Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Douloureuses ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Dim 10 Mai - 12:31

Chris n'espérait pas faire rire Genesis avec ses réflexions totalement hors propos, de toutes façon il avait bien compris que ce n'était pas le genre. Par contre il avait l'air d'avoir relevé ce qu'il avait dit au sujet d'Anaryelle. « Oh, ce ne sont pas mes affaires. Mais elle avait l'air vexée. Et vous avez surement compris de travers sa réaction, mes sœurs auraient surement eu la même. Une fille vexée ne risque pas de vous accepter sur Hémérabook ou d'ailleurs ou que se soit d'autre. Une fille qui vous ignore ne boudera surement pas, elle ignorerait jusqu'à votre existence même. » Chris venait juste de décrire les réactions des femmes selon son analyse... qui était basée surtout sur ses relations avec ses sœurs. Mais elles étaient toutes deux très différentes et il pensait qu'elles représentaient pas mal la gente féminine. Et puis il n'avait fait que donner son avis. Libre à Genesis de le croire ou non. « Mais... Anaryelle n'a pas de téléphone encore, ni d'ordinateurs à ce que je sache... Vous êtes sur que c'était elle? »

Alors qu'ils se posaient des questions sur la fusion des mondes, Chris avait pensé à plein d'autres sujets qui en découlaient (selon lui) jusqu'à même arriver sur les cristaux. Mais Genesis préféra continuer sur la fusion. « De mon côté, je pense que … en fait la science n'a pas encore de réponses là dessus. Je ne suis moi même pas un spécialiste en physique, mais l'hypothèse des dimensions me paraît controversée. J'ai vraiment un problème dans ma réflexion quand on y pense. Pourquoi les plans se seraient tout à coup rejoints? Pourquoi nos anciennes lois se seraient tout à coup mises à ne plus fonctionner au profit des gemmes et des cristaux? Nous pourrons surement retomber sur le même sujet, à savoir cette histoire de déesse et de dieux... ou en tous cas une ou des entités qui sont bien plus puissantes qu'on ne pourrait même l'imaginer. » Ce qui était vrai, et prouvable uniquement par  l'absurde. Que quelqu'un prouve que ce n'était pas le cas qu'il pourrait en rire, tiens.

Pour les cristaux aussi, Chris avait sa propre opinion. « Ce n'est pas faux. Mais vous savez comme moi, que si quelqu'un de bon hésitera ou n'en fera rien. Les personnes perfides ne seront pas arrêtées par ce que vous dites. Alors je préférerai encore les savoir entre de bonnes mains. Qui sait si nous n'allons pas avoir droit à un nouvel épisode 'météore' si Sephiroth s'en empare ou je ne sais qui d'autre encore? Cette Ultimecia par exemple. » Ça serait terrible, car en plus maintenant, ce qui les avait sauvé n'existait même plus. D'ailleurs est-ce qu'il en était pas de même pour ce que Genesis disait l'avoir sauvé la première fois? Chris espérait que non, car sa colère risquait d'être terrible et Chris était aux premières loges pour le spectacle. Et il risquait de ne plus avoir à s'inquiéter d'un quelconque nouvel 'épisode météore' comme il s'était plu à dire. Par contre Chris avait baissé sa garde à parler de tout et de tout avec Genesis.

Après un ravissant interlude pommesotte et bons sentiments.. voilà que le sujet des expériences revenait sur le tapis. Chris affectionnait ce sujet en temps normal. Sauf peut-être lorsqu'il fallait parler d'expérimentations humaines. « Ça dépend de quel genre d'expériences... Et oui, je suis totalement libre de mes recherches tant que je leur prouve qu'elles peuvent avoir une utilité pour leurs petites affaires. Mais vous savez que toutes les recherches peuvent avoir une utilité si on veut bien et si on tourne bien la chose, n'est-ce pas? » Chris avait répondu bien furtivement, pourtant il n'en avait rien montré. L'air assuré et sans reproches qu'il gardait ne pouvait en rien le laisser deviner. Mais de toute façon il venait d'être sauvé par une femme, qui vint accueillir Genesis avec une grande joie. Mais elle n'eut pas le même retour de la part de son fils. Chris se présenta quand l'occasion de fit. Il ne fallait pas compter sur Genesis pour cela apparemment. Il avait dû un peu enjoliver la situation, mais c'était un peu inutile de créer des options vaseuses. Pour madame, ils étaient amis. D'ailleurs elle parla de trouver des indices sur ce qui arrivait à Genesis chez une autre villageoise. Mais Genesis ne semblait pas vraiment sur la même longueur d'onde. La confusion était à son comble alors que la mère de l'ex-SOLDAT préférait entrer dans la maison en saluant Chris qui fit de même. « Merci madame. »

L'ambiance de la maison n'était pas vraiment brillante, Chris allait rejoindre Genesis et n'avait heureusement pas vu qu'il avait failli lancer une boule de feu  une énième fois. Ils étaient partis pour les mystérieuses grottes. Genesis fit une remarque qui fit sourire le docteur, en parlant de spéléologie. « J'ai bien une lampe de poche toujours avec moi... ça devrait aller. »  Et il parla de la Rivière de la Vie qui y était visible et pour la première fois, Chris ne broncha même pas. En fait, il était occupé à penser à autre chose, alors qu'ils marchaient. Aller visiter les grottes, ou alors... « Et cette femme dont parlait votre mère, en quoi pourrait-elle nous aider? Madame Hewley..? Qu'a-t-elle à voir avec toute cette histoire... mais attendez... » Chris vérifia quelque chose sur le dossier... pourtant ailleurs qu'à la ShinRa c'était sur qu'une information comme celle-là allait rester secrète... mais nous n'étions pas ailleurs, mais bien dans la ShinRa. « Hewley... Gillian Hewley? Ne me dites pas que c'est elle? » Mais d'où Chris tirait tout cela? Est-ce que ces rêves étaient "truqués"? Un genre de nouveau pouvoir? Est-ce qu'ils étaient en fait une résurgence de souvenirs enfouis dans une mémoire de secours? Mais si Chris connaissait ce nom... il devait y avoir une explication.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Mar 12 Mai - 5:08

GenesisArriva le moment du petit cours sur les femmes. Genesis devait se l'avouer, il n'avait jamais pu comprendre la plupart de leurs réactions, même s'il avait eu quelques contacts amicaux (et plus ?) avec des individus de la gente féminine. Il avait pris quelques vents aussi... et même des claques. Enfin pour ça la spécialiste c'était une certaine Wynonah.
Malgré l'impulsif et fier qu'il était, il n'avait pas étrangement pas spécialement réagit dans ces situations. Pas  avec violence en tout cas. Il s'était plutôt sentit bête à chaque fois et s'était contenté de tourner les talons en maugréant intérieurement.

Dans le cas présent, il se trouvait qu'Anaryelle également était un grand mystère pour lui. Non, les femmes tout simplement était un mystère pour Genesis. À savoir si c'était une raison inconsciente pour laquelle il avait toujours rêvé d'endosser le rôle du héros de Loveless aussi ? Il avait pourtant accepté son destin de prisonnier... c'est à dire le personnage qui finit par vivre l'amour. Et si c'était ça le Don de la Déesse ?

Le genre de pensée qui lui tritura tellement la matière grise qu'il du fermer les yeux encore et porter sa main à sa tête à cause d'un pic de douleur, laissant en même temps échapper un petit râle, avant de répondre tout de même quelque chose.

« Je l'ai bien vue sur Hemerabook pourtant... »
Il finit par sortir son téléphone... qui étrangement n'était pas celui de l'époque où il venait de déserter. Non, c'était bien le tout beau tout neuf acheté sur Hemera et qu'avait plus de fonctionnalités... dont Hemerabook...
Il pianota deux ou trois secondes et, avec l'air un peu narquois, il montra l'écran à Chris, ne remarquant même pas qu'il avait sans faire exprès accepté l'invitation de Rufus Shinra. À savoir si c'était le vrai là aussi. En tout cas le scientifique pu voir une Anaryelle dans la liste des suggestions d'amis... et il était même ami avec elle d'ailleurs.

« A moins que ça en soit une autre c'est ça ? »

Il rangea son téléphone vite fait alors qu'il réalisa qu'il était encore en train de disjoncter complet. Et sérieux mais qu'est-ce qu'il se mettait à parler de femmes là ? On n'était pas encore à la conversation entre un pauvre gars qui s'est fait lâcher puis son pote qui le conseille... Non, on n'y était pas encore, mais ça serait ballot que ça arrive non ?

Fort heureusement, ils changèrent de sujet de conversation. Un sujet qu'il ne maîtrisait pas forcément non plus et qu'apparemment personne ne maîtrisait... mais qui au moins ne brise pas le cœur.
D'ailleurs, l'ex Soldat esquissa un sourire. Le chercheur était en train de parler de divinité ? Sérieux ?

Genesis garda son petit sourire et soupira jusqu'à ce que Chris ne répondre à propos des Cristaux, suite à quoi il fronça les sourcils et repris un air grave.
« Les savoir entre de bonnes mains... mais que sont de bonnes mains pour vous ? Certains pensent faire le bien en étant considérés comme des monstres, vous savez. Et certains pensent faire le bien alors qu'ils sont des monstres. »

Quant à la réponse sur les expériences, elle énerva un peu plus le roux, et sans doute heureusement pour le chercheurs, ils étaient arrivés devant la maison des parents Rhapsodos, accueillis par la mère. Genesis fut d'ailleurs assez satisfait que sa mère paraissait assez occupée et n'insista pas pour les faire rentrer... comme elle aurait fait normalement.
Mais qui dit que le roux n'allait pas revenir sur le sujet des expériences plus tard ? Celui de la fusion des mondes aussi...

Pour le moment les deux hommes se dirigeaient vers les grottes... ou les cavités plutôt. Car il semblait que celles ci n'étaient pas toutes très naturelles.
« Une lampe de poche ?... – il esquissa un sourire bien narquois encore – ...pas dit que ce soit vraiment cela qu'il vous faille Christopher, enfin ça serait à espérer dans un sens ».
Bein oui, à espérer qu'il y ai encore la Rivière de la Vie... après tout ils avaient bien vu une cuve de Mako dans le laboratoire. Ou alors ce n'était pas du Mako ? La grosse embrouille encore. Le rêve vraiment bien pénible pour les méninges.

Puis Chris qui voulait faire le détour chez Madame Hewley en plus. Et bien, soit. Après tout, elle avait bien participé au projet G en effet... et en avait même une actrice principale.
« Gillian Hewley, exactement. C'est la mère de mon meilleur ami, Angeal. Et c'était aussi elle qui a donné son nom au projet. Projet G. ».

Ils avancèrent donc jusqu'à la maison. Le village ne semblait pas désert, et pourtant on pouvait y sentir une certaine tension d'un coup. Quelque chose d'étrange. Il n'y avait plus personne dehors. Les gens craignaient ils quelque chose ? Seule une maison avait la porte ouverte, et c'était justement la maison qui les intéressait.  Là aussi c'était assez étrange... surtout la forme que Genesis aperçu en s'avançant, reconnaissant son ami, Angeal.

Le roux s'approcha, l'air assez surpris pour une fois, même s'il tâchait de garder ses sentiments à l'intérieur en temps normal.

« Que veux-tu à ma mère ? Elle n'est pas là
- Où est elle ?
- Tu le sais bien depuis le temps, elle s'est suicidée, elle a regagné son honneur
- Oh toi et ton honneur...
- Oui mais t'as promis, et tu n'as pas tenu ta promesse... et t'entraines encore un ami à toi dans tes bêtises... »

Genesis n'eut même pas le temps de répondre quelque chose à son ami que celui-ci disparu, comme s'il avait été un fantôme. Il y eu juste le temps de voir que la forme se dirigeait vers les cavernes. Enfin ça, Chris l'ignorait sûrement puisqu'il ne connaissait pas le village, mais il avait peut être eu le temps de voir la direction prise en tout cas.
L'expression de Genesis était cependant sévère, et heureusement qu'il n'y avait personne pour servir de défouloir. Quoique si. Il y avait Chris !
D'ailleurs, l'ex Soldat se tourna vers lui, plissant les yeux... prêt à faire feu ? Ce qu'il ne fit pas cependant.

« Allons aux cavernes ».

Genesis marcha d'un pas lent mais assuré vers les rochers, suivi de Chris, et au bout d'un moment de marche, ils arrivèrent à une ouverture dans les rochers, mais assez basse. Et ça semblait descendre. Cependant ça semblait... éclairé ? En effet, ça l'était.

« Faites attention à vous Christopher ».

Le ton était encore froid, dur, distant.
Il avait pourtant à répondre des choses au chercheur, notamment par rapport à la fusion, puis ces histoires d'expériences auxquelles il n'avait pas eu le temps de répondre... Mais là pour le moment il fallait faire attention tout de même.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Ven 15 Mai - 17:13

Chris venait apparemment de donner la migraine à Genesis en partageant son expérience avec « les femmes ». Lui ne se posait pas toutes ces questions. Sachant que son grand amour s'appelait Génétique depuis de très nombreuses années maintenant. Quel prénom magnifique, n'est-ce pas?

Quoi qu'il en soit, Genesis montra même son téléphone à Chris pour confirmer qu'il s'agissait bien d'Anaryelle. Bon, après tout elle avait peut-être menti? Ou avait un ordinateur quelque part? Elle avait dit qu'un ami l'attendait à Balamb? Peut-être qu'elle avait un ordinateur la bas? Oh et puis c'était pas ses affaires, à lui. N'empêche il n'aimait pas vraiment qu'on se fiche de lui; et Genesis était clairement en train de le faire, là. « Ça a l'air d'être elle. Mais de toute façon, peu importe, se sont ses affaires! »

Pour Chris, toute personnes qui se prétendaient scientifique se devait d'être ouverte d'esprit, de prendre en compte toutes les hypothèses qui se présentaient. C'était pour lui la manière la plus sure de trouver les réponses. Alors bien sur, il pouvait parler de divinité, tout comme de relativité ou de mécanique dans la mesure de ses connaissances. Les cristaux, quand à eux, il préférait en effet les savoir entre de bonnes mains, c'est-à-dire? « Les miennes? Non... je vous l'ai dit, je n'y prétendrais que pour les étudier et rien de plus. Le bien et le mal. C'est tellement difficile à juger. Je suppose que je préfère qu'ils ne tombent pas dans les mains des personnes dont je connais les travers, c'est déjà ça. »

La visite chez les parents de Genesis avait été courte. Ils se dirigeaient maintenant vers des cavernes dont avait parlé le roux. Il venait de faire une blague dans laquelle Chris entra comme si c'était la chose la plus sérieuse du monde, mais l'ex-SOLDAT poète répliqua quelque chose d'étrange, qui fit froncer les sourcils du docteur et monter une petit inquiétude en lui. Oh mais après tout ne serait-ce pas que la... il ne savait combien-t-ième de fois qu'il risquait de se faire tuer en quelques jours? « Et que me faudrait-il alors? »

« Ne me demandez même pas pourquoi, mais je le sais. » répondu Chris à ce que disait Genesis sur Gillian Hewley tout en se dirigeant apparemment vers sa maison. Le chercheur ne remarqua pas l'ambiance étrange pour le village, il pensait que c'était peut-être normal. Mais une fois à la maison en question, ils ne furent pas accueillis par Gilliam Hewley. Mais il vit une autre personne qu'il n'avait encore jamais rencontrée. Il ne le salua pas; et Chris ne trouva aucune occasion de le faire sans interférer dans leur semblant de conversation. Je suis devenu transparent..? Ah non. Enfin, un ami à lui? Moi? Les nouvelles vont si vite dans ce village? Le pire était que cette conversation était terriblement étrange. « Votre mère disait ne pas être au courant... c'est très étrange quand on pense qu'elles étaient voisines. »

Le scénario ne plaisait pas à Chris, non non. Dans quel cauchemar était-il tombé? Il ne se rendait même pas vraiment compte de la confusion de toute cette affaire. Comme s'il avait des troubles de la mémoire, il faisait difficilement le lien entre ce qui se passait à l'instant et ce qui s'était passé il y avait sans doute... une heure maintenant? Et c'était encore une heureuse affaire, car il aurait eu tout le mal du monde à intégrer tout cela en réalité. Si bien que lorsque Genesis lui proposa d'aller dans ces peu fameuses cavernes, il acquiesça.

C'était sans doute une chance pour Chris de voir ce village ainsi, vu qu'il n'existait plus. Mais il ne le savait pas encore. Cette étrange dimension semblait défier toutes les lois qu'il connaissait. Et dans ce cas là, le cerveau doit surement couper certains circuits logiques pour pouvoir continuer à fonctionner à peu près normalement? Est-ce que c'était une connexion des esprits des personnes qui rêvaient? Voilà sans doute qui lui laisseraient 1000 questions lorsqu'il se réveillerait. Mais pour le moment ils arrivaient à ces fameuses grottes, Chris se pencha pour passer.  « Encore sous terre... Je vais finir par me transformer en chauve-souris. Je vous renvoie le conseil, merci de vous inquiéter pour moi, je me sens moins seul dans ce sentiment. »

Plus Chris s'avançait par ici, plus il sentait le piège arriver. Est-ce que c'était son imagination qui était, au delà de ce rêve déjà étrange, en train de lui jouer des tours? Qu'est-ce que voulait lui montrer Genesis ici? Où pire, que voulait-il lui faire? « Ce n'est pas tout à fait une grotte naturelle, je me trompe? Et ce rayonnement... c'est... la Rivière de la Vie!? »

Chris s'arrêta sec. Il observa les environs et se refusa à avancer d'avantage pour le moment. Puis il reprit une nouvelle fois la parole. Il ne savait pas si c'était cette concentration d'énergie, si c'était la profondeur qui augmentait ou si l'humidité lui rouillait le cerveau; mais il reprit plus fort et clairement (car il lui arrivait tout de même de marmonner) pour l'ex-SOLDAT roux. « Genesis. Cette petite promenade a été plaisante tout comme la conversation, mais, je ne vois pas bien où elles nous mènent en nous enfonçant là dedans. Pourquoi m'avez vous emmené ici? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Dim 17 Mai - 3:02

GenesisChris confirmait que c'était bien Anaryelle que Genesis voyait dans sa liste d'amis sur Hemerabook, même si quelque chose clochait encore, la raison pour laquelle l'ex Soldat fixa le chercheur un laps de temps. Un regard un peu sévère et froid, et les yeux plissés avant de les détendre pour regarder ailleurs en soupirant. En fait il était exaspéré.
« Vous doutez Christopher ? Mais, c'est votre amie aussi. Ou alors vous allez me dire que vous avez un clone ? Vous êtes dans sa liste et vous ne le savez pas ? Ou vous espérez à nouveau me faire croire des choses.... »

Genesis ferma les yeux et fit un signe de tête de négation avant de lancer un nouveau regard sévère vers le binoclard avant de se détendre un peu malgré l'énorme céphalée qui le tenait de plus en plus sévèrement.
Et heureusement pour Chris, celui-ci était reparti sur des sujets plus scientifiques.

« Ah... vous vous intéressez tout de même un peu aux Cristaux n'est-ce pas ? Je ne suis guère surpris cependant. D'ailleurs je connais quelqu'un avec qui vous pourriez travailler, elle recherche la même chose d'après ce qu'elle m'a dit. Même si je ne suis absolument pas convaincu qu'elle accepterait de travailler avec quelqu'un de la NeoShinra vu comment elle les déteste. Au moins autant que moi. Vous pouvez toujours tenter ».

Il n'imaginait cependant pas un instant ce Chris travailler avec Wynonah, vu le caractère de la blondinette.

Après le passage chez les parents Rhapsodos, le chercheur paraissait s'inquiéter pour la suite, juste un peu !
« Ce qu'il vous faudrait ? Déjà changer de binocles, finalement. Avec ça, une corde peut être. Des bâtons... de la toile. Un mauvais pas dans ces cavernes pourrait vous être fatal ».
En fait il lui disait un peu n'importe quoi, mais le faisait-il exprès ? À moitié peut être vu son état et vu qu'il y avait moult choses qu'il parvenait pas à contrôler. Ce qui était sûr c'est qu'il maudissait cette nouvelle dégradation et tous les symptômes qui allaient avec.En plus de cela, la mère d'Angeal n'était donc plus là et son ami avait disparu bien plus vite qu'il n'était pas apparu.
Le pire c'est que Genesis s'en était douté, mais pourquoi était il allait voir quand même ? Peut être pas uniquement parce que Chris l'avait suggéré. En fait il ne savait même pas.

En revanche il avait bien l'impression que le scientifique se fichait de lui à nouveau, ce qui valu un nouveau regard bien mauvais.

« Vous qui me disiez au début que vous ne connaissiez rien du projet G... il se trouve quand même que ça fait beaucoup d'éléments dont vous êtes au courant. Ma mère était au courant aussi. Enfin celle qui m'a adoptée puisque l'autre m'a trahi... encore plus trahi... enfin, entre une qui abandonne son enfant et l'autre qui lui ment toute sa vie... » – il soupira nerveusement, et bougea légèrement sa main gauche – « ...mais ça les scientifiques s'en moquent éperdument n'est-ce pas ?! »
On ne pouvait pas dire qu'il n'y avait pas de menace dans l'air là. L'ex Soldat s'était même approché dangereusement du chercheur. Très dangereusement... comme s'il allait le tuer d'un coup de Rapière bien placée. D'ailleurs, il avait un peu brandit sa lame à cet effet (même si elle était tout de même assez loin du scientifique encore)... avant d'immobiliser son bras.

« Hmmm vous avez de la chance, vous avez encore des choses à savoir ».

Genesis baissa son arme totalement en soupirant mais non sans continuer à fixer le binoclard pendant un temps, avant de se détendre un peu et de baisser la tête. Pourquoi, une fois de plus, avait-il eu une telle réaction ? Et pourquoi avoir parlé de sa mère ?
Histoire de se détendre un peu plus, il sortit encore une pommesotte de sa poche, puis une seconde, la proposant encore à Chris en même temps qu'il croqua dans la première. Parce que c'était bon, nutritif, pas traité aux pesticides, du bio quoi, et puis ce goût exquis...

Entre deux bouchées, Genesis rétorqua tout de même, avec un sourire narquois.
« Si vous vous transformez en chauve-souris je pourrais croire que vous avez fait des expériences monstrueuses sur vous Christopher. D'ailleurs, en reparlant d'expériences vous disiez tout à l'heure que toutes peuvent avoir une utilité... donc cela inclus la transformation d'humains en monstre c'est ça ? ».
Il avait prononcé cela d'un air narquois mais c'était envoyé quand même...

Les deux hommes descendirent un peu plus dans la grotte, en faisant attention bien sûr. Le chemin était escarpé et même si le roux avait été habitué à l'arpenter, et bien là il mangeait son fruit violet adoré donc il devait aussi faire attention. Plus exactement, il était en train de le finir son fruit et n'avait à vrai dire plus que les pépins... Et un bout de peau violette sur une des incisives du haut. La grande classe. Il le sentait bien sûr, et ça le gênait, mais il répondit à Chris avant... « La Shinra a creusé là, c'est ce qu'il se dit. Ils voulaient y construire un réacteur Mako et ont abandonné l'idée. J'ai toujours entendu cette version. Vous n'êtes pas au courant là non plus c'est ça ? ».

Vint ensuite le moment où il enleva le bout de peau de pommesotte sur sa dent d'un élégant coup de langue, bouche fermée. Ce qui en résulta une moue bizarre de l'ex Soldat.

« C'est la Rivière de la Vie, exactement. Enfin euh... mais... elle n'a pas disparu alors... »
Non mais sérieux, là il ne comprenait vraiment rien, la Rivière de la Vie était bel et bien sensée avoir disparu. Pourquoi la voyaient-ils en cet endroit ? D'ailleurs, il n'y avait pas de monstres non plus ? Enfin pas de monstres à part lui même ou Chris peut être dans le cas où il se changerait en chauve-souris ?

« Je vous ai amené ici car je ne pense pas que la Rivière de la Vie seule va me sauver ».
Il se retourna vers le chercheur avec un regard bien narquois avant de se diriger vers une zone où on voyait bien le liquide bleuté afin d'y mettre sa main. Le contact avec la « substance » lui fit froncer les sourcils. Ce n'était pas du tout ce qu'il avait connu. Ça semblait être aérien... holographique peut être ? Lumineux ? Imaginaire ? Cette dernière option ne semblait pas tellement valable puisque Chris voyait aussi la « substance ». En tout cas ce n'était pas liquide comme avant.

« Une autre forme de la Rivière de la Vie ? Mettez y votre main aussi... si vous êtes courageux... en tant que scientifique, vous trouverez une explication sans doute ? Ou alors c'est bien une affaire de déesse et de dieux comme on disait tout à l'heure. De déesse pour ma part. Tout comme la fusion des mondes, je vois mal d'autres explications aussi... »
Il soupira une nouvelle fois avant de rester muet un instant, fermant les yeux et se demandant à nouveau ce qu'il se passait, et méditant, avant de citer...

« Le don de la déesse est un mystère infini.
Pour l'atteindre, nous prenons notre envol. »


En même temps il leva la main gauche avant de la placer à l'endroit de son cœur avant de regarder à nouveau le chercheur.

« Qu'en pensez vous ? Quelle est votre interprétation ?... Allons voir plus loin s'il y a la clé, la Materia de la Déesse. »

Genesis fit quelques pas plus loin mais ne quitta pas le scientifique du regard tout en le laissant à ses éventuelles analyses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Lun 18 Mai - 16:38

Dans sa liste ? C'était étrange. Très étrange. Car Chris ne s'en souvenait pas. Un clone ? « Qui sait ? J'ai surement dû accepter sans vraiment faire attention. Et puis, amis amis... peu importe. »

Le sujet des Cristaux était quelque chose de moins épineux on dirait, quoique n'importe quel sujet pouvait devenir épineux dans certaines situations. S'il s’intéressait à ça ? Oh Chris s’intéressait à beaucoup trop de choses. Genesis parlait de quelqu'un avec qui travailler ? « Peut-être que je pourrai rencontrer cette personne, mais les cristaux ne sont pas ma priorité. Et puis je crois qu'assez de personnes que je rencontre ces derniers temps me détestent. Je pense qu'on va laisser un peu tout ça passer avant de reprendre les hostilités. Le travail en groupe c'est parfait quand on a la même façon de travailler, mais ça peut devenir un véritable cauchemar. Mais peut-être que vous pouvez me donner son nom. Si un jour j'ai une question sur les cristaux, je saurais vers qui me tourner. » Il était évident qu'en ce moment Chris était un peu réticent à s'attirer de nouveaux problèmes.

Ils allaient vers la maison dans Hewley, pourtant ils ne perdaient pas leur objectif de vue, les cavernes de Banora. Et Genesis répondait à sa questions en racontant tout un tas de choses, et le docteur doutait de chacune d'elles. Cette façon de parler comme s'ils jouaient au tennis avec des mots... comment savoir ce qui était sérieux et ce qui ne l'était pas. Sauf que Chris répondait lui aussi par des sarcasmes quand on lui faisait l'honneur de lui en faire. Il se retint de répondre et serra la mâchoire lorsque Genesis lui dit qu'il devrait commencer par changer de lunettes. Et aussi étrange que cela puisse être, après tout ce qu'il lui avait dit, lorsque le roux lui parla de corde, il pensait qu'il voulait qu'il se pende. Mais il comprit vite avec le reste que ce n'était qu'une poignée de choses données au hasard pour l'embrouiller. Mais il garda bien la dernière phrase en tête. Il ferait attention. Déjà à ne pas se cogner comme Anaryelle la veille. Ils ne virent pas madame Hewley, mais son fils, qui disparut presque aussi vite. Là, Chris ne pouvait plus passer à côté de l'évidence. Village retiré ou pas... leur comportement était étrange.

« Je vous ai surtout dit que je ne connaissais pas le docteur Hollander. Et je ne considère pas les bruits de couloir comme du savoir. Il faut en prendre compte, d'accord. Mais je ne crois pas tout ce que j'entends non plus. Je n'ai pas participé à ce projet, et pour ça vous pouvez me croire. Pourtant maintenant que vous me dites, que se soit réel ou pas, j'ai l'impression de l'avoir déjà su, même si je suis incapable de vous dire pourquoi et comment. Après libre à vous de me croire ou pas. » Chris regardait l'arme de Genesis avec un air sérieux, combien de temps allait-il continuer à le menacer ainsi, tant qu'il ne lui dirait pas ce qu'il voulait entendre ? Mais que voulait-il entendre ? Que Chris avait participé à tout ça ? Comment, vu il était plus jeune que lui ? Il voulait qu'il lui dise quels étaient les sentiments et aspirations des docteur Hollander et Professeur Hojo ? Comment le saurait-il ? Qu'il lui dise qu'il allait pouvoir le guérir sans passer des mois de recherches pour trouver un traitement ? C'était impossible.

L'ex-SOLDAT finit par baisser son arme au plus grand soulagement de Chris qui redressa ses vêtements, comme si une nouvelle fois il lui avait tiré sur la blouse. Tout ça commence à bien faire. Genesis proposa une nouvelle pommesotte à Chris qui déclina cette fois. Préférant écouter simplement; balayant vite la question des expérience pour cette plaisanterie (quil avait faite pour lui même) avant de répondre à la vraie question : « Vous voyez le mal partout. Je ne peux pas vous en blâmer, vu ce que vous avez subi, mais c'est triste. Je n'approuve pas ce qu'ils ont fait de vous. Et qu'ont-ils apporté de bon à l'humanité en faisant cela? Si quelqu'un me donne ne serait-ce qu'une bonne raison, je m'incline. »

En s'enfonçant dans les profondeurs de la grotte, Genesis expliqua à Chris, qui avait vu quelques petites traces tout sauf naturelles sur les paroi, que c'était un emplacement qui avait été étudié pour en faire un réacteur, mais c'était vraiment sans compter sur Genesis pour le dire de manière aimable. Il y avait toujours cette suspicion de sa part, toujours cette manière si ambiguë de parler qui déplaisait absolument au jeune chercheur à lunettes. Chris n'avait pas l'impression d'avoir donné trop de raisons de se méfier de lui, il était même plus que compréhensif et coopératif. « La ShinRa a du faire beaucoup de projets non aboutis comme celui-ci, je suppose. Je suis aussi surpris que vous. Et je commence à me poser des questions... trop de questions. » Chris s’arrêta et réfléchit encore et encore à toute cette histoire. Non, il y avait un gros problème et il demanda donc on ne pouvait plus sérieusement ce qu'il en était à son “guide”. Ce dernier lui répondit qu'il était venu parce qu'il pensait que c'était la rivière de la vie qui l'avait sauvé. C'était bien beau, mais Chris, qu'avait-il à voir là dedans ? Voulait-il prouver comme Shellie que la science était destructrice et scandaleuse, qu'il s'était engagé sur un mauvais chemin ?

Cependant, lorsque Genesis s'approcha de ce fluide qui éclairait la zone, Chris stoppa toutes ces pensées ronchonneuses pour se focaliser sur elle. Il avait raison, il avait devant lui quelque chose de spécial, quelque chose d'inédit à ses yeux et ça, ça valait le coup de s'y attarder. La Rivière de la vie... qui s'écoulait comme ça ? Chris s'approcha d'une autre source, assez éloignée de celle de Genesis. Et l'observa, la sentit, c'était inodore, tenta d'en perturber l'écoulement avec de l'air (autrement dit il soufla dessus), il plaça son stylo dans le courant, mais rien ne vint en gêner la trajectoire. Il n'osa cependant pas toucher directement, mais observa Genesis le faire.

Le poète roux se mit alors à réciter une nouvelle fois Loveless. Dans cette grotte, les échos répandirent le son d'une manière incroyable et le chercheur s'adressa à Genesis qui lui demandait ce qu'il en pensait. « Je ne suis pas encore prêt pour ce que j'en pense. La Rivière de la vie est pour moi le système que Gaïa a mis en place pour nous recycler, si je puis dire. Je n'ai pas l'impression d'avoir fini mon cycle sur terre. Et d'ailleurs je suis un peu trop en dessous depuis quelques temps. Cette matéria dont vous parlez, vous l'avez donc utilisée ? »

Chris n'avait aucun moyen d'échantillonner ce fluide. C'était comme la matière noire, on sait qu'elle est là, mais impossible d'interagir avec elle. Ou alors on interagissait déjà avec mais sans le savoir et en comprendre les signes. Alors il suivit Genesis vers cette matéria, au moins une matéria était quelque chose de matériel. Là dessus, il n'y avait rien à redire. « Mais vous savez... » dit Chris tout en avançant à la lumière du fluide, « J'ai tout de même du mal à comprendre. Vous croyez qu'on a pu voyager dans le temps ? La dernière chose dont je me souviens... c'était que j'appelais ma soeur pour avoir les références de quelques magazines que j'ai laissé chez moi. Puis je me suis appuyé mais j'ai basculé et me suis retrouvé dans ce laboratoire ... avec vous. » Comme quoi la première chose qu'on se demandait n'était pas si on rêvait, mais si on avait voyagé dans le temps... ah, l'esprit humain.

Par contre, Chris devait bien avouer qu'il préférait cette grotte à la dernière qu'il avait visitée. Il y avait des choses qui ressemblaient à des coraux, Chris s'en approche pour en avoir le coeur net. Est-ce que c'était encore vivant ? Auquel cas, il fallait se dépêcher de sortir d'ici avant d'être piégé par une possible remontée des eaux. « Elle est encore loin votre matéria ? »  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Mar 19 Mai - 4:58

GenesisAccepter quelqu'un sans faire attention ? La réflexion fit un peu froncer les sourcils à Genesis alors qu'il haussa les épaules légèrement.
« Sans faire attention ? Vous devriez quand même faire un peu attention à ce genre d'outil, il peut y avoir des surprises... Je ne parle de celle qui me fait croire que cette Anaryelle vient de Spira. Je croyais qu'elle venait de... Vanariel ? »
Il fronça encore les sourcils et resta quelques instants. En fait il venait de buguer sur ce qu'il avait dit... se répétant même ce nom...
*Vanariel... Vana...riel... Non... ce n'est pas ça*

« Hmm oublions... L'autre personne avec qui vous pourriez travailler ce nomme Wynonah Cleversoul. Il faudra faire attention à ses claques, mais croyez moi vous ne serez pas le seul à qui elle en aura mis ».
Bien évidemment il n'allait pas dire que celui qui en avait le plus reçu de la scientifique... c'était lui même ! Et pourquoi n'avait-il jamais répliqué alors qu'il l'aurait fait face à de bien nombreuses autres personnes...

Alors qu'il marchait, il comprenait surtout qu'il se posait trop de questions... lui aussi... en même temps que Chris continuait à lui répondre. Et le fait de se poser des questions n'arrangeait pas son état qui se dégradait toujours plus et de plus en plus vite. Il marchait lentement et chancelait un peu par moment, sentant son corps le lâcher toujours un peu plus. D'ailleurs, ça se voyait, ses cheveux étaient vraiment striés de blanc à présent, et seraient bien plus blancs que roux.
Cela dit, qu'il répétait souvent les mêmes phrases ce n'était pourtant pas nouveau non ?! Mais quand ça concernait Loveless il le niait, évidemment.

« Vous n'avez pas participé au projet G, mais vous en avez entendu parler... et vous n'en êtes point sûr. C'est bizarre n'est-ce pas ? »
Genesis s'était arrêté de marcher quelques secondes, fixant encore le chercheur avec suspicion. À croire qu'il devenait vraiment paranoïaque en plus du reste. D'ailleurs, Chris lui confirma.

« Il se trouve hélas que la grande majorité des scientifiques que j'ai côtoyé ont en effet fait du mal. À l'exception de Wynonah. Pour être franc je ne trouve pas que vous lui ressembliez... peut-être que je me trompe »
Il finit par un léger rictus alors qu'il avait tout de même baissé sa lame depuis quelques instants à présent et avait même proposé une pommesotte à Chris... qu'il avait refusée. Face à ce refus, Genesis fit une légère moue et la remis dans sa poche, à regrets.

« La majorité des scientifiques n'ont rien apporté de bon et ils continuent sur la même voie... tout comme la Shinra... la NeoShinra. Ils ont des projets, ils en abandonnent – en ayant cependant déjà abîmé la Nature... Ils ont voulu réunir les gens... mais dans quel but à part pour les manipuler... comme ce qu'ils faisaient à l'époque de la Shinra... à coté de ceux là ils essaient de recréer des chimères... d'après ce que j'ai vu dans un des temples de ce monde ».
Alors là il parlait probablement un peu trop. Mais vu qu'il ne contrôlait rien... N'est pas rêveur lucide qui veut, pour sûr.

Cependant, en disant cela il n'avait pas spécialement d'agressivité envers Chris, même s'il le fixait dans le blanc des yeux... avant de se diriger vers une des zones où il pourraient « toucher » la Rivière de la Vie, enfin ce qui semblait être la Rivière de la Vie. Tout en commentant, et en citant Loveless bien sûr. Suite à quoi Chris réagit.

« Pas encore prêt ? »
L'ex Soldat plissa les yeux mais garda son expression la plus grave qui soit.
« Savez vous que nous rejoindrons tous la Rivière de la Vie ? Vous n'êtes pas une exception ».

La réflexion qui lui donna une expression de déjà vu... euh de déjà dit surtout. À part que ce n'était pas à Chris qu'il avait dit, c'est vrai, c'était au chiot... enfin à Zack. Mais tout de même. Il eut une amère impression de se mettre à radoter... même s'il assumait totalement ce qu'il pensait et ce qu'il venait de dire. Le soucis c'est qu'avec les cheveux qui étaient à présent presque tous blancs, tout comme sa peau et presque ses iris – en gros il avait l'air d'un fantôme ou presque – il se sentait bien mal parti. Et bien mal surtout. Tellement qu'il dut s'assoir au sol, tombant limite cul plat par terre à cause des vertiges.

Il était clair que le contact avec la Rivière de la Vie ne lui avait rien fait. Mais pourquoi ?

Se sentant à bout de forces, il resta silencieux et méditatif quelques instants, avant de répondre à Chris.

« J'ai utilisé cette... materia... »
Il soupira et baissa la tête en signe de désespoir... même s'il intériorisait au mieux toutes les mauvaises pensées qui l'assaillaient.

« Voyager dans le temps ? Probablement. J'étais avec Emi et mon corps était... »

Il fronça les sourcils et regarda ses mains.
« Mon corps était... enfant... mais là je suis dans ma forme normale... Les Mogs... ils ne sont pas connus pour faire du mal pourtant. À moins que... plus qu'on ne le croit aient... été achetés par la NeoShinra. »

Ou comment accuser les Mogs de sa dégradation à présent...

« Quels pouvoirs... pensez vous que vos collègues scientifiques... aient donné... aux Mogs du tournoi ? »
Il continuait à parler mais de plus en plus lentement et apparemment un peu péniblement à cause de son état.

L'ex Soldat fit cependant tout pour se relever afin d'aller chercher cette Materia de la Déesse comme il l'avait  appelée... mais quelque chose détourna son attention... vers Chris.
Avec peine, il s'approcha, à nouveau du scientifique tout en brandissant sa lame, le visage toujours aussi fermé, et donna un grand coup... à un monstre – un truc qui ressemblait vaguement à un makonoïde – qui venait de s'approcher de derrière le scientifique, l'empalant sur sa Rapière (le monstre hein, pas le binoclard) !
« Je pensais que vous étiez armé Christopher. Ce n'est probablement pas le seul monstre que nous verrons ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Jeu 21 Mai - 15:37

Genesis pouvait froncer les sourcils s'il voulait. Chris ne mettait rien de très dangereux où que se soit, il était plutôt du genre prudent. Et ce n'était pas comme si ces actions étaient irréversibles ! Enfin pas de quoi en faire un drame. Par contre, Genesis ne se souvenait semblerai-t-il pas bien du nom du monde d'Anaryelle, il faisait même une figure un peu trop songeuse, cette expression de la personne qui ne trouve pas ce qu'elle cherche, Chris pouvait peut-être l'aider ?  « Vana'diel. »

Mais l'ex-SOLDAT voulait oublier, ok. Chris sortit son calepin pour noter le nom que lui donnait Genesis... quelle bêtise, est-ce qu'il allait s'en souvenir et que ce nom allait non pas être écrit sur un carnet mais dans sa tête ? Qui sait ? Genesis prit soin de lui dire de se méfier de ses claques. Étrange. « Je suppose qu'il faut quand même lui avoir fait quelque chose pour qu'elle en arrive à claquer, non ? »

Genesis était de plus en plus mal en point physiquement, et ça Chris ne le fit pas remarquer. Même si c'en devenait vraiment affolant. Mais qu'il le fasse remarquer ou pas ça ne changerait rien après tout. Et puis ils avançaient vers un potentiel remède miracle. Il fallait espérer pour le roux-blanc qu'il existe toujours ce prétendu miracle. Mais à reparler du projet G, comme Gillian alors qu'ils venaient de passer par chez elle, Genesis se mit une nouvelle fois à le questionner avec paranoïa. Et il le comparait aux autres, et ça Chris ne l'avait jamais aimé. A quoi bon comparer ? Apprendre à connaitre une personne n'est pas mieux ? Juste la connaitre pour ce qu'elle est. Enfin, Chris soupira. « Je ne connais pas votre Wynonah... mais que voulez vous que je vous dise ? Vous n'avez qu'à apprendre à me connaitre. Alors vous saurez. Je ne connais personne qui n'ait jamais fait quoi que se soit de mal dans sa vie, vous en connaissez vous ? »

Quelles conversations psycho-philosophiques étaient-ils encore en train de commencer ? Non non, il fallait se recentrer. Bien que cela ne gênerait pas le moins du monde Chris dans sa réflexion. Pourtant là il parlait de “scientifiques” mais pour Chris ça revenait au même. « Vous croyez vraiment qu'il y a une différence entre les scientifiques et les autres ? Je pense que si quelqu'un est droit, il l'est en tout. S'il ne l'est pas il est capable de tout et même des pires bassesses, scientifique ou pas. Je suis d'accord avec vous, je n'étais pas vraiment au courant de leurs projets de se dévoiler lors du tournoi, pourtant je crois qu'ils pourraient vraiment aider les gens. Mais la ShinRa est trop grande. Ca devient difficile à gérer ce genre de colosse. Alors vous avez sans doute raison. » Et... ? Chris s'en fichait ? Oh oui et non. Il ne s'en inquiétait pas tellement on va dire. Il était important que plein de monde intègre la Neo-ShinRa. Ne serait-ce que pour faire le poids contre les gens mal intentionnés. On pouvait toujours trouver de bonnes raisons.

Par contre, cette histoire de Chimère intéressait Chris. Mais peut-être que c'était une mauvaise idée d'en demander plus ? Ça n’avait rien à voir avec l'état de Genesis, non ? Le problème avec Chris c'est qu'il se passionnait pour bien trop, trop de choses. Il leva les sourcils, même s'il ne demandait rien pour le moment. D'ailleurs Genesis le regardait droit dans les yeux et avait surement du remarquer ses yeux briller d’intérêt, malgré lui.

Non Chris n'était pas encore prêt à rejoindre la Rivière de la Vie. Quelle idée ? « Un jour, qu'on espère le plus loin possible, oui. Je suppose, mais sans Rivière de la Vie, qu'est-ce qu'on devient ? » Ouhla ! Mais n'ouvre pas trop ce genre de débats Chris ! Genesis ressemblera à un pruneau albinos avant que vous ayez finis d'en parler ! Mais Genesis venait de chuter sur le derrière. Chris s'arrêta et se pencha vers lui, avec un air mitigé.

Il lui avait demandé s'il avait utilisé la Matéria et malgré ce qui venait de se passer, Gensis lui répondit que oui. Et qu'il pensait aussi avoir voyagé dans le temps. Puis il raconta son histoire, comme le docteur l'avait lui même fait. Avec Emi Leanne, la fille avec qui il était au tournoi, uh ? Chris aurait d'ailleurs des questions à poser à Genesis sur le tournoi. Mais... fallait-il encore qu'il vive assez longtemps ? Il racontait des histoires de Mogs et d'enfant, Et à vrai dire, le chercheur ne comprenait rien du tout. Il prit ça pour des radotages et rien de plus. Mais il pouvait lui répondre sur le tournoi. « Ils ont juste été dressé pour l'occasion, mais ils ont été un peu... amélioré, selon certains critères, mais il ne s'en sont pas plaints. Et vous avez vu, ils sont plutôt bavards, alors ils l'auraient sans doute fait s'ils avaient eu le moindre problème... nous devrions avancer. »

Chris n'avait pas vu ni entendu de monstres, mais son meilleur ennemi, oui. Il se releva et il se faisait menaçant, Chris recula et fit un pas sur le côté avant de voir un montre en sale état mais qui ne ferait plus de mal à présent. « Non, je ne suis pas armé. Pourquoi l'aurais-je été, j'étais simplement en train de travailler jusqu'à ce que vous arriviez, je vous rappelle ! Allez venez, rangez ça, nous devrions nous dépêcher. J'ai bien quelques sorts pour me défendre si besoin, mais... merci. Pour ça ! » Chris montra la bête agonisante au sol avec un grimace... c'était quoi au juste ? Sans doute était-il préférable de ne pas le savoir.

« Écoutez Genesis, ce n’est pas vraiment le grand amour entre nous, hein ? Mais le temps presse, le moment de laisser sa fierté de côté est arrivé, je pense que votre état ne vous le permet pas. Tenez vous à moi, on ira plus vite. » Chris attrapa le bras de Genesis et le plaça derrière sa nuque sur ses épaules en tenant son bras. Il n'y avait pas trente six mille solutions. Il fallait maintenant avancer. Avancer vers cette Matéria, avec une détermination qui pouvait faire fuir les montres ? Bon pas vraiment sur, mais détermination tout de même.

« J'espère qu'elle est toujours là... parce que je ne vois pas comment on ferait sans un miracle, là. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Sam 23 Mai - 3:48

GenesisVoilà le nom qu'il chercha donc un petit laps de temps, même si ce n'était pas hyper important en soit. Vana'diel, le monde de cette femme bizarre aux oreilles pointues.
« Vana'diel, c'est ça... à savoir pourquoi là elle a écrit Spira. Enfin, pas bien important... ».
C'était sûr même, rien de bien important, comparé à son état à lui qui empirait à vue d'œil. Avait-t-il juste tenté de penser à autre chose comme si ça allait repousser l'inévitable ? Pourquoi s'intéresser à ce genre de détails sinon ?

L'autre détail du moment, c'était au sujet de Wynonah, une fille proche de Genesis, mais qu'a un sacré caractère.
« Pas besoin d'en faire beaucoup pour qu'elle mette des claques non... mais elle est gentille à part ça... » – il soupira et baissa la tête... et baissa aussi un peu le volume de sa voix (déjà qu'il ne parlait pas forcément très fort) – « … elle m'a beaucoup aidé ».

Genesis resta muet un moment, méditant sur les moments passés avec elle, certains étant plutôt chaotiques, d'autres plus calmes. Il regrettait presque ces moments pourtant. Elle était là lors de sa première dégradation... et plus à ce moment là même où il en souffrait à nouveau. Même si étrangement – très étrangement – il se retrouvait à nouveau avec un scientifique qui disait être différent des autres. Était-ce un hasard ? Enfin... Chris n'était pas comme Wynonah quand même ! Puis, Chris était un homme... les rapports ne risquaient pas du tout être comme avec une femme... du moins pour quelqu'un comme l'ex-Soldat qui ne s'intéresse pas à la gente masculine sur un certain point. En plus de cela le chercheur insistait à défendre sa propre cause... ce qui était normal après tout non ?

Pourtant Genesis n'allait pas forcément répondre comme Chris pourrait le souhaiter.
« Personne ? Je connais quelqu'un moi... En revanche je ne vois pas comment la Sh... NeoShinra... » – oui il était embrouillé complet ! – « Hmmm... je ne vois pas comment ils peuvent bien faire le bien. Ils ne l'ont jamais fait par le passé. Vous ne croyez quand même pas qu'ils ont pu changer si vite... Vous pouvez me croire, Christopher... ».

D'ailleurs, il n'y avait qu'à voir la lueur dans les yeux du scientifique lorsque l'ex-Soldat fit allusion aux Chimères et ne répondit par rien d'autre qu'un sourire bien narquois et d'une distance à faire froid dans le dos avant de s'intéresser à la Rivière de la Vie. Ce qui y ressemblait en tout cas.

« Sans Rivière de la Vie... Et si elle existait bel et bien encore, sous une autre forme ? Dans l'Au-Delà par exemple ? Sinon, comment ai-je pu voir Angeal quand j'y suis allé voir ? Comment ma m... aaaarrrrgh ».
Là les douleurs un peu partout dans le corps – en particulier la tête – l'avaient assailli un peu plus. Tellement qu'il ne pu retenir le râle de douleur en même temps qu'il finit à terre.

« Je ne dis pas... que le moment est venu... pour vous... Christopher... aaaarh... mais ça viendra un jour... ».

Il leva juste un peu la tête, voyant tout tourner autour de lui et dans le flou pendant quelques... secondes ? Minutes ? Il ne savait pas. Mais ça lui paraissait long. Trop long.
Il vit juste la forme de Chris se pencher vers lui, et ne fut pas en mesure de faire grand chose pendant ce laps de temps, ce qui lui déplu au plus haut point. Il se sentait à la merci complète de ce scientifique, et en plus sa fierté en prenait un sacré coup. Et la réponse qu'il entendit sur les Mogs lui déplu, aussi. À savoir s'il l'avait bien entendue car un moment donné même les mots furent un peu flous.

« Améliorés... critères... expérimentés hein... Manipulés... Dressés au Mako... C'est bien ce que vous venez de dire... n'est-ce pas ? »

Mais oui Genesis, bien sûr... dressés au Mako... on en reparlera. Là c'était sûr, la dégradation commençait vraiment avoir raison... de sa raison. Ce qui ne l'empêcha pourtant pas de se relever finalement, avec grande difficulté, utilisant les quelques autres ressources qui lui ressources pour défoncer un monstre qui était apparu derrière Chris.

« J'espère que vos sorts... pourrons vous protéger... des makonoïdes... »

D'ailleurs le roux – enfin blanc à présent – aperçu une autre forme pas loin. Ne se sentant pas en état de l'abattre physiquement, il lança une boule de feu vers la forme... une boule de feu qui manqua de faire roussir quelque cheveux à Chris vu que ça lui passa tout près. D'ailleurs, il y avait vraiment une forme ou était-ce l'imagination fort torturée du pauvre ex-Soldat en phase ultime de dégradation ?

Il n'émit même pas de résistance quand Chris lui attrapa le bras pour l'aider et pour qu'il s'appuie sur lui.

« Mon ami, ton désir... est ce qui apporte la vie...
Le don de la déesse...
Même si... les lendemains... sont vides de promesses...
Rien ne pourra... empêcher... mon retour... »


Voilà comment Genesis venait d'analyser le fait que Chris avait utilisé l'expression « grand amour »... Ou plutôt voilà les dommages de la dégradation sur son esprit. À croire qu'en fait celle là était plus sévère encore que la première.

Ils firent quelques pas ainsi, arrivant dans une autre partie de la caverne où on voyait encore plus ce qui ressemblait à la Rivière de la Vie... et quelques stèles aussi... « On n'est... pas loin... »... avant d'arriver face à une grande porte... ouverte ?

L'ex Soldat stoppa un instant, fronçant les sourcils et fouillant dans ses poches, avant d'en extirper une nouvelle potion. Il l'ouvrit de sa main tremblante et commença à en boire le contenu... avant d'échapper la fiole qui s'écrasa à terre avec fracas... ce qui fit râler Genesis en même temps qu'il fronça encore les sourcils en voyant ce qui restait de la potion à terre. Il avait repris un peu de poil de la bête, un petit peu. Assez pour avancer un peu plus, mais probablement pas assez à son goût. Cette grande porte qui était ouverte ne lui plaisait pas.

Surtout quand il entendit un rire en face de lui. Non... deux rires ? Cela lui fit sortir de suite son bras de la nuque de Chris en tout cas.

« Tiens, tiens, tiens... mais qui voilà ? Notre ex-Soldat si fier. Oh mais votre fierté en prend un coup là ! »
Il reconnu bien la voix de... celui qui l'avait torturé et dont il ne connaissait pas le nom. Il reconnu sa sale tête aussi qui était apparu de la porte...
« Vous... »
Alors que son tortionnaire rigola un peu, une autre forme apparu et qu'il reconnu aussi. Très bien même...
« Hollander... »
Mais fut son tortionnaire qui parla quand même à nouveau, à Chris cette fois-ci.
« Et donc vous monsieur Christopher Heinroth, vous daigner aider ce traitre... soit. Vous êtes licencié, vous le savez au fait ? »
Puis ce fut au tour de Hollander de s'adresser à l'ex-Soldat.
« Alors Genesis, te revoilà. Tu viens encore chercher ton don de la déesse c'est ça ? Je crains que cela ne soit possible à présent. Tu sais bien... »

Genesis les regarda tous les deux, puis regarda Chris en fronçant un peu les sourcils... avant de lancer une boule de feu vers les deux scientifiques en face de lui. Une boule de feu qui ne fit aucun effet à Hollander, et qui fit que l'autre dégaina un taser.

« Christopher Heinroth, si vous voulez éviter le pire, vous devriez laisser ce traitre... d'ailleurs, si saviez le nombre de personnes qu'il a tuées, dont ses parents, vous auriez peur. »
C'est qu'en fait il visait les deux hommes... Genesis... et Chris !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Lun 25 Mai - 10:32

Toute cette histoire n'était pas très importante en effet. Après avoir noté le nom de la personne que Genesis recommandait, Chris n'avait plus rien dit, apparemment parler de cette femme avait réveillé quelques souvenirs chez l'ex-SOLDAT et Chris ne voulait pas insister.

Et de son côté, il réfléchissait au bien et au mal dont avait parlé Genesis... il regarda ce dernier avec une grande méfiance lorsqu'il dit qu'il connaissait quelqu'un qui n'avait jamais rien fait de mal, il espérait que Chris allait le croire là? « A la ShinRa, comme ailleurs, il y a de tout, j'en suis persuadé. » Chris, lui, ne faisait pas vraiment de différenciation entre ShinRa et Néo-ShinRa. Pour lui c'était un peu pareil. Il n'aurait donc pas relevé la 'faute' de Genesis et son drôle de sourire non plus. Il y avait de toute façon bien d'autres choses intéressantes ici pour éviter à Chris de devoir réfléchir à ce que ce sourire voulait dire. Comme ces fluides qui s'écoulaient sans que quoi que se soit ne puisse les perturber. Mais une nouvelles fois, l'au-delà revenait sur le tapis. Et alors ça ne faisait qu'enfoncer le clou un peu plus, Chris allait devoir faire un détour par cet endroit.

Genesis venait de tomber à terre et Chris était un peu ennuyé de le voir en si mauvais état, peut-être qu'il aurait lui aussi réagi comme ça, si les jours qu'il lui restait devenaient des heures. Est-ce que Genesis allait mourir là, sous ses yeux? Le jeune docteur fit une grimace. Il préférait ne pas répondre à ce qu'avait dit le roux devenu crayeux. Par contre si Genesis s'inquiétait d'être 'à sa merci' il faudrait qu'il explique pourquoi, car Chris ne savait surtout pas comment il devait réagir face à la situation. C'était grotesque, maintenant, non parce qu'il était en effet dans une genre de grotte, mais parce que Genesis l'avait emmené si loin pour quoi? Pour le voir agoniser ici, en tête à tête? Si il connaissait le moyen de guérir, il fallait qu'il y aille avant, plutôt! Et puis, de toute façon, quasiment tout ce que pouvait répondre Chris déplaisait à Genesis. Enfin, il avait tout mélangé et en fait, ça faisait penser à ces situations qu'il avait tant connues, quand il parlait d'un sujet scientifique et que son interlocuteur n'avait pas réussit à suivre et mélangeait tout... c'était reparti pour un nouveau tout d'explications, sauf que là, il n'eut pas l'occasion de le faire car Genesis tua une... masse étrange derrière lui. À croire qu'on avait laissé des pommesottes moisir une éternité pour que la moisissure se mette à former un nouvel organisme sur pattes. Bon bien sur, ce n'était pas un fait scientifique mais qui aurait pu plaire à l'imaginaire collectif.

« Si je l'avait entendu venir, peut-être. Ça m'étonne quand même qu'une chose de cette taille n'ait fait aucun bruit. Eh mais arrêtez avec vos machins, là, je sais que je dois aller chez le coiffeur mais pas la peine de faire son boulot! » avait-il dit en sentant la chaleur d'une boule de feu qui traversa une nouvelle fois trop près de lui. Genesis devait le faire exprès... pas possible autrement. Puis le docteur soupira en prenant 'son ami' par le bras pour l'aider un peu à avancer avant qu'il ne soit trop tard. Le laissant réciter Loveless, il s'y était presque déjà habitué. Mais une surprise les attendait plus loin, si bien que Genesis tenta de se soigner avec une potion, Chris ne put pas l'aider car ses bras étaient occupés à le tenir. Boire une potion d'une main, uh? Miracle déjà qu'il ait pu boire plus de la moitié de la fiole. Ils avancèrent encore un peu, jusqu'à cette fameuse porte, au travers de l'ouverture de la porte... deux hommes.

Genesis se défit de l'accolade de soutient, ce qui libéra Chris pour qu'il se mette lui aussi en garde, quoi? Il fallait courir? Attaquer? Il fronça les sourcils lorsqu'il vit de qui il s'agissait. Bien sur ce n'était pas son supérieur direct, mais il n'était pas sans savoir qui était cet homme, le grand boss de la filière Spira. Mais qu'est ce que c'était que tout ça? « Professeur Loan? Qu'est-ce que vous faites ici? » En fait sur Spira il semblait que les titres n'étaient pas vraiment définis ainsi, mais peu importait. Et attendez voir... Genesis avait bien dit... « Docteur Hollander? »

Bon cette fois ça y est, c'est la totale. Je deviens fou moi aussi? Est-ce que... Chris regarda sa main, elle semblait normal, ouf. Mais quoi ouf? En plus, voilà qu'il s'adressait à lui en l'appelant par son nom... entier en plus. Enfin il valait mieux car la première impression qu'avait donné cet homme à Chris était très mauvaise, supérieur ou pas. « Si tout ça est une plaisanterie, malgré tout le respect que je vous dois, je la trouve de très mauvais goût... Wowowow! On se calme ici! Je ne sais pas ce qui a fait quoi à qui, mais peut-être qu'on pourrait en discuter avant d'en venir à de telles extremi...  » Chris ne put finir sa phrase que Loan le visait avec tiens, la même arme qu'il venait de saisir par réflexe. Sans pour autant les menacer encore.

« Non mais je rêve! Le prochain qui me dit que je ferai mieux de sortir plus souvent de mon labo, il va s'en souvenir longtemps! » Et puis en plus de quoi je me mêle? Il restait dans son labo si ça lui plaisait, non? Sire Loan disait que Genesis avait tué ses parents ainsi que plein d'autres personnes. « C'est impossible. Je viens de voir sa mère il y a quelques minutes! Elle est dans sa cuisine et va très bien. Et puis, je crois que le moment est mal choisi pour parler de ça, vous ne croyez pas? Toute cette histoire est un gros malentendu. Et puis... est-ce que je pourrais savoir pourquoi vous pointez ceci vers moi? » Chris fit un pas vers l'homme qui  renouvela sa menace à son encontre « Vous savez... Je n'aime pas vraiment Genesis, mais maintenant qu'il s'est calmé, je vous aime bien moins encore! »

Chris jeta un bref coup d'œil à Genesis. Qu'allaient-ils faire à présent? Chris voulait partir, mais dans ces grottes autant dire qu'il n'allait pas vraiment avoir l'avantage. En plus si ces deux là ne s'étaient pas fait enlever comme lui, il y avait de gros risques qu'ils ne soient pas seuls. Vu qu'un simple docteur comme lui s'était vu offert la garde d'un SOLDAT première classe, ce sire Loan devait avoir une armée comme garde. Décidément, c'était tout sauf la saint Christopher 'aujourd'hui'. Bon en même temps là il fallait l'avouer, il avait fait passer de bien mauvais quarts d'heures à Chris pourtant c'était pas non plus la fête de Genesis.

Ce Loan, ils appelaient ça un scientifique? Et c'était quoi qui l'intéressait lui dans la science? Chris savait que le génie scientifique et la folie faisaient parfois bon ménage, lui même était considéré comme un peu fou par plein de monde, pourtant est-ce qu'il l'était plus que ceux qui disaient ça? Mais la cruauté et la violence gratuites, non ça n'a rien à voir avec la science. « Écoutez, Docteur Hollander, si c'est bien vous... Professeur Loan, je ne veux aucuns ennuis, je ne veux pas me battre non plus. De plus, je n'ai rien à voir avec vos histoires, alors j'aimerai bien qu'on termine ce qu'on a a faire ici pour rentrer travailler tranquillement. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Mer 27 Mai - 5:56

GenesisCette histoire de femmes avaient provoqué un certain mutisme des deux hommes pendant un laps de temps, même après que Chris ai noté le nom de Wynonah quelque part dans ses affaires.
Ce sujet avait pour sûr remué des souvenirs chez Genesis, sans qu'il n'ai dit ou montré quoique ce soit. Peut-être était-ce le cas pour Chris également, même s'il n'en disait pas plus de son coté ? Cependant l'ex-Soldat n'allait pas chercher à savoir malgré sa sensibilité. Il avait bien d'autres... choses à penser – car non il ne fouette pas les chats même en étant un monstre ! – et puis, la vie sentimentale du chercheur ne le regardait absolument pas.

De toute façon, bien d'autres sujets de conversation avait suivit... dont à propos de la Shinra et du mal que les personnels de cette compagnie avaient pu faire. Cela dit, Chris avait quand même un peu raison... Genesis devait bien l'admettre, il y avait quand même quelques exceptions... mais pour lui il n'y avait que Wyny.

« Faut trouver les exceptions vous voulez dire »
Pour toute réponse... avant de nouvelles allusions à l'Au-Delà, et surtout avant de s'affaler au sol, captant à peine à grimace de Chris... mais attendant un peu plus de précisions de celui-ci concernant les Mogs... des précisions qui ne vinrent pas. En même temps vu son état, comment les comprendrait il ? Même s'il avait réussit à se relever et à cramer un autre monstre – ou rien ?

« Que j'arrête ? N'acceptez donc vous pas que j'empêche les monstres de vous attaquer ? Soit. »

Pourquoi insister donc... Après cela on allait encore dire que l'ex-Soldat était un monstre. Tant pis. En tout cas pendant un laps de temps, Genesis, lui, accepta l'aide de Chris pour avancer un peu avant de prendre une potion, enfin une partie d'une potion puisque le reste fini à terre. Le pire ? Il n'en avait pas d'autre sur lui. Il ne lui restait pas plus qu'une pommesotte. C'était mieux que rien mais ça ne suffirait probablement pas à prendre les forces nécessaires pour contrer une attaque de gros monstre.

Il se trouvait en plus qu'ils étaient face à deux monstres... Comment appeler ces deux types autrement ? Entre un avec ses expériences foireuses qui avait fait de lui un raté, et l'autre qui l'avait... torturé... sans préciser comment...

Bien sûr, il ne tarda point à brandir sa Rapière face aux deux hommes tout en fronçant les sourcils.

*Loan ? C'est donc son nom à ce vieux fou ?*
Mais à savoir s'il s'en rappellerait à son réveil... peu probable ?

« Vous ne ferez rien d'autres »
« Ah tu crois Genesis ? Tu n'as toujours pas compris que je pouvais te soigner ? Tu crois que Heinroth va le faire ? C'est un petit incompétent ! 
- Taisez vous Hollander...
- C'est à vous de vous taire, monsieur Rhapsodos, vous n'êtes pas en position de force. Et vous concernant, monsieur Heinroth, ce n'est pas une plaisanterie
- T'es viré, c'est tout !


Et probablement sans avoir droit aux allocations chômage ?!

Chris essayait pourtant de se défendre, ce qu'était normal. Sur le coup, Genesis n'avait qu'une envie, l'aider. Malgré tout ce qu'il s'était passé avant. Mais c'est qu'il n'était pas en très bonne posture en effet. Déjà horriblement affaibli par la nouvelle dégradation... puis Loan qu'allait probablement le taser sous peu.

Cependant, il y eu une nouvelle allusion à la mère de Genesis... suite à laquelle il lança un coup d'œil à Chris, et leur regards se croisèrent. Sans doute le chercheur allait-il voir les regrets dans les yeux de l'ex-Soldat ? C'est ce qu'il ressentait terriblement en tout cas, même s'il tâchait de ne rien montrer...

Il en avait montré assez à Loan quelques dizaines ou vingtaines d'heures avant. Il n'allait pas craquer. Non.

En fait... si. Il craqua... mais en envoyant une boule de feu aux deux hommes qui ricanèrent... comme si cela ne leur avait rien fait... ou qu'ils avaient subit trop peu de dégâts. Mince... n'avait-il aucun pouvoir ? Étaient-ils protégés ? Avait-il reçu une nouvelle anti-magie sans s'en rendre compte ? Alors qu'il brandit la Rapière à nouveau, il se prit une décharge de taser de la part de Loan avant même de faire un pas, le faisant s'effondrer au sol.

« Suffit maintenant monsieur l'ex-Soldat. Mais vous avez de la chance vous allez m'être utile...
- Qu'allez vous faire ?
- T'as entendu parler des chimères, n'est-ce pas Genesis ? En fait tu vas peut être l'avoir ton Don de la Déesse...
- Vous monsieur Christopher Heinroth... vous pouvez peut être plaider pour votre cause. En nous aidant... à moins que vous puissiez fuir, ce qui serait fort peu probable ! Un petit sacrifice... ça sera votre seule chance »


Pendant que Hollander – tenant un espèce de boitier – s'approchait de Genesis affalé au sol, Loan s'approchait de Chris Heinroth, prêt à lui envoyer aussi une décharge de taser. Il était évident que le prêtre scientifique n'avait aucune envie d'être sympathique avec le pauvre chercheur.

Genesis tenta tout de même de bouger alors que les effets de la décharge de taser se dissipaient, et regarda Chris.
« Essayez... de fuir...
- Tais-toi toi, assume !
- D'autant qu'avec deux sujets, l'expérience n'aura que plus de chances d'être réussie ! ».


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Jeu 28 Mai - 19:18

Chris n'avait rien à cacher question vie sentimentale. Et il n'y pensait déjà plus, alors que Genesis lui était plongé dans ses pensées. Trouver les exceptions qu'il y avait dans la ShinRa ? Oh... il fallait de tout pour faire un monde, et pareil pour les communautés, les groupes, les familles et même les compagnies. « Et puis... si les “bons” comme vous dites, s'en vont tous, alors l'espoir est perdu... »

Après sa petite séance de coiffure brasier aux frais de Genesis, ce dernier ne comprenait pas ou alors faisait exprès de ne pas comprendre... « C'est pas la magie que je vous demande d'arrêter, mais si vous pouviez viser un peu plus loin de moi, je vous en serais infiniment reconnaissant. »

Seulement leur petite balade se termina devant une porte ouverte. Apparemment elle ne devait pas l'être en temps normal. Chris ne tarda pas à le comprendre. Deux hommes l'air féroce les attendaient... On se demandait bien comment et pourquoi, d'ailleurs ? Ils savaient que Genesis allait venir ? Chris avait tenté de calmer le jeu. Mais l'ordinateur était plus puissant que le joueur ce coup-ci ! Pas de chance. Le plus jeune des chercheurs présents essuya quelques insultes au passage d'ailleurs, et allez savoir si Genesis le défendait lui ou voulait juste faire taire Hollander pour une raison plus personnelle... En tous cas, là, ils allaient clairement trop loin, est-ce que Chris les avait traité d’incompétent lui ? Franchement, et de vous à nous, entre Chris qui avait fait son petit chemin, et qui n'avait certes pas encore fait la une des plus grands magazines scientifiques et Hollander qui avait été connu pour ses ratés plus que par ses réussites, lequel des deux était le plus incompétent, à vous de juger. En tous cas, les commentaire plaisaient de moins en moins au jeune homme. « Arrêtez je vous prie, ma patience a des limites, messieurs. Et puis, ne me flattez pas trop, ça serait presque un compliment d'être viré par des personnes comme vous. » Dans les dents !

Chris avait totalement changé d'expression, et arborait à présent un visage aussi froid que la glace. Il se concentra et se tenait prêt à lancer un sort si l'un des deux zigotos se mettaient à vouloir l'attaquer. Mais ce ne fut pas Chris qui en fut le premier touché mais Genesis. Chris le regarda mais gardait un œil sur les deux hommes. Non, fuir était impossible. Il écouta ce qu'ils allaient faire mais ne comprit pas bien. Genesis lui conseillait de fuir ? « Que comptez vous faire ? C'est à vous d'assumer ! Moi aussi j'ai peut-être des idées vous concernant ! Après tout... C'est bien beau de prendre les autres pour cible, de considérer ses propres erreurs et échecs lamentables comme l’œuvre des autres. Mais essayez de vous regarder dans un miroir ! » Ou mieux regardez vous aux travers des yeux de SHELL-E par exemple, ce miroir magique. Trouve une idée brillante Chris, une idée brillante et vite ! Voilà qu'ils se mettaient déjà à embarquer Genesis et que Loan s'avançait vers Chris, menaçant.

« Non attendez ! Entre collègues... même si je n'arrive pas à votre cheville, vous avez dû entendre parler de moi... j'ai quelques ressources... et j'ai pu me renseigner sur votre projet G, Docteur Hollander. Je pourrai vous être utile. Mais il va falloir me tenir au courant des derniers projets... parce que là, je patauge un peu.

- Et lui ? Vous n'allez pas me faire tomber dans ce panneau... vous êtes venus ensemble bras dessus bras dessous, n'allez pas me faire croire que vous allez retourner votre veste comme ça ?

- Parce que vous allez me faire croire que vous, vous n'en seriez pas capable, docteur Hollander, Professeur Loan ?! En plus si vous saviez ce qu'il m'a fait endurer pour me trainer jusqu'ici...

- Tu commences à me plaire, petit ! Mais je t'ai à l’œil fais un pas de travers et tu rejoindra ce pauvre idiot.
»

Chris ne regardait pas Genesis. Mais il espérait profondément qu'il comprenne. Il n'était pas là pour l'enfoncer. Certes Genesis l'avait emmené de force et menacé, mais ces deux là avaient l'air d'être encore plus dangereux que le roux. Alors pour s'ils voulaient avoir ne serait-ce qu'une mince chance de s'en sortir, Chris allait devoir la jouer fine, pour lui, comme pour Genesis.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Ven 29 Mai - 3:34

GenesisUn assez long moment de silence avait suivit ces discussions concernant les femmes, les sentiments... Genesis en avait eu, oui. À vrai dire, il en avait encore mais cette histoire étant terminée depuis...euh... la veille ? Quelques années ? Plus longtemps ? En fait... il ne savait plus. À l'époque où il s'était retrouvé dans le rêve, il pensait très fort à Wyny... mais aussi à Emi... qui lui semblait venir du futur. Vraiment, du futur ? Ça lui paraissait bien être le cas. En tout cas lui ressentait bien ces sentiments, même si, pour Emi, ils étaient quelque peu différents. Ils existaient tout de même.

Cependant il avait moins de mal à parler d'autres choses... surtout quand il s'agissait de critiquer la Shinra ou la NeoShinra... forcément...
« Et quand à la base des bons il n'y en a pas beaucoup... »

Genesis ferma les yeux et monta sa main gauche au ciel, mais sans rien dire. En fait c'est dans sa tête qu'il parla... ou plutôt cita Loveless... encore. Le prologue plus exactement. Avant de s'affaler au sol... et de réussir tout de même à cramer un monstre, manquant de transformer Chris en poulet grillé au passage.

« Le monstre était proche de vous, vous savez. »
Ou alors l'ex-Soldat était suffisamment atteint de sa dégradation pour avoir quelque problèmes de visée ? Cette hypothèse n'était pas tout à fait à exclure. Bien évidemment, Genesis n'allait pas l'avouer. Non, pas ça !

En tout cas devant les deux autres bonhommes il aurait tout intérêt à bien viser par contre. Ou plutôt bien calculer ses mouvements puisque la magie ne semblait pas les affecter.
Pour le moment c'était mort en tout cas puisqu'il finit à nouveau au sol, et pas à cause de de la dégradation cette fois-ci, mais d'une décharge du joujou de Loan... pendant que ces deux sales types descendaient également Chris. Lui informant qu'en plus il était licencié.

Genesis esquissa un très léger sourire en se disant que si c'était vrai, Chris serait très probablement récupérable. Il devait bien y avoir d'autres laboratoires pour le faire travailler non ? Et pour des projets bien plus digne que ce que la NeoShinra pourraient lui proposer. En tout cas la nouvelle fit réagir le chercher, et cette réaction aussi fut sourire l'ex-Soldat... avant qu'il ne regarde à nouveau les deux autres abrutis d'un air mauvais. Surtout que Hollander était en train de l'approcher dangereusement avec... ce même appareil qui avait servit à Loan pour le torturer ? Non... le reconnaissait-il seulement, en était-il capable ? Il était sûr que cela y ressemblait pourtant. Dans l'autre main le vieux scientifique tenait une seringue remplie de... du Mako ? Comment était-ce possible ?

« Ah c'est avec cela que vous comptez me soigner Hollander ? Toujours aussi mauvais menteur
- Tu ne souffriras plus au moins, et tu seras plus proche de ta déesse... en nous servant à recréer une chimère. Tu vas même fusionner avec la matéria de la Déesse, tu devrais être content !
- Le temps des Priants est de retour ! Et vous monsieur Heinroth puisque vous voulez donc tant retourner votre veste, vous allez donc nous aider en effet, en vous sacrifiant aussi. On va avoir deux chimères recréés pour le prix d'une ! 

- N'y comptez pas... »

Genesis avait eu la chance de pouvoir bouger à nouveau avant qu'Hollander ne le touche avec son appareil, ce qui lui permit de repousser le scientifique d'un geste bien calculé de sa main, ayant alors juste le temps de reprendre sa Rapière au passage. Il fit alors un nouveau geste de la main assez fort pour désarmer Loan, avec succès. Cela eu l'effet de créer une certaine surprise chez la paire de scientifiques mal intentionnés, même s'ils le regardèrent en ricanant.

« Aaaah monsieur l'ex-Soldat n'a donc pas l'intention de coopérer ? Dommage. Ça n'en fera qu'une chimère plus intéressante même si elle sera plus difficile à contrôler ».

Genesis, brandissant toujours sa Rapière, prêt à découper des mains, regarda Chris quelque fraction de seconde, citant à nouveau Loveless. À haute voix cette fois-ci.

« Mon ami, tu prends ton envol à présent ?
Vers un monde qui nous rejette, toi et moi ?
Tout ce qui t'attend est un sombre lendemain,
Peu importe ou les vents souffleront... »


Peut-être Chris allait-il comprendre les deux dernières lignes d'une façon plutôt négative ? C'était normal. Déjà Genesis n'était pas très clair à cause de sa dégradation, et puis, le poème était ainsi... Et puis, vu ce que les deux autres semblaient vouloir faire de lui, c'était possible également...

Cependant, la balle n'était plus tellement dans le camps de ces deux fous furieux à présent. Enfin... à moins qu'ils aient d'autres moyens de se défendre et surtout de neutraliser Genesis et Chris – ce que l'ex-Soldat n'excluait pas bien évidemment. Mais c'était au moins le moment de faire quelque chose...

Et puis Hollander avait fait allusion à la materia de la Déesse...

« Qu'avez vous fait de la materia ? D'ailleurs comment avez-vous pu... »
Il ne finit même pas sa phrase que Hollander se dirigea vers quelque chose de noir. Enfin... caché sous un tissus noir... Pendant que Loan profitait du moment où Genesis regardait le premier – et surtout se dirigeait vers lui d'un air très mauvais – pour tenter de reprendre son taser...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Ven 29 Mai - 20:24

Chris continuait sa journée de cauchemar en bonne compagnie. Il n'avait pas tellement d'à priori sur les choses et il savait qu'il devait beaucoup à la ShinRa. Après tout, qu'est-ce qui lui avait permis de vivre une enfance comme la sienne, de le nourrir, ainsi que sa mère et ses sœurs ? Avant même sa naissance il était lié à la ShinRa par son père, Sepp. Mais la ShinRa le lui avait aussi enlevé. Il était difficile de dire si la compagnie lui avait fait plus de bien que de mal. Mais tout ça, c'était un point de vue strictement personnel. Et sur le point de vue général, elle avait fait bien plus de mal que de bien. C'était la vérité. Il haussa donc les épaules à la dernière remarque de Genesis.

Mais après une nouvelle tentative du roux de lui faire la boule à zéro sourcils et cils compris, il fit la remarque, et la réponse de Genesis ne fut pas des plus convaincante pour le docteur. « C'est inexact, mais passons, essayez de faire un peu attention, si ce n'est pas trop demander. »

Ils étaient arrivés dans un piège mortel, les fameux Loan et Hollander étaient présents là où Genesis souhaitait l'emmener il ne savait pas bien pourquoi. Et l'ambiance était loin, bien loin d'être amicale. Après quelques vilaines piques et intimidations, Chris avait laissé tomber les excès de politesse pour un peu de colère. Il n'aimait pas qu'on le rabaisse, même si pour lui cela était inutile. Il connaissait sa valeur, mais qu'est-ce que c'était désagréable de voir des individus vous rire au nez en vous traitant d'incapable ! Et le pire était que le Docteur Hollander ne pouvait même pas de pâmer de tant de réussite après ses exploits.

Dans la confusion la plus totale, Chris étaient en proie au Professeur Loan, alors que Genesis devait se défendre contre son pire cauchemar, son mal et l'auteur de ce dernier. Mais il connaissait que trop mal l'histoire de Spira pour saisir tout ce qui se jouait ici. Recréer des Chimères ? Les priants ne mourraient pas vraiment, ils étaient comme enchainés dans un sommeil surnaturel.. ? Quelque chose comme ça ? Chris avait tenté de jouer leur jeu. Mais si Hollander aurait permis ça... Sire Loan lui en avait une tout autre vision, Chris abandonna alors son idée pour passer au plan B. Le plan Baston !

Genesis avait tenté, avec un succès à peine croyable, de désarmer les deux hommes. Il jeta un œil vers Chris, qui lui rendit son regard cette fois. Et le jeune homme profita de l'élan héroïque de Genesis pour viser le visage de Loan de son poing. Il était viré ? Bah voilà une bonne raison de le faire à présent ! Il enchaina avec un autre, il avait la tête dure le Loan. Mais alors que Chris avait senti les dents de son supérieur grincer sous le coup porté à la mâchoire, c'était lui qui allait grincer des dents, il devait avoir les doigts en compote à présent. Bon Loan faisait un peu moins le malin, mais Chris n'était pas mieux et Genesis non plus. Hollander, lui ? Oh ce n'était pas un homme taillé pour le combat. Mais ils étaient au moins deux dans ce cas. « Et vous docteur Hollander, vous lui faites confiance ? Qui vous dit que vous ne serez pas le prochain sur sa liste de chimères à créer ? Quand il n'aura plus besoin de vous, il se débarrassera de vous, comme de nous ! Réveillez-vous ! Bon sang ! »

Puis Chris lança cette fois un sort sur ses ennemis, un sort qu'il avait toujours bien aimé... il avait déjà pu l'apprendre quand il y avait encore des Materias... Gravité. C'était la première chose qu'il avait voulu récupérer après la fusion. C'était un peu différent, mais tout aussi puissant. Et alors que Loan s'approchait dangereusement de son taser, Chris se précipita pour l'écraser comme un rhinocéros qui se prépare à charger. C'était si solide que ça ?

« Bon Genesis ! Cette fois, il va faloir s'accrocher. » Chris lança un sort de soin sur l'ex-SOLDAT, il n'avait pas le choix, il était ce qui se rapprochait le plus d'un allié à cet instant, et puis lui, il n'y arriverait pas seul. De plus il n'arrivait pas à se faire à l'idée de ne plus revoir le jour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Sam 30 Mai - 2:06

GenesisIl se trouvait que Chris ne voulait pas donner raison à Genesis, même après que celui-ci l'ai empêché de se faire attaquer par un monstre. Même si le monstre était probablement issu de son imagination fort perturbée. Cela dit l'ex-Soldat n'en était pas surpris et ne répondit rien d'autre que...

« Soit... comme vous voudrez Christopher ».

De toute façon, ils avait d'autres choses à voir à présent. Et pas des moindres. De monstrueuses choses même.
Dans un sens, cette situation faisait se dire à Genesis qu'il n'était finalement pas si monstrueux que ça, lui... Même s'il sentait bien une partie de lui même ainsi. Puis, il avait fait du mal, beaucoup de mal... avant de se repentir. La dégradation l'avait pris à nouveau et pourtant, cette fois-ci il ne s'était pas répliqué. D'ailleurs, il n'avait même pas encore d'explication à cette nouvelle dégradation cellulaire. À part ce que Loan lui avait fait subir.

D'ailleurs, ce monstre faire une alliance avec Hollander ? Même pas surprenant.
Hollander était sensé être mort, c'était un fait. Il se trouvait cependant que la mort ne voulait plus dire grand chose, dans la mesure où certains pouvaient revenir via l'Au-Delà. Et puis... comment Genesis avait il pu voir sa mère ? Comment avait-il pu voir Angeal ? Il ne les sentait pas ressuscités pourtant... plus exactement, il les avaient perçus d'une certaine façon. Dans fantômes ? Possible. Encore que pour Hollander il n'était même pas sûr. Trop embrouillé.

Cette hypothèse lui déplaisait quand même énormément car si Hollander était aussi dans ce cas, et bien il était intangible. Était-ce la raison pour laquelle sa boule de feu ne l'avait pas atteint d'ailleurs ? Il se trouvait pourtant que son attaque physique l'avait touché... tout comme le sort de Chris. Peut-être que ce sort avait un effet sur les « fantômes » ? Si c'était le cas ça ne serait pas mal.

L'autre truc pas mal, c'était Loan qu'avait un peu mal aux dents, semblait-il. Chris s'était bien défoulé... ce qui avait fait assez plaisir à Genesis. Le bien-être du jeune chercheur irait forcément mieux après cela, et puis... pour leur défense.
Loan voulait encore se rapprocher de son taser malgré tout ? Il se trouva que l'ex-Soldat avait tourné la tête à ce moment là, après que Hollander ai été écarté de son chemin et affaibli par le sort de Chris.

Le scientifique gras n'avait pas encore sorti d'arme. À moins que son arme ne soit dans son pneumatique ventral ?

« Si je devais être le prochain sur la liste des chimères à créer ? Bien sûr que j'accepterais gamin ! Ahahah ça serait le comble que ce soit moi qui ai le Don de la Déesse à ta place hein Genesis ! »

L'ex Soldat envoya un regard mauvais à Hollander
« Si vous croyez que le Don de la Déesse revient à être changé en un de leur Priants, vous vous trompez complètement Hollander. De toute façon vous n'avez jamais réfléchi à cela puisque vous passiez votre temps à vos recherches monstrueuses 
- Et bien après t'avoir raté Genesis fallait bien que je me rattrape... j'ai réussis d'ailleurs. Angeal était parfait l... »

Le scientifique n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'il prit aussi un coup dans la figure.
« Vous n'avez aucun droit de parler d'Angeal à présent
- Et bien mon garçon, j'ai bien le droit de parler de mon fils non ? Ma progéniture, ma fiert... »

Aller un autre coup dans la figure... Puis un autre... qui assomma finalement le scientifique.
Et le sort de soin de Chris fut bienvenue, parce que mine de rien, Hollander avait cogné aussi, et ce bougre, il avait quand même de la force... en plus de la dégradation cellulaire qui continuait à empirer.

En tout cas l'ex-Soldat fit un signe de tête au jeune chercheur en guise de remerciement tout en s'approchant de ce qui semblait caché sous un tissus noir. Il enleva d'ailleurs le tissus et vit une grosse sphère un peu rouge et lumineuse... sur laquelle était branchée un appareil.

« La matéria de la Déesse... qu'espériez vous faire avec ? »

C'est à ce moment là qu'il s'approcha de Loan et en lui pointant sa Rapière à la gorge.

« Comme c'est drôle, un ex-Soldat qui déteste la NeoShinra et qui fait tout de même alliance avec l'un d'entre eux... Vous n'avez pas encore compris que vous allez mourir dans tous les cas monsieur Rhapsodos ? 
- Je réitère ma question, qu'espériez vous faire avec la matéria de la Déesse ? Encore une de vos histoires de chimères ? »

Il n'eut pas même pas de réponse de la part de Loan, à part un espèce de ricanement... avant qu'il ne sente une vive douleur dans le dos, lui arrachant un râle.
En effet Hollander s'était relevé et lui planta la seringue – celle qu'il avait quelques instants avant – dans le dos, à l'endroit où ses vêtements étaient troués pour laisser sortir l'aile. Genesis eu tout de même le réflexe de se retourner et de coller encore une mandale au gros scientifique, en même temps que Loan ricana encore plus, même s'il tentait encore de choper son arme.

« Et bien voilà qui est fait. L'énergie de votre materia est presque toute emmagasinée en plus, plus qu'à sacrifier votre corps, monsieur Rhapsodos, et monsieur Heinroth, va vous suivre... Et nous aurons notre nouvelle chimère ! ».

Le soucis à présent était que l'ex-Soldat se sentait bizarre, comme si une nouvelle énergie traversait son corps. Il ne ressentait plus trop les effets de la dégradation, mais ce qu'il ressentait à présent ne lui plaisait pas d'avantage. Comme s'il était en train de muter en il ne savait quoi. À espérer que cela le rende plus fort, mais quels seraient les autres effets ?
En tout cas en apparence, rien n'était visible. Il était toujours aussi pâle – avec des traînées noires à certains endroits de la peau – et tremblant.

« La materia ne vous servira à rien, et vous ne ferez à Christopher Heinroth »
Il lança juste un coup d'œil au jeune chercheur, accompagné d'un très léger signe de tête.
« Tenez bon ».

Une chose était sûre, il fallait combattre. Ou plutôt le combat semblait inévitable... si Genesis, et peut être Chris, voulaient avoir une chance de s'en sortir. S'ils voulaient encore une lueur d'espoir. L'ex Soldat ne savait pas trop où il en était à vrai dire. Pire, il était totalement embrouillé. Mais il était sûr et certain de vouloir les effets de la Materia de la Déesse à nouveau... et n'avait aucune envie de croire ce que Loan venait de dire.

Malgré la mutation qu'il sentait à présent, il engagea définitivement le combat contre les deux scientifiques face à eux, en particulier Hollander. Vengeance personnelle ? Peut être. Mais à ce moment là il voudrait évidemment s'occuper de Loan également. D'ailleurs aller savoir quel était le plus dangereux des deux.

« Christopher j'ignore ce que vous pensez de tout cela, ce que vous pensez de la materia de la Déesse, mais puisse le choix de votre camp vous apporter la Lumière ».

Le combat avait donc bien débuté. L'ex Soldat s'occupait principalement de Hollander même s'il continuer de surveiller Loan... et puis d'observer Chris. Ne sait-on jamais, peut être pourrait il retourner sa veste malgré tout ? Genesis tâchait cependant d'éviter cela en se montrant bien prêt à protéger le jeune chercheur. En espérant ne pas avoir à le regretter après.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Lun 15 Juin - 14:56

Il n'y avait pas à dire... il fallait essayer de rester calme et de ne pas lui en tenir rigueur, le pauvre homme était mal en point, mais parfois Genesis était vraiment déroutant ! Ce que Chris avait vu de son côté, c'était pour lui des personnes réelles et vivantes. Aucunement des fantômes. Les deux hommes étaient là, et il les “connaissait”... enfin d'une certaine manière. Qui ne les connaissait pas ? Chris n'aimait pas du tout se battre et il pensait en avoir déjà que trop fait en deux jours... Il voulait rentrer ! Rentrer ou ? Aucune idée... rentrer comment, ça c'était ce qui le préoccupait le plus à l'heure actuelle. Sortir d'ici et en sain et sauf si possible. « Ça finira donc jamais ?! Docteur Hollander ! Vous n'avez qu'à le faire vous même ! Laissez nous tranquilles ! Depuis quand combattre fait partie de notre travail?

Et petit ? Pour qui tu te prends ? Tu crois que tu vas m'apprendre mon boulot. Ahahahah! Laisse-toi faire... c'est pour le bien de notre cause commune!


Dans vos rêves! »

Mais Genesis et lui eurent encore des mots... et là dessus Chris n'avait rien à dire. Une chose attira quand même son attention, il avait dit son fils ? Non mais oh ! « Genesis a raison ! Comment vous pouvez vous prétendre père si vous pratiquez des expériences sur votre propre enfant ?! Vous n'avez aucunement le droit de prétendre à ce titre. Car il se mérite ! Mettre un enfant au monde ne fait pas de quelqu'un un parent ! » C'était la leçon de morale de Chris du jour... le moment parfaitement choisi, le sujet parfaitement maitrisé... lui qui avait grandi avec un père absent et qui n'avait pas d'enfant. Et le plus marquant et important n'était autre que : il ne devait pas chercher un moyen de partir d'ici ? Et puis l'avait-il entendu d’ailleurs.. ? Avec la rafale de coup qu'il se prenait... Je veux sortir d'ici, je veux sortir d'ici, je veux sortir d'ici !

Tout le reste se passa bien trop vite et tout était trop, simplement. Il devait bien y avoir quelque chose à faire... courir ? Deux pas plus loin il risquait de se prendre les jambes dans une de ces plantes bizarres... tiens, il aurait peut-être dû en prendre un peu... et Genesis il ne pouvait pas le laisser? Personne n'avait jamais dit que Chris était un homme très courageux. 'Tenez bon'... en voilà des mots bien sorti au bon moment. Chris tiendrait donc bon. De toute façon c'était ça ou mourir... ou pire encore, qui savait ? Avec ces deux là, il fallait même s'attendre à pire que la mort, c'était à craindre. Chris se concentra à nouveau pour lancer un sort, mais il ne tarda pas à être projeté en arrière par une violente décharge. Ah alors il aimait bien l’électricité, ce Loan ? Plus le temps de sortir le statut ou le rang ou la généalogie, on était pas dans un livre de Tolkien... Il fallait se relever et se battre pour sa vie. Rêvée ou pas, il le fallait. Alors, Loan, fils de... quelqu'un, professeur et on ne savait quoi encore; ah si... Bourreau, titre, rappelons-le, très honorifique. « Des vacances à Costa del Sol, voilà qui serait parfait après ça ! Comme au bon vieux temps... je vous offre un verre au bar que tiennent des amis de mes sœurs si vous voulez Genesis... quand tout sera fini. »

Mais Chris ne faisait pas que parler... il venait une nouvelle fois de lancer le sort de Gravité qu'il avait utilisé plus tôt, sauf que voilà ; il n'avait pas des ressources d’énergie magique infinie. Encore un sort et il était cuit ! Et ce n'était pas avec son arme qu'il allait venir à bout de ces deux fous. Genesis était mal tombé... mais il s'en sortait bien pour quelqu'un dans son état. « C'est donc ça... dans le temps les premières classes étaient de vrais héros, uh ? Allez Genesis ! Montrez leur ce que c'est un première classe. » Katina était pourtant pas mal... mais finalement, c'était tout son attirail qui était le plus impressionnant, non ? Cet homme là s'était forgé sa propre force et pourtant, il était loin d'avoir été gâté par les expériences dont il avait été l'objet.

Ce que Genesis avait dit par la suite fit lever un sourcil à Chris... qui perdit un peu de sa concentration, incident dont profita son adversaire pour l'attaquer à nouveau et l'effet de surprise n'en fit qu'un coup plus douloureux encore. La lumière? Chris resta à terre un moment de toute façon il pouvait très bien lancer son dernier (re)sort dans cette position. Bien que c'était un peu ridicule. Enfin, peu importait. Il sortit une potion, mais un sort lancé à nouveau sur sa main l’empêcha d'en boire le contenu. Il cria alors que sa main laissait tomber la potion... il était faible. Il lui restait une attaque, il l'avait utilisée hier. « Euh Genesis... je crois qu'il va falloir mettre le turbo, là ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Mer 17 Juin - 4:38

GenesisLe jeune scientifique avait essayé de raisonner Hollander et là il lui répondait avec cran. Ce qui plaisait énormément à Genesis, c'était une certitude.

« Christopher, je ne suis pas convaincu que vous ramènerez ce vieux fou à la raison...
- Fermez là Rhapsodos ! Vous ai dit clairement que vous n'êtes pas en position, vous n'ête pas capable de le comprendre ni de le remarquer ? Je pensais que les Soldats avaient cette intelligence. Je ne suis pas surprise cependant, si vous êtes un spécimen raté ! »

Non mais qu'est-ce que l'autre fou de Loan se permettait là ? Il eu cependant de la « chance » que Genesis était occupé avec Hollander. Puis, il était bien sûr évident que ce n'était pas ce fou natif de Spira qui allait lui donner une quelconque leçon comme... il avait déjà essayé de faire ? Euh oui, ça Genesis s'en rappelait bien, malheureusement. Mais là, il n'était pas ligoté. Il était libre de ses mouvements... même s'il était très malade, affaibli par sa dégradation cellulaire.

« Nous avions conçu Angeal, avec Gillian, sa mère, uniquement pour un but scientifique. Tout comme la façon dont Sephiroth a été conçu. Tu devrais comprendre, petit, que la science nécessite certaines expér... »

Cela était vraiment le discours de trop de la part de Hollander. Ce que Genesis n'avait aucune envie d'entendre ou plutôt de réentendre à propos de son meilleur ami... à propos de Sephiroth aussi. Parce que bon, même si le roux avait toujours été terriblement jaloux de l'argenté, ils avait été amis aussi. Et même si Sephiroth avait très mal tourné et qu'il était très probablement irrécupérable, Genesis s'en voulait pour ce qu'il s'était passé... même s'il n'avait pas forcément envie de faire à nouveau du copinage avec le Soldat à la Masamune. Au moins essayer de le raisonner ?
D'ailleurs, comment se faisait-il qu'ils étaient en froid en fait ? Que s'était-il passé ? Était-ce suite à l'incident de Nibelheim ou autre chose ? C'était assez étrange, encore. Le roux avait l'impression que cet incident ne s'était jamais passé en fait. Mais que s'était-il passé alors ?

Les réponses ne viendraient pas tout de suite en tout cas, surtout qu'il y avait d'autres questions en suspens, dont la Materia de la Déesse... et puis ce que Hollander venait de lui injecter. Qu'était-ce ? Quel effet cela allait avoir ?

« Vous n'aurez pas de nouvelles chimères et vous n'en deviendrez pas »

Malgré l'énergie étrange qui traversait son corps à présent, et se sentant encore trembler et fiévreux malgré tout, Genesis engagea donc le combat contre Hollander, le rouant de coups.
Il voyait aussi que Chris semblait hésiter un peu, ce qui lui fit froncer les sourcils... et encore plus quand il vit Chris victime d'une attaque de Loan... alors que le jeune chercheur venait de parler de... vacances ? À Costa del Sol ?
« Ah ? Pourquoi pas au Golden Saucer ? Oh encore mieux, le Village Glaçon... sauf si vous préférez vraiment le soleil ».
Que Genesis n'aimait pas forcément pas tant que ça au final. Euh non, sa peau n'aimait pas surtout. Bein ouais, comme toute peau de roux. Et se tartiner d'écran total ce n'était pas son truc non plus, cette espèce de substance grasse et qui colle après. Enfin bon si ce jeune chercheur l'aidait à s'en sortir, il faudrait bien le remercier après. D'ailleurs, est-ce que l'ex Soldat souhaitait cela ? Il n'en savait plus rien tellement il était embrouillé à mort. Par la dégradation... et puis ces scientifiques qui avait ricané à sa réponse. Non, ça ne l'avait pas perturbé mais énervé. D'ailleurs, pourquoi avait-il parlé du Golden Saucer alors qu'il avait le sale souvenir de s'y être paumé quand ses parents adoptifs l'y avaient amené quand il était tout petit. Après à savoir si c'était un vrai ou un faux souvenir. Si c'était une hallu ou quoi du à la dégradation ? C'est vrai quoi, d'où ça lui venait cette histoire ?

« Vous croyez vraiment que vous allez vous en sortir, pauvres f... »

Et un coup de Rapière dans les dents à Loan qui ne put finir sa phrase, avant de finir de neutraliser Hollander qui s'affala au sol comme une grosse crêpe. Il était sûr que cette fois-ci Genesis n'allait pas se laisser se relever. Non.

« Montrer ce qu'est un Première Classe ? Navré, nous n'avons que ce genre d'ennemi sous la main... Faites attention aussi ».
Parceque Chris s'était pris une attaque pendant que Genesis lui avait répondu. Une attaque bien méchante qui avait bien affaibli le jeune chercheur qui ne parvint même pas à prendre sa potion.

Le roux fronça les sourcils et alors que de sa main droite il brandissait sa Rapière vers Hollander, la lui laissant même au niveau de la gorge, il levait sa main gauche et une lumière apparu. Une lumière qui vint l'envelopper mais aussi qui vint envelopper Chris, lui redonnant quelque forces et de la protection.

« Le Don de la Déesse nous protège aussi »
Il avait dit ces mots sur un ton calme... qui se voulait rassurant ? Il était pourtant resté bien distant, comme à son habitude.
Il était pourtant évident qu'il avait voulu aider Chris.

Alors qu'il brandissait toujours sa Rapière vers Hollander à terre, Loan le visa avec son taser. Quelque chose que le roux ne pouvait pas permettre de laisser faire, ce qui pourrait redonner l'avantage à l'autre vieux scientifique.
Il bondit donc vers Loan, et d'un coup de Rapière bien placé, le désarma à nouveau, tandis que Loan parvint tout de même à lui envoyer un coup de poing... et Hollander essaya de se relever, péniblement, et sembla se concentrer... pour une attaque magique ?
Arrivait probablement le moment où il faudrait en effet faire attention. Les attaques lancées en situation de faiblesse étaient souvent plus douloureuses pour les cibles. Et là il se trouvait que les deux scientifiques ennemis étaient assez affaiblis, en particulier Hollander.
Cependant Chris paraissait aussi affaibli... Genesis l'était également. Mais lui c'était à cause de sa dégradation.

« Encore un peu d'effort on dirait. Le turbo comme vous dites. Vous n'avez plus de magie Christopher ? 
- Vous n'avez rien compris, c'est navrant pour un... ex Soldat ! C'est trop tard pour vous, vous le voyez bien, vous êtes en train de vous transformer !
- Ce n'est pas à vous que je parle »
Genesis avait donc envoyé balader Loan tout en s'efforçant de l'empêcher de récupérer son arme, avant de considérer à nouveau Chris... tout en surveillant les deux autres bien sûr.

« Venez donc rejoindre le Don de la Déesse vous aussi Christopher ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Jeu 18 Juin - 14:07

C'était vrai, les chances de ramener ces deux fous à la raison étaient quasi-nulles. Et les répliques qui suivirent de la part des deux n'avaient fait qu’énerver Chris un peu plus. QUI pouvait dire de telles choses avec un tel aplomb ? Non non non, il n'était pas d'accord. Chris lui, était d'avis de les laisser devenir ce qu'ils voulaient, ces deux là... tant qu'ils laissaient Genesis et lui tranquilles... On verrait le reste en temps voulu.

Genesis lui répondit quand même au sujet de Costa del Sol... en fait il avait dit ça car il allait toujours la bas en vacances. Mais au final, même un simple banc public avec une boisson en canette à Junon lui conviendrait à la perfection. « N'importe où, sauf ici ! » Chris en avait plus qu'assez de combattre... c'était vraiiiment pas son truc. On pouvait le faire participer à une débat d'idées, à un combat verbal tant qu'on pouvait. S'il fallait utiliser sa tête, ok... mais là, là s'en était trop pour son corps ! Il commençait à trembler et ça n'était pas bon signe. Surtout si ces deux dégénérés continuaient à parler simplement pour proférer des menaces ou des provocations. Quels genre de scientifiques étaient-ils ? Pas de la même école que Chris en tous cas !  Chris n'avait pas bien compris ce qu'avait répliqué Genesis au sujet des premières classes, mais il ne su pas quoi répondre. Il fallait juste en finir là, en finir et c'était tout.

« Oh... » Chris regarda la drôle de lueur qu'il y avait autour d'eux... il sembla retrouver un peu d’énergie. Ce n'était pas du luxe, mais ce n'était pas non plus tout à fait ça. Mais c'était sans doute aussi la combativité au sens strict qui lui faisait défaut. Donner des coups, utiliser une quantité d’énergie pour se défendre et empêcher les autres d'attaquer à nouveau... c'était pour lui contre productif. « Merci, Genesis. Mais je vous en prie... terminons ça au plus vite. »

La dernière phrase de Genesis venait de faire perdre totalement le fil à Chris... les uns avec leurs chimères, l'autre avec le don de la Déesse... ahhh s'en était trop ! Lui il ne voulait qu'une chose, que tout cela cesse ! Il voulait se trouver ailleurs, Genesis ne le voulait pas lui ? « Et le Don de la Déesse ne peut pas nous transporter loin d'ici ?! » Tout ce qu'il souhaitait c'était ça... La déesse ne l'écouterait pas, lui ? Il n'avait tué personne, il avait toujours essayé de respecter ce qui l'entourait... quoi qu'en pensent les autres... Je voudrais juste être ailleurs !!!

Chris n'en pouvait plus. Il ne voulait pas se battre! Il ne voulait plus se battre. Ces deux fous n'allaient pas changer d'avis... ni les mots, ni les coups ne leur étaient d'aucune aide... Chris était à nouveau assez faible pour sentir cette espèce de pouvoir étrange qu'il avait vu pour la première fois contre Odin, il laissait alors ce pouvoir prendre forme et lança son attaque sur les deux fous. c'était son dernier espoir d'en finir. Il vit l'image des deux fous se tordre sous ses yeux... mais qui savait si ça allait avoir le même effet que contre Odin et signifier la fin de ce combat là? Chris espérait pourtant même que Genesis et lui seraient aspiré par ce point et atterriraient à un endroit familier, au calme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Ven 19 Juin - 5:27

GenesisCes deux là avaient vraiment la bouche toujours grande ouverte... Et dire que Genesis avait souvent reproché de parler un peu trop par le passé. Mais lui, quand il l'ouvrait, c'était souvent pour parler de littérature et poésie, enfin surtout Loveless... des trucs qui n'intéressaient que lui. Le garçon un peu beaucoup sur son nuage quoi.
Mais l'essentiel était que même si le roux avait souvent un parler un peu sarcastique, ce n'était pas systématiquement pour être méchant, LUI... Même s'il était loin d'être tout innocent, vu certaines choses qui s'étaient déroulées.

« Banora est un village agréable aussi vous savez... normalement... quand il n'y a pas de trouble-fêtes ».
Pourquoi ne pas prendre un verre à Banora en effet ? Surtout dans l'état où le village était... redevenu ?

« À part que... ton village est... détruit... à présent... à cause de... toi... imbécile ! »
Oui ? Même dans cet état Hollander arrivait encore à l'ouvrir ?
Non mais il n'allait plus l'ouvrir longtemps puisque Genesis lui porta le coup ultime en même temps qu'il cogna encore sur Loan dans un même mouvement de main, juste avant d'être remercié par Chris.

« De rien, il faut bien ça pour se battre, n'est-ce pas ? »

Encore plusieurs sorts et coups échangés et les deux gros tas de scientifiques furent... à terre...
Le roux, qui avait laissé sortir son aile de feu à ce moment là, resta muet quelques instants et quand il commença à ouvrir la bouche pour répondre à Chris, il fut stoppé en voyant... en voyant... Euh ? Les deux avaient disparu, ce qui était possible s'ils se changeaient poussière de cristal mais... D'où sortait cette paire de Mogs moustachus qui frôlèrent Chris et Genesis – l'un d'entre eux lui donnant un coup de baguette au passage... stoppant apparemment les effets de ce que Hollander lui avait injecté ? Mais ne le guérissant pas, hélas... – et qui filèrent hors de la grotte en couinant « Kupoooo ! Kupopoooo ! ».
Peut être avaient ils fait quelque chose à Chris que le roux n'avait pas vu aussi ?

En tout cas, voilà encore quelque chose qui allait encore secouer les méninges du pauvre roux et probablement celles de Chris. L'ex Soldat avait envie de suivre ces deux Mogs, mais il n'allait pas laisser le scientifique ainsi. En plus c'était lui même qui l'avait amené là, dans ce pétrin.

« Apparemment non, en revanche il semblerait que nous soyons à nouveau tranquille... pour accéder au Don de la Déesse donc. À votre avis, qu'ont-ils fait avec cette matéria ? »
Il ne posait pas sa question sur un ton mauvais mais il était las. La dégradation était toujours là à l'affaiblir... même si le sort qu'il s'était lancé lui avait fait un peu de bien, ainsi que son aile de feu qui avait fini par sortir. Fort heureusement Loan était trop faible lorsqu'elle était sortie. Enfin heureusement... à savoir comment Chris, lui, réagirait à la vue de cette aile ? Pour le moment Genesis préféra laisser le bénéfice du doute au jeune chercheur mais si celui-ci venait à poser la question, allez savoir comment le roux réagirait...

« Je sais que vous seriez bien mieux dans votre laboratoire... mais là... navré, ça ne va pas être possible... »
Parce qu'il était bien visible qu'il était fatigué et mal.
« Ah mais on dirait qu'ils ont improvisé un laboratoire là ». C'était un peu vrai d'ailleurs.
Mais ce ne fut pas vraiment vers les outils de laboratoires que Genesis regarda mais la Materia qu'il vint toucher d'ailleurs, et déconnecter de l'appareil qu'ils y avaient branché. Pourtant il s'avérait malheureusement que toute l'énergie de la pierre avait en effet était pompée. Mais encore ? En avait-elle eu en fait... dans cette dimension ? Les matérias n'étaient plus sensées avoir de pouvoir après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Dim 21 Juin - 20:52

Voilà, c'était tout Chris ça.... parler de tout et de n'importe quoi pendant un combat. Façon de se détourner de l'ennui que cela lui procurait ? En tous cas... il rêvait de sortir de là. Tout et tout le monde avait pour fâcheuse habitude de l'emmener dans des grottes où il fallait combattre en ce moment. Enfermé dans le noir avec aucune porte de sortie. L'histoire de sa vie ? Non ! Il n'en était pas question. Il fallait sortir d'ici. En fait ce qui avait dégouté Chris le plus dans toute cette histoire et qui l'avait mené à ressentir ce profond sentiment de raz le bol, c'était aussi que toute cette histoire n'était absolument pas logique. Ce qu'il voyait et ce que les personnes qu'il avait face à lui racontaient s'opposait systématiquement. On disait les parents de Genesis morts et tués par lui même, il avait vu sa mère il y avait quoi ? Une heure ? On disait le village détruit... mais il était parfaitement paisible en surface. A part s'il y avait eu l'attaque d'une armée de 10000 hommes entre temps... Alors au bout d'un moment à entendre ces mêmes inepties, le jeune homme n'y comprenait plus rien et ça l'ennuyait vraiment. On dirait qu'ils voulaient tous tout faire pour qu'il se croit devenu fou.

Genesis n'eut pas le temps de répondre à sa questions sur sa déesse, que la situation changea brusquement. Les deux zozos avaient disparus... rien que ça ! Et chose qui n'était pas pour rassurer Chris même si elle était loin de l'effrayer, la nouvelles donne était aussi déstabilisante que les deux scientifiques qui lui tapaient sur les nerfs. Des Mogs, qui ressemblaient un peu à ceux du tournoi d'ailleurs. Mais ils étaient peut-être un peu plus touffus.. ? Bref, ils venaient d'arriver en galopant devant eux... Chris regarda Genesis... l'air de se dire “mais qu'est-ce qui se passe encore ?!” et ils avaient disparus plus loin après avoir tapé sur la tête de Genesis avec un bâton. « Euh... attendez...  sans blague... je vais finir par y croire, que je deviens fou ! Genesis... vous n'avez pas l'air de réagir... vous trouvez vraiment ça normal ce qui vient de se passer ? ».

Et concernant l'aile... Chris la regarda du coin de l’œil. Toisant sa potentielle dangerosité, mais après ce qu'ils venaient de traverser là, Genesis n'allait pas l'attaquer une nouvelle fois, quand même ? « Tranquille... j'ai presque oublié ce que ce mot veut dire depuis quelques temps... enfin... Je ne sais pas ce qu'il ont pu en faire. Je ne suis pas du tout un spécialiste des Materias. Et je me demande encore comment ça se fait qu'il puisse y avoir ce qui ressemble beaucoup à la Rivière de la Vie, qui coule par ici. Mais si c'est bien le cas, alors peut-être que ça peut nous aider ? »

Chris tendit sa main à Genesis pour qu'il lui donne la Materia. « Je peux ? » Si ces deux malades avaient pris et manipulés cette Materia, alors pourquoi lui ne pourrait pas jeter un œil ? Il l'observa leva les yeux quand le roux devenu gris s'adressa à lui : « Oh, au point où nous en sommes... Dites moi Genesis, » continua-t-il alors qu'il observait toujours la Matéria, « qu'aviez vous fait pour guérir la première fois ? Cette Materia a l'air aussi inertes que sont devenues les autres après la fusion des mondes. Mais... peut-être que... »

Chris ressortit de la pièce en vérifiant bien entendu qu'il n'y avait pas d'autres troubles-fêtes comme les appelait Genesis. Il s'approcha du fluide qui coulait et y plaça la pierre inerte... Il regarda Genesis. « Bon comme je dis toujours, autant commencer par le plus évident... même si c'est un peu simpliste parfois... » Peut-être que les Materia pouvaient se recharger ? Sinon... « J'ai déjà pensé à autre chose... c'est ici que cette Materia s'est cristallisée, vous pensez ? Car si c'est le cas... ça veut dire qu'ici les conditions étaient réunies pour qu'elle se forme alors peut-être qu'il y en a d'autres avec le même pouvoir qui se sont cristallisées ici ? » Il faudrait alors passer l'endroit au peigne fin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Mer 24 Juin - 4:41

GenesisVoilà encore quelque chose qui donnait bien mal de tête. Sérieux, après les deux scientifiques fous furieux... une paire de Mogs. Plus moustachus que les autres ceux-là. Et Chris qui reprochait presque à Genesis de ne pas réagir alors que le pauvre roux sentit encore plus le mal de tête. Parce que c'était possible à ce stade ?

« Je méditais, Christopher. Sur le Don de la Déesse, et puis ce que viennent faire ces Mogs ? J'espère qu'ils ont rattrapé ce qu'ils m'ont fait ».

L'ex Soldat, un peu furibond, fronça les sourcils et par réflexe il regarda ses mains... qu'avaient bien l'air de mains d'adulte. De toute façon il sentait bien qu'il ne nageait pas dans ses vêtements, qu'il pouvait bien marcher dans ses bottes, et qu'il ne perdait pas son pantalon. Qu'il avait un corps d'adulte quoi.

« J'avais bien l'air d'un enfant avant, vous n'aviez pas vu ? »

À savoir comment Chris aurait pu voir, puisque dans le rêve Genesis l'avait n'a pas eu l'apparence d'un enfant. Pourtant il avait bien cette impression à présent. À avoir l'air de quand il avait dix ans.

Il se prit la tête et râla à nouveau à cause de la douleur.

« Qu'est-ce que la normalité pour vous Christopher ? Le Don de la Déesse ? Et quant à être fou... vous ne l'étiez pas déjà ? »
C'était reparti pour s'emmêler les pinceaux complètement et dire des trucs qu'il ne contrôlait pas tout à fait. Déjà à la base Genesis n'était pas peintre, il était poète plutôt. Et il était sûr que dans le rêve, il allait encore moins peindre avec les pinceaux emmêlés ce n'est pas très pratique.
« Vous avez oublié ce qu'est être tranquille ? Ah... »
Suite de l'emmêlage de pinceaux.

« Comment il se fait qu'il y ai encore la Rivière de la Vie, hmmm vu l'époque... Enfin là faudrait savoir quelle date on est. Hmmm... En tout cas quelle que soit la date, j'ai besoin de vite retrouver... le Don de la Déesse ».
Ses derniers mots étaient las. Comme s'il n'en avait vraiment plus pour longtemps.
Il eu encore la force de tendre la Materia à Chris quand même... tout en le surveillant quand même du coin de l'oeil.

« Inerte vous dite ? Mais qu'ont-ils pu prendre avec leur appareil alors ? D'ailleurs que pensez vous que Hollander m'a injecté »

Las, vraiment las, l'ex Soldat fut forcé de s'assoir par terre, à nouveau, sentant les forces le quitter à nouveau.
« Pour guérir la première fois, j'avais absorbé l'énergie de cette Materia. Je m'étais transformé du coup. Pour devenir encore plus... monstrueux... aux yeux de certains. Alors que j'étais tout simplement lié à la Planète. Je dois dire que pendant un laps de temps, j'ai l'impression que c'est plus elle qui m'a contrôlé, donc je ne me rappelle pas de tout. Je sais que j'ai combattu. Quand je suis revenu à moi, j'étais guéri et j'ai combattu un autre Première Classe... encore... même que je n'avais pourtant pas repris mes forces ».

Il ferma les yeux quelques secondes et soupira. Ces souvenirs n'étaient pas tous très agréables tout de même. Ce sentiment de faiblesse, il n'aimait pas cela du tout.
« Après ce combat j'ai vu... la Rivière de la Vie... la Déesse. Je voulais la rejoindre mais... »

Il se tut et ferma encore les yeux se demandant... mais pourquoi avait-il parlé autant ? À un gars qu'il ne connaissait pas tant que cela en plus. Ce n'était pas le genre de chose qu'il confiait franchement.

Genesis resta ainsi un laps de temps avant de se relever très péniblement et de suivre Chris qui se mit à la recherche d'une autre Materia de la Déesse après avoir essayé de recharger celles qu'ils avaient sous la main.

« Vous essayez de la recharger ? En tout cas c'est bien ici qu'elle s'est cristallisée, elle n'aurait pas pu exister ailleurs. À ma connaissance il n'y en a pas d'autres, mais cherchez d... »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que l'appareil qu'il avait déconnecté de la Materia se mit à grésiller et à faire quelques étincelles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Jeu 25 Juin - 8:01

C'était bien le moment tiens... tout ça se passait... et Genesis « méditait »! Il se prenait pour Flynn? « Tu joues avec ma zénitude, bonhomme. » Deux personnalités différentes, en effet. Si Genesis allait se demander de quoi il parlait et si Chris s'était mis tout à coup à le tutoyer... ce n'était pas le cas. Il avait juste sorti cette réplique de film, comme ça. C'était assez naturel. Comme le fait de méditer chez Genesis surement.

« Eh bien excusez moi de vous déranger pendant votre méditation, mais je demandais... vous savez, au cas où je devais me mettre à fuir cette situation qui devient de plus en plus bizarre. Et que voulez vous dire par « ce qu'ils m'ont fait »? » Chris regardait Genesis avec un regard un peu inquiet, un peu interrogateur... un peu insistant. Et il dû se retenir énormément de ne pas rire à la tête de Genesis lorsqu'il sortit qu'il avait l'air d'un enfant « avant ». Il regarda ailleurs un moment et s'éclaircit la voix pour ne pas montrer son hilarité. Est-ce qu'il devait entrer dans le jeu pour ne pas mettre l'ex-SOLDAT en colère? Heureusement pour Chris, malheureusement pour Genesis, il n'eut pas à répondre. Vu qu'il venait d'avoir une nouvelle crise de douleurs et de reprendre sur la normalité cette fois. Bon là c'était plus facile de répondre: « Là, en l'occurrence, je voulais savoir si c'était courant dans votre vie. Les attaques de fous furieux, les Mogs...  » Il s'arrêta car franchement, là il était à nouveau sur le point de rire. Ce qui n'était pas du tout la chose à faire face à ce pauvre Genesis agonisant. Enfin, c'est là ce que disaient les codes de cette société. En vérité, s'il se mettait à rire de la situation lui aussi, ça ne lui ferait pas plus de bien que de mal?

Mais en fait, il ne put se retenir lorsque Genesis se mit à lui demander s'il n'était pas déjà fou! Alors ça! « Ah.. si vous avez peut-être bien raison, j'étais sans douté déjà un peu dérangé... mais je pensais pas à ce point là! » Chris émit un soupir après ce petit rire, plus nerveux qu'autre chose, mais ça montrait bien à quel point le rire était un bon remède, vu qu'il se manifestait lorsque nous étions nerveux. Puis oui, tranquille, il avait presque oublié la signification de ce mot. Dans un labo, on est tranquille. Dehors... il y a toutes sortes de problèmes impossible... à résoudre. De réactions qu'on ne comprenait pas et de situations gênantes. Mais finalement, il continua d'écouter Genesis dérailler toujours un peu plus et se décida enfin à essayer de faire quelque chose. Examiner la Materia était un bon commencement, pensa-t-il. Genesis la lui tendit finalement sans broncher. C'était mieux ainsi, bien sur. Le docteur riait, mais en fait il avait de la peine pour Genesis...

« Qui sait ce que ce vieux fou vous a fait!? Si seulement je le savais. Je crois que ça a empiré votre état, dans tous les cas. On va voir ce qu'on peut faire... alors alors... » Chris avait aussi demandé à Genesis ce qui l'avait guéri mais il aurait vraiment dû répondre bien avant, au lieux de lui dire qu'il verra, parce que son explication était tout sauf claire actuellement. Ce que Chris retenait de son explication c'était la première phrase... il avait absorbé l'énergie de la Materia. Alors cherchons à recommencer. En espérant qu'il ne se transforme pas en monstruosité comme il avait précisé. Eh bien c'est pas gagné, gagné!

Le jeune homme essayé d'abord de recharger la Materia... eh.. c'était une chose à tenter comme une autre. Puis il laissa la Materia en place dans le courant et se redressa pour parler à Genesis. « Pourquoi pas? De toutes façon nous n'allons pas perdre de temps, allons chercher, si une autre Materia s'est cristallisée ici, c'est peut-être notre... uh, votre chance. » L'ex-SOLDAT ne finit pas la phrase qu'il avait commencée, que l'appareillage qu'il y avait sur la Materia se mit à grésiller. Chris s'approcha et jeta un œil à cette machine. Puis son regard s'étendit sur le laboratoire improvisé. C'était vrai... Genesis en avait parlé. « Bon, peut-être que finalement, on devrait se concentrer un peu sur cet endroit. Si jamais ils avaient vraiment retiré l'énergie de cette Materia... alors nous devrions trouver un moyen de l'utiliser, car c'était bien leur intention, non? » En fait, le jeune chercheur n'attendit pas que Genesis lui réponde et cherchait déjà comment faire. Tout était un peu en désordre. Il ne savait même pas vraiment l'expliquer mais il pensait que c'était tout à fait l'œuvre du docteur Hollander. L'autre n'avait pas une tête à mettre le bazar sur sa paillasse, plutôt le contraire. Il avait l'air pointilleux... il était difficile de comprendre comment les deux hommes avaient pu faire équipe sur ce coup.

Il entreprit de ranger très rapidement ce qu'il y avait sur la paillasse. Parce qu' « On ne peut rien trouver dans un désordre pareil. » Il retourna des feuilles, des outils qui avaient pu servir à fabriquer ce prototype... mais qui étaient ces hommes? Est-ce qu'ils avaient eu l'aide de quelqu'un pour construire cette chose? Où étaient les plans? « Je n'avais jamais entendu parler d'une telle machine. S'ils l'ont construite pour l'occasion, j'aurai bien aimé en trouver des plans... mais... je n'en vois pas. Vous pensez qu'ils vous attendaient ici? Mais comment ils savaient que vous viendriez? Vous aviez prévu tout... Vous aviez prévu tout ça Genesis? Et vous m'avez emmené ici? » Chris continuait à chercher quelque chose d'utile malgré tout. Au pire, il faudrait se pencher sur l'autre option, qui était de chercher une nouvelle Materia par ici. Il pensait que trouver les plans pouvaient l'aider à comprendre comment cette chose fonctionnait. Et peut-être alors ils pourraient déverser l’énergie accumulée sur Genesis? « Aidez moi à chercher, si on trouve les plans, peut-être qu'on pourra inverser le processus. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Lun 29 Juin - 0:40

GenesisLa zénitude... qui des deux en avait le plus ? Chris, puisqu'il en parlait ? Ou Genesis vu tout le temps qu'il passait à méditer ? L'autre question du roux était... euh le scientifique se mettait à le tutoyer, enfin à s'adresser à lui bizarrement. Le roux n'avait rien contre le fait qu'on le tutoie ou quoi, mais là, d'un coup, c'était juste bizarre. En même temps... qu'est-ce qui n'était pas bizarre dans cette aventure ?

« Je doute que vous puissiez fuir cette situation... Il se trouve qu'on ne contrôle pas grand chose... Une épreuve de la Déesse peut-être. »

Il soupira et jeta un coup d'oeil vers ses mains tremblantes avant de regarder Chris à nouveau, voyant sa drôle de tête, pendant que lui ne montra rien à part un froncement de sourcils.

« Ce qu'ils m'ont fait, je viens de vous le dire, ils m'ont rendu enfant... J'ignore la raison... mais je continue à méditer à ce sujet... entre autres... Vous n'allez pas me dire que vous n'avez rien vu ».
Parce que Genesis était convaincu que Chris l'avait vu ainsi, il ne savait même pas pourquoi.
« En tout cas autant des fous furieux comme vous dites, j'en ai vu d'autres... autant des Mogs... c'est bien la première fois que je vois ce genre de créature attaquer... à part pendant le tournoi... Ces deux là étaient liés à la NeoShinra, pour sûr... Ils se sont servi... des résultats du tournoi... pour faire des expériences sur des Mogs ».

Furibond, l'ex Soldat se leva. Avec difficulté mais il se leva... et envoya une boule de feu dans la direction où les Mogs étaient partis. Cela lui permit d'ailleurs de ne pas voir Chris à deux doigts d'éclater de rire, à la grande chance du scientifique.
Malheureusement, ce moment debout ne pu pas durer bien longtemps pour Genesis puisqu'il du se rassoir... au moins où Chris finit par lâcher son rire.

« Trouvez-vous cela drôle Christopher ?... Vous devez être bien dérangé en effet »
L'ex Soldat avait froncé les sourcils et son expression s'était bien assombrie. Non, il n'avait pas envie de rire lui ! D'un coup il regrettait même de lui avoir tendu la Materia de la Déesse et était prêt à la lui reprendre des mains. Le soucis était qu'avec seulement cette Materia Genesis ne pouvait rien faire, et puis il était forcé d'avoir la science de Chris pour le sauver.

« Je sais et sens bien que ma dégradation à empiré ».
Il soupira et leva la tête tout en fermant les yeux un instant... avant de fixer le scientifique d'un air mauvais et de lever la main gauche comme s'il allait lancer une boule de feu.
« Et il se trouve que ça vous fait rire... Il se trouve que mon état dans tous les domaines soit... signe de chance pour vous ».
Parce qu'il n'avait même plus de ressources pour lancer une quelconque magie... et n'avait pas d'Ether.
Bien entendu il n'allait pas laisser sa main gauche bêtement levée ainsi... il la plaça sur sa poitrine, avant de la lever au ciel, citant alors un peu Loveless.

« Il n'y a aucune haine, seulement de la joie,
Car la déesse te protège
Héros de l'aurore, guérisseur des mondes.
Des rêves de lendemain hantent l'âme blessée.
Tout honneur est perdu,
Les ailes sont arrachées, la fin est proche »


L'ex-Soldat se releva une nouvelle fois, toujours plus péniblement et assez peu convaincu en réalité de l'existence d'une autre Materia. Mais bon pourquoi pas.
À part que les recherches ne durèrent pas bien longtemps à cause de l'alerte causée par la machine.

« Est-ce que c'est vraiment du à l'énergie de la Materia ce phénomène ?... Cette machine me fait penser à celle que j'ai vu dans le temple de Besaid... Celle qui a servit à... ramener une Chimère. »
Il lui semblait surtout. Il n'en était même pas sûr. D'ailleurs allez voir la logique là dedans. Les Materia et les Priants ce n'était pas du tout pareil.

« J'avais prévu de revenir à Banora... un jour. Mais comment tout cela est lié... Je n'avais pas pensé refaire une dégradation »
Enfin, si il y avait pensé... quand Loan l'a torturé...

Portant une main à sa tête, Genesis aperçu tout de même une liasse de papier un peu plus loin au sol.
« Là. »
Cependant une des feuilles était moitié effacée, et semblait ne pas être lié aux autres. Il y voyait dessus juste quelques mots : « créée », « énergie », « artificielle », « Projet G », « Priant »

Ramenant les feuilles à Chris, il repassa près de la machine qui grésillait toujours. Un peu trop près peut être ?
Le grésillement se fit plus aigu et plus rapide, et une lueur apparu. Suite à un espèce de 'clac', la lueur se diffusa autour de la machine, entrant en contact avec l'ex-Soldat, le paralysant au passage. Un peu comme s'il était parcouru d'un courant électrique...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Jeu 2 Juil - 21:52

Genesis n'avait pas l'air d'avoir compris la référence de Chris. Oh, vrai qu'il n'avait pas l'air de regarder beaucoup de films... encore moins de ce genre. Les délires de Genesis commençaient à vraiment ennuyer le docteur. Là, pour cette fois, juste pour cette fois, il aurait aimé avoir une baguette magique pour que Genesis cesse de se dégrader et qu'il reprenne enfin ses esprits... quoique... qu'est-ce qui lui disait qu'il n'était pas fou de base? C'est vrai, il n'en savait rien après tout. « Je n'ai pas l'intention de me laisser faire! On va trouver le moyen de vous réparer et de sortir d'ici. Je vais étouffer dans un endroit pareil. » C'était bien connu, Chris avait horreur que les choses lui échappent. Et il en avait marre des délires... c'était quoi cette histoire d'enfant. Là c'était vraiment n'importe quoi! Si bien qu'il ne répondit rien à Genesis sur la question, c'était ça, ou alors il ferait un scandale!

Surtout que voilà maintenant qu'il s'attaquait à critiquer son travail?! Oh... il fallait beaucoup de tempérance à Chris, mais il était parvenu à se calmer en regardant le fluide turquoise s'écouler sur la Materia inerte. Et en plus, que dire des impulsions de Genesis à lancer des boules de feu partout..? Il avait vraiment l'intention de tuer des Mogs pour un coup de baguette sur la tête? Mais cette énervement était sur le fil avec une grande hilarité. En fait Chris était, comme il savait souvent l'être, en équilibre précaire entre deux sentiments complètement opposés. L'hilarité avait quand même fini par l'emporter. Malvenue, surement. Mais si Genesis était en mesure de faire preuve d'un minimum de raisonnement, il comprendrait bien que Chris n'était pas vraiment le plus dérangé des deux pour le moment. En temps normal, il ne dit pas! « Genesis je vous arrête là. Vous savez très bien que je ne ris pas à cause de votre état, mais plutôt car... oh non... laissez tomber, vous ne comprendriez pas. » Le jeune homme était même blasé des menaces de Genesis... et franchement, il en avait de plus en plus pitié. A quel point on devait être arrivé en désespoir pour devoir menacer les gens au lieux de se montrer simplement gentil, serviable et honnête et s'attirer naturellement leur sympathie. Il se contenta de faire un signe de négation de la tête tout en soupirant alors que Genesis citait encore Loveless avec son air théâtral. Et c'est bien à mon grand désespoir que je ne contrôle pas grand chose.

Ce fut un soulagement gargantuesque lorsque la machine se mit à grésiller, finalement. Sauf qu'une nouvelle fois, l'ex-SOLDAT avait « oublié » ce qui était important. « Pourquoi vous n'avez pas commencé par ça?! Et que savez-vous de cette machine en question? Comment voulez-vous que je travaille efficacement si vous me cachez le plus important. » Chris se mit à fouiller encore une fois frénétiquement dans les papiers... « Ahhh!!! Pourquoi j'ai pas fait plus de recherches sur Spira?! Ces histoires de Chimères et de Priants!!! »

C'était tout à fait logique pour une bande de fous de ne pas ranger leur « labo » tiens... des papiers intéressants, Genesis venait d'en trouver où? Mais par terre, bien sur! Pourquoi pas comme paillasson? Chris attrapa les papiers... « Illisible! C'est simplement illisible! » Le jeune docteur en avait marre, bon, ça faisait bien longtemps que c'était le cas, en fait, mais il était depuis lors aussi stable qu'une girouette un jour de tempête!

La machine s'emballa finalement pour décharger son énergie sur Genesis... Chris ne savait pas vraiment quoi faire. Il resta figé. Il voulu aider Genesis, mais lorsqu'il approcha sa main, il sentit comme un coup de courant qui lui fit retirer sa main aussi vite qu'il avait voulu l'approcher. Il n'y avait rien à faire. Il ne voyait pas grand chose qui puisse l'aider dans la pièce. Mais il essaya d'utiliser les dernières ressources en magie qu'il lui restait pour lancer un sort de gravité sur la machine, assez pour la détraquer surement.

Le silence se fit à nouveau dans la pièce. Genesis était libéré de la lueur et la machine avait cessé toute activité pour le moment. Chris s'approcha alors à nouveau de Genesis. Le soutenant tout en poussant un énième soupir. « Vous allez vraiment finir par me rendre malade, Genesis. Dites moi que c'est terminé... par pitié. » Que cet homme redevienne roux... que ce cauchemar se termine. Si une bonne fée passait par là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Sam 4 Juil - 18:09

Genesis« J'ignorais que vous étiez claustrophobe... Étrange pour un scientifique enfermé la plupart du temps... dans un laboratoire ».
Genesis accompagna sa petite pique d'un petit sourire narquois, malgré son état de grande fatigue, avant de reprendre un air sérieux.

« Aussi... vous réparez les gens maintenant... Je ne suis pas vraiment humain... mais un monstre est considéré... comme une machine ? »
Pourquoi avoir dit cela... c'était sortit de la bouche de l'ex-Soldat sans qu'il ne le contrôle vraiment... avant que Chris ne se mette à rire... celui-si soutenant à Genesis que ce n'était pas à cause de son état.

« Vous pensez donc que je ne comprendrais pas votre humour... Christopher... Certes, nous n'avons probablement... pas le même le même humour... je l'admets. Mais si vous voulez... garder cela pour vous... c'est bien dommage. »
Genesis pouvait être considéré comme quelqu'un de lunatique et il n'était pas axé sur l'humour. C'est vrai. Mais de temps en temps ça ne pouvait pas faire de mal non ? D'autant qu'il n'y était pas hostile non plus. Avec Angeal, son ami d'enfance, il en avait eu l'habitude. Parce que malgré ses airs sérieux et droits, Monsieur Honneur bein il aimait assez plaisanter aussi !

L'ex-Soldat n'en attendit donc pas plus de la part du scientifique et glissa sa citation avant de s'intéresser à la machine, en même temps que Chris fouillait les papiers et se pestait sur le fait qu'il n'avait pas fait de recherches sur Spira.
« Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire... Je ne sais rien de cette machine en question... J'ai juste vu une machine ressemblante... utilisée pour recréer leur chimère nommée... Valefore... Je ne vois pas pourquoi j'aurais commencé... par cela. Je tiens à vous rappeler... Christopher... que c'est Vous le scientifique... normalement ».

Aller, encore une petite pique pour la route. Du grand Genesis quoi.

Enfin là il n'allait pas pouvoir titiller le scientifique bien longtemps car là ce fut lui qui fut titillé... par la machine. Plus que ça même. Une machine de torture peut-être ? En tout cas il ne voyait plus rien, pas même ce que Chris faisait. Et ne contrôlait encore moins ce qu'il se passait. Il était comme pris dans un piège.
Ne lâchant rien au début de l'effet, il ne put réprimer un espèce de râle de douleur à cause du courant électrique... Puis un râle plus fort et plus vif lorsque le scientifique utilisa sa magie sur la machine.
C'est que le sort sembla en effet avoir un effet sur la machine qui sembla emprisonner encore plus Genesis, mais en le plongeant aussi également dans un espèce de halo de lumière tellement plus puissant – plus que la lumière solaire – d'un coup, que Chris ne vit rien pendant quelques secondes. Enfin il ne vit pas le Soldat.

Ce fut lorsque l'effet du sort sembla avoir finit son effet sur la machine que tout s'arrêta... et heureusement que le scientifique fut présent pour soutenir Genesis puisqu'il était tombé inconscient. Mais roux à nouveau !

Enfin... inconscient... ou ailleurs ? Au bout d'un petit moment, ses lèvres bougèrent, et ses yeux semblaient bouger aussi sous les paupières.
« E...miiii... où... est-tu... E... Miii... nerva... »
Était-il vraiment inconscient ? Était-il là ? Avait-il eu quelques circuits grillés lui aussi ?
Bon, lui, en tout cas, il ne pouvait même pas espérer que Chris s'abstienne de lui faire du bouche à bouche – c'était là quelque chose qu'il réservait pour la gente féminine (enfin certaines surtout) – puisque il ne savait pas trop ce qu'il se passait à part avoir l'impression d'avoir plusieurs essaims d'abeilles autour de lui. Bien que ces essaims semblaient commencer à s'éloigner, même s'il se voyait encore sous un plafond stellaire. Sans doute rêvait-il qu'il dormait. Original n'est-ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   Jeu 9 Juil - 17:13

Claustrophobe ? Il y a petits espaces et petits espaces étrangers et hostiles... là devinez lequel c'était ? Enfin, ça se voyait que Genesis ne connaissait plus vraiment les locaux de la ShinRa ! Et il était vraiment à cheval sur les mots, allant même jusqu'à se comparer  à une machine pour un mot que Chris avait utilisé sans faire attention. Et après il n'avait pas de quoi douter de son sens de l'humour avec ça ? Parce qu'en fait, il l'avait dit avec grand sérieux. « Vous voulez savoir ce qui me fait rire ? La situation grotesque dans laquelle nous sommes ! Et ça va de mal en pis ! »

Et voilà qu'il ajoutait une couche de sarcasme... si ils pouvaient le vendre à bon prix,avec tout les sarcasmes sortis depuis quelques heures de chemin ensemble, les deux hommes seraient riche très bientôt. Chris se contenta de l'ignorer ; enfin... en apparence Il me cherche vraiment, celui-là.

Seulement quelque chose arriva. Quelque chose de particulier, mais qui allait faire avancer leurs petites affaires, enfin. L'ex-SOLDAT était pris dans une espèce de champ de force qui émanait de la machine qui était accrochée à la Materia un peu plus tôt. Et ça avait l'air douloureux... Chris avait bien tenté de faire quelque chose directement, mais la petite décharge qu'il avait pris l'en avait dissuadé, il fit donc appel à la magie. Ce qui sembla augmenter la douleur de Genesis, mais s'il voulait que ça s'arrête, il fallait bien tenter le tout pour le tout ! Alors il continua jusqu'au craquement de la machine, après avoir été momentanément aveuglé. Lorsque tout s’arrêta, Genesis tomba, inconscient. Chris eu à peine le temps et la force de l’empêcher de se ramasser par terre. Il n'était plus gris... mais redevenu aussi roux qu'il était au tournois ! Chris accompagna sa descente à terre. Prenant une pile de papiers pour y poser sa tête. « Et je fais quoi maintenant, moi ? »

Genesis murmurait dans son sommeil. « Eminerva ? Quel drôle de nom... Genesis... Genesis ?! » Chris le secoua donnant des coup sur son épaule. « Genesis !!! bon... ça ne sert à rien... voyons... »

Chris ne se souvenait pas de ce qui s'était passé après ça... il s'était juste trouvé là, au point de départ. A Midgar. Ils allaient voir une représentation de Loveless. Chris riait, comme si tout ce qui venait de se passer ne s'était jamais produit. Et comme s'il était redevenu cet adolescent qui allait aux spectacles avec ses sœurs. Bah oui... on a pas tous eu une adolescence rebelle et “cool”.

« Ah, enfin... ils nous ouvrent. » Chris avançait vers le porte, mais au moment de la passer, la luminosité changeait du tout au tout. La porte venait de s'ouvrir sur la plage. Une plage qu'il reconnaissait bien. Des tables étaient dressées... « Ah, voilà, je pense qu'ici ça sera parfait ! Aaaaaaaaaaaaaaah !!! Ca fait des années que je n'ai pas pris le temps de venir ici. J'y venais chaque hiver avec ma mère et mes sœurs. L'été c'est beaucoup trop fréquenté. » Oui, il parlait normalement... Un peu trop normalement, en fait. Car c'était bien en compagnie de Genesis qu'il était.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Douloureuses ombres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douloureuses ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Horde] La Reflexion des Ombres
» Les Ombres d'Esteren, JdR en cours de réalisation...
» Présentation de Frère des Ombres
» [Fan-fiction] Chronique des ombres
» Jeux d'Ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Le Paradis des Chocobos-