Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 Rester calme à Bevelle... pas facile!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Sam 7 Fév - 22:54


Cixi et Cid viennent de la Plaine Félicité

Voilà un réveil pas trop mouvementé, assez calme dans l'ensemble, pas besoin de râler sur qui que ce soit pour le moment, la nuit a été calme et même si ses ronflements ont dû en gêner plus d'un, il s'en foutait ! Cixi a réussi à s'endormir alors si elle, allongé à ses côtés peut dormir, les autres aussi ! Même si elle le comparait à un pot d'échappement... bah il se vexait pas pour si peu, d'autant plus qu'au moins, c'était un truc mécanique, donc bon, elle savait trouver les bons arguments. En revanche, demander à Cid comment se fringuer pour faire face à ce type ? Euh, là, il ne saurait pas quoi dire ? Euh, des tenues convenables pour fille, Tifa ? Non, la majorité du temps où il l'avait vue, le tee-shirt qui laisse apercevoir le nombril et la minijupe, pour un religieux, non ! Yuffie ? Bah, elle avait un short elle mais c'est limite si elle ne le perdait pas toujours alors pareil ! Shera ? Bof, elle était habillée normalement avec une blouse blanche sur les épaules la majorité du temps. Et cette fille des Turks... Elena ? Trop stricte. Un juste milieu pourtant... mais lequel ?

« Euuuhhh... »

Finalement elle trouva un bon compromis en voulant acheter quelque chose en arrivant à Bevelle, bonne idée ! De son côté, Cid ne va rien faire d'autre, enfiler sa veste sur le dos plutôt que la garder nouée à sa taille peut-être mais sinon, il s'en fiche de ses idées ! Lui, il l'a toujours dit, il accepte les religions des autres tant qu'on ne vient pas le faire chier avec. Comme ses connards de témoins de Jenova ! Ses couillons adorateurs de cette dingo, pourquoi venir le faire chier autant ?!

« Oh mais ils vont nous le rende car si la manière douce ne fonctionne pas, crois-moi que ça barder ! »

Cid voulait bien se montrer patient avec eux pour récupérer son avion mais sa patience avait ses limites et si jamais ils ont fait quoi que ce soit de mal à son Tiny Bronco, les moines de Bevelle réfléchiront à deux fois avant de choper des trucs qui ne leur appartiennent pas ! Bref, après cette mise au point, après le petit café, ils passaient dans les allées, entre les tentes pour venir enfin trouver un Al Bhed qui pourrait leur servir de chauffeur, en plus, ça lui fera des clients comme il fit ! Alors en voiture Simone ! Enfin, en Hover... mais c'est pareil, il va pas passer son temps à discuter grammaire ! Un Hover, c'est une voiture de Spira, pis c'est tout ! Y a rien à rajouter ! Quoique... une p'tite rillettes... Et pourquoi il a cette pub à la con en tête ! Rhaaaa !

Grimpant sur l'engin, l'aviateur gardait quand même cette machine à l’œil, voulant voir comment ça fonctionnait ? Ce serait moins pratique que son avion sur Gaïa (du moins cette partie d'Héméra) mais quand même, ça pourrait toujours avoir son utilité. Une chance qu'avec ça, le chemin soit déjà plus court, ça leur évitait un tas de route, des monstres en chemin et le risque d'arrivée en retard ! Qui sait ce qu'ils pourraient faire à son avion ses salauds ! Même si cet Al Bhed faisait son pain quotidien durant le tournoi avec les aller-retour, Cid se disait quand même que du coup, beaucoup de gens de Bevelle aimait bien ces gars-là quand ça les arrangeaient quoi ! C'est vrai quoi, avec cette histoire d'aller-retour, manquerait plus qu'il s'appelle Biblo ce gars-là. Pourquoi Bilbo ? Car il avait l'air sympa.

Mais passons, une fois arrivée à Bevelle, cette grande ville aux hauts bâtiments, l'aviateur se sentait déjà sur les nerfs. Il avait l'impression qu'on allait venir les lui briser sous peu... Simple intuition. Il donna quelques Gils à l'Al Bhed pour le chemin avant de regarder autour de lui, tous ses types avec un balai dans le fion, tous les regards en coin, comment ne pas avoir envie de pousser sa petite gueulante ? Il en profita pour s'allumer une clope – plus facile que durant le trajet – avant de commencer à regarder plus en détail autour de lui.

« Tu voulais te trouver un truc à porter, non ? »

Son regard resta figé un instant sur ses cheveux attachés, c'était plus rare qu'elle les porte ainsi plutôt que détacher mais ça lui allait bien. Soit à cause du changement, soit car il avait un faible pour cela, allez savoir mais il trouvait que ça lui allait bien. En dehors de trouver quelque chose qui lui plaisait ici, il faudrait ensuite aller voir ce Monseigneur... quelque chose pour récupérer son avion. Non mais, ils se gênent pas ceux-là ! Il espérait ne pas en venir aux mains avec eux sinon ça va être lui qui est en tort, à tous les coups !

« Je sais pas pour toi, mais moi, je peux pas supporter cette ville... »

Dit-il plus doucement. Tout ses regards, cette atmosphère, y avaient de quoi devenir dingue ici ! Même en restant dans les rues, c'est un coup à s'attirer tous les mauvais regards du coin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Dim 8 Fév - 11:17

Le trajet jusqu'à Bevelle avait été plutôt tranquille. Malgré tout, j'avais une petite boule à l'estomac à l'idée de ce que nous allions voir. Dans mes souvenirs, lorsque l'on était venus la première fois dans le coin, on ne s'était pas arrêtés dans la ville car ceux qui nous accompagnaient nous avaient prévenus que c'était assez.. particulier. En gros, il valait mieux être un fidèle de Yevon pour passer par ici si l'on ne voulait pas d'ennuis. Hors, on n'y connaissait strictement rien dans cette religion et c'est pourquoi j'appréhendais un peu.

Mais il y avait malgré tout quelques al-bhed qui y vivaient puisque cet homme qui nous guidait jusque là pouvait y faire son commerce avec le transport de voyageurs... donc je supposais que ce n'était pas aussi noir que ce que l'on avait imaginé, en tout cas, pas le genre à laisser des cadavres sur leur sillage dès qu'ils passaient dans un quartier qui ne leur convenait pas.

Mais je gardais une certaine appréhension, et dès qu'on fut entrés, Cid me rappela que je souhaitais me changer et j'approuvais d'un signe de tête
«Oui, je préfère. Autant mettre toutes les chances de notre côté pour récupérer le Tiny Bronco sans problème.» - on se dirigeait donc dans une petite ruelle à la recherche d'une boutique de vêtements, je profitais qu'il n'y ait personne qui nous regarde pour me mettre sur la pointe des pieds et l'embrasser furtivement avant de lui piquer sa cigarette et fumer une taffe avant de la lui rendre. Oui, j'étais un peu nerveuse.

«Tiens regarde, cette boutique vend des kimonos, ça devrait faire l'affaire...» - je rentrais d'un air timide avant d'aller directement vers ls vêtements qui me convenaient. Je ne remarquais pas tout de suite le vendeur derrière son comptoir qui semblait pris en flagrant délit de petit déjeuner et qui mangeait comme un petit cochon, de la confiture autour de la bouche et pleins les doigts! Il se dépêchait de s'essuyer rapidement en se planquant derrière la caisse pendant que je cherchais un kimono à ma taille...

«Celui-là devrait m'aller...» - je ne le montrais pas spécialement à Cid. Je n'avais pas besoin de son avis, lui ce n'était pas son truc. Je prenais seulement le kimono et j'allais me changer dans une cabine. Il y avait un petit accessoire avec, à mettre dans les cheveux, donc je l'accrochais de manière à ce qu'une partie de ma chevelure soit quand même détachée - je préférais. Bref, le kimono était assez fleuri dans les tons roses et bleus, avec une large ceinture dorée qui me faisait un gros nœud papillon dans le dos. Il me couvrait les pieds, donc je gardais mes bottes en dessous - la flemme d'acheter ces espèces de chaussons bizarres qui allaient avec!

Je revenais vers le vendeur en lui demandant simplement si je pouvais le garder sur moi.
«Oui bien sur, aucun problème... il vous faudra autre chose?» - je me tournais vers Cid, mais je doutais fort qu'il veuille porter un kimono lui!
«Je pense que ça ira...»

Je payais pour mes achats avant qu'on ne sorte. J'avais une légère boule au ventre, mais j'espérais que ça irait avant de me souvenir d'un truc!
«Ah! Attends, je reviens!» - je retournais rapidement dans la boutique afin de demander au vendeur de m'apprendre rapidement le salut de Yevon. Il s'agissait de se pencher légèrement en mettant les bras parallèles au sol d'abord, puis les ramener comme si on tenait un ballon dans les mains et saluer. Je le faisais deux ou trois fois pour être sure de le maîtriser avant de revenir vers Cid, l'air un peu plus confiant

«Voilà... normalement maintenant, je suis fin prête!» - mais j'avais toujours cette boule à l'estomac quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cid Highwind
Maître du Ciel

Maître du Ciel

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 21
HP : 4000/4000
MP : 113/113
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Sam 14 Fév - 22:20

Cette histoire ne sentait pas la rose pour Cid mais bon, il était bien obligé d'aller en toucher deux mots pour pouvoir récupérer son avion, il n'allait pas l'abandonner comme ça après toutes les aventures qu'ils ont vécues ensemble ! L'aviateur comptait bien ne pas repartir bredouille d'ici, quitte à se montrer gentil ou à montrer les dents, il a fait le déplacement jusqu'ici à Bevelle, il allait repartir avec son Tyni Bronco, point final ! Mais pour cela, Cixi voulait se refaire une petite beauté avant, aller se changer pour se mettre plus facilement ses religieux dans sa poche. Soit, il n'avait rien contre ça et ensemble, ils entraient dans une boutique où le gérant semblait plutôt surpris d'avoir des clients de sitôt. Le pauvre n'avait pas fini son petit-déjeuner ! Promis, ils éviteront de le faire chier alors.

Cixi faisait son petit tour portant son choix sur un kimono qui lui allait bien. N’appelons pas un chat, un chien, autant être franc. Dans cette tenue, ça la changeait de d'habitude. Si lui aussi ferait cet effort, il aurait carrément l'air d'une autre personne ! Mais pour que l'aviateur en vienne à ça, il faudrait vraiment que les Malboros aient une haleine qui sente bon la rose et le printemps pour que ça arrive ! Il restait là pour le moment, à la voir ressortir de la cabine, toute belle dedans. Il gardait ce genre de pensée pour lui mais il était sincère. Toutefois, il lâchait quand même un petit compliment, ça ne mange pas de pain après tout.

« Ça te va bien je trouve. »

Rien de bien pratique pour voyager et combattre mais il n'aurait rien contre à la voir plus souvent comme ça. Mais si Cixi fait un effort, elle voudra sûrement qu'il en fasse autant et... Bref, pour une soirée, il n'a rien contre ça mais le faire beaucoup plus souvent... vu le prix que ça coûte et le fait qu'il fait très attention à ses affaires – chercher le mensonge dans cette phrase – ça va lui revenir cher en Gils toute cette histoire. Même si une fois dehors, la jeune femme retourna voir le vendeur pour faire dieu sait quoi, il lui semblait avoir déjà vu ça sur Spira... Ha oui, cette histoire de salut ou prière ? Quelle importance ? Un atout en plus dans sa manche pour les amadouer ? C'est malin ! Même si l'aviateur n'était pas un expert en la matière, il voyait bien qu'un petit truc clochait chez elle, l'angoisse, le stresse ou autres choses ? Il ne sait pas lire son esprit alors il ne pouvait que supposer. Posant une main sur son épaule, il lui embrassait le front en gardant son grand sourire.

« Te fait pas mouron, ça va bien se passer après tout ! Y a aucune raison qu'on refuse de me rendre ce qui m'appartient, non ? »

Oui bon, Cid pourrait savoir se tenir pour récupérer son avion mais attention à ne pas pousser le bouchon trop loin non plus. De même que si ses vieux croûtons lui répètent non sans même se justifier, eh bien comme on dit, chasser le naturel et il revient au galop ! Autant dire que des oreilles vont saigner avec simplement des mots et des dents vont tomber, avec ses poings par contre. Tous deux pouvaient à présent rejoindre l'église en espérant repartir rapidement avec son avion, moins il aura d'insulte et de coup tombé sur eux, mieux ce sera pour tout le monde ? C'est vrai que si Cid fait parler sa grande gueule et ses poings, autant dire qu'ils vont rapidement devenir les ennemis public numéro un ! Depuis que Cixi avait son kimono, les regards étaient moins posés sur elle ? À croire que ce simple vêtement pouvait déjà faire une certaine différence entre eux et des étrangers. Certes, avec lui à ses côtés, ils étaient toujours la cible des regards mais moins qu'à leur arrivée.

Une fois arrivé devant l'église, l'aviateur en avait profité pour en griller une dernière car après tout, qui sait dans combien de temps ils vont sortir d'ici ? Si ça se trouve, ils vont les faire poireauter des heures ! Écrasant son mégot sous sa botte, il plaçait le mégot éteint dans son paquet vide avant de se présenter devant les gardes pour obtenir un droit de passage, par contre pour le nom, c'était Cixi qui l'avait retenu... Marik qu'il se nommait leur maître, non ? En gros, Cixi va devoir commencer à bien jouer son rôle pour qu'il puisse arriver devant les soi-disant maîtres de Yévon pour leur mettre gentiment les points sur les I... dans un premier temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cixi Covald
Danseuse de Zéphyr

Danseuse de Zéphyr

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 20
HP : 3800/3800
MP : 105/105
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Dim 15 Fév - 16:32

Petite découverte de Bevelle avec Cid. En soit, on aurait pu visiter la dernière fois, mais les gens avec qui on voyageait à l'époque étaient pressés, donc on avait tracé jusqu'à Guadosalam sans s'arrêter. Mais là maintenant, je pouvais me rendre compte combien c'était différent de ce que je m'étais imaginé. En fait, je ne savais même pas trop à quoi j'avais pensé, mais disons que pour une capitale religieuse qui déteste les machines, je trouvais l'endroit très moderne.

Bref, j'avais acheté un kimono pour mieux me fondre dans l'ambiance des lieux, et j'avais également appris le salut de Yevon. Cid trouvait que ça m'allait bien et je sentais presque qu'il me déshabillait du regard, ce qui me laissait à penser que j'aurais peut être d'autres occasions de remettre ce kimono par la suite! Puis je prenais son bras et on se dirigeait vers le temple où on devait aller à l'encontre de celui qui nous avait pris le Tiny Bronco.

«C'est facile pour toi de me dire de ne pas m'inquiéter! C'est davantage pour eux que je m'inquiète.. si jamais ils ont fait ne serait-ce qu'une égratignure à ton avion, je n'ose même pas imaginer ce que tu vas leur faire...» - et les ennuis que ça va nous causer ensuite évidemment. Je soupirais doucement avant de prendre une profonde inspiration pour le suivre jusqu'au temple. Le chemin était simple, c'était une route immense impossible à louper...

«On doit demander qui déjà? Monseigneur Malik?» - c'était Marik à vrai dire, mais je n'étais pas loin. Une fois devant les gardes, je m'avançais en laissant Cid volontairement en retrait - on va commencer par la diplomatie, et s'il faut sortir les muscles et les jurons ensuite, il s'y mettra - et je saluais donc respectueusement comme le vendeur me l'avait appris

«Bonjour... nous sommes venus à l'encontre de Monseigneur Malik...» - j'avais volontairement parlé assez vite sans trop articuler au cas où je me trompe sur son nom. Le garde hocha de la tête bien qu'une fois redressée, je trouvais qu'il me regardait avec un peu trop d'insistance pour que ce soit sans arrière pensée.

«Monseigneur Marik est actuellement dans les locaux de la Néo ShinRa, c'est au sous-sol. Attendez quelques minutes, nous allons voir s'il peut vous recevoir. C'est à quel sujet?» - ah? la Néo ShinRa? autant en profiter alors par rapport à ce dont on avait parlé avec Cid...
« À vrai dire, c'est pour plusieurs choses. La première, c'est que vous avez accidentellement emprunté notre avion, on nous a donc conseillé de venir à sa rencontre pour le récupérer s'il n'en a plus besoin.» - je pouvais presque sentir le souffle de dragon de Cid dans ma nuque à l'idée que je passe de la pommade de la sorte! Ce n'était guère un emprunt mais un vol hein? mais passons - «ensuite, j'ai été au tournoi hier, et j'ai été très intéressée par la Néo ShinRa et je me demandais si...enfin si je pouvais avoir plus de renseignements à ce sujet et voir si par hasard, je pouvais me rendre utile.»
«Vous étiez un invokeur?» - ah? il pense que je viens de Spira visiblement? Il faut croire que ma tenue a bien fonctionné...
«Si on veut, oui. Je n'ai cependant pu n'avoir qu'une seule chimère avant... enfin avant la Félicité. Je venais de Luca» - seule ville que je connais bien en dehors de Guadosalam. Mais je sais que là bas il n'y a que des guados, donc ça n'aurait pas été logique que je dise venir de là bas.
«Je vois, vous n'aviez donc qu'Ixion...» - si tu le dis. Je me contentais de hocher de la tête en me disant qu'il faudrait très vite que je me fasse un cours accéléré sur les chimères de Spira.

Bref, il envoya un garde aller voir si l'on pouvait rencontrer Monseigneur Marik. Pendant ce temps je reculais pour rejoindre Cid et m'approcher de lui pour lui murmurer à l'oreille - ce qui m'obligeait à me mettre sur la pointe des pieds
«On dira la vérité à Monseigneur Marik, c'est plus prudent» - autant pour un garde, je m'en fous mais bon... pour la suite, il valait mieux être honnête pour éviter les ennuis.

Le garde revint et accepta donc de nous laisser le voir
«Veuillez me suivre» - heureusement, ce n'était pas le même, aussi je ne risquais rien par rapport à cette histoire d'invokeur. On entrait donc dans le temple avant de nous faire passer par un téléporteur pour gagner les sous-sols. On allait donc découvrir les locaux de la Néo ShinRa... je profitais que le garde soit occupé avec les codes de sécurité pour prendre mon téléphone et prendre des photos discrètement avant de me tourner vers Cid et l'inciter à faire de même

«Je pense que Reeve sera intéressé par une petite visite guidée de ces locaux, non?» - et peut être que ça l'aidera à me faire un peu plus confiance au passage...
========================


Direction: la Néo ShinRa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal
Admin Gardienne

Admin Gardienne

avatar
Niveau : 99
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Mar 11 Aoû - 8:08

=============================
(Oubli) Cid et Cixi gagnent 100 gils [Chacun]
=============================

Direction: QG Néo ShinRa



Images dessinées par la plus belle des étoiles: sa galerie
Kit by Nephilim

Merci à vous deux! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://finalfantasy-rebirth.forumactif.org
Kerta
Sorcière Psychopathe

Sorcière Psychopathe

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4750/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Dim 16 Juil - 16:26


Erza & Kerta viennent de Gagazet

Non mais franchement, ça se voit ? Kerta observait son amie en haussant un souricil, elle plaçait sa main devant son visage en l'agitant, comme pour lui faire comprendre que ça se voyait ? Une grenouille et un Ronso, c'est vachement – pas du tout – ressemblant ! Mais il est inutile de se lancer dans ce genre de débat avec la sorcière, si on lui demande de quelle couleur est la mer, elle va vous répondre quarante-deux donc, la logique était un mot rarement employé dans le cerveau de Kerta. Mais qu'importe. Maintenant, la montagne passée et leur estomac rassasié en partie, elles pouvaient laisser de côté le froid – même si la sorcière gardait encore sa robe car si elle s'était fait chier à la faire, ce n'était pas pour en changer si rapidement. Au moins la bonne nouvelle, c'était qu'Erza était d'accord pour qu'elle se fasse plaisir avec un prêtre. Bon, pas question de mettre la ville à feu et à sang mais au moins, elle va pouvoir se défouler ! Enfin, peut-être. Qui sait ce qu'elles trouveront d'amusant là-bas !

Elle en sautillait de joie avant de continuer de faire route avec la guerrière, se rapprochant doucement mais surement de leur objectif du moment, à savoir Bevelle. Ensuite, il y aura Guadosalam avec son Au-Delà. Si elles trouvent un Hoover, bien sûr que ce sera pratique mais lancé ce genre d'idée avec la sorcière à ses côtés, ça voulait aussi dire qu'elles pourraient le voler. Les Al Bheds ont été sympas avec eux mais le mot pitié ne faisait pas tellement partie de son vocabulaire. Il existait mais il était si peu utilisé... Elle pourrait ne même pas penser à ça mais elle pourrait aussi bien en apercevoir un et avoir envie de planter son Aiguille dans sa tête pour emprunter son engin. Oui, emprunter car elle ne comptait pas le garder à vie, sinon, c'est du vol. Et Kerta est une sorcière, pas une voleuse. Mais après bien des dizaines de minutes plus tard, la fatigue se faisait ressentir des deux côtés.

« Haaa, déjà ? Sont pas foutue d'avoir une télé ici au moins avec une chaîne qui donnerait des nouvelles. Pas forcé de nous servir leur soupe débile qui plaît aux jeunes débiles ! »

Kerta était folle mais ce n'est pas pour autant qu'elle regardait des programmes débiles avec des abrutis qui se prennent pour des stars alors qu'ils valent moins que rien ! La torture avait des limites, comme la folie. Jamais elle ne ferait regarder une telle débilité aux gens... Brrrrr, ça fait froid dans le dos rien que d'y penser...

« Mais je suis d'accord, je veux pouvoir me détendre et me laver et aussi me prélasser et ne rien faire pendant quelques loooongues minutes. »

Être propre, pratiquement nue, détendue, ha, c'était plaisant aussi de savourer ce moment où la peau était encore chaude, un peu humide et on était aussi détendu qu'un Flan en train de crever. Cela dit, ce programme était tentant mais si elles l'appliquent à la lettre, Kerta devrait faire une croix sur son petit meurtre... Car si elle le tue avant, elles vont risquer de ne pas passer la nuit, si elle le fait après, elle sera sale ! Bon, être couverte du sang d'une victime ne la dérange pas mais elle en connaissait une qui ne sera pas d'accord ensuite pour un petit bisou ou même un petit câlin dans ses bras. Les filles de nos jours sont bien trop dépendantes d'une image dictée par la société...

Quoi qu'ils en soit, les deux femmes avaient eu peu de chance, car leur route avait croisé celle d'une Al Bhede attendant des clients pour jouer les taxis. Une Al Bhede adepte des fleurs vu tout ce qu'elle transportait à côté d'elle et donc, adieu idée du bain de sang en empruntant le Hoover, il y avait une gentille Kerta aux côtés d'Erza qui s'était proposé de l'aider à faire des couronnes mais le faire pendant le trajet, autant vouloir monter un château de cartes, ce sera tout aussi « simple ». Mais elle avait eu droit à quelques fleurs pour la tenir tranquille. Une fois la plaine traversée, elle remercia généreusement la jeune femme en lui souhaitant une bonne fin de journée avant de reprendre la route auprès de sa femme. Quand elle était gentille, Kerta était aussi plus démonstrative de son amour, moins folle mais plus amoureuse alors la guerrière devait supporter d'avoir sa femme accrocher à son bras, rayonnante avec un large sourire pleine de douceur. Ha, Kerta, deux faces totalement opposées, une pure douceur rayonnante et chaleureuse, une démone sadique et froide qui prendraient plaisir à vous crever les yeux avec ses doigts.

Au moins, maintenant qu'elles étaient en ville, il fallait trouver un endroit où dormir, le ciel était orangé, il fallait donc revoir les priorités. Avec sa tenue, Kerta passait pour une femme pieuse et attirait que peu les regards. Les seuls regards étaient dus au fait de se tenir si près de la guerrière mais que voulez-vous, elle était amoureuse ! Le premier endroit qui semblait confortable fut leur cible, ça semblait bien, sans être un hôtel de luxe, le confort serait au rendez-vous. Kerta et sa voix mélodieuse s'était chargé de prendre une chambre, demandant bien un grand lit pour elle, même sans faire des choses d'adulte, dormir contre sa femme était synonyme d'une bonne nuit de sommeil. Avec un grand sourire, elle prit la clé avant de découvrir la chambre avec Erza, une belle vue, un joli balcon, une belle salle de douche, un lit aussi confortable que tentant, un petit air de paradis !

« Je présume que tu veux commencer par une douche ? Tu préfères que je te fasse couler un bain peut-être ? Je peux m'occuper de commander quelque chose à manger ? Sauf si tu préfères qu'on continue notre précédent repas ? Cela dit le repas est compris dans le prix de la chambre donc autant en profiter et faire des réserves ? »

Kerta, la parfaite petite femme. La vraie Kerta se sera surement mis à son aise en retirant la majorité de ses vêtements et en commandant un repas bien saignant, proposant peut-être une douche à deux, si elle était d'humeur à jouer les femmes « romantique ». Les fleurs offertes par l'Al Bhede étaient posé sur une des tables de nuit, assurant ici une gentille Kerta déjà. Son regard respirait la douceur et l'innocence, loin de ses yeux injectés de haine qu'elle posait sur le monde. Dur de croire que les deux Kerta n'étaient qu'une seule et même personne... Elle se rapprocha même d'elle pour retirer une petite plume qu'elle avait dans les cheveux en lui souriant avec douceur.

« Demain, ils nous faudra encore rejoindre Guadosalam en espérant qu'Ultimécia soit encore là-bas, donc, je propose que nous n'en fassions pas trop ce soir. Il faut qu'on se lave, qu'on mange et qu'on se détende ensuite dans notre lit. Que penses-tu de cette soirée ? »

Là où la vraie Kerta aurait répondu surement la même chose en ajoutant surement une ou deux choses plus... Sanglante.

Kerta paie pour le Hoover et la chambre[/color][/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Elabor
Furie Furieuse

Furie Furieuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Sam 29 Juil - 19:18

Si j'avais appréhendé l'idée de rejoindre Bevelle avec une Kerta ayant des envies de meurtre, j'allais vite être rassurée. En avançant dans la Plaine Félicité, on était tombées sur un hover, et le pire c'est qu'il y avait des fleurs à bord! Résultat, métamorphose complète et j'avais donc une douce et gentille petite fleur à mes côtés... et un poil collante.

Difficile de savoir ce que je préférais, mais au moins, elle ne disait plus rien, elle se contentait d'essayer de faire un collier de fleurs malgré les remous du hover en chantonnant, sans parler de sang, ou de mort rapide ou de torture. Au moins, l'al-bhed ne nous regardait pas d'un air méfiant.
Ensuite, elle vint s'accrocher à mon bras, les gardes nous regardèrent passer avec un drôle d'air mais à mon regard, je mentionnais clairement qu'ils avaient pas intérêt à nous faire chier. Je pouvais sentir leur envie de nous arrêter juste à cause de ça, mais je crois que Kerta ressemblait trop à un invokeur dans sa tenue? En tout cas, ils nous laissèrent passer.

On trouvait donc un petit hôtel et je laissais Kerta prendre la chambre, je m'étais attendue à ce qu'elle veuille qu'on prenne un bain ensembles, mais on était tellement crades que je proposais autre chose

«Voilà ce que je propose: on prend d'abord une douche histoire de se débarrasser de toutes les saletés accumulées, ensuite on mange un morceau devant la télé, et enfin on se prend un bon bain juste pour se détendre avant d'aller au lit! T'en penses quoi?» je sortais déjà toutes mes affaires, il fallait profiter qu'on ait un service de laverie dans ce genre d'hôtel pour tout nettoyer! Je mettais donc mes vêtements dans la panière à linge, puis j'allais vers la douche la première. Sérieux, ça faisait du bien de vraiment se décrasser, l'eau était tellement noire que je me demandais comment ça se faisait que ma peau était blanche tout ce temps! Et mes cheveux, n'en parlons pas!

Puis je me brossais les dents, même si j'allais manger après, ça ne me ferait pas de mal de les brosser plusieurs fois de suite! Puis j'enfilais juste un t-shirt - vu qu'on allait se rebaigner après, pas la peine de m'habiller, puis je la laissais aller prendre sa douche ensuite

«T'as commandé un truc à manger finalement?» pizza? hamburger? un truc du genre quoi? ce serait bien pratique! Pendant qu'elle se douchait, j'allumais la télévision pour regarder les informations... ça parlait surtout de Spira, mais y'avait déjà des trucs intéressants, notamment le fait qu'Ultimecia était effectivement passée à Guadosalam! On n'avait donc aucune garantie qu'elle soit encore dans les parages. Pour le reste, ça parlait surtout de nouvelles chimères, après Ifrit, y'avait Shiva maintenant, et je supposais qu'ils bossaient déjà sur une autre. On parlait aussi d'une petite fête qui avait eu lieu à Bevelle, avec Seymour notamment où des sujets à propos des chimères avaient été aussi abordés.

Sauf que moi, je m'en foutais un peu!

On frappa à la porte, c'était le service d'étage. J'allais ouvrir et je le laissais mettre tout sur la table! Quand Kerta revint, j'avais même allumé des bougies un peu partout!

«Allez, à table! Enfin une petite soirée tranquille, ça va nous faire du bien!» à voir comment les choses allaient tourner, surtout si on prenait un bain ensembles... mais bon, elle semblait d'humeur sage, donc peu probable, mais bon, au moins, on allait enfin être posées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerta
Sorcière Psychopathe

Sorcière Psychopathe

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4750/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Dim 6 Aoû - 19:53


Les gens agissent souvent de différentes façons, différents selon les moments qui leur font face mais avec Kerta, il y avait un avantage, il y avait que deux façons différentes d'agir. Soit la manière violente et brutale, peu importe la situation qui lui faisait face, soit de façon douce et gentille, cherchant toujours a éviter les ennuis. Et second avantage dans tout cela, c'est qu'une simple fleur suffisait à la sorcière a devenir si douce. Il y avait certes des inconvénients dans les deux cas, soit elle était prête à tuer toute une ville par envie et parlant que de mort et de torture, soit elle était amoureuse, douce et un tantinet collante. Mais au moins, elle ne faisait de mal à personne comme ça. Une fois dans leur chambre, elle tentait de voir ce que sa femme désirait faire, de façon à voir ce qui la tentait le plus ? D'abord se doucher ou bien manger un morceau ?

La guerrière avait déjà sa réponse à donner, une réponse qui lui convenait parfaitement comme l'indiquait son grand sourire doux et chaleureux. Elle laissait donc cette dernière se préparer avant de se doucher pendant que de son côté, la sorcière allait elle, ranger les divers objets qu'elle avait accumulé depuis le début de son voyage, puis voir combien elle possédait exactement d'argent aussi, ça avait son importance aussi, puis enfin, elle commanda à manger. Elle fut tentée de choisir un met local mais quand elle avait appris que la pizza existait sur Spira, à Bevelle en plus, elle fut un peu égoïste en penchant sur cette option. Bien entendue, elle commanda quand même avez de la viande et des légumes dessus, de façon à ce que quand même, il y avait les bases d'un repas équilibré, c'était important. Durant l'absence de la guerrière, elle arrangeait les quelques fleurs qu'elle avait, de façon a égayer un peu le coin lit, dispersants ses dernières sur leurs tables de nuit, sur le lit, c'était romantique mais gênant donc autant préserver leur beauté le plus longtemps possible.

Une fois la salle de bain libéré, elle informa Erza de sa commande – comme elle lui avait posé la question – puis elle se préparait à son tour à aller se nettoyer. La pizza allait arriver, ses affaires étaient prêtes – elle en profitait pour sortir ceux qui étaient sales, car si la magie permet de « laver » ses vêtements, un vrai nettoyage restait quand même recommandé. La télévision diffusait les informations du coin, chose qu'elle ne fit pas attention mais quand Ultimécia fut annoncé, elle relevait le nez pour voir ce qui se passait vraiment ? Rien de grave apparemment mais elle espérait pouvoir la voir sous peu, elles étaient dans le coin pour ça après tout.

« J'espère qu'Ultimécia sera non loin de là, je ne voudrais pas la rater... On doit s'entraider après tout. »

Kerta était douce actuellement mais elle restait une sorcière, même si là, elle aurait des tendances moins violentes, toutes les descendantes d'Hyne doivent être vengé d'une façon ou d'une autre. Bref, la sorcière n'avait pas attendu de réponse spéciale puis fila se laver. Contrairement à Erza, elle avait mis moins longtemps même si elle aussi avait une bonne couche de crasse sur la peau. La sorcière quitta la salle de bain vêtue d'une long tee-shirt laissant une de ses épaules dénudés et qui arrivait à mi-cuisse alors que le repas venait tout juste d'arrivée. Quel timing. Avec des bougies un peu partout, quel geste agréable qui les préparait pour la suite.

« C'est évident que je ne serais pas contre ce genre de soirée plus souvent avec toi. »

Dit-elle avec joie. Mais elles avaient leurs objets à respecter donc se la couler trop douce ne serait pas une bonne idée mais une fois de temps en temps, ça ne pouvait que les reposer. Kerta observait de temps en temps Erza, observant si le choix de la pizza lui convenait. Le repas fut silencieux, surtout à cause de la télévision qui diffusait certaines informations, rien de bien capitale pour elles mais être bien informé était une bonne chose aussi. Une fois le repas assez digéré sur le bord de la fenêtre – la petite brise était bien agréable – il était temps pour les amoureuses de s'offrir un petit moment intime et romantique avec un petit bain ensemble. Kerta préparait le bain, ajoutant un peu de mousse dedans – un produit que l'on trouve plus facilement sur Dol que sur Héra ou même Spira. Comme pour avant, elle lui laissait la première place car la sorcière voulait resté blottie contre elle. Oh, elles pouvaient sûrement faire des choses plus intime ici, mais Kerta voulait ce bain pour ce détendre contre sa femme avant tout. Si Erza était d'humeur, elle ne serait sûrement pas contre.

Mais en retirant l'unique vêtement qu'elle portait, la sorcière entra dans le bain, dévoilant sans honte la cicatrice qu'elle portait sous le sein gauche, une marque qui n'avait rien de naturel évidement, une chose qu'elle n'aimait pas montrer en temps normal mais là, c'était sa femme et elles devaient se détendre, alors elle comptait juste se détendre. Face à elle, elle venait doucement presser ses lèvres contre les siennes avant de s'allonger contre elle, la tête dans son cou, l'eau chaude et agréable, la mousse qui chatouillait quelque peu. Pourquoi s'embêter avec les cristaux, le bonheur tenait à si peu de chose. Si la sorcière restait contre elle, silencieuse et calme, elle décida de couper ce silence pour une question sérieuse quand même, maintenant qu'elles avaient un vrai moment calme sans que quoi que ce soit leur tombe dessus...

« Erza ? » Elle se redressait un peu, de façon à pouvoir la regarder dans les yeux. « Tout cela est allé un peu vite et... Et même si on, enfin, surtout moi, avons évoqué le sujet rapidement comme l'évidence même... Est-ce que tu m'aimes vraiment ? Le mariage est allé un peu vite pour passer par le chemin, nous n'avons jamais vraiment parlé de ça, ni même... s'être dit certains mots pourtant si importants... Sache en tout cas, que moi, je t'aime vraiment, Erza. »

Kerta en rougissait un peu mais ça la rendait pus mignonne. En temps normal, sans être douce, elle ne se poserait pas ce genre de question car Erza était sa femme, point final mais là, dans ce petit cocon de plaisir et de bonheur pur, elle venait de se dire que jamais elles ne se sont dit « je t'aime », face à face ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Elabor
Furie Furieuse

Furie Furieuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Lun 7 Aoû - 21:38

Longue journée qui se finissait bien! On avait encore quelques projets, Ultimecia était apparemment bien passée près de l'Au-Delà comme je le lui avais proposé, de toute évidence, j'avais eu une bonne idée! Mais on ignorait encore si elle était toujours dans le coin, ou si elle était retournée à Centra puisqu'elle nous attendait techniquement là bas.

Enfin, j'avais pris une bonne douche, il avait vraiment fallu que je m'y mette à plusieurs fois car depuis le temps que je n'avais pas pu vraiment me laver, j'étais couverte de crasse! L'eau était noire et il fallut plusieurs doses de savon pour qu'elle devienne claire! Mais une fois propre, ça faisait du bien, et Kerta avait commandé des pizzas en plus, c'était chouette!

J'attendais donc qu'elle se lave aussi, ensuite on s'installait à table pour manger. La mienne avait surtout la bonne dose de barbaque! Sérieux ça faisait du bien, quelques champignons histoire de faire genre qu'il y a des légumes, mais j'étais surtout une carnivore dans l'âme du coup! J'avais fait un petit effort de déco car je voyais qu'elle était en mode mignonne, avec ses fleurs un peu partout - même sur le lit, fallait espérer qu'il n'y ait pas d'épines! - alors bon, j'avais mis de jolies bougies partout et ça semblait bien lui faire plaisir!


«C'est clair qu'on n'en a pas souvent l'occasion... c'est ptêt même la première fois?» j'essayais d'y réfléchir, mais j'avais pas souvenir qu'on ait vraiment eu une soirée pareille depuis qu'on se connaît? Entre les passages en prison, et le camping, on ne peut pas dire qu'on en ait pu se détendre!

Bref! Après ce bon repas, on allait donc prendre un bon petit bain! Des huiles essentielles, des petites bulles, de l'eau chaude, c'était juste trop bien! Et y'avait pas à dire, ça détendait bien. J'avais repéré la cicatrice de Kerta sous le sein, je me demandais un peu comment elle s'était fait ça, mais pas trop envie de gâcher le moment en parlant de sujets qui fâchent. D'autant que moi, niveau cicatrices, j'avais pas grand chose à lui envier!

Je m'installais dos contre la baignoire, et la sorcière contre moi. Je lui caressais doucement le dos tout en fermant les yeux, c'est clair que là, on ne pouvait pas nier être plus qu'intime à ce niveau, mais j'étais juste bien. J'aurais presque pu m'endormir en fait, jusqu'à ce que finalement, elle vienne à parler d'un sujet.. ouais ben quand je disais qu'il fallait éviter les sujets qui fâchent hein?

Je levais les yeux au ciel, elle venait carrément de dire qu'elle m'aimait? Je ne savais pas trop quoi répondre en fait, je continuais quand même de lui caresser doucement le dos, histoire non plus de ne pas trop casser l'ambiance

«Honnêtement Kerta... j'en sais rien. J'ai jamais été amoureuse, je sais pas trop l'effet que ça fait, ce qu'on doit penser, ce qu'on doit ressentir.» et au final, est-ce qu'elle était sure de le savoir aussi? Après tout, elle était pas toute seule dans sa tête hein? «je sais que je t'apprécie vraiment beaucoup. En plus t'es canon donc tu m'attires et pas qu'un peu» mais bon, est-ce qu'on pouvait appeler ça de l'amour quand même? «et puis je laisserais personne te faire du mal non plus. Le premier qui essaie je lui arrache la tête et je le pends par ses tripes...»

Ça commençait à faire un peu beaucoup non? En tout cas, ça faisait quand même pas mal réfléchir tout ça!
«Bref... je sais pas trop quoi répondre à ta question. Je suppose qu'on peut dire que je t'aime, oui... mais j'ai aucune garantie de si c'est vraiment ça quoi.» oui bon ok, je ne l'avais pas dit sur le petit ton vachement romantique comme elle l'avait fait, mais j'y peux rien! Moi et l'amour hein? C'est pas mon truc aussi! Moi mon truc, c'est de cogner, et cogner le plus fort possible! Alors les petits bisous, mamours à base de ma chérie je te nem de porc, c'est pas mon truc!

J'espérais ne pas l'avoir trop vexée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerta
Sorcière Psychopathe

Sorcière Psychopathe

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4750/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Dim 13 Aoû - 20:11

Un petit moment intime et doux dans une baignoire, plongé dans un silence agréable, une sensation de douceur et de légerté. La sorcière était sur un délicieux nuage en compagnie de sa femme, que demander de plus ? Mais dans ce cocon d'amour et de détente, la gentille sorcière pensait justement à quelque chose d'essentiel et d'important dans leur relation qui n'a pourtant jamais été abordé ? L'amour. C'est bien gentil de se sentir proche, de se balader en petite tenue sans que cela gêne l'autre mais... Il y avait vraiment de l'amour dans leur mariage ? Kerta fit plus ou moins sa déclaration, ce n'était que pour souligner la chose importante de leur relation – à savoir qu'elle l'aimait – mais pour la guerrière, cela était réciproque ? Bonne question.

Un peu de façon maladroite, la guerrière répondait à ses attentes même si elle ne garantissait pas que c'était ça l'amour. Mais pour Kerta, ça suffisait. Elle reposait sa tête contre son épaule en souriant.

« Je n'ai jamais été amoureuse non plus mais mes sentiments sont similaires aux tiens. De même, j'ignore si c'est vraiment de l'amour mais je ferais tout pour rester avec toi, te protéger et obtenir un peu de tendresse de ta part. »

Si cette Kerta ne serait sûrement pas contre les dîners romantiques et balade sous la lune dans des endroits magnifiques, la simple présence réconfortante de sa femme lui suffisait. Et pour l'autre Kerta, voir Erza arraché la tête de quelqu'un lui voulant du mal suffirait aussi comme preuve d'amour. L'eau remuait doucement à la surface au moins léger mouvement de sa part alors qu'elle venait lui baiser le bout des lèvres, observant sa femme avec un regard plein de tendresses dans ses yeux dorés.

« Sache que je serais toujours auprès de toi pour t'aider, te réconforter, t'aimer et que comme toi, le premier qui viendrait à te faire vraiment du mal, je viendrais lui arracher un à un ses organes et les écraser entre mes doigts, sous ses yeux. »

Cela était dit avec tellement de douceur que le plus beau des poèmes n'aurait pas pu trouver meilleure intonation. Comme quoi, derrière la gentille Kerta, il y avait la vraie Kerta. C'était un peu logique, si elle était toujours dans sa bulle d'amour et de tendresse, la salle de bain manquait de fleurs alors la vraie Kerta sortait la tête hors de l'eau pour revenir doucement prendre possession de son corps même si cette ambiance douce ne semblait pas la gêner. À moins que la gentille Kerta pouvait devenir aussi folle que l'autre par amour ? Ayant reposé sa tête sur son épaule, elle aurait pu s'endormir contre elle mais si le sommeil pouvait arriver si facilement, la sorcière avait besoin de faire avancer leur relation d'un petit cap supplémentaire. Sans la regarder dans ses yeux, elle laissait son index faire des ronds sur son épaule pendant qu'elle parlait doucement.

« Erza... Si tu n'es pas trop fatiguée ensuite... tu penses qu'on pourrait... se rapprocher un peu plus... avant de s'endormir... Si tu vois ce que je veux dire... »

Elles se tournaient autour, dormaient ensemble parfois, il fallait bien consommer leur mariage, non ? Erza devait en profiter, Kerta était gentille et douce donc ce soir, ce sera dans la douceur alors que la même proposition, avec la vraie Kerta, le lendemain matin, la chambre aurait vécu la présence d'un cyclone et dans le genre sauvage, ça aurait pu être le réveil couvert de morsure et de griffure sur le corps. À voir si sa femme était partante déjà.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Elabor
Furie Furieuse

Furie Furieuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Lun 14 Aoû - 15:31

Spoiler:
 

Sérieux quoi, parler d'amour? Elle avait vraiment l'impression que c'était mon genre? J'étais vraiment pas à l'aise dans cette histoire. Devoir dire à voix haute que j'aimais quelqu'un, ça ne me serait jamais venu à l'idée honnêtement quoi. Elle était grave, mais en même temps, c'était ce petit grain de folie qui me plaisait chez elle. On ne s'ennuyait jamais, c'était le cas de le dire.

M'enfin j'essayais quand même de sortir un truc, j'avais pas envie de casser l'ambiance, et puis autant dire les choses telles qu'elles étaient: qu'est-ce que j'en sais moi? Bon, elle non plus ne savait pas trop au final, donc pourquoi avoir dit qu'elle m'aimait si en fait elle n'en savait rien non plus?


«Au final, c'est si important de mettre un mot sur ce qu'on ressent? Sérieux, on est bien comme ça non?» quoi que, avec elle en fait, ça changeait tellement qu'on savait jamais. Là encore, elle est en mode mignonne et tout, mais demain quand elle aura un gars qui va la regarder de travers, ce sera si important qu'elle m'aime ou non? Ou que je l'aime? Pas sure, mais bon, je la ramenais contre moi, acceptant son baiser qui me donnait quand même des petites démangeaisons plus bas, faut dire qu'elle était vraiment canon, et encore plus quand elle était nue, malgré sa cicatrice. Moi, c'était peut-être autre chose, car des cicatrices, j'en avais beaucoup plus après tout, mais elle ne semblait pas en être écœurée en tout cas!

Se faisant encore plus câline, elle en vint à faire carrément une proposition indécente! Je pouffais de rire avant de ramener ma main délicatement sur sa joue

«Tu sais ma belle, en général, ce genre de choses, ça se demande pas!» mais je venais l'embrasser avec un peu plus d'intensité, après tout, c'était demandé si gentiment! Au final, je l'avais sortie de la baignoire, même pas qu'on s'était séchées, on s'en fichait un peu et la chaleur allait très vite nous faire sécher de toute manière! Jetées sur le lit, on avait très vite oublié la fatigue et les draps en subirent les conséquences en se retrouvant un peu partout dans la chambre avec les oreillers...

Le lendemain matin, j'étais affalée à l'envers dans le lit, la tête au niveau des pieds et un bras dans le vide. Je ne me souvenais pas exactement à quel moment je m'étais endormie, mais je me rappelais quand même de tout le reste! Je me relevais doucement, Kerta était aussi en travers, mais sur le côté, perpendiculaire au sens normal du lit et nos jambes étaient les unes sur les autres, j'eus un peu de mal à m'en démêler d'ailleurs! Je m'étirais longuement avant de la regarder, elle était mignonne quand elle dormait aussi! Je m'approchais doucement d'elle pour lui caresser le dos, déposant un baiser sur son épaule, me montrant un peu tendre pour une fois


«Hey, la belle au bois dormant!» je me sentais encore d'humeur câline au réveil, aussi j'attendais qu'elle ouvre les yeux pour reprendre quelques caresses afin de mettre tout le monde de bonne humeur! Pour sûr qu'on allait mourir de faim après ça, on allait avoir besoin d'un bon petit déjeuner!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerta
Sorcière Psychopathe

Sorcière Psychopathe

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4750/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Dim 20 Aoû - 19:07

Deviner à quoi pensait la sorcière était mission impossible, sa folie rendant l'impossible possible mais au moins, quand elle était calme comme ça, c'était un tantinet plus simple de deviner sa façon de voir les choses. Elle était calme, d'humeur romantique et serviable, il y avait toujours un risque qu'elle agisse de façon stupide et suicidaire mais dans son rôle de gentille sorcière, ce taux était faible. Dans le bain avec Erza, elle était même plus que sage, demandant des choses plus intime avec elle et heureusement ; la guerrière acceptait car elle aurait refusé, elle se serait sûrement questionné sur bien des choses et... qui sait, ça aurait pu mal finir ? Kerta était folle et si la présence de fleur semblait la calmer, ça n'en restait pas moins une folle ? Qui sait, en cas d'une blessure amoureuse, elle pourrait bien commettre le pire envers elle ou son être aimée ? Si elle était capable de tuer par amour, elle était sûrement capable de bien pire pour conserver cet amour ?

Mais loin de tout cela, elle se laissait bercer par ce torrent d'amour, déjà entre les bras d'Erza, elle se sentait si légère. Comme cette princesse dans les histoires, enlever par son beau chevalier sur son cheval blanc, pareil. Elle se fichait du reste, avoir un câlin d'Erza était si rare qu'elle savourait ce moment. Donc autant dire que la suite l'avait laissé sur son petit nuage blanc. À subir tout cela pour la première fois, elle était heureuse d'être aimée, d'aimer cette femme et heureusement elle avait pensé à transformer leur lit en un matelas de pétale, ça évitait de passer de la douce à la folle Kerta. Cela aurait pu pimenter les choses mas cela pourrait être pour une prochaine fois. Kerta avait été la partenaire gentille et douce dans le moindre de ses gestes. Au final, trouvant un sommeil dans le plaisir et la joie, elle avait passé une agréable nuit et même si son rêve était beau, il n'en restait pas moins tâché de rouge. Folie, quand tu nous tiens.

Lors de son réveil, elle avait toujours le sourire en se collant un peu plus à sa femme.

« Je pourrais prendre goût à ce genre de réveil... »

Elle fourra sa tête dans son cou, baisant cet endroit en reprenant doucement ses esprits. Elle était toujours calme pour le moment donc autant savourer d'avoir cette sorcière sage et obéissante que la vraie Kerta qui pourrait bien aller trancher quelques gorges pour bien commencer la journée. De sa faible voix encore endormis, elle avouait une partie de ses songes.

« Tu sais, j'ai rêvé qu'on se mariait mais comme sur Dol. On avait de belles robes blanches et Ultimécia avait le rôle du prêtre. On a échangé nos alliances, on s'est embrassé et je t'offrais une épée en guise de cadeau. Mais elle était plus belle que pratique et tu t'en es servi pour la planter dans le ventre de ce prêtre chauve qui dirige Luca. Tu l'avais même coupé en deux et on était arrosé de son sang... Je dois avouer que ce fut plutôt beau. »

Gentille, romantique mais pas moins Kerta. Toujours contre sa femme, elle gardait une de ses mèches de cheveux entre ses doigts, pas pressée de quitter ce lit même s'il le faudra bien, tôt ou tard pour continuer leur chemin.

« Tu penses qu'on trouvera quelqu'un pour nous amener rapidement à Guadosalam ? Si Ultimécia y était il y a peu, il faut se dépêcher pour la trouver si jamais elle y est encore. »

Sinon mettre directement le cap vers Centra. Mais elles ne pouvaient pas passer à côté de cette étape, qui sait, la sorcière du futur y était peut-être encore ? Mais vu que cette ville était anti-technologie, ce sera surement pas simple, mais pas impossible.

« De toute façon, il nous faudra un vaisseau pour rejoindre Centra donc autant s'éloigner de cet endroit où la technologie est mal vue, on trouvera plus facilement quelqu'un pour nous y conduire. »

Il y avait bien la solution des Chocobos mais un chemin aussi long, bonjour les douleurs aux fesses, entre autres ! Que ce soit ici ou dans la prochaine ville, il faudrait revoir leur stock de gemmes, Kerta gardait encore des souvenirs de son « incompétence » face au gardien du cristal mais avec le peu de Gils sur elle, cela sera suffisant ? Peut-être pas pour de puissante gemme cela dit... Enfin, elle ne connaissait pas les prix, qui sait, cela pouvait peut-être varier un peu d'une ville à l'autre ? On ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erza Elabor
Furie Furieuse

Furie Furieuse

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4500/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Mar 22 Aoû - 15:09

Envie d'un câlin? C'était oublier les idées bizarres de Kerta au réveil. Je levais les yeux au ciel avant de finalement la ramener simplement contre moi pour écouter son drôle de rêve. Même si au fond, je n'ai pas le cœur sensible, faut avouer qu'elle avait vraiment des penchants chelou des fois. Je souriais quand même, sa folie me faisait rire parfois, c'était ce petit truc qui la rendait spéciale et qui faisait qu'elle n'était pas ennuyeuse au moins!
«Je retiens des idées de cadeau de mariage donc!» pas besoin de lui offrir un truc utile comme un vase ou une service à vaisselle, un petit massacre lui convient!

Je caressais doucement sa peau du bout des doigts alors qu'elle en venait au sujet qui l'intéressait le plus: Ultimecia. Il fallait qu'on aille voir si elle était toujours près de Guadosalam, les informations avaient bien dit qu'elle s'y était rendue, mais à voir si elle était restée un temps dans le coin? Des âmes sorties de l'Au-Delà, est-ce qu'il leur faut un peu de temps pour s'adapter? Et quand des âmes ne sont pas dans leur propre corps, que se passe t'il? Est-ce qu'il y a un rejet? Peut-être qu'il faut qu'elle les habitue à cette nouvelle vie avant de pouvoir les déplacer.


«Il vaut mieux qu'on aille à Guadosalam à pieds. De toute évidence, elle n'est plus là bas sinon les informations l'auraient dit, mais il est possible qu'elle soit à côté. Soit dans la Plaine Foudroyée, soit vers le Sélénos. Les deux sont de bons endroits pour se planquer, le premier par l'obscurité et les éclairs qu'il y a en permanence, et l'autre par la forêt dense pas loin.»

On allait donc devoir faire des patrouilles pour essayer de voir si elle y était ou non. Et pour le cas où elle n'y est pas...
«Au cas où, il me semble qu'il y a pas mal de machines de transport vers le Sélénos et le Temple de Djose. Donc au pire, on devrait pouvoir se trouver un petit vaisseau par là...» mais j'étais d'accord avec elle, hors de question de prendre un chocobo! Sérieux, ça fait trop mal au cul ces bestioles sur les longs trajets.

On se levait et on s'habillait pour aller prendre le petit déjeuner, on n'avait pas grand chose à faire dans le coin, donc autant se rendre directement à Guadosalam. Elle semblait tellement pressée après tout! Mais avant, je voulais me faire un petit achat, rien de trop méchant, mais juste pour le cas où, une petite gemme pour faire des dégâts supplémentaires...

«Je reviens!» je passais la porte de la boutique et je prenais une simple gemme, mais un peu plus puissante que celles dont je disposais déjà. De là, je l'insérais dans mon arme pour apprendre une technique qui me serait peut-être utile, disons que nos récents combats nous avaient quand même montré qu'on avait encore quelques lacunes, mais je ne pouvais pas gaspiller tout mon argent non plus.

Je sortais pour retrouver mon épouse, lui souriant doucement. Avait-elle croisé quelqu'un à tuer en chemin?

========================

Achat: Gemme de Force 2 > 600 gils
Apprentissage: Fracas (Force 2) > à l'aide de son épée, Erza va frapper de toutes ses forces afin de causer le plus de dommages possibles > -1265 hp [cible], -15 mp [Erza]

Note Kerta: je te laisse ouvrir à la Forêt de Macalania, sauf si tu as des achats à faire aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerta
Sorcière Psychopathe

Sorcière Psychopathe

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 24
HP : 4750/4750
MP : 137/137
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Dim 27 Aoû - 17:27


Souriante, belle et pleine de tendresse, la sorcière n'en restait pas moins elle-même. Même si ainsi, elle était très douce et gentille, elle pouvait faire des choses horribles par amour. Mais en temps normal, elle pourrait être la parfaite petite femme qui veille sur son amour et lui offre toute la douceur qu'elle souhaite. Reste encore que leur but n'était pas de trainer aussi longtemps que possible dans ce lit – cela ne dérangerait pas Kerta – mais elles doivent encore retrouver Ultimécia, peut-être vers Guadosalam ou déjà en route vers Centra ? Malheureusement, la sorcière n'avait pas un traqueur GPS sur Ultimécia sinon ce serait plus simple de savoir où elle se trouvait. Malheureusement ou heureusement, quitter cette chambre était quitter la douce Kerta. Le lit avait encore bien des pétales, ici et là, il restait cette ambiance de fleurs mais une fois en dehors, la vraie sorcière allait faire son grand retour ! Cacher les crânes chauves et les idées reçu sur la religion, elle pourrait faire un massacre dans très peu de temps !

Retour dans les rues de Bevelle, sa femme était parti faire quelques achats tandis que la vraie Kerta se réveillait peu à peu, les deux personnalités échangeaient doucement leur place. Elle était encore calme mais elle pourrait vite prendre la mouche et repeindre les murs de la ville en rouge. Dans une boutique non loin, elle avait choisi deux gemmes, de quoi avoir de belles idées pour ses futurs combats. Et attention hein, pas des petites gemmes, noooon ! Kerta voyait les choses en grand et ses adversaires vont se chier dessus en voulant l'affronter ensuite ! La guerrière de retour, Kerta l'était aussi, dans les deux sens du terme.

« Je n'ai qu'une chose à dire, vivement qu'on tombe sur quelque chose de costaud, il va pas regretter de nous avoir trouvé ! »

Bonjour Kerta, au revoir Kerta et à la prochaine. Le sourire plus sadique que doux, elle était prête à partir ou à aider des gens du coin à rejoindre un monde loin d'être meilleur car elle va leur faire vivre l'enfer si c'est le cas. Jusque-là, elle avait toujours eu de petites magies efficace mais pas trop mais là, ce n'est plus le cas. Ce n'était que deux techniques mais ça va rester graver dans le marbre.

« Je te propose qu'on se barre d'ici, tout ses débiles avec leurs jolies robes, ça me donne envie de les étriper donc sauf si tu veux une bonne raison de courir vite... ou te défouler, faut qu'on se bouge. Plus je les vois, plus ça me démange dans les mains... puis dans la tête aussi... »

Vu les araignées qu'elle avait au plafond, pas étonnant que ça chatouille dans son crâne. Mais plutôt qu'ajouter de nouvelles choses sur leur casier judiciaire dans cette ville, le couple d'amoureuses aux mains rouges venaient à prendre la poudre d'escampette pour rejoindre Guadosalm au plus vite. Pas de quoi en faire tout un fromage, même si la route serait longue. C'est sûr qu'avec Kerta, faire dix mètres pourrait être une raison suffisante de faire un tel massacre que même Sin à côté aurait été un gentil chaton mais on va pas se plaindre que pour une fois, elle ne râlait pas sur la longue distance qui les attendait. Qui sait, soit elle était de bonne humeur, soit leur nuit d'amour avait réussi à la rendre moins râleuse ? Après, avec elle, il ne faut pas chercher midi au Selenos, elle n'avait aucune logique ! Comme cette expression d'ailleurs...

« Si on doit aller voir vers l'Au-Delà si elle y traîne encore, ça te tente qu'on fasse un saut dans leur Au-Delà ? J'aimerais me trouver un petit fantôme à extraire de là-bas, le genre âme torturée qui ferait paniquer n'importe qui. Ça ferait un joli toutou pour nous deux. »

Le genre de fantome à gémir de souffrance en poussant un cri d'effroi... Amusant certes mais à la longue, il deviendrait barbant et c'est elle qui lui offrira une seconde mort à ce pauvre type.

« Tu crois qu'on pourrait trouver des sortes de monstre dedans ? Sur Dol, j'ai entendu dire qu'il y avait une G-Force nommé Cerbère, un chien super grand à trois têtes ! Bon, il n'attaquait pas ça pourrait être cool un truc pareil ! Un monstre super grand et dangereux en guise de monture ! Là on pourrait se marrer ! »

Et loin de passer inaperçu. Pauvre Erza, elle va devoir apprendre à vivre avec. Une Kerta amoureuse collante et aux petits soins pour elle ou alors une Kerta qui pouvait en un claquement de doigts passer de la folie au massacre. Au moins pour le moment, elle ne faisait de mal à personne...

Achat de Kerta:
Opale: 1500 gils
Améthyste: 1500 gils
Utilise Opale pour: Freezin Coffin : Un petit cercueil de glace pour refroidir sa cible comme l'ambiance, il ne tiendra pas longtemps mais il aura de quoi laisser des sueurs froides à la cible enfermé dans la glace éternelle... quelques instants.
Utilise Améthyste pour: In my Brain : Pour comprendre la folie, rien de mieux que de se placer dans sa tête. Kerta partage ses idées avec son adversaire via un lien mental, de quoi rendre fou la cible et d'en souffrir très longtemps ! C'est les psy qui vont être contents avec des patients si traumatisés !

Kerta & Erza vont vers la forêt de Macalania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karma
Modo Impartial

Modo Impartial

avatar
Niveau : 666
HP : 666
MP : 666

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Rester calme à Bevelle... pas facile!   Lun 28 Aoû - 4:39


Erza gagne 200 gils.

Kerta gagne 250 gils.

Achats et techniques apprises.

Le duo se rend dans la Forêt de Macalania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rester calme à Bevelle... pas facile!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le calme avant la tempête
» Démonsite, la "voie facile" ?...
» Le calme avant la tempête (1)
» création super facile de Perso 3D
» Ah ouais... ça calme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Spira :: Spira Nord :: Bevelle-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives