Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Mar 10 Mar - 19:24

Lyte et Linoa viennent des Gradins du tournoi.
~~ Like a Star @ heaven

LinoaLe mystérieux tournoi... un piège mortel finalement. Mais j'étais debout, malgré quelques blessures visibles et invisibles. Alors que mon téléphone reprenait un peu faveur, je remarquais de nombreux sms... le premier d'un numéro inconnu, mais je reconnaissais vite Eli... et puis d'autres de Squall et du major... un d'Irvine.

Irvine Kinneas a écrit:
* Salut
Je suis au courant pour Ultimecia. Est-ce que tu vas bien? Tu es blessée? Je suis à Bevelle pour l'histoire des deux folles, ton père est là d'ailleurs! Réponds moi vite s'il te plaît!*

J'étais un peu désolée de ne pas avoir pu prévenir avant que j'allais « bien ». Mais j'avais à peine eu le temps de me remettre de mes émotions et de celles d'Eli également. Je répondais vite:

Linoa a écrit:
*Je vais bien, je vais bien! Juste quelques égratignures. Angel moins bien. On devrait survivre. Ultimecia a utilisé une magie étrange sur moi et Eléonore. On file à la BGU et à Esthar pour en savoir plus... Merci cowboy!*

Le temps que j'écrive à tout le monde, Lyte avait fini par retrouver Cait Sith. Ce dernier nous avait totalement faussé compagnie pendant le tournoi et n'était réapparu que lorsque je m'étais faite attaquer. Bon il m'avait surtout donné un bon coup de fouet. Mais je n'avais pas pu le remercier, vu l'état de choc dans lequel j'étais. C'était d'ailleurs encore difficile d'imaginer que tout cela était bien vrai. Seulement voilà. Si je n'allais pas me déshabiller devant tout le monde, j'avais vite fait remarqué ce sigle étrange sur ma poitrine. Eli en avait elle aussi été victime. Et alors que j'étais un peu trop perturbée pour savoir où aller et quoi faire... Lyte avait pris les devants. J'avais fait un signe à Cait Sith. Puis nous avions pris congé de Gippel et d'Eléonore, avec la promesse de se revoir et de s'épauler s'il le fallait. Ultimecia était une ennemie qu'il ne valait mieux pas se faire et pourtant, nous étions à présent ses cibles privilégiées. J'envoyais alors quelques messages pour dire que j'allais bien à mes amis, maintenant que j'avais rassuré mon père, Squall et Irvine. Puis je me tournais vers Lyte qui me demandais si j'étais prête à partir, j'acquiesçais et le suivais.

Je ne voulais pas fuir. Mais qu'est-ce que je pouvais faire? Même si c'était un peu imprudent, je devais retourner à la BGU pour régler certains détails. Nous avions quitté les lieux précipitamment et Shellie avait été laissée aux soins des infirmières et du docteur Kadowaki. Malheureusement lorsque nous sommes arrivés à la BGU, en plus de la stupeur de me voir débarquer, ils avaient tous une bien mauvaise nouvelle. Shellie s'était échappée. Mais je ne croyais pas vraiment en cette histoire. Pourquoi aurait-elle choisi de s'échapper alors qu'elle semblait accepter la compagnie des membres de l'infirmerie? Et puis... je savais qu'elle était surement traquée. Mais de là à savoir par qui. Et surement qu'être avec moi l'avait mise plus en danger qu'autre chose... je commençais à me dire que j'étais une vraie source de problèmes. Désolée Shellie! Son bracelet portait le sceau de la Néo-ShinRa. Toute cette histoire était encore confuse.

Et puis il y avait Angel. Je la laissais pour qu'on s'en occupe. Ce n'était pas le cas pour tout le monde, mais Angel avait un statut privilégié. C'était avec le cœur gros que je la laissais. Donnant quand même quelques recommandations, et espérant qu'à mon retour elle soit rétablie. Le pauvre Lyte avait été très déçu par cette histoire de suspension. Pour moi ça ne changeait rien... mais je n'était pas du tout d'accord et je ne m'étais pas gênée pour le faire savoir aux plus hautes autorités. Lyte avait fait ce qu'il fallait, non? Alors habillé en civil ou pas, en quoi ils avaient le droit de le mettre à pied?! Non! C'est sans Linoa ça! « Que des têtes dures! Et quelle idée de ne m'entourer toujours que de militaires. »

Je secouais la tête et levais les yeux vers Lyte, alors que notre vaisseau s'apprêtait à décoller. « Ah! Pardon Lyte... mais je ne comprends pas toujours tout à vos codes... Tu n'avais rien fait pour mériter ça! » J'avais toujours baigné dans ce milieux... mon père, puis Squall et les autres... et c'était pas fini!

J'allais m'installer à côté du siège de pilotage. J'avais pu nous négocier un petit aéronef pour cette fois, le plein de carburant était fait... mais une fois arrivés à Esthar... c'était à nous de nous en occuper. L'essence était assez chère mais il fallait ce qu'il fallait! Il fallait aussi dire que mon dernier voyage à Esthar en train n'avait pas vraiment été une grande réussite. Je m'étais faite détrousser, puis j'avais dû rentrer à pieds sans mes affaires jusqu'à Horizon; heureusement, j'avais rencontré Nathan. Je racontais mes péripéties à Lyte alors qu'il se préparait pour le départ. « T'as déjà conduit un truc comme ça? Il suffit d'entrer les coordonnée... uh... par là, non? » Bon, j'avais aussi envie de toucher à ces boutons pour une fois!

Ce petit voyage nous permettrait de discuter un peu des derniers évènements. Tout s'était passé si vite. Et il s'en était passé des choses. « Bon... j'espère vite en finir avec ces histoires de magie. Je sais pas si tu peux imaginer; mais on se sent un peu comme un rat de laboratoire quand on se fait ausculter par le professeur Geyser. Ohhhh! Avec tout ça, on a oublié le rendez vous avec ce Justin! » C'est vrai ça... pourquoi on devait se voir encore?
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Mer 11 Mar - 12:21

Quiconque connaîtrait Lyte par coeur, aurait remarqué qu'il avait un peu changé. Etait-ce par le tournoi, sa première sortie officielle en tant que SeeD ? Où il avait peiné à enchaîner les combats et les duels particuliers ? Où il avait rencontré une autre sorcière, des habitants d'autres mondes, plus ou moins amicaux ? Où il avait découvert que le passé des autres mondes n'étaient peut être pas plus joyeux que celui de Dol ? 

Etait-ce par l'apparition d'Ultimecia, par qui tout avait été commencée et terminée ? La peur de faillir à la protection d'Eli et Linoa ? Etre mis devant le fait accompli et de devoir gérer une attaque aussi importune qu'impromptue ? Avoir une certaine satisfaction d'avoir réussi à plusieurs de l'avoir fait fuir ? 

Etait-ce par sa conviction que quelque chose ou quelqu'un voulait l'amener à Centra ? Qu'une partie des réponses qu'ils y trouveraient, répondraient et engendreraient de nouvelles questions ? 

Ou était-ce parce que dans ce rêve, il avait rencontré une fille (jeune femme) aux portes de l'illusion, qui gardait une place dans sa tête depuis le réveil ? Lyte était troublé, dans ce rêve, il avait "imaginé ?" Centra à l'époque, avait rencontré des habitants de l'époque, cavalé avec elle puis s'était retrouvé dans un mini paradis ? Bizarre... Elle s'appelait... 

"Ruka"


Lyte n'avait pas parlé depuis quelques instants, indéniablement dans ses pensées, Linoa était sur son téléphone, gérant ses affaires, alors qu'ils embarquaient pour leur billet retour à la BGU. C'était le seul mot qu'il avait prononcé du voyage, Linoa était pensive, Lyte aussi. 


Lyte aida Linoa à emmener Angel jusqu'à l'infirmerie, et était là lorsque l'infirmerie avait concédé la disparition de Shellie. C'était assez bizarre, mais il ne fallait pas traîner car Linoa avait obtenu un vaisseau pour leur usage personnel. Lyte ne savait pas tellement ce qui avait été dit pour qu'ils obtiennent ce privilège mais il préféra attendre le trajet pour s'en mêler. Lyte profitait du temps libre qu'il avait devant lui pour rejoindre sa salle de classe. Enfin, son ancienne salle de classe, maintenant qu'il avait passé le test du SeeD. Il s'assit à un ordi pupitre de libre. Il regarda rapidement les messages sur le forum du bahut avant de se connecter à ses cours d'histoire. Il téléchargea tout ce qui concernait Centra et les sorcières. Peut être qu'un indice serait présent. Il en profita aussi pour faire une recherche. On ne savait jamais


Bon, si je tape Ruka... 


27 856 réponses concernant le mot clé "Ruka"


Mmmh, essayons Costa del Sol 


118 584 réponses concernant le mot clé "Costa del Sol".

Lyte parcourut les premières réponses mais savait qu'il ne pouvait pas trouver ce qu'il cherchait, il y'avait même une pub pour les croisières Costa Del, les premières croisières où les bateaux finissent sur le sol. La magie des moteurs de recherche... 

Elle m'a parlé de Wouh Thaï...

41 réponses concernant le mot clé "Wouh Thaï", essayez avec "Wutaï" ? 

Bon, laissons tomber... 

Lyte retourna sur le forum et posa une question toute simple : 

"Dites, comment faire pour trouver une fille que vous avez perdu de vue ?

Les réponses fusèrent tout de suite, avec des réponses plus ou moins puériles et graveleuses. D'autres mentionnaient internet, Hémérabook ou les annonces de Deling24. La porte de la classe s'ouvrit en trombe, et une fille rentra en courant, les joues rouges et essouflées. Elle regarda Lyte dans les yeux. 

"Ah tu es là, Lyte... J'ai fait toutes les salles de classe...
- Hey, mais tu es celle qui m'a sauvé de l'ascenseur, la dernière fois...
- Oui, j'ai lu, que tu cherchais quelqu'un, si je peux t'aider..."

N'importe qui aurait pu comprendre que la fille estimait qu'il s'agissait d'elle, sa sauveuse d'un jour. 

"Oh non, je crois que c'est peine perdue, je ne sais même pas si cette personne existe vraiment... 
- Oh... [DECEPTION]
- Mais, tu tombes bien, merci beaucoup de m'avoir aidé l'autre jour. Oh tu t'en vas ? Je peux savoir ton prénom ? 
- Tu devrais t'en rappeler."

Et pour la seconde fois, la jeune fille repartait visiblement très déçue. 
Qu'est-ce que j'ai dit ? 

____ ____ ____

Lyte venait de rejoindre Linoa au parking, et prenait le chemin de la navette qui avait été réquisitionnée pour eux. Elle semblait furax de son statut passé à la trappe provisoirement. 

"Ce n'est pas contre moi Linoa, tu le sais bien. C'est pour te protéger, nous protéger. Si je n'apparais plus dans les registres du SeeD, Ultimecia aura plus de mal à nous retrouver. Elle te cherche actuellement en présence de SeeD, et si quelqu'un peut lui communiquer nos affectations, elle retrouvera ma trace puis la tienne. Je suis toujours SeeD, mais incognito. Imagine plutôt que je suis un agent secret. La classe, non ?

Lyte avait fait cet effort sur lui, de ne plus y penser, la déception ayant laissé place à l'acceptation. Si il pouvait en aller de la sécurité de Linoa, Lyte était prêt à ce sacrifice temporaire. Et puis, on lui avait promis une prime de dédommagement. C'était toujours ça de pris. 

"Pensons plutôt à la suite, je crois que j'ai pas mal de choses à te raconter, maintenant que nous sommes tranquille... Mais non, je n'ai jamais piloté de vaisseaux, celui là ne dispose que d'un pilotage automatique ou semi-automatique, je crois. Les coordonnées suffisent. Tu peux même le faire vocalement, je crois.

Dire "Aérodrome d'Esthar" devait être suffisant. 

"Justin ? Tu fais bien d'en parler... J'imagine que t'as compris qu'il bossait pour la Néo Shinra. Il m'a filé ça... Euh attends, où est-ce que je l'ai mis..." 

Lyte sortait divers documents de son sac, il avait peut être pris un peu trop de documentation... Entre les archives trouvées à Deep Sea, le journal récupéré de manière très louche à la Bibliothèque et les données informatiques de la BGU. Ah, le voilà, le dossier sur Shellie. 

"C'est un dossier sur Shellie. Il m'a avoué qu'il la recherchait. Soit disant, pour la soigner, mais je sais pas trop quoi en penser. Il avait l'air sincère quand il disait qu'il ne voulait pas de mal à Shellie. J'ai chopé son numéro, mais j'ai peur du piège...

Théorie conspirationniste ? La base... Lyte sortait un autre dossier. 

"Ca, c'est la copie du rapport que j'ai donnée sur Eléonore. J'espère qu'elle n'aura pas à s'en servir, mais bon... J'aimerais être sûr que ça aille pour elle... Et dernière chose, que je voulais te montrer...

Lyte sortit une carte de son sac et la déplia sur la table près du cockpit. 
Centra:
 

Puis Lyte, montra l'orbe d'Eau à Linoa et lut l'énigme à haute voix : 

"Un mystère toujours il a été, sur cette terre une larme y est tombée. Il est le seul maître des eaux stagnantes, son nom unique lui donne l’air d’une légende." 


"Regarde Centra, le cratère de la Larme Sélénite est énorme, ça doit être la plus grande jamais tombée. Or, on ne sait quasiment rien sur cet endroit. Si tu remarques la forme, l'eau est enclavée au milieu de toute cette terre. Ca va paraître bizarre mais je suis sûr qu'il y'a quelque chose en dessous. Même si c'était pas là, on y trouverait forcément des indices, j'en suis convaincu...

Des indices sur le cristal, oui. Des indices sur l'existence de ces ruines, certainement. Des indices sur l'existence de Ruka, Lyte l'espérait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Jeu 12 Mar - 19:27

LinoaJe réfléchissais toujours à cette histoire avec Shellie. Mais comment allait-on faire pour la retrouver si c'était une organisation comme la Néo-ShinRa qui était en cause? Pour faire un tournoi comme celui auquel on venait de participer, ils devaient avoir les moyens qu'il fallait pour la faire disparaître pour de bon. Mais là, je devais vraiment aller voir ce qui s'était passé. Encore ces visites à Esthar. Je n'avais fait que l'aller-retour la bas depuis que les mondes avaient fusionnés et qu'Ultimecia était apparue en plein centre de cette même ville. S'il y en avait un qui avait de quoi faire à nouveau alors, c'était bien le professeur Geyser!

Je n'avais pas vraiment parlé à Lyte de la marque qu'avait laissé l'attaque d'Ultimecia. C'était assez mal placé, il fallait bien l'avouer. Mais une chose était sure, ce n'était pas parti et c'était inquiétant. Quel genre de magie peut bien laisser ce genre de marque? C'était un mystère à aller résoudre le plus vite possible, pour moi comme pour Eléonore. J'avais fait le débrief' avec Squall et bien sur... tout le monde était pour que j'aille à Esthar en avoir le cœur net. Cette Ultimecia n'avait surement pas fait ça pour nous faire une jolie déco sexy! Non, c'était surement plus grave. Donc cette fois j'avais emprunté un des petits vaisseaux de la BGU, vue qu'on y était et après, à nous de nous débrouiller avec Lyte. Il avait filé lui aussi faire ce qu'il devait faire. Chercher des affaires devait en faire partie. Moi je faisais ma valise aussi les affaires sales retirées du lot et puis aussi toutes ces choses que j'apportais pour Angel... Son collier, offert par Nathan était posé sur le bord du lit. Je soupirais avant de m'assoir un moment par terre. Une dernière visite à Squall et hop, c'était parti. Je retrouvais Lyte dans le couloir du parking, on discutait encore de cette histoire de suspension et cette fois Lyte sembla tout à fait d'accord... Je le regardais de travers... tournant autour de lui en le toisant de mes yeux inquisiteurs... « Ça y est?! Ils t'ont monté la tête?!... Un agent secret, tu dis? Hehehe... tu perds pas le nord. »  

J'avais prévu le coup. Première dame par ci... première dame par là... non, non... il valait mieux que je ne prenne pas ce risque. Enfin au moins que les gens ne me reconnaissent pas à 50 mètres. Du coup, j'avais apporté quelques petits artifices. J'écoutais Lyte parler tout en fouillant dans mon sac. On pouvait même dire notre destination et y aller directement, eh bien ils avaient évolués ces vaisseaux. C'était plus les Hydres qui dataient de 17 ans où il fallait entrer je ne sais quoi comme code... à moins que c'était seulement lorsqu'on voyageait dans l'espace?

« Ça va comme ça? » Je mettais des lunettes de soleil. Bon ça va hein, c'était pas comme si j'étais particulièrement repérable en temps normal. Mais peut-être qu'un petit changement dans la coiffure et le style vestimentaire serait bon pour commencer. Et à la BGU ils savaient y faire. Certaines missions nécessitaient de ne pas être reconnaissables. En tous cas, on s'installait dans la cabine du petit aéronef. Lyte n'avait donc pas reçu de leçon de pilotage? Quel dommage!

Mais alors que je lui parlais un peu de ce qui me passait moi par la tête pour ce voyage, je prononçais le nom de Justin, ce qui fit 'tilter' Lyte. Je hochais la tête alors qu'il me disait qu'il travaillait pour la Néo-ShinRa. Mais il avait autre chose apparemment! Bingo! Tout ce dont j'avais besoin... enfin parmi tout un fatras de papiers. Un dossier sur Shellie!? En langue compréhensible qui plus est! Ce Justin avait vraiment de la suite dans les iodées! Je prenais le dossier en main, je lisais quelques notes sur Shellie... euh plutôt SHELL-E d'après eux. Elle était un quoi? « Makonoïde? Mais où ils vont chercher ces mots là? Exposition aux retombées du réacteur Mako... mais c'est pas Shellie, ça... ils disent qu'elle est grande … 38 Kg pour 1m82 !!! Et toute noire... ah attends... t'as jeté un œil à ça, Lyte? Aucun risque... c'est pas notre Shellie! »

Je lui donnais la première page et regardais l'autre que je pensais être la suite. Ça l'était.. en quelques sortes! C'était bien elle, après la fusion des mondes... d'après les dates, elle avait subit un genre de métamorphose... « J'en reviens pas qu'elle ne soit qu'une lettre pour eux... 'La patiente E' blablabla... tu as vu comme moi, elle n'est pas dangereuse! Mais il finit par un truc positif au moins... tu crois qu'ils vont faire de la rééducation? … vraiiiiiment? » Je regardais Lyte avec un sourcil levé et une grimace. Puis je me détachais... Non, pas question de laisser ces choses en plan! « Attends moi 5 minutes! Je vais donner ça à une personne de confiance! Elle devrait me trouver quelqu'un pour enquêter là dessus... j'ai mais envie qu'ils en fassent un gentil petit rat de labo! Tu penses qu'on devrait appeler Justin pour en savoir plus? Je reviens tout de suite! Tu me montrera ton truc à mon retour! »

Je filais vite en laissant tout en plan sans doute qu'avec la carte de ce vétérinaire et ce dossier, quelqu'un pourrait nous trouver des informations sur Shellie! « On  a tout de même pas fait tout ça pour rien! Il faut au moins qu'on sache où elle est et si elle va bien! » Bon je parlais toute seule, mais peu importe on était habitués à ça, il me semblait! Mais pas de temps à perdre, je rentrais au vaisseau, essoufflée comme un cheval après un long galop! « Me voilà! Me voilà! On peut décoler! Ils vont me rappeler s'ils trouvent la moindre info sur Shellie! Tu devais me montrer quoi? »

Une carte de Centra? Mais pourquoi...? Lyte s'expliquait vite. Je faisais de grand gestes de la tête au fur et à mesure. Mais un truc m'ennuyait dans cette histoire... je montrais le centre en posant mon doigt sur la carte: « Mais c'est de l'eau de mer par là, non? Elle n'est pas vraiment... stagnante, si tu vois ce que je veux dire. Je pense que pour avoir quelque chose, il y a quelque chose... Centra était la cité la plus avancée de tout Dol avant que la larme sélénite ne tombe directement dessus.
J'ai vu certaines ruines de mes yeux... et on sent encore bien qu'il y avait quelque chose comme une puissante technologie... ou magie par la bas. On a pas pu aller plus loin à Deep-Sea mais j'ai l'impression que ce qu'il y avait plus bas -car oui, j'y suis allée aussi- ressemblait un peu à ce que j'ai vu à Centra...
» J'avais passé et passais toujours du temps dans les bibliothèques moi aussi. Mais je devais avouer que Centra... c'était pas ce que j'avais le plus retenu.


« Tiens! Regarde là... c'est l'orphelinat d'Edéa et Cid! Ca fait très longtemps que je ne les ai pas vus. Pareil sur toute l'ile il y a des ruines... rien que des ruines. » Un bon endroit où aller se cacher, nous l'avions déjà vu avec Edea... mais aussi Ellone. « Mais si on veut se faire un peu oublier une fois qu'on en aura fini à Esthar... je pense qu'on peut aller fouiner par là... si tu penses que le cristal peut y être. » Même si je n'avais aucune idée de ce qu'on allait faire si jamais on trouvait véritablement celui-ci. « Eh mais tu n'avais pas parlé de certaines légendes justement dans les dossiers de Deep-Sea? »
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Sam 14 Mar - 17:59

" R... pour Ravissante, U... pour Ultra Ravissante, K... pour Kheneisien, A... pour Ansorceleuse..." Griffonnage dans un coin d'une feuille

HRP ::
 

Linoa venait d'arriver au parking, pestant contre cette histoire de SeeD que je n'étais plus officiellement pour la protéger. C'était bien elle ça, s'insurger pour les causes perdues. Shellie, Gippel et les Al Bhed, Timber, Linoa semblait détester toute forme d'injustice sur les plus démunis. Il fallait un peu désamorcé la bombe, car il ne fallait pas que Linoa ait une dent contre nous, SeeD, même si le côté militaire était parfois un peu rigide. On est quasi sur un synonyme là... 

Linoa avait rapporté son sac de voyages mais avait pris un bagage supplémentaire remplie de choses qui devraient pouvoir l'aider à passer incognito, j'étais un peu sceptique quand elle sortit des lunettes de soleil... 

"Mmh, je sais pas, après tout, on reconnaît surtout les stars au fait qu'elles portent des lunettes... Je sais pas, attaches toi les cheveux, porte du bleu plus sombre ?

Un remake de Pretty Woh man ! ou de "Changes de look pour une nouvelle allure", peut être pas le bon moment, il fallait d'abord embarquer et partir, on verra une fois que le vaisseau sera en trajet automatique. 

J'avais donné le dossier de Shellie de la Néo Shinra à Linoa. Elle le feuilletait un peu plus assidûment que je ne l'avais fait jusque là. J'écoutais ses réactions. 

" J'ai regardé à peu près, j'ai pas mal de dossiers à lire en ce moment. Si j'ai bien compris, il s'agirait d'une mutation. Justin m'a dit qu'il serait susceptible de pouvoir faire le chemin inverse à Shellie, mais, va savoir pourquoi, j'ai un doute...

Justin, je ne comprenais vraiment pas ses intentions, pourquoi m'avoir autant dévoilé d'infos alors qu'ils avaient possibilité de la capturer aussi discrètement. A moins que même lui ne le sache pas. Etait-ce vraiment la Néo Shinra ? 

"Ca m'étonnerait que ce soit Justin qui ait fait le coup, il me semblait vraiment vouloir des infos sur elle mais soit c'est un grand comédien soit il n'était pas au courant de la disparition de Shellie... C'est vraiment étrange... Vas-y, j'essaye d'en savoir plus sur le vaisseau... Voyons voir

Alors que Linoa était sortie pour confier le dossier aux autorités compétentes, je feuilletais le manuel du vaisseau. Mmmh, "bienvenue et merci d'utiliser nos vaisseaux HEMETRUKAIR". Une fois deplus, mes yeux m'avait trahi, Ruka. Ce n'était pas comme si je ne faisais que penser à elle mais plutôt comme si tout devait me faire penser à elle. Mais est-ce que je ne pensais qu'à Ruka ou est-ce qu'involontairement c'était encore le mystère de Centra qui m'appelait ? Je me souvenais des derniers mots de Ruka à la fin de ce rêve : 

Un lien invisible relie toujours des amis entre eux"


Serait-ce ce lien invisible ? 

J'avais préparé les coordonnées de l'aérodrome d'Esthar et le vaisseau semblait prêt à décoller quand Linoa revenait à bord. Le dossier était entre de bonnes mains, cela ferait un poids de moins pour notre escapade. Je lui fis un exposé rapide de mes suppositions sur le lien Cristal - Centra. Quoi qu'il en soit, même si Linoa paraissait réticente sur le fait que tout ne collait pas, elle était d'accord pour accorder son lot de curiosités au lieu très méconnu. Elle me parlait de l'orphelinat, ça avait un lien très important pour elle même si elle n'y grandit pas. Après tout, pourquoi pas... 

"Quoi qu'il en soit, je me demande pourquoi personne ne s'est jamais plus intéressé à Centra ou alors pourquoi on en parle pas. Ca m'intrigue vraiment, et ça peut paraître bizarre mais mon instinct me dit d'aller là bas. On a tout le temps de se décider d'ici à ce qu'on reparte d'Esthar. Allons-y, j'ai programmé le vaisseau, prêt à décoller capitaine ?

Le garde à vous était volontairement un pied de nez à ses revendications anti-militaristes. Je commençais à prendre mes aises avec Linoa, après tout, on commençait à avoir vécu pas mal d'embûches ensemble, et c'était ce qu'elle m'avait dit non. Je regardais par la grande baie vitrée qui donnait sur l'avant du vaisseau quand Linoa me relança sur le dossier de Deep Sea. 

"Oui, la légende du roi Noir. Mais je me demande si il n'y a pas un lien avec ce qu'on recherche, car dans toutes légendes il y'a toujours une part de vérité. Si tu veux, tu peux feuilleter ce dossier là... Moi, j'ai celui là, à éplucher.

Je regardais le livre que j'avais mystérieusement trouvé à la librairie de la BGU. Mais, ça m'avait étonné de ne pas avoir fait attention au titre plus tôt. C'était une sorte de journal, mais pas n'importe lequel. Le nom de l'auteur ne m'était pas inconnu. Je l'avais rencontré dans la prison de Centra la nuit dernière. Comment autant de coïncidence peuvent corréler ? Ou mon esprit travaille trop et est surmené ? 

J'admirais la vue et j'aurais adoré sentir le vent fouetter mon visage à une aussi vive allure en étant à l'extérieur. Je regardais les paysages défiler... 

**Ruka existes-tu ? Et où es-tu ? **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Mar 17 Mar - 21:02

hrp:
 

Linoa"Aucune cause n'est perdue s'il reste ne serait-ce qu'un pauvre fou pour se battre pour elle"... c'est pas ce qu'on dit? En tous cas, s'il y avait la moindre chance, alors il fallait essayer, non? Bon de la à détester les SeeDs... c'était un peu gros. Surtout quand on savait que leur chef était cette tête de mule de Squall! Aucune chance. Mais me battre, ça oui! Lyte ne semblait pas emballé par l'idée des lunettes... boh! C'est facile pour lui, personne ne le reconnaissait encore dans la rue... quoique peut-être que maintenant il serait un peu plus connu. Décidément aller à ce tournoi n'avait pas été ma meilleure idée. « Eh... Lyte! T'es au courant que je ne porte pas que du bleu! Il m'arrive tout de même de mettre d'autres couleurs! T'inquiète pas tout est là dedans! Toi même tu ne me reconnaîtra pas en sortant d'ici! »

J'exagérais à peine. Mais le moment était venu d'embarquer dans le petit vaisseau. Justin en savait donc beaucoup sur Shellie? C'était pour ça qu'il voulait un rendez-vous? « Je ne fais pas vraiment confiance à ce Justin non plus... Eh mais le vétérinaire là... il ne trainait pas avec Justin, justement? J'ai récupéré une carte avec sa photo... Mais c'est écrit un charabia incompréhensible. C'est dans mon sac, dis moi si tu veux jeter un œil. Mais vraiment, il a dit qu'il pouvait guérir Shellie de sa mutation? T'as raison, c'est louche. Et si c'était une diversion pour la récupérer alors qu'on avait le dos tourné? Peut-être qu'ils nous surveillaient, nous aussi? » Lyte ne semblait confiant... ce n'était pas un coup de Justin, mais... alors qui? On était combien à la rechercher au juste? Mais avec ce dossier en main, j'avais une bonne piste, alors je filais vite à la BGU pour demander à une âme charitable de m'aider à enquêter sur la disparition de Shellie. (Difficile de me dire non?! n'importe quoi! J'en connaissais qui disaient systématiquement non... okay, avant de se rendre à l'évidence. De toute façon je finissais par trouver un moyen de faire ce que je voulais!) Pour le moment je devais filer à Esthar... Non seulement je devais avoir des réponses à mes questions, mais j'avais promis à Eli de lui en donner également. Lyte se chargeait de dompter le mini Hydre pendant ce temps. Bien qu'il était en fait beaucoup plus à ses rêveries qu'autre chose.

Une fois de retour à bord, on étudiait une carte que Lyte avait déployée. Une carte de la région de Centra. Je remarquais quelques endroits familiers... je n'y étais pas allée depuis des lustres, mais c'était un peu le refuge que j'avais trouvé lorsque j'étais devenue l'ennemie public numéro un. Car, oui, je pouvais me vanter de l'avoir été une fois. J'avais été la Calamité que tout le monde détestait et qui inspirait le mépris et la peur. Sur le moment, je n'avais pensé qu'à mes proches... à Selphie, Zell, Irvine, Quistis, Watts, Zone... même le Major... et surtout Squall. Mais j'avais vite compris qu'eux n'allaient pas me montrer du doigt, mais les autres... c'était une autre histoire. Centra avait été un refuge pour penser et Centra avait été l'endroit où revenir alors que tout était perdu dans la compression temporelle. Alors oui, j'avais même un peu plus que de la curiosité pour cet endroit. « Peut-être que des gens s'y sont intéressés, mais n'ont rien trouvé? » Je regardais Lyte avec un regard suspicieux alors qu'il me faisait son numéro de bon petit SeeD avant de balancer ma main devant ma tête en guise de « laisse tomber » et de lui répondre, tout de même! « Allez! On décolle! »

En fait alors qu'on partait, je me souvenais d'une autre histoire avec Centra... mais finalement, est-ce que ce n'était pas un signe? Est-ce que c'était Léviathan qui avait mis ces dossiers à notre portée? Ah, non mais c'était surtout pour cette histoire de livre de cuisine qu'on était allés là bas... Watts s'était fait avoir en beauté et nous avec! ... Tiens! « Eh! Mais tu penses pas que ce bon vieux Jack Addy en sait quelque chose? Ou alors... »

Lyte m'avait refilé le dossier sur Centra qui parlait du Roi Zebaltruc. Je regardais la couverture... rien un vieux dossier noir... tout comme l'histoire du Roi qu'il racontait. Mais je feuilletais, page après page à la recherche d'un indice sur l'auteur de ce dossier. Le paysage défilait à l'extérieur, nous n'étions pas si loin que ça d'Esthar en vaisseau depuis la BGU. Mais nous avions au moins le temps d'éplucher quelques pistes. Après avoir survolé de nombreuses pages (et plages?), je commençais à désespérer de trouver quoi que se soit. « Arrrrh! Pas possible, je trouve rien du tout! Mais qui a bien pu écrire ça?! On aurait pu aller lui rendre une petite visite, si tu penses que tout ça est lié... Mais tu penses que les cristaux étaient déjà apparus quand ce truc a été écrit? »

Bonne question... et puis je reprenais ma lecture en quête de quoi que se soit pouvant nous aider, au moins, ça occupait très bien l'esprit cette histoire. Alors que je pensais avoir éplucher toutes les pistes de ce dossier (peut-être que j'étais passée à côté de ce que je cherchais, parfois à avoir le nez dedans, certaines choses passent inaperçues...)... je m'intéressais au livre de Lyte. Il ne le regardait même plus en fait. Il semblait perdu dans ses pensées.

« Eh oh?! Y'a quelqu'un? » Je regardais le livre qu'il avait entre les mains avant de le désigner du doigt. « Tu as quelque chose de ton côté? »
Revenir en haut Aller en bas
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Jeu 19 Mar - 13:40

Linoa m'assurait que je ne la reconnaîtrait pas... Mais je m'attendais à un changement donc l'effet de surprise ne jouerait pas, quant à sa couleur principale vestimentaire, je me devais de la contredire :

"Je ne t'ai vu généralement qu'en bleu, que ce soit sur les photos officielles ou autres, ça reste une couleur qui revient souvent, non ? "

Plus difficile de remarquer une constance dans le choix de mes vêtements, car depuis notre rencontre, j'ai été habillé de mon uniforme d'étudiant, celui du SeeD, et me voilà maintenant, bermuda beige aux multiples poches, veste orange passé sur lequel, bien pratique, un revêtement sans manche tirant sur une couleur entre le noir et le marron. Ce blouson, dont les manches retroussées de ma veste orange et qui n'étaient la seule chose recouvrant mes bras, ne servait pas tellement à réguler la chaleur et n'avait pas tellement de côté pratique. Mais, j'avais toujours trouvé ça assez stylé, les baskets montantes de la même couleur effectuant un rappel de coloris. Mais là, il était question de Shellie

" Justin semblait vouloir qu'on lui livre Shellie, ça semble pas logique qu'il soit derrière l'enlèvement. Le docteur devait être un scientifique bossant sur ce projet, j'imagine."

En réalité, c'était l'inverse, c'était plutôt Justin qui épaulait les recherches de l'éminent scientifique à lunettes. Mais, c'est vrai que quand Justin prenait les choses en main, on aurait pu croire l'inverse. Etait-ce volontaire ? Linoa était partie, je m'occupais donc de préparer le départ... Quand elle revint, je lui exposai mon idée sur Centra. Il était vrai que le continent était un peu abandonné.

"Si on a rien trouvé d'étrange sur Centra, alors pourquoi personne y habite ? Trop de monstres ? Je suis certain qu'il y'a un truc de louche ! Alors que pourquoi pas créer un truc à Centra ? Je sais plus si c'est dans un cours que j'ai entendu ça mais ça disait :

Tu peux encore construire sur des ruines
Tout recommencer, partir et changer de vie
[...]
Quoique cache l'horizon, ça vaut le coup d'être curieux
* "

Le décollage fit vrombir les moteurs et trembler la carcasse de l'appareil avant qu'il ne s'élève. Nous n'avions pas grand chose à faire, le vaisseau recevait les informations des capteurs du point de décollage pour l'envol, et la suite, tout était régi par GPS apparemment. Belle technologie...

" "Ce bon vieux Jack" ? J'ai pas hâte de le revoir, il n'a pas tellement les sens de ce qui peut être important ou ne l'est pas... "

Nous avions pris des risques énormes pour trouver une recette de mousse au chocolat. Certes, cela nous avait menés sur la piste de l'orbe d'eau et de Leviathan mais bon... Et les dossiers trouvés ne nous donnaient pas plus d'explications

"Non, ça doit être d'un savant qui a trouvé la mort il y'a longtemps ou même de quelqu'un de Deep Sea. Mais sur un autre dossier, il parlait d'artefact élémentaire, ça me fait penser aux cristaux. Mais, cela m'étonnerait que ce soit la même chose, ils sont sensés être apparus à la fusion, non ? "

Comme si la fusion, en elle même, était une explication rationnelle à tout ce qui était irrationnelle, cela semblait un peu gros... Linoa me sortait de mes esprits, j'arrivais à dompter les pensées parasites de mon esprit.

"Ce nom me dit quelque chose, c'est une sorte de journal intime d'un captif d'une cité de Centra durant la période du roi noir. Je comprends pas trop si c'est vraiment possible que cet écrit soit si vieux. Ca relève surement de la fiction..."

Je devais peut être prendre des distances avec tout ça, a priori, mon cerveau surchauffait et je mélangeait tout...

"On arrive à Esthar, bientôt, je crois..."

La côte se dessinait de par la vitre avant, le sol semblait aride, très peu herbeux. On comparait souvent Esthar à une sorte d'oasis au milieu d'un continent assez hostile. Les monstres y étaient légion là bas aussi. Certainement davantage depuis la chute de la dernière larme sélénite...

*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Sam 21 Mar - 22:31

LinoaApparemment cette histoire de couleur de vêtements usait les langues! Mais, il avait peut-être raison. « Bon d'accord. J'ai un faible pour le bleu. Toi en revanche... tu m'avais caché ton penchant pour le orange, même tes chaussures sont oranges. » Je riais, ce n'était pas méchant, mais c'était si différent de ses uniformes! Enfin... on allait pas continuer ce petit jeu toute la journée non plus.

Shellie était donc bien recherchée par Justin? Et puis, j'y pensais... « Lui livrer Shellie? Non mais il rêve?! Dis moi, je t'ai déjà parlé du jour où j'ai trouvé Shellie, non? Elle était en train d'être transportée dans un genre de repère dans les égouts sous le manoir. J'ai vraiment du mal à croire que cette Neo-ShinRa soit derrière tout ça. Mais dans ce cas... Justin n'avait vraiment pas de bonnes intentions, car je peux t'assurer qu'elle était traitée comme une bête sauvage là dessous. Et tu as vu autant que moi, si on ne lui veut pas de mal, elle est aussi douce qu'un agneau! Peut-être que Justin avait été envoyé pour la récupérer? J'espère qu'elle va bien. Elle avait l'air si perdue à certains moments. Enfin, je vais tout faire pour en avoir le cœur net! »

Et j'étais donc partie vers une petite mission express pour pouvoir suivre cette affaire car aller à Esthar semblait vital pour le moment et qui sait..? D'ailleurs, Lyte semblait très intéressé par cette histoire de Centra. Et pour terminer, il racontait un drôle de truc qui ressemblait encore à une énigme d'Orbe, une histoire de ruines et d'horizon; je le regardais un sourcil levé. « Je sais pas à quels cours tu as participé pour qu'on te dise ça! Mais c'est vrai, la curiosité n'est pas toujours le vilain défaut qu'on la dit être. »

Le vaisseau s'envolait déjà vers Esthar. Lyte n'avait semblait-il pas vraiment envie de repasser par ma case Jack Addy... je riais à repenser au sale coup qu'il nous avait fait! « Allez Lyte! On doit au moins reconnaître qu'il nous a permis de découvrir des choses intéressantes! » Je prenais l'Orbe et regardais à nouveau l'énigme qui était en son cœur. Puis je recherchais un indice, quelque chose dans ce qu'on avait trouvé à Deep Sea sans même en trouver un tout petit. Et Lyte pensait comme moi que ces écrits étaient bien trop vieux pour nous apprendre quoi que se soit sur les cristaux. « Oui, je n'avais jamais entendu parler de ces Cristaux avant la fusion. Alors j'imagine qu'ils sont apparus à ce moment là comme les chimères. »

Nous étions presque arrivés à Esthar quand on abandonnait la lecture des documents, j'étais plutôt désespérée de n'avoir rien trouvé mais Lyte lui, semblait complètement à l'ouest! (Pourtant Esthar était à l'Est... enfin qui sait ce qui était vraiment à l'Est ou à l'Ouest avec ce que ce monde était devenu?) Il pensait avoir réussit à dompter ses pensées, mais en réalité, Lyte venait de sortir la chose la plus invraisemblable que j'avais entendue depuis quelques temps déjà. « Passe voir? Il a pas l'air si vieux ce livre non? Centra a été détruite depuis plus d'un siècle! Et ton roi noir il a surement vécu avant ça, non? D'ailleurs est-ce qu'il a vraiment existé? » je prenais et tournais le livre dans mes mains, si c'était un journal intime, il devait être manuscrit et présenter des signes d'un age avancé si c'était bien vrai tout ça? Et alors que je pensais ne plus penser à Shellie... quelque chose d'autre me revenait! Et pour le coup... j'avais vraiment l'impression qu'il fallait faire quelque chose pour cette histoire de Cristal d'Eau! « Lyte, si quelqu'un a Shellie... Ils ont sans doute récupéré son Orbe. On ferait mieux de prendre cette affaire au sérieux... » C'était pas ce qu'on faisait déjà? Oui, mais encore plus au sérieux.

Le vaisseau ralentissait alors qu'on approchait à présent de l'aérodrome, on pouvait reconnaître l'architecture si typique d'Esthar par les vitres, cette mégalopole fourmillait à présent de toute sorte de gens venus de partout sur Héméra. J'y étais déjà tellement venue que je connaissais le centre ville comme ma poche à présent. Surtout le laboratoire de Geyser. Je profitais des dernières minutes de vol pour aller me métamorphoser... je sentais à peine le vaisseau toucher le sol et il s'éteignait . J'enfilais mes nouveaux vêtements et hop, je ressortais l'air de rien. « Bon, on y va? » A quoi je ressemblais? Eh bien en fait... à ça*. Rien de bien compliqué, mais si les lunettes de soleil ça ne le faisais pas; les cheveux rentrés dans le chapeau et les lunettes de vue pourquoi pas, de plus quiconque me connaissait un peu savait que je me baladais toujours avec un chien, et ma pauvre Angel était bloquée à la BGU. Et puis il fallait prouver à Lyte que je ne m'habillais pas toujours en bleu! C'était sans doute un avantage de camouflage... tout le monde m'indiquait comme étant « la fille en bleu ».

On sortait du vaisseau et prenait le chemin vers la sortie. Enfin, il fallait qu'on inscrive notre vaisseau sur le registre, ils avaient les informations techniques mais pour le reste... Je ne savais pas vraiment pour combien de temps on en aurait ici, cela dépendait beaucoup de ce qu'allait trouver le professeur Geyser. Et je commençais à craindre un peu le verdict. Mais il fallait savoir de quoi il en retournait! « Tu as déjà rencontré le docteur Geyser? Il est un peu fou, mais question magie, il n'y a pas meilleur spécialiste sur Dol. Enfin, c'est vrai, je ne sais même pas si tu es déjà venu à Esthar! Je pense que si tu veux on peut visiter un peu avant d'aller voir le labo? Bon, les espèces de champignons géants là bas, c'est le palais présidentiel... Laguna doit être un Schtroumf pour passer tant de temps là dedans! Ah autre chose! La dernière fois que je suis venue ici, je me suis faite agresser et on m'a volé mes affaires. La ville semble moins sure depuis quelques temps! Reste sur tes gardes... enfin inutile de te dire ça, non? »

Avec son gigantisme, le palais pouvait se voir d'à peu près partout en ville. Commençant doucement à marcher sur le chemin bleu translucide, j'aidais gentiment Lyte à se tourner vers la droite. « Sinon... Le labo c'est par là. Je pense qu'il est un peu tard pour y aller aujourd'hui, le connaissant on en aura pour la journée demain. » Cette ville était incroyable. Son réseau de tubes, ses boutiques et puis toutes ces choses en suspension... même les voitures planaient.

*:
 

mini flèche Lyte et Linoa partent vers Esthar.
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Mar 24 Mar - 19:28

~ Like a Star @ heaven ~

Félicitations!
Lyte passe au niveau 10 et obtient 150Gils.
Linoa passe au niveau 12 et obtient 400Gils.

~ Like a Star @ heaven ~


mini flèche Lyte et Linoa arrivent à Esthar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Sam 21 Nov - 20:21

Litchi et Ryuichi viennent du Temple de Remiem
=============================
LitchiLe passage au temple de Remiem avait été plus éprouvant que Litchi ne l'aurait cru. Elle n'était pourtant pas aussi proche des Sœurs Magus que l'on pourrait l'imaginer, elle n'avait pas eu beaucoup de temps pour se familiariser avec elles, à peine le temps de remonter la Plaine Félicité jusqu'au Mont Gagazet, traverser la grotte et... finir devant le gardien. Malgré tout, ces quelques jours avaient suffi à ce qu'elle ressente une certaine complicité pour elles, c'était peut être parce qu'elle était fille unique? Voir ainsi trois sœurs combattre côte à côte au-delà de la mort pour protéger le monde, ça avait surement du la toucher bien plus qu'elle ne le pensait.

Quant à Ryuichi, elle ne savait pas encore qu'en penser. Elle avait le sentiment qu'il cachait quelque chose, il paraissait bien secret et d'un autre côté, elle n'était pas sure d'avoir envie de savoir. Surement qu'elle préférait garder une certaine distance, même s'il se montrait particulièrement attentif et compatissant, elle n'arrivait pas à se retirer de la tête l'idée qu'il ne puisse jouer qu'un rôle. Certes, il serait un excellent acteur dans ce cas si l'on se fiait à certaines situations, comme lorsqu'il l'avait réconfortée quand elle avait fondu en larmes dans ses bras, mais malgré tout, une part d'elle continuait de penser qu'il valait mieux ne pas lui faire confiance.

Les chocobo s'étaient enfuit et ils avaient donc déployé l'aéronef au niveau de la petite falaise à l'entrée du temple. Litchi n'était clairement pas à l'aise avec ce genre d'engins et se montrait donc assez distante et espérait que Ryuichi s'en sortirait mieux qu'elle. D'un autre côté, n'était-ce pas pour ça qu'on le lui avait assigné? Il lui expliqua que cet aéronef était un ancien modèle, ce qu'elle pouvait juger ironique vu que pour elle, il était forcément bien plus récent qu'un autre. Elle grimpa doucement à bord, derrière lui. Visiblement, ils en auraient pour le reste de la journée, soit.

L'engin démarra et elle se cramponna à son siège, il essaya de la rassurer mais honnêtement, il lui faudrait un peu de temps pour ça

«Euh je.. c'est la première fois que je vole.» et en réalité, le problème venait peut être aussi du fait qu'elle ne lui faisait pas encore entièrement confiance. L'idée qu'il pilote cet engin, qu'elle ait sa vie totalement entre ses mains ne lui plaisait pas trop. Cependant, il y avait autre chose qu'il avait dit et qui ne lui plaisait pas, mais elle attendit que l'appareil soit stabilisé et qu'il fasse donc moins de bruit pour lui en parler.

«Ryuichi... vous avez dit toute à l'heure que vous vouliez être mon gardien... j'aimerais cependant que l'on mette quelque chose au clair dès maintenant...» elle regarda l'immensité de la plaine qui défilait sous ses yeux, et se pencha un peu, mettant ses mains sur le dossier du jeune homme pour qu'il l'entende mieux «vous ne me devez rien. Je n'ai pas pour mission de sauver le monde, je n'ai pas un rôle majeur qui mérite que l'on me protège. Je veux que vous me promettiez que jamais vous ne prendrez le risque de mettre votre vie en danger pour moi.»

Son ton était ferme et résolu, preuve qu'elle ne plaisantait pas. Il ne s'agissait pas d'un caprice ou d'une mise en garde, c'était presque un ordre à vrai dire. Elle refusait catégoriquement de voir encore quelqu'un mourir pour elle, surtout si ça ne devait mener à rien. Elle attendit sincèrement qu'il le lui promette. Qu'il l'escorte, oui, mais elle ne voulait pas d'un gardien, et encore moins d'un ange gardien. Il ne devait plus y avoir de mort par sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Sam 21 Nov - 21:34


Ryuichi
La sensation de voler... Cette liberté incroyable que de pouvoir voyager au-dessus de si belles terres, voir la forêt de Macalania s'étendre sur une grande surface et briller à la lumière du soleil. Il n'y avait rien de meilleur en ce monde que la liberté, pouvoir voler a été interdit pendant des centenaires à cause du bannissement des machines par Yevon. Heureusement qu'ils ont finis par comprendre qu'il était important de se servir des machines et qu'elle n'était pas l'origine de tous les problèmes de ce monde, mais bien une solution à bon nombre de problèmes en réalité.

Litchi avoua que c'était la première fois qu'elle volait, ce qui n'a rien d'étonnant vu qu'elle a vécu dans le passé, pas un passé assez lointain pour avoir connu l'air de Zanarkand, mais pas assez proche non plus. Du coup, le jeune homme va essayer de se concentrer sur le pilotage pour qu'il y ait le moins de secousses possible et éviter de passer par les zones comme la Plaine Foudroyée ou autre, afin de ne pas subir d'intempéries. La belle demoiselle sembla se pencher vers le siège de Ryuichi pour lui parler, mais le ton qu'elle utilise est bien moins charmant que celui qu'elle avait utilisée dans le temple de Remiem, est-ce que c'est le voyage dans les airs qui la met si mal à l'aise que ça? En tout cas, il hésita à tourner la tête pour vérifier qu'un Ronso n'avait pas piqué la place de sa partenaire pendant le vol. Il soupira un instant avant de répondre:

« Si tu veux que je te promette quelque chose qui est contre mes principes, ça risque d'être compliqué de m'y plier. Mais je peux te promettre de nous éviter de telles situations si tu le souhaites, c'est le mieux que j'ai à te proposer. »

Le ton du barman reste encore amical jusque là, mais qu'elle lui fasse une telle demande le déçoit un peu, sans pour autant en faire un drame. Il pensait qu'elle était un peu moins bête que ça et comprendrait par elle même que ce n'est pas dans leurs intérêts de risquer leur vie, aussi protecteur soit-il. De toute façon, il ne compte pas renier un de ses principes qui est d'aider les personnes qui ont besoin de lui quand c'est nécessaire, on l'a éduqué ainsi et c'est ainsi qu'il vivra jusqu'à la fin. Ce voyage en aéronef risque d'être bien moins plaisant que prévu finalement, l'ambiance vient d'en prendre un coup, essayer de fuir le sujet n'arrangera rien non plus, autant le reprendre pour le clarifier à nouveau.

« Je me doute que je suis loin d'avoir le talent de vos précédents gardiens ou même de pouvoir être appelé simplement un "Gardien", mais cela n'empêche que ma mission est de te protéger quoiqu'il arrive. Tu te souviens m'avoir dit que j'étais "Le Fou" sur l’échiquier? Tu as probablement raison, mais je n'en reste pas moins un pion qui agit dangereusement pour s'assurer la réussite de ce qu'il défend. Que ça te plaise ou non, je vais veiller sur toi, peut-être pas aussi bien que certains l'ont fait, mais je le ferais... C'est tout. »

Finalement, il aurait peut-être mieux fait de se taire que de lui parler de ses anciens gardiens qu'il ne connait même pas. Ce n'est qu'une déduction, mais si elle est morte durant son pèlerinage, c'est forcément lié à ses gardiens non? Enfin, ils ne l'ont pas tués ou mal protégés, mais à un moment, ils ont dû être dans l'impossibilité de la protéger suffisamment. Si elle a récupéré les Soeurs Magus et qu'elle connaissait bien la Plaine Félicité, c'est qu'elle l'a traversée, son pèlerinage l'a forcément jusqu'au Mont Gagazet, voir à Zanarkand, ce qui est probablement le parcours le plus remarquable quand on sait le nombre d'Invokeurs qui échouent ou qui abandonnent durant le voyage (OU qui se font kidnappés par les Al Bheds mais ça... chuuuuuut!). Enfin, le voyage va être long s'ils ne font que de se parler ainsi, espérons que la jeune femme essaye de croire en Ryuichi, il a quand même été assigné à l'accompagner partout pour la protéger et l'aider dans sa tâche. Si elle le considère au moins comme un banal bouclier humain ou un couteau-Al-Bhed, ça sera déjà pas mal!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Sam 21 Nov - 23:21

LitchiLa réponse de Ryuichi à sa requête n'avait rien de réconfortant... Litchi ne savait pas vraiment comment le prendre. Est-ce qu'il était stupide ou bien sincère? Est-ce qu'il avait quelque chose à prouver? Soupirant, elle laissait ses mains sur le dossier du fauteuil devant elle, mais elle cala son front contre l'appuie-tête, fermant les yeux en écoutant ce qu'il pouvait avoir à dire là dessus. Elle ne profitait clairement pas du paysage, et elle regrettait un peu d'avoir commencé à parler de ça. L'ambiance était retombée, elle était même lourde, pesante, et elle ressentait un poids sur sa poitrine.

Elle se redressa alors, ne sachant pas que répondre face aux "accusations" envers ses précédents gardiens.

«Mes précédents gardiens, comme vous dites, n'avaient rien d'exceptionnels, tout comme je ne l'étais pas non plus. C'est pour ça que je trouve que c'est du gâchis qu'ils soient morts pour me défendre, et tout comme ce serait du gâchis que vous mourriez pour me protéger. Je n'ai rien à perdre en ce moment. Je n'ai plus ni famille, ni amis d'aucune sorte. Contrairement à vous surement.» elle prit une profonde inspiration, son regard était désormais tourné vers le paysage, elle pouvait encore voir la forêt de Macalania d'ici, elle était bien belle de cette hauteur, ils arriveraient bientôt aux rives du Sélénos, mais de là, sans les furolucioles, cet endroit n'était plus aussi beau que par le passé.

«Cependant, je présume que votre proposition de tout faire pour ne pas nous mettre en danger serait un bon compromis entre vos convictions et les miennes. J'espère que je réussirai à faire de même dans ce cas.» après tout, cette promesse n'avait pas lieu d'être s'ils n'étaient jamais en situation de devoir se sacrifier pour se protéger. Elle recula pour s'appuyer de nouveau contre son dossier, elle se rendit compte qu'elle ne ressentait presque pas les secousses du vol, preuve qu'il devait bien piloter et surtout éviter les endroits dangereux comme la Plaine Foudroyée.

Un silence assez pesant s'était installé, et elle se rendait compte qu'elle n'aimait pas ça. Jouant avec un morceau de tissu de sa tunique, elle finit par prendre une profonde inspiration afin de briser ce moment de gêne

«Je suis désolée... je ne voulais pas vous offenser. C'est juste que... je trouve que la vie est un bien particulièrement précieux qui a besoin d'être préservé. Les invokeurs se sacrifiaient autrefois pour instaurer la paix et.. je ne sais pas. J'ai appris qu'une femme avait réussi à vaincre Sin sans avoir besoin d'y perdre la vie et on l'accuse d'être une paria? Je... j'ai du mal à comprendre... je trouve ça juste... triste. On devrait être heureux qu'elle ait réussi ce prodige, je trouve ça injuste qu'on l'accuse d'y être parvenu sans mourir comme si sa vie n'avait pas la moindre valeur.»

Au final, ce qu'elle venait de dire était peut être pire. Elle alla se pincer l'arête du nez, elle ne portait pas les lunettes qu'on lui avait données, et peut être qu'on pouvait encore l'écouter à cet instant, mais la Néo ShinRa n'était pas forcément du côté de Yevon de ce qu'elle avait compris, donc elle ne risquait pas grand chose là dessus. Il fallait juste qu'elle évite de douter de l'organisation elle-même, mais pour le moment, elle ne savait pas non plus quoi en penser.

«Vous devez me trouver ridicule à m'excuser tout le temps. Je ferais peut être mieux de me taire et que l'on se consacre uniquement à notre mission.» au final, elle avait l'impression d'être davantage en colère contre elle-même que contre lui, il n'avait rien fait de mal après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Dim 22 Nov - 0:56


Ryuichi
"Du gâchis"? Elle ose dire que c'est du gâchis que ses précédents gardiens se soient sacrifiés pour elle, et que ça en serait aussi si le jeune homme venait à faire de même. Il aurait des choses à perdre qu'elle n'a plus? Mais comment peut-elle prétendre connaître sa vie alors que les seules infos qu'elle a le concernant, ce sont: son prénom, sa profession et ce qu'il va faire pendant les prochaines semaines. Ah oui, et qu'il s'en sort très bien avec les technologies et machines qui circulent de nos jours. Qu'il aime fumer une cigarette de temps à autre aussi... Enfin que de banales informations que n'importe lequel des clients de son bar pourrait lui donner si on lui demandait.

Litchi finit par prendre en compte la proposition que Ryuichi lui a faite et décide de l'accepter, ce qui est toujours mieux que rien, mais même si elle en avait fini pour le moment, ce n'était pas le cas du barman qui pilotait l'aéronef le plus tranquillement du monde, était calme d'extérieur mais sentait qu'il devait quand même lui expliquer certaines choses, sans pour autant s'énerver, ce qui n'est pas dans sa nature. Haussant un peu la voix, simplement pour qu'elle puisse mieux l'entendre vu qu'elle a repris position dans son siège, il lui dit honnêtement:

« Ca me convient si tu acceptes cette proposition, mais dans ce cas, permet moi de te demander de promettre une chose aussi. Ne considère plus jamais le sacrifice de tes précédents gardiens comme "du gâchis", chacun a le droit de choisir sa voie et de faire ses propres choix. S'ils ont crus en toi et qu'ils n'ont pas hésité à te défendre, c'est qu'ils ont jugés que tu en valais la peine. Je ne les connais absolument pas, mais si tu crois qu'ils voudraient que tu prennes leur mort comme un fardeau, tu te trompes lourdement. Même si ça ne me concerne pas, je devais te le dire pour que tu t'en rendes compte. »

Il est vrai que le beau blond n'est pas connu que pour sa discrétion, il est aussi du genre à mettre les choses au clair s'il le juge nécessaire, que ça fasse mal ou non n'est pas la question pour lui, mais que la vérité soit dite. Vivre dans le mensonge ou se couvrir d'illusions n'est pas une façon de vivre sa vie, autant tout cela avant que ça devienne impossible à supporter si le mensonge devient trop grand.

Pour se changer un peu les idées, Ryuichi décida de regarder un peu l'horizon, l'aéronef survolait actuellement le Selenos et on pouvait lentement voir apparaître le dessin de la Route des Myocorocs ainsi que le Temple de Djose, mais c'est encore un peu loin pour qu'on puisse les distinguer, ce n'est que parce qu'il connait le chemin qu'il sait ce qui va apparaître à l'horizon. Le silence semblait être devenu la seule chose qu'il y avait entre les deux partenaires, un silence pas très plaisant, mais ce n'est probablement pas nécessaire d'en remettre une couche, il conduit l'appareil et ne pourra rien pour elle si elle pleure à nouveau.

Contre toute attente, c'est finalement Litchi qui brisa le silence, avec des paroles un peu difficile à sortir apparemment, vu l'hésitation qu'elle a eu au début de ses dernières. Il n'en est pas moins qu'elle lui présentait des excuses vis à vis de ce qu'elle lui a dit, elle ne souhaitait pas l'offenser. La jeune femme lui explique son point de vue quant au fait que la vie est précieuse ainsi que son avis concernant l'invokeuse qui est parvenue à vaincre Sin sans y laisser la vie, à présent traiter comme une paria. Ah, Lady Yuna... Tout ceux qui sont "liés" aux Al-Bheds savent la vérité qui s'est répandue comme une flamme dans une forêt sèche, bien que l'Eglise a rapidement riposté en décidant de faire passer Lady Yuna pour une traitresse qui n'a pas respecter les lois de Yevon, ce que le plus grand partie de Spira a cru sans réfléchir vu que c'est Asran qui l'a dit. Il fallait dire "Monseigneur" devant son nom? S'il le méritait, Ryuichi le dirait, mais c'est pas le cas, alors il en parlera à sa façon. Le beau blond se décida à lui répondre sans même prendre en compte les éventuels micros, les vibrations de l'aéronef doivent perturber le signal de toute façon.

« Tu as raison de considérer la vie comme précieuse, dis toi même que tout le monde n'aura pas forcément le droit à une seconde chance, tu ferais bien de profiter un peu plus de cette dernière, même si tu as encore du mal à t'adapter à tous ces changements. Je t'y aiderais en tout cas, même si ça ne fait pas partie de ma mission. En ce qui concerne Lady Yuna, bien des gens connaissent la vérité, ou du moins, ce qu'elle a raconté concernant sa façon de tuer Sin. Les Invokeurs se sont longtemps sacrifiés, seule une poignée sont arrivés à Zanarkand et ont réussis à tuer Sin. Maintenant que j'y pense, si tu la rencontrais, tu pourrais surement en savoir un peu plus, mais ce n'est qu'une idée, ne va pas croire que je crois tout ce qu'on me raconte. »

Autant préserver sa neutralité si jamais il y a bien des micros qui marchent encore, cette mission risquerait d'être compromise et vu la façon dont Litchi semble attacher aux Sœurs Magus, Ryuichi fera tout pour que cet espoir ne lui soit pas retiré. Elle finit par lui dire qu'elle doit être ridicule à force de s'excuser et qu'elle ferait mieux de se taire pour qu'ils se consacre uniquement à la mission. Ah ça non! Ce jeune homme est un barman, il parle régulièrement à des clients, s'ils ne se disent rien pendant toute la durée de la mission, ça risque d'être vraiment gênant! Considérant quand même qu'elle a fait un effort en revenant lui parler, surtout pour s'excuser, il ne va pas la laisser faire ainsi.

« Tu es loin d'être ridicule, tu as seulement du mal avec tout ce qui se passe à présent autour de toi. Et je te préviens, si tu arrêtes de me parler, je fais un looping... ou du moins je tente de le faire, rien ne garantis que je le réussisse! »

Avec cela dit, il est presque certain que la discussion va tenir bon jusqu'à Porto Kilika!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Dim 22 Nov - 9:56

LitchiC'était plutôt étrange cette sensation de se faire remonter les bretelles comme si elle était une enfant qui a fait une bêtise. D'ailleurs, Litchi adoptait presque une posture qui semblait approuver ce sentiment. Les mains jointes calées entre ses genoux, les épaules légèrement rentrées et une petite moue déconfite, heureusement que Ryuichi ne pouvait pas la voir à cet instant, on avait du mal à imaginer qu'elle ait plus de 20 ans.

Elle ne savait pas vraiment quoi penser, elle comprenait ce qu'il voulait dire par l'idée du choix de chacun et de ce qu'il voulait faire de sa vie. Elle-même était prête à se sacrifier à l'époque pour vaincre Sin et amener quelques années de paix sur Spira, mais elle avait du mal à accepter que d'autres puissent le faire pour une cause moins... enfin on va dire qu'entre la paix de Spira et sa propre vie, elle trouvait que ce n'était pas comparable.

«Je sais que vous avez raison, au fond. Mais si je peux comprendre qu'on veuille se sacrifier pour une cause juste, j'ai du mal à comprendre qu'on puisse se sacrifier pour une seule personne.» et ce, même si cette personne est promise à faire de grandes choses. Mais au fond, elle ne rejetait pas l'idée, juste qu'elle avait du mal à la comprendre.

Elle se recroquevilla au fond de son siège alors que Ryuichi se concentrait sur sa conduite, malgré tout, ce silence lui était pesant et elle finit par s'excuser une nouvelle fois de son attitude. Il faut dire qu'il y avait trop de choses qui lui étaient arrivées en même temps depuis sa sortie de l'Au-Delà, il y avait tant de choses qu'elle ne comprenait pas et surtout, elle avait bien compris qu'il y avait des questions qu'elle ne pouvait pas poser. En soit, elle avait le sentiment qu'elle pouvait les poser à Ryuichi, mais tant qu'ils auraient ces micros sur eux, elle ne pourrait surement pas. Certes, les micros dans ses vêtements seraient surement faciles à détruire, il suffirait de prétexter un combat, mais elle était presque sure qu'il y en avait un dans l'orbe lui-même, et celui-là pour le détruire.. il faudrait peut être voir les al-bhed pour ça, et désactiver celui qui se trouve dans son téléphone aussi.

Il se proposa de l'aider avec tous ces changements, et en soit, elle lui en était reconnaissant. Ce n'était pas tant les technologies le problème, Luca était déjà bien avancée à son époque, mais disons surtout l'Histoire, ce qu'il s'est passé, toutes ces choses qu'elle avait du mal à assimiler. Cette fusion des mondes aussi, visiblement, personne ne savait pourquoi ni comment c'était arrivé, mais elle aurait aimé des réponses aussi. Mais lorsque Ryuichi la menaça de faire un looping si elle cessait de lui parler, elle battit des cils en penchant la tête sur le côté, s'avançant un peu pour qu'il l'entende

«C'est... c'est quoi un looping?» car soyons honnêtes, même s'il y avait la technologie à Luca à son époque, elle n'était jamais allée au cinéma et n'avait jamais été adeptes de livres un peu fantaisistes, alors elle ne savait pas grand chose sur les machines volantes qui étaient à l'époque davantage du rêve qu'autre chose.

«Est-ce que c'est quelque chose de dangereux?» vu qu'apparemment, cet appareil n'était pas trop apte à le faire, c'était surement dangereux oui. Autant un looping, il ne pourrait peut être pas, mais une vrille surement. Il fallait cependant qu'elle attache son harnais de sécurité avant. Vu sa curiosité, il semblait que Ryuichi était prêt à accepter de lui montrer, aussi elle s'exécuta, s'attacha donc fermement et fit attention à tout ce qu'elle portait que ça ne puisse pas se décrocher. Puis elle se cramponna à son siège, il fallait d'abord qu'il accélère, ce qui la poussa contre le fond de son dossier avec le sentiment que tous ses organes s'étaient déplacés vers l'arrière, puis il s'élança en faisant donc tournoyer le vaisseau sur lui-même!

Évidemment, elle ne put s'empêcher de crier, une main accrochée à son siège et une autre sur une barre située près de sa tête, elle avait même fermé les yeux mais cela ne dura que quelques secondes à peine... lorsque le vaisseau fut stabilisé, son cœur battait à toute vitesse et il lui fallut quelques minutes pour retrouver son souffle. Elle était légèrement décoiffée aussi, mais ça, elle s'en fichait

«Oh lala... je... je n'arrive pas à savoir si c'était quelque chose d'incroyable ou de terrifiant...» c'était un peu les deux en fait? Elle ne savait pas trop, mais elle se rendit compte qu'elle souriait sans pouvoir s'en empêcher, ses joues étaient rouges aussi et finalement, elle se mit à rire sans aucun contrôle...

«En fait... je crois que j'ai bien aimé... mais on va éviter quand même de faire ça trop souvent!» une poussée d'adrénaline, il n'y avait probablement rien de mieux pour se sentir bel et bien vivant...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Dim 22 Nov - 11:28

Spoiler:
 

Ryuichi
Cela faisait déjà un bon moment qu'il avait pris l'appareil pour s'envoler jusqu'à Kilika et pourtant, tout semblait passer si vite. Malgré un début de vol assez tendu niveau ambiance, tout semble être revenu à la normale, si ce n'est que le jeune homme a menacé Litchi de lui faire subir un looping si elle osait se taire et ne plus parler durant ce voyage, tout ça après avoir pris un ton pour le moins sérieux. Le simple fait qu'elle lui pose la question "qu'est ce qu'un looping" lui donnait envie d'en exécuter dès maintenant, mais autant attendre un peu pour en savoir plus sur sa réaction, le silence va surement la faire réagir. Lui demander si c'était quelque chose de dangereux ne faisait qu'attiser son envie de lui montre cette acrobatie des airs, mais il fallait se rendre à l'évidence malheureusement: ce vieux rafiot fourni par la Néo-Shinra pourrait les tuer s'il tente un mouvement du genre.

Par contre, une vrille, ça devrait passer tranquillement! C'est pourquoi le jeune homme prit une bonne inspiration avant de prévenir sa partenaire d'attacher son harnais de sécurité et de bien s'accrocher car vu qu'elle n'a jamais fait l'expérience d'une telle acrobatie, elle va probablement avoir le coeur qui va battre à toute vitesse et la tête qui tourne un peu! Une fois qu'il est a une assez bonne hauteur, Ryuichi commence doucement la manœuvre en criant:

« Et c'est parti pour la vrille! Accroche toi bien, tu vas en avoir besoin! »

Aussitôt ces dernières paroles prononcés, le beau blond fit tourner l'avion et entama une vrille qui dura de nombreux instants, bien que ça soit quelques secondes au final, mais l'adrénaline était aussi présente que le barman que chez la demoiselle qui n'hésita pas à crier le temps de la vrille. Ces quelques secondes ont eu quelque chose de magique tout de même, peut-être que c'est ainsi que Ryuichi l'a ressenti mais ce cri de Litchi, c'était comme un cri prouvant qu'elle était vivante et qu'elle ressentait les choses. Elle avait pleuré dans ses bras un peu plutôt, mais elle semblait toujours être bloqué par le fait qu'elle est revenue à la vie. Même si elle ne pouvait le voir alors qu'elle se demandait si ça avait été terrifiant ou incroyable en reprenant son souffle, le barman esquissa un joli sourire honnête sur ses lèvres, ce n'était qu'une modeste contribution à la vie de cette jeune femme qu'il connait à peine, mais il avait l'impression de sortir que son propre fardeau était un peu moins lourd quand il aidait les gens ainsi.

Il ne put s'empêcher de laisser s'échapper un petit rire quand elle lui avoua qu'elle a bien aimé mais préfère éviter de faire ça de façon trop régulière. Ryuichi non plus ne pourrait pas vraiment le supporter, peut-être que c'est l'aéronef lui même qui le supporterait le moins après tout. Jetant un coup d'oeil plus précisément à l'horizon, ils sont déjà à l'entrée de la route de Mi'ihen, cette célèbre route qu'on parcourut les premiers Bannisseurs avec Mi'ihen à leur tête, il y a environ huit-cent ans, pour être reconnu par Yevon comme une force de défense qui lutte contre Sin afin de défendre les villes et villages à travers Spira. Tout ceci rappelle bien des choses au barman qui finit par reprendre la parole:

« J'espère que tu as réussi à te remettre de la vrille! Avec un peu de chance, je t'ai assez secoué pour que tu me tutoies, ça serait encore mieux ainsi!  »

Il n'hésite pas à la taquiner un peu, maintenant que la bonne ambiance est de retour alors qu'ils ont fait plus de la moitié de la route. C'est vrai que ce duo qu'ils forment est pour le moins spécial sans que la demoiselle s'en rende compte: un homme élevé par les Al Bheds qui accompagne une ex-Invokeuse pour l'aider à mettre la main sur des monstres qui permettraient de recréer de puissantes chimères. Mais ce n'est pourtant pas ça qui les lie, ce n'est pas ces différences si opposés ou même leur volonté de bien faire, non, ils ont certains points communs sans le savoir et c'est peut-être pour ça que malgré qu'ils se connaissent depuis quelques heures à peine, ils arrivent déjà à s'entendre "si bien", malgré que ça ne soit pas facile à chaque moment. Enfin, peut-être qu'un petit mot gentil permettra de faire avancer un peu les choses? Surtout s'il est sincère.

« Tu vas surement trouver ça bizarre, mais je ne regrette pas d'avoir quitter mon bar pour quelques temps afin de faire cette mission avec toi. Je crois que j'aurais pu accepter même si ce n'était pas une mission... Enfin, c'est le cas donc faisons avec. »

Autant ces paroles peuvent être une clef qui va permettre d'avancer dans leur apprentissage à se faire confiance l'un à l'autre, autant ça pourrait tout simplement être une bombe à retardement qui pourrait exploser sous peu si jamais ça serait mal interprété par Litchi. C'est une femme, rien n'est joué tant qu'elle n'a pas répondu!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Dim 22 Nov - 14:17

LitchiQuelle sensation... jamais Litchi n'avait ressenti une telle chose, il faut dire qu'elle avait toujours été d'une nature prudente et n'avait donc jamais mis sa vie volontairement en danger, même avec des précautions. L'adrénaline, elle ne l'avait jamais ressentie qu'en combat lorsque c'était vraiment dangereux et à cet instant, on ne pouvait pas dire qu'elle pensait à s'amuser.

Hors là... c'était tout simplement incroyable. Malgré tout, elle restait cramponnée à son siège comme si Ryuichi pouvait recommencer à tout moment, mais il ignorait les capacités réelles de l'engin dans lequel il volait et préférait ne pas le pousser trop loin. Par contre, sa réflexion par rapport au tutoiement arracha un hoquet de surprise à la jeune femme

«Euh je.. je n'ai jamais tutoyé personne en fait.» pas même ses parents, ni même ses amis quand elle était enfant. Sa mère lui avait toujours dit que tutoyer quelqu'un était un manque absolu de respect et qu'elle ne devait jamais se montrer aussi vulgaire, aussi de toute sa vie, elle n'avait jamais prononcé une seule fois le mot tu. Cela pouvait surement paraître étrange pour ceux d'aujourd'hui, mais à son époque, ce n'était pas aussi rare que ça.

Elle baissa les yeux quelques secondes, n'osant rien dire de plus à vrai dire. Elle ne s'était jamais rendu compte que sa façon de parler pouvait être étrange, il faut dire que les gens qu'elle avait croisés à la Néo ShinRa la vouvoyait la plupart du temps. En fait, c'est surement pour cela aussi qu'elle se méfie de Ryuichi, justement parce qu'il l'a tutoyé bien vite. De son éducation, cela signifiait qu'il ne la respectait pas, mais au fond d'elle, elle se disait juste que ça n'avait pas d'importance et qu'elle ne méritait peut-être pas son respect, c'est pourquoi elle ne lui en avait pas voulu.

Se mordant la lèvre, elle écouta la façon dont il lui disait être presque heureux de s'être lancé dans cette aventure, cela semblait contradictoire avec ce qu'elle pensait de lui quelques secondes avant. Mais peut être pouvait-il l'apprécier sans la respecter? Elle ne savait pas et sentit soudain le contrecoups de la vrille. Ramenant sa main sur son front, elle ne se sentait pas très bien.

«Nous arrivons dans combien de temps?» elle ramena aussi une main au niveau de son cœur, prise d'une légère nausée. Au final, tout était en train de se battre dans sa tête, son éducation, ses préjugés, ses peurs, et ce qu'elle voyait, son instinct, ses émotions. Au final, le passé et le présent étaient en train de s'affronter et elle ne parvenait pas à trancher.

Elle finit par dire ce qu'elle avait sur le cœur, ignorant comment dire les choses clairement sans le froisser...

«Ryuichi... là d'où je viens, tutoyer quelqu'un signifie qu'on ne le respecte pas. Vous... vous m'avez tutoyé presque tout de suite alors j'ai cru que.. c'est pour ça que j'ai pensé que je n'étais qu'un travail. Mais quand vous dites des choses comme ça, je ne sais plus quoi penser. Vous... vous me troublez.» pas dans le sens où l'on pourrait l'entendre, n'allez pas croire qu'il était en train de la faire chavirer, juste qu'elle était perdue et ne savait plus où elle mettait les pieds.

Elle baissa la tête, prenant un nouvel air triste alors qu'elle se sentait si bien et si légère quelques minutes avant. Il fallait croire qu'ils étaient comme une vague ces deux là, un coups ils grimpaient au sommet, un autre ils dégringolaient vers les profondeurs... et tout ça en quelques minutes à peine. Mais d'un autre côté, n'est-ce pas ainsi que l'on apprend à se connaître?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Dim 22 Nov - 16:44


Ryuichi
Le jeune homme est assez surpris en entendant que Litchi n'a jamais tutoyé qui que ce soit de toute sa vie. La phrase de Ryuichi avait pour but de la faire sourire un peu, mais apparemment, ça l'a plus mis mal à l'aise qu'autre chose. L'ambiance venait à nouveau d'en prendre un coup assez sec, redevenant un peu celle qu'elle était au début du voyage en aéronef, ce qui n'est pas vraiment bon signe. Pourtant, les nouvelles paroles que va prononcer le beau blond vont peut-être réussir à inverser la tendance, vu qu'il n'hésite pas à être sincère avec elle en plus de lui avouer ça sur un ton amical. Il n'est pas sur de l'effet que ça aura sur elle, mais au moins, il aura fait aussi un pas vers elle, telle qu'elle en avait fait un pour lui. Après un court instant de malaise, Litchi lui demande dans combien de temps ils seront arrivés, il n'hésite pas à lui répondre:

« On n'en a plus que pour deux heures, trois heures maximum. Si tu as besoin de te reposer, tu peux dormir un peu miss, je m'occupe du reste. »

Pensant que cela sera la fin de leur discussion jusqu'à l'arrivée de Kilika, les émotions ont du l'épuiser quand même pas mal, il ne faut qu'elle se fatigue trop intensément, bien qu'ils arriveront en fin d'après midi sur l'île de Porto Kilika, elle pourra récupérer dans un bon lit confortable à l'auberge. C'est alors que Litchi se met à lui parler à cœur ouvert en lui avouant qu'elle pensait qu'il n'avait aucun respect pour elle, avant de lui dire qu'il le trouble. Bon, il est clair qu'il ne la trouble pas sentimentalement parlant, mais elle doit surement se sentir perturbé par tout ce qu'il lui dit et ce qu'elle a toujours cru qui est à présent confronté à la réalité.

Il se doit d'être le plus honnête possible avec elle, mais ne pas oublier que des micros sont potentiellement encore actifs, il ne peut pas donner trop d'informations pour l'instant. Le problème de piloter cet aéronef, c'est qu'il ne peut pas regarder la jeune femme ou même la toucher, si jamais elle va mal, il ne pourra rien faire, s'il essaye de ne tenir les commandes à une main, ça risque d'être dangereux. Ryuichi dénoue doucement son foulard qu'il a attaché autour du cou et le donne à Litchi en lui disant:

« Ne t'en veux pas. Quand je parle avec une personne que j'apprécie, je la tutoies, parce que je me sens à l'aise avec elle. Si tu préfères que je te vouvoies pour une question de respect, je le ferais. Par contre, j'espère que je ne te trouble pas dans le mauvais sens du terme... Prend mon foulard et garde le avec toi, ça sera un moyen de te prouver que je te fais confiance! »

L'ambiance allait peut-être remonté petit à petit alors qu'il parvenait aux alentours de Luca en survolant lentement la ville avec le grand stade de blitzball, la vue de cette gigantesque sphère donne une idée à Ryuichi qui devrait peut-être faire plaisir à la demoiselle.

« A l'occasion, ça te tente d'aller voir un match de blitzball? Tu verras que maintenant, les équipes ont bien évolués et c'est devenu encore plus spectaculaire! Ne va pas non plus croire que je te propose un rencard hein! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Dim 22 Nov - 19:40

LitchiC'était peut être la première fois qu'ils avaient une discussion vraiment sérieuse. C'était un peu délicat en général dans la mesure où les micros ne leur permettaient pas d'être vraiment naturels l'un avec l'autre, ils ne pouvaient pas tout dire dirons nous, bien que Litchi n'avait pas grand chose à cacher à part ses doutes envers Yevon. Mais là, c'était plutôt privé, et au fond, elle s'en moquait un peu que la Néo ShinRa apprenne que dans sa famille, le respect implique le vouvoiement en toutes circonstances.

Cependant, Ryuichi expliquait que cette familiarité n'avait rien d'un manque de respect, que c'était plutôt une preuve de sympathie. La jeune femme avait ramené ses mains entre ses genoux et essayait de réfléchir à ce qu'il disait... il faut dire que là non plus, elle n'avait pas beaucoup de repères dans la mesure où à son époque, tout le monde la vouvoyait aussi, et que depuis sa résurrection, les gens avaient continué ainsi. Elle allait devoir apprendre donc les différentes étapes qui amenaient à cette familiarité, d'abord on se vouvoie tant qu'on ne se connaît pas trop, puis lorsqu'on estime être suffisamment proches, on peut se tutoyer. Cela allait lui prendre du temps surement...

Elle regarda le foulard que Ryuichi venait de lui donner et se mordit légèrement la lèvre, ne sachant pas quoi dire en fait.

«Je n'ai pas à vous imposer quoi que ce soit. Pour le moment, vous pouvez me tutoyer si pour vous ce n'est pas un manque de respect. Pour ma part... il va me falloir du temps pour m'y faire. Peut être qu'à force de côtoyer du monde? Si tant est que les gens autour de nous ne font pas qu'utiliser le vouvoiement...» sa voix montrait peut être une touche de méfiance, comme si elle cherchait à savoir s'il lui avait menti. En soit, c'était peut être facile de dire simplement qu'il disait ça parce qu'il l'appréciait, mais rien ne lui disait que ce n'était pas une façon de se défiler. Elle s'était bien rendu compte qu'il évitait bien des questions et qu'il les esquivait avec une habileté de langage sans pareille. Il était clairement doué avec les mots, aussi elle verrait bien s'il disait vrai si autour d'eux, elle croisait d'autres personnes s'appréciant et se tutoyant.

Il leur restait un peu moins de deux heures de voyage, Litchi regardait le foulard encore, se demandant en quoi ça pouvait être une preuve de sa sincérité... mais ils passaient au-dessus de Luca et elle se pencha rapidement pour voir à quoi ressemblait désormais sa ville natale

«Oh lala! Qu'est-ce que ça a changé! Le Stade n'était pas du tout là avant, il était de l'autre côté au niveau de la route de Mi'ihen... oh je crois qu'on voit ses ruines d'ici...» il était construit un peu à l'intérieur des terres pour éviter que Sin ne l'attaque, mais visiblement, la calamité avait réussi et ils avaient donc du le reconstruire ailleurs... elle n'avait même pas répondu à la question sur le blitzball, trop perdue dans ses pensées en voyant la ville «Il n'y a plus le phare non plus... mais la fontaine de la grande place semble être toujours là... c'est étrange qu'ils aient mis le stade aussi avancé sur la mer, il n'y a jamais eu d'attaques de Sin?» à vrai dire, c'est justement parce que le stade était là que les gens s'étaient démenés au fil des années pour empêcher Sin d'attaquer... à croire qu'il leur fallait une telle stimulation pour parvenir à quelque chose.

Elle cherchait machinalement l'endroit où se trouvait sa maison autrefois et elle finit par s'avancer pour se retrouver presque sur l'épaule de Ryuichi, sa joue proche de la sienne alors qu'elle tendait le doigt droit devant elle

«Là! La maison qui est à côté de ce bâtiment aux plantes grimpantes! Avec le toit jaune... c'était ma maison!» elle affichait un sourire nostalgique, se demandant qui pouvait bien vivre là à présent. Étant fille unique, elle doutait qu'il s'agisse de descendants de sa famille, mais peut être qu'après Kilika, vu qu'ils devaient aussi chercher des monstres sur la route de Mi'ihen, ils pourraient passer par Luca? Ce serait bien, oui...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Lun 23 Nov - 11:58

Spoiler:
 


Ryuichi
Le petit discours de Litchi sur le vouvoiement semblait un peu sonné comme de la méfiance, rien de très précis mais ça pouvait laisser Ryuichi songeur en tout cas, c'est certain. Les gens entre eux se tutoie quand ils se connaissent bien ou se font confiance, mais si elle attend d'en voir des exemples, elle sera servi à Kilika, vu les dispositions que s'est permis de prendre le barman de Bevelle. Ils seront bien accueillis et on s'occupera directement d'eux, mais pas besoin d'en parler à sa partenaire pour le moment, sinon elle risquerait de créer des soupçons inutiles.

Sa réaction quand elle vu la ville de Luca fut un peu démesurée mais ça se comprend, elle n'a pas vu la ville depuis... très longtemps? Le fait qu'elle parle de l'ancien stade signifie qu'elle a vécu il y a bien plusieurs centaines d'années au minimum, impossible de savoir quand si ce n'est avant la destruction de celui-ci. Elle ignora sa question sur le blitzball, mais vu à quel point elle se trouve absorbé par la vision de sa ville, ça peut se comprendre. Le jeune homme changea un peu l'altitude, se mettant tout de même bien au dessus de la ville pour ne pas créer de "menaces" mais avec ça, la vue était parfaitement sublime.

Un ancien phare? Ça par contre, ça échappe totalement à Ryuichi, bien que ses connaissances de ce monde et de ses ruines en général soit assez bonnes. Une nouvelle information à retenir en tout cas, même s'il ne connait pas la position exacte. Quand au stade avancé au niveau de la mer, il sourit un peu avant de lui répondre en toute franchise:

« Cela fait bien longtemps que l'on dispose de ce stade et même si Sin a parfois essayé d'approcher de la ville de Luca, tu peux me croire que tout le monde pouvait décider à se battre si ça concernait le stade. Prend ça de façon ironique, mais même moi qui travaille dans mon bar à Bevelle, si j’apprends qu'un monstre gigantesque veux s'en prendre au Stade, je prend le premier chocobo que je trouve pour aller le défendre! C'est la seule véritable "attraction" sur Spira et c'est une fierté de chaque ville ou peuple, impossible de le laisser être détruit une nouvelle fois! »

C'était presque sur un ton solennel qu'il avait dit ça, pour bien s'engager dans ses propos, mais au moins, ça prouvait que la catastrophe ne s'était pas reproduite depuis la reconstruction, surtout grâce à l'aide des Bannisseurs qui se sont beaucoup battus aux alentours pour assurer la sécurité de la ville de Luca, ainsi que tous les Invokeurs et leurs gardiens présents au moment des éventuelles attaques.
Soudain, Litchi s'avança très près de Ryuichi, par dessus son épaule et presque sa joue contre la sienne, ce qui le perturba un peu mais il ne rougit pas un seul instant, juste que le comportement de la belle ex-Invokeuse lui semblait bien familier sur le moment. Elle pointa du doigt une maison avec un toit jaune, ils sont un peu loin pour la voir correctement, mais le barman parvient à la distinguer malgré tout, c'était une chouette maison vu d'en haut apparemment. Reste encore à voir dans quel état elle se trouve à l'intérieur. La proximité de la jeune femme reste assez gênante, alors pour régler le problème et la taquiner par le même moment, le beau blond lui déposa un petit bisou sur la joue en disant:

« Mais oui on ira! Je t'ai dit qu'on passera par Luca pour que tu puisses faire un tour de la ville! Au pire, j'irais voir le match de blitzball tout seul mais bon... En tout cas, si tu restes aussi proche de moi, je vais finir par croire que je te trouble un peu trop! »

Bien que ce n'est pas vraiment dans ses habitudes, Ryuichi se mit à rire de bon coeur en voyant la réaction de la demoiselle qui semble être au parfait équilibre entre être gêné et être troublé, voir en colère. Pouvait-elle vraiment lui reprocher son geste? Surement, mais s'il se prend une claque maintenant, ça serait déloyal vu qu'il ne peut même pas se défendre, même s'il peut s'y attendre après tout.
Enfin, tout ceci les amène à survoler Luca en profitant une dernière fois de la vue alors que la ville s'éloigne peu à peu, laissant place encore à un peu de silence, bien que l'arrivée à Porto Kilika ne devrait plus tarder. L'île va commencer à se former doucement à l'horizon, voilà bien longtemps que le beau blond n'y a pas mis les pieds d'ailleurs, pour voir certains de ses amis qui y vivent. Oui, il a un bon réseau de communication à travers Spira et avec les technologies importés des autres mondes, il lui est à présent facile de garder le contact. D'ailleurs, leur arrivée est déjà prévue apparemment, on lui fait signe de poser son aéronef sur une plateforme bien précise, spécialement fait pour ça.

« Mademoiselle Litchi, nous sommes arrivés à destination. La compagnie aérienne "Ryuichi Air" espère que vous avez satisfaite de votre vol, en vous remerciant, je vous souhaite une agréable journée. »

Il emprunta une voix un peu formelle pour dire ça, comme on pourrait le dire abord d'un avion qui transporte beaucoup de passagers. Quoiqu'il en soit, les voici arrivés et Ryuichi semble déjà avoir hâte de faire ce qu'il a prévu!

Ryuichi et Litchi vont à Kilika
Revenir en haut Aller en bas
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.   Lun 23 Nov - 12:59

====================
Litchi et Ryuichi passent au niveau 3
Gains: +250 gils [Chacun]
====================

Litchi et Ryuichi vont vers Spira - Porto Kilika



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
 
En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Longue vie qu'on disait !
» En l'air, difficile de garder les pieds sur terre.
» Vendredi 12 mars : ? / Vampire
» Une nouvelle campagne potentielle
» Le septième ciel, six pieds sous terre; Jules&Harper

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Cieux-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives