qui passaient, il n'en connaissait aucune puisqu'il s'agissait de tubes de Gaïa pour la plupart, et l'émission était une spéciale de Justin Kenway? Inconnu au bataillon celui-là... lorsque Terra sortit, elle se glissa sous la couette et Kagura lui laissa la télécommande avant d'aller se laver aussi. Lorsqu'il sortit, elle dormait déjà! Il sourit en passant la main dans ses cheveux et déposa un baiser sur son front

«Bonne nuit...» puis il alla vers son lit et éteignit la lumière avant de s'endormir à son tour.

Mais la nuit fut assez mauvaise pour lui... cela faisait longtemps qu'il n'avait pas fait ce genre de rêve, il se trouvait au Royaume des Chimères - qui ressemblait à une simple praire bien verte avec de l'eau au loin - et Terra se tenait au milieu, face à une chimère imposante ressemblant à une sorte de lion ailé... elle se tourna alors vers lui, un large sourire sur les lèvres avant de lui faire un au revoir de la main. Rien de plus, elle s'avança ensuite en lui tournant le dos et disparaissait peu à peu alors que Kagura essayait de lui courir après sans jamais l'atteindre...

Il se réveilla en sursaut, il était très tôt... il transpirait comme s'il avait vraiment couru pendant des heures, le jour se levait dehors, il se tourna pour voir Terra encore paisiblement endormie. Son regard se fit triste alors qu'il ramenait ses genoux contre son torse, ses mains sur ses yeux pour essayer de se calmer un peu. Il avait cru que cette peur disparaitrait à force, mais il fallait croire que la jeune femme n'était pas la seule à être terrifiée à l'idée de le perdre. Même s'il essayait de se faire une raison, au fond de lui, il appréhendait toujours le moment où il allait devoir lui dire au revoir.

Il finit par se lever, ne voulant pas se rendormir, et opta pour une nouvelle douche. Il avait beaucoup transpiré donc c'était le mieux à faire. Il resta longtemps sous l'eau froide, les larmes avaient fini par couler et il préférait les laisser faire, ça soulageait quelque part. Puis il se sécha et s'habilla. Il lui semblait qu'il était encore trop tôt pour réveiller Terra, si tant est qu'elle dormait encore? Au pire, il allait descendre faire un tour, puis il reviendrait avec des viennoiseries pour le petit déjeuner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pour l'amour des volatiles   Mar 14 Mar - 13:35

Du côté de la jeune femme, la nuit fût relativement calme. Aucune terreur nocture, ni quoi que ce soit de dérangeant pour un sommeil tranquille et reposant. La fatigue de la veille l'assoma pendant un bon moment, et elle ne se réveilla que lorsqu'elle entendit la porte de la chambre s'ouvrir. Kagura portait un sac avec des viennoiseries pour un bon petit-déjeûner. Terra émergeait doucement de sa longue nuit de sommeil.

- Bonjour. Tu vas bien ? Tu es sorti depuis longtemps ?

Elle sortit du lit, ses cheveux étaient en pétard, et elle n'avait pas les yeux en face des trous ! Un réveil bien difficile pour une fois, mais bon, il fallait profiter de ces moments de pur repos. Elle s'asseya à la petite table et prit un croissant en souhaitant un bon appétit à son ami. Il n'était pas trop tard dans la matinée, mais elle avait déjà bien commencé, on pouvait entendre les gens s'affairer dehors.

- Tu as vu Morrito ? Il ne faut pas qu'il traine trop si nous voulons partir pour le nord avant midi.

Une fois le repas terminé, Terra fila dans la salle de bain pour s'habiller. Ses vêtements avaient pu sécher pendant la nuit. Elle prit un bon moment à se brosser les cheveux et à se préparer. Dans ses affaires étaient toujours présent le noeud rose de Marthym toujours déchiré. Elle n'avait jamais cherché à le recoudre, ayant peur de l'abîmer encore plus. Elle prit le joli ruban que lui avait offert le Mog de Noel et elle attacha ainsi ses longs cheveux verts d'une queue de cheval haute. Il faudrait qu'elle envisage de les couper un peu car ils lui arrivaient presque aux cuisses !

Quand elle eut finit, elle retourna dans la chambre pour finir de rassembler ses affaires et de quitter l'auberge pour retrouver leur monture. L'auberge n'était pas luxueuse, mais elle était tout de même plus évoluée que celles que l'on trouvait généralement sur Héra. Ils n'en profitèrent pas plus que cela puisqu'ils réglèrent leur note et quittèrent aussitôt les lieux à la recherche de Morrito. C'est vraiment dommage qu'ils ne puissent pas utiliser l'appeau ici, cela aurait été bien plus simple !

Le chocobo était dans les enclos, toujours en train de roucouler avec la même femelle que la veille. Il était en train de lui tourner autour comme un véritable Jon Duan. Mais la belle semblait insensible à son charme et ne se laissait pas courtiser si facilement. Trop tard Morrito, il est l'heure de partir !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Alvin - Azura Lucem - Ishta - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pour l'amour des volatiles   Mar 14 Mar - 17:58


Kagura gagne 200 gils !
Terra gagne 250 gils !

Restauration : - 50 gils chacun



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pour l'amour des volatiles   Jeu 27 Juil - 19:20

Emippel viennent de la Mine de Mithril

Je voyais pas Gippel aussi prudent, certes, une grotte pouvait contenir son lot de monstres ou de pièges mais la mine de Mithril était assez "cool". Pas de tombe de roi illustre ou de fantôme hantant les lieux, pas qu'on sache, même si le vieux Papy Mithril inventait presque une nouvelle légende partout sur ce lieu. Rapidement, pourtant, on voyait l'extérieur et le jour poindre le bout de ses rayons. J'hâtai le pas pour me retrouver très rapidement à l'air libre avant de déconseiller à Gippel de poser un pied dans le marais. 

"N'avances pas plus, il paraît qu'une espèce de serpent gigantesque vit dans ce marais, j'ai pas tellement envie de m'y frotter... On m'a donné cet appeau pour traverser"

Et il suffit que je siffle dedans pour qu'un chocobo au pelage jaune sable arrive jusqu'à nous. J'avais toujours du légume pour chocobo dans ma sacoche et je lui donnais donc un légume Mymett avant de faire en sorte de pouvoir me hisser dessus sans trop de résistance.

"Cela ne te dérange pas si c'est moi qui tient les rênes ? Viens monte !" 

Et j'eus alors un Al Bhed qui arrivait derrière moi, cela nous obligeait à être assez proche car il devait s'accrocher un peu pour ne pas se faire désarçonner. Le chocobo était à la peine de devoir se coltiner deux humains sur lui alors que le marais n'était déjà pas très plaisant à traverser, et c'est pourquoi notre chevauchée pénible mis un peu de temps.

 Alors qu'on sortait du marais pour arriver dans les plaines environnant la ferme chocobo, le soleil au zénith se vit rapidement caché par des nuages assez peu amicaux. Et la pluie ne tardait pas à venir nous surprendre, à peine arrivés, je traînais Gippel par le bras pour qu'on s'abrite. 

"On va déjeuner ici à l'abri avant de continuer ce qu'on a à faire, cela te convient ?" 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gippel
Gentleman Al-bhed

Gentleman Al-bhed

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 2350/3000
MP : 55/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pour l'amour des volatiles   Mer 2 Aoû - 10:14

Ouf ! Enfin sortie de là ! Pour lui, c'était une véritable libération ! Gippel soufflait enfin, moins de stress sur les épaules, pas d'attaque étrange et perte de contrôle dedans. C'était un bon début pour vaincre ce malaise mais là, fini la grotte. Peu importe la suite du chemin, même ce marais semblait plus accueillant que ces fichus murs sombres ! Mais pour traverser cet endroit précis, ce ne sera pas si simple à vrai dire... Une chance que la demoiselle avait un atout dans sa poche et pas n'importe lequel ! Un objet permettant de faire venir un Chocobo – c'est à croire qu'Emi avait toute sorte de joker dans sa manche, tous avec un plumage et un bec. C'est vrai que l'idée de se frotter à un gros serpent ne tentait pas l'Al Bhed. Il avait bien eu sa dose de confiance face aux deux dragons mais ce n'était pas ce qu'on pouvait appeler un vrai défi. En quelques instants, il était arrivé, la demoiselle ayant quand même un petit quelque chose pour lui. C'est quand même beau de voir ça, Gippel n'avait pas un lien si beau avec ses makinas. Quand un Hover apparaissait au loin, il n'avait pas – enfin si – un tournevis pour bien enfoncer les vis afin d'éviter un accident.

« Fait donc. Je sais y faire avec eux mais autant laisser la place à celle qui est l'experte parmi nous. »

Il n'allait pas la priver du plaisir de conduire et diriger ce brave oiseau. Il prenait place derrière elle, posant ses bras autour d'elle sans en profiter. Rappelons que Gippel était un gentleman, pas un pervers qui allait dire ''oups, mes mains ont glissé ! '' oh ça non. Mais au moins durant ce court trajet, pas de danger en vue grâce au chocobo – ou à la chance – et lui, il avait pu se rapprocher littéralement d'Emi sans jouer de mauvaises blagues, simplement profiter innocemment de l'instant présent. Une fois le pied-à-terre, le Chocobo avait un – même deux – poids en moins sur lui et pouvait retourner vaquer à ses occupations. Si Gippel voyait la vie en rose loin de cette grotte, les nuages rappelaient quand même qu'il ne fallait pas trop être au-dessus des nuages. Il suivait donc Emi vers un coin plus sec avant que la pluie ne tombe. Ce n'était qu'un renfoncement dans un rocher, pas une grotte, mais au moins ils étaient au sec et avait un plus de place pour bavarder en paix.

« On se rapproche doucement de la Ferme des Chocobos au moins. Espérons juste que la pluie va nous laisser un peu progresser. »

C'était bien gentil de souffler un peu grâce à la pluie, de passer l'éponge sur la grotte, la traverser sur marais mais quelques minutes suffirons, pas la peine de créer un déluge. D'autant plus qu'ils n'avaient ni tente, ni parapluie. Il en profita pour user du tawki et prendre des nouvelles du refuge, des Pro Makinas – le tout en Al Bhed car la personne derrière la radio semblait avoir du mal avec la langue commune – mais rien de bien nouveau ou important à signaler vers chez eux.

« J'avais l'impression que ce Chocobo avait le plumage plus clair ? Chez nous ils sont tous jaunes si je ne dis pas de bêtise, tu sais pourquoi ici ils semblent avoir d'autres couleurs ? »

Il n'en était pas certain mais il était presque sur d'en avoir vu dans différentes couleurs et puis, c'était elle la pro des Chocobos ! La pluie ralentissait doucement, dans moins d'une minute avec de la chance, ils pourront reprendre le chemin. La Ferme n'était plus très loin après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Leanne
Cavalière Chocobo [NA]

Cavalière Chocobo [NA]

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 17
HP : 2350/3200
MP : 55/90
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pour l'amour des volatiles   Sam 19 Aoû - 15:53

Je sentais la chaleur des bras de Gippel enserrer autour de mon ventre, c'était assez bizarre... Pourtant je ne ressentais aucune attitude malsaine de sa part, je crois que ça me mettait une pression supplémentaire sur mon aptitude à driver ce chocobo qui venait porter son secours pour traverser ce marais. La température décroissait , et notre allure de croisière nous faisait rencontrer le fond de l'air qui se rafraîchissait à mesure que les rayons du soleil se faisaient masquer par les nuages de pluie qui se ramenait sur le continent. 

Je ne savais pas si c'était la proximité avec Gippel ou ces courants d'air qui me faisaient frissonner mais je n'avais pas tant le temps de me poser la question que je décidais de nous faire poser pied à terre, j'avais vraiment froid et je trouvais une cavité où on pourrait s'abriter pour prendre une collation, on avait fait le plus gros du trajet jusque là. 

Je remerciai le chocobo et regardais la pluie qui commençait à tomber comme timide de peur de faire mal au sol qui buvait rapidement la boisson que lui offrait la nature alors que Gippel parlait Al Bhed avec ses homologues Al Bhed. J'attendais qu'il ait fini en regardant au loin avant de m'enquérir de la situation quand je voyais qu'il avait terminé. 

"Tout se passe comme tu veux ? " 

Il semblait que oui, apparemment. C'était assez rare que les choses se passaient comme on le voulait depuis la fusion des mondes sans qu'une calamité ou un groupe décide de semer le chaos... Mais Gippel revenait sur mon sujet de prédilection. 

"Oui, chez nous, les chocobos possèdent tous le même plumage, une robe jaune sable comme ils ont tendance à l'appeler ici. Sur Gaïa, il semble qu'il y'ait un lien entre la nourriture, l'environnement de naissance qui ont donné plusieurs espèces. Et c'est à la Ferme Chocobo que nous allons rejoindre qu'ils ont appris à accoupler ces différentes espèces entre eux pour créer des chocobos radicalement différent. Ils auraient appris même avec de la nourriture des autres mondes à faire naître des chocobos bicolores. J'ai hâte de voir ça !" 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Pour l'amour des volatiles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour l'amour des volatiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Custom] Star Séries : POUR L'AMOUR DU RISQUE
» Pour l'amour du maillot bleu !
» L'amour fraternel
» Pour l'amour de la Choppe et du Crabe
» [CLEO] Mods position pour faire l'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Gaïa :: Continent de Midgar :: Ferme des Chocobos-