Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Rats de laboratoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Sam 9 Jan - 21:46

JustinJ'avais l'impression de tenir la chandelle en milieu laborantin. A coups de compliments et d'hypothèses, j'avais l'impression d'assister à une rencontre organisée sur internet fait par l'Amicale des Scientifique Exubérant. Et moi au milieu de tout cela, je semblais aussi intelligent qu'Homer Simpson, ce bonhomme de couleur jaune pathétique et grotesque d'un cartoon parodique télévisuel. Et j'avais bien envie de crier un gros "D'Oh" face à la remarque de Loan sur le fait que je n'avais pas à savoir pourquoi on faisait ça...

Je commençai à comprendre pourquoi la Shinra était si dangereuse, on laissait libre cours et pouvoir à des gens comme Chris ou Loan qui n'ont pour ambition que de réussir à ce qu'il serait impossible en temps normal. Si l'Humanité avait des limites, c'était peut être aussi une bonne chose... Comment on pouvait vraiment laisser des gens qui veulent imposer des changements et des idées aussi farfelues à la tête de multinationales avec des fonds illimités ? C'était assez égoïste de leur part...

Mais le pire, c'était lorsque l'un de ces éminents scientifiques venaient remettre en cause votre loyauté par dédain pour vous... Bon, okay, j'étais effectivement ce qu'il appelait un espion. Mais je le faisais par pour leur nuire, je fais juste ça pour penser à moi... Ah... c'était peut être ça le malaise... Le monde régit par des égoistes mégalo sur des populations égoistes indifférentes à leur environnement.

J'avais vraiment envie d'y aller, je prenais sur moi pour pas lui répondre ce que je pensais là, maintenant... Mais mon rôle c'était de juste fermer ma bouche, à la rigueur, rien ne m'empêcherait de démissionner plus tard si je vois que le projet était vraiment dangereux... Si on réanime une chimère, c'est quoi la suite, la vie éternelle ?

Mais le Mog permit de nous donner une pause et Loan en mode statique était pas mal aussi. Le petit ange bestial ailé nous donnait un cadeau, une simple enveloppe pour ma part que j'ouvris sans discernement et où j'apprenais un leg héréditaire d'une boîte de Strip Tease à Dollet. Mmh... plutôt intéressant mais sans en savoir plus, le temps se réactiva et Chris ne put dissimuler son cadeau, ni moi de même, attirant forcément le questionnement de Loan. Mais je ne répondais rien, je voulais juste partir moi... à Dollet, par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Dim 10 Jan - 16:03

Chris
C’était une conversation passionnante, oui. Sire Loan avait réussi à me faire basculer totalement dans ce que certaines personnes appelleraient mon côté obscur. A savoir ce puits sans fond que constituait ce domaine des sciences. Mais si tomber dans ce puits était pour moi le summum du bonheur, ça semblait fort être le précipice de l'ennui éternel pour Justin.

Ça partait comme sur des roulettes. Jusqu'au moment où Justin se mit à poser la question de trop... vu le regard de Loan, comme je l'avais craint, il n'était pas vraiment ravi de la question. Il fallait alors être prudents. Cependant, Sire Loan avait répondu de manière calme et posée. Bien que son ton supérieur avait de quoi faire grimacer. Justin n'était pas bête pourtant, mais cet homme influant et si sur de lui avait de quoi faire ressentir un sentiment d'humiliation à quiconque n'a pas assez d’assurance (ou ne s'en fichait pas... ce qui sauvait peut-être Justin sur ce coup). Mais j'étais sur que Justin était capable de sauver les apparences même si ce cas devait se présenter. Et puis, comme il ne semblait pas vouloir s’attarder sur la question, Sire Loan tourna à nouveau le regard vers moi alors que je lui faisais part de quelques minuscules suggestions...

De mon côté je semblais avoir fait carton plein. Même mes toutes petites exigences avaient été acceptées par mon nouveau chef. Mais ce qui suivi me laissa un gout amer dans la bouche. Il avait dû penser à ma demande, au fait de mettre une autre personne qu'il n'avait pas rencontrée au courant. « Monsieur, sachez que j'ai une totale confiance en mes collaborateurs et qu'il n'est absolument pas dans notre intérêt de laisser des informations filtrer n'importe où. » bien que je ne sache pas de quels véritables "ennemis" il parlait.

Mais il semblait qu'il ne s'adressait pas vraiment à moi, il avait regardé Justin avec insistance alors qu'il parlait d'espion... J'avais moi aussi regardé Justin, en lui lançant un regard entendu. Il m'arrivait d'avoir un genre de malaise impossible à décrire quand je pensais à Justin. J'ai toujours su que quelque chose ne tourne pas rond chez lui. De mon côté, j'ai bien trop à perdre si je faisais un mauvais pas. J'avais toujours pensé que c'était un manque de prudence qui nous avait forcés à vivre orphelins de père "si tôt", s'il devait m'arriver malheur à moi aussi... mais Justin lui, il n'avait peut-être rien à perdre, si? Pourtant, ce que Loan insinuait était très loin de me plaire à moi non plus. Autant je ne m'étais pas vraiment senti prisonnier à la ShinRa, mais avec cette Église de Yevon sur le dos, je commençais à me dire que ma liberté était fortement mise à mal.

Allez Chris, encore un peu de patience... vous allez bientôt sortir de là. C'est là qu'intervint le Mog. Sire Loan l'avait remarqué, il était assez difficile de cacher le fait qu'on avait quelque chose de nouveau apparu comme par magie entre les mains en une fraction de seconde. Il avait même vérifié en un clin d’œil sur des enregistrements pour comprendre qu'il n'y avait rien... juste une apparition, pure sorcellerie, comme il disait. Enfin, c'était sa vérité. La notre était différente. Rester calme, voilà ce qu'il fallait faire, et réfléchir à une explication rationnelle. Avec un visage de circonstance... oui, mais lequel ? Garder un air neutre :

« Oh. Vous parlez de ça ? » avais-je demandé à Loan. « Il semblerait que ayons reçu une livraison express. Un Mog nous a apporté ça a l'instant, vous ne l'avez pas vu ? » Feindre l'ignorance... quelle attitude déplorable, mais que faire d'autre ? Je ne pouvais pas me lancer dans des explications sur quelque chose que je ne comprenais pas. Sire Loan devait figurer sur la liste des vilains, s'il n'avait pas reçu de cadeau du Mog Noël... enfin, ce n'était pas nos affaires, ça.

En tous cas, le moment de prendre congé arrivait. Justin semblait de plus en plus pressé de partir et moi, j'avais à faire. « Sire Loan, concernant la raison de notre visite, il semble que vous êtes quelqu'un de prévoyant et je suppose que nous avons dans ce boitier de quoi vous contacter et ce qui nous est nécessaire pour mener à bien nos recherches. Il me tarde de m'y mettre. Y a-t-il autre chose que nous devrions savoir ? »

Enfin sortis, nous devions faire le point, Justin et moi. Mais les affaires d'abord. Tout en nous éloignant du bureau de “Sieur Loan”, je commençais à mettre un peu d'ordre dans ma tête... incluant Justin, bien sur: « Justin, j'aimerai que tu m'aides. Tu as toujours des contacts avec ton amie journaliste ? Est-ce que tu pourrai lui demander si elle est au courant d'un évènement qui sort de l'ordinaire impliquant de l’électricité... ou plus largement la foudre ? On doit prendre en compte toutes les pistes. Enfin... tu as entendu Sire Loan, si tu pouvais juste éviter de lui dire pourquoi... »
~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Dim 10 Jan - 19:19

Difficile de savoir si cette journée était bonne ou mauvaise. Avoir un scientifique comme Heinroth dans l'équipe était un atout non négligeable, mais il se passait un peu trop de trucs louches autour de lui. Il n'avait pas plus confiance en cette ex-star du Rock qu'il trimbalait avec lui que les autres personnes qu'il pourrait mettre dans la confidence, mais une chose était sure, il faudrait le garder à l'œil.

Quant à cette histoire de mog... il avait eu vent d'une mauvaise blague qu'un mog avait déjà fait à un maître de Yevon, Sire Gradivus avait eu la triste aventure de se retrouver transformée en ronso pendant une journée! À croire que les mogs étaient des créatures bien farceuses, mais d'un autre côté, si elles disposaient du pouvoir d'apparaître et disparaître dans l'espace temps, c'était quelque chose à prendre en considération.

Il finit par hausser des épaules et se tourna vers Chris lorsque celui-ci demanda s'il était possible de le contacter via la tablette

«Oui. Je vous tiendrai informé de l'avancée des recherches sur les monstres capturés.» dans la mesure où lui allait devoir chercher l'ADN manquant, il n'avait pas à se soucier de ce genre de choses. Il les regarda partir avant de regarder de nouveau sa caméra de surveillance... il comptait les suivre un peu avant d'en avoir mare et retourner à ses occupations.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Lun 11 Jan - 19:40

HRP :
 

JustinOn était enfin sorti après avoir pris congé auprès de notre nouveau commanditaire... J'étais le premier à sortir de la pièce, et ça semblait bien logique...

Je regardais Chris qui était encore sur le pas de la porte comme pour lui faire sentir qu'il était plus que l'heure, un peu comme ces couples où le mari, pressé de quitter ses beaux parents, s'était levé plusieurs fois pour faire comprendre qu'il voulait partir...

Sur les premiers pas, Chris allait penser à voix haute, comme il le fait toujours pour traiter d'un problème scientifique... Est-ce qu'il le faisait que depuis que j'étais là d'ailleurs pour que je puisse rebondir sur ses dires ou était-ce un classique ? Mais bon, là pour le coup, ça s'adressait bien à moi...

Il me parlait d'Enoria, ce n'était pas elle qui avait hanté mes rêves, la nuit dernière et elle n'avait semblé vouloir approfondir la relation que nous avions, mais cela ne me coûterait rien de lui envoyer un message...

"Je lui écrirais dans la soirée... On pourrait sortir d'ici, non ? Ces couloirs sont étouffants..."

Ouais, pour le coup, la tension diminuait, j'avais vraiment compris qu'il avait découvert mon identité et que j'étais bon pour le pilori, c'était à m'en donner de la claustrophobie... Mais il fallait peut être aller revoir la soeur de notre ami scientifique. Quoiqu'il en soit, je prétextais une envie pressante pour aller me réfugier dans les toilettes qui se présentait à nous.

Je m'asseyai sur la cuvette descendue pour me poser un peu, on aurait dit l'un de ces vieux drogués de Midgar en manque, plein de sueur et à la respiration haletante... J'avais envie de tout plaquer, d'un côté, je bossais pour un scientifique qui voulait ressusciter des monstres géants, de l'autre, j'espionnais un complexe scientifique où la garde était armée jusqu'aux dents. Que j'ai survécu autant de temps relevait du miracle.

Bon, il ne fallait pas que je mette autant de temps alors je sortis et me pencha au dessus du lavabo, le miroir me montrait bien mes traits fatigués par les évènements de ces derniers jours... Au moins, si on avait à passer un peu de temps dans un labo, on sera un peu plus tranquille quelques jours. Un peu d'eau pour redonner un coup de fouet et retourner voir Chris.

"Bon, et maintenant, chef ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Sam 16 Jan - 15:45

Chris
Bien, tout semblait décidé quand à notre nouvelle “mission”. Maintenant je n'avais qu'une hâte, sortir de ce bureau pour aller mettre tout ça au point. Autant dire que ce Sire Loan n'était pas de ceux avec qui on était à l'aise pour travailler. Il semblait être de ces personnes qui surveillaient le moindre de nos faits et gestes comme notre ombre... et c'était pas du tout le genre de choses qui me mettaient à l'aise pour bien avancer dans mon travail. Pourtant, il était bien difficile de comprendre ce que je faisais quand on voyait le fouillis qu'il y avait dans mes notes parfois, sans compter les codes que j'avais construits et dont seules quelques personnes de confiance comprenaient le sens... mais je n'avais jamais apprécié être observé quand je travaillais.

Justin et moi avions donc pris congé de cet homme, sachant bien qu'il pouvait nous surveiller dans le couloir comme il semblait l'avoir fait à notre arrivée. Justin était très pressé si on en croyait son regard insistant. Peu importait, je n'allais pas trainer, et j'avais déjà une petite idée de ce que je voulais demander à Justin pour commencer. Il était d'accord et demandait si on pouvait sortir de ce sous sol. Je lui faisais un signe de tête affirmatif, sans vraiment faire attention à ce qu'il avait vraiment dit. Mais ça m'avait paru conciliable avec mon programme du jour. C'est-à-dire essentiellement régler quelques détails logistiques justement. Justin avait dit devoir passer par les toilettes et je lui avais répondu, cette fois en pleine conscience : « OK. Je vais t'attendre un peu plus loi là, le temps d'envoyer un message. »

C'était peut-être pour ça que Justin était si pressé de partir ? Je ne lui en aurai pas voulu si c'était autre chose, ce Sire Loan était vraiment flippant sur la fin, surtout avec Justin. Je lui aurait bien dit deux mots sur son comportement, mais sa fonction (et ses menaces) m'en empêchait.

Bref, il était temps d'écrire à brunette pour lui parler de tout ça. Si son expertise pouvait nous aider... et participer à une telle mission serait sans doute quelque chose qui l’intéresserait. C’était tout vu. Je lui avais surtout expliqué le fond du projet. Mais j'allais l'appeler à une heure un peu plus convenable pour avoir une petite discussion à ce sujet. J'avais du taper bien vite car Justin n'était pas encore sorti quand je refermais l'ordinateur pour le ranger.

Je m'étais assis par terre dans le couloir un peu à l’écart de l'endroit où était entré Justin. J'aurais peut-être dû aller aussi me passer un peu d'eau sur le visage. Ce qu'on venait de faire ressemblait à s'y méprendre à un piège mortel, plus qu'à ce qu'on aurait pensé. Cette histoire de Yevon et ce qu'il avait dit sur ces "fameux" inquisiteurs... Dans quoi on a encore mis le nez..?... en fait quelque chose ne sentait pas bon du tout dans cette affaire. Et je ne comprenais pas ce qui s'était passé entre Justin et Loan. Je poussais un soupir...

Le temps d'ouvrir un de mes bouquins au chapitre consacré aux élémentaires de foudre, sait-on jamais, ça donne parfois des idées... Justin arrivait. Je me relevais pour être à sa hauteur. C'était juste à ce moment que j'avais pu constater ses traits tirés. Je lui lui dis rien, mais peut-être que tout ce que lui avait dit Loan avait eu une incidence plus profonde que ce que je croyais ? Je pouvais au moins lui accorder un souhait qu'il avait verbalisé... celui de sortir d'ici. « Chef ? Fais gaffe, je risquerai de m'y habituer. Allez, si on allait prendre un peu l'air? ... chef... »

Je commençais à avoir faim, la petite montée d’adrénaline de tout à l'heure ne devait pas y être totalement étrangère. Ce genre de coups de stress me vidaient de mes forces. Finalement, je ne sais pas à quoi pensait Justin entre temps mais on était sorti sans vraiment ouvrir la bouche. J'écrirais surement à Trudi plus tard. Ce que j'avais entendu là était loin de me rassurer sur sa situation ici. Mes sœurs avaient le don d'en faire qu'à leur tête... certains me reprochaient la même chose surement, mais... moi, c'est beaucoup moins inquiétant.

J'en avais presque oublié ce paquet que le Mog m'avait donné. Il était encore emballé soigneusement quand Justin et moi nous posions enfin quelque part. J'ouvrais pour découvrir un petit boitier. Par dessus, un post-it avec écrit un simple “Fais-en bon usage”. Mystérieuse note... je fronçais les sourcils... puis, haussant les épaules, je regardais Justin. « Tu as reçu quelque chose d’intéressant avec ce Mog ? Avec ce nouveau mode de livraison, je comprends pourquoi on t'a envoyé trainer dans mes pattes. » plaisantais-je, tout en pressant le bouton “on”. Je ne savais alors pas quelle surprise m'attendait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Mar 19 Jan - 14:02

JustinLe cadeau de Chris m'intriguait un peu, je ne voyais pas ce que cela pouvait bien être mais la technologie ne me faisait penser à rien que je semblais connaître. De mon côté Chris avant de lancer son appareil me demandait ce que j'avais eu. 

"Oh... un peu moins gai, un testament sur lequel il m'indique j'ai hérité... d'un truc..." 

En fait, j'avais lu que les grandes lignes et m'étais arrêté dans ma lecture quand le temps avait repris son cours. Je n'avais lu que bâtiment et Mog, j'aurais lu boîte de strip tease et "Le Mog Coquinou", ça n'aurait pas eu le même effet. N'empêche, je me demande comment j'ai pu me retrouver sur un testament de Dol... Et me dites pas que c'est en tant que meilleur client, hein ! 

Mais, la remarque de Chris sur le fait que les Mogs faisait de la concurrence déloyale à mon ancien boulot me faisait sourire, enfin un ! Et c'est là dessus qu'on remontait à la surface... 

Chris avait envoyé un message à sa collègue qui pourrait lui être d'une grande utilité et en attendant une réponse ou un objectif pour la suite, on décidait de quitter les locaux. Chris semblait avoir un peu faim mais alors que je pensais qu'on avait mangé, il n'y a pas si longtemps que cela, je lui proposais d'aller dans un des rares cafés de Bevelle. 

Je n'aimais pas cette ville, je la ressentais comme oppressante et les gens semblaient encore moins heureux qu'à Deling City, la ville où tout se presse... Yevon devait y être beaucoup dans cette austérité et je n'aimais pas vraiment cela. Et Sire Loan n'avait rien arrangé là dessus. 

"Bon, on retourne à Deling, en attendant d'avoir une vraie piste ? Tu seras peut être plus à même de bosser dans ton labo après tout, non ? "

Au fond de moi, j'hésitais à abandonner là, mais je ne voulais pas tellement, j'attendais sa réponse et ouvrait cette enveloppe pour la lire entièrement. C'est un peu comme si j'avais peur de ce que je pouvais y lire. Il s'agissait du testament du gérant de la boîte de Strip Tease où j'allais à Dollet... 

J'aimais bien y aller et j'avais sympathisé avec le gérant car je venais souvent et qu'il avait vu que je ne venais pas avec un regard lubrique sur tout cela. Je venais dans un établissement ouvert à toute heure qui faisait oublier la nuit, et même si je ne claquais pas des milles et des cents dans les danses privées, j'y passais mes nuits en oubliant le reste. Je discutais avec les filles qui faisaient leur boulot, j'étais au delà du voyeurisme, je comprenais ce qu'était une boîte de strip tease, et partageait le regard du vieil homme. 

C'était un peu le rêve de toute homme de pouvoir vieillir avec des filles qui ne vieillissaient pas, mais, il n'a jamais cessé de les respecter pour autant. Alors, dans un sens, je comprenais pourquoi moi, et j'avais un peu de mal à me l'imaginer aussi... 

Et puis, c'était une sorte de pression qui tombait car je m'imaginais que ce testament aurait pu être une piste sur un retour familial mais, non, rien ne me donnait plus d'indices... 

Je regardai Chris, je voulais lui parler de tout ce qu'avait dit Sire Loan, qui me disait qu'après tout, il ne se méfiait pas de moi, non plus... 

"Hey, Chris, tu sais tout à l'heure ? Ce que ce vieux fou a dit ? "

On verra bien ce qu'il en répondra, hein ? Il était encore pas trop tard pour faire marche arrière... 

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Mar 2 Fév - 13:44

Chris
Je m'étais arrêté net quand Justin avait parlé de son “cadeau”... il me parlait d'un testament et d'un héritage. Je le regardais avec une expression que je voulais neutre, mais à l'intérieur, c'était quand même un peu différent. « D'un... truc ? »

Je n'étais pas du genre à trop en demander.. mais cette histoire, plus les sous entendus de Sire Loan sur le compte de Justin tout à l'heure... c'était un peu trop. J'aurai presque pu commencer à sérieusement croire que Justin me mentait. Pourtant, après ma plaisanterie et la réaction de Justin qui fut très positive, contrairement à beaucoup de fois, je pensais préférable d'éviter de trop insister, s'il continuait à éluder la question.

Nous étions revenus à Bevelle ville où on s'installait à un café. Cette ville était oppressante et Justin ne semblait pas plus à l'aise que moi. A vrai dire, je préférais encore le sous sol que la surface. La bas au moins, j'étais dans un élément plus familier.

Lorsque Justin me demanda si nous allions retourner à Deling City, je prenais une grande respiration. Il avait raison, mais... « ... après avoir vu comment ça se passe ici, je m'inquiète pour ma sœur, Justin. J'aurai préféré la ramener avec nous, mais elle ne voudra sûrement pas. »

J'avais retourné mon attention sur la machine qui m'avait été offerte. Je fouinais un peu dans les options et alors que je plantais mon doigt sur l'écran tactile, le jappement d'un Canine comme on en trouvait aux alentours de Kalm retentit dans la pièce comme si un de ces monstres étaient entrés. Si on se voulait discrets... c'était raté. En plus, j'avais totalement oublié les Yevonites et leur peur des choses "technologiques", je peux dire que sur le coup, je ne menais pas bien large. Alors je m'excusais et rangeais vite fait le tout dans mon sac. Puis, comme j'en avais terminé avec ma boisson et que le gâteau était aisément transportable, je faisais signe à Justin qui lisait sa lettre de nous éloigner vite fait de cet endroit... malgré tout, j'avais un sourire des plus grand, très difficile à camoufler. Je croyais enfin avoir compris ce qui se cachait dans cette machine.

Une fois dehors. Je repensais à là où j'en étais avant que je nous fasse presque chasser du café. Je reportais mon attention sur Justin pour lui répondre, bien que je devais lui faire part d'une chose avant : « Je crois que ce que j'ai recu va nous être très utile... Mais, je m'égare: pour Deling City, tu as raison, je pense qu'on peut rentrer. Bien que j'aurai aimé aller faire une petite visite à l'ancien temple d'Ixion. Mais apparemment c'est pas la porte d'à côté. »

En fait, Justin semblait pensif... si ça se trouve, il ne m'avait même pas entendu. Depuis qu'il avait relu le papier, il semblait plongé dans ses pensées. J'arrêtais de parler, il s'était mis à me regarder comme s'il s’apprêtait à parler de quelque chose d'important. Je continuais à marcher vers la sortie de la ville, je ne savais même pas pourquoi, d'ailleurs, on avait encore rien décidé. C'était sans doute l'ambiance qui voulait ça. Il finit par ouvrir la bouche. Ce que « ce vieux fou » a dit ? Je réfléchissais deux secondes avant de comprendre qu'il devait parler de ses suspicions.

« Oui ? » Je m'arrêtais pour regarder Justin. C'était le moment de jouer cartes sur tables, de mon côté du moins. Il fallait dire qu'il était vraiment bizarre. Je le défendais sans problèmes en territoire ennemi. Mais entre nous, la réponse à ce que j'allais moi demander, allait être très importante. Je m'étais dit que ça devait être son tempérament, mais maintenant que la question était soulevée. Autant en avoir le cœur net: « J'ai dit ce que j'avais à dire sur ce sujet à Sire Loan. Il a parlé d'ennemis... personnellement, je ne suis d'aucun côté, je me contente de faire mon travail. Je ne vois pas bien de quoi il parle. Mais, est-ce qu'il y a quelque chose que je devrai savoir à ton sujet, Justin ? »
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Mar 2 Fév - 14:46

Justin"Oui, un truc qui s'appelle une boîte de strip tease... Mais te méprends pas, c'est à Dollet donc tu te doutes bien que ce n'est pas un héritage familial... " Je stoppai un instant, voulant chasser quelques idées noires... "Mais, là bas, c'était un peu mon QG... Je ne prenai pas de chambre d'hôtel, j'allais voir le vieux qui bossait là bas, il avait vu que j'étais pas un client comme les autres..." 

Je n'allai pas en dire plus, pas sûr que Chris comprenne les raisons qu'un homme puisse avoir à aller dans un tel endroit. Ou plutôt, les raisons que j'avais différente qu'un autre homme puisse aller dans un tel endroit... Beaucoup pensait à tort que c'était un endroit lubrique et pervers où la déchéance était de mise. Ici, le déshabillage n'était qu'à peine la vraie raison de ma visite, il s'agissait plutôt d'un refuge... Le vieil homme avait dû voir que je resterai dans sa propre vision du strip tease et que sa boîte serait bien géré à l'aube de ses derniers jours... C'était triste de voir que ce vieux avait passé l'arme à gauche (ce devait être un martinet ?) mais je lui devais bien ça, je crois... 

"Du coup, j'aimerais passer à Dollet, je crois..." 

Mais, revenons à Deling, je me débrouillerai pour passer à Dollet, je n'avais pas à l'embarrasser avec cela. Nous quittâmes le café et je dû le surprendre en payant notre note commune. La réponse de Chris à l'extérieur allait se transformer en réponse à question ouverte... Il fallait bien que je lui réponde. Et j'en avais un peu marre...

" Des choses à savoir sur mon sujet ? Je suis surpris qu'il en sache autant que moi..." 

Je regardai rapidement autour de moi mais nous étions visiblement seul... Ce n'était pas la foule dans les rues de Bevelle...

"Enfin... le mot "traître" est un peu fort... Chris, t'es un chic type, alors je vais te dire ce que tu dois savoir. Je bosse pour la Shinra parce qu'une autre organisation m'emploie pour cela. La "Néo Avalanche". J'ai un deal avec eux disons pour des raisons persos... " 

Je voyais le sourcil de Chris se lever... Oui, ça faisait un peu brut de pomme tout ça...

"Attends, te méprends pas... j'ai pas pour objectif de te nuire, ou nuire à tes recherches. Je dois juste choper des infos sur la recherche des Cristaux chez la Shinra. Je..." 

Je commençai à faire les cent pas pour trouver les bonnes tournures de phrases... 

"C'est marrant ... Je pensais que ça allait être plus facile de t'expliquer tout ça, ça sonnait bien dans ma tête... " 

Marrant n'était pas tellement le mot, je crois... 

"Ecoute, j'ai besoin de cette couverture, je veux pas te mentir plus longtemps, mais je te conjure, ne dis rien à personne... Je ferai ce que tu voudras, et il va de soi, que je t'aiderai toujours en tant qu'assistant, hein ? " 

Je sentais bien que ça partait en jus de boudin, cette histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Mar 2 Fév - 17:20

Chris
La réponse de Justin était finalement venue. Je levais un sourcils presqu'amusé quand j'entendais sa manière de m'annoncer les choses: « un truc qui s'appelle une boite de strip tease »... il pensait que je savais pas que ce genre d'endroits existaient ? Qu'ils doute que je les fréquente, d'accord... mais bon. J'étais pas tout à fait ignare non plus. En plus il se justifiait, je ne comprenais pas bien pourquoi. Ce qui me fit sourire.

Pourtant j'ai vite arrêté de sourire quand je voyais son expression déconfite. Effectivement, il s'agissait d'un testament... quelqu'un était mort, ici. J'écoutais ce qu'il avait encore à dire. C'était rare de voir Justin se livrer vraiment... sans mauvais jeu de mots. « Je vois... je suis désolé. »

Je n'avais jamais aimé ce mot « condoléances »... il avait quelque chose de tellement impersonnel, ou alors le mot avait trop vieilli pour moi. S'il nous arrivait d'être face à des gens avec qui on avait aucune affinités, éventuellement, mais à quoi bon alors ? Ça serait que des mots en l'air...

Justin terminait par dire qu'il aimerait passer à Dollet. Ce que je comprenais, que se soit pour aller au cimetière ou pour aller voir de ses yeux « son établissement ». Je hochais la tête. Il fallait encore que je réfléchisse, est-ce que j'avais aussi quelque chose à faire à Dollet ? Je regardais distraitement les news au sujet de Dollet et je tombais sur un truc vraiment... vraiment très intéressant... « Justin, je peux t'accompagner à Dollet ? » En fait, je n'attendais pas de réponse... j'avais déjà mon idée sur la question et j'allais y aller de toutes manière. Cette histoire de Tour Satellite... cette même tour qu'on avait vu lors de notre... ah non, Justin semblait être habitué à cet endroit... MA première visite dans cette ville.

Mais Justin ne tarda pas à m’interpeller sur un sujet précis. La discussion avec Sire Loan. Je lui renvoyais la question un peu de manière désagréable, mais... je n'avais pas pu faire autrement. Justin était entouré de bien trop de mystères depuis toujours. Et sa réponse fut... bluffante ! J'en avais sûrement écarquillé les yeux, c'est ce qui m'apparut. Bien que lorsqu'il me dit que j'étais « un chic type » j'avais bien failli m'étouffer... à moins que c'était à cause de la suite ? J'avais essayé de me reprendre, mais apparemment mon sourcil m'avait trahi, en parlant de traître.

Finalement Justin avait pensé qu'il devait se justifier encore, car il le fit. Je n'avais encore rien dit... c'était peut-être ça ? Il fallait bien le laisser finir... j'avais bien envie d'avoir tout ce qu'il avait en tête de dire avant de m'exprimer cette fois. Il se mettait à faire les cents pas et continuait à se justifier. C'était sans doute un peu vicieux de le laisser aller jusqu'au bout sans rien dire... mais, il le méritait bien. En fait... j'allais bientôt du lui tourner un peu le dos pour ne pas lui rire à la figure. Pourquoi j'étais sur le point de rire ? Aucune idée. Mais c'était la première chose qui allait en ressortir. J'éclatais de rire.

Essayant de reprendre mon sérieux. Je regardais Justin. « Excuse moi, mais... ce que tu racontes est tellement... enfin voilà quoi. Je m'attendais à tellement pire ! Avec toutes tes petites combines, je me demandais quels cadavres t'avais dans le placard. Tu sais... je ne suis vraiment d'aucun côté, la ShinRa, ou autre... Mais, il y a bien une chose : je ne t'envie pas ta place. T'as un sacré cran. Je dirais même que ça frise (è_é) le suicidaire. … C'était donc ça... »

… Justin devait être étonné de ma réaction. Mais à quoi il s'attendait ? Il avait eu le courage de me dire ça. Première marque de réelle confiance de sa part. Je n'étais pas du tout mêlé à ces histoires... alors qu'est-ce que je pouvais lui dire de plus... ? A moins que ça ne soit une plaisanterie ? Mais il avait l'air sérieux pour une fois et je voulais le croire, ça expliquerait tellement de choses que je ne comprenais pas vis à vis de lui.

Le sujet épineux passé, nous devions sans doute penser à partir d'ici, encore plus maintenant, non ?  « Ça n’empêche que maintenant, on est dans le collimateur de Sire Loan. Et si tu coules, je coule avec toi. Tu le sais ? Je pourrai toujours prétendre que je ne suis pas au courant, mais je crois que même si c'était vraiment le cas... personne ne me croirait, ici. Vu l'étendue de leur méfiance. » Je faisais une pause avant de reprendre... « Bon... alors on fait quoi ? On ne pourra pas vraiment bouger à notre guise depuis Bevelle. D'après ce que je vois, il n'y a que des bateaux qui vont dans certaines villes de Spira et … des Chocobos. je n'ai vu ni aérodrome, ni machines quelles qu'elles soient en ville, d'ailleurs. »

Des pas se faisaient entendre, pourtant assez légers. Je me retournais pour voir un visage familier. « J'ai la solution... Je vais à la chasse aux monstres et je peux vous embarquer avec moi si vous payez le carburant. En plus... je crois qu'on a deux ou trois choses à se dire... » dit Trudi en regardant Justin avec insistance.

« Tu débarques toujours sans prévenir et de manière aussi effrayantes, maintenant ? … tu as tout entendu? » Je regardais Justin à mon tour. Vie a peu près tranquille bye-bye. Problèmes, bonjour... Je ne l'aurai pas pensé, mais à côté de ces révélations, rencontrer Sephiroth me semblait être une cure thermale à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Mer 3 Fév - 13:04

JustinQuestion réthorique, je crois... Pouvais-je objecter à ce qu'il m'accompagne à Dollet ? Et puis, ça me permettrait de pouvoir aller jeter un oeil là bas sur mon "temps" de travail... C'était assez particulier, je venais de voir que j'agissais toujours pour et par le boulot même si le rythme n'était pas si effrénée non plus... Ne pas avoir à rentrer chez soi et avoir des loisirs... Je crois que c'était ce qui me convenait le mieux, malgré tout... 

J'acquiesai juste de la tête alors pour affirmer que cela ne me dérangeait pas. Peut être un peu plus s'il tenait à m'accompagner dans mon investiture à la tête d'un lieu de vie nocturne comme on pourrait appeler ça poétiquement. Je n'avais pas songé à lui demander sa motivation, il la clamait de lui même habituellement... Peut être avais-je l'air trop songeur. Mais ce n'était pas cela qui me turlupinait tant... Il fallait que je lui en parle... 

Je... je n'avais pas compris la réaction de Chris à ma révélation... Il prenait ça à la légère, soit il ne me croyait pas, soit le mec est vraiment pas rancunier... Bon, okay, ça aurait été sa soeur, elle m'aurait un pain dans le pif, je crois... 

"Pire ..? Qu'est-ce qui peut être pire ? " Et, je voyais aussi mal ce qui pourrait être mieux... Je me trouvais de moi même dans une panade indiscible, mais c'était un peu l'histoire de ma vie, un plat affreux, sans être une catastrophe ou un rêve américain... Je savais qu'il y'avait des gens plus malheureux, j'étais un peu égoiste là... 

"Je sais pas... je pensais que t'allais crier aux sandales... " Lapsus... " T'es vraiment pas fâché ? Je... oui, je suppose que je te mets dans un bordel monstre aussi... Ecoute, dès que j'ai ce qu'il me faut, j'arrête tout, tu sais... J'en tire aucun plaisir, là...

Mais est-ce qu'on peut prendre sa retraite d'agent double comme cela ? Ou est-ce qu'ils vont me liquider comme dans les films... Ah les films... Tout est tellement plus simple, parfois... 

Au moins, Chris voulait prendre la poudre d'escampette d'ici le plus vite possible et c'était partagé. Sauf que notre chauffeur allait être une surprise encore... 

"Des choses à se dire ? Ecoute, je suis pas stable sentimentalement, je préfère te prévenir..." Oui, mmh mauvaise idée de lancer ce genre de pique avec la connaissance de son uppercut... 

"Ca me va, mais pas d'entourloupes, okay... " Et c'est moi qui disait ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Jeu 4 Fév - 14:52

Chris
Je n'avais pas pensé judicieux de parler tout de suite de ma raison d'aller aussi à Dollet, Justin avait pas l'air dans son assiette et semblait vouloir me parler de quelque chose d'important. Ce qu'il fit, d'ailleurs.

Il faut bien avouer que j'étais totalement halluciné par ce que j'entendais, d'ailleurs ça avait dû s'entendre dans ma manière de parler. Pourtant, je l'ai cru tout de suite. Ça avait même l'air d'être la chose la plus vraie qu'il m'ait dite depuis qu'on se connaissait. Je m'attendais à pire, et Justin voulu m'en demander plus là dessus. Je secouais la tête, encore bluffé : « Ce qui peut être pire ? »

Mais en fait, il continuait sans attendre que je réponde et c'était tant mieux. Le fait que je sois soulagé d'avoir « une raison » à son comportement étrange m'avait fait dire des choses sans réfléchir. Justin réveillait quelque fois ma spontanéité. « Non, je n'ai pas crié au sandales... comme tu dis. Je savais que quelque chose n'allait pas. Tu es bien trop méticuleux, trop calculateur et trop organisé. Et puis tu es toujours pendu à ton téléphone, t'es presque en panique quand t'as plus de batterie et tu semblais toujours cacher des choses. Tu crois que je n'avais pas remarqué? On est pratiquent 24/24 ensemble, Justin. »

Je soupirais, maintenant que ma sidération était un peu passée, puis je reprenais, en m'assurant que personne n'était aux allentours : « Et effectivement, tu risques de m'apporter des ennuis. Tu as bien vu Sire Loan, il ne me croira jamais si je lui dis que je n'étais pas au courant. Au mieux on finit en prison, au pire... aux oubliettes et personne n'entend plus jamais parler de Chris Heinroth et de Justin Kenway... car... c'est ton vrai nom, n'est-ce pas ? Alors, autant se serrer les coudes. »

J'avais repris un volume sonore normal pour demander comment on allait partir d'ici. Nous avions vite repris nos affaire des casiers avant de remonter, il n'y avait donc pas de raison de retourner dans cet endroit. Au pire, j’appellerais Trudi plus tard. Mais, finalement ça ne serait sans doute pas utile. Car elle était arrivée comme de nulle part et nous avait annoncé qu'elle pouvait nous conduire. Et elle semblait avoir entendu la conversation. Elle regarda Justin avec les yeux ronds quand il se mit à lui dire qu'il était sentimentalement instable. Elle marmonna quelques mots, puis se tourna à nouveau vers moi.

« Assez pour comprendre qu'on va peut-être pouvoir coopérer, tous les trois. Venez... mon... attelage est un peu avant la foret. Quelle chance, Sire Loan a envoyé mon équipe s'occuper de la chasse aux monstres, cet endroit commençait à devenir vraiment étouffant. » Dit-elle sans prêter la moindre attention au fait que quelqu'un puisse l'entendre, elle avait déjà commencé à marcher vers la sortie de la ville. Je regardais Justin en haussant les épaules. Puis je faisais mine de la suivre. Justin allait se rendre compte de combien j'étais faible face à ces deux têtes de mules que j'avais comme sœurs... mais pas trop, il fallait pas que je me laisse faire.

« Justin, ça te va ? Je vois pas de meilleure option pour le moment. » Trudi s'arrêtait pour le regarder dans la direction de Justin, elle aussi :

« Allez... je peux vous offrir le premier plein... Pour le moment, j'ai au moins de quoi aller jusqu'à la plaine foudroyée,  il y a des monstres que je dois capturer là bas. Il y a un comptoir Al-Bhede là bas je crois...? On pourra acheter de l'essence. »

« La pleine foudroyée... voilà un nom qui sonne bien à mes oreilles pour ce que nous avons à faire. Tu ne crois pas? Par contre... Je crois qu'elle veut te voler ton boulot, Justin... » Je lui avais dit ça avec un mini sourire. Finalement, j'étais soulagé qu'elle ne reste pas à Bevelle. Si c'était d'accord, on allait enfin sortir de cette ville, ça serait avec peu de regrets. Je n'étais pas vraiment pointilleux sur la beauté des lieux, mais sur l'ambiance, ça me semblait être un grand soulagement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Ven 5 Fév - 11:55

JustinBon a priori, si ma carrière de chanteur est en stand by, celle d'acteur je pouvais l'oublier car même Chris qui, pourtant ne semble pas le plus observateur humainement parlant, avait bien vu qu'un truc clochait chez moi... Mais je n'avais pas pu trop en formuler davantage et je ne sais pas si ça aurait été productif car une autre personne vint se joindre à la conversation.

Trudi. Elle ne ressemblait pas du tout à Carline, et même si elle avait aussi sa part de charme, je ne sais pas... Quelque chose clochait avec elle. Ca se voyait à 1000 mètres et si j'avais été dans le même cas, je me demandais bien comment ma couverture avait pu être évidente au scientifique. Par contre, changer de nom, ça...

"Je m'appelle Justin Kenway aussi loin que je m'en souvienne..."

Parce que peut être que mes parents m'avait pas appelé comme ça... Enfin bref...

Mais Trudi proposait... Enfin, imposait un peu, même de devenir notre moyen de locomotion... Enfin, pas elle... Elle serait notre chauffeur quoi... Ah, c'est à cause de son regard perçant que je me mets à penser à des conneries... Et Chris aussi, d'ailleurs... Me voler mon boulot... 

"Elle peut voler mon boulot, tant qu'elle vole pas le reste... La paie, tout ça... Je peux te poser une question, Trudi ? 
Une seule... 
Pourquoi, moi je te ferais confiance ? 
Ne le fais pas, fais ton boulot, je fais le mien, c'est tout...


Bon, ça promettait, ça... Mais avant que tout le monde soit prêt à partir, et le départ se voulait pressant, je m'arrêtais près d'une des rares boutiques de Bevelle du coin... C'était marqué "Souvenirs"... Sérieusement, y'avait des gens qui ramenait des souvenirs d'une telle ville ? Mais, en fait, les seuls souvenirs, c'était des gemmes. Y'avait aussi un mec qui bricolait des trucs dans le fond. 


J'achetais une gemme qui pourrait nous servir pour la chasse aux monstres électriques et l'homme qui bricolait m'alpaguait. 


"Hey dude, belle veste que t'as là ! 
Merci... 
Tu sais que le mithril c'est un pur conducteur électrique... 
Ca tombe mal... 
Ah oui, c'est clair man, tu te prends une décharge au centuple mais si tu veux je te modifie ça... 
Tu pourrais ? "


L'homme ne répondit pas et préféra me montrer de lui même. Des mots techniques, bobines, condensateur. Mais au final, il m'assurait que j'étais immunisé aux coups de jus... Bon, il me demanda 3000 gils en échange, c'était un peu abusé surtout que je sentais l'arnaque mais j'étais un peu pris aux pièges là... 


"Bon, okay..." 


Je revenais vers mon associé et notre pilote. 


"Je suis prêt..." 


J'avais vraiment l'air dépité, je me rendais compte qu'avouer ma couverture avait pas été la chose la plus maligne que j'avais faite. Alors même si d'avoir avouer à Chris m'avait fait du bien, de savoir que sa frangine qui ne me pifferait pas pouvait me balancer, ça... c'était moins cool... 














_________________

Justin achète un Béryl (niv 2) à 1000 gils, et améliore son équipement (Veste en Mithril ) Absorbe Electricité - 3000 gils.

Vague à Lame : (Niv 2 - Eau - Physique - Monocible)
Monado passe un court instant à l'état liquide pour rentrer plus facilement à l'intérieur de sa cible et en ressortir.

Merci à ma MJ <3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Mar 9 Fév - 12:18

Chris
Justin et Trudi... voilà qui ne me disait rien de bon sur la tranquillité du voyage... mais en même temps, ça réglait un certain nombre de problèmes. À savoir le fait de n'avoir aucun moyen de locomotion rapide depuis Bevelle et aussi de ne pas avoir à m’inquiéter de la présence de ma petite sœur dans un endroit pareil. C'était bien la première fois malgré toutes ces années à travailler dans le milieu que j'avais ressentit une telle menace.

Justin... « J'imagine que tu t'appelles bel et bien comme ça. C'était juste une manière de dédramatiser la situation..? » lui avais-je répondu en montant un peu l’intonation sur la fin de ma phrase. « Carline t'a connu il y a longtemps, je te rappelle... d'ailleurs... je me suis toujours demandé si c'était lié au hasard. Ce qui reste possible, mais après ce que tu m'as dit là... »

Nous avions entamé notre sortie vers le vaisseau qui était en dehors de la ville. Au cours du chemin, Justin et Trudi avait échangé deux mots ; bien que ça ressemblait plus à une manière de se jauger. Ça n'était pas étonnant, ils ne se connaissaient pas. Alors comment avoir confiance ? Mais c'était au delà de ça... c'était carrément de la défiance. Je m'apprêtais à dire quelque chose, mais après tout, il valait sûrement mieux les laisser se débrouiller tous seuls, s'ils en venaient à s’entre-tuer, je suppose que j'aurai le temps de m'en rendre compte. Pourtant, alors que je jetais un œil vers ma sœur et mon collègue, je ne pouvais rester silencieux qu'avec de gros efforts.

Cependant, j'y étais arrivé. Et lorsque Justin voulut entrer acheter des gemmes ; je soupirais en regardant Trudi... c'est fou comme elle avait changé depuis quelques années pendant lesquelles j'avais passé le plus clair de mon temps à Deling City. « J'avais pensé le faire plus tard, dans une autre ville, mais autant en profiter, je suppose. »  

J'entrais dans le magasin. Parfait, le vendeur s'occupait de Justin qui était allé de son côté et je pouvais réfléchir tranquillement à ce que j'allais prendre de mon côté. Trudi semblait avoir déjà tout ce dont elle avait besoin et attendait les bras croisés, en pianotant de façon distraite. J'entendais quand même la discussion entre Justin et l'homme, un peu plus loin.

« ... » Ma sœur gardait le silence. Toisant Justin, peut-être qu'elle essayait de s'en faire une idée, en l'observant dans une discussion des plus banales ? Je ne sais pas ce que pensait Justin du fait qu'elle puisse avoir entendu ce qu'il m'avait avoué... mais, j'avais l'impression qu'elle était plus à l'aise avec lui, maintenant. Pourtant, si je ne le connaissais pas depuis un moment, je n'aurai sûrement pas pu lui faire plus confiance de cette manière... quelque chose me disait que j'avais encore beaucoup à apprendre de ces deux là. Je suis donc le seul à ne rien avoir à cacher ? ... enfin jusqu'à ce que Justin me fasse part de son lourd secret

Par contre, pour ce qui était de la magie ; je devais dire de l'eau, que ce n'était pas ma tasse de thé. Mais vues les circonstances, il valait sans doute mieux se préparer. J'avais déjà vu la liste des monstres qu'il nous fallait, après tout. Je prenais un Béryl, sans grande conviction. Puis je m'approchais de Justin, pour écouter ce que le vendeur lui disait. Il allait améliorer sa veste pour qu'elle résiste aux assauts de la Foudre. Ce qui me fit jeter un petit coup d’œil au panel d'améliorations … je cite : « d'un accessoire que vous possédez (les machina ne sont pas autorisées) ou que vous trouverez en magasin. Loué soit Yevon ». Je regardais le panel qui m'était offert. Ici tout représentait quelque chose lié à leur Religion. Le vendeur me voyait hésiter : « Et pour vous aussi c'est l'électricité ? »

Je lui expliquais que je souhaitais une protection contre tous type de sorts ; il me regardait de haut en bas avant de hocher la tête : « J'ai des talismans représentant des chimères par la bas. C'est un visiteur de Dol qui nous a donné l'idée d'en faire. Ça a pas mal de succès. » Et ça faisait vraiment gagner de l'argent pour leurs petites combines, n'est-ce pas ? Je lui montrais Ixion. Autant rester dans le thème. Mais surtout ça donnait une représentation à la nouvelle Team Ixion.

« Il va falloir attendre, alors. Regardez un peu la boutique. » dit-il en se frottant les mains, apparemment très content de sa journée. Je me détournais pour aller voir les livres, il y avait un assez large choix mais tous traitaient de la même chose : Préceptes de Yevon, Eglise de Yevon, Visite Historique de Bevelle... et un ouvrage attira tout de même mon attention : Petite Histoire des Chimères, par Le Juge Ghuda. Qui sait ce qu'on pouvait en apprendre ? Ça parlerait sans doute d'Ixion. Je prenais le livre pour m'approcher à nouveau de Justin, alors qu'on nous indiquait que tout était à présent prêt. J'avais pris une autre potion, pour compléter mon équipement, avec ce que j'avais pris comme protection, il valait mieux avoir de quoi se soigner sans avoir recours à la magie.

Une fois ma facture payée, on partait, vraiment, cette fois. Je ne savais pas vraiment pourquoi Justin faisait cette tête, mais j'avais maintenant qu'une hâte, sortir d'ici. « Bon, si tout le monde est prêt, on est partis. »

On arrivait  à la porte de la ville et bientôt là où nous avions laissé les Chocobos à notre arrivée ici. Trudi faisait office de Guide jusqu'à son vaisseau. Puis, alors qu'elle appuyais sur un interrupteur, on découvrait un petit vaisseau.
« Oui. Je sais, ça n'a pas l'air grand, mais on devrait pouvoir respirer.

- Justin... » dis-je, en inclinant la tête vers la droite pour le faire entrer à l'arrière. Il était plus petit que moi, après tout. Le fait que ce soit ma sœur qui conduisait me permettrait de travailler pendant le trajet. allez... si ces deux là ne s’entre-tuent pas d'ici deux jours... je pense qu'on va pouvoir s'entendre.

Trudi n'attendait même pas de savoir si tout le monde était attaché, elle mettait les gaz, bien qu'elle ne partit pas en trombe, non plus. « Bon, écoutez... j'aimerai bien qu'on évite de se cacher trop de choses qui pourraient  porter préjudice à un de nous trois. Je ne vous demande pas de faire une liste de vos paires de chaussettes. Mais vu le secret qu'on partage à présent, je pense qu'on devrait essayer de mettre les choses à plat et de se faire un peu plus confiance. Trudi, pourquoi tu ne m'as jamais parlé de ton travail ?
- Je pense qu'on peut un peu comparer ce que je fais à ce que Justin t'a dit.
- Tu fais aussi partie de cette organisation ? ma jeune sœur secoua la tête.
- Non ! Christopher ! Tu sais bien que je n'aime pas du tout ces organisations quelles qu'elles soient... elles ne font que nous emprisonner. Non. Je suis en free-lance. Depuis un peu avant le départ de papa. Mais c'est une longue histoire.
-J'aimerai bien l'entendre, on dirait que ça me concerne aussi. Ah et si tu pouvais éviter de m'appeler comme ça... »

Dans ce temps là, elle était très jeune... Mais c'est aussi à cette période qu'elle a commencé à prendre un chemin différent du reste de la famille. Cependant.. elle ne tarda pas à montrer qu'elle ne voulait pas en dire plus. Je me tournais alors vers Justin, pour savoir s'il avait quelque chose à dire concernant ce que j'avais indirectement demandé. Je le regardais avec une expression qui montrait bien que j'attendais quelque chose.
~
Chris achète un Béryl (niveau 1) à 500 gils et une Talisman Ixion avec Auto-blindage pour 4000 gils, une Potion+ pour 500Gils. Tout cela pour un total de 5000Gils.
=> Chris apprend
H2O (Force 1) : L'eau présente autour des cibles forme une bulle bouillonnante les englobant totalement. > -275HP [Cibles] {Type Eau}, -10MP [Chris].

~

mini flèche Justin et Chris vont vers la plaine foudroyée.
Revenir en haut Aller en bas
Véga
Étoile à la retraite

Étoile à la retraite

avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rats de laboratoire   Mar 9 Fév - 14:08

~ ~

Justin et Chris obtiennent 850Gils.
Ils passent tous les deux au  niveau 11 et débloquent leur Limite de niveau 2.
Justin dépense 4000Gils (Béryl niv2, {ImmuFoudre}) et Chris 5000Gils (Béryl, Potion+ et AutoBlindage).

Techniques:
 

~  Like a Star @ heaven  ~

mini flèche Justin et Chris partent pour La Plaine Foudoyée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rats de laboratoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» le plus gros laboratoire de recherche acoustique au monde : 1700 chercheurs
» Laboratoire du Tynril [2.0]
» Des Rats-Ogres dans les montagnes des Larmes
» [laboratoire] cycler les complots
» RAts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Nord :: Bevelle :: Néo-ShinRa-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives