Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Un petit village paisible...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Dim 30 Aoû - 12:44

La journée fut bien plus longue que prévue, ils avaient pris un peu de retard avec cette histoire de serpent, et on les obligeait donc à tout finir avant de partir s'ils espéraient avoir leur salaire... Kagura soupira mais n'était pas le genre à se plaindre aussi il redoubla d'effort pour essayer de finir le plus vite possible, mais rien à faire. Le soleil se couchait lorsque l'aérocargo partit.

Il retrouva Terra qui semblait tout aussi fatiguée, de toute évidence, pour partir maintenant, c'était cuit. Voyager de nuit serait beaucoup trop dangereux et Kagura soupira en baissant un peu honteusement la tête

«Je suis désolé, c'est ma faute... si j'avais tué ces serpents tout de suite, on n'aurait pas perdu du temps...» enfin, ils ne pouvaient pas revenir en arrière maintenant. Vu qu'ils étaient coincés ici, autant aller à l'auberge, oui.

«Tu es sur que ça ne t'embête pas de dormir ici? J'ai une tente après tout, si tu n'as pas envie de rester dans ce village, on peut aller jusqu'au belvédère.» mais d'abord, il fallait aller récupérer les gils de leur journée.. ce n'était pas faramineux, mais ce serait toujours ça de gagné pour la vieille dame! Aussi, avant de retourner à l'auberge, ils passèrent chez la vieille dame et lui donnèrent donc presque la totalité de leurs gains, gardant le reste pour pouvoir passer la nuit à l'auberge

«Je suis désolé, on aurait aimé faire plus...»
«Faut pas être désolé mon petit.. c'est déjà vraiment gentil à vous. Mais ce n'était pas nécessaire...»
il sourit doucement, si, pour lui c'était la moindre des choses. Elle avait aidé Terra pendant sa convalescence, et même lorsqu'ils sont arrivés dans ce village, elle les a aidés en évitant que tous les habitants leur tombent dessus... alors oui, c'était normal. Il sentait bien que si elle avait pu, elle leur aurait proposé de les héberger, mais elle n'avait pas la place dans sa petite maisonnette... il était temps pour eux de la laisser, à voir maintenant si Terra voulait aller à l'auberge ou s'ils iraient jusqu'au belvédère pour grignoter un truc et dormir là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Lun 31 Aoû - 9:24

Une fois la paie remise aux deux jeunes, le soleil s'était enfuit par delà les montagnes et on ne voyait plus qu'un halo de flammes déchirant le ciel nocturne, bientôt il ferait aussi nuit qu'à Tréno. Leur premier réflexe fut d'aller donner l'argent à la dame qui avait recueillit Terra, c'est un peu le but de la manoeuvre. Par contre après, ni l'un, ni l'autre ne souhaitait rester dans ce village, et ce, même si les gens ne sont pas foncièrement mauvais. L'ambiance qu'il y avait à leur égard en raison du passif de la jeune femme ne les aidait guère à se faire respecter comme il se doit. Néanmoins, l'obscurité grandissante, il était préférable de rester ici pour la nuit, il était fort peu probable qu'il leur arrive quelque chose de grave.

- Nous pouvons aller à l'auberge... Il ne s'agit que d'une seule et petite nuit...

Sa voix manquait d'assurance quand elle dit cela, mais ils allèrent tout de même vers la petite auberge, située vers l'entrée du village. Comme pour les autres maisons, la façade était rustique, d'un style très campagnard. A l'intérieur, une belle cheminée flambait, et le réceptionniste, en face les accueillit cordialement, il manquait juste un sourire sincère.

- Bonsoir, nous voudrions une chambre s'il vous plaît... Ainsi qu'un repas, si vous en avez...

- Hum. Bonsoir. Oui, par ici.


Il se leva de son siège et conduisit les deux jeunes vers une grande chambre commune dans laquelle il y avait un joli foyer en son centre. Très peu aimable, il n'avait même pas cherché à savoir si le duo souhaitait une autre chambre. Se souvenant de Terra, et ce qu'elle avait fait, il ne voulait en aucun cas leur faire de cadeau. La jeune femme s'assit sur le bord d'un des lits et regarda Kagura.

- Ce sera toujours mieux que dormir entourés de monstre...

Elle lui sourit, comme un signe qu'il fallait relativiser et que ce ne serait que pour une nuit, qu'il n'avait donc pas à s'en faire. Très rapidement, l'aubergiste arriva avec deux bols de soupe de légumes. Ce ne serait pas très nourrissant pour Kagura qui doit toujours être en manque de protéines, mais au moins, les légumes seront bons et frais ici. Terra s'installa alors et commença à manger. Quand elle eut porté sa cuillère à la bouche, elle la lâcha immédiatement.

- Aïe !! C'est bouillant !
Pas décidée à manger, elle se leva, je vais aller prendre une douche en attendant que cela refroidisse.

Elle se dirigea alors vers la salle de bains pour se débarbouiller et prendre un bon bain. Pas longtemps, mais cela lui ferait du bien, surtout après une après-midi à courir après des bestioles et à remplir des cagettes de légumes. Et puis, ils s'étaient quand même battus contre une horde d'oiseau vorace. La détente, c'est important aussi. Bon, cela n'était pas l'eau de Daguéréo, mais c'était toujours un moment plaisant. Se souvenant alors qu'elle n'était pas seule, elle sortit de la baignoire assez vite, se sécha rapidement et se rhabilla avant de quitter la pièce et retrouver la grande chambre.

- J'ai terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Lun 31 Aoû - 11:22

Finalement, c'était plus sûr de rester ici pour la nuit. Même si Terra n'était pas franchement emballée à cette idée, c'était surement mieux que prendre des risques avec les monstres du coin. Aussi, ils se dirigèrent vers l'auberge, mais comme il s'y attendait, l'aubergiste n'était pas des plus aimables, mais au moins ils auraient un toit et un lit pour la nuit, ainsi qu'un repas.

Une fois dans leur chambre, enfin plutôt dans la chambre commune avec quatre lits heureusement vides, Kagura commença à retirer sa veste et la posa délicatement sur une chaise en se disant qu'il faudrait qu'il la nettoie un peu - car peu probable que l'aubergiste d'ici s'en charge. Alors qu'il était en débardeur à arpenter la pièce en espérant surement trouver un moyen de faire passer le temps plus vite, l'aubergiste entra et leur porta juste un bol de soupe... le jeune homme plissa des yeux en le regardant, mais leur hôte se contenta de hausser des épaules avant de partir.


«Vraiment charmant... pourtant, j'avais entendu dire que les gens de Dali étaient sympathiques...» même s'ils avaient peur de Terra, était-ce vraiment une raison de se comporter ainsi? Enfin peu importe, il sursauta lorsque la jeune femme se brûla avec sa soupe, elle semblait presque au bord des larmes avec toute cette pression qui devait reposer sur ses épaules, et lorsqu'elle se leva pour filer vers la salle de bain, Kagura se retrouvait un peu comme un idiot, incapable de faire quoi que ce soit pour la réconforter. Il garda la tête basse alors qu'elle s'était enfermée, debout dans la chambre pendant de longues minutes, puis il attrapa sa veste et sortit, lançant un regard noir à l'aubergiste en passant, puis il se dépêcha de courir vers ce qui semblait être un petit marché.

Vu l'heure tardive, tout le monde rangeait les étalages, mais Kagura insista pour acheter quelques fruits, choisissant les plus beaux qu'il trouvait. Il y avait évidemment des pommes, mais aussi du raisin, des figues, des prunes et... des chocolégumes séchés? Ce truc sentait extrêmement fort, il lui semblait avoir vu une marchande en vendre à Lindblum, mais à cause de l'odeur, il ne s'en était pas approché, et cette fois encore, il préféra éviter d'en prendre et se contenta plutôt de petites tomates et de radis... il alla ensuite vers le puits et nettoya soigneusement ses achats pour qu'ils puissent les manger tout de suite - la plupart étaient encore couverts de terre ou de poussière, preuve qu'ils avaient été récoltés peu de temps avant, puis il s'empressa de rentrer à l'auberge, et exigea que l'aubergiste lui donne un saladier ainsi que deux assiettes et quelques couverts, et qu'il leur monte aussi deux verres et une carafe d'eau. Vu le regard que Kagura lui lança, il n'avait pas intérêt à lui dire non. Il rangea la vaisselle dans son panier et retourna dans la chambre.

De là, il disposa soigneusement quelques fruits dans le saladier, puis les petites tomates et les radis dans les assiettes, il avait acheté aussi un tout petit peu de beurre pour aller avec et installa donc soigneusement le tout sur la table, les bols de soupe désormais tiède à côté pour après. Lorsque Terra sortit, il lui montra le tout

«Tu sors juste à temps! J'ai été chercher un vrai dîner!» enfin, sans viande, mais au moins, il y avait désormais une petite entrée et un dessert! Il lui tendit la main pour qu'elle s'installe à table, espérant que cette petite surprise lui ferait plaisir après une telle journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Lun 31 Aoû - 19:59

Alors que Terra prenait un peu soin de son corps dans la salle de bain, Kagura était sorti pour aller récupérer quelques fruits et légumes. Pour le coup, elle ne s'attendait pas à avoir un tout autre repas sur la table. Le garçon avait dressé une table simple mais bien plus remplie qu'à l'origine, ce qui n'échappa pas au regard de Terra. Elle ne dit rien, s'avança vers la table et Kagura lui tendit la main pour qu'elle s'y installe. La jeune femme n'en revenait pas, elle s'assit, et attendit qu'il en fasse de même. Lorsque les deux étaient installés, elle posa un doux regard sur lui.

- J'apprécie réellement tout ce que tu fais pour moi... Depuis que tu m'as trouvée ici... Tu as toujours cherché à m'aider... A me protéger... elle s'arrêta un instant et porta sa main à son pendentif, en serrant le coquillage. Tu agis comme si nous nous connaissions depuis toujours... Terra se redressa, ses yeux brillaient, presque en larme, mais elle souriait. Quand ce sera terminé, que mes souvenirs me seront enfin revenus, je compte bien t'aider à mon tour !

Bien, il était temps de manger ce petit repas improvisé par Kagura. La jeune femme accompagna donc ses petits légumes d'un peu de beurre, et elle fût surprise du goût frais et elle l'en remercia de son initiative. Son attention était particulièrement touchante et ne laissait pas Terra indifférente. Durant tout le repas, elle ne disait rien, l'émotion l'avait légèrement rendue muette, mais elle souriait beaucoup à Kagura, visiblement cela lui plaisait beaucoup. Du coup, la soupe passait plus facilement, et après ça, les fruits en guise de dessert furent excellents. Si les paysans de Dali n'avaient pas été très aimable envers Terra, et par conséquent Kagura, ils avaient au moins de très bon produits frais.

- Je maintiens ce que j'ai dit... Tu as eu une excellente idée...

Elle lui sourit de nouveau, puis elle lâcha un bâillement incontrôlé et porta rapidement sa main à sa bouche. Dans son mouvement de hâte, elle envoya son couvert qui parti vers Kagura et tomba dans son assiette, elle s'en excusa puis, en regardant son coéquipier, elle partie en fou rire. Malgré la fin de journée épuisante et l'ambiance tendue, la soirée se passait pas si mal. Elle aurait largement pu tomber plus mal qu'avec Kagura, il était peut-être son ange gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Mar 1 Sep - 9:35

Visiblement, Terra était contente de cette petite surprise. Kagura lui sourit lorsqu'elle lui indiqua qu'une fois qu'elle aurait retrouvé la mémoire, elle l'aiderait en retour. Il passa machinalement sa main derrière sa tête, rougissant un peu
«Oh mais moi tu sais... je n'ai pas vraiment besoin d'aide...» enfin, pas encore du moins. Mais il était possible qu'avec les événements qui se déroulaient à l'heure actuelle sur Spira, il change vite d'avis. Les choses bougeaient un peu à l'église de Yevon, que ce soit avec la Néo ShinRa dans les sous-sols de Bevelle, comme le fait que Seymour soit revenu plus ou moins au pouvoir...

Enfin, il en saurait surement plus si un jour il venait à y retourner, mais pour le moment, tant qu'il voyageait sur Héra avec Terra, peu probable qu'il sache ce qu'il se passe là bas.
Ils mangèrent donc dans une certaine bonne humeur, il fallait dire que les produits étaient vraiment bons, et la soupe accompagnée de ces quelques radis avait désormais bien plus de saveur!

C'est alors que Terra bâilla, dans un mouvement brusque, elle envoya valdinguer sa cuillère qui tomba dans le bol de soupe de Kagura dont il restait encore un fond de bouillon, ce qui l'éclaboussa et lui mit des gouttes un peu partout sur le visage, il recula d'un bond, faisant tomber la chaise dans un réflexe plus que de la peur, puis il pouffa de rire en attrapant une petite serviette pour s'essuyer

«Merci de me rappeler que je n'ai pas encore pris de douche!» il s'essuya rapidement avant de revenir s'asseoir, piquant quelques grains de raisin tout en regardant la jeune femme d'un air malicieux «promis, je vais aller me laver!» de là, il termina son dessert et se leva pour aller justement vers la salle d'eau tout en lançant un autre regard malicieux à Terra.

Il se dépêcha de se laver, contrairement à la jeune femme qui en avait profité pour se détendre. Il se frotta énergiquement la peau et les cheveux pour se débarrasser de la transpiration et de la poussière, puis il se sécha et enfila un simple pantalon de survêtement noir. Il faisait chaud et préférait donc dormir torse nu. Lorsqu'il revint dans la chambre, il se dirigea vers l'un des lits à côté de celui de Terra, il en avait profité pour laver ses affaires et les avait laissées dans la salle d'eau pour qu'elles sèchent.


«Allez, demain matin, on se prend un bon petit déjeuner et on va chercher l'aéronef. Alexandrie, nous voilà!» il avait hâte d'y être, rencontrer la reine quand même, ça ne se fait pas tous les jours!

=======================
Kagura paie 100 gils pour la restauration de ses HP-MP avec Terra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
La Chimère déchue

La Chimère déchue

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Mar 1 Sep - 15:33

Quand ils eurent terminés leur repas, le jeune homme se dirigea rapidement vers la salle de bain. Terra en profita alors pour s'installer sur un lit et s'y allonger. Elle ne dormait pas encore, mais il ne lui fallait pas grand chose pour sombrer dans les bras de Morphée. Elle se remémorait sa journée, ce qu'ils avaient sur le livre des chimères de Daguéréo, leur rencontre avec la grand-mère de Dali, et surtout ce qu'ils feraient dès demain. Lorsque Kagura entra de nouveau dans la pièce, les cheveux encore humide, il se dirigea machinalement vers le lit situé à côté de celui de Terra, il lui semblait frais et content.

- Allez, demain matin, on se prend un bon petit déjeuner et on va chercher l'aéronef. Alexandrie, nous voilà!

- Oui... J'appréhende un peu ce moment, je ne sais pas ce que nous apprendrons une fois là-bas... J'espère que cela ne se passera pas aussi mal qu'avec Eiko...

La jeune femme se blotit dans sa petite couverture, essayant de libérer son esprit afin de pouvoir s'endormir tranquillement. Le lendemain serait, en effet, une nouvelle fois une journée riche en émotion et surtout bien remplie, il leur faudrait retourner à Tréno puis prendre l'aéronef jusqu'à Alexandrie. Cela ne serait pas trop long, mais avoir un entretien avec la reine, voilà qui promettait d'être plus difficile. Heureusement, la missive de Maître Totto les aiderait à la rencontrer.

Au petit matin, et pour la première fois depuis le début de leur voyage, Terra fût réveillée par le chant du coq. C'était cela la vie à la campagne. D'autres bruits, d'autres odeurs, et d'autres préoccupations. Machinalement, en se levant, elle se dirigea vers la salle de bains pour se débarbouiller un peu le visage et mettre en forme ses cheveux, elle rassembla le peu d'affaire qu'elle avait et les ramena vers son lit. Il restait quelques fruits de leur repas de la veille, aussi elle en mangea un peu, mais elle n'avait pas très faim, son estomac était plutôt noué par rapport à ce qui les attendaient.
Sur le point de quitter l'auberge, elle remercia quand même leur hôte, et ce, même s'il avait manqué d'hospitalité, et une fois la chambre payée, ils purent sortir de la bâtisse. Dehors, ils étaient plutôt proches de la sortie du village, Terra se retourne alors vers son compagnon.

- Si tu as quelque chose à faire... Je t'attendrai ici... Je ne souhaite pas retourner là-bas...

Cela pouvait se comprendre, et puis rien ne les obligeait à être tout le temps ensemble, ce ne serait que l'affaire d'une dizaine de minutes, si tant est que Kagura ait quelque chose à y faire au centre du village, peut-être que lui aussi n'avait qu'une envie, c'était de partir. Quoiqu'il en soit, leur départ pour Tréno était imminent !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagura
Loup au cœur tendre

Loup au cœur tendre

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 8000/8000
MP : 217/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Mar 1 Sep - 21:18

Une bonne nuit de sommeil, il n'y avait que ça de vrai! Le lendemain matin, Kagura eut un peu de mal à se réveiller, il faut dire qu'il avait de sacrées courbatures après la journée d'hier, sans compter aussi les derniers jours qui n'avaient pas forcément été de tout repos avec la traversée d'Euyevair.

Bref, il eut un peu de mal à se réveiller, mais lorsqu'il vit Terra s'affairer un peu partout dans la chambre, il se bougea les fesses et bâilla à s'en décrocher la mâchoire avant de la regarder en train d'avaler quelques fruits... honnêtement, après avoir goûté au kafé d'Héra, il avait bien du mal à s'imaginer prendre autre chose au petite déjeuner.

Bref, il alla d'abord à la salle de bain, ses affaires n'avaient pas fini de sécher, mais heureusement il avait une tenue de rechange, alors il la prit et l'enfila avant de ranger ses affaires, au pire, il laisserait son sac ouvert pendant le trajet en aéronef pour pouvoir les faire sécher encore un peu!


«Ça va? tu as bien dormi?» qu'il demanda à Terra? Elle semblait encore un peu stressée bien qu'il ne savait pas trop pourquoi. À vrai dire, il ne réalisait pas qu'ils allaient rencontrer la reine d'Alexandrie, peut être aujourd'hui qui sait? En tout cas, il se sentait plutôt bien de son côté, bien qu'il avait envie d'un bon kafé. Il alla donc en demander un à l'aubergiste avant de partir, le buvant simplement au comptoir avant qu'ils ne quittent l'établissement. De là, la jeune femme se demandait s'il n'avait pas envie de faire quelques achats, mais pour l'heure, il n'en voyait pas trop l'intérêt

«Alexandrie sera surement plus intéressante pour faire des achats, si je dois prendre un truc, je le ferai là bas!» il eut un sourire doux avant de lui faire signe de partir vers la sortie de la ville... le trajet fut plus tranquille que la veille, quelques oiseaux leur cherchèrent des noises mais cette fois, ils n'eurent pas de problème pour les éliminer rapidement. Ils traversèrent la Porte Sud avant de se retrouver de nouveau aux alentours de Tréno, où ils retrouvèrent le petit aéronef!

«Allez hop, direction Alexandrie, on devrait y être en même pas une heure...» il enclencha les moteurs et il décolla rapidement, voyant que de drôles de petites plantes s'avançaient vers eux en sautillant.. les mandragores n'étaient pas réputées pour être de gentilles bêtes! Bref, fort heureusement, il les esquivait et il put les emmener en lieu sûr, sur le plateau d'Alexandrie! Le château était magnifique vu d'ici, avec ses immenses cascades et cette épée qui se dressait vers le ciel!

Il posa l'aéronef sur le plateau et ils se dirigèrent donc vers la ville à pied. Il y avait un pont à traverser, et rapidement ils se retrouvaient dans un endroit plein de vie! Ça changeait de Dali en tout cas!

==============================
Direction: Alexandrie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Mer 2 Sep - 7:38

=====================
Kagura paie 100 gils pour la restauration HP-MP
Gains: +200 gils [Chacun]
=====================

Kagura et Terra vont vers Alexandrie



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Cidolfus Demen Bunansa


avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Dim 17 Juil - 19:30


Quel voyage. Moi qui pensais que nous aurions les moyens de faire quelque chose de rapide, au moins pour se rendre d'un point A à un point B, voilà que nous n'avions même pas de vaisseau pour jouer les taxis. Certes, nous étions encore une petite organisation avec peu de moyen financier pour le moment mais quand même, vu nos objectifs, pouvoir nous déplacer le plus rapidement possible était une priorité si je puis dire. Qu'arrivera-t-il si toute une bande de guerriers plus entraînée que nous nous tombent dessus et que nous ne pouvons prévoir de retrait stratégique ? Il est facile de dire, on va tous les tuer, il était bien plus compliqué de se mettre en œuvre et de tenir parole. Même le meilleur des plans peut tomber à l'eau, j'en sais quelque chose. Moi qui aurait pu avoir la puissance d'un Occuria en étant gorgé de Mist, j'ai été défait par mon troisième fils et sa bande de petits camarades. Au moins, je pouvais toujours me rassurer en me disant que ce n'était pas n'importe qui ? Un ancien jeune Juge prodige, une princesse rebelle et le jumeau de Gabranth. On dit que les jumeaux sont pareils alors forcément, ce Basch avait la puissance d'un juge. Deux juges, une princesse, une Viéra manipulant un arc et... deux vauriens inutiles. Hm, c'est ça qui fait le plus mal dans ma défaite je crois, ces deux blonds mendiants...

Bref, inutile de remâcher le passer car nous voilà à... Dali ? Une minute, c'est ça, Dali ? Diantre, je savais qu'on commençait en bas de l'échelle mais j'ai l'impression d'être un gamin à qui on aurait proposé de faire des bêtises et me voilà face à une fourmilière où l'on m'invitait à donner des coups de pied ! C'est ridicule ! Je m'attendais à une petite ville mais là... c'est comme me demander de m'attaquer à des nomades dans les plaines de Giza, pas un village, un campement ! Là, c'est pareil, ce village pittoresque était notre cible ?! Il était très tôt et nous devions massacrer ses gens mais... rha, même pour un début, on n'en demande pas assez je trouve. Non je n'étais pas trop gourmand mais je m'attendais à mieux ! Puis excusez-moi mais massacré des gens, comme ça, je veux bien que notre organisation ne soit pas une œuvre de charité, mais ce n'est pas mon genre. J'ai déjà fait pire via les mains de quelqu'un d'autre mais là, tuer des innocents, non merci. Je ne tuerais que si j'y suis obligé pour commencer. Et de deux, pourquoi me demander de faire ça, sans même agiter de quoi me faire changer d'avis ? Où était le but pour moi ici ? Rien à observer, à étudier ? J'ai étudié un peu Héra, son histoire, sa façon de vivre, bien en dessous d'Ivalice certes mais avec quelques lignes de son histoire fort intéressante. Et là, on me demande de remuer quelque chose qui n'avait aucun intérêt pour moi. Ce n'était pas une ville en rapport avec les chimères, pas de cristaux dans le coin, sa seule utilité fut que c'était auparavant un endroit où ses fameux mages noirs y étaient fabriqués. Désolé mais actuellement, j'ai presque l'impression de ne servir à rien.

Je suis pour remplir les objectifs de mon groupe mais là... ce n'est pas moi. Si encore j'avais une nouvelle de destruction massive ou même individuel à essayer, pourquoi pas me prêter au jeu mais là, je n'avais que mes armes et le peu de magie que je maîtrisait actuellement. Autant dire rien en main. Alors, je les laisse verser le sang et s'amuser, je n'agirais que si l'obligation vient à moi. Observé un village si minable aux aurores, je ne veux pas être grinceux mais j'aurais préférer avoir quelques heures de sommeils, T-ckilla avait ses hommes en noir pour ça, moi... je n'ai jamais été très homme de terrain. J'ai bien voulu me rendre au phare de Ridorina pour u voir le Criste Solaire e, action et assister peut-être à la naissance d'enouvelles pierres mais au final, j'ai assisté à ma propre chute. Mais ici... Haaa, je regrettais presque d'être venue. Pourquoi avoir besoin de moi pour si peu ? Si encore on aurait sous-entendu quelque chose qui me ferait tenter de venir ici mais rien. Quand bien même ça aurait pu être vrai, je suis sûr qu'on aurait rien vu. Moi et la chance... Tout bon scientifique déteste la chance. Ce facteur incontrôlable et aléatoire qui peut nous faire sourire quand on pensait échouer ou au contraire, nous faire grincer les dents en comptant trop dessus. La chance est mon ennemi et je ne suis pas le seul dans ce cas-là.

Accompagnée de Jonah, ce blond borgne, nous devions occuper le sud et l'ouest, chacun un des quatre points cardinaux. J'ai choisi le sud, sans réelle attente, je laissais les autres commencer à mettre la ville à feu et à sang, je les laissais faire en gardant un regard blasé sur ce qui se passait. J'avais beau être dans le mauvais camp, je n'approuvais pas les meurtres gratuits comme ça, homme, femme et enfant. En temps de guerre, c'est un peu plus normal et même si on pourrait être en guerre contre le monde, je suis du genre à prévoir les plans et conseiller, pas à être sur le front. Vivement les prochaines missions qui seront plus exaltantes que cela. Chacun devait y trouver son compte ici mais moi... j'étais plus du genre à observer les aiguilles tourner en espérant vite bâcler cela pour passer à la suite. Je ne serais pas contre une petite sieste ou un bon café. Même en tournant les pages de mon carnet de notes, rien d'important n'était écrit sous le nom de Dali. Pourquoi ne pas avoir choisi une cible plus amusante pour moi aussi ? Il y a temps de petites villes qui ont des choses à offrir alors pourquoi ici ? Cela dit.. Winhill aussi aurait eu peu de chose à apporter... Quoique, il n'y avait pas beaucoup de petites villes pour me distraire. Allez, croisons les doigts pour qu'une chimère ou un personnage intéressant ose venir à nous. Houlala, suis-je donc fou ? Me voilà à poser mes espoirs sur la chance. La fatigue ne me réussit pas... J'espère que les trois autres y trouvent leur compte et terminent vite ce travail, nous avons du pain sur la planche après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Mar 26 Juil - 22:34

Spoiler:
 

JonahLes flammes s’élevaient lentement dans le ciel à peine rougit par le lever du soleil. Dali était assailli par le feu que les hommes de main de T-ckilla venaient de répandre sur le village et le spectacle avait de quoi satisfaire chacun des membres du Rokumeikai ; le scientifique peut-être moins. Pour Jonah, la scène ne lui faisait ni chaud ni froid. Il savait que la mort de tous ces innocents était nécessaire pour promouvoir leur organisation et afficher une certaine notoriété sur la scène internationale. S’il devait donc pour cela prendre part à ces massacres, il le ferait sans aucune hésitation. Tant que la manœuvre lui permettait de se rapprocher de son but, tout lui convenait…

Quatre hommes, quatre points cardinaux. Telle était la stratégie de cette attaque orchestrée par le Rokumeikai. Jonah devait arriver par l’ouest au moment où l’ordre serait donné de lancer l’assaut via les PHS du groupe. Les premiers à s’engouffrer entre les petites maisons étaient les hommes en noirs que contrôlait T-ckilla par la pensée. Cet homme était fascinant. Ses facultés mentales et psychiques semblaient uniques en leur genre et qui plus est, l’intérêt qu’il portait à Jonah avait de quoi intriguer ce dernier. Le blond n’avait rien d’extraordinaire et pourtant, l’homme de néant avait vu en lui un potentiel ensommeillé, une source spirituelle élevée. Pourtant, le jeune homme ne se sentait pas si différent d’un autre mage. Toutefois, cela avait réussi à éveiller la curiosité de Jonah et celui-ci désirait découvrir de quoi il était réellement capable. Finalement, ce champ de bataille serait un parfait terrain de jeu.

Laissant quelques minutes aux hommes en noirs pour semer la terreur et réveiller les quelques familles probablement encore endormies, Jonah s’emmitoufla un peu plus dans son manteau de voyage en sentant la brise s’engouffrer en dessous. C’est qu’il avait longtemps vécu dans un désert, et les plateaux du continent de la Brume étaient plutôt élevés, ce qui rendait la température de l’atmosphère assez basse. Il décida donc de se lancer à son tour sur le terrain afin de se dégourdir un peu les jambes. Leur objectif était simple : tout raser et ne laisser qu’un seul survivant. Dès lors où les cris d’agonie auront cessé de retentir de part et d’autre du village, ils sauront alors qu’ils auront accompli leur mission. Pour l’heure, donc, Jonah pouvait encore entendre les cris de terreur, les gémissements des enfants apeurés… Il pouvait maintenant mettre son grain de sel.

Son revolver à la main, le borgne ne comptait cependant pas s’en servir tout de suite. Non, il préférait garder son usage pour achever ses victimes et se délecter ainsi de lancer des sorts un peu avant. Il croisa la route de quelques hommes en noirs qui courraient dans tous les sens, brisant les fenêtres pour s’engouffrer dans les maisons des gens terrifiés, étouffant au passage ces gémissements insupportables. Si l’on aurait pu croire que le travail avait quasiment été effectué par ces hommes de mains, un homme surgit des décombres de sa maison en flammes, signe qu’il restait encore quelques survivants. De son unique œil, Jonah le toisa et parvint à l’immobiliser. La peur pouvait se lire dans son regard et pourtant le blondinet n’en eut cure. Il leva simplement sa main devant lui tandis qu’une rafale de vent surgit de nulle part. Elle vint entourer l’homme immobile et le souleva doucement au-dessus du sol. L’homme implorait que le blondinet épargne sa vie.

« - A… Arrêtez ! Pourquoi faites-vous cela ?! Que vous a-t-on fa-- ARGH !
- Tais-toi. Ne comprenez-vous pas que vous répondre est inutile ? Vous allez mourir ! »

Retournant sa main, Jonah la serra subitement et l’homme sentit une pression d’air au niveau de sa gorge, le privant d’une rentrée d’oxygène dans ses poumons. Ne pouvant respirer, il tenta de se débattre tandis que Jonah tentait de maintenir l’homme en lévitation. C’était étrange mais il ressentait comme une forte fatigue, comme s’il était en train d’épuiser ses ressources magiques à une vitesse folle. Non, décidément, Jonah ne voyait pas en quoi T-ckilla percevait un potentiel chez lui. Il était bien trop faible ! Dégoûté face à cette situation, il baissa le bras et relâcha l’homme de son emprise. Celui-ci tomba au sol et toussa longuement en reprenant tant bien que mal une respiration correcte. Tant pis, Jonah allait devoir faire autrement. Lui qui pourtant n’avait confiance qu’en sa magie, voilà qu’il allait éprouver quelques difficultés à contribuer au massacre de Dali.

Un bruit sourd retentit. Le canon encore fumant s’abaissa vers le sol tandis que le corps inerte de l’homme s’écroula par terre. Sa mort fut rapide et sans douleur – certainement. C’est ce qui déplaisait à Jonah dans l’usage des armes à feu. Il n’y avait aucun plaisir à tuer quelqu’un avec ces objets. C’était bien trop rapide et le nombre de balles étant limité, il était quasiment impossible de faire durer le plaisir sans risquer d’être à court de munitions. Jonah soupira de déception et se résigna à poursuivre dans cette voie. Dommage. Mais il se rattraperait certainement à d’autres occasions. Pour l’heure, il valait mieux ne plus perdre de temps.

Où en était T-ckilla et ses sbires ? Buredo et ses Métallurges ? Et même Cidolfus ? D’entre eux trois, c’était le scientifique qui inquiétait le plus le blondinet. Disons que les motivations du vieillard semblaient bien différentes des autres membres de l’organisation. Alors pourquoi était-il ici ? Possédait-il en lui ce qu’il fallait pour mener à bien cette mission ? Il n’y avait plus grand monde d’encore vivant dans le village. Jonah aperçut une femme tentant de réveiller son fils mais il était évidemment mort. Elle vivait dans le déni, et cette vision ne faisait que rappeler la situation actuelle de Jonah, bien trop similaire à celle de cette femme. Aussi préféra-t-il l’aider en pressant la gâchette au niveau de la base de son crâne, lorsqu’il passa à côté d’elle. Lui-même vivait encore son deuil mais étant incapable de s’en sortir tout seul, il avait peu à peu sombré dans la folie de la vengeance. Telle était son quotidien à présent. Tout en marchant, il aperçut au loin le scientifique qui ne semblait pas bouger d’un pouce. Il s’approcha de lui en ralentissant un peu le pas à son niveau.

« Tu n'as pas l’air d’être dans ton assiette, Cidolfus. Un problème ? »

Oh, il ne comptait pas lui faire la morale, ce n’était pas à lui de le faire. Mais il souhaitait comprendre ce qui tracassait le vieil homme afin de savoir s’il devait comptait sur son aide ou non pour cette mission. En clair, il ne cherchait pas à dialoguer longuement avec lui, juste à savoir s’il allait participer au massacre ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Ven 29 Juil - 11:09

Non mais qu'est-ce que c'est que ce raffut ? Même les chocobos ne peuvent plus être tranquille ? Voilà que dans la ferme, une femelle chocobo gardait son précieux œuf lorsque l'atmosphère devant sombre et que des fous furieux se mirent à encercler le pauvre petit village de Dali. Que de gloire de s'attaquer à un village pittoresque plutôt qu'aller se frotter aux armées des différents royaumes, ah ! Mais ca se rapprochait et tremblante, mais énervée, la femelle commença à bondir hors de son nid et défonça carrément son enclos pour aller faire la fête aux premiers venus ! Et puis elle s'arrêta devant Cidolfus et Jonah, piaillant de son cri strident comme pour espérer leur faire peur ... mais faut se méfier de la volaille !!



Chocolérik, femelle chocobo facilement irritable, engage le combat!

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15

Faiblesse : Feu (X2)
Résistance : Cécité, Mutisme (100%)

Techniques : Attaquer (-20hp), ChocoKick (- 50hp, Physique, - 5mp), Mini Chocomète (- 50hp, Magique, - 5mp), ChocoFury (- 50hp, 20%Furie, - 5mp)

===============================

Jonah : 500/500 HP • 10/10 MP
Cidolfus : 500/500 HP • 10/10 MP

Chocolérik : 650/650 HP • 15/15 MP

Rappel : Combat de type boss classique, vous avez le droit à une action normale + une action RP !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidolfus Demen Bunansa


avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Sam 30 Juil - 19:49


Leur objectif se remplissait doucement, la ville sombrait doucement dans un océan de flamme, de cris et de sang, un mélange qui plaisait surement à mes trois compagnons, mais moi... je regardais cela comme une scène de théâtre qui était plutôpt decevant. Disons que je m'attendais à mieux. Certes, ce T-Ckilla avait de bonnes facultés qui me tentaient de voir à la loupe mais le reste, ce n'est que des brutes en quête de sang et de mort. L'objectif commun, j'étais pour. Mais venir ici et tuer tous ses gens ? Pas vraiment. Nous déclarons une guerre alors cela ne va pas se faire avec de bonnes actions et des fleurs à offrir mais ce n'était pas mon rayon. On m'aurait donné une bonne chose à essayer sur le village, homme, femme, enfant, vieillard, je me ficherais de qui souffrirais de tout cela mais là, je n'avais rien à faire alors... oui, c'était un poil ennuyeux. Tant mieux si mes compagnons y trouvent leur bonheur, le mien n'était pas ici, pas en apparence. J'étais conscient que vu mon attitude, je ne collais pas à l'image du groupe, ce n'est pas comme si pour rattraper le coup j'affichais un petit sourire, j'observais simplement en me disant que mon lit me manquait...

Jonah au moins s'amusait mais vu mon attitude, cela lui amena son lot de question logique qu'il me posait. Posant à peine un regard sur lui, j'observais de nouveau l'océan de terreur qui s'abattait sur ce pittoresque village.

« Je suis un scientifique, pas un vulgaire barbare qui vient pour tuer mais n'aie crainte, je tuerais si l'on m'attaque mais je ne tuerai pas gratuitement. »

De même que je refusais de tuer des femmes et des enfants, pas en me servant de mes armes ou compétences actuelles en tout cas. Mais ça, c'est moi que ça regarde. J'ai laissé mes fils sur mon monde, même le plus dissident du lot ainsi que la sépulture de ma femme alors disons que je ne souhaite en arriver là. Mais ne nous fourvoyons pas, si l'on me donnait un lot de cobaye à enfermer dans une pièce en y insufflant une certaine quantité de myste ou autre, je serais partant, comme je lui ai dit, je suis un homme de science. Mais là, ce n'était pas pour moi tout cela.

« J'attendais à ce que quelque chose vienne aiguiser ma motivation, ma curiosité mais autour de moi, ce n'est que morts, flammes et crie d'agonie, où est ma motivation dans cela ? »

Depuis notre position, je ne voyais plus mes deux autres compagnons mais ils doivent faire plus ou moins la même chose qu'ici ? Je fis quelques pas car on ne sait jamais, au milieu des cadavres ou des décombres, je pourrais trouver un intérêt pour mieux me lancer dans tout cela mais pas pour le moment. Cessant ma marche, je me tournais de nouveau vers lui en voulant quand même éclairer sa lanterne, ne sait-on jamais qu'il ne soit pas convaincu de mes propos.

« Ne t'en fais pas pour moi, je vais te faire comprendre mon état très facilement. Notre but actuellement est simple pour marquer le début de notre aventure, éliminer le plus de monde possible ici. Mais si cette tâche avait été remplacer par quelque chose comme, récolter moi ses divers éléments afin de créer une arme de destruction massive impressionnante ! Moi, j'y trouverais mon bonheur en imaginant déjà tout un tas de possibilités pour mener à bien cet objectif en me lançant ou non dans la recherche. Mais toi et les autres, vous le ferez surement en marmonnait dans votre barbe, trouvant cela moins amusant que notre mission actuelle. Voilà. Chacun sa façon d'être. Maintenant amuse toi bien, moi, je tente de m'occuper comme je peux dans le coin. »

Je doute de pouvoir trouver une véritable raison de m’amuser dans le coin mais on ne sait jamais après tout. Allez Dali, étonne-moi et montre moi une chose incroyable ! Car anéantie ou non, tu ne me laisseras pas une bonne impression pour le moment... Au pire, tant pis, notre prochaine destinatin saura peut-être titiller ma curiosité comme il se doit ? Tiens ? Mais voilà maintenant qu'un Chocobo nous barre la route... Eh bien, nous aurions tout vu en ce bas monde...

« Et tu trouves ton compte aussi en tuant de simples montures ? Ce Chocobo n'a pas l'air de bonnes plumes... » pour ne pas dire de bons poils. De l'humour à un moment pareil... Eh bien, eh bien... « Cela dit je comprends cette bête colérique, d'ordinaire, j'aurai passé mon chemin mais nous n'avons pas le choix je présume ? »

Est-ce que les deux autres aussi faisaient face à un Chocobo qui leur barrait la route ? Bonne question. Bon, débarrassons de la volaille en lui rendant la chaleur moins insoutenable, avancer dans notre objectif sans pour autant se contenter de simplement faire mal. Car voyons le bon côté des choses, non seulement un Chocobo aurait pu faire une bonne monture et on m'avait toujours dit que les oreillers en plumes de Chocobos sont de bien meilleures qualités que tout le reste.

Action de Cidolfus :
Glace (Force 1) > Magie basique de l’élément de glace > - 25hp, Type Glace [Cible], - 5mp [Cidolfus] [Chocolérik]

Action RP:
Vise les pattes pour tenter de l'entraver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Jeu 18 Aoû - 17:35

JonahCes flammes, si grandes, si brillantes, et pourtant si ravageuses, détruisant tout sur leur passage, annihilant toute forme d’espoir. Le soleil commençait à percer au travers des montagnes, réchauffant d’autant plus ce spectacle pyrotechnique. Les yeux de Jonah se perdaient dans ce chaos total, cherchant tantôt le regard apeuré d’un enfant fuyant pour sa vie, tantôt le bain de sang d’un massacre fraîchement commis. Debout aux côtés de Cidolfus, il attendait que ce dernier lui réponde afin de savoir si tout allait bien pour lui. En effet, le scientifique ne semblait pas prendre part à la fête comme Jonah l’aurait cru. Or, pour que cette opération se déroule sans problème et finisse sur une totale réussite, il fallait que tous les membres du Rokumeikai jouent leur rôle. Sans exception.

La voix du scientifique avait quelque chose d’intriguant. Son accent, tout d’abord, démontrait sa provenance à un autre monde. C’était le seul détail qui rappelait à Jonah que le vieil homme ne venait pas d’une région d’Héméra originalement. Sa tonalité, ensuite, se voulait parfois animée d’un enthousiasme certain, parfois vide de toute émotion. Il était assez aisé de deviner le ressenti de Cidolfus vis-à-vis d’une situation. Du moins, c’était ce que Jonah pensait. Mais peut-être se trompait-il ? Peut-être que Cidolfus cachait bien plus ses émotions qu’il ne le laissait paraître ? C’était tout à fait possible. Toujours était-il qu’il venait de lui répondre avec un désintérêt certain sur la scène qui se déroulait sous leurs yeux. Jonah, quant à lui, réalisa qu’il avait du sang sur sa main droite, le sang de la femme qu’il avait achevé à bout portant quelques minutes plus tôt. Il porta son pouce au niveau de ses lèvres, sentit l’odeur chaleureuse lui caresser les narines. Sa langue vint lécher le sang présent sur le doigt. Son cœur se mit à battre plus fort, ses paupières se fermèrent, son corps vibra et pendant l’espace d’un instant, le monde s’arrêta de tourner, comme s’il était transporté dans un autre univers.

Mais la réalité le ramena à la raison. Il rouvrit les yeux, arrêta sa succion et abaissa la main encore ensanglantée. Le plaisir qu’il venait de ressentir, si intense, venait de s’estomper subitement. La voix de Cidolfus capta alors son attention. Il continuait de bavasser sur son ressenti actuel. Ce monologue était plus long que ce que Jonah pensait. Mais c’était lui qui l’avait lancé en posant sa question, aussi se sentit-il obligé de faire au moins semblant d’écouter. Le scientifique tentait de démontrer par des exemples sa façon de penser. Lui n’était pas fait pour le massacre mais davantage pour la recherche. Chacun trouvait satisfaction dans le milieu qui lui correspondait, voilà ce qu’il voulait dire. Jonah comprenait bien. Il haussa les épaules, sans lâcher du regard les flammes dévastatrices, un air quelque peu déçu sur son visage.

« Scientifique, barbare… La limite entre les deux est parfois bien mince, vous ne trouvez pas ? C’est impressionnant, ce que l’on peut faire au nom de la science. »

Il marqua une pause, réfléchissant lui-même à ce qu’il venait de dire. Même si Spira était loin d’être avancée dans le domaine de la science, il avait pu se rendre compte de certaines choses sur Dol, à travers le récit de quelques scientifiques notamment. Le terme « cobaye » ne pouvait-il pas être rapproché à celui de « barbare » ? Après tout, faire des expérimentations sur un être vivant était tout aussi inhumain que de commettre un meurtre. A cette pensée, Jonah soupira puis se massa la nuque de sa main gauche non ensanglantée.

« Mais ne le prenez pas mal, je ne vous juge pas. Chacun sa façon d’être, comme vous dites. »

Il s’apprêtait à repartir lorsqu’un chocobo surgit de nulle part, visiblement furieux de voir son enclos partir en fumée. L’animal lui bloqua la route, ce qui lui fit arquer un sourcil d’étonnement, mais il semblait en vouloir aux deux hommes. Cidolfus demanda à Jonah s’il prenait aussi du plaisir à tuer des animaux de ce genre, ce à quoi le blondinet répondit le plus naturellement possible.

« Oui. »

N’importe quel adversaire lui convenait, pour tout avouer. Du moment qu’il avait l’opportunité d’user de ses pouvoirs, il se fichait bien de tuer un homme ou un pigeon ! Qui plus est, la difficulté n’étant jamais la même, Jonah voyait toujours ses combats comme des challenges personnels. Faire mieux que la fois précédente, opter pour une stratégie différente, constater ce qui fonctionne le mieux… Voilà tout ce qui l’intéressait vraiment. Le chocobo commença à gratter le sol de sa patte comme pour montrer qu’il était prêt à tout pour défendre son territoire. Voilà qui rendrait les choses plus intéressantes, non ?

── ── ── ── ── ── ── ── ── ──
Action de Jonah : Rafale sur Chocolérik

Action RP : Tente de faire provenir les courants d'air de sa magie depuis les débris en feu non loin, pour que les flammes se mêlent au vent et blessent davantage l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Jeu 18 Aoû - 19:18


Chocolérik

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15

Faiblesse : Feu (X2)
Résistance : Cécité, Mutisme (100%)

Techniques : Attaquer (-20hp), ChocoKick (- 50hp, Physique, - 5mp), Mini Chocomète (- 50hp, Magique, - 5mp), ChocoFury (- 50hp, 20%Furie, - 5mp)

===============================

Chocolérik : ChocoFury > - 50hp, {70/20} Furie ratée [Jonah], - 5mp [Chocolérik]
Cidolfus : Glace > - 25hp [Chocolérik], - 5mp [Cidolfus]
Cidolfus vise les pattes de l'adversaire > {63/100} La glace ne le paralyse que temporairement, mais le chocobo parvient à briser la glace ! Non sans se blesser au passage > - 20hp [Chocolérik]
Jonah : Rafale > - 25hp [Chocolérik], - 5mp [Jonah]
Jonah tente de mêler les flammes à sa magie éolienne > {97/100} Non seulement le chocobo n'est pas touché, mais en prime, ce sont surtout les deux compères qui se font brûler avant que le feu n'atteigne l'animal ... > - 25hp [Alliés]

Jonah : 425/500 HP • 5/10 MP
Cidolfus : 475/500 HP • 5/10 MP

Chocolérik : 580/650 HP • 10/15 MP

Rappel : Combat de type boss classique, vous avez le droit à une action normale + une action RP !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidolfus Demen Bunansa


avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Dim 21 Aoû - 21:20


Oh oh, voilà une phrase à laquelle je ne m'attendais pas venant de sa part ! Pour la science, il est vrai que nous pouvons faire bien plus qu'un acte barbare et primitif ! J'en avais pas l'air comme ça mais sans en être le principal acteur, j'étais à l'origine de l'extinction d'une cité entière ! Ce cher Zecht avait bien voulu essayer le Nihilithe divin sur sa patrie d'origine et aux dernières nouvelles, comment se nommait-elle à présent ? À oui, la nécropole de Nabudis ! Si bien des bâtiments sont toujours debout, outre le miste ambiant, cette ancienne ville est une ville fantôme où les murmures des morts hantent chaque coin de rue et où les créatures puissantes et dangereuses by trouvent leur petit coin de paradis ! Dommage que nous ne sommes pas sur Ivalice, je suis sûr que, vu la dangerosité du secteur, cela aurait pu être un bon QG pour nous. Oui, oui, le miste pouvait être dangereux en étant aussi intense mais avec quelques précautions, ça devrait aller. Puis avec les années qui ont passé, cela est moins concentré en ville. D'ailleurs, combien d'années ont passé depuis ma ''mort'' ?

Nous verrons bien ce que la suite a à nous réserver, que ce soir pour cette mission ou les suivantes mais pour le moment, il serait judicieux de quitter cet endroit ou plutôt, de vaincre cette volaille qui semblait vouloir nous arrêter. Un Chocobo pour stopper un groupe de quatre personnes prêtes à tout pour se faire connaître et faire peur aux autres, comme si c'était une chose pareil qui allait nous avoir ! Cela en serait pire que ridicule ! Bondissant sur place en piaillant, le Chocobo venait à foncer sur Jonah, causant quelques blessures mais surement rien de bien méchant non plus. Il ne faut pas se plaindre à la moindre petite blessure, ce n'était pas un enfant. Mais autant que possible, si je pouvais éviter de me faire mal ou d'abîmer mes vêtements, je ne serais pas contre. D'un mouvement de la main, brandissant mon bras vers lui en ouvrant ma paume, la glace vint se former autour des pattes de l'animal, lui causant déjà quelques dégâts malgré les flammes ambiantes, ses pattes avaient quand même été pris au sol grâce à la glace !

Mais pas de quoi fanfaronner, il s'en était vite dégagé en remuant ses pattes et ce, même si je suppose que ce ne fut pas sans douleur ? Allez savoir ? De son côté, Jonah me montrait lors d'une vraie bataille – enfin si vaincre un Chocobo était considéré comme une bataille – ses talents pour la magie et celle du vent en particulier. Si l'animal semblait avoir été plus qu'ébouriffé par ce vent, ce qui était une bonne chose – en revanche sa magie avait amené les flammes vers nous et autant dire que ce n'était absolument pas agréable ! Cette douleur n'avait rien d'agréable – logique – mais en plus ma tenue s'en trouvait abîmer ! Rhoo, ce n'est pas le genre de chose que je pourrais trouver facilement sur Héméra et ça coûte une petite fortune ! Je ne suis pas proche de mon argent mais en ayant très peu sur moi, je préfère éviter les frais !

« Si tu ne maîtrises pas cette magie ou la direction de ton vent, pense à autre chose avant de nous humilier devant ce Chocobo ! »

Colérique ? Non mais je n'aimais pas les erreurs de calcul. Si encore cela aurait le vent naturel qui aurait repoussé son vent magique, j'aurais compris que le hasard n'en avait pas fini de nous gêner mais là, ce n'était pas le vent naturel, c'était une erreur de sa part ! Cela ne va pas fausser nos relations, entre nous quatre, on se comportait comme chien et chat parfois, rien de plus normal. Mais bon, revenons en à nos volailles. Étant donné le peu de magie qui me restait – ce renouveau avait quand même bien des défauts – autant garder un peu de magie de côté afin de contrer un mauvais coup du sort ou même porter le coup de grâce si nécessaire. Faisant apparaître mes armes en main, je visais avant tout le Chocobo mais j'avais ma petite idée en utilisant le décor autour de lui, cela pourrait toujours nous aider. Et puis même si ça rate, vois mal comment cela pourrait se retourner contre nous ? Au pire, ça ne va rien faire, au mieux... il pourrait avoir bien plus mal que prévus.


Action de Cidolfus :
Attaque sur le Chocobo
Action rp : Tir quelques coups sur une cabane en bois près du Chocobo en espérant que certaines lui tombe dessus si la cabane s'écroule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Dim 18 Sep - 12:24

JonahDe son unique œil, Jonah observait le volatile qui leur bloquait le passage. L’oiseau semblait remonté contre la situation actuelle, ou peut-être que le grabuge était parvenu jusqu’à son enclos ? Si tel était le cas, n’était-ce pas une réaction quelque peu égoïste de sa part ? Laisser les flammes ravager le village de ceux qui prenaient soin de lui, et n’agir que lorsque son nid était en danger… En réalité, le sorcier n’était pas surpris. Il ne fallait certainement pas attendre un autre comportement d’un animal, et le contraire aurait donc été très étonnant. Toujours était-il que les raisons de sa présence ici n’étaient pas importantes pour le moment. Seule la solution à ce problème l’était.

Jonah jeta un rapide coup d’œil à son partenaire avant de se placer en position d’attaque. Avec la discussion qu’ils venaient d’avoir tous les deux, le sorcier se demandait si le scientifique se lancerait corps et âme au combat ou s’il se contenterait d’observer la scène. Mais à cause de ces interrogations, le blondinet ne remarqua pas que le chocobo venait de se lancer vers lui ! Il se prit plusieurs coups de bec et de griffes mais parvint à limiter les dégâts en mettant son bras en travers, pour tenir à distance l’animal. Pour sûr, il ne perdait rien pour attendre ! Jonah repoussa le chocobo dans ses tranchées en tentant de garder la tête haute tandis que Cidolfus passa à l’action. De la glace vint se former autour des pattes du volatile et l’immobilisa l’espace de quelques secondes, mais ce ne fut pas suffisant pour l’empêcher de se mouvoir sur le long terme. Dommage ! C’était peut-être à cause de la chaleur des flammes ? La température environnante était bien trop élevée pour que la glace soit réellement stable.

Ce fut donc au tour de Jonah et autant dire qu’il souhaitait démontrer au scientifique ses talents de magicien. Après tout, c’était pour cette raison que le Rokumeikai l’avait approché – même si son potentiel n’était pas entièrement développé, selon T-ckilla. Une phrase qu’il n’avait pas très bien compris à l’époque et qui continuait toujours à le tourmenter aujourd’hui. Si les propos du nihiliste s’avéraient justes, Jonah pourrait alors accomplir de grandes choses ! En commençant par accomplir sa revanche contre Spira, par exemple… Quoi qu’il en soit, il se concentra sur le chocobo en face de lui et commença à lever les deux mains vers lui, en partant du sol. Très vite, une bourrasque de vent put se faire sentir autour du volatile. Les rafales vinrent le trancher à plusieurs reprises, comme pouvaient le démontrer les petits filets de sang sur son plumage jaune. En revanche, tous ces courants d’air amenèrent les flammes vers le duo qui dut éteindre les flammes sur leurs vêtements avant de se faire brûler entièrement. Cidolfus pesta contre le sorcier. Ce dernier grimaça non pas de douleur mais d’agacement.

« Je n’ai pas besoin de vos conseils… »

…Vieux schnock, voulut-il ajouter ! Mais il se contenta de garder ces derniers mots pour lui, ne souhaitant pas détériorer leur relation professionnelle pour des bêtises pareilles. Cidolfus se prépara à attaquer physiquement cette fois. Il est vrai que les réserves magiques du sorcier n’étaient pas des plus importantes et qu’il allait vite tomber à court de ressources, mais c’était la seule manière pour eux d’en finir plus vite. Aussi, c’était le meilleur moyen pour s’entraîner à la pratique ! Il n’allait donc pas laisser passer une occasion pareille. Que le chocobo se prépare, les choses allaient vite chauffer par ici…

── ── ── ── ── ── ── ── ── ──
Action de Jonah : Mirage sur Chocolérik

Action RP : Tente de profiter de la chaleur des flammes environnantes pour doubler les effets de sa magie sur le chocobo.
Revenir en haut Aller en bas
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Dim 18 Sep - 13:58


Chocolérik

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15

Faiblesse : Feu (X2)
Résistance : Cécité, Mutisme (100%)

Techniques : Attaquer (-20hp), ChocoKick (- 50hp, Physique, - 5mp), Mini Chocomète (- 50hp, Magique, - 5mp), ChocoFury (- 50hp, 20%Furie, - 5mp)

===============================

Chocolérik : ChocoKick > - 50hp [Jonah], - 5mp [Chocolérik]
Cidolfus : Attaquer > {Esquive!} - 0hp [Chocolérik] (Pas de chance Oo)
Cidolfus tire sur la cabane la plus proche > {13/100} Plusieurs planches tombent sur le chocobo, non seulement il est blessé, mais aussi un peu sonné ! Sa prochaine action est annulée ! > - 40hp [Chocolérik]
Jonah : Mirage > {Critique!} - 50hp [Chocolérik], - 5mp [Jonah]
Jonah se sert de la chaleur environnante pour booster les effets de son sort, pourcentage Folie doublé > {36/40} Folie !! [Chocolérik]

Jonah : 375/500 HP • 0/10 MP
Cidolfus : 475/500 HP • 5/10 MP

Chocolérik : 490/650 HP • 5/15 MP • Folie • Interrompue (1)

Rappel : Combat de type boss classique, vous avez le droit à une action normale + une action RP !




Dernière édition par Fulgora le Ven 23 Sep - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidolfus Demen Bunansa


avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Ven 23 Sep - 20:35


C'est tout de même assez honteux... Se faire retenir comme ça par un stupide chocobo ! J'en aurais vu des âneries dans ma vie mais là... retenue par une simple volaille. Moi qui avais soumis Famfrit, moi qui était alliée à un dieu hérétique, moi qui avait tenue tête à mon fils et ses compagnons – soit six ou sept personnes à la fois – me voilà dos au mur face à un stupide chocobo. C'est la meilleure ! Mais bon, ainsi est la vie et ses « surprises » n'est-ce pas ? Je ne vais pas – et mes compagnons de route aussi d'ailleurs – devenir plus fort simplement en me tournant les pouces et en regardant les nuages passés. Je n'avais pas beaucoup à me plaindre d'ailleurs, pour le moment ce chocobo me laissait tranquille, il semblait plutôt d'humeur à s'en prendre à mon compagnon de route. C'est dommage pour lui mais ça m'évite au moins de salir mes vêtements, c'est déjà un plus. Autant les blessures pourront guérir plus ou moins facilement mais dans ce monde si sous-évolué, j'ignore où je pourrais trouver un tailleur pour prendre soin de ma tenue alors, je préfère en prendre le plus grand soin.

Je ne disais rien face à l'attaque du chocobo sur lui, il semblait loin de ramper de faiblesse et crier pitié pour être guéri ou achever sa misérable vie ? Non ? Décidé à garder ma magie pour un moment plus crucial, je levais mes armes pour lui tirer dessus, un tir avec chacune de mes armes, mais... mais... Mais il a esquivé !!! Cette saleté de bête à plume qui ne doit pas savoir quoi faire avec un couteau, esquive mes attaques ?! Bon sang, cette attaque sur cette ville, quelle idée minable ! Oh ils avaient bien leur projet rudement mené de A à Z mais me faire venir ici pour éradiquer toute forme de vie... Tss, pourquoi ne pas m'avoir demandé autre chose dans mes compétences qui aurait nécessité ma présence dans un bureau ou ailleurs, un endroit fermé et calme et non au milieu des flammes et des cris de cette volaille stupide !

« Ça, c'est la meilleure... »

Bon, au moins mes tirs avaient pu faire effondrer une partie de la cabane sur lui, cela ne l'avait pas laissé indiffèrent ! Pourvu que cela puisse nous être utile d'une façon ou d'une autre. Jonah profita d'ailleurs de son coup sur le crâne pour user d'un de ses sorts et même si je ne suis pas un expert, il semblait voir des petites étoiles autour de ses yeux, non ? Autant éviter de lui tirer dessus et plutôt se concentrer sur la magie, non ?

« Je vais tenter de bloquer avec la glace, comme il n'y a pas si longtemps... tu aurais de quoi nous offrir un chocobo bien grillé ? »

Quitte à se servir des flammes ambiantes tant qu'il ne va pas tenter de nous carboniser nous et non ce chocobo. Pour ça, faut-il encore que moi je parvienne à l'immobiliser sur place et que le blondinet parvienne à lui brûler les plumes à cette stupide volaille. Je n'aime pas compter sur la chance alors vue l'environnement... les flammes ne devraient pas être un souci mais la glace qui tient le coup... ça avait marché une fois, pourquoi pas deux ?

Spoiler:
 

Action de Cidolfus:
• Glace (Force 1) > Magie basique de l’élément de glace > - 25hp, Type Glace [Cible], - 5mp [Cidolfus] sur le Chocobo

Action rp; Tente de le coller au sol pour essayer de faciliter les possibles flammes de Jonah...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Mer 12 Oct - 12:17

JonahCe petit village de fermiers en proie aux flammes avait de quoi ravir plus d’un psychopathe pyromane. Jonah, du moins, l’était au plus haut point ! Hélas, c’était sans compter cet animal repoussant sortit tout droit d’un film pour enfant qui était venu leur barrer la route… Ce n’était pourtant qu’un chocobo mais il ne fallait visiblement jamais sous-estimer les rejetons de Mère Nature. Ca, Jonah commençait à le comprendre à ses dépens ! Car voyez-vous, le sorcier était pour le moment le seul à être pris pour cible par l’hideuse créature. Cidolfus, lui, pavanait de son côté dans ses habits magnifiquement soyeux et non souillés par la crasse et la saleté que l’oiseau jaune laissait sur le long manteau de notre cher Jonah. Malgré le coup de patte qu’il se prit en plein ventre, le borgne se complaisait dans l’échec cuisant de l’attaque du scientifique. Enfin, une justice ! La honte et l’embarras pouvait s’entendre dans le son de sa voix et il s’agissait d’une modeste compensation pour tout le mal dont subissait le sorcier des sables.

Trèves de plaisanteries, le combat n’allait certainement pas se remporter tout seul. Mettant de côté sa fierté, Jonah ne put qu’applaudir l’action suivante du vieil homme. Voilà que le chocobo était maintenant sonné pour quelques temps ! Le sorcier put donc se concentrer et lancer un sort qui vint frapper tout droit le pauvre volatile dans son psychisme. En effet, ce sort avait pour fonction d’augmenter la chaleur corporelle de sa cible jusqu’à lui faire frôler la folie. Et dans ce cas, grâce à la chaleur des flammes environnantes, ce fut une franche réussite ! Bon, le problème était que maintenant, il valait mieux éviter de l’attaquer de front pour ne pas lui faire reprendre ses esprits. Malheureusement, Jonah venait d’épuiser ses réserves magiques. Et voilà que le scientifique comptait sur lui pour faire cuire la pauvre bête !

« Bonne idée… Pour ma part, cela va devoir attendre un peu. Je suis un peu à sec pour le moment ! »

Il détestait l’admettre mais c’était un fait qui devait être partagé pour favoriser la cohésion du groupe et leur assurer une association parfaite. Cependant, en tant que mage aguerri, Jonah avait plus d’un tour dans son sac et compter bien revenir plus en forme que jamais.

« Occupez-le, je dois me concentrer… »

Comment ça, ça sonnait comme un ordre ? Peut-être bien. Jonah s’en fichait pas mal à vrai dire, puisqu’il ferma les yeux aussitôt sa phrase prononcée. Voilà qu’il cherchait à capter l’essence magique qui flottait autour de lui. Il était possible de la ressentir pour peu qu'on avait une affinité suffisante avec elle, ce qui était le cas de notre sorcier. C’était peut-être risqué mais la situation dans laquelle était le chocobo allait peut-être lui permettre de réussir cette manœuvre. Qui sait, qui ne tente rien n’a rien…

── ── ── ── ── ── ── ── ── ──

Action de Jonah : Rien.

Action RP : Se concentre pour tenter de recharger ses MP.
Revenir en haut Aller en bas
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Jeu 13 Oct - 13:23


Chocolérik

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15

Faiblesse : Feu (X2)
Résistance : Cécité, Mutisme (100%)

Techniques : Attaquer (-20hp), ChocoKick (- 50hp, Physique, - 5mp), Mini Chocomète (- 50hp, Magique, - 5mp), ChocoFury (- 50hp, 20%Furie, - 5mp)

===============================

Chocolérik : Action interrompue !
Cidolfus : Glace > {Critique!} - 50hp [Chocolérik], - 5mp [Cidolfus]
Cidolfus tente de le clouer au sol en lui gelant les pattes > rien à faire, à force de se débattre, le chocobo parvient à briser la glace ! Mais il se blesse une nouvelle fois ... > - 40hp [Chocolérik]
Jonah : Aucune action
Jonah se concentre pour récupérer un peu d'énergie > Réussi, + 5mp [Jonah]

Jonah : 375/500 HP • 5/10 MP
Cidolfus : 475/500 HP • 0/10 MP

Chocolérik : 400/650 HP • 5/15 MP • Folie

Rappel : Combat de type boss classique, vous avez le droit à une action normale + une action RP !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 692/2400
MP : 10/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Lun 17 Oct - 17:20

Buredo était resté derrière. Le dernier échange avec lenihiliste fut plus bref que prévu, ce dernier partant en éclaireur pour détecter une éventuelle sortie profitable au quatuor. T-ckilla, pour sa part, se dirigea progressivement vers la source d’ennui restante dans ce village. 


Il ne fut pas surpris de constater que ce n’était qu’un simple chocobo, lequel opposait une farouche résistance à certains de ses meilleurs membres. Il était possible que le sort du mage noir les ait également affecté, mais tout de même… Quel déchéance. Ces subjugués l’accompagnant, il se contenta de les laisser s’amuser avec les corps présents dans la zone et, progressivement, battre en retraite. Son influence sur eux semblait instable depuis plusieurs heures. Mieux valait-il ne pas prendre de risques. 


Il arpenta la terre brulée et fit briser les os des mourants sur lesquels ses pas se pressaient. La plupart des villageois étaient morts… Ils ne restaient qu’un ou deux aventuriers égarés ci et là, succombant doucement à la langoureuse attraction de la folie. Il y avait aussi l’une de ces créatures à poils singeant les pitoyables formes de vies humaines. Un génome surement. Il rampait au sol et l’ange de la mort ne prit même pas la peine de récolter son âme. Il piétina sa main et continua sa route. 


Finalement, il parvint jusqu’au chocobo. La dinde jaune semblait se défendre face à Jonah et Cidolfus. Les deux étaient puissants, mais pas encore au maximum de leurs capacités. Ils pouvaient s’en sortir seuls, mais le temps était compté.


Le nihiliste fit crisser ses doigts métalliques contre des barreaux en avançant, non seulement pour attirer l’attention du volatile sur lui, mais aussi pour manifester sa présence aux autres membres du Rokumeikai.


« Je vois que vous vous amusez bien… »


Un rideau de feu passa entre le créateur du groupe et ses deux associés. Son regard vide se perdit dans ce spectacle avant de revenir sur ses alliés. 


« Cidolfus, j’aurai besoin de ton aide pour que tu étudies un nouveau jouet qui pourrait bien devenir une arme fabuleuse à l’avenir… »


Il déplaça sa tête sur le côté, regardant Jonah, puis se tourna vers le chocobo avant de soupira.


« Finissons-en rapidement messieurs. Notre invasion se termine ici.»


Et d’un claquement de doigt métallique, de nombreux portails noirs s’ouvrirent d’où sortirent différentes armes.


==============================


T-ckilla rejoint le combat <3

Actions de T-ckilla (si possible dès son arrivée) :


Classique : Attaque.


RP :  
Ouvre des portails d’où sortent des armes de néant entre sa cible et lui. Si le chocobo fait une action lui demandant de s’approcher du groupe, il risque de se faire piquer!


Ps : Coucou les gens boulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidolfus Demen Bunansa


avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 4
HP : 950/950
MP : 25/25
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Mar 18 Oct - 21:15

Si on m'aurais dis qu'un simple Chocobo m'aurais causé autant de fil à retorde, je ne l'aurais jamais cru. Comment cette simple monture à plume pourrait me résister ? Je ne voulais pas paraître prétentieux et tout puissant – bien qu'un court moment de ma vie j'ai égaler un dieu en fusionnant avec Venat – mais on parle d'un Chocobo ! Pas d'un puissant scientifique ou d'une montagne de muscle dans une épaisse armure avec aucune faille apparente, juste un gros oiseaux à plumes jaunes. Ce n'était pas la mer à boire et pourtant cela est d'un compliqué ! Une chance que mes tirs aient au moins assommé la bête, ma glace n'avait été que plus efficace contre lui qui n'avait pas vu le coup venir. Une réaction en chaîne comme dirait l'autre. Malheureusement, tout comme Jonah, cela avait été ma dernière attaque magique, me voilà à court de ressource... il va peut-être falloir que je me concentre un peu pour avoir de quoi attaquer avec de la glace de nouveau ? Après tout, ma glace avait affaibli le Chocobo encore un peu mais cela ne l'avait pas bloqué pour autant.

Jonah avait bien récupérer un peu de magie à le voir un peu moins fatigué, si lui y arrive, pourquoi pas moi ? Ma méditation n'avait même pas commencer qu'elle était interrompu par Tckilla, de retour apparemment de sa petite balade. Qui sait ce qu'il avait trouvé sur sa route avec Buredo. Où il était d'ailleurs ?

« Nous n'avons pas la même définition du terme s'amuser à ce que je vois... »

Je n'étais pas méchant en disant cela, juste véridique. J'appelle cela me débarrasser d'un casse pied alors que pour moi, s'amuser serait synonyme de détente, d'un passionnant débat scientifique ou que sais-je encore ! Mais pas m'occuper de cette monture dissidente, non merci, je n'appelle pas ça m'amuser ! Par chance, ce dernier avait de suite su me faire oublier ça pour me parler de quelque chose de plus intéressant ! Un nouveau jouet ! Une nouvelle arme ?

« Oh voilà qui est déjà plus intéressant ! Cette surprise se trouve dans ce torrent de flamme ou bien tu m'as fait des cachotteries ? »

Allez savoir mais je me sentais presque comme un enfant le jour de son anniversaire devant un gros cadeau. Émotion ou déception ? Je serais vite fixé. Ou non, tout dépend de la suite... Pour le coup, ce Chocobo ne m'intéressait plus, déjà que ce dernier ne m'intéressait pas vraiment alors là, j'étais prêt à le laisser à Jonah et voir cette surprise mais, j'ai un minimum d'éducation, autant finir ce « combat » si l'on peut nommer cela ainsi avant de passer à la suite.

« Tâchons de finir cela au plus vite. »

Un petit regard vers Jonah pour lui faire comprendre que cette blague avait assez duré.

Action de Cidoflus, rien
Rp : Se concentre pour récupérer un peu de MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Mer 19 Oct - 1:20

JonahCe chocobo commençait vraiment à taper sur le système des deux acolytes, si bien que le scientifique s’était empressé d’assommer quelques instants le volatile. Voilà qui allait leur permettre d’avoir un peu de répit – surtout Jonah qui était le seul depuis le début de l’affrontement à se prendre les coups de griffe ou de bec du piaf ! Le sorcier d’ailleurs était parvenu à rendre fou l’oiseau jaune mais il ne lui restait donc plus aucune ressource magique. Et pour un sorcier, disons que cela n’était pas bon signe. Mais étant donné la situation dans laquelle était leur adversaire, Jonah avait supposé qu’il pouvait se permettre de ne pas agir pendant quelques instants, afin qu’il puisse se concentrer pour récupérer un peu de magie. Cidolfus se chargea donc de lancer à nouveau un sortilège de glace pour ne pas risquer d’annuler la folie du chocobo, ce qui le frappa de plein fouet. De plus, en tentant de se débattre de la glace qui l’emprisonnait, l’oiseau se blessa d’autant plus. Voilà qui compensait l’inactivité de Jonah.

Le sorcier de Bikanel avait les yeux fermés et sentait qu’une énergie nouvelle lui parcourait le corps tout entier. Cette méditation était quelque chose dont il avait l’habitude de faire par le passé, lors de ses nombreux entrainements à la magie. Après tout, il avait appris à connaître toutes les subtilités de la sorcellerie et ce genre de pratique en faisait partie. Bref, il souhaitait continuer à se ressourcer mais un bruit strident surgit non loin de lui, suivi d’une voix rauque. T-ckilla venait d’arriver sur le lieu et constatait avec ironie la situation, ce qui ne manqua pas d’irriter le scientifique. Ah, celui-là…

« Vous ne devriez pas râler autant, Cidolfus. Vous passez pour un vieux rabat-joie ! »

Venait-il de l’insulter doublement dans cette phrase ? Bah, peu importe, c’était la vérité. Il était vieux – c'est d'ailleurs pour cette seule raison qu'il le vouvoyait, par respect de l'âge – et il cassait l'ambiance. Et puis de toute manière, T-ckilla venait de faire une proposition intéressante au scientifique, qui fut tout à coup émerveillé par la nouvelle. Il allait devoir examiner quelque chose qui serait susceptible de devenir une arme formidable, apparemment. Forcément, pour un scientifique de sa trempe, ça ne pouvait que l’intéresser ! Mais comme T-ckilla ne s’était pas adressé au sorcier, celui-ci ne jugea pas utile de poser des questions sur le sujet. De toute manière, lui n’était pas scientifique, donc cette nouvelle ne l’intéressait que moyennement. Il se tapota les joues pour reprendre un peu ses esprits puis acquiesça aux propos de Cidolfus et du nihiliste : il fallait en finir rapidement !

Il était difficile de dire si le chocobo allait résister encore longtemps mais il fallait reconnaître que la venue de T-ckilla allait leur être bénéfique à tous les trois : ils iraient bien plus vite pour l’éradiquer. Et enfin, il pourrait quitter cette scène de carnage ! Car avec toutes ces flammes, les villes voisines devaient certainement voir de l’agitation dans le ciel du Continent de la Brume, notamment Tréno qui n’était pas loin. Même si Jonah n’avait pas peur de rencontrer des renforts, il avait un peu de jugeote et savait bien que dans son état actuel, il ne pourrait rien faire pour se défendre correctement. Décidément, il avait cruellement besoin de se renforcer…

── ── ── ── ── ── ── ── ── ──

Action RP : Concentre les effets de son sort pour accentuer les dégâts.
Action de Jonah : Lance Rafale sur Chocolérik.
Revenir en haut Aller en bas
Fulgora
Admin Foudroyante

Admin Foudroyante

avatar
Fiches du joueur :
Personnages :
Ace - Agnès Oblige - Azura Lucem - Ruka Kawanomu - Rydia - Sheli Makunochi - Y’Dahlin Shul

Niveau : 100
HP : 9999/9999
MP : 999/999

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Mer 19 Oct - 18:44


Chocolérik

Niveau : 2
HP : 650/650
MP : 15/15

Faiblesse : Feu (X2)
Résistance : Cécité, Mutisme (100%)

Techniques : Attaquer (-20hp), ChocoKick (- 50hp, Physique, - 5mp), Mini Chocomète (- 50hp, Magique, - 5mp), ChocoFury (- 50hp, 20%Furie, - 5mp)

===============================

T-ckilla rejoint le combat !

Chocolérik : {4/25 Action Réussie} ChocoFury > - 50hp, {8/20} Furie réussie [T-ckilla], - 5mp [Chocolérik] (Je vais commencer à croire que mes dés ne vous aiment pas Razz)
Cidolfus : Aucune action
Cidolfus se concentre pour récupérer un peu d'énergie > Réussi, + 5mp [Cidolfus]
T-ckilla : {Furie} Attaquer > {Critique!} - 30hp [Chocolérik]
La Folie de Chocolérik se dissipe !
En proie à la Furie, T-ckilla ne peut invoquer ses armes. Les portails qu'il a commencé à ouvrir se referment !
Jonah
se concentre pour tenter d'amplifier son sort > Réussi, pourcentage de coup critique accru pour l'action suivante.
Jonah : Rafale > {Critique!} - 50hp [Chocolérik], - 5mp [Jonah]

Note : Possibilité de faire passer de deux à trois tours d'un coup si vous voulez aller plus vite. Wink

Jonah : 375/500 HP • 0/10 MP
Cidolfus : 475/500 HP • 5/10 MP
T-ckilla : 375/500 HP • 5/10 MP • Furie (3)

Chocolérik : 320/650 HP • 0/15 MP

Rappel : Combat de type boss classique, vous avez le droit à une action normale + une action RP !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-ckilla M
Rokumeikai

Rokumeikai

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 13
HP : 692/2400
MP : 10/70
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Un petit village paisible...   Jeu 20 Oct - 15:29

L'arrivée du créateur du Rokumeikai semblait avoir suffi à motiver les troupes. Tous étaient d'accord pour en finir. 
Cidolfus voulait savoir quel serait son prochain jouet. Son empressement était visible et, en soi, une bonne chose pour la tâche qui lui incomberait. Il n'était finalement rien de plus qu'un grand enfant dont profitait le nihiliste. Une personne agréable qui connaissait son rôle et sa place. En d'autres mots, un instrument au service de la science. 
Jonah se contenta également de suivre les ordres. Il semblait en accord avec Cidolfus et, bien qu'il lui fasse des remarques, c'était surement une manière de se faire remarquer. Les humains sont souvent prévisibles. Ce qui l'est moins en revanche, ce sont les actions irréfléchies, totalement hasardeuses et chaotiques. A la fois belles et terrifiantes, elles peuvent donner un résultat aussi catastrophique que magnifique. 


Quand le chocobo lança son attaque, T-ckilla s'attendait bien évidemment à un coup puissant, mais il ne prévoyait pas de perdre temporairement le contrôle sur son corps. Reculant de quelques mètres suite à l'impact, s'en étant protégé de ses bras, il surprit un fin filet de bave sortir de son orifice buccal. Ses lèvres émirent de la chaleur et son teint vira doucement au rouge. 


Le volatile était vulnérable, mais Cidolfus n'en profita pas, cherchant à récuperer ses forces. Les yeux du nihiliste se posèrent alors sur Jonah... Enfin, c'est ce qu'il voulu faire, mais son corps bougea tout seul vers sa cible. Il la griffa violemment de sa main métallique, arrachant des plumes et de la chair à ce poulet presque rôti. 
Il sentait en lui un dérèglement. Son corps n'obéïssait plus à des stimulis normaux. Au contraire même, le cerveau de son hôte semblait difficilement controlable, chauffant anormalement. En soit, combattre cet état pour maintenir son emprise sur son corps était risqué, mais vu la situation, il se dit qu'il pouvait, au contraire, se servir d'une telle force. 


Ses yeux l'informèrent tout de même du passage du sort de Jonah. Il se retînt donc le temps de l'attaque, puis tenta de manipuler ses lèvres avant de laisser son corps agir à sa guise.


" Ce corps a soif... de meurtre... A présent...  "


Il se racla la gorge pour tenter de contenir le flux de salive qu'il produisait puis reprit :


" Je pense que nos futures recherches nous permettront de lever le sceau de Jonah... Et de vous divertir sur autre chose qu'une ville de campagne mon cher..."


S'en était trop. T-ckilla laissa son corps se contracter et s'élança brutalement vers le poulet. Il allait le déchiqueter... Et assouvir le désir de ce corps qui lui résistait.

=====================================


Actions de T-ckilla :

(Edit : sur trois tours)

Tour 1 :

RP : Enlève les limiteurs physiques de son hôte pour augmenter ses dégâts, mais potentiellement en subir plus.


Classique : ATTAQUE!

Tour 2 :

RP : Utilise le pouvoir du néant pour booster sa force (comme s'il utilisait une nihilithe dans FFXII) et taper toujours plus fort.


Classique : ATTAQUE!

Tour 3 :

RP : Absorbe la magie environnante pour recharger ses batteries.

Classique :  Présence agressive (Force 1) > L'aura se dégageant de T-ckilla attire l'attention de beaucoup. Surtout de ces ennemis. Quand il l'amplifie, ils ne peuvent que le voir, oubliant bien vite les autres menaces. > +25 hp {20% Couverture} [cible], -5mp [T-ckilla]

Spoiler:
 


Dernière édition par T-ckilla M le Ven 28 Oct - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un petit village paisible...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le monde ramené à l'echelle d'un petit village
» Un petit village paisible...
» Une p'tite présentation !
» Aniville ~ Petit village prospère
» Le village paisible de Dali

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Héra :: Continent de la Brume :: Dali-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives