Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Chercher la musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Chercher la musique   Sam 11 Avr - 6:10

Joan *Est-ce que je suis... Morte?*

C'était la seule explication à laquelle pouvait se résoudre la jeune fille. Elle se pinça la joue à plusieurs reprises pour se confirmer qu'elle ne rêvait pas. Il y a encore quelques minutes, elle pouvait jurer se trouver dans les décombres poussiéreux et sombres de Midgar, voilà maintenant qu'elle se trouvait dans une sorte de temple, ou alors un palais peut-être? Le soleil lui inondait les yeux, elle dut se les protéger de bonnes minutes durant pendant qu'ils s'ajustaient à l'astre incandescent. Elle ignorait combien de temps elle resta à observer l'horizon. Ces grands piliers de terre recouverts de verdure semblaient s'étendre à perte de vue, transperçant un voile de nuages qui en faisait de même. La structure décadente avec une architecture impossible les parcouraient et semblait si naturelle que c'était à croire que c'était ces piliers qui avaient été érigés autour pour l'accommoder. Elle se demanda un instant si elle pouvait marcher sur ces nuages, s'y vautrer avec abandon, mais son instinct lui dictait que ce n'était probablement pas une bonne idée.

La jeune fille finit par se souvenir de fermer sa bouche béante avant qu'elle n'avale une mouche, mais il n'y avait pas l'air d'y en avoir ici. Évidemment, ce ne serait pas le paradis si ces parasites s'y trouvaient, pas vrai? Elle s'avança jusqu'à la chute d'eau la plus proche, celle qui se jetait dans un petit étang qu'elle pouvait facilement atteindre du moins. Elle vint s'accroupir au rebord pour y passer sa main, la relevant pour regarder les filets d'eau lui passer entre les doigts. Incroyable, elle était si claire qu'elle pouvait facilement voir jusqu'au fond. L'espace d'un instant, elle pensa en profiter pour s'y baigner, mais s'y ravisa, se demandant si elle y avait vraiment droit. Elle ne se gêna pourtant pas pour y glisser ses mains pour s'asperger le visage. Les mots lui manquaient pour dire à quel point c'était rafraîchissant. L'eau croupie à laquelle elle était habituée donnait peu envie après tout.

Des clapotis à ses côtés l'avaient tirée hors de sa rêverie. Une énorme masse jaune dorée attira son attention du coin de l'oeil. Elle poussa un cri en apercevant le volatile géant en train de s'abreuver, tombant à la renverse. L'oiseau s'arrêta dans ce qu'il faisait, mais défiant sa nature un peu craintive, il tourna sa tête pour fixer l'humaine d'un air un peu surpris, mais nullement apeuré. C'était un... Un chocobo? C'était la première fois qu'elle en voyait un de si près, mais même sans être bien familière, elle se doutait qu'il était anormalement calme. Le chocobo étendit sa nuque pour regarder la jeune fille d'un peu plus près, qui en retour rampa pour reculer, toujours sur le choc. Elle finit par se relever, sans geste brusque, les mains levées à la fois pour signifier qu'elle ne lui voulait pas de mal, mais aussi pour se protéger. Elle ne connaissait toujours pas ses intentions après tout.

-Euh... Salut toi? T'es un gentil chocobo, pas vrai?

Une question à laquelle il répondit d'un chant joyeux, plutôt encourageant. Toujours un peu intimidée par la taille de l'animal, elle rassembla tout de même son courage en tendit lentement une main vers la base de son cou. Le volatile n'y broncha pas, se laissant caresser son plumage. Le visage de l'humaine s'apaisa en constatant qu'il ne résistait pas. Elle y mit même son autre main à la tâche, jusqu'à l'enlacer au cou, pressant sa joue contre. Il était si soyeux, elle saurait très vite s'y habituer. Une pression contre son dos lui arracha un court cri suraigu. Un second chocobo blanc pressait sa tête contre son dos pour attirer son attention. Très vite, elle se rendit compte qu'elle n'était plus du tout seule. C'était pratiquement une petite armée de chocobos de toutes les couleurs qui se trouvaient amassés autour! Elle relâcha le premier de son étreinte pour le regarder retourner auprès de ses amis où ils se mirent à courir ensembles et batifoler.

Aussi plaisant cet endroit puisse-t-il être, une drôle de sensation d'inconfort persistait malgré elle. Elle en avait presque oublié avec la beauté de ce lieu, mais ça lui revenait comme un coup de marteau à présent. Était-elle vraiment la seule âme qui vive ici mis à part ces chocobos? À tout moment elle pouvait s'imaginer que ses amis sortiraient de nulle part pour lui dire qu'ils l'avaient bien eue, mais rien n'y faisait. Elle laissa les oiseaux à leurs jeux pour commencer à déambuler le long des sentiers sinueux de ce paradis étrange. Elle posa ses mains de chaque côté de sa bouche pour se mettre à s'époumoner, cherchant une réponse différente des échos de sa propre voix.

-Hé ohhhh! Il y a quelqu'un par ici!?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Ven 17 Avr - 12:14

HRP : :
 

Justin ne s'étonnait plus tellement de l'existence d'un tel endroit, c'était là où il atterrissait souvent les rares fois où il s'endormait (et donc en présence d'une jolie demoiselle chez son soi "éveillé"). Il s'était habitué à ce lieu paisible, mais en profitait à chaque fois qu'un portail et qu'une jolie fille s'y engouffrait pour la suivre à son tour. Pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ? Il lui était même arrivé de tomber sur la fille avec qui il avait dormi la nuit précédente. 

Mais cette nuit était un peu différente, car il tombait sur une femme bien différente. Et il semblait que c'était la première fois qu'elle atterrissait ici. .

"Hey oh, oui, il y'a quelqu'un ! Et le par ici semble être un lieu, un peu tranquille, je ne sais pas si le propriétaire des lieux apprécierait que tu cries comme tu le fais.


Justin avait sûrement dû lui faire peur car il se trouvait sur un pilier en contre-haut de Shellie. Il se laissa tomber du haut de l'édifice qui ne servait bien que de décoration. Une telle chute aurait bien secouer les rotules de notre jeune ami qui était habillé d'une chemise noire liseré argenté et d'un pantalon de costume noire, il était bien mieux vêtu que dans la vraie vie, mais n'allez pas lui dire, cela le vexerait, mais il n'en fut rien, nous étions dans un rêve. 


" Et le proprio est un Chocobo énorme, il est calme mais il impose. J'imagine qu'il ne faut pas trop le contrarier. Je m'appelle Justin.


Justin tendit sa main à l'inconnue un peu perdue. Il imaginait qu'elle savait au moins qu'elle était au Paradis des Chocobos, le contraire, l'étonnerait vraiment, bien que l'endroit semble s'être vraiment révélé depuis la Fusion des Mondes... 


"Et toi ? Tu viens d'où ?


Questions de routine mais il fallait bien amorcer la conversation. Après tout, de l'avoir surprise de plusieurs mètres de haut et de l'avoir mis en garde contre un Chocobobèse n'était peut être pas sa meilleure entrée en matière ! 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mar 21 Avr - 0:22

Joan Les yeux grands comme des pièces de monnaie, la jeune albinos regarda cet inconnu sorti de nulle part sauter carrément dans le vide depuis un haut pilier. Le temps qu'elle se décide à tenter de le rattraper et s'écarter pour éviter de se faire écraser elle-même, il était déjà au sol et, bien portant, étrangement. Elle dénota son habillement plutôt chic qu'il, ou elle, franchement elle ne saurait dire même d'aussi près. C'était vite dit, mais il s'agissait d'un accoutrement bien plus distingué quand on les comparaient aux siens presque en haillons. Une vieille écharpe, une vieille veste de coton noire un peu trop grande avec une capuche à l'arrière. Ses manches trouées laissaient passer ses pouces à travers pour les empêcher de glisser et dont les jointures étaient bandées. Quelques taches brunâtres paraissaient à travers les bandelettes effilochées. Son pantalon portait comme tout le reste les signes apparent d'usure avec des plus de petits trous au niveau des genoux et au niveau des chevilles où quelques lambeaux se détachaient du reste. Ses espadrilles en avaient également vu de meilleurs jours, même si, heureusement, elle n'avait pas eu à les rapiécer encore. Tout était conservé le plus longtemps possible, et recyclé quand il ne pouvait plus être porté après tout.

Les secondes s'étiraient alors qu'elle regardait sa main tendue, encore un peu hébétée. Elle baissa les yeux vers le sol et réajusta son écharpe quand il chercha à s'enquérir d'où elle venait. Vraiment il suffisait d'un coup d'oeil pour le deviner, ou du moins ça limitait beaucoup les possibilités. Enfin, Boucle d'Or ne semblait pas en faire énormément de cas, alors allez savoir. Le fait qu'elle ne se soit pas encore faite chasser à grands coups de pied dans le flanc était déjà un bon départ. Elle finit par avancer la main pour la lui serrer avant qu'il n'en prenne offense. Ce serait sa faute après si elle lui tachait sa chemise. L'idée du piège lui était venue en tête, mais ce serait un peu idiot après s'être annoncé comme ça alors qu'elle n'avait aucunement décelé sa présence.

-Euh... Mi-Midgar. J'viens de Midgar. Je te laisse deviner de quelle moitié...

Immédiatement, il l'avait tutoyée, du coup c'était normal qu'elle en fasse de même, pas vrai? Elle n'était pas vraiment forte sur le vouvoiement après tout, ça faisait un peu pompeux à son goût. C'était pour les gens importants après tout, ou du moins ceux qui s'en donnaient l'illusion. Il n'y avait que les laquais de la ShinRâ qui en valaient l'effort. Il vous laissaient tranquille un peu plus souvent comme ça, quand ils ne faisaient pas des avances en gardant une arme en vue pour rendre l'expérience aussi déplaisante que possible. Toujours un peu larguée, elle se massa la nuque avant de jeter un coup d'oeil à nouveau aux alentours.

-C'est bien beau tout ça mais... C'est quoi cet endroit au juste, et comment on en sort?

Car oui, c'était bien beau tout ça, mais même dans un petit coin de paradis, ce n'était pas mieux d'y être prise au piège. Le garçon lui semblait savoir ce qu'était cet endroit. La jeune fille était toujours incertaine s'il s'agissait d'une sorte de valet ici, ou même s'il était vrai. Shellie ignorait si elle pouvait vraiment lui faire confiance, mais où elle en était, elle n'avait pas trop le choix. Elle avait pensé au rêve, mais elle pouvait pourtant sentir l'inconfort d'un pincement. Il y restait cependant quelque chose de surnaturel, une évidence toute simple en apercevant plusieurs portails dorés s'ouvrir les uns après les autres un peu partout. Allez savoir où ils pourraient tomber au juste en empruntant l'un d'eux, ou s'ils n'étaient pas dangereux.

-Ça devient de plus en plus bizarre cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mar 21 Avr - 21:11


La jeune femme semblait vraiment débarquer pour la première fois ici car elle venait d'être surprise par l'entrée subite de Justin. Ce monde onirique était pourtant loin d'être un endroit si calme, et il pouvait s'y passer de drôles de choses ou de rencontres à n'importe quel moment, même si le paradis des chocobos en lui même était un endroit assez paisible, une sorte de hub duquel pars de nombreux portails aboutissant tous sur un coin de notre inconscient. Mais Justin allait essayer d'expliquer ça plus clairement. Après tout, il n'avait pas la science infuse de ce lieu, il n'était juste plus néophyte voilà tout. Mais ils faisaient connaissance, avant tout. Ce lieu restait un lieu civilisé, enfin, pour ceux qui le sont.

" De Midgar, oh, je vois... on s'est peut être croisé, même si je ne pense pas... Je croise tellement de monde. Mais cela ne me dit pas ton nom, à moins que tu t'appelles aussi Midgar ? Ahah ! Je plaisante... "

Mais, l'égarement de la jeune femme reprenait le dessus.

"Je ne sais pas si ce lieu a vraiment un nom. Il semble que ce soit là où ton esprit s'égare quand tu t'endors. Ce qui ne m'arrive pas souvent. La plupart du temps, on ne s'en souvient pas, ou pas très bien. Enfin, c'est un peu plus complexe que ça"

Justin aurait bien besoin d'un exemple pour illustrer ses propos, car, qui pourrait croire des propos insensés comme ça..? Mais, la première à avoir remarqué un portail fut Shellie, et, cela amenait la transition parfaite.

"Ah voilà... En temps normal, quand on rêve, il me semble qu'on arrive directement derrière un de ses portails, et il s'y passe, ce qui s'y passe. Mais, il arrive, que parfois, on tombe ici... Une sorte de connecteur entre tous les rêves, si bien que des rêves s'entremêlent, le tien et le mien, ce soir. Si ça se trouve, tu es la fille de mes rêves, qu'en sais-tu ? "

Justin tentai de lui prendre la main, même si Shellie qui était sur la défensive ne se laisserait sûrement pas faire.

"Essayes, imagines-toi, d'autres vêtements, une autre coiffure, que sais-je ? Ou oses, passer un de ces portails et vois sur quoi tu peux tomber ? Tant que tu ne réveilles pas, tu es un peu coincé ici, alors, autant en profiter, non ? "

Pour finir, sur le dernier clin d'oeil charmeur de Justin. Mmmh... Pas sûr que ça prenne là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Lun 27 Avr - 21:56

Joan -On a plus des surnoms que des noms là-dessous, mais j'imagine que tu sais ça. Tu peux m'appeler Mei, le reste s'est perdu en chemin. T'as pas trop la tête de quelqu'un qui traîne par là. Tu serais plus de ceux qui se font détrousser direct, mais qu'est-ce que j'en sais après.

Alors lui non plus ne semblait pas savoir grand chose de cet endroit, mais à l'entendre il l'avait visité plusieurs fois déjà. La situation commençait à devenir un peu gênante. Il semblait vouloir faire la conversation, mais Shellie n'avait pas grand chose à lui répondre en retour. Le fait qu'elle était persuadée qu'en temps normal elle devait faire partie des invisibles pour lui n'aidait pas à ça. Peu importe, elle se prêta au jeu et le laissa continuer. Ça lui avait bien prise un effort surhumain pour éviter de lever les yeux au ciel quand il n'avait pas attendu plus longtemps pour commencer à essayer de lui faire la cour. Elle se contenta de lever un sourcil incrédule face à cette tirade tout en posant une main sur sa hanche. La fille de ses rêves, vraiment? Comme dans albinos, sale et habillée de guenilles? Même lui devait se rendre compte que ça sentait le préchauffé à plein nez. Il devait la sortir à toutes les filles qu'il croise par ici si ça se trouve.

-... Mouais... De tes rêves hein... Clairement-- Mais tu fous quoi là!?

Inutile de dire qu'elle n'avait pas bien accueilli le fait qu'il essaie de lui prendre la main sans avertir. Ses instincts lui avait dictée un instant de lui mettre un coup de poing à l'estomac de sa main libre, mais heureusement pour lui elle était parvenue à s'en retenir, pour cette fois. Il ne l'aurait pas volée, et puis va savoir ce qu'il avait en tête. Elle recula en se tenant la main qu'il avait voulut prendre, les sourcils froncés et clairement contrariée. Changer d'apparence à volonté? Ce garçon ne pouvait pas être un peu plus transparent. Elle frissonna un peu quand il lui adressa un clin d'oeil, et ce n'était pas le bon type de frisson. C'était officiel, il devait être vrai parce qu'il n'y avait pas moyen qu'il sorte de son imagination, rêve ou cauchemar.

-Écoute Boucle d'Or, juste parce que c'est un rêve, viens pas me prendre pour une traînée. J'veux bien reprendre à zéro si tu veux bien lâcher cette attitude de Don Juan au rabais.

Elle ne pouvait pas faire plus clair pour lui refroidir un peu ses ardeurs. Il n'y avait pas de doute dans sa tête qu'il devait essayer de profiter de ses venues ici pour se prendre des prises faciles. Plus facile à convaincre les demoiselles quand on pouvait leur assurer qu'il ne s'agissait ici que d'un rêve sans répercussions sur le monde réel. Ses traits s'adoucirent du moins quelque peu tout en relâchant un soupir, si ce n'était qu'elle paraissait quelque peu déconfite. Dans tous les cas elle allait attendre pour ce qui serait de changer d'apparence, il n'attendait probablement que ça pour se rincer l'oeil, puis elle était toujours relativement confortable. Elle recula d'un pas, les mains dans les poches de sa veste en regardant les portails autour, presque hypnotisants avec les vagues dorées qui se propageaient de leur centre. Elle approcha prudemment de l'entrée la plus proche, apposant timidement ses doigts à sa surface, testant sa texture qui se révéla inexistante. Elle s'arrêta sur place et déglutit, avant de se retourner vers l'étrange garçon.

-Ben alors, t'attends une invitation ou quoi?

Elle lui adressa un sourire en coin avant de faire passer sa main à travers le portail. Animée par une pointe d'arrogance, elle eut temporairement le courage nécessaire pour finalement le traverser. Les yeux fermés, elle sentait des vibrations et pouvait sentir le sol tanguer sous ses pieds. Lentement, elle rouvrit ses paupières pour remarquer l'intérieur d'une sorte de cabine. Les fenêtres ne manquaient pas, mais on ne voyait pourtant rien en-dehors. Ce n'était pas une obscurité naturelle, mais vraisemblablement celle d'un tunnel. Peu à peu, une musique se faisait de plus en plus forte. La cabine s'ouvrit d'elle-même, indiquant la destination finale. Avec un pied en dehors, elle reconnut les énormes lettres du Gold Saucer qui accueillait les visiteurs. Même quelqu'un qui ne savait lire pouvait les reconnaître n'importe où, il s'agit d'un endroit presque mythique, et elle s'y trouvait à présent? Juste comme ça? D'accord, c'était un rêve, mais n'empêchait qu'elle était bouche-bée face à cette vue, et franchement plutôt intimidée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mar 5 Mai - 18:00

Oui, bon, okay... Shellie n'était peut être pas le canon d'élégance que Justin voulait lui faire croire mais ça faisait pas grand monde que Justin avait croisé depuis qu'il était là. Et, un peu d'animation ne lui ferait pas de mal. Et puis, elle avait au moins le mérite de l'intriguer et de l'intéresser au plus haut point. Ca change de celles qui se croyaient tout permis sous prétexte que tout cela était un rêve. Là, elle refusait clairement tout contact physique d'un inconnu. 

Elle l'avait affublé d'un surnom assez ridicule liée à sa toison blonde, le genre de surnom qu'on donnerait à des rugbymans d'une époque dépassée d'un autre monde ou à une squatteuse de lits dans une famille d'ours. 

"Boucle... Enfin, bref. J'ai jamais insinué que t'étais une fille facile ou autre. Désolé, je suis pas timide, et je vais pas faire semblant de ne pas être attiré par les femmes. Si ça te déplaît, okay. Laisses moi, quand même être ton guide.

Justin ne posait pas tellement de choix inverse de toute manière. Mei avait choisi son portail. Justin ne s'imaginait pas tellement la destination sur laquelle ils allaient tomber. Après tout, si on se concentrait, on pouvait choisir. Mais, si on laisse le hasard entrer en ligne de compte, est-ce que c'est le choix de notre subconscient qui joue ? Si c'est le cas, pourquoi le subconscient de Mei décidait d'aller justement ici...

"Le Gold Saucer...

On sentait un mélange de résignation et de dépit dans la voix de Justin. Il avait reconnu rien qu'au tunnel l'endroit de loisir. 

"C'est là que tu voulais aller donc ?

Le Gold Saucer, une des anciennes "maisons" de Justin. Pas forcément, le lieu des meilleurs souvenirs... ni des pires...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Lun 29 Juin - 22:56

Spoiler:
 

Joan
Quand on venait de la mauvaise moitié de Midgar, il était parfois difficile d'y avoir une enfance. Il fallait très vite y grandir, ou alors on y faisait pas long feu. Peut-être par désir de connaître cette sensation, ou simplement par curiosité après avoir vaguement entendu parler du parc d'attraction, la jeune fille se tenait face à l'entrée du Gold Saucer à présent. Le bruit de cris lointains lui parvint jusqu'aux oreilles. Elle avait toujours eu bonne ouïe après tout, à défaut de ne pas trop bien voir. Elle retint son souffle en apercevant les montagnes russes s'élever et faire pratiquement le tour du parc d'attractions. Elle qui n'avait jamais manqué de sensations fortes dans sa vie, elle ne pouvait pourtant pas s'empêcher d'éprouver un moment de faiblesse rien qu'à s'imaginer faire partie d'une telle balade infernale. Pour une fois depuis sans doute très longtemps, ses yeux scintillaient avec une lueur de découverte. Une expression qu'elle renfrogna très vite quand elle se retourna en direction de Justin qui n'avait pas gardé pour lui ses propos empreints de cynisme et de déception. Son visage plus blanc que neige dévoilait très vite le rouge qui l'emplissait peu à peu. D'un mélange de gène et d'indignation, elle croisa les bras contre sa poitrine, reculant d'un pas.

-Et alors si je pouvais avoir envie d'aller au Gold Saucer!? Si t'as un problème avec t'as qu'à le dire, je t'ai pas traîné ici de force que je sache.

Pour un ton qui se voulait de la colère, ce dernier se faisait plutôt quelque peu tremblotant. Elle qui semblait normalement si sûre d'elle, elle n'avait pu s'empêcher de bégayer légèrement ses paroles. La notion que les autres pouvaient les voir et entendre ne lui percuta l'esprit qu'après coup. Consciente d'avoir plus ou moins causé une scène, elle se tut totalement l'espace d'un moment. Elle retrouva un calme apparent, bien que son nez ne fit rien pour en dérougir pour un moment. Elle finit assurément par retrouver son calme, voire même paraître un peu déconfite par sa réaction. Les bras toujours croisés, elle changea légèrement leur position, encerclant encore un peu plus son corps. Ses yeux baissèrent légèrement vers le sol, évitant les siens.

-Tu sais comme moi que des moins que rien dans mon genre mettront jamais les pieds dans un endroit comme ça, pas autrement qu'en rêve en tout cas. Bref, cette histoire de guide, t'étais sérieux ou c'était que du vent, parce que je pense même pas qu'ils me laisseront entrer sapée comme je suis.

Après tout ce n'était qu'habitude. Même si en croyant ses dires elle pouvait manifester un laisser-passer, voire l'argent nécessaire, ce n'était pas difficile d'imaginer que l'on viendrait simplement l'accuser de l'avoir volé avant de se glisser ici. Ce n'était qu'une simple malpropre après tout. Elle avait causé assez d'une scène pour tout dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mar 30 Juin - 14:04

La jeune femme était décidément à prendre avec des pincettes. Justin lui fit une simple remarque d'étonnement sur la destination que Mei avait choisi qu'elle partait dans une litanie comme quoi elle faisait ce qu'elle voulait.

" Hey, tu fais bien ce que tu veux, c'est tout..."


Justin ne préférait pas insister. En temps normal, il serait parti, oui, rien ne le retenait ici. Mais, non, aujourd'hui Justin était patient et voulait voir ce qui allait se passer. Au pire, il pourrait toujours partir. Après tout, nous assistions à un...

"...rêve. Si, tes fringues te posent problèmes, changes-en. Regardes..."

D'un revers de main, un peu comme ces magiciens qu'on pouvait voir parfois à la télé, deux billets or venaient d'apparaître dans la main de Justin. Ces tickets qui vous permettent l'accès au parc à vie et qui vous permettaient d'avoir des réductions sur les boutiques du parc. Réductions qui vous permettent d'acheter vos marchandises à un prix totalement exorbitants malgré tout. Ah, et puis, on avait une file réservée. Ca, c'est pratique.

"Suffit juste, d'y croire. Essaies si tu veux. Voilà ta place, en tout cas..."

Non, honnêtement, Justin ne s'attendait pas à un quelconque remerciement.

"Tu veux une visite, vraiment ? Faire des attractions ? On va arriver aux tubes qui nous permettent d'accéder aux différents "lands". Evitons juste de tomber pendant la parade, les gens piétinent et se gèrent n'importe comment."

Justin n'arrivait pas à savoir si, la soi-disante Mei, était vraiment à son aise malgré ses réponses et son attitude de dur-à-cuire. Dans un environnement aussi peu familier, on dirait qu'elle ne sait pas où se mettre. Un peu comme un boxeur qui ne saurait quelle garde appliquée. Est-ce que Justin allait vouloir en jouer ? Ou sera-t-il plutôt bon prince ? Je ne sais même pas si lui même le savait...

HRP : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mar 30 Juin - 20:34

Joan Et à chaque fois où la jeune femme montait sur ses grands chevaux, réagissait sur la défensive, voire presque accuser le garçon, ce dernier répondait toujours par le calme et la patience. Sur le coup, ça avait presque de quoi simplement l'ennuyer davantage, jusqu'à changer un peu son attitude. Ses épaules s'affaissèrent, et elle se passa la main dans les cheveux, rejetant un peu la tête en arrière en même temps qu'un soupir dépité.

-Et dire que normalement j'ai juste la moitié de ce caractère de cul. Normalement quand un beau gosse dont je connais rien vient me voir en m'offrant des cadeaux, j'ai de quoi me tenir sur mes gardes. Bref c'est rien contre toi. Alors, suffit juste d'y croire tu dis...

Faire apparaître des choses rien qu'en en faisant le voeu. Il n'y avait vraiment que dans les rêves que l'on pouvait faire ce genre de choses. Il avait pu les cacher jusqu'à maintenant quand on y pense, Mei elle-même connaissait quelques tours de passe-passe du genre. En réalité, le simple fait que de changer légèrement d'accoutrement simplement pour éviter de se faire jeter comme une malpropre avait de quoi lui donner envie de faire au contraire une scène devant tout le monde. Elle y aurait sérieusement pensé si elle n'avait pas réellement envie de visiter le parc d'attractions. Dans tous les cas, il n'y avait rien à perdre à juste essayer de s'imaginer quelque chose à porter. Elle décida donc de se prêter au jeu et fermer les yeux pour y penser. Elle se sentit très vite plus légère. Sa lourde veste s'était évaporée, remplacée par un t-shirt bleu tout simple sous une mince camisole blanche, un peu comme tout le reste. Elle n'aurait probablement pas su s'imaginer quelque chose de flamboyant même en essayant. L'espace d'un moment, elle pensa à une courte jupe blanche, avant de revenir à une idée plus sobre avec un pantalon tout aussi sombre, bien que propre et mieux ajusté. Ses pieds se faisaient beaucoup plus confortables dans de nouvelles bottes noires. La tête toujours légèrement baissée, sa frange se faisait un peu plus haute qu'avant. En relevant la tête, le jeune garçon pouvait discerner qu'une paire de lunettes ovales aux montures argentées s'y trouvait ajoutée.

-Ça n'a pas l'air trop... Ridicule au moins? Oublie ce que je viens dire.

Sa voix était se faisait un peu plus tremblante, curieusement. Elle n'aurait jamais cru que le simple fait de se changer de la sorte lui causerait une telle réaction. Le fait d'être regardée comme ça par les passants, par ce garçon devant elle autrement que comme un monstre de foire ou une paria, ou juste être invisible. C'est fou comment chercher la moindre trace d'approbation de la part des autres pouvait vous mettre la pression tout d'un coup. Elle s'éclaircit la gorge tout en lui fuyant du regard, faisant mine de regarder en direction des tubes en question. Le duo traversa l'entrée sans encombre, même qu'ils se faisaient très bien reçus. Les laisser-passer à vie étaient une bonne explication, ils étaient plus ou moins considérés des VIP avec ceux-ci. Étrange comme le simple fait d'avoir un bout de papier de plus que les autres peut vous octroyer plus de respect. Pourtant elle ne se sentait en rien différente elle-même. D'ailleurs ce Justin les avaient sans doute manifestés de la même façon qu'elle avait fait pour ses nouveaux vêtements. Néanmoins c'était une bonne chose à savoir, si seulement ça pouvait être aussi facile en-dehors des rêves. Elle s'arrêta face à l'un des tubes en question. Elle se figea à la vue des écriteaux. Boucle d'Or devait s'en douter, mais sans grande surprise là, elle ne savait pas lire. Elle garda néanmoins un calme apparent, examinant les enseignes une par une, avant d'en pointer un purement par hasard.

-Et si on essayait celui-là? Euh... Ces tubes au fait, t'es certain qu'on risque rien?

Consciente que le blondinet allait sans doute se servir de sa question pour se moquer d'elle, Mei inspira et bondit dans le tube devant avant qu'il ne puisse répondre. Décidément, ce lieu n'était pas du tout conseillé aux claustrophobes s'il fallait à chaque fois voyager dans ces trucs, ni agoraphobe d'ailleurs pour faire avec les gens tout autour. Sans éprouver de phobie, elle ne saurait dire être terriblement à l'aise confinée ainsi. Des papillons commençaient à lui flotter dans l'estomac alors qu'elle anticipait et que rien ne se passait.

-Encore une fois, t'es certain que ces-- Kya!

Prise par surprise, le départ brusque causa tout son corps à se tendre en réponse. Nul doute que le cri qu'elle avait poussé avait pu être entendre de l'autre côté. Elle n'allais certainement pas en entendre la fin. D'autant que, en faisant à sa tête et évitant de demander de l'aide pour décider, elle avait choisi le Speed Square qui menait directement aux montagnes russes qui encerclent le parc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mar 30 Juin - 23:01

Justin s'amusait un peu plus que ce qu'il pensait. Même si il n'était pas ravi du lieu de villégiature d'une nuit de Mei. Ce serait peut être trop dire que Mei commence à se prendre au jeu mais elle semblait un peu moins sur la défensive, en tout cas. La preuve, elle venait de lâcher sa garde. Juste un peu, mais Justin était là pour le constater. 

"Un beau gosse ? Moi ? Mmmh, je sais pas trop...

Bon, ce n'était qu'une victoire d'une bataille, hein ? Justin était loin d'avoir gagné la guerre, mais le climat était déjà beaucoup plus agréable. 

"Oui, ça marche pas toujours mais c'est comme ça que c'est sensé marcher.

Pour le coup, le changement à la Arturo Brachetti, le mec qui avait montré ce petit tour de passe-passe à Justin dans un autre rêve, avait fonctionné. Mei avait pas choisi, et cela confirmait un peu l'idée de ce que s'en faisait Justin, une tenue hyper sexy ou légère. Mais, il n'y avait pas besoin de tout cela pour que Justin puisse trouver du charme à une personne du sexe opposée. Et pour le coup, le réajustement vestimentaire et même capillaire, ne lui déplaisait pas. Mei semblait un peu surprise de ce retournement de situation, avant de lever la tête vers l'ex star de la pop qui ne put s'empêcher de sourire. 

" Ridicule ? Non, pas du tout ! Je me doutais bien que tu étais jolie, au fond! "

C'est vrai, que la différence était tout de même flagrante... Mais, elle semblait un peu apeurée de cette métamorphose et Justin tentait quelque chose pour la rassurer. 

" T'es sûr que ça va ? Ne t'inquiètes pas, tous ces gens ne doivent pas être réelles pour la plupart... La seule personne qui te voit bien ici, c'est seulement moi, tu sais ?" 

On venait de passer le poste de contrôle en toute simplicité avec nos tickets premium. Il n'y avait pas tant d'affluence que ça. Mais ça devait être le rêve qui faisait ça. Justin laissa choisir Mei comme il voulait l'indiquer plus tôt. Elle s'inquiétait des tubes. 

"Mmmh n...

Mais Mei avait déjà fait le grand saut. Enfin, dans les tubes. Bien un truc de filles, ça , de poser une question et de ne pas attendre la réponse. Justin ne tarda pas à la suivre, en attendant suffisamment longtemps pour ne pas la cogner dans le tube. Elle tentait de reformuler sa question dans le tube mais sans succès. 

Le duo d'un soir était arrivé au Speed Square. C'est vrai que Justin n'avait pas fait gaffe à leur destination pour être sûr de ne pas la perdre. 

"En théorie, non, les tubes n'éjectent pas les gens à plus de 1000 mètres de leur destination...

Bon, la vanne tombait un peu à l'eau maintenant qu'ils étaient arrivés. 

"Par contre, une fois, j'ai doublé un tout petit au sein même du tube. Je ne sais pas comment et pourquoi ça s'est produit ?

Le Speed Square était le lieu des montagnes russes et des attractions à sensations du Gold Saucer. La plus grande attraction consistait à des montagnes russes avec des cibles à shooter. 

"T'as choisi, au hasard ? Ou t'as vraiment envie que ton coeur batte la chamade... là dedans ?

Justin avait dit à Mei qu'il ne serait pas trop lourdaud, d'où la fin de la phrase improvisée pour ne pas paraître insistant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mar 18 Aoû - 14:09

Joan -Euh...

La jeune fille ravala ses paroles quand elle leva la tête en direction du train qui plongea hors de leur champ de vision, entraînant avec lui ses passagers hurlant à pleins poumons. Chose étrange car même avec ces gens à bord, il n'y avait pas de file d'attente pour se préparer mentalement. Le pouvoir du rêve. Évidemment elle ne pouvait pas vraiment faire autrement qu'avoir choisit au hasard. Il devait certainement s'en douter à présent. Possible qu'il évitait seulement le sujet pour être poli, ou qu'il se rendait bien compte que c'était le cas pour bien des gens qui viennent de la basse ville de Midgar. Malgré tout elle se ressaisit en affichant un sourire audacieux. Hors de question de passer pour une peureuse devant lui, bien qu'elle se demandait bien pourquoi elle agissait comme si elle avait quelque chose à prouver tout-à-coup.

-J'me disais que ce serait pas mal de t'entendre crier un peu. Après s'tu veux te défiler, c'est sans rancune. Ce serait pas marrant de te faire battre par une fille en plus.

Il était décidément un peu macho sur les bords, bien qu'elle n'aborderais probablement le bras de fer avec pour éviter de l'humilier. Elle se disait donc que l'idée d'une compétition allait sans doute le motiver un peu. Qu'il s'enlève par contre de la tête l'idée de la laisser gagner. Bien qu'elle pouvait enfin porter des lunettes qui lui permettait de voir clairement, Mei avait toujours une certaine adresse et des réflexes sur lesquels elle comptait pour lui arracher la victoire. Elle pouvait se montrer très compétitive en fait, surtout quand on la mettait au défi. En fait, tout cela lui donnait une idée qui allait relever un peu les enjeux, idée qui lui arrachait un sourire moqueur.

-On peut même faire un pari si tu veux. Si tu gagnes, tu l'auras ton rendez-vous. Boum. Je serai ta copine pour le reste de la journée. Si je gagne par contre, va falloir me promettre quelque chose qui vaut la peine Boucle d'Or.

It's on. Rien que par fierté, elle n'allait plus pouvoir se défiler à présent. Un plan un peu étrange en soi pour se donner le courage de faire ce tour de manège. Elle n'avait pas trop l'habitude de la vitesse il fallait avouer, et rien que regarder ce truc plonger à une vitesse vertigineuse avait de quoi l'étourdir quelque peu. Par contre, cela dit, elle prit place à bord quand leur tour arriva, toisant le garçon du regard pour voir s'il allait mordre à l'hameçon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Jeu 20 Aoû - 14:05

J'me disais que ce serait pas mal de t'entendre crier un peu. Après s'tu veux te défiler, c'est sans rancune. Ce serait pas marrant de te faire battre par une fille en plus.


En temps normal, j'aurais dit un truc un peu plus graveleux, du genre, "c'est moi qui vais te faire crier...". Mais allez savoir, de m'être fait rembarré comme ça dès le début, j'ai l'impression que c'est moi qui me faisait mener par le bout du nez... Bon, j'avais l'avantage du terrain, et j'essayais de reprendre l'ascendant, j'y arrivais... Mais une chose est sûre, cette fille n'est pas exactement comme toutes les autres... 

"Je suis pas un macho, qui ne supporterait pas une défaite contre une fille, tu sais... Mais, j'ai clairement l'avantage de connaître l'endroit, c'est sûr...

Nan, je n'étais pas un macho qui pensait que l'homme était supérieure à la femme. Ce genre de mec avait rarement les cheveux longs, d'ailleurs, si vous remarquez bien... Peut être parce qu'ils veulent s'affranchir de toute féminisation ? Je me suis déjà fait battre à deux trois trucs par une fille... Si ça peut aider... 
Y'a juste une défaite contre une fille qui me faisait encore rager, c'était contre Carline, qui avait gagné à ce télécrochet, ici même... 

Je n'étais pas le plus compétitif de nous deux. Et en temps habituel, je l'aurais peut être laissé gagner. Et je fus surpris quand elle me proposa un deal. 

"Intéressant... Même si j'ai l'impression de me faire avoir... Car dans tous les cas, tu y gagneras, en fait... Mais ça me va. Après, je ne sais pas ce que je peux te promettre en contrepartie... Si tu as une idée, elle est la bienvenue... Après si tu gagnes, je pourrais très bien avoir une dette envers toi... dans la vraie vie...

Oui, c'était assez rare et tabou de parler de la vraie vie dans les rêves, bizarrement, personne n'en parlait trop ou ne se dévoilait en tout cas... 

"Et ne t'inquiètes pas, je me rappellerais de toi, si tu es la même en vraie..." 

J'étais à mille lieues d'imaginer que je la verrai au moins une fois, bien plus tard, mais sous une toute autre apparence. Effectivement, là, je ne l'aurais pas reconnue... 

Ils s'installèrent et passèrent la barre métallique qui leur permettait d'assurer leur sécurité. Effectivement, cela ne servait à rien dans le rêve, et Justin prit un malin plaisir à montrer à Mei, comment ça fonctionnait. Il n'y avait pas autant de sécurité sur la voie de chemin de fer de Midgar. 

Le train s'élançait, et le cliquetis assourdissant du mécanisme qui leur permettait de prendre de la hauteur était insupportable, même ici, dans cette dimension... Il fallait être celui qui viserait le mieux, maintenant...

"Prête ?

Je ne sais pas si c'est l'adrénaline liée au manège ou celle du petit pari que nous avions fait qui m'excitait tant, mais je crois que je n'avais jamais été aussi motivé de faire péter le score et de viser sur des cibles ! Très bon choix d'être venu ici, même si honnêtement, c'était le hasard, non ? 

HRP : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Lun 14 Sep - 7:42

Joan Pas d'attrape, ni de piège, la jeune fille semblait bien décidée à jouer le jeu et à gagner par ses propres moyens. Le fait que Justin lui dise qu'il aurait un avantage par son habitude ici ne faisait qu'alimenter davantage la flamme de la compétition. Elle se mit à regarder devant pour identifier les contrôles de cette machine infernale. En fait, Justin avait surtout un avantage du fait qu'il s'agissait de la première fois qu'elle touchait à quelque chose qui ressemblait vaguement à un jeu vidéo, pas qu'elle avait quelque chose contre le concept, elle n'en avait simplement jamais eu l'opportunité auparavant. Apparemment, ce soir, ce n'était qu'une expérimentation après une autre, remarque qu'elle garda pour elle avant que le jeune homme vienne y ajouter à nouveau son grain.

-Te rappeler de moi, j'suis trop chanceuse. Marrant que tu penses que tu pourrais même me trouver dans le trou du cul du monde du bas de Midgar. Si tu crois que tu peux y arriver, libre à toi, mais j'exclue pas que je considérerai quand même de te faire les poches au passage...

Elle lui esquissa un sourire tirant sur l'arrogance pour la route. Ce n'était pas de mauvaise foi, mais elle doutait cependant fort qu'il arrive à la retrouver à partir d'un rêve, d'autant qu'elle n'était que, comme beaucoup d'autres en bas, qu'un fantôme sans papiers, une moins que rien à laquelle ils ne pensaient pas bon de même se donner la peine d'enregistrer quelque part. C'était pour cela qu'à chaque fois que quelqu'un disparaissait, il n'y avait pas grand chose à y faire, car personne n'avait vraiment disparu alors aux yeux du reste.

Si elle ne pouvait pas jouer sur l'habitude ou l'expérience de ce genre de jeux, elle pouvait au moins jouer sur sa propre habileté pour être une sérieuse compétition. La jeune fille avait vécu dans des lieux assez hostiles où on n'y faisait pas long feu sans avoir l'oeil vif. Mei eut même l'occasion de manier une véritable arme à quelques reprises, jamais sur des êtres vivants heureusement, seulement quelques boîtes de conserve ou bouteilles vides. Elle était peu préparée par contre au départ qui la cala contre son siège par la force G. Un début qui devait l'avoir faite tirer un peu de l'arrière quand elle s'y acclimatait, cherchant ces cibles tandis que son cœur tentait de lui remonter par l’œsophage. Séparément, ces deux manèges auraient tous les deux pu être des expériences intenses, mais ensembles, elle avait droit à la totale.

Enfin arrivés au bout du trajet, il était difficile de même se faire une idée claire de ce qui venait de se produire dans sa tête. Un déluge de formes, de couleurs et de directions changeantes, de piqués plongeants et de tourbillons venait de se produire. Quand le manège s'immobilisa, elle fut première à se lever sans plus de cérémonies, cherchant l'appui le plus proche. Son centre de gravité lui était encore difficile à retrouver l'espace d'un instant, si bien qu'elle tituba légèrement avant de gagner une grande statue d'une sorte de chat bipède rose géant sur laquelle elle se posa contre. Pendant un instant, elle sembla être sur le point d'être malade, cherchant même son souffle, mais se ressaisit heureusement au bout d'un peu de repos pour ses genoux comme pour son cœur.

-Bon sang... J'aurais jamais cru de ma vie être contente d'avoir l'estomac vide... C'est quoi les scores au fait? J'ai gagné, pas vrai?

Avec tout cela, on aurait pu croire qu'elle avait oublié cette histoire de compétition, mais elle n'en démordit pas d'une miette. Une fois que sa tête s'arrêta de tourner d'elle-même, elle se releva pour faire face au blondinet qui sembla occupé à scruter un grand écran fixé au mur, sans doute là où étaient affichés les scores présents et passés.

-Alors?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Lun 28 Sep - 19:09

HRP : :
 

Résultat Joueur 1 (Mei) : a écrit:
4633

Résultat Joueur 2 (Justin) a écrit:
6334

Me faire les poches ? Mmh, je ne savais pas si Mei, si c'était vraiment son nom d'ailleurs, jouait sur ce côté miséreux et nécessiteux... Peut être voulait-elle tout simplement me faire peur ou me dissuader de lui accorder un quelconque intérêt ? 

Mais, à quoi bon ? Si je lui demandais ce qui en était, elle ne me répondrait pas sincèrement après tout ? Enfin, sincérité, j'étais peut être mal placé pour faire des reproches parfois... 

Et si elle avait tout inventé ? Ca paraissait un peu trop gros mais, je ne savais pas si je n'étais pas en face d'une tireuse d'exception. A l'arme, j'entends... Je la regardais s'harnacher en première, galanterie oblige, au moins, j'étais sûr qu'elle n'était pas habitué à ce genre de choses car l'homme chargé de surveiller à la sécurité réappuya fort pour bien enclencher le mécanisme que tous les habitués savent enclencher eux même. 
La ceinture de sécurité ne devait pas être une habitude là d'où elle venait... 

Je m'installai à mon tour et la sonnerie nous indiquait que nous allions partir. Le tour démarrait. Le train quittait la gare d'embarquement avant d'entamer son ascension, la plus grande montée de ce manège. Un grand panneau bienvenue nous indiquait le réel départ du jeu de tir, je sentais la tension envahir ma voisine de wagon, mais je ne devais pas me laisser déconcentrer. 

Le premier virage et le premier looping étaient l'endroit où nous pouvions commencer à trouver des cibles, tels que des fantômes par exemple, flottant à proximité. Le passage dans la grotte changeait les cibles, il s'agissait de plantes, de sortes de poissons en tout genre ainsi que de petits avions, les cibles mouvantes étant forcément plus dur à viser et rapportant plus de points. 

Je connaissais la spécificité de cet endroit du parcours et la présence d'un baril caché rapportant bien plus de points que la moyenne des cibles. Peut être de quoi assurer ma victoire ? 

Les tableaux s'enchaînaient par la suite tout comme les cibles, de l'étoile au pilier de cristal en passant par une salle remplie de lave. Le train revint donc à son point de départ et nous sortions de l'engin avant de consulter le tableau des scores. Mei semblait être encore pas mal retourné de toutes ses sensations. Il est vrai que l'effet de la concentration sur les cibles nous empêchaient d'anticiper les différents loopings et changement de vitesse brusque. 

"Mmh, désolé de te décevoir mais j'ai gagné... " 


C'était assez embarrassant, bien que la perspective m'enchantait vraiment, cette victoire était un peu amère et je ne voulais pas la forcer à jouer un rôle, du moins, contre son gré. 

"T'as fait un pure score pour quelqu'un qui vient pour la première fois, tu sais ? Ca mérite au moins qu'on aille remplir ton ventre vide, non ? "

J'occultais volontairement les clauses de notre petit pari, j'attendais de voir si elle allait s'avouer vaincue d'elle même ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Lun 7 Déc - 21:59

Joan -Ben alors Boucle d'Or, t'en fais une tête pour quelqu'un qui viens de gagner. Tu vas pas te défiler j'espère?

La dénommée Mei ressaisit le garçon d'un coup de poing amical à l'épaule. Elle se serait attendue à bien des réactions différentes de sa part, surtout après les quelques commentaires un peu salaces qu'il avait envoyé. Elle se faisait loin d'attendre à ce qu'il se mette à bouder par contre, ou plutôt à se montrer mal à l'aise. Monsieur le tombeur devenait-il subitement timide maintenant qu'il avait ce qu'il cherchait? La jeune fille se plaqua une main contre le visage en éclatant de rire, lui tapant le dos de l'autre. Peut-être par chance ou par logique, il semblait s'être rendu compte qu'un moyen plutôt efficace d'atteindre le coeur d'une personne défavorisée passait par l'estomac. La faim ne semblait pas être quelque chose à les tenailler ici comme elle pouvait s'en rendre compte. Elle avait sauté un repas avant d'aller au lit si elle se souvenait bien, et n'en sentait pas le creux. Dommage qu'elle ne puisse pas simplement se goinfrer ici et ne plus avoir faim une fois de l'autre côté, elle ferait tout pour revenir ici le plus souvent possible si c'était le cas. Elle replaça ses lunettes avec un sourire amusé collé au visage.

-Je sais pas, j'ai presque peur de bouffer quelque chose de trop bon, si ça peut faire du sens. C'est déjà dur de trouver quelque chose de frais en bas. Oh et puis, autant regretter après que de jamais tenter. Pointe la voie si tu connais un bon endroit.

Après sa première escapade, le garçon devait bien se douter qu'elle ne serait pas d'une grande aide pour décider de la route à prendre. Quelle plaie tous ces tubes, ils pouvaient pas avoir un carrefour comme des gens normaux peut-être? Puis allez savoir s'il n'allait pas la surprendre. Il y avait toujours le choix des friandises, ça faisait bien fifille, quoiqu'il ne devait pas la prendre pour quelqu'un qui aime ces choses, ou alors tenterait-il quelque chose de plus formel, sachant qu'un restaurant pouvait avoir de quoi rendre mal à l'aise dans son cas, choisis ton poison. Elle ne pouvait pas avoir de trop grandes espérances après, non?

Et comme une promesse était une promesse, sans rajouter un mot de plus, elle s'avança à ses côtés et passa son bras autour du sien. Il n'y avait personne pour la reconnaître ici, alors pourquoi pas jouer le jeu après tout? Qui sait, peut-être allait-elle y prendre plaisir à la fin. Ça ne l'obligeait à rien de charnel, et à voir la soudaine timidité de Justin, il y avait peu de risques qu'il aille même dans ce territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Jeu 10 Déc - 13:58

Je crois que c'était un réflexe... Emmener une fille à manger un morceau et je n'avais pas réfléchi à l'absurdité d'une telle situation dans un rêve... Mais, étrangement, j'avais faim malgré tout. On ne ressentait jamais de besoins dans un rêve sauf si le besoin fait partie intégrante du rêve à ce moment là. Et peut être que mon corps, par anticipation du malaise que le pari allait faire naître en moi, a sonné le signal d'alarme "j'ai faim" pour pouvoir passer à autre chose. 

La demoiselle hésitait, et c'était compréhensible, entre manger et se faire plaisir pour une occasion qui n'arrive pas fréquemment ou se priver de peur de ressentir davantage le manque dans la vraie vie. Si, cela se rapportait encore une fois à celle qu'elle était en vrai, c'est son expression sur le chemin à suivre qui m'avait bien prouvé qu'elle était de Midgar. Il n'y avait que là bas qu'on disait cela. 

"Pour quelqu'un qui veut pas trop parler d'elle, t'insistes beaucoup sur le toi de la réalité. Laisses toi aller, t'es dans un rêve, après tout, non ?

Etait-ce l'élément déclencheur mais on se mettait en route pour un des pôles restauration et Mei venait marcher plus près de moi avant de me passer le bras. J'étais rassuré, cela voulait dire, que je ne la repoussai pas totalement physiquement et que ce pari gagné n'était pas contre son gré. 

Car contrairement aux apparences, je tenais (sauf dans de rares circonstances) à ce que tout soit réciproque. Oui, j'avais eu pas mal de relations mais toutes avaient eu besoin de quelqu'un aussi à ce moment précis. 

Je la regardais en marchant, je savais que si je faisais ou disais un truc de travers, cela pourrait rompre ce faible équilibre qui naissait. Je voulais lui montrer qu'elle pouvait me faire confiance alors qu'on arrivait au milieu des snacks et restos en tout genre. 

"Je ne sais vraiment pas ce que tu préfères mais moi..." En règle générale, je sortais un truc bateau du style "je préfère te dévorer des yeux..." mais là, je sais que ce serait comme croquer dans une pierre... Inutile... 
"...moi, j'ai plus l'occasion de choisir. Je préfère te laisser le choix.

Je me mis face à elle, et lui prit le deux mains. Ce contact plus physique mais progressif allait m'en dire plus de savoir si c'était un faux élan de gentillesse ou si elle apprécie vraiment de ne pas être toute seule. 

"C'est bête à dire, mais j'ai vraiment envie qu'on passe un bon moment tous les deux. Alors... hésites pas, dis toi que tu es ma reine d'un jour !

Enfin d'un rêve en l'occurence...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Jeu 24 Déc - 22:51

Joan Le but de la question de Justin était peut-être de détendre un peu l'atmosphère, de changer un peu de sujet, mais il eut un résultat sans doute bien différent de ce qu'il escomptait. Elle ne se sépara pas de lui, ni déserra son emprise autour de son bras pour la peine, mais plutôt que de réaction indignée ou exagérée, elle se contenta du silence. Ils approchaient de leur destination alors qu'elle n'avait pas prononcé mot entre-temps. Elle se contentait de regarder vers l'horizon, pensive au point qu'aucune émotion ne venait briser cette petite transe dont elle était sujette. Elle plaqua sa main libre contre sa bouche, semblant de plus en plus absorbée. La première fois que Justin tenta de lui parler à nouveau, elle se contenta d'un gémissement affirmatif. La seconde fois par contre, quand ils étaient enfin arrivés, elle brisa enfin sa transe et tressaillit en levant les yeux vers Justin, puis observa ses alentours. Une réelle expression de confusion se lisait dans son regard, du moins jusqu'à ce qu'elle reprenne pleinement conscience de la situation. Ses joues prirent une teinte de rouge qui contrastait facilement avec le blanc du reste de son visage.

-Hein? Ah, ouais, désolée, j'devais être ailleurs. J'en fais p't'être un plat pour rien, mais ce que t'as dit plus tôt... J'y avais pas vraiment fait attention en arrivant, mais quand j'essaie de me rappeler de quoique ce soit en-dehors de ce rêve, y'a rien qui me vient à l'esprit en fait, juste des sentiments. Toi t'es venu plusieurs fois ici, c'est normal ou pas? Je me souviens d'aucun visage, d'aucun nom, seulement qu'il y avait ces personnes dans ma vie et l'idée qu'ils sont importants. Attend, met ça de côté.

De plus en plus attentive à son environnement, les odeurs ambiantes de nourritures l'arrachèrent à ses pensées aussi vivement que l'avait fait Justin en lui adressant la parole. Ce n'était en rien de la fine cuisine, mais il fallait être vraiment prétentieux pour rester indifférent aux fumets qui s'élevaient des stands jusqu'à eux. Elle s'avança presque en courant, tirant le jeune homme avec elle par le bras. Elle réajusta ses lunettes pour mieux voir chaque étal et salivait d'anticipation déjà. Pour Justin, tout cela devait être plutôt commun, un met rapide qu'il commande sans trop réfléchir pour manger sur place et ne plus avoir faim. Pour Mei, ses yeux abritaient une constellation alors que, incapable de se décider, ferma les yeux et pointa au hasard une direction et qu'elle suivit en les rouvrant en direction d'un stand à hot dogs. Le met encore fumant entre ses mains, elle l'observa sous tous ses angles, et avec les condiments en libre service, il n'y avait aucune limite. En mordant dans son chef d'oeuvre, elle eu un instant une faiblesse dans les jambes dont elle se ressaisit en bondissant sur place en poussant un cri étouffé comme Justin pouvait le voir chez les jeunes pré-pubères qui tombaient face à face à leur idole de la pop. À la regarder aller, s'il y avait moyen de faire orgasme sur la nourriture, elle le trouverait bien.

-Où étais-tu pendant toute ma vie, Paradis des Chocobos!? Tout est gratuit, on peut manger tant qu'on veut sans tomber malade. Pas question de quitter avant que j'aie goûté à tout ici. Tu as créé un moooonstre Justin!

C'est avec un peu de moutarde d'un côté de la bouche et de ketchup de l'autre qu'elle répondit à Justin et se mit à rire. Au moins elle attendit d'avoir la bouche vide avant de l'ouvrir. Elle retourna au comptoir pour regarder le reste du menu qui, heureusement pour elle, était accompagné d'images. Il avait bien dit reine d'un jour, même si une reine ne se goinfrerait probablement pas de la sorte. Elle semblait déjà partie dans son propre monde à nouveau, bien que pour d'autres raisons moins inquiétantes, voire tout autant dépendant du point de vue. Au moins elle semblait sérieusement s'amuser maintenant. Bonne ou mauvaise, l'opinion de Justin ne devait certainement plus avoir énormément d'effet sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mar 5 Jan - 23:57

Mei, enfin si c'était vraiment comme ça qu'elle s'appelait vraiment semblait avoir été interpellé par quelque chose que j'avais dit et elle me partageait ses doutes. Cela me rassurait car de l'avoir eu silencieuse à mon bras, je me demandais si c'était un effort si surhumain de faire ça pour elle. Mais, non, il semblait qu'elle se concentrait sur ce qu'elle pouvait sur sa véritable existence. N'est-on pas plus réellement nous dans un monde de rêve où l'on pourrait s'affranchir et se désinhiber de toute contrainte plutôt que dans cette réalité qui nous force à jouer un rôle ? Allez savoir...

Mais je n'avais pas eu le temps de répondre ni de comprendre ce qu'elle voulait dire par "gardes ça de côté". Certainement une autre expression que je ne connaissais pas et qui signifierait, "on reparles de ça, attends, là je crois avoir vu un truc et je vais te mener par le bout de nez jusqu'à notre arrivée", puisque c'est effectivement ce qui se produisit !

Notre destination parmi tous ses stands de nourriture fut un stand de hot dog, mets qui pouvait sembler banal pour le commun des mortels, il symbolisait pourtant si bien la nourriture de fête foraine et de sorties. Je la laissais commander et mettre la dose de sauces. Les sauces ne font pas grossir dans les rêves, et les calories ne doivent pas vraiment exister, enfin, je crois...

Mais ce qui me fit sourire surtout, ce n'était pas la voracité qu'elle mettait à l'ouvrage, mais plus le sentiment de satisfaction d'avoir su à pénétrer sa carapace, un peu. Mais, ce n'était pas encore assez, et, j'avais vraiment envie de lui faire passer un bon moment, sans aucune arrière pensée aucune.

"Qu'est-ce qu'un monstre au final ? Si tous les monstres étaient comme toi, cela ne me poserait pas de soucis..."

Bien sûr, aucun don de voyance ne pouvait envisager ce qui pouvait arriver à Shellie...

Mei dévorait son plat avec une attention toute particulière, c'était vraiment un plaisir pour elle, et j'arrivais à ressentir et  être touché en partie par cette joie communiquante. On aurait dit qu'elle n'avait pas mangé depuis... Oh mais c'est peut être réellement le cas... Je repensais alors à ce qu'elle m'avait dit plus tôt...


"Concernant ce que tu disais..." Je ne savais pas si elle m'écoutait vraiment, et si j'étais plus intéressant que sa prochaine bouchée. Je remarquai d'ailleurs, que je ne mangeai rien moi du coup... " J'arrive à me souvenir de choses et d'autres, comme ici, par exemple, mais sur la journée qui s'est déroulée avant que je m'endorme c'est compliqué..."

Et si ça pouvait éviter de dire qu'à ce moment même, si je dormais, c'était certainement car j'étais en compagnie humaine...

"Mais, n'y penses pas... les nuits sont souvent plus courtes qu'on ne le pense, et j'ai l'impression que parfois on ne s'en souvient pas..."

Ce qui m'avait permis de recconnaître une fille avec qui j'avais "joué" en plein rêve et qui, elle n'avait aucun simulacre de souvenir de tout cela. 

"Mais je suis ravi qu'on soit deux à passer un bon moment, manges encore ce que tu veux, on peut toujours faire une balade digestive après, si ça te dit ? "

Généralement, proposer de visiter les coulisses du parc intéressait grandement les demoiselles, mais je ne sais pas si ma copine d'un soir serait réellement intéressée. Je lui prenais la main, ou plutôt, tentais, en disant ça... J'allais certainement la gêner dans ses dégustations...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Sam 9 Jan - 23:32

Joan Entre deux bouchées, Mei s'arrêta pour regarder Justin quand il se permit un autre de ses étranges compliments détournés, et elle se permet un autre coup de poing joueur au bras avant d'avaler et tirer sur la paille d'une boisson gazeuse afin de faire descendre tout ça. À croire qu'il essayait d'être vaguement philosophique, à croire qu'il y en avait un peu plus qu'il n'y paraissait sous cette allure de jeune star de la pop écervelée, pas qu'elle pouvait se douter de qui il était exactement, ou ce qu'il faisait. Non, si elle avait jugé autrement, c'était plutôt du fait qu'elle s'attendait à un garçon qui n'avait pas vécu grande difficulté dans sa vie, qui n'a jamais expérimenté ce que c'était d'avoir faim jusqu'aux os.

-Marrant. Non, y'a assez d'une moi je crois, tu dis juste ça parce que tu m'as pas vue dans un mauvais jour. J'me suis assez empiffrée pour une seule fois en fait j'crois, ou tu vas finir par devoir me faire rouler hors d'ici. Au moins ça ferait grossir un peu ces bébés.

Peut-être pour changer un peu la conversation, ou juste voir si elle pourrait mettre le garçon mal à l'aise, elle pressa ses bras ensembles, qui eurent alors pour effet de faire ressortir ses seins pour les mettre bien en vue. Peut-être qu'avec ça, elle pourrait lui faire passer le message qu'elle n'était pas une de ces jeunes filles faciles à offenser et qu'il fallait protéger de tout ce qui n'était pas approprié, ou alors qu'elle se mettrait en colère au moindre écart. Bien que c'était mignon en soi de le voir marcher sur des oeufs comme ça, l'idée qu'il pense qu'elle puisse lui exploser dessus à tout moment au moindre écart était ennuyant. C'était aussi moment de voir si tous ses flirts indirects n'étaient que du vent ou pas, parce que bon, outre le fait qu'elle était la seule femme à l'horizon, toute cette petite sortie avait quelque chose d'assez étrange. En son sens, quelqu'un qui pouvait aller un peu partout et rencontrer des personnes du sexe opposé ou les standards de beauté moyens étaient bien plus élevés avait peu de raison de passer son temps avec elle, pas qu'elle se trouvait moche, mais elle trouvait ça étrange, c'est tout. Tout ce temps, il avait surtout l'air de vouloir oublier ses origines. Elle se ravisa finalement sur ses conseils, et d'un coup, elle retrouva les vêtements qu'elle avait sur le dos à son arrivée, bien que sans la saleté et un peu moins d'usure qu'avant. Une expérience facile pour savoir s'il avait vraiment un intérêt pour la personne sous les guenilles, même s'il pouvait probablement juste s'inventer une femme de rêves de toutes pièces s'il n'était pas satisfait.

-Les déguisements, c'est pas mal un temps, mais je trouve ça plus confortable.

Elle réajusta sa veste tout en jetant un sourire narquois par-dessus son épaule. Même après avoir affirmé qu'elle avait terminé de manger, elle se permit quand même de prendre au passage une dernière friandise. Sa façon de s'en emparer laissait peu de doute sur son habitude sur ce genre d'opération. Shellie s'en empara d'un geste vif de la main tout en passant près du stand en faisant mine de ne pas y porter attention et rabaissa tout aussi vite la main pour passer le prix dans son dos et le prendre de son autre main. Un geste de pickpocket, ou de voleur à l'étalage. Elle y était devenue plutôt douée, même si elle n'était pas de ceux à retirer beaucoup de fierté à voler. Ici au moins, il n'y avait pas à payer pour quoique ce soit. Elle examina son prix tout en marchant, une pomme au caramel, et mordit à pleine dents avec un air satisfait.

-Tu sais, je vois bien que le Gold Saucer t'emballe pas. Faudrait pas que je sois la seule qui s'amuse, surtout après avoir perdu un pari, puis tu dois bien connaître quelques endroits pas mal à visiter. Quelque part de plus adapté à une balade digestive comme tu dis. Juste... Évite d'en faire trop, sérieux.

Le changement de garde-robe ne sembla pas le rebuter, d'autant qu'il essaya de lui prendre la main. Normalement, son instinct d'autodéfense aurait aisément reprit le dessus pour s'éloigner en vitesse, mais se contenta d'un soupir mi amusé, mi faussement ennuyé tout en détournant les yeux. Il devait croire avoir marqué suffisamment de points pour se permettre cette folie. Elle pouvait au moins être d'accord du fait qu'il semblait s'être décoincé depuis, et puis il devait bien y avoir quelques endroits pas mal à lui montrer ici, ou alors s'il avait une idée d'aller quelque part d'autre pour la surprendre. Loin d'elle l'idée de ne pas s'attendre à ce qu'il tente de planifier tous ses coups à l'avance et toujours faire dans le compliqué. D'humeur espiègle, elle s'amusait à le repousser d'un coup d'épaule chaque fois qu'il se rapprochait un peu trop, avant de le ramener par leurs main toujours jointes. C'était plutôt amusant de lui tomber sur les nerfs. Assez pour le tenir sur ses gardes, mais pas trop pour vraiment l'ennuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Lun 11 Jan - 20:01

Les deux bras vers l'avant faisait remonter sa poitrine et son sourire quand elle évoqua des "bébés" m'avait fait comprendre aisément le sous entendu derrière tout cela. Mais bon, si on m'incitait à regarder plus bas, je n'allais pas me faire prier... Tellement féminin ce double jeu, beaucoup râlait que l'on regarde leurs décolletés alors qu'elles font exprès de le mettre en avant.

Là c'était différent, c'était une provocation flagrante auquel je ne pouvais que contester.

"C'est typiquement féminin, de ne jamais être contente de son corps, hein ? "

Mais était-ce une réaction à ce que je venais de dire ou pour une quelconque autre raison mais Mei avait retrouvé son look d'origine. Loin des grandes robes de couturière, ses vêtements avaient un aspect plus seyant malgré leur usure.

"Pour moi, c'est toujours un déguisement... Cela ne reste que des vêtements pour te masquer une fois de plus, non ? Les vêtements sont tous superflux... Je ne te demande pas que l'on se mette nu, non non, mais je veux dire que même ton attitude au début était un déguisement, tu ne crois pas ? Pourquoi serais-tu plus toi ainsi ? Dis plutôt que tu te sens plus à l'aise, non ? "

Je ne sais pas si j'avais piqué un truc mais je pensais réellement à ce que j'annonçais. Je sentais qu'elle me testait un peu ou qu'elle essayait de me dissuader de m'attacher à elle... En règle générale, moi même, je me forçais à pas trop m'attacher à elles dans les rêves, parce que c'était toujours douloureux... Mais si, je me demandais si j'avais piqué ses pensées, elle, avait pensé à piquer un truc sur l'étalage... A quoi bon, tout était gratuit ici ?? C'était le fait de voler qui la satisfaisait... Je ne disais rien car on n'aurait pas d'ennuis, et qu'elle avait accepté ma main dans la sienne.

Malgré l'illusion du rêve dans laquelle nous étions, je sentais quand même une certaine chaleur à son contact, comme si je possédais une chose précieuse qui s'entrelaçaient avec mes doigts.

Je réfléchissais à notre prochaine destination... J'avais pas envie de lui faire le même plan qu'aux autres, je voulais juste passer un bon moment, là, en fait...
Je ne sais pas si c'était parce qu'elle sentait que je réfléchissais à mon coup ou si c'était juste par amusement qu'elle jouait à l'accordéon entre nous deux... Si, moi je savais que je commençais à l'apprécier, je voulais savoir ce qu'elle pensait de moi, en fait...

"Dis, tu me fais confiance ? "

Et à peine, eus-t-elle le temps de répondre par la négative ou l'affirmative que je la poussais des deux mains sur ses épaules vers un portail que j'avais fait apparaître. On le traversait tout deux et on pouvait sentir le vent s'engouffrer partout. La nuit était omniprésente, nous étions sur le pylône le plus haut qui supportait la grande roue. La surface plane pour nos pieds devait être d'approximativement une pointure de paires de chaussures 40 car je ne pouvais pas davantage avoir d'appui sur le poteau métallique. Le portail était toujours derrière moi.

Mais Mei était dans une moins bonne posture que moi puisque ses orteils n'avaient que le bord du poteau pour se rattraper, elle tenait qu'à la force de mes bras qui l'avaient rattrapé par les avants bras. C'était un peu de la triche, et j'espérais qu'elle n'allait pas trop se débattre mais, son instinct de survie l'encouragerait à m'aggriper le plus possible. Et puis, même si on tombait, un autre portail nous rattraperait bien au pire...

"Mmh... Pas sûr que tu apprécies la vue ainsi... Si tu permets que je te hisses pour que tu puisses l'admirer ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mar 12 Jan - 2:01

Joan Pour ce qui était de laisser regarder ses formes, normalement ses vêtements amples n'avaient rien pour y aider, et ça n'avait pas besoin de plus pour se mettre à lui loucher dessus. Ça, c'était quelque chose qui allait de soi quand il n'y avait pas des officiers un peu partout pour tenir l'ordre, ou alors ils s'en fichaient bien, ou alors c'étaient eux qui s'en permettaient. C'était une réalité de la vie, et les hommes n'étaient jamais exactement subtils quand ils se le permettaient, même quand ils étaient certains d'être incognitos, alors autant avoir son avis sur le coup. Dommage pour elle, il n'était pas aussi timide qu'elle se l'attendait. Le commentaire était inédit par contre, assez pour la forcer un rire bien haut et fort, et même lâcher un reniflement sonore en recouvrant une respiration plus normale.

-Typiquement féminine, ah putain c'est ben une première. Et c'est typiquement masculin de s'en plaindre en même temps de s'en rincer l'oeil, pfft. Shellie se contenta de hausser les épaules sur le commentaire sur les vêtements et son attitude qu'elle revêtait comme des déguisements. P't'être bien, p't'être pas, pour ce que ça change. Te sentir mal dans tes fringues ou dans ta peau, c'est pareil. On peut changer d'un ou de l'autre comme on veut, mais on s'en rend vite compte quand ça colle pas. Ça a pas besoin d'être logique une sensation.

Et puis après, c'était bien normal de se tenir sur la défensive. Elles étaient bien rares les personnes qui n'avaient pas des plans cachés pour soi, surtout quand on parle d'étrangers. Une vie est quelque chose de très court et fragile, trop pour laisser les autres en faire ce qu'ils veulent. Logiquement, il ne pouvait rien qu'elle ne voulait vraiment pas ici, et au pire des cas elle se réveillerait, et oublierait fort probablement bien vite. D'ailleurs l'idée qu'il ne s'agissait que d'un rêve, même entre deux personnes bien conscientes était un peu décourageant en soi. Il n'y avait pas de gravité à leurs actes ou de dangers ici, seulement leur illusion, n'était-ce pas ce qui donnait sa valeur à tout le reste? Quand tout ce qu'il suffisait, c'était une seconde d'inattention et une lame cachée dans une manche pour que tout bascule, et ici l'illusion en était bonne. Elle y réfléchissait probablement trop, puis c'était lui qui l'avait lancée sur cette tangente.

C'était bien parce qu'il s'était annoncé qu'elle ne se soit pas retournée pour lui tordre le bras, si ce n'était que par réflexe de se faire empoigner par les épaules comme ça. Résistant quand même encore un peu, elle s'arrêta net sur la pointe des pieds avec le vide devant. Tout le brouhaha, le chaos et l'agitation d'en bas se déroulait littéralement sous ses pieds, et un sentiment de vertige soudain prendrait n'importe qui soumit à cette vue sans rien pour la rattraper vraisemblablement. Le souffle coupé et avec une montée d'adrénaline bien méritée, c'était plutôt elle qui se retrouvait à lui l'agripper assez fort pour avoir été bien douloureux s'ils n'avaient pas été dans un rêve. Les hauteurs ne l'effrayaient pas en temps normal, elle qui s'amusait bien à escalader les câbles géants et les ruines instables, mais n'importe qui pouvait au moins afficher une bonne frousse sans se faire juger. Mine de rien, elle pouvait au moins se vanter d'un bon équilibre sous la pression. Son visage rougit par un mélange de peur et de colère, bien qu'il ressortait bien, Justin ne pouvait pas le voir dans cette position précaire.

-Mais bon sang, avertis avant de faire un truc dangereux! Si ça existe ici... Et puis admirer quoi au juste? On peut pas vraiment aller plus haut que ça, non?

Peu à peu, les vibrations sous leurs pieds se calmèrent. La grande roue s'était mise à ralentir avant d'arriver à une halte. Les lumières de toutes les couleurs qui l'ornait s'éteignirent laissant une meilleure vue sur le reste. C'était presque à croire qu'il y avait une panne de courant au parc d'attraction, toutes les autres lumières en faisaient de même. Les attractions s'arrêtaient, et la musique et les voix lointaines s'étaient effacées. Figée comme une gargouille, Shellie adopta ce même silence, cette même immobilité. Avec le parc entièrement éteint, une mer d'étoiles survolait leurs têtes, délivrées de la pollution lumineuse du parc d'attractions pour briller librement.

Crétin... Si les paroles étaient peu reluisantes, le ton lui laissait planer un doute. D'où il se trouvait, Justin pouvait sentir quelque chose bouger contre sa poitrine. Les épaules de la jeune fille se soulevaient sous le mouvement de spasmes, et elle porta une main jusqu'à sa bouche, mais c'était trop peu trop tard. Un sanglot inaudible s'il n'était pas déjà tout près perça à travers le sifflement du vent. Sans crier gare, cette dure à cuire se retrouvait en larmes face à quelque chose d'aussi banal qu'un ciel étoilé, d'autant que Justin devait bien être au courant que la plaque supérieure n'était plus depuis quelque temps déjà. Face au ridicule de la situation, elle ne pouvait que lâcher un rire nerveux. Désolé, j'ai juste... J'ai juste jamais pu voir les étoiles auparavant. Heh... Me hisser tu disais...

Son indépendance maladive ou juste l'envie d'être seule un instant, elle fut première à se hisser parmi les poutres et les tuyaux qui s'enchevêtraient pour former cette grande roue. Elle pouvait du coup se considérer chanceuse d'avoir choisi de changer d'accoutrement, ou alors Justin aurait encore eu de quoi se rincer l'oeil quand elle partit devant. Un peu téméraire et pas du genre à avoir le vertige, elle se débrouillait plutôt bien pour se faufiler à travers le manège, si bien que son but se montrait vite bien en vue, au sommet de la plus haute nacelle qui offrait une vue inédite et panoramique, autant sur le parc plongé dans l'obscurité que dans le ciel de minuit. Arrivée en premier, elle en profita pour se sécher le visage du revers de la manche avant de s'asseoir au rebord de la nacelle en laissant ses pieds se balancer dans le vide. Comme par une inspiration inexpliquée à la vue de cet horizon, Shellie se mit à fredonner un air en se laissant tomber vers l'arrière. Elle ne poussait pas l'audace jusqu'aux paroles, mais parfois ces choses étaient tout bonnement superflues à son avis. Une mélodie lente et un peu mélancolique lui venait à l'esprit, portée par une voix beaucoup plus douce et fluette, plus fragile que le garçon devait s'attendre.

Avec Boucle d'Or qui ne tarda pas à arriver pour la rejoindre jusque sur le sommet actuel de ce monde particulier, Mei cessa son chant de sirène pour attirer le pauvre jeune fou, et se contentait de regarder en direction des astres en silence, du moins jusqu'à poser une question qui se voulait de le prendre un peu par surprise.

-Et normalement, j'imagine que c'est à peu près là que tu prendrais ton occasion pour commencer à trifouiller ta conquête du moment, non? Seuls au sommet du monde avec seulement les étoiles comme témoins, ou quelque chose comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mar 12 Jan - 13:55

Mince, Mei semblait se refermer sur elle même après avoir lancé cette remarque un peu macho. Et puis, il fallait avouer que cette tenue lui seyait beaucoup moins... J'hésitais à lui proposer du shopping mais il était clair et net que la réponse ne serait pas celle de n'importe quelle femme. Elle voulait être à l'aise, et de principe, elle ne le serait pas dans une tenue qu'elle n'aurait pas vraiment choisi elle même... 

Elle était dure, mais elle était surtout dure avec elle même, c'était l'impression que j'en avais. C'était comme si sa carapace servait autant pour elle que pour moi, et je voulais faire quelque chose pour changer cela, la mettre en confiance serait beaucoup trop fastidieux et sans réussite assurée. Je ne savais pas tout d'elle et c'était trop risquée de vouloir aborder un sujet qui la braquerait... J'étais un peu perturbé moi aussi, pourquoi je restais là si je n'y arrivais pas, je pouvais très bien lâcher l'affaire... Etait-ce parce que je voulais me rendre utile pour elle ou autre chose ? 

C'est pour cela que je voulais l'emmener dans le vide. Un choc violent la ferait sortir d'elle et peut être changerait la chose ? Et au pire des cas, je m'amuserais quelques secondes à voir sa réaction. Son emprise sur moi avait pourtant tout du réflexe plutôt que du rapprochement lié au flirt. Elle se débattait et pestait contre mon idée mais je tâchai de la rassurer. 

"T'inquiètes pas, je te lâcherai pas" et je n'en avais nullement l'envie d'ailleurs. J'avais pas envie de l'abandonner maintenant, elle attisait trop ma curiosité. Elle avait un air qui me rappelait quelque chose. Je crois que je l'enviais de paraître aussi forte... 

Mais c'était au moment où je me faisais cette remarque que j'eus un gros remord. Les soubresauts et les quelques bruits discrets qu'elle faisait me rendait mal, je l'avais fait pleurer et je me demandais si j'en avais pas un peu trop fait. 

J'avais envie de la ramener vers moi, me coller contre elle pour la réconforter car le crétin dont elle m'affublait ne semblait pas être méchant. Je voulais sécher mes larmes, j'avais l'impression que j'étais le fautif même si elle m'expliquait et que cela pouvait être de "bonnes" larmes... Je ne savais pas quoi dire et curieusement, je ne disais rien. Mais je ne pus la ramener vers moi qu'elle se hissait d'elle même encore plus haut. A dire vrai, je n'avais pas pensé qu'étant donné que la grande roue et l'ensemble du parc s'était stoppé net, le toit d'une nacelle serait un meilleur promontoire.

D'ailleurs, il était étonnant que le parc se soit stoppé ainsi, cela devait certainement être l'oeuvre de l'un de nous deux, peut être Mei sous la force du choc et de sa volonté. Je regardais le ciel à mon tour, oui, les étoiles étaient belles mais c'était parce qu'elle venait de le dire. J'avais pour habitude de les regarder durant les nombreuses nuits où je ne dormais pas. Cela me semblait quelconque le reste du temps, mais quand on se stoppait net devant elles, c'était différent. 

J'avais envie de les regarder, mais j'avais envie de le faire parce qu'elle, elle ne pouvait pas. Elle avait réussi non sans mal à grimper là haut, je n'allais pas faire tant d'acrobaties et je trichais en montant de toit de nacelle en toit de nacelle. 

Et je pensais que c'était le grincement des verrins que je faisais trembler durant mon escalade qui donnait à l'air vide de mouvement et de sons, cette mélopée. Mais, non, je me rendis compte à deux wagons d'elle que c'était Mei qui chantonnait. Un air... différent... 

Je m'asseyai à côté d'elle et elle me prit de vitesse pour poser une question... Elle ne faisait jamais dans le tact et disais les choses assez cash, c'était déroutant au début mais je m'y faisais... 

" Ce sont elles qui me trifouillent, en fait..." je lâchai dans un sourire franc, mais qu'allait-elle s'imaginer... "tu sais, je reconnais m'être trompée sur toi mais je crois que tu devrais en faire de même sur moi... Je suis pas là pour ça, à tout prix. J'ai tenté ma chance quand je t'ai vu, si c'était ce que tu voulais alors ça se serait passé, parce que c'était toi et moi dans un rêve où on ferait ce qu'on y veut...

Je prenais un temps d'arrêt alors qu'on regardait toujours dans le vide intersidéral en face de nous... 

"C'est toi qui a relancé l'aspect couple entre nous deux, moi je n'avais fait que me sentir nul et je voulais à tout prix de montrer que j'étais pas le tocard que tu t'imaginais, par orgueil... Je dis pas que j'agis pas comme un zéro parfois, mais je fais pas ce genre de choses que tu t'imagines, je sors avec des filles qui se sentent seules car je me sens seul aussi. Toi c'est différent, on a l'impression que rien ne t'atteint, je voulais savoir si c'est parce que personne t'as donné l'attention que tu méritais ou si c'est parce que tu rejetais tout le monde... "

Je me mis à la regarder, cherchant son regard pour bien appuyer la sincérité de mon discours, peut être en vain... 

"J'ai juste envie que tu passes un bon moment et qu'éventuellement, tu te souviennes de moi en bien... sans arrière pensée, crois moi...

Je laissais un gros silence voir si elle allait me répondre, j'hésitais à poser ma main sur la sienne mais je ne voulais pas qu'elle le prenne comme une tentative de séduction. J'avais aussi envie de lui parler de cette musique... elle avait quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mar 12 Jan - 19:54

Joan
Depuis le début, Mei n'avait pas été tendre, ni avait-elle pesé ses mots, et Justin semblait enfin commencer à lui rendre la pareille. Difficile à dire s'il s'agissait d'un compliment ou d'un reproche, ou d'un mélange des deux. C'était comme ça qu'elle aimait ses rapports avec les gens. Les euphémismes et tourner autour du pot, c'était pour les serpents, ceux qui se faisaient mielleux alors qu'ils étaient les plus tordus qu'on pouvait trouver. Elle se releva en position assise, les jambes toujours dans le vide et dos à lui. Il lui affirmait carrément qu'il l'admirait sur son indépendance, sur son côté dure à cuire et son stoïcisme. Ses épaules eurent quelques soubresauts une fois de plus, bien que cette fois, c'était bien un rire qu'elle lâchait tout bas.

-Heh... Tu veux savoir pourquoi je préfère cet habit à l'autre?

Qu'il ait choisit de rester couché ou se relever, Mei elle se retourna vers lui, et sans laisser quelque intention transparaître dans son visage, s'approcha de Justin. En moins de deux, elle se retrouva à cheval par-dessus lui dans une position qui serait fort plus compromettante s'ils n'avait pas eu leurs vêtements. Elle s'appuya sur lui en lui tenant les avant-bras contre le toit de la nacelle. Il allait peut-être croire que c'était finalement elle qui allait se mettre à le ''trifouiller'' justement, mais un garçon perspicace quand il voulait comme lui allait vite comprendre. Elle lui libéra une main pour écarter son écharpe.

-Dans cette foutue ville, si t'as le malheur de pas naître au bon endroit, c'est une question de vie ou de mort. Ceux qui ont l'air faible, ils se font marcher dessus par tout le monde. Elle marqua une courte pause le temps de porter sa main à la fermeture éclair de sa veste, sous lequel un t-shirt noir s'y trouvait pour toujours la couvrir. Et quand tout le monde veut la même chose, laisse-moi te dire qu'il en faut pas beaucoup pour que ça commence à tout faire pour.

Elle lui lâcha l'autre bras, et se releva perpendiculairement à lui pour le laisser voir. D'une main couverte de ses bandages, elle releva son chandail. Éclairés par la lune, il pouvait discerner deux longues cicatrices le long de son abdomen qui se croisaient, toujours profondes malgré leur aspect ancien. D'autres petites marques ici et là se faisaient voir avec une inspection plus minutieuse. De sa position, si Justin ne pouvait pas tout voir, il pouvait au moins très bien discerner qu'elle ne portait pas de soutien-gorge, objet duquel grand nombre de femmes ne juraient que par ces derniers.

-C'est difficile de me voir saigner à travers. C'est tout. Pas de secret. Désolée si c'était peut-être pas des détails très plaisants à entendre. Crois-moi j'aurais volontiers fait comme toi si j'avais pu. Pour répondre à ta question, c'est un peu des deux. Dans quel ordre ou en même temps, j'en sais rien. J'ai appris à me méfier de ceux qui disent vouloir que mon bien ou ''me faire passer un bon temps''. J'ai eu une deuxième chance dans mon cas.

Se laissant tomber vers l'avant, elle se rattrapa au-dessus de Justin en plaquant ses mains de chaque côté de sa tête et le regardait directement dans les yeux avec une expression toujours aussi impassible. Elle lâcha un fou rire nerveux tout en détournant la tête l'espace d'une seconde.

-T'en fais pas, j'ai jamais cru à ces conneries d'histoires de coup de foudre ou d'amour au premier coup d'oeil, ou quoique ce soit du genre. On peut baiser quelqu'un sans l'aimer, mais trouver avec qui on peut se sentir soulagé à montrer toutes ses faiblesses, c'est difficile à trouver, c'est long et c'est difficile. C'est pas de l'amour que ces filles ont pour toi, et toi pour elles, c'est juste un remontant quand on se sent mal, comme quand tu prends un verre, ou que tu te contentes de ta main quand y'a personne avec qui le faire.

Elle finit de se rapprocher en se laissant reposer contre lui, une poitrine contre l'autre, et avec rien d'autre qu'une fine couche de tissu pour séparer la chaleur de chacun. Accoudée au-dessus de lui, ils étaient assez proches pour qu'ils se touchent le bout du nez sans faire grand effort. Encore là, peut-être se ferait-il à nouveau des idées par lui-même sur ses intentions, d'autant qu'elle s'en permit pour porter deux doigt à ses lèvres avant de les poser sur les siennes, faisant mine de lui offrir un baiser indirect.

-T'inquiète, Boucle d'Or. Je t'aurais rien montré de tout ça si j'avais pensé que t'étais un tocard. Un peu naïf, peut-être, mais pas naze à ce point. C'est pas toujours une force d'avoir l'air intouchable. Je suis pas plus résistante aux balles pour ça qu'un autre. Sans faire du chouinage, ça prend plus de force pour montrer une blessure que la cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Mer 13 Jan - 13:55

La vie est faites de choix et de rencontres, certains choix aboutissent à certaines rencontres et certaines rencontres à certains choix, et d'effet boule de neige toutes ces choses font que chaque vie est unique de la naissance à la mort. 

C'était par le plus grand des hasards que j'étais tombé sur elle, si atypique, que je lui avais parlé et qu'on en arrivait à contempler les étoiles tous les deux... Et ce, sans que ce soit cliché du tout... 

Je ne savais pas tellement, mon discours avait l'air touchant à le réécouter dans ma tête, et, oui, un instant, j'ai cru que Mei venait vers moi pour m'embrasser, surtout que la position s'y prêtait beaucoup, un peu moins quand elle souleva son écharpe après m'avoir maintenu les mains... 

Oui, en fait, elle avait raison, notre vie ne dépend pas que de nos choix mais aussi de ceux des autres... On ne choisit pas nous même où l'on vit et pourquoi l'on vit, nos parents, notre lieu de naissance, nos conditions... Mais, ce n'était pas vraiment le cas qu'à Midgar, hein ? 

Mais, l'histoire de Shellie ne semblait pas commune, ses cicatrices étaient étranges, mais au point où j'en suis, j'avais bien le droit d'en demander plus, non ? Et contrairement, à ce qu'elle pourrait penser, non, je n'avais pas regardé plus haut... Je me sentais un peu mal à l'aise de devoir assister à cela mais bon... 

"Je suis sûr de saisir ce que c'est... Ou plutôt la raison qui a amené à te faire ça... " 

Ou plutôt avais-je peur d'avoir réellement deviné la cruauté qui se cachait derrière le sort de son ventre... Je n'allais pas la forcer à me faire confiance, ça aurait fait d'autant plus louche mais, je ne comprenais pas, pourquoi m'avouer tout cela maintenant... Je me sentais mal à l'aise pour elle, comme si je culpabilisais d'avoir eu un peu plus de chance qu'elle... 

La partie d'après se voulait plus cru, surtout la partie sur la main, mais tout ce qu'elle disait était vrai, ce que je faisais avec ces filles, c'était juste pour combler un manque affectif réciproque, y'avait rien derrière tout cela, à part une trêve de quelques heures où l'on se sentait pourtant toujours seul à deux... Mais partager sa solitude avait du bon... 

Malgré le fait qu'elle se dévoilait à moi, elle continuait de garder son air désinvolte dans ses paroles même si clairement, elle cherchait à se rapprocher de moi et nos deux corps étaient l'un contre l'autre sur ce compartiment de la grande roue. Ses doigts parcouraient ses lèvres avant d'atterrir sur la mienne. 

Ma main gauche allait atterrir sur sa nuque pour ramener sa tête dans le creux de mon épaule, je voulais qu'elle reste avec moi ainsi, mes doigts venaient parcourir le haut de sa nuque et glisser sur sa peau... Je ne savais pas trop pourquoi je faisais ça, et je m'attendais à me faire dégager aussi sec mais, je ne trouvais que cela à faire, tellement je ne trouvais aucun mot à répondre à tout cela... C'était fou, mon bras droit passait dans son dos, pour la serrer un peu plus contre moi... 

"Je... Je suis désolé... J'aimerais pouvoir faire quelque chose, mais j'ai l'impression que je peux t'offrir que des mots... "

Oui, mes yeux brillaient un peu, de tristesse, de mélancolie peut être, car je me rendais compte que mon histoire n'était pas si terrible après tout, mais surtout, mon corps et mon esprit se sentait bien impuissant contre tout cela... Se rendre compte de la fatalité du monde... 

Et quoique je pouvais avoir envie de lui promettre de venir l'aider en vrai, de venir la voir ou autre, je sais que ce serait une promesse dont je n'aurais aucune certitude d'accomplir car l'un de nous deux pourrions n'avoir aucun souvenir de cette nuit...

Je ne sais pas moi même si cette étreinte rapide était appréciée par mon interlocutrice, et je desserai rapidement mon étreinte pour qu'elle puisse s'en extraire si elle le souhaitait. 

La seule chose, c'était, et ça me hantaît, de changer de sujet de discussion...

"Dis, cette mélodie tout à l'heure, c'est de toi ? " 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   Jeu 28 Jan - 20:26

Joan Certaines choses ne valaient peut-être pas la peine d'être dites. Mei lui avait coupé le clapet avec tout ça, mais la réalisation d'en avoir trop fait se faisait sentir. Avant qu'il ne vienne lui ramener la tête sur son épaule, elle arriva tout de même à entrevoir ses yeux devenus humides, peut-être de peur d'avoir l'air faible ou geignard face à elle. Elle se mordit l'intérieur de la lèvre en se rendant compte de sa bourde. Elle le laissa faire un moment, pour se donner le temps de trouver ses mots. Sa réaction l'avait un peu prise par surprise il fallait avouer. De plus que, de là où elle était, il n'y avait que l'odeur corporelle du garçon qui lui venait a l'esprit maintenant. Il y avait pire sans doute qu'elle se disait, puis ce n'était pas entièrement désagréable en soi, mais elle devait bien remettre les pendules à l'heure.

Sans geste qui ait pu l'en avertir, Mei se releva brusquement et se mit à lui emmêler vigoureusement les cheveux avec ses deux mains jusqu'à ce qu'il soit incapable de voir quoique ce soit et que l'électricité statique se mette de la partie, le tout tout en poussant un rire niais. Quand elle en fut satisfaite, elle roula sur le côté en laissant le garçon se démêler avec sa crinière lui même tandis qu'elle se retrouvait en posture désinvolte sur le côté, la joue appuyée contre son poing. Un bruit grinçant qui ne venait pas de leur nacelle lui vola par contre son attention l'espace d'un moment. Cette dernière s'était mise à bouger sans vraiment de raison particulière. Ne souhaitant pas trop s'y casser la tête pour quelque chose de très probablement attribuable au vent, elle en revint à Justin.

-Voyons fais pas cette tête Boucle d'Or, c'est contagieux ces choses là. Franchement, j'ai le pire de passé, et les choses peuvent que mieux aller de là où je suis. Même les endroits les plus crades deviennent plus faciles à supporter avec les bonnes personnes. Puis c'est toi qui arrêtait pas de dire qu'on feraient mieux de pas trop penser au vrai monde ici. J'y peut rien si j'ai grandit là, mais je peux au moins décider du reste.

Sa question continuait de la titiller. Elle n'y avait pas vraiment pensé jusqu'à maintenant pour quelque chose qui lui paraissait pourtant si naturel. Son visage changea d'une expression moqueuse à pensive, déviant le regard en direction du ciel, comme pour chercher une réponse quelque part dans cette mer d'astres quand, au final, elle faisait elle-même un peu partie de la réponse.

-Ouais, et non. Y'a une certaine personne qui m'a apprise à chanter, pas besoin d'argent ou d'instruments pour juste chanter, juste d'une voix et d'un peu de passion qu'elle disait. Je sais pas lire la musique, ou tout court en fait, et elle non plus je crois, pas qu'on en avaient besoin quand c'est partout autour. C'était un talent à elle de trouver tout ce qu'il y avait de beau dans les endroits les plus surprenants. Bref, c'est une part improvisation, une autre de juste ouvrir l'oreille. On peut avoir les meilleures paroles du monde, ça sert à rien si on peut pas le sentir. Je dis pas qu'il y a pas d'autre façon, mais c'est comme ça qu'on s'y prend. Quand on sait pas comment le mettre en mots, ça aide aussi.

En effet, loin d'elle de se prétendre apprendre au garçon comment chanter, d'autant qu'elle se trouvait loin de se douter qu'elle avait affaire à une pop star, mais il avait l'air vraiment curieux de savoir ce qui l'inspirait, ce qui portait sa voix. Pour elle, c'était plutôt simple en fait. La musique servait bien à raconter ce qu'on était trop fiers pour mettre en paroles, en face à face, ou tout simplement ce qui nous paraissait trop compliqué pour expliquer autrement. Elle se releva sur ses pieds, et tendit sa main à Justin pour faire pareil. Sans lâcher sa main, elle le ramena brusquement contre lui, mais cela faisait partie de l'exercice. En fermant les yeux, elle ramena ses bras autour de sa taille, et prit ce temps pour accorder sa respiration à celle de Justin pour partager le même rythme. Avec un court sourire en coin, elle étendit son écharpe pour s'assurer qu'il n'aille nulle part.

-Je me souviens encore de celle-là du temps où je me suçais encore probablement le pouce en dormant.

Les yeux toujours fermés, elle reprit où elle avait laissé sa petite mélodie. Commençant toujours lente et mélancolique, comme si une part de regret restait malgré tout, son ton changeait petit à petit, note par note vers quelque chose de différent. Pour une personne envers qui elle n'avait plus le nom ici, elle n'avait qu'à se souvenir ce qu'elle représentait pour elle, et, très vite, une mélodie plus chaude et tendre lui venait, celle que l'on prend quand l'on chante à un enfant pour qu'il s'endorme. Sous leurs pieds, les hauts-parleurs du Gold Saucer crépitèrent un instant avant de se remettre à la vie, animés par sa seule volonté, suivant sa voix pour former ce qu'elle s'imaginait ce qui accompagnerait la voix de cette chère personne tandis qu'elle lui chantait ses paroles.

Bien au-dessus d'un ciel d'acier
Les étoiles appellent ton nom
Pour leur douce lumière te caresser
En cette nuit nous les toucherons
Avec nos souffles, avec nos rêves
Tenir leur lueur dans nos mains jointes

Quand tu auras faim, quand tu auras froid
Tu n'auras qu'à chercher ma voix
Quand tu croiras les astres volés
Ne te laisse jamais décourager
Leurs reflets sont éternels, à jamais
Cachés dans les yeux de ceux que tu aimes

Alors saute, alors cours, alors danse!
Et Fais briller tous ces coeurs
Une constellation rien qu'à nous
Pour ne jamais oublier la flamme
Une seule pousse, un bourgeon
C'est tout ce que nous voulons
Cette terre n'est pas morte, juste endormie

Portés par nos deux voix unies
Nos voeux pour ce monde
Derrière ce lourd ciel d'acier
Nos prières toujours portées
Si pour juste un instant, un moment
Voir tous nos amours liés

Cette terre froide et fendue, destin triste
Nous ne y habituerons jamais
De larmes de chagrin ou de joie
La nourrir d'une nouvelle vie
Une fleur d'espoir, un chêne protecteur
Rien n'est trop beau pour ce monde

Alors cours, alors danse, alors chante!
Et fais vibrer toutes ces âmes
Une partition toute à nous
Aucun tyran ne restera sourd
Une seule voix, un seul souhait
C'est tout ce que nous voulons
Cette terre n'est pas morte, juste endormie

Alors ferme ce soir les yeux, et écoute ces étoiles
Elles sont plus près que tu ne crois
Et chéris chaque note, chaque couleur
Qu'elle soit chère ou qu'elle fasse mal
Une seule nuit, un seul rêve
Un baiser pour tes paupières
C'est tout ce que je veux...


Toujours un peu perdue, prise dans l'élan du moment, Mei finit par sortir violemment de sa transe en rouvrant les yeux. En réalisant qu'elle venait de lui chanter cette vieille berceuse pour gamins dans sa totalité, ses joues commencèrent à s'enflammer, ses cheveux se dressèrent sur sa nuque, et la musique qui venait d'en bas du Gold Saucer s'arrêta tout aussi brusquement. Normalement nullement du genre à se montrer timide, il fallait avouer qu'il y avait difficilement plus embarrassant. À choisir, elle aurait peut-être préféré s'être subitement retrouvée complètement nue devant lui à la place.

-Euh... Désolée je... Je me suis laissée emportée je crois... Bref tu... Tu en penses quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Chercher la musique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chercher la musique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Composer musique
» Musique du temple de classe Pandawa
» Musique 8 bits avec GXSCC
» Les instruments de musique de notre époque
» [Résolu ] afficher un personnage et insérer de la musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Le Paradis des Chocobos-