Salut
Accueil

Partagez | 
 

 Le procès.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Le procès.   Lun 16 Fév - 20:37

GraamLe tribunal de Bevelle... quel endroit austère, peut-être était-ce sa décoration? Peut-être ses drapés et sigles étranges aux yeux de quelconque habitant de Gaïa et de Dol invités à cette réunion? Dans tous les cas, il y avait là une atmosphère à couper au couteau. Cette pièce possédant une forte hauteur sous plafond produisaient autant d'échos qu'une cathédrale. Et la ressemblance ne s'arrêtait pas là...

Mais le plus important était l'homme qui siégeait au fond de la salle, face à la porte sur une estrade, la mine grave et le regard sombre. Son crane rasé laissait apparaître trois lettres aux significations précises... la première, sur le haut, représentait Yevon. Puis à gauche et à droite, respectivement les ténèbres et la lumière. Sans doute étaient elles là pour lui rappeler la balance et le fragile équilibre de ces éléments... ainsi que celle de la justice. Graam était l'exemple d'un endoctrinement réussi à la perfection. De son regard nullement impressionné, il suivit l'arrivée des deux accusées; il les saluerait seulement si elle se donneraient la peine de le faire en premier. À ses côtés se tenait un homme d'allure sans doute plus conventionnelle pour ces étrangers, en costume sombre, l'allure de dandy, il observait les arrivants avec une certaine nonchalance, mais une présence qui montrait qu'il avait parfaitement sa place ici. Les deux hommes laissèrent les partis s'installer au fur et à mesure de leurs arrivées. D'abord un homme a l'air presque aussi dur que Graam, qui fut présenté comme étant le Général Caraway, de Deling City. Ne tardèrent pas à arriver deux hommes, qui furent présentés comme témoins: « Bonjour, je vous prie de vous installer là. » les accueilli Graam. Un éclair passa toutefois dans les yeux de l'homme en costume lorsqu'il vit apparaitre Reeve Tuesti.

Graam se tourna vers les deux accusées. Elles étaient menottées et une poignée de moines guerriers et de soldats de la Néo-ShinRa les surveillaient. « Comme nous sommes tous présents, nous pouvons commencer. » Il regarda à sa droite et un homme se leva pour donner quelques instructions: « Vous vous exprimerez un à un et uniquement lorsque la parole vous sera donnée. »

De toutes façon, il serait intransigeant. Des têtes dures il en avait vu passer des tonnes et il n'avait pas de temps à perdre avec des petites crises quelles qu'elles soient. Il fallait que cette histoire soit réglée avant la fin du tournoi. Il se tourna vers Kerta et Erza: « Vous êtres accusées d'avoir assassiné un gardien de l'ordre dans la soirée d'hier au tournoi qui a lieu sur la Plaine Félicité. Mais ce n'est pas tout, ces personnes ont témoigné que vous avez volé un vaisseau et détruit un bâtiment public dans la ville de Deling City. Vous vous êtes échappé d'une prison sous la juridiction de cette même ville. Après que l'accusée Kerta y ait été envoyé pour trouble à l'ordre public dans la ville de... *il regarda ses notes* Horizon, sur Dol. Les témoins peuvent-ils confirmer ces faits? »

Graam se tourna vers les témoins. Le Général confirma les faits dont il était au courant en ajoutant ce qu'il jugeait bon de préciser (la panique occasionnée n'était pas des moindres), le moine se tourna donc vers Irvine et Reeve: « Messieurs, présentez-vous. Confirmez vous à la cour les faits qui sont reprochés aux deux accusées? Pouvez vous nous en dire d'avantage? »

« Accusées, vous avez la parole. Qu'avez vous à dire pour votre défense? » Les accusées furent donc elles aussi invitées à s'exprimer, leur propre défense était entre leurs mains et le sort qui allait avec.
précisions:
 

L'image du personnage provient d'un rendu officiel du jeu Guild Wars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerta
Sorcière Psychopathe

Sorcière Psychopathe

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Mar 17 Fév - 21:13

Ce sale type ne perdait rien pour attendre ! Oser la frapper, certes elle se taisait sous la douleur à sa mâchoire mais le jour où elle va lui tomber dessus, il ne va pas aimer ce qui va lui arriver. Si elle est de bonne humeur, sa mort sera rapide, sinon... Erza tentait tant que bien à passer le temps mais rien à faire, tant qu'ils en auront pas l'ordre, elles n'iront pas plus loin. Une fois que les portes s'ouvrirent, Kerta s'avança avec le reste des gens, elle jeta à peine un œil à ce qui l’entourait, la taille de cet endroit, les gens qui étaient déjà présents. Hum ? Sûr que si elle fait hurler quelqu'un ici, l'écho en sera que plus agréable, non ? Enfin bon, pour le moment, elle ne se faisait pas remarquant en s'avançant, laissant les autres s'installer. Elle repéra le type au crâne rasé avec ses tatouages sur la tête... il était d'un ridicule ! Si ses cheveux poussaient, quel intérêt à avoir des tatouages ? Et puis, que faisait-il ici ? Il avait clairement la tête du mauvais gars, il était dans le mauvais camp lui ! Ce n'était pas un sorcier mais elle parie cent Gils qu'il a un ou deux cadavres dans le placard !

En dehors d'un petit sourire machiavélique, elle ne fit rien d'autre en observant les autres. Il avait le major ici ? Oh, ils ont donc carrément fait venir des gens comme lui de Deling City ? Si ont doit la juger pour tous ses crimes, ça risque d'être long. Le major caramel, rien que ça ! Qui d'autres ensuite ? Les hippies d'Horizons ? Les gardes de la prison du désert ? Des personnes de l’asile pendant qu'on y est ? Il y avait les deux gugusses d'hier en tout cas, le cow-boy et la barbichette. Comme elle l'avait soupçonné, tout démarrait avec l'énumération de ses méfaits, elle était quand même surprise qu'on ne parle pas de son séjour dans sa première prison ? La mort de ses deux voyageurs près de Deling City n'a, soit pas été découvert, soit ils ignorent que c'est elle ? Bah, la liste était déjà bien assez longue à son goût. Mais quitte à la caresser dans le sens du poil, pourquoi ne pas avoir sorti son casier judiciaire, ça aurait été plus drôle ! Ils sont cons franchement, que dire de ça ? Elle avait même pas préparé de discours ! Elle observa sur sa droite et sur sa gauche quand on lui laissa le micro... enfin, la parole, assez étonné d'ailleurs. Non pas qu'elle cherchait une excuse ou autres mais...

« Il est où mon prix du coup ? »

Quoi ? Ce n'était pas une cérémonie en son honneur ? Où sont le champagne et les petits-fours ! Quoi ? Ils sont si radins que ça à Bevelle ? Ce n'est pas proscrit dans leur religion, c'est ça ? Ou alors ils ne connaissent même pas ça, le champagne ? Le major caramel-dansant aurait pu ramener du champagne, rhoo ! Elle gardait un sourire ironique sur les lèvres, reste à savoir si elle avait été sérieuse juste avant où si elle se moquait d'eux ? Avec son araignée au plafond, les deux peuvent être une bonne réponse.

« Ce que j'ai à dire, c'est simple. Vous ne savez rien. Pour commencer, ses abrutis à Horizon voulaient me confisquer mon arme. Qui serait assez stupide pour donner son arme sans aucune raison comme ça ? Ils ne veulent pas que je m'en sert dans leur ville pourrie ? Bah suffit de pas me prendre la tête ! Ensuite, pour ce qui est de la prison, j'y ai été enfermé sans raison. J'ai tenté d'apprendre la vie à un abruti de singe qui se payait ma tête et quand bien même ça leur aurait déplu que je passe avec mon arme, ils auraient pu tenter de me virer de leur bidonville plutôt que me foutre directement en prison ! Ils sont où mes vingt-mille Gils, espèce de radin ! »

Hurla-t-elle en pointant le major du doigt. Ha oui mais non, elle est directement allez en prison, sans passer par la case départ... Trop tard, elle méritait bien un petit lot de compensation. Elle n'avait pas eu la moindre nourriture dans leur prison et elle a même dû porter un uniforme poisseux, puant la sueur. Après un bref avertissement de l'un des juges, elle reprenait donc en observant le chauve tatoué. Il aurait dû se faire tatouer des cheveux au passage, ça aurait été plus utile.

« Pour ce qui est de Deling City, ce n'est pas notre faute. On voulait rejoindre le tournoi mais personne ne nous a dit ou trouver les vaisseaux et pour le fait d'avoir abîmé la ville... Bah, ça la rend pas plus moche puis bon, c'était la première fois que je touchais à un vaisseau. Ha, et on trouvait pas le bouton pour ouvrir les portes non plus, un gros panneau pour l'indiquer et cela ne serait pas arrivé. C'est un peu vot' faute à vous aussi, du moins, faut aider les gens qui ne trouvent pas forcément ce qui est évident pour d'autres personnes. »

C'est vrai quoi, un panneau, une flèche peinte sur le sol ou le mur, ça ne mange pas de pain. Reste quoi encore de ce qu'on l'accuse ? Ha oui, le type d'hier.

« Et enfin, ce qui est du con d'hier, il parlait d'une bombe à placer lors du tournoi. Pour une fois que je tente d'aider les autres à faire leur boulot, on me critique ça aussi. Franchement, vous n'êtes pas sérieux ? »

Oui bon, ce dernier point était un mensonge mais il faut bien tenter de continuer le jeu. Que cela soit évident ou non, ils ont dû bien remarquer que la sorcière n'avait pas toute sa tête, chose qu'elle irait démentir aussi. Elle était parfaitement lucide, elle suivait juste la voie de la destruction. Là où Ultimécia était la sorcière temporelle, elle, Kerta, sera la sorcière de la destruction. Si elle pourrait user de sa magie, cela ferait longtemps que ses guignols l'auraient remarqué. Gardant un sourire loin de l'innocence, on entrevoyait ses dents, elle se demandait bien ce qu'on allait encore lui reprocher tiens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Elabor
Furie Furieuse

Furie Furieuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Mer 18 Fév - 15:15

Quelle humiliation, vraiment! Ok, je ne suis pas un modèle de vertu, mais merde quoi! J'arrête pas de me faire arrêter ces derniers temps! Et le pire c'est que la plupart du temps, c'est même pas ma faute! Enfin bon peu importe, de toute manière maintenant, le mal était fait, et le mieux qu'il me restait à faire, c'était de suivre leurs instructions du mieux que je pouvais pour m'en sortir!

Cependant, ça semblait pas être le cas de Kerta, l'expression ""faire profil bas", elle semblait pas connaître! Je ne pouvais m'empêcher de mettre ma main sur mon visage - pas facile avec des menottes mais passons - lorsqu'elle commença à dire n'importe quoi... c'est quoi cette histoire de prix? Et pourquoi elle parle maintenant de vingt milles gils? Forcément, sur Héra, on n'a pas le jeu de société en question qui m'aurait aidé à comprendre, et visiblement, sur Spira non plus ça n'existait pas car le type au tatouage ne semblait pas trop comprendre contrairement aux deux gugusses en costume. D'ailleurs, c'est qui lui? Il est presque fringué de la même manière que monsieur barbichette... quant à l'autre, il a des médailles partout sur les épaules, ça doit être quelqu'un d'important.

Enfin de toute manière, c'était des gens que je ne connaissais pas et qui ne m'intéressaient donc pas, mais je voyais bien que le discours de Kerta n'était pas forcément pour plaire à tout le monde, le tireur semblait presque aussi exaspéré que moi d'ailleurs par ses propos. Et encore, il semblerait qu'ils n'aient pas toute l'étendue de son casier judiciaire! Pas plus mal, mais ils se sont quand même arrêtés à partir du moment où j'étais avec elle, si on enlève cette histoire d'Horizon.

Bref, j'attendais de voir déjà ce qu'ils allaient répondre à ça, bien qu'on semblait vouloir savoir ce que j'en pensais pour ma part...

«Pour ma part, j'étais pas à Horizon pour cette histoire, on m'a mise en prison juste à cause d'une simple bagarre... faut croire qu'il en faut peu sur Dol pour vous traiter de terroriste. J'ai seulement fait ce qu'il fallait pour m'en sortir, car je jugeais que c'était une injustice que je sois là bas!»

Ben quoi, c'est vrai non? Puis je désignais Kerta du pouce

«Pour le reste, j'ai fait que la suivre. Je viens d'Héra moi, alors je ne sais pas piloter vos vaisseaux tout ça. Mais c'est vrai que s'il y avait eu davantage de notices pour s'en servir, on n'aurait pas eu besoin de faire tant de dégâts!» bon après, on n'est pas censé les voler non plus, j'avoue mais je préférais essayer de minimiser aussi la gravité quoi... d'ailleurs, je me disais qu'il y avait des représentants de Dol ici, mais...

«Et dites? Vu que je viens de Héra, moi, il ne devrait pas y avoir quelqu'un de là bas pour me juger?» je suis pas avocate ni rien - genre ce type de métier existe sur Héra - mais si je pouvais jouer sur les vices de procédure pour m'en sortir ou sur un éventuel incident diplomatique, ce serait cool!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Mer 18 Fév - 22:46

Précédemment : Hôtes sous surveillance


Spoiler:
 

ReeveReeve avait beau avoir dormi dans une cage – dorée ou non – il n'en avait pas moins bien dormi pour autant ! Au contraire il se réveilla même reposé et détendu... jusqu'à ce remémorer où il était et pourquoi. Un peu bougon, il accepta toutefois de prendre un solide petit déjeuner en compagnie de son fidèle garde du corps, s'autorisa même le luxe de reprendre une douche expresse, et suivit l'homme qui vint les chercher peu après sans lui opposer la moindre résistance. D'un autre côté, ce n'était pas dans ses habitudes de faire des histoires... et même s'il l'avait voulu, Irvine pouvait témoigner de son affligeante incompétence au combat. Silencieux, il se laissa pourtant envahir par ses travers d'architecte et posa ses regards scrutateurs sur tout ce qui l'entourait. Les voûtes, les colonnes... tout du sol au plafond, qu'il s'agisse des formes comme des matières jusqu'à retrouver un semblant de bonne humeur. Il se sentit même suffisamment jovial pour adresser un sourire à l'allusion d'Irvine sur celui d'entre eux qu'il estimait plus prudent de prendre la parole.

« Ça ne m'a pas très bien réussi de prendre la parole hier soir, mais j'essaierai de modérer davantage. »

Si ça pouvait leur éviter la peine de mort... La salle d'audience était immense, comme il s'y était attendu. Ce genre d'endroit était généralement conçu dans le but d'intimider les accusés, et il devait admettre que c'était drôlement réussi. C'est à peine si on distinguait le plafond ! Installé d'office par un homme qui ne jugea pas utile de se présenter, Reeve s'assit sagement et rassembla ses pensées à la va vite. Deux autres personnes que Reeve ne reconnut pas venaient d'être invitées. Il n'avait jamais rencontré le Major, et l'autre représentant ne lui disait rien – même s'il se doutait qu'il devait venir de Gaïa d'après ce que leur guide leur avait dit. Il soupira. Il était temps de se concentrer à présent. Non loin de là, Kerta et Erza étaient menottées et faisaient déjà l'objet d'accusations diverses qui étonnèrent à peine l'architecte. Architecte qui leva les yeux aux ciel en entendant Kerta fanfaronner et provoquer l'audience... ou être simplement cinglée. Bon sang, la matinée allait être longue...

La rouquine avait l'air déjà un peu plus saine d'esprit, mais pas moins dangereuse pour autant de l'avis de Reeve qui avait du mal à avaler leurs protestations. Elles comptaient sérieusement plaider l'innocence ? Le poing devant la bouche alors qu'il s'éclaircissait la voix, Reeve se présenta alors comme cela lui était demandé.

« Hum... Bonjour. Je suis Reeve Tuesti, assistant Représentant de Gaïa. Il hésita une infime seconde à présenter Irvine avant de se raviser. Autant qu'il le fasse en prenant lui-même la parole sans quoi il risquait de passer pour un imbécile qui présente son copain à d'autres copains... Pour ce qui est des événements survenus sur Dol, je n'en ai pas été témoin. Je peux en revanche affirmer avoir vu madame Félicya – merci l'écran géant qui avait fait défiler les noms des participants au tournoi – abattre un homme de sang froid, sous l'une des tentes de restauration. Pour ce qui est de madame Elabor, je me souviens l'avoir vu prendre un soldat en otage et le menacer en lui plaçant sa lame sous la gorge. »

Dit comme ça, Reeve avait un peu l'impression de moufeter comme un sale gosse... Il reporta son regard sur Irvine, au cas où un détail qu'il aurait oublié lui reviendrait, à lui. Jusqu'à ce que son attention soit attirée par une requête de Erza. Un représentant de Héra ? Elle n'avait pas tort, d'un autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Jeu 19 Fév - 11:22

Spoiler:
 


Même s'ils étaient dans une cage dorée, Irvine avait plutôt bien dormi. De toute manière, lorsqu'on était élevés pour devenir tireur d'élite, on était plutôt habitués à ce que les gens vous considèrent assez mal, un criminel d'une certaine façon, ce qui l'avait toujours plongé dans une certaine solitude. Mais il s'y était habitué, bien qu'il en souffrait encore sans le dire.

Aussi, il en fallait finalement plus pour l'empêcher de dormir, et un lit confortable et une chambre à la bonne température étaient largement suffisants! Et ce ne fut que le lendemain qu'il reprit un peu conscience de la journée qui allait se dérouler et qu'il se referma un peu pendant le petit déjeuner.

Un homme vint les chercher pour se rendre au tribunal... il avait du mal à comprendre l'intérêt d'un procès, avant de réaliser qu'effectivement, le but n'était pas de savoir si elles étaient coupables, mais évaluer le degré de gravité de leurs actes pour déterminer un juste châtiment. Le jeune homme préférait laisser Reeve parler le premier, même si celui-ci avait l'impression que ça ne les avait pas trop servi jusque là!

Ils entrèrent dans la salle et le tireur fut très vite surpris par la taille du bâtiment. Il n'avait vu que les petites cours de discipline des universités jusqu'à présent, il n'avait même jamais mis les pieds dans le tribunal de Deling City - heureusement soit dit en passant - mais le jeune homme fut surtout surpris de voir le Major ici!

«Général Caraway?» car oui, le Major était légèrement monté en grade depuis la fusion des mondes... même Irvine le savait et puis de toute manière, il suffisait de regarder ses écussons sur ses épaules pour s'en assurer... le jeune homme s'était vite redressé pour faire le salut du SeeD à son attention et celui-ci ne lui rendit qu'un hochement de tête, fidèle à lui-même. Mais que faisait-il ici? Après tout, est-ce qu'Irvine ne pouvait pas justement représenter la juridiction de Dol? Il avait fait passer un message à Squall pour qu'il lui file un coup de main à propos de cette histoire, était-ce là la réponse de son ami? Envoyer le général? Pourquoi pas...

Enfin de toute manière, le procès commençait, on énumérait les chefs d'accusation à l'encontre des deux femmes, bien qu'aux yeux d'Irvine, c'était surtout celle aux cheveux verts qui s'en prenait plein la tronche, mais ça ne semblait pas la troubler plus que ça, au contraire même, elle se cherchait des excuses moisies!

«C'est vraiment pas la diplomatie qui l'étouffe celle la...» qu'il murmura à l'attention de Reeve. Quant à celle aux cheveux rouges, elle semblait plutôt avoir suivi la sorcière sans trop se soucier du bordel qu'elle faisait, mais ça ne la rendait pas moins coupable.

C'était désormais au tour des "témoins", le jeune homme sortit son téléphone pour avoir droit au rapport complet sur l'affaire de Deling City et de la prison pendant que Reeve parlait de l'incident - ou plutôt du meurtre - de la veille.

«Et même si cet homme aurait pu mentionner une bombe, je doute qu'il méritait un tel châtiment alors qu'il y avait tous vos hommes autour à les cerner...» préférait-il préciser. Car bon, sur Dol, on ne tue pas les terroristes ainsi, on les met en prison justement, et même si cette folle se juge innocente, il est évident qu'elle y aurait bien sa place si elle sème les cadavres derrière elle comme ça!

«Pour ce qui est de l'incident de Deling City, je présume que le Général pourra témoigner? Mais de ce que je sais, tous les SeeD ont reçu l'ordre d'appréhender ces deux femmes si jamais elles venaient à se retrouver sur leur chemin. On m'a transmis les mêmes informations que celles dont vous disposez, à savoir évasion à la prison du désert et attentat dans un entrepôt à Deling City... mais je n'étais pas sur place à ce moment là.» il était à Trabia, donc un peu à l'opposé en quelque sorte.

Le jeune homme se tourna donc vers le général, histoire de voir s'il était ici en tant que témoin lui aussi? Et l'autre homme en costume, qu'est-ce qu'il faisait là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Ven 20 Fév - 14:44

Graam ne s'était peut-être pas présenté, mais il y avait écrit son nom sur une affichette sur l'estrade. Sauf bien que que c'était écrit en alphabet de Spira. Enfin, ce n'était pas vraiment la question, c'était surtout à ceux qui étaient jugés ou aux témoins de se présenter.

Major CarawayD'ailleurs, la parole était aux témoins en premier lieu. Le major Caraway, enfin Général, mais pour de nombreuses personnes il restait et resterait 'le Major', simplement. Il était non seulement là pour représenter Deling City, mais aussi pour soutenir le témoignage d'Irvine Kinneas. Il n'était pas toujours très d'accord avec ses manières, mais il était un bon militaire et ça, c'était assez pour qu'il puisse prétendre à son soutient. « Je tiens d'abord à dire que je me porte garant des déclaration de cet homme. » Précisa-t-il en regardant Irvine. Puis il commença sa version: « Madame Felicya ici présente, est soupçonnée d'avoir assassiné plusieurs personnes lors d'une précédente évasion d'un centre de soin psychiatrique. Nous la recherchions déjà pour l'interroger sur ces faits lorsque nous avons pu l'appréhender à Horizon. Malheureusement, elle n'a pas eu le temps d'être entendue et jugée avant son évasion de prison, malgré toutes les précautions dont nous faisions preuve. Les deux accusées ont provoqué un réel mouvement de panique à Deling City en plus de voler un vaisseau et détruisant une partie de l'aérodrome, ce simple fait est passible de prison dans mon pays. Madame Elabor, quand à elle a été emprisonnée pour un délit mineur de délinquance, mais elle s'est évadée et a participé aux dégâts et vols à l'aérodrome de Deling City. Voilà ce que je sais. » Autant dire que le casier de la belle aux cheveux verts était déjà bien fourni pour son jeune âge.

Le général se rassit et jeta un regard à Irvine. Graam demanda au représentant de Gaïa (assistant) et à son garde du corps de présenter leur version des faits. L'homme à la barbe prit la parole le premier. Il confirma avoir bien vu la prévenue sur les faits. Et ajouta que la seconde était l'auteur d'une prise d'otage. Le regard de Graam se fit plus grave encore, si cela était possible. Mais il leva rapidement le menton en reprenant la même expression figée qu'il avait eu avant.

C'était à présent au tour des dames de parler. Kerta qui avait été d'un calme exemplaire jusque-là commença par une petite provocation, que peu de monde avait compris il semblerait. « Tenez-vous en aux faits. » interpela Graam. Puis la jeune femme raconta sa version des faits. Et à l'entendre... tout cela n'était qu'une vulgaire méprise. On pouvait sans doute ajouter à son compte refus d'obtempérer, et insultes à un représentant de l'ordre.

Comme s'il n'avait pas déjà une expression rebutante, le major fronça les sourcils. Radin, lui? Ce ne serait pas plutôt à elle de payer 20000Gils? Elle allait donner de mauvaises idées à la cour. Puis aussi étrange que cela puisse paraître, elle continua sur les faits de Deling City. Il fallait dire qu'elle était très bavarde. Mais elle continua ses inepties, pas trouvé de vaisseau, des histoires de panneaux... cherchait-elle a embrouiller les personnes présentes? Mais le plus gros n'était pas encore arrivé. Une bombe allait être posée au tournoi? Graam regarda Irvine et Reeve. « Messieurs, vous étiez présents, pouvez-vous m'en dire plus sur cette supposée bombe? »

Enfin, il avait eu une information essentielle précédemment; l'accusée était une échappée d'asile. Non mais pourquoi lui avait-on collé une affaire pareille sur les bras? Il venait de comprendre pourquoi Yevon n'était pas vraiment pour le fait d'avoir des liens avec ces deux mondes, Dol et Gaïa. Enfin, mis à part la Néo-ShinRa bien sur; mais à cette union, il n'avait pas vraiment adhéré non plus. Le Turk se redressa un peu et croisa ses mains sous son menton pour écouter plus attentivement. Cette histoire de bombe lui paressait être le délire d'une folle, mais il tapa vite un message qu'il envoya surement à sa hiérarchie. Si cette histoire de bombe prenait de l'ampleur, ça serait surement lui le mieux placé pour en parler. Et il faudrait se tenir prêt à toutes éventualités.

La jeune femme aux cheveux rouges, qui semblait déjà plus équilibrée, parla à son tour. Elle avouait juste la bagarre, l'évasion de la Prison du désert et le vol du vaisseau. Mais elle avoua venir de Héra. « Vous êtes accusée d'avoir pris en otage un homme sur Spira, de nombreux délits sur Dol. Mais aucune plainte n'a été déposée contre vous venant de Héra. Ces hommes sont là en tant que témoins de vos délits et pour s'assurer que ceux qui ont été commis sur nos juridictions de Dol et Spira soient jugés et punis. Ces personnes sont là uniquement comme témoins et jurés. » Bien sur, cet élément était nouveau et quelque peu gênant. Mais ça ne changeait pas grand chose après tout. Mais si elle avait une requête, elle n'avait plus qu'à se manifester.

« Avez-vous quelque chose à ajouter avant que nous nous retirions pour délibérer? » C'était le moment où jamais. Les témoins pourraient alors discuter entre eux et les accusées aussi, même si elles étaient sous bonne garde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerta
Sorcière Psychopathe

Sorcière Psychopathe

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Lun 23 Fév - 21:37

Quelle histoire. Personne ne semblait vraiment la croire, tout le monde l'écoutait en effet mais de là à la croire sur parole ? Pourtant, elle disait vrai, non ? À part pour l'histoire de la bombe mais là, le cow-boy précisa qu'il pouvait être arrêté. Alors pourquoi c'était elles qu'ils menaçaient ses abrutis finis ? Ok, elle le retient le tombeur de ses dames ! Bref, partant de là, Erza précisa surtout avoir suivi Kerta, sans vraiment avoir envie de foutre le bordel. Pareil, qui était quand même amusé par tout ce petit voyage ? La prochaine fois, elle ne l'invitera pas à ses petits jeux, puis c'est tout ! Et puis qui se permet de la nommer par son nom de famille ? Certes, Felicya est le nom reçu par ses parents mais dorénavant, c'est Kerta ! Kerta, point final ! Oui, son prénom était illyanah mais idem, dorénavant, c'est juste Kerta. Enfin, elle a oublié sa famille quand ses derniers ont accepté de la coller dans sa nouvelle prison en l'abandonnant. La peur qu'ils avaient de leur propre fille ou bien ils n’avaient pas le choix ? Elle ne voudrait rien savoir de toute façon.

Voilà que le caramel avait raconté son épopée avant qu'elle ne balance sa version, depuis son évasion de sa première prison jusqu'à hier ? Oui, cela résumait bien la situation, elle ne pouvait pas le nier. Avoir honte ? Des remords ? Pas le moins du monde. Le tatoué lui laissa quand même une dernière fois la parole, bien, vu que sa version light ne semblait pas convaincre autant lâcher la vérité que le caramel avait sûrement cachée.

« La seule chose que j'ai à ajouter, c'est que ce procès est une énorme blague ! » Voilà une chose que les larbins de Yévon ne risquaient pas d'aimer mais laissons-là continuer car elle n'avait rien contre ce type après tout. À part sa connerie de se faire tatoué là où les cheveux pourraient pousser mais ce n'est qu'un détail. « Ce que ce type vous cache est plus important à mes yeux. Qui irait faire tout un procès pour une évasion d'une prison ou deux ? D'un vol de vaisseaux et quelques dégâts ici et là ? » à peu près n'importent qui mais une fois encore, laissons là continuer. « Ce type veut simplement ma mort car je suis une sorcière ! Ces gens nous répugnent et jalousent mes précédentes sœurs pour la simple, unique et bonne raison qu'ils ne peuvent pas obtenir nos pouvoirs ! Ils savent que vu leur passé, on a des raisons de leur en vouloir à toutes ses personnes qui nous ont torturé avant de nous tuer ! On nous traite de monstre mais qui crie ''au bûchez'' avant même de savoir si une sorcière à un penchant bon ou mauvais ? Caramel ! Vous récoltez ce que vous semez, avouez-le! Vous ! » Les Yévonistes donc mais vu ce qu'elle allait dire, elle s'adressait à la mauvaise personne... « Vous irez juger une personne ou un peuple par ses origines, par ses différences ? SI on devrait faire un procès ici, c'est pour lui et pour tous ceux de Dol. Si je suis ainsi, c'est entièrement votre faute à vous et à vos prédécesseur.s Alors, qui faut-il juger? Moi ? Ou celui qui a fait ce que je suis aujourd'hui ? »

Kerta se calma par la suite, observait simplement le major Caramel. Elle n'allait pas rester ici éternellement, elle savait qu'elle allait quitter cet endroit et sur ses deux jambes, bien en vie. Quelqu'un ou quelque chose allait lui faire quitter cet endroit pour une simple et bonne raison, c'est une sorcière. Et tout le monde sur Dol le sait, une sorcière, ça ne meurt pas. Sinon, il n'y aurait déjà plus de sorcière depuis longtemps sur Dol...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Elabor
Furie Furieuse

Furie Furieuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Mar 24 Fév - 9:57

Ce procès semblait être une véritable farce. Sérieusement, on aurait presque dit de l'acharnement sur Kerta, et au final, rien de ce que l'on pouvait dire ne semblait plaider en notre faveur. Faut dire que la sorcière n'y allait pas de main morte avec ses propos, et en écoutant les témoignages de tout le monde, il me semblait évident qu'elle ne s'en sortirait pas. Et de toute évidence, moi non plus.

Je grimaçais alors que l'autre juge là, faisait son petit discours. Je ne savais pas quoi ajouter si ce n'est que j'aurais volontiers détaché sa tête de son cou, juste parce qu'il m'énerve. Mais je n'étais pas vraiment comme Kerta, je pouvais me contrôler en général de ce point de vue. Elle en revanche, semblait furieuse et se mit à accuser ouvertement le militaire présent, l'accusant de lui avoir gâché la vie juste parce qu'elle était une sorcière, et honnêtement, j'approuvais son point de vue sur ce coup là.


«C'est à force de considérer les gens comme des monstres qu'ils en deviennent pour de bon. Si elle n'avait pas été persécutée de la sorte, elle n'en serait pas là!» que j'ajoutais pour la soutenir un peu quand même. Car même si je n'approuvais pas ses méthodes, elle ne méritait pas qu'on s'acharne sur elle comme ça. ok elle a une araignée au plafond, mais merde à la fin, elle reste une femme, un être humain. Ou une sorcière, ça change rien. Je me tournais vers les soit-disant témoins. Le cow-boy semblait s'être renfrogné suite à ces accusations, je supposais qu'il n'était pas très à l'aise avec tout ça. Quant aux autres avec leurs drôles de costumes, ils ne devaient pas trop être concernés puisqu'ils ne venaient ni de Dol, ni de Spira. En revanche, je supposais que le juge s'en moquait éperdument. Dans leur genre de persécution, surtout dans cette église, ils n'étaient pas les derniers vu comment ils traitaient les al-bhed.

Je prenais une profonde inspiration en me redressant fièrement

«Dépêchez vous de balancer votre sentence qu'on en finisse. De toute manière, depuis le début vous saviez comment ça se finirait! Alors faut arrêter de jouer maintenant!» oui, j'ai pris un type en otage, mais je ne lui ai rien fait finalement. Si ce crime est à la hauteur de ceux de Kerta, je vois pas l'intérêt d'attendre plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Mer 25 Fév - 1:20

ReeveParfaitement calme sur son banc, Reeve écoutait chacune des parties avec attention, notant dans un coin de sa tête ce qui pouvait être utile. Il esquissa un sourire à la remarque d'Irvine concernant la diplomatie de Kerta, mais se hâta de le ravaler pour ne pas offenser la cour ou qui que ce soit d'autre. Chacun présentait sa version. Le Général Caraway, Irvine, Reeve. Seul l'homme en costume qui faisait penser à un Turk gardait le silence. Quant à Kerta, son discours suscita un nouveau soupir exaspéré chez l'architecte. Allons bon ! Encore une victime. Comme Sephiroth. Comme Genesis. Bien sûr, ce n'était jamais de leur faute mais celle des autres s'ils commettaient les pires crimes qu'on puisse imaginer... Et même si Reeve était plutôt d'accord avec le fait que persécuter certains individus jusqu'à les pousser à bout n'était en rien pardonnable, il estimait également que se servir de cette excuse pour faire n'importe quoi ne l'était pas davantage.

Il releva en outre un détail qui ne sembla étonner personne, et s'autorisa à prendre la parole pour la seconde fois lorsque Graam l'y invita.

« Je ne suis pas au courant pour cette bombe. En revanche je suis un peu étonné par la décision prise par madame Félicya de tuer un homme qui menaçait d'en placer une. Admit-il en fronçant les sourcils. N'aurait-il pas été plus sage de le garder en vie et de l'interroger ? S'il avait bien prévu de poser une bombe... où est-elle à présent ? Avait-il des complices ? À qui s'adressait-il lorsqu'il a été surpris à en parler ? J'imagine qu'il ne monologuait pas tout seul sur ses projets...? Aussi on peut non seulement s'interroger sur ce qu'il est advenu de cette bombe, mais aussi sur la logique étrange qui a pu pousser madame Félicya à tuer cet homme plutôt que de chercher à en apprendre davantage... Et si ce meurtre avait alarmé ses complices ? Faut-il évacuer le stade ? »

Pour la logique, elle repasserait... À la limite – pensa Reeve avec une pointe d'inquiétude – son crime était pire avec cet argument puisque par sa faute les autorités n'avaient pas la moindre piste...
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Mer 25 Fév - 9:43

Plus les secondes - minutes - s'écoulaient et plus Irvine commençait à se demander comment tout cela allait finir. Les deux filles ne semblaient pas spécialement vouloir démordre de leur innocence, ou du moins du fait qu'elles n'aient pas trop eu le choix d'agir ainsi. Même si Irvine partageait totalement le point de vue de l'architecte bien que celui-ci ne l'ait pas mentionné à voix haute. Peu importe ce qu'on a vécu, rien ne peut pardonner de tuer quelqu'un. D'ailleurs, lui-même aurait pu mal tourner quand on voit le passé qu'il avait eu. Déjà orphelin, il avait trouvé le bonheur dans un petit orphelinat avec de nombreux autres enfants - dont une en particulier - mais là aussi on le privait de cette petite source de bien être en l'enlevant à eux pour l'envoyer tout seul dans une université différente de la leur où on lui avait appris à devenir tireur d'élite, l'un des métiers où la solitude est au quotidien.

Et alors que son ancienne gouvernante semait le mal autour d'elle, il avait été incapable de la tuer. Certes, il avait tiré quand même, mais au fond de lui, il savait qu'il n'avait pas visé un point vital et que même si elle n'avait pas arrêté la balle, ça ne l'aurait pas tuée. Enfin peu importe, cela appartenait au passé, mais une chose était sure, même si Kerta était une sorcière et qu'elle avait été persécutée...

«Je peux comprendre que tu en veuilles aux autorités de Dol, mais ce pauvre type dans la tente, même s'il a menacé de poser une bombe, je crois pas qu'il t'ait persécutée!» Reeve quant à lui allait encore plus loin sur cette histoire. Après tout, tout ce qui concernait Dol avait déjà été bien traité et semblait clos. Le problème demeurait désormais dans ses agissements sur Spira puisque le type ici présent allait surtout la juger pour ça. C'était d'ailleurs pour ça qu'elles étaient jugées ici et non à Deling City.

Son portable se mit alors à vibrer. Il avait posté un commentaire sur sa page Hémérabook pour que Squall vienne lui filer un coup de main dans cette histoire, et visiblement il avait envoyé le Général Caraway pour lui venir en aide. Ou pas. Cela n'avait peut être rien à voir, car il venait juste de recevoir un SMS de l'intéressé


* Ultimecia attaque le tournoi. C'est aux informations. Linoa est en danger*

Comme à son habitude, messages courts, nets et précis et le jeune homme serra les dents avant de tendre son portable à Reeve pour qu'il le voit. Il se racla alors la gorge, mais visiblement, il n'était pas le seul au courant car l'homme en costume consulta également son téléphone et deux gardes entraient prudemment dans le tribunal... ramenant son poing devant sa bouche, Irvine essaya de parler discrètement à l'oreille de l'architecte

«Tu crois que si on se casse en vitesse, ils vont mal le prendre?» honnêtement? surement oui! Mais là il s'en fichait! Ce serait bien d'abréger là!!! Surtout que si Kerta apprend qu'Ultimecia est dans le coin, elle va jubiler et pêter encore plus un câble tiens! Comme si elle n'était pas assez fêlée comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ


avatar
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Mer 25 Fév - 11:03

Graam avait demandé de plus amples informations sur la supposée bombe posée au tournoi. D'après les dires de l'accusée des plus lourdes charges, c'était le mobile de son meurtre. C'était une nouvelle preuve de sa folie, mais si une bombe avait été posée, monseigneur Asran et des milliers de personnes étaient en danger immédiat. Reeve Tuesti avait pris la parole pour dire des choses tout à fait logiques. Il ne put qu'acquiescer et jeter à nouveau un oeil à l'homme qui était à sa droite. Qui tapa à nouveau quelque chose sur sa machine, ce qui renfrogna Graam sans pour autant qu'il le fasse plus remarquer. Ces maudites machines étrangères, utilisées dans son Saint Tribunal... voilà qui était loin de lui plaire.

« Des mesures ont été prise pour retrouver cette bombe si elle existe réellement. Soyez-en assuré. » Malheureusement, cela se ferait peut-être au dépends de la garde sur d'autres fronts. L'attaque imminente d'Ultimecia allait peut-être le prouver. D'ailleurs... est-ce que cette sorcière... cette Kerta... n'avait pas simplement fait une diversion pour permettre à son modèle ultime d'agir? Dans le tribunal, personne ne se doutait alors qu'une chose terrible était sur le point de gâcher la fête.

Graam continua selon ses principes, il donna une dernière fois la parole aux accusées. Il avait déjà une idée de ce qu'il allait décider, avec tout ce qu'il avait entendu. Mais tous les éléments devaient être en ordre avant de donner la sentence. Ce procès était devenu une vraie mascarade, si on en croyait cette prétendue sorcière, c'était les témoins et le peuple de Dol qui étaient responsables de ses actes. Graam laissa Kerta terminer; aussi irritant que cela pouvait-être. Il observa tout de même les autres témoins, surtout le Major Caraway, qui était directement visé par ses ridicules accusations. Il en avait déjà vu en effet, des têtes dures et des fous, mais celle là les surpassait sans aucun doute. Ces prétendues circonstances atténuantes n'en étaient pas. Elle avait utilisé sa salive pour rien. Mais on pouvait au moins lui laisser ce loisir avant ce qui allait sans doute lui arriver.

Le Major gardait son calme, comme à son habitude. Mais, caché par le croisement de ses bras, il serrait les poings et les dents. Était-elle sérieuse? Cette fille avait un toupet rare et lui n'avait rien à ajouter à ces élucubrations ridicules. Il jeta un œil sur Irvine, il était là non seulement pour appuyer ses paroles, mais aussi pour dire ce qu'il savait des précédents agissements du duo; il ne fallait pas que ces deux individus s'en sortent impunément. Graam tourna légèrement la tête pour écouter ce que Erza avait à ajouter. Eh bien au moins, on voyait pourquoi elle avait suivi cette sorcière. Puis une fois que tout le monde avait terminé ce qu'il avait à dire, l'homme au crâne tatoué se leva et fit un signe aux gardes d'avoir l'œil sur les prisonnières. « Nous allons nous retirer pour délibérer. »

Graam sortit par une porte derrière son bureau, suivi de l'homme en costume. Lorsqu'il revinrent, ce qui fut rapide. Il demanda à tout le monde de se lever. Il récapitula les accusations des deux demoiselles et continua d'une voix claire:

« Le Saint Tribunal de Bevelle a jugé Kerta Felicya - de Dol - coupable de tous les faits précités. Mais de nouveaux évènements qui ont lieu au tournoi forcent la cour à réviser son dossier. Elle est condamnée aux travaux forcés jusqu'à un prochain procès et sera emprisonnée ici à Bevelle. Erza Elabor - de Héra - est jugée complice et condamnée aux travaux forcés jusqu'à révision de sa peine en fonction des nouveaux éléments. Je déclare cette séance close. Vous pouvez ramener les prisonnières à leur cellule. Les témoins sont libre de faire ce que bon leur semble. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerta
Sorcière Psychopathe

Sorcière Psychopathe

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Sam 28 Fév - 22:03

Pour certains, la prestation de Kerta était pitoyable, elle tentait de se raccrocher aux branches pour ralentir sa chute mais cela semblait inévitable. Mais elle faisait avec ce qu’elle pouvait après tout. Qu'on la laisse seule avec le Major, on va voir qui va ressortir gagnant de tout ça ! Surtout que sans le savoir, certaines personnes se posaient des questions avec son petit discours et le fait qu'elle clame haut et fort être une sorcière avec ce qui se déroulait en ce moment au tournoi. Il est vrai que si elle savait qui se trouvait en ce moment sur place, elle en mourrait de rire en observant ses faces d'abrutis. Ils repenseront à deux fois avant de la juger. Avait-elle vraiment appelé Ultimécia ? Était-elle un pion pour les distraire pour qu'elle puisse se déchaîner quand eux étaient impuissants ? Ou elle jouait le rôle de l'aimant et la sorcière temporelle allait venir ici pour libérer Kerta et tous les détruire ? Ha si elle savait... elle ne pourrait s'empêcher de rire encore et encore comme une démente, ce qui ne ferait rien pour arranger son cas.

Du coup, la voilà entre deux marches, ne sachant pas s'ils devaient la juger vraiment coupable ou non ? Car vu toutes les fameuses preuves, c'est bizarre qu'elle ne soit pas déjà morte ou punit avec la prison à vie ? Là, c'était un jugement à revoir. Erza avait tenté de l'aider tout à l'heure mais sa peine semblait un peu plus légère quand même. Alors que les gardes se rapprochaient déjà pour vouloir les amener dans leur cellule, elle ne perdait rien de son bagou en continuant de provoquer ses derniers.

« C'est ça, continuez de nous enfermer ici, vous ne ferez que la faire venir à moi. Ma colère et ma haine à votre égard ne feront que lui faciliter la tâche et quand elle débarquera, il sera trop tard ! Moi je marcherais sur vos cadavres comme on marche dans un champ de fleurs et vous aurez l'éternité pour comprendre votre erreur. On ne juge pas une sorcière, c'est elle qui vous juge ! Sachez juste ça, peuple de Spira ! »

Elle ne savait pas grand-chose de ces derniers mais ils semblaient ne pas avoir de sorcière ici ou alors pas dans le même sens que sur Dol. Avaient-elles un rôle plus mineur ici, comme simple fait d'être une femme et lancer des sorts comme tout le monde. Comprendront-ils enfin leur erreur un jour ? Sans le savoir, la sorcière avait soulevé quelque chose de vrai, Ultimécia était bien sur la partie Spira d'Héméra mais pour venir sauver Kerta ? Peu de chances en réalité mais sont-ils sensé savoir une telle chose ? Kerta n'était pas une sorcière, juste une adoratrice des sorcières de Dol, au point où sa passion a été une véritable peur pour les autres, un événement déclencheur de sa folie ? Nul ne le sait vraiment...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Elabor
Furie Furieuse

Furie Furieuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Dim 1 Mar - 19:03

Et gnagnagna et gnagnagna! Au bout d'un moment, ça commençait à me gaver toute cette histoire. Ok d'accord, on a fait des conneries - surtout Kerta en fait - mais merde, arrêtez de tourner autour du pot et dites nous une bonne fois pour toute ce que vous comptez nous faire! Je croisais les bras en tapant du pied d'un air impatient avant de jeter un coup d'œil aux personnes environnantes... visiblement, il se passait quelque chose car le cow-boy montrait l'un de ces petits boîtiers bizarres que j'ai déjà vu sur Gaïa - même si je ne sais pas à quoi ça sert - à l'homme à la barbichette, et vu sa tronche, ce qu'il lisait ne lui plaisait pas trop. Et visiblement, d'autres personnes semblaient concernées par cette mauvaise nouvelle, mais je ne disais rien pour le moment, jusqu'à ce que le juge se pointe et balance sa sentence!

Si Kerta semblait s'en moquer en jugeant que de toute manière, quelqu'un allait venir nous sauver - sérieux elle commence à me gonfler avec ses délires! Qui doit venir nom d'une pipe en bois! - je tapais des poings sur la table en me levant pour crier mon indignation

«Comment ça des travaux forcés? Sérieux! Vous croyez peut être que je vais faire le ménage dans vos locaux pourris?» il y eut un nouveau bip qui signalait encore des messages sur les téléphones des autres là et je me tournais donc vers le cow-boy d'un air agacé «et dis! Tu peux faire cesser ce bruit bordel? C'est chiant à la fin! Et qu'est-ce qu'il se passe au tournoi d'abord? On y a participé, on devrait être au courant non?»

Si Kerta savait, elle serait surement dégoûtée de ne pas être là bas à l'heure actuelle! Si elle n'avait pas fait du zèle aussi, on n'en serait pas là! Mais pour l'heure, je n'avais pas du tout envie d'accepter cette sentence! Qu'ils ne comptent pas sur moi pour faire leurs travaux forcés là! Je vais me tirer vite fait avant qu'ils n'aient eu le temps de dire ouf! Non mais oh!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Jeu 5 Mar - 18:56

ReeveLes bras croisés alors que ce procès n'en finissait plus, Reeve pencha distraitement la tête vers le téléphone de son garde du corps. Et s'il pensa d'abord qu'Irvine était partit s'enquérir des résultats de la finale, il n'en était rien. Le message qui s'affichait à l'écran le fit presque sursauter, et il s'en fallu de peu qu'il ne se lève pour retourner au stade au pas de course ! Malheureusement ils étaient coincés ici, à écouter les élucubrations d'une timbrée et les justifications de son amie qui n'avait pas l'air tout à fait d'accord pour prendre à sa place. La remarque du tireur d'élite lui fit grincer des dents.

« N'y pense même pas, il prennent TOUT mal. »

Les poings serrés sur ses bras, il se mit à réciter tout un florilège de prières à l'attention de... comment il s'appelait déjà ? Yevon ? Peu importait qu'il soit athée, du moment qu'on les relâchait enfin. Il ne sut pas vraiment si leur divinité l'avait entendu, mais il remarqua que les témoins comme les gardes commençaient à s'agiter. Irvine ne devait pas être le seul à avoir reçu un message. À vrai dire il n'y avait que Reeve à n'avoir été averti de rien du tout... ce qui le vexa proprement. Les délibérations terminées, l'architecte se leva de son banc aussitôt qu'on le lui proposa. Ça, il ne fallait pas le lui dire deux fois ! Et sans prêter la moindre attention aux deux accusées qui se scandalisaient de leur peine, il sortit de la salle en dissimulant bien mal sa précipitation.

« Bon sang ! Pourquoi est-ce qu'il a fallu qu'on se retrouve embarqués là-dedans ?! Tu as d'autres infos ? » Demanda-t-il en harponnant plusieurs moines afin qu'ils leur indiquent la sortie.

Il remarqua un attroupement au bout d'une allée et s'y dirigea aussitôt, entraînant Irvine derrière lui en lui tapotant l'épaule. Qu'on n'aille pas dire qu'ils se tenaient par la main non plus. D'abord méfiants, les moines lui indiquèrent à contre cœur qu'ils se préparaient à retourner au tournoi. Reeve en profita pour se faire inviter à bord de leur moyen de transport, se souvenant que la route avait été longue jusqu'ici, et qu'ils ne seraient pas arrivés avant qu'un cratère remplace le stade s'ils devaient s'y rendre à pieds ! C'est à ce moment là que son portable vibra dans sa poche, le faisant sursauter pour de bon. Récupérant l'objet avec contrariété, il fronça doublement les sourcils de ne pas reconnaître le numéro de l'appelant. Une conquête ? Ce n'était vraiment pas le moment !

« Oui ? Reeve Tuesti.
_ Reeve? C'est Nanaki !
Se présenta la voix que l'architecte reconnu aussitôt.
_ Nanaki ! Ça fait des mois que j'essaie de te joindre ! Je suis coincé à Bevelle à cause d'un procès, où est-ce que tu es ?
_ Désolé... j'ai un nouveau téléphone adapté pour moi maintenant et j'ai pas pu le donner à tout le monde. Je suis à Junon et j'embarque pour la Plaine Félicité ! Tu as vu les informations ?
_ J'ai lu un sms de Squall à Irvine, je t'expliquerai.
Ajouta-t-il, conscient que Nanaki ne devait pas savoir qui était Irvine. Il y a une Calamité au tournoi, celle de Dol ?
_ Oui et elle s'en prend à Linoa Heartilly, la compagne de Squall ! C'est la panique là bas ! Heureusement que tu es juste à côté, j'arrive aussi vite que possible !
_On fait au plus vite pour rejoindre les lieux.
Il hésita une fraction de seconde. Vois si Cait Sith n'est pas sur place, il pourra t'aider. Une autre manière de dire qu'il s'y trouvait bel et bien, même s'il n'était pas sensé le savoir aux yeux de son garde du corps.
_Ah super ! Il me semblait bien l'avoir aperçu à la télévision... dis lui que j'arrive dans ce cas ! À toute à l'heure !
_C'est comme si c'était fait !
Sourit Reeve que l'absurdité de cette dernière recommandation amusait. À tout de suite !»

Lorsqu'il raccrocha il se mordit la lèvre sous le coup de la culpabilité. Définitivement, le jour où il mettrait Irvine au courant... ce dernier l'étriperait avec les dents...! En attendant il jeta un œil au paysage qui défilait à vive allure, angoissé qu'ils ne puissent pas aller plus vite encore.

« Pourvu qu'elle ne fasse pas trop de dégâts... »

Il ferma les yeux un instant. Les dégâts matériels ne l'inquiétaient pas trop. Les blessés en revanche, un peu plus. Et comme Cait Sith venait d'essuyer un séisme particulièrement violent au même instant, il eut envie de hurler. Lui d'habitude si calme, obligé d'assister au désastre de loin. Quelle plaie !
Revenir en haut Aller en bas
Irvine Kinneas
Tireur d'élite

Tireur d'élite

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 30
HP : 6250/6250
MP : 185/185
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Ven 6 Mar - 9:59

Sur la fin, ce procès n'intéressait définitivement plus Irvine qui n'écoutait même plus les remarques et autres protestations des deux femmes. Il se contentait d'envoyer des sms à vive allure, pas avec Squall car celui-ci était désormais trop occupé pour lui répondre, mais avec une de ses assistantes qui devait avoir désormais le nez collé au poste de télévision.

Puis lorsqu'ils purent sortir, ils se dépêchèrent d'essayer de trouver un moyen de rejoindre le tournoi au plus vite, malheureusement ce ne serait surement pas aussi évident, car l'urgence semblait être de rigueur partout à Bevelle à présent que l'alerte avait été donnée.

«Apparemment, presque tous les participants du tournoi se sont précipités pour aider Linoa... mais Ultimecia est balèze et elle a apparemment déjà réussi à faire de gros dégâts avec un séisme. Mais le stade tient le coup» le jeune homme ne regardait même pas où il marchait, il continuait de pianoter frénétiquement sur son clavier pour obtenir davantage d'informations, surtout sur Linoa pour s'assurer qu'elle allait bien.

Le téléphone de Reeve sonna, le tireur n'en fut pas surpris, tout comme lui, on devait surement lui demander d'intervenir quand même, et le jeune homme intercepta seulement le nom de Nanaki qui était le représentant de Gaïa, donc plutôt logique en soit. Visiblement, il allait venir au tournoi même si le jeune homme était presque sur que ce serait trop tard d'ici là, mais Reeve lui suggéra quand même de chercher Cait Sith en priorité, s'il était encore là bas.


«Tu devrais envoyer un message à Cait Sith pour le prévenir que Nanaki arrive, même si d'après mes infos, il est en train de se battre là...»
oui bon il ne pouvait pas savoir qu'il n'en avait pas besoin hein? En tout cas, ils se retrouvèrent embarqués dans un aéronef, mais avec tous ceux qui avaient été affrétés pour envoyer des renforts au tournoi, ils avaient perdu du temps, et au moment où ils étaient en vol, Irvine reçut la dernière info

«Elle est partie... Ultimecia est partie. Apparemment elle a utilisé son maëlstrom, c'était une de ses attaques les plus puissantes lorsqu'on l'a combattue par le passé et... elle a attaqué Linoa et Éléonore Thompson avec une sorte de rayon noir avant de disparaître, mais elles vont bien.» il arrêta de consulter ses sms pour aller sur internet sur sa page Hémérabook, il essayait de voir si quelqu'un avait publié une vidéo ou autre, mais rien pour le moment, puis il chercha des vidéos en ligne pour essayer de voir par lui même ce que la sorcière aurait pu faire, mais rien non plus! Raaaah!

«J'envoie quand même un sms à Linoa, j'espère qu'elle va vraiment bien» son cœur battait vite dans sa poitrine, il avait manqué la bataille à cause d'un procès stupide. S'il arrivait quelque chose à la jeune femme alors qu'il n'était pas loin, Squall ne le lui pardonnerait peut être pas! D'ailleurs, où était parti le Général Caraway avec tout ça? Il allait au tournoi lui aussi?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerta
Sorcière Psychopathe

Sorcière Psychopathe

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Dim 8 Mar - 20:36

Mais pourquoi personne ne l'écoutait ! Ses paroles en feraient trembler plus d'un sur Dol pourtant ! La colère d'une sorcière est une chose abominable pour eux, cela forcerait les gens à se cacher dans leur toilette en espérant ne pas devenir la cible d'une sorcière mais eux... C'est à peine s'ils l'écoutait. Même Erza avait demandé un truc et pourtant, le cowboy l'avait ignoré, commençant à tourner les talons pour rejoindre son ami pour aller dieu sait où. Les gardes commençaient donc à embarquer les deux « terroristes » pour les mener à leur cellule, le procès semblait terminé pour le moment. Allez, il était temps ! Allez ! Que ce soit Ultimécia, Adel, Edéa, un de leurs pantins, il était temps de faire une entrée fracassantes et venir les libérer ! Allez quoi ! Pourquoi il ne se passait rien ?! Kerta continua de tendre l'oreille, attendant enfin l'arrivée en fanfare des renforts mais... mais... MAIS BON SANG !!! Ils foutent quoi! Y a pourtant pas d'embouteillage sur ce monde !

Si le destin ne veut pas les aider, il va falloir forcer le destin alors. Kerta se laissait faire, mener bien gentiment vers les cellules. Elle donnait sûrement l'air d'avoir abandonné tout espoir. Mais non, pas le moins du monde. Même si le chemin jusqu'aux cellules fut bien calme avec la mine déconfit de Kerta, la chanson allait vite changer. À peine les menottes étaient retiré à ses poignets qu'elle se retourna en bousculant un ou deux gardes avant d'en faire vers ceux avec Erza qui venait à peine d'être libéré.

« C'est maintenant ou jamais ! Magne toi ! »

Pas de sorcière pour leur ouvrir le chemin, alors à elles d'ouvrir le chemin pour rejoindre la liberté, les sorcières où encore autre chose ? Il ne fallut pas grand-chose pour que les gardes leur court déjà derrière en hurlant de s'arrêter, de ne pas aggraver leur cas. Haa, combien de fois elle a déjà entendu ce genre de choses ?

« Va falloir trouver un de ces moines ou un de ces soldats pour savoir où sont nos armes après, on se barre de cet endroit ! »

Ras-le-bol des moines, des églises, des religions, des procès, des coupables et des objections ! Elles avaient eu leurs doses, elles savent comment se déroule un procès, c'était bien sympa mais elles ont de la route à faire alors elles prendront un dessert une autre fois hein. Ce n'est pas tout mais y a école demain. Courant en suivant les couloirs, elle ne savait pas vraiment où elle allait. Entre ses sceaux au sol, tout ça, ce n'est pas facile de s'y repérer mais on ne sait jamais si elles ont de la chance.

« Bon sang ! Y a pas un rat dans le coin et ses cons nous collent au cul ! Dégagés sales cabots, allez aboyer ailleurs ! »

Elle continua sa course, bondissant dans le premier sceaux qu'elles croisaient en faisant signe avant à Erza de la suivre dedans. Elles déboulèrent dans un nouveau couloir mais pas le temps de souffler, ils vont sûrement continuer leur course, ce serait étonnant qu'ils stoppent leur course au moindre sceau ? Peu de chances que cela arrive. Les deux prisonnières continuèrent leur course et la chance semblait leur donner une lueur d'espoir car Kerta tomba sur un moine qui semblait surpris de les voir.

« Toi le moine, où sont rangées nos armes et je te promets que je te tue pas ! »

Au moins elle était franche... n'est-ce pas ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Elabor
Furie Furieuse

Furie Furieuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Lun 9 Mar - 10:08

Ce procès n'était qu'une vaste mascarade. J'avais du mal à croire qu'on pensait vraiment que j'allais m'amuser à faire le ménage ou autres corvées dans ce patelin! Moi? J'ai franchement la tronche de l'emploi? Je bouillonnais de rage, et tout comme Kerta, je serrais les dents et les poings en jurant que ça n'allait surement pas se passer comme ça! Je me fichais pas mal de ce qu'ils pensaient, plutôt crever que de leur obéir à ceux-là!

Alors qu'ils nous ramenaient dans nos cellules, je percevais de l'agitation à plusieurs endroits, plissant les yeux, j'essayais de mémoriser notre itinéraire autant que je le pouvais, jusqu'à ce qu'on arrive au niveau de nos cages, et là, tout s'accéléra. Kerta se dégagea la première et m'aida à me débarrasser du mien! Je ne comptais pas me faire prier lorsqu'il s'agissait de dégager de là! je la suivais rapidement en courant, donnant un coup de coude dans le nez du premier moine qui passait pour prendre son arme... je ne savais pas me servir des armes à feu, mais je les avais vu faire au tournoi, fallait presser ce petit bout de métal là! Aussi, lorsqu'un autre moine s'avança, je visais et je tirais dans le ventre, une boule de feu bizarre s'échappa de mon arme et il se plia en deux, j'affichais un sourire sadique, ok là je comprenais mieux, on fonce!

Kerta finissait par harponner un autre garde pour lui demander où étaient nos armes, et je le mettais donc en joue avec un air mauvais

«Je te préviens, je sais très bien m'en servir... alors parle sinon je t'explose la tête!» je ne pouvais pas voir ses yeux à cause de son casque, mais il hocha frénétiquement de la tête avant que Kerta ne l'aide à se relever et qu'il nous guide jusqu'à la salle avec les armes. Je récupérais mon épée et elle sa rapière avant que je n'assomme le garde avec la crosse de l'arme

«Viens... c'est la panique, ils arrêtent pas de préparer des aéronefs, je les ai vus quand on est passées toute à l'heure! C'est notre chance! Même si on va encore avoir un vol à notre actif!» je me tournais alors vers le garde que je venais d'assommer et je souris «attends, on va refaire le coup de l'autre prison.»

Je déshabillais rapidement le garde pour enfiler ses vêtements, enroulant mes cheveux sous le casque avant de dissimuler mon épée dans un drap puis je le mettais dans mon dos. Je prenais ensuite une corde et je m'approchais de Kerta
«Donne tes poignets, je vais légèrement t'attacher» je lui ligotais les mains, puis je la poussais doucement dans le dos afin de l'entraîner là où j'avais vu le grabuge et surement ce qui devait être l'aérodrome! Une fois sur place, je m'adressais au premier moine à ma portée

«Cette femme a été jugée et condamnée. Elle doit être rapatriée sur Dol. Ordre de Maître Graam» heureusement que j'avais retenu son nom à cette tête de plouc. Le moine regarda son registre et parut un peu dépité
«Tous les aéronefs sont réquisitionnés pour aller au tournoi, une femme a interrompu la finale et a attaqué tout le monde. Elle vient de partir mais... au pire, vous prenez l'un des aéronefs pour aller au tournoi le temps qu'ils déposent les renforts et ensuite vous poursuivez la route jusqu'à Dol?»
«D'accord, on va faire ça.»
- «Hangar 3, par là, y'en a un qui va décoller.»
je hochais de la tête et je faisais rapidement grimper Kerta dans un petit aéronef. Pour le moment, on était une dizaine à bord et j'espérais qu'elle se calmerait. Une fois qu'on aurait débarqué tout le monde, on se retrouverait seules avec le pilote et on pourrait le détourner pour aller où on veut! Mais une chose est sure, on risquait pas de rester sur Spira!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Mar 10 Mar - 10:23

========================
Gains: +150 gils [Reeve et Irvine]
========================

Reeve et Irvine vont vers les gradins du tournoi



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Kerta
Sorcière Psychopathe

Sorcière Psychopathe

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Mer 11 Mar - 21:53

C'était l'occasion ou jamais ! Kerta ne voulait certainement pas vieillir ici à servir de dame pipi dans un coin de ce temple. Dès que ses mains étaient libres, elle se dégageait de ses geôliers pour venir en bousculer un ou deux vers Erza pour filer loin d'ici ! Même si la guerrière avait eu l'intelligence de prendre une arme pour se protéger un minimum, la sorcière de Dol ne cherchait pas à se compliquer la vie, ses petits poings feront l'affaire. Même si le premier gars de passage avait su leur donner l'indication pour leur arme, un bon coup de crosse en pleine tête aidait toujours à égaler un bon pourboire. Vaut mieux ça que la vie en moins, non ? Qu'il était plaisant de récupérer son arme ! Erza avait sa grande lame, elle, elle avait son Aiguille ! Oh ils sont nombreux ceux à croire que c'est une arme ridicule mais c'est parler trop vite évidemment.

C'était bien beau tout cela mais malheureusement ce n'était pas simplement ça qui allait les tirer de ce mauvais pas. Elles pouvaient se défendre désormais mais attention, méfiance, ils avaient une belle petite armée dans cette église. La guerrière proposa de recommencer le scénario de leur ancienne prison en modifiant un peu cela. Cette fois, juste Erza qui joue les gardes ? Bah, si elle peut éviter de sentir la sueur et la transpiration de ce garde, elle n'est pas contre. Même si l'idée d'avoir les mains liées ne lui plaisait pas, il fallait bien rendre tout ça crédible. Bon, soit, elle voulait quitter cet endroit.

« Ne vas pas t'imprégner trop du personnage sinon ça va mal aller... »

Passe encore pour les mains liées mais si elle lui parle mal pour jouer les durs, elle va lui faire payer dès que possible. Elle jouait donc son rôle de captive même si elle n'aimait pas trop ça... elle avait l'impression que cette fois, ça allait foirer. Après tout dans l'ancienne prison, elles n'ont jamais vraiment été en contact avec les autres gardes et ici, elles seront bien obligées. Kerta ne disait rien face au garde, elle écoutait en se demandant qui avait assez d'ovaires – bah oui, c'est d'une femme qu'on parle, pas d'un homme alors elle ne peut pas mentionner les cou... - car si on retire Erza et Kerta du lot, personne ne semblait assez folle pour foutre le bordel. Que ce soit cette sorcière toute gentille ou les autres, personne ne pouvait faire ça, mais alors qui ? Si elle savait, elle en sauterait de joie... mais ruinerait leur couverture aussi.

Entrant dans le petit aéronef, elle se demandait ce qu'elles devaient faire ? Jouer encore le jeu ou bien dès que le vol aura pris, elles feront en sorte d'être escorté là où bon leur semble ? Vu que sa partenaire gardait son sérieux, elle en fit tout autant en prenant place sur un des sièges de libre, attachant sa centure. Quoi, même si elle était censé être prisonnière, elle devait bien arriver en un seul morceau ?! Kerta avait quelque peu somnolé durant ce voyage, faut dire que ce qui se passait depuis leur arrestation était assommant, elle manquait d'action. Tout semblait se vider à son réveil, les voilà de retour au tournoi et en observant Erza, d'un regard, elles s'étaient mises d'accord. Elle détacha ses liens à l'aide de ses dents, retirant Aiguille de sa ceinture pour la passer entre le dossier et l'appuie-tête du pilote, place à l'action ! Voilà qui va la réveiller !

« Très bien ! Tu es l'heureux vainqueur du grand concours ''Gémini croquette'', un séjour incroyable au Flowstone paradise !!! Tu veux y aller ? Bah faut gagné le jeu et le but est très simple, va falloir nous dégager d'ici ! En plus en lot de consolation, tu peux avoir la vie sauve ! C'est pas incroyable ça ! »

Une part de folie, un zeste de lucidité et voilà la menace que Kerta avec son Aiguille qui lui taquinait la nuque. Alors, va-t-il jouer ? Eh bien oui, le voilà en train de faire voler la machine ! Très bien. Reste à savoir où allez ? Fuir cet endroit au plus vite ? Pour retourner sur Dol ? Héra ou même Gaïa, se pencher sur le mystère des orbes de vent peut-être ?

« Erza, dit à notre chez Corben Dallas où ils doit emmener son taxi où je lui fais sauter les derniers points sur son permis avec mon moultipasse. »

Bah, c'était Kerta quoi !

Kerta et Erza vont vers Dali
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   Jeu 12 Mar - 22:00

====================
Gains: +250 gils [Kerta], +200 gils [Erza]
====================

Erza et Kerta vont vers Héra - Dali



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Le procès.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le procès.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De l'utilité de procès et droits des persos
» Procès - Vice de procédure
» Pourquoi Phoenix gagne-t-il (presque) tous ses procès ?
» Procès ayant opposé Biloute au Comté de Flandres [Coupable]
» Règlement des Procès (A LIRE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Nord :: Bevelle-