Salut
Accueil

Partagez | 
 

 A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Chaos
Modo à la retraite!

Modo à la retraite!

avatar
Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Dim 23 Aoû - 17:20



Winry gagne 200 Gils, Vincent gagne 250 Gils!

Winry
passe niveau 3 !





Vincent et Winry empruntent la Route de la Gorgone

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Mer 2 Sep - 0:18

Terra et Kagura viennent du village de Dali




Malgré les déboires de la veille avec des oiseaux lorsque le duo se rendait à Dali, cette fois-ci le trajet fût bien plus calme. Il y avait eu bien sûr quelques volatiles indécents, toujours prêts à foncer tête baissée sur de pauvres voyageurs, mais c'était très loin de la horde qu'ils avaient eu à affronter. Encore une fois, le passage à la porte Sud se passa sans trop de problème et ils purent rejoindre le côté de Tréno sans grand mal. L'heure de rencontrer la reine d'Alexandrie, dirigeante d'Héra, s'approchait à grand pas, et à mesure que le temps s'écoulait, le stress s'accumulait en Terra comme une pastèque se gave d'eau.

Le trajet aérien, à bord de l'aéronef, se passa sans grand mal lui aussi, bien plus court que tous ceux qu'ils avaient fait pour le moment, ils ne virent pas le temps passer. L'avantage est que la vue sur les plaines étaient magnifiques, ils avaient même survolé une immense forêt que la jeune femme avait cru voir bouger. Probablement son imagination et le traque qui la faisait voir des choses étranges. Vu d'en haut, la ville semblait immense. Elle n'était pas aussi haute que celle de Lindblum, mais elle s'étalait bien plus. Ils se posèrent sur les plateaux proches du château, et afin de le rejoindre, ils devaient traverser un grand pont qui passait au dessus un fleuve. Une fois arrivés dans la ville, cela faisait tout de suite bien moins rustique que ce qu'ils avaient pu voir à Dali, il y avait un côté largement plus urbain, monarque, mais... L'ambiance semblait très différente que celle qu'il pouvait y avoir à Lindblum. Là-bas, les couleurs prédominantes étaient le jaune, l'orange, le rouge brique, alors qu'ici toutes les maisons étaient de pierres blanches, calcaires ou marbres, et les toits faits de tuiles marrons. Il y avait un brouhaha lointain, propre aux grandes villes, et l'on pouvait voir une multitude de gens en tout genre courir, marcher, traverser, se balader dans les rues. Les deux jeunes continuèrent d'avancer à travers les rues en suivant consciencieusement les panneaux qui indiquaient la direction du château. Puis au pire, il n'y avait qu'à lever la tête et il était possible, à coup sûr, de voir la grande épée, symbole d'Alexandrie. Après une longue marche à travers les habitations, ils arrivèrent enfin jusqu'à la place centrale, lieu de toute vie dans la capitale, si l'on cherchait quelque chose, c'était ici qu'il fallait le chercher.


- Kagura... Souhaites-tu profiter de la ville avant que nous essayons d'aller rencontrer la reine ? Personnellement, je ferai comme tu le voudras !

Terra avait conscience que s'ils étaient ici, c'était en grande partie pour elle, et surtout, la dernière fois qu'ils avaient rencontré une tête couronnée, cela ne s'était pas très bien passé, et Kagura avait bien failli payer de ses erreurs. Ne souhaitant rien lui imposer, elle voulu lui donner le choix de décision. Après tout, la reine était ici, dans son château, elle n'allait pas s'envoler subitement, ils pouvaient toujours aller la voir plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Mer 2 Sep - 9:31

La ville d'Alexandrie. C'est par là qu'il était arrivé lorsqu'il était arrivé sur Héra. Sauf que le port donnait directement sur le château en fait, et il n'était vraiment pas resté très longtemps. Il avait un peu visité, mais sans plus. Disons que c'était peut être moins intéressant finalement de se balader tout seul, peut être pour ça qu'il allait pouvoir en profiter davantage maintenant qu'il était avec Terra.

Malgré tout, il ressentait bien qu'elle avait hâte de rencontrer la reine, même si en même temps elle paraissait anxieuse. Il commençait un peu à la connaître maintenant, reconnaissant la manière dont elle jouait avec ses mains comme si ça pouvait atténuer son stress. Ils passèrent devant une palissade couverte de jolies fleurs rouges, il en décrocha une et la tendit à la jeune femme avec un sourire doux

«Je crois surtout que tu as besoin de te détendre un peu... viens.» il l'entraîna tout de même vers le château, lui prenant la main pour ne pas la perdre dans la foule sur cette place où l'on vendait des tickets pour une pièce de théâtre, ils arrivèrent finalement vers un petit embarcadère où une amazone se tenait sur une barque

«Bonjour! Nous aimerions nous rendre au château.. mais avant, est-ce qu'il serait possible que vous nous fassiez faire le tour?» évidemment, l'amazone ne semblait pas d'humeur à jouer les guides touristiques, mais lorsque Kagura proposa de la payer pour ce petit tour, elle ne se fit pas prier! Une petite prime était toujours bienvenue et on ne pouvait pas dire que son travail était passionnant!

Ainsi, ils firent tout le tour du château sur la barque, passant devant les magnifiques jardins tout en se laissant bercer par les eaux calmes, des cygnes passaient par moment pour se prélasser ainsi que quelques canards et autres oiseaux qui n'avaient rien à voir avec ceux qu'ils avaient pu affronter sur les plateaux! Puis une fois qu'ils eurent fait tout le tour, l'amazone les déposa donc au niveau de l'embarcadère du château!


«Tu te sens mieux? On peut aller visiter un peu les jardins si tu veux? On les a vus de loin, ils ont l'air magnifiques!» disons qu'il préférait s'assurer qu'elle soit bien détendue pour rencontrer la reine. Il ne fallait pas qu'elle fasse éclater ses pouvoirs ou autres au milieu de la salle du trône s'ils ne voulaient pas finir en prison! Il se tourna alors vers elle en lui souriant sincèrement

«Il faut que tu te détendes. La reine d'Alexandrie est réputée pour être une femme d'une très grande bonté, elle accueille tous les visiteurs et on dit qu'elle a beaucoup voyagé sur Héra. Elle devrait savoir des choses aussi sur Marthym et les chimères. Je suis sur qu'elle acceptera de te parler, surtout si toi aussi tu as un lien très fort avec les chimères. Elle est plus âgée qu'Eiko, elle ne va pas partir en crise si elle apprend pour Marthym et toi à mon avis.. mais il faut que tu te détendes, d'accord?» oui, il se répétait, mais c'était à son avis la meilleure chose à faire avant de rencontrer une personnalité comme la reine. Finalement, il la prit dans ses bras pour essayer de la réconforter et la calmer un peu, espérant que ce geste n'allait pas la faire stresser encore plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Jeu 3 Sep - 10:57

Depuis la place centrale de la ville, là où se trouvait toute vie et toute animation à Alexandrie, le duo s’apprêtaient à rejoindre le château de la reine. Mais avant cela, Kagura tint à s'assurer que la jeune femme avait bien la tête sur les épaules, et surtout, qu'elle puisse évacuer toute la pression qu'elle ressentait. Ce n'était pas parce qu'une rencontre royale avait légèrement dérapé que cela devait se reproduire encore une fois, il ne tenait qu'à elle à faire des efforts pour aussi outrepasser ses craintes. Heureusement, la présence du jeune homme et ses initiatives l'aidaient grandement dans sa tâche et il décida, plutôt que de rejoindre le château, de faire un tour avec la barque. Terra profitait alors du spectacle, il y avait toute sorte d'animaux qui nageaient et s'amusaient dans l'eau, ils pouvaient aussi voir quelques vues sur des jardins qui étaient merveilleusement bien décorés. Pendant leur balade, ils passèrent à côté de ce qui semblait être un cimetière royal, et même si en temps normal ce genre de lieu est assez glauque, ici c'était paisible et accueillant.

Quand leur tour de barque fût terminé, l'amazone chargée de faire les allers-retour les déposèrent du côté du château. Le duo descendit de la barque et se retrouva donc devant une petite fontaine, qui donnait sur deux escaliers. Au dessus supplantait alors le grand château d'Alexandrie. Le jeune homme pris Terra dans ses bras, pour essayer de la détendre. A ce moment, elle était contente de ne pas être seule dans sa quête, elle savait que sans lui, elle ne serait jamais arrivée jusqu'ici. Quand il lui demanda qu'elle se détende pour la énième fois, elle lui fit un petit sourire et acquiesça d'un signe de tête.


- Je te remercie Kagura... Tout ira bien... Je ressens comme une présence apaisante. Je ne sais pas si cela vient de la balade en barque, ou d'autre chose... Mais je me sens mieux ici... elle se retourna pour regarder le château, puis commença à avancer en sa direction, je me sens prête... Allons-y !

Les deux jeunes voyageurs montèrent alors les petits escaliers pour se rendre à l'entrée du château. La porte était immensément grande, et il était possible de voir la salle principale à l'intérieur. La décoration était très sobre et épurée, mais il y avait un côté noble tout de même. Tout comme l'extérieur du château et les maisons de la ville, la couleur dominante était le blanc immaculé. Quand ils s'avancèrent aux portes, deux amazones croisèrent alors leur épées. L'une d'elle prit la parole.

- L'accès au château est réglementé, que voulez-vous ?

Un élan de panique faillit s'éprendre de Terra, elle inspira un bon coup et préféra laisser Kagura s'occuper de cela, il était bien plus douée qu'elle pour ce qui est de négocier et de parler avec des personnes, surtout s'il y a un air menaçant qui plane. Ce n'est pas que Terra est fragile, mais elle a peur de s'emporter et d'embraser encore une fois le sol - par exemple. Elle préférait se concentrer à ne pas se faire envahir par le stress, elle fermait les yeux plusieurs secondes de temps en temps pour ressentir cet énergie bienveillante et apaisante qu'elle ressentait depuis quelques minutes déjà. Elle ne savait pas d'où cela provenait, mais cela était d'une grande aide.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Ven 4 Sep - 21:15

Bon, visiblement, elle semblait plus détendue et avait donc envie d'avancer. Kagura approuva d'un signe de tête et mit sa main dans son dos pour l'aider à monter les marches. Rapidement, ils furent interrompus par des amazones, mais le jeune homme sortit la lettre de Maître Totto, et rien que par le sceau, elles se regardèrent un instant avant de les regarder l'un après l'autre

«Si c'est Maître Totto qui vous envoie, venez. Est-ce urgent?» honnêtement? Non, et Kagura jugeait qu'il valait mieux jouer sur l'honnêteté pour éviter tout problème par la suite, aussi il hocha de la tête de gauche à droite
«Non, non. Si la Reine est occupée, nous pouvons attendre.»
«Vous croyez quoi? La Reine est toujours occupée! Mais elle sait accorder du temps à son peuple, malgré tout. Venez.»
euh... d'accord. Pas très aimables ces amazones. Kagura se tourna vers Terra avant de hausser des épaules, ils s'avancèrent en se retrouvant dans le grand hall qui laissait apparaître des escaliers de chaque côté, ils montèrent les marches et arpentèrent les couloirs avant d'arriver devant une immense porte.

De là, l'amazone qui les avait guidés ici leur demanda d'attendre, tenant la lettre dans sa main, elle entra et referma la porte derrière elle. Après plusieurs minutes, elle ressortit

«La Reine va vous recevoir, mais vous devez laisser vos armes ici...» bon, autant pour Terra, son arme apparaissait et disparaissait comme par magie, donc elle ne pouvait pas vraiment s'en débarrasser, mais Kagura détacha ses griffes sans la moindre résistance et les remit donc à l'amazone qui leur fit signe d'entrer.

GrenatSource: Princess Garnet Til Alexandros by dagga19

La Reine était debout près d'une table à regarder des cartes d'Héméra. De toute évidence, il se passait quand même quelque chose de grave, deux mogs étaient à ses côtés avec des sacs remplis de lettres en tout genre, surement avait-elle eu de mauvaises nouvelles. Mais elle leva les yeux vers eux et eut un large sourire, surtout à l'attention de Terra


«Bonjour... excusez-moi, je suis à vous tout de suite!» elle désigna deux ou trois choses sur la carte avant de la rouler et la remettre au mog qui la salua avec une certaine importance avant de filer par la fenêtre, l'autre mog demeurait là et semblait déterminé à rester là. Kagura l'ignorait, mais il faisait partie des mogs qui étaient avec Eiko à Lindblum quelques jours avant...

La Reine se redressa enfin et se dirigea vers son trône, les mains jointes devant elle sur sa belle robe blanche, elle avait vraiment un sourire bienveillant. Kagura s'inclina respectueusement en faisant le salut de Yevon, et la jeune reine eut un large sourire

«Oh! Vous venez de Spira?»
«Euh je.. oui, Majesté. Je suis Kagura et...»
«je suppose que vous êtes Terra? C'est ce que dit Maître Totto dans sa lettre...»
elle désigna la table où elle était juste avant, la lettre en question y était posée dessus «c'est la première fois qu'il m'envoie quelqu'un... mais il reste malgré tout très mystérieux dans sa lettre vous concernant, il m'a juste dit qu'il valait mieux qu'il y ait des témoins de notre entrevue...» pour le cas où Terra fasse quelque chose qui dérape, oui, c'était plus prudent...

«Alors? Que puis-je pour vous?» à partir de là, c'était à la jeune femme de jouer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Mar 8 Sep - 10:52

La simple vue de la lettre suffit aux amazones pour les laisser passer, manquant tout de même un peu d'amabilité. Les deux voyageurs purent entrer dans le château et la vision de l'intérieur était bien plus impressionnante, l'architecture bien spécifique se ressentait dans ses tons blancs et purs. Il y avait, face à la grande salle un immense tableau représentant une femme très bien en chair avec un chat noir. N'ayant jamais vu la reine, Terra se demandait si elle ressemblait à cela. A mesure qu'ils marchaient et grimpaient les escaliers, la jeune femme ressentait cet énergie salvatrice de plus en plus présente, elle ne savait pas si elle était la seule à ressentir cela, mais ils continuèrent leur montée des marches jusqu'à une grande porte où la garde royale leur fit signe d'attendre. Quand l'amazone leur annonça de laisser leurs armes ici, Terra dû montrer d'un signe dégagé qu'elle n'était pas armée, son arme étant ses pouvoirs, elle pouvait difficilement s'en séparer. Avant d'entrer dans la grande salle, elle regarda Kagura, inspira une dernière fois et pénétra dans la pièce où la reine s'affairait à ses devoirs royaux.

Visiblement très loin du grand tableau de l'entrée, la jeune reine était radieuse et d'une éblouissante beauté. Sa robe d'un blanc aussi pur que les murs du château scintillait à la lumière du soleil qui traversait la pièce. Elle leur adressa un sourire sincère et bienveillant. S'il n'y avait pas d'image à la définition de la bonté et de la sincérité, il est fort probable qu'une image de la reine Grenat soit des plus adaptée pour l'illustrer en tout cas. Quand elle s'installa sur son trône, Kagura la salua, de la même manière qu'il l'avait fait pour le roi et la reine de Lindblum. Le voyant faire, Terra fit une révérence, comme elle avait pu le faire elle aussi pour le roi Cid. La jeune reine remarqua que Kagura venait de Spira de par son salut typique mais elle ne pu, à sa façon de saluer, déterminer l'origine de Terra, mais elle l'avait reconnu de part la description faite d'elle dans la lettre du savant. Il l'avait prévenue, au cas où, d'être entourée de témoins si jamais il y avait des événements mystérieux comme il s'était produit avec Eiko. La reine Grenat posa son regard plein de questions et de bienveillance sur la jeune femme aux cheveux verts.


- Alors? Que puis-je pour vous?

- Je vous remercie de prendre du temps pour nous... Je ne sais pas vraiment par où commencer, et je ne sais pas non plus ce que vous pourriez savoir à mon sujet mais... D'après les dires de Maître Totto, vous et moi partageons un mal commun... une souffrance autant physique que mentale, qui serait dû à la disparition des chimères... Avez-vous réussi à surmonter ces maux ?

Ce n'était pas le but de leur arrivée ici, Terra n'avait pas prévu de parler de cela de prime abord, mais cette présence qui l'entourait lui faisait voir les choses autrement. Si elle avait perdu sa mémoire, c'était peut-être une conséquence de cette souffrance, et de ce vide qu'elle ressentait depuis son éveil. Mais il fallait peut-être expliquer à la reine la situation, afin qu'elle sache un peu mieux quoi répondre.

- Je me suis éveillée il y a une semaine, au village de Dali... Je n'avais aucun souvenir, seulement une douleur indescriptible qui me lacérait de l'intérieur... Avec Kagura que je venais de rencontrer nous sommes allés voir Maître Totto qui a ressenti une similitude entre le peuple des invokeurs et moi. Nous sommes donc partis pour Lindblum, pour voir Eiko... C'est à ce moment qu'il y a eut un incident. Nous nous sommes toutes deux évanouie, et...
elle regarda tout autour d'elle, elle était cernée entre le regard doux et apaisant de la reine, méfiant des amazones, et inquisiteur du moogle. Et nous avons appris, dans un rêve commun, que je serai l'enfant de Marthym... Sa chimère...

Comme à chaque fois, entendre cette nouvelle faisait toujours parler la foule et nul ne pouvait rester indifférent à la connaissance de quelque chose d'aussi impressionnant que cela. Un enfant de chimère. Elle avait encore beaucoup de choses à raconter, notament leur périple à Madahine-Salee, puis à Euyevair et Daguéréo, mais peut-être que la reine souhaitait ajouter quelque chose, et réagir à cette nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Mar 8 Sep - 17:53

GrenatSource: Princess Garnet Til Alexandros by dagga19

Difficile pour Kagura, une fois de plus, de dire quoi que ce soit. Cette histoire ne le concernait pas trop, mais il était là pour protéger Terra, quoi qu'il puisse se passer. Alors qu'elle commençait à s'expliquer, il s'approcha de la jeune femme dans un geste protecteur, prêt à la soutenir si les choses devenaient trop difficiles.

Dans un premier temps, elle était restée debout, mais son expression changea lorsque Terra parla de la douleur de la perte des chimères, elle ramena même sa main sur son cœur, le poing serré comme si elle ressentait à nouveau cette violente douleur. Son regard était devenu profondément triste, et elle fixait un point quelque part sur le sol.

«La première fois que je les ai perdues... lorsqu'on me les a arrachées, j'en ai perdu la voix. J'étais incapable d'utiliser la magie, cela m'était trop pénible... puis j'ai surmonté ce traumatisme et j'ai pu récupérer mes chimères à l'époque... puis il y a eu la fusion des mondes et là...» le jeune homme était persuadé que les yeux de la reine commençait à rougir, mais elle se redressa et se mit à sourire, elle était forte, plus forte qu'elle n'y paraissait

«Je crois que c'est le genre de douleur qu'on ne peut pas oublier. On vit avec, rien de plus. Mais... heureusement, on va dire que j'ai reçu une aide précieuse qui m'a permis de mieux surmonter cette épreuve.» Kagura commença à regarder autour de lui, et ses yeux se posèrent sur le mog. Est-ce qu'elle parlait de lui? En tout cas, la reine avait fini par s'asseoir et regardait intensément Terra qui reprenait le cours de son histoire, souriant doucement lorsqu'elle parla de l'incident avec Eiko.
«Vous êtes honnête... c'est ce que Maître Totto dit dans sa lettre.» ainsi donc, il avait mentionné l'incident. Kagura ne pouvait lui en vouloir, c'était surement la meilleure chose à faire. Cependant, elle semblait presque choquée lorsqu'elle entendit qu'elle était la fille de Marthym! Visiblement, ça n'était pas dans la lettre!

«La fille d'une... chimère? Est-ce possible?» c'est alors que Kagura eut l'impression que la pièce bourdonnait.. c'était très subtile, indescriptible même, il cherchait d'où ça venait, mais Terra devait beaucoup plus le ressentir que lui. La reine en revanche s'était figée et elle regardait sur le côté, comme si quelqu'un était en train de lui chuchoter à l'oreille... c'était d'ailleurs le cas. Elle baissa les yeux, réfléchissant quelques secondes avant de regarder Terra de manière bien plus sérieuse

«Je... je vous crois. En tout cas, il y a quelqu'un qui vous croit et qui semble même apte à confirmer que ce que vous dites est vrai. Est-ce que vous avez déjà rencontré Bahamut?» le jeune homme hocha de la tête de gauche à droite
«Non. Nous avons essayé de le chercher à Madahine Salee, ainsi qu'à Euyevair, nous comptions nous rendre au château d'Ypsen dans l'espoir de le trouver mais ça semble encore trop dangereux pour nous...»
«Oui, le château d'Ypsen n'est pas un endroit sûr...»
elle détourna de nouveau les yeux et Kagura cherchait partout en tendant l'oreille, il était presque sur que quelqu'un était en train de lui parler! Mais lui n'entendait rien, c'était assez frustrant.

Elle posa une nouvelle fois les yeux sur Terra, de toute évidence, elle attendait quelque chose, mais quoi?

«Pourquoi exactement êtes-vous venue me voir?» euh... pourquoi est-ce que Kagura avait l'impression qu'elle attendait une réponse très précise là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Mer 9 Sep - 10:09

Après l'annonce de son possible lien paternel avec une chimère, tout le monde se regardait abasourdit dans la salle, et même la reine affichait une mine surprise, elle avait du mal à y croire. La présence que Terra ressentait depuis leur arrivée au château s'était faite encore plus présente depuis cette annonce, elle sentait comme un voile qui l'enveloppait. Après quoi, Grenat annonça qu'elle croyait Terra et son histoire d'enfant de chimère. Elle en était soulagée, cela pouvait se voir sur son visage, mais en même temps la présence qui l'entourait se faisait de plus en plus insistante. Pendant que Kagura continuait de discuter avec la reine au sujet de Bahamut et de leur périple, Terra ne dit pas un mot, elle n'écoutait même pas leur conversation, elle entendait... autre chose... une chose qui lui était familière, mais qu'elle ne saurait décrire, une présence qu'elle ressent au plus profond de ses souvenirs mais qu'elle est incapable d'identifier.

Perdue dans ses pensées et ses sensations, la jeune fille semblait ailleurs, mais elle fût sortie de son état de torpeur par une question de la reine qui lui était directement adressée.


- Pourquoi exactement êtes-vous venue me voir ?

Terra cligna plusieurs fois des yeux, elle ne savait plus trop où elle se trouvait, la présence autour d'elle la faisait divaguer et par moment c'était presque si elle perdait connaissance, elle commençait alors à lutter pour se maintenir éveillée et adoptant une attitude la plus normale possible. La reine lui avait posé une question et elle devait y répondre. Toujours comme à leur arrivée, celle qui dirigeait Héra affichait un regard bienveillant, ce qui calma légèrement Terra. Elle la regarda dans les yeux, et essaya de lui adresser un petit sourire qui était vivement tranché par des yeux tristes.

- Je... Je ne sais plus... Je voudrais comprendre qui je suis... ce que je suis... et d'où je viens... Cette souffrance, ce manque... Je ne comprends pas pourquoi, mais j'ai besoin de savoir tout cela... Une partie de moi m'a été arrachée, mais je suis incapable de savoir ce que c'est !
De petites larmes commencèrent à couler, dévalant ses joues à toute vitesse. Nous sommes venus vous voir, car nous pensions que vous pourriez peut-être m'apporter votre aide...

Terra commença à serrer ses bras contre elle et se cramponna à son ventre. Elle essayait de contenir sa douleur qui ressurgissait de nouveau, mais ne pouvant lutter davantage, elle s'accroupit au sol, essayant de limiter la souffrance qui s'emparait d'elle. Elle se releva aussitôt, pour faire face à cela, mais la jeune femme ne comprenait pas pourquoi cette douleur était revenue, elle qui se sentait si bien avant d'arriver devant la reine. Elle savait que ce n'était pas dû au traque ni au stress, il y avait quelque chose ici, cette présence qui l'entourait depuis qu'elle était venue ici. Lorsque la douleur se calma un peu, elle poursuivit.

- Je... Je ressens... ici... quelque chose... Une présence familière... Et... Cela me fait souffrir... pourquoi... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Mer 9 Sep - 16:24

GrenatSource: Princess Garnet Til Alexandros by dagga19

C'était difficile de voir Terra dans cet état. Kagura passa un bras autour des épaules de la jeune femme, voyant à quel point elle pouvait souffrir encore de ce manque et de ce qu'elle avait perdu. La Reine avait les mains jointes et la regardait avec une profonde tristesse, visiblement elle pouvait très bien comprendre la peine et la douleur de la jeune femme et finit par se lever avant de venir la voir pour prendre ses mains, un peu de la même manière qu'Eiko l'avait fait pour elle à l'époque où il fallait invoquer Alexandre...


«Je comprends, et il y a, ici, quelqu'un qui peut t'aider. C'est lui que tu ressens depuis ton arrivée... La chimère Alexandre.» Kagura se figea quelques secondes en clignant des yeux, puis il regarda autour de lui, essayant de comprendre. Alexandre n'était pas une chimère existant sur Spira, aussi il ne pouvait pas le connaître

«Que... qui est Alexandre?» la reine se tourna vers lui et lui sourit tristement
«C'est une chimère qui protégeait déjà la ville d'Alexandrie par le passé. Une chimère titanesque, plus grande encore que ce château, avec des ailes d'ange. Elle n'a jamais quitté cet endroit, même après la fusion des mondes elle a demeuré ici, auprès de moi. C'est elle qui m'a aidé à surmonter ce vide avec la perte de mes autres chimères. Elle représente la lumière, et elle aimerait vous rencontrer.» bon, à vrai dire, elle souhaitait surtout rencontrer Terra, mais Kagura la protégeant, Alexandre devait surement être prêt à le recevoir aussi...

La reine fit signe aux deux jeunes gens de la suivre, elle passa derrière son trône où une porte secrète s'ouvrit.

«Je ne peux pas aller plus loin. Sachez cependant qu'Alexandre va vous soumettre une épreuve avant d'accepter de vous aider. Mais je pense que même cette épreuve pourra t'aider, Terra.» Kagura baissa les yeux vers la fille de la chimère avant qu'ils ne s'avancent, ensembles. Il avait pris sa main cette fois et la guida dans une salle immense qui ne semblait composée que de miroirs, bien qu'il y en avait deux, debout au milieu. C'était assez perturbant de voir des millions de reflets de soi, mais ils avancèrent jusqu'aux miroirs sans trop savoir ce qu'ils cherchaient

«Bienvenue dans mon antre, fille de Marthym. Je suis Alexandre, la chimère de la lumière...»

Sursautant lorsqu'il entendit enfin la voix, le jeune homme regardait autour de lui dans l'espoir de la voir, avant de se rappeler ce que la reine avait dit. Il était plus grand que le château lui-même...

«Tu es en quête de réponses, et si je ne suis pas celui qui pourra toutes te les apporter, il est possible que je puisse t'en donner. Avance bravement à travers ton passé, ton présent et ton avenir pour obtenir mon aide.»

Kagura se tourna de nouveau vers la jeune femme et lui sourit. Il fallait qu'elle accepte, c'était la première fois qu'ils avaient une vraie piste sérieuse concernant son passé... il lui lâcha la main et se plaça devant l'un des miroirs, signe que lui était prêt à passer l'épreuve si cela pouvait aider la jeune femme à avancer. Les miroirs commencèrent peu à peu à devenir opaques, comme s'il y avait de la fumée à l'intérieur, qu'est-ce que ça allait montrer?


==========================
Épreuve d'Alexandre, la chimère de la lumière:
Si vous acceptez l'épreuve, les deux miroirs devant vous vont vous confronter à votre passé, puis à votre présent et enfin à votre avenir.

Épreuve n°1: vous devez revivre un événement qui vous a causé une véritable terreur dans votre passé. Notez que cela doit remonter à l'enfance et permettra donc à Terra d'acquérir un souvenir de sa vie d'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Mer 9 Sep - 17:50

Heureusement le soutien de Kagura apportait une grande aide à la jeune femme qui avait du mal à supporter cette souffrance. Depuis le début de leur aventure, il avait toujours été prêt à l'aider, et voilà qu'il montrait de nouveau une attention toute particulière à la protéger. La reine avoua qu'il y avait une chimère présente au château, et que c'était très probablement cela qu'avait ressenti Terra. Elle leur expliqua alors l'histoire d'Alexandre et les invita à la suivre derrière son trône afin de rejoindre une salle dérobée dans laquelle ils pourraient les rencontrer. Apparemment, la situation de Terra l'intéressait puisqu'il voulait essayer de lui apporter son aide, mais pas sans qu'elle ait accepté et passé son épreuve. Et celle-ci s'annonçait parfaite pour Terra, elle devait revivre un événement de son passé qui a été terrifiant et douloureux pour elle, sûrement que la mémoire pourrait lui revenir après cela. La salle était faite entièrement de miroir, et il ne fallait pas trop les fixer directement car les reflets infinis peuvent assommer un esprit faible. Elle regarda une dernière fois le jeune homme qui l’accompagnait et répondit à son sourire par un hochement de tête déterminé. Elle n'avait jamais été aussi près du but, elle ne pouvait plus reculer.

- J'accepte votre épreuve...

Quand elle rouvrit les yeux elle ne voyait plus que le miroir qui se trouvait en face d'elle, comme aspirée par l'image qu'il reflétait. Et ce n'était plus son propre reflet qu'elle voyait, ou du moins plus son image actuelle. A première vue, ce qu'elle voyait ne lui rappelait rien, et en même temps il s'agissait d'un vieux, et même très vieux, souvenir. La petite fille à la chevelure verte était cernée par des gardes lourdement armés et avec de grosses combinaisons. Que pouvaient-ils craindre d'une gamine sans défense ? Visiblement beaucoup, car lorsque l'un d'eux s'approcha, elle cria de peur et envoya une violente boule de feu qui vint exploser l'un des hommes. Il ne bougeait plus, et malgré sa protection, il avait été carbonisé. Malheureusement, l'un des autres profita de la crainte de la fillette pour l’assommer. L'image se brouilla alors, mais Terra restait figée face au miroir, son épreuve n'était pas terminée.

De nouveau, l'image redevint claire, quelques minutes après que les gardes aient attrapés la gamine, ils l'avaient emmenés dans une salle où il y avait de grosses machines, des pinces, des appareils indescriptibles. Elle était attachée, au milieu de la salle, entourée de tous ces instruments de tortures, et une ombre était placée juste derrière elle. Elle essayait de se débattre, de lutter mais il lui était impossible de crier ni même de bouger. Son geôlier fit alors son apparition. Ses vêtements n'avaient rien à voir avec le décor, il était bariolé de couleurs rouges, jaunes, vertes, bleus. Son visage était blafard et il avait un immense sourire violet. Ses yeux, entourés de rouge lui donnait un air pitoyable mais menaçant. Il s'empara d'un des outils, et un rire atroce se fit entendre et résonna dans toute la pièce.

Le clown démoniaque s'approcha alors de sa victime, portant une sorte de couronne à sa tête. La pauvre fillette, sans aucune défense ne put lutter face à son agresseur et transpirait plus de sueur que pouvait contenir un corps en temps normal. Lorsque l'instrument fût placé, le bourreau aux mille couleurs attacha le bandeau et la gamine cessa instantanément de bouger. Il ricana légèrement puis commença à détacher sa proie. Elle ne bougeait pas d'un pouce, puis il lui ordonna de sa voix stridente de se redresser, puis de se lever. La fillette s'exécuta, sans réchigner. Il lui donna un nouvel ordre, qu'elle tourne sur elle même. Elle s'exécuta de nouveau. Et enfin, il lui donna l'ordre d'embraser vif l'un des garde qui était resté dans la salle. Et la fillette s'exécuta de nouveau.

Terra, celle qui passait l'épreuve de la chimère de la lumière, tremblait face à la vue de ces images atroces. Elle savait que cette petite fille était elle, et elle savait que ce qui était arrivé dans ce miroir était la réalité. Des souvenirs horribles commençaient à refaire surface, mais ce n'était pas le moment de flancher, l'épreuve ne faisait que commencer.


Dernière édition par Terra le Jeu 10 Sep - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Jeu 10 Sep - 9:25

Soutenir Terra quoi qu'il arrive... mais le jeune homme ignorait que lui-même allait devoir passer une épreuve à laquelle il n'était pas vraiment préparé.

Il n'existait pas beaucoup d'événements marquants dans la vie du jeune homme. Il fallait reconnaître qu'il avait eu une enfance assez heureuse et sans trop de souci comparé à d'autres de Spira. Il n'avait pas perdu d'êtres chers à cause de Sin, il n'avait pas été mêlé à une guerre ou une bataille, aussi Alexandre avait surement du chercher au plus profond de son être pour trouver ce malheur qui avait frappé son passé.

Il avait environs quatorze ans. Sa mère était devant la télévision à regarder l'événement le plus marquant de l'année: le mariage de Lady Yuna et de Maître Seymour. Les mains jointes, elle regardait l'écran avec une vive émotion, louant Yevon à chaque seconde pour ce mariage qui promettait d'apporter la paix à Spira. Le souvenir de Lady Yunalesca et de son époux Zaon qui avaient apporté la première Félicité était gravé dans l'esprit de sa mère et elle voyait dans ce mariage qu'un renouveau qui ne pouvait qu'être bénéfique à ce monde.

Mais les événements qui suivirent semblèrent la figer d'horreur. Kagura se souvenait de ce moment où les gardiens de l'invokeur avaient débarqué depuis un vaisseau al-bhed, interrompant le mariage pendant quelques minutes avant que les soldats ne mettent en joue le groupe afin que l'événement se poursuive

«Des al-bhed.. traîtres...» qu'elle pestait. Kagura n'avait jamais vu sa mère ainsi, son visage semblait déformé par la haine jusqu'à ce qu'elle s'adoucisse en voyant le baiser entre Lady Yuna et Maître Seymour. Celui-ci ordonna alors de tuer les renégats, ce qui n'était que justice! Et le sourire de sa mère s'élargit!

«Oui!! Qu'ils meurent ces pêcheurs!» le jeune garçon s'était alors figé, il y avait là le grand Wakka des Besaid Aurochs qui avait remporté la coupe quelques semaines plus tôt et son nouveau joueur, un vrai dieu du blitzball aux cheveux blonds comme les blés! Il ne voulait pas qu'ils meurent! Et puis il y avait aussi Sire Auron qui avait accompagné Lord Braska et permit la précédente Félicité!

«Mère! Non, il ne faut pas qu'ils meurent! Ce sont des...»
«Tais toi! Tu ne comprends rien! Il faut suivre les préceptes de Yevon! Ceux qui y vont à l'encontre doivent périr!!»
le jeune adolescent fixa alors sa mère dont le visage était de nouveau déformé, elle paraissait comme folle et il sentit son cœur battre à toute vitesse dans sa poitrine, s'il n'avait pas été aussi agile, elle l'aurait surement frappé vu la vitesse à laquelle elle avait lancé son bras vers lui, elle se tourna alors vers la télévision pour voir que Lady Yuna reculait pour se jeter dans le vide, elle se précipita vers la télévision pour la tenir et la secouer comme s'il s'agissait d'une personne à faire parler

«Non non NON!! Qu'a t'elle fait??» tremblant de rage comme si elle était possédée, Kagura sentit les larmes lui monter aux yeux. C'est ce jour là qu'il a pleinement pris conscience que les préceptes de Yevon n'étaient peut être pas si bons que ça. Il était alors parti en courant, refusant de voir davantage sa mère dans cet état... à partir de ce jour, leurs relations ne furent plus jamais les mêmes...

Le miroir redevint opaque et Kagura sentait qu'il était encore au bord des larmes. Sa mère avait fait une dépression après ces événements, et il avait du renoncer à ses rêves de blitzball pendant un temps pour pouvoir s'occuper d'elle... il se tourna vers Terra qui était horriblement pâle, il s'approcha d'elle avec un regard des plus inquiets

«Terra? Est-ce que ça va?» il caressa doucement sa tête pour s'assurer qu'elle allait bien, mais de toute évidence, elle avait vu quelque chose qui la hantait... autour d'eux, une voix s'éleva

«C'est votre passé qui forge ce que vous êtes aujourd'hui. Le malheur peut parfois engendrer le bonheur, mais c'est vous qui décidez de ce que vous souhaitez être.»

Les miroirs recommencèrent à bouger et Kagura dut s'éloigner de Terra, elle allait devoir continuer cette épreuve, et visiblement, lui aussi....


===========================
Épreuve n°2: vous devez revivre un événement particulièrement heureux de votre passé, cet événement doit cependant être proche du présent (quelques semaines tout au plus). Vous devez être en mesure de sourire sincèrement, voire même d'éclater de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Jeu 10 Sep - 15:11

En état de choc, la jeune femme était incapable de bouger, ni même de parler. Perdre ses souvenirs n'est jamais agréable, il y a toujours un moment où l'on doute sur ce que nous sommes et ce que nous devenons. Mais par moment, certains souvenirs sont occultés par notre inconscient, et ce pour notre propre sécurité. Et une chose est sûre, Terra ne s'attendait pas à apprendre cela. Voir ces images était atroce et douloureux, cela lui faisait remonter des bribes de souvenirs quant à sa condition passée. Cependant, elle ne pouvait être en mesure de déterminer qui était cette personne qui lui avait infligé cela, ni où elle se trouvait à ce moment. S'inquiétant pour elle, Kagura s'était avancé pour voir son état, mais la voix d'Alexandre se fit de nouveau entendre dans la salle aux miroirs. Le jeune homme retrouva sa place, laissant de nouveau Terra face à son épreuve.

Toujours prise de stupeur, elle ne bougeait pas, mais le miroir devant elle commença de nouveau à s'assombrir puis à afficher une nouvelle image. Il faisait un peu sombre, il y avait beaucoup de bruit. A première vue l'endroit n'était pas reconnaissable, mais elle arrivait à se voir, elle ainsi que Kagura. La salle était gigantesque, puis une grande lumière vint fendre l'espace sombre. Elle se souvenait, c'était le jour où les deux voyageurs improvisés avec quitté Lindblum, ils se préparaient à embarquer à bord de leur petit aéronef prêté par le roi. Alors que Kagura était éloigné avec un technicien qui lui apprenait les commandes, les manœuvres, et tout ce qu'il y avait à savoir sur ce bijou de technologie, Terra attendait, l'air anxieux. L'idée de s'envoler, surtout dans un si petit véhicule, ne l'enchantait guère, mais lorsque son pilote s'approcha, elle n'avait plus le choix, elle devait grimper. Le démarrage fût difficile, mais après quelques minutes, le temps qu'il fallait pour Kagura afin de bien comprendre le mécanisme, l'engin décolla en virevoltant légèrement. Ils filèrent alors comme une fusée hors du hangar.

La vue était splendide, tout d'abord sur les bas du château, puis sur les différents quartiers de la ville, tout semblait plus petit vu d'en haut. Mais ce n'était que la première chose impressionnante, puisque la seconde était la sensation du vent des les cheveux. Une brise qui court le long du visage, le caressant des joues à la pointe des cheveux. Ce sentiment de liberté, d'euphorie. La jeune femme était émerveillée, son regard plein de joie pouvait redonner le moral même au plus déprimé des dépressifs. Ce ressenti éolien, qui transportait l'esprit bien plus loin que le corps ne pouvait voler, il s'agissait d'un de ses souvenirs les plus agréables, et les plus enfouis. Si elle était heureuse de pouvoir ainsi se sentir comme une feuille au vent, c'est parce que dans son subconscient, cela lui rappelait un sentiment familier.

Depuis son éveil sur Héra, tout ce qu'elle avait pu ressentir n'était que de la peur, de la crainte, de la souffrance et du remord. Pour la première fois, elle pouvait enfin mettre du baume sur son cœur et panser ses plaies mentales, arrêter de souffrir, au moins le temps du trajet, et se laisser bercer par le chant mélodieux du vent. La vue de ce souvenir récent l’apaisait, et elle ne pensait plus à ce qu'elle avait vu dans le précédent miroir. Peut-être que c'était là où voulait en venir Alexandre, peu importe le passé, il faut profiter du moment présent. Mais alors, que fait-on de l'avenir ? Serait-ce la prochaine épreuve ? La jeune femme profitait encore de ce souvenir qui lui procurait une source infinie de joie et de bonheur, tant qu'elle pourrait se sentir mieux grâce à lui, elle continuerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Jeu 10 Sep - 17:40

Voir Terra dans cet état n'était vraiment pas pour lui plaire, elle avait l'air dans un tel état que Kagura en avait mal au cœur pour elle, mais l'épreuve n'était pas encore terminée, il fallait qu'ils affrontent une autre vision désormais, et après ce qu'ils venaient de vivre, le jeune homme devait reconnaître avoir une boule au ventre tellement il appréhendait la suite.

Le miroir s'était terni avant qu'une nouvelle image apparaisse.. le brouillard se dissipait pour laisser apparaître un paysage désertique qu'il reconnut rapidement.. c'était Madahine Salee. Cela remontait à quelques jours à peine, il se trouvait près de la rivière, Terra était surement près du mur des invocations à ce moment là si ses souvenirs étaient bons, et Kagura se trouvait donc seuls avec plusieurs mogs qui étaient en train de lui apprendre à pêcher avec une canne à pêche!

«Mais chut, coubo! Il ne faut pas parler sinon ça fait fuir les poissons, coubo!»
«C'est quand même plus facile avec un filet vous savez?»
«Oui mais c'est de la triche, coubo!»
aussi il se retrouvait comme un idiot avec son bout de bois et son fil avec un ver de terre accroché au bout. C'est alors que l'une des cannes d'un des mogs se mit à vibrer et il s'accrocha de toutes ses forces alors que le fil se tendait! C'était une grosse prise!

«Ça mord coubo!!!» les deux autres mogs se précipitèrent alors, mais la canne de Kagura s'était aussi mise à vibrer aussi il ne pouvait pas aller les aider... mais e toute évidence, le poisson au bout de la ligne des mogs était trop gros pour eux si bien qu'ils furent tous emportés en même temps dans la rivière! Le jeune homme écarquilla les yeux se lâcha sa canne pour se précipiter avant de les voir tous sortir en même temps, ils lui tombèrent tous dessus et il se retrouva affalé et trempé avec toutes les boules de poil sur lui qui crachaient et reprenaient leur souffle

«Coubobobo..» de son côté, il se mit à éclater de rire, il faut dire qu'ils avaient une de ces têtes lorsqu'ils étaient mouillés! L'un d'entre eux s'ébroua et se retrouva avec le poil tout ébouriffé et les autres firent rapidement de même et il avait l'impression de se retrouver avec trois peluches qui sortaient du sèche-linge! Il s'était pris alors d'un fou rire et même le Kagura de l'autre côté du miroir fut obligé de mettre sa main devant sa bouche pour ne pas rire à haute voix... c'est vrai que c'était un bon souvenir ça! Même s'il y a quelques instants, il avait une boule au ventre avec ce qu'il avait vu de son passé, revoir ça lui faisait vraiment du bien et il en était même reconnaissant envers Alexandre de le lui avoir montré.

Le miroir se brouilla de nouveau et en se tournant vers Terra, il pouvait voir qu'effectivement, elle se sentait mieux... c'était déjà ça. La voix d'Alexandre se fit alors de nouveau entendre...


«Le passé et le présent forgent votre avenir. N'oubliez jamais que chacun de vos actes sera déterminant sur votre futur... voyez ce qui peut vous attendre si vous persistez dans la voie que vous vous êtes choisie...»

Houla, ça ne sentait pas bon ça... il en savait pas trop pourquoi.


==========================
Épreuve d'Alexandre, la chimère de la lumière:

Épreuve n°3: cette fois-ci, vous devez imaginer votre mort en suivant la voie que votre personnage a choisi dans son état d'esprit actuel! Elle peut être heureuse ou malheureuse, cela n'a pas d'importance, mais elle doit avoir une conséquence directe avec votre objectif actuel, à savoir:
- Terra doit avoir retrouvé sa mémoire
- Kagura doit avoir fait une quête à propos des chimères
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Ven 11 Sep - 10:35

Quelle sentiment étrange que celui d'être confronté à ses souvenirs, en les revivant pleinement, et ce de façon passive. Être totalement impuissant face à un événement tragique et difficile à supporter psychologiquement, et ressentir cette même violence mentale ; être emporté, par un doux sentiment de calme et de sérénité, procurant une joie infinie. Il y a toujours de bons, et de mauvais souvenirs, mais l'épreuve n'était toujours pas terminée. La voix de la chimère colossale s'éleva à nouveau, et les deux jeunes furent de nouveaux plongés dans leur miroir respectif.

Face au sien, Terra remarqua que le verre vibrait d'une autre façon. La couleur n'était pas non plus la même. Lorsque l'image devint claire, elle se voyait de l'autre côté, seule. Kagura n'était pas présent à ses côtés. Mais il ne s'agissait pas là d'une vision du passé, si son compagnon n'était plus là, c'était qu'il l'avait abandonnée, d'une manière ou d'une autre. Mort peut-être, ou parti, tout simplement. Sa projection sorti alors de sa sacoche un orbe phosphorescent qui semblait réagir avec le lieu où elle se trouvait. Il semblait ancien et bien conservé
, mais surtout très bien gardé. Elle pénétra dans le sanctuaire, et se retrouva nez à nez avec une créature de lave.

L'ambiance dans la pièce était étouffante, et le gardien mettait la jeune femme au défi de le vaincre si elle voulait récupérer son cristal. Elle engagea le combat de manière éclatante, ses pouvoirs magiques déferlaient et elle envoyait sur son ennemi des salves de sortilèges qui le réduisirent en poussière très rapidement. Mais cela n'était que le début, un nouvel ennemi fit son apparition, il était bien plus imposant et plus menaçant que le précédent. Il arborait des couleurs noirs, rouge et orange, comme s'il était fait de magma. Terra, déterminée, s'élança sur sa cible en l'accablant de nouvelles frappes magiques.

Concentrée, elle chargea de nouveau un assaut puissant visant à en finir avec son adversaire. Etant fait de flammes, elle incanta un puissant sort de givre qui commença à le ralentir puis à la geler petit à petit. Puis dans un mouvement contrôlé, elle déchargea une puissante boule d'énergie qui fit éclater le gardien en morceau. Satisfaite, elle commença alors à s'avancer vers son but, le dernier cristal qui lui manquait pour exaucer son vœu...

Face à la lueur cramoisie de la pierre magique, elle se voyait déjà virevoltant dans les airs de nouveau. Pouvoir quitter cette planète, ce monde de fou, pour rejoindre l'espace et voyager de monde en monde en compagnie des étoiles et autres astres. Elle était proche de récupérer le cristal.


- Que crois-tu, humaine ? Que je vais te laisser le cristal du Feu sans me défendre ?!

Les dizaines de morceaux du gardien, qui avait éclaté peu avant, tremblèrent, rougeoyèrent. Le reste de glace fondit laissant une vapeur d'eau qui se dissipa assez vite. Lorsqu'elle pu y voir clair, Terra faisait face non pas à un gardien, mais pas moins de quinze répliques du gardien qu'elle avait affronté juste avant. La récupération du dernier cristal s'annonçait plus difficile que prévu. Cernée par ses adversaires, elle commença à incanter un sort. Un puissant sort ultime, le vent commençait à se lever dans la caverne et la lave s'agitait. Seulement les colosses ne la laisseraient pas faire et c'est à coup de jet de lave qu'ils essayèrent de l'atteindre. Malheureusement pour eux, leur taille les rendait moins agile que la jeune femme et elle réussit à les éviter, et après plusieurs minutes de concentration elle se plaça le plus au centre possible de la salle pour avoir toutes ses cibles à portée. Les murs, la terre et tout ce qui l'entourait commença à trembler, le sol se fissurait. Les colosses fondait... Non pas grâce au sort de Terra, car elle ne l'avait pas encore lancé. Le gardien devenait de la lave en fusion, et la salle commençait à s’inonder du liquide visqueux et brûlant. La jeune femme était coincée, elle n'avait ni moyen de vaincre une telle chose, ni moyen de fuir. Quelle douce ironie que de perdre la vie dans la quête d'un souvenir. Après avoir retrouvée sa mémoire, sa seule envie était de redevenir ce qu'elle fût jadis. Ses dernière pensées allèrent à son rêve, redevenir ce qu'elle était : une chimère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Ven 11 Sep - 17:59

Au moins, cette épreuve avait donné du baume au cœur aux deux jeunes gens. Sans trop savoir ce qui pouvait les attendre par la suite, Kagura se remit en position devant son miroir, attendant que la brume se dissipe pour se voir à nouveau dans le miroir.

Il portait une tenue assez originale qu'il ne connaissait pas, surement achetée sur un autre monde. Un peu plus taillée pour le combat on va dire, plus près du corps, une cicatrice barrait sa joue en forme de croix et ses cheveux étaient plus longs aussi, signe que le temps avait du passer. Terra était à ses côtés, elle semblait plus mature aussi, plus sure d'elle également et... ils se tenaient la main?


«Encore un effort... nous y sommes presque.» il lui sourit en serrant un peu plus sa main. Le vrai Kagura pouvait sentir son cœur s'emballer un peu. Qu'est-ce qu'il se passait?
«J'espère vraiment qu'on y arrivera... je ne veux pas te perdre.»
«S'ils exaucent vraiment tous les vœux, alors il n'y a pas de raison! Je deviendrai une chimère, et toi mon invokeur, ainsi nous pourrons rester ensembles quoi qu'il arrive.»
prenant une profonde inspiration, le Kagura du miroir savait que c'était ce qu'il voulait au plus profond de son être. Avec l'histoire de Terra qui était elle-même fille de chimère, il savait qu'une relation entre eux resterait possible une fois qu'elle aurait atteint son but, mais il devait être un invokeur pour être sûr de pouvoir rester à ses côtés pour toujours.

Il leur restait visiblement deux cristaux à obtenir encore. Celui du feu et celui de la glace. Quelqu'un s'était déjà emparé du cristal de la glace, mais il avait visiblement été remis dans un autre temple, sur Héra au plus profond du Pic de Goulg. Ils étaient donc descendu, éliminant les monstres avec une certaine facilité, à croire qu'ils avaient bien progressé depuis car lui-même se trouvait bien plus fort qu'il l'était à l'heure actuelle! Et ce n'était rien à côté de ce que Terra pouvait faire.

Une fois en bas, ils purent donc affronter le premier gardien. Ensembles, ils parvenaient à l'assaillir de sorts de feu et d'attaques en tout genre. Kagura privilégiait de puissantes altérations d'état, qui affaiblissaient l'ennemi alors que Terra usait de toute sa puissance pour le désintégrer. Puis ce fut le tour du second gardien, celui-ci les avait restauré en énergie et soigné leurs blessures, mais il ne semblait pas déterminé à leur laisser le cristal de la glace comme ça.
Cette fois, Kagura le savait, aucune altération d'état ne fonctionnait sur le deuxième gardien, même les plus puissantes, aussi il n'utilisait que des techniques de feu, comme Terra. C'est alors que le gardien se tourna vers la jeune femme, visiblement conscient que ses pouvoirs magiques étaient largement supérieurs à ceux de Kagura


«Toi d'abord» surement pas! Kagura se lança un sort de couverture sur lui-même, et chaque fois que le monstre cherchait à s'en prendre à elle, il se plaçait devant elle pour encaisser les dégâts à sa place... son corps était en train de se couvrir de givre, il s'engourdissait peu à peu, et Terra semblait vouloir le soigner. Un nuage de buée sortit de ses lèvres alors qu'il demeurait solidement placé devant elle

«Non, tu dois continuer à l'attaquer... on ne peut pas se permettre de perdre maintenant! On est trop près du but...» il demeurait en posture défensive, et alors que Terra continuait de déchaîner ses plus puissantes magies de feu, le gardien s'énerva sérieusement et enferma alors Kagura dans un cercueil de glace... il vit Terra se jeter sur les parois gelées, tentant de les briser à coups de poing, pleurant et rageant alors que des yeux, il se tournait vers le gardien. Celui-ci s'apprêtait visiblement à lui faire subir le même sort, et dans un dernier élan de désespoir, il déploya toute son énergie pour faire exploser le cercueil de glace de l'intérieur, Terra fut projetée à terre par le souffle de l'explosion et il se jeta sur elle au moment où le gardien lançait des pics de glace sur la jeune femme.

Kagura fut transpercé de part en part, mais Terra était sauve et il recula doucement pour la regarder avec un léger sourire aux lèvres...

«Tu.. dois... continuer. Deviens une... chimère et sois... libre...» il se pencha alors pour l'embrasser tendrement, puis son regard s'éteignit et il s'écroula, la suite ne lui dit pas si Terra avait fini par vaincre le gardien de la glace, mais si elle venait à lui conter ce qu'elle avait vu, c'était plus que probable. Les miroirs se brouillèrent à nouveau et il recula d'un pas, se tournant vers Terra, il ne put s'empêcher de rougir. Serrant les poings, il devait reconnaître que cette vision n'était pas pour lui plaire, il avait une sorte de boule dans la gorge et il détourna les yeux comme s'il n'osait plus la regarder.

«Le futur n'est jamais défini. Ce sont vos choix qui détermineront si cet avenir aura lieu ou non.»

Le jeune homme n'écoutait plus vraiment les paroles d'Alexandre, il se tourna vers Terra, fuyant toujours son regard avant de parler à voix basse
«Tu devrais en profiter pour lui poser quelques questions... on ne sait pas quand on aura l'occasion de rencontrer une chimère à nouveau.» mais vu ce qu'il venait de voir, de toute évidence, ils risquaient d'en voir quelques unes, oui.

Au centre de la pièce, deux piédestaux apparurent, chacun avait un bel orbe de lumière dessus. À l'intérieur, ils pouvaient lire une petite phrase, une sorte de poème..


«Les arbres peuvent être source de vie ou source de mort. Trouvez celui qui autrefois illuminait les cieux et plongez au cœur de ses racines pour ouvrir la voie vers le temple de la lumière.»


Honnêtement, Kagura ne s'était pas encore approché de son orbe, et il n'avait pas la moindre idée de l'arbre dont il pouvait s'agir. Mais de toute manière, sur le moment, il n'avait pas trop le cœur à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Lun 14 Sep - 13:41

Les miroirs s'assombrissaient de nouveau, et la jeune femme pouvait de nouveau voir son compagnon de voyage à ses côtés. La voix de l'imposante chimère retentit de nouveau dans toute la pièce, venant mettre un terme à leur épreuve. Terra regardait Kagura qui la fuyait du regard, qu'avait-il pu bien voir pour qu'il agisse ainsi ? Quoiqu'il en soit, il lui proposa de discuter avec Alexandre tant qu'ils le pouvaient, c'était leur première chimère et il saurait probablement quelque chose. Un peu intimidée elle répondit à Kagura en parlant doucement.

- Je... Je ne sais pas comme lui parler... Je suis un peu impressionnée...

En effet, le fait de ne pas voir son interlocuteur alors qu'il est censé être immense - plus que le château lui même - est assez déroutant, néanmoins, il fallait bien qu'elle lui pose des questions si elle voulait avoir les réponses. Elle bégaya un peu, n'arrivant pas à trouver ses mots, puis elle secoua vivement la tête pour retrouver ses esprits. Elle avait encore toutes les images de ses visions et certaines la tracassaient plus que d'autres, notamment celles de son passé.

- Je vous remercie, ô grand Alexandre, chimère de la Lumière. Grâce à vous, j'ai pu me souvenir de certains événements de mon passé... mais ma mémoire me fait toujours défaut. Je ne suis toujours pas en mesure de mettre un nom sur les visages que j'y ai vu... beaucoup de détails y sont encore flous.
Elle s'arrêta un instant puis reprit après une brève inspiration, seriez-vous en mesure de m'indiquer une manière fiable de retrouver ces fragments perdus de mon passé ? J'ai beau y réfléchir... Je ne suis même pas en mesure de vous dire de quel monde je viens...

En face d'elle se trouvaient les deux orbes de lumières, posées sagement l'une à côté de l'autre. Elles brillaient d'une lueur mystique, et le jaune pâle faisant référence au cristal de la Lumière tranchait avec l'ambiance de la pièce. Sa vision était apaisante et Terra se sentait plus sereine malgré les quelques visions assez peu rassurante, entre son passé et son avenir, qu'elle venait d'avoir. A plusieurs reprises elle jetait des coups d'oeil à Kagura mais celui-ci fuyait toujours son regard, elle ne comprenait pas très bien pourquoi, avait-elle fait quelque chose de mal. Elle commença un peu à douter d'elle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Lun 14 Sep - 17:51

Spoiler:
 


L'épreuve était terminée, mais Kagura n'osait plus vraiment regarder Terra. Elle ne pouvait pas savoir pourquoi évidemment puisqu'elle n'avait pas vu le miroir du jeune homme. Mais honnêtement, il ne savait pas trop quoi penser de tout ça. De toute évidence, il était destiné à mourir pour elle. C'était.. étrange. Certes, il fallait reconnaître que Terra est une jolie fille, mais il ne s'était pas attendu à tomber amoureux d'elle au point de pouvoir sacrifier sa vie pour elle. Et pourtant, est-ce qu'il n'avait pas déjà plus ou moins commencé? Il l'accompagnait dans des endroits périlleux et d'une certaine manière, il mettait déjà sa vie en danger pour elle, mais il le faisait parce que... parce que c'était normal de vouloir aider ceux qui en ont besoin, et à aucun moment il pensait pouvoir le faire parce qu'il éprouverait des sentiments pour elle.

Après, de ce qu'il avait vu, ce ne serait pas pour tout de suite. Il paraissait quand même plus mature dans la vision, donc ce n'était pas une vision récente. Mais cela n'empêchait pas qu'il supposait que s'il ne tombait pas amoureux d'elle, peut être qu'ils pourraient malgré tout atteindre l'objectif de la jeune femme sans qu'il n'y perde la vie. Mais pourquoi vouloir devenir invokeur? Ah oui, pour rester avec elle...
Intérieurement, il se jurait de seulement l'aider à redevenir une chimère, puisque visiblement d'après sa vision, c'était son but, mais en aucun cas devenir invokeur. Elle serait libre et il pourrait vivre sa vie. S'il garde un minimum de distance, il était peu probable qu'il s'attache vraiment à elle, et qu'elle s'attache à lui.

Il fut tiré de ses pensées par la voix d'Alexandre, et il suggéra donc à la jeune femme d'en profiter pour lui poser des questions. Malgré ses visions, elle semblait toujours perdue, mais Alexandre de son côté, donnait l'impression d'en savoir beaucoup plus qu'elle ne le pensait.


«Nous autres, chimères, sommes des êtres particuliers. Avant la fusion des mondes, nous pouvions être en de nombreux endroits à la fois, dans le cœur des gens, dans des temples ou des pierres... j'ai été une materia sur Gaïa, une G-Force sur Dol et une chimère sur Héra... mais j'ai également vécu sur d'autres mondes! J'ai été un eidolon sur Gran Pulse, un monde qui vous est inconnu et qui n'a pas rejoint celui que vous appelez aujourd'hui Héméra... et il se trouve que j'ai également été sur ton monde, Terra. Et nous nous sommes connus. C'est pourquoi j'ai demandé à Grenat de vous faire passer mon épreuve.»

Kagura se figea alors et se tourna enfin vers la jeune femme, la fixant droit dans les yeux avant de rougir et détourner le regard, fixant de nouveau les orbes placés sur les deux piédestaux
«Et... est-ce que vous avez le droit de lui en parler?»

«Oui. Cette vie était la mienne par le passé. Les dieux n'ont pas d'emprise sur mon propre savoir, mais je ne peux raconter ce que je n'ai pas connu, autrement dit, les événements qui ont précédé le moment où j'ai rejoint Terra et ses nombreux amis.»

Kagura approuva d'un signe de tête. Effectivement, c'est un peu comme sur Spira. S'il y avait eu une chimère appelée Alexandre là bas, il n'aurait connu le passé des invokeurs qu'à partir du moment où ils auraient été dans la salle de son Priant. En tout cas, si Terra souhaitait des réponses, elle pourrait en avoir quelques unes. Elle devait se sentir soulagée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Mar 15 Sep - 22:31

Lorsqu'elle avait terminé de questionner la chimère, elle tortillait ses mains, un peu nerveuse. Elle espérait ne pas avoir abusé de la gentillesse de leur hôte, mais lorsque sa puissante voix retentit, elle apprit de ce fait qu'Alexandre avait connu plusieurs mondes, dont celui de Terra. Mais ce qui interloqua le plus la jeune femme était que, selon la chimère, elle ne serait pas originaire d'un des mondes d'Héméra. Voilà qui rajoutait bien des questions au sujet de sa mémoire. Un peu choquée, elle ne répondit pas immédiatement et c'est Kagura qui enchaina brièvement, savoir si l'essence du château pouvait leur expliquer un peu plus en détail cette histoire, et c'était bel et bien le cas. Le cœur de Terra battait la chamade, elle était à la fois excitée, émue mais aussi légèrement terrifiée, qui sait ce qu'Alexandre lui apprendrait sur son passé.

- Mes... Amis... ? Sa gorge se serra et des larmes commencèrent à couler sur son visage, elle n'avait jamais été aussi près du but. S'il vous plaît, Alexandre, dîtes-moi ce que vous savez ! Quel est ce monde d'où je viens ?

Balance. Un monde autrefois en équilibre et en paix. Il sombra dans la ruine lorsque le vil Kefka voulu prendre le pouvoir sur ces terres. Les champs devinrent des terres désolées, les villes des refuges, et le ciel cendré. Un monde ravagé par la folie d'un seul homme.

C'était bien ce qu'elle pensait, elle n'était pas originaire d'Héméra. D'après la grande chimère, elle viendrait d'un autre monde, d'une autre planète. Cela aurait pu être difficile à croire ailleurs, mais depuis les événements de la fusion qui créèrent Héméra, difficile de ne pas croire une telle chose. Il y tellement d'événements étranges qui se passent depuis. Mais Terra ne pouvait pas rester sur ces simples phrases elle devait en savoir plus, il le fallait pour sa mémoire. Elle sentait que ses souvenirs étaient sur le point de revenir.

- Vous disiez me connaître... Où et quand nous serions-nous rencontré ? Que savez-vous sur moi ?

Les chimères se plaisent à certaines choses. De part mon allure, j'apprécie particulièrement les château, comme tu peux le voir ici. Il en était de même sur Balance. J'avais la garde de l'imposant château de Doma. C'est là-bas que nous nous sommes rencontrés, après que le monde ait été ruiné. C'est d'ailleurs un de tes amis, qui était originaire de ce pays, qui éveilla mes pouvoirs. Cyan, le samouraï.

Elle avait cette sensation d'avoir quelque chose sur le bout de la langue. Elle sait quelque chose, mais elle est incapable de dire avec précision ce qu'elle a en tête. Voilà ce qu'elle ressentait lorsqu'elle entendait ces noms qui lui était familier. Néanmoins, elle gardait toujours cet air ému et troublé. Même si c'était une bonne nouvelle qu'Alexandre lui parle de tout cela, elle cherchait du réconfort en la personne de Kagura, elle était toujours perdue par rapport à cette histoire mais il ne lui rendait pas ses regards. A ce moment, elle se demandait si cela ne signerait pas la fin de leur périple ensemble. La jeune femme se souvint de son épreuve, mais surtout de la dernière, une chose l'interpelait et elle devait en avoir le coeur net.

- Je vous remercie, Alexandre, des lumières que vous m'avez apportées, mais j'aimerai savoir une dernière chose... Lors de ma dernière épreuve, je me suis vue, voulant récupérer les cristaux pour redevenir une chimère... Est-ce que cela veut dire que j'en suis une ?!

En quelques sortes, oui. Tu es la fille de Marthym et d'une humaine, tu es donc à la fois chimère et humaine. Contrairement à nous autres, tu as le pouvoir de revêtir l'une ou l'autre forme. Celui-ci fait parti de ton être, depuis ta naissance, il ne tient qu'à toi à le récupérer. Il en est de même pour ta mémoire, je ne peux pas te la rendre, mais seulement t'aider à te souvenir.

Elle porta ses mains à sa poitrine, les mots d'Alexandre la touchait profondément et la faisait vraiment réfléchir. Sa mémoire ne lui était pas entièrement revenue, mais beaucoup d'informations lui avaient été rendues par la chimère. Jamais elle ne serait assez reconnaissante envers le gardien de Grenat, mais une chose la tracassait outre sous souvenirs perdus. Et Kagura dans toute cette histoire ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Mer 16 Sep - 14:25

Les bras croisés dans un geste assez défensif, Kagura écoutait patiemment la discussion entre Terra et Alexandre. De toute manière, ce n'était pas comme s'il avait le choix après tout, la chimère parlait d'une telle voix qu'il était impossible de ne pas l'entendre! En soit, il aurait pu ne pas écouter Terra en s'éloignant un peu, mais d'un autre côté, s'il voulait mettre un peu de distance entre eux, il ne voulait pas la fuir totalement non plus. Ne pouvaient-ils pas être simplement amis?

Il se tourna vers elle, il sentait bien qu'elle cherchait du réconfort, aussi il lui adressa un léger  sourire, mais un peu crispé...
Balance, un bien drôle de nom pour un monde, disons qu'il n'était pas habitué au fait qu'on puisse donner un nom commun à un monde. Mais il ne savait pas pourquoi, lorsqu'Alexandre parla des amis de Terra, il se demandait si l'un d'entre eux était.. un peu plus. Il se mordit la lèvre, jugeant que ce n'était pas à lui de poser une telle question. Il se racla la gorge et détourna le regard alors que la chimère continuait d'expliquer les circonstances de leur rencontre et certains éléments relatifs au passé de la jeune femme.

Au final, la quête de Terra semblait se confirmer par rapport à la vision qu'elle avait vue, mais il se doutait que si elle s'était vue obtenir les cristaux, dans la mesure où la vision de l'avenir dépendait de leur état d'esprit actuel... Kagura n'était plus à ses côtés.
Il profita alors d'un moment de silence entre Terra et Alexandre pour lever les yeux vers les orbes, bien que ce n'était pas trop le sujet de sa question.


«Est-ce que... est-ce que la mère de Terra était un invokeur? Je veux dire... sur son monde, ce n'était peut être pas nécessaire, mais est-ce qu'une chimère peut aimer une personne qui n'a pas ce pouvoir?» il se mit à rougir un peu, mais d'un autre côté, il se souvenait de la légende de Krendel Aragog, sa mère était un invokeur non? Aussi il était peut être intéressant de se poser la question, et cela expliquerait peut être pourquoi dans sa vision, lui-même avait souhaité être invokeur.

Le problème était que visiblement, sur le monde de Terra, il n'y avait pas vraiment ce principe d'invokeur, il avait l'impression que tout le monde pouvait obtenir l'aide des chimères... donc est-ce qu'Alexandre saurait répondre à cette question? Il ne savait pas trop, il verrait bien de toute manière, et peu lui importait si la jeune femme se demandait pourquoi, il essaierait d'éluder la question...

«Peut être que tu devrais essayer d'en savoir plus sur tes anciens amis... les... relations que tu avais avec eux notamment?» une fois de plus, il rougit. Après tout, peut être qu'elle avait laissé l'homme de sa vie là bas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Ven 18 Sep - 15:06

La présence de la chimère dans cette pièce demeurait un puissant pilier de réconfort pour Terra qui avait enfin accès à des souvenirs de sa vie passée. Certes, beaucoup d'informations étaient encore occultées, comme son arrivée sur Héra, mais en soi, c'est déjà un très bon début de recouvrement. Le jeune homme, toujours distant par rapport à elle, commença à s'intéresser à la mère de Terra. Si on savait que son père était Marthym, on ne savait que trop peu de choses sur sa mère.

Je n'ai pas eu la chance de connaître Madeline, la mère de Terra, mais d'après Marthym c'était une femme dotée d'une grande bonté et d'un coeur aussi pure qu'est ma lumière. Sur Balance, toute chimère peut confier ses pouvoirs à des êtres humains en se transformant en magikolithe, c'est comme cela que j'ai rejoint le groupe de Terra. Une chimère restait une espèce vivante, comme les humains, avec des affinités magiques. Cela dit, Terra a été le seul cas recensé d'union entre une chimère et un être humain, puisque pendant plus de mille ans, les chimères et les hommes ont été séparés.

Voilà qui apportait un peu de réponses aux questions du jeune homme, il est vrai que Terra ne pensait pas à ce genre de choses, mais en même temps elle ne se basait que sur ce qu'elle avait vu au cours de ses épreuves, tout comme Kagura se concentre dessus aussi d'ailleurs. Il s'approcha d'elle pour lui parler directement, d'un sujet plutôt étrange, et la jeune femme afficha une mine très étonnée, surprise et surtout elle ne comprenait pas pourquoi il lui parlait de cela.

- Alexandre... que pouvez-vous me dire sur mes amis ?

Vous étiez nombreux, un très grand groupe, de tous âges. Il y avait une jeune enfant peintre avec son grand-père loufoque. Deux frères jumeaux. Une charmante femme aux cheveux blonds. Un flambeur pirate du ciel. Un enfant sauvage et un samouraï. Un ninja solitaire avec son chien, puis un aventurier chasseur de trésor. Au final, vous vous êtes tous retrouvés pour vaincre Kefka et mettre un terme à sa tyrannie. Si tu veux de plus amples détails, tu devras interroger ton cœur, lui seul sait ce que tu ressentais pour eux.

Encore un peu plus d'informations étaient redonnées à Terra au sujet de ses amis et donc de ses souvenirs sur son monde d'origine, mais comme il fallait s'y attendre, la chimère ne pouvait trop en dire. Non pas qu'Alexandre ne souhaitait pas l'aider, mais il ne savait pas tout sur la vie de Terra. Malheureusement, il avait rejoint le groupe de Terra très tard dans leurs aventures et il ne pouvait pas tout savoir. Il ne restait plus qu'à la jeune femme à réussir à se souvenir de sa vie passée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Ven 18 Sep - 18:56

Un peu penaud, Kagura devait reconnaître ne pas comprendre pourquoi est-ce que dans sa vision, il avait cherché à devenir un invokeur. Si sur le monde de Terra, ce n'était pas nécessaire.. pourquoi? Il ne le savait pas... il attendit cependant que Terra pose encore ses questions, ce n'était pas Alexandre qui saurait en dire davantage sur sa mère, dommage. Ça aurait pu être l'occasion, mais par-ci par-là tout de même la chimère délivrait des bribes de l'histoire de la jeune femme, et au fond de lui, malgré son malaise, Kagura en était heureux.

Finalement, ils arrivaient au bout de l'histoire, le jeune homme commença à s'approcher des orbes et en prit un, à l'intérieur, une petite phrase flottait et il leva machinalement les yeux devant lui, comme s'il cherchait Alexandre du regard

«Cette phrase... "Les arbres peuvent être source de vie ou source de mort. Trouvez celui qui autrefois illuminait les cieux et plongez au cœur de ses racines pour ouvrir la voie vers le temple de la lumière.", c'est là où nous pourrons trouver le cristal de la lumière?»
«Exactement... mais je ne peux pas vous dire où cela se trouve...»
«Je comprends, ce serait trop simple, n'est-ce pas? Cependant... j'aurais une dernière question...»
«Je vous écoute.»
«Vous connaissez l'histoire de Krendel Aragog? Est-ce que vous savez si elle est vraie?»
«Oui, j'ai connu sa mère, Miryana... bien qu'elle en avait le pouvoir, elle ne m'a jamais invoqué, se concentrant uniquement sur Odin.»
«Est-ce que vous savez si elle aurait pu avoir cette liaison avec Odin si elle n'avait pas été un invokeur?»
«J'en doute. À l'époque, il nous était impossible de communiquer avec les humains autrement que par leur corne. Pour les mortels, nous n'étions que des pierres ou des gemmes sans âme, ils ne pouvaient nous voir ou nous entendre tels que nous étions. Seuls les invokeurs le pouvaient...»


C'est ainsi qu'il avait enfin eu sa réponse. Voilà donc pourquoi il avait cherché à devenir un invokeur. La probabilité que Terra lui devienne inaccessible une fois qu'elle serait devenue une chimère avait peut être fini par lui être trop pénible
«Ça veut donc dire qu'une fois que Terra sera redevenue une chimère, je ne pourrai plus lui parler..?»
«Sans doute que non.»
il hocha alors de la tête et eut un sourire triste. Puis il rangea soigneusement l'orbe dans son sac avant de se tourner vers Terra, il fuyait encore son regard, même s'il faisait des efforts pour ne pas paraître trop froid. Mais on pouvait sentir une certaine tristesse se dégager. Au-delà de ce qu'il avait vu, même s'il réussissait à maîtriser ses sentiments pour ne pas tomber un jour amoureux d'elle, quoi qu'il arrive, un jour ou l'autre ils seraient séparés.

«Sauf si tu as d'autres questions, nous pouvons peut être y aller?» de toute évidence, Alexandre leur avait dit tout ce qu'il pouvait. Désormais, si elle voulait un peu plus retrouver sa mémoire, il fallait voir une autre chimère... Bahamut donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Lun 21 Sep - 10:21

Les paroles d'Alexandre apportait lumière, espoir et réconfort dans le cœur et l'esprit de la jeune femme. Elle se sentait mieux, bien mieux que depuis que toute cette histoire avait commencé. Ses souvenirs revenaient peu à peu et elle en apprenait toujours plus sur qui elle était vraiment, et aussi d'où elle venait. Malgré ça, l'épreuve d'Alexandre avait tout de même été difficile psychologiquement et un petit repos ne serait pas de refus, surtout que cela faisait un bon moment qu'ils étaient arrivés à Alexandrie et que l'après-midi avait sûrement bien été entamé déjà.

Kagura en profitait pour poser toutes sortes de questions, sur les orbes que le duo venait d'obtenir, sur l'histoire de Krendel Aragog, mais aussi sur la possibilité d'un non-invokeur à appeler des chimères. Terra ne comprenait pas très bien où il voulait en venir et son regard fuyant n'arrangeait pas les choses. Pendant qu'il discutait avec la grande chimère, elle écoutait mais surtout réfléchissait à son comportement depuis que leurs épreuves étaient terminées. Comment se fait-il qu'il agisse de la sorte. Une chose est sûre, ils devraient en discuter une fois le château quitté.


- Sauf si tu as d'autres questions, nous pouvons peut être y aller?

La jeune femme hocha la tête et effectua une sorte de révérence à l'attention de la grande chimère.

- Je vous remercie, Alexandre, de ces lumières que vous m'avez apporté... Nous allons maintenant rechercher Bahamut... Lorsque ma mémoire me sera revenue, je reviendrai vous voir...

Elle était sincère quand elle disait cela, considérant, du coup, Alexandre comme un très vieil ami, elle pensait qu'elle lui était redevable en quelques sortes pour l'avoir aidé à recouvrer une partie de sa mémoire. L'entretien avec la chimère étant terminé, ils devaient à maintenant quitter la pièce dérobée derrière le trône de la reine. Leur futur destination commençait à se dessiner, seulement c'était leur chemin qui était quelques peu indéterminé encore. Trouver Bahamut, oui, mais comment et où aller ? Voici le grand mystère de leur quête.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Lun 21 Sep - 11:04

========================
Kagura et Terra passent au niveau 12
Gains: +550 gils [Terra], +500 gils [Kagura], Orbe de la lumière [chacun]
========================



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Lun 21 Sep - 11:51

GrenatSource: Princess Garnet Til Alexandros by dagga19

Ils pouvaient donc y aller. Terra n'avait plus rien à dire à Alexandre, et Kagura n'était plus sur de rien. Il comprenait mieux pourquoi il avait fait des recherches pour devenir invokeur, surtout si ses sentiments envers Terra avaient fini par évoluer, mais il réalisait que même s'il voulait la garder en tant que simple amie, il ne pourrait plus si elle réussissait à redevenir une chimère. Enfin, peut être pourraient-ils alors demander à ce qu'elle devienne une chimère apte à communiquer avec tous? Comme les Priants de Spira ou même les chimères actuelles? Mais si elle devient une chimère comme celles d'aujourd'hui, sera t'elle alors obligée d'avoir une antre et d'attendre aussi que l'on vienne la voir?

Beaucoup de questions et il n'avait pas osé les poser devant Terra. Elle avait visiblement bien remarqué son malaise et il était préférable de ne pas en rajouter pour le moment.
Lorsqu'ils sortirent, la reine les attendait avec un sourire doux. Elle s'approcha de Terra et lui remit une petite pièce, le symbole d'Alexandre était dessiné dessus, et le visage de Grenat de l'autre.

«Je sais que l'épreuve d'Alexandre n'est pas des plus aisée. Cette pièce vous permettra de revenir le voir, même si un jour je ne suis pas là. Montrez là à mes amazones et elles vous guideront jusqu'ici.»
«C'est vraiment très gentil à vous.»
Kagura s'inclina respectueusement, puis la reine les laissa partir.

Ils descendirent les marches du château en silence, si la jeune femme avait faim, lui avait l'estomac plutôt noué, mais de toute manière, il était temps pour eux de retourner en ville. Ils prirent la barque pour revenir vers la grande place, il y avait un peu d'agitation, apparemment on parlait d'une chasse au trésor, mais ils ne s'en occupèrent pas... enfin pas tout de suite.

«Et bien... je me demande si Maître Totto savait où il nous envoyait quand il nous a suggéré d'aller voir la Reine. Comment tu te sens?» il essayait le plus possible de se montrer naturel, mais il gardait ce regard fuyant. Enfin ça passerait surement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 7500/7500
MP : 209/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   Lun 21 Sep - 12:20

De nouveau dans la salle du trône la reine les accueillit de nouveau avec le sourire. Grenat s'approcha de la jeune femme et lui donna une pièce au motif très particulier, il s'agissait de la représentation de la chimère Alexandre, puis elle lui expliqua qu'avec ceci, elle pourrait revenir n'importe quand afin de voir ladite chimère. Terra remercia leur hôte de sa bienveillance et de sa gentillesse puis s'inclina en guise d'aurevoir. Partie en compagnie de Kagura, tous deux descendaient les marches dans un silence des plus religieux. Tandis que l'une était apaisée et sereine, l'autre était préoccupé et inquiet. Ils prirent rapidement la direction de la sortie pour monter sur la barque qui les mena de l'autre côté de la rive. La pièce dans sa main et la main à son coeur, elle admira une dernière fois le château d'Alexandrie. Il lui sembla entendre les voeux de courage de la part de la chimère gardienne de la lumière et elle chuchota des remerciements à peine audible.

De nouveaux sur la grande place, une agitation sans pareil se faisait entendre, un véritable brouhaha incessant typique de ce genre de lieux. Tout ce remue-ménage semblait parler d'une chasse au trésor épique qui réunirait les plus grands aventuriers d'Héméra. Soit, cela n'était pas leur objectif actuel donc ils ne s'en occupèrent pas.


- Et bien... je me demande si Maître Totto savait où il nous envoyait quand il nous a suggéré d'aller voir la Reine. Comment tu te sens?

- Étrangement, je me sens bien... Je n'ai jamais été aussi apaisée, et toi... Tu es sûr que tout va bien ?

Le regard que portait Kagura, toujours aussi gêné ne l'aidait pas à comprendre ce qu'il ressentait sur le moment, malgré tout, elle lui sourit sans trop chercher à appuyer sur sa gêne. Elle se retourna un peu dans tous les sens, cherchant du regard où est-ce qu'ils pourraient bien aller. La journée avait bien avancé et il leur faudrait déjà trouver un lieu pour passer la nuit, et ensuite aviser de ce qu'ils feraient ensuite. Terra remarqua une grande auberge sur le bord de la route à l'angle et il décida donc de s'y rendre. Un garçon aux allures d'hippopotame les accueillit immédiatement après leur entrée, avec un grand sourire et un grand bonjour.

- Bonjour, pourrions-nous avoir une chambre avec lits séparés s'il vous plaît ?

- Un instant je vous prie.Il se rua jusqu'au comptoir, chercha dans les registres et revint vers les deux voyageurs, Vous avez de la chance, la chambre se libérera ce soir ! Je vous suggère d'aller faire un tour en ville et de revenir plus tard !

Ils remercièrent le jeune aubergiste puis ressortirent en direction de la grande place, la jeune femme ne savait pas trop quoi dire à son compagnon pour lui faire changer les idées, et son regard se posa sur une affiche de théâtre. Peut-être que cela pourrait le distraire et l'aider à penser à autre chose. Terra courru alors jusqu'à l'affiche et la pointa du doigt.

- Une pièce de théâtre pour se changer les idées... Qu'en penses-tu ?!

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» A l'enseigne de la fille sans coeur, une nuit sans lune, un mog sans argent et un homme sans age...
» Un homme errant sans coeur
» dora le sans coeur
» Nuit 6 - L'homme sans nez
» L'homme sans visage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Alexandrie-