Forum rpg basé sur les univers des FF VII, VIII, IX et X.
 

Partagez | 
 

 L'âge d'Or de Centra ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: L'âge d'Or de Centra ?   Jeu 29 Jan - 15:41

Que faites-vous là ? Etes vous vraiment sûr de vouloir lire ce qui suit ? Que vous connaissiez Dol ou non... que vous ayez déjà fait des voyages ou des thèses sur Centra... tout... tout va vous étonner... Connaissiez-vous vraiment Centra comme le berceau de la civilisation dollienne qu'il fut ? Un petit rappel alors...

Centra est le continent sud de Dol. Aujourd'hui une terre aride et déserte, dévastée par une larme sélénite, celle qui a amené le pilier cristallin à l'origine du Lunatic Pandora, celle qui a certainement changé toute la donne géopolitique de Dol. A cette époque, les sorcières n'existaient pas. Seul Hyne, le créateur supposé de Dol, existait, façonnant le monde à son bon désir. Mais cela était éreintant même pour la divinité qu'était Hyne. (une divinité mineure ?). C'est la raison pour laquelle, Hyne aurait crée l'Humanité selon les croyances, pour qu'ils travaillent avec lui puis pour lui, à sa place. Hyne fatigué de cette entreprise, s'endormit, et il fut surpris que les Hommes qui n'étaient là que pour la main d'oeuvre, avaient pris des libertés lorsqu'il se réveilla bien des siècles plus tard. L'Homme avait bâti des familles, des habitations, des civilisations, des règles, des aménagements pour étendre leur zone de vie. L'Homme ne se soumettait plus à ses directives et cela mit Hyne très en rage. L'ire de la divinité le fit tuer tous les enfants des humains, mais ces derniers ayant appris la sentimentalité, se révoltèrent et réussirent par leur nombre à mettre à genoux leur Créateur. Celui-ci dût admettre le changement de force et dut concéder la moitié de son corps aux humains pour qu'ils puissent accéder à sa magie. Puis il disparut. La soif de pouvoir des humains, pourtant très solidaires, fit se déchirer les hommes. Et il n'existait plus une civilisation mais plusieurs qui s'affrontaient pour avoir accéder au corps d'Hyne qui avait été scindé en plusieurs parties. Il était dit que celui qui les réuniraient accéderait à un gigantesque pouvoir. La guerre fit rage. Des peuples quittèrent le continent pour s'y installer ailleurs. Se fut la naissance du Saint Empire Dollien, d'Esthar, de Balamb et de bien d'autres foyers de population. [Et bien leur en a pris car la larme Sélénite ne laissa aucun résistant au peuple de Centra qui était resté sur leur continent.] Plusieurs décennies plus tard, le roi Noir Zébalga réussit à mettre la main sur la totalité des morceaux. Le monarque avait mis à genoux la plupart des souverains et régnait en maître absolu. Zébalga était tout puissant. Mais lorsqu'il mit en place le rituel afin d'être en possession des pouvoir d'Hyne. Rien ne se passa... L'Humanité s'était fait leurrer dès le départ. Le seul héritage d'Hyne fut sa moitié de corps dénué de pouvoirs. L'autre moitié s'était volatilisé en même que lui. Mais ses pouvoirs furent hérités par plusieurs jeunes femmes. C'est ainsi que sont apparues les sorcières, dont le pouvoir hérité par Hyne continue d'être transmis de sorcière en sorcière... (cf Culte des sorcières, leçon n°03)

HRP ::
 
_________________ ___________ ___________ ____ ___
Début du rêve... Zzzz... Zzzz.... Zzzz...
_________________ ___________ ___________ ____ ___

Lyte avait encore du mal à comprendre toute cette histoire de légende de Zébalga dont il avait retrouvé des traces successivement au centre Deep Sea puis dans la bibliothèque de la BGU. Il tâchait de se remémorer son cours sur la géo et l'histoire de Centra. Mais il était fatigué et c'est finalement le sommeil qui l'emporta...

Lorsqu'il se réveilla... enfin reprit conscience, il était dans un monde assez incroyable. Aux allures de club Med et d'île déserte, il était arrivé au paradis des chocobos, devant le plus imposant de celui-ci... Des chocobos de toutes les couleurs faisaient la course entre eux, certains volaient même... Etonnant de la part d'un chocobo. Ils pouvaient, généralement, planés mais pas volés aussi bien...

"Euh... Ca doit être un rêve mais c'est bizarre, un peu là..."

Ce qui était assez bizarre, c'était que l'endroit semblait un carrefour de plusieurs endroits, d'espèces de portails menant à des endroits. Il pensait être seul mais ne semblait pas l'être alors qu'il l'était. Car même si il avait cru voir une femme avec un appareil à un bras rentrer dans un portail bleu et ressortir par un portail orange, la femme ne semblait pas pouvoir le remarquer. Les chocobos se fichaient pas mal de lui aussi on dirait.

Que devait-il faire ? Il avait remarqué un portail à côté de l'endroit où il semblait avoir apparu et il était inlassablement tenté d'y pénétrer... Lui plus qu'un autre, pourquoi ? Il lui était destiné ? Et puis c'était quoi cette musique au piano... On dirait celle d'un jeu vidéo... Linoa lui avait parlé d'Ellone qui avait des pouvoirs capables de ramener les gens dans le passé par les rêves, et que Squall et compagnie en avait fait l'expérience à plusieurs reprises. Il lui arriverait la même chose ? Sauf qu'on lui avait pas filé le mode d'emploi...

"Hey, y'a vraiment personne ici ? Je suis Lyte, SeeD et je sais pas trop ce que je fous là ! "

Est-ce quelqu'un l'entendrait vraiment ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Ven 30 Jan - 13:59

Le sommeil est le mystère le plus énigmatique de l’être humain. En fait j’ai beau réfléchir, je ne me souviens jamais de quand j’atteins la frontière entre la réalité et le monde des rêves. Je ne sais pas quand je m’endors et même quand je rêve, mon esprit n’a pas l’air conscient qu’il se trouve ailleurs. Qu’est-ce exactement que le monde des rêves ? Le pur fruit de notre imagination, ou existe-t-il un endroit qui nous accueille pendant notre sommeil si réparateur ? Allez savoir. J’étais apparue devant un chocobo vraiment énorme, c’était bien la première fois que j’en voyais un comme ca !

- Y en a un qui est sacrément gourmand ici il faut croire.

Tout sourire, je me mettais à explorer les lieux sans me poser davantage de questions. Ca ressemblait à un petit jardin d’Eden par ici. C’était joli, il y avait plusieurs chocobos et de toutes les couleurs en plus. Dans mes souvenirs, sur Gaïa, on trouvait des chocobos de couleur uniquement au Gold Saucer, pour les courses. Enfin, c’est ce que je savais, car par contre, j’ignorais qu’il pouvait y avoir des chocobos qui gravissaient des montagnes, ou nageaient dans la mer, et que ces caractéristiques dépendaient de la couleur de leur plumage. Il y avait des toboggans, et un étang en bas. C’est un jardin ou un parc aquatique ici ? Et c’est quoi ces drôles de portails ? Je continuais de faire mon petit tour, jusqu’à ce que j’entende une voix masculine non loin de là. Je suivais le son de sa voix pour le retrouver, un bien fringant jeune homme ! Enfin, il avait surtout l’air paumé là. Tiens, je ne me suis même pas demandée où j’étais moi. Quoiqu’il en soit, je décidais de l’aborder.

- Salut ! Lyte Cid hein ? J’te rassure, je crois que personne ne sait ce qu’ils font ici et …

Oui bon, j’ai été sur Dol et j’avais entendu parler des SeeDs pendant mon séjour – qui a tout de même duré quelques mois – mais ca ne m’avait pas vraiment frappée, vu la façon dont il l’a dit. Je croyais que c’était son nom de famille. Bref, je posais mon doigt sur ma bouche les yeux en l’air pour réfléchir.

- Et en fait j’ai beau réfléchir, je n’arrive pas à me souvenir de comment je suis arrivée. Ah oui pardon, moi c’est Ruka ! Danseuse, musicienne, et chanteuse !

Que je lui disais en tendant ma main. Par contre je ne sais pas à quoi j’ai dû penser là mais ma tenue changea instantanément, pouf comme ca, pour se transformer en une belle et élégante robe rouge qui me descendait jusqu’aux pieds. Fendue sur le côté, avec un décolleté assez prononcé – et bah oui, on parle de moi là – bref. Et ca ne m’interpelait pas plus que ca. Je ne sais pas, ca doit peut-être être parce que je me suis présentée en tant qu’artiste que ca a dû changer.

- Bon alors, Lyte Cid, tu te rappelles comment t’es arrivé toi ?

Visiblement non puisqu’il n’avait même pas compris ce qu’il faisait par ici. Mais j’étais décidément bien à côté de la plaque concernant son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Ven 30 Jan - 15:45

Lyte pensait vraiment qu'il était seul dans ce monde onirique jusqu'au moment où il entendait une voix, totalement inconnue. C'était une belle femme aux cheveux et yeux rouge, la femme était sublime et Lyte dût se rendre à l'évidence que ce n'était pas son imagination qui l'avait créée, car son imagination ne pourrait pas modéliser une fille aussi ravissante.

"Oh euh salut... En fait c'est juste Lyte. SeeD c'est mon métier, enfin, c'est un peu compliqué...Et tu es ?"

La jeune femme se présenta comme Ruka, danseuse, musicienne et chanteuse. Et au moment où le jeune homme et elle se serrait la main, sa robe changea en superbe robe de soirée rouge. Ce doit être sans aucun doute sa couleur préférée. Mais, Lyte essayait de ne pas trop afficher cette admiration physique subite pour répondre à sa question.

"Nan, je sais pas trop... On était au tournoi et puis... Et puis, je pensais à Centra, une vieille région désolée de Dol. Et pouf. Je suis là avec toi. Enchanté !"

Le portail miroitait davantage laissant transparaître ce qui se tramait derrière.

"Un peu comme ce portail là... J'ai cru voir quelqu'un passer à travers un autre. C'est peut être la sortie ? Que dirais tu qu'on aille voir. Je peux me battre si il le faut, donc il n'y a pas de danger..."

Le danger dans le monde des rêves n'est pourtant pas forcément le même que dans la réalité. Où se situe vraiment la frontière entre rêve et réalité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Sam 31 Jan - 12:26

Spoiler:
 

Ah zut, son nom, c’était simplement Lyte. Il me disait que « Cid » était son métier. Sur le coup, ca ne me revenait pas donc j’avais seulement haussé un sourcil, comme si j’avais l’impression qu’il me parlait une autre langue. Jusqu’à ce qu’il dise venir de Dol et je me mettais à réfléchir. Enfin. Réfléchir, c’était un bien grand mot dans le monde des rêves. Disons que ca me disait quelque chose plutôt ! Il était arrivé ici soi-disant par un des portails et je me penchais vers le plus proche pour voir ce qu’il y avait au travers. Je ne connais pas cet endroit. Il me proposait d’aller voir, ca pouvait être dangereux, mais il affirmait savoir se battre. Ah ! C’est là que ca me revenait !

- Aaaaah ! Un SeeD ! Oui j’en ai entendu parler, j’ai fait un petit séjour sur Dol. Ca doit pas avoir la vie facile ! T’es un mercenaire c’est ca ? Je te suis !

De toute manière je savais me battre aussi, enfin, j’avais des bases dirons-nous. Je n’étais pas aussi professionnelle et bien entraînée que Lyte je pense. On franchissait ensemble le portail pour arriver dans un endroit … qui m’était parfaitement inconnu.

- Je ne suis jamais venue ici. Tu reconnais ? Tu sais où on est ? Peut-être Héra ou Spira … Je suis née sur Gaïa et j’ai été sur Dol mais je n’ai jamais vu un endroit pareil …

Cela dit, je n’avais pas tout vu sur Dol mais Lyte venait d’affirmer que le continent de Centra était désolé – et c’était le seul que je n’avais pas vu. Ah non, je n’ai pas été tout au nord ni sur l’île de Balamb encore … Bon, il fallait espérer que Lyte sache me renseigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Sam 31 Jan - 17:03

Carte de FFVIII:
 

A l'évidence, Ruka était quelqu'un de "vivant". Il arrivait souvent dans les rêves que l'on croise des gens presque sans visage, sans vie. Des sortes de figurants. Mais la brune (^^) semblait être quelqu'un comme lui. On pouvait donc rencontrer d'autres personnes dans les rêves ? Quoiqu'il en soit, Lyte n'avait pas tellement le "temps" de se poser la question. Il s'agissait de quelqu'un qui connaissait Dol, mais qui n'en n'était pas native. Cela était intéressant car à part Gippel et Cait Sith, Lyte avait très peu eu de contact avec les gens de l'"extérieur". 

Elle n'hésitait pas à vouloir explorer, elle aussi, ce qui se trouvait derrière le portail. Le choc était assez bizarre... Comment en passant son corps dans cette chose, on se retrouvait à un autre endroit, comme si on changeait juste de pièce. 

Le sol était rocailleux et il était plus difficile de respirer. Certainement parce qu'il était à plusieurs centaines de mètres d'altitude. Comme pour la robe de Ruka plus tôt, les chaussures de Lyte se métamorphosèrent en chaussures montantes plus propice à ce genre de relief. En face, d'eux une petite butte que Lyte grimpa sans mal et il aida en tendant sa main Ruka à en faire de même. Il allait venir aussi galant que Gippel à force de se conduire ainsi. Ou peut être était-ce Ruka qui le faisait se conduire ainsi. 

"J'ai une vague petite idée de cet endroit mais..." 

Lyte regardait en face de lui. Si l'endroit où il se trouvait lui disait vaguement quelque chose d'après les illustrations qu'il en avait et qu'il avait reconnu comme être le Mont Yorn, ce qui s'étendait en face de lui, ne lui disait absolument rien. 

En face, sur une surface avoisinant les centaines de kilomètres carrés, voire des milliers, s'étendait une vaste citadelle jonchée de tours, de murs, de lueurs de feux de camps. Une sorte de gigantesque labyrinthe qui s'étendait sur une zone infinie. Il était clair que cette structure n'existait pas sur tout Héméra. Du moins, plus actuellement. Lyte n'était pas particulièrement géologue, géomètre ou géo quoique ce soit. Mais il avait su se repérer, car le Mont Yorn était un peu le toit du monde. Et, sauf si le monde avait changé ou était irréel, le labyrinthe qui se trouvait en contrebas ne devrait pas se situer ici. En réalité, rien ne devrait s'y situer. C'était là où s'était écrasé la larme sélénite la plus destructrice de l'histoire Dolliennne. Celle qui avait achevé le peuple de Centra. 

"Je pense savoir qu'on est sur Centra. Mais, pas la Centra actuelle. Une Centra qui a dû existé il y a bien longtemps ou qui n'a jamais existé. J'aurais jamais cru que la civilisation des Centras ressembleraient à ça. Je suis désolé, tu dois rien comprendre..."

Lyte se pencha un peu pour essayer de voir si le labyrinthe était accessible depuis leur position mais le dénivelé était trop important. Seul un portail flottant en plein milieu de l'air semblait mener quelque part. Est-ce que Ruka allait vouloir se jeter dans le vite pendant plusieurs mètres pour y accéder. Je sais qu'on est que dans un rêve mais Lyte n'était pas trop chaud. 

"Désolé, tu dois vraiment rien comprendre... Mais moi non plus, je pense...

Y avait-il une raison pour que ses rêves l'amène ici ?

HRP : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Lun 2 Fév - 10:12

Spoiler:
 

Lyte était donc un SeeD. Les présentations étant faites, il me proposa d’aller voir plus loin, dans le portail le plus proche qui représentait un endroit qui m’était complètement inconnu. Et c’était peu dire, une fois de l’autre côté, j’avais l’impression de me retrouver dans l’une de ces histoires glauques où on se retrouve enfermés dans un labyrinthe et il faut affronter tous les défis et en ressortir vivants ! Bref, ca foutait la chair de poule et sur le coup, ca ne donnait pas vraiment envie d’aller plus loin … Sauf s’il y avait des trésors par ci par là ? Bah quoi, je me suis peut-être « échappée » de Wutai, mais je suis comme presque tous les autres, les richesses et la curiosité, c’est ce qui m’alimente. Bref, j’attrapais la main de Lyte pour monter un peu plus haut et voir un peu mieux l’horizon. Lui non plus ne savait pas où on avait atterri mais en faisait l’hypothèse. Je ne connaissais pas l’histoire de Centra, on ne m’en avait jamais parlé lorsque j’ai passé mes quelques semaines sur Dol.

- Une Centra qui a dû exister il y a longtemps … ou qui n’a jamais existé. C’est euh, bizarre comme propos. Et ca s’oppose même. Je ne comprends pas, tu m’as dit que c’était une terre désolée … et isolée d’une certaine façon j’imagine. Des gens habitaient là avant ?

J’avais appris des choses sur Dol, mais soyons honnêtes, je n’étais pas Dieu tout Puissant qui sait tout sur tout, j’avais encore beaucoup à apprendre sur le monde où vivait autrefois les sorcières. L’histoire de Centra était triste pourtant, mais il y a des détails de l’Histoire qui se perdent des fois. Moi-même si on me demandait des détails sur le passé de Gaia, j’étais assurée de louper bien des choses sur l’histoire de mon propre monde. Je me penchais pour voir le drôle de portail, soupirant un coup. De toute évidence, ni Lyte, ni moi, n’avions vraiment compris ce qu’il se tramait ici.

- Bon. Le seul moyen d’avoir des réponses à nos questions de toute façon, c’est d’y aller ! BANZAI !!!!

Sans être vraiment consciente, je sautais pour franchir le portail, mais je ne me cassais pas la gueule royal, j’avais atterri en plein dans le labyrinthe … Rapidement suivie de Lyte, j’espère. Ce serait moins fun si j’étais toute seule par contre.

- Tu viens !? De toute façon j’ai une astuce, on raconte que peu importe la forme d’un labyrinthe, si on suit toujours la droite, même si on prend le chemin le plus long par ce fait, on finit toujours par trouver la sortie ! C’était véridique, testé, et approuvé. - Et puis si ca se trouve il y a plein de trésors par ici !

J’attendais qu’il me rejoigne avant de tester un chemin au pif. On me traiterait sûrement d’inconsciente ou de naïve, je ne sais pas, mais on était dans un rêve, on va dire que techniquement, je ne réfléchis pas trop, j’agis par instinct. Bon par contre il y avait de drôles de bruits par ici, et ca par contre, ca fout grave les jetons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Lun 2 Fév - 14:01

Il s'en doutait, Ruka ne connaissait pas l'histoire de Dol. Plus grand monde ne la connaissait vraiment car entre mythe et réalité, on ne savait plus vraiment faire la part des choses, surtout que la fusion des mondes a soulevé bien plus de questions qu'elle n'y a répondu.

"Les premiers humains de Dol habitaient sur Centra. On est peut être en face du berceau de la civilisation. En face de toi, au jour d'aujourd'hui, tu ne verrais qu'un gigantesque cratère. C'est un peu compliqué avec mes explications peut être..."

Lyte essayait de lui expliquer le mieux possible mais il abordait parfois des détails très peu utile qui ne ferait qu'embrouiller Ruka.

Si il y'avait qu'une chose à dire sur Ruka, c'est qu'elle n'avait pas froid aux yeux car elle n'hésita pas à sauter pour franchir le portail. Lyte ne put qu'attendre un peu pour sauter, car il ne voulait pas sauter et atterrir sur Ruka ne sachant pas où ils atterriraient. Lyte arriva dans une salle du labyrinthe à la suite de Ruka. L'ambiance y était lugubre et assez sombre car la hauteur des murs plaçait dans une quasi obscurité la majorité du labyrinthe. Seule les salles plus grandes pouvaient espérer capter des rayons de l'astre luisant dans le ciel. Il fallait décider du chemin à suivre mais Ruka avait déjà sa petite idée.

"Ah, astucieux ! T'es une habituée des labyrinthes, ah ? T'es pas de Dol déjà, t'es d'où ? "

Après tout, quitte à être dans un labyrinthe avec une jolie fille pourquoi ne pas faire un peu connaissance. C'était peut être un peu maladroit la manière dont cela avait été posée mais bon...

Alors que le duo s'engouffrait dans un premier couloir labyrinthique en prenant à droite à chaque intersection et revenant parfois sur leurs pas après un ou deux cul-de-sac, ils arrivèrent non sans mal dans une première salle où la terre sèche avait remplacé la pierre. La pièce était si vaste qu'on aurait pu imaginé que c'était l'une des sorties. Mais en s'avançant un peu et en regardant autour d'eux, ils purent remarquer que les murs étaient toujours là. Il semblait même y'avoir une sorte de village à l'opposé d'eux. Ce qui affirmait la thèse que le lieu était habité.

"Ca te dit d'aller voir, on croisera peut être du monde ? "

Mais toutes les huttes étaient inanimées, comme si les gens étaient partis du jour au lendemain. On n'y voyait pas de traces de lutte mais pourtant, leurs affaires étaient toujours là. Lyte s'asseyait sur un tabouret en bois dans l'une des maisons.

"Tu veux te reposer un peu ?"

Après tout ils avaient pas mal marché, mais Lyte oubliait qu'ils étaient dans un rêve, était-il vraiment utile de se reposer ? C'était assez déconcertant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Mar 3 Fév - 14:20

Ainsi, nous nous trouvions dans le berceau de la civilisation de Dol. Difficile à croire, on était dans le passé alors ? Impossible … Lyte disait que si je me rendais à Centra aujourd’hui, je n’y trouverai qu’un immense cratère. Mais, ca n’avait pas l’air d’un cratère, là. Je n’étais pas idiote derrière mes airs de femme dynamique et joueuse. Un cratère qui a été formé comme ca ? Impossible. Une catastrophe – dont je doutais qu’elle soit naturelle – avait dû se produire. Je ne savais pas quoi, mais voilà, il s’était passé quelque chose ici qui a été fatal à ce peuple.
Toujours est-il qu’il fallait sortir d’ici, ou au moins trouver des gens pour avoir des questions à nos réponses ! … Euh, des réponses à nos questions. J’avais ma petite astuce pour ca qui semblait presque amuser le jeune SeeD, ce à quoi je lui répondais dans un premier temps par un sourire amusé.

- Héhé, pas vraiment, c’est un secret que quelqu’un m’a confié ! Et que j’ai souvent vérifié sur les jeux derrière mes boîtes de céréales …

Ce n’était plus vraiment un secret du coup mais au moins, il ne savait pas qui me l’avait dit, aha ! Ahem. Bref, en route ! Je le suivais de près, et sans m’en rendre compte encore une fois, ma tenue avait changé. Elle était disons plus « adaptée » à la situation. Enfin, voilà que je me retrouvais en jean avec des bottes qui passaient par-dessus, ainsi qu’une veste rouge bien fermée. Sûrement parce qu’il faisait froid dans cet endroit si lugubre et pourtant, dans un rêve, on ne ressentait pas vraiment les courants d’air et la température.

On suivait mon propre conseil, c’est-à-dire, on longeait toujours la droite. Ca impliquait parfois de faire demi-tour, et comme je l’avais prévenu, le chemin pouvait s’avérer être très long, mais j’étais assurée qu’on finirait par déboucher quelque part. Il vaut mieux mettre des heures et arriver en bout de ligne quelque part où nous serions saufs, plutôt que rester perdus à jamais là-dedans, non ? Il y avait des habitations ici en tout cas, et d’un signe affirmatif de ma part, on allait voir avec Lyte … Sauf que c’était inhabité.

- Ca ressemble à un campement ca. On a presque l’impression que les gens ont campé là avant de reprendre leur route … mais pourquoi ils ont tout laissé ici ?

Lyte proposait de se reposer et j’acceptais avant d’aller m’asseoir dans un coin pour réfléchir. C’était tellement intrigant cette histoire.

- C’est vraiment glauque ici. J’ai l’impression d’être dans l’un de ces films d’horreur où t’as un village abandonné mais qui est en fait habité des zombies ou des morts-vivants et … plein d’autres trucs bizarres.

Le labyrinthe était déjà bizarre à lui tout seul donc bon. Méfiance, nous étions dans un rêve, et si ca se trouve, il suffisait pour moi de penser à voix haute à ces zombies et compagnie pour qu’ils déboulent de nulle part. Ils étaient peut-être déjà en route, brrrr … En tout cas puisque nous étions seuls, autant en profiter pour faire plus ample connaissance avec ce charmant garçon !

- Alors la vie de mercenaire ? Pas trop difficile ? Ca paye bien ? Tu vois du monde ? Ta petite amie te gueule pas trop dessus sur tes longues absences ?

Comment demander très discrètement s’il est en couple tiens. Elle ne perd pas le nord même dans ses rêves la petite Ruka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Mer 4 Fév - 19:26

Le calme avant la tempête ? Ou après ? En même temps, l'après ne peut être qu'un avant d'une autre tempête, donc l'avant et l'après sont eux même avant et après d'autres avants et après... Et après ? 

En tout cas, Ruka et Lyte pouvaient rentrer comme dans un moulin à vent et non pas après dans les demeures rudimentaires qui étaient vides. Si ils s'étaient rendus compte que des gens y vivaient avant, ils semblaient que ces habitants avaient prévus d'y revenir après puisqu'ils n'avaient pas emporter leurs vêtements. Mais impossible de savoir à peu près si c'était un peu avant qu'ils arrivent ou beaucoup plus. 

Rien n'expliquait l'abandon, encore moins de panneaux à vendre ou à prêter. 

Etrange... 

"J'imagine qu'ils sont tous partis quelque part en pensant y revenir plus tard. Ou qu'on les as forcés à partir précipitamment.

Mais Lyte avait observé le lieu et avait constaté 

"Aucune trace de lutte, c'est ce qui paraît le plus bizarre... Ce qui n'est pas rassurant, c'est l'absence de raison évidente. Si dans les films d'horreur, on t'explique le pourquoi de la menace dès le début, ça ne ferait pas si peur. C'est l'inconnu qui engendre la peur. Faut juste espérer que l'on soit dans un rêve et non un cauchemar. Pas tellement envie de me réveiller en criant cette nuit, ahah ! 

La jeune fille s'était assise dans un coin et Lyte l'imita en prenant une chaise pas loin d'elle. Elle changea de sujet pour faire connaissance. Besoin de changer de sujet, ou envie subite d'en savoir plus ? Peut être qu'elle avait besoin d'être rassuré sur le potentiel protectionniste du SeeD ? 

" A vrai dire, je suis officiellement SeeD depuis pas si longtemps que ça. Ce sont mes premières missions, donc niveau paye c'est encore l'inconnue. Mais j'ai très peu de dépenses donc pour le moment c'est pas gênant.

La dernière question était un peu plus déroutante. Lyte devait-il avouer que c'était le néant côté sentiment ? 

"C'est aller assez vite dernièrement, et je n'ai personne en ce moment..." 

Il était évident que quiconque aurait un peu rougi en une telle situation. Lyte ne voulait pas retourner la question de manière banale. Cela aurait été trop gros... 

"Et que puis-je imaginer que tu exerces comme activité ? Tu as l'air assez aventurière pour être une simple citadine, je me trompes ?

Lyte écoutait attentivement la réponse de Ruka. Il en oublierait presque l'endroit où ils se trouvaient si, plus tard, dans la conversation, une ombre ne se serait pas fait remarquer. Sortis dehors, les deux compères ne virent rien, mais Ruka allaient certainement vouloir continuer leurs chemins plutôt que de rester dans ce campement glauque ? 

"Toujours sur la droite donc ?

Lyte était amusé. Car si l'astuce semblait banal, elle était évidemment bien utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Ven 6 Fév - 11:40

Cet endroit on ne peut plus étrange. Lyte, en bon SeeD, avait déjà fait sa propre analyse sur les lieux et il avait raison sous tous les angles. En l’écoutant, j’observais les environs à mon tour pour remarquer effectivement que rien ne témoignait d’une bataille. Si ca se trouve ils ont fui car ils avaient prévu qu’une catastrophe naturelle se produirait !?? Un tremblement de terre par exemple ! … Mais comment l’auraient-ils su ? Tout semblait très primitif dans les environs, pas ou peu de technologies. Quoique, ce n’était pas très difficile j’imagine de faire le sismographe le plus basique du monde. Bon, au moins, on était d’accords pour dire que nous n’avions pas envie de vivre un cauchemar.

Aussi, j’en profitais pour faire plus ample connaissance. Ah, il venait de devenir SeeD, depuis trop récemment pour se faire une idée de combien ca paye. Aha, je vois. Après cela dit, à mes yeux, ca dépendait des missions qu’il faisait ? Je ne me doutais pas aussi que la paye était liée aux performances du mercenaire … plus il se montrait compétent, mieux il était payé – ce qui allait de soi. Et pas de petite amie à l’horizon ! Je ne pus m’empêcher d’étirer un sourire tout en haussant un sourcil amusé.

- Un si charmant jeune homme sans la compagnie d’une demoiselle ? Tu me charries, je te  crois pas !

Oups. Changement de sujet radical pour éviter de parler sentiment ? Aucune idée, mais Lyte me demanda si je n’étais pas aventurière plutôt qu’une simple civile.

- Aventurière est peut-être un bien grand mot … Disons que je fais une pause dans ma carrière actuellement. La fusion des mondes est un phénomène qui m’intrigue, au même titre que bien des personnes, donc j’ai décidé de découvrir un peu ces terres qui me sont inconnues !

Elle semblait se perdre dans ses pensées tout à coup en retraçant son parcours dans sa tête. Et elle repensait à Alphonse, à qui elle n’avait pas pensé depuis qu’elle était là. Mince alors, il était où d’ailleurs lui ? Comment ca se fait qu’elle n’y avait pas pensé plus tôt !? Allez savoir, mais le petit silence qui s’installa poussa Lyte à vouloir reprendre la route, et je hochais la tête de façon affirmative à sa question. De là, tout en marchant je reprenais la conversation là où je l’avais arrêtée.

- Désolée, j’étais en train de me demander où était mon compagnon de voyage tout à coup. Sinon, j’allais dire, même si je n’ai été que sur Dol pour le moment, je trouve que nos deux mondes se ressemblent. Tu as déjà été sur Gaia ? Outre l’histoire et nos cultures qui sont différentes, ils sont très proches. Même niveau technologique et scientifique, une façon de vivre similaire … Sauf Esthar. J’ai été à Esthar et on a l’impression que la ville elle-même est un autre monde !

J’avais été impressionnée autant qu’émerveillée en arrivant dans cette ville. C’était futuriste, comme dans les films de science-fiction !

- Je ne me souviens pas avoir posé la question quand j’étais là-bas, mais tu sais pourquoi Esthar ne partage pas son savoir scientifique et toute sa technologie avec le reste de Dol ?

Car après tout, s’ils le voulaient vraiment, le monde entier de Dol serait très haut placé niveau évolution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Mar 10 Fév - 13:53

Lyte était-il vraiment inexpérimenté en matières de filles ou faisait-il mine de pas relever les sous-entendus de Ruka. A priori, la balance pencherait plus pour la première possibilité. Peut être aussi qu'il ne se doutait pas qu'elle pouvait s'intéresser au profil maritale du jeune SeeD.

" Charmant ? " ce qui ne put que le faire timidement rougir. "Si si, en fait, la seule demoiselle qui m'accompagne est la première dame de Dol et la compagne de mon boss ultime. Je fais office de garde du corps, un peu, ahah"

Avec ça, il ne serait pas dur à trouver car là où est Linoa, et tous les médias le savent, Lyte le sera certainement. Mais peut être que Ruka ne voyageait pas ? Lyte voulait en savoir plus sur elle après tout.

"Oui, j'imagine que tu dois voir de magnifiques paysages, Spira a l'air vraiment étonnant. Mais, c'est pas un peu dangereux et ennuyant de voyager seule ? "

Non pas que Lyte puisse penser qu'elle ne pouvait pas se défendre même si il ne l'avait pas vu à l'oeuvre. Mais une rencontre avec des Griffons ou un Wendigo de mauvaise humeur pouvait vite faire tourner la balade au drame. C'est peut être cette allusion masqué à son ou ses compagnons de voyage qui perdirent un peu Ruka dans ses pensées. Lyte se mordit la lèvre, avait-il dit une bêtise ? Elle s'excusa peu après car elle pensait à son compagnon (Aouch...) de voyage (Ah, cool...).

"Oui, c'est d'ailleurs étonnant que les deux mondes se ressemblent autant. A l'inverse, on m'a dit qu'Héra n'y ressemblait pas du tout. Pour Gaïa, pas encore eu l'opportunité d'y aller."

Ruka se posait pas mal de questions sur le cas "Esthar". Lyte allait ressortir encore ses cours. Il avait vraiment étudié à fond pour son test.

"La position d'Esthar est particulière. Elle a souvent été en conflit avec Galbadia, l'autre grosse force militaire, ces dernières années. Mais, les avancées technologiques ont été encouragés pour la guerre contre Galbadia par la sorcière Adel. Le futur président a donc décidé de s'isoler du reste du monde pour ne plus prendre de risques. "

Lyte regardait les hauts murs qui les entouraient. Le vrombissement refit surface et le sol tremblait. Une allée à gauche se referma sous l'impulsion d'un mur qui prit sa place. Les murs bougeaient, certains translataient à une autre position, d'autres sortaient du sol. Heureusement, que leur logique était toujours la même, sans ça, ils se seraient perdus. Impossible de faire une carte du labyrinthe dans ces conditions.

"Mais je crois que technologiquement, Centra était encore plus balèze... Pourquoi un tel labyrinthe et en mouvement ? Tu penses qu'il y'a quelque chose à cacher dans le coin et ... CRAC"

Un bruit sourd retentirent derrière eux... Le temps de se retourner, leurs assaillants avaient réussis à les assommer...


On pouvait tomber inconscient ? En plein rêve ?
Etrange...

Les voilà, maintenant, réveillés dans une cage, certainement dans une autre salle. Pas de traces des assommeurs à l'horizon, seulement une ou deux familles de prisonniers. Des humains, assurément...

"Ruka, ça va ? Désolé, je sais pas d'où ils sont apparus... "

Lyte avait dit qu'il la protégerait, c'était raté. Mais, bon, ils allaient pas restés longtemps emprisonner alors qu'ils rêvaient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Jeu 12 Fév - 16:12

Monsieur se rappelait tout à coup que sa mission était de jouer les gardes du corps pour la première dame de Dol – rien que ca ! – qui était aussi la petite amie de son boss. Oh ? Tout ca pour me dire qu’il était « accompagné » ? Et pas dans le sens dont je le voyais. Ca avait de quoi m’amuser, oui, c’est le mot, ce jeune homme était amusant ! Ca se voyait qu’il avait du mal sur le sujet vu qu’il s’était trouvé un petit prétexte, raison de plus pour moi de l’embêter héhéhé.

Ahem. Toujours est-il que me concernant, oui, je voyageais depuis quelques temps et j’avais pu voir au moins les terres de Dol, une bonne partie du moins, et j’avais eu le loisir de découvrir les similitudes entre le monde natal de Lyte, et le mien. Sauf pour Esthar. Mais on allait y venir. Apprendre qu’Héra était vraiment limité technologiquement parlant et très primitif ne m’étonnait pas trop, Alphonse m’avait dit la même chose bien qu’il n’y avait pas été le constater lui-même.

Pour le cas Esthar, Lyte m’expliquait que l’isolement et la concentration technologique et scientifique était dû aux précédentes guerres. Le président actuel avait pris la mesure d’isoler, jusqu’à la fusion des mondes environ, la cité futuriste du reste de Dol.

- Mais la guerre est terminée … Enfin je suppose qu’ils se méfient toujours dans ce cas.

Inutile de donner l’opportunité à d’anciens ennemis de remettre les couverts sur la table une fois les bonnes armes et savoirs à disposition. C’est alors qu’un bruit pénible se fit entendre. Pénible, et peu rassurant. Je venais de m’arrêter, ca faisait tellement flipper que j’avais l’impression que quelque chose me soufflait du givre tellement j’étais parcourue de frissons tout à coup. Et mon cœur battait à trois cents à l’heure !

- Qu’est-ce que …

Le labyrinthe changeait de formes !? Je ne suis pas aveugle, il y a un MUR qui s’est sorti de nulle part pour bloquer une allée ! Ouais, Lyte avait raison, ils étaient balèzes ici … mais pas le temps de finir sa phrase que c’était le noir complet. Je me réveillais dans une cage en compagnie de Lyte … Je me redressais en me tenant la tête comme si j’avais la migraine – avoir la migraine dans un rêve, la blague.

- Ouch. Ca va oui. Il s’est passé ... KEUWAAAAAAAAA !?? Je me relevais d’un bond. Une prison. Une prison … Une pri-son. PRISON. - Aucune prison ne me retient, na, pas possible, on va pas être copains.

J’allais directement vers ce qui semblait être la porte … c’était pas du bois en plus, il y avait une vraie serrure ! Groumph. J’attrapais ma dague – même dans un rêve, impossible de me séparer de mon fidèle couteau ! – et je commençais à crocheter la serrure entre les barreaux. Toujours l’avantage d’un rêve, pas besoin de techniques tordues pour se libérer, il suffisait d’y penser et hop ! Mais il faut savoir que même dans la réalité, je savais faire ce genre de choses. La porte finit par s’ouvrir et je me tournais vers Lyte avec un air fier !

- Héhé. Voilà ce que ca fait d’être élevée pendant seize ans à Wutai.

Ah oui, mince, il n’a pas été sur Gaïa qu’il a dit. Il ne sait pas où c’est ni qui sont les personnes qui y vivent. Bon tant pis ! Sortons d’ici. Je lui attrapais le poignet pour commencer à le tirer.

- T’inquiètes si je suis un peu brutale, c’est pas que je veux te pousser sur moi et  t’embrasser dans une petite cage étroite, mais c’est que j’ai envie de me tirer avant qu’on constate que la porte est ouverte !

J’avais fait exprès de lui dire que je ne comptais pas l’embrasser, dans le seul et unique but de le déstabiliser. Il était marrant ce jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Lun 16 Fév - 14:54

Lyte ne pouvait que lui répondre sur Esthar avant le changement de labyrinthe.

"Esthar vient tout juste de se réouvrir au monde, ça mettra du temps, je pense..."

La suite ? Vous la connaissez, par surprise, les deux jeunes gens se sont vus assommer.

Le réveil fut douloureux, mais la cage, elle était bien réelle. Ce qui semblait ne pas plaire du tout à Ruka. Etait-elle claustrophobe ?

"Hey, doucem..."

Mais Lyte n'avait pas le temps de la calmer qu'elle avait déjà fait sauter la serrure. Elle tira sur le poignet de Lyte pour l'emmener vers la porte de la cage, non sans le provoquer une nouvelle fois. Mais alors, qu'elle ne regardait pas où elle allait dû à la pénombre, Lyte ne put que la rattraper par la taille pour la ramener vers lui. C'était un réflexe, certes, mais l'étreinte allait le gêner d'autant plus... Son dos collé à son torse, et les cheveux chatains de la jeune femme sous le nez du SeeD. Il recula d'un pas pour que leurs corps s'éloignent et s'expliqua, sans penser au délicat parfum de ses cheveux.

"Du calme... On t'as pas dit de regarder où tu mettais les pieds ? "


Effectivement, la cage était à quelques mètres au dessus du sol. On pouvait distinguer, maintenant que leurs yeux s'étaient habitués à l'obscurité, à d'autres cages dans la même disposition que la leur. Des gardes se trouvaient en contre bas et discutaient. Heureusement, car ils se seraient rendus compte de la tentative d'évasion.

"C'est bizarre, quand même... Mêmes leurs habits ?
- Tu penses qu'il y'en a d'autres ?
- C'est surtout qu'il semble arriver de nulle part !
-  Que va dire le roi ?
- Il va vouloir les torturer, c'est sûr !
- Arf, j'aimerais pas être à leur place "


Lyte se mit à chuchoter :

"Et deuxièmement, pour te répondre, je n'aurais pas pu t'empêcher de m'embrasser dans une cage aussi étroite..."

Il voulait répondre à cette provocation, lui montrer qu'il ne se laisserait pas faire, gentiment, bien sûr. Et même, si c'était maladroit, après tout, ce n'était qu'un rêve.

" Laisse moi faire..."

Lyte se pencha pour attendre que les deux soldats soient vraiment en dessous de la cage. Une fois fait, il sauta sur les deux, l'inertie de la chute les assommant aisément. Vint alors, un autre soldat, en faction, un peu plus au dessus. Lyte eut, le temps de lancer une rafale, plaquant le soldat contre le mur, l'assommant également.

" C'est bon la voie est libre."

Mais Lyte regardait au dessus de lui. Comment Ruka allait-elle descendre ? Fallait-il qu'il la rattrape ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Jeu 19 Fév - 17:47

Une CAGE ! J’étais comme un oiseau enfermé en cage, et je n’aimais pas ca du tout ! Très vite, j’avais fait sauter la serrure, mais allez savoir si c’était l’effet du rêve, mais je n’avais pas eu une seule fois l’impression que j’étais en hauteur. Aussi je voulais sortir en entraînant Lyte avec moi, mais finalement, les rôles s’inversèrent et c’est lui qui m’entraîna pour que je ne tombe pas lamentablement sur le sol ! Par la taille, hop, je me retrouvais collée contre lui non sans lâcher un hoquet de surprise ! Dans un autre contexte, ca aurait pu être intéressant … mais dans un autre contexte. Ahem, bref. Je levais la tête en souriant avec une pointe de reconnaissance. Une fois la sécurité assurée, Lyte me lâcha pour reculer et je me fis plus attentive à ce qu’il se passait en bas … Ils parlaient de nous ? Être torturée moi ? Ils peuvent se fourrer le doigt dans l’oeil et bien profond ! Le jeune SeeD les observa aussi avant de répondre à ma petite « provocation » d’un peu plus tôt. Oh monsieur se décoince !? Ca devient intéressant !

- Fais gaffe, je prends ca pour une invitation. J’en suis parfaitement capable !

Lui racontais-je dans un chuchotement, et oui, j’étais sérieuse ! Mais allez savoir s’il se braquait tout à coup car il préférait s’occuper désormais des gardes et montrer toutes ses talents appris dans son école pour les assommer. En attendant, je m’étais mise assise au bord de la cage avec les jambes croisées, et je sifflais d’admiration.

- Et tout ca sans salir ni abîmer tes vêtements, je ne peux qu’être subjuguée !

J’affichais un sourire à la fois amusé et moqueur avant de me décider à descendre de mon perchoir. Non, pas besoin de me rattraper, je retombais très bien sur mes pattes ! Evidemment, c’est là qu’on voit que c’est un rêve – même si je ne m’en rends pas compte – car dans la réalité, si j’avais fait ca, je me serai cassée la gueule royalement. Non, en fait surtout, j’aurai flippé à l’idée de sauter d’une cage suspendue en l’air si je n’étais pas assurée d’avoir quelque chose ou quelqu’un pour amortir la chute ! L’un des deux gardes encore par terre gigota un peu, et je lui collais ma chaussure dans la figure pour le rendormir aussi sec.

- Couché ! Puis je me levais les yeux vers Lyte avant de le rejoindre. - Bon on se tire d’ici ?? On ne peut trouver une plage et des gens en maillot de bain ici ?? Le soleil et la bonne humeur, ca commence à me manquer !

Question : par où la sortie ? Dans un rêve, les portails pouvaient surgir n’importe quand, n’importe où, du moment qu’on songe ne serait-ce qu’un peu à une nouvelle destination. Mais là peu importe où on allait, du moment qu’on quitte cette pseudo-prison, ca me va.

- T’es sûr que c’est Centra ca ? ‘fin moi j’en sais rien hein, je t’ai déjà dit que j’étais pas de Dol, mais je veux dire, on t’a déjà dit que ca ressemblait à un labyrinthe bizarre ?

Je me grattais un peu la tempe de mon doigt avant de soupirer longuement.

- Et j’arrive vraiment pas à me souvenir de ce que je faisais avant d’atterrir ici. Si ca se trouve je faisais encore la fête et maintenant je suis en train de divaguer complètement. T’es bien réel dis ? Je lui mettais une pichenette sur le nez. - Ah bah oui, t’es bien réel …

Il va vraiment me prendre pour une folle à force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Ven 20 Fév - 12:09

Ruka avait l'air moins calme qu'elle n'y paraissait un peu auparavant. Peut être le fait d'être enfermée ? Quoiqu'il en soit, la chute avait été évitée. Il est vrai que la cage ne donnait pas l'impression d'être en suspension. Peut être fixée au mur dans ce cas ? 

En tout cas, Ruka semblait amusée que Lyte se "prête" au jeu de la provocation. Qu'y cherchait-elle au juste quand elle venait lui chuchoter qu'elle en était cap. Lyte avala discrétement sa salive, il est vrai que Ruka était très jolie mais tout cela était beaucoup trop "spontané" ? Lyte tenta alors un : 

"Je te plaît à ce point là ?

Le ton n'était pas condescendant, juste taquin. A coup sûr que ça amuserait Ruka. Enfin, peut être... 

__

Alors que Lyte se débarrassait des "méchants" qui surveillaient les captifs, Ruka regardait le spectacle d'en haut, admirant le travail "propre" 

" Oui, j'arrive pas à changer de vêtements sur commande comme toi, donc je suis obligé de les garder intact Smile ! " 

Ruka n'eut pas besoin de lui pour descendre. Elle sauta tout simplement les mètres qui la séparait du sol sans heurts ni choc. Et oui, il était vrai que nous étions dans un rêve. Et ce qui le rappelait c'était les visages des soldats et des gens dans les cages. Comme si il n'avait pas d'expression. Les rêves n'étaient pas capables d'imaginer autant de personnes à identité propre. Seule un jeune homme dans une cage qui les épiait leur adressa la parole et semblait être quelqu'un de différent. 

"Bonjour, vous êtes très fort ! 
- Euh merci, vous voulez qu'on vous aide ? 
- Oh non, je me suis déjà échappé mais ce qui m'attendait plus loin était pire. Je préfère juste rester ici.
- Oh, très bien...
- Je peux juste avoir votre nom, c'est pour mon journal de bord ? 
- Oui, moi c'est Lyte et la charmante demoiselle c'est.... 

Les présentations étant faites, le duo se décida de quitter les lieux. L'endroit n'était pas au goût de Ruka, ce qui semblait logique. Mais Lyte tâcherait de retenir le nom du jeune homme car il lui disait vaguement quelque chose. Vraiment bizarre ce rêve. En s'éloignant, Lyte répondit aux réprobations de Ruka.

"Tu peux te faire changer de vêtements, mets nous en maillot de bain, si vraiment ça te fait plaisir. Pour ce qui est de Centra, je ne suis plus sûr de rien... Regarde en face de toi... "

La prison se trouvait certainement dans une sorte de bunker et à la sortie, rien. Que du brouillard. Il formait une prison à lui tout seul. Ruka lui mit une pichenette pour s'assurer que tout cela paraissait réel. Quelle personnage ! 

"Je crois que le labyrinthe c'était rien à côté de ça." 

Le brouillard était tellement épais qu'ils n'y voyaient même pas leurs propres mains. C'était un coup à s'y perdre à coup sûr. Deux pas, et ils ne se verraient même plus. Ils n'avaient pas le choix. Lyte prit la main de Ruka dans la sienne. Lyte était un peu mal à l'aise de tenir la main d'une fille. Surtout avec les déclarations ambigûs de l'un et l'autre depuis leur rencontre. Il fallait briser la glace, dirait-on.

"T'as toujours les mains froides ?

Et les deux jeunes gens s'engouffrèrent dans le brouillard. Lyte se concentra, peut être, qu'un sort pourrait aider à ventiler un peu les nappes de brouillard persistant. Ils y voyaient un peu plus clair maintenant, jusqu'à leurs pieds. Ils seront sûrs de ne pas se jeter dans le vide. 

"Dis-moi, sur les paquets de céréales, ils te donnent pas la meilleure direction pour traverser du brouillard ?

Ils ne savaient pas vraiment où ils allaient ni même ce qu'ils y faisaient. Peut être que Ruka allait vraiment avoir une bonne idée ? 


HRP : :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Mar 24 Fév - 11:42

Spoiler:
 

Bon, maintenant qu’on pouvait s’échapper, inutile de rester ici plus longtemps. Lyte avait juste été interpelé par un autre prisonnier mais je n’y avais pas prêté attention plus que ca, je cherchais surtout la sortie ! Mais je donnais quand même mon nom lorsqu’on me le demanda, sans pour autant daigner tourner le regard dans la direction de notre interlocuteur. Lorsque Lyte me rejoignit, je pensais à voix haute, rêvant de retourner au soleil dont j’avais nettement plus l’habitude. Et le voilà qu’il se moquait de moi. Je ne répondais pas, mais j’avais tourné la tête avec un sourire si amusé à la mention du maillot de bain que mon visage à lui seul devait être déstabilisant. Ne me cherche pas à ce jeu-là mon coco, tu vas vite me trouver. Quand on veut jouer avec une femme, elle t’apprend très vite comment on joue.

Cela dit, il n’avait pas tort pour la suite. Il sort d’où tout ce brouillard ?? Je n’en ai jamais autant vu de toute ma vie, j’avais l’impression que si Lyte faisait un seul pas, je le perdrai déjà de vue. La labyrinthe, c’est rien à côté de ca ? Ouais, je confirme. Je préfère presque faire demi-tour pour trouver un autre chemin mais … je venais de penser à quelque chose.

- C’est peut-être un tour de leur part. Comment des prisonniers peuvent-ils s’échapper si facilement lorsqu’un tel brouillard les freine ?

Mais dans ce cas, quel genre de magie, ou pire, technologie, est capable de faire ca ? Aucune idée, mais on avait tout intérêt à rester très proches si on ne voulait pas se perdre là-dedans. De là, je sentais la main de Lyte rejoindre la mienne pour l’attraper et je haussais un sourcil intrigué. Oho ! Monsieur se fait entreprenant ! Bon par contre sa question fut la douche froide – sans mauvais jeu de mots.

- Si on était dans un désert avec 50°C de température, tu serais bien content que j’aie les mains froides. Je pris une moue boudeuse sur le coup. - Puis j’y peux rien, j’ai l’habitude du soleil moi !

Oui ca fait quarante fois que je le dis. Et il n’avait pas fini de se moquer de moi en me demandant si je n’avais pas eu une solution pour traverser le brouillard sur mes boîtes de céréales. Hey !!

- Rien pour le brouillard ! Hey, t’étais bien content pour mon astuce du labyrinthe ! … Même si on a fini dans une prison à la fin. De toute façon on n’a pas le choix, on avance ! Hop ! Je veux rentrer chez moi maintenant, retrouver Costa Del Sol et ses nanas en petite tenue et les beaux mecs en maillot de bain !

Et quand je suis fermement décidée, je suis fermement décidée ! On avançait on avançait on avançait … sans jamais que le brouillard ne se dissipe, ne serait-ce qu’un peu. J’avais fini par me mettre à chantonner tellement je m’enquiquinais, et tant pis si quelqu’un m’entendait, ils auraient autant de mal à nous trouver que nous de les voir. Quoiqu’en se repérant à ma voix … Bon peu importe. De toute façon, personne ne nous tomba dessus, mais nous, on allait tomber par ma faute. Heureusement que Lyte m’avait dit de regarder où je marchais tout à l’heure, car on arrivait au bord d’un gouffre. Mais impossible de dire si on était vraiment hauts comme sur une falaise, ou juste au-dessus d’un simple piège, mais je me cassais royalement la gueule en l’emportant avec moi.

Sauf qu’à force de parler de soleil et compagnie, mon vœu s’exauça ! Pendant notre chute, on avait passé un nouveau portail et on avait atterri … dans le sable. Etalés par terre, je battais des cils dans un premier temps avec un air un peu surpris, mais je finissais par reprendre mon sourire espiègle habituel.

- Il fait super chaud ici … Je suis sûre que maintenant t’es content que je sois gelée ! On est où donc ? - Hum. Pardon joli cœur, mais là tu m’écrases donc …

Je le poussais pour me libérer et me redresser, secouant ma tête et surtout mes cheveux pour faire voler le sable qui s’était installé dedans. Puis je regardais un peu autour pour voir que le décor m’était plus que familier ! Aha ! Je me relevais d’un bond pour me mettre devant lui et écartais les bras en l’air d’un air clairement théâtral.

- TA-DAAAAA ! ♫ Bienvenue chez moi ! A Costa Del Sol ! T’y as jamais été hein ? Tu verras c’est un petit paradis ici.

La plage, la mer, le sable blanc, la foule qui bronze ou s’amuse, les bars et restaurants au bord de la plage, toutes les boutiques un peu plus loin … Oui c’était clairement touristique ici mais j’avais toujours aimé cet endroit. J’avais l’impression de vivre un rêve au quotidien quand j’y étais.

- Avant de commencer ma carrière j’ai bossé dans un bar pas loin d’ici. On peut aller y boire un coup si tu veux, ca ne fera pas de mal après cette petite mésaventure à Centra hein ?

C’était bizarre d’aller boire un verre dans un rêve mais soit, ce n’est pas comme si j’en avais vraiment conscience à cet instant. Toujours est-il que je lui tendais ma main pour l'aider à se relever, c'était la moindre des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Mer 25 Fév - 23:59

Oui, c'est pas faux. Mais, rien ne nous dit que le peuple de Centra soit à l'origine de ce brouillard là. Il paraît que sur Héra, y'a ce genre de phénomène, on est peut être plus sur Centra. Difficile de le savoir, en même temps...

Sa jeune amie semblait avoir pris la mouche sur la remarque tempérale mais il fallait bien que Lyte brise la glace sur ce rapprochement physique obligatoire. Trop tentant de continuer de la taquiner, les forces s'équilibraient en matière de railleries.

"Je plaisante, je suis bien content que tu sois là. Après chaque tempête vient le beau temps. A moins que ce soit, avant. Enfin, bref..."

La volonté de retrouver un havre de paix ensoleillée aveuglait certainement Ruka autant que le brouillard. Sans ça, elle aurait certainement pu éviter, même en le voyant, de les entraîner dans une chute de plusieurs mètres. C'est dingue, le réflexe qu'on a de s'agripper à tout ce qui peut traîner quand on tombe, quitte à faire tomber d'autres personnes avec soi. Merci Ruka...
Mais dans la chute, ils passèrent en dessous du brouillard, Lyte eut le temps de ne voir qu'un instant, un temple gigantesque, avant de disparaître via un de ces portails passerelles.

_____

Ils avaient atterris sur une plage de sable chaud. Son voeu était exaucé et c'était un peu comme si elle était fière de son coup.

"T'en as fait exprès, non ? "

C'était en tout cas, au minimum, son subconscient qui avait parlé. Sauf peut être pour la posture de réception. Ruka était allongé par terre, une partie de sa chevelure dans le sable (très désagréable), Lyte ayant entrainé à sa suite, avait atterri sur elle, tête contre tête, buste contre buste. Lyte avait aggripé les poignets de Ruka dans la chute. Lyte se dépêcha de lâcher prise, de se remettre à genoux pour relever Ruka.

"Joli coeur ? "

Cette expression était encore utilisée par ici ? Quoiqu'il en soit, Ruka ne se gêna pas de le bousculer pour se relever. Elle avait l'air contente de retrouver un environnement familier.

"Effectivement, ça a l'air beaucoup plus accueillant. Ca me fait penser à Balamb mais..."

Y'avait pas mal de différences avec les villes balnéaires de Dol. Premièrement, Balamb. Le lieu était beaucoup plus calme, beaucoup moins de baigneurs. Et la chaleur est peut être moins ressentie avec la breeze* marine qui s'engouffre dans les rues aux murs blancs. Généralement, les étudiants n'allaient pas jusqu'à la ville pour se baigner mais se rendait sur la baie de Rinau malgré les nombreux diodons.
Deuxièmement, Dollet. La ville était beaucoup plus bourge, elle développait pas la même masse touristique. Et les gens se baignaient beaucoup moins lorsqu'un crabe-araignée mécanique jonchait sur la plage. Les débris étaient encore dangereux.

Mais ce qui manquerait à Lyte pour que ce soit parfait, ce serait de sentir un courant d'air. Là ce serait parfait. Elle lui proposa de se relever et d'aller boire un verre dans le bar où elle bossait à l'époque.

"En tant que serveuse ? Je dis pas non, tout ça donne soif. Enfin, je crois... Ils ont dû perdre beaucoup de clientèle quand tu es partie, non ? "

Les rires, les cris, les vagues, l'endroit était très vivant...

"Si tu t'y sens si bien... Il serait indiscret de savoir réellement pourquoi tu as quittée cet endroit ? A moins que ce soit en étant loin de chez soi qu'on ressente le fait d'en être loin ? "

Lyte regardait l'horizon délimité par le ciel bleu et l'océan un peu plus sombre. Il était pensif et Ruka le fixait.

"Non rien..."

C'était dur à dire, mais ça lui ferait un pincement au coeur de devoir quitter sa compagne de voyage d'une nuit. Tout était plus zen. De la voir aussi à l'aise, maintenant, lui avait fait oublié totalement le temple qu'il avait vu. Heureusement, sinon, il aurait tout fait pour y retourner. Une sorte de vacances de nuit. Le sommeil allait-il être plus réparateur car l'esprit s'y serait reposé davantage ? Après tout, on est plus fatigué après avoir fait un cauchemar... Ruka existait-elle vraiment ou était-ce son imagination qui l'avait créée ? Trop de questions... Mais quel intérêt d'y répondre, là.

"Je te suis, c'est toi le guide... Du moment, que tu nous refais pas tomber d'une falaise pour le plaisir !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Jeu 26 Fév - 18:14

Bon, nous voilà à Costa Del Sol, et cette ambiance me plaisait déjà nettement mieux. J’ai soif de connaissances et d’aventures, mais tout de même, ce labyrinthe, c’était un truc trop glauque à mon goût. Notre arrivée avait été peu commune cela dit, puisqu’à la base, je m’étais ramassée en haut d’une falaise en entraînant Lyte avec moi. Dans un autre contexte, la position finale n’aurait pas été déplaisante … mais soit !

- Non, je n’ai pas fait exprès !

Bref, je m’étais relevée pour présenter la ville et proposer de boire un verre, ce n’était vraiment pas de refus après cette mésaventure dans cet endroit si étrange. Une main sur la hanche, j’attendais sa réponse, mais je ne manquais pas de hausser un sourcil amusé lorsqu’il demanda si le bar n’avait pas perdu sa clientèle lorsque je suis partie.

- Hey, je prends ca pour un compliment ! Je me mis à pouffer de rire avant de répondre plus sérieusement. - Oui, j’étais serveuse. Puis barmaid par la suite, et après seulement j’ai commencé dans la musique. Tu sais je suis partie de chez moi du jour au lendemain avec presque rien en poche, j’ai dû commencer par le plus simple pour me faire un peu d’argent.

Et ici honnêtement les petits emplois de ce genre, ca ne manquait pas. Bien sûr, même dans une zone touristique, ce n’est pas avec un emploi de serveuse qu’on devient riche, mais j’ai noué des liens avec des gens ici, et j’ai même fini par me trouver une colocation où on était vraiment nombreux dans une même maison. Quand on est plusieurs, c’est toujours plus simple de gérer son habitat. Et ca me changeait clairement de la vie à Wutai où je sais que j’aurai été malheureuse, si on avait continué de m’élever comme celle qui devait être une épouse parfaite et modèle pour son futur mari – dont j’étais sûre en plus que ce serait un mariage arrangé. Y repenser me fit fixer le vide avec un air pensif, j’avais l’air évadée, mais Lyte me ramena à la raison en se demandant comment j’avais pu quitter un coin aussi paradisiaque.

- La fusion des mondes. C’est ca qui m’a poussé à partir. La soif d’aventure, l’envie d’apprendre le mode de vie des autres, le désir de faire de nouvelles rencontres et faire de nouvelles expériences. Tout ca. Je suis une personne qui ne tient pas en place, tu ne l’as pas remarqué encore ?

J’affichais un air moqueur à ma question. Bien sûr, je taisais aussi le fait que les Cristaux m’intéressaient, car dans notre monde actuel, c’était un sujet assez particulier et qui intéressait quasiment tout le monde. Connaître d’autres modes de vie m’intriguait, c’était la vérité, mais concrètement, j’avais le désir de rompre la fusion de nos mondes pour qu’ils redeviennent comme avant. J’ignore pourquoi ils se sont liés les uns aux autres, et j’ignore ce qu’il en est pour les autres, mais Gaïa commençait à connaître une ère de paix et de tranquillité depuis la défaite de Sephiroth et la disparition de la Shinra. Et maintenant ? Non seulement cet abruti à la Masamune était de retour, mais en plus, j’étais assurée que par nos différences mutuelles entre mondes, ca créerait de nouveaux conflits à la longue. On a assez donné de notre côté. Des villages ont été attaqués et ont subi les conséquences de la Shinra, le nôtre est l’un des rares à avoir tenu le coup, mais je vois Gongaga ou encore Corel … J’ai eu pitié quand j’ai mis les pieds là-bas la première fois.
Bref, toujours est-il que je voyais bien que Lyte était pensif, aussi je l’attrapais par le bras pour commencer à quitter la plage. Oui, c’était moi le guide, mais aucun risque qu’on tombe d’une falaise ici, il n’y en avait pas !

- Je sais que j’aime les sensations fortes mais tout de même, je n’irai pas jusqu’à me jeter volontairement dans le vide par pur plaisir. Ca s’appelle un masochiste, ca. Voire un suicidaire.

Et toc ! Héhéhé. Enfin, je levais les yeux vers lui avant de rire doucement, histoire de bien signifier que je le taquinais juste. En un clin d’œil, on se retrouvait dans le bar – ah la magie des rêves ! – et même si les visages des personnes présentes n’étaient pas très clairs, je n’y prêtais pas plus attention que cela. Le décor était moderne, le bar était « ouvert » à l’extérieur, donc on ne se sentait vraiment pas enfermés entre quatre murs et même l’ambiance paraissait chaleureuse, plutôt que prendre le stéréotype de l’établissement bourré d’ivrognes prêts à se taper dessus à la moindre pique lancée. Perso, je me prenais un mojito bien frais en m’installant sur l’un des tabourets au comptoir. Et je me tournais vers Lyte pour reprendre la conversation là où je l’avais laissé – si on peut appeler ca une conversation.

- Et toi du coup ? C’est pour ca que t’es devenu un SeeD ? Pour vivre des sensations fortes !? Malgré tout, j’ignorais comment ca se passait réellement dans les écoles militaires, même si j’en avais entendu parler lors de mon séjour sur Dol. - Mais concrètement, vous faites quoi ? On vous apprend juste à vous servir d’une arme et puis … ? Non ? Vous voyez le côté théorique des combats ? Les stratégies ? Tout ca ?

Oui j’étais curieuse, le côté militaire était un univers auquel je ne m’étais jamais intéressée de plus près, quand bien même la guerre avait été courante par chez moi durant toute mon enfance – et même après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Jeu 26 Fév - 23:49

"
Le labyrinthe brumatique de Centra paraissait déjà bien loin, mais cela paraissait logique. Après tout, si dans la réalité, on peut se trouver à un endroit et songer à un autre. Physiquement, nous sommes à un endroit et mentalement, à un autre.
Dans un rêve, il ne se passe que ce à quoi l'on pense, il n'y a pas de séparation entre le corps et l'esprit puisque c'est l'esprit qui prend corps... Donc, on ne peut jamais penser à plusieurs choses en même temps dans ses rêves. Cela expliquant certainement les successions d'évènements parfois incohérentes dans un rêve. Si l'on pense à sa mère et au prénom Jean Jacques, le rêve pourra l'interpréter comme le fait que notre mère s'appelle Jean Jacques. C'est incohérent... Jean Jacques c'est un prénom d'un homme d'une quarantaine d'années... Hors ma mère en a 57... Ca colle pas...
Le monde des rêves est bien mystérieux...
" --Divagation d'un autre moi, dans un autre univers

"Mais c'était un compliment ! Ca paraissait pas sincère ou c'est que je suis vraiment pas doué pour les compliments ?"

Bien sûr que ce que voulait dire Lyte c'était qu'avec le départ d'une aussi jolie serveuse, certains clients ont dû désirer partir ailleurs. Mais Lyte écouta plutôt la réponse de Ruka au lieu de s'expliquer.

"Si. Enfin, tu es énergique. C'est encore difficile de vraiment savoir comment tu es au quotidien. Je veux dire, il y'aurait pu avoir d'autres raisons quelconque."

Mais Lyte fut tiré de ses pensées par Ruka qui le tirait vers le bras pour partir. Décidément, quand ce n'était pas l'un qui entraînait l'autre, c'était l'inverse.

"Je sais pas, au premier abord, tu paraît pas très prudente. Tu me suis à travers un portail sans trop savoir pourquoi, tu n'hésites pas à me suivre à chuter du haut d'une falaise pour prendre un portail, tu nous fais tomber dans un autre. Je sais pas, ça fait pas mal d'indices, non ?"

Autant en rire et en profiter, du moment qu'ils étaient tous deux dans un rêve. Ruka s'asseyait à table, commandant un cocktail. Lyte hésita, il avait bien entendu parler de la caïpirinha sans vraiment trop oser, mais se ravisa.

"Un DPC, s'il vous plaît." La serveuse le regardait avec des yeux ronds. " C'est un Diabolo Pomme Citron. Désolé, je pensais que ça existait partout..."

Ruka le fixait intensément en lui reposant des questions sur lui. Lyte tenta vainement d'éviter son regard pour répondre, tournant alors sa paille pour occuper son attention.

" Surtout pour vivre, après tout. J'étais prédestiné à travailler dans la maintenance électromagnétique comme mon père. Mais, un jour, Dollet fut attaqué et des SeeDs étaient venus sauver la ville. C'est ce qui m'a donné envie. Tu verrais la BGU. C'est énorme. Même si c'est une université, c'est juste géant. Oui, y'a une partie pratique même si chacun bosse son style de combat. A la rigueur, se battre et manier une arme, chacun peut le faire, avec de l'entraînement. Y'a surtout une grosse partie théorique. Un bon SeeD est un mercenaire qui sait utiliser l'environnement et les points faibles de son ennemi à son avantage. Et pour ça, faut comprendre le, enfin les, mondes qui nous entourent. Beaucoup échouent au test du SeeD sans cette notion là. Et ça m'a sauvé la vie au moins, une fois ! "

Lyte sentait que c'était une notion que Ruka ne connaissait pas, cet univers militariuniversitaire. Et il ne voulait pas que Ruka ne le prenne pas comme il ne l'était pas.

"On est pas des machines de guerre, tu sais ? On prend à peine part aux guerres même. Le but, c'est d'aider les gens, surtout. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Ven 27 Fév - 13:32

Energique ? C’était peut-être un mot encore trop faible pour me qualifier, par contre lorsque vint le moment de parler de mes étourderies de ce rêve, je m’en prenais plein la tronche ! Moi ? Insouciante ? Inattentive ? Inconsciente ? Oui bon, peut-être un peu en temps normal, mais c’est surtout que là, nous étions dans un rêve et j’avais encore plus tendance à me lâcher sur bien des choses, tellement je n’avais pas conscience du « monde » où nous étions. Croyez-moi pour ce labyrinthe et ce brouillard, vous me mettez exactement dans la même situation dans le monde réel, je serai davantage plus prudente.

- Ouais t’as raison, je suis bizarre.

Je passais ma main derrière ma tête de façon un peu gênée, mais soit. On arrivait au bar où Lyte commandait une boisson qui me mettait tellement l’eau à la bouche que je me demandais si je n’allais pas en commander un juste après mon cocktail ! Mais avant cela, on poursuivait notre discussion, maintenant je lui posais des questions sur ses activités. Je ne connaissais rien de l’univers militaire de Dol, entendu parler, oui, mais concrètement, non.

De là, il me confiait qu’il n’aurait même pas dû travailler là-dedans à la base, mais que c’était lors d’un sauvetage fait par des SeeDs que ca l’a inspiré et qu’il a voulu en devenir un. Je vois, l’image héroïque, sûrement … Cela dit, j’étais d’accord lorsqu’il disait que n’importe qui pouvait devenir un guerrier sitôt qu’il avait une arme en main, ca me rappelle ces histoires de guerres, plus ou moins récentes. Des guerres qui ont parfois tellement déchiré des armées qu’on allait recruter jusqu’à de pauvres paysans qui n’avaient jamais tenu une arme en main, et pourtant, ils se sont tous transformés en combattants du jour au lendemain.
Mais comme je le pensais, ils apprenaient le côté théorique, et stratégique aussi, pour être le plus efficace possible lors de leurs missions. Toutefois, Lyte mettait les points sur les I pour me faire rentrer dans la tête qu’ils n’étaient pas des machines de guerre pour autant. Je baissais les yeux à cet instant et faisais à mon tour tourner ma paille dans mon verre.

- Je sais mais … enfin c’est difficile d’avoir une vision différente. Les gens qui font appel à vos services, qui qu’ils soient, ne me dis pas qu’ils ne vous appellent pas pour ne pas profiter de vos talents de mercenaires non plus afin de mener leurs projets à bien ?

Un SeeD ne s’appellerait pas « mercenaire » ou « unité d’élite » sinon. Enfin bon, je soupirais et étirais un petit sourire toujours en fixant mon verre.

- Bah ! J’espère que vous au moins on ne vous fait pas d’expériences bizarres sur vous lors de votre recrutement. Ils faisaient ca aux membres du SOLDAT à la Shinra afin qu’ils deviennent des surhommes. Eux par contre, c’était des machines de guerre. Pas besoin de faire un dessin pour savoir de qui elle parlait même sans connaître la Shinra. Le nom de « SOLDAT » parlait de lui-même. - Enfin, elle n’existe plus de toute façon donc elle ne créera pas de problèmes à Héméra !

Que nenni. J’ignorais encore que la Néo-Shinra avait été créée et dévoilée au grand jour par le biais du grand tournoi Mystère. Maiiiis ne nous perdons pas dans des sujets peu joyeux !

- Je n’ai jamais été à la BGU encore, mais j’en ai entendu parler lors de mon séjour sur Dol. Je crois même avoir vu un reportage à la télé mais c’est difficile de se faire une idée de la taille du bâtiment sur un écran. C’est vraiment si immense ? En même temps je crois qu’ils parlaient d’héberger directement les étudiants ? S’il y a des dortoirs et tout ca, je veux bien croire que ce soit vachement grand ! La facture d’électricité doit être chère tous les mois.

Je me mis à rire mais c’était la vérité non ?

- En revanche … Je bus une gorgée de mon cocktail. - … Lorsque je suis partie pour Horizon, je suis passée à côté de la GGU en train et ca bordel c’est immense !! Ca fait la même taille ? Pis je suis sûre que vous êtes pas très copains, c’est aussi une école militaire non ? Il doit y avoir des rivalités entre écoles.

C’était peu dire quand on connaissait toute l’histoire qu’il s’était déroulée entre les deux facultés avant la fusion des mondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Mar 3 Mar - 18:51

"Je n'avais jamais vu d'yeux de cette couleur, je n'ai jamais aimé autant le rouge qu'à ce moment." Pensée de Lyte au réveil

- C'est pas ce que je voulais dire. T'es pas bizarre, disons plutôt que tu es étonnante. Oui c'est le mot, ou plutôt surprenante. 

C'était un compliment ? Oui, on peut dire, enfin, ça l'était toujours plus que bizarre, non ? Toujours est-il que Ruka lui faisait un beau compliment en s'intéressant à ce qu'il faisait en tant que SeeD, à moins que le sujet ne l'intéresse vraiment, en fait. Elle posait beaucoup de questions et on sentait qu'elle faisait l'effort de comprendre. 

" Si bien sûr, parce que beaucoup de gens parient sur l'intimidation ou les menaces pour arriver à leurs fins quand ils sont acculés. N'empêche qu'ils sont agréablement surpris de voir la tournure pacifiste de certaines de nos actions. On est pas là pour oppresser. Mais maintenant que Galbadia, la plus grosse force armée n'est plus tyrannique, il y'aura moins de gens dans le besoin. Enfin je crois... "

Justement, il fallait peut être compté sur la Néo Shinra pour prendre le rôle du méchant et c'est Ruka qui en parla la première mais Lyte grimaça. 

"Tu vas peut être pas vouloir le croire, mais au tournoi, ils ont parlé d'une Néo Shinra, tu sais..." 

Lyte ne préféra pas dire qu'il était au tournoi car malgré sa place en demie-finale, il n'avait pas fait beaucoup d'éclat ce jour là. 

"Oui, la BGU est énorme, certainement, plus grande un peu que la GGU. On y dort quasiment tous, y'a une serre de combat, une cafétéria, un grand campus, des salles de classe... Pour l'électricité, je sais pas trop, en fait, ahah. Mais oui, ça doit être un coup, surtout quand elle décolle !"

Car oui, il est dur de penser qu'un aussi gros bâtiment pouvait voler, et ça le refaisait penser à .. 

" Centra. Tu vas me trouver insistant avec ça, mais la technologie qui permet aux universités de voler a été retrouvé là bas. Un peu comme le labyrinthe en fait... Hum, désolé. Sinon, il paraît qu'il y'a une rivalité oui, mais elle s'atténue avec le temps. Je crois, par contre, que les anciens dirigeants appréciaient pas trop que le test du SeeD se passe majoritairement au sein de la BGU. Mais bon... Ah si, y'a juste une mini guerre entre les deux... Dur à oublier.

Lyte sirota son verre, le sucre de la pomme venait se mêler aux acidités du citron et la fraîcheur de la limonade. On ajoutait surtout une rondelle de citron par décoration mais aussi pour y délivrer une vraie amertume. C'était bon, et comme par magie, le verre ne se vidait pas, permettant de vraiment boire à sa soif. Lyte regardait Ruka dans les yeux. 

"Je sais même pas si je vais (veux) me réveiller, maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Mer 4 Mar - 22:27

C’est bien ce que je pensais, les gens qui faisaient appel aux SeeDs n’hésitaient pas à profiter de leur talent pour le combat afin de mener leurs projets à bien. Même si Lyte faisait remarquer que les mercenaires de sa trempe passaient au mieux par les voies pacifiques pour éviter les effusions de sang. Et bien, si tout le monde était comme eux, le monde se porterait bien mieux lorsqu’il s’agissait des conflits, quel que soit leur nature. Bon par contre, apprendre qu’un pseudo « Néo-Shinra » avait surface au cours d’un tournoi – tiens je crois que j’ai entendu parler qu’un tournoi était organisé sur Spira – c’était moins top. Mais bon, je lui avais ri au nez car je ne le croyais pas, ce n’était pas possible ! Et pourtant ma petite Ruka, lorsque tu l’apprendras dans le monde réel, t’auras intérêt à avoir les fesses bien collées à ton siège.

Bref, ne partons pas sur des sujets que je n’aimais pas parler de toute façon, je revenais sur la BGU et ce que j’en savais depuis mon séjour sur Dol. C’était bien grand alors … Il fallait que je vois ca de mes propres yeux un jour ! Par contre pour le coup de l’électricité qui « décolle », j’avais pas saisi.

- Hein ? Qu’est-ce qui décolle ? L’électricité ?

Complètement à côté de la plaque. Aussi Lyte poursuivit ses explications en mentionnant à nouveau Centra comme quoi, c’était là-bas qu’ils avaient trouvé une technologie capable de faire voler les facultés militaires. Aaaah ! Décoller, parce que l’école peut … VOLER ??? Sérieux !??? J’avais la gueule par terre à cet instant, ne lâchant pas Lyte des yeux avec la bouche ouverte et pleine de surprises. Je devais avoir l’air bien idiote à ce moment-là. Par ailleurs, il en profitait pour répondre aussi pour les potentielles rivalités et je ne me trompais pas … mais de là à ce que ca parte en guerre, même une petite, la vache. Ils étaient violents sur Dol quand ils s’y mettaient les gamins …

- Attends attends attends. Rembobine mon coco. T’as bien dit que ton ECOLE pouvait VOLER ? Je reculais mon verre violemment pour le regarder d’un œil suspect. - Soit j’ai mal compris, soit ils ont mis la dose de cheval de rhum dans ce cocktail …

Pourtant non, j’avais bien entendu, elle pouvait vraiment voler. Purée, mais pourquoi on n’a pas inventé un truc pareil sur Gaïa ??????

- MAIS C’EST GENIAL !!!!! Si j’avais su j’aurai fait mes études là-bas !!!!!!! ……… Non mais qu’est-ce que je raconte, Héméra existait pas encore … Bon peu importe, faut vraiment que je vois ca un jour !!!

Sauf que je risquais de déchanter très vite en apprenant qu’elle était fixée au sol pour le moment. Mais au pire, nous étions dans le monde des rêves, alors tout était possible. Cela dit, pour l’heure, Lyte marmonnait des propos qui sonnaient bizarres. Je levais les yeux vers lui pour prendre un air étonné, et peut-être un poil gêné vu la façon dont il me fixait.

- Te réveiller de quoi ? T’es tellement au paradis ici que t’as l’impression de rêver ? J’avais prévenu que Costa Del Sol faisait de l’effet … Euh … En fait je me souviens pas si je l’ai dit.

Tu te trompes sûrement Ruka. M’enfin. Je quittais mon tabouret pour venir à côté de lui et passer mon bras derrière lui de sorte à le prendre par l’épaule et le tirer vers – contre plutôt – moi et lui désigner tout l’étendue de sable devant nous dehors, avec la mer … et ses douces vagues.

- Ca c’est un vrai rêve, impossible à oublier. Tout comme c’est impossible d’oublier un charmant jeune homme !

Ah, je me retrouvais à dire des choses pareilles. Je tournais les yeux vers lui avant de pouffer de rire, le pauvre, la première fois que j’ai fait un semblant de rentre-dedans avec lui il était terriblement gêné ! C’était sans doute pour ca que je me plaisais à le taquiner maintenant, héhéhé. Ahem.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyte Swarley
SeeD Eolien

SeeD Eolien

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 34
HP : 6190/8000
MP : 109/217
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Jeu 5 Mar - 19:30

"De... ? Oui c'est la BGU qui vole...

Ruka n'avait pas l'air de se remettre de ce que lui annonçait Lyte, mais il ne le croyait pas non plus à l'époque. Comme la majorité de Dol, d'ailleurs, car Cid et les autres recteurs avaient bien cachés ce détail qui n'en est pas un. 

"Oui, la BGU est un truc à voir, toi qui voyages pour découvrir le monde. Je pourrais t'y loger si jamais j'ai le droit...

Oui le réglement était assez étoffé, surtout depuis ces histoires d'attentat. On était pas à Horizon, non plus, mais il n'était pas autorisé à sortir son arme dans les couloirs de salle de classe, de jouer au Triple Triad en variante combo ou de se battre pour des bretzels. Toutes les règles étaient stipulés sur l'ordi pupitre et tout manquement passait en conseil de discipline. 

"Ce serait avec plaisir de t'y accueillir même si ça paraît assez fou..." 

Personne ne savait si les gens qu'on rencontrait dans ses rêves étaient vraiment réels après tout.

"Mais, disons, que ça fait longtemps que j'avais pas passé un moment à profiter. J'aimerais bien voir Costa Del Sol en vrai pour voir si c'est aussi zen que maintenant. J'imagine que ça doit être magique quand son verre a un vrai fond.

Car, ça c'était le pied d'avoir boisson à volonté !!! Et alors que Ruka était venu à côté de lui pour le prendre par l'épaule et lui montrer le beau paysage (qui l'était moins pour Lyte maintenant qu'elle avait quitté son champ de vision), elle le flatta une nouvelle fois. 

"Mmh, j'y pense, si ça se trouve, ton rêve te fait m'imaginer physiquement comme tu le souhaites, et vice-versa, je te vois peut être comme je verrais une jolie fille dans mes rêves après tout...

Mais, avant que Ruka ne réponde, Lyte crut voir sa main transparaître quelque peu. Est-ce que son corps se mettait à devenir moins concret car il était sur le point de se réveiller ? Peut être ? 

"J'ai pas l'impression d'avoir passé une nuit avec toi, enfin..." Lyte se rendait compte de la double interprétation de ce qu'il venait de dire et rougit, " je veux dire en terme de durée, mais j'ai l'impression que notre petit périple touche à sa fin.

Il se leva devant la jeune femme qui était presque aussi grande que lui. Ils devaient se dire au revoir ? Ca se fait dans un rêve. Il était un peu mal à l'aise. Devait-il lui faire la bise ? Il la regardait dans les yeux, dont il avait toujours du mal à se détacher, le regard de Ruka étant peu commun. 

"C'était génial, j'ai pas tout compris, du pourquoi du comment, mais j'ai été ravi de passer ce moment même fictif avec toi... Si jamais tu passes à la BGU, j'espère y être, et puis, bah, euh... salut ?" 

Crise de panique ? Le fait de se réveiller ou de ne pas savoir quoi faire ? Allez savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruka Kawanomu
Musicienne Déjantée

Musicienne Déjantée

avatar
Fiches du joueur :

Niveau : 33
HP : 4502/7500
MP : 66/209
Statistiques :


Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   Sam 7 Mar - 16:13

Apprendre que la BGU était une université capable de voler et de se déplacer, c’était quelque chose ! Je regrettais presque de ne pas avoir vu le jour sur Dol au lieu de Gaïa, j’aurai pu étudier dans cette école ! Enfin, il était trop tard pour moi, selon le règlement de la BGU, en réalité, je devenais trop âgée pour devenir une SeeD. Mais Lyte me disait que ce serait un plaisir de m’y accueillir si jamais je faisais une halte là-bas, il tenterait même de m’héberger ! Trop aimable ce jeune homme, et je suis sûre que je dormirais très bien dans sa chambre hihi … Ahem. Allez savoir si c’est le fait d’être dans le monde des rêves qui faisait que je me lâchais encore plus que d’ordinaire.
J’étais venue embêter Lyte à cause de ses propos un peu bizarre, lui montrant toute l’étendue de la beauté de Costa Del Sol et le voilà qui se mettait à dire encore des choses étranges. Mais au moins cette fois, il n’avait pas peur de dire qu’il me trouvait plutôt jolie ! Mon sourire ne me quittait pas, et je lâchais son épaule pour pouvoir me dégager et lui donner quelques coups de coude amicaux pour le taquiner.

- C’est que monsieur se décoince un peu pour ce qui est de faire des compliments !

Mais pas sûr qu’il fasse beaucoup attention à moi, car il se rendait compte qu’il était en train de disparaître. Le moment des au revoir hein ? Si c’était vraiment le monde réel, je pense que j’aurai quand même eu une petite douleur au cœur. Vous savez, celle que vous avez lorsque vous vous séparez d’un ami. Pourtant nous n’étions pas restés longtemps ensemble mais c’était un type sympa. Même Lyte affirmait ne pas avoir eu l’impression de …. De quoi ? Je levais un sourcil amusé à sa bêtise, il disparaissait de plus en plus et je voyais bien qu’il ne savait pas comment dire au revoir ! Je me mettais à rire doucement.

- J’ai été ravie de faire ta connaissance aussi. Et t’inquiètes, on se reverra un jour. Un lien invisible relie toujours des amis entre eux !

Et pouf ! Il avait disparu, et je me rendais compte que moi-même je commençais à quitter cet endroit. Oh zut, je n’ai même pas eu le temps de lui faire un bisou … Bon tant pis, ce sera peut-être pour une autre fois. Pour l’heure, il était temps d’ouvrir ses paupières dans le monde réel …

Lyte et Ruka se réveillent. Fin du rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: L'âge d'Or de Centra ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'âge d'Or de Centra ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHARTE VESTIMENTAIRE PERIODE DE DEUIL
» L'âge d'Or de Centra ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Le reste de la carte :: Le Paradis des Chocobos-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
La Planète Bleue
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives