Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Dans le camp ennemi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Dans le camp ennemi   Sam 21 Fév - 22:13


Cixi et Cid viennent de Bevelle

Ce n'était pas son genre de faire ça dans la dentelle mais il faut croire que Cixi avait quand même raison. C’était plus prudent d'avoir l'air normaux, l'air banal plutôt que sur les dents, prêt à mordre le premier qui vient lui refuser de lui rendre son avion. Lui aussi fera le nécessaire de son côté pour paraître... « naturelle » mais il vaut mieux éviter que mettre Cid vraiment en colère sinon, bref, vous connaissez la suite. Allant vers les gardes, Cixi prit la parole ce qui était plus prudent car avec lui, ça aurait risqué de vite déborder puis Cixi avait ce côté plus traditionnel de Spira, ce qui serait plus efficace que l'apparence de Cid. Le genre aviateur ici, ils ne connaissent pas. Heureusement, elle ne s'était pas trompé apparemment sur le nom du type en question – Malik, Marik, ça reste la même chose quand on écoute quoi, on va pas chipoter pour si peu – et après un bref départ du garde pour demander la permission, tout deux étaient autorisé à pénétrer dans le temple de Bevelle. Les précisions apportées par la demoiselle avaient dû faire peser la balance, récupérer « l'emprunt » de son avion – emprunt de mon cul ouais, ses sales voleurs ne perdaient rien pour attendre !!!! - puis se renseigner concernant la Néo-ShinRa. Ha oui, il y avait eu cette histoire aussi...

« Ta raison mais bon, même en tentant de bien faire, on sait jamais sur quel pied danser avec eux... »

Surtout qu’ils doivent être du genre tatillon sur ce genre de détail. Cixi n'était pas un invokeur ? Et alors ? Tu parles, pour eux, ce serait le pire mensonge au monde, à tous les coups. L'aviateur croisait les bras en prenant son mal en patience. Une fois dedans, il observa le temple, pour y remarquer un petit quelque chose qui pourrait aider ? On ne sait jamais s'ils doivent fuir car ils ont une armée de fanatique au cul. Avec Cid qui prend la parole, il faut s'attendre à tout évidemment. Quand ils arrivaient dans ce qui était les locaux de la Néo-ShinRa – vu leur logo placarder un peu partout – l'aviateur avait une folle envie de faire le ménage ici. Cixi jouait les discrètes paparazzis et lui, il se retenait de ne pas foutre un bordel monstre dans le coin. C'est vrai que ça serait tentant ça aussi. Mais il y avait plus important, récupérer son Tiny Bronco ! C'est le dernier lien avec le ciel qu'il lui reste. Après la destruction du Hautvent, autant s'y raccrocher ! Cet endroit bien lugubre ne devait pas accueillir de nombreux visiteurs. Ceux qui y sont, certes mais des gens comme Cid et Cixi, totalement inconnu de cet endroit... Combien sont-ils en dehors de la nouvelle ShinRa et Bevelle à y avoir mis les pieds ? Que cachait cet endroit ?

Très bonne question mais malheureusement, il n'était pas sûr d'obtenir les réponses. Enfin, si Cixi se chargeait de prendre quelques photos de cet endroit, c'était déjà ça de pris pour Reeve. Si lui, il peut récupérer son avion, ce sera encore mieux !

« Dites, sans vouloir être grossier, on va être les premiers a passé ou bien y a une liste grande comme mon bras avant nous ? »

Non pas qu'il soit pressé – quoiqu'un peu – car il n'avait pas envie d'y passer la journée, ni même trop longtemps. Il aurait sûrement envie de fumer et être en plein cœur du territoire ennemi – à tous les coups – eh bien ça n'est pas fiat pour le rassurer. Il irait foncer dans le tas en cas de souci mais c'est plus comme avant, y a plus de matéria pour aider alors face à tant de monde, même avec la meilleure volonté du monde, l'aviateur risque d'y laisser des plumes. Maintenant ici, Cid avait peur d'un truc, être séparé de Cixi. Ça pouvait sentir le piège tout ça et pour la retrouver dans ce merdier, bonjour ! Il posa un regard sérieux sur elle, espérant que son regard lui disait bien de se tenir sur ses gardes ici. Pas facile de dire ça simplement avec les yeux en plus. Bref, faut croiser les doigts et serrer les fesses pour qu'ils restent ensemble pour l'avion comme pour Cixi qui doit voir ses gugusses, il risquait de devenir méchant sinon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Dim 22 Fév - 12:21

Un vrai labyrinthe cet endroit. Et moi, avec mon sens de l'orientation, il était évident que je ne risquais pas de retrouver le chemin du retour en cas de fuite précipitée! Aussi j'espérais que Cid suivait bien le tracé car sinon, on pourrait bien se retrouver dans le pétrin en cas de problème! Malgré tout, plus on avançait et plus je trouvais que cet endroit était presque irréel. Des néons partout, des sortes de téléporteurs, on voyait des gens apparaître et disparaître dans une colonne de lumière. Même à Esthar je n'avais pas souvenir d'une telle technologie! Je n'aurais jamais cru que Spira puisse être plus avancée que nous là dessus, et quelque chose me disait qu'il en était de même pour Cid.

Peut être qu'ils ne considéraient pas ça comme de la technologie? Allez savoir, en tout cas, je prenais discrètement des photos, allant même prendre une vidéo d'un gars qui disparaissait dans un de ces téléporteurs pour prouver que je ne racontais pas n'importe quoi. Le garde était devant nous et ne regardait pas spécialement ce que je faisais, donc j'étais tranquille. Quant à Cid, je me doutais qu'il rongeait son frein en espérant retrouver son avion en un seul morceau.

D'ailleurs, alors qu'on passait de nombreux contrôles de sécurité qui semblaient réclamer des empreintes digitales, rétiniennes et autres trucs que je ne connaissais pas, on arrivait vers un long couloir aux parois transparentes où l'on pouvait voir d'immenses laboratoires avec pleins de machines gigantesques! Cid s'inquiétait de savoir si l'on aurait rapidement un entretien avec ce Marik, et le garde haussa simplement des épaules
«Monseigneur Marik est quelqu'un d'occupé. Mais s'il a accepté de vous voir, c'est maintenant.» - franc et direct, hein? C'est alors que je m'arrêtais devant l'une des parois pour poser ma main dessus, les yeux écarquillés en fixant ce que je voyais d'un air ahuri

«Est-ce que c'est... Ifrit? Comment... que lui est-il arrivé?» - il ressemblait énormément à celui de Dol, mais il avait une grande partie de son corps qui était toute noire, un peu comme si elle était brûlée et qu'elle se décomposait? Je n'arrivais pas à y croire, je pensais que les chimères avaient toutes disparues? Comme nos G-Forces?
«Oui. Malheureusement, le procédé n'est pas encore tout à fait au point. Chaque fois que l'on réussit à créer une chimère, elle ne garde pas longtemps sa puissance et se décompose. Nos chercheurs travaillent sur une solution»
«Cela veut dire qu'ils peuvent ramener les chimères? Toutes les chimères?» - mon cœur s'était mis légèrement à battre... évidemment, moi je pensais à Zéphyr qui me manquait horriblement. Le garde approuva d'un signe de tête avant de nous forcer à avancer jusqu'à la porte suivante. Il entra un code de sécurité qui ouvrit la porte, et on débouchait sur une grande salle qui n'avait rien à voir avec les autres. Pas de monstres, pas de containers avec des liquides bizarres ou des tables d'opération. Mais plusieurs vaisseaux de toutes tailles et de toutes formes! Je reconnaissais un petit modèle de l'Hydre de Dol... je me demandais comment ils avaient fait pour l'avoir? Et un peu plus loin, le Tiny Bronco. Il était posé sur un truc censé le maintenir en hauteur pour qu'on puisse regarder dessous, mais à première vue, il était entier.

Un type avec une tenue assez solennelle discutait avec un autre en uniforme de mécano à propos d'un énorme hélicoptère provenant visiblement de Gaïa
«Rien à signaler là dessus. Une technologie des plus basiques, un simple engin de transport... mais tout de même plus sophistiqué que le petit truc là bas» - dit le mécano en désignant justement le Tiny Bronco.

PNJLe garde s'approcha doucement des deux hommes avant de s'incliner avec le salut de Yevon
«Monseigneur Marik? Les deux personnes souhaitant récupérer l'avion»

L'homme se tourna alors vers nous, et rapidement je me dépêchais de faire à mon tour le salut de Yevon. Il se dégageait de lui une aura quand même assez impressionnante, il fallait le reconnaître.
«Bonjour, Monseigneur... je vous prie de nous excuser de venir vous déranger...»
«Qui êtes vous?» - sympa... je soupirais en me redressant tout de même, essayant de garder un semblant de bonne humeur pour ne pas l'envoyer balader à me parler comme ça
«Cixi Covald, je viens de Dol. Et voici Cid Highwind de Gaïa» - le maître se tourna vers un subordonné plus loin qui se mit à pianoter à toute vitesse, il était évident qu'il cherchait des informations à notre sujet...
«Cid Highwind? Ce nom m'est familier... que voulez-vous?» - il ne me regardait pas moi, mais Cid, aussi je préférais laisser l'aviateur répondre, non sans lui lancer un regard qui disait clairement qu'il devait faire attention à ce qu'il dirait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Jeu 26 Fév - 21:42


Que dire sur cet endroit ? Il ne sentait pas bon la joie de vivre. Cet endroit était sombre – éclairé par divers lumières certes mais sombres dans le sens qu'il n'y avait aucune fenêtre sur la ville ou autres – puis tous ses gardes, ça donnait un petit côté armé. Autant ce serait des moines de Bevelle, ça aurait un côté religieux, pas de soucis là-dessus mais voir la majorité des gars dans ce costume de guignols comme celui qui l'avait pris de haut près de la grotte, c'est pas cool. Ça lui rappelait qu'il en devait une ou deux à un certain garde. Mais en continuant leur chemin, même si les gens téléportées donnait un côté science-fiction, cet endroit semblait louche aux yeux de Cid. Ça faisait vraiment très société secrète. Mais qu'importe car ce qui allait suivre étonnait autant Cid que cela le rendait colérique ? Ou joyeux ? Il ne savait pas trop quoi en pensé face aux propos du garde.

Des chimères clonées ? Artificielle ? Vu la tronche d'Ifrit, l'aviateur ne savait pas s'il devait être content d'avoir une chance de revoir Bahamut ou bien s'il devait pousser sa gueulante pour leur dire de ne pas se prendre pour dieu. C'est vrai quoi. Voir Ifrit comme ça, qui n « vivait » pas longtemps... clonée ou simple copie, ils devaient souffrir. Il se contentait de serrer les dents, autant la fermer, il ne savait pas vraiment de quel côté penchait sa balance après tout. Il continua de rester aux côtés de Cixi, espérant ne pas voir leur chemin se séparer. Dieu merci, il retrouva son avion qui était suspendu, sûrement pour être observé sous tous les angles mais au moins, il ne semblait pas être en mauvais état. Cela dit, son regard se perdait un peu partout, sur cette espèce de vaisseau qui avait un petit côté dragon, la classe quoi ! Puis il y avait quand même de beaux engins, Cid avait l’œil pour tout ça.

Quand le garde vint vers le type avec sa grande veste blanche, ce dernier se tourna vers eux pour s'avancer. Cixi fit ce drôle de salut et lui, il préférait pas. Qui sait, si on se trompe dedans, ça sera peut-être comme insulter ? Vaut mieux pas le vexer tant qu'il a pas récupéré son avion. Cixi le présenta mais c'est à peine s'il n'avait pas envoyé chier sa copine pour se tourner vers lui. C'est pas la galanterie qui l'étouffe celui-là mais du calme, une chose à la fois...

« Pas grand-chose à vrai dire... Monseigneur. » Vaut mieux jouer le jeu tant qu'ils ne sont pas parti de cet endroit même si cela lui faisait le plus grandement chier de montrer une forme de respect à ce type qui devait même pas en avoir pour ses subordonnées. « Il se trouve que vos hommes ont... emprunter » plutôt volé ouais ! «  mon avion qui se trouve là-bas et je viens pour le récupérer. »

Bien, il n'a rien fait de mal pour le moment, il n'a pas insulté ce type ou autres alors, il se comportait bien quand il voulait. Même si l'envie de lui dire le fond de sa pensée le démangeait. En voyant tout ce qui l’entourait, l'aviateur se demandait quand même si tout ça avait aussi été « emprunté » à d'autres personnes à moins que cela ai été acheté... mais il n'y croit pas trop lui-même. Croisant les bras, il observait ce Marik en faisant des efforts pour ne pas avoir l'air... méchant ?

« Sinon, plus personnel, que savez-vous sur moi ? Du moins, à quel sujet vous avez entendu mon nom ? »

Il a bien dit avoir entendu son nom quelque part ? À propos de quoi ? Héros de Gaïa ? Pilote hors pair ? Un des premiers à avoir été dans l'espace ? Meilleur client chez sa marque de cigarette préférées ? Il était un peu curieux dessus. Dans un sens, il préférait ça plutôt qu'ils se penche trop sur Cixi pour X raison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Ven 27 Fév - 17:37

PNJDe toute évidence, Monseigneur Marik n'avait pas vraiment envie de s'intéresser à moi pour commencer. Son regard était surtout fixé sur Cid - c'était quand même surprenant, je m'en serais presque sentie vexée pour la peine - et alors que l'aviateur expliquait pourquoi nous étions ici, il en vint à se demander comment il pouvait connaître son nom

«C'est cela... vous êtes le spécialiste des moyens de transport aériens sur Gaïa.» - il fallait croire que le fait de parler du Tiny Bronco avait suffit à lui rafraîchir la mémoire. L'homme en tenue de mécano revint avec une tablette qu'il transmit au maître, j'étais étonnée qu'il sache s'en servir. Il lut ce qui était inscrit pendant un moment avant de lever les yeux vers l'aviateur de nouveau

«Je vois que vous avez travaillé pour la ShinRa par le passé. Puis que vous vous êtes retournés contre eux... j'ose espérer que vous n'allez pas penser que l'endroit où nous nous trouvons a un quelconque rapport avec cette ancienne organisation»
«Que voulez-vous dire?» - comme s'il se souvenait enfin de ma présence, Marik se tourna vers moi et me regarda de nouveau de haut en bas, j'avais presque l'impression d'être une tache de boue sur ses chaussures, sans savoir pourquoi
«Ce n'est pas parce que les noms sont semblables qu'ils font la même chose. La Néo ShinRa n'a plus rien à voir avec les agissements de la ShinRa.» - après ce que j'avais vu, je n'en étais pas sure. La ShinRa aussi se prenait pour dieu par le passé en voulant créer une nouvelle race de soldat non? Créer des humains ou des chimères, il fallait croire qu'ils étaient même allés plus loin encore qu'avant.
«Pourquoi est-ce que l'avis de Cid sur la question vous intéresse?» - en gros, qu'est-ce que ça peut lui foutre?
«Parce qu'un homme de son talent serait fort utile à l'organisation. Nous avons un ingénieur qui étudie un peu les moyens de transport des autres mondes, mais un homme de son expérience serait un atout non négligeable... quant à vous...» - il me montra alors ce qui était affiché sur sa tablette et on voyait une photo de moi presque entièrement dénudée, enroulée autour d'une barre sur une scène de danse. J'essayais de ne pas trop montrer mes émotions sur le coup, mais forcément mon cœur avait manqué un battement

«Vos talents ne nous seraient pas vraiment utiles. Mais de ce que je sais, l'organisation de Gaïa aimerait promouvoir son image auprès du peuple. Une belle femme comme vous pourrait surement attirer bon nombre de nouveaux membres» - il disait ça mais sans même me regarder avec envie. Genre c'est ce que les autres doivent penser quoi.. je lui étais totalement indifférente, et si en soit je ne cherchais pas à le séduire, il y avait quelque chose qui me déplaisait dans la manière dont il disait ça... je crois que je sentais finalement un profond mépris dans sa voix, comme si je ne pouvais être bonne qu'à utiliser mon physique et rien d'autre. J'essayais de serrer les dents pour ne pas lui mettre mon poing dans la figure. Mais d'un autre côté, est-ce que ce n'était pas ce que l'on voulait? Infiltrer la Néo ShinRa avec Cid? Je me tournais vers lui pour voir ce qu'il en pensait, puis je haussais des épaules

«Le problème, c'est que j'aimerais rester avec Cid.»
«Je vous ai fait une proposition, mais ce n'est pas moi qui vous offrirai ce travail. Il faudrait que vous vous rendiez à Midgar pour ça. D'un autre côté, le travail de Sire Highwind pourrait bien lui demander de vadrouiller un peu partout pour qu'il puisse étudier les moyens de transport des autres mondes. Vous feriez votre propagande en même temps, et selon vos résultats, vous pourriez peut être obtenir un poste plus important.» - je ne savais pas trop où me mettre. D'un autre côté, avec mes compétences, je me doutais bien qu'on ne risquait pas de me proposer mieux que ça. Quant à Cid... bref je n'arrivais pas à savoir si j'étais furieuse ou malheureuse de voir que finalement, je n'étais vraiment bonne à rien sans mon physique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Mar 3 Mar - 22:01

Dans le camp ennemi... cela ne plaisait pas énormément à Cid mais il devait bien faire ça pour aller récupérer son avion. Certes, voir des chimères qui étaient presque revenue à la vie, ça avait un côté impressionnant quand même mais il n'était pas ici pour ça. Il préférait laisser ça de côté, son seul bit était de récupérer son avion, ni plus, ni moins. Face à ce seigneur Marik, Cid tentait de rester poli, ne pas s’énerver ou autres mais il ne va pas lui faciliter la tâche le bougre ! Au début, ça avait un côté gratifiant de voir que ses talents étaient connus au-delà des frontières, se faire embaucher même ? Sérieusement ? Ce n'était pas une chose que l'aviateur désirait mais c'était un peu flatteur. N’appelons pas un chat un chien, ils avaient beau être du mauvais côté pour Cid – et ceux, malgré leur brève explication pour dire que le nom n'avait rien à voir – mais c'est vrai. Cependant, quand en observant Cixi, allant même montrer une photo d'elle peu flatteuse, Cid avait de suite vue rouge ! De là à ce connard se rince l’œil sur elle ? Bon d'accord, il n'avait pas l'air de l'observer comme un pervers, ni elle, ni la photo. Après, il ne sait pas par quoi ce Marik est intéressé, homme, femme, table de jardin – bah ça a un trou quoi ! – c'est lui que ça regarde !

L'aviateur n'allait pas jouer les copains jaloux mais il y a une différence entre savoir cette information et avoir une photo qui le prouve ! D'autant plus que ce connard de service venait carrément à lui proposer le rôle de bimbo de service ! Ce genre de nana en très belle robe, souriante qu traînaient autour des nouvelles voitures hors de prix lors des salons ou autres ! Il l'a pris pour quoi ?! Et ce n'est pas ses Sire Highwind qui vont changer quoi que ce soit !

« Et vous compter recruter des membres ou des pervers qui croient juste que cet endroit est peuplé de canon peu vêtu ? Votre proposition, vous la garder pour vous pour le moment ! Je suis juste venue récupérer mon avion et continuez ma route avec. On verra quand j'aurais déjà terminé les projets de mon côté... Il est hors de question que Cixi servent de pouliche pour attirer vos membres, ok ! »

Il préférait mentir en disant cela qu'un non catégorique, cela lui laissait plus de chances de récupérer son avion. Une fois cet endroit quitté, il pourra donner quelques informations à Reeve sur ce qu'il a vu et appris ici mais pour le moment, bien que les mots adressés à Cixi avaient failli le mettre en dehors de lui, il avait retenu sa haine. Juste à temps.

« De toute façon, je sais où vous trouvez à présent alors quand j'aurais un moment de libre et après y avoir réfléchi, je reviendrais vers vous... »

Pour lui apprendre à avoir un peu plus de respect envers les femmes pour commencer. Qui sait, il reviendra peut-être avec quelques bons camarades comme Avalanche pour faire un brin de ménage si d'ici là les « gentils » Néo-ShinRa auront retourné leur veste ? Restant bras croisé, il attendait juste de pouvoir récupérer son Tyni Bronco pour filer de cet endroit de malheur. Et taper sur un monstre aussi car ce couillon lui avait vraiment mis les nerfs à parler d'elle ainsi ! Ainsi qu'une petite clope au passage. Petite copine ou pas, merde, le respect, ça, il ne connaît pas ce con ! Pourtant, Bevelle, la religion, il devrait y avoir une notion de politesse, non ?

« Je peux aller reprendre mon avion, maintenant ? »

Il avait plutôt intérêt à entendre une réponse positive car il faisait déjà assez d'effort pour ne pas exploser et si Cid explose... la Néo-ShinRa va avoir un sacré coup de balai à passer derrière lui. Il jetait un œil aux autres véhicules volants en tous genres ici, comme aux gardes ici et là, on ne sait jamais en cas de combat ? Il faut se préparer à toutes éventualités ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Mer 4 Mar - 10:27

PNJEn venant ici et en donnant mon nom, je savais que ce genre de chose arriverait. Je m'y étais préparée et je faisais de mon mieux pour ne pas paraître trop déboussolée. Mais Cid de son côté ne s'y attendait pas, et sa réaction fut assez violente, même si je voyais bien qu'il faisait de son mieux pour rester calme.
Fort heureusement, Monseigneur Marik ne semblait pas le genre à se soucier de ce genre de chose, même si je voyais bien qu'il n'appréciait pas du tout le ton employé par l'aviateur
«Sire Highwind, je ne fais que répondre à vos questions. Cette jeune femme semblait vouloir se rendre utile, hors de ce que je vois sur ses antécédents, il n'y a rien d'autre qu'elle ne serait en mesure de faire. Si elle refuse cette offre, je ne vais pas l'y forcer.» - son ton était tout de même sec, et même si je n'aimais pas trop l'idée que l'on pense que je suis bonne à rien, je ne répondais pas. Il donna la tablette à un gars qui passait à côté avant de se tourner vers son mécanicien

«Nous avons fini d'examiner votre avion. Malgré tout, notre proposition pour vous avoir dans l'équipe est très sérieuse. Vous nous feriez gagner un temps précieux si vous rejoigniez l'organisation.» - puis il planta son regard dans le mien avant d'ajouter - «mais n'oubliez pas que personne n'est jamais indispensable.»

Mon rythme cardiaque s'emballa un peu, j'avais du mal à comprendre le sens de son regard. Il se tourna ensuite vers Cid, ce petit regard supérieur alors qu'il mettait les mains dans son dos
«J'ose espérer que vous ne mettez pas cette offre en attente à cause de vos bagages. Parfois, pour avancer dans la vie, il faut savoir lâcher du lest.»
«Je n'apprécie pas du tout vos métaphores» - cette fois-ci, ça avait été plus fort que moi, et inconsciemment, l'air se mit à tourbillonner autour de moi et il fronça des sourcils en me voyant...
«Oh je vois... vous êtes un mage. Je comprends mieux...» - il y eut alors une alerte et un soldat se mit à courir vers le Seigneur Marik

«Monseigneur!! Le tournoi est attaqué! Une femme, avec des ailes et des marques sur le visage! On demande des renforts, il faut envoyer des soldats au stade, et des médecins aussi!» - c'était un peu comme si on avait disparu. Monseigneur Marik nous avait carrément tourné le dos et commençait à donner ses instructions alors que de mon côté, je repensais à ce qu'il avait dit, des marques sur le visage? Des ailes? J'avais vu Ultimecia aux informations, même si je ne l'avais jamais vue avant, mais je faisais facilement le rapprochement, même si je préférais éviter d'en parler. Le maître affréta donc plusieurs vaisseaux pour envoyer soldats et médecins, puis il se tourna vers nous

«Votre avion est trop petit pour être utile. Prenez-le et allez vous en. Nous avons des cas plus graves à gérer.» - ouh, il ne fallait pas m'en dire plus à moi! En plus, on allait pouvoir profiter que la piste soit ouverte pour les autres vaisseaux pour décoller nous aussi, on allait gagner du temps! J'attrapais le bras de Cid afin de l'entraîner avec moi. Je ne savais pas encore s'il voulait aller au tournoi ou autre, m'enfin selon moi, le temps qu'on y soit, Ultimecia aura déjà fait son carnage, mais au moins qu'on file d'ici en vitesse! Par contre, fallait qu'on fasse la queue, le temps que tous les autres vaisseaux décollent avant nous en priorité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Ven 6 Mar - 22:03

C'était un jour à marquer d'une croix dans le calendrier, Cid qui se retenait autant ? C'était un coup à se choper un ulcère à l'estomac en se retenant autant de cracher ses quatre vérités. Mais il n'était pas bête, il savait qu'en levant la main sur cet abruti, il allait risque de s'attirer des ennuis et risquer d'être enfermé ici, voire pire et il ne compte pas du tout profiter d'une chambre gratuite dans cet endroit. Il voulait déjà hurler de rage, jurer comme jamais mais patience, juste un peu de patience. Certes, il pouvait croire qu'il ne comptait pas vraiment les rejoindre et ça, il s'en fout. Mais insulter Cixi, autant ?! Il avait seulement conscience que Cid était là ? Sa tablette disait-il qu'il avait la détente facile ? C'était peut-être ça son but, avoir une raison de le mettre dans une de ses prisons ? Surtout que parler d'elle comme un bagage à abandonner... ça devenait de plus en plus dur de ne pas lui en coller une dans le nez ! Par « chance » - ou malchance, allez savoir – une alerte retentis mais ce n'était pas celle dans sa tête. C'était une alerte au stade, une femme faisait des siennes en attaquant tout le monde ?

Une femme qui n'avait pas peur de combattre plusieurs personnes à la fois, Cid ignorait de qui il pouvait bien s'agir, son avion était disponible pourquoi se faire attendre. Surtout que Marik les avaient délaissé, c'était même tant mieux ! Cid chopa juste un des techniciens pour savoir comment remonter son avion, il n'allait pas le porter sur son dos et pour le faire passer dans les couloirs, ça n'allait pas être simple. Il pianota rapidement sur sa machine pour mettre un élévateur en marche, en théorie son avion devrait les attendre en haut – sans pour autant savoir quel étage. Bon au moins son avion était censé se retrouver plus haut, à la surface en théorie, reste plus qu'à ne pas se perdre avec tous ses sceaux sur le sol, ect... Espérons qu'ils trouve rapidement la sortie.

« Allez viens, évitons de traîner dans leurs pattes... je serais capable de les faire tomber exprès sinon. »

Il ne l'avait pas non plus hurlé ici, ce serait un coup à se faire de nouveaux ennemis. Mais avec Cixi, ils retournaient sur leur pas déjà alors que la Néo-ShinRa s’activait comme une fourmilière et heureusement, plus ils avançaient et moins ils croisaient de soldats. Ce n'est pas pour autant que Cid visait son sac, il avait peur que ce soit encore trop tôt, les murs ont sûrement des oreilles après tout.

« Je me demande bien qui à l'idée de foutre la merde au tournoi ? Mais au moins, ça nous tire de cet endroit, c'est déjà ça. Je suis pressé de voir si mon avion n'a vraiment rien. »

Et de voler dans le ciel, y a rien de comparable à cette liberté dans le ciel après tout, c'est si bon et agréable que de sentir le vent frais sur la tronche. C'est apaisant selon Cid. Pour le moment, ils avaient qu'un seul chemin alors ce n'était pas bien compliqué, ils repassaient devant cet endroit avec les fameuses « chimères » où l'aviateur en profiter pour faire une photo rapide lui aussi en s'assurant que personne n'était dans le coin – en dehors de Cixi évidemment – puis ils reprenaient leur route. C'était encore au-dessus que Cid, là, devait demander son chemin à un soldat sinon il risque de se retrouver allez savoir où ? Il précisa au passage que son avion a dû remonter grâce à des techniciens, de peur que son avion soit perdu ailleurs ici. Mais le garde le rassura rapidement, son avion les attendait à la sortie. Le voilà rassuré en partie, reste à savoir qu'ils n'ont rien changé à son avion déjà.

Enfin dehors, ne plus voire ses soldats autour de lui mais ses moines un peu partout dans le temple, c'était un peu plus rassurant déjà, le garde les conduisit dans une cour du temple où son avion reposait là. Il n'a jamais été aussi heureux de revoir son avion ! Depuis leur venue ici, c'était bien la première fois qu'il souriait autant ! Il marchait même un peu plus vite, commençant déjà à grimper dedans, observant le tableau de bord et tout le reste. Heureusement que tout semblait en ordre, voilà qui était déjà un peu plus rassurant.

« Allez, donne-moi une destination, et on décolle ! »

Lâchait-il en souriant. Ils avaient la place pour décoller ici, surtout que les moines évitaient de traîner par ici, près de cette machine qu'ils ne connaissaient pas. Reste à savoir où allez ? Le tournoi ? Soyons lucide, vu tout ceux qui étaient sur place, ils devaient gérer la situation, sinon Reeve aurait au moins prit le temps de l’appeler pour lui dire que la situation était très urgente. Alors, où allez ? Vers Gaïa, Dol, Héra, un autre coin de Spira ?

« Et si on commençait simplement par quitter cet endroit ? »

Moins de regard indiscret, plus de liberté, restera ensuite à trouver une destination, de préférence avec de l'essence, on ne sait jamais si la panne se présente plus ou moins rapidement ? Faudrait pas que ses andouilles lui aient sifflé en plus son carburant sinon... bah ça sera ça en plus qu'il va leur faire payer la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Sam 7 Mar - 15:10

Comment est-ce que Cid avait réussi à garder son calme? Je ne savais pas trop, ça relevait surement du miracle! En tout cas, la panique semblait envahir les lieux et il était évident qu'on n'allait pas rester plus longtemps ici. J'attrapais le bras de Cid pour ne pas qu'on se perde de vue, car il y avait de plus en plus de soldats qui couraient dans les couloirs pour se rendre aux hangars.

«Une femme avec des marques sur le visage... ça doit être Ultimecia, la sorcière qui a attaqué la BGU l'autre jour...» - à ma connaissance, c'était surement l'une des seules nana qui correspondait à cette description et assez folle pour s'en prendre à un tournoi avec tant de monde et tant de soldats. Après la BGU, qui est quand même une école qui forme des soldats d'élite, s'en prendre à ce genre d'endroit doit être facile.

En tout cas, j'étais d'accord avec Cid, fallait qu'on dégage et vite. On avait fait monter l'avion à l'étage et il fallait suivre les espèces de sceaux pour le retrouver dans une cour, heureusement qu'on nous avait quand même un peu guidés, c'est un vrai labyrinthe cet endroit! Mais j'en avais profité pour prendre encore le plus de photos possibles avec mon appareil, puis une fois près du Tiny Bronco, je laissais Cid l'examiner sous toutes les coutures pendant que je faisais le tri dans tout ce que j'avais pris. Puis je montais à l'arrière, et au moment où il me demanda une destination, je réfléchissais un peu avant de répondre

«Allons à Luca. Il me faut un ordinateur pour télécharger toutes les photos que j'ai prises, et à mon avis, c'est la ville moderne la plus proche. Tu pourras envoyer toutes les photos à Reeve par mail, et faire un petit rapport aussi, je pense que ça lui sera utile.» - et peut être que ça lui permettra d'avoir un peu plus confiance en moi au passage. Ou au contraire, le fait que j'ai pensé à faire tout ça le confortera dans l'idée que je suis une espionne. Peu importe...

Je me bouchais les oreilles le temps que l'avion décolle, c'était le moment où ça faisait le plus de bruit selon moi, les soldats lui avaient dégagé une piste d'atterrissage assez longue pour qu'il puisse s'envoler, puis je soupirais de soulagement en regardant la ville d'en haut tout en m'inquiétant de voir tant d'aéronefs s'envoler aussi.
«Décidément, je crois que je ne comprendrais jamais la mentalité de Spira. Après avoir vu le temple de Bevelle, j'ai l'impression qu'ils sont presque plus modernes qu'Esthar!» - j'étais obligée de parler fort pour qu'il m'entende. On allait devoir faire un petit détour pour éviter les nuages de la Plaine Foudroyée, mais ensuite, on traverserait l'océan pour arriver jusqu'à Luca, c'était une ligne droite après tout...

Je venais passer mes bras autour du cou de Cid pour le remercier de ce qu'il avait fait pour moi là bas
«Merci d'avoir pris ma défense... j'espère qu'à cause de moi, notre plan d'infiltrer la Néo ShinRa ne va pas capoter...» - certes, ce n'était pas une obligation non plus mais bon... disons que je me demandais quand même quel était leur véritable but. Pour le moment, ça ne semblait pas trop méchant si on enlève cette idée folle de recréer des chimères, mais étudier simplement des avions par exemple, je ne trouvais pas ça très dangereux?

====================
Direction: Luca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Lun 9 Mar - 23:00

=====================
Gains: +200 gils [Chacun]
=====================

Cid et Cixi vont vers Luca



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Mer 11 Mar - 10:27

Nina et Laguna viennent du Temple de Bevelle


Laguna avait réussit à mettre Asran hors de lui, et il jouait un jeu dangereux certes, mais dont il pensait en valoir la peine. Un homme en colère était souvent plus franc dans ses réponses, car il n'avait pas le temps d'y réfléchir à ses propos qu'il sortait donc de but en blanc. Malheureusement pour lui, cela ne fonctionna pas avec le dirigeant de Spira qui n'hésita pas à les congédier, comme si le fait d'avoir dit cela lui donnait une notion de supériorité qu'il n'aurait pas eu si le Président d'Esthar était parti comme il l'avait annoncé.

Réalisa cela, ce dernier sourit donc, sans se préoccuper des gardes qui les entourèrent Nina et lui pour s'assurer, par la force s'il le fallait, que le duo s'en aille. En tout cas, le leader adverse n'avait pas maintenu sa menace de guerre malgré tout et semblait vouloir conserver le contact avec Dol, même si cela n'était pas avec Laguna directement.

Sur ce point, il ne pouvait pas l'en blâmer, et quelque part cela l'arrangeait aussi, car les réunions diplomatiques, ce n'était pas trop son genre. Il les trouvait ennuyeuses. Il était plus un homme d'action lui. Sinon, il n'avait pas tout perdu non plus puisque le prêtre accepta la requête de son garde du corps, et les gardes les conduire donc là où elle l'avait demandé.

- On n'aura pas tout perdu !

Se contenta t il de dire quand ils furent plus au calme sur la passerelle qui les conduisait dans les locaux de la Néo Shinra. Oui, car si lui même n'était pas disposé à répondre aux questions de Laguna, Asran, pas ce biais, avait permis au duo de les chercher directement à la source, là où il aurait pu les chasser bonnement et simplement de Bevelle et son temple. Peut être donc que le Monseigneur avait aussi des doutes sur les raisons qui poussait l'organisation à agir comme elle le faisait ici, mais par égo personnel, ou autre raison personnelle, ne voulait pas s'y confronter directement et ouvertement.

- Oh ca va, je sais que j'y suis allé fort. Mais, tu crois vraiment qu'il aurai cédé en se montrant diplomate ?

Tenta de se justifier alors le Président face à une Nina inquiète, ce qu'il décelait dans les regards de sa partenaire. Même lors de la réunion inter monde, Asran s'était montré inflexible, et là bas, Laguna s'était montré des plus calme, et n'avait pas été seul à parler pour Dol, même si Squall n'était guère plus diplomate que lui dans le fond. Reeve l'était davantage, et pourtant, cela n'avait pas aidé Spira et Gaïa, aussi avancé que Dol, voir peut être plus en un sens, sur le plan technologique, à se rapprocher.

Il cherchait à se justifier, sachant que si Nina ne lui reprocherait peut être pas son attitude, Kiros le ferait surement à son retour. Mais, s'était une question d'habitude, et essaya de penser à ce qu'ils allaient peut être découvrir dans les locaux de la Néo Shinra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Mer 11 Mar - 14:42

Finalement, l'entretien avec Monseigneur Asran avait été plutôt désastreux, mais Nina ne risquait pas de le dire ouvertement à Laguna non plus! Malgré tout, vu qu'elle ne disait plus rien depuis qu'ils avaient quitté le "bureau" du grand maître, le président semblait se douter qu'elle était inquiète de la tournure des événements. Malgré tout, comme il disait, le fait qu'il les ait laissés se rendre dans le quartier général de la Néo ShinRa était une bonne chose.

Deux gardes les guidaient dans les nombreux couloirs et à travers les différents téléporteurs. Inutile de dire qu'aux yeux de la jeune femme, ce temple était une vraie forteresse! Rien que pour se repérer, si quelqu'un voulait s'en prendre à cet endroit, il lui faudrait tous les plans!
Enfin, elle fut tirée de ses pensées par Laguna qui semblait s'impatienter de son trop long silence, et elle se tourna vers lui en souriant légèrement.

«Je l'ignore. Peut être qu'en tournant les choses différemment... mais j'ai effectivement l'impression qu'il aurait été difficile de le convaincre de notre bonne foi quoi que nous disions.» têtu comme une mule, et il n'était pas le seul.

Au téléporteur suivant, le décor changeait. Sur le coup, Nina fut vraiment surprise, car d'une certaine manière, ces longs couloirs lui rappelaient davantage Esthar que Spira. On voyait bien que les technologies d'autres mondes étaient présentes ici désormais. Ils continuaient d'avancer dans ses immenses couloirs, d'une largeur d'au moins trois mètres, puis les murs changèrent et devenaient d'immenses baies vitrées qui permettaient de voir l'intérieur des laboratoires, et là, Nina se figea et s'approcha de l'une d'entre elles

«Mon dieu... c'était donc vrai...» son cœur s'était accéléré, devant elle, une immense plate-forme circulaire métallique entourée de parois de verre, dont la technologie aurait pu rappeler celle de la tour de Midgar si Nina l'avait connue, et à l'intérieur, une chimère qui ressemblait énormément à la G-Force Ifrit, mais dont tout le côté droit semblait brûlé, nécrosé. Le "bras" et la "jambe" de la créature pendaient et semblaient mort, si bien que la chimère n'arrivait pas à se tenir debout correctement et semblait souffrir atrocement.

Nina se tourna vers l'un des gardes, elle n'était pas du genre à être empathique et à souffrir de le voir ainsi, elle était davantage curieuse de savoir comment ils avaient réussi cet exploit

«Est-ce Ifrit?» le garde approuva d'un signe de tête et Nina se dépêcha d'enchérir «puis-je le voir de plus près?»
«L'homme qui se tient devant le container est justement Monseigneur Loan, c'est à lui que je dois vous mener.» mais il fallait faire un long détour quand même pour y arriver. Nina se tourna vers Laguna pour voir ce qu'il en pensait. Certes, ils savaient qu'ils venaient pour ça, mais elle ne s'était pas attendue à ce que leurs recherches aient tellement avancé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Mar 17 Mar - 16:10

Le silence pouvait paraître pesant, et ce n'était pas dans la nature de Laguna de toute façon de rester silencieux. Si bien qu'il prit de lui même la parole pour revenir sur ce qu'il s'était passé dans le temple, même s'ils étaient censés s'y trouver toujours. Il reconnaissait ses tords, mais il doutait que quelque soit l'approche du duo, Asran n'aurait rien dit, et peut être même que la situation aurait été pire. Dans ce cas, il aurait pu cacher au Président d'Esthar ce qu'il avait accepter de montrer suite à la requête du garde du corps.

- Il pourrait presque s'entendre avec le Major !

Plaisanta t il en faisant allusion à son ancien supérieur galbadien, Caraway. Bien que cela ne serait pas une bonne idée quelque part si ces deux là devaient s'alliés contre Esthar.

Surtout qu'à force de progresser vers le QG de la Neo Shinra, le décor changeait, et on pourrait croire ne plus être sur le même monde. Laguna n'eut pas trop de difficulté à reconnaître le style de Gaïa, même s'il ne dit rien sur ce fait, et qu'il ne s'était que peu rendu à Junon.

En plus, il n'aurait pas le temps de s'appesantir sur le décor, puisque le duo, et leur escorte aurait vite une vue sur le laboratoire et l'apparition de la chimère Ifrit, en mauvais état certes, mais bien vivante, dans une cuve. Nina s'emporta très vite. Oh pas de colère, mais de curiosité va t on dire, et chercha à voir la chimère de plus près. Le garde ne refuserait pas des les y conduire, et pour cause, puisque la personne qu'ils devraient voir étaient justement l'homme devant l'imposant récipient avec l'objet de leur création.

- Et bien j'avoue que même moi je ne m'attendais pas à çà !

Laissa entendre l'homme, sans réellement savoir si cela devait être une bonne chose ou non. En effet, si le processus devait fonctionner, qui empêcherait la Neo Shinra de reproduire plusieurs fois les chimères, qui deviendraient donc des armes, aux lieux des Esprits venant en aide aux humains comme cela était jusque là le cas pour chaque monde, ou presque en tout cas. Là elles n'auraient plus justement cette amé qui faisaient ce qu'elles étaient.

- Et bien allons y !

Dit-il un peu amusé quand il vit Nina regarder dans sa direction, comme si elle attendait son approbation pour pouvoir se diriger vers le laboratoire, qui était de toute façon leur destination. Une chose est sure, s'est que même s'il fallut faire un détour pour entrer dans cet endroit, le temps ne fut pas très long, car l'allure fut rythmée, les deux gardes et Laguna se callant sur les pas de sa garde du corps, oubliant son rôle pour reprendre celui de scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Mer 18 Mar - 9:27

Le cœur battant, Nina ne cessait de s'interroger sur la chimère qu'elle venait de voir. Est-ce que c'était vraiment une expérience concluante? Certes, la pauvre avait l'air en piteux état, difficile de savoir si elle souffrait en prime ou si elle n'était qu'une coque vide, mais elle en aurait le cœur net une fois sur place.

Le garde les conduisit enfin dans la salle où se trouvait cet Ifrit, avec le scientifique qui était en train de l'étudier...


PNJ«Raaaah... c'est pas bon, les données sont en chute libre, comme Valefore!»
- «Je suis désolé, Monseigneur. Il faudrait peut être plus de monstres de feu?»
- «Oui, surement. Les chimères naissaient à partir des Priants, ce qu'il me faut...»
le regard du scientifique semblait alors s'illuminer, et même Nina le remarqua, ce qui ne lui plaisait pas. Elle avait fait des recherches sur Spira et leurs chimères, et elle savait ce qu'étaient des Priants.
«Vous ne comptez tout de même pas tuer quelqu'un afin d'essayer d'en faire un Priant?» - dit-elle sans se gêner d'interrompre ses réflexion. Le scientifique sursauta et se tourna vers elle, la toisant du regard de haut en bas

«Et vous êtes?»
«Nina Williams, Monseigneur. Je suis le garde du corps du Président Loire, d'Esthar sur Dol ici présent. Mais je suis également une scientifique.» l'homme semblait avoir reçu une décharge électrique en entendant le nom de Laguna, il se tourna donc vers lui et semblait surpris de son apparence - forcément, on ne pouvait pas dire que Laguna avait une allure de Président - mais s'inclina tout de même avec un sourire plutôt jaune
«Seigneur Loire! Quel honneur que de vous voir vous intéresser à mes travaux... je suis Sire Loan, comme vous pouvez le constater, je travaille activement au retour des chimères sur Sp... sur Héméra. Donc évidemment aux G-Forces de votre monde si je ne me trompe pas?»

Il avait bien appris ses leçons le petit. Mais vu qu'il avait failli dire Spira, Nina doutait fort qu'il s'intéresse vraiment au retour des G-Forces. Elles n'avaient pas du tout les mêmes pouvoirs que sur Spira, aussi il était difficile d'imaginer que les recherches puissent être vraiment similaires.

Nina laissait Laguna se présenter et éventuellement poser ses propres questions. Après tout, elle était vraiment sa garde du corps, même si la curiosité la poussait elle aussi à vouloir se mettre en avant. Cependant elle savait très bien rester à sa place aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Dim 22 Mar - 10:28

L'arrivée au laboratoire même fut finalement très rapide, puisque Nina se montra pressée de l'atteindre. Mais, étrangement personne ne remarqua le groupe arrivé, bien qu'il ne fut pas silencieux. Si bien qu'ils surprirent le Seigneur Loan et ses scientifiques en pleine conversation au sujet de la chimère Ifrit qu'ils avaient sous les yeux. Laguna comprit l'expérience se passait mal, mais ne serait pas le premier à réagir aux propos du savant quand il aborda un certain point.

Sa garde du corps réagit sans attendre, mettant le doigt sur le type d'expérience que l'homme tenterait peut être de faire. Notons, que pour sa part, le Président d'Esthar n'avait pas eu le temps de comprendre le fait que Loan tenterait peut être l'expérience en se servant d'un humain pour tenter de le faire devenir un Priant come le mentionna Nina. Et vu la réaction du scientifique, elle avait mit dans le mille.

- Enchanté !

Répondit-il en saluant aussi plus familièrement l"homme qui venait de lui faire face. Laguna, en écoutant ses propos avait bien comprit que l'homme n'était pas réellement sincère, puisqu'il s'était reprit sur le fait d'étudier le retour des chimères sur tout Héméra, alors qu'il ne le faisait que pour Spira en fait.

- Oui, je vois çà ... Et j'avoue être surprit par les résultats, même si à ce que l'on vient d'entendre, ils ne sont pas concluant.

Dit-il calmement, en tournant le regard vers la capsule où se trouvait Ifrit. Et même s'il venait de mentionner l'échec de l'équipe de scientifique, la façon dont il l'avait formulé, laissait tout de même comprendre que cela n'était pas un reproche. Tenterait-il de se montrer plus diplomate qu'avec Asran ?

- Par contre, je ne comprends pas, et vous pourrez sans doute m'éclairer, ce qui vous pousse à vouloir ramener les chimères parmi nous ?

Demanda t il alors calmement, pour tenter d'obtenir des informations, sans directement foncer dans le tas. Par exemple en cherchant à savoir ce que des gens de Gaïa avaient à gagner en aidant Spira, surtout quand on sait la froideur affichée de Monseigneur Asran face à la technologie, bien qu'il s'en serve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Dim 22 Mar - 18:19

PNJDécidément, ce type n'inspirait pas confiance à Nina, même si elle ne savait pas pourquoi. L'homme semblait particulièrement respectueux envers Laguna, n'hésitant pas à s'incliner en permanence devant lui, comme s'il tenait à rester voûté... son ton était un peu trop mielleux au goût de la jeune femme qui avait vraiment l'impression que tout était faux, mais l'accuser aussi ouvertement risquerait évidemment de semer un peu plus le trouble entre Dol et Spira, plus que ça ne l'était déjà depuis cet entretien entre Asran et Laguna.

Malgré tout, le président semblait se montrer un peu plus malin cette fois dans ses propos, restant calme et posé. Soit il ne se rendait pas compte de l'hypocrisie un peu trop évidente du scientifique, soit il décidait de jouer le jeu pour s'assurer d'avoir les bonnes réponses cette fois. Il l'interrogeait donc sur cette histoire de chimère, et Sire Loan prit alors un air des plus tristes - un peu trop triste, même.

«Ah... Seigneur Laguna, si vous saviez. Les chimères ont une part tellement importante pour chaque monde! Oh, je ne parle pas vraiment de Gaïa, sur leur monde, c'est la perte de toutes les materias qui a été dramatique, mais Dol et ses G-Forces, Spira et ses chimères... savez-vous que Dame Grenat Di Alexandros, Reine d'Alexandrie, a été profondément touchée par la perte de ses chimères? Ces disparitions ont été dramatiques pour nous tous...»

Il se tenait les mains et continuait d'afficher cet air presque désespéré avant de poursuivre
«Vous savez, sur Spira, une Félicité ne dure en général qu'une dizaine d'années. Nous ignorons si Lady Yuna a vraiment réussi à vaincre Sin définitivement. Que nous arrivera t'il si jamais elle avait échoué? Nous nous retrouverons sans défense! Pas d'Ultime Chimère pour nous protéger! Et cette fois, Sin ne s'attaquera pas seulement à Spira, mais à Héméra tout entier! Il serait dramatique pour nos peuples respectifs si par la faute d'une femme de notre monde, c'était tout notre univers qui en pâtissait!» hum, il semblait tenir un peu le même discours que les gardes qui les avaient escortés depuis la forêt de Macalania...
«Et si elle a réussi? Si Sin ne revient vraiment pas?»
«Allons, Madame... vous n'avez donc pas entendu parler du drame qui s'est produit à la prison de votre monde? Ce Sephiroth qui vient de Gaïa semble semer la terreur où qu'il passe! Un canyon détruit, une prison dévastée, des dizaines de morts! Et cette sorcière qui a attaqué une université sur Dol? Même sans Sin, de terribles Fléaux sont en route sur notre monde... et seules les chimères pourraient nous aider à les repousser.»

Là par contre, il marquait un point. Nina croisa les bras et se mordit légèrement la lèvre. Il est vrai qu'avec les G-Forces, ils seraient surement plus à même de se protéger d'Ultimecia. Mais tout de même, la jeune femme avait du mal à imaginer la manière dont cet homme souhaitait les ramener. L'évocation des Priants ne lui disait rien qui vaille... Elle aurait aimé lui demander de quelle manière ils avaient déjà réussi à créer Ifrit, mais Sire Loan s'était déjà tourné de nouveau vers Laguna, comme s'il se tenait prêt à répondre à n'importe laquelle de ses questions... on aurait presque dit une imitation grotesque d'un serviteur en adoration devant son maître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Dim 29 Mar - 11:17

Si le Lord Loan jouait un jeu qui ne plaisait pas à Nina, Laguna avait décidé de profité de cela et entra dans le jeu de l'homme, au lieu d'y rentrer dedans comme il l'avait fait avec Asran. En effet, en flattant ce genre d'individu, il était donc plus aisé de les faire parler, car révéler ce qu'ils savaient, permettait d'accroître cette mise en valeur dont ils croyaient avoir le droit. Si bien, que ce genre d'individu donnerait sans même s'en rendre compte des informations qui auraient pu être cruciales.

Bien que là, le scientifique de Spira se mit à parler longuement sur des points assez généraux, et dont tous pourraient être au courant. Et rien ne semblait l'intérrompre.

- Sur leur monde ? Vous voulez dire que le scientifique à la tête de ce projet, vous donc, n'êtes pas de Gaïa, monde d'origine de la Néo-Shinra ?

Laissa tout de même échapper le Président d'Esthar, alors qu'il aurait sa réponse un peu plus loin dans le discours du savant. Cela était tout de même curieux que l'organisation n'ait pas dépêché d'agents pour surveillé l'avancé des diverses antennes sur les différents mondes. Pour Laguna, il aurait été logique que le membre important de chaque cellule soit un habitant du monde d'origine. Loan n'était il donc qu'un pantin ? Cela semblait donc probable.

Ce dernier lui sortit alors les mêmes propos que les soldats de la forêt sur le fait que la Félicité actuelle ne dure pas. Cette fois, ce fut Nina qui le contredit, ou du moins évoqua ce que le Président avait pu dire plus tôt. Mais, contrairement au soldat précédant, le scientifique ne s'énerva pas, et argumenta même en évoquant d'autres cas venant d'autres mondes.

Il semblait bien avoir appris sa leçon il est vrai, car un combat sans l'aide de G Force, et pas dans l'idée de les invoquer, mais d'avoir le soutien qu'elle fournissait en permanence à leur possesseur, rendrait la lutte plus complexe.

- Vous avez peut être raison... Mais, vous n'êtes surs de rien non plus
Il ne faut pas sous estimez les humains non plus. On est quand même capables d'accomplir des miracles quand on se bat pour une cause qui nous parait juste. On n'a toujours réussi à surmonter toutes les difficultés, et s'il faut s'en sortir sans l'aide des chimères, ce qui doit être possible, on y arrivera surement !


Dit Laguna pour contrer l'homme sans pour autant se montrer catégorique non plus. Il reconnaissait que l'aide des chimères avaient grandement aidé. Mais, il mettait aussi en avant que dans les épreuves qui attendait tout le monde, il faudrait surement se débrouiller seul et trouver les ressources nécessaires pour triompher des anciens maux de chaque monde. Et finalement, même si tout le monde ne le reconnaissait pas, Lady Yuna avait ouvert la voie sur ce point, puisqu'elle était venue à bout de Sin sans se servir, en grande partie du moins, de ses propres chimères, et en aucun cas de l'Ultime Chimère qu'elle n'avait pas invoqué pour ne pas sacrifier un de ses Gardiens.

- Enfin, pour en revenir au sujet qui nous intéresse. ... Comment avez vous fait pour obtenir ce résultat ?

Demanda t il alors en tournant son regard vers Ifrit, ne laissant aucun doute sur le sujet de sa question. Question que Nina n'avait visiblement pas encore eu le temps de poser, puisque s'était plus de son domaine dans un sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Dim 29 Mar - 12:29

PNJQu'il était agréable pour Sire Loan de parler avec une personnalité qui s'intéressait à ses travaux! Du point de vue du scientifique, tout était matière à étaler son savoir, même s'il savait garder une certaine discrétion sur certains points. Il était un scientifique de pure souche, le genre à voir de l'intérêt dans chaque chose, une curiosité sans faille sur tout et n'importe quoi qui pourrait l'aider à atteindre ses objectifs, et peut être une petite tendance à être vraiment prêt à tout pour parvenir à ses fins. C'était ce dernier point qui dérangeait Nina, car elle le ressentait en écoutant les propos de cet homme, et c'était surement la raison pour laquelle elle avait du mal à poser de vraies questions.

Heureusement, Laguna ne perdait pas le fil de la conversation, et semblait s'étonner que cet individu, natif de Spira, appartienne à la Néo ShinRa! Sire Loan s'inclina respectueusement une nouvelle fois devant la question du Président

«Quelle perspicacité Seigneur Loire... en effet, je suis natif de Spira. La Néo ShinRa est une organisation particulièrement respectueuse de notre histoire, de nos traditions. Ils savent que nous sommes les mieux placés pour avancer dans ce type de recherches puisque nous connaissons nos chimères mieux que personne! Le Seigneur Rufus nous a laissés une totale liberté d'agissement!» la jeune femme écarquilla les yeux... Rufus?

«Sire Rufus? Comme Rufus Shinra?» Sire Loan se tourna alors vers elle en haussant des sourcils, comme si elle venait de dire une absurdité
«Bien sur! Qui d'autres? Ne me dites pas que vous ignoriez qui était à la tête de cette magnifique organisation?»
«Et bien je.. oui, nous l'ignorions, je suis désolée...» il haussa juste des épaules, comme si ce projet ne le concernait pas.

Par la suite, Nina s'interrogea tout de même sur toute cette histoire de création de chimères, et Sire Loan était particulièrement doué pour répondre dans un sens qui l'arrangeait. Même si Sin ne revenait pas, il y avait d'autres menaces, et lorsque Laguna jugea que les hommes pouvaient s'en sortir malgré tout, le scientifique prit un air plutôt faux, souriant comme s'il s'apprêtait à raconter une histoire de Père Noël à un enfant

«Malheureusement, Seigneur Loire... tout le monde n'a pas votre courage! Depuis la fusion des mondes, même nos plus grands héros ont perdu de leur force! Je suis sur que même vous, vous n'êtes plus aussi puissant que par le passé...» allez savoir s'il parlait de l'âge du président ou réellement de sa perte de force depuis la fusion. En tout cas, il semblait vraiment avoir réponse à tout, et ça aussi, ça agaçait un peu la jeune femme, surtout le ton qu'il employait.

Mais Laguna continuait de jouer le jeu, allant même jusqu'à mousser un peu le scientifique pour qu'il dévoile une partie de ses recherches. Sire Loan se tourna vers le pauvre Ifrit à moitié en décomposition et en train de souffrir surement, il soupira de manière théâtrale avant de joindre de nouveau ses mains

«Oh... ça a été un très long processus... je ne peux malheureusement pas vous donner les détails, mais il nous a fallut une très grande quantité d'énergie de feu, c'est pourquoi nous avons du attraper bon nombre de monstres de feu, en concentrant leur énergie et en la combinant avec des gemmes, sans oublier quelques petites manipulations par-ci par-là que je dois garder secrètes évidemment! Et bien nous en sommes arrivés là. Mais l'énergie emmagasinée semble encore insuffisante pour maintenir la chimère en vie...»

Nina hocha de la tête, même si elle ignorait les manipulations en question et qu'elles ne lui plaisaient pas vraiment sans même les connaître, elle devait avouer que c'était plutôt ingénieux d'utiliser les monstres et les gemmes comme source d'énergie. Si les gemmes étaient la création des chimères, peut être qu'une part de leur ancien pouvoir se trouvait dedans après tout.
«Avez-vous pu rencontrer l'une de ces chimères dont l'on parle aux informations? Peut être que si vous leur posiez la question sur ce qu'il vous manque...»
«Nous l'avons déjà fait. Malheureusement, elle n'a pas pu nous renseigner sur la manière de nous améliorer. Visiblement, elle était même impressionnée que nous ayons réussi à créer une chimère!» il s'était alors gonflé d'importance à l'idée d'avoir rencontré une chimère - même si malheureusement pour lui, il n'avait pas eu ce privilège, c'était Marik qui s'était présenté devant Bahamut.

Enfin, Nina se pinça les lèvres, elle allait avoir bien des choses à noter dans son rapport à envoyer à Kiros. Inutile de dire que Spira semblait avoir une avance considérable dans ce genre de recherches, bien que Nina ignorait encore ce que la branche de Dol fabriquait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Dim 5 Avr - 18:58

Loan se montrant vraiment mielleux dans ses réponses. Il ne contredisait jamais totalement son interlocuteur, et toujours d'une façon à ne pas le vexer. Il connaissait bien son rôle en tout cas. Comme le fait qu'il revint sur l'étonnement du Président, qui n'avait finalement réagit que trop vite sur les propos du scientifique qui avait déjà répondit à ses questions. En tout cas, cela permit à Nina de sortir de son mutisme et laisser entendre sa propre surprise sur le dirigeant de cette Néà-Shinra.

Mais, encore une fois, sans réelle preuve de leur côté, puisque son garde du corps reconnu leur ignorance sur ce point, ils ne pourraient dire si l'homme en face d'eux leur mentait, ou bien s'il y avait erreur sur le Rufus mentionné. D'autant plus que Laguna ne connaissait pas non plus suffisamment l'histoire de Gaïa pour savoir si ce Rufus Shinra était un homme bon ou non. Kiros en saurait peut être plus.

Laguna ne s'attarda pas en tout cas, et enchaîna sur un autre sujet, avant que Nina ne vienne à se vexer peut être de l'attitude de Sire Loan qui ne lui prêtait pas plus d'attention su'Asran un peu plus tôt au final. Encore une fois, le savant prit des pincettes dans sa réponses au Président, avec une réponse qui montrait aucune prise de parti.

- Peut être, mais n'oubliez pas que seul un homme n'a jamais fait grand chose. Mais, à plusieurs, ils peuvent faire des miracles, et ce peu importe la force respective de chacun. Si certains savent bien se battre, d'autres ont d'autres spécialités qui peuvent être tout aussi utiles, n'est ce pas !

Répondit-il en laissant bien comprendre sur la fin le rôle que peuvent avoir les scientifiques, entre autre. Une chose est sure, s'est que Loan, bien que flatté par Laguna ne se montra pas aussi précis dans sa réponse sur ses travaux. Chose qu'aurait sans doute fait Geyser pour un titre de comparaison, et là s'était même souvent Laguna qui l'arrêtait parce qu'il ne voulait pas savoir les détails. Si bien qu'il était facile de deviner que Loan était versé dans l'art du secret et des complots donc, un peu en tout cas, pour parvenir à se contenir sur le déversement de son savoir auprès de quelqu'un en ayant moins.

Inutile de dire que faire confiance à quelqu'un qui vous cache des informations est difficile. Mais, Laguna veillait bien à dissimuler quelques soupçons que se soit, alors que Nina s'intéressait de nouveau plus ouvertement à la discussion, alors qu'il s'étonnait un peu que la chimère en question voit l'expérience du savant d'un si bon oeil.

- Elle ne s'est pas vexée ? Je doute qu'une véritable chimère approuve ce genre d'expérience ? ... Enfin, comme nous avons du mal à accepté celle faite sur les hommes nous mêmes vous voyez !

S'exclama t il un peu surpris, en s'appuyant sur un exemple plus proches d'eux pour éviter de vexer Loan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Lun 6 Avr - 9:50

PNJAh, ce Laguna était doué pour essayer de semer le doute dans l'esprit du scientifique, mais celui-ci était habitué à bien pire! Apprendre à manipuler les mots était tout un art que Sire Loan maîtrisait à la perfection. Un sourire presque condescendant à l'égard du Président qui tenait dur comme fer à son argument comme quoi les Hommes pouvaient faire des miracles en travaillant de concert, un argument que Sire Loan aurait bien aimé se moquer royalement, mais il était trop subtile pour cela.

«Je vous comprends tellement, Sire Loire. Et croyez bien que nous gardons évidemment ces possibilités dans nos esprits. Notre travail ne sert que de.. je dirais... "au cas où", vous comprenez? Vous parlez d'unifier les Hommes pour qu'ils fassent des miracles, mais la paix et les alliances sont si fragiles! Vous le savez que trop bien, vous qui venez d'un monde où la guerre a régné si longtemps! Chaque monde a connu ses propres guerres internes. Bevelle contre Zanarkand, Galbadia contre Esthar, la ShinRa contre Wutaï... même sur Héra qui est moins évolué que nous, Alexandrie a mené de grandes guerres contre les royaumes de Bloumecia ou de Lindblum! Si déjà les Hommes se battent entre eux, que restera t'il lorsqu'il faudra faire cause commune? C'est à ça que servent nos travaux, rien de plus. Mais si nous n'avons pas à nous en servir, tant mieux, je vous le dis monseigneur.»

Décidément, les connaissances de cet homme sur les autres mondes étaient impressionnantes. Nina ne pouvait le nier. Et il était d'une intelligence presque redoutable, même si elle se doutait bien que ce n'étaient que des mots. Ce type ne pensait rien de ce qu'il disait, mais il ne faisait que dire ce que l'on voulait entendre finalement.

Aussi, Nina s'interrogea sur les chimères, les vraies, celles qui étaient apparues, et elle fut surprise d'apprendre qu'ils en avaient rencontré une, et qu'en prime, celle-ci avait plus ou moins approuvé leurs recherches? Même Laguna en fut surpris et Sire Loan se gonfla un peu d'importance

«Absolument pas. Elle était juste impressionnée. Je pense que les mondes ont fusionné pour que les Dieux puissent voir ce que nous serions capables de faire, c'est un test voyez-vous? Et nous prouvons par nos recherches que nous ne nous laissons pas abattre et que nous savons ce que nous voulons.»
«La puissance. Je ne suis pas sure que ce soit vraiment ce que les Dieux espéraient que nous chercherions.» sur le coup, Nina eut l'impression d'avoir piqué le moine au vif, car il s'était brusquement tourné vers elle avant de vite reprendre sa contenance comme si elle n'avait rien dit. Mais visiblement, il semblait désormais impatient de se débarrasser d'eux. Il se frotta un peu les mains avant de se tourner de nouveau vers Laguna

«Puis-je encore vous renseigner, Monseigneur? C'est que, comme vous pouvez le voir, j'ai encore beaucoup de travail pour arriver à un résultat.»
«Seriez-vous intéressé à l'idée que nous collaborions un peu mieux sur votre projet?» l'homme se tourna vers Nina et intercepta surement ce petit regard de curiosité. Le genre qui pourrait lui être utile, pour sûr, mais Loan était surement trop fier pour accepter, ou peut être trop méfiant à l'idée de les laisser fourrer leur nez dans ses précieuses recherches.
«Hum.. Dol nous apporte déjà un soutien conséquent avec des études sur les monstres. Peut être devriez-vous vous renseigner auprès de Sire Dragner à Deling City. Je le contacterai pour lui dire de venir à votre rencontre lorsque vous vous rendrez là bas?» ainsi donc, il y avait bien des locaux de la Néo ShinRa à Deling City. Linoa avait vu juste lorsqu'elle avait envoyé le logo à Squall. Nina approuva d'un signe de tête.
«Peut être pourriez-vous me donner ses coordonnées?»
«Je préfère éviter, Madame. Mais je peux lui transmettre les vôtres si vous le souhaitez?»

La jeune femme approuva. De toute manière, s'ils comptaient suivre son appareil à partir de son numéro, elle avait déjà pris des mesures pour que ce ne soit pas possible. Il émettait un signal spécial que seul l'ordinateur de Kiros pouvait repérer. C'était une mesure de sécurité qu'elle avait prise pour qu'il sache toujours où elle se trouvait, et le boîtier de Laguna avait la même chose. Elle donna donc son numéro à Sire Loan qui se tourna de nouveau vers Laguna malgré tout pour voir si celui-ci avait encore quelque chose à demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Dim 12 Avr - 14:55

Sire Loan savait décidément trouver toujours un contre argument à tout ce qu'on pouvait lui dire, sans toutefois vexer son interlocuteur. Malheureusement pour lui, s'il pensait arriver à mettre Laguna en confiance, il n'y parvenait pas, et encore moins Nina qui cachait bien plus difficilement ses réactions.

- Hihi, décidément, les scientifiques sont tous aussi têtus hein ! Accepter ue idée qui pourraient rendre inutiles leur recherche à du mal à être accepter !

Tenta t il de plaisanter, en se montrant amusé, et souriant face à la réponse de son interlocuteur. Il fallait dire que sur ce point Geyser était très similaire à l'homme en face de lui, même s'il se montrait bien souvent moins diplomate. En tout cas, le Président d'Esthar ne comptait pas poursuivre sur ce sujet, puisqu'il n'obtiendrait rien de plus, et que Loan ne tarda pas à se froisser, même si lui même le dissimula bien, bien que pas assez, puisqu'il réagit assez violemment au commentaire de son garde du corps.

* Haha, pas si altruiste que çà vos motivations n'est ce pas ?*

Pensa alors l'homme alors que la discussion tournait désormais sur la branche Dolienne de la Néo Shinra, Loan ayant refusé leur aide éventuelle ici. De plus, il refusa de révéler où trouver la personne qu'il avait nommée, renforçant un peu plus le côté pas net, et donc dangereux que pouvait avoir cette organisation dirigée par Rufus Shinra. Cela allait donc leur donner du boulot, à eux deux, comme à Kiros, et aux diverses facs, surtout la BGU et la TGU. Oui, la seule information concrète qu'ils ^pouvaient avoir été le fait quel'organisation avait semble t il son QG sur le continent de Galbadia.

* Le major nous cacherait-il donc quelque chose ?*

Pensa de nouveau l'ancien subordonné de ce dernier. Et vu comment Asran s'était fait manipuler, il n'était pas impossible que Caraway se soit laisser berner lui aussi. L'ancien Major était ambitieux, et ne reculait devant aucun coups retords, comme Laguna en avait fait les frais dans le passé. La question était : Etait-il prêt à se mettre une nouvelle fois, et sans excuse cette fois, sa fille à dos ? Car nul doute que Linoa n'oeuvrirait pas dans le but de son père s'il pronait une guerre quelconque.

- Et bien, je pense que nous allons vous laissez ! Merci de nous avoir accueilli et accordé un peu de votre temps !

Dit-il poliement en levant ensuite les yeux vers Ifrit. Il espérait, secrètement, que ces expériences n'aboutiraient pas, ou qu'il faudrait peut être faire quelque chose pour les stopper, sans pour autant faire de heurt inter-peuple. Une tâche bien difficile attendait Laguna, sa garde du corps, et tout ceux qui prônaient une paix durable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Williams
Garde du corps

Garde du corps

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 16
HP : 3000/3000
MP : 85/85
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Dim 12 Avr - 16:48

Au final, ni Laguna, ni Nina n'étaient dupes face aux tentatives de manipulation de ce Loan. Malgré tout, la jeune femme lui laissa ses coordonnées, sachant que son appareil ne pouvait pas être piraté aussi facilement. Certes, elle ne doutait pas que la néo ShinRa pourrait disposer de véritables génies en informatique, mais elle prendrait soin une fois à l'hôtel de mettre un système d'alarme au cas où on tenterait de pénétrer dans son système.

Ils laissèrent donc Sire Loan reprendre ses activités, le duo tournait donc le dos au meneurde ces recherches sur les chimères pour quitter les lieux. Nina aurait aimé prendre quelques photos des locaux, mais ça ne risquait pas d'être évident de le faire discrètement, surtout qu'en levant les yeux, elle voyait bien qu'il y avait des caméras un peu partout dans les couloirs. Même en utilisant son boîtier qui était une technologie probablement inconnue ici, cela ne serait pas très discret.

Ils arrivèrent devant l'ascenseur qui devait les ramener au temple. Le garde qui les avait accompagnés depuis leur départ de la salle d'Ifrit, se tourna vers eux en essayant visiblement de garder un ton respectueux envers Laguna

«Souhaitez-vous que l'on vous conduise à un hôtel convenable?» la jeune femme se tourna d'abord vers Laguna, puis revint vers le garde et approuva d'un signe de tête
«Oui, s'il vous plaît. La journée a été longue.» d'autant qu'ils avaient loupé le repas du midi et que l'après-midi était bien entamée. Ils passèrent donc dans ces étranges machines qui les téléportaient carrément d'un endroit à l'autre pour se retrouver dans le temple, et dans la mesure où il ne servait à rien de moisir ici, ils continuèrent pour sortir et ainsi arpenter les rues de la ville de Bevelle.

En soit, cette ville n'avait rien à voir avec Esthar, et pourtant, on sentait qu'elle n'avait pas grand chose à envier au niveau technologie. Nina ne disait pas un mot de tout le trajet, bien qu'elle écoutait les éventuelles réactions de Laguna vis à vis des lieux, puis le garde les laissa devant un hôtel qui avait des cartes à l'écriture de Dol afin de leur faciliter la vie, puis il s'en alla.
Nina demanda une chambre double avec deux lits séparés, malgré tout, lorsque la personne au comptoir entendit le nom de Laguna, celle-ci insista pour leur offrir l'une de leur plus belle suite. En précisant qu'il y avait un lit tout simplement immense, mais également une couchette. Pour Nina, cela conviendrait.

Ils arrivèrent donc dans la suite, et effectivement, le canapé dans le salon pouvait largement servir de lit, il était au moins aussi grand qu'un lit une place et la jeune femme alla donc s'y asseoir, comme pour marquer son territoire et interdire à Laguna de seulement penser une seconde qu'il dormirait là en laissant le lit à la jeune femme. Elle leva cependant les yeux vers le Président et mit un doigt sur ses lèvres pour qu'il se taise, elle pianota sur son boîtier afin de lui envoyer un message écrit et qu'il le lise immédiatement


*Je vérifie s'il y a des micros ou des caméras cachés dans la chambre*

Avec ce qu'ils avaient découvert aujourd'hui, c'était préférable. Avec son boîtier, elle chercha un programme dont elle disposait et l'activa pour vérifier qu'il n'y avait pas d'ondes téléphoniques ou autres qui passaient dans le coin, mais au bout de plusieurs minutes, elle semblait rassurée et rangea son boîtier en levant de nouveau les yeux vers Laguna
«Bon... je crois que nous sommes tranquilles.» elle soupira alors en se détendant enfin pour se pencher en arrière sur le canapé, fixant le plafond quelques secondes, elle avait du mal à croire tout ce qu'elle avait appris aujourd'hui.

«Vous croyez qu'ils pourraient y arriver? À recréer des chimères? Cela me semble assez improbable, surtout vu la manière dont ils procèdent. Des monstres, des gemmes... les chimères me semblent au-delà de tout ça...» selon elle, c'était quelque chose que l'on ne pouvait pas créer. Comme créer un être humain, même si Esthar avait les borgs, ils n'avaient rien d'humains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laguna Loire
Président d'Esthar

Président d'Esthar

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 18
HP : 3400/3400
MP : 95/95
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Lun 20 Avr - 10:03

L'entrevue avec Loan se termina donc, et le duo ne tarderait pas à quitter les lieux. Le scientifique ne s'intéressait déjà plus à eux, et aucun garde, jusqu'à ce qu'ils aient rejoint l'ascenceur ne se préoccupa d'eux également, hormis pour les surveiller. Laguna s'en fichait de toute façon, puisqu'il n'avait rien prévu de faire contre le groupe actuellement. Ils pouvaient penser ce qu'ils voulaient de la dangerosité du tandem. Un soldat leur proposa tout de même son aide, et Nina réagit en acceptant avant que le Président puisse le faire, et éventuellement refuser pour pouvoir être plus libre de ses mouvements en sorte.

Ils quittèrent donc le temps sous escorte, aussi minime soit elle, et furent guidés vers l'hôtel dont le garde avait parlé. Durant tout le trajet, Nina garda le silence, visiblement soucieuse, et son compagnon se contenta de garder le silence, ou d'échanger quelques mots, des plus banal avec le garde au sujet de la ville elle même. Il les laissa donc à destination, et Laguna le remercia avant de suivre son garde du corps à l'intérieur de l'établisemment où elle se chargea des demandes.

- Ne vous en sentez pas obliger tout de même. Une chambre normale convient très bien !

Répondit le Président calmement à la proposition du réceptionniste. Cependant, il insista, et Laguna décida de le laisser faire. Cela était tout de même un peu surprenant qu'il soit connu sur ce monde, enfin continent désormais, alors que les relations entre Dol et Spira étaient assez tendues. Cela pouvait laisser penser à un piège, comme Nina le supposa en arrivant dans la chambre, où elle fit bien comprendre à son compagnon de ne pas dire un mot. Ils pourraient être sur écoute, et même filmés. Ou alors, ils étaient simplement dans un lieu où les gens étaient des partisans des idéaux de Dol, ou s'opposant tout simplement à ceux d'Asran et la Neo Shinra. Peut être que le garde leur ayant servi de guide était une taupe aussi dans l'organisation.

Enfin, s'était des idées sans doute idiotes qui traversaient l'esprit du Président, qui n'y pensa plus quand sa partenaire lâcha son boitier pour prendre la parole en assurant que le lieu était sur, ou du moins par rapport à ses systèmes de détections. Elle put donc laisser libre court à l'expression de ses doutes.

- S'est vrai. Cependant, n'oublie pas que lorsqu'un home veut quelque chose véritablement, quelque soit le temps qu'il y passe, il a toujours une chance qu'il réussisse.

Répondit-il calmement, en sortant un peu, pour la seconde fois, l'argument, dit d'une façon différente certes, qu'il avait donné à Loan sur le fait qu'ils pouvaient livrer leurs batailles sans l'aide des G Forces, quelque soit l'effort demandé.

- Ainsi, tant que ses échecs ne minent pas le moral de cet homme, il continuera et pourrait très bien parvenir à ses fins !

Poursuivit-il sur sa lancée. Et si ses propos pouvaient sembler généraliste, on devinait aussi qu'il faisait tout de même allusion à Loan dans le cas présent.

- Une chose est sure, s'est que je doute que ses expériences aient un résultat positif pour la paix sur les mondes !

Et cela qu'il réussisse ou non donc. Car s'il parvenait à recréer une chimère, il pourrait le refaire, et cela deviendrait donc une arme comme une autre, et nom une entité chimérique là pour donner des espoirs aux gens, comme cela l'était sur Spira par exemple. Les dangers en découlants seraient donc bien plus nombreux, et sans doute importants qu'ils ne pourraient le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Lun 20 Avr - 11:06

========================
Laguna et Nina passent au niveau 8
Gains: +350 gils [Laguna], +300 gils [Nina]
========================

Direction: Bevelle



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Ven 12 Juin - 14:52

Cait Sith et Nanaki viennent de Bevelle
=========================
NanakiL'entretien avec Monseigneur Asran avait été désastreux, et on ne pouvait pas vraiment dire de qui ça pouvait bien être la faute. Certes, Cait Sith avait gaffé, mais il aurait surement très bien pu rattraper le coup à sa manière, il était doué pour ça, alors que Nanaki avait jugé bon de dire la vérité, et ça n'avait pas forcément plu au grand maître. Ainsi, ils allaient devoir repartir bredouille, du moins c'était ce qu'ils croyaient au début, avant de croiser un drôle de gugusse.

L'homme, vêtu d'un de ces drôles de kimono comme celui d'Asran à quelques détails près, avait été tout simplement fasciné par Nanaki, en particulier par la flamme au bout de sa queue. En soit, lorsque Cait Sith précisa qu'il parlait, cela ne l'impressionnait pas beaucoup, après tout, des fauves qui parlent, sur Spira, ils ont les ronsos qui font pareil! Mais aucun ne produit de feu naturellement, sans que ça ne soit issu d'un pouvoir tel que les gemmes aujourd'hui, ou de la magie noire par le passé. Non, là, c'était quelque chose de naturel, et il l'ignorait encore, mais cette flamme ne pouvait pas s'éteindre, même sous l'eau! Imaginez un peu s'il réussissait à percer le secret de ce feu éternel?

Bref, Sire Loan, tel qu'il se présentait, était de toute évidence un scientifique de la Néo ShinRa, et Cait Sith parvint à l'embobiner pour qu'il leur fasse visiter les locaux, non sans faire attention à ce qu'il n'aille pas voir Asran, car ça risquait forcément de faire tout capoter! Nanaki ne disait rien, préférant laisser le chaton faire, que ce soit sur sa condition de chat réel ou non, comme pour les faire entrer là bas. Il ne fit que gonfler le torse lorsque la bestiole signifia qu'il était représentant de Gaïa... non pas par fierté - il n'en était pas spécialement fier et faisait juste de son mieux pour être à la hauteur - mais parce que visiblement, il fallait jouer un rôle important!

Résultat, Loan les invita à le suivre, et le fauve ne put s'empêcher de soupirer de soulagement. Alors qu'ils avançaient vers un de ces drôles de téléporteurs qui les conduirait au sous-sol, Nanaki se tourna vers Cait Sith pour murmurer

«J'espère qu'il ne va pas vouloir faire d'expériences sur moi! J'en ai suffisamment vu par le passé.» dommage que tout avait été détruit d'ailleurs, car nul doute que Loan aurait surement été ravi de récupérer les données emmagasinées par Hojo, et ça aurait même pu empêcher Deneth de se faire enlever surement, mais ça, il l'ignorait.

Bref, ils descendirent donc, mais rapidement, Nanaki reconnaissait cette aura désagréable, celle des laboratoires, ce genre d'endroit qu'il haïssait plus que tout. Il dut prendre sur lui pour ne pas montrer les crocs et gronder, mais alors que Loan s'était éloigné pour taper un code qui ouvrirait une porte plus loin, il leva les yeux vers son ami tout en serrant les dents

«Je te préviens, ché toi qui parle..» son ton demeurait suffisamment agressif pour que Cait comprenne qu'il aurait surement un peu trop de mal à rester calme. Enfin, ils continuèrent d'avancer jusqu'à tomber sur la même baie vitrée où Cid et Cixi avaient aperçu Ifrit la veille... sauf que la chimère n'était plus là, elle n'avait pas tenu le coup et s'était décomposée. À la place, trônait leur nouvel essai qui n'avait pas encore tout à fait éclos, une sorte d'œuf de lave bizarre avec des touffes de poils rouges qui passaient par endroit, il y avait de nombreux tubes qui y étaient reliés et qui lui injectaient de toute évidence un liquide bizarre, mais Nanaki ne fit pas le rapprochement avec la chimère malgré tout... bien qu'il soit en colère, il parvint à poser la question

«Qu'est-ce que c'est?» à savoir si Loan serait honnête ou s'il les enverrait juste poliment sur les roses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Dans le camp ennemi   Mer 8 Juil - 16:18

Cait SithAh là là, les scientifiques ! Trop faciles à embobiner ! Il suffisait de leur montrer un truc un peu hors du commun et c'était dans la poche ! Cait Sith se dandina d'un pied sur l'autre alors qu'il croisait les mains dans son dos, puis se retourna vers sa grosse peluche dont il tapota le ventre.

« Toi, débrouille-toi pour trouver la sortie et nous attendre dehors ! » Ordonna-t-il en agitant son doigt.

Lorsqu'il pivota pour faire face à Nanaki, leur guide leur tournait déjà le dos et les invitait à le suivre vers un téléporteur. Bon, et bien en route vers les laboratoires remplis de bocaux en tous genres ! Et hop, sans demander l'autorisation à quiconque, chaton sauta sur le dos de son compagnon à quatre pattes préféré et se mit à secouer les jambes dans le vide comme un enfant sur un poney. Sa petite tête hochait gaiement en réponse à la demande du Représentant de Gaïa de parler pour lui. Ça, parler pour deux, il savait faire !

« Ça t'embête pas si je me mets là ? Comme ça s'ils veulent nous attraper on pourra s'enfuir plus vite. Ma peluche est trop grosse, elle marche pas vite... »

Mais elle tapait fort... on ne pouvait pas tout avoir. Ils avancèrent alors dans les couloirs hi-tech de Bevelle et Cait Sith, trop petit pour voir quoi que ce soit par les fenêtres, dû se mettre sur la pointe des pieds sur le dos de Nanaki. Un vrai numéro de voltige ! À la vision de l'œuf coiffé de poils, il eut la même réaction que son comparse... en un tout petit peu plus exubérante puisqu'il se jeta littéralement sur la vitre à laquelle il colla son petit nez.

« F'est kwaaaaa ??? On dirait un œu'f... F'est un f'ocobo ???
_ Hummm... pas tout à fait. »
Se piqua aussitôt Loan, vexé que l'on puisse comparer ses recherches avec un vulgaire chocobo.

Il fit une halte, les yeux rivés sur son hôte qui léchait la vitre comme un gamin devant un camion de glaces. Puis son attention se dirigea vers Nanaki qu'il trouvait si fascinant. Si seulement il pouvait l'enfermer dans une cage et l'étudier ! Détournant le regarde comme s'il avait peur qu'on devine ses pensées, il soupira face à l'agitation du chaton décidément très mal élevé. Comment le Représentant de Gaïa et son assistant pouvaient-il cautionner un tel comportement de la part d'un héros ? Sire Loan se figea en réalisant que l'intéressé le fixait après avoir laissé la trace de son visage sur le verre.

« C'est quoi, c'est quoi, c'est quoi ?
_ Ce sont des essais cliniques pour tenter de cloner les Chimères.
Inventa le scientifique un peu rapidement.
_ Hein ? Vous voulez fabriquer une Chimère ?
_ C'est cela.
_ Pour quoi faire ?
_ Et bien sur Spira il s'agit de divinités très respectées et fut un temps où il y avait des pèlerinages pour les rencontrer, mais depuis qu'elles se sont dispersées les temples sont moins fréquentés alors...
Il hésita. Nous aimerions les remettre dans leurs temples respectifs, ainsi les fidèles auraient de nouveau une raison d'effectuer leurs pèlerinages, vous voyez ?
_ Vous voulez mettre des fausses divinités dans les temples ? Ils ne vont pas se fâcher vos fidèles ? »


Sire Loan prit une profonde inspiration, manifestement agacé par les questions indiscrètes du chaton. Un jour, il faudrait qu'il réfléchisse à une explication plausible quant à ses recherches. Ou bien il faudrait qu'il fasse baisser les stores de certaines pièces. Enfin, au moins Genesis Rhapsodos avait été relâché... ça faisait une tâche en moins dans le décor.

« Et ça marche ? Vous arrivez à en fabriquer ?
_ On essaie...
Répondit Sire Loan avec une patience qu'il ne se connaissait pas. Ça prend du temps, ce n'est pas rien une Chimère... Mais peut-être que s'il pouvait examiner cette flamme au bout de la queue de Nanaki...
_ C'est pas pour faire la guerre au moins ? » Demanda Cait Sith en plissant les yeux sur un air suspicieux.

Ce à quoi Sire Loan sursauta, surpris par un tel aplomb.
Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le camp ennemi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Passage à l'ennemi
» Tout sur les quêtes de la guilde.
» petit point faible enervant permettant à l ennemi de semer le chao dans votre base? J'ai la solution! Ou autre manière d'utiliser vos murs.
» Felyne sur la map du camp
» Spoil Fire Emblem Fates - Camp de Hoshido

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Nord :: Bevelle :: Néo-ShinRa-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives