Forum rpg basé sur les univers des FF IV, VII, VIII, IX et X.

Partagez

Home Sweet Home

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyDim 11 Jan - 11:24

Eli
Gippel et Eléonore viennent de l’océan

Discussion close, Eléonore préférait aller se reposer, déjà que la journée de demain serait longue, d’ici à ce qu’ils arrivent enfin à destination. La jeune femme n’avait pas bien dormi sur le bateau, non seulement à cause de ses songes, mais aussi parce qu’avouons-le, ce n’était pas agréable de dormir là-dedans. Le seul avantage que notre sorcière avait trouvé, c’était les mouvements du bateau ainsi que le bruit des vagues qui la berçaient. Sans ca, elle doutait sincèrement qu’elle aurait pu dormir. Au bout de plusieurs heures, Gippel souhaita se reposer et donna quelques consignes à sa camarade pour qu’elle prenne la relève. Inutile de répéter deux fois les mêmes choses avec Eléonore, elle savait ce qu’elle devait faire et suivit les instructions à la lettre. Même le lendemain, ils se relayèrent, jusqu’à enfin apercevoir le port de Dollet à l’horizon. A cet instant, le cœur d’Eli battait à tout rompre.

La nuit ne tarderait pas à tomber, Eléonore avait toujours en tête de passer dans le quartier où elle habitait quand elle était petite, mais ce serait peut-être pour le lendemain. Il était tard, ils avaient voyagé pendant deux jours et étaient fatigués. Il valait mieux se rendre à l’hôtel. Gippel se chargeait d’amarrer avant de proposer à l’oiselle de la porter pour descendre. Chose qu’elle refusa, évidemment ! On la connaît à force notre Eli. Tant pis si elle avait les pieds dans l’eau. Quant à savoir si la ville avait beaucoup changé …

- Je te dirai ca quand on sera au cœur de la ville. Mais d’ici ca a l’air d’être pareil. Quant au bateau, on devrait tout de même prévenir un marin sur le port.

Chose qu’Eléonore s’empressa de faire – très rapidement – avant de se tourner vers la ville, prendre une profonde inspiration, et s’aventurait dans la première rue devant eux Là où se trouvait la boutique Nautilus. La tête vers la gauche, puis vers la droite, l’oiselle avait parfois du mal à deviner si les magasins étaient neufs ou anciens, ceux qu’elle avait connus, ou non.

- J’ai l’impression qu’il y a des choses qui n’ont pas bougé … mais d’autres, ca ne me dit rien du tout. Oh, regarde.

Une voiture bleue claire était stationnée devant la vitrine d’une boutique. La sorcière s’approcha rapidement pour la montrer à Gippel.

- C’est ce dont je te parlais. Ca, c’est une voiture. C’est pour ca que les ruelles sont plus larges que sur Spira, pour laisser de l’espace au passage des véhicules.

Ils ne tarderaient pas non plus à en voir une en pleine action. Peut-être pas ce soir si la nuit commençait à tomber, les gens devaient déjà être tous en majorité chez eux, mais dès le lendemain avec l’animation de la ville, ce sera une autre histoire.

- J’irai voir ce que j’ai à voir demain. Il vaut mieux qu’on aille à l’hôtel pour se reposer. S’il n’a pas bougé depuis … que je suis venue, je sais où il est.

Pas très loin à vrai dire. Ils leur suffirent de continuer à suivre cette rue pour finir sur la place de Dollet avec la fontaine, et l’imposant bâtiment juste en face était l’hôtel … comme c’était indiqué au-dessus de la porte d’ailleurs. Mais bon, comme Eli sur Spira, maintenant, c’était Gippel qui ne pouvait rien lire sur Dol. La jeune femme entra la première et s’approcha de l’accueil pour demander une chambre, payant volontiers les 100 gils pour Gippel et elle. Elle n’était pas folle, une chambre avec deux lits séparés hein ?

- Hum … Est-ce que vous pourrez nous monter un repas assez consistant ? Nous avons navigué pendant deux jours, et pas beaucoup mangé. Ou du moins, pas des repas très copieux … Des fruits, des biscuits …
- Bien sûr, les cuisines sont justement remplies en ce moment même. On vous apporte ca dans une heure, ca vous va ?

La jeune femme hocha la tête avant de prendre les clés et faire signe à Gippel de la suivre. Elle restait calme à l’extérieur, mais à l’intérieur, elle avait toujours cette petite boule au ventre. Elle avait du mal à réaliser encore qu’elle était chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Véga

Étoile à la retraite
Étoile à la retraite

Véga
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyDim 11 Jan - 14:09

~ Like a Star @ heaven ~

Éléonore passe au niveau 7; elle gagne 50Gils et paye une chambre pour Gippel et elle à 100Gils.
Éléonore et Gippel sont tous deux restaurés.

~ Like a Star @ heaven ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptySam 17 Jan - 21:34


Après avoir vu la mer pendant deux jours complet pour ainsi dire, ça faisait du bien de marcher dans le sable, c'était même très agréable. Gippel avait beau avoir navigué plus d'une fois, il préférait avoir les pieds sur terre qu'en mer. Évidemment, la demoiselle refusa son aide – chose qui ne le surprenait pas mais qui ne tente rien n'a rien – mais pour ce qui était de savoir si la ville avait changé, il faudra évidemment faire quelques pas à l'intérieur. Eli' se chargeait aussi de demander à un marin de garder un œil sur le navire, qu'il ne tente pas de voler leur moteur ! Ça va s'entendre de toute façon s'il s'en prend au gros volatile jaune. Une fois en ville, la jeune femme regardait partout autour d'elle, ce qui était normal avant de se demander si certaines boutiques avaient vraiment changé ou non ? Ça, il ne pouvait pas le deviner mais la ville semblait plutôt calme pour lui. Certes, certaines choses lui paraissaient étranges mais ça, c'est le dépaysement.

« Au moins, ce n'est pas aussi animé que Luca. »

Certes, l'heure y était pour quelque chose mais même en soirée, Luca restait animé même si la ville d'où ils étaient partie était elle aussi plus calme le soir et ça se calmait de plus en plus au fil que les aiguilles tournaient. Marchant paisiblement dans les rues paver, ça faisait du bien de ne pas cavaler partout, de toute façon, avec le voyage, il n'avait pas le temps de courir derrière les jupes des filles ou de faire le pitre, un peu de repos dans un bon lit, ce ce serait pas de refus. La demoiselle allait lui montrer pendant ce temps une drôle de makina bleu, c'était ça les voitures ? Des Hovers plus petits donc ? Sans hélice ? Il se demandait bien comment cela peut fonctionner mais il n'irait pas jouer les mécanos comme ça. Cela dit, trouver des plans compréhensibles serait peut-être pas mal ? Car quand on y réfléchit bien, les Al Bheds étaient fort pour retaper quelques makinas, les faire fonctionner plus ou moins longtemps mais personne à ce jour n'a trouvé le moindre plan de l'une de ses makinas, du moindre fusil à une makina plus grosse, rien. Maintenant il peut en avoir mais c'est des plan récent, fait par quelques Al Bheds qui prenaient leur précaution.

« Hum... je serais curieux de voir ce qu'elle a dans le ventre cette 'voiture' ? »

Au sens littéral comme au figuré. Voire comment elle roulait et grâce à quoi. Mais alors que Gippel passait la main sur le capot pour regarder rapidement si la carcasse était épaisse ou non – pas sur le capot car ça sonne creux – Eli' disait qu'elle verrait ce qu'elle voulait voir demain.

« Ok. De toute façon, je suppose pour toi que ce serait mieux de voir ça en plein jour et pas quand les gens ont sommeil ? »

Simple demande car si ça se trouve, au contraire, il valait mieux pour elle de voir ça le soir, quand c'est plus calme. ? C'est Eli' qui décide après tout. Trouvant l’hôtel rapidement, la jeune femme venait à leur prendre une chambre, avec deux lits – évidemment venant d'elle – mais elle venait même à payer. Bah, ce n'est que partie remise, le temps qu'il lui paie un petit quelque chose plus tard. Elle demanda aussi pour la nourriture, une bonne idée, vraiment. Il serait quand même curieux de voir sa réaction un jour où il ne restera qu'une chambre avec un lit double ? Gippel le lui laisserait vraiment si elle refuse de dormir avec lui mais si ça ne la gêne pas, il compte bien lui montrer qu'il y a un temps pour draguer et un temps pour dormir... par contre si elle fait le premier pas alors qu'il pensait que ce serait un non imposé, il n'aura aucun mal à lui prouver combien il pouvait tenir parole. Sortant de ses fantasmes, il suivait Eli' jusqu'à la chambre, une chambre simple avec deux lits séparer mais séparer par une simple petite table de nuit avec une lampe.

« Plutôt intéressant comme chambre... Et ces lits ont l'air d'être fait pour dormir comme des marmottes ! »

Il posa son regard un peu partout, trouvant certaines choses communes à Spira et d'autres tellement étrange. La lumière du plafond par exemple, c'était quand même bizarre ! Mais pratique. Ce boîtier accrocher au mur, près des lits, pourquoi il y avait une sorte de poignet avec des boutons ? Il ne pouvait pas savoir que c'était un téléphone.

« Je te laisse la première place pour te laver, même si ça a sécher depuis, je préfère éviter de te voir dans ses vêtements qui ont été trempé. Tu te sentiras bien mieux une fois toute propre ! »

Toute belle et toute propre ! Non pas qu'elle était moche depuis la petite douche qui les a frigorifié avec les créatures mais bon, se laver ne leur fera pas de mal après tout. Se penchant vers elle, il posa une main sur son épaule pour attirer son regard en l'observant avec ce léger sourire rassurant.

« Ca va comme tu veux ? »

Cette ville comptait beaucoup pour elle, si elle voulait visiter certains coins, il espérait juste que cela ne réveille pas de vieux souvenir qui font mal ? Gippel était son chevalier, il devait veiller sur elle après tout. Il pouvait ne pas simplement la draguer mais s'inquiéter pour elle, il ne voyageait pas avec elle simplement pour avoir une petite chance mais aussi pour la protéger et veiller sur elle après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyLun 19 Jan - 10:30

Eli
Evidemment, il était curieux pour Gippel de découvrir une ville de Dol. Eléonore n’avait pas encore conscience que, comme elle pour Spira, plein de choses lui étaient inconnues. La voiture était la première chose que laquelle elle avait réagi, mais une fois dans la chambre, elle n’osait pas imaginer toutes les découvertes qu’il y ferait. Elle le guetta un instant découvrir la pièce, le repas serait apporté dans une heure, ca leur laissait le temps de prendre chacun une bonne douche. Ils en avaient bien besoin à vrai dire, après avoir passé ces derniers jours en mer. Gippel lui laissa la place la première mais avant qu’elle ne s’éclipse, il s’approcha pour s’assurer de son état.

- Ca me fait bizarre. Une partie de moi est comme soulagée d’être de retour dans un endroit que je connais, l’autre ne le réalise pas encore tout à fait. Une sensation tellement bizarre, et pourtant propre à l’Homme. - Ca va aller, ne t’inquiètes pas.

L’adolescente se dirigea vers l’armoire pour trouver un pyjama, puis s’enferma dans la salle de bain. Elle se déshabilla et entra dans la douche, en mettant de l’eau bien chaude pour se laver de la tête aux pieds, y compris les cheveux ! Elle avait du sel partout à cause de l’air marin, mais aussi les assauts subis par les monstres. Rien que pour elle, Eli y passa une bonne demi-heure, et ne se sécha pas les cheveux à l’aide du sèche-cheveux, préférant les laisser sécher à l’air libre pour laisser la place à Gippel. Elle se rhabilla et se coiffa pour se démêler ses longues mèches, et ressortit avec la tête encore bien humide. Mais avant de lui dire d’y aller, elle l’observa un moment avant de scruter la pièce du regard.

- Tu t’en sors ? J’ai vu qu’il y avait des choses que tu regardais bizarrement, comme ca là-bas. Elle désigna du menton le combiné du téléphone sur le mur. - C’est un téléphone, un appareil du quotidien par ici. Ca permet aux gens de se parler entre eux à distance, même s’ils habitent à l’autre bout du monde.

Un moyen de communication, entre autre. Inutile de dire que ca avait révolutionné les choses lorsque ca avait été inventé, et commercialisé. Les lettres ne servent presque plus à rien maintenant. Bon après, elle exagérait un peu en parlant de « l’autre bout du monde ». Il était difficile de joindre quelqu’un s’il se trouvait dans un lieu complètement paumé.

- Tu peux y aller si tu veux. Je n’ai pas vu grand-chose de différent de Spira là-dedans, mais c’est peut-être parce que tout paraît normal pour moi. Si tu ne sais pas comment un appareil fonctionne ou si tu ne sais pas lire la notice d’un produit, n’hésite pas.

C’était la moindre des choses. En tout cas pour elle, elle n’avait pas vu d’énormes différences entre son époque et celle-ci. Peut-être qu’il ne s’était pas écoulé beaucoup de temps depuis sa mort, qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyJeu 22 Jan - 18:03


Il est vrai que Gippel n'était pas vraiment dans son élément mais face à tant de nouveauté, il était aussi curieux qu'étonné. Certaines choses étaient plus ou moins similaires à son monde, tout le monde sait ce qu'est un lit, un livre ou même un écran. Oui, la télévision existait sur Spira mais assez différente aussi ? Lors des tournois de Blitzball, ça montrait bien en direct les images des matchs après tout. Même si Eli' allait finalement bien, il la laissait se débrouiller pour rejoindre la salle de bain, elle était sûrement épuisée mais pas au point d'avoir besoin d'aide... Après si elle a besoin d'aide dans la salle de bain, l'Al Bhed gentleman se fera une joie de lui donner un coup de main, pour sûr ! Se retrouvant donc seul dans la chambre, Gippel en profita pour souffler un peu en s'allongeant sur l'un des lits en évitant de fermer les yeux plus de deux secondes sinon il risquait de vraiment finir par s'endormir. Après ses légères minutes de repos, il fouilla un peu plus la chambre, observant d'abord la vue. Peu de choses à voir dehors, une rue calme, quelques lampadaires d'allumé même si pour lui, c'était assez étrange ses trucs lumineux ? Étrange mais pratique !

Sinon la chambre n'avait rien de bien sensationnelle, quelques livres parlant grosso modo de Dol et Dollet plus particulièrement mais pour Gippel, c'était difficile de déchiffrer tout cela. Il avait du mal à lire parfaitement l'ancien alphabet de Spira même si l’alphabet courant était beaucoup plus courant et plus simple – même pour les Al Bheds -  mais n'allons pas trop en demander à Gippel. Aucune photo de belle preuve de technologie dolienne pour le motiver en plus alors ce livre retourna à sa place sur l'étagère. Il y avait bien quelques magazines sur les armes ici et là, même sur des chiens. Tiens, sur Spira ils ont quand même les oreilles plus longues ? Enfin bref, rien de bien anormal non plus. À son retour, Eli' demanda de ses nouvelles, enfin, surtout à cause des technologies dans cette chambre, elle lui expliqua ce qu'était ce boitier accrocher au mur. Un appareil qui permet de contacter des gens au bout du monde ? Hey, ils avaient ce genre de choses eux aussi mais différent... Ils nommaient ça des Drones et ils étaient bien plus gros et rond, pas sûr que cela fonctionne jusqu'au bout du monde non plus mais ça tenait la distance.

« Ok, ça marche ! » Gippel s'avançait vers la salle de bain avant de se retourner en arrivant devant la porte, le sourire aux lèvres. « En fait, j'aurais dû te proposer mon aide pour ta laver le dos. Tu as pu t'en sortir ? Je t'appellerais au besoin mais je pense pouvoir me débrouiller. »

Eli', venir demander à Gippel de lui laver le dos, autant demander à Bevelle de dévoiler tous ses petits secrets, y avait plus de chances que cela arrive ! Il fermait la porte dans son dos avant d'aller prendre sa douche. Le système de douche était assez similaire à Spira, ça irait donc et pour ce qui est des produits, le savon restait le savon. Et le flacon... Vu que sur les images, on voyait une femme se laver les cheveux, c'était facile à deviner que ça ne servait pas de rince bouche ! L'Al Bhed retira ses vêtements ainsi que son bandeau sur l'oeil afin de se doucher et retirer la saleté et le sel dans ses cheveux comme sur sa peau. Il termina assez rapidement, plus ou moins comme Eli', il se coiffa un peu, installait à nouveau son cache-oeil avant de se rendre compte qu'il avait oublié de prendre un pyjama ! Santa ! Bon, l'occasion de faire une petite blague...

« Eli' ? Tu peux venir me laver le dos ? » Il patienta quelques secondes pour attendre une quelconque réaction en gloussant dans son coin avant de reprendre. « Non, j'aurais plutôt besoin d'un pyjama, une chemise de nuit ou ce que tu pourrais trouver dans un des placards. »

C'était toi ça, soit supporter Gippel avec une petite serviette autour de la taille. Ha non, il y avait des peignoirs dans le pire des cas, elle était sauvé la jolie sorcière. Enfin bon, il entrouvrait la porte en laissant juste sa main dépasser le temps de choper le reste afin de pouvoir s'habiller un peu. Après tout, à coup ça sert de se laver si c'est pour porter des fringues qui pue le sel ? Enfin de retour à son tour dans la chambre, il se posa sur le lit en s'allongeant en partie dessus, posant un coude dessus afin de maintenir sa tête dans sa paume.

« Alors, que veux-tu faire pour ce soir ? Je présume que du repos ne sera pas de trop ? »

Cherchant une meilleure position sur le lit, Gippel gigota un peu avant de finalement s'asseoir avant d’enchaîner sur une autre question, un peu plus... personnelle.

« Dis-moi Eli', comme tu ne sais pas depuis combien de temps tu es parti... Qu'est-ce qu'on fait si quelqu'un te reconnaît ? »

Est-ce que les gens pensaient qu'elle était simplement partie ou bien savaient-ils qu'elle était parti pour le monde des morts ? Quand bien même ils l'ignoraient, comment faire si la personne qui la reconnaît à connu Eli' il y a un demi-siècle ? À moins de tomber sur une cruche qui croit qu'Eli' à une super crème anti-ride, les gens ne sont pas dupe ! Même en se faisant passer pour la fille d'Eli'... bah c'est ce qui s'appellerait ressembler trait pour trait à sa mère !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptySam 24 Jan - 21:42

Eli
Spoiler:
 

Après avoir donné un rapide cours sur les téléphones, Eléonore invitait Gippel à aller à la douche, avant que le repas n’arrive. Elle aurait pu en dire plus, certes. Celui sur le mur était un téléphone fixe, mais il existait aussi les mobiles, plus familièrement appelés des portables. Comme leur nom l’indiquait, ils pouvaient être transportés partout contrairement aux fixes. Bref. Cela dit, lorsque Gippel s’éloigna pour aller à la douche, il ne manqua pas de faire une plaisanterie, le genre qui gêne bien la demoiselle et il le savait ! Croisant les bras tout en détournant le regard ailleurs, elle se mit à rougir.

- Mais … Je … Je n’aurai jamais besoin d’aide pour me laver … !

Fiou, c’est qu’il commence à faire chaud tout à coup ! Dès que l’Al Bhed s’enferma dans la salle de bain, l’oiselle se retourna pour s’approcher de la fenêtre et l’ouvrir, histoire d’aérer un peu la pièce alors qu’en réalité, c’était juste sa propre gêne qui lui donnait l’impression qu’il faisait chaud. La sorcière resta à la fenêtre un moment, observant les lumières de la ville. Certaines étaient dues simplement aux éclairages publics, d’autres venaient des pancartes des magasins et restaurants encore ouverts. Maintenant qu’elle se calmait, elle commençait à avoir froid, et referma alors la fenêtre pour s’approcher d’un des lits. Elle alluma la lampe au-dessus des lits, sûrement des LED vu l’intensité de la lumière, au moins, ca éclairait bien. L’idéal si Eli souhaitait lire un peu avant de dormir. Bref. Très vite, la voix de Gippel se fit entendre à travers la porte pour lui poser une nouvelle question … mais la jeune femme se refusait à se faire avoir une deuxième fois.

- Gippel ? As-tu envie que je téléporte la lampe de chevet au-dessus de ta tête pour te remettre les idées en place ?

Non en réalité, il souhaitait juste un pyjama. La jouvencelle se dirigea vers l’armoire pour en repérer un et le téléporter directement dans la main que lui tendait l’Al Bhed à travers la porte. Rapide et efficace comme pouvoir, certes ! Rares étaient les fois où elle s’en servait en dehors des combats, ou gros « cas de nécessité », mais avec ces histoires de lavage de dos, elle préférait éviter de trop s’approcher pour le moment ! Puis il n’y avait personne pour la voir en pleine action ici, sauf si ces fourbes se mettaient à planquer des caméras dans les chambres … ce dont elle doutait sincèrement, surtout dans une ville comme Dollet.
Gippel s’habilla donc et ressortit, mais croisa sa camarade puisqu’elle alla chercher le panier à linges sales pour le mettre devant la porte, afin que quelqu’un le prenne et qu’ils récupèrent leurs affaires propres dès demain !

- Oui, surtout du repos. Je crois que toi autant que moi en avons besoin après le voyage que nous avons fait.

Répondit-elle à Gippel pendant la manœuvre. Elle alla ensuite s’asseoir tout en patientant que le repas soit apporté. De là, le jeune homme en profita pour poser une nouvelle question, plus personnelle, au sujet de la demoiselle. Que ferait-elle si elle venait à croiser quelqu’un qui la reconnaîtrait ? Un ancien camarade de classe par exemple … ?

- Et bien, je suppose qu’avec la fusion des mondes et l’existence de l’Au-Delà, je serai honnête. Je ne dirai peut-être pas que je suis une sorcière mais je dirai que je suis décédée et j’ai ressuscité grâce à l’Au-Delà.

Vu que son emprisonnement était dû à un accident de voiture, elle mentirait en disant que c’est ce dernier qui lui avait pris la vie. Elle baissa tout à coup les yeux en prenant une mine qui se voulait triste, mais pourtant, c’était surtout l’incertitude qui la gagnait à cet instant.

- Ce que je voudrais voir demain … En fait, j’aimerai aller voir la maison de ma mère. Ma mère biologique. Si elle est toujours là … j’ai envie de la revoir. Elle pourra nous renseigner et puis … peut-être que je saurai ce qu’elle a pensé de moi depuis tout ce temps. Si elle m’aurait rejetée parce que j’étais une sorcière, ou si elle a été déchirée que sa fille, malgré sa nature, soit très loin. Elle ne sait pas ce que je suis devenue depuis que j’ai quitté cette ville, tout comme j’ignore ce qu’elle est devenue.

Puisqu’elle avait déjà perdu son mari lorsqu’Eli était encore à la maison, la sorcière craignait la possibilité que sa mère ait pu mettre fin à ses jours aussi, d’avoir perdu la totalité de sa famille. Elle ne le saurait que demain, elle appréhendait un peu d’ailleurs. Enfin bon. Elle ne le saurait que demain. Pour l’heure, on frappait à la porte … il était temps de manger enfin un vrai repas. Ils discuteraient de cela pendant le repas sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyLun 26 Jan - 21:02


Qu'est-ce qu'il aimait la taquiner sa nouvelle amie ! Timide mais avec du répondant, si c'est pas parfait ça ! Gippel aimait toutes les femmes, timides, à fort caractère, joueuse, taquine, aimable comme une porte de prison, il ne faisait aucune différence mais Eli', timide avec de la repartie, c'est une bonne combinaison qui permettait de la taquiner avec son côté timide et de bien rigoler avec ses réparties. Il se demandait quand même si elle serait capable de bien le viser sans le voir ? En combat, certes c'était simple mais en dehors, avec le mur qui bloque sa vue, c'était possible ? Il ne préférait pas le savoir à ses dépens. Après tout il avait rapidement reçu le pyjama dans sa main – pouvoir ou rapidité d'Eli', il n'en savait rien – mais une fois en sa possession, il la laissait tranquille le temps de se préparer avant de la rejoindre. Pour sûr, pour eux deux, le repos était le mot d'ordre du soir. Après ce long voyage, c'était même une chance de pouvoir se reposer ainsi, fini les vagues, la mer, l'odeur de sel – encore présente en ville mais moins forte. Bref, après le repas, il ne va pas faire long feu.

Plus personnel, il vint poser la question de si quelqu'un la reconnaissait mais elle ne mentirait pas à ce sujet, avouant qu'elle a été tué et qu'elle est revenue à la vie grâce à l'Au-Delà. Même si elle cacherait la partie où elle avouerait être une sorcière, elle dira la vérité au moins, c'est plus prudent que d'avouer le tout. Ici, les gens n'étaient peut-être pas aussi tolérant que lui vis-à-vis des sorcières, lui, il sera toujours là pour la protéger soyons honnête, il fera le maximum mais s'il doit retenir une ville entière, il va bien avoir du mal à maîtriser la situation en la protégeant seul. Posant la question suivante concernant sa prochaine destination, sa réponse ne l'étonnait pas. Revoir de la famille. Qui était assez sans-cœur pour ne pas vouloir revoir ses proches ? Pour Gippel, c'est différent, ses parents ne sont déjà plus de ce monde mais il pouvrait toujours revoir Cid ou sa fille s'il passait par Bikanel. Cid avait cet aspect paternel envers tous les Al Bheds qui l'entourait, un peu le chef de son peuple après tout ! Quant à Rikku... Soyons honnête, il ne la voyait pas comme une sœur mais bon, elle était aussi mignonne que marrante ! Quoi que s'il voudrait la voir, ce serait sans être aux côtés d'Eli'. Il aime bien être entouré de jolies filles mais si c'est pour que la fille de Cid lui avoue certaines choses à son sujet ou que Eli' soit jalouse – qui sait – il préférait éviter ce genre de situation.

« Ne t'en fais pas, je vois pas quelle mère irait rejeter sa fille pour ce genre de raison. Ok, la notion de sorcière est plus forte ici que sur Spira mais ce n'est pas comme si tu avais profité de ça pour faire parler de toi en mal ? »

Si sa fille avait tué des centaines de personnes, il comprendrait sa crainte mais c'était le contraire alors pourquoi avoir peur ? La demoiselle serait plus en agent de la paix, non pas en faisant régner la paix et la justice mais en rependant sa bonté partout. Eli', c'était la bonté incarnée, pas de panique de ce côté-là. C'est dans ce genre de moment qu'il aimerait la prendre dans ses bras pour la réconforter, en tout bien tout honneur hein, mais bon, c'était un coup à la faire téléporter en un instant. Donc, il s'abstenait et lui offrait juste son sourire le lus rassurant. Le repas ne tardait pas à arriver et il souhaita donc un bon appétit à Eli' avant de commencer et... y a pas à dire, après un voyage en mer à manger des trucs qui n'avaient pas besoin d'être cuisiné, un bon petit plat, c'était divin !

« C'est dingue ce que ça fait du bien ! »

Un commentaire qui en disait long, Gippel ne se faisait pas prier pour attaquer son assiette mais il patientait au moins le temps de finir ce qu'il avait en bouche pour poser une nouvelle question sur leurs déplacements.

« Mais une fois que ce sera fait, y a un endroit où tu voudrais aller ? Une ville, un endroit précis ? »

Cela dépendra sûrement de ce que sa mère pourrait leur dire si elle est toujours de ce monde mais ils n'étaient pas venue sur Dol juste pour voir sa mère ? Même si ça pouvait être une excellente raison, autant en profiter pour visiter d'autres coins de ce monde. Pour lui, pas de soucis, tant qu'il peut admirer un peu de technologie inconnue, il ne dirait pas non mais pour Eli', il y avait sûrement d'autres endroits qu'elle voudrait visiter ? Un endroit avec le moins de ses SeeDs sûrement  - Prudence est mère de sûreté – mais en dehors de ça ? Il en reste plein des endroits à visiter, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyMar 27 Jan - 16:40

Eli
Ca y est, ils étaient nettoyés de la tête aux pieds, et ca faisait du bien de se sentir propres après avoir passé plusieurs jours à fréquenter la mer, le sel et les poissons. Plus qu’à attendre le repas, en attendant, Eléonore répondait avec honnêteté à la question de son camarade, tout en rajoutant qu’elle prévoyait de se rendre dans la maison où elle vivait quand elle était petite … Lorsqu’elle était encore avec sa mère biologique. Oui, c’était naturel d’une certaine façon qu’elle ait envie de revoir quelqu’un dont le sang coulait dans ses propres veines, mais pour autant, elle appréhendait beaucoup cette rencontre si sa mère était toujours bel et bien là. Et en connaissant son histoire, il y avait de quoi ! Ca faisait des années, même avant sa mort, qu’elle ne l’avait pas vue. Et elle n’avait jamais su si sa mère la détestait à cause de sa nature de sorcière, ou au contraire, si sa fille lui avait manqué terriblement depuis qu’elle avait disparu. Gippel ne se faisait pas de soucis sur la question mais honnêtement, Eli n’était vraiment pas du même avis que lui.

- Tu n’en sais rien … Dans un monde où être sorcière est un crime, j’imagine que ca doit être difficile pour des parents de se rendre compte que leur enfant est une « criminelle ».

Elle mima les guillemets de ses doigts avant que quelqu’un ne frappe à la porte. Ah, le repas, enfin ! Elle aussi, si elle ne le manifesta pas aussi directement que son camarade, elle était bien heureuse d’avoir un vrai repas. La demoiselle ne voulait pas paraître mal élevée ni mal propre et ne plongea pas dans son assiette, mais elle s’était tout de même empressée d’attraper sa fourchette pour déguster tout cela. Toutefois, Gippel finissait par reprendre la parole pour demander où est-ce qu’ils iraient après.

- Hum … Eléonore finissait d’avaler sa bouchée actuelle tout en réfléchissant. Elle hésitait entre Winhill et Deling City. - On peut voir Deling City et Winhill. Ce sont deux villes où j’ai habité après être partie d’ici. Et à bien y réfléchir, je pense qu’il vaut mieux commencer par Deling City, il y a un train qui nous permettra de rejoindre plus vite la ville contrairement à Winhill. Et de la même façon, il sera plus facile une fois sur place de trouver un transport pour rejoindre Winhill. L’inverse sera plus compliqué.

Winhill, si elle n’avait pas beaucoup changé, restait un coin complètement paumé et isolé du reste du monde. Comme elle venait de le dire, il n’y avait même pas de train à Winhill dans ses souvenirs. D’ailleurs elle en parlait naturellement même si elle savait que Gippel n’en avait jamais vu, car elle lui avait déjà rapidement décrit à Luca.

- Deling City est une ville particulière. Il y fait nuit de façon perpétuelle. C’est assez déroutant quand on dépend du soleil pour connaître l’heure de la journée, mais on finit par s’y habituer. Par contre, je n’ai jamais compris d’où venait cette nuit permanente.

Eléonore en connaissait des choses, elle était une étudiante brillante et très intelligente, mais vraiment là, elle ne savait pas. Par déduction, elle ne pouvait penser qu’à la science puisque la magie avait été trop longtemps proscrite à cause des sorcières, mais quelle technologie aurait permis une chose pareille ? Et à l’état naturel, quel phénomène en était à l’origine ? Dire qu’elle n’avait pas souvenir d’avoir déjà posé la question aux plus grands esprits de son entourage.

- Si ma mère n’est pas là demain, je pense que ce sera dans cette ville qu’on trouvera le plus de réponses à nos questions. Qu’en dis-tu, ca te va ?

Eli espérait ne pas trop le gêner car au final, c’était surtout pour elle qu’elle faisait toutes ces recherches. Elle continua de manger jusqu’à finir tout son repas et soupira d’aise. Ce que ca faisait du bien bon sang ! En tout cas, si Gippel n’avait plus de questions « urgentes » à poser, ils pourraient se reposer. Un bon repas et un bon repos, ca ne pourrait que les requinquer !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyVen 30 Jan - 23:47

L'Al Bhed profita maintenant d'en avoir fini avec cela pour se préparer à manger et poser quelques questions supplémentaires à Eli'. Bien sur, il pouvait aller l'aider jusqu'au bout du monde si elle le lui demandait ou même proposer, mais en attendant, savoir ce qu'elle comptait faire si ses recherches ici ne seront pas fructueuses ? Il veux bien être optimiste mais s'il l'est, cela ne veux pas dire que le monde va tourner dans son sens. La demoiselle parlait de quelques villes qui pourraient faire l'affaire pour y passer par la suite, Winhill et Deling City, si ça convient à Eli', alors lui, il n'a rien à demander. Au moins elle connaît le chemin – si cela n'avait pas changé depuis – et donc au moins, ils n'auront pas à tourner en rond, c'est rassurant.

« C'est toi le guide, je te suivrais où tu veux ! »

Cependant, elle mentionnait que Deling City était une ville où la nuit était toujours présente, c'est vrai que cela pouvait être déroutant quand même ? Comment faire pour se repérer ? Au niveau de l'heure, ce genre de chose ? C'est vrai qu'avec une montre ou autre chose, ça serait simple mais pour le cerveau surtout. S'il ne sait pas quel heure il est, le cerveau est un peu perdu... Le temps de s'habituer, cela devrait aller.

« Je pense que ça ira. Du moment qu'on est pas perdue et que tu obtiens le maximum de réponses qui te conviens, alors moi aussi ! »

C'est vrai, quitte à avoir des réponses à ses questions, autant que cela soit de bonnes choses. Gippel se questionnait rapidement sur un endroit anodin sur Spira et il n'y en a qu'un qui lui venait à l'esprit.

« Sur Spira, on a pas une ville nocturne mais on a un endroit où la foudre tombe sans cesse. »

C'est vrai que si les Al Bheds pouvaient régler correctement les tours paratonnerre, la foudre ne tomberait QUE sur les tours et non un peu partout. Cela serait bien mieux pour tout le monde après tout. Yévon ou non, cela serait bien pratique pour n'importe qui. Quel mal y a-t-il à vouloir tenter de protéger les gens dans un endroit où une simple traversé peux s’avérer fatal ? Il faudrait bien un jour qu'Asran se rende compte que c'est vachement utile ! Enfin bon, le jour où ce vieux schnock comprendra les choses qui ont du sens. Terminant son repas, il avait savouré chaque miette de ce repas qui lui avait fait tant de biens après ses repas à la va vite sur le bateau. Plaçant les assiettes dans un coin, une fois le repas d'Eli' terminé aussi, ils ramèneront sûrement cela avant de partir, demain.

« Tu m'excuseras Eli' mais avec le voyage, moi, je tiens plus devant ce lit... »

Sauf si Eli' avait mieux à proposer que dormir comme... bavarder un peu de choses personnelles ou non ? Bah quoi ? N'allez pas croire qu'il ne pense qu'à ça quand même ! Il était prêt à l'aider autant que possible après tout. Mais avec le peu de sommeil qu'il avait accumulé, il allait devoir se rattraper. Mais comme Eli' était elle aussi fatigué, ça se faisait sans problème, tous deux allaient au lit dans vraiment avoir de difficulté. Retirant son cache-oeil une fois dans le lit, avec les lumières éteintes, il pouvait commencer à dormir en paix. Il n'avait pas honte de sa blessure mais disons qu'il préférait éviter que les autres ne voie cela sans sa protection.

Passant une nuit qui lui avait fait beaucoup de bien, il fut le premier debout, installant déjà son cache-oeil avant de lever les yeux vers Eli', qui semblait dormir encore. Qu'elle était mignonne. Enfin bon, plutôt que d'aller la réveiller, il préférait plutôt emmener les assiettes sales déjà avant de venir prendre en même temps de quoi se réveiller de bon poil ! Un bon petit déjeuné, ça devrait être suffisant pour se réveiller de bonne humeur, non ? Une fois de retour – discrètement – dans la chambre, Gippel posa le tout sur la table, préférant la laisser se reposer aussi longtemps qu'elle le souhaitait. Leur programme était de voir si sa mère était toujours dans le coin, pas la peine de se presser du coup... Autant qu'elle se repose autant qu'elle le souhaite, lui, il peut bien attendre un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyLun 2 Fév - 9:47

Eli
Programme établi. Demain, Eléonore irait voir si sa mère habite toujours en ville, sinon quoiqu’il arrive, le duo allait se diriger vers Deling City, la ville à la nuit éternelle. Même si avant tout, Eli souhaitait se renseigner pour savoir tout ce qu’il s’était passé en son absence et ce que Dol était devenue, elle ne doutait pas que Gippel trouverait son compte dans d’autres domaines. Il allait sûrement s’intéresser à la technologie et à la mécanique de ce monde. Elle s’attendait même à le voir intrigué et regarder le train sous tous les angles lorsqu’ils seront dedans. Lorsque la sorcière mentionna la particularité de Deling City – à savoir, il y fait tout le temps nuit – Gippel réfléchissait. Il n’avait pas souvenir d’un endroit similaire sur Spira, mais en revanche, sur la même image, il existait une zone où la foudre tombait en permanence.

- La Plaine Foudroyée non ? Les Guados m’en avaient parlé, au cas où je souhaite me rendre à Bevelle. Cette plaine doit se trouver entre deux masses d’air différentes, et le mélange des deux crée des orages.

Madame la scientifique bonjour. Ce n’était qu’une hypothèse évidemment, mais après tout, il y avait le froid de Macalania au nord, et la température tempérée du Sélénos au sud. Et contrairement à ce qu’on pensait, il n’y avait pas que pendant les grosses chaleurs qu’un orage pouvait se former. Même lorsqu’il faisait froid, quand certaines conditions sont réunies, il pouvait y avoir des orages. C’est-à-dire, lorsqu’il y a de l’instabilité dans l’air, et de l’humidité. Visiblement, c’était le cas dans la Plaine Foudroyée. Et depuis la nuit des temps.

Quoiqu’il en soit, après cette conversation, Gippel choisissait d’aller se coucher, et Eléonore allait très vite suivre, étant elle-même épuisée par le voyage. Elle souhaita une bonne nuit à son camarade avant de rejoindre son lit et s’installer le plus confortablement possible. Bon, ce n’était pas le grand luxe, mais avouons-le, après avoir dormi quelques jours dans une cabine sans lit, n’importe quel matelas et lit – même un futon ! – serait très agréable pour elle. Du coup, malgré l’appréhension du lendemain, la sorcière s’était endormie comme un bébé, bien contente au fond d’elle d’avoir ce petit confort qui lui avait presque manqué ces derniers jours. Elle dormait même si bien qu’elle ne s’était pas réveillée une seule fois, pas avant que l’odeur du café ne parvienne jusqu’à ses narines en tout cas … De là, elle ouvrait les yeux, émergea un peu de son sommeil, et se rendit compte que Gippel était déjà debout depuis un certain temps. Suffisamment longtemps pour avoir déjà été chercher le petit-déjeuner. Ah, c’est pour ca que ca sentait le café.

- Coucou. Dit-elle en se levant et en passant une main dans ses cheveux pour les remettre en place. - Merci pour le petit-déjeuner. Tu as bien dormi ?

Tout en parlant, elle se servit une tasse et attrapa un croissant pour mordre dedans. Pas digne d’un grand boulanger mais il ne fallait pas en demander de trop dans l’hôtellerie. Ce n’était pas un cinq étoiles ici après tout hein ? Et puis elle n’allait pas se plaindre après ce qu’elle avait mangé sur le bateau.

- Après avoir dormi dans cette cabine, j’avais l’impression de dormir dans un nuage cette nuit.

Ce n’est que dans ce genre de situations qu’on se dit qu’on ne se rend jamais compte dans quel luxe on baigne au quotidien. Tout en buvant son café, la demoiselle regardait par la fenêtre. Le ciel était nuageux et un peu gris, mais il ne pleuvait pas. Tant mieux, ca rendrait la journée un peu moins désagréable. Elle essayait de ne pas trop penser à ce qu’elle allait faire, car après tout, elle n’était même pas assurée que sa mère soit encore là.

- Tu veux faire un tour dans les magasins ? Je ne sais pas si tu as besoin de quelque chose, que ce soit pour le combat ou autre. J’ai toujours dans l’idée d’acheter quelques vêtements mais je pense que je vais juste prendre une robe ce matin. Si je dois faire du lèche-vitrines, autant le faire à Deling City, ils ont un centre-ville gigantesque.

Elle voulait le faire à Luca car elle n’avait que son uniforme pour le moment, ce serait bien d’avoir des tenues de rechange tout de même. Ah tiens, d’ailleurs, elle se leva pour aller récupérer le panier de linge propre. Ca sentait la lavande, c’était tout de même plus agréable que le sel marin. Enfin, ils allaient se préparer et hop, dehors !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyMer 11 Fév - 21:00

Après cette petite soirée bien au chaud, bien propre, une bonne nuit s'imposait ! Gippel ne s'était pas fait prier pour rejoindre les bras de Morphée. Le rêve avait peu d'importance, la seule chose qu'il se souvenait c'était d'avoir super bien dormi ! Et ce n'était pas du luxe après les petites nuits sur le bateau. Bien entendu, il avait dormi sur ce bateau mais que d'un œil... Enfin, d'un demi-oeil vu son cas au cas où Eli' aurait un quelconque problème avec la barre ou sur le trajet. Mais ici, il ne risquait rien ! Bien qu'il soit le premier debout, il avait savouré cette nuit même si sincèrement, quelques heures de sommeil en plus auraient été parfaites. Mais bon, ce sera à mettre sur le compte de la prochaine nuit. Pour le moment, il a voulu continuer d'assumer son rôle en allant directement chercher de quoi se réveiller de bonne humeur.

Et ça avait fonctionné ! Il ne lui avait fallu que peu de temps avant qu'Eli' ne se réveille par cette douce odeur et ne vienne piocher entre le café et les croissants en envoyant les politesses habituelles du matin. Gardant ce sourire si souvent figé sur ses lèvres en charmante compagnie, il piocha à son tour un petit pain au chocolat qu'il trempait dans son café.

« Bien mieux que sur le bateau ! »

Nettement suffisant pour faire comprendre que rien en cette nuit n'a su le déranger de sitôt. Eli' en pensait la même chose concernant leur petit voyage. Certes, ce fut bien pratique de voyage depuis Spira pour rejoindre Dol mais ça n'avait rien à voir avec un bateau de croisière tout ça ! Petit bateau donc petite cabine et niveau confort... il avait connu mieux. Et pourtant, il était du genre nomade, pouvant dormir à la belle étoile. Commençant à préparer leur journée, la jeune femme tentait de savoir si son chevalier voulait faire quelques boutiques ? L'idée était intéressante, il devrait y avoir des tas de gadgets dont il n'a même pas idée de leur utilité ! Mais de là à dilapider son argent ? Ha non, pas de sitôt! D'autant plus qu'à Deling City, il y avait mieux selon sa partenaire.

« Pourquoi pas y aller par simple curiosité ? Si ça se trouve, il y a eu des nouveautés depuis ton départ ? Ça ne coûte rien de jeter un œil ? »

Encore heureux car il ne lui reste plus qu'un le concernant. Terminant leur petit déjeuné, Gippel en profita aussi pour aller s'habiller une fois que la place fut libre, il fallait bien qu'il se coiffe un peu. Même si ses vêtements n'étaient pas passe-partout, il ne comptait pas en changer de sitôt, il était si bien dedans. Bref, une fois fin prêt, ils pouvaient mettre les voiles et quitter cette chambre avec leur affaire afin de commencer leur petite balade du matin dans Dollet. Même si vu le soleil dans le ciel, il devait être un peu plus de neuf heure passées, il ne s'avançait pas trop, tant par la couleur du ciel déjà. Pas de jugement hâtif. Avant d'aller voir la mère d’Éléonore, ils traînaient un peu les pieds vers quelques vitrines. Comme l'Al Bhed l'avait dit, c'était par curiosité mais même si une part d'Eli' voulait revoir sa mère, savoir ce qu'elle était devenue, il se doutait bien qu'une partie d'elle ne voulait pas savoir ce qu'il est, actuellement de sa mère, de sa vie, de son histoire, de son passé... Apprendre de mauvaises nouvelles, il y a mieux pour commencer une journée.

Bien que Dollet ne soit pas la ville la plus branchée de la partie Dol d'Héméra, elle était beaucoup plus évoluée que Winhill et avait donc quelques petites boutiques avec les dernières nouveautés en date, portable, petit baladeur de musique nommé MP3, et tout un tas de trucs. L'avantage, c'était que la plupart des nouveaux modèles ou objet les plus vendeur. Ainsi donc, ils pouvaient traîner devant sans vraiment déranger les vendeurs et client. Son regard se posa un peu partout, allant même du plus utile au plus inutile comme une simple bague qui changeait de couleur et une montre... qui servait à téléphoner à un prix hallucinant de Gils ! Il ne savait pas trop lire l'écriture Dolienne mais pour ce qui est des chiffres et des Gils, ça restait identique. Bien sûr, pour ce qui est de l'utilité en plus de la montre, il ne savait pas que ça servait de téléphone aussi.

« C'est quand même dingue le nombre de choses si petites que vous avez ! La chose la plus avancer qu'on ait et qui fait cette taille environ, c'est des grenades ! Voir les drones mais ils font plutôt la taille d'une tête donc c'est beaucoup plus gros comparé à tous ses petits bidules... ils servent à quoi d'ailleurs ? Enfin, si ça te dérange pas de me faire un petit topo rapide. »

Si Eli' préférait vite en finir pour voir sa mère, pas de soucis après tout. Et puis, parler de ça retarderait le reste, non ? Ça changerait les idées de la belle sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyVen 13 Fév - 14:02

Eli
Spoiler:
 

Pour le moment, la journée démarrait bien, malgré l’appréhension qu’Eléonore tentait de chasser à l’idée de revoir sa mère biologique. Les deux jeunes gens avaient pris un petit-déjeuner très tranquillement avant d’aller chacun leur tour se préparer et sortir. Tout d’abord, ils faisaient un peu le tour de la ville. Eléonore avait juste fait un arrêt dans un magasin de vêtements pour prendre des rechanges pour le lendemain, mais le plus gros des achats, elle pensait le faire à Deling City. Finalement, pas de robe, juste une chemise blanche et un jean… C’était rare qu’elle en porte un mais dans la nuit de Deling City et sa fraîcheur, il vaut mieux être couvert parfois. Surtout si le vent se levait. Bien sûr, ils regardaient diverses vitrines et Eli se mit à sourire sur toutes les petites choses qui surprenaient Gippel.

- C’est une montre. Vous n’avez pas de montre pour regarder l’heure sur Spira ? Par contre elles sont terriblement chères … Une main sur le menton pour réfléchir, la demoiselle se pencha devant la vitrine pour lire les fonctions du téléphone sur la minuscule étiquette du présentoir. - Oh … Il paraît qu’on peut téléphoner avec … Là je t’avoue que je suis aussi surprise que toi, ca n’existait pas à mon époque.

Même pour Eli c’était insensé. Comment une MONTRE pouvait-elle servir de téléphone ? Ah bien sûr, toutes les petites évolutions technologiques de ces dernières années, elle n’était pas au point encore !

- Il y a de tout ici … Euh, attends, c’est quoi ca ? Elle venait de remarquer les petits MP3/4 et ne savait pas ce que c’était non plus. En fait, elle en fit sa déduction elle-même en voyant les écouteurs qui en étaient reliés. Ca, elle connaissait par contre. - Ca doit être pour écouter de la musique. Ca existait aussi mais c’était des baladeurs plus … gros. On pouvait mettre un disque dedans quoi. Elle se mit à soupirer. - Finalement j’ai l’impression que des années se sont écoulées. Il n’y a pas pu avoir TANT de nouveautés depuis que je suis « partie ».

Bon, ils regardaient encore quelques petites choses et Eli prit une profonde inspiration en revenant vers la rue où elle vivait, petite. Inutile de repousser l’inévitable encore longtemps ! Elle guida Gippel jusqu’à la porte d’un petit immeuble de deux étages à peine, et monta tout en haut par les escaliers. Il n’y avait pas d’ascenseur. De là, ils croisèrent ce qui semblait être la … voisine, d’en face, d’Eli. Elle descendait ses poubelles. Les traits d’Eli semblait avoir captivé la dame mais elle n’avait pas vraiment reconnu la sorcière, n’oublions pas qu’elle n’avait que dix ans lorsqu’elle était partie d’ici. Mais par contre dans l’autre sens … Voir les rides sur le visage de cette pauvre Géraldine qui avait déjà la cinquantaine lorsqu’Eli était petite … La demoiselle avait eu un petit blocage, ca trahissait déjà que beaucoup de temps s’était écoulé. Bref, elle soupira à nouveau avant de regarder Gippel et prendre son courage à deux mains pour frapper chez elle … Son cœur battait à tout rompre jusqu’à ce la porte s’ouvre pour laisser apparaitre … un homme de la quarantaine. Ah, elle devait s’y attendre et pourtant elle était surprise !

- Euh … Bonjour. Désolée du dérangement … est-ce que … Rachelle Thompson est ici ? Elle se fit reluquer de la tête aux pieds – bordel qu’elle n’aimait pas ca.
- Désolé mademoiselle, vous avez dû vous tromper. Il n’y a personne de ce nom-là ici.
- Personne de ce nom-là depuis longtemps du moins. C’était l’ancienne propriétaire.
Eli se retourna pour voir que la vieille dame était de retour – déjà ??. - Je n’ai pas entendu ce nom depuis des années, vous êtes ?
- … Je suis sa fille, Eléonore. Mme Terrie.

Le cœur de cette pauvre dame semblait s’être comme arrêté. Elle n’en revenait pas, il était probable même qu’elle avait deviné qu’il y avait un « miracle » derrière tout ca pour qu’Eli paraisse si jeune. Elle finissait par s’approcher plus près pour regarder ses yeux et voyait bien la ressemblance … ce à quoi elle invita le duo à entrer chez elle pour manger – midi approchait. Volontiers qu’Eli accepta, non sans oublier de s’excuser du dérangement auprès du nouveau propriétaire de l’appartement de sa mère.

- Entrez, entrez ! Oh cela fait si longtemps … Nous n’avons plus eu de nouvelles de toi depuis … depuis ce malheureux incident. Tu es devenue une belle jeune femme. Mais que t’est-il arrivée ? Tu me parais tellement jeune.
- Je vais être honnête avec vous madame … J’ai vécu dans le secret pendant quelques années avant de me faire attraper et … vous vous doutez de la suite. Je suis revenue par l’Au-Delà il y a quelques jours de cela. Vous avez dû en entendre parler. N’avez-vous pas peur de moi maintenant que vous savez qui je suis ?
- Ne dis pas de bêtises voyons. Et oui, depuis le retour d’Ultimécia et d’autres personnes sur les autres mondes, je sais que cela est possible. Quelle chance tu as là …
- Dites-moi. J’ai l’impression d’avoir raté bien des choses … Combien de temps s’est écoulé ?


Pour cela évidemment, il fallait savoir la date de la mort d’Eléonore. La jeune femme se fit pensive pour réfléchir. Quand elle était en prison, au fur-et-à-mesure des jours, elle ne comptait plus le temps qui passait. Impossible pour elle de retrouver la date précise, mais elle était au moins sûre de l’année. Cela faisait vingt ans, que Géraldine affirmait. Vingt ans … Oui, elle avait dû rater bien des choses en vingt ans. Bref choses dites, revenons à un autre sujet essentiel pour la demoiselle …

- Et où est ma mère ? Elle a déménagé ? Le visage de la vieille dame s’assombrit, à voir la tristesse sur son visage, Eli se doutait déjà de la réponse.
- Ta mère a été arrêtée peu de temps après ta disparition, l’armée l’accusait d’avoir donné naissance à une sorcière. Je n’ai plus jamais entendu parler d’elle. Pas très difficile de deviner la suite. Eléonore eut l’impression de se prendre un poignard en plein cœur et quand bien même la peine l’envahissait, elle ne pleurait pas. C’est comme si elle se retenait. Elle ne saurait donc jamais ce que sa mère avait pensé d’elle, et si malgré tout, elle l’avait aimée jusqu’au bout …
- Je vois … Et comme ils ne m’ont pas retrouvée, je n’ai pas pu l’innocenter … Ma mère n’a pas donné naissance à une sorcière, c’est … c’est une autre sorcière mourante qui m’a transmise ses pouvoirs quand j’étais petite … Je ne l’avais pas compris à l’époque, j’ai découvert mes pouvoirs en même temps qu’elle, et vous tous … La culpabilité rongeait la demoiselle, un silence lourd et désagréable commença à s’installer … si bien que la vieille dame finissait par vouloir changer de sujet en se tournant vers Gippel.
- Oh veuillez nous excuser, j’espère que vous ne vous sentez pas trop à l’écart. Venez, installez-vous ! Je ne me suis même pas présentée dans les règles. Je suis Géraldine Terrie, l’ancienne voisine d’Eli. Vous êtes ? Son petit ami ?

Groumph … Pourquoi quand un homme et une femme trainent ensemble, les gens ont toujours l’impression qu’ils sont forcément en couple ?? M’enfin, malgré un léger rougissement de la demoiselle, il n’y eut aucune réaction. Elle était un peu bouleversée par ce qu’elle venait d’apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptySam 21 Fév - 22:17

Gippel avait eu le droit à quelques réponses à ses questions en étant devant cette vitrine. Des choses improbables pour lui comme cette montre. Bien sûr que sur Spira, ils avaient des montres mais cela n'était pas aussi évolué. Il avait déjà vu des montres à gousset sur certaines personnes fortuné à Luca ou autres mais des choses si petites ? Et qui serve en plus à téléphoner ! C'est incroyable ! Et stupide. Sérieux, vous voyez les gens téléphoner en portant leur montre à l'oreille à à parler à leur main ? Un exemple pour avoir l'air bien intelligent tiens. Eli' passait ensuite sur un autre gadget bien intéressant qui n'existait pas sur Spira, un appareil pour écouter de la musique ? Mais cela était joué en direct ailleurs ? C'était enregistrer dessus comme une visiosphère ? L'Al Bhed avait des tas de questions qui se battait dans son esprit pour sortir en premier. Pouvoir écouter de la musique à volonté, comme ça, à porter de main... mais voilà qui doit être énorme !

« En si peu de temps, je vois le fossé se dessiner entre nos deux mondes. »

Lâchait-il en plaisantant. Il est vrai qu'ils n'avaient jamais trouvé ce genre de choses enfoui sous le sable ou dans la mer. Déjà qu'ils n'arrivaient pas souvent à réparer les makinas ou les faire fonctionner à nouveau, il y avait tant de mystère derrière ce que son peuple était censé avoir inventé il y a bien des siècles. Bref, délaissant cette vitrine, tous deux reprenaient le chemin jusqu'à ce qui fit l'ancienne maison d'Eli' supposait-il ? Ce fut un homme qui vint ouvrir en demandant ce qu'elle voulait mais cette Rachelle ne vivait plus ici semble-t-il, une dame âgée venait lui fournir ce détail. Mais face au nom d'Eli', cette dame semblait avoir pris conscience de qui se tenait face à elle, c'est presque si elle risquait d'en tomber à la renverse ! Gagnant une invitation chez elle, Gippel fit un signe d'excuse au type avant de suivre cette dame chez elle mais il restait adossé au mur tant qu'il n'avait pas eu la moindre invitation à s'installer.

En attendant, il laissait Eli' bavarder avec son ancienne voisine, tentant de savoir ce qui s'était produit pour le cas de sa mère mais hélas, ce n'était rien de très réjouissant... Eli' avait d'abord dit la vérité à son sujet, même si la dame venait à expliquer des choses que lui ne comprenait pas trop en parlant d'une Ultimécia ou quelque chose du genre avant de lui dire que cela faisait vingt ans qu'Eli' n'était plus là. Ouah, c'était plus vieux que lui ! Eli' était plus âgée que lui donc ?! Même si elle a eu une « pause » dans sa croissance... Ouah... Mais cela ne va rien changé à sa façon de tenter de la séduire même s'il n'en fera rien pour l'instant, le moment serait mal choisi. Quand la nouvelle concernant sa mère tomba, Gippel aurait eu envie de la prendre dans ses bras, de lui glisser un petit mot ou simplement posé sa main sur son épaule mais là aussi, non seulement il avait peur que sa réputation de dragueur ne lui joue un tour ou même que la jeune femme use de ses pouvoirs pour fuir. Même si ce serait étonnant face à son ancienne voisine. Bon, il agira ainsi que si elle tremble, pleure ou à du frisson dans sa voix...

Gippel avait appris par la même occasion que ses pouvoirs de sorcière lui avaient été donnés par une autre sorcière et non que cela soit héréditaire ou un truc du genre. Mais face à ce silence, la dame venait à prendre Gippel comme son petit ami. Face à un autre sujet, il aurait sûrement saisi la perche, au moins pour taquiner Eli' mais il ne préférait pas jouer avec le feu. Avec ce qu'elle venait d'apprendre, il avait peur que ce soit à double tranchant ce genre de blague. Il prit cela avec un petit sourire en venant prendre place, ayant quand même un œil pour Eli', pour jauger un peu son état en la regardant de plus près. À part une petite gêne, ça semblait aller... Enfin, vu la situation actuelle.

« Non, je suis pas son petit ami. Disons que je lui ai servi de guide sur mon monde et elle en fait de même avec moi ici. »

Il ne voulait pas dire qu'il était son chevalier, vu qu'ils sont sur Dol, il va éviter toutes sortes d'allusion, de ce genre. Il aurait aussi pu rajouter partenaire de combat, amis ou autre choses mais servir mutuellement de guide, c'était déjà ça. D'autant plus que forcément, leur lien d'amitié grossissait au fur et à mesure.

« Mais si je peux me permettre, comme je suis assez novice en ce qui concerne l'histoire de ce monde et comme Eli' a loupé elle aussi pas mal de chose de son côté, qu'est-ce qui est arrivée sur Dol ? En bien comme en mal ? Les sorcières sont toujours un tabou ou bien certaines ont changé la vision des gens en agissant pour le bien... »

Autant faire le point sur la situation de Dol sur Héméra, savoir ce que sa camarade risquait en sortant dehors ? Du bien ? Du mauvais ? À voir mais il espérait quand même trouver une bonne nouvelle dans le lot.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyLun 23 Fév - 12:38

Eli
Eléonore aurait dû très vite se douter qu’après tout ce temps, sa mère ne serait plus là, elle avait eu le temps de se préparer psychologiquement et pourtant … Il y avait ce maigre espoir qui avait persisté, ce maigre espoir de la revoir. Et c’était ce tout petit espoir qui venait de la secouer et la rendre aussi triste, quand bien même elle se retenait de pleurer. Ce minuscule espoir qui venait de se briser en mille morceaux à l’image de son cœur. Elle était si jeune à l’époque, elle avait à peine dix ans, ce n’était qu’une enfant. Une enfant déjà intelligente, certes, mais une enfant tout de même, elle était naïve et encore trop inconsciente pour réaliser l’ampleur de sa « faute », quand bien même elle avait utilisé ses pouvoirs la première fois pour se sauver d’une chute grave, voire mortelle pour une si petite fille – elle était tombée du balcon.

Les points les plus « importants » étant mis au clair, la voisine d’Eli se tourna vers Gippel pour faire plus ample connaissance, les invitant ainsi à s’installer et faire comme chez eux. Oui, s’asseoir, c’était une bonne idée. La jeune sorcière se mit assise avant de s’évanouir sur place et écouta son camarade expliquer un peu plus leur « relation ». Heureusement, il n’avait pas blagué, ce n’était pas vraiment le moment. Oh Eli n’aurait rien fait, il se serait juste mangé un vent mais elle n’avait pas le cœur à même se chamailler. Aussi curieux que son amie, le jeune homme souhaitait savoir toutes les nouveautés majeures de Dol depuis ces deux dernières décennies. Mais avant cela, Géraldine le regarda avec un petit air bizarre et Eli comprit le message.

- Il s’appelle Gippel, c’est un Al Bhed. Un peuple venant de Spira.
- Ah ! Enchanté jeune homme. Et pour répondre à votre question, il s’est passé beaucoup de choses en vingt ans. La guerre est terminée, déjà.
Dit-elle en se tournant vers Eli, c’est déjà ca. - Mais en ce qui concerne les sorcières, la vision des choses a bien du mal à changer aujourd’hui encore. Peu de temps après la guerre, trois universités ont été créées. Le but premier pour accueillir tous les orphelins de la guerre et leur donner un avenir, mais aussi pour former des « SeeDs ».
- Des quoi ?
- Des SeeDs. Ce sont des mercenaires, ces écoles sont militaires. Aujourd’hui on leur donne plusieurs missions à travers le monde, de nature différentes mais ils s’occupent aussi des sorcières … On m’a dit que s’ils en trouvaient une, ils devaient … « s’occuper » d’elle … mais ce sont les rumeurs et je ne sais pas vraiment s’ils s’en débarrassent ou s’ils les jugent équitablement avant. Il faudrait voir directement dans l’une des écoles pour voir cela ! Il y en a une sur ce continent, la GGU, une à Balamb, la BGU et une à Trabia, la TGU. Quoique la TGU est presque devenue une ville à part entière.


Oui mais bon, GGU ou pas sur leur chemin, ils n’allaient pas se jeter dans la gueule du loup non plus hein ? Puis, ce n’est pas comme si Eli allait crier sur tous les toits qu’elle était une sorcière revenue à la vie. Quoiqu’il en soit, il valait mieux être informé sur le potentiel ennemi. Géraldine expliqua toutes les évolutions technologiques majeures de Dol dont la découverte du siècle par le Dr Geyser : la Para-magie ! Les SeeDs, notamment de la BGU, pouvaient utiliser la magie à une seule condition : ils devaient avoir soumis une G-Force au préalable afin de développer ses pouvoirs, entrer comme dans une symbiose afin de voler la magie des adversaires, et pouvoir l’exploiter à leur tour. Les forces gardiennes hein ? Bien sûr qu’Eléonore en avait entendu parler, mais à son époque, elle ne savait pas qu’elles pouvaient prendre une forme physique et être soumise. Ou du moins, seules les plus puissantes sorcières en étaient capables. Eli s’était même demandée avec sa mère adoptive si Adel n’en possédait pas une, par hasard, vu l’étendue de ses pouvoirs. Bon après, il se pouvait que Géraldine se trompe sur certains points, n’oublions pas qu’elle avait appris la nouvelle de la même façon que les autres, en se tenant au courant des informations par le journal. Une fois de plus si Eli voulait des informations complémentaires, il fallait se rendre surtout à la BGU … Mais cela dit, c’était avant la fusion des mondes, grâce aux gemmes, n’importe qui pouvait apprendre la magie s’il le souhaitait. Oui, c’est bien ce qu’Eli avait dit à Gippel sur le bateau.

- Mais si tout le monde peut apprendre la magie, j’imagine que les sorcières sont mieux vues … ?
- Hum. Depuis que je te connais, j’ai toujours eu tendance à penser qu’il valait mieux connaître la sorcière avant de la juger coupable des pires atrocités. Regarde-toi, tu as l’air d’être une adorable jeune fille, si on me disait un tissu de mensonges à ton sujet, je serai incapable d’y croire !
- Je vous remercie …
- Il y a des gens comme moi Eléonore.
La vieille dame s’assit en face d’elle pour lui prendre les mains avec une douceur presque maternelle. - Mais tous ne le sont pas. Même avec la fusion des mondes, même avant cela depuis la défaite d’Ultimécia, les gens auront toujours tendance à se méfier sitôt qu’ils entendront parler de sorcières. Notre monde est ainsi, les Hommes ont vécu trop longtemps avec cette haine envers ces femmes qui ont reçu le don d’Hyne …

La demoiselle resta silencieuse quelques instants, ses yeux semblaient rivés sur les mains de sa voisine alors qu’en réalité, elle fixait un point dans le vide. Puis au bout de quelques secondes, ne reprenant pas cette histoire de « il y a des gens qui ne haïssent pas les sorcières mais ne les aiment pas non plus pour autant », elle nota un point qui avait été répété deux fois sans donner plus amples explications.

- Qui est Ultimécia ?
- Oh c’est vrai que tu n’étais plus de ce monde quand cette sorcière a fait surface … Et bien, au début nous ignorions tous qui elle était car elle manipulait une autre sorcière, Edéa, qui avait pris la tête de Galbadia … Mais l’actuel directeur de la BGU et ses amis SeeDs ont réussi à l’éliminer. Ultimécia a menacé notre monde, mais la formation d’Héméra semble lui avoir permis de renaître, tout comme toi … J’ai vu à la télé que ce n’était pas très différent pour Gaïa, chez eux, c’est un certain Sephiroth qui avait menacé leur monde et avait été vaincu, mais il est réapparu. Ca ne m’étonnerait pas que ce soit le cas pour les deux autres mondes. Avez-vous entendu quelque chose de similaire par chez vous, Gippel ?


De toute évidence, la vieille dame se tenait très bien informée sur l’actualité de Dol comme des autres. Eli supposait qu’elle avait tout le temps pour apprendre plein de choses maintenant qu’elle était à la retraite et n’avait plus rien à faire de ses journées. Eléonore comme Géraldine tournèrent leur regard vers le jeune Al Bhed. A leur rencontre à Guadosalam, il avait bien dit quelque chose du genre … euh, il vérifiait une certaine rumeur ? Quelque chose comme ca. Rien ne disait qu’il s’agissait du retour d’une calamité de Spira, mais voilà. Pourtant oui, il y avait bien Maître Seymour mais Eléonore ignorait qui il était et ce qu’il avait concrètement infligé à Spira.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyLun 2 Mar - 20:55

Gippel se retrouvait dans cette maison à écouter ce qui se passait pour Eli', rien de bien drôle pour le moment mais en un sens, il vaut mieux pour elle qu'elle sache la vérité. Se couvrir les yeux de mensonges n'est pas une solution pour vivre heureux. Il restait là à observer, au cas où elle irait mal mais elle semblait tenir le coup. Sa barrière devait être très fine après une telle nouvelle alors méfiance. La dame s'intéressa à Gippel qui en oubliait même de se présenter un peu plus, si bien que c'était Eli' qui avait précisé ses origines comme son nom. Cela fit sourire Gippel mais plus de gêne qu'autre choses... De nombreuses informations arrivèrent à leur oreille, ses fameux SeeDs, une guerre de terminer aussi. L'avantage avec ses SeeDs, c'était que leur but premier à ses fameuses écoles était de les accueillir, ses orphelins de guerre. Une des faces de la guerre à laquelle les gens n'y pense pas beaucoup... les orphelins.

La partie la moins réjouissante de ses SeeDs, c'était que Gippel venait de se faire un nouvel ennemi s'il comptait protéger Eli'. Très bien, un nom de plus sur les menaces envers sa camarade sorcière. N'était-ce pas le devoir d'un chevalier que de protéger sa sorcière ? Mais bon, avec trois facs bien armées et bien nombreuses, ça en fait des ennemis ! Surtout que dans le lot, il devait y avoir des femmes ? Voilà un argument qui risque de déstabiliser l'Al Bhed dans sa quête de protection. Même si s'occuper d'elles restent une notion bien vague pour cette dame, Gippel ne s'attendait pas trop à un procès très équitable, surtout s'il prend pour exemple son peuple avec Yévon, le mot équitable a beaucoup été modifié dans leur cas. Apprenant des tas de nouvelles choses sur la technologie, il y avait aussi le chapitre de la para-magie qui était étrange à écouter mais il semblait avoir compris les choses, grosso modo, c'était comme les Invokeurs ? Sauf que sans leurs éons, ici, ils ne pouvaient pas user de magie et maintenant, oui ? Enfin, avant Héméra. Cette dame se montrait rassurante, disant que tout le monde ne croit pas que les sorcières soient forcément mauvaises, ça, il veut bien le croire. Eli' est un bon exemple. Et puis même sur Spira, il y avait quelques personnes qui ne mettaient pas les Al Bheds dans la catégorie hérétique ou méchant. C'était bon à savoir.

Pour conclure, l'ancienne voisine de sa camarade avait évoqué une certaine Ultimécia, une sorcière qui en avait possédé une autre mais qui avait été vaincu. Avant de revenir elle aussi. Comme ce Sephiroth aussi, de Gaïa ? Eh bien, c'est à croire que toutes les calamités sont de retour s'il compte aussi Seymour qui serait de retour mais, ça, ça reste encore à confirmer.

« Eh bien oui et non. Chez nous c'était un immense monstre qui semait le chaos, Sin qu'il était nommé. Mais ce monstre n'était pas libre, il était plutôt tenu en laisse sans que les gens ne le sache, cela fait simplement... hum... une année avant la fusion des mondes que l'on a su cela. Et quand j'ai rencontré Eli', je voulais savoir si les rumeurs disaient vrai. Un de ses ''maîtres'' serait revenue à la vie. »

Il avait mimé les guillemets avec ses doigts en disant le mot, « maître ». Au moins pour le moment, ils n'avaient pas vu de Sin pointer le bout de son nez, c'était déjà ça. Autant Seymour était un danger pour son peuple – mais pas vraiment pour Yévon – autant Sin était un véritable danger ! Sachant en plus que Spira à grandi à cause de la fusion des mondes, il a encore plus de cibles pour la patte. Cela dit... le retour de Seymour, de cette Ultimecia et ce Sephiroth... pourquoi les plus grandes menaces de ses trois mondes sont de retour. Seraient-ils à l'origine des fusions de monde ? Ou bien la personne – entité ou dieu sait quoi – derrière tout ça avait prévu cela ? C'était quand même inquiétant. D'autant plus que Seymour serait capable de s'allier avec eux pour mieux détruire ou tenter de les manipuler. Il ne connaissait pas vraiment les deux autres – ni une potentielle calamité sur Héra – mais ça devenait inquiétant cette histoire.

« Si je peux poser une question... Cette Ultimécia a été tuée je suppose ? Elle est de retour, tout comme Eli'... Vous croyez qu'il en sera de même pour d'autres sorcières encore ? Bon, si ce sont des filles comme Eli', je dis tant mieux en un sens mais si ont doit se méfier de plus de sorcière comme Ultimécia, cela risque d'être problématique. »

En plus cela ne fera rien pour arranger l'image des sorcières gentilles comme Eli'. Certes, elle avait un bon garde du corps à ses côtés mais quand même, il n'est pas invincible pour autant. Pour preuve, il a failli y passer lors du Crimson Squad et sans Rin, il serait sûrement mort, comme Baralai et Paine... Mais Gippel préférait faire en sorte que l'ambiance soit un peu plus gaie, notamment pour Eli'.

« Au moins l'avantage avec la fusion des mondes et donc, l'absence des pouvoirs, c'est que tout le monde peut user de la magie. Et vu l'image peu bénéfique que vous avez sur Dol, concernant les sorcières comme Ultimécia, qui irait croire qu'une fille comme Eli' est une sorcière ? »

Une fille d'ailleurs ou même de Dol qui use la magie par le biais de ses pierres et non naturellement. Il espérait que ses quelques mots sauront rassurer Eli', il la protégerait coûte que coûte mais quand même, il espérait qu'elle n'ai pas trop perdu sa confiance en elle. Gippel veut la voir fière d'être ce qu'elle est. Ce ne sera pas simple vu ce qu'elle a vécu... mais elle ne doit pas en avoir honte. Inutile de le crier sur tous les toits non plus mais un jour, elle n'aura plus peur au moins. Il l'espère au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyMar 3 Mar - 15:54

Eli
Spoiler:
 

Il y avait tellement de choses à demander, pour comprendre ce que le monde était devenu ces dernières années. Les explications étaient autant bénéfiques à Gippel, qui ne connaissait nullement Dol, qu’à Eléonore, qui avait perdu vingt années d’histoire à cause de sa mort. Le sujet le plus inquiétant qui fut abordé était la résurrection d’Ultimécia, une sorcière qu’Eléonore n’avait pas connu et pour cause. Elle venait du futur et son nom était apparu pour la première fois durant la période où elle n’était pas là. Géraldine avait même eu écho qu’un Sephiroth qui avait menacé Gaïa était aussi de retour, et avait demandé à Gippel s’il avait entendu quelque chose de similaire sur Spira.
Le jeune Al Bhed expliquait ce qu’il en était pour Spira, ah oui, Sin, ca par contre, Eléonore connaissait cette histoire, il lui avait raconté. En revanche, voilà pourquoi il était à Guadosalam, pour voir si l’un des maîtres était de retour. Et ca semblait être le cas.

- Tu crains qu’il fasse réapparaître Sin avec l’appui d’Asran ?
- On doit le craindre à ce point-là ? Ce « Sin » ?
- Oh que oui, madame. Gippel m’a fait passer par plusieurs endroits sur Spira, et j’ai vu énormément de ruines sur les routes, des ruines de ce qui semblait être des cités impressionnantes par le passé. Spira a essuyé bien des dégâts, je n’ose pas imaginer ce que ca pourrait donner sur Héméra entier …


Cela dit, il fallait admettre que Spira n’était pas aussi évolué que Gaïa ou Dol, surtout Dol avec Esthar qui était à la pointe de la technologie. Gippel risquait d’être au paradis en allant là-bas. Il était certain que les autres mondes trouveraient une meilleure solution pour détruire Sin, s’il devait réapparaître. Mais bon, ce n’était que Spira cela, revenons-en à Ultimécia et les problèmes qu’elle attire. Gippel se demandait si d’autres mauvaises sorcières pouvaient réapparaitre. La vieille dame baissa les yeux avec un air qui en disait long, tandis qu’Eli poussa un soupir presque blasé.

- Je pense que oui. Et je suppose que les gouvernements et les militaires doivent avoir des dossiers sur les sorcières. Si l’une d’elles décide de faire parler d’elle, je pense qu’ils devineront bien vite s’il s’agit d’une sorcière ou non. C’est bête, très bête. C’est comme pour toi sur Spira, on accuse les Al Bheds de tout et on vous traite comme des hérétiques alors que vous n’avez rien demandé.
- Ne vous torturez pas la tête pour cela les enfants. L’avantage depuis l’apparition des gemmes, c’est que si Eléonore se fait discrète, personne ne la soupçonnera de quoi que ce soit.
Eli acquiesça, pas son genre de toute manière de se faire remarquer. - Allez, je suis désolée de toutes ces mauvaises nouvelles … vous voulez rester pour manger ?
- Non, je pense qu’on va aller un morceau dehors avant de partir à Deling City.


La vieille dame acquiesça avant d’aller écrire quelque chose sur un petit bout de papier afin de le tendre à la demoiselle. Son numéro de téléphone, en cas de besoin, elle ne devait pas hésiter à appeler. Mais Eléonore n’avait pas de téléphone … Raison de plus d’aller en acheter un à Deling City, il y avait tellement de magasins qu’elle aurait le choix ! Géraldine donna de l’argent à la jeune femme pour cela, mais c’était trop ! Non elle insista … Eli DEVAIT prendre ses gils !

- Merci infiniment pour tout. Vous avez déjà bien éclairé mon chemin.
- Je suis contente de t’avoir vue ma petite. Oh et puis tenez ! Je les ai faits hier mais ils sont encore bien frais et bons ! Au revoir tous les deux ! Et veillez bien sur elle, Gippel !


Elle venait de coller un petit sac avec des beignets faits maison à l’Al Bhed. Ah bah, c’était une vieille dame, c’était un cadeau et un réflexe de vieille dame que d’offrir des gâteaux … Bref, ils se disaient au revoir et quittaient l’immeuble, même si une fois en bas, l’oiselle soupira longuement avec un air dépité sur le visage.

- J’ai loupé bien des choses en vingt ans. Mais je crois que ce qui m’a le plus secoué, c’est ma mère. Je n’ose pas imaginer ce que les soldats lui ont fait en croyant qu’elle était une complice. Levant les yeux au ciel, elle se retenait toujours de pleurer quand bien même ses yeux semblaient bien humides. - Chaque famille a ses problèmes j’imagine hein ? Ne va pas me dire que tu as connu la joie et la bonne humeur en permanence avec tes parents aussi.

Pas sûre qu’ils aient parlé une seule fois des parents de Gippel d’ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyMer 4 Mar - 21:10

Il n'y avait pas que de la joie dans cette visite, il y avait aussi de mauvaises nouvelles. Mais c'était aussi l'occasion de mettre en garde cette dame contre Yévon et Sin. Non pas qu'il voulait vraiment lui dire de se méfier de la religion Yévoniste mais plutôt de ceux qui en sont à la tête ainsi que de certaines lois. C'est quand même bizarre que seuls eux soient capables de dire ce qui est autorisé ou non ? Rikku lui avait dit que dans Bevelle, ils avaient une makinas capable de faire grimper les escaliers facilement sans se fatiguer. Pratique mais pourquoi personne d'autre n'en a le droit dans Spira ? Pourquoi Bevelle et pas les autres ? Passons, évoquant donc rapidement Sin et ses ravages à cause de Yévon, Eli' se demandait s'il pensait que l monstre pourrait être de retour ? Hélas, il faut s'attendre à tout, surtout maintenant que Seymour serait de retour. Oh il ne s'attendait pas à entendre à nouveau parler de Sin demain, ce serait vraiment étrange. Le retour de Sin et de Seymour avec peu d'écart entre leur retour... même le plus fidèle des croyants trouverait ça louche.

Mais on n'est jamais trop prudent. Préférant se demander si ce retour de sorcières étaient pas dangereux pour Eli', la dame – et Eli' – lui expliquait que les militaires étaient bien renseignés sur les sorcières, même si Eli' comparait aussi cela avec les Al Bheds. Ha oui, quand même. Mais le départ n'allait pas tarder, même s'ils refusaient poliment l'invitation, la dame insista pour leur payer à manger avant de fournir à Gippel quelques gâteaux pour la route en lui confiant la mission de veiller sur elle.

« Ne vous inquiétez pas pour ça, j'y prendrais soin comme à la prunelle de mon œil ! »

Et oui, il n'en avait plus deux malheureusement... Quittant donc l'immeuble pour chercher un petit endroit où manger un morceau, sa camarade venait à lever les yeux au ciel en culpabilisant pour ce qui était arrivée à sa mère. Il tenait déjà les gâteaux mais cela ne l’empêchait pas de passer son bras dans son dos, posant sa main sur son épaule de libre.

« Alors n'y pense pas. Ne te sent pas coupable pour ce qui lui est arrivée... Qui sait, elle est peut-être tombé sur quelque de compréhensif qui lui a simplement posé des questions ? »

Et elle aurait fini sa vie ailleurs, loin du souvenir de son unique fille. Après tout, en admettant que le soldat ai eu lui aussi une fille sorcière qui est morte ou enfuit pour les mêmes raisons, il aurait au moins une once de compassion. Il préférait qu'Eli' ai cette image moins sévère d'un simple questionnement plutôt qu'une séance de torture. Bien vite, elle vint cependant à lui demander des choses sur ses parents, sur sa vie plus tôt.

« Tu croîs que vivre que du gibier chassé, ça laisse de bons souvenirs ? » Il le prenait bien en disant cela, avec un grand sourire pour ne pas rendre coupable son amie. « On vivait sur les routes, à vivres nos vies, évitant autant que possibles les villes, surtout en se rapprochant de Bevelle. Ils ne nous aiment pas trop comme tu le sais mais il suffit qu'un petit garçon perde son pain au chocolat pour qu'on nous accuse sous prétexte que nous sommes dans les parages. » Dès qu'une chose arrivait en ville, on accusait toujours les Al Bheds s'ils sont dans les parages, ça a toujours été ainsi... « Il n'y avait qu'au refuge on l'on se sentait en sécurité... C'était comme une grande maison où tout le monde était une grande famille... J’imagine que Cid et les autres se penchent sur un nouvel emplacement, un nouveau refuge pour nous tous ? »

C'était assez dur quand même... Autant Eli' avait ses racines, ici à Dollet ou même là où elle a passé sa vie une fois qu'elle s'est enfui de cette ville mais Gippel et des tas d'Al Bheds n'avaient plus de chez eux... Pour le moment. À son tour, il leva les yeux au ciel en gardant le sourire.

« Le passé n'est peut-être pas toujours joyeux mais si nous sommes ici aujourd'hui, c'est pour profiter encore plus de la vie, non ? Il ne faut pas oublier le passé mais il ne faut pas le traîner comme un boulet. Tu penses à ta mère et c'est normal mais qu'est-ce qu'elle aurait souhaité ? Que tu t’apitoies sur son son sort en refaisant le monde avec des ''et si'' ou bien que tu profites de la vie ? »

Il ne lui demandait pas d'oublier sa mère, plutôt de faire doucement mais sûrement son deuil, qu'elle puisse profiter vraiment de la vie, tout simplement. Gippel pensait aussi à ses parents et ses amis, tous les jours. Mort ou non, il avait une pensée pour eux et profitait aussi de la vie car comme ce fut le cas pour Eli', parfois la vie est trop courte et avoir une seconde chance comme elle, ce n'est pas donné à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyVen 6 Mar - 11:24

Eli
Spoiler:
 

Désormais dehors de l’immeuble, le duo pouvait souffler, surtout Eli. Elle n’avait pas appris que des bonnes choses, loin de là, et elle se sentait coupable pour sa mère biologique. Comme si elle ne souffrait pas déjà d’avoir tué indirectement sa mère adoptive … L’avoir sauvé d’un accident mortel pour mieux la tuer en prison, ce souvenir était douloureux. Bref, maintenant qu’ils se retrouvaient tous les deux, Eléonore confia ce qu’elle pensait à son ami, même si elle essayait de la rassurer, mais dans l’ensemble il avait raison. Elle avait juste besoin de se faire à l’idée et d’aller de l’avant.

Vivre comme un gibier chassé, elle était sûrement la plus à même de pouvoir comprendre Gippel. Le cas de sorcières sur Dol était quasi identique à celui d’Al Bheds sur Spira. Même si certes, elle n’avait pas vécu comme une nomade toute sa vie non plus. Elle s’était souvent déplacée oui, mais concrètement, elle avait eu des maisons, elle vivait juste dans le secret. C’était plus difficile de reconnaître une sorcière qui se fond dans la masse qu’un Al Bhed. Ils étaient tous blonds avec des yeux verts en spirale. Pas très dur de les identifier …

Il avait déjà mentionné le Refuge Al Bhed dans l’une de leurs précédentes conversations, Eléonore ne pouvait que le croire sur paroles, mais en réalité, il n’avait pas dû être au courant qu’un nouveau refuge avait été construit dans le désert de Bikanel. Avec l’aide de la Néo-Shinra qui plus est, une organisation dont ils entendraient parler très prochainement en allant au tournoi.
Bref, Gippel s’efforçait d’aider la demoiselle pour qu’elle aille de l’avant, et il avait raison. Sa mère ne souhaiterait jamais que sa fille s’enferme dans ses malheurs pour l’éternité.

- Tu as raison, désolée. Viens. On va prendre quelque chose à manger et on va aller à la station pour le train. Elle n’est pas dans la ville même, elle est un peu plus loin à l’extérieur dans les plaines.

Ils allaient prendre un sandwich, pour pouvoir manger sur le trajet et après ils en auraient sûrement pour quelques heures de trajet entre Dollet et Deling City, le temps que le train passe par toutes les stations. Eléonore doutait qu’il y ait une ligne directe. Enfin ils verraient. Ils s’arrêtaient à une boulangerie qui faisait aussi des sandwichs, Eli en prenait un au saumon, vu qu’ils étaient dans une ville portuaire et qui vivait – entre autre – de la pêche. Puis lorsqu’ils reprirent la route vers la sortie de la ville, la demoiselle reprit la parole.

- Si cette ville te surprend déjà par ses différences technologiques, Deling City risque de t’étonner davantage. Elle était déjà impressionnante à mon époque, alors je n’ose pas imaginer pour aujourd’hui. Mais, et encore. Pendant la guerre, j’ai souvent entendu dire qu’Esthar était la ville la plus futuriste qui soit. Malheureusement elle n’est pas sur ce continent.

En fait, Eléonore s’était toujours demandée à quoi ressemblait vraiment Esthar, car à l’époque, elle était dirigée par la tyrannique Adel, une puissante sorcière. Et de toute évidence, elle n’était plus là si la guerre était finie et qu’il existait des brigades anti-sorcières. Enfin, c’est ce qu’elle pensait, mais elle n’avait nulle preuve de ce qu’elle avançait. Mais pour sûr que s’ils y allaient un jour, autant Eli que Gippel risquaient d’avoir l’impression d’être sur un autre monde !

- On pourrait essayer d’y aller un jour, je n’y ai jamais été non plus. Mais comme je te dis, c’est sur un autre continent, le trajet sera bien plus long que pour aller à Deling City.

Mais parfois, se montrer patient réserve de bonnes surprises. Bref elle attendait son avis alors qu’ils arrivaient maintenant à la sortie de la ville. La station était visible au loin mais il fallait quand même mettre les pieds dans la plaine pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptySam 7 Mar - 21:39

Même si ce n'était pas la meilleure des réponses, Eli' avait la sienne. D'accord, une bonne nouvelle n'aurait pas été de refus mais dans un certain sens, mieux valait être fixé que nager dans le brouillard. Le fait que sa mère soit vraiment morte n'a pas été annoncée même si cela laissé supposé ça. Bref, lui il tentait comme il pouvait de l'aider, voulant qu'elle tourne doucement la page. Le deuil, ça le connaît et ce n'est jamais une chose facile alors il sera là si jamais elle a besoin de conseil ou quoi que ce soit. Ses intentions étaient vraiment bonnes, il voulait l'aider, purement et simplement. Ne voyez pas là une façon de se rapprocher d'elle, non, simplement son aide, ni plus, ni moins. Vu qu'elle proposait d'aller manger et ensuite de prendre le train, elle devait doucement s'aérer l'esprit, ce qui était une bonne chose, reste maintenant à faire en sorte que sa partenaire ne repense pas tellement à tout cela. Gippel retira la main de son épaule et continua de marcher à ses côtés.

Marchant donc dans les rues de Dollet, Gippel prit un sandwich au poisson lui aussi, vivant auparavant dans un désert, la pêche était pratiquement la seule chose qui pouvait leur amener facilement de quoi remplir leur assiette alors niveau poisson, il n'avait rien de difficile. Bavardant un peu de la ville et de la prochaine – Delling City – qui serait apparemment beaucoup mieux que celle-ci en ce qui concerne la technologie ! Une bonne nouvelle que voilà même si lui aussi ne savait pas que le Refuge était de nouveau sur pied grâce à la Néo-ShinRa, les mêmes qu'ils ont vus à la télé. Mais une chose à la fois, pour le moment, ils bavardaient plutôt des petits gadgets plus ou moins gros qu'ils pouvaient trouver en ville, ici comme ailleurs. Il y avait aussi cette autre ville portant le nom d'Esthar, et comme elle devait s'en douter, pourquoi pas ! Ce n'était pas le genre d'endroit qu'il aimerait louper. Mais il y avait une chose à prendre en compte... Eli' serait en sécurité dans ce genre de ville ? Il espérait que oui et au pire, il était son chevalier alors c'est aussi à lui de prendre son rôle au sérieux.

« C'est clair que j'aimerais un jour pouvoir au moins jeter un œil à ce genre de villes mais on a tout le temps devant nous après tout. Faut pas oublier ce tournoi dont ils faisaient la pub avant qu'on ne quitte Luca. Il nous reste encore quelques jours avant d'aller voir ça de plus près mais à moins que vous ayez des makinas super rapides et pas cher, je doute qu'on puisse tout faire à la fois. »

Une occasion pour eux de revenir mettre les pieds sur la partie Dol d'Héméra un peu plus tard. Cela dit, ils n'ont pas encore fini avec leur petit voyage dolien alors avant de remettre à demain ce qu'ils peuvent faire aujourd’hui, autant en faire un maximum tant qu'ils pouvaient être ici. Ils devaient encore voyager en train après tout ? Ses sortent de Hover géant, relié entre eux d'après ce qu'Eli' lui avait expliqué ? Ça va lui faire bizarre mais ça va être quelque chose de nouveau et de passionnant aussi. En revanche, expliquer comment tout cela fonctionne, ça ne sera pas une chose simple à expliquer pour Eli', ni même à comprendre pour lui... si encore il pourrait mettre les mains sous le capot pour voir comment tout ça fonctionne, ce serait plus simple mais aucun chef de gare n'accepterait une telle offre.

« Pour rejoindre cette autre ville, Delling City, ça prendra longtemps en train ? »

Une façon de savoir s'ils auront le temps de se balader un peu dans la ville de la nuit éternelle mais pas de panique, ce sera le cas. Cela lui fait bizarre déjà d'être dans une ville où personne ne semble horrifié de voir ses voitures et autres makinas étranges. Dans un campement Al Bhed, cela n'aurait rien de surprenant mais ici... il était un peu dépaysé le pauvre mais au moins, c'était un bon dépaysement. Après tout, même si Spira avait un bon gros trou historique – car peu de gens savent vraiment comment était et tournait le monde avant Sin – il en était de même pour les Al Bheds... Mais un jour ou l'autre, ils trouveront bien leur réponse.

« Alors, il est où ce fameux train ? »

Ha, l'impatience de certaines personnes.

Eli' et Gippel vont vers Delling City
Revenir en haut Aller en bas
Véga

Étoile à la retraite
Étoile à la retraite

Véga
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyMar 10 Mar - 13:20

~ Like a Star @ heaven ~

Éléonore obtient 400Gils et Gippel 450Gils.

~ Like a Star @ heaven ~


mini flèche Éléonore et Gippel vont en direction de Deling City.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyJeu 10 Mar - 11:34

(Chris et) Justin vient de la Plaine Foudroyée


JustinMes paupières s'ouvrirent, d'instinct, je tatonnai avec la main droite pour attraper mon téléphone et y lire l'heure. J'avais dormi quelques heures et mes yeux restés clos devait s'habituer à cette lumière artificielle que dégageait mon smartphone pour y lire correctement les chiffres. Mes yeux embués m'empêchait de distinguer un quatre d'un six sur cet affichage style quartz.

J'avais pas mal dormi et il devait certainement déjà faire jour dans la ville de Dollet. J'y avais élu domicile par défaut mais je ne pouvais pas me plaindre de ma condition en regardant la pièce dans laquelle je vivais en me rasseyant sur la couche. Mes yeux s'habituaient à la pénombre que fournissait la fermeture des volets sur les deux fenêtres de ma chambre. La seule source de lumière provenait de dessous la porte de la salle de bains et d'une lueur blaffarde du palier où l'issue de secours restait en permanence indiquée par une signalisation lumineuse représentant une flèche et un bonhomme qui courait de profil, un peu comme ces hieroglyphes.

Me lever me donna une légère migraine qui passera dès que j'aurai bu un peu d'eau. La bouche pâteuse et ce sentiment de somnolence sont des effets secondaires de la quantité d'alcool que j'avais ingéré la veille au soir. Je n'étais jamais ou presque dans l'excès mais  je devais bien accepter les consommations qu'on m'offrait gracieusement, et puis c'était bon pour le commerce.

Je tâchais de ne pas faire de bruit en me dirigeant vers la salle de bain pour ne pas réveiller, celle qui se trouvait encore sous la couette et dont on ne pouvait distinguer que la chevelure blonde mal peignée et ses épaules dénudées. C'était peut être ça qui me plaisait ici, sa présence. Et c'était mieux pour elle que de vivre dans la rue...

N'allez pas croire que c'était une relation sérieuse mais c'était du donnant donnant, je lui donnais du travail et un logement, mais n'ayant qu'un lit, on devait se serrer, et c'était toujours le seul moyen pour moi de pouvoir connaître un repos paisible. Enfin... paisible, sauf certains soirs... Je ne dis pas qu'il ne se passait jamais rien. Et puis, pour parler de repos, certaines nuits comme celle-ci, j'eus encore des réminiscences d'un vieux rêve au Gold Saucer avec une inconnue qui ne l'était plus, à force de la revoir même si il n'y avait plus l'intensité de notre première rencontre, un peu comme si je cherchais à me repasser les images d'un film sans le voir en direct. Mei... c'était un nom qui me hantait peut être...

Je tournais la valve du robinet pour me rafraichir le visage à l'eau claire et froide. Je prendrais ma douche après avoir rempli ce ventre d'eau gazeuse pour calmer l'état nauséeux de mon corps. Pourquoi donc s'entêter à s'intoxiquer de la sorte ?

La raison, c'est celle qui se trouve en bas de la volée de marche que je descendais après être sorti de mon espace vital. J'ouvrais la porte de sécurité pour me retrouver dans un endroit feutré mais totalement éclairé. Les spots et autres lumières de show n'étaient allumés que durant l'ouverture du bar et de la boîte de strip tease. Je me servais de l'eau gazeuse dans le frigo du bar et pris quelques glaçons pour mettre sur mes yeux. Cela faisait un bien fou à ce mal de tête qui passerait assez rapidement.

Cela faisait quelques semaines que j'avais pris place dans ce qu'on m'avait légué malgré moi. Je ne dis pas que ça ne me faisait pas plaisir mais je ne pensais pas avoir la compétence de gérer un tel endroit. Par chance, les employés sur place dont le gestionnaire étaient tous capable de gérer l'endroit sans mon aide, il fallait surtout que je vienne faire la transition, me montrer et surtout démontrer que l'endroit accorderait la même philosophie.

Car, n'allez pas croire que cette boîte de nuit - striptease était un genre de maison close où toutes les dérives et déviances étaient gratuites et encouragées. Non, il s'agissait d'un lieu où les femmes étaient à l'honneur, certes, mais plus en tant que vecteur artistique et humaine à part entière. Ces femmes ont décidé de faire ce qu'elles faisaient et le respect était le maître mot dans ces lieux. Ce n'était pas un gagne pain mais un havre où même si le manque de pudeur pouvait choquer les moins réceptifs n'avaient pas pour but de sexualiser la femme ou quoique ce soit d'autre.

J'avais moi même trouver refuge ici et établi une relation de confiance avec le personnel et l'ancien propriétaire car, c'était le seul endroit où je pensais pouvoir être "bien". Et bien m'en a pris justement car j'avais saisi le concept de l'endroit.

Mon taf était donc de faire respecter cette idéologie et de brosser dans le sens du poil nos meilleurs clients, en tisant et tissant avec eux des liens. Et puis, ça faisait marcher le bar...

Mais c'était pour mon activité nocturne car depuis que Chris et moi avions pris congé, lui pour avancer sur nos affaires dans son labo, et moi, pour prendre cette pause et prise de fonction, j'avais aussi eu mémoire de ce qu'il nous était arriver et ce prénom qui me restait dans la tête. Le chant sain des Ronsos et celui de Mei qu'il m'arrivait de réécouter en pleine nuit dans mes souvenirs m'avait donné envie de refaire de la musique mais d'une toute autre façon.

Je crois que c'était aussi un moyen de défouler une part de stress lié à mon double positionnement chez la Néo Shinra et Néo Avalanche. En témoignant d'un album qui se voulait porteur d'espoir et de tolérance, allais-je réussir à expier ce dont je voulais me délivrer ? Non, je ne pense pas.

J'étais toujours salarié de la Néo Shinra, et officiellement, je devais aussi me renseigner sur les phénomènes météorologiques anormales liées à la foudre et y trouver des liens avec l'incident de la tour Satellite. Mon enquête avançait tranquillement. Et pour la Néo Avalanche, la boîte servait (quoiqu'encore très rarement) de lieu de passage pour certains agents même s'ils respectaient totalement la neutralité du lieu.

Mais je savais qu'au fond de moi, cette trève ne serait que d'une très courte durée. Et puis, au fond de moi, j'avais toujours un vide à combler...
Revenir en haut Aller en bas
Véga

Étoile à la retraite
Étoile à la retraite

Véga
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyVen 11 Mar - 15:28

Trudi HeinrothTrudi Heinroth

Mon poste de chauffeur de taxi n'avait pas vraiment duré, finalement, j'avais laissé Justin et Christopher à Dollet, où Justin avait pu se faire soigner et où il devait à présent s'être quasiment remis. De mon côté, j'étais allée à la recherche des monstres que je pouvais trouver sur Dol. Il était plutôt facile de se déplacer sur ce continent, mais quand il s'agissait d'aller du côté de Centra... c'était une autre histoire.

Pourtant, c'était un endroit vraiment beau, si on oubliait un peu son histoire sinistre. Et puis, cet orphelinat était vraiment magnifique, toutes les ruines alentours étaient calmes et hormis les monstres et les animaux, il n'y avait pas grand monde. Voilà bien un des points forts de cet endroit. La liberté, pour être simple. Même si on pouvait ajouter à ça la liberté de se faire tuer par une des ces bestioles.

J'étais rentrée sur le continent de Galbadia. Où j'avais laissé Christopher et Justin et à présent, il était grand temps d'aller voir où ils en étaient avec tout ça. Justin s'était peut-être remis, je n'avais pas vraiment insisté pour savoir ce qu'il allait faire pendant ce temps. Je les avais laissés à Dollet, j'allais les retrouver à Dollet. En fait, je n'avais pas vraiment demandé où ils étaient et plutôt sure de moi, j'allais vers le centre ville.

Je tournais un peu en rond avant de demander mon chemin, lorsqu'on m'indiqua enfin où je pourrais trouver Justin Kenway, j'allais d'un pas rapide vers le petit club, son nom en disait long. Je faisais facilement fis du panneau qui indiquait que c'était fermé pour ouvrir la porte. Si la devanture n'avait rien de spécial, mais quand on y mettait les pieds... c'était autre chose. Les sourcils haussés, une grimace sur la bouche, j'entrais. C'était un endroit sombre à cette heure-ci, pas étonnant. Je regardais à ma droite pour découvrir une estrade à hauteur des tables, entourée de rideaux. Mais le plus désagréable était l'odeur de tabac froid et d'alcool... quelqu'un s'occupait d'aspirer le tapis un peu plus loin. Il devait y avoir pas mal de mouvements ici il y avait à peine quelques heures.

« C'est fermé, mademoiselle. » Je regardais ce « concierge » qui avait éteint sa machine pour se tourner vers moi, observant mes vêtements, qui devaient vraiment faire tache dans cet environnement. Effectivement, je devais faire tâche ou bien, on aurait pu m’accrocher au rideau, les clients ne m'auraient peut-être même pas remarquée. Mais je venais de la chasse, pas d'une soirée en vogue.

« Bonjour ! Je me doute, mais... je viens voir Monsieur Kenway. Est-ce qu'il est possible de le voir ?
- Je vais voir ce que je peux faire, mais il est un peu tôt. »

Je lui faisais un signe de tête et allais m’asseoir à une table. Je prenais la liste des monstres et faisais le point, on avait à présent les trois Tikkals, les Formicides, le Chimaira et pour les Licornes... j'avais drôlement dégusté. Il fallait en récupérer pas moins de 10 ! Mais la chasse aux monstres, c'était mon boulot, après tout... et puis, j'espérais que Justin ne tarderait pas. Christopher en avait pour quelques temps à Deling City encore. Mais qu'est-ce que je faisais là ? Je le sentais mal, ou plutôt, je sentais bien que tout ça n'allait pas fonctionner. Pourtant Christopher semblait avoir confiance en ce Justin, mais il m'avait tout l'air d'être un nid à embrouilles, ce type! Avec un soupir non contenu, vu qu'il n'y avait plus personne dans la pièce, je refermais mon carnet et le rangeais dans mon sac pour pianoter sur la table. J'espérais ne pas devoir attendre longtemps comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyLun 14 Mar - 13:34

Justin"Justin, quelqu'un est là pour toi ! "

Le sourcil levé de l'employé indiquait sa surprise et son soulagement de me voir réveillé, cela lui éviterait de revenir faire patienter la personne qui m'attendait et il pourrait enfin quitter les lieux pour débaucher.

Je me levais pour aller retrouver le salon principal sans avoir zieuté par l'entrebaîllement de la porte pour voir qui était l'invité mystère. Je reconnus aisément ce visage même si sa tenue n'était pas la même. Je me doutais que ce moment arriverait mais je m'attendais plutôt à revoir Chris en premier.

"Salut Trudi, désolé de t'avoir fait attendre." Je réprimai un baillement qui aurait trahi mon réveil proche. "Bienvenue ici, j'imagine que ça ne doit pas être un endroit que tu vas apprécier, alors si tu veux aller autre part, je te suis... Tu as fait bonne route ? "

Trudi avait été dépêché pour s'occuper de "récolter" les données et specimens de monstres dont nous aurions besoin pour le "retour d'Ixion" comme on avait appelé notre mission. Chris faisait ses petits trucs à Deling City dans ses labos, j'imaginais, et moi, je devais glâner des infos. La spécialité de chacun bref...

"Tu tombes plutôt bien, où est Chris ? J'ai un témoin à rencontrer sur cette histoire de tour satellite dans l'après midi."

Mon rythme était décalé avec cette vie nocturne et il était peut être une heure où les gens mangeaient en temps normal ? Je semblais décontracté, peut être que mon comportement paraîtrait plus ou moins louche pour Trudi, mais je crois que dans son cas, je lui semblerait toujours hostile...

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Véga

Étoile à la retraite
Étoile à la retraite

Véga
Niveau : 1
HP : 100/100
MP : 10/10

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyLun 14 Mar - 15:42

Trudi Heinroth Trudi Heinroth

Je n'avais pas eu à attendre longtemps, c'était déjà un bon-point pour Justin. Mais, ses manières me laissaient grandement dubitative... il était détendu. En fait, cette fois, il avait l'air dans son assiette. Je sais pas, c'est difficile à expliquer, mais je l'avais trouvé vraiment louche la dernière fois, il semblait tout faire pour qu'on se désintéresse de lui. Mais cette fois, il était ouvert et « relax », si on pouvait dire. Il s'excusait, prenait des nouvelles... comment savoir lequel était le vrai Justin ? Ou alors il était vraiment lunatique.

Un peu décontenancée par cet élan soudain de bienveillance, je devais vraiment avoir l'air idiote. « Euh... c'est une vraie question ? »

Comment dire... Oui, comment dire que ma route avait été un peu... secouante ? Remplie de monstres et... bref, une route de chasseuse... « Tout s'est bien passé, je suis en un seul morceau. Ça a l'air d'aller, tes cotes. »

Je regardais autour de moi, l'endroit n'était pas si désagréable à cette heure... si on oubliait vraiment l'odeur. « Ça sent toujours comme ça ici ? » Mon regard s'était perdu, fixé à une araignée invisible qui pendait du plafond. Et puis... non, malheureusement, je n'allais pas m'excuser de ma remarque/question. Il fallait appeler un chat un chat. Un bon coup d'aération n'aurait pas fait de mal.

Justin me demandait où était mon frère... « Christopher ? Uhm. La dernière fois que je lui ai parlé, il essayait de rencontrer un de ces collègues à Deling City. Apparemment, ils ont un soucis d'emploi du temps... enfin quelque chose comme ça.

Enfin, il m'a dit qu'il aurait bientôt terminé, mais je pensais qu'il serait déjà là.
» et bien sur... je n'avais pas confirmé ; c'était bien moi, pour faire ce genre de choses. En tous cas, Justin Kenway était bien plus facile à retrouver que mon frère.

« C'est à quelle heure ton rendez-vous? Je suis vraiment surprise qu'avec ton nouveau boulot tu aies décidé de continuer à travailler avec Christopher. » Mais pourquoi je parlais autant et si vite.. ? Et surtout que je m'écartais un peu du sujet, là... c'était d'un pénible ! Boulot, boulot, boulot... c’est pour le boulot ! « Vous n'avez que cette piste là ? »

En fait, je n'avais pas vraiment fait attention à "leur part" du boulot jusqu'à présent. J'avais ma part et c'était déjà bien. Mais Je crois que je le devais bien à Christop... à Chris. Je savais que mes actions lui avait donné beaucoup de responsabilités, mais il n'avait pas à les prendre. Et puis c'était fini, on y pouvait plus rien. Autant oublier et aller de l'avant.

Et en plus... je n'arrivais pas encore à savoir ce que Justin avait derrière la tête... ni s'il était sincère ou s'il jouait la comédie avec nous aussi. Et son comportement changeant ne m'aidait pas vraiment à y voir plus clair. Je suppose donc... que...

« On y va? »

... j'allais rester un peu pour me faire mon idée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité
Anonymous

Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home EmptyJeu 17 Mar - 13:41

JustinTrudi resterait Trudi et le premier élément de sa réponse me le rappelait. C'était comme si ma question était trop bâteau pour y être vraiment répondu. Oui, c'était une question de convenance mais fallait bien que je lui demande si ça allait, non ? Mais elle se ravisa et répondu à ma question par une autre sur mon état de santé. 

"Oui, ça s'est remis en place. La vie est moins risquée ici." disais-je avec un véritable sourire. La dernière fois qu'on s'était vu, je venais de m'être pris une raclée par un Ekarissor qui faisait le triple de moi, facile... 

Mais si, je pensais qu'elle ferait un effort aussi, sa question sur l'atmosphère olfactive du lieu allait vite me faire déchanter... Oui, okay, c'était pas l'endroit le plus agréable mais, elle y allait cash quoi... 

"Oui... avec les machines à fumée et la fréquentation, ça mériterait d'être un peu mieux aérée mais comme tu peux le voir, zéro fenêtres..." Pour un lieu qui devait rester dans l'obscurité la plus totale d'où émerge un semblant de luminosité des différents spots de lumières colorés, des éclairs du stromboscope et des miroitements de la boule à facette qui était bien statique à l'heure qu'il était. 

"On fera sans lui alors..." concluais-je sur l'absence de Chris. Les absents avaient toujours tort, non ? Mais me retrouver seul à bosser avec Trudi qui voulait m'accompagner à mon rendez-vous, je sentais que la journée pouvait être longue. J'étais plein de bonne volonté, dans un bon mood mais si elle jouait la police sur mon dos, ça allait vite m'user... 

"Le rendez-vous est à 14h30, et il est... 11h30. On a encore un peu de temps devant nous, mais tu voulais peut être manger ou aller voir la tour avant ? Pour ce qui est du boulot, je suis toujours sous contrat avec la Néo Shinra, c'est eux qui me payent, je réinvestis tout le chiffre d'ici dans la boîte elle même." Pour le moment, mais si je voulais faire ce que je voulais changer ici, il fallait bien que je daigne ne pas me verser de salaire sur les rentrées d'argent de l'activité séant. Je savais pas pourquoi je lui en disais autant, à vrai dire. J'étais aussi anormalement bavard qu'elle apparemment, même si on se sentait gêné et peu naturelle réciproquement. 

Je lui tendais la porte par galanterie pour qu'elle sorte de cet endroit dénué de luminosité naturelle. J'avais pris une veste et nous voilà dans les rues de Dollet. La vie avait déjà pris son cours depuis un bout de temps maintenant. Certains commençaient même à rentrer chez eux de leur activité pour prendre leur pause avant d'y retourner dans l'après midi. 

"J'ai son numéro, on peut aussi l'appeler maintenant si tu as d'autres choses à faire après. Et il faut aussi que je rappelle cette journaliste." Je ne donnais pas de nom en parlant d'Enoria. Elle avait proposé de prendre le train quand je lui avais appris que je bossais sur un nouvel album. Je l'avais terminé, j'attendais la couverture du support physique et quelques autres détails à boucler avant de pouvoir annoncer la sortie officiellement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Tableau d'évolution
MessageSujet: Re: Home Sweet Home Home Sweet Home Empty

Revenir en haut Aller en bas
Home Sweet Home
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» 07. Home Sweet Home» Home sweet home. — Heaven & Tala» Home, Sweet Home» Home, sweet home. [Pv Camelle]» HOME SWEET HOME...
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Fantasy Rebirth :: Archives :: RP pré-reboot :: Dol :: Continent de Balamb-
Administration
Pour commencer
Gaïa
Dol
Héra
Spira
Le reste de la Carte
Hors RP
Archives